Destinataires. Sommaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Destinataires. Sommaire"

Transcription

1 Destinataires Pour application : préleveurs Pour information : tout le personnel du laboratoire Mode de diffusion Papier Informatique Modalité de diffusion Messagerie Classeur dans les box de prélèvements A. Objet et domaine d application B. Définitions et abréviations C. Documents de références D. Responsabilités E. Description de la procédure F. Documents associés G. Historique et Groupe de travail H. Annexes Sommaire Rédaction Validation Approbation Katia LARGEN, cadre de santé, Consultations externes et centre de tri des laboratoires Hélène MANDIN, biologiste, laboratoire immunologie Valérie SICOT MAGDELEINE, ingénieur qualité, direction qualité Page 1 sur 6

2 A-Objet et domaine D application Cette procédure précise la marche à suivre afin d effectuer des prélèvements biologiques aux consultations externes des laboratoires B-Définitions et Abréviations Néant C-Documents de référence néant D-Responsabilité Préleveurs Biologistes E-Description de la procédure Tout prélèvement biologique doit être effectué individuellement dans un lieu de nature à préserver la confidentialité : une salle de prélèvement avec un aménagement approprié assurant le confort du patient et disposant d un point d eau. A) ACCUEIL ET INSTALLATION DU PATIENT - Faire entrer le patient et l installer dans la salle de prélèvement B) INTERROGATOIRE ET VERIFICATION DE L IDENTITE DU PATIENT - Recueillir et vérifier les informations administratives, physiopathologiques et thérapeutiques. S assurer de l identité du patient en lui demandant ses noms (nom de naissance + nom marital s il y a lieu), prénom et date de naissance. Vérifier la concordance entre l ordonnance et l identité du patient. S assurer de l état de jeûne du patient. Prendre tous les renseignements cliniques ou thérapeutiques en fonction des analyses demandées. C) PREPARATION DU CHARIOT DE PRELEVEMENT - Choisir le matériel : TUBES Sélectionner les tubes de prélèvement en s aidant du manuel de prélèvement MATERIEL DE PONCTION Le matériel sera choisi en fonction de l âge du patient ou du site de ponction. Il est choisi scrupuleusement : garrot, antiseptique, siège, aiguille, coton, écouvillons, pansements, tubes, flacons stériles, compresses. Pour réaliser la ponction veineuse, deux choix sont possibles : Page 2 sur 6

3 - Une aiguille avec un corps de prélèvement - Une unité de prélèvement à ailettes L INVENTAIRE DOIT ETRE FAIT PERIODIQUEMENT PAR LE PRELEVEUR AFIN DE RESPECTER LA PEREMPTION DES CONSOMMABLES (ENR-EXT_CDT-018) En fonction du choix effectue, la marche à suivre sera différente : AIGUILLE ET CORPS DE PRELEVEMENT - Tenir l aiguille par l étui protecteur de couleur d une main et dévisser la protection de l aiguille avec l autre main. Ne pas ôter l étui protecteur de couleur de l aiguille. Celui-ci sera retiré juste avant d effectuer la ponction veineuse. - Visser l aiguille sur le corps de prélèvement VACUTAINER. Ne pas ôter le capuchon protecteur de l aiguille de veine. Le système est maintenant prêt à être utilisé. UNITE DE PRELEVEMENT A AILETTES - Ouvrir l emballage stérile. - Visser le corps de prélèvement VACUTAINER sur l extrémité la plus éloignée de l aiguille pourvue d un pas de vis. Ne pas retirer le manchon valve en latex. Ne pas ôter le manchon plastique protecteur de l aiguille. D) ACTE DE PRELEVEMENT L acte de prélèvement ne peut être réalisé que par une personne habilitée à le faire (ENR-EXT_CDT-010 Autorisation à prélever) Les prélèvements de mycologie sont effectués par le Biologiste de mycologie qui est immédiatement prévenu. PRELEVEMENTS SANGUINS 1. CHOISIR LE SITE DE PONCTION Le prélèvement d un échantillon s effectue à partir de toutes les veines superficielles du pli du coude, de l avantbras et du dos de la main. Le site de ponction est recherché dans l ordre : Au pli du coude : Veine médiane Veine céphalique Aux avant-bras : Veine céphalique Au dos de chacune des mains : Arcade dorsale de la main Pour rechercher une veine en vue de ponction, le patient serre son poignet et son bras tendu est incliné vers le bas. Une veine normale est une veine facilement palpable, compacte, souple et élastique. Faire un examen visuel et une palpation des veines afin de rechercher : - La situation des veines - Le parcours des veines - La constitution de la veine (souplesse, taille) En cas de veines ni visibles, ni palpables, il est recommandé de : a) poser le garrot b) incliner le bras vers le bas c) faire relâcher et serrer le poing par le patient d) masser le bras du patient depuis le poignet vers le pli du coude e) tapoter légèrement le site de ponction avec l index et le majeur. Page 3 sur 6

4 2. POSER LE GARROT Le garrot est posé au moment de la ponction veineuse. Le garrot est posé à 10 cm environ au-dessus du site de ponction Le garrot ne doit pas interrompre la circulation artérielle du bras. Le retour veineux doit être interrompu mais le pouls doit rester palpable. Un garrot trop serré produit une cyanose du bras. Dans ce cas ôter le garrot immédiatement. Attention au bras comprimé pendant plus de 1mn, les résultats d analyses peuvent être modifiés. 3. DESINFECTER LE SITE DE PONCTION Il existe différents types d antiseptiques, le choix de celui-ci doit tenir compte : De l analyse demandée, en raison des effets secondaires de l antiseptique Du confort du patient Désinfecter soigneusement le site de ponction. Ne jamais utiliser d alcool ou un antiseptique à base d alcool si une alcoolémie est demandée. Le site de ponction ne doit pas être palpé ou touché après désinfection. 4. REALISER LA PONCTION VEINEUSE Poser le bras du patient sur l accoudoir, il doit être tendu et le poignet serré. a) Introduire le premier des tubes à prélever dans le corps VACUTAINER. Ne pas perforer le bouchon. Tapoter doucement le haut du tube s il contient un additif pour faire retomber les particules qui pourraient être prises autour du bouchon. b) Oter le capuchon protecteur de l aiguille et vérifier (rectitude et biseau non émoussé). c) Tendre la peau pour faciliter la pénétration de l aiguille et immobiliser la veine. d) Le corps VACUTAINER doit former avec le bras du patient, au moment du prélèvement, un angle de 15. e) Introduire le biseau dans le sens de la veine jusqu à ce qu il ait complètement pénétré. f) Tenir le corps VACUTAINER entre le pouce et l index. Effectuer la ponction en veillant à ce que le bras du patient soit tendu vers le bas. Le tube doit toujours se trouver en dessous du point de ponction. g) Inverser la position des mains. Afin de perforer le bouchon, pousser à fond le tube avec le pouce, l index et le majeur prenant appui sur les ailettes du corps. Le contenu du tube ne doit pas entrer en contact avec le bouchon ou l extrémité de l aiguille durant la ponction veineuse. h) Attendre l arrêt de l écoulement du sang dans le tube i) Enlever le tube en exerçant une contre pression du pouce sur l une des ailettes du corps et maintenir le système en place avec l autre main. Poser le tube sur un portoir. j) Introduire un second tube si nécessaire et agiter par retournements lents à 180 le tube précédent. k) Retirer ou relâcher le garrot dès que le sang pénètre dans le dernier tube à prélever 5. FIN DU PRELEVEMENT Retirer l aiguille lentement de la veine et avec précautions. Comprimer le site de ponction (ou le faire comprimer par le patient) avec un coton pendant 5 minutes au moins. NE JAMAIS RECAPUCHONNER 6. ELIMINER LE MATERIEL DE PONCTION L élimination de l aiguille s effectue dans un container adapté conforme à la législation en vigueur. Page 4 sur 6

5 E) IDENTIFICATION DU PRELEVEMENT - Identifier les tubes de prélèvement Afin d éviter tout risque d erreur, les règles d étiquetage sont strictes. Sur chaque tube doit comporter une étiquette sur laquelle doivent être mentionnés : - Nom de naissance et nom marital si nécessaire, prénom du patient (complété s il y a lieu du nom marital) - Date de naissance - Sexe du patient - Date du prélèvement - Numéro d identification patient (NIP) sauf en cas de procédure dégradée Cette identification doit être réalisée : - Par la personne effectuant le prélèvement - Immédiatement et sur tous les r contenants - En respectant la même identité que celle sur l ordonnance - En respectant la nature des analyses à effectuer Retirer les gants, se laver les mains, poser un pansement au point de ponction en comprimant celui-ci. LE PRELEVEUR DOIT S IDENTIFIER DANS LE SIL SUR LE DOSSIER PATIENT AFIN D ASSURER LA TRACABILITE DE SON ACTE F) INSCRIPTION SUR LE REGISTRE DE PATIENTS Sur le registre : Coller une étiquette du patient (étiquette remise par le secrétariat des consultations externes lors de l enregistrement du patient). Ecrire en face de l étiquette du patient, les examens effectués le jour même. POUR LES EXAMENS DIFFERES : ILS SERONT NOTES LE JOUR DE LEUR REALISATION, ACCOMPAGNE, A NOUVEAU, DE L ETIQUETTE DU PATIENT. L ETIQUETTE EST RECUPEREE AU NIVEAU DU SECRETARIAT DES EXTERNES. Tous les prélèvements autres que les prélèvements sanguins font l objet d instructions spécifiques G) TRANSPORT DES PRELEVEMENTS Le préleveur : - Vérifie l étiquetage du prélèvement - Vérifie les données démographiques du patient - Tient compte du caractère urgent - Vérifie les conditions de transport des différents tests (réfrigérée, température ambiante) - Met le prélèvement dans un sachet de transport. Le ferme afin d assurer l étanchéité - Met en fonction de l examen la feuille de demande et/ou l ordonnance dans la place réservée à cet effet - Porte les demandes et/ou les échantillons au centre de tri le plus rapidement possible. Une demi-heure au maximum après l acte de prélèvement - Attend le contrôle de l agent qui réceptionne - Dépose les demandes et/ou les échantillons Quatre guichets sont disponibles : Biochimie, Hématologie, Microbiologie et Urgences à PZQ Un coursier prend en charge les demandes pour les autres services (virologie immunologie, EFS, ) et/ou sites et assure leur acheminement jusqu au destinataire. Page 5 sur 6

6 F-Documents associés Fiche de poste / préleveur Guide de conformité des échantillons biologiques (Manuel de prélèvement) Manuel d utilisation GLIMS / secteurs d activités Gestion des non-conformités / LABORAT-FOR-010 Hygiène et sécurité du personnel / PRC LABORAT-007 Autorisation à prélever / ENR EXT_CDT-010 G-Historique et Groupe de travail Motif de la version Choisir entre : Création, Mise à jour ou Révision. Si mise à jour ou révision, noter les modifications apportées Rédaction d une procédure /consultations externes Groupe de travail : Nom(s), Fonction(s), Services Katia LARGEN, cadre de santé, Consultations externes et centre de tri des laboratoires Yvette DOUTY, infirmière diplômée d état, des laboratoires Marie Claude MATHIEU, infirmière diplômée d état, des laboratoires Numéro de la version- Date de fin de diffusion V1 H-Annexe(s Page 6 sur 6

Laboratoire d analyses médicales

Laboratoire d analyses médicales Le prélèvement de sang veineux Laboratoire d analyses médicales Guide de recommandations spécifique à l utilisation des produits VACUTAINER Becton Dickinson BECTON Troisième édition DICKINSON Vacutainer

Plus en détail

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage.

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage. 1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Cette procédure vise à garantir la bonne réalisation de prélèvements qui seront analysés au sein du groupe ALPHABIO, ils peuvent être effectués dans différents lieux :

Plus en détail

Étapes préexécutoires

Étapes préexécutoires Ponction veineuse Rassembler le matériel: Aiguille à prélèvements multiples ou microperfuseur à ailette (calibre 20 ou 21) Barillet Tubes de prélèvement Gants non stériles Garrot Tampons d alcool Ruban

Plus en détail

Installation d un cathéter veineux court périphérique

Installation d un cathéter veineux court périphérique Installation d un cathéter veineux court périphérique Étapes préexécutoires Un garrot Tampons d alcool Cathéters veineux de différents calibres Piqué jetable Gants non stériles Pellicules transparentes

Plus en détail

Protocole Hémoculture

Protocole Hémoculture Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N : S.PT.S.042.1 Protocole Hémoculture SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Théorie et Rôle Infirmier Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Plan Définition Objectifs Lieux de ponction Quand effectuer une prise de sang Matériel nécessaire Rôle Infirmier / prélèvement sanguin

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

L administration du facteur de coagulation à domicile

L administration du facteur de coagulation à domicile L administration du facteur de coagulation à domicile la voie périphérique Guide à l usage des patients et des parents d enfants hémophiles Sommaire Introduction : Qu est-ce que l abord veineux périphérique?

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC Les modifications apportées à la version précédente apparaissent en rouge. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit les différentes étapes pour réaliser les prélèvements pour hémoculture.

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES INJECTIONS

LES DIFFÉRENTES INJECTIONS 17.03.09 Mme Dicchi Soins Infirmiers II I)Les incontournables pour toute injection A)La seringue : schéma B)Désinfection du point d injection C)Pansement à la fin de l injection D)La position du patient

Plus en détail

Généralités sur les injections

Généralités sur les injections Généralités sur les injections UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1- Principes à

Plus en détail

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire.

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament CINRYZE de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques V1 05/02/2015 1 Sommaire Présentation du laboratoire....3 Informations de prescription...6

Plus en détail

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE MANUEL des PRELEVEMENTS 45, Rue Cognacq-Jay 51092 REIMS Cedex 03 26 78 39 52 03 26 78 38 82 pgillery@chu-reims.fr ST-PRA-MANU-PRLV V04 - Octobre 2015

Plus en détail

Tableau récapitulatif

Tableau récapitulatif Tableau récapitulatif Définition spécifique Injection intra dermique Injection sous cutanée Injection intra musculaire Injection intra veineuse Introduction d une solution concentrée Introduction d une

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Page 1/6 Localisation : Classeur VERT Disponible sur Intranet A revoir : 10/2015 Objet : La présente procédure a pour objet de décrire les responsabilités et les principes pour la réalisation des prélèvements.

Plus en détail

ENFANTS > 1 mois jusqu à 13 ans 1 SEULE HEMOCULTURE 1 FICHE D ENQUETE

ENFANTS > 1 mois jusqu à 13 ans 1 SEULE HEMOCULTURE 1 FICHE D ENQUETE PROCEDURE DE PRELEVEMENT DES HEMOCULTURES Réseau de surveillance des bactériémies en RDC Service de Microbiologie INRB Contacts : Dr.Lunguya 081 51 81 121 ou Biol. Bonebe 099 827 80 18 Préparation du matériel

Plus en détail

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA)

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) SOMMAIRE Points essentiels...3 Pose du KTA, contexte urgent...4 Pose du KTA, contexte non urgent...7 Pansement du

Plus en détail

HUG - Direction des Soins - 2008-2009. Principes de base de la préparation d injectables. Les dispositifs.

HUG - Direction des Soins - 2008-2009. Principes de base de la préparation d injectables. Les dispositifs. Direction des Soins Faculté de Médecine SEMINAIRE INTERACTIF - GESTES TECHNIQUES 3 Principes de base de préparation d injections, Injections intra dermiques (ID) et sous cutanées (SC) chez l adulte et

Plus en détail

Manuel de prélèvement DU LABORATOIRE ET DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE

Manuel de prélèvement DU LABORATOIRE ET DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE Manuel de prélèvement DU LABORATOIRE ET DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE PBH PREA 0005 B 1 / 12 Manuel de prélèvement Sommaire I Introduction... 3 II Présentation du Laboratoire et de l Anatomie pathologique...

Plus en détail

MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT

MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT SPECIFIQUES AUX EXAMENS DE PREDISPOSITION GENETIQUE AU CANCER Date d application : 16/12/2015 Rédigé par : Danièle MULLER Vérifié par : Katy TURCI Approuvé

Plus en détail

MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT

MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT SPECIFIQUES AUX EXAMENS DE PREDISPOSITION GENETIQUE AU CANCER Date de diffusion : 03/09/2015 Rédigé par : Danièle MULLER Vérifié par : Katy TURCI Approuvé

Plus en détail

Par : S / Abdessemed

Par : S / Abdessemed Par : S / Abdessemed Cette méthode de prélèvement est facile et rapide et fournit du sang en quantité suffisante pour permettre de répéter un test en cas d erreur ou de résultats douteux, cependant, elle

Plus en détail

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE!

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE! Auteur : TOITOT Geraldine Validateur : EL HAMRI Mohamed Page 1 sur 5 Vérificateur(s) : Marine HERPSON Approbateur : EL HAMRI Mohamed 1. 1 I. LE PRELEVEMENT SANGUIN L ordre de remplissage des tubes lors

Plus en détail

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines Prélèvement pour la réalisation d un Examen Cyto Bactériologique des Urines Réf.: N2-SMT-Lab- Ana -MICR- 01 V2 ECBU Total pages : 06 LABORATOIRE Localisation du document écrit : Classeur : "Guide des prélèvements

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Les injections - 1 - DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse.

Les injections - 1 - DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse. Les injections - 1 - LES INJECTIONS GENERALITES DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse. VOIES D'INTRODUCTION POUR

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

PRO IHC 002 E 10 EFS Alpes-Méditerranée 1/8

PRO IHC 002 E 10 EFS Alpes-Méditerranée 1/8 PRO IHC 002 E 10 EFS Alpes-Méditerranée 1/8 Titre : Cahier des charges prélèvements sanguins pour analyses d immuno-hématologie Erythrocytaire (manuel de prélèvement) Référence : PRO IHC 002 E 10 Responsable

Plus en détail

Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand

Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014 9. TRANSMISSION DES PRELEVEMENTS AU LABORATOIRE 9.1 Transport des échantillons Le transport

Plus en détail

JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE

JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE 1 Ce guide a pour objectif de définir les bonnes pratiques de prélèvements afin que les examens soient réalisés dans des conditions optimales. Il permet

Plus en détail

PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE

PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE Laboratoire de Biologie médicale multisite Ref : SEL-PPI7I-333-v03 PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE A. Généralités : Le préleveur à domicile est le représentant du laboratoire auprès du patient. -

Plus en détail

INFIRMIER HORS PRESENCE MEDICALE

INFIRMIER HORS PRESENCE MEDICALE I POSITION DE SAMU DE FRANCE ET DE LA SOCIETE FRANCAISE DE MEDECINE D URGENCE II - CADRE D APPLICATION III PROTOCOLES IV FICHES TECHNIQUES V PHARMACIE VI CRITERES D EVALUATION I- Position de Samu de France

Plus en détail

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016 HIA Clermont-Tonnerre Brest Laboratoire de Biologie Médicale Mode opératoire Réalisation d'un myélogramme Code : PRA-MO-PRLTMYELO Version n 04 Date d'application : 07/01/2016 Page : 1 / 7 VERSION COMMENTAIRE

Plus en détail

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES 1. Objet Cette procédure a pour objet d expliciter les modalités

Plus en détail

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition septembre 2006 Table des matières Recueil de techniques de bandages et d immobilisations...4

Plus en détail

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains 1 INTRODUCTION Compliance à l hygiène des mains et sa qualité = largement tributaires : De la présence

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION I- PERSONNEL 41 I-1 Le responsable de la distribution 41 I-2 Les autres personnels 42 II- LOCAUX 42 III- DISTRIBUTION 42 III-1 Attribution nominative 43 III-1-1

Plus en détail

Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques.

Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques. PONCTION VEINEUSE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques. But Diagnostics ou thérapeutiques : Dépister des troubles (avant

Plus en détail

V2b/P-LAB-01 Version N 05 Procédure Prélèvements pour examens de biologie médicale

V2b/P-LAB-01 Version N 05 Procédure Prélèvements pour examens de biologie médicale CH - NIORT Laboratoire de biologie I OBJET : Cette procédure vise à décrire les différentes étapes concernant la réalisation des prélèvements biologiques y compris les règles d identification du patient

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI. BD VACUTAINER Systèmes pour prélèvement veineux INS-MU

NOTICE D EMPLOI. BD VACUTAINER Systèmes pour prélèvement veineux INS-MU BD VACUTAINER Systèmes pour prélèvement veineux NOTICE D EMPLOI Laboratoire Lefaure-Petit, Epinal Laboratoire Culard, Epinal Laboratoire Sudour, Golbey Laboratoire Vicarini-Giretti, Remiremont Laboratoire

Plus en détail

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR II-0 INDEX SECTION II Pages Section relative au préleveur Heures d ouvertures des laboratoires pour clients externes Requête régionale II-2 II-2 II-3 Informations requises

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES REACTIONS AUX PRODUITS DE CONTRASTE

OBSERVATOIRE DES REACTIONS AUX PRODUITS DE CONTRASTE SFR - CIRTACI OBSERVATOIRE DES REACTIONS AUX PRODUITS DE CONTRASTE Version téléchargeable sur le site web : www.sfrnet.org Rubrique : Groupe de travail CIRTACI Nous vous suggérons de disposer ce document

Plus en détail

Lire attentivement les instructions avant de procéder au prélèvement de votre échantillon sanguin.

Lire attentivement les instructions avant de procéder au prélèvement de votre échantillon sanguin. Lire attentivement les instructions avant de procéder au prélèvement de votre échantillon sanguin. Précautions et Restrictions Ne pas suivre toutes les instructions peut fortement affecter l exactitude

Plus en détail

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences Les différentes Immobilisations Aux Urgences Stéphane Courteaud Infirmier Service des Urgences C.H.P. Claude Gallien 20 route de boussy 91480 Quincy sous Sénart Principes de bases Dans la plus part des

Plus en détail

MANUEL DE PRÉLÈVEMENT

MANUEL DE PRÉLÈVEMENT 2013 MANUEL DE PRÉLÈVEMENT Horaires d ouverture du laboratoire : Du lundi au vendredi de 8 à 18h00, sans interruption Le samedi et dimanche matin de 8h00 à 12h00 (Service d astreinte assuré 24h/24 et 7j/7)

Plus en détail

www.laboplus.fr Réf: B1 SEL PREL PR.001-V20

www.laboplus.fr Réf: B1 SEL PREL PR.001-V20 www.laboplus.fr Réf: B1 SEL PREL PR.001-V20 Historique Nature de la modification 01 Création 02 Ajout de l Avant-propos 03 Révision globale Ajout guide d utilisation des tubes (Annexe) 04 Mise à jour du

Plus en détail

Désobstruction d un cathéter veineux central

Désobstruction d un cathéter veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 14 Désobstruction d un cathéter veineux central 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-93 DU 21 OCTOBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2015-93 DU 21 OCTOBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2015-93 DU 21 OCTOBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES RENSEIGNEMENTS PRATIQUES Les modalités de prélèvement, de conservation, de transport des échantillons biologiques doivent répondre aux dispositions obligatoires du Guide de Bonne Exécution des Analyses

Plus en détail

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique»

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» Anne-Marie Béduchaud Responsable Hygiène gestion du risque Polyclinique de Poitiers/Clinique Saint Charles/HAD 18032015 Qu est ce

Plus en détail

LES INFILTRATIONS DEFINITION LES QUESTIONS. Dr Patrick FERRAND Mai 2003

LES INFILTRATIONS DEFINITION LES QUESTIONS. Dr Patrick FERRAND Mai 2003 1 LES INFILTRATIONS Dr Patrick FERRAND Mai 2003 DEFINITION Sens strict = injections intra articulaires d un corticoïde. Définition élargie : «infiltrations» = toutes les injections locales d un dérivé

Plus en détail

Méthode de moulage d oreille spécifique

Méthode de moulage d oreille spécifique Guide d utilisation V2.1 Juillet 2015 Méthode de moulage d oreille spécifique Avant de commencer, merci de prendre un moment pour lire cette notice dans son intégralité et de suivre les étapes décrites

Plus en détail

la protéine pegvisomant. PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS pegvisomant pour injection

la protéine pegvisomant. PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS pegvisomant pour injection PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr SOMAVERT* pegvisomant pour injection Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la monographie publiée par suite de l homologation

Plus en détail

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Étapes pré-éxécutoires Mesurer la glycémie capillaire Étapes pré-éxécutoires Retirer l insuline du congélateur Comparer l étiquette avec

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION. Le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins

NOTICE D'INFORMATION. Le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins NOTICE D'INFORMATION Le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins Seules les personnes possédant les diplômes mentionnés dans l arrêté du 21 octobre 1992 fixant la liste des titres

Plus en détail

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux Situation sur le terrain Comment procéder sans risque à des écouvillonnages oraux (prélèvements de salive) chez des patients décédés, que l on suspecte d être infectés par le virus Ebola Étape 1: Rassembler

Plus en détail

SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE FISTULE ARTÉRIOVEINEUSE

SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE FISTULE ARTÉRIOVEINEUSE SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE FISTULE ARTÉRIOVEINEUSE Unité de dialyse Pour vous, pour la vie Madame, monsieur, Votre fistule artérioveineuse relie une artère à une veine superficielle de votre bras.

Plus en détail

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Références Ayral X. Les infiltrations. Les techniques. Ed JBH santé, 001. Baron D. Les gestes en rhumatologie. Montpellier, Sauramps Médical, 00. Bardin

Plus en détail

PRELEVEMENT ET CONSERVATION DES ECHANTILLONS INDEX

PRELEVEMENT ET CONSERVATION DES ECHANTILLONS INDEX v5 1 PRELEVEMENT ET CONSERVATION DES ECHANTILLONS INDEX 1. Bonne pratique de prélèvements...2 1.1 Avantages des prélèvements sous vides par rapport à la seringue...2 1.2 Préparation du patient:...2 1.3

Plus en détail

UN ACCÈS VASCULAIRE POUR

UN ACCÈS VASCULAIRE POUR UN ACCÈS VASCULAIRE POUR L HÉMODIALYSE Qu est-ce que c est? Pour vous, pour la vie Madame, monsieur, Votre médecin vous a informé de la nécessité de recevoir des traitements d hémodialyse pour remplacer

Plus en détail

HEMOVIGILANCE ET SECURITE TRANSFUSIONNELLE IDENTITOVIGILANCE

HEMOVIGILANCE ET SECURITE TRANSFUSIONNELLE IDENTITOVIGILANCE HEMOVIGILANCE ET SECURITE TRANSFUSIONNELLE IDENTITOVIGILANCE Hémovigilance Historique Traçabilité des produits sanguins: enregistrer la preuve de la transfusion de telle poche pour tel patient Effets indésirables

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ Laboratoires Manuel qualité

MANUEL QUALITÉ Laboratoires Manuel qualité MANUEL QUALITÉ Laboratoires Manuel qualité Laboratoires Politique sur l'identification des échantillons et des requêtes d'analyses de laboratoire Numéro: POL-L0-MQ-21 Onglet: Gestion des analyses de laboratoire

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr STELARA ustekinumab injection Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie d une «Monographie de produit» publiée à la suite de l approbation

Plus en détail

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM)..

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM).. 180, boulevard Haussmann 75389 PARIS CEDEX 08 téléphone 01 53 89 32 00 CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX ENTRE : Le laboratoire de biologie

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ANNEXES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS Les référentiels d activités et de compétences du métier de manipulateur d électroradiologie médicale ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

SP32 02-80M SP32 02-80E INFORMATIONS TECHNIQUES. Instructions de montage et de mise en service À l'usage des professionnels de la branche

SP32 02-80M SP32 02-80E INFORMATIONS TECHNIQUES. Instructions de montage et de mise en service À l'usage des professionnels de la branche INFORMATIONS TECHNIQUES Instructions de montage et de mise en service À l'usage des professionnels de la branche SP32 02-80M SP32 02-80E Caractéristiques techniques : ELECTRIQUES HYDRAULIQUES MECANIQUES

Plus en détail

Fiche de préconisation n B1

Fiche de préconisation n B1 Fiche de préconisation n B1 Cortisol Prélèvement réalisé entre 7h et 9h de préférence (taux maximal le matin). Patient au repos depuis 15 min Noter l heure impérativement Eviter le stress Prise de corticothérapie

Plus en détail

EXPLORATION DES REACTIONS D ANAPHYLAXIE AUX PRODUITS DE CONTRASTE Réactions immédiates dans l heure qui suit l injection

EXPLORATION DES REACTIONS D ANAPHYLAXIE AUX PRODUITS DE CONTRASTE Réactions immédiates dans l heure qui suit l injection SFR - CIRTACI EXPLORATION DES REACTIONS D ANAPHYLAXIE AUX PRODUITS DE CONTRASTE Réactions immédiates dans l heure qui suit l injection Version téléchargeable sur le site web : www.sfrnet.org Rubrique :

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

Urgent: Mesure corrective pour dispositif

Urgent: Mesure corrective pour dispositif HOYA CORPORATION PENTAX Life care Division 08. April 2014 Réf: FSCA-PMJ-14-02-1 Mesure corrective Annexe au manuel d utilisation pour un usage approprié des accessoires d endoscopie avec les vidéo écho-endoscopes

Plus en détail

Simples. Fiables. Tegaderm. Réputés. de pellicule transparente. Gamme de pansements. Gamme de pansements de pellicule transparente Tegaderm MC 3M MC

Simples. Fiables. Tegaderm. Réputés. de pellicule transparente. Gamme de pansements. Gamme de pansements de pellicule transparente Tegaderm MC 3M MC Gamme de pansements de transparente Tegaderm MC 3M MC Directives d application et de retrait Gamme de pansements de transparente Tegaderm MC Simples. Fiables. Réputés. Pansements de transparente Tegaderm

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements Sanguins mode opératoire C2MOPSANG

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements Sanguins mode opératoire C2MOPSANG Version : ACR 02 Date de validation : 21/01/2013 Type de texte : Mode opératoire Date de mis en application : 21/01/2013 Intervenants Dates Visas Auteur COUCHARD Sylvie 30/11/2012 Vérification SOUCHET

Plus en détail

À remettre aux patientes. L essentiel à retenir pour l auto-injection avec le stylo injecteur pour le traitement de l infertilité

À remettre aux patientes. L essentiel à retenir pour l auto-injection avec le stylo injecteur pour le traitement de l infertilité À remettre aux patientes L essentiel à retenir pour l auto-injection avec le stylo injecteur pour le traitement de l infertilité Le traitement de l infertilité que vous a prescrit votre médecin peut être

Plus en détail

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir L'application externe d'un tissu de forme et de dimension Variables, disposé en fonction de la région et des buts de son application. Les bandages sont une technique

Plus en détail

Visite du laboratoire d'analyses d'issoudun

Visite du laboratoire d'analyses d'issoudun Visite du laboratoire d'analyses d'issoudun Sommaire : Présentation de l'entreprise Accueil et secrétariat Salle de prélèvements Tri Centrifugation L'analyse biochimique et microbiologique et l'hygiène

Plus en détail

Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2)

Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2) Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2) UE 4.4S2 thérapeutique et contribution au diagnostic médical Irène BURNET Cadre de Santé (1) Nicole FINANCE Etudiante Cadre de Santé (IFCS Besançon)

Plus en détail

GESTES TECHNIQUES CHEZ LE PATIENT DIABETIQUE

GESTES TECHNIQUES CHEZ LE PATIENT DIABETIQUE Page 1/6 Versio n Nom et fonction 00 ME BRASSART Cadre de Santé MC BEAUFILS Pharmacien 01 02 03 MEBRASSART MC.BEAUFILS Le Groupe hygiène-soins Rédaction Vérification Approbation Date Visa Nom et fonction

Plus en détail

Utilisation de la souris

Utilisation de la souris 1 Utilisation de la souris Tout comme vous vous servez des mains pour interagir avec des objets dans l environnement physique, vous pouvez utiliser la souris pour interagir avec des éléments sur l écran

Plus en détail

Introduction

Introduction 1 Introduction Définition Un prélèvement sanguin par voie veineuse consiste à ponctionner une veine avec une aiguille appropriée afin de recueillir un échantillon de sang veineux dans un tube à prélèvement

Plus en détail

Chapitre 12 Pratiques de sécurité standard dans le laboratoire de microbiologie

Chapitre 12 Pratiques de sécurité standard dans le laboratoire de microbiologie Chapitre 12 Pratiques de sécurité standard dans le laboratoire de microbiologie Le personnel de laboratoire travaillant en contact avec des agents infectieux peut contracter des infections par le biais

Plus en détail

Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis

Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis Education des patients immunodéprimés traités par immunoglobulines Copol Edith IDE, Hôpital St Louis Sommaire I- Préambule II- Cas de Mme B III- Education du patient IV- Suivi à domicile V-Conclusion I.Préambule

Plus en détail

Torse Chester. Pour l entraînement aux soins à apporter aux cathéters centraux à demeure. Mode d emploi

Torse Chester. Pour l entraînement aux soins à apporter aux cathéters centraux à demeure. Mode d emploi Torse Chester Pour l entraînement aux soins à apporter aux cathéters centraux à demeure Mode d emploi 1 Merci d avoir choisi le Torse Chester pour vos formations. Le Torse Chester permet aux médecins et

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 3. FORME PHARMACEUTIQUE 4. DONNEES CLINIQUES 4.1. Indications thérapeutiques 4.2.

Plus en détail

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement NOM Compétitions Catégorie Date Classement Prénom Date de naissance Année Catégorie N de licence et Etablissement 2 3 Résultats (Niveau et Date) Meilleure performance Sorties (en milieu naturel) En moulinette

Plus en détail

PRELEVEMENT de SANG par PONCTION VEINEUSE

PRELEVEMENT de SANG par PONCTION VEINEUSE Cours pour les Ateliers de pratiques professionnels Jean-Michel Rossier 2013 PRELEVEMENT de SANG par PONCTION VEINEUSE Objectifs du cours Etre capable de réaliser une ponction veineuse avec prélèvement

Plus en détail

Audit des pratiques d hygiène en établissements médico-sociaux: l expérience de la région Champagne-Ardenne

Audit des pratiques d hygiène en établissements médico-sociaux: l expérience de la région Champagne-Ardenne Audit des pratiques d hygiène en établissements médico-sociaux: l expérience de la région Champagne-Ardenne Véronique Bussy-Malgrange Martine Blassiau Journée interrégionale de formation CClin-Est-Resclin,

Plus en détail

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Cathéter veineux central sans valve (irrigation avec héparine) Vous devez prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable. Cette fiche vous

Plus en détail

INFIRMIÈRE AUXILIAIRE

INFIRMIÈRE AUXILIAIRE Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE AUXILIAIRE SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS, INFIRMIÈRE EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

DIRECTIVES POUR L AGENT A SON DOMICILE OU SUR SON LIEU DE TRAVAIL

DIRECTIVES POUR L AGENT A SON DOMICILE OU SUR SON LIEU DE TRAVAIL CHU DE LIEGE Direction Médicale Sites : Sart-Tilman N.-D. des Bruyères Ourthe-Amblève Brull Aywaille Titre : Procédure de prise en charge des membres du personnel du CHU suspects de grippe A H1N1v2009.

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION KwikPen Dispositif d administration d insuline MANUEL D UTILISATION Lilly VEUILLEZ LIRE CES INSTRUCTIONS AVANT L UTILISATION Introduction Le stylo KwikPen a été conçu pour une utilisation facile. Il s

Plus en détail

Guide de Massage Visage & Main

Guide de Massage Visage & Main Guide de Massage Visage & Main Massage du Visage Le massage du visage est considéré comme le plus ancien remède en médecine chinoise. Pratiqué régulièrement, il permet de garder un visage frais et resplendissant

Plus en détail

III9/MO-LAB-07 Version N 01 Mode Opératoire HEMOCUE Hb 201+

III9/MO-LAB-07 Version N 01 Mode Opératoire HEMOCUE Hb 201+ III9/MO-LAB-07 Version N 01 Mode Opératoire HEMOCUE Hb 201+ CH - NIORT Laboratoire de biologie I OBJET : Description du mode d utilisation de l Hemocue Hb201+ pour la détermination du taux d hémoglobine

Plus en détail

Soins de santé 3M Canada Case postale 5757 London (Ontario) N6A 4T1 1 800 364-3577 www.3m.com/healthcare

Soins de santé 3M Canada Case postale 5757 London (Ontario) N6A 4T1 1 800 364-3577 www.3m.com/healthcare 3 Soins de santé 3M Canada Case postale 5757 London (Ontario) N6A 4T1 1 800 364-3577 www.3m.com/healthcare 3M, Scotchcast et Primacast sont des marques de commerce de 3M, utilisées sous licence au Canada.

Plus en détail

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant. Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient.

Plus en détail

Dossier: Quelle est la différence entre le P 650 (ADR) et le PI 650 (IATA)?

Dossier: Quelle est la différence entre le P 650 (ADR) et le PI 650 (IATA)? DECEMBRE 2015 Dossier: Quelle est la différence entre le P 650 (ADR) et le PI 650 (IATA)? Aussi bien l instruction d emballage 650 de l ADR que celle de l IATA impose certaines exigences aux emballages

Plus en détail

F-Identification des échantillons

F-Identification des échantillons F-Identification des échantillons L identification des échantillons doit être effectuée par le préleveur au moment du prélèvement. «Décret n 2002-660 du 30 avril 2002, Art.20-5- Les prélèvements destinés

Plus en détail