Aide au calcul de la surface de référence énergétique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aide au calcul de la surface de référence énergétique"

Transcription

1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la sécurité, de la police et de l environnement Service de l'énergie Version N 1 Validée le 5 avril 2011 Aide au calcul de la surface de référence énergétique Page 1

2 1. Introduction Ce document a été préparé par le Service de l'énergie (ScanE), sur la base de la norme SIA 416/1 : 2007, dans le but de permettre à un public non-professionnel d'établir la Surface de Référence Énergétique (SRE) d'une construction relativement simple. La SRE entre notamment dans le calcul de l'indice de dépense de chaleur, auquel chaque propriétaire immobilier est désormais soumis, dès 2011 pour les bâtiments de 5 ou plus preneurs de chaleur pour les bâtiments de moins de 5 preneurs de chaleur. 2. La Surface de Référence Énergétique La Surface de Référence Énergétique (SRE), selon la définition de la norme SIA 416/1:2007, est la somme de toutes les surfaces de plancher des étages et des sous-sols qui sont inclus dans l'enveloppe thermique et dont l'utilisation nécessite un chauffage ou une climatisation. En cas d'affectation multiple d'un local, celui-ci est attribué à la SRE à condition qu'au moins une utilisation nécessite un chauffage ou une climatisation. La SRE peut être évaluée à partir des plans de construction ou directement sur l'ouvrage. 3. Surfaces à prendre en compte dans la SRE Les surfaces à prendre en compte dans la SRE comprennent les surfaces utiles principales, les surfaces de dégagement (à l'exclusion des surfaces de circulation de véhicules, comprenant les rampes et les ascenseurs), les surfaces des locaux sanitaires (wc, bains, douches) et des vestiaires (parties des surfaces utiles secondaires), le tout dans la mesure ou ces surfaces se trouvent à l'intérieur de l'enveloppe thermique. Ceci est également valable pour le cas ou ces surfaces ne sont pas chauffées, et les gaines techniques verticales d'approvisionnement ou d'évacuation et les débarras d'une surface de moins de 10 m 2, s'ils sont entourés par des locaux pris en compte dans la SRE ou par l'enveloppe thermique du bâtiment. 4. Surfaces à ne pas prendre en compte dans la SRE Les surfaces à ne pas prendre en compte dans la SRE, même si elles se trouvent à l'intérieur de l'enveloppe thermique et si elles sont chauffées, sont les surfaces utiles secondaires (à l'exception des locaux sanitaires et des vestiaires), les surfaces de circulation de véhicules (comprenant les rampes et les ascenseurs pour véhicules) et les surfaces d'installations, et les zones dont la hauteur libre est inférieure à 1,0 m ne sont pas prises en compte. Page 2

3 5. Exemple de calcul de la SRE 1,0 m vélux hauteur sous toit < 1 m hors SRE hauteur sous toit < 1 m hors SRE mezzanine vide sur séjour hors SRE Isolation Figure 1 Exemple de calcul de la SRE dans les combles Page 3

4 salle de bain halle d' gaine technique (< 10 m 2 ) garage Isolation Figure 2 Exemple de calcul de la SRE au rez-de-chaussée carnotzet abris antiatomique buanderie vide sanitaire Isolation Figure 3 Exemple de calcul de la SRE au sous-sol Page 4

5 wc & douche ascenseur wc wc & douche couloir couloir wc & douche wc wc & douche Figure 4 Exemple de calcul de la SRE pour un immeuble - étages local à vélos local à vélos Local poubelles caves ascenseur appartement concièrge vestiaire commerce wc Figure 5 Exemple de calcul de la SRE pour un immeuble - rez-de-chaussée garage garage garage garage garage garage garage garage local technicque ECS local technicque chauffage local à mazout ascenseur sous-sol buanderie abris protection civile Figure 6 Exemple de calcul de la SRE pour un immeuble - sous-sol Page 5

6 6. Définitions Débarras < 10 m 2 Locaux sanitaires et vestiaires Cages d'escalier et d'ascenseur, gaines techniques verticales Hauteur libre < 1,0 m Non chauffé Surface utile principale Surface Surface Surface SC de dégagement SC utile secondaire SC d'installations SC Surface de plancher Enveloppe thermique SRE SC : Figure 2 Représentation schématique des surfaces de planchers faisant partie de la SRE Enveloppe thermique du bâtiment Enveloppe formée par les éléments de construction qui délimitent entièrement et de tous côtés les locaux chauffés et/ou refroidis. Surface de Référence Énergétique La Surface de Référence Énergétique (SRE), selon la définition de la norme SIA 416/1:2007, est la somme de toutes les surfaces de plancher des étages et des sous-sols qui sont inclus dans l'enveloppe thermique et dont l'utilisation nécessite un chauffage ou une climatisation. En cas d'affectation multiple d'un local, celui-ci est attribué à la SRE à condition qu'au moins une utilisation nécessite un chauffage ou une climatisation. Surface de plancher Somme des surfaces correspondant aux espaces accessibles fermés de toute part. La surface de plancher comprend aussi la surface de construction. N'est pas considérée comme surface de plancher la surface des espaces vides situés en dessous du dernier sous-sol accessible. La surface de plancher se subdivise en : - surface nette, - surface de construction La surface de plancher se calcule en faisant abstraction des cages d', des gaines d'ascenseurs, des gaines techniques, comme si le plancher était continu. Il en va de même pour les jours d' jusqu'à 5 m 2. Au-delà, il s'agit d'un vide qui ne compte pas dans la surface de plancher. Page 6

7 Surface horizontale occupée, à l'intérieur de la surface de plancher, par les éléments formant l'enveloppe de l'immeuble et par les éléments intérieurs de la construction, par ex. murs, cloisons, piliers, allèges, garde-corps. En font partie les sections intérieures des gaines verticales et des conduits de fumée, ainsi que les embrasures de fenêtres et de portes, pour autant que ces surfaces ne sont pas prises en compte dans la surface nette. Les éléments tels que cloisons mobiles ou parois d'armoires ne sont pas considérés comme des éléments de construction au sens de la norme SIA 416. Les cloisons et les parois d'armoires sont considérées comme amovibles si le plancher et le plafond sont continus et si leur déplacement est possible sans modification de la structure du bâtiment. Les embrasures de fenêtres avec allège et les embrasures de portes pouvant être fermées font partie de la surface de construction. Surface nette Partie de la surface de plancher délimitée par l'enveloppe de l'immeuble et par les éléments intérieurs de la construction. Elle se subdivise en : - surface utile, - surface de dégagement, - surface d'installations. Les surfaces de cloisons amovibles, de parois d'armoires, de meubles et d'appareils de et de locaux sanitaires font partie de la surface nette. Les ouvertures de parois sans fermeture font partie de la surface nette. Les embrasures de fenêtres font partie de la surface nette si le plancher fini est continu. Surface utile Partie de la surface nette qui est affectée aux fonctions correspondant à la destination, au sens large, de l'immeuble. Elle se subdivise en : - surface utile principale, - surface utile secondaire. Surface utile principale Partie de la surface utile qui est affectée aux fonctions répondant à la destination, au sens strict, de l'immeuble. Habitation et séjour : Locaux d'habitation (y compris et locaux sanitaires), locaux communautaires, locaux de récréation, locaux d'attente, salles à, cellules d'incarcération. Locaux administratifs : Bureaux, bureaux ouverts, salles de réunion, bureaux d'études, halls avec guichets, locaux de service, locaux de surveillance, locaux de bureautique Production, artisanat, industrie, laboratoires : Halles industrielles, ateliers, laboratoires, locaux d'élevage d'animaux et cultures de végétaux, s professionnelles, locaux de travaux spéciaux Stockage, distribution, vente : Entrepôts, archives, locaux de collection, locaux réfrigérés, locaux de réception et de distribution de marchandises, locaux de vente, locaux d'exposition Page 7

8 Formation, enseignement et culture : Salles de classe, salles d'exercice, salles de bibliothèque, salles de sport, salles de spectacles (cinéma, théâtre, auditoires, salles polyvalentes), scènes et studios, locaux d'exposition (musées, galeries, expositions d'art, etc.), lieux de culte Santé : Locaux médicaux, salles d'opération, salles de radiographie et de radiothérapie, salles de physiothérapie et de réhabilitation, s d'hôpital, de home, de home médicalisé et de centre de cure Surface utile secondaire Partie de la surface utile qui est affectée à des fonctions complétant celles de la surface utile principale. Elle sera déterminée en fonction de la destination particulière de l'immeuble : inclus dans la SRE : - les locaux sanitaire, - les vestiaires, - les réduits, non-inclus dans la SRE : - les garages, - les buanderies, - les greniers et les caves, - les débarras, - les garages, - les abris de protection civile, même s'ils sont momentanément utilisés différemment, - les locaux à poubelles, - les aires de transport public : quais de gare, quais d'aérogare avec accès, et mécaniques, - les locaux pour installations techniques centralisées (dans les centrales électriques, les centrales thermiques, les usines d'incinération, etc.) Surface de dégagement Partie de la surface nette qui assure exclusivement l'accès aux surfaces utiles. Dans un immeuble d'habitation, elle comprend par ex. les couloirs situés en dehors des appartements ou des espaces de travail, les halls d', les, les rampes et les cages d'ascenseurs, les gaines pour installation de transport, les aires de circulation de véhicules. Surfaces d'installation Partie de la surface nette qui est affectée aux installations du bâtiment, comprenant notamment : - les locaux affectés aux installations techniques - les machineries des ascenseurs et d'autres installations de transport, - les gaines techniques horizontales, les gaines techniques verticales, les étages d'installations, - les espaces abritant des réservoirs, y compris les aires faisant étroitement partie et servant de stockage de combustibles, à des réserves d'eau d'extinction d'incendies, au traitement d'eaux usées, à l'évacuation de déchets, - les raccordements du bâtiment. Page 8

Aide au calcul de la surface de référence énergétique

Aide au calcul de la surface de référence énergétique REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie Office cantonal de l'énergie Version N 3 23.01.2014 Aide au calcul de la surface de référence énergétique www.geneve.ch/ocen

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Direction générale Statistique - Statistics Belgium Statistique des permis de bâtir North Gate bureau 05.B50 Boulevard du Roi Albert II 16 1000 Bruxelles Numéro d entreprise: 0314.595.348 tél. : 02/277.61.34

Plus en détail

«MERCREDI» DU CICF-SYPAA DU 4 OCTOBRE 2012 : SURFACE PLANCHER

«MERCREDI» DU CICF-SYPAA DU 4 OCTOBRE 2012 : SURFACE PLANCHER «MERCREDI» DU CICF-SYPAA DU 4 OCTOBRE 2012 : SURFACE PLANCHER Sommaire : p. 1 : Compte rendu du Mercredi et proposition de définition p. 4 : Note technique préparatoire I. Compte-rendu Au vu de la thématique

Plus en détail

LES SURFACES ET HAUTEURS UTILISÉES PAR CLIMAWIN

LES SURFACES ET HAUTEURS UTILISÉES PAR CLIMAWIN LES SURFACES ET HAUTEURS UTILISÉES PAR CLIMAWIN Document mis à jour le 23 mai 2016 B.B.S. Slama service technique : 04.73.34.73.20 Fax : 04.73.34.10.03 sav@bbs-slama.com www.bbs-slama.com SOMMAIRE 1. Les

Plus en détail

Questionnaire Evaluation immobilière Estimation de votre bien au prix de marché

Questionnaire Evaluation immobilière Estimation de votre bien au prix de marché Questionnaire Evaluation immobilière Estimation de votre bien au prix de marché CIFI Centre d Information et de Formation Immobilières SA Données générales Les immeubles (résidentiel collectif, bureaux),

Plus en détail

ANNEXE 4 : RAPPORT DE LA SOCIÉTÉ IC AVOCATS

ANNEXE 4 : RAPPORT DE LA SOCIÉTÉ IC AVOCATS > Annexes du Guide ANNEXE 4 : RAPPORT DE LA SOCIÉTÉ IC AVOCATS MODALITÉS PRATIQUES DE DÉPÔT DE LA DÉCLARATION... 2 OPPORTUNITÉS DU DÉPÔT D'UNE DÉCLARATION RECTIFICATIVE... 3 CHOIX DE LA CATÉGORIE DU LOCAL...

Plus en détail

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration.

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Ce cadre est à remplir dans tous les cas, quel que soit

Plus en détail

The Area Measures Code for the Building Immovable Le code de mesurage des surfaces applicable aux immeubles bâtis

The Area Measures Code for the Building Immovable Le code de mesurage des surfaces applicable aux immeubles bâtis The Area Measures Code for the Building Immovable Le code de mesurage des surfaces applicable aux Gérard ROULLEAU, France Key words: Measures code, area, references, standard, harmonization SUMMARY The

Plus en détail

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version Fiche d application RT202 : S RT habitation Date Modification Version 27 Février 205 Première publication 5 Juin 205 Insertion de schémas explicatifs. Préambule Cette fiche d application précise les modalités

Plus en détail

B.O.I. N 14 du 19 janvier 1991 [BOI 6M-1-91]

B.O.I. N 14 du 19 janvier 1991 [BOI 6M-1-91] B.O.I. N 14 du 19 janvier 1991 [BOI 6M-1-91] Références du document 6M-1-91 Date du document 19/01/91 III - LES NOUVELLES REGLES D'EVALUATION (voir articles 4 à 7 de la loi n 90-669 du 30 juillet 1990)

Plus en détail

QUESTIONNAIRE EVALUATION DE LA VALEUR DE MARCHE RESIDENTIEL COLLECTIF

QUESTIONNAIRE EVALUATION DE LA VALEUR DE MARCHE RESIDENTIEL COLLECTIF QUESTIONNAIRE EVALUATION DE LA VALEUR DE MARCHE RESIDENTIEL COLLECTIF N OUBLIEZ PAS D INDIQUER L EXPEDITEUR! Nom: Prénom: Entreprise: Rue: _ CP / Lieu: Tél.: _ RETOURNER LE QUESTIONNAIRE ENTIEREMENT REMPLI

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Direction générale Statistique - Statistics Belgium Statistique des permis de bâtir North Gate bureau 05.B50 Boulevard du Roi Albert II 16 1000 Bruxelles Numéro d entreprise: 0314.595.348 tél. : 02/277.61.34

Plus en détail

Deuxième partie - LA DÉLIMITATION DES LOTS PRIVATIFS -

Deuxième partie - LA DÉLIMITATION DES LOTS PRIVATIFS - Deuxième partie - LA DÉLIMITATION DES LOTS PRIVATIFS - En 17 pages Cadastre vertical Recommandations - 2 e partie : La délimitation des lots privatifs - 1 2. LA DÉLIMITATION DES LOTS PRIVATIFS 2/17 2.1.

Plus en détail

Règlement du PLU des LILAS - Annexes. Annexes

Règlement du PLU des LILAS - Annexes. Annexes Annexes Définitions Précisions concernant la signification de certains mots ou expressions utilisés dans le présent règlement. Accès et voie nouvelle : L accès est constitué par la limite entre le terrain

Plus en détail

(Décret n 76-276 du 29 mars 1976 Journal Officiel du 30 mars 1976 date d'entrée en vigueur 1 AVRIL 1976)

(Décret n 76-276 du 29 mars 1976 Journal Officiel du 30 mars 1976 date d'entrée en vigueur 1 AVRIL 1976) CODE DE L'URBANISME (Partie Réglementaire - Décrets en Conseil d'etat) Article R112-2 (Décret n 76-276 du 29 mars 1976 Journal Officiel du 30 mars 1976 date d'entrée en vigueur 1 AVRIL 1976) (Décret n

Plus en détail

Dossier de vente CHF 790 000.- Prix de vente. Maison d habitation à 3 appartements et grange, La Ruai 6, 2735 Malleray 1/26

Dossier de vente CHF 790 000.- Prix de vente. Maison d habitation à 3 appartements et grange, La Ruai 6, 2735 Malleray 1/26 Dossier de vente Maison d habitation à 3 appartements et grange, La Ruai 6, 2735 Malleray Prix de vente CHF 790 000.- 1/26 Maison d habitation à 3 appartements et grange - la Ruai 6, 2735 Malleray Mandaté

Plus en détail

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR...

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR... COUSTIQUE SOMMAIRE 1. SOURCES DE BRUIT... 2 A. BRUIT AERIEN EXTERIEUR... 2 B. BRUIT AERIEN INTERIEUR... 2 C. TRANSMISSIONS LATERALES OU INDIRECTES... 3 D. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 3 E. BRUIT

Plus en détail

limite de parcelles, pour autant que l'architecture des garages soit identique et qu'elle respecte les autres prescriptions du présent règlement.

limite de parcelles, pour autant que l'architecture des garages soit identique et qu'elle respecte les autres prescriptions du présent règlement. Chapitre V : Définitions et mesures Article 146 Ordre non contigu 1 Dans les zones à ordre non contigu, les constructions doivent respecter sur tous les côtés les distances à la limite et les distances

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : pas de référence Construction :

Plus en détail

SOUS-SECTION 4 DÉTERMINATION DE LA SURFACE PONDÉRÉE DU LOCAL [DB 6C2224]

SOUS-SECTION 4 DÉTERMINATION DE LA SURFACE PONDÉRÉE DU LOCAL [DB 6C2224] SOUS-SECTION 4 DÉTERMINATION DE LA SURFACE PONDÉRÉE DU Références du document 6C2224 Date du document 15/12/88 25 Locaux situés dans un immeuble collectif. Les éléments secondaires englobés dans la partie

Plus en détail

Exclusif! SHOB - SHON - Surface loi Carrez

Exclusif! SHOB - SHON - Surface loi Carrez Exclusif! SHOB - SHON - Surface loi Carrez Calculer avec précision les superficies réglementaires de son habitation est souvent difficile et laborieux... Pour vous y aider, la gamme 3D Architecte permet

Plus en détail

Protection incendie lors de manifestations Version 2013

Protection incendie lors de manifestations Version 2013 Protection incendie lors de manifestations Version 2013 Genre de manifestation : Lieu (bâtiment, parcelle, lieu-dit) : Responsable civil de la manifestation : Responsable de la protection incendie : Assurance

Plus en détail

12/10/2014. Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne. Programme

12/10/2014. Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne. Programme Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne Programme 1. Contexte 2. Bilan énergétique 3. Indicateurs du logiciel PEB 4. Champs d application et exigence PEB 5.

Plus en détail

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER 1/6 LE NEST PARTIES COMMUNES CLOS COUVERT GROS OEUVRE : Fondations suivant étude géotechnique, Dallage béton armé, Réalisation

Plus en détail

PRESENTATION de la RT 2012

PRESENTATION de la RT 2012 INFORMATION RT 2012 PRESENTATION de la RT 2012 Thierry MOUGE 06/04/2011 INTRODUCTION La RT 2012 sera applicable à partir du 28 Octobre 2011 pour certains bâtiments. Cette présentation a pour but de vous

Plus en détail

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle II

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle II MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES INSTITUT NATIONAL DE STATISTIQUE Statistique des permis d'urbanisme Rue de Louvain, 44 1000 Bruxelles Tél : 02/548.62.48 Statistique des permis d'urbanisme Modèle II

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Rue de Louvain 44-1000 Bruxelles tél. : 02/548. 62. 58 Statistique des permis de bâtir Modèle II Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation Dans ces bâtiments,

Plus en détail

Espace vivant. Contact: vente@palexpo.ch. Centre de congrès. Hall d entrée. Plein air

Espace vivant. Contact: vente@palexpo.ch. Centre de congrès. Hall d entrée. Plein air Espace vivant 3 Centre de congrès Plein air Hall d entrée les halles Aujourd hui, Palexpo offre plus de 106 000 m 2 d exposition, répartis sur 7 halles, dont les halles 1, 2, 4, 5 et 6 sont équipées de

Plus en détail

Evaluation immobilière. Données relatives à l objet. rue de Molard 23 1207 Genève GE Appartement PPE. Référence de l objet IAZI_59401\0

Evaluation immobilière. Données relatives à l objet. rue de Molard 23 1207 Genève GE Appartement PPE. Référence de l objet IAZI_59401\0 Données relatives à l objet Référence de l objet IAZI_59401\0 Mandataire Jean Muster Entreprise Type d objet Année de construction 1980 Nombre de pièces 4.5 Type d appartement duplex Valeur de marché CHF

Plus en détail

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE Séances d information aux communes et aux professionnels Novembre 2014 1 1. LA CONFÉDÉRATION: UNE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE AMBITIEUSE STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Étude de code Règlementation 2

Étude de code Règlementation 2 Dans le cadre du cours Re glementation 2 Remis a : S. Denis Bergeron Par : Michel Asselin Kevin Pedneault Tommy Ve zina Date de la remise : 28 novembre 2012 1 Table des matières Contenu Introduction...

Plus en détail

Joli 4.5 p. à Haute-Nendaz, construction neuve!

Joli 4.5 p. à Haute-Nendaz, construction neuve! Joli 4.5 p. à Haute-Nendaz, construction neuve! Logement neuf Très proche du centre Réf. : #1017779 Route des Ecluses 2 Table des matières Page de description 3 Caractéristiques détaillées et commodités

Plus en détail

EXIGENCES D'ISOLATION THERMIQUE ET DE VENTILATION POUR LES BATIMENTS A CONSTRUIRE EN REGION WALLONNE A TRANSFORMER, AVEC CHANGEMENT D'AFFECTATION

EXIGENCES D'ISOLATION THERMIQUE ET DE VENTILATION POUR LES BATIMENTS A CONSTRUIRE EN REGION WALLONNE A TRANSFORMER, AVEC CHANGEMENT D'AFFECTATION FORMULAIRE 1 EXIGENCES D'ISOLATION THERMIQUE ET DE VENTILATION POUR LES BATIMENTS A CONSTRUIRE EN REGION WALLONNE A TRANSFORMER, AVEC CHANGEMENT D'AFFECTATION Formulaire à remplir et à joindre au dossier

Plus en détail

1. CAHIER DES CHARGES

1. CAHIER DES CHARGES CONTI & ASSOCIES Ingénieurs S.A. 2 décembre 2010 Quartier de Laurana-Parc et extensions Concept énergétique 1. CAHIER DES CHARGES 1.1. Situation et description générale du projet Les immeubles de logements

Plus en détail

Prix de vente 245.000 Année de construction 1967 Superficie habitable 100 m²

Prix de vente 245.000 Année de construction 1967 Superficie habitable 100 m² CST-ID/5102-149 APPARTEMENT Molenbeek-Saint-Jean Prix de vente 245.000 Année de construction 1967 Superficie habitable 100 m² www.cst-properties.be info@cst-properties.be Informations Principales Prix

Plus en détail

Inventaire deslocauxcommerciauxvacants

Inventaire deslocauxcommerciauxvacants Inventaire deslocauxcommerciauxvacants ViledeChaumont(52) Contact: Managerdecommerce FranckChevrier0678583158 Directiondudéveloppementéconomique ZoraRebouh0325026710 15 Rue Victor Mariotte - 30 M² LOCAUX

Plus en détail

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie.

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Aides financières de la part de l Etat maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Maison à performance énergétique élevée Lors de la conception d une maison à performance énergétique

Plus en détail

DEFINITIONS. ALIGNEMENT VERTICAL - composition dans une façade des ouvertures situées dans le même axe vertical.

DEFINITIONS. ALIGNEMENT VERTICAL - composition dans une façade des ouvertures situées dans le même axe vertical. Annexe 1 DEFINITIONS A ACCES - pour être constructible, tout terrain doit avoir accès à une voie (voir ce mot) publique ou privée, soit directement, soit par l intermédiaire d un passage aménagé sur fonds

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur

Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur S il est un sinistre du bâtiment qui marque particulièrement les esprits, c est l incendie. Au-delà de l impact

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL DOMAINES & BÂTIMENTS 14-4613 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL concernant une demande de crédit de Fr. 430 000.- pour la rénovation et la transformation des locaux de Grande-Rue 11 pour le

Plus en détail

A vendre à Morgins, commune de Troistorrents, en Valais, dans les Portes du Soleil

A vendre à Morgins, commune de Troistorrents, en Valais, dans les Portes du Soleil A vendre à Morgins, commune de Troistorrents, en Valais, dans les Portes du Soleil propriété de 1903 m2 de terrain comprenant 3 habitations - grand chalet de 600m2, 4 niveaux (utilisé actuellement en hôtel)

Plus en détail

Rénovation de l Athénée de Luxembourg DOSSIER DE PRESSE

Rénovation de l Athénée de Luxembourg DOSSIER DE PRESSE Rénovation de l Athénée de Luxembourg DOSSIER DE PRESSE 23 avril 2012 Contexte Le bâtiment de l Athénée de Luxembourg sur le campus Geesseknaeppchen datant de 1964, nécessite des travaux de rénovation

Plus en détail

Résidences Soldanella à Ovronnaz

Résidences Soldanella à Ovronnaz Résidences Soldanella à Ovronnaz D ossier de vente Constructeur : H+H Sion SA - Chemin St-Hubert 5 1950 Sion 027/327.43.20 hhsion@netplus.ch Renseignements : Amandine Verschaeve Pont de Pierre 1610 1911

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Logements encadrés

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Logements encadrés GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1513.1 Prescriptions

Plus en détail

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012?

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? Textes en vigueurs : Arrêté du 26 octobre 2010, arrêté du 28 décembre 2012, arrêté du 11 décembre 2014. Fiche d'application du 26 Février

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2012

Réglementation thermique RT 2012 DDT 05 Service d appui territorial 1 / 9 Direction départementale des territoires Application du droit des sols Réglementation thermique Synthèse, construction nouvelle DDT 05 Service d appui territorial

Plus en détail

Maison de l Urbanité

Maison de l Urbanité Les critères minimaux de salubrité dans le cadre des petits logements Maison de l Urbanité 15 septembre 2010 DGO 4 - DEPARTEMENT DU LOGEMENT Bases réglementaires Code Wallon du Logement, art. 10 : 1 :

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40 NOTICE DE SECURITE 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD Notice de sécurité établie avec M. FOURMONT Bureau de contrôle VERITAS PC 40 SOMMAIRE 1. GENERALITES 2. DESCRIPTION DU PROJET

Plus en détail

ESCH-SUR-ALZETTE / NONNEWISEN MAISONS UNIFAMILIALES ET BI-FAMILIALES / VENTE PUBLIQUE

ESCH-SUR-ALZETTE / NONNEWISEN MAISONS UNIFAMILIALES ET BI-FAMILIALES / VENTE PUBLIQUE Réalisé en partenariat avec la Ville d Esch-sur-Alzette, le nouveau quartier «Nonnewisen Wunnen am Park» offre à ses habitants des logements de haute qualité dans un environnement agréable, bordé d espaces

Plus en détail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes Luxembourg, mars 2009 Le présent document a été établi par le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg et la Commission de Sécurité, de Prévention et de Prévision Incendie de la «Fédération

Plus en détail

Comment identifier l usage d un bâtiment et l exigence associée?

Comment identifier l usage d un bâtiment et l exigence associée? RT 2012 Fiche d application : Comment identifier l usage d un bâtiment et l exigence associée? Date Modification 24 Avril 2013 1 15 Octobre 2013 Intégration de nouveaux bâtiments mis hors champ d application

Plus en détail

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 CIRCULATIONS VERTICALES INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 1 PROGRAMME LECONS LECON_001 [T] Présentation Notions de Technobat LECON_002 [T] Technobat Tropicale Les classes énergétiques LECON_003 [T] Les matériaux

Plus en détail

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle I

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle I MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES INSTITUT NATIONAL DE STATISTIQUE Statistique des permis d'urbanisme Rue de Louvain, 44 1000 Bruxelles Tél : 02/548.62.48 Statistique des permis d'urbanisme Modèle I Bâtiments

Plus en détail

Date de livraison prévue Divise. Non Cadastre partie privative 4932079

Date de livraison prévue Divise. Non Cadastre partie privative 4932079 Jennifer Walker, Courtier immobilier LES IMMEUBLES IMAGINE INC. Agence immobilière 41, Westminster Nord Montréal Ouest (QC) H4X 1Y8 http://www.montreal-realestate.ca 514-402-8444 / 514-483-2222 Télécopieur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 11 décembre 2014 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de

Plus en détail

Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations

Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations Service des Affaires Techniques et Professionnelles UNA Charpente Menuiserie Agencement Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

b. Agrandissements : l'augmentation des surfaces de logements existants doit être justifiée.

b. Agrandissements : l'augmentation des surfaces de logements existants doit être justifiée. sur modification s Unité logement (UL) Rue Caroline bis 0 Lausanne Tél. 0 6 6 00 www.vd.ch/logement DIRECTIVE. Loi du 9 septembre 975 sur le logement (LL) Règlement du 7 janvier 007 sur les prêts au logement

Plus en détail

QUARTIER «WUNNEN AM PARK» 40-48 RUE GUILLAUME CAPUS L-4071 ESCH-SUR-ALZETTE

QUARTIER «WUNNEN AM PARK» 40-48 RUE GUILLAUME CAPUS L-4071 ESCH-SUR-ALZETTE VENTE SUBVENTIONNÉE RÉSIDENCE - LOT 5N Rue Sophie Germain Rue Florence Nightingale Rue Blaise Pascal RESIDENCE + COMMERCES IMPLANTATION NO. APPARTEMENT ETAGE NOMBRE CH. À C. Surface utile d habitation

Plus en détail

Descriptif de construction

Descriptif de construction Descriptif de construction Il s agit d un batiment de type rez + 2 étages de 79 m2 au sol qui développe une surface totale d environ 254 m2 soit 230 m2 sur 3 niveaux ainsi qu une terrasse de 24 m2. L accès

Plus en détail

Energie électrique, SIA 380/4, Partie éclairage Edition juin 2011

Energie électrique, SIA 380/4, Partie éclairage Edition juin 2011 Aide à l application EN-12 Energie électrique, SIA 380/4, Partie éclairage Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences énergétiques à respecter pour l éclairage dans les constructions.

Plus en détail

Loi du 9 septembre 1975 sur le logement (LL) Aide à la pierre linéaire Conditions techniques

Loi du 9 septembre 1975 sur le logement (LL) Aide à la pierre linéaire Conditions techniques Z Service de l économie, du logement et du tourisme (SELT) Logement Rue Caroline 11 1014 Lausanne Tél. 021 316 64 00 www.vd.ch/logement DIRECTIVE 1.3 Loi du 9 septembre 1975 sur le logement (LL) Aide à

Plus en détail

PROTOCOLE Généralités

PROTOCOLE Généralités CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE POUR LES HABITATIONS INDIVIDUELLES PROTOCOLE Généralités Partie I : Introduction et champ d application Partie II : Méthode pour la collecte des données du projet

Plus en détail

Copie non signée en attente de paiement : non valable pour l acte authentique

Copie non signée en attente de paiement : non valable pour l acte authentique Rue : Rue du Neufmoustier n : 1 CP : 4500 A Espec 0 Exigences PEB Réglementation 2010 Performance moyenne du parc immobilier wallon en 2010 Localité : Huy Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction

Plus en détail

La surface de plancher et l'emprise au sol. Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012

La surface de plancher et l'emprise au sol. Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012 La surface de plancher et l'emprise au sol Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012 La surface de plancher 2 L entrée en vigueur de la surface de plancher Depuis le 1er mars

Plus en détail

Module 3 :TECHNIQUE ENERGIE 3.1 Consommation d éd. énergie. Formation conseiller PEB

Module 3 :TECHNIQUE ENERGIE 3.1 Consommation d éd. énergie. Formation conseiller PEB Module 3 :TECHNIQUE ENERGIE 3.1 Consommation d éd 3.1 La consommation d éd Contenu Lien vers la PEB Bases techniques Applications Synthèse Lien vers le logiciel PEB 2 Liens vers la PEB Les 3 volets 1.

Plus en détail

Les autorisations d urbanisme. Taxe d aménagement et surfaces

Les autorisations d urbanisme. Taxe d aménagement et surfaces Les autorisations d urbanisme Taxe d aménagement et surfaces La taxe d aménagement La taxe d aménagement (TA) est établie sur la construction, la reconstruction, l agrandissement des bâtiments et aménagements

Plus en détail

BATIMENT DE L'HOIRIE DOUSSE PRE DE LA MAISON 11 A TREYVAUX {ART. 2024 RF)

BATIMENT DE L'HOIRIE DOUSSE PRE DE LA MAISON 11 A TREYVAUX {ART. 2024 RF) BATIMENT DE L'HOIRIE DOUSSE PRE DE LA MAISON 11 A TREYVAUX {ART. 2024 RF) Rapport complémentaire achat de l'immeuble che-105.264.268 tva 026 413 05 50 gasarl@bluewin.ch Page 1 sur 3 1. RAPPORT COMPLEMENT

Plus en détail

Newsletter Location avril 2016. En location. Genève. Rare! 3 pièces en attique sur les quais

Newsletter Location avril 2016. En location. Genève. Rare! 3 pièces en attique sur les quais Newsletter Location avril 2016 En location Genève Rare! 3 pièces en attique sur les quais Ce bel appartement en duplex, partiellement meublé, se situe dans la tourelle d un immeuble prestigieux au bord

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

Tuyauterie combustible ou incombustible

Tuyauterie combustible ou incombustible CT HC H N Q U C T H C H N Q U CT HC N M Coupe-feu dans vide sanitaire Matériaux servant de coupe-feu NTRACTONS Si non protégé par gicleurs ou non considéré comme sous-sol. Utilisés pour diviser en compartiments.

Plus en détail

Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz!

Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz! Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz! Opportunité A 3 minutes de la télécabine Réf. : Chalet Résidentiel.#936115 Tél. +41 27 288 44 44 LES DERNIERS APPARTEMENTS LUXUEUX EN

Plus en détail

TIANNEXE - LEXIQUE TITRE VI - ANNEXE- LEXIQUE

TIANNEXE - LEXIQUE TITRE VI - ANNEXE- LEXIQUE TIANNEXE - LEXIQUE TITRE VI - ANNEXE- LEXIQUE 197 Notion Abri de jardin Accès Acrotère Affouillement de sol - bâtiment annexe destiné au stockage des matériaux, outils et mobiliers servant à l entretien

Plus en détail

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles MÉMO THERMIQUE SOMMAIRE 1. Environnements d application 2. Comment s y retrouver? 3. Qu est ce que R =(m²k/w)? 4. Qu est ce que U =(W/m²K)? 5. Qu est ce que RSE & RSI =(m²k/w)? 6. Qu est ce que Ψ =(W/mK)?

Plus en détail

Quoi de neuf sur la réglementation thermique RT 2012*?

Quoi de neuf sur la réglementation thermique RT 2012*? Thermique Service urbanisme opérationnel Unité pilotage, expertise, conseil, animation en ADS et publicité 01 60 32 13 34 Juillet 2015 Simplification Ajustement Quoi de neuf sur la réglementation thermique

Plus en détail

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux Promotions Ventes Développements de projets Maisons Appartements Terrains Maisons Appartements Terrains Villas de prestige Immeubles commerciaux Projets en cours Analyse de terrains pour permis Lotissements

Plus en détail

CLASSEMENT - NOTE DE CLARIFICATION (REVISION 1)

CLASSEMENT - NOTE DE CLARIFICATION (REVISION 1) CLASSEMENT DES MEUBLES DE TOURISME - NOTE DE CLARIFICATION (REVISION 1) Objet Le présent document a pour objet d apporter des clarifications sur les exigences ou méthodologies d évaluation des critères

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 14/2012

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 14/2012 MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 14/2012 Hôtel de Ville du Motty, transformations intérieures Demande d un crédit complémentaire suite à un dépassement AU CONSEIL COMMUNAL D'ÉCUBLENS/VD Monsieur le

Plus en détail

Guide de calcul de la superficie habitable Chambre immobilière du Grand Montréal

Guide de calcul de la superficie habitable Chambre immobilière du Grand Montréal Guide de calcul de la superficie habitable Chambre immobilière du Grand Montréal Greater Montréal Real Estate oard Guide de calcul de la superficie habitable La Division SIM / MLS publie le présent guide

Plus en détail

Code de la construction et de l habitation

Code de la construction et de l habitation Code de la construction et de l habitation L. 111-7 Construction des bâtiments : Personnes handicapées ou à mobilité réduite Les dispositions architecturales, les aménagements et équipements intérieurs

Plus en détail

Plainpalais Genève Rue de l Aubépine N 2

Plainpalais Genève Rue de l Aubépine N 2 EN LOCATION APPARTEMENT MEUBLE DE 3 PIECES Plainpalais Genève Rue de l Aubépine N 2 Prix de location : CHF 2 650,- Charges : CHF 200,-- Référence : IDG_49 Contact pour visite : Sébastien Frisco Immobilier

Plus en détail

commerciaux : comment s y

commerciaux : comment s y J o u r n é e d e s b a u x c o m m e r c i a u x 1 4 n o v e m b r e 2012 o r g a n i s é e p a r l e b u r e a u d e s d i p l ô m é s d u M a s t e r d e M a n a g e m e n t I m m o b i l i e r d e

Plus en détail

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux Promotions Ventes Développements de projets Maisons Appartements Terrains Maisons Appartements Terrains Villas de prestige Immeubles commerciaux Projets en cours Analyse de terrains pour permis Lotissements

Plus en détail

Directive relative aux projets de construction, de rénovation ou de transformation de bâtiment

Directive relative aux projets de construction, de rénovation ou de transformation de bâtiment REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie Office cantonal de l'énergie Version n 1 Validée le 4 août 2010; màj 2014 Directive relative aux projets de construction,

Plus en détail

TAUX DE 5,5 % AUX TRAVAUX D AMELIORATION DE LA QUALITE ENERGETIQUE

TAUX DE 5,5 % AUX TRAVAUX D AMELIORATION DE LA QUALITE ENERGETIQUE CAPEB Côte d'or 02/2014 TAUX DE 5,5 % AUX TRAVAUX D AMELIORATION DE LA QUALITE ENERGETIQUE L article 9 de la loi de finances pour 2014 institue la TVA au taux de 5,5% pour les travaux d amélioration de

Plus en détail

Logement certifié. Date : 13/11/2015. Signature :

Logement certifié. Date : 13/11/2015. Signature : Logement certifié Rue : Rue du Calvaire n : 282 CP : 4000 Localité : Liège(4000) Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Entre 1919 et 1945 Performance énergétique La consommation théorique

Plus en détail

Rue de la Tour-de-Boël 7 / Rénovation de l immeuble PR - 903

Rue de la Tour-de-Boël 7 / Rénovation de l immeuble PR - 903 Rue de la Tour-de-Boël 7 / Rénovation de l immeuble PR - 903 Mandataire : G.M. Architectes Associés SA Place de Jargonnant 5 1207 Genève DEPARTEMENT DES CONSTRUCTIONS ET DE L AMENAGEMENT. SERVICE D ARCHITECTURE

Plus en détail

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Francine Wegmueller 30 mai 2012 Table des matières Du dossier de mise à l enquête au chantier Exemples Coefficients U Ponts thermiques Pare-vapeur Etanchéité

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Caractéristiques générales A) Gros oeuvre : - www.bealbert.fr Descriptif technique Fondations en béton armé. Murs en élévation en briques terre cuite de 20cm d épaisseur. Plancher en dalle béton armé d

Plus en détail

Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz!

Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz! Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz! Coup de coeur A 3 minutes de la télécabine Réf. : Chalet Résidentiel.#936109 Tél. 00 41 79 374 93 37 Table des matières Page de description

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE COPROPRIÉTÉ relatif à l immeuble en copropriété sis à Weiswampach, 19, 21 et 23, Gruuss-Strooss «Résidence LES JARDINS DE

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE COPROPRIÉTÉ relatif à l immeuble en copropriété sis à Weiswampach, 19, 21 et 23, Gruuss-Strooss «Résidence LES JARDINS DE RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE COPROPRIÉTÉ relatif à l immeuble en copropriété sis à Weiswampach, 19, 21 et 23, Gruuss-Strooss «Résidence LES JARDINS DE WEISWAMPACH 3» PREAMBULE Article 1. But, force obligatoire

Plus en détail

Section N Lieu-dit Surface du lot 3 (300/1000) AB 165 18, place de la République à THUIR

Section N Lieu-dit Surface du lot 3 (300/1000) AB 165 18, place de la République à THUIR DESCRIPTIF TECHNIQUE LOT N 3 (300/1000) IMMEUBLE DEPARTEMENTAL EN COPROPRIÉTÉ 18 PLACE DE LA REPUBLIQUE A THUIR 1ier étage superficie 208 m² 324 000 OBJET DE LA VENTE - Désignation de l ensemble immobilier

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE

TRAVAUX DE PLOMBERIE IMMEUBLE : 15, rue Pierre Dupont 75010 - PARIS Appartements "D" DESCRIPTIF DES TRAVAUX avril 2008 Maître d'oeuvre : Atelier d'architecture Claude FORGET 111, rue Marius Sidobre Tél : 01.46.65.28.29 Fax

Plus en détail

Ville de Cagnes-sur-Mer PATIO RENOIR - NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE

Ville de Cagnes-sur-Mer PATIO RENOIR - NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE page 1 sur 6 pages Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE Bâtiment Basse Consommation énergétique, B B C 2005 GENERALITE page 2 sur 6 pages La construction sera

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE

LA PROTECTION INCENDIE Roger Cadiergues MémoCad ma35.a LA PROTECTION INCENDIE SOMMAIRE ma35.1. La protection incendie ma35.2. Les composants de la protection incendie ma35.3. L organisation du compartimentage ma35.4. Les concepts

Plus en détail