Réduction FILLON à compter du 01/01/2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réduction FILLON à compter du 01/01/2011"

Transcription

1 Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 La loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 modifie le calcul de la réduction Fillon : - celle-ci est désormais annualiser. - les montants permettant de calculer la réduction Fillon sont déterminés en fonction de l année civile. La loi de finance de la sécurité sociale modifie notamment l article L du code de la sécurité sociale. Extrait de l Article L241-13, avant modification par la loi de finance : Extrait de l Article L241-13, après modification par la loi de finance : En l absence de circulaire ACOSS à ce jour, et suite aux modifications apportés à l article L , notamment : - suppression de la référence à l article L (faisant référence au brut abattu), - ajout des mots «gains et rémunérations inférieurs au salaire minimum de croissance majoré de 60%», il semblerait que les salaires bruts (et non bruts abattus) supérieurs au SMIC majoré de 60% ne puissent bénéficier de réduction dégressive. Par exemple, un salarié : - bénéficiant d un abattement pour frais professionnels de 10%, - ayant un salaire brut de 2200 (salaire supérieur au SMIC majoré de 60% : 1.6x1365 = 2184 ) ne pourrait bénéficier de la réduction, malgré que le salaire soumis à cotisation soit inférieur au SMIC majoré de 60% : % = 1980 < (1,6 x1365). Le décret n du 31/12/2010 précise les modalités de calcul de la réduction. Extrait : Article 1 Le code de la sécurité sociale est ainsi modifié : 1 L article D est remplacé par les dispositions suivantes : «Art. D I. - Le coefficient mentionné au III de l article L est déterminé par application de la formule suivante : «Coefficient = (0,26/0,6) (1,6 SMIC calculé pour un an/ rémunération annuelle brute 1). «Pour les employeurs de un à dix-neuf salariés mentionnés au quatrième alinéa du III de l article L , le coefficient fixé au premier alinéa est déterminé par application de la formule suivante : «Coefficient = (0,281/0,6) (1,6 SMIC calculé pour un an / rémunération annuelle brute 1) «Le résultat obtenu par application de l une ou l autre de ces formules est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. Pour les entreprises de un à dix-neuf salariés, il est pris en compte pour une valeur égale à 0,2810 s il est supérieur à 0,2810. Pour les entreprises de plus de dix-neuf salariés, il est pris en compte pour une valeur égale à 0,2600 s il est supérieur à 0,2600. «Le montant de la rémunération annuelle brute à prendre en compte est défini selon les modalités prévues au III de l article L «Sous réserve des dispositions prévues par les aliénas suivants, le montant annuel du salaire minimum de croissance à prendre en compte est égal à fois le salaire minimum de croissance prévu par l article L du code du travail ou à la somme de douze fractions identiques correspondant à sa valeur multipliée par les 52/12 de la durée légale hebdomadaire. ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 1 / 28

2 «Pour les salariés travaillant à temps partiel ou dont la rémunération contractuelle n est pas fixée sur la base de la durée légale ainsi que pour les salariés n entrant pas dans le champ d application de l article L du code du travail, le montant du salaire minimum de croissance ainsi déterminé est corrigé à proportion de la durée de travail ou de la durée équivalente au sens de l article L du code du travail ou de l article L du code rural et de la pêche maritime, hors heures supplémentaires et complémentaires au sens de l article 81 quater du code général des impôts, inscrite à leur contrat de travail au titre de la période où ils sont présents dans l entreprise et rapportée à celle correspondant à la durée légale du travail. «En cas de suspension du contrat de travail avec paiement intégral de la rémunération brute du salarié, la fraction du montant du salaire minimum de croissance correspondant au mois où le contrat est suspendu est prise en compte pour sa valeur déterminée dans les conditions ci-dessus. «Pour les salariés entrant dans le champ d application de l article L susmentionné qui ne sont pas présents toute l année ou dont le contrat de travail est suspendu sans paiement de la rémunération ou avec paiement partiel de celle-ci, la fraction du montant du salaire minimum de croissance correspondant au mois où a lieu l absence est corrigée selon le rapport entre la rémunération versée et celle qui aurait été versée si le salarié avait été présent tout le mois, hors éléments de rémunération qui ne sont pas affectés par l absence. Le salaire minimum de croissance est corrigé selon les mêmes modalités pour les salariés n entrant pas dans le champ d application de l article L susmentionné dont le contrat de travail est suspendu avec paiement partiel de la rémunération. «Si un des paramètres de détermination du montant annuel du salaire minimum de croissance à prendre en compte évolue en cours d année, sa valeur annuelle est égale à la somme des valeurs déterminées par application des règles précédentes pour les périodes et postérieure à l évolution. «II. Pour les salariés en contrat de travail temporaire mis à disposition au cours d une année auprès de plusieurs entreprises utilisatrices, le coefficient mentionné au I est déterminé pour chaque mission. «Pour les salariés en contrat à durée déterminée auprès d un même employeur, le coefficient mentionné au I est déterminé pour chaque contrat. «III. Pour l application du cinquième alinéa du III de l article L , le temps de travail effectué sur l année auprès des membres de ces groupements qui ont un effectif de dix-neuf salariés au plus s apprécie en fonction du rapport entre la durée du travail auprès de ces membres inscrite à leur contrat ou à leur convention de mise à disposition et la durée totale du travail effectuée sur l année.» ; 2 Après l article D , les articles D et D sont rétablis et ainsi rédigés : «Art. D Le montant de la réduction prévue à l article L appliquée par anticipation aux cotisations dues au titre des rémunérations versées au cours d un mois civil est égal au produit de la rémunération mensuelle par le coefficient mentionné au I de l article D calculé selon les modalités prévues au même article à l exception du montant du salaire minimum de croissance et de la rémunération qui sont pris en compte pour un mois. «Art. D Les cotisations dues au titre du dernier mois ou du dernier trimestre de l année tiennent compte, le cas échéant, de la régularisation du différentiel entre la somme des montants de la réduction mentionnée à l article L appliquée par anticipation pour les mois précédents de l année et le montant de cette réduction calculée pour l année. En cas de cessation du contrat de travail en cours d année, la régularisation s opère sur les cotisations dues au titre du dernier mois ou trimestre d emploi. «Une régularisation progressive des cotisations peut être opérée en cours d année, d un versement à l autre, en faisant masse, à chaque échéance, des éléments nécessaires au calcul de la réduction sur la période écoulée depuis le premier jour de l année ou à dater de l embauche si elle est postérieure.» ; 3 L article D est remplacé par les dispositions suivantes : «Art. D Le taux mentionné au IV de l article L est fixé à 10 %.» ; 4 A l article D , la référence «L ,» est supprimée et les mots : «, le coefficient issu de l application de la formule de calcul prévue à l article D et, le cas échéant,» sont remplacés par le mot : «et». Article 2 Au cinquième alinéa de l article D du code rural et de la pêche maritime, les mots : «dans les conditions prévues à l article L et au I de l article D du code de la sécurité sociale» sont remplacés par les mots : «dans les conditions prévues à l article D du code de la sécurité sociale». Article 3 Le ministre du travail, de l emploi et de la santé, le ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat, porte-parole du Gouvernement, et le ministre de l agriculture, de l alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l aménagement du territoire sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française et entrera immédiatement en vigueur. ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 2 / 28

3 FORMULE APPLICABLE POUR LE CALCUL DU COEFFICIENT AU 01/01/2011 : - Entreprise de plus de 19 salariés : (0,26/0,6) (1,6 SMIC calculé pour un an/ rémunération annuelle brute 1) - Entreprise de moins de 19 salariés : (0,281/0,6) (1,6 SMIC calculé pour un an / rémunération annuelle brute 1) Le coefficient obtenu est arrondi à 4 décimales. I DETERMINATION DU SMIC A PRENDRE EN COMPTE 1- Cas Général : Le montant annuel du SMIC à prendre en compte est égal à 1820 fois le SMIC prévu à l article L du code du travail. Soit pour 2011 : - Valeur annuelle : 9 x 1820 = Valeur mensuelle : 16380/12 = Temps partiel : Le montant annuel du SMIC est corrigé à proportion de la durée du travail inscrite à leur contrat de travail et rapportée à celle correspondant à la durée légale du travail. Soit pour un salarié dont la durée mensuelle inscrite au contrat est de 130h : - Valeur annuelle : 9 x 1820 x 130 = 14039,69 151,67 - Valeur mensuelle : 14039,69/12 = 1169,97 3- Horaire d Equivalence : Le montant annuel du SMIC est corrigé à proportion de la durée d équivalence. Soit pour une durée d équivalence de 186,33h : - Valeur annuelle : 9 x 1820 x 186,33 = 20123,97 151,67 - Valeur mensuelle : 20123,97/12 = 1676,93 4- Entrée/Sortie en cours d année ou de mois, suspension du contrat avec ou sans partiel de salaire : La fraction mensuelle du SMIC où a lieu l absence est corrigée selon le rapport entre la rémunération versée sur le mois et la rémunération qui aurait été versée si le salarié avait été présent tous le mois, hors éléments de rémunération qui ne sont pas affectés par l absence. Soit pour un salarié à temps complet entré le 10/01/2011, dont la rémunération habituelle est de 1650,84 (151,67 x 10,884) et qui a une rémunération de 1242,86 pour le mois, décomposé de la manière suivante : - Salaire de base : 1142,86 - Prime non affectée par l absence : 100 Le SMIC sera corrigé de la manière suivante : SMIC habituel du mois x Salaire Versée impactée par l absence, soit dans ce cas : 1365 x 1142,86 = 944,98 Salaire habituel impactée par l absence 1650,84 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 3 / 28

4 5- Salariés en Contrat à Durée Déterminée : Le SMIC est calculé selon les modalités citées ci-dessus, mais pour ces salariés le coefficient est déterminé pour chaque contrat dans la limite de l année civile. 6- Salariés hors champ d application de la mensualisation : Pour les salariés qui n entrent pas dans le champ de la mensualisation, le montant du SMIC est corrigé à proportion de la durée de travail inscrite à leur contrat de travail et rapportée à celle correspondant à la durée légale du travail. Soit pour un saisonnier employé sur le mois de janvier 2011, et qui effectue 9h par jour du lundi au vendredi (189h) : - Valeur annuelle : 9 x 1820 x 189 = 20411,55 151,67 - Valeur mensuelle : 20411,55 / 12 = 1700,96 Pour que le logiciel calcule correctement le SMIC à prendre en compte, vous devez impérativement : - renseigner la condition emploi dans la fiche employé (Intermittent, Saisonnier, ou Domicile) - saisir au bulletin de salaire le nombre d heure effectué sur le mois dans l élément variable «Heure de Base». 7- Salariés non rémunérés selon une durée de travail : Le décret n apporte pas de nouveaux éléments de calculs pour ces cas. Il semble possible d appliquer les modalités de calcul préconisé depuis octobre 2007 (circ. ACOSS ): Si l employeur peut déterminer le nombre de jours de travail auxquels se rapporte la rémunération versée : le SMIC est reconstitué selon la formule utilisée pour les salariés n effectuant pas un mois complet, d après la circulaire , c'est-à-dire : Dans ce cas pour un VRP qui effectue 5 jours de travail, le calcul du SMIC sera le suivant : 1365 x (5 x35/5) = 315 Si l employeur ne peut pas déterminer le nombre de jours de travail auxquels se rapporte la rémunération versée : on considère que le salarié est à temps plein et les règles suivantes s appliquent : - Le SMIC pris en compte est égale à 1365 si la durée de l établissement est égale à la durée légale. - Le SMIC pris en compte est corrigé si la durée du travail conventionnelle de l établissement est inférieure à la durée légale. ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 4 / 28

5 II DEFINITION DE LA REMUNERATION Rémunération pour déterminer le montant de la réduction : La rémunération annuelle brute soumise à cotisations sur laquelle est appliqué le coefficient. Rémunération pour déterminer le coefficient : Rémunération brute annuelle soumise à cotisation du salariés hors : - heures complémentaires et supplémentaires dans la limite des taux de 25% et 50% - rémunération des temps de pause, d habillage et de déshabillage versée en application d une convention ou d un accord collectif étendu en vigueur au 11/10/2007. III APPLICATION MENSUELLE ET REGULARISATION La réduction peut être appliquée de manière mensuelle, selon les mêmes modalités de calcul à l exception du montant du SMIC et de la rémunération qui sont pris en compte pour un mois. La régularisation peut se faire de manière progressive ou annuelle. Dans DiaPaie la régularisation se fera toujours de manière progressive. IV MISE EN PLACE DANS DIA PAIE Les rubriques suivantes permettent le calcul de la réduction Fillon : Type Rubriques Libellé Description V Rémunération mensuelle brute pour Fillon Définie la rémunération mensuelle totale brute pour Fillon hors heures supplémentaires, complémentaires, temps de pause, d habillage, et de déshabillage. V Rémunération Brute Fillon avec neutralisation des H Equivalences Détermine la rémunération mensuelle hors majoration des heures d équivalence et hors heures supplémentaires, complémentaires, temps de pause, d habillage et de déshabillage. V Smic pour Fillon Elle définie la valeur du Smic à prendre en compte pour le mois. V Smic Fillon non rémunéré selon une durée Calcule la valeur du Smic à prendre en compte pour le mois pour les salariés non rémunérés selon une durée. V Coefficient Fillon Calcule le coefficient Fillon à appliquer de manière V Coefficient Fillon avec neutralisation des H Equiv annuelle. Calcule le coefficient annuel mais sans prise en compte de la majoration des heures d équivalences C Réduction Fillon Calcule la réduction à appliquer pour le mois en fonction du coefficient annuel, de la rémunération annuelle et des réductions déjà appliquées sur le ou les mois antérieurs. C Réduction Fillon avec neutralisation des H Equivalences Calcule la réduction mensuelle résultant de la majoration des Heures d'equivalences, calculé en fonction du coefficient annuel, de la rémunération annuelle et des réductions déjà appliquées ment. >> Mise en place des cas suivants dans Dia-Paie >> voir le présent document page 1 Cas Général 6 2 Temps Partiel 10 3 Horaire d équivalence (Transport) 12 4 a Entrée/Sortie en cours de mois ou d année 16 4 b Suspension du contrat avec maintien partiel 18 5 Salarié en Contrat à Durée Déterminé 20 6 Hors Mensualisation 23 7 Salarié non rémunéré selon une durée de travail 25 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 5 / 28

6 1- Cas Général Janvier 2011 Dans une entreprise de plus de 19 salariés un salarié est à temps complet et bénéficie d un salaire mensuel de Bulletin de salaire pour Janvier : Détermination de la rémunération pour le calcul du coefficient : Calcul du coefficient : La réduction s applique car la rémunération est inférieure au SMIC majoré de 60% : 1400 < (1.6 x 1365) (0,26/0,6) x (1,6 x (1365/1400) 1) = 0, arrondi à 4 décimales : 0,2427 Calcul de la réduction : Rémunération Coeff. Réduction annuelle Réduction cumulée Réduction pour le mois annuelle annuel , x 0,2427 = 339, ,78 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 6 / 28 Cas général

7 Février 2011 Ce même salarié a fait sur le mois 8 heures supplémentaires, et bénéficie d une prime exceptionnelle de 200. Bulletin de salaire pour Février : Détermination de la rémunération pour le calcul du coefficient : 1692,31 92,31 = Calcul du coefficient pour l année : La réduction s applique car la rémunération est inférieure au SMIC majoré de 60% : 3000 < (1.6 x 1365 x 2) (0,26/0,6) x (1,6 x (2730/3000) 1) = 0,1976 arrondi à 4 décimales : 0,1976 Les valeurs concernant la rémunération et le SMIC pris en compte pour le calcul FILLON apparaissent au niveau des valeurs intermédiaires pour le mois. Mais le calcul du coefficient s appuie sur les valeurs cumulées. Pour vérifier les valeurs cumulées prise en compte par le programme pour la rémunération et le SMIC, procédez de la manière suivante : 1. Se positionner sur la rubrique du coefficient Fillon par exemple) 2. Faire un clic droit sur la rubrique et choisir «Détail Calcul» 3. Se positionner au début de la formule, et vérifier les deux variables : REMUFILLON.CUMUL et SMIFILLON.CUMUL ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 7 / 28 Cas général

8 Calcul de la réduction : Coeff. Réduction cumulée Rémunération Annuelle Réduction annuelle Réduction pour le mois Annuel ,31 = 3092,31 0, ,31 x 0,1976 = 611,04 339,78 611,04 339,78 = 271,26 < Afin de vérifier le cumul des rémunérations prises en compte dans le calcul de la réduction, appliquez la même méthode qu indiquée précédemment, et vérifiez dans la formule la variable BASEFILLON.CUMUL Mars 2011 Ce même salarié bénéficie d une prime exceptionnelle de 800. Bulletin de salaire pour Mars : Détermination de la rémunération pour le calcul du coefficient : Calcul du Coefficient pour l année : La réduction s applique car la rémunération est inférieure au SMIC majoré de 60% : 5200 < (1.6 x 1365 x 3) (0,26/0,6) x (1,6 x (4095/5200) 1) = 0,11266 arrondi à 4 décimales : 0,1127 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 8 / 28 Cas général

9 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction : Rémunération Annuelle Coeff. Réduction cumulées Réduction annuelle Annuel Réduction pour le mois , = 5292,31 0, ,31 x 0,1127 = 596,44 611,04 596,44 611,04 = -14,60 Sur ce mois il y a une régularisation positive de la réduction sur le bulletin de salaire. ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 9 / 28 Cas général

10 2- Temps Partiel Janvier 2011 Dans une entreprise de plus de 19 salariés un salarié effectue 130h par mois pour un salaire mensuel de 1200 par mois, sur ce mois il bénéficie par ailleurs d un prime de 700. Bulletin de salaire pour Janvier : Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : Le salarié travaillant à temps partiel à raison de 130h par mois son SMIC mensuel sera de : - Valeur annuelle : 9 x 1820 x 130 = 14039,69 151,67 - Valeur mensuelle : 14039,69/12 = 1169, , ,97 Calcul du Coefficient : (0,26/0,6) x (1,6 x (1169,97/1900) 1) = arrondi à 0 Calcul de la réduction : Sur ce mois le salarié ne bénéficie d aucune réduction. ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 10 / 28 Salarié à temps partiel

11 Février 2011 Aucune rémunération supplémentaire sur ce mois, le salarié bénéficie de son salaire habituel de Bulletin de salaire pour Février : Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : Calcul identique au mois précédant. 1169, , ,94 Calcul du Coefficient pour l année : (0,26/0,6) x (1,6 x (2339,94/3100) 1) = 0,09000 arrondi à 4 décimales : 0,0900 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction : Coeff. Réduction cumulées Rémunération Annuelle Réduction annuelle Réduction pour le mois Annuel = , x 0,0900 = = 279 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 11 / 28 Salarié à temps partiel

12 3- Horaire d équivalence Dans une entreprise du transport un salarié a un horaire d équivalence de 169h par mois. Son salaire est de 2051,57 par mois, dont 51,27 de majoration pour heures d équivalences. Janvier 2011 Le salarié effectue sur une semaine 5 heures supplémentaires, 4 heures majorées au taux légal de 25% et 1 heure majorée au taux conventionnel de 50%. Bulletin de salaire pour Janvier : Détermination de la rémunération : o Total pour le calcul du coefficient Rémunération brute Heures supplémentaires majorées aux taux légal : 2128,19 59,17 14,79 = 2054, , ,23 o Rémunération hors majoration pour heures d équivalences pour le calcul du coefficient Rémunération brute Heures supplémentaires majorées aux taux légal Majoration Heures Equivalences : 2128,19 59,17 14,79 51,27 = 2002, , ,96 Le montant annuel du SMIC est corrigé à proportion de la durée d équivalence. - Valeur annuelle : 9 x 1820 x 169 = 18251,59 151,67 - Valeur mensuelle : 18251,59/12 = 1520, , ,97 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 12 / 28 Salarié en horaire d équivalence

13 Calcul du Coefficient o pour l année : (0,26/0,6) x (1,6 x (1520,97/2054,23) 1) = 0,0800 arrondi à 4 décimales : 0,0800 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON o avec neutralisation de la majoration pour heures d équivalences : (0,26/0,6) x (1,6 x (1520,97/2002,96) 1) = 0,09315 arrondi à 4 décimales : 0,0932 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction Coeff. Réduction cumulées Rémunération Annuelle Réduction annuelle Réduction pour le mois Annuel 2128,19 0, ,19 x 0,08 = 170, ,26-0 = 170,26 Calcul de la réduction avec neutralisation de la majoration pour Heures d équivalences : Dans ce calcul est pris également en compte la réduction appliquée sans neutralisation des heures d équivalences Coeff. Réduction cumulées Rémunération Annuelle Réduction annuelle Réduction pour le mois Annuel 2128,19 0, ,19 x 0,0932 = 198, ,35 170,26 = 28,09 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 13 / 28 Salarié en horaire d équivalence

14 Février 2011 Le salarié n effectue pas d heures supplémentaires, mais bénéficie d une prime de 500. Bulletin de salaire pour Février : Détermination de la rémunération totale pour le calcul du coefficient : 2551, , ,50 Détermination de la Rémunération hors majoration pour heures d équivalences pour le calcul du coefficient : Rémunération brute Heures supplémentaires majorées aux taux légal Majoration Heures Equivalences 2551,27 51,27 = , ,96 Le montant annuel du SMIC est corrigé à proportion de la durée d équivalence. - Valeur annuelle : 9 x 1820 x 169 = 18251,59 151,67 - Valeur mensuelle : 18251,59/12 = 1520, , , ,94 Calcul du Coefficient pour l année : (0,26/0,6) x (1,6 x (3041,94/4605,50) 1) = 0,02461 arrondi à 4 décimales : 0,0246 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 14 / 28 Salarié en horaire d équivalence

15 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul du Coefficient annuelle avec neutralisation de la majoration pour heures d équivalences : (0,26/0,6) x (1,6 x (3041,94/4502,96) 1) = 0,03504 arrondi à 4 décimales : 0,0350 Valeurs cumulés repris au niveau du coefficient FILLON : < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction Rémunération Coeff. Réduction cumulées Réduction annuelle Réduction pour le mois Annuelle Annuel 4679,46 0, ,46 x 0,0246 = 115,11 170,26 115,11-170,26 = -55,15 Sur ce mois il y a une régularisation positive de la réduction sur le bulletin de salaire. Calcul de la réduction avec neutralisation de la majoration pour Heures d équivalences : Dans ce calcul est pris également en compte la réduction appliquée sans neutralisation des heures d équivalences Rémunération Coeff. Réduction annuelle Réduction cumulées Réduction pour le mois Annuelle Annuel 4679,46 0, ,46 x 0,0350 = 163,78 28,09 163,78 115,11 28,09 = 20,58 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 15 / 28 Salarié en horaire d équivalence

16 4- Entrée/Sortie ou suspension du contrat de travail sans ou avec maintien partiel a- Entrée/Sortie en cours de mois et d année Un salarié entre dans une entreprise de plus de 19 salariés le 07/02/2011, sa durée de travail inscrite à son contrat est de 151,67, pour ce nombre d heure son salaire sera de Février 2011 Bulletin de Février 2011 : Sur ce mois il fait exceptionnellement 5 heures supplémentaire. Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : 1176, ,90 La fraction mensuelle du SMIC où a lieu l absence est corrigée selon le rapport entre la rémunération versée sur le mois et la rémunération qui aurait été versée si le salarié avait présent tous le mois, hors éléments de rémunération qui ne sont pas affectés par l absence. Dans ce cas il faut impérativement renseigner les valeurs intermédiaires et Dans : Saisir la valeur correspondant à la rémunération qui aurait versée si le salarié avait été présent tous le mois, hors éléments de rémunération qui ne sont pas affectés par l absence. Dans notre exemple nous saisissons 1700 qui correspond à son salaire pour un mois complet, hors heures supplémentaires car le salarié n en fait pas habituellement. Dans : Saisir la rémunération versée dans le mois hors éléments de rémunération qui ne sont pas affectés par l absence. Dans ce cas saisir 1176,90, qui correspond au salaire versée sans le montant des heures supplémentaires car celles-ci ne sont pas affectés par l absence car elles ne sont pas effectués habituellement. Dans le cas inverse où le salarié effectue habituellement des heures supplémentaires, il convient d en tenir compte dans les rémunérations habituelles et versées, car dans ce cas les heures supplémentaires sont affectées par l absence. ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 16 / 28 Entrée/sortie en cours de période

17 Le SMIC sera corrigé de la manière suivante : SMIC habituel du mois x Salaire Versée impactée par l absence Salaire habituel impactée par l absence Soit dans notre exemple : 1365 x = 1365 x 1176,90 / 1700 = 944,48 944, ,48 Calcul du Coefficient : (0,26/0,6) x (1,6 x (944,48/1176,90) 1) = 0,12307 arrondi à 0,1234 Calcul de la réduction : 1246,95 x 0,1234 = 153,87 Mars 2011 Aucune rémunération supplémentaire sur ce mois, le salarié bénéficie de son salaire habituel de Bulletin de salaire pour Mars : Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : , , , ,98 Calcul du Coefficient pour l année : (0,26/0,6) x (1,6 x (2309,98/2876,90) 1) = 0,12337 arrondi à 4 décimales : 0,1234 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 17 / 28 Entrée/sortie en cours de période

18 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction : Coeff. Réduction cumulées Rémunération Annuelle Réduction annuelle Réduction pour le mois Annuel 1246, = 2946,95 0, ,95 x 0,1234 = 363,65 153,87 363,65 153,87 = 209,78 b- Suspension du contrat avec maintien partiel de la rémunération Avril 2011 Ce même salarié est absent une semaine sur le mois, avec maintien partiel de la rémunération. Bulletin de Salaire d avril 2011 : Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : 1623, , ,79 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 18 / 28 Entrée/sortie en cours de période

19 La fraction mensuelle du SMIC où a lieu l absence est corrigée selon le rapport entre la rémunération versée sur le mois et la rémunération qui aurait été versée si le salarié avait été présent tous le mois, hors éléments de rémunération qui ne sont pas affectés par l absence. Dans ce cas il faut impérativement renseigner les valeurs intermédiaires et Dans : Saisir la valeur correspondant à la rémunération qui aurait versée si le salarié avait été présent tous le mois, hors éléments de rémunération qui ne sont pas affectés par l absence. Dans notre exemple nous saisissons 1700 ce qui correspond à son salaire pour un mois complet, hors heures supplémentaires car le salarié n en fait pas habituellement. Dans : Saisir la rémunération versée dans le mois hors éléments de rémunération qui ne sont pas affectés par l absence. Dans ce cas saisir 1423,89, ce montant correspond au salaire versée sous déduction de l absence et des IJSS. Le SMIC sera corrigé de la manière suivante : SMIC habituel du mois x Salaire Versée impactée par l absence Salaire habituel impactée par l absence Soit dans notre exemple : 1365 x = 1365 x 1423,89 / 1700 = 1143, , , ,29 Calcul du Coefficient pour l année : (0,26/0,6) x (1,6 x (3453,29/4500,79) 1) = 0,09863 arrondi à 4 décimales : 0,0986 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction : Rémunération Annuelle Coeff. Réduction cumulées Réduction annuelle Annuel Réduction pour le mois 1246, ,89 = 4570,84 0, ,84 x 0,0986 = 450,68 363,65 450,68-363,65 = 87,03 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 19 / 28 Entrée/sortie en cours de période

20 5- Salarié en contrat à Durée Déterminée Un salarié a deux contrats sur l année : - Le 1 er du 01/01/2011 au 28/02/ Le 2 nd du 01/04/2011 au 30/04/2011 Le coefficient est calculé dans ce cas pour chaque contrat : Janvier 2011 Le salarié bénéfice pour le contrat du 01/01/2011 au 28/02/2011 d un salaire mensuel de 1408,40. Bulletin de Salaire de Janvier : Détermination de la rémunération pour le calcul du coefficient : 1408, , Calcul du Coefficient : (0,26/0,6) x (1,6 x (1365/1408,40) 1) = 0,12307 arrondi à 0,2386 Calcul de la réduction : 1408,40 x 0,2386 = 336,04 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 20 / 28 Salarié en Contrat à Durée Déterminée

21 Février 2011 Bulletin de salaire de Février : Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : 1408, , , Calcul du Coefficient pour l année : (0,26/0,6) x (1,6 x (2730/2818,80) 1) = 0, arrondi à 4 décimales : 0,2386 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction : Rémunération Annuelle Coeff. Réduction cumulées Réduction annuelle Annuel Réduction pour le mois 1408, ,40 = 2816,80 0, ,8 x 0,2386 = 672,09 336,04 672,09 336,04 = 336,05 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 21 / 28 Salarié en Contrat à Durée Déterminée

22 Avril 2011 Le salarié bénéfice pour le contrat du 01/04/2011 au 30/04/2011 d un salaire mensuel de 1668,37. Bulletin de salaire d Avril : Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : 1668, , Calcul du Coefficient pour l année : (0,26/0,6) x (1,6 x (1365/1668,37) 1) = 0, arrondi à 4 décimales : 0,1339 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction : Coeff. Réduction cumulées Rémunération Annuelle Réduction annuelle Réduction pour le mois Annuel 1668,37 = 1668, ,37 x 0,1339 = 223, ,39 0 = 223,39 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 22 / 28 Salarié en Contrat à Durée Déterminée

23 6- Salarié hors du champ d application de la mensualisation Un intermittent qui adhère à la caisse des congés payés est employé en janvier et février 2011, à raison de 9h par jour du lundi au vendredi. Janvier 2011 Sur le mois de Janvier le salarié effectue 189h de travail. Bulletin de salaire de Janvier : Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : Le montant du SMIC est corrigé à proportion de la durée de travail inscrite à leur contrat de travail et rapportée à celle correspondant à la durée légale du travail. Sur ce mois le SMIC est calculé de la manière suivante : 1365 x 189 / 151,67 = 1700,96 Afin de calculer correctement le SMIC, le programme s appuie sur la condition emploi renseignée dans la fiche employé, et sur le nombre d heures saisies dans le bulletin de salaire au niveau de l élément variable «H. de Base». 1700, ,96 Calcul du Coefficient pour l année : Le salarié bénéficie de la réduction : sa rémunération brute est inférieure au SMIC majoré de 60% : 2300 < (1.6 x 1700,96) (0,26/0,6) x (1,6 x (1700,96/2070) 1) = 0,13639 arrondi à 4 décimales : 0,1364 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 23 / 28 Salarié hors mensualisation

24 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction : Le salarié adhère à une caisse de Congés Payés, la réduction est alors majorée de 10% : Rémunération Coeff. Réduction cumulées Réduction annuelle Annuelle Annuel Réduction pour le mois ,1364 (2070 x 0,1364) x 1,10 = 310, ,58-0 = 310,58 Février 2011 Sur le mois de Février le salarié effectue 180h de travail. Bulletin de salaire de Février : Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 24 / 28 Salarié hors mensualisation

25 Le montant du SMIC est corrigé à proportion de la durée de travail inscrite à leur contrat de travail et rapportée à celle correspondant à la durée légale du travail. Sur ce mois le SMIC est calculé de la manière suivante : 1365 x 180 / 151,67 = 1619,96 Afin de calculer correctement le SMIC, le programme s appuie sur la condition emploi renseignée dans la fiche employé, et sur le nombre d heures saisies dans le bulletin de salaire au niveau de l élément variable «H. de Base». 1619, , ,92 Calcul du Coefficient pour l année : Le salarié bénéficie de la réduction car sa rémunération brute est inférieure au SMIC majoré de 60% : ( ) < (1,6 x (1700, ,96)) (0,26/0,6) x (1,6 x (3320,92/3843) 1) = 0, arrondi à 4 décimales : 0,1658 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction : Le salarié adhère à une caisse de Congés Payés, la réduction est donc majorée de 10% : Rémunération Coeff. Réduction cumulées Réduction annuelle Réduction pour le mois Annuelle Annuel ,1658 (3843 x 0,1658) x 1,10 = 700,88 310,58 700,88-310,58 = 390,31 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 25 / 28 Salarié hors mensualisation

26 7- Salarié non rémunéré selon une durée de travail Dans ce cas il convient d utilisé la valeur intermédiaire au lieu de et de saisir au niveau des éléments variables le nombre de jours travaillés. Janvier 2011 Un salarié, rémunéré à la tâche, a perçu un salaire de 1800 pour le mois de janvier. Son employeur a déterminé que cette rémunération correspondait à 20 jours de travail. Bulletin de salaire de Janvier : Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : Le montant du SMIC est corrigé à proportion de la durée de travail du salarié et la durée légale. Sur ce mois le SMIC est calculé de la manière suivante : 1365 x (20 x 35/5) / 151,67 = 1259,97 Afin de calculer correctement le SMIC, le programme s appuie sur le nombre de jours travaillés au niveau des éléments variables. 1259, ,97 Calcul du Coefficient pour l année : (0,26/0,6) x (1,6 x (1259,97/1800) 1) = 0, arrondi à 4 décimales : 0,052 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 26 / 28 salarié non rémunéré selon une durée de travail

27 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction : Rémunération Coeff. Réduction cumulées Réduction annuelle Annuelle Annuel Réduction pour le mois , x 0,052 = 93, ,60-0 = 93,60 Février 2011 Ce mois-ci ce salarié a perçu un salaire de 1720 pour 18 jours de travail. Bulletin de salaire de Février : Détermination de la Rémunération pour le calcul du coefficient : Le montant du SMIC est corrigé à proportion de la durée de travail du salarié et la durée légale. Sur ce mois le SMIC est calculé de la manière suivante : 1365 x (18 x 35/5) / 151,67 = 1133, , , ,94 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 27 / 28 salarié non rémunéré selon une durée de travail

28 Calcul du Coefficient pour l année : (0,26/0,6) x (1,6 x (2393,94/3520) 1) = 0, arrondi à 4 décimales : 0,0382 < Valeurs cumulées reprises au niveau du coefficient FILLON Calcul de la réduction : Rémunération Coeff. Réduction cumulées Réduction annuelle Réduction pour le mois Annuelle Annuel , x 0,0382 = 134,46 93,60 134,46-93,60 = 40,86 ACD Groupe Loi FILLON au 1 er janvier 2011 page 28 / 28 salarié non rémunéré selon une durée de travail

Réduction Dégressive Fillon (RDF) annualisée

Réduction Dégressive Fillon (RDF) annualisée Réduction Dégressive Fillon (RDF) annualisée Depuis le 1er janvier 2011, la réduction est calculée par référence à la rémunération annuelle du salarié (primes comprises) et non plus sur la base de son

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014

Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014 Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014 Informations importantes Loi de Finances 2014 Suite à la parution de la Loi de Finances 2014, l article 4 modifie l imposition des cotisations de frais de santé,

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011 LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011 MAJ n 3 Version v19.50 NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE JANVIER 2011 NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2011... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2014 Mis à part le premier

Plus en détail

PARAMETRAGE PAYE - Janvier 2014 -

PARAMETRAGE PAYE - Janvier 2014 - CDIC Tél 05.34.25.40.75 Carine Louradour Fax 05.61.61.24.89 cdic@free.fr PARAMETRAGE PAYE - Janvier 2014 - DADS-U et TR Urssaf : octroi d un délai supplémentaire Délai accordé jusqu au mercredi 12 Février

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 Ā - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2015 Les données communes

Plus en détail

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013)

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) I. Calcul de l effectif Salariés pris en compte dans l effectif Est considérée comme salariée, toute personne ayant reçu une rémunération,

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES ARTICLE 1 er : AFFILIATION DES EMPLOYEURS - IMMATRICULATION DES SALARIÉS - OBLIGATIONS RESPECTIVES

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

Note technique à l attention des employeurs DTA

Note technique à l attention des employeurs DTA Sous-direction de la production et des opérations Centre des Cotisations des Marins et Armateurs Note technique à l attention des employeurs DTA Réduction générale des cotisations et contributions patronales

Plus en détail

Effectif de l entreprise TA et FPC

Effectif de l entreprise TA et FPC Décompte des effectifs de l entreprise Contribution supplémentaire à l apprentissage et Formation Professionnelle continue Les effectifs des entreprise déterminent des obligations pour les entreprises

Plus en détail

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES 7 JANVIER 2015 BAREME DES TAUX COTISATIONS SOCIALES AU 1 ER JANVIER 2015 SMIC et Minimum garanti au 1 er janvier 2015 SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52 Plafond de l année 2015

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ ++++++++++++++++++++++ En grandes entreprises option RH OBJECTIFS DE LA FORMATION Le gestionnaire de paie doit assurer

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 PARIS, le 26/02/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 OBJET : Bulletins de salaire établis par les particuliers employeurs à compter

Plus en détail

services à la personne

services à la personne Novembre 2012 ADRESSES UTILES DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI (DIRECCTE) Unité territoriale du Rhône 8/10 rue du Nord 69100 Villeurbanne

Plus en détail

de l employeur Les principales formalités À jour au 1 er janvier 2014

de l employeur Les principales formalités À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Les principales formalités de l employeur À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 VOUS ÊTES

Plus en détail

La Journée de solidarité

La Journée de solidarité La Journée de solidarité En vue d assurer le financement des actions en faveur de l autonomie des personnes âgées ou handicapées, la loi du 30 juin 2004 a mis en place une journée de solidarité : les salariés

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Entreprises de travail temporaire > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Entreprises de travail temporaire > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d entrepreneur de travail temporaire, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la

Plus en détail

Les assistants maternels. employès par des particuliers

Les assistants maternels. employès par des particuliers Les assistants maternels employès par des particuliers Sommaire Références 1 - OBLIGATIONS GÉNÉRALES 2 2 - LE CONTRAT DE TRAVAIL 3 et 4 3 - PÉRIODE D ESSAI 4 4 - DURÉE DE L ACCUEIL 5 5 - RÉMUNÉRATION

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres.

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres. «Effectif de l entreprise CSA et FPC» Décompte des effectifs de l entreprise pour le calcul du taux de la Contribution supplémentaire à l apprentissage et de contribution Formation Professionnelle continue

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES MÉDICO-TECHNIQUES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES N 2926 Incapacité temporaire de travail Sommaire ARTICLE 1 Objet du contrat 4 ARTICLE 2 Souscription

Plus en détail

ATTESTATIONS DE SALAIRE

ATTESTATIONS DE SALAIRE AM@llier Votre lettre d information n 15 Février 2013 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier QUELQUES CONSEILS DE REMPLISSAGE! ATTESTATIONS DE SALAIRE Dossier Pour éviter toute rupture de revenus

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national COMPTE ÉPARGNE-TEMPS DANS LES EXPLOITATIONS

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU 28 FÉVRIER 2014 RELATIF AU TEMPS

Plus en détail

Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique. Vos droits en cas de reprise d'activité

Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique. Vos droits en cas de reprise d'activité Notice DAJ 154 Mise à jour janvier 2008 Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique Sommaire Vos droits en cas de reprise d'activité Activité salariée de 78 heures par mois et plus ou activité

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 F-16-01 N 136 du 27 JUILLET 2001 5 F.P. / 58 - F 114 INSTRUCTION DU 18 JUILLET 2001 TRAITEMENTS ET SALAIRES. ASSIETTE. REGIME D IMPOSITION DES

Plus en détail

Contributions Assurance chômage et cotisation AGS

Contributions Assurance chômage et cotisation AGS Contributions Assurance chômage et cotisation AGS Présentation générale Observation préalable : Vous trouverez dans ce dossier en premier lieu toutes les informations générales et les modalités pratiques

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle...

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... MODE D EMPLOI Valérie Coutteron LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... LA LOI N 2008-111 DU 8 FÉVRIER 2008 pour le pouvoir

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/03/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Mars 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR DE MARS 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1531 du 17 décembre 2014 relatif au taux des cotisations d allocations familiales et d assurance

Plus en détail

PROJET/ACCORD HARMONISATION DES REGLES SOCIALES ASSA ABLOY Côte Picarde

PROJET/ACCORD HARMONISATION DES REGLES SOCIALES ASSA ABLOY Côte Picarde PROJET/ACCORD HARMONISATION DES REGLES SOCIALES ASSA ABLOY Côte Picarde A la suite au 1 er juin 2009, de la fusion absorption par la société Fichet Serrurerie Bâtiment des sociétés Laperche, Abloy France

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Janvier 2014 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS... 4 Eléments nationaux... 4

Plus en détail

Cas 1 Les heures supplémentaires, les contreparties

Cas 1 Les heures supplémentaires, les contreparties Cas 0 Testez vos connaissances Les affirmations sont-elles vraies ou fausses? QUESTIONS VRAI FAUX Un compte épargne-temps peut être mis en place sans document écrit Un salarié peut travailler plus de 10

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX Arrêté du 21 décembre 2012 relatif à l agrément de certains accords de travail applicables dans les établissements et services du secteur social et

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES N 50920#04 CACHET DE LA CAISSE NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES MALADIE, MATERNITé, PATERNITÉ / accueil de l enfant et allocation journalière

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Avril 2012 MAJ n 1 Version 20.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES AVRIL 2012... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/04/2012... 4 MISE EN

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

Le plan d épargne entreprise (ou PEE)

Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Pégase 3 Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Dernière révision le 18/05/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Versement des participants... 4 Versement de l intéressement sur le

Plus en détail

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif?

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif? QUESTIONS SUR L OBJET DE LA PORTABILITE La mensualisation est-elle exclue du dispositif? L obligation de maintien de salaire à la charge de l employeur n est pas concernée : en effet, il ne s agit pas

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Qu est-ce que le C.I.C.E.?

Qu est-ce que le C.I.C.E.? Qu est-ce que le C.I.C.E.? L article 66 de la loi de finances rectificative pour 2012 n 2012-1510 du 29 décembre 2012, met en place le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E.). Le C.I.C.E. a pour objectif

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Direction des relations du travail Sous-direction de la négociation collective

Plus en détail

Documentation. Nouveautés du Plan de Paie Sage. Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1

Documentation. Nouveautés du Plan de Paie Sage. Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1 Documentation Nouveautés du Plan de Paie Sage Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1 Table des matières Nouvelles normes sociales Janvier 2015... 5 Tableau récapitulatif des charges sociales

Plus en détail

Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance

Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance Février 2014 SOMMAIRE MISE EN PLACE DE LA EGRATION SOCIALE ET FISCALE DES COTISATIONS DE RETRAITE ET DE

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

Extrait gratuit des fiches conseils «Gestion pratique des rémunérations du BTP»

Extrait gratuit des fiches conseils «Gestion pratique des rémunérations du BTP» Extrait gratuit des fiches conseils «Gestion pratique des rémunérations du BTP» Exonérations, déductions, abattements Choisir l abattement de 10 % dans les entreprises du BTP Référence Internet GRB.06.3.010

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04. Déclaration Sociale Nominative Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.2015 Modification par rapport à la version précédente du 10

Plus en détail

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.)

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Qu est-ce que le C.I.C.E.? Le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E) est un avantage fiscal qui a pour

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé Vos contacts Pour tous renseignements ou questions relatives : aux cotisations : contacter votre caisse de MSA, pour toute autre question : contacter l ANIPS au 09 69 32 34 27 (numéro non surtaxé). de

Plus en détail

LDPaye. Etablir sa DADS-U 2014 N4DS V01X09

LDPaye. Etablir sa DADS-U 2014 N4DS V01X09 LDPaye Etablir sa DADS-U 2014 N4DS V01X09 Plan de la présentation La DADS-U Rappels Nouveautés DADS-U V01X09 Contrôler sa déclaration Les points sensibles à vérifier Les contrôles Sensibilisation DSN Q&R

Plus en détail

La convention collective des cabinets d avocats

La convention collective des cabinets d avocats Lexbase La convention collective des cabinets d avocats N Lexbase E4883ATZ Brochure JO 3078 Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3284-9 Ce chapitre est consacré aux conditions de travail du salarié,

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social Le forfait social Textes de référence : Articles L137-15 à L. 137-17 du Code de la Sécurité sociale créés par l article 13 de la loi n 2008-1330 du 17 décembre 2008 de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial Dois-je organiser des élections? Quelles entreprises Délégué du personnel - Les employeurs de droit privé Comité d entreprise Délégation unique du personnel - Les établissements publics à caractère industriel

Plus en détail

LE CHOMAGE PARTIEL GROUPE ALPHA SECAFI ALPHA ALPHA CONSEIL. Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse

LE CHOMAGE PARTIEL GROUPE ALPHA SECAFI ALPHA ALPHA CONSEIL. Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse GROUPE ALPHA SECAFI ALPHA ALPHA CONSEIL LE CHOMAGE PARTIEL Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse Société d expertise comptable inscrite au Tableau de l Ordre de Lyon Siège social : 20,

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE Janvier 2012 CADCGPG12262 10/1031 JUR947 Réalisation 11278 Crédits photos : Fotolia.com, DR Convention collective nationale de la branche

Plus en détail

ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE "PORTAGE DE PRESSE" AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST

ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE PORTAGE DE PRESSE AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE "PORTAGE DE PRESSE" AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST Entre les soussignés Les Syndicats C.G.T. et F.O. D'une part, et La Société MEDIAPOST Centre Ouest, représentée par

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011 ÉDITION JANVIER 2011 Annexes Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2011 Indemnité de restauration sur le lieu

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE SANS PERTE DE REVENU Ce dispositif concerne les bénéficiaires de l allocation d aide au retour à l emploi

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR Pour les exploitations agricoles, les entreprises de travaux agricoles, les CUMA de Franche-Comté et les coopératives fruitières de l Ain du Doubs et du Jura relevant de l

Plus en détail

FOCUS : NOS ARTICLES SUR FACEBOOK https://www.facebook.com/pages/sodraco/618524861539098

FOCUS : NOS ARTICLES SUR FACEBOOK https://www.facebook.com/pages/sodraco/618524861539098 JUIN 20 N 6 FOCUS : NOS ARTICLES SUR FACEBOOK https://www.facebook.com/pages/sodraco/6185248639098 Nous vous présentons actuellement des articles aussi variés que : Assurance habitation et professionnelle

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Janvier 2014 Mise à jour n 1 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/01/2014...

Plus en détail

Aujourd hui, il est consultant dans les domaines de Paie, Déclarations et Ressources Humaines.

Aujourd hui, il est consultant dans les domaines de Paie, Déclarations et Ressources Humaines. Emploi Salarié Retraité Document réalisé par Albert CREPALDI, septembre 2008 Présentation : Albert CREPALDI a passé toute sa carrière depuis 1970 dans le monde du service paie et RH, au sein d une grande

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

LA Lettre AL Adhérent

LA Lettre AL Adhérent ISSN : 2269-3300 80 AGendA 3 février AG de la section des maraîchers 4 février AG de la section lin textile 18 mars AG de la section des retraités à Bernaville 1 er avril AG de l Uplp LA Lettre AL Adhérent

Plus en détail

Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail

Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail Le régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail En principe, l ensemble des sommes versées aux salariées en contrepartie ou à l occasion du travail sont considérées comme une

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation «Rémunération et Paie Bâtiment»

Extrait gratuit de la documentation «Rémunération et Paie Bâtiment» Extrait gratuit de la documentation «émunération et Paie Bâtiment» 9A1 Saisissez la «éf. Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce contenu 1. La définition

Plus en détail

FICHE OBLIGATIONS LEGALES

FICHE OBLIGATIONS LEGALES FICHE OBLIGATIONS LEGALES L article 99 de la loi n 2010-1330 du 9 novembre 2 010 portant réforme des retraites a instauré, à compter du 1 er janvier 2012, pour les entreprises dont l effectif est au moins

Plus en détail