Aide au calcul de la surface de référence énergétique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aide au calcul de la surface de référence énergétique"

Transcription

1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la sécurité, de la police et de l environnement Service de l'énergie Version N 1 Validée le 5 avril 2011 Aide au calcul de la surface de référence énergétique Page 1

2 1. Introduction Ce document a été préparé par le Service de l'énergie (ScanE), sur la base de la norme SIA 416/1 : 2007, dans le but de permettre à un public non-professionnel d'établir la Surface de Référence Énergétique (SRE) d'une construction relativement simple. La SRE entre notamment dans le calcul de l'indice de dépense de chaleur, auquel chaque propriétaire immobilier est désormais soumis, dès 2011 pour les bâtiments de 5 ou plus preneurs de chaleur pour les bâtiments de moins de 5 preneurs de chaleur. 2. La Surface de Référence Énergétique La Surface de Référence Énergétique (SRE), selon la définition de la norme SIA 416/1:2007, est la somme de toutes les surfaces de plancher des étages et des sous-sols qui sont inclus dans l'enveloppe thermique et dont l'utilisation nécessite un chauffage ou une climatisation. En cas d'affectation multiple d'un local, celui-ci est attribué à la SRE à condition qu'au moins une utilisation nécessite un chauffage ou une climatisation. La SRE peut être évaluée à partir des plans de construction ou directement sur l'ouvrage. 3. Surfaces à prendre en compte dans la SRE Les surfaces à prendre en compte dans la SRE comprennent les surfaces utiles principales, les surfaces de dégagement (à l'exclusion des surfaces de circulation de véhicules, comprenant les rampes et les ascenseurs), les surfaces des locaux sanitaires (wc, bains, douches) et des vestiaires (parties des surfaces utiles secondaires), le tout dans la mesure ou ces surfaces se trouvent à l'intérieur de l'enveloppe thermique. Ceci est également valable pour le cas ou ces surfaces ne sont pas chauffées, et les gaines techniques verticales d'approvisionnement ou d'évacuation et les débarras d'une surface de moins de 10 m 2, s'ils sont entourés par des locaux pris en compte dans la SRE ou par l'enveloppe thermique du bâtiment. 4. Surfaces à ne pas prendre en compte dans la SRE Les surfaces à ne pas prendre en compte dans la SRE, même si elles se trouvent à l'intérieur de l'enveloppe thermique et si elles sont chauffées, sont les surfaces utiles secondaires (à l'exception des locaux sanitaires et des vestiaires), les surfaces de circulation de véhicules (comprenant les rampes et les ascenseurs pour véhicules) et les surfaces d'installations, et les zones dont la hauteur libre est inférieure à 1,0 m ne sont pas prises en compte. Page 2

3 5. Exemple de calcul de la SRE 1,0 m vélux hauteur sous toit < 1 m hors SRE hauteur sous toit < 1 m hors SRE mezzanine vide sur séjour hors SRE Isolation Figure 1 Exemple de calcul de la SRE dans les combles Page 3

4 salle de bain halle d' gaine technique (< 10 m 2 ) garage Isolation Figure 2 Exemple de calcul de la SRE au rez-de-chaussée carnotzet abris antiatomique buanderie vide sanitaire Isolation Figure 3 Exemple de calcul de la SRE au sous-sol Page 4

5 wc & douche ascenseur wc wc & douche couloir couloir wc & douche wc wc & douche Figure 4 Exemple de calcul de la SRE pour un immeuble - étages local à vélos local à vélos Local poubelles caves ascenseur appartement concièrge vestiaire commerce wc Figure 5 Exemple de calcul de la SRE pour un immeuble - rez-de-chaussée garage garage garage garage garage garage garage garage local technicque ECS local technicque chauffage local à mazout ascenseur sous-sol buanderie abris protection civile Figure 6 Exemple de calcul de la SRE pour un immeuble - sous-sol Page 5

6 6. Définitions Débarras < 10 m 2 Locaux sanitaires et vestiaires Cages d'escalier et d'ascenseur, gaines techniques verticales Hauteur libre < 1,0 m Non chauffé Surface utile principale Surface Surface Surface SC de dégagement SC utile secondaire SC d'installations SC Surface de plancher Enveloppe thermique SRE SC : Figure 2 Représentation schématique des surfaces de planchers faisant partie de la SRE Enveloppe thermique du bâtiment Enveloppe formée par les éléments de construction qui délimitent entièrement et de tous côtés les locaux chauffés et/ou refroidis. Surface de Référence Énergétique La Surface de Référence Énergétique (SRE), selon la définition de la norme SIA 416/1:2007, est la somme de toutes les surfaces de plancher des étages et des sous-sols qui sont inclus dans l'enveloppe thermique et dont l'utilisation nécessite un chauffage ou une climatisation. En cas d'affectation multiple d'un local, celui-ci est attribué à la SRE à condition qu'au moins une utilisation nécessite un chauffage ou une climatisation. Surface de plancher Somme des surfaces correspondant aux espaces accessibles fermés de toute part. La surface de plancher comprend aussi la surface de construction. N'est pas considérée comme surface de plancher la surface des espaces vides situés en dessous du dernier sous-sol accessible. La surface de plancher se subdivise en : - surface nette, - surface de construction La surface de plancher se calcule en faisant abstraction des cages d', des gaines d'ascenseurs, des gaines techniques, comme si le plancher était continu. Il en va de même pour les jours d' jusqu'à 5 m 2. Au-delà, il s'agit d'un vide qui ne compte pas dans la surface de plancher. Page 6

7 Surface horizontale occupée, à l'intérieur de la surface de plancher, par les éléments formant l'enveloppe de l'immeuble et par les éléments intérieurs de la construction, par ex. murs, cloisons, piliers, allèges, garde-corps. En font partie les sections intérieures des gaines verticales et des conduits de fumée, ainsi que les embrasures de fenêtres et de portes, pour autant que ces surfaces ne sont pas prises en compte dans la surface nette. Les éléments tels que cloisons mobiles ou parois d'armoires ne sont pas considérés comme des éléments de construction au sens de la norme SIA 416. Les cloisons et les parois d'armoires sont considérées comme amovibles si le plancher et le plafond sont continus et si leur déplacement est possible sans modification de la structure du bâtiment. Les embrasures de fenêtres avec allège et les embrasures de portes pouvant être fermées font partie de la surface de construction. Surface nette Partie de la surface de plancher délimitée par l'enveloppe de l'immeuble et par les éléments intérieurs de la construction. Elle se subdivise en : - surface utile, - surface de dégagement, - surface d'installations. Les surfaces de cloisons amovibles, de parois d'armoires, de meubles et d'appareils de et de locaux sanitaires font partie de la surface nette. Les ouvertures de parois sans fermeture font partie de la surface nette. Les embrasures de fenêtres font partie de la surface nette si le plancher fini est continu. Surface utile Partie de la surface nette qui est affectée aux fonctions correspondant à la destination, au sens large, de l'immeuble. Elle se subdivise en : - surface utile principale, - surface utile secondaire. Surface utile principale Partie de la surface utile qui est affectée aux fonctions répondant à la destination, au sens strict, de l'immeuble. Habitation et séjour : Locaux d'habitation (y compris et locaux sanitaires), locaux communautaires, locaux de récréation, locaux d'attente, salles à, cellules d'incarcération. Locaux administratifs : Bureaux, bureaux ouverts, salles de réunion, bureaux d'études, halls avec guichets, locaux de service, locaux de surveillance, locaux de bureautique Production, artisanat, industrie, laboratoires : Halles industrielles, ateliers, laboratoires, locaux d'élevage d'animaux et cultures de végétaux, s professionnelles, locaux de travaux spéciaux Stockage, distribution, vente : Entrepôts, archives, locaux de collection, locaux réfrigérés, locaux de réception et de distribution de marchandises, locaux de vente, locaux d'exposition Page 7

8 Formation, enseignement et culture : Salles de classe, salles d'exercice, salles de bibliothèque, salles de sport, salles de spectacles (cinéma, théâtre, auditoires, salles polyvalentes), scènes et studios, locaux d'exposition (musées, galeries, expositions d'art, etc.), lieux de culte Santé : Locaux médicaux, salles d'opération, salles de radiographie et de radiothérapie, salles de physiothérapie et de réhabilitation, s d'hôpital, de home, de home médicalisé et de centre de cure Surface utile secondaire Partie de la surface utile qui est affectée à des fonctions complétant celles de la surface utile principale. Elle sera déterminée en fonction de la destination particulière de l'immeuble : inclus dans la SRE : - les locaux sanitaire, - les vestiaires, - les réduits, non-inclus dans la SRE : - les garages, - les buanderies, - les greniers et les caves, - les débarras, - les garages, - les abris de protection civile, même s'ils sont momentanément utilisés différemment, - les locaux à poubelles, - les aires de transport public : quais de gare, quais d'aérogare avec accès, et mécaniques, - les locaux pour installations techniques centralisées (dans les centrales électriques, les centrales thermiques, les usines d'incinération, etc.) Surface de dégagement Partie de la surface nette qui assure exclusivement l'accès aux surfaces utiles. Dans un immeuble d'habitation, elle comprend par ex. les couloirs situés en dehors des appartements ou des espaces de travail, les halls d', les, les rampes et les cages d'ascenseurs, les gaines pour installation de transport, les aires de circulation de véhicules. Surfaces d'installation Partie de la surface nette qui est affectée aux installations du bâtiment, comprenant notamment : - les locaux affectés aux installations techniques - les machineries des ascenseurs et d'autres installations de transport, - les gaines techniques horizontales, les gaines techniques verticales, les étages d'installations, - les espaces abritant des réservoirs, y compris les aires faisant étroitement partie et servant de stockage de combustibles, à des réserves d'eau d'extinction d'incendies, au traitement d'eaux usées, à l'évacuation de déchets, - les raccordements du bâtiment. Page 8

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans

Plus en détail

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version Fiche d application RT202 : S RT habitation Date Modification Version 27 Février 205 Première publication 5 Juin 205 Insertion de schémas explicatifs. Préambule Cette fiche d application précise les modalités

Plus en détail

Aide à l'application Isolation thermique des bâtiments Edition décembre 2007

Aide à l'application Isolation thermique des bâtiments Edition décembre 2007 Aide à l'application Isolation thermique des bâtiments Edition décembre 2007 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en oeuvre des législations cantonales

Plus en détail

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration.

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Ce cadre est à remplir dans tous les cas, quel que soit

Plus en détail

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle I

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle I MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES INSTITUT NATIONAL DE STATISTIQUE Statistique des permis d'urbanisme Rue de Louvain, 44 1000 Bruxelles Tél : 02/548.62.48 Statistique des permis d'urbanisme Modèle I Bâtiments

Plus en détail

limite de parcelles, pour autant que l'architecture des garages soit identique et qu'elle respecte les autres prescriptions du présent règlement.

limite de parcelles, pour autant que l'architecture des garages soit identique et qu'elle respecte les autres prescriptions du présent règlement. Chapitre V : Définitions et mesures Article 146 Ordre non contigu 1 Dans les zones à ordre non contigu, les constructions doivent respecter sur tous les côtés les distances à la limite et les distances

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 28/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 27/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle II

Statistique des permis d'urbanisme. Modèle II MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES INSTITUT NATIONAL DE STATISTIQUE Statistique des permis d'urbanisme Rue de Louvain, 44 1000 Bruxelles Tél : 02/548.62.48 Statistique des permis d'urbanisme Modèle II

Plus en détail

A vendre à Morgins, commune de Troistorrents, en Valais, dans les Portes du Soleil

A vendre à Morgins, commune de Troistorrents, en Valais, dans les Portes du Soleil A vendre à Morgins, commune de Troistorrents, en Valais, dans les Portes du Soleil propriété de 1903 m2 de terrain comprenant 3 habitations - grand chalet de 600m2, 4 niveaux (utilisé actuellement en hôtel)

Plus en détail

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011

INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 CIRCULATIONS VERTICALES INBTP-TECHNOBAT-LECON_011 1 PROGRAMME LECONS LECON_001 [T] Présentation Notions de Technobat LECON_002 [T] Technobat Tropicale Les classes énergétiques LECON_003 [T] Les matériaux

Plus en détail

Valeur à neuf Expertise d'un bâtiment existant avant et après travaux

Valeur à neuf Expertise d'un bâtiment existant avant et après travaux Gudrun Xpert - sa Avenue des Arts 50 BE - 1000 Bruxelles tel. 02/515 12 40 98951-11 /NBW Avenue des arts 50 BE - 1000 Bruxelles 11/123.45.67 99999 rue des Printemps/ BE - 5000 Namur Valeur à neuf Expertise

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Rue de Louvain 44-1000 Bruxelles tél. : 02/548. 62. 58 Statistique des permis de bâtir Modèle II Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation Dans ces bâtiments,

Plus en détail

EXIGENCES D'ISOLATION THERMIQUE ET DE VENTILATION POUR LES BATIMENTS A CONSTRUIRE EN REGION WALLONNE A TRANSFORMER, AVEC CHANGEMENT D'AFFECTATION

EXIGENCES D'ISOLATION THERMIQUE ET DE VENTILATION POUR LES BATIMENTS A CONSTRUIRE EN REGION WALLONNE A TRANSFORMER, AVEC CHANGEMENT D'AFFECTATION FORMULAIRE 1 EXIGENCES D'ISOLATION THERMIQUE ET DE VENTILATION POUR LES BATIMENTS A CONSTRUIRE EN REGION WALLONNE A TRANSFORMER, AVEC CHANGEMENT D'AFFECTATION Formulaire à remplir et à joindre au dossier

Plus en détail

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX SECTEUR AGRICOLE LE PRÊT AGRI-TRAVAUX Le prêt agri-travaux, c est quoi? Le prêt agri-travaux est un prêt délivré par Action logement, qui finance les travaux d'installation ou d'amélioration dans votre

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 27/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par assainir l enveloppe de votre bâtiment? comment procéder? quelques pistes par en partenariat avec banque présentation du chauffage des bâtimentsyc eau chaude sanitaire (ECS) 50% transports 17% 33% 17%

Plus en détail

P R O C E S V E R B A L D ' E T A T D E S L I E U X

P R O C E S V E R B A L D ' E T A T D E S L I E U X P R O C E S V E R B A L D ' E T A T D E S L I E U X D ENTRÉE DE SORTIE I. OBJET Une maison / un appartement / un studio / une chambre situé(e)...... II. LES PARTIES M... domicilié(e) à...... agissant en

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012?

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? Textes en vigueurs : Arrêté du 26 octobre 2010, arrêté du 28 décembre 2012, arrêté du 11 décembre 2014. Fiche d'application du 26 Février

Plus en détail

Commission pour la technique de construction

Commission pour la technique de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Commission pour la technique de Récapitulation des concordances admissibles entre la classification

Plus en détail

Cours SIA 380/1, édition 2009

Cours SIA 380/1, édition 2009 Cours SIA 380/1, édition 2009 HES-SO Valais Pierre-André Seppey Novembre 2009 Aujourd hui Il y a quelques années La norme SIA 380/1, édition 2009 Les 6 chapitres de la norme: 0 Domaine d application 1

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage :

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage : Secteur prévention Etablissement cantonal d'assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap.prevention@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation

Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation Permis de bâtir Données recueillies sur les permis de bâtir concernant les bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation (Formulaire statistique modèle II) INFORMATIONS

Plus en détail

Commission du règlement de construction (Article R. 111-16-1 du CCH)

Commission du règlement de construction (Article R. 111-16-1 du CCH) FICHES TECHNIQUES N QUESTION (1) DATE DE VALIDATION COMMISSION OBJET 07-03-001 23 novembre 2007 Classement des bâtiments d habitation Bâtiments d habitation de la 3e famille A 07-03-002 23 novembre 2007

Plus en détail

Aide à l'application EN-14 Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) Edition janvier 2010

Aide à l'application EN-14 Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) Edition janvier 2010 Aide à l'application EN-14 Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) Contenu Le présent document traite des exigences relatives au décompte individuel des frais de chauffage et

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

Inventaire deslocauxcommerciauxvacants

Inventaire deslocauxcommerciauxvacants Inventaire deslocauxcommerciauxvacants ViledeChaumont(52) Contact: Managerdecommerce FranckChevrier0678583158 Directiondudéveloppementéconomique ZoraRebouh0325026710 15 Rue Victor Mariotte - 30 M² LOCAUX

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

Rouen droite - Mont St Aignan - Bois Guillaume - Bihorel Le conseil sérieux depuis + de 10 ans

Rouen droite - Mont St Aignan - Bois Guillaume - Bihorel Le conseil sérieux depuis + de 10 ans Édition juin 2011 Rouen droite - Mont St Aignan - Bois Guillaume - Bihorel Le conseil sérieux depuis + de 10 ans Bois Guillaume Ambiance résidentielle. Appartement de 80 m² + 40 m² de terrasse/jardin,

Plus en détail

Y voir plus clair dans la définition des surfaces...

Y voir plus clair dans la définition des surfaces... Y voir plus clair dans la définition des surfaces... La notion de «surface» se retrouve à différents stades des projets immobiliers (permis de construire, vente, coefficient d'occupation des sols,...),

Plus en détail

Quelle nature de local choisir sur la déclaration?

Quelle nature de local choisir sur la déclaration? Quelle nature de local choisir sur la déclaration? La nature du local est à choisir obligatoirement parmi l une des 4 rubriques présentes au sein du cadre 2 de la déclaration n 6650-H-Rev, à savoir : -

Plus en détail

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements Attention: les informations relatives au Code du logement seront mises à jour très prochainement;

Plus en détail

1. Domaine d'application, état de la technique

1. Domaine d'application, état de la technique Aide à l'application EN-2 Isolation thermique des bâtiments Contenu et objectif Cette aide à l application traite des exigences relatives à la protection thermique des bâtiments en hiver et en été. Celles-ci

Plus en détail

SCP Virginie WEISDORF-DUVAL

SCP Virginie WEISDORF-DUVAL Réf : 1569 Maison à rénover à ANGLEMONT offrant de nombreuses possibilités. Au rdc : entrée, grande pièce, 1 pièce, salle de bains, wc, grange et dépendance. Au 1er étage : un plateau de 150 m2 à aménager

Plus en détail

Construction de 3 habitations mitoyennes (Classe énergétique B-B) 06, 08 et 10 rue E. KLEIN Ville de Diekirch Visitez notre site sur www.kalimera.

Construction de 3 habitations mitoyennes (Classe énergétique B-B) 06, 08 et 10 rue E. KLEIN Ville de Diekirch Visitez notre site sur www.kalimera. DK PROMOTION 36, avenue Marie-thérèse Luxembourg (L-2132) Construction de 3 habitations mitoyennes (Classe énergétique B-B) 06, 08 et 10 rue E. KLEIN Ville de Diekirch Visitez notre site sur www.kalimera.lu

Plus en détail

La rénovation et l énergie - Guide pratique pour les architectes

La rénovation et l énergie - Guide pratique pour les architectes 76 EXEMPLES DE RÉNOVATION EXEMPLE 1 : RÉNOVATION D UNE MAISON D HABITATION SEMI-MITOYENNE PARTICULARITÉS TABLEAU RÉCAPITULATIF DE RÉNOVATION QUELQUES DÉTAILS EXEMPLE 2 : RÉNOVATION D UNE MAISON D HABITATION

Plus en détail

Section 1 - Construction, dégagements, gaines

Section 1 - Construction, dégagements, gaines Page 1 sur 7 Règlement de sécurité contre l'incendie relatif aux établissements recevant du public LIVRE III : Dispositions applicables aux établissements de la cinquième catégorie CHAPITRE II Règles techniques

Plus en détail

Rappel des droits et obligations

Rappel des droits et obligations GAZ Norme XP P 45-500 A compter du 1er novembre 2007 le vendeur d'un logement équipé d'une installation intérieure au gaz naturel ou GPL datant de 15 ans ou plus devra produire un diagnostic gaz de l installation

Plus en détail

Energie électrique, SIA 380/4, Partie éclairage Edition juin 2011

Energie électrique, SIA 380/4, Partie éclairage Edition juin 2011 Aide à l application EN-12 Energie électrique, SIA 380/4, Partie éclairage Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences énergétiques à respecter pour l éclairage dans les constructions.

Plus en détail

Taux de TVA applicable aux travaux dans les logements de plus de deux ans. Critères relatifs à la production d'un immeuble neuf.

Taux de TVA applicable aux travaux dans les logements de plus de deux ans. Critères relatifs à la production d'un immeuble neuf. RES N 2007/34 (TCA) Date de publication : 09/10/2007 3. Taxes sur le chiffre d'affaires 3 C. Taux 3 C 2. Taux réduit 3 C 22 prestations de service imposables au taux réduit Taux de TVA applicable aux travaux

Plus en détail

Son montant peut atteindre 10 000, plus 5000 s'il finance des travaux d'économie d'énergie.

Son montant peut atteindre 10 000, plus 5000 s'il finance des travaux d'économie d'énergie. Le prêt Travaux, c'est quoi? Le prêt Travaux est un prêt délivré par Action logement qui vous aide à financer des travaux d amélioration réalisés par une entreprise dans votre résidence principale. Le

Plus en détail

La surface de plancher et l'emprise au sol. Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012

La surface de plancher et l'emprise au sol. Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012 La surface de plancher et l'emprise au sol Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012 La surface de plancher 2 L entrée en vigueur de la surface de plancher Depuis le 1er mars

Plus en détail

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* * Cocher la case adéquate relatif à un bail de résidence Éditeur responsable : L atelier des droits sociaux Asbl Rue de la Rouge, 4 1000 Bruxelles

Plus en détail

Le tableau des majorités

Le tableau des majorités Le tableau des majorités DÉCISIONS À PRENDRE CARACTÉRISTIQUES MAJORITÉ EXIGÉE ASCENSEUR Contrat d'entretien. Frais de vérification et en général les travaux au coût peu élevé. Installation aux frais de

Plus en détail

> Opérations de construction ou d acquisition, suivies ou non de travaux d amélioration, ou d amélioration de logements locatifs ;

> Opérations de construction ou d acquisition, suivies ou non de travaux d amélioration, ou d amélioration de logements locatifs ; Mise à jour au 1 er avril 2011 Aides aux personnes morales - Bailleur Personnes morales Bénéficiaires > Toute personne morale. Opérations finançables > Opérations de construction ou d acquisition, suivies

Plus en détail

AIDE POUR LE CALCUL DE LA SURFACE TAXABLE ET DE LA SURFACE DE PLANCHER

AIDE POUR LE CALCUL DE LA SURFACE TAXABLE ET DE LA SURFACE DE PLANCHER AIDE POUR LE CALCUL DE LA SURFACE TAXABLE ET DE LA SURFACE DE PLANCHER 1. Attention toujours commencer par le calcul de la surface taxable : DEFINITION : somme des surfaces de plancher de chaque niveau

Plus en détail

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment La certification énergétique de votre habitation se déroulera en 2 étapes : 1) la visite de votre habitation et le relevé de ses caractéristiques ;

Plus en détail

À vendre appartements à Vernayaz IMMEUBLE LE TRIENT

À vendre appartements à Vernayaz IMMEUBLE LE TRIENT À vendre appartements à Vernayaz IMMEUBLE LE TRIENT Bâtiment résidentiel de 6 appartements. Garage box Places extérieures La résidence le Trient vous propose des appartements en copropriété proches des

Plus en détail

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Distances de sécurité incendie,

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2 CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2 Émissions de CO 2 du bâtiment : 14799 kg CO 2/an Émissions de CO 2 spécifiques : 66 kg CO 2/m².an Description du bâtiment

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION / Contrats MRH Axa (étudiants adhérents / affiliés Vittavi Dom-Tom)

NOTICE D INFORMATION / Contrats MRH Axa (étudiants adhérents / affiliés Vittavi Dom-Tom) Contrats souscrits par l intermédiaire de S2C (432, Bd Michelet 13009 Marseille - SARL au capital de 7 622,45 - RCS Marseille B 395 214 646 00022 - Code APE 6622 Z - N ORIAS : 07 030 727) auprès d AXA

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS

PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS La PEB en pratique Avril 2012 ULg - EnergySuD UMons - Pôle Energie Facilitateurs PEB Géraldine DUPONT (ULg) Jérôme EMAER(UMons) Contenu A. Mission des facilitateurs

Plus en détail

Principes d'installation d'un détecteur de fumée

Principes d'installation d'un détecteur de fumée Principes d'installation d'un détecteur de fumée Principe n 1 Espace minimal de 50 cm de toute source lumineuse. Le rayonnement d une lumière "zone chaude" bloque les fumées. ATTENTION : Les ampoules à

Plus en détail

Le tableau suivant présente les frais d évaluation énergétique à payer par le participant selon le type d habitation.

Le tableau suivant présente les frais d évaluation énergétique à payer par le participant selon le type d habitation. CADRE NORMATIF VOLET AMÉLIORATION DE L ANNEXE 1 - AIDE FINANCIÈRE INDIRECTE Le Programme permet au participant d obtenir des services d évaluation énergétique de son habitation à des tarifs inférieurs

Plus en détail

commerciaux : comment s y

commerciaux : comment s y J o u r n é e d e s b a u x c o m m e r c i a u x 1 4 n o v e m b r e 2012 o r g a n i s é e p a r l e b u r e a u d e s d i p l ô m é s d u M a s t e r d e M a n a g e m e n t I m m o b i l i e r d e

Plus en détail

0 /mois* Classe énergie : C. 0 /mois* 0 /mois* SALON DE PROVENCE. SALON DE PROVENCE Ref. : 51358626 SALON DE PROVENCE

0 /mois* Classe énergie : C. 0 /mois* 0 /mois* SALON DE PROVENCE. SALON DE PROVENCE Ref. : 51358626 SALON DE PROVENCE tél. : Ref. : 51358626 Ref. : 51561836 8278 - - Bureaux de 33 m² dans un centre d'affaire. 2 pièces. Libre de suite. Loyer 300 Euros + 54 Euros charges - DG 2 mois de loyer HC. FA : 2 mois de loyer HT.

Plus en détail

Bâtiment LMI Parc Gustave et Léonard Hentsch. 1203 Genève /Petit-Saconnex. Construction d un immeuble PPE

Bâtiment LMI Parc Gustave et Léonard Hentsch. 1203 Genève /Petit-Saconnex. Construction d un immeuble PPE Bâtiment LMI Parc Gustave et Léonard Hentsch 1203 Genève /Petit-Saconnex Construction d un immeuble PPE Descriptif de la construction et des matériaux Descriptif du 18 janvier 2013 1 - généralités Le parc

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue du Mistral N : 32 Boîte : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue du Mistral N : 32 Boîte : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : 1970 Version du protocole: 22/10/2012

Plus en détail

Protocole de certification de la PEB des unités tertiaires «bureaux et services» en Région de Bruxelles-Capitale

Protocole de certification de la PEB des unités tertiaires «bureaux et services» en Région de Bruxelles-Capitale Protocole de certification de la PEB des unités tertiaires «bureaux et services» en Région de Bruxelles-Capitale Protocole certification PEB bureaux > 500 m² 1/180 V 1.1.1 juin 2013 CHAPITRE I - CADRE

Plus en détail

AVENCHES SOUS-VILLE. Imp. des Lilas 2 1580 Avenches Réf. : 23701.#183952. Tél. 026 350 55 11 Fax 026 350 55 99. Rue Saint-Pierre 1 1701 Fribourg

AVENCHES SOUS-VILLE. Imp. des Lilas 2 1580 Avenches Réf. : 23701.#183952. Tél. 026 350 55 11 Fax 026 350 55 99. Rue Saint-Pierre 1 1701 Fribourg AVENCHES SOUS-VILLE Imp. des Lilas 2 1580 Avenches Réf. : 23701.#183952 AVENCHES SOUS-VILLE CH-1580 Avenches, Imp. des Lilas 2 CHF 1'090.- / mois + ch. Descriptif Les immeubles comportent quatre niveaux

Plus en détail

Commune de BRIGNOLES

Commune de BRIGNOLES Commune de BRIGNOLES RAPPORT DE DIAGNOSTIC D EVALUATION ENERGETIQUE Maison de village XXX ACDI Agence Centre-var Diagnostic Immobilier - S.A.R.L. au capital de 8 000 euros - R.C.S. de Brignoles n 50 4

Plus en détail

www.financeimmo.com 1 - Généralités. 2 - Qui peut bénéficier du prêt conventionné? 3 - Que peut-on financer avec un prêt conventionné?

www.financeimmo.com 1 - Généralités. 2 - Qui peut bénéficier du prêt conventionné? 3 - Que peut-on financer avec un prêt conventionné? Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

Guide d information pour l application de la TVA à taux réduit pour les Menuiseries Extérieures et les Fermetures

Guide d information pour l application de la TVA à taux réduit pour les Menuiseries Extérieures et les Fermetures Guide d information pour l application de la TVA à taux réduit pour les Menuiseries Extérieures et les Fermetures 24 septembre 2008 Sommaire 1. Conditions générales... 3 2. Définitions... 4 3. Conditions

Plus en détail

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative A n n e x e 1 Annexe 1 1.2.1 hauteur d un bâtiment La hauteur h d'un

Plus en détail

GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER PROPRETE OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER

GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER PROPRETE OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER PROPRETE CHAPITRE 1 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION CHAPITRE 2 GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER CHAPITRE 3 CONTEXTE 3-1- Caractéristiques de l'activité propreté

Plus en détail

Fonds du Logement de Wallonie Habitat et action sociale Cellule d appui et de coordination

Fonds du Logement de Wallonie Habitat et action sociale Cellule d appui et de coordination Arrêté du Gouvernement wallon du 30 août 2007 déterminant les critères minimaux de salubrité, les critères de surpeuplement et portant les définitions visées à l article 1 er, 19 à 22 bis, du Code wallon

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 8843 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 9 septembre 2002 Messagerie Projet de loi ouvrant un crédit d'investissement de 3 470 000 F pour la mise en conformité

Plus en détail

Location d'appartements sur Pacy-sur-Eure

Location d'appartements sur Pacy-sur-Eure Location d'appartements sur Pacy-sur-Eure Apt T1 Bis de 40 m² situé au 2ème étage d'un immeuble proche centre ville Référence : A80061 - Date vacante : Loyer : 430.00 - Charges : 26.00 Grande pièce principale,

Plus en détail

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover son bâtiment Genève février 2014 Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover programme Enjeux énergétiques à venir Bien comprendre sa consommation d énergie Comment

Plus en détail

Devez-vous demander un permis de location?

Devez-vous demander un permis de location? Garantir à chacun un logement décent, pour la Wallonie, c est une priorité. La Région wallonne y veille, grâce au permis de location. Un permis de location est exigé pour certains types de logements, ceux-ci

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

AVENCHES SOUS-VILLE Appartement 2.5 pièces Fr. 1'070.00 + charges Fr. 205.00

AVENCHES SOUS-VILLE Appartement 2.5 pièces Fr. 1'070.00 + charges Fr. 205.00 AVENCHES SOUS-VILLE Appartement 2.5 pièces Fr. 1'070.00 + charges Fr. 205.00 Rue de la Guérite 5 1580 Avenches Réf. : 23901.00.021 REGIE DE FRIBOURG SA AVENCHES SOUS-VILLE APPARTEMENT 2.5 PIÈCES FR. 1'070.00

Plus en détail

Liste des travaux recevables

Liste des travaux recevables Liste des travaux recevables Travaux préparatoires Les travaux préparatoires, l'installation de chantier, la base de vie des ouvriers, les échafaudages, les travaux éventuels de démolition d'ampleur limitée

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

Rénovation. Simple et Performance (PEB) Confédération de la Construction Bruxelles Capitale - le 17 juin 2009. Architects in Brussels

Rénovation. Simple et Performance (PEB) Confédération de la Construction Bruxelles Capitale - le 17 juin 2009. Architects in Brussels Confédération de la Construction Bruxelles Capitale - le 17 juin 2009 Rénovation Simple et Performance Énergétique des Bâtiments (PEB) avec la collaboration de: Architects in Brussels Contexte et Motivations

Plus en détail

Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants

Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Présentation du cadre réglementaire Benoit Fourez DGO4 Département énergie et bâtiment durable benoit.fourez@spw.wallonie.be 1 Sommaire Contexte

Plus en détail

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 GLOSSAIRE Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 Abri de jardin Accès Alignement Alignement spécifique Annexe Attique Baie Bardage Bateau d'accès Chien assis Coefficient d occupation du

Plus en détail

ETUDE DE SÉCURITÉ 1.RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 2 2.CARACTÉRISTIQUES DES UTILISATEURS PRINCIPAUX 4 3.CARACTÉRISTIQUES EXTÉRIEURES 4

ETUDE DE SÉCURITÉ 1.RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 2 2.CARACTÉRISTIQUES DES UTILISATEURS PRINCIPAUX 4 3.CARACTÉRISTIQUES EXTÉRIEURES 4 ETUDE RELATIVE À LA PRÉVENTION DES INCENDIES ET DES EXPLOSIONS À JOINDRE À TOUTE DEMANDE DE PERMIS D URBANISME OU UNIQUE RELATIVE AUX BÂTIMENTS VISÉS À L ARTICLE 1 DU RÈGLEMENT COMMUNAL DU 25/05/2010 ENTRÉ

Plus en détail

Lecture de plan bâtiment. Mai 2010

Lecture de plan bâtiment. Mai 2010 Lecture de plan bâtiment Mai 2010 Représentation des volumes Du volume au plan... Plusieurs vues sont nécessaires pour comprendre et représenter une construction! Introduction La lecture de plan de bâtiment,

Plus en détail

Zone Ri1. Pour les bâtiments existants, quelle que soit la nature de leur occupation actuelle, sont admis :

Zone Ri1. Pour les bâtiments existants, quelle que soit la nature de leur occupation actuelle, sont admis : Zone Ri1 Le règlement de la présente zone concerne les secteurs urbanisés soumis à un aléa fort. On distingue 5 catégories de constructions ou (et) d équipements à savoir : 1 les constructions à usage

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE EN PPE A SAULES BÂTIMENT B - UNITE C LIEU : Saules PARCELLE : article 1709 Ch. de la Grève 3a 2025 Chez-le-Bart Tél. 032 846 45 95 Fax 032 846

Plus en détail

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux Promotions Ventes Développements de projets Maisons Appartements Terrains Maisons Appartements Terrains Villas de prestige Immeubles commerciaux Projets en cours Analyse de terrains pour permis Lotissements

Plus en détail

Annexe 2: Critères techniques

Annexe 2: Critères techniques Annexe 2: Critères techniques Un prérequis commun En prérequis, l obtention d une attestation «Construire adaptable» est toujours conditionnée au respect de la législation wallonne en matière de logement

Plus en détail

PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 2 MATERIEL page 4 FAQ page 6

PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 2 MATERIEL page 4 FAQ page 6 SOMMAIRE PRINCIPE page 1 PRESTATIONS page 2 MATERIEL page 4 FAQ page 6 AIR 1 - PRINCIPE Le soleil, et rien d'autre : le capteur solaire à air apporte de l'air chaud à votre intérieur sans raccord au réseau,

Plus en détail

Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale

Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale Source : REVUE FIDUCIAIRE / N 3281 / Loi de finance pour 2009. Loi 2008-1425 du 27 décembre 2008 Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale * Aménagements

Plus en détail

Evolution réglementation acoustique

Evolution réglementation acoustique 1/5 03.244BE Evolution réglementation acoustique Suite à l'entrée en vigueur des normes acoustiques européennes harmonisées, la réglementation française évolue. Après la mise en application de l'arrêté

Plus en détail

Delémont. Vendre. Situation. attique

Delémont. Vendre. Situation. attique Delémont Delémont Situation Bel très moderne, agencé et équipé avec goût. Très grande terrasse, magnifique vue dégagée sur la ville et la vallée de Delémont. Construit en 2012 avec des matériaux d excellentes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 18 avril 2012 relatif au diagnostic de performance énergétique pour

Plus en détail

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

Bâtiments d'habitation

Bâtiments d'habitation Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio AIDE DE TRAVAIL DE PROTECTION

Plus en détail

Certificat de surface privative

Certificat de surface privative Certificat de surface privative Numéro de dossier : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 14/IMO/0649/DRO 28 / 04 / 2014 9h00 03h00 La présente mission consiste à établir la superficie

Plus en détail