engagement responsabilité sociale perspective mondiale essor de la recherche réseautage en leadership aspirations professionnelles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "engagement responsabilité sociale perspective mondiale essor de la recherche réseautage en leadership aspirations professionnelles"

Transcription

1 responsabilité sociale perspective mondiale essor de la recherche réseautage en leadership aspirations professionnelles engagement Rapport du doyen 2006/2007

2 À propos de l École de gestion Telfer de l L École de gestion Telfer de l est dans une situation unique pour entretenir des rapports privilégiés avec des leaders canadiens et apprendre de leur savoir-faire. Avec ses quelque étudiants, 200 professeurs à temps plein et à temps partiel et anciens, l École de gestion Telfer offre un milieu diversifié et vivant où étudiants, professeurs, chercheurs et anciens peuvent créer des liens enrichissants qui durent toute une vie. L École de gestion Telfer est située dans le nouveau pavillon Desmarais, un impressionnant bâtiment de 12 étages muni de toute une gamme d installations ultramodernes. Parmi nos programmes uniques, mentionnons ceux de baccalauréat en sciences commerciales, de MBA, de MGSS, de MBA pour cadres et de maîtrise ès sciences. L École de gestion Telfer est reconnue par l AACSB et l AMBA, ce qui la place parmi les meilleures écoles de commerce du monde. Située au cœur de la capitale nationale et offrant un éventail exceptionnel de programmes de recherche et d enseignement dans les deux langues officielles de notre pays, l est l université canadienne. École de gestion Telfer 55, avenue Laurier Est Ottawa (Ontario) K1N 6N5 Tél: Téléc:

3 Table des matières Message du doyen 4 Au delà des attentes 6 Le pavillon Desmarais 8 Responsabilité sociale 10 Perspective mondiale 12 Essor de la recherche 16 Réseautage en leadership 18 Aspirations professionnelles 20 Bilan de l année 22 Les photos d arrière-plan utilisées à travers ce rapport annuel sont des photos du pavillon Desmarais durant sa construction. Elles ont été prises par Kevin Bhookun, webmestre à l École de gestion Telfer. École de gestion Telfer 1

4 L École de gestion Telfer en chiffres Nombre total d étudiants : Nombre total d anciens : Nombre de professeurs : 84 à temps plein 90 à temps partiel Étudiants du programme coop : 319 % d étudiants étrangers : 11 Bourses offertes annuellement : 715 Classement national et international : L École de gestion Telfer de l figure au palmarès des 150 meilleures écoles de commerce du quotidien Financial Times pour une quatrième année consécutive (2004 à 2007). L une des 247 meilleures écoles de gestion au monde selon la Princeton Review. Classement selon l étude des Corporate Knights sur la responsabilité sociale : programme de MBA : 7 e au Canada; programme du 1 er cycle : 4 e au Canada. Étudiants qui participent au programmes d échanges internationaux : 120 Principaux organismes recrutant nos étudiants : Accenture Le Groupe CIBC Banque Scotia Costco Canada L Oréal Canada Deloitte RBC Exportation et développement Canada Shell Gouvernement fédéral du Canada Anciens s étant illustrés : Robert G. Ashe, B.Com. 1982, PDG, Cognos Paul Desmarais, B.Com. 1950, président du comité exécutif, Power Corporation du Canada r D Jack Kitts, MBA pour cadres 2001, PDG, Hôpital d Ottawa James E. Orban, MBA pour cadres 1998, éditeur, Ottawa Citizen Ian Telfer, MBA 1976, président du conseil, Goldcorp Inc. 2 Rapport annuel

5 Comité consultatif Le Comité consultatif est constitué de chefs de file des secteurs privé et public qui œuvrent ensemble au renforcement de l École de gestion Telfer et de ses programmes. Créé en 1989, le Comité consultatif constitue un lien important entre l École Telfer et la communauté, notamment celle du monde des affaires et du secteur public. Il a pour mandat de conseiller l École Telfer quant à ses choix stratégiques et de fournir une information permettant d évaluer la pertinence, la qualité et l efficacité de ses programmes actuels et nouveaux. Le Comité consultatif aide également à l identification des moyens par lesquels la communauté des affaires et du secteur public peut contribuer au renforcement de l École de gestion Telfer. L équipe de l École de gestion Telfer Membres du comité : Robert G. Ashe - président-directeur général, Cognos Pierre Bergeron - consultant Richard Bertrand - vice-président, relations gouvernementales, Pratt & Whitney John-Peter Bradford - partenaire, Bradford Bachinski Limited Mark R. Bruneau - Senior Fellow, Monitor Group L. Denis Desautels - cadre en résidence à l École de gestion Telfer Rick Doyon - directeur, Camino Alto Communications George Haynal - vice-président de la Politique publique, Bombardier Inc. Bruce Joyce - partenaire, Deloitte / président du comité consultatif John B. Kelly - président, NexInnovations Inc. George Langill - cadre en résidence à l École de gestion Telfer Timothy J. McCunn - partenaire, Borden Ladner Gervais LLP Michael McFaul, CMC - associé, Deloitte Inc. Marie-Lucie Morin - sous-ministre délégué des Affaires étrangères, Gouvernement du Canada James E. Orban - éditeur, The Ottawa Citizen Ann Marie Sahagian - contrôleure générale adjointe du Conseil du Trésor du Canada Gary M. Seveny ancien président-directeur général, Alterna Bank Moris M. Simson - président-directeur général, WaveNet Inc. Camille Villeneuve - président, Multivesco Deborah L. Weinstein - partenaire, Labarge Weinstein De gauche à droite : Alain Doucet, doyen adjoint, relations externes; Michel Nedzela, doyen associé (stratégie, planification et systèmes); François Julien, doyen associé (programmes) et vice-doyen; Joanne Leck, doyenne associée (enseignement) et secrétaire; Micheál J. Kelly, doyen; Terry Kulka, directeur, programme MBA pour cadres; Patricia O Rourke, directrice administrative; Peter Koppel, doyen adjoint (services aux étudiants) et directeur, programmes de premier cycle; Philip McIlkenny, directeur, programme MBA École de gestion Telfer 3

6 Message du doyen Même s il s agit d un événement majeur, ce changement de nom n est qu un exemple des réalisations récentes qui auront des retombées considérables au cours des prochaines années. Ainsi, l École Telfer est désormais installée dans le nouveau Pavillon Desmarais, un bâtiment ultramoderne qui porte l un des noms les plus éminents du milieu des affaires canadien, celui de la famille Desmarais. Ces installations impressionnantes comportent toute une panoplie de caractéristiques dignes de mention, notamment des laboratoires d informatique, des salles de conférence, des salons pour les étudiants ainsi que des locaux pour les activités spéciales et pour la recherche. Notre école s est aussi dotée de deux nouveaux programmes de deuxième cycle : la maîtrise ès sciences en systèmes de santé et la maîtrise ès sciences en gestion. Ce sont des options idéales pour les étudiants accomplis qui veulent étendre leurs connaissances, affiner leurs compétences et obtenir une expérience pratique dans des domaines spécialisés. 4 Le doyen Micheál J. Kelly Impulsion, engagement et réalisation En mai 2007, l École de gestion a entamé un nouveau chapitre captivant de son histoire en devenant l École de gestion Telfer. Le don de 25 millions de dollars d un ancien, Ian Telfer, le plus important don annoncé pour nommer une école de gestion au Canada, consolidera l assise financière de notre école et nous permettra d investir davantage dans l expérience des étudiants, l excellence du corps professoral et de la recherche, de nouveaux programmes particuliers et des locaux de classe internationale. Rapport annuel Le vent dans les voiles Ces réalisations stimulantes s inscrivent dans la foulée de toutes celles qui ont donné un nouvel élan à l École de gestion Telfer ces dernières années. D abord et avant tout, nous avons obtenu l accréditation de l Association of Advanced Collegiate Schools of Business et celle de l Association des MBA, honneurs qui placent notre école dans la tranche supérieure de 3 p. 100 des meilleures écoles de gestion dans le monde. Nous avons aussi aidé nos étudiants à acquérir une expérience universitaire équilibrée au moyen de bourses, d échanges internationaux, de clubs pour étudiants et de compétitions. L engagement de notre école envers une éducation complète se reflète dans la création d organismes gérés par les étudiants comme Gestionnaires sans frontières, dans l expérience vécue par plus de 100 étudiants dans le cadre d échanges internationaux, ainsi que dans la contribution précieuse apportée à notre communauté par des dizaines

7 d étudiants et d anciens socialement responsables, comme Kanika Gupta, qui a reçu cette année le Prix de responsabilité sociale de la Caisse Alterna, et Tuan Nguyen, récipiendaire du prix Philos du doyen en De plus, notre école a été largement reconnue pour la compétence unique en recherche et en enseignement que nous avons acquise dans les domaines de l innovation, de l entrepreneuriat et de la gestion de la santé ainsi que dans d autres disciplines essentielles. Notons, par exemple, la nomination récente de Greg Richards au poste de professeur de gestion de la performance Cognos. M. Richards lancera un programme de recherche axé sur la gestion de la performance et son incidence sur les organismes des secteurs privé, public et des soins de santé. De son côté, Barbara Orser a effectué des recherches novatrices sur les différences entre les sexes observées sur le plan du financement de PME au Canada, tandis que Daniel Lane a reçu une subvention d un million de dollars de Pêches et Océans Canada et du Conseil de recherches en sciences humaines afin de relancer et de diriger le Réseau de recherche sur la gestion des océans. Quant à Bruce Firestone et à Eugène Tassé, ils transmettent à nos étudiants leurs connaissances et leurs ressources afin de leur inculquer une culture de l entreprise. Renforcer l engagement Forte de ces réalisations, l École de gestion Telfer continue de viser plus haut. Nous gérons un centre de carrières spécialisé où dix professionnels du développement de carrière aident les étudiants de premier cycle et ceux du MBA à assurer leur succès professionnel et personnel. Le programme de stage en vérification et en évaluation, qui prépare des étudiants à occuper des postes de vérificateurs et d évaluateurs de programmes à Pêches et Océans, est l une des réussites dignes de mention de cette ressource unique offerte à nos étudiants. Notre devise «Liée au leadership» montre la manière dont notre école exploite les atouts importants que sont les secteurs public et privé de la Région de la capitale nationale pour offrir aux étudiants des possibilités et des expériences d apprentissage uniques. C est le programme Chefs de file en herbe qui est la plus récente mise en application de notre devise. Ce programme unique prépare les étudiants francophones à jouer un rôle important dans les milieux des affaires et de l administration publique en les aidant à reconnaître les caractéristiques des bons chefs de file, à améliorer leurs propres compétences en leadership et à créer des liens avec des leaders de la communauté d affaires francophone de la région. De plus, la populaire série de conférences «PDG en résidence» a récemment mis en vedette un ancien étudiant de l École Telfer, Phil White, fondateur et copropriétaire de Cervélo, qui a communiqué aux étudiants et aux professeurs ses vues sur le succès en entrepreneuriat au souper d affaires annuel «Un toast au succès», organisé par notre club des entrepreneurs. Réaliser nos objectifs Même si l École de gestion Telfer a fait de grand pas pour offrir de meilleures possibilités aux étudiants, promouvoir l excellence de la recherche et de l enseignement, créer de nouveaux programmes particuliers et construire des installations de classe mondiale, ces réalisations ne signifient pas la fin de nos efforts : ils ne font que marquer le début d une nouvelle année remplie d activités et de succès pour notre école. En me tournant vers l avenir, je suis convaincu que nous demeurerons résolus à améliorer l expérience des étudiants et à assurer l excellence de notre corps professoral, que nous tirerons profit de notre profil de recherche qui ne cesse de croître, que nous nous appuierons sur une base financière plus solide acquise grâce aux dons généreux d anciens étudiants et de particuliers pour consolider notre croissance, que nous nous positionnerons parmi les meilleures écoles de gestion du monde et que nous continuerons de faire tout ce qu il faut pour que nos étudiants, nos professeurs, notre personnel et nos anciens étudiants soient de fiers ambassadeurs de l École de gestion Telfer. Ian Telfer, président du conseil de Goldcorp Inc., (à droite) incarne l aboutissement de nos efforts pour rallier nos anciens. École de gestion Telfer 5

8 Au delà des attentes Un ancien précieux, un don transformateur, une occasion unique Le 8 mai 2007, M. Ian Telfer, diplômé du programme de MBA de l École de gestion et président du conseil de Goldcorp Inc., a marqué le début d un nouveau chapitre captivant pour l enseignement de la gestion à son alma mater en faisant un don sans précédent de 25 millions de dollars. Afin de souligner cette contribution, l École a pris le nom d École de gestion Telfer. «Si je suis si fier de financer l École de gestion de l Université d Ottawa, c est parce que j ai fait moi-même l expérience de l influence positive que cette école peut avoir sur la vie de ses anciens étudiants. Il y a plus de 30 ans, c est en moi que l École de gestion a investi; à mon tour maintenant de lui rendre la pareille et d investir dans l École.» Ian Telfer, ancien étudiant (MBA 1976) Ce don, le plus généreux jamais octroyé à une école de gestion au Canada, servira à soutenir et à mettre en valeur l expérience d apprentissage des étudiants et les possibilités de recherche des professeurs. Cette éloquente expression d une exceptionnelle générosité personnelle influera ainsi sur la vie d innombrables étudiants en gestion et fera en sorte que l École de gestion Telfer demeure parmi les premières écoles de gestion au Canada et dans le monde pour les générations futures. Ce don réellement transformateur s inscrit dans la lignée des admirables initiatives axées sur les étudiants lancées par Ian Telfer à l École de gestion qui porte désormais son nom. Parmi celles-ci se trouve la bourse Ian Telfer pour étudiants au MBA, qui accorde un appui financier à des étudiants en gestion dans le besoin. De plus, ces deux dernières années, M. Telfer a engagé un diplômé du MBA de l École Telfer comme apprenti personnel au siège social de Goldcorp Inc. à Vancouver, favorisant ainsi deux carrières prometteuses dans les affaires. 6 Rapport annuel

9 Ian Telfer Diplômé du MBA de l École, Ian Telfer est président du conseil de l une des plus grandes entreprises d exploitation aurifère du monde, Goldcorp Inc., dont le siège social est situé à Vancouver. Après avoir obtenu son diplôme en 1976, M. Telfer a été cadre supérieur dans l industrie minière et a financé, développé et exploité des mines dans douze pays en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Asie et en Australie. Avant de prendre la direction de Goldcorp, il a occupé des postes de haut niveau dans plusieurs compagnies minières, notamment Lihir Gold, TVX Gold et Wheaton River Minerals, l entreprise qui a précédé Goldcorp. Au fil des ans, le parcours exemplaire de M. Telfer comme dirigeant d entreprises minières a été reconnu à plusieurs reprises. M. Telfer a récemment reçu le Prix Murray Pezim pour le financement de l exploration et a été choisi comme finaliste du Grand Prix de l Entrepreneur d Ernst & Young. De plus, Business in Vancouver l a nommé vedette de l actualité de l année. M. Telfer, qui a obtenu un baccalauréat ès arts de l Université de Toronto, est membre de l Institut canadien des comptables agréés ainsi que du conseil d administration de la Fondation de Jeux olympiques spéciaux Canada. «Nous sommes très chanceux d avoir reçu un don de cette taille d un ancien étudiant éminent et leader reconnu dans le monde des affaires qui a exprimé le désir de travailler avec nous de façon significative et visible. Ce don représente une chance unique pour l École de gestion Telfer de poursuivre sur sa lancée et de réaliser ses ambitions.» Le doyen Micheál J. Kelly (De gauche à droite) Alain Doucet, doyen adjoint aux relations externes de l École de gestion Telfer, Gilles Patry, recteur et vice-chancelier de l, le doyen Micheál J. Kelly et David Mitchell, vice-recteur aux relations universitaires de l, se sont joints à Ian Telfer, président du conseil de Goldcorp Inc., (deuxième à partir de la droite) afin de souligner le don le plus généreux jamais fait à une école de gestion canadienne. Ian Telfer, un ancien étudiant de l École de gestion, a récolté les fruits de sa formation en gestion des affaires : il est devenu l un des dirigeants d entreprise les plus prospères de l industrie minière internationale. École de gestion Telfer 7

10 Le Pavillon Desmarais Un nouveau toit pour la gestion des affaires Le nom de Desmarais étant synonyme d excellence en affaires, il est tout naturel que l École de gestion Telfer est maintenant située dans le pavillon Desmarais, le nouveau bâtiment ultramoderne de l. La décision de nommer le nouveau pavillon en l honneur de Paul G. Desmarais (B.Com. 1950), un ancien de l qui est devenu l un des plus grands chefs d entreprise du Canada, non seulement souligne le don de 15 millions de dollars fait par ce dernier à la Campagne de l Université canadienne, mais symbolise également le soutien remarquable apporté depuis longtemps à l par la famille Desmarais. En effet, ce don extraordinaire n est que le dernier maillon d une longue chaîne de contributions faites à l par M. Desmarais et sa famille. Si l homme d affaires a choisi d associer le nom de sa famille à l Université, c est parce que cette dernière soutient des valeurs qui tiennent à cœur aux Desmarais : l intégrité, la transmission du savoir et la promotion du français au Canada. L édifice de 12 étages qui porte désormais l un des noms les plus respectés du milieu canadien des affaires offre aux étudiants de l École de gestion Telfer un environnement d apprentissage sans pareil. Parmi les caractéristiques dignes de mention de ces installations impressionnantes, notons : des salles de réunion, quatre laboratoires d informatique, six salles de conférence, des salons pour les étudiants et des bureaux pour leurs organismes, un accès réseau sans fil dans tout le bâtiment, quatre salles de cours spécialement conçues pour les programmes du deuxième cycle, six amphithéâtres comptant au total plus de 700 places, ainsi qu une salle polyvalente pouvant accueillir une multitude d événements, de conférences, de séminaires et de fêtes. Tout ça dans le pavillon Desmarais, le nouvel édifice de la gestion des affaires à l. 8 Rapport annuel

11 André Desmarais s est joint à des centaines d étudiants, de professeurs, de gestionnaires et d anciens de l École de gestion Telfer lors de la cérémonie de désignation du nouveau pavillon qui abritera l École Telfer. «L a toujours occupé une place de choix dans l éducation des membres de la famille Desmarais. Feu mon père, mon épouse Jacqueline, mes frères et moi-même sommes de fiers anciens de l Université et certains de mes petits-enfants la fréquentent actuellement.» Paul G. Desmarais Ancien étudiant de l et président d honneur de la Campagne de l Université canadienne École de gestion Telfer 9

12 Responsabilité sociale Kanika Gupta, récipiendaire du Prix de responsabilité sociale de la Caisse Alterna en Kanika Gupta (deuxième à partir de la droite), étudiante de troisième année au baccalauréat en sciences commerciales, a passé plusieurs mois à aider de jeunes Togolais à faire croître leur entreprise. Lomé (Togo). L étudiante de l École de gestion Telfer Kanika Gupta y a passé l été de 2007 à travailler au projet AfriTour. Démontrer le pouvoir social des entreprises Les étudiants, les professeurs, les gestionnaires et les anciens de l École de gestion Telfer ont tous la conviction que les entreprises et les gens d affaires ont l obligation absolue de s engager dans la communauté et de soutenir le développement social. C est pourquoi l École Telfer s est associée à la Caisse Alterna, une coopérative d épargne et de crédit de l Ontario, afin de créer le Prix de responsabilité sociale de la Caisse Alterna. Ce prix est remis tous les ans à un étudiant de troisième année du programme de baccalauréat en sciences commerciales ayant fait preuve de leadership exceptionnel en matière de responsabilité sociale. On s attend d ailleurs à ce que les récipiendaires du prix renforcent leur engagement communautaire en servant d ambassadeurs de la responsabilité sociale à l École Telfer au cours de leur quatrième année d étude. En juin 2007, le Prix de responsabilité sociale de la Caisse Alterna a été remis à Kanika Gupta. Cette étudiante, qui fait preuve depuis son jeune âge d un engagement profond et constant à l égard de la responsabilité sociale, a redoublé d effort à ce chapitre au cours de ses études. Elle est d ailleurs convaincue que les gens d affaires et les jeunes dirigeants d entreprise comme elle doivent jouer un rôle actif dans leur communauté car ils disposent d un pouvoir économique énorme. Pour sa part, elle a été pilote de la responsabilité sociale pour IMPACT, un organisme sans but lucratif géré par des étudiants qui encourage l entrepreneuriat et le leadership au Canada. Elle a également été coordonnatrice de la sensibilisation dans les écoles secondaires pour Ingénieurs sans frontière Canada, un groupe qui soutient le développement humain par l accès à la technologie. L an passé, elle a également joué un rôle important auprès de l œuvre charitable des étudiants en administration, un organisme géré entièrement par des étudiants de l École de gestion Telfer, qu elle a aidé à recueillir plus de $ pour la Fondation du Centre hospitalier pour enfants de l est de l Ontario. 10 Rapport annuel

13 Dans la même veine, avant de commencer sa quatrième année à l École Telfer, Kanika a passé l été de 2007 au Togo pour participer au projet AfriTour, un programme sans but lucratif qui aide les jeunes entrepreneurs du secteur touristique de ce pays à se lancer en affaires. Elle a ainsi pu mettre directement à profit ses compétences et ses connaissances en affaires en enseignant aux nouveaux propriétaires d entreprise togolais à mettre sur pied des plans d affaires solides, grâce auxquels ils pourront obtenir des microprêts qui leur permettront de lancer leur entreprise touristique et, suivant l exemple de Kanika, devenir eux-mêmes des chefs d affaires socialement responsables. Un engagement durable envers la communauté En 2004, pour marquer son 35 e anniversaire, l École de gestion Telfer a créé le prix Philos du doyen, remis annuellement à un étudiant, à un ancien étudiant, à un professeur ou à un membre de la communauté dont les réalisations philanthropiques et l engagement envers le développement social sont exceptionnels. Normand Fortier, professeur aimé et dirigeant communautaire émérite, ainsi qu Eugène Tassé, diplômé et éminent homme d affaires de la région, ont déjà reçu le prix. Au Gala d excellence annuel tenu en septembre 2006, le prix Philos du doyen a été décerné à un bachelier en sciences commerciales de l École Telfer, Tuan Nguyen. Très jeune, celui-ci a intégré à ses valeurs la responsabilité sociale, dont il a vite saisi l importance quand, arrivé du Vietnam avec sa famille, il a découvert les effets transformateurs des œuvres charitables locales. À l École de gestion Telfer, Tuan a fait preuve de sa générosité et de son enthousiasme inépuisable pour l engagement communautaire Le prix Philos du doyen en jouant un rôle crucial dans la fondation de l oeuvre charitable des étudiants en administration (OCÉA). Composée de dizaines d étudiants au baccalauréat de l École Telfer, l OCÉA a élaboré, organisé et présenté des événements divertissants et inspirants qui lui ont permis de recueillir plus de $ au bénéfice de plusieurs œuvres de charité locales venant en aide aux enfants comme la Fondation du Centre hospitalier pour enfants de l est de l Ontario et la Fondation des Sénateurs d Ottawa. Tuan Nguyen, récipiendaire du prix Philos du doyen en 2006 et cofondateur de l oeuvre charitable des étudiants en administration (OCÉA). Deux raisons ont motivé Tuan a participer à la création de l OCÉA : premièrement, il croit fermement que les connaissances, les compétences et l énergie des étudiants en gestion peuvent servir efficacement à des initiatives de bienfaisance; deuxièmement, il est convaincu que le développement communautaire offre des occasions idéales de créer des liens entre les dirigeants d entreprise d aujourd hui et les étudiants de l École de gestion Telfer, qui sont ceux de demain. Depuis qu il a obtenu son diplôme, Tuan continue de traduire en action et en résultats son engagement envers la responsabilité sociale. Propriétaire d une société d expertise-conseil en marketing, il siège au conseil d administration de plusieurs organismes locaux et donne régulièrement des conférences aux nouveaux cadres d entreprise sur l importance de s engager dans leur communauté. Il maintient également des liens étroits avec l OCÉA, où il aide les dirigeants à étendre cette forme exceptionnelle de développement social à d autres établissements postsecondaires de tous les coins du pays. École de gestion Telfer 11

14 Perspective mondiale Créer des liens avec le nouveau monde des affaires Ce n est plus un secret : aujourd hui, les affaires se mondialisent de plus en plus. Les communications s accélèrent, les obstacles au commerce sont éliminés et de nouveaux marchés lucratifs émergent continuellement. Pour réussir dans ce contexte dynamique, les étudiants doivent envisager les affaires dans une perspective planétaire et saisir les occasions d apprentissage qui leur permettent d améliorer leur compréhension du nouveau marché international. En , 120 jeunes adultes ont acquis une connaissance directe du monde des affaires moderne en perpétuel changement grâce au programmes d échanges internationaux de l École de gestion Telfer. Ces programmes permettent aux étudiants de l École Telfer de poursuivre pendant une session leurs études dans l un des 45 établissements d enseignement postsecondaire d élite répartis dans 17 pays qui participent à l échange. Bien entendu, l expérience d apprentissage de chaque étudiant est unique, mais les trois Les étudiants de l École de gestion Telfer Scott Weatherhead (à gauche et au centre) et Marc Drolet (à droite) ont profité des programmes d échanges internationaux pour obtenir une perspective mondiale sur les affaires modernes. 12 Rapport annuel

15 témoignages suivants illustrent le caractère enrichissant de cette initiative, tant sur le plan scolaire que personnel. Marc Drolet, étudiant de premier cycle en sciences commerciales, soutient que quiconque étudie, comme lui, la gestion internationale doit passer au moins une session à l étranger. Il en est arrivé à cette conclusion en 2006, après avoir étudié pendant deux sessions la finance, le marketing et la logistique opérationnelle à l Institut de technologie et d études supérieures de Monterrey, au Mexique. Il a profité de cet échange pour apprendre l espagnol, acquérir une plus grande autonomie et mieux comprendre la gestion des affaires. Scott Weatherhead croit que les échanges internationaux ont changé sa vie. Cet étudiant de l École de gestion Telfer a passé deux sessions en Europe : les quatre derniers mois de 2006 à l Université Carlo Cattaneo de Castellanza, en Italie, et les six premiers mois de 2007 à l Université Corvinus de Budapest, en Hongrie. L étude du marketing et du commerce du tourisme à l étranger lui a permis non seulement d observer et de découvrir de l intérieur les cultures, les économies et les milieux d affaires de plusieurs pays européens, mais également de devenir un meilleur chef de file et de nouer partout dans le monde des amitiés et des contacts d affaires durables et ce, tout en poursuivant ses études. Né au Guyana et titulaire d un baccalauréat en sciences commerciales de l École de gestion Telfer, Orin Hickerson est convaincu que l expérience de cultures variées est un élément indispensable au succès d un entrepreneur. Il a donc passé deux sessions à l Université de Lund, en Suède, où il a étudié l informatique en tant que spécialiste des affaires électroniques. En 2007, il est retourné à l institution suédoise pour y terminer sa maîtrise en marketing international et en gestion de marque et y entreprendre un deuxième programme de cycle supérieur, cette fois en entrepreneuriat. L obligation de s adapter à la vie dans un autre pays a aidé Orin à affiner ses habiletés d homme d affaires, tandis que ses interactions quotidiennes avec des étudiants provenant des quatre coins de la planète se sont avérées être la formation idéale pour ce jeune entrepreneur qui s efforce de créer des liens avec le nouveau monde des affaires. Orin Hickerson, étudiant de l École de gestion Telfer (deuxième à partir de la droite), a passé deux sessions à l Université Lund, en Suède, où il a interagi quotidiennement avec des étudiants de partout dans le monde. Castellanza (Italie). Scott Weatherhead, un étudiant de l École de gestion Telfer, y a passé une session à l Université Carlo Cattaneo. École de gestion Telfer 13

16 Renforcer l engagement des étudiants dans la gestion internationale des affaires Gestionnaires sans frontières a également beaucoup fait pour que les étudiants comprennent mieux la nature mondiale des affaires d aujourd hui. Il y a deux ans, après une session d étude à l Université Lund, en Suède, Chetan Baweja est rentré à Ottawa muni d une connaissance approfondie des affaires internationales, d un PDA débordant d adresses et d un moyen éprouvé d aider les étudiants étrangers prenant part à un échange international à tirer pleinement profit de la vie universitaire à l École de gestion Telfer. Étudiant au baccalauréat en commerce à l École de gestion Telfer, M. Baweja a profité en Suède d un programme de mentorat destiné à enrichir l expérience des étudiants en échange international. Il s est rendu compte que son établissement d origine avait lui aussi besoin d un programme de ce genre pour répondre aux besoins uniques de ces étudiants. Plus encore, il a cru qu un club étudiant axé sur tous les aspects des échanges internationaux permettrait à l École Telfer de nouer des liens solides avec les étudiants en échange et à tous les étudiants de mieux profiter des possibilités qu offre l étude de la gestion internationale des affaires. Sachant cela, M. Baweja et deux autres étudiants de l École de gestion Telfer, Joey St-Pierre et Mélissa Léveillé, ont fondé Gestionnaires sans frontières en août Le programme de mentorat international de l organisme jumelle de petits groupes d étudiants en échange avec des mentors à temps plein. Habituellement choisis parmi les étudiants de troisième et de quatrième année, les mentors permettent aux étudiants en échange de saisir pleinement les occasions offertes par l École Telfer et la ville. En aidant ces étudiants à bien s intégrer à la vie sociale et universitaire de l École Telfer, le programme enrichit l expérience d apprentissage de tous les étudiants du baccalauréat. Gestionnaires sans frontières a également beaucoup fait pour que les étudiants comprennent mieux la nature mondiale des affaires d aujourd hui. Ainsi, l organisme a récemment obtenu une invitation à déléguer un groupe d étudiants de l École Telfer au Thammasat Undergraduate Business Challenge. Parrainée par l Université Thammasat, en Thaïlande, cette compétition exclusive d analyse de cas d une durée de quatre jours met en lice des étudiants au baccalauréat provenant d écoles de gestion des quatre coins du globe. 14 Rapport annuel

17 Au cours des prochaines années, Gestionnaires sans frontières mettra sur pied trois programmes pour susciter une plus grande participation des étudiants en gestion à divers aspects des affaires internationales : un concours d analyse de cas en ligne, un programme favorisant la collaboration d étudiants avec des entreprises locales dans le cadre de missions commerciales ainsi qu une série d ateliers d information d une journée, destinés aux nouveaux diplômés qui veulent lancer leur carrière à l étranger et tenus par des entreprises internationales présentes dans la région d Ottawa. L équipe de dirigeants de Gestionnaires sans frontières s assure que l organisme remplit son mandat, qui est de renforcer l engagement des étudiants envers la gestion internationale des affaires. Première rangée (assis) : Andy Bayandor (vice-président sénior et coordonnateur du PMI), Whitney Lee (vice-présidente au marketing), Kristin Rossitter (vice-présidente aux relations externes), Maria Scopelliti (vice-présidente aux relations avec les étudiants en échange) et Catherine Chen (vice-présidente aux relations internes). Deuxième rangée (debout) : Fares El Sabbagh (vice-président aux affaires sociales), Sean Kulik (vice-président aux finances), Joey St-Pierre (cofondateur), Mélissa Léveillé (cofondatrice), Chetan Baweja (cofondateur et président), Mireille Lemire (vice-présidente à la communication), Vincent Douville (viceprésident aux systèmes d information) et Eric Tallon (coordonnateur des projets spéciaux). École de gestion Telfer 15

18 Essor de la recherche Faire la lumière sur le financement des entreprises appartenant à des femmes au Canada En collaboration avec des partenaires du secteur privé, l École de gestion Telfer a pris plusieurs initiatives audacieuses dans le but de devenir un centre de recherche de pointe dans les domaines de l innovation, de la santé, de la gestion des affaires et de l entrepreneuriat. Une de ces décisions visionnaires a été de nommer Barbara Orser et Allan Riding cotitulaires de la Bourse professorale de Deloitte dans la gestion des entreprises de croissance. M me Orser et M. Riding dirigent aujourd hui une équipe de chercheurs experts dont le travail aide les entrepreneurs à comprendre plus en profondeur les caractéristiques, stratégies et contextes qui favorisent la croissance d une entreprise. Au cours de la dernière année, M me Orser a été le fer de lance de la recherche sur l un des groupes les plus importants mais aussi les plus mal connus au Canada : les femmes propriétaires d entreprise. La chercheuse s est penchée sur les moyens qu utilisent les femmes pour financer leur PME et sur la façon dont ces moyens diffèrent de ceux employés par les hommes. Les résultats de ces recherches uniques ont été dévoilés dans un article scientifique intitulé Women Entrepreneurs and External Capital (Les entrepreneures et le capital externe) qui présente quatre découvertes importantes : 1. Les femmes propriétaires d entreprise sont aussi susceptibles que les hommes de recourir à tous les types de financement, leur propre avoir mis à part. L article scientifique sur les femmes propriétaires d entreprise de Barbara Orser a été reconnu comme l une des meilleures études de En moyenne, par rapport aux hommes, les femmes d affaires ont des entreprises plus petites, moins rentables et plus susceptibles d appartenir aux secteurs des services et de la vente en gros et au détail, lesquels présentent moins d attrait pour les investisseurs en capital de risque. 16 Rapport annuel

19 3. Les hommes et les femmes propriétaires d entreprise qui demandent du financement aux institutions financières ont des chances égales d obtenir du capital. 4. En moyenne, le niveau de tolérance face au risque financier est inférieur chez les femmes, lesquelles touchent une proportion moindre du financement à risque. Ces conclusions détruisent de nombreux mythes concernant les femmes propriétaires d entreprise au Canada. D ailleurs, les nouvelles réponses qu apportent avec autorité les recherches de M me Orser envoient la balle dans le camp des décideurs, des établissements prêteurs et des associations commerciales pour qu ils élaborent des stratégies efficaces afin d aider les femmes à lancer et à faire croître leurs entreprises. Même s il peut s écouler assez de temps avant que de tels changements stratégiques ne voient le jour, les pairs de M me Orser n ont pas attendu pour reconnaître la valeur de ses recherches. À leur conférence annuelle, l Association des sciences administratives du Canada et l International Council for Small Business ont tous deux décerné à Women Entrepreneurs and External Capital le prix du meilleur article de 2006, une preuve incontestable de la qualité de cette étude et du rayonnement grandissant de la recherche à l École de gestion Telfer. Aider les entreprises à garder le cap Cognos Incorporated occupe depuis de nombreuses années une position de leader mondial dans le domaine des produits de gestion de la performance. Les logiciels que Cognos met au point aident les entreprises à comprendre, à planifier et à gérer leur rendement financier et leurs performances opérationnelles. Ils permettent en fait aux dirigeants de répondre à des questions fondamentales sur l état et la conduite de leur entreprise : Où en sommes nous? Pourquoi? Comment devrions-nous procéder? En novembre 2006, l École de gestion Telfer a conclu un partenariat avec Cognos afin d intensifier l étude de la gestion du rendement. En vertu de cette entente, l entreprise d Ottawa a fourni plus d un million de dollars en financement, en logiciels et en services connexes à l École, qui a utilisé cette généreuse contribution pour élaborer un cursus d étude de la gestion du rendement qui fait désormais partie des programmes de deuxième cycle. Ce financement a également permis à l École Telfer de créer le poste de professeur de gestion de la performance Cognos, qui sera occupé au cours des trois prochaines années par Greg Richards, professeur auxiliaire de l École de gestion Telfer et ancien cadre supérieur chez Cognos. M. Richards donnera un cours sur les fondements de la gestion du rendement aux étudiants du deuxième cycle et supervisera un groupe de chercheurs qui a entrepris trois projets uniques. Les membres du groupe de recherche en innovation des processus de gestion grâce aux technologies de l information étudient diverses entreprises locales afin de déterminer avec précision les façons dont celles-ci utilisent les outils et les pratiques de gestion du rendement. Grâce aux données recueillies dans le cadre de leurs travaux, les chercheurs pourront également mieux comprendre les facteurs qui influent directement sur des aspects cruciaux du rendement, comme la croissance des ventes, l innovation en matière de procédés et le développement de produits. En plus de ces projets, le groupe de recherche est en train d élaborer une approche intégrée qui permettra aux fonctionnaires fédéraux d améliorer les rapports sur le rendement des programmes et des ministères. Les gestionnaires de programmes et hauts fonctionnaires pourront ainsi avoir accès à une source de données commune au sein de leur organisme. Ces renseignements les aideront non seulement à répondre sans délai et avec fiabilité aux demandes des organismes centraux du gouvernement, mais également à renforcer la reddition de compte et à augmenter la transparence des dépenses publiques. Greg Richards, professeur de gestion de la performance Cognos de l École de gestion Telfer, Gilles Patry, recteur et vice-chancelier de l, et Robin McNeill, vice-président à l élaboration de portefeuilles de Cognos Inc., ont annoncé un partenariat entre l École Telfer et la société Cognos dans le but d intensifier l étude de la gestion du rendement dans les entreprises canadiennes. Greg Richards, professeur de gestion de la performance Cognos de l École de gestion Telfer, sera un des fers de lance de la recherche dans divers aspects de la gestion du rendement. École de gestion Telfer 17

20 Réseautage en leadership Le précieux enseignement d un dirigeant d entreprise accompli La société Cervélo, dont Phil White est cofondateur, est reconnue comme l une des entreprises de fabrication de bicyclettes les plus novatrices que le sport ait connues depuis des années. Cervélo, fondée par Phil White (à gauche) et Gérard Vroomen (à droite), est le seul constructeur de bicyclettes canadien présent au Tour de France. Avec l autorisation de Cervélo Cycles Adoptez une vision claire, appuyez-vous sur votre avantage concurrentiel, puis faites en sorte que votre marque communique ces attributs d affaires clés aux consommateurs. Cette précieuse leçon d affaires n est qu une des nombreuses idées pénétrantes communiquées aux jeunes entrepreneurs par Phil White, conférencier invité au souper d affaires annuel Toast to Success du Club des Entrepreneurs qui s est tenu le 5 février 2007 au Centre des congrès d Ottawa. Ancien étudiant de l École Telfer et copropriétaire de Cervélo, M. White est également le plus récent invité des conférences «PDG en résidence» de l École de gestion Telfer. Preuve tangible du prestige de l École Telfer, ces conférences permettent aux étudiants et aux professeurs d entrer directement en contact avec d éminents dirigeants d entreprises locales et nationales provenant de divers secteurs de l industrie et domaines de gestion et parmi lesquels beaucoup sont des anciens de l École Telfer. M. White soutient avec enthousiasme l initiative d apprentissage novatrice lancée par l École de gestion Telfer. Selon lui, les dirigeants d entreprise peuvent aider les débutants dans le domaine à traverser les tempêtes que toute nouvelle entreprise doit inévitablement essuyer en leur faisant part des problèmes qu ils ont dû affronter et de la façon dont ils les ont surmontés. 18 Rapport annuel Karl Richter, Radar Studios Karl Richter, Radar Studios Selon Phil White (à droite), PDG en résidence de l École de gestion Telfer, s assurer que la marque de son entreprise communique ses attributs d affaires clés est un facteur fondamental de succès en entrepreneuriat.

Université d Ottawa. ÉCOLE de GESTION TELFER. La haute performance. Ça part d ici : le MBA Telfer

Université d Ottawa. ÉCOLE de GESTION TELFER. La haute performance. Ça part d ici : le MBA Telfer Université d Ottawa ÉCOLE de GESTION TELFER La haute performance Ça part d ici : le MBA Telfer La haute performance À propos de l École de gestion Telfer de l Université d Ottawa L École de gestion Telfer

Plus en détail

Université d Ottawa ÉCOLE DE GESTION TELFER. Le B.Com. Telfer. Des affaires hors de l ordinaire

Université d Ottawa ÉCOLE DE GESTION TELFER. Le B.Com. Telfer. Des affaires hors de l ordinaire Université d Ottawa ÉCOLE DE GESTION TELFER Le B.Com. Telfer Des affaires hors de l ordinaire Baccalauréat en Sciences commerciales ÉCOLE DE GESTION TELFER L École de gestion Telfer de l Université d Ottawa

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE Une présentation au Comité permanent des finances de Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG) Octobre

Plus en détail

Université d Ottawa. Joignezvous à nous! Retrouvailles 2008 Programme et renseignements au sujet de l inscription

Université d Ottawa. Joignezvous à nous! Retrouvailles 2008 Programme et renseignements au sujet de l inscription Université d Ottawa Joignezvous à nous! Retrouvailles 2008 Programme et renseignements au sujet de l inscription RETROUVAILLES PROGRAMME Momentum. Engagement. Performance. Ces trois mots résument l orientation

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

Le MBA Telfer à Metz Le pouvoir d exceller

Le MBA Telfer à Metz Le pouvoir d exceller L École Nationale d Ingénieurs de Metz en partenariat avec L ÉCOLE DE GESTION TELFER DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA Le MBA Telfer à Metz Le pouvoir d exceller La HAUTE PERFORMANCE Partenariat unique L École

Plus en détail

Conseil du jeu responsable

Conseil du jeu responsable Conseil du jeu responsable Mémoire à l intention du Sénat du Canada Préparé par : Le Conseil du jeu responsable du Canada Objet : Projet de loi C-290, Loi modifiant le Code criminel (paris sportifs) Le

Plus en détail

le plan stratégique de l Université d Ottawa

le plan stratégique de l Université d Ottawa le plan stratégique de l Université d Ottawa uottawa : un bilan éloquent L Université d Ottawa fait partie des grandes universités canadiennes. Ces dernières années, nous avons connu une croissance et

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Page 1

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Page 1 SOMMAIRE EXÉCUTIF L Université McGill a pour mission de faire progresser l acquisition de connaissances par son enseignement, par ses travaux de recherche et par les services qu elle rend à la société.

Plus en détail

GTA : les nouveaux spécialistes des TI

GTA : les nouveaux spécialistes des TI GTA : les nouveaux spécialistes des TI QUÉBEC Date : Lieu : Université Concordia, École de gestion John-Molson www.btmtalentmashquebec.ca Faites partie de nos commanditaires et de nos exposants Chris Drummond,

Plus en détail

Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire

Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire Mars 2010 Le Conseil RH fait progresser les enjeux relatifs à la main-d œuvre communautaire. En tant que

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015 Mémoire de l Association canadienne pour les études supérieures au Comité permanent des finances de la Chambre des communes, au sujet du budget fédéral de 2015 Résumé L Association canadienne pour les

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 D ici au 1 er juillet 2017, un million de Canadiens obtiendront leur premier

Plus en détail

Développement du leadership pour le dirigeant éclairé

Développement du leadership pour le dirigeant éclairé Développement du leadership pour le dirigeant éclairé Le globe terrestre et la feuille d érable illustrent la vision d expansion à l échelle internationale de TEC, ancrée dans notre patrimoine canadien.

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

de l entreprise Cahier de presse

de l entreprise Cahier de presse Cahier de presse de l entreprise À propos de Fonds d éducation Héritage Inc. Fonds d éducation Héritage est l un des principaux fournisseurs de régimes d épargne-études en gestion commune au Canada. La

Plus en détail

POSTE EN DROIT. Outre les publications avec comité de lecture, pourront être prises en compte :

POSTE EN DROIT. Outre les publications avec comité de lecture, pourront être prises en compte : POSTE EN DROIT La Faculté de droit de l Université Laval ouvre un poste de professeure ou professeur régulier en droit des ressources naturelles et de l énergie. La personne recrutée deviendra la ou le

Plus en détail

Canadian Arts Data / Données sur les Arts au Canada. Demande de propositions : Services de gestion

Canadian Arts Data / Données sur les Arts au Canada. Demande de propositions : Services de gestion ` Canadian Arts Data / Données sur les Arts au Canada Demande de propositions : Services de gestion Date limite : 20 septembre 2012 à 16 h (HAE) Veuillez faire parvenir votre proposition à l adresse suivante

Plus en détail

VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL DU NOUVEAU-BRUNSWICK PLAN STRATÉGIQUE 2014-2020

VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL DU NOUVEAU-BRUNSWICK PLAN STRATÉGIQUE 2014-2020 VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL DU NOUVEAU-BRUNSWICK PLAN STRATÉGIQUE 2014-2020 Plan stratégique 2014-2020 En décembre 2010, M me Kim MacPherson a été nommée vérificatrice générale de la province du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

5Certificats. hec.ca/certificats

5Certificats. hec.ca/certificats 5Certificats NOUVEAUTÉS DÈS L AUTOMNE 2015 * Afin de mieux répondre aux exigences du marché du travail, l offre de cours de l ensemble des programmes de certificats a été revue. De nouveaux programmes

Plus en détail

Plan d action triennal 2006-2009

Plan d action triennal 2006-2009 Plan d action triennal 6-9 Le plan triennal 6-9 présente les actions stratégiques qui témoignent des principes d intervention du RIASQ dans les domaines du loisir culturel et de l éducation qui l inspireront

Plus en détail

véronique a choisi le certificat Véronique hec.ca/certificats

véronique a choisi le certificat Véronique hec.ca/certificats Véronique a choisi le certificat véronique hec.ca/certificats HEC MONTRÉAL : INNOVATION, LEADERSHIP ET INTERNATIONALITÉ Première école de gestion fondée au Canada, en 1907, HEC Montréal est un chef de

Plus en détail

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES Rapport annuel sur l application de la canadien 2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES INSTRUCTIONS : Conformément aux exigences en matière de rapport prévues

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

BIOGRAPHIE. Yvon Boudreauu. graduées en. recherche en. conduisant. rapatriement au. Québec des à la

BIOGRAPHIE. Yvon Boudreauu. graduées en. recherche en. conduisant. rapatriement au. Québec des à la BIOGRAPHIE DES FORMATEURS Pascal Bédard, M.Sc. Cours : Comprendre l économie régionale M. Bédard a complété un baccalauréat avec spécialisation en mathématiques pour ensuite travaillerr plusieurs années

Plus en détail

2016 Association canadienne des entraîneurs, ISSN 1496-1542. L avancement des entraîneures : du mentorat au parrainage

2016 Association canadienne des entraîneurs, ISSN 1496-1542. L avancement des entraîneures : du mentorat au parrainage 2016 Association canadienne des entraîneurs, ISSN 1496-1542 Janvier 2016, Vol. 16, N o 1 L avancement des entraîneures : du mentorat au parrainage Le mentorat a été un sujet de préoccupation mentionné

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

Bilan 2012-2013 et plan d action 2013-2014 à l égard des personnes handicapées. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2013-2014 1

Bilan 2012-2013 et plan d action 2013-2014 à l égard des personnes handicapées. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2013-2014 1 Bilan 2012-2013 et plan d action 2013-2014 à l égard des personnes handicapées de Loto-Québec Plan d action à l égard des personnes handicapées 2013-2014 1 Table des matières 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

Plus en détail

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR Photo by: Ryan Carter, Philip Cheung / Crown Prince Court - Abu Dhabi Le Prix Zayed de l énergie du futur, lancé en 2008 et géré par Masdar, représente la vision

Plus en détail

Table des matières. MODULE 1 Évaluation de vos talents d entrepreneur

Table des matières. MODULE 1 Évaluation de vos talents d entrepreneur Table des matières MODULE 1 Introduction. 2 Résultats visés 3 Notes à l intention du formateur. 3 Compétences en gestion. 4 Habiletés financières... 5 Compétences en marketing. 6 Compétences personnelles.

Plus en détail

Exemples de description de poste

Exemples de description de poste Exemples de description de poste Conseiller(ère), dotation et développement organisationnel Responsabilités Effectuer le recrutement interne et externe pour des postes de niveau varié et agir à titre de

Plus en détail

POSSIBILITÉS DE COMMANDITE

POSSIBILITÉS DE COMMANDITE Conférence sur la Diversité en Ingénierie 2015: POSSIBILITÉS DE COMMANDITE 13-16 Novembre 2015 Algorithmes du Succès Lettre de la présidente L a le plaisir d accueillir la première Conférence sur la Diversité

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

COMPÉTENTS ET POLYVALENTS

COMPÉTENTS ET POLYVALENTS COMPÉTENTS ET POLYVALENTS Les professionnels comptables en entreprise, un élément moteur du succès durable des organisations Les professionnels comptables en entreprise exercent au sein des organisations

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 Etienne G. Juneau Wojtek Winnicki MOT DU PRÉSIDENT ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Depuis plusieurs années, le système éducatif québécois s est résolument tourné vers l international,

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Enfin, nous avons convenu que le Canada sera l hôte de la prochaine réunion de la Commission du libre-échange de l ALÉNA.

Enfin, nous avons convenu que le Canada sera l hôte de la prochaine réunion de la Commission du libre-échange de l ALÉNA. Le secrétaire à l Économie du Mexique, M. Bruno Ferrari, le ministre du Commerce international du Canada, l honorable Peter Van Loan, et le représentant au Commerce des États-Unis, l ambassadeur Ron Kirk,

Plus en détail

Orchestras Canada/Orchestres Canada. Plan de développement du leadership et de perfectionnement professionnel

Orchestras Canada/Orchestres Canada. Plan de développement du leadership et de perfectionnement professionnel Orchestras Canada/Orchestres Canada Plan de développement du leadership et de perfectionnement professionnel 2010 2013 Issu des recherches, discussions et propositions du groupe de travail, le 21 juin

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

EXEMPLES DE POSTES EN MANAGEMENT

EXEMPLES DE POSTES EN MANAGEMENT EXEMPLES DE POSTES EN MANAGEMENT Directeur d équipe Banque Nationale Superviser et effectuer des activités de soutien opérationnel et/ou administratif. Effectuer un suivi des activités. Assurer la qualité

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Soumise au : Comité permanent des finances de la Chambre des communes 6 août 2014 À propos de la Vancouver Art Gallery Fondée en 1931, la Vancouver Art Gallery

Plus en détail

Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées

Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées Plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées de Loto-Québec 1 Page 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Introduction

Plus en détail

INTÉGRER Le Concept de Durabilité Dans les Méthodes d Affaires

INTÉGRER Le Concept de Durabilité Dans les Méthodes d Affaires INTÉGRER Le Concept de Durabilité Dans les Méthodes d Affaires Étude des entreprises phares Étude parrainée par : INTÉGRER la durabilité: De quoi s agit-il et pourquoi le faire? Intégrer la durabilité

Plus en détail

Certificats. hec.ca/certificats

Certificats. hec.ca/certificats Accès aux professions comptables Administration (certificat personnalisé) Affaires internationales Analyse de la sécurité de l information et des systèmes Analyse des processus organisationnels Commerce

Plus en détail

Président et chef de la direction

Président et chef de la direction Sommaire descriptif du rôle et responsabilités Président et chef de la direction Novembre 2015 Pour de plus amples renseignements, contactez: Nathalie Francisci, CRHA, IAS. A Associée nathalie.francisci@odgersberndtson.ca

Plus en détail

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement.

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d archivage.

Plus en détail

direction de l éducation conseil en matière de gouvernance Partie A : L évaluation du rendement de la Partie B : L autoévaluation du rendement du

direction de l éducation conseil en matière de gouvernance Partie A : L évaluation du rendement de la Partie B : L autoévaluation du rendement du CORPORATION DES SERVICES EN ÉDUCATION DE L ONTARIO Programme de perfectionnement professionnel des membres des conseils scolaires Modules 5 Partie A : L évaluation du rendement de la direction de l éducation

Plus en détail

BOURSES AIDE FINANCIÈRE

BOURSES AIDE FINANCIÈRE Université d Ottawa University of Ottawa 2016 BOURSES ET AIDE FINANCIÈRE NOTES Service de l aide financière et des bourses 55, avenue Laurier Est, pièce 3156 Ottawa ON K1N 6N5 Tél. : 613-562-5734 ou 1-877-UOTTAWA

Plus en détail

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School 2 Bienvenue à l Iteem! Vous êtes curieux, dynamique, ingénieux? Vous avez

Plus en détail

MARKETING Édition Collégiale

MARKETING Édition Collégiale MARKETING Édition Collégiale Table des matières Introduction... 1 Quelques spécificités de la FSA ULaval... 2 Le baccalauréat de FSA ULaval... 4 Les cours en anglais... 5 Mandat... 7 Introduction On entend

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

solutions Investir dans des Plan stratégique 2015-2020

solutions Investir dans des Plan stratégique 2015-2020 International Development Research Centre Centre de recherches pour le développement international Investir dans des solutions Plan stratégique 2015-2020 LE MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL Je suis très fier

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Forum sur le document de travail conceptuel

Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Forum sur le document de travail conceptuel Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Forum sur le document de travail conceptuel Mise en contexte Dans le cadre des engagements pris par les IRSC dans son deuxième plan stratégique, L innovation

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

Investir dans la prospérité future du Canada. Présentation de l Université McGill au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Investir dans la prospérité future du Canada. Présentation de l Université McGill au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Investir dans la prospérité future du Canada Présentation de l Université McGill au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Le 12 août 2011 Aperçu Depuis quelques années, notre pays s

Plus en détail

Plan d entreprise 2011-2016 RÉSUMÉ. Corporate Plan Summary 2011 16 2

Plan d entreprise 2011-2016 RÉSUMÉ. Corporate Plan Summary 2011 16 2 Plan d entreprise 2011-2016 RÉSUMÉ Corporate Plan Summary 2011 16 2 Plan d entreprise 2011-2016 Résumé 350 rue Albert CP 1047 Ottawa ON K1P 5V8 1-800-263-5588 ou 613-566-4414 info@conseildesarts.ca conseildesarts.ca

Plus en détail

Chapitre 1. Pourquoi des études de management

Chapitre 1. Pourquoi des études de management Chapitre 1. Pourquoi des études de management Les formations en management ont le vent en poupe. Le nombre de candidats aux concours est de plus en plus important et la concurrence fait rage. Les raisons

Plus en détail

Favoriser la création d emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme par le modèle coopératif

Favoriser la création d emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme par le modèle coopératif Favoriser la création d emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme par le modèle coopératif Coopératives et mutuelles Canada (CMC) est l organisme-cadre national qui représente les

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Le rôle du courtier principal

Le rôle du courtier principal AIMA CANADA SÉRIE DE DOCUMENTS STRATÉGIQUES Le rôle du courtier principal Le courtier principal (ou courtier de premier ordre) offre aux gestionnaires de fonds de couverture des services de base qui donnent

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES DU GROUPE DE SOUTIEN ADMINISTRATIF

PROFIL DE COMPÉTENCES DU GROUPE DE SOUTIEN ADMINISTRATIF PROFIL DE COMPÉTENCES DU GROUPE DE SOUTIEN ADMINISTRATIF 00 Introduction Qu est-ce qu un profil de compétences? Les compétences sont des manifestations comportementales spécifiques des connaissances, des

Plus en détail

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement.

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d archivage.

Plus en détail

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président Année 10 Numéro 36 Octobre 2014 Message du président Fernand Gaudet, président La semaine de la coopération (3 e semaine d octobre) fut une belle occasion pour le mouvement coopératif de démontrer à l

Plus en détail

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC GUIDE À L INTENTION DES COMMANDITAIRES BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC @cbtu_women facebook.com/buildtogether.ca LE PROGRAMME «BÂTIR ENSEMBLE» INCLUT DES STRATÉGIES QUI ONT ÉTÉ ADAPTÉES POUR RECRUTER

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Étude sur les jeunes agriculteurs et l avenir de l agriculture

Étude sur les jeunes agriculteurs et l avenir de l agriculture Étude sur les jeunes agriculteurs et l avenir de l agriculture Allocution de Marion G. Wrobel Directeur, Évolution des marchés et de la réglementation Association des banquiers canadiens (ABC) Prononcée

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION

PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION Institut de tourisme et d hôtellerie du Québec PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT VOUS SOUHAITEZ VOUS LANCER EN AFFAIRES MAIS NE SAVEZ

Plus en détail

Proposition prébudgétaire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes concernant le budget fédéral de 2012

Proposition prébudgétaire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes concernant le budget fédéral de 2012 Proposition prébudgétaire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes concernant le budget fédéral de 2012 Présentée par M. John Doering Président de l Association canadienne pour les études

Plus en détail

Foire aux questions. : Campagne Savoir décider

Foire aux questions. : Campagne Savoir décider Mise à jour : 2009-12-08 Foire aux questions. : Campagne Savoir décider Voici la liste des questions auxquelles vous trouverez réponse dans les pages qui suivent. 1. Pourquoi lancer une nouvelle campagne

Plus en détail

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI Languedoc-Roussillon Pour des jeunes compétents et des entreprises compétitives Octobre 2012 Préambule : La Contribution des

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday. (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth)

Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday. (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth) Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth) Le comité du fonds de la bourse commémorative Ronald P. Smyth et Centraide de la région du

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

LE RÉSEAU ÉCOLES-MÉDIAS DU QUÉBEC

LE RÉSEAU ÉCOLES-MÉDIAS DU QUÉBEC LE RÉSEAU ÉCOLES-MÉDIAS DU QUÉBEC DOCUMENT DE PRÉSENTATION LE RÉSEAU ÉCOLES-MÉDIAS DU QUÉBEC Document de présentation Équipe Stéphane Lévesque Directeur général Valérie Giffard Infographiste Francis Julien

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE?

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? SERVICES DE FINANCEMENT DU COMMERCE INTERNATIONAL LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? PRENDRE AVANTAGE DE L INFORMATION DISPONIBLE Un accès sécuritaire à de l information

Plus en détail

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays (Communiqué) L insuffisance de financement chronique menace les collèges, les étudiants, les employeurs et l économie de l Ontario Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES

FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES 2008-2011 Partenariats Respect de la diversité Intégrer efficacement les Autochtones au marché du travail. Promouvoir

Plus en détail