Sujets mémoire Master SPEd Année académique (Mémoire à présenter en 2015)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sujets mémoire Master SPEd Année académique 2013-2014 (Mémoire à présenter en 2015)"

Transcription

1 Sujets mémoire Master SPEd Année académique (Mémoire à présenter en 2015) Promoteur(s) Sujet de mémoire Terrain Amougou T. Dualisme financier et développement en Afrique: points de rencontre, de conflit et d'incompatibilité dirimante entre l'ethos financier séculaire (tontines, micro finance traditionnelle...) des peuples africains et la libéralisation financière (marché financier, finance directe, micro finance moderne...) Oui Amougou T. L'analyse des problématique historiques de la coopération au développement et de leurs liens avec les paradigmes de développement Amougou T. La lecture critique des théories économiques du développement Amougou T. Les problématiques historiques et contemporaines de la démocratie et du pouvoir politique en Afrique Oui subsaharienne Amougou T. La redéfinition du développement comme construction d'acteurs et de territoires autonomes. Oui Amougou T. L'approche du temps dans l'évaluation des projets, programmes et politiques de développement Amougou T. Acteurs populaire, économie populaire et capitalisme en Afrique Oui Ansoms A. PRIORITE «Vivre de proche au lieu d étudier à distance : Les opportunités et les limites des simulations comme méthode d enseignement active au sein des études du développement» Contexte : Depuis plusieurs années, j utilise des jeux de simulation dans mes cours en Masters d études du développement. Généralement, les étudiants semblent apprécier cette approche. Mais quelles sortes de compétences sont réellement entrainées par moyen de cette méthode? Mémoire : Le mémoire part d un article de Woolcock ( Higher education, policy schools, and development studies : What should masters degree students be taught? (Journal of International Development 19 (1) : 55-73, 2007) pour définir quelles compétences sont clé au sein d un master en Etudes du Développement. Le mémoire analyse ensuite comment l utilisation des jeux de simulation peut (ou ne peut pas) renforcer l entrainement de certaines compétences clé sur base de 2 cas d étude (jeu de simulation Development Monopoly et jeu de simulation Land Rush ). Indispensable. Le terrain consiste d une propre recherche auprès des étudiants impliqués dans des jeux de simulation (LLN)

2 Ansoms A. PRIORITE «Villagisation en Afrique subsaharienne : Signe de modernité ou perturbation sociétale?» Contexte : Pendant les dernières décennies, plusieurs pays africains ont mené des politiques de villagisation (regrouper des populations dans des villages). Le but de ces politiques est de rompre avec un passé de habitations dispersées, pour regrouper la population dans des villages modernes et ainsi faciliter l approvisionnement des services de base. Cependant, ces expériences de regroupement ont souvent créées des perturbations au niveau sociétal. Mémoire : Le mémoire fait une revue de littérature sur des expériences de villagisation dans le continent Africain. Ensuite, il analyse de manière plus approfondie le cas du Burundi et du Rwanda, où il y a eu plusieurs vagues de villagisation. Pas nécessaire, mais possible (Burundi ou Rwanda). Ansoms A. PRIORITE Ansoms A. «Capital social après le génocide rwandais : Reconstruction sociale ou nécessité économique» Contexte : Avant 1994, le Rwanda avait une vie associative très riche. Beaucoup d acteurs dans le milieu rural faisaient partie de multiples types d associations de base. Cependant, après le génocide de 1994 et vu la nature locale de la violence - on supposait que le rétablissement de cette vie associative serait très difficile pendant les années suivantes. Néanmoins, une enquête en 2004, faite par An Ansoms indique que 10 ans après, il y a de nouveau beaucoup de petites associations auxquelles qu une grande partie de la population participe. Mémoire : Le mémoire fait tout d abord une revue de littérature sur le concept du capital social. Ensuite, le mémoire se concentre sur le cas du Rwanda pour analyser la vie associative post-1994 sur base des données rassemblées dans l enquête 2004 (ces données n ont jusqu à maintenant jamais été analysées de manière systématique. Le mémoire répond aux questions suivantes : de quel type d associations est-ce qu on parle, qui est membre, et quels sont les motivations de ces membres? Ensuite, comment est-ce que ces associations fonctionnent? Est-ce qu elles reflètent une reconstruction sociale, ou est-ce que leur existence s ancre plutôt dans une nécessité économique? «Rwanda comme histoire de reconstruction post-conflit réussie ou ratée? Analyse du discours de la presse internationale autour de la 20ième commémoration du génocide» Contexte : 2014 sera l année de la 20ième commémoration du génocide de 1994 au Rwanda. Cet évènement sera fort commenté dans la presse internationale. Cependant, les points de vues sont fort contradictoires sur si le parcours du Rwanda au cours des 20 dernières années a été un succès. Mémoire : Le mémoire fait une analyse de discours des articles qui apparaissent dans 3 à 5 journaux belges et français. Le mémoire analyse si et comment différentes thématiques sont abordés dans le corpus des articles publiés pendant (et autour) de la semaine de commémoration officielle (Avril 2014). Les thématiques considérés sont : le génocide et ses conséquences immédiates ; la réconciliation et les gacaca ; la situation politique et les élections (gouvernance politique) ; les dynamiques régionales et les relations internationales du Rwanda ; la situation macro-économique et la gouvernance technocratique (contrôle de corruption, doing business) ; les conditions de vie à la base, pauvreté, inégalité, éducation, santé ;... Pas nécessaire. L étudiant reçoit accès à la base de données quantitatif et aux interviews qualitatives. L étudiant doit être familier avec SPSS, et doit être capable de faire une analyse quantitative. Recherche pourrait être combiné avec terrain en (encore 10 ans plus tard) Mémoire sera basé sur une propre recherche, mais pour laquelle qu un terrain n est pas nécessaire.

3 Ansoms A. «L accaparement des terres au Nord? L articulation difficile entre développement industriel et besoins fonciers locaux Le cas de Doel dans le port d Anvers» Contexte : Le phénomène d accaparement des terres reçoit beaucoup d attention au niveau international. Surtout en Afrique, mais également en Asie et en Amérique Latine, il y a de fortes tensions entre les besoins fonciers des populations locales d un part, et les intérêts fonciers d acteurs étrangers et élites locales. Cependant, également en Europe, il y a des cas où ce type de tension existe. Mémoire : Le mémoire engage dans une revue de littérature sur l acquisition foncière a grande échelle au niveau mondial. Ensuite, il développe comment cette problématique n est pas seulement présent au Sud, mais également au Nord. Le mémoire analyse le cas d étude de Doel, un petit village au Nord de la Flandre qui doit faire place pour l expansion du port d Anvers. Indispensable. Le terrain consiste d une propre recherche en Belgique (Doel, zône du port d Anvers) ; connaissance du néerlandais est un vrai atout (!) Ansoms A. «La nouvelle Révolution Verte en Afrique Subsaharienne : quel rôle pour les petits paysans?» Contexte : Dans le Rapport de Développement Mondial 2008, la Banque Mondiale a redécouvert le rôle du secteur agricole pour le développement national. Le Rapport plaide en faveur d une nouvelle Révolution Verte, inspirée par les Révolutions Vertes qu il y a eu en Asie et Amérique Latine pendant les années Cette même idée a été adoptée par des bailleurs de fonds importants, comme p.e. The Bill and Melinda Gates Foundation. Cependant, il reste à voir quel rôle que les petits paysans souvent la majorité de la population puissent jouer dans une telle révolution. Mémoire : Le mémoire fait une revue de littérature sur les expériences d innovation dans le secteur agraire en Afrique Subsaharienne. Il analyse de manière plus approfondie quelques cas d étude contrastants. Ansoms A. «Les big men en Afrique Subsaharienne : quels sont leurs rôles dans la gouvernance politique?» Contexte : En Afrique subsaharienne, des formes de gouvernance par moyen de réseaux informels sont souvent importantes. Dans ces réseaux, des big men occupent souvent un rôle important. Les big men fleurissent souvent dans des contextes d état faible, et sont capables de se manœuvrer dans différents registres de légitimité (formels et informels). Mais en même temps c est un statut fragile et souvent temporaire, vu que la loyauté de la part de ses sujets doit continuellement être renforcée. Mémoire : Le mémoire fait une revue de littérature théorique sur le phénomène de big men, et analyse plusieurs exemples de big men dans des contextes réels. Il se questionne sur l identité du big men, de ses bases de pouvoir et ses réseaux, de ses multiples rôles (p.e. dans le domaine politique, économique, militaire), etc. Pas nécessaire, mais possible. Pas nécessaire, mais possible.

4 Ansoms A. «Discours versus réalité : la modernisation au Rwanda versus la marginalisation dans les collines.» Contexte : Le gouvernement rwandais a une vision très claire sur la façon dont le pays doit moderniser ; de plus, les bailleurs de fonds considèrent le Rwanda comme un pays exemplaire en termes de reconstruction économique post-conflit. En outre, les réalisations au niveau des plusieurs indicateurs quantitatifs sont impressionnants. Cependant, il y a plusieurs chercheurs qui indiquent que les réalités dans les collines ne reflètent pas ces échos positifs. Mémoire : Le mémoire analyse le discours sur le développement et la modernisation du Rwanda sur base de 3 sources : 1) Speeches de président Kagame et des acteurs du gouvernement ; 2) Documents politiques ; 3) le New Times (www.newtimes.co.rw) - le New Times est le journal dominant au Rwanda supporté par le gouvernement. Ensuite, le mémoire confronte ce discours à la littérature scientifique sur les évolutions au niveau du développement rural local. Pas nécessaire, mais possible (Rwanda). Bonne connaissance d anglais est nécessaire. Ansoms A. «Comprendre le génocide rwandais du point de vue socio-économique : Analyse du discours sur la paysannerie et les politiques rurales du régime Habyarimana versus les réalités au milieu rural» Contexte : Dans la littérature sur le génocide rwandais, la plupart des sources scientifiques se concentre sur les aspects ethniques, politiques, et militaires du conflit. Cependant, il y a également des aspects socioéconomiques à considérer. Malgré un discours pro-paysan, le monde rural a été confronté avec des politiques contre-productives pendant la décennie qui précède Mémoire : Ce type de mémoire consiste tout d abord d une recherche dans des archives (Musée Royal de l Afrique Centrale, archives privés) pour y trouver les trésors cachés car très peu de ces documents se trouvent sur l internet. Il faut donc un vrai chercheur. Sur base de ces trésors, le mémoire analyse le discours et les politique rurales d avant 1994 pour les confronter aux réalités du terrain. Ensuite, le mémoire fait le lien avec les facteurs socio-économiques qui ont joués au niveau de la participation populaire dans le génocide de Ansoms A. «Survivre à la guerre : Analyse des moyens d existence des marchands à Bukavu (Sud Kivu, RDC)» Contexte : Au cours des deux dernières décennies, l Est de la RDC a connu plusieurs cycles de violence entre de multiples fractions armées. Cette violence a profondément affecté les moyens d existence des populations civiles. Comment est-ce que cette population a vécu cette période, et comment ont les différents cycles de violence affectés leurs conditions de vie? Mémoire : L étudiant fait tout d abord une recherche de terrain à Bukavu. Sur base d interviews semistructurés, il/elle rassemble des récits de vie auprès des marchands actifs dans les multiples marchés à et aux environs de Bukavu. Le mémoire donne tout d abord un aperçu des différents cycles de violence qui ont affecté les environs de Bukavu. Ensuite, le mémoire analyse comment ce contexte violent a affecté les conditions de vie, et quelles types de stratégies les marchands ont adoptés pour pouvoir survivre. Analyse des archives du Musée Royal de l Afrique Centrale (Tervuren) Terrain est indispensable (Est RDC) ; d ailleurs, il serait bien que l étudiant(e) a déjà une expérience de terrain en Afrique. D autre part, il y a des contacts avec l UCB qui peuvent aider avec l organisation pratique de ce terrain.

5 Ansoms A. «L accaparement foncier au Burundi : Le rôle des élites locales» Contexte : Dans un contexte de globalisation et de libéralisation, l Afrique est de plus en plus confrontée à la commercialisation de ses espaces. Une variété d acteurs opérant à large échelle investisseurs privés internationaux, Etats «investisseurs», et entrepreneurs locaux recherchent de grandes quantités de terres pour la production de cultures vivrières ou de biocarburant. Cependant, il est intéressant de constater que l accaparement des terres se produit aussi au niveau local avec les acteurs locaux comme protagonistes. Ces «captures» d espaces par les élites ont toujours eu lieu, mais les réseaux d élites utilisent maintenant les opportunités offertes par le nouveau discours sur l agriculture comme moteur du développement pour assurer leur contrôle sur l espace. Mémoire : l étudiant fait tout d abord une recherche de terrain au Burundi et étudie un cas spécifique plus en détail. Cette recherche peut être encadrée par un doctorant sur le terrain. Le mémoire présente tout Terrain est indispensable (Est RDC) ; d ailleurs, il serait bien que l étudiant(e) a déjà une expérience de terrain en Afrique. D autre part, il y a des contacts locaux qui peuvent aider avec l organisation pratique de ce terrain. d abord le débat sur l accaparement foncier, et pointe vers le manque d attention donnée au rôle des élites locales. Ensuite, le mémoire analyse le cas d étude recherché par l étudiant même. Bartiaux F. Les ménages peu consommateurs et les ménages surconsommateurs d énergie en Belgique : pratiques et représentations (analyse de données d enquêtes) / Bartiaux F. Perspectives de ménages et de consommation d énergie en Belgique / Bartiaux F. Vers l abandon de la voiture personnelle? Entretiens compréhensifs et/ou récits de vie à réaliser en Belgique francophone Baudin T. Infécondité en Europe : une analyse quantitative Non Baudin T. Organisation de l adoption d enfants : une étude comparative Etats-Unis Europe Non Baudin T. La religion influence-t-elle la fécondité au niveau individuel en Belgique? Non Baudin T. Analyse des données d exode rural dans la Belgique de la transition démographique Non Baudin T. Contrôle des naissances, infécondité et célibat dans Europe de la transition démographique Non Baudin T. Confiage d enfants versus adoption en Afrique Sub-Saharienne Eventuellement

6 Bocquier P. + Transitions démographiques et urbaines au 19 e et 20 e siècle dans les arrondissements de Belgique Registres belges de population Eggerickx T. Bocquier P. Analyse comparée des transitions démographiques et urbaines au 19 e et 20 e siècle dans les régions de Belgique et de France Reconstitution des séries par milieu et par région Bocquier P. Analyse biographique comparée des déterminants des migrations internes des années 50 aux années 80 (Sénégal, Mali, Niger, Côte d Ivoire) Données enquêtes REMUAO 1993 Charlier S. Les enjeux autour du développement durable en milieu rural, notamment l'agroécologie avec une perspective de genre Charlier S. L'approche de la nutrition dans une perspective systémique Charlier S. Genre et empowerment Charlier S. Le cycle des projets/programmes de développement avec une perspective de genre (genre dans la coopération) De Leener P. Perspective critique du genre en Afrique Oui De Leener P. Economies collaboratives et alternatives Oui De Leener P. Dynamiques d'enrichissement des (nouvelles) élites en Afrique Oui De Leener P. Processus de production des normes et règles en Afrique Oui De Leener P. L'individu sujet de lui-même en Afrique Oui Eggerickx T. La sous-fécondité en milieux urbain et industriel des générations du début du 20 e siècle, en Belgique. Quel impact de la crise des années 1930? Données rétrospectives des recensements de la population 1961, 1981 et 2001 (données individuelles) Eggerickx T. Approche longitudinale de la population résidente de Louvain-la-Neuve Fichier Registre national (données individuelles) Eggerickx T. Masquelier B. Les inégalités sociales de mortalité : une revue de la littérature Littérature

7 Eggerickx T. Sanderson J.-P. Trajectoires résidentielles en Belgique des générations du baby-boom et des générations post-baby boom Recensement et registre national (données individuelles) Eggerickx T. Sanderson J.-P. L évolution des choix résidentiels des retraités en Belgique Recensement et registre national (données individuelles) Eggerickx T., Costa R. La transition migratoire en Belgique : le rôle des migrations pendulaires (domicile-travail) au début du 20 e siècle Recensements de la population, de l industrie Eggerickx T. Le retour vers la ville : mythe ou réalités Recensement et registre national (données individuelles) Gourbin C. Prise en charge de la dépendance dans les systèmes de protection sociale dans les pays de l Union européenne : la place de l aide informelle / Gourbin C Vieillissement et dépendance cognitive (Union Européenne) / Gourbin C. Comparaison internationale des données sur la dépendance des personnes âgées / Gourbin C. La place de la contraception d urgence dans la planification familiale : étude de cas en Afrique subsaharienne Eventuellement Lemaître A. L institutionnalisation de l économie solidaire au Brésil Au Brésil Lemaître A. Les incubatrices d économie solidaire au Brésil A Bahia (au Brésil) Lemaître A. L encastrement politique des initiatives d économie solidaire au Brésil Au Brésil Lemaître A. Les mouvements d économie solidaire en Amérique latine Masquelier B. Analyse de la transition sanitaire à Madagascar à partir de données de registres de décès (sur la période ) Eventuellement à Antananarivo (Institut National de Statistiques) mais pas nécessaire Masquelier B. Situations résidentielles des personnes âgées dans les pays du Sud Non nécessaire (analyse de données d enquête et recensements) Masquelier B. La saisonnalité des décès dans les pays du Sud Eventuellement à Antananarivo mais non nécessaire Masquelier B. Réseaux de parenté des personnes âgées dans les pays du Sud Non nécessaire

8 Masquelier B. Qualité des données démographiques collectées dans les recensements au Sénégal Eventuellement à Dakar (IRD) mais pas nécessaire Masquelier B. Schémas par âge de la mortalité et causes de décès dans les situations de conflits Pas nécessaire : données sur les urgences humanitaires du CRED. Masquelier B. Changements affectant les réseaux de parenté au cours de la transition démographique Non Rizzi E. La formation des couples en Belgique et en Europe Entretiens en profondeur en Belgique et/ou données d enquêtes existantes. Possible stage/terrain dans un autre pays européen. Rizzi E. Avoir ou ne pas avoir un enfant : choix, contraintes et négociation entre partenaires. Entretiens en profondeur en Belgique et/ou données d enquêtes existantes. Possible stage/terrain dans un autre pays européen. Rizzi E. Politiques de soutien de la fécondité : sont-elles efficaces? Entretiens en profondeur en Belgique et/ou données des enquêtes existantes. Possible stage/terrain dans un autre pays européen. Rizzi E. Causes et conséquences de la dissolution des couples Entretiens en profondeur en Belgique et/ou données d enquêtes existantes. Possible stage/terrain dans un autre pays européen. Rizzi E. Pierrard A. Les questions de population au cinéma, en littérature ou dans les bandes dessinées. Pour plus de détail Schoumaker B. Déterminants des naissances gémellaires en Afrique subsaharienne Schoumaker B. Préférences pour les garçons et ralentissements des transitions de fécondité (Egypte, Bangladesh) Schoumaker B. Fécondité des hommes en Afrique sub-saharienne (pays et question de recherche à déterminer) Burkina, Sénégal,

9 Schoumaker B. Les données sur la demande d enfants permettent-elles d améliorer les projections de fécondité? Schoumaker B. Accès à l emploi en Belgique pour les époux/ses d étudiants de pays tiers : quels changements au cours des dix dernières années Belgique Entretiens Schoumaker B. Living apart together en Afrique sub-saharienne : une mesure à partir des EDS Schoumaker B. Mémoire méthodologique sur la méthode des own children de mesure de la fécondité Schoumaker B. Emergence de l infécondité volontaire dans les villes d Afrique sub-sahariennes Schoumaker B. Insécurité économique et instabilité matrimoniale (RD Congo, Ghana, ) Kinshasa Schoumaker B. Intentions de retour des migrants sub-sahariens de Belgique (quali) Schoumaker B. Mesure des migrations de retour des migrants subsahariens à partir des sources existantes Schoumaker B. Intégration économique des migrants subsahariens en Belgique (enquêtes EFT) Verhaegen E. Verhaegen E. Verhaegen E. Les actions collectives en Afrique face à la privatisation des ressources. Analyse des formes de résistance paysanne face à la privatisation des ressources (terre, eau, forêt,...) et de reconstruction de droits de propriété commune à partir d'une étude de cas dans une région d'afrique. Le travail pourrait porter soit sur les pratiques des communautés rurales elles-mêmes, soit sur les mobilisations citoyennes pour peser sur le paysage institutionnel et juridique. Acquisitions à grande échelle des terres en Afrique (land grabbing) : impacts pour les populations rurales. Etude de cas dans une région où du land grabbing s'est concrétisé. Les mouvements «reclaiming the commons» autour de l'eau en Europe ou en Amérique latine. On assiste à un foisonnement de mouvements et d'initiatives concrètes en Europe et en Amérique latine qui visent à sortir les systèmes de distribution de l'eau de la sphère privée pour instaurer des modes de gouvernance qui associent les usagers-citoyens et les pouvoirs publics. Le thème du travail devrait porter sur un mouvement ou une initiative particulier (par exemple, le mouvement «beni comuni» en Italie ou la très récente Initiative Citoyenne Européenne «L'eau comme commun» à l'échelle de l'ue). Si possible, un travail d'observations et d'enquêtes de terrain, dans le cadre d'une étude cas, est souhaité Un travail de terrain doit être envisagé. Selon le cas étudié, un travail d'enquête pourrait avoir lieu.

10 Verhaegen E. Des engagements individuels aux transformations institutionnelles : analyse de la dimension politique des initiatives «de transition» (groupements d'achats communs, amap, SEL, commune en transition, groupements mutualistes,...). Il s'agit d'observer et de comprendre les articulations entre des «niches» d'innovations socio-économiques et techniques et la sphère publique, sur un terrain particulier (tel que l'agro-alimentaire, l'eau, l'accès à la terre, le crédit,...). Un travail d'enquête auprès des acteurs «en transition» et des pouvoirs publics est à prévoir en Belgique. Verhaegen E. Analyse comparative de la structuration de différents mouvements sociaux autour de l'agro-alimentaire en Belgique et/ou en France. Différents mouvements d'action collective liée à l'alimentation convergent et s'institutionnalisent mais avec des stratégies et des rythmes différents et avec des tensions internes. Par exemple en Belgique, les voedselsteams en Flandre, les gasap à Bruxelles et les gacs en Wallonie suivent des trajectoires distinctes. De même, la situation en France présente des particularités propres. Une première analyse comparative de ces trajectoires pourrait constituer une étude originale. Un travail d'enquête auprès des animateurs de ces mouvements est à prévoir en Belgique et éventuellement en France. Ce travail pourrait se faire en collaboration avec une ONG ou une association impliquée dans la structuration de ces mouvements. Yepez I. Migration, famille et maternité transnationales Yepez I. et Piccoli E. Gestion de ressources, modèle de développement et communautés locales dans des pays andins (Pérou, Bolivie, Equateur) Terrain possible Yepez I. Politiques migratoires européennes et leur impact dans les processus de regroupement familial, études de cas Yepez I. Communautés migrantes latino-americaines en Belgique Yepez I. Migration, crise et développement : quels liens? Etude de cas Yepez I. Féminisation des migrations

Sujets de mémoire - Master SPED - Année académique 2015-2016 (Mémoires à présenter en 2017)

Sujets de mémoire - Master SPED - Année académique 2015-2016 (Mémoires à présenter en 2017) Sujets de mémoire - Master SPED - Année académique 2015-2016 (Mémoires à présenter en 2017) Promoteur(s) Sujet de mémoire Terrain Ansoms An «Théâtre pour le changement social» Contexte: Le théatre appliqué

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat ,/f wí (t ICQ Agricultures du monde Les questions qui font peur Les solutions pour agir durablement Jacques Loyat L I gjwjjmimiii III Sommaire INTRODUCTION 1. LA QUESTION ACRICOLE AUJOURD'HUI i Agricultures

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications 7 ème Conférence Africaine sur la Population JOHANNESBURG AFRIQUE DU SUD, 30 NOV. 4 DEC. 2015 DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE: PERSPECTIVES, OPPORTUNITES ET DEFIS CONTEXTE Organisée

Plus en détail

Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales

Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales Parcours de vie, inégalités et politiques sociales, p. 2 Droits humains, Diversité et Globalisation,

Plus en détail

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures 1 Introduction I Cette étude considère l urbanisation comme

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

Séminaire International. «Rôles de la formation professionnelle agricole pour répondre aux défis des différentes formes d agricultures en Afrique»

Séminaire International. «Rôles de la formation professionnelle agricole pour répondre aux défis des différentes formes d agricultures en Afrique» Attention manque AFD et Comader Séminaire International «Rôles de la formation professionnelle agricole pour répondre aux défis des différentes formes d agricultures en Afrique» Enjeux et dispositifs d

Plus en détail

La question sociale et le genre dans l Approche de la Santé Humaine

La question sociale et le genre dans l Approche de la Santé Humaine La question sociale et le genre dans l Approche Écosystémique de la Santé Humaine Bamako, Juin 2006 CRDI Jean-Michel LABATUT Facteurs qui influencent la santé Contacts populations humaines - vecteurs Biologiques

Plus en détail

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Auteur: Patrick Gilliard (Avec la collaboration Lucy Clavel Raemy) 1 «Si vous donnez un poisson à un pauvre,

Plus en détail

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle De meilleures statistiques pour des vies meilleures PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle Présentation de PARIS21 PARIS21 est l acronyme de l anglais Partnership in

Plus en détail

7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement

7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement 7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement Session 3 Thème : Mettre le contexte au centre de l action : opérationaliser une approche sensible à la fragilité Sous-thème : «Prise

Plus en détail

Un exemple : Du développement au développement durable à Madagascar

Un exemple : Du développement au développement durable à Madagascar Un exemple : Du développement au développement durable à Madagascar Pré-requis : Thème introductif du programme de 5ème : «Les enjeux du développement durable» «Les enjeux économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES

GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES CARTOGRAPHIE POUR L ÉDUCATION L ÉDUCATION AFRO-BRÉSILIENNE ET LA CARTOGRAPHIE DE LA DIASPORA AFRICAINE Établir

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL

Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL Masters en Sciences politiques - 6 - Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL Programme(s) de Bachelier Mineure Prérequis Accès direct moyennant Mineure Mineure et Prérequis Bachelier

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE

FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE La fracture agricole mondiale : «Ouvrir des perspectives pour les espaces en développement» 4 et 5 février 2005 Rapport - ATELIER 2A Thème : Les modèles économiques

Plus en détail

Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future. Thierry Eggerickx

Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future. Thierry Eggerickx Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future Thierry Eggerickx " 1. La définition des territoires ruraux en Wallonie 2. Diversité et évolution démographique récente

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

Forum des investisseurs privés

Forum des investisseurs privés Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Immobilier au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue de Friedland

Plus en détail

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet Les bourses d études ou de stages sont financées par la coopération belge dans le cadre d un accord de coopération

Plus en détail

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION APRÈS LA FORMATION 2.3. APRÈS LA FORMATION Lorsque la formation est terminée, l organisation doit finalement s assurer que l apprenant puisse utiliser de manière concrète les nouveaux apprentissages. Cette

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

De l Economie sociale à l entrepreneuriat social

De l Economie sociale à l entrepreneuriat social De l Economie sociale à l entrepreneuriat social Des enjeux d actualité Un Paradoxe Très présente dans notre vie quotidienne. Méconnue du grand public. Un Regain d actualité Le chômage de masse La mondialisation

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali Journal d apprentissage Union Technique du Mali Projet Kénéya Sabatili «Assurer la santé» Contentus Le Projet... 1 Que quoi le projet traite t-il?... 1 Résumé du projet... 2 Faits Marquants... 3 Quelques

Plus en détail

Mesdames et Messieurs,

Mesdames et Messieurs, World Cocoa Foundation - Partnership meeting 15 octobre Projet de discours du Ministre Charles MICHEL : "Social Issues in Commodity Supply Chains - A holistic View" Mesdames et Messieurs, Permettez-moi

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

CHAPITRE VI UN ESSAI DE SYNTHESE

CHAPITRE VI UN ESSAI DE SYNTHESE CHAPITRE VI UN ESSAI DE SYNTHESE CHAPITRE VI : UN ESSAI DE SYNTHESE Introduction 1) La relation dialectique entre dynamiques démographiques et développement 2) Les dynamiques démographiques et les théories

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO

Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Assemblée générale Ensemble Contre la Faim et la Malnutrition 6 mai 2015, Paris Cristina Petracchi Chargée du renforcement des capacités (E-Learning)

Plus en détail

Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès.

Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès. DIRECTION REGIONALE DE MEKNES Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès. 1 Introduction Présentation Acteurs du système d information statistique régional du HCP Sources

Plus en détail

L égalité des sexes, un atout économique

L égalité des sexes, un atout économique L égalité des sexes, un atout économique Un plan d action du Groupe de la Banque mondiale Banque mondiale l accès aux marchés foncier, du travail, des produits et des capitaux est indispensable pour accroître

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

La coordination des équipes distribuées autour d un espace de production partagé

La coordination des équipes distribuées autour d un espace de production partagé La coordination des équipes distribuées autour d un espace de production partagé Jacques Lonchamp LORIA équipe ECOO jloncham@loria.fr La coordination des équipes distribuées autour d un espace de production

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET DE CONSTRUIRE DES QUESTIONNAIRES CONTEXTUELS 1. CONTEXTE

Plus en détail

Mutuelles de santé L approche du CIDR

Mutuelles de santé L approche du CIDR 1 SYNTHESE DE LA SESSION DE FORMATION SUR «LE DEVELOPPEMENT ET LA VIABILITE DES MUTUELLES DE SANTE EN AFRIQUE» Centre de Formation et d appui Sanitaire (CEFA) Kinshasa, du 2 au 6 juin 2003 Depuis un certain

Plus en détail

AUX MÉTIERS DE LA DIPLOMATIE ET DES AFFAIRES INTERNATIONALES

AUX MÉTIERS DE LA DIPLOMATIE ET DES AFFAIRES INTERNATIONALES ACADEMIE DIPLOMATIQUE INTERNATIONALE en partenariat avec PROJET DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA DIPLOMATIE ET DES AFFAIRES INTERNATIONALES destiné aux diplomates originaires des pays membres de l OIF Septembre

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Losing your land: Dispossession in the Great Lakes Region

Losing your land: Dispossession in the Great Lakes Region Losing your land: Dispossession in the Great Lakes Region 12 January 2015 Presentation by An Ansoms Plan de la présentation Cadre général du livre Etudes de cas: les chapitres Points clé du livre Futures

Plus en détail

GENRE ET FECONDITE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

GENRE ET FECONDITE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE GENRE ET FECONDITE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Roger Armand WAKA MODJO Institut d Etudes Démographiques de l Université de Bordeaux IV. Introduction L Afrique subsaharienne reste de nos jours la sous région

Plus en détail

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint Panzi Fondation : Assistant Program Manager FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint La Fondation Panzi RDC était créée en 2OO8 pour la gestion et la Coordination des projets qui vont au- delà

Plus en détail

Note de synthèse de l étude «Peuplement, marché et sécurité alimentaire»

Note de synthèse de l étude «Peuplement, marché et sécurité alimentaire» Note de synthèse de l étude «Peuplement, marché et sécurité alimentaire» L étude «Peuplement, marché et sécurité alimentaire» a été publiée en avril 2013 dans les Cahiers de l Afrique de l Ouest de l OCDE/CSAO.

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Questions clés pour la consultation élargie

Questions clés pour la consultation élargie Processus de planification stratégique de Terre des Hommes Fédération Internationale Questions clés pour la consultation élargie Beaucoup de progrès ont été accomplis lors de l Assemblée Générale (AG)

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com Blog: http:// iavs.6mablog.com.

01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com Blog: http:// iavs.6mablog.com. 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com Blog: http:// iavs.6mablog.com Fiche descriptive Du Séminaire régional d information et de formation sur le processus

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION. «Préparer le Sommet Afrique-Europe d avril 2014»

NOTE D ORIENTATION. «Préparer le Sommet Afrique-Europe d avril 2014» NOTE D ORIENTATION Les «Vendredis de la Commission» sur le Dialogue Afrique UE Première session organisée conjointement par l Union africaine et l ECDPM (Centre européen de gestion des politiques de développement)

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION 1 CONTEXTE Liens avec d autres initiatives du FIDA: - Projet de développement agricole de Matam (PRODAM), Sénégal - Agrinovia,

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

Mutuelle de santé Objectives, enjeux et perspectives. Atelier de travail, Commune de Ziniaré 10 Octobre 2013

Mutuelle de santé Objectives, enjeux et perspectives. Atelier de travail, Commune de Ziniaré 10 Octobre 2013 Mutuelle de santé Objectives, enjeux et perspectives Atelier de travail, Commune de Ziniaré 10 Octobre 2013 1 Programme Présentation du contexte dans lequel s insère le projet Présentation de la mutuelle

Plus en détail

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire FITS 2008 Bamako,Mali Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire Problématiques Pourquoi avoir une politique et une stratégie nationale d appui au tourisme

Plus en détail

Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique

Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique Centre de recherche en démographie et sociétés (UCL) & Centre pour l égalité des chances et la lutte contre le racisme

Plus en détail

Responsable Ressources Humaines, Finances et Logistique

Responsable Ressources Humaines, Finances et Logistique Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

L éducation relative à l éco-alimentation : Célébrer la diversité des initiatives

L éducation relative à l éco-alimentation : Célébrer la diversité des initiatives Célébrer l éco-alimentation : Une éducation collective, engagée, conviviale et festive L éducation relative à l éco-alimentation : Célébrer la diversité des initiatives Nayla Naoufal Nayla Naoufal en collaboration

Plus en détail

Synthèse de l'atelier 2 : "Economie des territoires ruraux" et "Ressources Humaines et formation"

Synthèse de l'atelier 2 : Economie des territoires ruraux et Ressources Humaines et formation Synthèse de l'atelier 2 : "Economie des territoires ruraux" et "Ressources Humaines et formation" Abdel Hakim T. in Chassany J.P. (ed.), Pellissier J.-P. (ed.). Politiques de développement rural durable

Plus en détail

Programme des enseignements. Double Diplôme Bac+5 Sciences Po Bordeaux Université Mundiapolis

Programme des enseignements. Double Diplôme Bac+5 Sciences Po Bordeaux Université Mundiapolis Programme des enseignements Double Diplôme Bac+5 Sciences Po Bordeaux Université Mundiapolis Année/Semestre Première année Semestre 1 Première année Semestre 2 Introduction à l'économie politique Histoire

Plus en détail

Égypte : déclin de la fécondité et institutions

Égypte : déclin de la fécondité et institutions Chaire Quetelet 24 novembre 2010, Louvain-la-Neuve Égypte : déclin de la fécondité et institutions Elena Ambrosetti elena.ambrosetti@uniroma1.it Sapienza Università di Roma-Italie UNESCO CHAIR in Population,

Plus en détail

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective

Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective Soutenir l émergence de stratégies collectives nationales et internationales de filières, et de projets collaboratifs, notamment par le dialogue

Plus en détail

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Janvier - Février 2009 Par Anne-Laure ALLAIN Rita Soussignan est directeur-adjoint du CESAM,

Plus en détail

Interne Forces Faiblesses Externe Opportunités Menaces

Interne Forces Faiblesses Externe Opportunités Menaces L ANALYSE SWOT 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L'analyse SWOT (Strengths Weaknesses Opportunities Threats) ou AFOM (Atouts Faibses Opportunités Menaces) est un outil d'analyse stratégique.

Plus en détail

POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE VILLE AU CARRE

POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE VILLE AU CARRE POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE DE L OBSERVATOIRE DU SAN DE SENART VILLE AU CARRE 29 juin 2010 Présentation d une démarche d observation LA VEILLE SOCIALE ET L OBSERVATOIRE 2 Une contribution demandée aux

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

Résumé. 1 Les chiffres du recensement général de la population et de l habitat (RGPH2) de 2009 sont en cours exploitation. Les données seront rendues

Résumé. 1 Les chiffres du recensement général de la population et de l habitat (RGPH2) de 2009 sont en cours exploitation. Les données seront rendues Résumé Cette étude a été lancée par l Organisation Internationale pour les Migrations à la demande du Gouvernement du Tchad par le biais du Ministère des Affaires Etrangères et de l Intégration Africaine.

Plus en détail

La finance durable a-elle un avenir durable?

La finance durable a-elle un avenir durable? La finance durable a-elle un avenir durable? La perspective du microcrédit Emmanuelle Javoy 1 L exclusion bancaire Les bénéficiaires Le client type des services de microfinance est une «personne à faibles

Plus en détail

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session MANAGEMENT ET STRATEGIES D ENTREPRISES Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum par Développer une démarche logique de planification de projet. Se perfectionner

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DÉVELOPPEMENT"

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DÉVELOPPEMENT MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "COOPÉRATION INTERNATIONALE ET DÉVELOPPEMENT" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme visé : Diplôme d'institut d'études politiques Majeure : Affaires internationales

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Michael Dickmann Emma Parry Ben Emmens Christine Williamson Septembre 2010 People In Aid Cranfield University, School of Management

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

Scolarisation des filles en Afrique de l Ouest et du Centre. Bilan de l expérience UNICEF

Scolarisation des filles en Afrique de l Ouest et du Centre. Bilan de l expérience UNICEF Scolarisation des filles en Afrique de l Ouest et du Centre Bilan de l expérience UNICEF Pourquoi est-il important de se focaliser sur l éducation, en particulier celles des filles? Bénéfices individuels

Plus en détail

COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES SCIENCES SOCIALES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES

COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES SCIENCES SOCIALES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES Ministère de la Communauté française COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES ET SCIENCES SOCIALES 2000 TABLE DES MATIÈRES Sciences économiques Compétences Objets pour l'enseignement

Plus en détail

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie René AZOKLY/ Président du Fonds International de Garantie Les Fonds de Garantie en Afrique de l'ouest: Particularités,

Plus en détail

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale

Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale Kigali 3rd EuroAfriCa-ICT Awareness Workshop Difficultés et opportunités de TIC en Afrique centrale «cas de la RD CONGO» Par Benjamin MURHESA CIBALONZA IT Manager / Radio Maendemeo Bukavu DR Congo 1 Introduction

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme de sciences et technologies des services (STS)

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme de sciences et technologies des services (STS) Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la (STHR) Programme de sciences et technologies des services (STS) CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie- présente des particularités

Plus en détail

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE INSTITUT CATHOLIQUE DE RENNES France LE CHAMP A EXPLORER Longtemps monopole de l univers public et associatif,

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 INITIATIVE INTERNATIONALE D ISTANBUL SUR LE VIEILLISSEMENT DOCUMENT DE REFERENCE Au cours de la dernière

Plus en détail

Expert workshop. 9h-16h 14 septembre 2011

Expert workshop. 9h-16h 14 septembre 2011 Expert workshop 9h-16h 14 septembre 2011 Effets de la convergence d industries sur le choix stratégique associé à l organisation du processus d innovation : Le cas du jeu vidéo et du cinéma d animation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail