2. Les évolutions réglementaires en matière de maîtrise des risques technologiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2. Les évolutions réglementaires en matière de maîtrise des risques technologiques"

Transcription

1 DREAL Aquitaine Service Prévention des Risques Division Sécurité industrielle Claire IRAOLA 2. Les évolutions réglementaires en matière de maîtrise des risques technologiques 2.1 Des grands accidents aux principaux textes : ou de l accident de Grenelle à la loi Grenelle Etudes de dangers 2.3 Réduction du risque à la source 3 des 4 piliers de 2.4 Maîtrise de l urbanisation la prévention des 2.5 Information préventive des populations risques industriels 4ème pilier : «plans de secours» IFFO-RME - 23 octobre

2 DREAL Aquitaine Préambule Risques technologiques = accidentels (par opposition aux risques chroniques) Eléments présentés non exhaustifs : ciblés notamment en vue élaboration PPMS Champs compétence DREAL = ICPE (exploitation susceptible de créer risques/pollutions ou nuisances, notamment pour sécurité et santé des riverains), Infrastructures de stationnement/(dé)chargement de véhicules ou engins TMD (ports/parkings/gares), Routes/VF TMD (accidents) 2

3 2.1. Des grands accidents aux principaux textes Les grands accidents ont fait évoluer la réglementation française Explosion Grenelle (1794) : fondement de la réglementation française sur les établissements dangereux par le décret impérial de 1810 à l origine réglementation ICPE Feyzin (1966) : jusqu en 2000, ICPE encadrées par Loi 19/07/76 et le décret 21/07/77 depuis 2000, loi et décret codifiés dans Code de l Environnement : ICPE encadrées par Titre Ier du livre V 3

4 NH Des grands accidents aux principaux textes ICPE listées dans nomenclature ICPE : classées par produits et activités, en fonction de la dangerosité chronique et accidentelle, soumises à un régime réglementaire avec des contraintes croissantes : D, DC, E, A (dont SB), AS ( SH) Acide nitrique ammonitrates Extrait nomenclature appliquée au site de Yara Ambès : fabrication de t/an d ammonitrates (engrais simples azotés) Désignation des installations Capacité maximale Rubrique Régime Stockage d'ammoniac en récipients de capacité unitaire supérieure à 50 kg, la quantité d'ammoniac susceptible d'être présente dans l'installation étant supérieure à 200 t t 1136-A.1.a AS Emploi de l'ammoniac, la quantité d'ammoniac susceptible d'être présente dans l'installation étant supérieure à 1,5 t, mais inférieure à 200 t 100 t 1136-B.b A Stockage de nitrate d'ammonium en solutions chaudes t b A Stockage d'engrais simples solides à base de nitrates t AS Fabrication industrielle d'acide nitrique à plus de 20% mais à moins de 70% en poids d'acide 1 150t/j 1610 A 4

5 2.1. Des grands accidents aux principaux textes Les grands accidents ont fait évoluer la réglementation française et européenne Seveso (1976) : Directive Seveso I du 24/06/82, Directive Seveso II du 09/12/96 (révision EDD tous 5 ans, tests et révisions POI/PPI, prise en compte effets dominos) transposée en droit français par l AM 10/05/00 (dispositions organisationnelles en matière de prévention des accidents majeurs (PPAM, SGS)) et par le Code de l Environnement, 5

6 2.1. Des grands accidents aux principaux textes Seuil haut Seveso II Seuil bas Étude de dangers Révision quinquennale YARA Ambès P.O.I. P.P.I. (test annuel) (test triennal) S.G.S. Recensement des substances dangereuses P.P.A.M. Information 6

7 2.1. Des grands accidents aux principaux textes Les grands accidents ont fait évoluer la réglementation française et européenne AZF (2001) (REX : trop grande proximité des établissements industriels et riverains) + Enschede (Pays Bas 2000) : Directive Seveso II bis 16/12/03, Loi du 30 juillet 2003 dite Loi Risques ou Bachelot (nouvel outil de MU : PPRT, amélioration cohérence sécurité entre installations fixes et PFTMD par réalisation d EDD, amélioration concertation/information, ), Décret du 13/09/05, AM du 29/09/05 : introduction de P/G/C pour sites A et AS, justification maîtrise risques/état de l art, acceptabilité MMR pour sites AS Loi Grenelle 2 dite LENE (portant Engagement National pour l Environnement) du 12/07/10 : PPRT pour tout établissement AS au 31/07/03, crédit d impôt de 40% pour travaux obligatoires des riverains 7

8 2.1. Des grands accidents aux principaux textes Prévention des risques industriels selon 4 piliers renforcés par Loi 30/07/03 et Loi modernisation sécurité civile 13/08/04 Mise en place de mesures d urbanisme : - Porter à connaissance (zones d effets) et PLU - SUP, PPRT pour les sites AS Maîtrise de l'urbanisation Réduction du risque à la source - Mesures de maîtrise des risques - Meilleures techniques disponibles - PPAM, SGS - Inspections Etude de dangers (ICPE, IT TMD, canalisations de transports) sont la base pour : Information des populations - plaquette d information - IAL - CLIC Plans de secours - POI - PPI Hiérarchisation et organisation opérationnelle des secours 8

9 2.2. Etudes de dangers Nouvelle approche introduite par Loi 30/07/2003 Avant 2003 et depuis longtemps Approche déterministe Z1 Z2 3 types d effets (surp, therm, tox. Z1 (= SEL) et Z2 (SEI) Carte des zones d effets Après 2003 Approche probabiliste avec prise en compte des mesures de maîtrise des risques (barrières de protection/prévention) notion d aléa (P/I/C) E D C B A P Seuils d effets : SELS, SEL, SEI, bris vitre Carte des aléas 9

10 2.2. Etudes de dangers SCENARIO Ein 1 Ein 2 Ein 3 Ein 4 ET OU EI EI OU EI P I OU ERC ERS Ph D Ph D Ac M Ac M Ein 5 Ein 6 Ein 7 Ein 8 ET OU EI EI OU EI ERS Ph D Ph D Ac M Ac M Ac M Ac M Arbre de défaillances Mesures de maîtrise des risques Arbre d événements 10

11 2.2. Etudes de dangers Gravité Phénomène A chaque PhD, correspond une gravité (modérée à désastreuse) = f(nb de personnes impactées et de l intensité des effets) Effets d intensité I Pas de cibles (humaines) Pas de conséquences (humaines) Accident Présence de cibles Conséquences Humaines gravité G 11

12 2.2. Etudes de dangers Extrait du tableau des phénomènes dangereux de Yara Ambès Temps de Types Scénario sectionnement d effets SELS SEL SEI Effets indirects Gravité Probabilité Rupture du bras de déchargement Navire 30s fibre optique toxique Désastreux E Rupture du bras de déchargement Navire 1 min (détection NH3) Toxique Désastreux E Rupture du bras de déchargement Navire 30 min Toxique Désastreux E Fuite 10% sur le bras de déchargement Navire 30 min Toxique Désastreux E Perte de confinement d'un camion citerne d'ammoniac - Surpression Désastreux E Perte de confinement d'un camion citerne d'ammoniac Toxique Désastreux E Rupture du bras de chargement Camion Wagon 5 min (Détection NH3) Toxique Désastreux E Rupture du bras de chargement Camion Wagon 30 min Toxique Désastreux E Fuite 10% du bras de chargement Camion Wagon 30 min Toxique Désastreux E Détonation d'une case de t d ammonitrates - Surpression Désastreux E PhD cinétique lente ou [PhD en probabilité E + 2 MMR et restant en E en cas de défaillance] : écartés de la MU retenus uniquement pour plans d urgence PPI 12

13 2.2. Etudes de dangers Analyse de la compatibilité du site avec son environnement : Apprécier si le projet atteint, dans des conditions économiquement acceptables, un niveau de risque aussi bas que possible, compte tenu de l état des connaissances/pratiques et de la vulnérabilité de l environnement : positionnement dans grille d analyse du risque. 13

14 2.2. Etudes de dangers Grille d analyse des accidents potentiels pour les sites A : Proba Gravité E D C B A Désastreux Catastrophique Important Sérieux RISQUE croissant Modéré 14

15 2.2. Etudes de dangers Grille d acceptabilité dite «MMR» pour les sites AS : G P E D C B A Désastreux Non partiel / MMR 2* Non 1 Non 2 Non 3 Non 4 Catastrophique MMR 1 MMR 2* Non 1 Non 2 Non 3 Important MMR 1 MMR 1 MMR 2* Non 1 Non 2 Sérieux MMR 1 MMR 2 Non 1 modéré MMR 1 Si case Non : faut mesures complémentaires pour sortir de case (sinon possibilité de fermeture par décret en CE sauf si mesures foncières PPRT réduisent la gravité ) Si case MMR1, MMR2 : quand même faire analyse technico-éco pour réduire le risque autant que possible 15

16 2.3. Réduction du risque à la source EDD = clef de voute à la maîtrise/réduction du risque à la source Composantes de la maîtrise du risque ne relevant pas de l exploitant : action de l Inspection des Installations Classées (visites d inspection + élaboration de prescriptions qui s appliquent par voie d Arrêtés Préfectoraux) Composantes du ressort de l exploitant visant à limiter les accidents majeurs et leurs conséquences Dispositions organisationnelles Sites Seveso SH/SB : dispositions définies dans la Politique de Prévention des Accidents Majeurs, Pour sites AS, dispositions sous la forme d un Système de Gestion de la Sécurité : définit l organisation, les fonctions des personnels, les procédures et ressources pour mettre en œuvre PPAM 16

17 2.3. Réduction du risque à la source Dispositions techniques économiquement acceptables : réduire l intensité : Par action sur le potentiel de danger : substitution par une substance moins dangereuse, réduction des quantités mises en œuvre, modification des conditions de procédés (T C, P) : système de remplissage du stockage cryogénique NH3 par le haut accident type Jonova physiquement impossible ( morts : rupture d un réservoir suite à montée en pression par injection gaz chaud au fond du réservoir) Par mise en place de mesures de protection : stockage cryogénique d ammoniac entouré d un mur béton, déchargement d un navire s arrêtant automatiquement en cas de détection NH3 à l appontement navire réduire la probabilité par la mise en œuvre de mesures de prévention : soupapes sur une ligne d ammoniac, arrêt automatique du chargement d un wagon sur détection quantité chargée maximale 17

18 Réduction du risque à la source menée au bout carte des aléas (base de la maîtrise de l urbanisation) : en chaque point, attribution d un des 7 niveaux d aléa, à partir du niveau d intensité max des effets (SELS, SEL, SEI, effets indirects ) et des probabilités de tous les PhD Niveau maximal d'intensité de l'effet toxique, thermique, ou surpression sur les personnes, en un point donné Très Grave Grave Significatif Indirect Cumul des classes de probabilités d'occurrence des phénomènes dangereux en un point donné Niveau d'aléa >D TF+ 5E à D <5E >D 5E à D <5E >D 5E à D <5E Tous 18 TF F+ F M+ M Fai

19 2.4. Maîtrise de l urbanisation Avant 2003 et depuis longtemps Après 2003 Z1 Z2 Carte des zones d effets Carte des aléas MU future uniquement (Z1 : pas construction nouvelles Z2 : pas d ERP) MU future et actions sur l existant 19

20 2.4. Maîtrise de l urbanisation Pour sites A : porter à connaissance du maire, transcription dans les documents d urbanismes conformément à la circulaire du 04/05/07 (fonction de probabilité et intensité des PhD) Pour sites AS nouveaux ou extensions : si aggravation de l aléa, mise en œuvre de Servitudes d Utilités Publiques (indemnisation de tout projet connu (ne concerne que le futur) qui se verrait interdit ou imposer des travaux de protection du bâti) 20

21 2.4. Maîtrise de l urbanisation Film PPRT : site MEEDDM Pour sites AS existants, Plan de Prévention des Risques Technologiques PPRT (valant SUP - annexé au PLU) : Objectif = protection des personnes et non des biens Actions sur l existant : résoudre des situations d urbanisme héritées du passé par des mesures foncières (expropriation, délaissement, préemption) et protéger le bâti existant par des travaux de protection obligatoires ou non (prescriptions ou recommandations) (ex: filmer des vitres, locaux de confinement ) Actions sur le futur : préserver l avenir par des mesures d urbanisme (interdire ou autoriser des constructions sauf ERP ), des travaux de protection sur le bâti futur obligatoires ou non Plan élaboré selon processus d association (services état DDT/DREAL/Préfectures, communes, industriels, CLIC ) et de concertation (réunion publique, enquête publique) 21

22 4. Maîtrise de l urbanisation Enveloppe du périmètre d étude du PPRT YARA Ambès Ambès 22

23 2 secteurs résidentiels en délaissement (niveaux d aléas trop élevés) PhD à cinétique rapide travaux obligatoires de confinement par rapport à l aléa toxique pour les ERP existants (salle des fêtes, salle de karaté ) : = protection des personnes sur place PhD à cinétique lente (évacuation en 12 et 24 h validée avec protection civile) interdiction de nouvelles constructions dont ERP (ne pas augmenter le nb pers) 23

24 2.4. Maîtrise de l urbanisation Cas des canalisations de transports (gaz, HC, produits chimiques ) Etude de sécurité et PSM (Plan de surveillance et de maintenance) Règles de constructions : Profondeur d enfouissement à 1 m, dispositif avertisseur obligatoire, Implantation sur une bande de terrain d au moins 5 m de largeur à l intérieur de laquelle aucune activité ni aucun obstacle possible établissement de servitudes dans le domaine privé PAC des maires pour les inviter à interdire les ERP > 100 personnes dans SELS, les ERP > 300 personnes dans SEL éloignement des zones urbanisées et mise en place le cas échéant de dispositions compensatoires (dalle béton, augmentation épaisseur canalisation ) 24

25 2.4. Maîtrise de l urbanisation Cas de l extension de l école d Artix (halte-garderie et crèche) - constat de présence de cana de gaz lors travaux extension : travaux stoppés car > 300 pers dans SEL - ajout dalle béton (segments 1 et 2) pour retenir le PhD «petite brèche» dont SEL = 5 m déplacement de l extension > 5 m 25

26 2.4. Maîtrise de l urbanisation Cas des Infrastructures TMD (gares, ports, parkings ) : en fonction du trafic et nb places stationnement, étude de dangers à réaliser, pas de critères d acceptabilité de la situation et MU associée : en cours au niveau MEEDDM Cas des Routes/VF TMD : intervention de la DREAl lors des accidents, pas d EDD ni de MU : citernes routières TMD potentiellement présentes sur tout le réseau routier (sauf interdictions locales) PPMS sur tout établissement scolaire rien que pour cette raison Cas des pollutions industrielles : étudiées dans les dossiers d autorisation mais n existe pas de seuils d intensité des d effets ni de gravité pas prises en compte dans l acceptabilité MMR aujourd hui un jour probablement 26

27 2.5. Information préventive des populations Loi du 30/07/03 : Comité Local d Information et de Concertation (CLIC) créés autour sites Seveso : lieu d échange et de concertation sur la stratégie de maîtrise du risque industriel, relai l information auprès de la population, Information Acquéreurs ou Locataires de biens immobiliers dans les communes dotées d un PPRN ou PPRT prescrit ou approuvé : information avant signature d acte de vente ou bail Loi Grenelle 2 : commission de suivi autour de tout site A Site internet (CLIC/PPRT) 27

28 2.5. Information préventive des populations Dossier Départemental sur les Risques Majeurs (DDRM) : liste des risques majeurs sur l ensemble département, réalisé par le préfet Document d Information Communal sur les RIsques Majeurs (DICRIM) : permet aux habitants de connaître les risques auxquels ils sont soumis et les consignes générales, réalisé par le maire à partir du DDRM Plan Communal de Sauvegarde : définit l organisation et les mesures de sauvegarde (ressources mobilisables ) pour protéger la population obligatoire pour toute commune où PPI/PPR Réunions publiques : organisées par le Maire tous les 2 ans Plaquette d information de la population sur les risques majeurs et consignes à suivre ( plaquette SPPPI Ambès Secrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions Industrielles) 28

29 Merci de votre attention. Des questions? 29

Objectifs généraux de la prévention des risques la politique de l'etat. Pierre Beauchaud

Objectifs généraux de la prévention des risques la politique de l'etat. Pierre Beauchaud Objectifs généraux de la prévention des risques la politique de l'etat Pierre Beauchaud 1 LE RISQUE MAJEUR Les grandes familles de risques : risques naturels (inondations, avalanches, feux de forêt, mvt

Plus en détail

Sécurité industrielle 70%

Sécurité industrielle 70% Sécurité industrielle 70% de PPRT approuvés (285 sur 407 PPRT à l échelle nationale). L objectif du Ministère de l Ecologie est d approuver 95% des PPRT à fin 2014. La gestion de la sécurité et son amélioration

Plus en détail

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P.

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P.E) Historique Réglementation générale Contenu dudossier Le commissaire enquêteur Suite et fin de l enquête publique Historique

Plus en détail

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction Planification opérationnelle Introduction Objectifs A la fin de la séquence, le stagiaire sera capable de se positionner dans l ensemble de la planification opérationnelle. 1. Introduction : Feyzin FEYZIN

Plus en détail

Les grandes lignes de la directive SEVESO 3...

Les grandes lignes de la directive SEVESO 3... Les grandes lignes de la directive SEVESO 3... Directive SEVESO 3 : adoptée le 4 juillet 2012 Entrée en vigueur : 1 er juin 2015 Concernées : toute ICPE classée sous une rubrique 1000 actuellement 2 Quelques

Plus en détail

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015 Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage Mercredi 24 juin 2015 Contact presse : Tél : 02.43.39.71.74/02.43.39.70.22/06.07.40.52.54 www.sarthe.gouv.fr Suivez l actualité de l'état

Plus en détail

Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour des entrepôts 1510-A

Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour des entrepôts 1510-A 1 Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour entrepôts 1510-A P. CASTEL Service Prévention Risques Risques Industriels Accidentels 2 Programme Généralités réglementaires sur la maîtrise de l

Plus en détail

GRTgaz. Présentation Alpes-Maritimes 28 avril 2016

GRTgaz. Présentation Alpes-Maritimes 28 avril 2016 GRTgaz Présentation Alpes-Maritimes 28 avril 2016 1 26 avril 2016 Infrastructureset organisation de GRT gaz : Filiale de ENGIE et de la société d Infrastructure gazières (Cdc), GRTgaz est le principal

Plus en détail

Le risque industriel m

Le risque industriel m Le risque industriel m 1. Qu est-ce qu un risque industriel? Le risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel entraînant des conséquences immédiates graves pour

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D'INONDATION ET LITTORAUX (SUBMERSION MARINE ET ÉROSION) COMMUNE DE VIAS

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D'INONDATION ET LITTORAUX (SUBMERSION MARINE ET ÉROSION) COMMUNE DE VIAS Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Eau et Risques PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D'INONDATION ET LITTORAUX (SUBMERSION MARINE ET ÉROSION) COMMUNE DE VIAS Recueil des

Plus en détail

LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE)

LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE) LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE) Afin de faciliter la lecture, les références aux textes législatifs mentionnent simultanément l article concerné dans le Code

Plus en détail

D I C R I M LE RISQUE INDUSTRIEL. Les établissements à risque industriel à Vitry-sur-Seine. Les établissements SEVESO II à Vitry-sur-Seine

D I C R I M LE RISQUE INDUSTRIEL. Les établissements à risque industriel à Vitry-sur-Seine. Les établissements SEVESO II à Vitry-sur-Seine LE RISQUE INDUSTRIEL Le risque industriel se caractérise par un accident se produisant sur un site industriel et pouvant entraîner des conséquences graves pour le personnel, la population, les biens ou

Plus en détail

Société SPD Mont de Marsan

Société SPD Mont de Marsan Direction Départementale de l Equipement et de l Agriculture des Landes DRIRE AQUITAINE Plan de Prévention des Risques Technologiques Société SPD Mont de Marsan 1. Rapport de présentation décembre 2009

Plus en détail

Vue aérienne de l environnement du dépôt

Vue aérienne de l environnement du dépôt Risques liés au voisinage Les ERP suivants se trouvent dans un rayon de 500m principalement à l Ouest : - le cinéma en plein air, ouvert en période estivale à 320m (environ 100 personnes) ; - l hôtel des

Plus en détail

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Réglementation ICPE Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Législation applicable En France, 500 000 établissements relèvent actuellement de la législation

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Technologiques des plates-formes de LACQ MONT

Plan de Prévention des Risques Technologiques des plates-formes de LACQ MONT PREFET DES PYRENEES ATLANTIQUES Plan de Prévention des Risques Technologiques des plates-formes de LACQ MONT Communes de ABIDOS, LACQ, LAGOR, MONT et OS-MARSILLON (64) Note de présentation Direction Départementale

Plus en détail

Réglementation applicable aux liquides inflammables dans les ICPE

Réglementation applicable aux liquides inflammables dans les ICPE Réglementation applicable aux liquides inflammables dans les ICPE 15 septembre 2015 Sylvain BRETON - Pierre-Yves GESLOT MEDDE Direction Générale de la Prévention des Risques Bureau des Risques technologiques

Plus en détail

Formation des membres des CHSCT. 26 février 2016

Formation des membres des CHSCT. 26 février 2016 Formation des membres des CHSCT aux Risques Industriels 26 février 2016 OBJECTIF DE CETTE FORMATION Code du Travail L4523-10 (modifié suite Loi «Bachelot» 2003) Le Risque Industriel La Réglementation et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité

Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité O.R.SE.C. - P.P.I. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité P.P.I. > Plan Particulier d Intervention Direction

Plus en détail

Commune de Ingrandes sur Vienne

Commune de Ingrandes sur Vienne Commune de Ingrandes sur Vienne Préfecture de la Vienne Direction Départementale des Territoires de la Vienne Service Prévention des Risques PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel

Plus en détail

AVIS DE L AVVV SUR LE DOSSIER SOUMIS A ENQUETE PUBLIQUE POUR L EXTENSION ET LE TRANSFERT DE L ACTIVITE DE LA SOCIETE BUTY DS

AVIS DE L AVVV SUR LE DOSSIER SOUMIS A ENQUETE PUBLIQUE POUR L EXTENSION ET LE TRANSFERT DE L ACTIVITE DE LA SOCIETE BUTY DS AVIS DE L AVVV SUR LE DOSSIER SOUMIS A ENQUETE PUBLIQUE POUR L EXTENSION ET LE TRANSFERT DE L ACTIVITE DE LA SOCIETE BUTY DS Réalise par l AVVV en date du 30-11-2011 En préalable, L Association Vaulx-en-Velin

Plus en détail

SOMMAIRE. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie 2. Version du 22 janvier 2014

SOMMAIRE. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie 2. Version du 22 janvier 2014 SOMMAIRE Rappel de la réglementation existante relative aux établissements Seveso et aux ICPE Vers un nouveau règlement CLP et une nouvelle directive Seveso Mise en œuvre en France du règlement et de la

Plus en détail

Risques naturels, miniers et technologiques

Risques naturels, miniers et technologiques Risques naturels, miniers et technologiques Acquéreurs et locataires : tout savoir sur vos droits et vos devoirs www.developpement-durable.gouv.fr Une double obligation Une double obligation 3 Questions

Plus en détail

CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010. date 2009. 1

CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010. date 2009. 1 CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010 date 2009. 1 CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010 Présentation Générale du dépôt Présentation des Installations et Activités du dépôt Actions réalisées et Coûts associés

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable: 7 décembre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

Le plan de prévention des risques technologiques (PPRT) autour de l'établissement EURENCO à Sorgues

Le plan de prévention des risques technologiques (PPRT) autour de l'établissement EURENCO à Sorgues Le plan de prévention des risques technologiques (PPRT) autour de l'établissement EURENCO à Sorgues du 1 PPRT D'EURENCO à Sorgues Périmètre d'étude Le PPRT d'eurenco a été prescrit par arrêté interdépartemental

Plus en détail

BP-GDH : quels risques pèsent sur nous? Réunion publique citoyenne Mardi 30 novembre 2010 - Salle de l Aire

BP-GDH : quels risques pèsent sur nous? Réunion publique citoyenne Mardi 30 novembre 2010 - Salle de l Aire Réunion publique citoyenne Mardi 30 novembre 2010 - Salle de l Aire Sept 2001 Juillet 2003 1- Historique 2 Explosion d AZF à Toulouse - La loi organise la prévention des risques : Plan de prévention des

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT)

Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) Communes de Gennes, Nancray et La Chevillotte Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) Société Française du Pipeline du Jura Approuvé par arrêté préfectoral n 2009-2310-03871 du 23 octobre

Plus en détail

Le Dossier Départemental des Risques Majeurs. Le DDRM comporte: Un rappel réglementaire Le tableau des risques majeurs La présentation des risques

Le Dossier Départemental des Risques Majeurs. Le DDRM comporte: Un rappel réglementaire Le tableau des risques majeurs La présentation des risques Les risques majeurs Le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM) Le Document d Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) Les statistiques Le Dossier

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation X crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation X crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués S3PI Hainaut-Cambrésis-Douaisis 08 octobre2015 DREAL Nord Pas-de-Calais Laurence COTINAUT Chargée de mission Sites et Sols Pollués Direction

Plus en détail

UIC IDF- AFINEGE 6-11-2014 Sécurité industrielle. Gaëlle DUSSIN-UIC

UIC IDF- AFINEGE 6-11-2014 Sécurité industrielle. Gaëlle DUSSIN-UIC UIC IDF- AFINEGE 6-11-2014 Sécurité industrielle Gaëlle DUSSIN-UIC 1 Section II AM du 4/10/2010 Séisme Risque spécial (établissements SEVESO (SH et SB)) Connaitre la zone de sismicité de la commune de

Plus en détail

Le rôle du Maire dans la gestion de crise

Le rôle du Maire dans la gestion de crise PRÉFET DES DEUX-SÈVRES Le rôle du Maire dans la gestion de crise 09/10/2014 Intervenant : Gislaine BLANCHIER, chef du Service Interministériel de Défense et de Protection Civile à la Préfecture des Deux-Sèvres

Plus en détail

PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES

PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES PRE ÉTAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT DU SCOT DU PAYS DE GATINE RISQUES TECHNOLOGIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL VERSION 1.4 I. POSITIONNEMENT DE LA THEMATIQUE PAR RAPPORT AU SCOT 1. LES RISQUES TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : 1. DEVP1422973A pour le projet d arrêté modifiant une série d'arrêtés ministériels pour prendre en compte la nouvelle nomenclature des installations classées

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction générale des entreprises

MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction générale des entreprises 1 sur 6 28/03/2008 17:10 Texte non paru au Journal officiel 1144 MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction générale des entreprises Direction de l action régionale, de la qualité

Plus en détail

Partie réglementaire. Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances

Partie réglementaire. Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances Partie réglementaire Livre V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances Titre V : Dispositions particulières à certains ouvrages ou certaines installations Chapitre Ier : Etude de dangers

Plus en détail

Chapitre 4 - Validation de la méthodologie d aide à la réflexion. 4.2 Le dépôt pétrolier

Chapitre 4 - Validation de la méthodologie d aide à la réflexion. 4.2 Le dépôt pétrolier 4.2 Le dépôt pétrolier 4.2.1. Généralités Le DPRS est installé sur une zone qui accueillait jadis, jusqu aux années 1950, un important réseau de voies de chemin de fer qui servaient au chargement des wagons

Plus en détail

SOMMAIRE. PPRT du dépôt de munitions de Neubourg Règlement 2/27

SOMMAIRE. PPRT du dépôt de munitions de Neubourg Règlement 2/27 SOMMAIRE Titre I -Portée du PPRT, dispositions générales...4 Chapitre 1 -Champ d application...4 Article 1- Objet et objectifs du PPRT...4 Article 2- La portée des dispositions...4 Article 3- Le plan de

Plus en détail

a b c d e f j o l m n k Document d Information Communal sur les Risques Majeurs numéros utiles

a b c d e f j o l m n k Document d Information Communal sur les Risques Majeurs numéros utiles numéros utiles a b c POMPIERS 18 NUMÉRO D APPEL D URGENCE EUROPÉEN 112 POLICE SECOURS 17 POLICE MUNICIPALE 04 78 03 68 68 SAMU 15 d e f MÉTÉO FRANCE 08 92 68 02 69 EDF 0 810 69 2000 GDF 0 810 69 2000 VILLE

Plus en détail

Web Conférence. Règlementation ICPE. Bases et Evolutions

Web Conférence. Règlementation ICPE. Bases et Evolutions Web Conférence Règlementation ICPE Bases et Evolutions Définition Installations Classées pour la Protection de l Environnement (ICPE) Une installation Usine, atelier, dépôt, chantier, élevage Dont l exploitation

Plus en détail

Résumé non technique de l étude de. GINGER Environnement & Infrastructures Page 5

Résumé non technique de l étude de. GINGER Environnement & Infrastructures Page 5 Résumé non technique de l étude de GINGER Environnement & Infrastructures Page 5 A. Principes généraux de réduction des risques 1. Rôle central de l étude de L étude de : expose les que peuvent présenter

Plus en détail

Présentation GAZECHIM - site de Béziers Commission de Suivi de Site (5 février 2015)

Présentation GAZECHIM - site de Béziers Commission de Suivi de Site (5 février 2015) Présentation GAZECHIM - site de Béziers Commission de Suivi de Site (5 février 2015) Création du site en 1964 Site soumis à Autorisation et classé SEVESO Seuil Haut Effectif = 13 personnes ; Superficie

Plus en détail

RISQUE INDUSTRIEL Source : www.mementodumaire.net I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés

RISQUE INDUSTRIEL Source : www.mementodumaire.net I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés Source : www.mementodumaire.net RISQUE INDUSTRIEL Sommaire : I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés III - Les effets possibles en cas d'accident industriel IV - Prévention du risque industriel

Plus en détail

LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES

LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES LES PLANS DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES Extrait du site www.clic-rhonealpes.com Des catastrophes, Feyzin - Bhopal - AZF, rappellent périodiquement que certaines installations industrielles sont

Plus en détail

Densité d établissements industriels à risque

Densité d établissements industriels à risque Thème : Santé publique, prévention et gestion des risques Orientation : Prévenir et gérer les risques majeurs et chroniques, technologiques et naturels Densité d établissements industriels à risque par

Plus en détail

La méthanisation et la réglementation des ICPE Journée FNE 20/11/2015

La méthanisation et la réglementation des ICPE Journée FNE 20/11/2015 La méthanisation et la réglementation des ICPE Journée FNE 20/11/2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Franche-Comté Le régime des ICPE Installation Classée pour

Plus en détail

Le risque technologique

Le risque technologique Le risque technologique DDTM des Pyrénées-Orientales - DDRM 2012 149 LES RISQUES TECHNOLOGIQUES - Le risque industriel - Le risque rupture de barrage - Le risque transport de marchandises dangereuses DDTM

Plus en détail

Présentation des scénarios d accidents

Présentation des scénarios d accidents Présentation des scénarios d accidents Dont les effets sortent des limites des sites Réunion POA du 25 avril 2013 SFDM La Ferté-Alais Parcs A et B - Réunion POA du 25 avril 2013-1 Qu est-ce qu un dépôt

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION AU PUBLIC SECURITE PPI

BROCHURE D INFORMATION AU PUBLIC SECURITE PPI ETABLISSEMENTS SEVESO STOCK ET IMPORGAL ZONE INDUSTRIELLE PORTUAIRE BROCHURE D INFORMATION AU PUBLIC SECURITE PPI Vous résidez ou travaillez dans une zone concernée par des risques industriels majeurs.

Plus en détail

Modification de la nomenclature ICPE. Nouvelle directive Seveso III. Mai-juin 2014. DREAL Pays de la Loire. www.developpement-durable.gouv.

Modification de la nomenclature ICPE. Nouvelle directive Seveso III. Mai-juin 2014. DREAL Pays de la Loire. www.developpement-durable.gouv. Modification de la nomenclature ICPE Nouvelle directive Seveso III Mai-juin 2014 DREAL Pays de la Loire www.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE 1) La réglementation en vigueur relative aux ICPE et établissements

Plus en détail

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou.

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou. Commune de Lusignan Préfecture de la Vienne Direction Départementale des Territoires de la Vienne Service Prévention des Risques PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la

Plus en détail

REFONTE DE LA NOMENCLATURE ICPE EN 2015

REFONTE DE LA NOMENCLATURE ICPE EN 2015 REFONTE DE LA NOMENCLATURE ICPE EN 2015 LES RUBRIQUES 4000 À qui s adresse cette plaquette? À toute ICPE susceptible d utiliser, fabriquer ou stocker des produits dangereux ( substances, mélanges ou déchets

Plus en détail

Conclusions motivées

Conclusions motivées Enquête publique n E1 3000574/38 «Projet d entrepôt logistique» Présenté par la société REDIM SAS sur la commune de Saint-Quentin Fallavier Enquête publique 2 avril 2014-5 mai 2014 Conclusions motivées

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL. Comment se manifeste le risque industriel?

LE RISQUE INDUSTRIEL. Comment se manifeste le risque industriel? LE RISQUE INDUSTRIEL Comment se manifeste le risque industriel? Ce risque majeur est un événement accidentel survenant sur un site industriel. Deux grandes branches industrielles sont concernées, avec

Plus en détail

AVANCEMENT AUX GRADES DE

AVANCEMENT AUX GRADES DE AVANCEMENT AUX GRADES DE TECHNICIEN SUPERIEUR PRINCIPAL DE L ECONOMIE ET DE L INDUSTRIE ET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN CHEF DE L ECONOMIE ET DE L INDUSTRIE EXAMENS PROFESSIONNELS PROGRAMME DES EPREUVES

Plus en détail

PPRT CLUB SEVESO. Le plan de prévention des risques technologiques. 8 avril 2008 Club SEVESO

PPRT CLUB SEVESO. Le plan de prévention des risques technologiques. 8 avril 2008 Club SEVESO PPRT CLUB SEVESO Le plan de prévention des risques technologiques PPRT SEVESO seuil bas SEVESO seuil haut?? - SEVESO seuil bas: activités visées dans l annexe 1 de l arrêté du 10 mai 2000 modifié: fabrication

Plus en détail

DREAL Midi-Pyrénées Direction Régionale de l Environnement de l Aménagement et du Logement

DREAL Midi-Pyrénées Direction Régionale de l Environnement de l Aménagement et du Logement DREAL Midi-Pyrénées Direction Régionale de l Environnement de l Aménagement et du Logement Service des Risques Technologiques et Environnement Industriel Division Prévention des Impacts sur la Santé et

Plus en détail

BILAN D ACTIVITES 2009

BILAN D ACTIVITES 2009 BILAN D ACTIVITES 2009 SOMMAIRE 1) Glossaire 2) Généralités Activités Faits marquants de l année 2009 3) Risques liés aux installations 4) La prévention des risques Systèmes de management Gestion des Entreprises

Plus en détail

Directive SEVESO 3 23 avril 2015

Directive SEVESO 3 23 avril 2015 Directive SEVESO 3 23 avril 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Champagne-Ardenne www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr Où trouver l info 2 3 Retour

Plus en détail

Maîtrise du vieillissement des installations industrielles

Maîtrise du vieillissement des installations industrielles Maîtrise du vieillissement des installations industrielles État d avancement du plan de modernisation du 13 janvier 2010 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE

Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE Ce résumé non technique a pour objet de faciliter la prise de connaissance des informations contenues dans le dossier. Conformément

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 2015-03-2870 Date de réalisation : (Valable 6 mois) Réalisé par

Plus en détail

Informations complémentaires Risques associés aux canalisations de transport de matières dangereuses

Informations complémentaires Risques associés aux canalisations de transport de matières dangereuses Informations complémentaires Risques associés aux canalisations de transport de matières dangereuses Informations complémentaires Risques associés aux canalisations de transport de matières dangereuses

Plus en détail

Comité de Suivi de Site

Comité de Suivi de Site Site de Clermont le 23 juin 2014 Organisation, formation Alignement des structures et organisations avec celles définies par le groupe BASF et le Responsible Care Analyse des risques Remise de l EDD révisée

Plus en détail

FORMATION L ANALYSE DES RISQUES ET L ETUDE DE DANGERS ETUDE DE CAS

FORMATION L ANALYSE DES RISQUES ET L ETUDE DE DANGERS ETUDE DE CAS FORMATION L ANALYSE DES RISQUES ET L ETUDE DE DANGERS ETUDE DE CAS 1. PRESENTATION DU SITE INDUSTRIEL ET DE SON ENVIRONNEMENT Le site étudié (Société RA34) est une usine de fabrication de polypropylène,

Plus en détail

Protection d une infrastructure : Catalogue de mesures envisageables - Journée PPRT CETE de Aix en Provence - 09/10/2012

Protection d une infrastructure : Catalogue de mesures envisageables - Journée PPRT CETE de Aix en Provence - 09/10/2012 Protection d une infrastructure : Catalogue de mesures envisageables - Journée PPRT CETE de Aix en Provence - 09/10/2012 DRA-12 12-125359 125359-10521A 10521A Benjamin LE ROUX (INERIS) Michaël BENTLEY

Plus en détail

RAPPORT DE L INSPECTEUR DES INSTALLATIONS CLASSEES

RAPPORT DE L INSPECTEUR DES INSTALLATIONS CLASSEES PREFET DES ALPES MARITIMES Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Provence-Alpes-Côte d'azur Nice, le 17/07/2015 Unité territoriale Alpes-Maritimes Nice Leader Tour

Plus en détail

ENERCON Etude De Dangers PARC EOLIEN DU ROCHER BRETON

ENERCON Etude De Dangers PARC EOLIEN DU ROCHER BRETON Expéditeur : Yann GUILLYGOMARC H BUREAU VERITAS Service Risques Industriels Immeuble «Le Guillaumet» 60, Avenue du Général de Gaulle 92046 Paris La-Défense Tel : +33 (0)1 47 14 42 76 Mob : +33 (0)6 82

Plus en détail

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers Eras Metal Calais / Note d information du Préfet / Présentation des modifications SCDC- Bissy Résumé non technique de l étude de dangers Réf. Entime 3302-006-007 / Rév. A /16.07.2013 DOC. ICPE / 2211-006-008

Plus en détail

DOCTRINE DEPARTEMENTALE CHAMPS PHOTOVOLTAIQUES

DOCTRINE DEPARTEMENTALE CHAMPS PHOTOVOLTAIQUES République Française Service Départemental d'incendie et de Secours Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Var DOCTRINE DEPARTEMENTALE CHAMPS PHOTOVOLTAIQUES Version mars 2015 Page 1

Plus en détail

Dans une période où les

Dans une période où les ÉTANCHÉITÉ.INFO #39 OCTOBRE 2013 FICHE PRATIQUE TECHNIQUE 47 Réglementation ICPE Désenfumage des ICPE : quelles règles pour les étancheurs? Les ICPE doivent se conformer à des règles spécifiques pour le

Plus en détail

Développement Durable

Développement Durable Développement Durable Actions et résultats 2013 Plate-forme Chimique du Pont-de-Claix Une activité basée sur Les produits de Pont-de-Claix la chimie du chlore et de ses dérivés au service de votre quotidien

Plus en détail

DREAL MIDI-PYRENEES Retour d'expérience sur la qualité des DDAE

DREAL MIDI-PYRENEES Retour d'expérience sur la qualité des DDAE DREAL MIDI-PYRENEES Retour d'expérience sur la qualité des DDAE www.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Pages Introduction DREAL et CCI Statistiques Outils d aide Points de vigilance Réflexions méthodes

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Languedoc-Roussillon Service Risque Naturel et Technologiques Direction Départementale des Territoires et de la Mer Hérault Service

Plus en détail

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

PPRT Lubrizol. Réunion des Personnes et Organismes Associés. 7 juin 2013 DREAL HN DDTM 76

PPRT Lubrizol. Réunion des Personnes et Organismes Associés. 7 juin 2013 DREAL HN DDTM 76 Réunion des Personnes et Organismes Associés 7 juin 2013 PPRT Lubrizol DREAL HN DDTM 76 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr Ordre du jour

Plus en détail

Le RISQUE INDUSTRIEL. dans le Var. industriel QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE?

Le RISQUE INDUSTRIEL. dans le Var. industriel QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE? Exemple de plaquette d information Stogaz (Comimpress) Information des riverains Le RISQUE INDUSTRIEL dans le Var QU EST CE QU UN RISQUE TECHNOLOGIQUE? Un risque est la combinaison de la probabilité d'un

Plus en détail

Journée Industrielle Méthanisation Règles de sécurité des installations de méthanisation agricole Chambéry, 05 Octobre 2011

Journée Industrielle Méthanisation Règles de sécurité des installations de méthanisation agricole Chambéry, 05 Octobre 2011 Journée Industrielle Méthanisation Règles de sécurité des installations de méthanisation agricole Chambéry, 05 Octobre 2011 Sébastien EVANNO (sebastien.evanno@ineris.fr) Contexte Programme d appui annuel

Plus en détail

LE MINISTRE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPEES

LE MINISTRE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPEES Ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-Direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé

Plus en détail

LA CHAPELLE-SAINT-LUC

LA CHAPELLE-SAINT-LUC LA CHAPELLE-SAINT-LUC PUBLICATION :10/11/76 APPROBATION : 31/08/78 MODIFICATION 1: 03/05/82 REVISION 1 :22/05/87 MODIF.SIMPLIF.2: 13/11/92 MODIFICATION 3: 18/03/94 REVISION 2: 30/03/95 MODIFICATION 4:

Plus en détail

INVESTISSEMENT SECURITE 2012

INVESTISSEMENT SECURITE 2012 ANNEE 2012 1 Activités Stockage et Distribution de liquides inflammables (Super sans plomb 95, Super sans plomb 98, Gasoil, FIOUL) Aucune activité de transformation Dépôt construit en 1926 d une superficie

Plus en détail

PRÉFÈTE DU CHER. La Préfète du Cher, Chevalier de la Légion d Honneur,

PRÉFÈTE DU CHER. La Préfète du Cher, Chevalier de la Légion d Honneur, PRÉFÈTE DU CHER Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Pôle de la Protection des Populations Service de la Protection de l Environnement Installation classée

Plus en détail

Nitrate d ammonium et catastrophe industrielle à Toulouse

Nitrate d ammonium et catastrophe industrielle à Toulouse Nitrate d ammonium et catastrophe industrielle à Toulouse Risque majeur étudié : risque industriel Niveau : 2 nde professionnelle (fiche testée par des élèves de 2 nde MIP métiers des industries de procédés)

Plus en détail

LES PRINCIPALES REGLEMENTATIONS CONCERNANT LES INSTALLATIONS CLASSEES

LES PRINCIPALES REGLEMENTATIONS CONCERNANT LES INSTALLATIONS CLASSEES LES PRINCIPALES REGLEMENTATIONS CONCERNANT LES INSTALLATIONS CLASSEES Document élaboré par Marie BLANC, Master 2 Droit de l environnement industriel - Université Paris-Sud XI UFCC / DR- 08.01 Décembre

Plus en détail

L INSPECTION DES INSTALLATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Présentation : Léon KOUA K. Juillet 2010 1

L INSPECTION DES INSTALLATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Présentation : Léon KOUA K. Juillet 2010 1 L INSPECTION DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Présentation : Léon KOUA K. Juillet 2010 1 I ORGANISATION Historique de l Inspection des ICPE Pé Présentation ti Missions Objectifs

Plus en détail

PREFET DE L'AIN. Le préfet de l'ain,

PREFET DE L'AIN. Le préfet de l'ain, PREFET DE L'AIN * Préfecture de l'ain Direction de la réglementation et des libertés publiques Bureau des réglementations Références : JS Arrêté préfectoral fixant des prescriptions complémentaires à l

Plus en détail

1 Missions du service

1 Missions du service DREAL ACAL ETAT D AVANCEMENT PROJET D ORGANISATION Version : 6 Rédacteur : Anne-Florie Le Clézio-Coron Date : 12/10/2015 SERVICE : Prévention des Risques Anthropiques 1 Missions du service Le service prévention

Plus en détail

Commune de Rosbruck. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM

Commune de Rosbruck. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM Commune de Rosbruck Document d Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM 1) Editorial «Informer et sensibiliser nos administrés» La sécurité des habitants de Rosbruck est l une des préoccupations

Plus en détail

Dispositions applicables aux zones naturelles N

Dispositions applicables aux zones naturelles N Dispositions applicables aux zones naturelles N PRÉAMBULE (EXTRAIT DU RAPPORT DE PRÉSENTATION) La zone N regroupe les espaces naturels et forestiers à protéger en raison de leur caractère d espace naturel

Plus en détail

STB MATERIAUX Crèvecoeur-sur-l Escaut Dossier de Demande d Autorisation d extension de la carrière de Malincourt

STB MATERIAUX Crèvecoeur-sur-l Escaut Dossier de Demande d Autorisation d extension de la carrière de Malincourt STB MATERIAUX Crèvecoeur-sur-l Escaut Dossier de Demande d Autorisation d extension de la carrière de Malincourt Résumé non technique de l étude de dangers R/ 6044231-V03 Installations Classées pour la

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES 7 rue Mercure 94 700 MAISONS-ALFORT RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8,

Plus en détail

LE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES UKOBA SAINT-JEAN-DE-THURIGNEUX

LE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES UKOBA SAINT-JEAN-DE-THURIGNEUX LE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES UKOBA SAINT-JEAN-DE-THURIGNEUX Direction départementale des territoires de l'ain www.ain.developpement-durable.gouv.fr PPRT UKOBA SAINT-JEAN-DE-THURIGNEUX

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Port Haut 78 130 LES MUREAUX RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable jusqu au : 2 octobre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Quai Bucherel 95 500 PONTOISE RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES Site des Entrepôts Consorts Minguez ( ECM ) Communes de BEZIERS et VILLENEUVE-LES-BEZIERS 3 - RÈGLEMENT Approuvé par arrêté préfectoral n 2013-I-483 du 6 mars

Plus en détail

Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE

Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE Le RISQUE TECHNOLOGIQUE dans les ALPES DE HAUTE-PROVENCE 04 > Industriel p. 68 > Transport de Matières Dangereuses (TMD) p. 73 > Rupture de barrage p. 82 > Nucléaire p. 89 Dossier Départemental sur les

Plus en détail