CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL"

Transcription

1 CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL 1/14

2 SOMMAIRE OBJECTIF N 1 : P.4 Recruter au sein des effectifs de Lyonnaise des Eaux des personnes éloignées de l emploi OBJECTIF N 2 : P.5 Inciter les sous-traitants locaux de Lyonnaise des Eaux à s engager dans une démarche d insertion OBJECTIF N 3 : P.6 S appliquer à confier des marchés aux acteurs locaux de l économie sociale et solidaire OBJECTIF N 4 : P.8 Mobiliser localement Lyonnaise des Eaux en faveur de l insertion et de l orientation des jeunes et moins jeunes générations OBJECTIF N 5 : P Participer à un projet emblématique en matière d insertion et de lien social 2/14

3 La Mairie de Libourne a confié à Lyonnaise des Eaux la gestion de ses services publics d eau potable et d assainissement collectif dans le cadre de contrats de délégation de service public entrés en vigueur le 1 er juin L agglomération de Libourne dispose de ressources en matière d emploi et d insertion qui garantissent aux demandeurs d emploi un accueil et un accompagnement adaptés. Acteur local de proximité engagé en faveur du développement des territoires et du bien être de ceux qui y vivent, Lyonnaise des Eaux, en association avec la Maison pour Rebondir, souhaite contribuer activement à cette démarche en soutien à la collectivité. Cette volonté se traduit par la mise en place d une charte, co-signée avec la collectivité, au travers de laquelle l entreprise formalise son engagement en matière d insertion et d emploi local. Cette «charte pour l insertion et l emploi local» traduit la volonté de Lyonnaise des Eaux de proposer une politique sociale inclusive, innovante, concrète et réaliste en réponse aux enjeux du territoire Libournais. Elle a été co-construite avec la collectivité et s appuie sur l ensemble des objectifs de l entreprise permettant de renforcer sa performance sociale en matière de recrutement, achats de prestations & sous-traitance, mobilisation des salariés. Conscientes de la nécessité de suivre et d évaluer en continu le déploiement des objectifs définis conjointement et partagés, la collectivité et Lyonnaise des Eaux sont convenues de créer deux indicateurs : le volume d heures d insertion sur le territoire ciblé et le volume de temps solidaire. La coordination et le suivi de l impact social des actions d insertion seront notamment réalisés par la Maison pour Rebondir, structure créée en 2011 par Suez Environnement à Bordeaux dont le champ d expertise porte sur l insertion. Ce mode de collaboration entre une collectivité et son délégataire, employeur local vise : à renforcer les moyens d accès à l emploi durable de personnes éloignées de l emploi, à développer une démarche collective innovante socialement au service de l intérêt général, à renforcer la cohésion sociale au cœur d un territoire. 3/14

4 OBJECTIF N 1 : Recruter au sein des effectifs de Lyonnaise des Eaux des personnes éloignées de l emploi Dès lors qu une opportunité d emploi émergera au sein de l Agence de Libourne, Lyonnaise des Eaux pourra, au regard des compétences requises par les candidat (e)s, réserver l offre à des publics en insertion ou à des jeunes éligibles aux Emplois d Avenir. Lyonnaise des Eaux transmettra l offre à la Maison pour Rebondir qui sera en charge du recrutement et de la sécurisation du parcours professionnel et personnel du/de la candidat (e). Les structures locales à l instar du PLIE (Plan Local pour l Insertion et l Emploi), de la Mission Locale ainsi que des Structures d Insertion par l Activité économique seront sollicitées systématiquement dans une logique de mise en relation des candidat(e)s avec l entreprise au regard du poste vacant. La Maison pour rebondir réalisera le recrutement et accompagnera individuellement le demandeur d emploi. Elle pourra notamment intervenir pour agir sur les freins d accès à l emploi professionnels et personnels. Un/e tuteur/trice sera systématiquement nommé(e) par Lyonnaise des Eaux afin de garantir la bonne intégration de la nouvelle recrue dans l entreprise. Objectifs : L agence libournaise de Lyonnaise des Eaux s engage à recruter : Un technicien réseau (si possible en emploi d avenir ou alternant), soit heures d insertion ; Un enquêteur de conformité (si possible en emploi d avenir), soit heures d insertion ; Nombre d heures d insertion visé : heures / an 4/14

5 OBJECTIF N 2 : Inciter les sous-traitants locaux de Lyonnaise des Eaux à s engager dans une démarche d insertion Dans le cadre de sa mission de service public, Lyonnaise des Eaux impulsera une démarche responsable en matière d insertion auprès de ses principaux soustraitants. A ce titre, elle sensibilisera chacun de ses sous-traitants, via la Maison pour Rebondir, à sa démarche d insertion et d engagement social. Les équipes de La Maison pour Rebondir seront mises à disposition des sous-traitants afin de faciliter leur engagement en faveur de l insertion. Elle aura pour mission de leur présenter les partenaires locaux de l emploi et de l insertion du Libournais et d obtenir de la part de ces entreprises des offres d emplois réservées à des publics en insertion. Elle se chargera en outre aux côtés des partenaires locaux de l emploi et l insertion, du recrutement et de l accompagnement socio-professionnel des publics. Objectifs : L Agence libournaise de Lyonnaise des Eaux : s engage à initier des réunions de sensibilisation à destination de ses principaux sous-traitants afin de les associer à sa démarche et à étudier, avec eux, la formalisation contractuelle de clauses d insertion ; ambitionne d atteindre un volume global d activité en insertion équivalent à heures par an. intègre, avec l accord de la ville de Libourne, des clauses d insertion sociale aux marchés de travaux de la ville dans le cadre de sa Mission d Assistance à Maitrise d Ouvrage. Nombre d heures d insertion visé : heures / an 5/14

6 OBJECTIF N 3 : S appliquer à confier des marchés aux acteurs locaux de l économie sociale et solidaire Consciente que le développement des structures locales de l économie sociale et solidaire est un sujet prioritaire dans un contexte économique et social difficile, Lyonnaise des Eaux s engage à sous-traiter dès que possible des activités auprès des structures d insertion par l activité économique du territoire. Les structures locales identifiées sont : Les associations intermédiaires (AI): o T Libourne, Saint-Quentin de Baron (Services divers) o Main d'œuvre Services - Saint-Seurin sur l Isle (Services divers) L entreprise de travail temporaire d insertion : o Intérim 33 Coutras (tout type d intérim) Le Groupement d employeur pour l insertion et la qualification (GEIQ) : o GEIQ BTP Libourne (BTP) Association chantier d insertion (ACI) : o Isle et Dronne Porchères, Libourne (espaces verts) Régie Territoriale de services/ Régie de quartier o La Régie Territoriale de Services du Libournais (RTS) / Régie de Quartier - Libourne Entreprises Adaptées (EA) : o EA Haut Meixant - Saint-Denis de Pile (manutention) o Atelier de la Maye Saint-Seurin sur l Isle (espaces verts) Etablissements et service d aide par le travail (ESAT) o Centre d aide par le travail La Ballastière Libourne (blanchisserie, nettoyage, espaces verts) o ESAT Haut-Mexant - Saint-Denis de Pile (espaces verts, traiteur) o Ateliers du Breuil Les Églisottes-et-Chalaures (espaces verts) o ESAT Cressonnet Saint-Seurin sur l Isle (blanchisserie, espaces verts) 6/14

7 L Agence libournaise de Lyonnaise des Eaux pourrait, à titre d exemple, sous-traiter auprès de ces structures des activités administratives, d entretien, de nettoyage de locaux, de gestion des espaces verts ou encore de manutention. Objectifs : La démarche d achats sociaux sera réalisée en direct par le service achats de Lyonnaise des Eaux en collaboration avec l Agence de Libourne. Nombre d heures d insertion visé : 500 heures / an auprès des structures de l économie sociale et solidaire du territoire. 7/14

8 OBJECTIF N 4 : Mobiliser localement Lyonnaise des Eaux en faveur de l insertion et de l orientation des personnes en difficulté d insertion professionnelle L ouverture du monde de l entreprise aux acteurs locaux et en particulier aux personnes en cours de formation contribue à une meilleure connaissance de ses métiers. A ce titre, Lyonnaise des Eaux se mobilise pour ouvrir ses portes et faire en sorte de favoriser la rencontre et la collaboration avec les structures d insertion locales. L entreprise souhaite ainsi renforcer sa position active dans la vie économique et sociale du Libournais. Objectifs : Afin de favoriser efficacement les passerelles entre l entreprise et les acteurs de l emploi, l Agence Libournaise de Lyonnaise des Eaux s engage à : Mettre en place 4 visites de sites/chantiers à destination des professionnels de l insertion, des demandeurs d emplois et des scolaires ; Accueillir 4 demandeurs d emploi en stage découverte (pour une durée de 5 jours maximum) ; Nommer un correspondant privilégié et disponible au sein de l Agence de Libourne ; Développer des actions de parrainage : 2 parrains issus des rangs de Lyonnaise des Eaux seront mis à disposition de la Mission Locale et du PLIE ; Sensibiliser en interne le personnel à l accueil de personnes éloignées de l emploi. L accueil et l intégration sont les principaux facteurs clefs de succès du parcours professionnel ; Participer systématiquement aux Forums de l emploi et de l alternance organisés au sein du territoire ; 8/14

9 Intervenir, en complément de l engagement contractuel portant sur les visites de la station d épuration de Condat, auprès des établissements scolaires primaires, collèges et lycées de Libourne à la fois sur le cycle de l eau domestique et les enjeux environnementaux mais également sur la découverte des métiers de l eau via la Maison de l eau ; Ces actions de sensibilisation seront réalisées, selon les disponibilités des animateurs pédagogiques de la Maison de l Eau, à la demande des enseignants qui auront été préalablement informés ; Intégrer et être actif au sein de l Espace Métiers Aquitains (EMA) du CIO de Libourne via, en particulier, la mise à disposition de documentations ; Sensibiliser les autres entreprises du Libournais aux actions que nous sommes en train de mettre en place et ceci via le Club des entreprises de la CCI de Libourne. L objectif est de promouvoir les actions d insertion et d innovation sociale auprès des employeurs locaux. Nombre d heures d insertion visé : 200 heures de temps solidaire par an 9/14

10 OBJECTIF N 5 : Participation à un projet emblématique favorisant l insertion et le lien social Forte d une envie de contribuer au développement du territoire et d innover en matière d économie sociale, Lyonnaise des Eaux s engage à mettre en œuvre des projets concrets en partenariat avec des structures locales oeuvrant pour l emploi et l insertion. Ainsi, elle propose de valoriser le foncier et le terrain municipal (6 500m²) jouxtant la station d épuration de Condat dont elle a en charge l entretien et la gestion en étudiant la faisabilité de jardin partagé pour les riverains. La mise en œuvre d un chantier d insertion sera étudiée. 10/14

11 GOUVERNANCE DE LA CHARTE POUR L EMPLOI LOCAL ET L INSERTION 1 INSTALLATION D UN COMITE DE PILOTAGE Le comité de pilotage est constitué de représentants de la ville de Libourne, de Lyonnaise des Eaux, la Maison pour Rebondir mais également du directeur PLIE du Libournais et de la Mission Locale de Libourne dont la mission est une mission d observation. Le comité de pilotage se réunit annuellement. Il a pour vocation de suivre l avancée des programmes et objectifs. Il offre également l opportunité de traiter des sujets d actualité et de proposer de nouveaux projets ou d ajuster ceux existants. Un compte rendu rédigé par Lyonnaise des Eaux avec le soutien de la Maison pour rebondir recensera les actions développées et reprendra l ensemble des éléments. Il sera transmis aux membres du Comité de pilotage une semaine avant la réunion. 2- ENGAGEMENT DE LA MAIRIE DE LIBOURNE ET DE LYONNAISE DES EAUX L ensemble des parties prenantes signataires de la charte travaillera en mode projet et s impliquera dans la bonne réalisation des objectifs. Chaque acteur sera le garant de la réussite des 5 programmes. Il convient donc à tous de bien communiquer et d agir dans un seul but : favoriser l accès à l emploi durable de publics en insertion, développer l économie locale et les structures de l économie sociale et solidaire, développer des projets utiles et innovants socialement. La Mairie de Libourne et Lyonnaise des Eaux établissent, conjointement, cette charte de gouvernance pour l insertion et l emploi local. Ce partenariat modernisé pour la gestion du contrat d eau potable et d assainissement collectif, intègre durablement les dimensions d emploi et d insertion. La Mairie de Libourne et Lyonnaise des Eaux s engagent à prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir l application et la pérennité de cette charte et coordonner leurs actions de communication. Cette charte pour l insertion et l emploi local sera intégrée aux contrats lors d une prochaine révision contractuelle. 11/14

12 SYNTHESE DES ENGAGEMENTS DECRITS DANS LA CHARTE DE L EMPLOI LOCAL ET L INSERTION OBJECTIF N 1 : Recruter au sein des effectifs de Lyonnaise des Eaux des personnes éloignées de l emploi - Recrutement direct en emploi de 2 agents au sein de l agence de Libourne. Nombre d heures d insertion visé : heures OBJECTIF N 2 : Inciter nos sous-traitants locaux à s engager dans une démarche d insertion - Sensibilisation des principaux sous-traitants afin de les associer à la démarche - Intégration de clauses d insertion sociale dans les achats et dans les marchés de travaux de la Ville de Libourne dans le cadre de notre mission d assistance à maîtrise d ouvrage Nombre d heures d insertion visé : heures OBJECTIF N 3 : S appliquer à confier des marchés aux acteurs locaux de l économie sociale et solidaire Nombre d heures d insertion visé : 500 heures OBJECTIF N 4 : Favoriser les passerelles entre l entreprise et les acteurs de l emploi et de l insertion sur le territoire libournais - 4 visites de chantiers, 4 stages découverte, 2 parrains à disposition de la Mission Locale et du PLIE, participation aux forums de l emploi et de l alternance organisés sur le territoire, promouvoir les actions d insertion et d innovation sociale auprès des employeurs locaux via la CCI et le club des entreprises. Nombre d heures de temps solidaire visé : 200 heures OBJECTIF N 5 : Participer à un projet emblématique favorisant l insertion et le lien social - Valoriser le foncier et le terrain municipal jouxtant la station d épuration de Condat en étudiant la faisabilité d un jardin partagé et / ou la mise en place d un chantier d insertion. 12/14

13 Fait en quatre exemplaires, à Libourne, le 26 septembre Maire de Libourne Lyonnaise des Eaux Philippe BUISSON Maire de Libourne Olivier FAURE Directeur Territorial et du Développement 13/14

14 Annexe : définition des acronymes SIAE : Structures d Insertion par l Activité économique ; AI : Associations Intermédiaires ; ACI : Ateliers et Chantiers d Insertion ; EI : Entreprises d Insertion ; RQ : Régies de Quartier ; ETTI : Entreprises de travail temporaire d insertion ; GEIQ : Groupements d Employeurs pour l Insertion et la Qualification ; EA : Entreprises adaptées ; ESAT : Etablissements et Services d Aide par le Travail ; EPHAD : Etablissements d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes ; PLIE : Plan Local pour l Insertion et l Emploi ; 14/14

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPERATION

ACCORD-CADRE DE COOPERATION ACCORD-CADRE DE COOPERATION ENTRE Le Groupe AREVA 27-29 rue Le Peletier 75433 Paris cedex 09 Représenté par son Directeur des Ressources Humaines, Philippe VIVIEN Le ministère de l emploi, de la cohésion

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie

Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie Un programme pour l environnement, par le développement de la Filière Bois Construction & Rénovation en Région Basse-Normandie 2015 2020

Plus en détail

Créer une dynamique locale autour de l'insertion

Créer une dynamique locale autour de l'insertion détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Créer une dynamique locale autour de l'insertion Le secteur de l'insertion, administrativement très encadré, court aujourd hui le risque d oublier la personne au milieu

Plus en détail

Appel à projets 2010. Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine

Appel à projets 2010. Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine Conseil Régional d'aquitaine Appel à projets 2010 CAHIER DES CHARGES Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine Présentation

Plus en détail

Un exemple de déclinaison territoriale des clauses d'insertion : l expérience de l agglomération toulousaine

Un exemple de déclinaison territoriale des clauses d'insertion : l expérience de l agglomération toulousaine Paris 11 Juin 2015 Ecole du Renouvellement Urbain 1 AGIR POUR L'EMPLOI: CONSTRUIRE ET DEVELOPPER LES CLAUSES D'INSERTION Un exemple de déclinaison territoriale des clauses d'insertion : l expérience de

Plus en détail

BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL TECHNIQUES PROFESSIONNELLES - U5

BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL TECHNIQUES PROFESSIONNELLES - U5 BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL TECHNIQUES PROFESSIONNELLES - U5 SESSION 2013 Durée : 5 heures Coefficient : 8 Chaque candidat utilise : un poste bureautique avec une suite

Plus en détail

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 a rappelé le rôle de l apprentissage pour l intégration des jeunes

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise

Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise Fiche technique Proposer des axes de coopération à une entreprise Objectif de la fiche Cette fiche vise à présenter les différents axes de coopération qui peuvent être proposés à une entreprise, ou un

Plus en détail

Professionnaliser sa structure d insertion

Professionnaliser sa structure d insertion Réf. Internet Pages Partie 1 Professionnaliser sa structure d insertion Repères réglementaires Devenir auto-entrepreneur....21284.0562 9 Créer une association....21284.0563 13 Créer une entreprise coopérative....21284.0565

Plus en détail

Atelier FSE. FSE - Fonds Social Européen. IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes. Atelier FSE

Atelier FSE. FSE - Fonds Social Européen. IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes. Atelier FSE Atelier FSE FSE - Fonds Social Européen Atelier FSE IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes Fonds Social Européen Initiative pour l Emploi des Jeunes 1 RAPPEL : Architecture du FSE sur la période 2007/13

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Lancement du chantier Eurartisanat Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social 22 mai 2015 DISCOURS Seul le prononcé fait foi Monsieur

Plus en détail

Charte du Groupe ActES Pays de Saint-Brieuc

Charte du Groupe ActES Pays de Saint-Brieuc Charte du Groupe ActES Pays de Saint-Brieuc Acteurs de l Emploi Solidaire du Pays de Saint-Brieuc Présentation d ActES Initié et animé par la Maison de l Emploi, de la Formation Professionnelle et de l

Plus en détail

Séminaire plan de modernisation de l IAE 29 octobre 2008 à Bordeaux

Séminaire plan de modernisation de l IAE 29 octobre 2008 à Bordeaux Séminaire plan de modernisation de l IAE 29 octobre 2008 à Bordeaux PLAN PLURIANNUEL DE DEVELOPPEMENT DE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE EN CHARENTE-MARITIME 1 Quelques données sur la Charente-Maritime

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi Plateforme commune Etat- Régions : ensemble pour l emploi L Etat et les Régions s allient pour mener la bataille de l emploi et impulsent une nouvelle façon de travailler ensemble par la signature d une

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

L accès des structures d insertion par l activité économique (SIAE) aux marchés publics

L accès des structures d insertion par l activité économique (SIAE) aux marchés publics ENQUÊTE 2012 L accès des structures d insertion par l activité économique (SIAE) aux marchés publics Chiffres clés 2011 L enquête, réalisée en 2012, porte sur les chiffres 2010 et 2011 42% des SIAE ont

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS

CONVENTION ENTRE LES SOUSSIGNÉS CONVENTION ADHÉSION À LA PRESTATION «DOCUMENT UNIQUE» POUR L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE VENDÉE PAR LE CENTRE DE GESTION DANS L ÉLABORATION DE LEUR DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION

Plus en détail

Pacte Territorial d Insertion de l Allier PTI 2014-2017

Pacte Territorial d Insertion de l Allier PTI 2014-2017 Pacte Territorial de l Allier PTI 2014-2017 1 Préambule Le Conseil général de l Allier a fait le choix d engager une politique volontariste en faveur de la solidarité et de l insertion des publics éloignés

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Pôle Territorial de Coopération Economique

Pôle Territorial de Coopération Economique Pôle Territorial de Coopération Economique CHARTE DE COOPÉRATION DES MEMBRES DU PTCE DE RESTO PASSERELLE PRÉAMBULE En 2013, les associations APPUI, TAF ET MAFFÉ, MARMITE D AFRIQUE ET COALLIA se sont engagées

Plus en détail

Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises

Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises Henry Kanoui Directeur de l ESIL (Ecole Supérieure d Ingénieurs de Luminy) Chargé de Mission Relation Entreprises à l université de la Méditerranée

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

Pacte Territorial partenarial d Insertion du Département de la Marne

Pacte Territorial partenarial d Insertion du Département de la Marne > Conseil général de la Marne > Etat > Conseil régional de Champagne Ardenne > Union Départementale des CCAS > Pôle Emploi Marne > Caisse d Allocations Familiales de la Marne > Mutualité Sociale Agricole

Plus en détail

Investissements d avenir

Investissements d avenir Investissements d avenir Aide à la rénovation thermique des logements privés «Avenant relatif à la mise en œuvre du programme Habiter Mieux» Programmes d Intérêt Général de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

ULISSE Groupe Economique Solidaire

ULISSE Groupe Economique Solidaire www.ulisse38.com 1 rue Hauquelin 38 000 GRENOBLE tél. 04 76 44 35 88 fax 04 76 01 03 51 accueil@ulisse38.com 03.09.2014 1 U L I S S E Offre de services coordonnée Communication globalisée Gouvernance unifiée

Plus en détail

Manpower s installe au cœur de la Zone Franche Urbaine de Grenoble et poursuit l opération Job Academy avec FACE

Manpower s installe au cœur de la Zone Franche Urbaine de Grenoble et poursuit l opération Job Academy avec FACE Communiqué de presse Grenoble, le 12 avril 2007 Manpower s installe au cœur de la Zone Franche Urbaine de Grenoble et poursuit l opération Job Academy avec FACE Afin de rétablir l égalité de traitement

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2013. Axe d intervention 4. Sous mesure 422. Mise en réseau et professionnalisation des acteurs de l insertion

APPEL A PROJETS 2013. Axe d intervention 4. Sous mesure 422. Mise en réseau et professionnalisation des acteurs de l insertion PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France Contacts Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France Département

Plus en détail

dispositifs Acteurs L emploi, une priorité

dispositifs Acteurs L emploi, une priorité L HUMAIN EN CAPITALE Emploi Politiques CIV économie Grand Paris rénovation En direct du dispositifs COMITÉ INTERMINISTÉRIEL DES VILLES DU 18 FÉVRIER 2011 habitants Égalité Politiques Transports Acteurs

Plus en détail

1.000 parrains pour 1.000 emplois

1.000 parrains pour 1.000 emplois 1.000 parrains pour 1.000 emplois En partenariat avec l ANDRH IDF, l Association Nationale des DRH Ile-de-France Dossier de presse Lundi 1 er juin 2015 Contact presse - Quitterie Lemasson -presse@paris.fr

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 2ème Commission Solidarités, innovation sociale et lutte contre les discriminations N 2012-02-0023 SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2012 POLITIQUE : INSERTION SOCIALE SECTEUR

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE. Programme Départemental d Insertion 2015-2016. Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE. Programme Départemental d Insertion 2015-2016. Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE Programme Départemental d Insertion 2015-2016 Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES «Mobilisation des acteurs de l'insertion dans les parcours d'accompagnement» Page 1 CAHIER

Plus en détail

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat www.urma-mp.fr 15 avril 2013 La Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées lance

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ

FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ PLAN DE FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ PLAN DE FORMATION DU CNLRQ POUR UNE CULTURE COMMUNE DU RÉSEAU 3 E ÉDITION ÉDITIONS DU CNLRQ 2 P L A N D E F

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES Accusé de réception en préfecture 075-287500078-20120711-2012-0220-DE Date de télétransmission : 13/07/2012 Date de réception préfecture : 13/07/2012 CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail

UNION EUROPENNE. Clauses d insertion. Performance économique Engagement social. Le XV du PLIE pousse en Aquitaine

UNION EUROPENNE. Clauses d insertion. Performance économique Engagement social. Le XV du PLIE pousse en Aquitaine UNION EUROPENNE Clauses d insertion Performance économique Engagement social Le XV du PLIE pousse en Aquitaine L expertise reconnue des PLIE d Aquitaine LES PLIE : l interface naturelle entre tous les

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE LIMOGES METROPOLE 2015-2020 LES CONSEILS CITOYENS CADRE DE REFERENCE LOCAL

CONTRAT DE VILLE DE LIMOGES METROPOLE 2015-2020 LES CONSEILS CITOYENS CADRE DE REFERENCE LOCAL CONTRAT DE VILLE DE LIMOGES METROPOLE 2015-2020 LES CONSEILS CITOYENS CADRE DE REFERENCE LOCAL 2 Préambule Le déclin de la participation électorale dans les quartiers prioritaires n est pas le seul révélateur

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN 2007 2013 Axe 3 Renforcer la cohésion sociale, favoriser l inclusion sociale et lutter contre les discriminations Volet B Appuyer les politiques

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES Contexte De fortes mutations techniques, économiques, règlementaires, scientifiques et sociétales impactent les territoires et

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

ACCORD DEPARTEMENTAL DE PARTENARIAT SUR L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES

ACCORD DEPARTEMENTAL DE PARTENARIAT SUR L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES ACCORD DEPARTEMENTAL DE PARTENARIAT SUR L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES Vu le discours du président de la République du 24 avril 2009 relatif au plan pour l emploi des jeunes, Vu la circulaire DGEFP

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi

Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi C est depuis le 4 juillet que le Carnet de Travail a fait son entrée officielle au sein

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH...

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH... Document territorial de présentation des outils d accompagnement RH en faveur des entreprises du Valenciennois Optimiser votre gestion RH... Pourquoi pas vous? Ce projet est co-financée par l Union Européenne

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Projet territorial de développement durable de Vitrolles

Projet territorial de développement durable de Vitrolles Projet territorial de développement durable de Vitrolles Une première stratégie Une extension de la démarche à toutes les politiques publiques locales en 2014 Aménagement du territoire, Cadre de vie

Plus en détail

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions La logistique contribue, de manière significative, au développement

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Formation Outiller les professionnels de l accompagnement PLIE sur la thématique «migrant» Achat d une prestation en

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la CONFEJES et l OFQJ ******************

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la CONFEJES et l OFQJ ****************** CONVENTION DE PARTENARIAT entre la CONFEJES et l OFQJ ****************** Entre : D une part, La Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports des Etats et gouvernements ayant le français en partage

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Construire et organiser son réseau

Construire et organiser son réseau Journées Santé Travail 23 & 24 octobre 2012 Construire et organiser son réseau «Maintien dans l emploi» pour une optimisation de sa démarche partenariale précoce Séverine CHARTRAIN, Responsable du SAMETH

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation Pôle Conseil & Formation Modules de formation Tout collaborateur Comité de Direction Personnel RH Référent Handicap Personnes en charge de la santé au travail * Encadrement de proximité Encadrement supérieur

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale Catalogue de formation 2015 Nous choisir, c est choisir d agir pour l inclusion sociale UNE METHODOLOGIE INCLUSIVE TOURNEE VERS L ACTION Une capitalisation d expériences grâce au réseau FACE national et

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

Randstad, un partenaire emploi incontournable

Randstad, un partenaire emploi incontournable Randstad, un partenaire emploi incontournable Sommaire Randstad dans le monde / Randstad en France Les engagements de Randstad Randstad, un réseau 100% spécialisé par métier Notre expertise RH La recherche

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

Forums interrégionaux des acteurs de la rénovation urbaine 2010

Forums interrégionaux des acteurs de la rénovation urbaine 2010 Forums interrégionaux des acteurs de la rénovation urbaine 2010 L Acsé, un établissement public de l Etat au service de la cohésion sociale et de la politique de la ville L Acsé, un établissement public

Plus en détail

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Fonction/Poste CR/Service Cadre d emploi de recrutement Conseiller en Gestion Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Attaché Territorial Annexe 1 Nature des fonctions Référent sur un portefeuille

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

APPEL A PROJET PROGRAMMATION ANNUELLE 2010

APPEL A PROJET PROGRAMMATION ANNUELLE 2010 APPEL A PROJET PROGRAMMATION ANNUELLE 2010 1 - Qu est-ce qu un PLIE? Les PLIE sont des «systèmes» originaux qui permettent, sur un territoire donné, d organiser une action de soutien effectif pour l insertion

Plus en détail

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 1 Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 31.03.2011 Proposition d orientations et de préconisations concernant la GPEC Suite à la réunion du 29 mars 2011 1 ) Prospective socio économique

Plus en détail

Lyon, Ville équitable et durable

Lyon, Ville équitable et durable Lyon, Ville équitable et durable Dossier de presse Mars 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION...P.3 LE LABEL «LYON, VILLE EQUITABLE ET DURABLE»... P.4 LE LABEL EN CHIFFRES.. P.8 LES LABELLISES. P.9 DES ACTIONS NOMBREUSES

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

FORMATIONS 2012 COORACE MIDI PYRENEES

FORMATIONS 2012 COORACE MIDI PYRENEES Conçues spécialement pour accompagner le développement des compétences et la professionnalisation des acteurs de l insertion et de l économie sociale, les formations COORACE s adressent en particulier

Plus en détail

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!!

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! «Construire une société plus juste et solidaire par le sport» Trouver des solutions au décrochage éducatif des jeunes Permettre à tous les

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Accord cadre de partenariat renforcé. Entre. L Etat, représenté par la Dgefp, l Agefiph, le Fiphfp, Cheops et Pôle emploi

Accord cadre de partenariat renforcé. Entre. L Etat, représenté par la Dgefp, l Agefiph, le Fiphfp, Cheops et Pôle emploi Accord cadre de partenariat renforcé Entre L Etat, représenté par la Dgefp, l Agefiph, le Fiphfp, Cheops et Pôle emploi Page 1 Préambule Un accord-cadre national de collaboration a été conclu le 26 janvier

Plus en détail

Garantie Jeunes. Réunion de présentation. Mercredi 18 Mars 2015

Garantie Jeunes. Réunion de présentation. Mercredi 18 Mars 2015 Garantie Jeunes Réunion de présentation Mercredi 18 Mars 2015 ORDRE DU JOUR Présentation de la Garantie Jeunes Organisation de la Garantie Jeunes sur l Isère 2 La Garanties jeunes dans l offre de service

Plus en détail

Accord national du 12 décembre 2013 en faveur de l emploi des personnes en situation de handicap

Accord national du 12 décembre 2013 en faveur de l emploi des personnes en situation de handicap Accord national du 12 décembre 2013 en faveur de l emploi des personnes en situation de handicap Les parties signataires conviennent de ce qui suit. Préambule Conscients du rôle qui incombe à la branche

Plus en détail