Dr Guillaume A CARGILL. 77, rue Vergniaud Paris France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr Guillaume A CARGILL. 77, rue Vergniaud 75013 Paris France"

Transcription

1 Dr Guillaume A CARGILL 77, rue Vergniaud Paris France

2 RGO Diagnostic Exploration Constantine Octobre 2013 Dr Guillaume A Cargill Centre d Explorations Fonctionnelles Digestives 77 rue Vergniaud PARIS FRANCE

3 Définition du RGO: Conférence de consensus SNFGE 1999 Le reflux gastro-oesophagien (RGO) correspond au passage d'une partie du contenu gastrique dans l'œsophage (HCl et non HCl). En pratique clinique, il désigne une affection fréquente caractérisée par des symptômes et/ou des lésions oesophagiennes en rapport avec ce reflux. Les lésions oesophagiennes muqueuses correspondent à l'oesophagite par reflux (oesophagite peptique). RGO désigne ici cette entité clinique et non le RGO physiologique (Reflux pharyngolaryngé, RGO supraglottique, RGO maladie, manifestations supra oesophagiennes du RGO)

4 RGO causes pédiatriques: Facteurs anatomiques & physiologiques 1) longueur de l'œsophage abdominal 2) maturité du sphincter du bas œsophage??? Le SIO est mature dès la 32 semaine in utero AGA Orlando Mai ) relaxations itératives du SIO 4) alimentation liquidienne 5) position de l'enfant

5 LES MANIFESTATIONS CLINIQUES de RGO : Rejets et Vomissements habituellement sans signes douloureux survenant essentiellement en période post prandiale mais aussi parfois à distance => Distinction RGO physiologique RGO pathologique SIGNES DOULOUREUX éventuels: pleurs tortillements mauvaise prise des biberons cassure de la courbe staturo-ponderale opisthotonos Hématémèse Peuvent éventuellement bénéficier d une endoscopie

6 LES MANIFESTATIONS CLINIQUES ORL ATTRIBUÉES AU RGO : PAR ORDRE DE FREQUENCE VOIX ENROUÉE, OEDEME DE LA MARGELLE ET DES ARYTENOIDES TOUX, ASTHME, FIBROSE PULMONAIRE HEMMAGE, BOULE PHARYNGÉE SINUSITES A REPETITIONS, ASTHME OTITES CANCER, DIVERTICULE DE ZENKER SINUSITES EROSIONS DENTAIRES LARYNGOMALACIE STENOSES SUB-GLOTTIQUE, LARYNGOMALACIE, LARYNGOSPASME CANCER LARYNGE

7 LES MANIFESTATIONS CLINIQUES ORL ATTRIBUÉES AU RGO : Richter, (2000): ABSENCE FRÉQUENTE DE SF DIGESTIF DE REFLUX (40 À 80%) ENDOSCOPIE NORMALE (>50% DES CAS).Reflux implique dans 21 à 36% des toux (Irwin ).Reflux impliqué dans 50% des toux (AAAAI 2010).75% n ont pas de signes cliniques de reflux (Irwin 1990; Poelmans 2004).Toux commune lors du reflux ( Jaspersen 2003) 30% des patients avec œsophagite érosive 35% des patient sans esophagite érosive.dans une étude sur cas association significative irritation muqueuse œsophagienne atteinte ORL et/ou pulmonaire (El Serag 1997)

8 LES MANIFESTATIONS CLINIQUES ORL & PULMONAIRES ATTRIBUÉES AU RGO : PATHOLOGIES MULTIFACTORIELLES NECESSITANT UNE ENQUETE ÉTIOLOGIQUE COMPLETE LE RGO EST UN DIAGNOSTIC D ÉLIMINATION

9 HYPERSENSIBILITÉ DU LARYNX AU RGO : Ylitalo R, Ramel S. Ann Otol Rhinol Laryngol May;111(5 Pt 1): Extraesophageal reflux in patients with contact granuloma: a prospective controlled study. The reflux episodes were typically short and occurred predominantly in an upright position. A comparison between the groups showed a significant difference in the number of pharyngeal reflux episodes (p =.009) and in the total time of ph below 4 (p =.006). Johnston N, Dettmar PW, Lively MO & al. Ann Otol Rhinol Laryngol Jan;115(1): Effect of pepsin on laryngeal stress protein (Sep70, Sep53, and Hsp70) response: role in laryngopharyngeal reflux disease. These findings suggest that receptor-mediated uptake of pepsin by laryngeal epithelial cells, as may occur in LPR, causes a change in the normal acid-mediated stress protein response. This altered stress protein response may lead to cellular injury and thus play a role in the development of disease. LARYNGITE: 3 épisodes par sem. (<ph4) OESOPHAGITE: 50 épisodes par jour. (<ph4) ROLE DE LA PEPSINE: inactive à ph neutre; rôle destructeur de l épithélium en milieu acide Distinction entre RGO «pathologique»et «physiologique» est inadaptée pour la sphere ORL. : RGOSG OU RPL

10 CONTAMINATION PAR LA PEPSINE COMMENT L AFFIRMER?

11 ph-métrie RGO et atteinte laryngée :

12 PHYSIOPATHOLOGIE DU RGO Relaxation spontanée du SIO (TLESR) Augmentation transitoire de la pression abdominale ( toux effort). Hypotonie permanente du SIO Clairance oesophagienne ( posture, sécrétion salivaire, motricité oesophagienne) Trouble de la vidange gastrique Conséquence de la présence d acide dans l œsophage: 1. Contraction du SSO 2. Bronchoconstriction, bradycardie ( réaction vagale ) Castell DO, Murray JA, Tutuian R, Orlando RC, Arnold R. The pathophysiology of gastro-oesophageal reflux disease - oesophageal manifestations. Aliment Pharmacol Ther Dec;20 Suppl 9:14-25.

13 PHYSIOPATHOLOGIE DU RGO

14 Comment diagnostiquer un RGO? CONFERENCES DE CONSENSUS*SNFGE 1999 Les symptômes typiques sont le pyrosis, et les régurgitations acides. Ils ont une spécificité d'environ 90 % et permettent de porter le diagnostic de RGO sans explorations complémentaires. Les symptômes atypiques sont non-spécifiques qu'il s'agisse de symptômes dyspeptiques (douleurs épigastriques, nausées, éructations) ou de manifestations extradigestives (laryngite postérieure, toux chronique, asthme, douleurs thoraciques pseudo-angineuses). Dans ce cas, il est nécessaire de procéder à des explorations complémentaires pour étayer le diagnostic (ph métrie). Des symptômes d'alarme (amaigrissement, dysphagie, hémorragie digestive, anémie) font craindre une forme sévère de RGO ou une affection néoplasique et imposent donc une endoscopie. Le risque d'oesophagite sévère et de lésions néoplasiques, faible avant 50 ans, s'accroît significativement au-delà de 60 ans. Le jury, se fondant sur des pratiques professionnelles, propose de recourir à l'endoscopie en présence de symptômes de RGO chez tout sujet de plus de 50 ans.

15 Comment diagnostiquer un RGO? CONFERENCES DE CONSENSUS*SNFGE 1999 L'endoscopie digestive permet le diagnostic de RGO lorsqu'elle met en évidence des lésions oesophagiennes érosives (oesophagite de reflux). Leur présence suffit au diagnostic et rend, le plus souvent, inutile toute autre exploration. La ph-métrie oesophagienne de 24 heures, réalisée de préférence en ambulatoire, est utile chez les patients ayant des symptômes atypiques et une muqueuse oesophagienne normale en endoscopie. Sa sensibilité varie de 70 à 90 % et sa spécificité de 85 à 90 %. Cette exploration n'a pas d'intérêt diagnostique chez les patients ayant une oesophagite ou des symptômes typiques de RGO (sauf cas de résistance au traitement). Elle ne permet pas la recherche d'un reflux biliaire. Les autres explorations n'ont pratiquement aucune place dans la stratégie diagnostique initiale du RGO. Pas de prise en compte des capacités de l impédancemétrie

16 Comment diagnostiquer un RGO? La prescription d IPP n est pas recommandée comme test thérapeutique AFFSAPS 2007 Recommandations de bonne pratique

17 Quelle est la contribution de la phmétrie oesophagienne dans l'exploration des manifestations extra-digestives inexpliquées compatibles avec un RGO? En présence de manifestations extra-digestives chroniques restant inexpliquées et éventuellement compatibles avec un RGO (O.R.L., respiratoire ou thoracique), il existe des données «fiables» pour considérer que la ph-métrie ambulatoire est indiquée : a) soit pour établir un lien de causalité lorsque les index symptomatiques sont anormaux, b) soit pour justifier un traitement d'épreuve de longue durée quand l'exposition acide est anormale. Recommandations de Pratique Clinique SNFGE, 2000

18 Quelle est la contribution de la phmétrie oesophagienne dans l'exploration des manifestations extra-digestives inexpliquées compatibles avec un RGO?

19 Quelle est la contribution de la phmétrie oesophagienne dans l'exploration des manifestations extra-digestives inexpliquées compatibles avec un RGO?

20 Limites de la ph-métrie: Ne dépiste que les reflux acides >15 sec sauf matériel adapté. Cas du nourrisson sous alimentation lactée Néglige RGO biliaires non acides ou gazeux Au moins 30% des patiens à ph-métrie pathologique non améliorés sous IPP

21 LES TECHNIQUES ACTUELLES:

22 INDICATIONS IMPEDANCEMETRIE Explorations première intention nourrissons malaises Absence d amélioration sous traitement antireflux Médical Chirurgical Pathologie très évocatrice de reflux avec ph-métrie négative Relation RGO pathologie ORL et pulmonaire Bilan de l œsophage irritable

23 INDICATIONS MANOMETRIE Comprendre le mécanisme du reflux (physiopathologie) Pas de prétention diagnostic vis à vis du reflux Adaptation du traitement => lors de situations d échec des reflux => jamais en première intention

24 Fonctions de l œsophage Transport des aliments de la bouche à l estomac Prevenir le reflux du contenu gastrique Une fonction anormale mène à : Des anomalies du transport alimentaire et de la clairance Risque de dysphagie si solution chirurgicale Dépistage d un trouble moteur associé RGO Spasmes / Douleurs

25 Buts de l investigation œsophagienne Comprendre les bases mécaniques de Symptomes œsophagiens D un transit anormal Explication physio-pathologique Guider un traitement rationnel

26 Conventional manometry Line Pressure Plots Swallow UES LOS Sleeve Sensor Relax LES Gastric Reference

27

28 Distance from nares Pressure (mmhg) Relaxation HRM Normal Swallow Upper Esophageal Sphincter Swallow Peristaltic Wave Thorax Stomach Lower Esophageal Sphincter Time

29 HRM Hypoperistalsis Time

30 GER LES deficiency low amplitude peristaltic wave

31 Quels sont les résultats des traitements médicaux? CONFERENCES DE CONSENSUS*SNFGE 1999 ASCONA 2011 Très efficaces sur le reflux maladie mais pas de guérison La surélévation de la tête du lit Les antiacides et les alginates Les antagonistes des récepteurs H2 à l'histamine (anti-h2) Parmi les prokinétiques, le cisapride et le métoclopramide ont une efficacité documentée (mais effets II cardiologiques ou neurologiques) Action du Bethanechol et du Baclofène (Ascona 2011) Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) ont une efficacité sur les symptômes de reflux supérieure à celle de toutes les autres classes thérapeutiques

32 Traitements médicaux Les IPP Très efficaces sur les symptômes mais pas sur le reflux Conseils d utilisation: préprandial Se méfier des génériques chez les patients à vidange retardée Forte dose (DD TD en attaque) Penser à associer des AH2 le soir

33 Traitements médicaux Les prokinétiques Prepulsid (Cisapride) 5HT4 efficace mais retiré du marché (QT) Primperan (Metoclopramide): Dopaminergique Tryptaminergique et 5HT3 Efficace mais usage interdit (2012) chez l enfant (effets neurologiques) Motilium (Domperidone) 5HT3 moins efficace necessité forte dose non dénué d action sur le QT Ery (Erythromycine) analogue structural motiline stimulant de la vidange gastrique Génésérine (éséridine) cholinergique Bethanechol cholinergique la molécule la plus active sur le reflux Lioresal (Baclofène) agoniste GABA relaxations

34 Quels sont les résultats des traitements chirurgicaux? CONFERENCES DE CONSENSUS*SNFGE 1999 Le traitement chirurgical = reconstituer une barrière antireflux. Les principes =réduction d'une éventuelle hernie hiatale et"manchonnage" du bas oesophage par la grosse tubérosité de l'estomac. Efficacité des fundoplicatures: 80 à 90 % des cas, avec un recul de 5 à 20 ans. L abord coelioscopique ( même efficacité que la laparotomie mais une morbidité pariétale et une durée d'hospitalisation moindres) est recommandée par le jury. Dans les formes rebelles au traitement médical, devenues rares (mais les données de l impédance n étaient pas connues à l époque), l'indication du traitement chirurgical ne doit être posée que dans les cas de RGO dûment prouvé.

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Conseil de pratique Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Rédacteur : Frank Zerbib Relecteurs : Stanislas Bruley des Varannes, Guillaume Cadiot, Philippe Ducrotté, François Mion, Michel Dapoigny,

Plus en détail

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Conseil de pratique Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Rédacteur : Frank Zerbib Relecteurs : Stanislas Bruley des Varannes, Guillaume Cadiot, Philippe Ducrotté, François Mion, Michel Dapoigny,

Plus en détail

Reflu l x u g as a t s r t o r -o - eso s phag a ie i n Pr. H.SIBAI

Reflu l x u g as a t s r t o r -o - eso s phag a ie i n Pr. H.SIBAI Reflux gastro-oesophagien Pr. H.SIBAI Oesophage Cardia Estomac R.G.O Introduction Définition : Ensemble des manifestations cliniques secondaires au passage de liquide gastrique dans l œsophage Complication

Plus en détail

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice ANATOMIE Organe musculaire creux Propulsion des aliments du pharynx vers estomac Maladie oesophagienne est fréquente Tube musculaire 2 sphincters :

Plus en détail

Reflux Gastro-Oesophagien

Reflux Gastro-Oesophagien 1. Définition RGO pathologique, déficience de la barrière anti-reflux reflux du contenu gastrique de l estomac vers l oesophage, responsable de symptômes plus ou moins compliqué d oesophagite (agression

Plus en détail

C@mpus National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique Auteur : Marc Bellaiche (Hôpital Robert Debré, Paris) MAJ : 06/01/2006

C@mpus National de pédiatrie et chirurgie pédiatrique Auteur : Marc Bellaiche (Hôpital Robert Debré, Paris) MAJ : 06/01/2006 Objectifs : Objectifs de l'ecn Reflux Gastro-Oesophagien (RGO) chez le nourrisson et chez l'enfant (adulte non traité). Hernie hiatale Item 280 Diagnostiquer un reflux gastro-oesophagien et une hernie

Plus en détail

Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement. Mathias VIDON

Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement. Mathias VIDON Reflux Gastro Oesophagien : diagnostic et traitement Mathias VIDON Définition Passage d une partie du contenu gastrique dans l oesophage En pratique clinique : symptômes ou lésions oesophagienne en rapport

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

²Item 280 : REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CHEZ LE NOURRISSON, L ENFANT (et chez l adulte*). HERNIE HIATALE

²Item 280 : REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CHEZ LE NOURRISSON, L ENFANT (et chez l adulte*). HERNIE HIATALE 1 ²Item 280 : REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CHEZ LE NOURRISSON, L ENFANT (et chez l adulte*). HERNIE HIATALE Objectifs pédagogiques de l ENC - Diagnostiquer un reflux gastro-oesophagien et une hernie hiatale

Plus en détail

La physiopathologie du RGO est multifactorielle

La physiopathologie du RGO est multifactorielle La physiopathologie du RGO est multifactorielle Altération de la barrière anti-reflux Reflux duodénogastro-oesophagien Diminution de l efficacité des contractions de l œsophage ou de ses défenses naturelles

Plus en détail

Sémiologie oesophagienne

Sémiologie oesophagienne Sémiologie oesophagienne Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Sémiologie OESOPHAGE Explorations

Plus en détail

oesophagien chez le musicien

oesophagien chez le musicien Reflux gastro-oesophagien oesophagien chez le musicien Mythe ou réalité? L. Dalmasso Journée du trombone CNR Tours 28 Avril 2006 Physiologie de la respiration Respiration : Succession de phases reflexe

Plus en détail

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines)

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 16/12/2007) www.respir.com La démarche diagnostique repose sur l'interrogatoire, l'examen clinique et la pratique d'une radiographie

Plus en détail

III / Déclenchement du vomissement

III / Déclenchement du vomissement LES VOMISSEMENTS DU NOUVEAU NE ET DU NOURRISSON Fréquents ; peuvent cacher diverses maladies ; à ne jamais banaliser. I / Définition Vomissement = rejet actif, par la bouche, de tout ou partie du contenu

Plus en détail

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien :

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien : Module digestif Pathologie œsophagique I. Rappel anatomique : Etendu de 15 à 40 cm des arcades dentaires. D environ 25 cm de long. Constitué de 2 types de muscles. Recouvert par une muqueuse malpighienne

Plus en détail

chez l'enfant et chez l'adulte.

chez l'enfant et chez l'adulte. Item 280 : Reflux gastrooesophagien chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Définition...1 2 Epidémiologie... 2 3 Physiopathologie...3

Plus en détail

LES HERNIES HIATALES

LES HERNIES HIATALES -1/5- Lundi 19/03/07 13h30>15h30 UF : affections digestives Les pathologies en digestif Dr Cabasset LES HERNIES HIATALES I/ DEFINITION : La hernie hiatale désigne le passage d une portion de la partie

Plus en détail

Les Explorations Fonctionnelles Digestives Quoi de neuf?

Les Explorations Fonctionnelles Digestives Quoi de neuf? Les Explorations Fonctionnelles Digestives Quoi de neuf? Comment explorer la fonction digestive en 2013 Dr Guillaume A CARGILL Cinquièmes Journées APC Constantine 24 et 25/10/13 INTRODUCTION A côté de

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ AU DROIT À PENSION REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN PATHOLOGIQUE

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ AU DROIT À PENSION REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN PATHOLOGIQUE LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ AU DROIT À PENSION REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CMP 00911 CIM-9 530.1 DÉFINITION Le reflux gastro-oesophagien (RGO) pathologique désigne la régurgitation dans l oesophage

Plus en détail

Chapitre 30 : Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale

Chapitre 30 : Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale Chapitre 30 : Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale I. Définition II. Épidémiologie III. Physiopathologie IV. Décrire les signes fonctionnels

Plus en détail

Le reflux. Dr Elodie CESBRON METIVIER CHU ANGERS

Le reflux. Dr Elodie CESBRON METIVIER CHU ANGERS Le reflux Dr Elodie CESBRON METIVIER CHU ANGERS C est quoi? C est physiologique Mais GERD is a condition which develops when the reflux of stomach contents causes troublesome symptoms and/or complications.

Plus en détail

LA CHIRURGIE DU REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN

LA CHIRURGIE DU REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN LA CHIRURGIE DU REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN CLINIQUE SAINT-JOSEPH rue de Hesbaye 75 B-4000 Liège Tél. 04 224 81 11 Fax 04 224 87 70 Service de chirurgie digestive Tél. 04 224 89 00-04 224 89 01 de 8h à 18h,

Plus en détail

Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale.

Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale. R CDU_Chap29.fm Page 1 Jeudi, 30. avril 2009 5:04 17 I Item 280 Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l enfant et chez l adulte. Hernie hiatale. 29 I. DÉFINITION II. ÉPIDÉMIOLOGIE III. PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Médecine & enfance. Reflux gastro-œsophagien : nouvelles recommandations

Médecine & enfance. Reflux gastro-œsophagien : nouvelles recommandations Reflux gastro-œsophagien : nouvelles recommandations Vandenplas Y., Rudolph C.D., Di Lorenzo C., Hassall E., Liptak G., Mazur L., Sondheimer J., Staiano A., Thomson M., Veereman-Wauters G., Wenzl T.G.

Plus en détail

Echec des IPP (Inhibiteur de la Pompe à proton type Mopral, Inexium ) dans la pathologie dite Reflux Pharyngo-Laryngé

Echec des IPP (Inhibiteur de la Pompe à proton type Mopral, Inexium ) dans la pathologie dite Reflux Pharyngo-Laryngé Echec des IPP (Inhibiteur de la Pompe à proton type Mopral, Inexium ) dans la pathologie dite Reflux Pharyngo-Laryngé Jean ABITBOL Patrick ABITBOL J.J. MAIMARAN voice.abitbol@noos.fr Voice.abitbol@gmail.co.com

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 octobre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 octobre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 octobre 2009 INEXIUM 10 mg, granulés gastro-résistants pour suspension buvable en sachet-dose CIP : 386 730-8 (B/28) Laboratoires ASTRAZENECA Esoméprazole Liste II

Plus en détail

Malaises du nourrisson

Malaises du nourrisson Malaises du nourrisson Journées des urgences pédiatriques du Sud Ouest 26 et 27 novembre 2010 Delphine Lamireau Réanimation pédiatrique Bordeaux Motif fréquent - de sortie pédiatrique SMUR - de consultation

Plus en détail

Reflux gastro-oesophagien

Reflux gastro-oesophagien Reflux gastro-oesophagien Définition: reflux de sécrétions acides de l estomac vers l œsophage Epidémiologie: > 10% de la population Etiologie: - incontinence de la barrière œsogastrique - facteurs favorisants:

Plus en détail

Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie

Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie Chirurgie du reflux gastro-oesophagien par laparoscopie Vous allez être opéré(e) prochainement de votre maladie de reflux gastro-œsophagien, de votre hernie hiatale par laparoscopie. Ce document est destiné

Plus en détail

Section G : Système gastro-intestinal

Section G : Système gastro-intestinal G G01. Troubles de la déglutition : dysphagie haute (la lésion peut être haute ou basse) G02. Troubles de la déglutition : dysphagie basse (la lésion sera basse) G03. Pyrosis/douleur thoracique : hernie

Plus en détail

Dossier : l'estomac Anatomie Pathologie

Dossier : l'estomac Anatomie Pathologie 1 Dossier : l'estomac Anatomie Pathologie 2 L'estomac humain L'estomac est un organe qui fait partie de l'appareil digestif. Il est en forme de poche, et il est situé entre l'œsophage en haut, et le duodénum

Plus en détail

Reflux gastro-oesophagien et toux chronique de l adulte

Reflux gastro-oesophagien et toux chronique de l adulte Reflux gastro-oesophagien et toux chronique de l adulte Prise en charge diagnostique et thérapeutique JP Galmiche, Nantes, France Le reflux gastro-oesophagien (RGO) Une maladie à large spectre Esophageal

Plus en détail

TROUBLES de l ALIMENTATION CHEZ L ENFANT POLYHANDICAPÉ

TROUBLES de l ALIMENTATION CHEZ L ENFANT POLYHANDICAPÉ TROUBLES de l ALIMENTATION CHEZ L ENFANT POLYHANDICAPÉ PALIPED Journée du 3 février 2015 Dr Anne-Emmanuelle Piquet-Massin Neuropédiatre CESAP «Les Cerisiers» et «Graine d Etoile» Alimentation chez la plupart

Plus en détail

Pathologie digestive VIELLISSEMENT DIGESTIF DR A. FRAISSE

Pathologie digestive VIELLISSEMENT DIGESTIF DR A. FRAISSE VIELLISSEMENT DIGESTIF DR A. FRAISSE LES TROUBLES DE DEGLUTITION Les troubles de déglutition augmentent avec l avance en âge mais leur prévalence est très mal connue : -16 % environ des personnes âgées

Plus en détail

Jean CABANE. Hoquet rebelle. Connaître la définition Connaître l épidémiologie Connaître le bilan étiologique Connaître le traitement

Jean CABANE. Hoquet rebelle. Connaître la définition Connaître l épidémiologie Connaître le bilan étiologique Connaître le traitement Jean CABANE Hoquet rebelle Connaître la définition Connaître l épidémiologie Connaître le bilan étiologique Connaître le traitement Hoquet rebelle Professeur Jean Cabane Service de médecine interne Hôpital

Plus en détail

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies :

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : 1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : a. Les troubles fonctionnels digestifs sont définis par les critères de Paris b. En France, le syndrome de l intestin irritable touche

Plus en détail

Reflux gastro-oesophagien. oesophagien chez l adulte

Reflux gastro-oesophagien. oesophagien chez l adulte Reflux gastro-oesophagien oesophagien chez l adulte G Gatineau-Sailliant Novembre2006 Definition Passage à travers le cardia d une partie du contenu gastrique dans l œsophage. RGO physiologique : symptômes

Plus en détail

TRAITEMENT CHIRURGICAL du Reflux Gastro-oesophagien. Techniques et recommandations

TRAITEMENT CHIRURGICAL du Reflux Gastro-oesophagien. Techniques et recommandations TRAITEMENT CHIRURGICAL du Reflux Gastro-oesophagien Techniques et recommandations Traitement médical ou chirurgical? Mahon, Rhodes et al. Randomized clinical trial of laparoscopic Nissen fundoplication

Plus en détail

REFLUX GASTRO ŒSOPHAGIEN. Dr K.T DOUIDI

REFLUX GASTRO ŒSOPHAGIEN. Dr K.T DOUIDI REFLUX GASTRO ŒSOPHAGIEN Dr K.T DOUIDI I. Définition II. Rappel anatomique et physiologique III. Causes anatomiques et physiologique : a) Causes physiologiques b) Causes anatomiques c) Causes anatomiques

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

QCM. Quelles sont les affirmations exactes sur le SII?

QCM. Quelles sont les affirmations exactes sur le SII? QCM Quelles sont les affirmations exactes sur le SII? - Prédominance féminine - C est une pathologie psychiatrique - C est une pathologie psycho-somatique - Son étiologie n est jamais retrouvée - 10 à

Plus en détail

Toux persistante. Classification selon durée. Mécanisme de la toux. Toux aiguë: étiologie. Toux sub-aiguë: étiologie. Toux chronique: étiologie

Toux persistante. Classification selon durée. Mécanisme de la toux. Toux aiguë: étiologie. Toux sub-aiguë: étiologie. Toux chronique: étiologie Classification selon durée Toux persistante 6 novembre 2008 Dr Jean-Paul Ketterer Pneumologue FMH La Chaux-de-Fonds Toux aiguë < 3 semaines Toux sub-aiguë 3 à 8 semaines Toux chronique > 8 semaines Mécanisme

Plus en détail

Troubles de l oralité? Présentation de 3 cas cliniques

Troubles de l oralité? Présentation de 3 cas cliniques Groupe MIAM MIAM Nord/Pas-de-Calais Groupe de travail parents-soignants sur les troubles de l oralité alimentaire 3 ème journée régionale de sensibilisation et d information sur les Troubles de l Oralité

Plus en détail

accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique

accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique Cause rare d accd accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique C. Hafsa, B. Hmida, R. Salem, MA. Jellali, M. Maatouk, M. Golli Service d imagerie d médicale m CHU Fattouma Bourguiba

Plus en détail

Atrésie de l œsophage

Atrésie de l œsophage Direction Générale de la Santé Carte de soins et d urgence Emergency and Healthcare Card Atrésie de l œsophage Œsophageal atresia Malformation congénitale responsable d une interruption de la continuité

Plus en détail

DYSPEPSIE IDIOPATHIQUE CHRONIQUE

DYSPEPSIE IDIOPATHIQUE CHRONIQUE DYSPEPSIE IDIOPATHIQUE CHRONIQUE 1- Définition 2 - Physiopathologie 3- Démarche diagnostique 4- Stratégie thérapeutique - traitement médical - «test and treat» - endoscopie OGD 5- Autres traitements médicamenteux,

Plus en détail

ENTEROLOGIE PEDIATRIQUE. email: gastropediatrie@yahoo.fr

ENTEROLOGIE PEDIATRIQUE. email: gastropediatrie@yahoo.fr SOCIETE ALGERIENNE GROUPE DE PEDIATRIE DE GASTRO- ENTEROLOGIE PEDIATRIQUE email: gastropediatrie@yahoo.fr GROUPE DE GASTRO-ENTEROLOGIE PEDIATRIQUE Coordinateur: ML. Benhassine Membres du groupe (1998)

Plus en détail

APPORT DE LA PH-METRIE OESOPHAGIENNE DANS LE DIAGNOSTIC DU RGO CHEZ L ENFANT (Apropos de 70 cas)

APPORT DE LA PH-METRIE OESOPHAGIENNE DANS LE DIAGNOSTIC DU RGO CHEZ L ENFANT (Apropos de 70 cas) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2012 Thèse N 040/ 12 APPORT DE LA PH-METRIE OESOPHAGIENNE DANS LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

Formation déglutition Groupe hospitalier Broca-La Rochefoucauld-La Collégiale

Formation déglutition Groupe hospitalier Broca-La Rochefoucauld-La Collégiale LA DEGLUTITION I. L ANATOMIE DES ORGANES DE LA DEGLUTITION II. LES ETAPES DE LA DEGLUTITION NORMALE 1. LA PHASE BUCCALE Etape volontaire Formation du bol alimentaire : Mise en bouche Mastication Insalivation

Plus en détail

Que savoir sur la CHIRURGIE du REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN à la CLINIQUE SAINT-PIERRE?

Que savoir sur la CHIRURGIE du REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN à la CLINIQUE SAINT-PIERRE? Que savoir sur la CHIRURGIE du REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN à la CLINIQUE SAINT-PIERRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CHIRURGIE ANTI REFLUX SOUS CŒLIOSCOPIE PAR L EQUIPE CHIRURGICALE

Plus en détail

LE REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN DE L'ENFANT

LE REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN DE L'ENFANT LE REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN DE L'ENFANT Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est caractérisé par la remontée anormalement fréquente du contenu gastrique dans l œsophage, survenant en dehors d efforts de

Plus en détail

ASTHME & REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIEN SOPHAGIEN. P. Tounian. Hôpital Armand-Trousseau, Paris

ASTHME & REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIEN SOPHAGIEN. P. Tounian. Hôpital Armand-Trousseau, Paris ASTHME & REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIEN SOPHAGIEN P. Tounian Gastroentérologie rologie et Nutrition PédiatriquesP Hôpital Armand-Trousseau, Paris Prévalence augmentée du RGO chez l enfant asthmatique (Thakkar

Plus en détail

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale Traitement du reflux gastroœsophagien et dela hernie hiatale Chirurgie digestive Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale Rédaction : P. Simler Illustration : J. Dasic

Plus en détail

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 ECN programme DFASM 1 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 Neurologie 90 Déficits moteur et ou sensitif des membres 96 Myasthénie 97 Migraine, névralgie du trijumeau et algies de la face 98 Céphalées aiguës

Plus en détail

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE 1 Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire Dr Béatrice DAVENNE Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation. Chef de service Rééducation Neurologique et Urodynamique

Plus en détail

Conseil de pratique. Prise en charge du Syndrome de l Intestin Irritable (SII)

Conseil de pratique. Prise en charge du Syndrome de l Intestin Irritable (SII) Prise en charge du Syndrome de l Intestin Irritable (SII) Rédacteurs : Jean-Marc Sabaté, Pauline Jouet Références : Longstreth GF, Thompson WG, Chey WD, Houghton LA, Mearin F, Spiller RC. Functional bowel

Plus en détail

INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE

INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE Objectifs de ce document : Vous expliquer l intervention Vous informer sur les risques de cette chirurgie Répondre aux principales questions que vous pouvez vous poser.

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Physiologie de la sécrétion pancréatique Métabolisme de l'alcool Sémiologie des douleurs pancréatiques Résumé

Plus en détail

Le Nourrisson Vomisseur. Stéphanie FRANCHI-ABELLA et Cindy FAYARD et toute l équipe de radiopédiatrie de l hôpital Bicêtre

Le Nourrisson Vomisseur. Stéphanie FRANCHI-ABELLA et Cindy FAYARD et toute l équipe de radiopédiatrie de l hôpital Bicêtre Le Nourrisson Vomisseur Stéphanie FRANCHI-ABELLA et Cindy FAYARD et toute l équipe de radiopédiatrie de l hôpital Bicêtre Orientation diagnostique l Vomissements régurgitations l Âge, Intervalle libre

Plus en détail

Docteur, mon bébé pleure la nuit. Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social

Docteur, mon bébé pleure la nuit. Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social Docteur, mon bébé pleure la nuit Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social Le sommeil Occupe ¾ du temps des nourrissons, ½ temps dans l enfance, 1/3 temps adultes Difficultés

Plus en détail

BÉTHANÉCHOL DANS LE TRAITEMENT DU REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIEN DE L'ENFANT ET DU NOURRISSON

BÉTHANÉCHOL DANS LE TRAITEMENT DU REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIEN DE L'ENFANT ET DU NOURRISSON Le Point sur BÉTHANÉCHOL DANS LE TRAITEMENT DU REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIEN DE L'ENFANT ET DU NOURRISSON Aymeric Moty*, Bernard Sarrut* et la participation du comité de rédaction * SIMP : Service d information

Plus en détail

Université de Bordeaux DFGSM 3. Option Appareil Digestif. Janvier Durée : 30 minutes

Université de Bordeaux DFGSM 3. Option Appareil Digestif. Janvier Durée : 30 minutes Université de Bordeaux DFGSM 3 Option Appareil Digestif Janvier 2016 Durée : 30 minutes Le sujet est imprimé en recto/verso et comporte 5 pages (pages de garde comprises) et 17 QCM. Pensez à vous identifier

Plus en détail

Examen Classant National / Programme Officiel (2013) Question N 268. Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson et chez l'enfant

Examen Classant National / Programme Officiel (2013) Question N 268. Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson et chez l'enfant Examen Classant National / Programme Officiel (2013) Question N 268. Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson et chez l'enfant - Diagnostiquer un reflux gastro-œsophagien et une hernie hiatale aux différents

Plus en détail

1.1.6. Connaître la valeur sémiologique de la dysphagie et les premiers examens utiles au diagnostic

1.1.6. Connaître la valeur sémiologique de la dysphagie et les premiers examens utiles au diagnostic 1.Œsophage Date de publication : novembre 2003 généralités reflux gastro-œsophagien et endobrachy-œsophage achalasie cancer de l œsophage divers 1.1. Généralités : physiologie, symptômes et moyens d exploration

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE DE CIRCULATION DU VIRUS A(H1N1)v Ces recommandations sont justifiées par la circulation sporadique et modérée des virus grippaux

Plus en détail

Manifestations ORL du RGO. Farid EL HAJBI le 21avril2006

Manifestations ORL du RGO. Farid EL HAJBI le 21avril2006 Manifestations ORL du RGO Farid EL HAJBI le 21avril2006 Introduction RGO=passage à travers le cardia d une d partie du contenu gastrique occasionnant des symptômes et/ou des lésions muqueuses Prévalence:

Plus en détail

Reflux Gastro- Oesophagien

Reflux Gastro- Oesophagien Reflux Gastro- Oesophagien Item 280 Objectifs pédagogiques : diagnostiquer un reflux gastro-oesophagien et une hernie hiatale Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Thomas

Plus en détail

N 229. Colopathie fonctionnelle. Diagnostiquer une colopathie fonctionnelle Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient

N 229. Colopathie fonctionnelle. Diagnostiquer une colopathie fonctionnelle Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient N 229. Colopathie fonctionnelle. Diagnostiquer une colopathie fonctionnelle Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Introduction Motif de consultation fréquent en gastro entérologie.

Plus en détail

Place de la ph-métrie œsophagienne en pédiatrie

Place de la ph-métrie œsophagienne en pédiatrie Place de la ph-métrie œsophagienne en pédiatrie Dr NACEUR MALIKA Service de pédiatrie «C» Congrès de la SPO 04 / 05 Juin 2015 Historique PH-métrie diagnostique le RGO acide PH-métrie œsophagienne a permis

Plus en détail

Angiœdème héréditaire

Angiœdème héréditaire Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Carte de soins et d urgence Emergency Healthcare Card Angiœdème héréditaire Hereditary angioedema Maladie héréditaire rare

Plus en détail

Manifestations extradigestives du reflux gastro-œsophagien chez l adulte

Manifestations extradigestives du reflux gastro-œsophagien chez l adulte monographie Manifestations extradigestives du reflux gastro-œsophagien chez l adulte Philippe Ducrotté * Le reflux gastro-œsophagien se manifeste avant tout par des symptômes digestifs (pyrosis et/ou régurgitations

Plus en détail

Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Motricité intestinale Sensibilité digestive Anatomie du périnée Physiologie de la défécation Sémiologie des troubles du transit

Plus en détail

Les troubles de la déglutition et leur prise en charge

Les troubles de la déglutition et leur prise en charge Les troubles de la déglutition et leur prise en charge V. Woisard-Bassols G.Soriano Unité de la voix et de la déglutition Service ORL et CCF Hôpital LARREY CHU de TOULOUSE VW+SCoM Les causes Maladie Infectieuses

Plus en détail

Sémiologie digestive pédiatrique. jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr

Sémiologie digestive pédiatrique. jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr Sémiologie digestive pédiatrique jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr Troubles du transit intestinal Analyse du transit Selles de consistance normale Moulées Molles (sein, hydrolysats de protéines) Marron si

Plus en détail

Place de la phmétrie et de l impédancemétrie dans l exploration du RGO

Place de la phmétrie et de l impédancemétrie dans l exploration du RGO Place de la phmétrie et de l impédancemétrie dans l exploration du RGO clairance oesophagienne défenses muqueuses SIO relaxations spontanées sécrétion acide tonus de l estomac reflux duodéno-gastrique

Plus en détail

Pathologie hivernale chez l enfant. Journée de formation continue Mohammedia 16/o2/12 Pr Benjelloun Dakhama BS Rabat

Pathologie hivernale chez l enfant. Journée de formation continue Mohammedia 16/o2/12 Pr Benjelloun Dakhama BS Rabat Pathologie hivernale chez l enfant Journée de formation continue Mohammedia 16/o2/12 Pr Benjelloun Dakhama BS Rabat Affections respiratoires Mécanisme de défense des voies aériennes Appareil mucociliaire

Plus en détail

Le reflux gastro-œsophagien Le problème et la prise en charge du patient

Le reflux gastro-œsophagien Le problème et la prise en charge du patient Le problème et la prise en charge du patient Marica Gaspic Piskovic, BScPhm, RPh Ce programme a été approuvé pour 1,5 UFC par le Conseil canadien de l éducation permanente en pharmacie Dossier CCEPP nº

Plus en détail

Pour le médecin, la constipation se définit

Pour le médecin, la constipation se définit Cas clinique La constipation : Comment s y prendre pour mieux la traiter? Mickael Bouin, MD, Ph.D. Le cas de Josette Josette, âgée de 50 ans, sans antécédents, vous consulte pour une constipation qui dure

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 décembre 2004 VOGALENE 5 mg, suppositoire sécable (Boîte de 10) Laboratoires SCHWARZ PHARMA métopimazine Liste II Date de l AMM initiale chez

Plus en détail

ASTHME du SUJET AGE. Capacité de Gérontologie - Année 2011/2012 - Pr Vincent Jounieaux

ASTHME du SUJET AGE. Capacité de Gérontologie - Année 2011/2012 - Pr Vincent Jounieaux ASTHME du SUJET AGE GENERALITES Deux tableaux : asthme ancien vieilli, asthme d apparition d tardive (souvent sous- diagnostiqué). EPIDEMIOLOGIE 1/ Prévalence : Plusieurs études épidémiologiques américaines

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ENFANT RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ENFANT RECOMMANDATIONS RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ENFANT RECOMMANDATIONS PRINCIPAUX MESSAGES Les IPP contrôlent mieux l acidité diurne que l acidité nocturne. Ils doivent être administrés

Plus en détail

HYPERSENSIBILITE AUX PRODUITS DE CONTRASTE (immédiate/retardée) Dr Dominique LAROCHE Laboratoire d Hormonologie CHU de CAEN laroche-do@chu-caen.

HYPERSENSIBILITE AUX PRODUITS DE CONTRASTE (immédiate/retardée) Dr Dominique LAROCHE Laboratoire d Hormonologie CHU de CAEN laroche-do@chu-caen. HYPERSENSIBILITE AUX PRODUITS DE CONTRASTE (immédiate/retardée) Dr Dominique LAROCHE Laboratoire d Hormonologie CHU de CAEN laroche-do@chu-caen.fr PHYSIOPATHOLOGIE DEFINITIONS Réaction immédiate : < 1

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juin 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juin 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juin 2012 CINRYZE 500 unités, 2100 UI, poudre et solvant pour solution injectable Boîte de 2 flacons (code CIP : 218 563-0) Laboratoires VIROPHARMA SAS Inhibiteur

Plus en détail

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique La douleur thoracique Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique Vendredi 28 Octobre 2011 Cause fréquente de consultation et de recours aux services de soins

Plus en détail

CANCER DE L OESOPHAGE

CANCER DE L OESOPHAGE - 1/6- Lundi 19/03/07 13h30>15h30 UF : affections digestives Les pathologies en digestif Dr Cabasset CANCER DE L OESOPHAGE I/ EPIDEMIOLOGIE : L incidence dans le monde varie de 1 à 160 pour 100 000. En

Plus en détail

Les troubles des fonctions d alimentation : Que faire? Quand et comment?

Les troubles des fonctions d alimentation : Que faire? Quand et comment? R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes Les troubles des fonctions d alimentation : Que faire? Quand et comment? Clotilde Rivier, pédiatre, CAMSP CH Villefranche

Plus en détail

Le Reflux Gastro- Oesophagien à l heure de

Le Reflux Gastro- Oesophagien à l heure de Le Reflux Gastro- Oesophagien à l heure de la Médecine M Factuelle Auteurs: M Ben M Ben Amar,, S Ben Amira,, J Rebaï *, R Beyrouti, A Guirat,, J Mnif*, MI Beyrouti, Service de Chirurgie Générale *Service

Plus en détail

Cas clin 7. Djeddi D

Cas clin 7. Djeddi D Cas clin 7 Djeddi D Etienne 3 mois (Poids 5000gr) est amené aux urgences par ses parents pour vomissements depuis le matin. Il est né à terme, ses parents sont fumeurs. Les antécédents familiaux d Etienne

Plus en détail

Hémorragie digestive

Hémorragie digestive Hémorragie digestive Tableau clinique perte de sang : hématémèse, melena, perte de sang rouge par voie basse choc hémorragique anémie chronique ferriprive : voir anémie Anamnèse antécédents de maladie

Plus en détail

Prise en charge des pancréatites aiguës: les problèmes nutritionnels

Prise en charge des pancréatites aiguës: les problèmes nutritionnels Prise en charge des pancréatites aiguës: les problèmes nutritionnels Ph. LÉVY (Clichy) Tirés à part : Philippe Lévy Fédération médico-chirurgicale d hépato-gastro-entérologie, Hôpital Beaujon, 92118 Clichy

Plus en détail

K-SAIDANI. Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009

K-SAIDANI. Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009 K-SAIDANI Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009 Constipation : Plainte fréquente au cours de la grossesse et dans la période puerpérale; Elle peut survenir «de novo», aggraver

Plus en détail

Les troubles de la déglutition d personne âgée

Les troubles de la déglutition d personne âgée Les troubles de la déglutition d chez la personne âgée Dr Denise STRUBEL, Pôle de Gérontologie G CHU Nîmes N Hygiène risques et qualité chez la personne âgée Nîmes 2012 Problèmes spécifiques chez la personne

Plus en détail

Os Hyoïde. Cartilage thyroïde. Cartilage Cricoïde. Cartilage Trachéal. S ouvre à la déglutition et à l expiration

Os Hyoïde. Cartilage thyroïde. Cartilage Cricoïde. Cartilage Trachéal. S ouvre à la déglutition et à l expiration MUSCULEUSE OESOPHAGIENNE : 1/3 supérieur : Musculeuse striée longitudinale (Paroi) + S.S.O 1/3 moyen : Musculeuse striée externe longitudinale + circulaire lisse interne 1/3 inférieur : Musculeuse circulaire

Plus en détail

TEXTE COURT COMITE D'ORGANISATION JURY EXPERTS REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN DE L'ADULTE : " DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT "

TEXTE COURT COMITE D'ORGANISATION JURY EXPERTS REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN DE L'ADULTE :  DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN DE L'ADULTE : " DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT " Les Conférences de Consensus SNFGE, 2001 Jeudi 21 et vendredi 22 janvier 1999 Hôtel Méridien Etoile - 75017 PARIS Organisée par Société

Plus en détail

Traitement du RGO en 2011

Traitement du RGO en 2011 Traitement du RGO en 2011 Christophe Faure, MD Division de gastroentérologie Hôpital Sainte-Justine Professeur Titulaire Département de Pédiatrie Université de Montréal Objectifs Le RGO en 2011, quoi de

Plus en détail

Le POUMON DE L ENFANT

Le POUMON DE L ENFANT Le POUMON DE L ENFANT ML CHOUKROUN, Exploration Fonctionnelle Respiratoire Hôpital Pellegrin, Laboratoire de Physiologie, Université Bordeaux II. 33076 Bordeaux cedex. France L appareil respiratoire de

Plus en détail

Reflux gastro-oesophagien de l enfant : Est-ce fréquent? Que faire?

Reflux gastro-oesophagien de l enfant : Est-ce fréquent? Que faire? Reflux gastro-oesophagien de l enfant : Est-ce fréquent? Que faire? Dr Françoise Smets Pédiatrie Cliniques Saint-Luc 1 Quelques Chiffres 50% enfants 0-3 mois régurgitent minimum 1x/jour 5% encore symptomatiques

Plus en détail

Les nouvelles explorations fonctionnelles œsophagiennes

Les nouvelles explorations fonctionnelles œsophagiennes Les nouvelles explorations fonctionnelles œsophagiennes Frank ZERBIB Hôpital Saint-André CHU de Bordeaux Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 CONFLITS D INTÉRÊT

Plus en détail

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011

TRAITEMENT DE L ASTHME. dr U de Pontbriand, Nantes le 3/12/2011 TRAITEMENT DE L ASTHME DEFINITION du GINA (global initiative for asthma) «Maladie inflammatoire chronique des voies aériennes dans laquelle de nombreuses cellules jouent un rôle, notamment les mastocytes,

Plus en détail