Villes et Territoires Durables

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Villes et Territoires Durables"

Transcription

1 Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires

2 Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DU PATRIMOINE DE LA COLLECTIVITÉ OPTIMISER L ENERGIE SUR LES NOUVEAUX QUARTIERS DEFINIR UNE STRATEGIE ENERGETIQUE LOCALE INNOVER DANS LA PRODUCTION D ÉNERGIE LOCALE RENOVER L HABITAT RESIDENTIEL OPTIMISER L ÉCLAIRAGE PUBLIC LUTTER CONTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE DÉVELOPPER LES MOBILITÉS DURABLES 2

3 Une approche globale pour optimiser votre stratégie DIAGNOSTIC ENERGÉTIQUE TERRITORIAL OPTIMISATION DES LEVIERS D ACTION PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LA OPTIMISATION DES STRATÉGIES VALORISATION DES ÉNERGIES AMÉLIORATION DE L ACCESSIBILITÉ PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DE RÉNOVATION DE L HABITAT LOCALES PAR LA MOBILITÉ BAS-CARBONE D AUTRES LEVIERS D ACTIONS PEUVENT ÉGALEMENT ÊTRE EXPLORÉS : ECLAIRAGE EXTÉRIEUR, MDE DANS L INDUSTRIE ELABORATION D UNE STRATÉGIE ENERGÉTIQUE À HORIZON

4 Une approche globale pour optimiser votre stratégie DIAGNOSTIC ENERGÉTIQUE TERRITORIAL OPTIMISATION DES LEVIERS D ACTION PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LA OPTIMISATION DES STRATÉGIES VALORISATION DES ÉNERGIES AMÉLIORATION DE L ACCESSIBILITÉ PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DE RÉNOVATION DE L HABITAT LOCALES PAR LA MOBILITÉ BAS-CARBONE D AUTRES LEVIERS D ACTIONS PEUVENT ÉGALEMENT ÊTRE EXPLORÉS : ECLAIRAGE EXTÉRIEUR, MDE DANS L INDUSTRIE ELABORATION D UNE STRATÉGIE ENERGÉTIQUE À HORIZON

5 Une volonté de stimuler la rénovation du parc privé Des collectivités acteurs clé de la rénovation résidentielle territoriale Eco conditionnalité, Travaux obligatoires, etc. Lancement du dispositif Guichet unique (n AZUR) Territorialisation du PREH (circulaire) Objectifs de résultats pour les Collectivités Juillet 2014/2015/ Octobre Valorisation des innovations locales dans la rénovation énergétique Appel à candidature Mai PREH - Plan de rénovation Energétique de l Habitat logements rénovés par an d ici 2017 Diminution de 38% de la consommation énergétique dans le bâtiment d ici 2020 Conférence Environnementale Grenelle I et II Sept 2009 & Mars 5

6 Etat des lieux du marché actuel de la rénovation Constat logements rénovés efficacement chaque année (Source ADEME) Part importante de rénovation «mono geste» -8,6% des consommations énergétiques à horizon 2020 (Source CIRED) X X X Objectifs (Source Iddri) Valorisation de rénovation par bouquets -38% (Grenelle) Des travaux anxiogènes pour les propriétaires La rénovation thermique n est pas une priorité Le résidentiel collectif privé : un marché difficile Le résidentiel individuel : un marché peu mature Des aides financières complexes et des relais d informations pas toujours suffisants 6

7 1. STIMULER LE MARCHÉ DE LA RÉNOVATION SUR UN TERRITOIRE 7

8 1. Développer une connaissance globale de l état du parc actuel La connaissance des consommations par typologie permet de cibler les types de logements à rénover en priorité 8

9 2. Optimiser les bouquets de travaux pour chaque typologie Les typologies à plus haut potentiel sont localisées sur la commune à la maille du quartier Des propositions d actions de rénovation selon la typologie architecturale et selon le quartier sont proposées Exemple des maisons individuelles, construites avant 1975, chauffées au gaz naturel et où l occupant est propriétaire du logement 319 lgts Nbre de logements Typologie architecturale 1354 maisons individuelles Majoritairement des pavillons de banlieue construits avant 1949 (80%) Trois types architecturaux principaux Brique Meulière Maçonnerie avec enduit Part des logements appartenant à cette typologie par quartier Bouquets de solutions envisageables Isolation des combles Isolation du plancher bas Remplacement des menuiseries Substitution de systèmes 9

10 3. Inciter les ménages à réaliser les actions préconisées Un ménage disposant d un logement ancien chauffé au gaz naturel souhaite remplacer ses fenêtres Le conseiller du Point Info Energie lui propose de profiter des aides disponibles pour optimiser la rénovation de son logement en ajoutant d autres lots de rénovation énergétique En plus du remplacement des fenêtres, le conseiller propose l isolation des combles par 30 cm de laine de roche et le remplacement de la vieille chaudière par une chaudière à condensation gaz Projet initial Projet proposé Type d action - Remplacement fenêtres - Remplacement fenêtres - Isolation combles - Chaudière Gaz Condensation Coût des travaux Crédit d impôt Aide de la commune Coût final pour le ménage Economies annuelles 90 /an /an TRI sans l aide de la commune 100 ans 16 ans TRI avec l aide la commune NA 10 ans La subvention de la ville est un facteur déclenchant d une rénovation plus globale (Temps de Retour sur Investissement à des horizons de temps acceptables) 10

11 3. Inciter les ménages à réaliser les actions préconisées L analyse réalisée constitue un support pour les actions de communication que la collectivité souhaiterait réaliser vers ses administrés Des événements dans les quartiers où les typologies prioritaires sont nombreuses peuvent être organisés: La communication peut être réalisée à l aide de cartographies de ciblage des typologies et des quartiers prioritaires Des illustrations des types de bâtiments et des actions de rénovation associées conseillées peuvent être présentées EDF peut également accompagner la mise en œuvre de la stratégie de rénovation Accompagnement des ménages via des éco gestes Contribution à la mise en place d un guichet unique Documents d information sur les actions de rénovation, présentations de témoignages, Proposition de solutions de financement Part des logements appartenant aux 5 typologies prioritaires pour la rénovation 11

12 L'accompagnement en aval Management énergétique Suivre les consommations d un bâtiment Donner aux collectivités une vision globale de leur patrimoine Elaborer un tableau de bord environnemental à la maille d un quartier ou d un territoire Exemple de tableau de bord énergétique Pédagogie comportementale Sensibiliser les utilisateurs et les exploitants Suivre l évolution des consommations et des comportements Déroulé d une opération de sensibilisation Horloge énergétique 12

13 Domofinance, spécialiste de l éco-financement Pour les particuliers Eco-Prêt à Taux Zéro Prêt Travaux Bleu Ciel par lot (isolation, pompe à chaleur, chauffage au bois, chaudières, fenêtres, eau chaude, électricité) Prêt Multi-Travaux Bleu Ciel Prêt Confort Habitat Domofinance Pour les syndicats de copropriétaires Prêt Travaux Copropriétés Offres spéciales en lien avec les collectivités territoriales Offres spéciales avec les régions (ex: ENBRIN) 13

14 2. LA RÉNOVATION THERMIQUE DES COPROPRIÉTÉS DE LA RECONSTRUCTION 14

15 Enjeux et obstacles de la rénovation thermique des copropriétés privées Un enjeu important d attractivité pour les territoires Revitaliser les centres villes et éviter l étalement urbain Prévenir le développement de la précarité énergétique (donc la précarité économique) Réduire les émissions de gaz à effet de serre liées au chauffage et aux déplacements Des obstacles structurels à surmonter Un processus de décision complexe (assemblée générale des copropriétaires) Des capacités d investissement limitées des ménages Des temps de retour sur investissement trop longs comparé au temps de possession du logement Des périodes de travaux contraignantes pour les logements occupés 15

16 La rénovation thermique selon le type de logements Critères favorables à la rénovation thermique Facilité de prise de décision Intérêt économique de la rénovation Simplicité de réalisation des travaux Capacités financières du ménage Propriétaire occupant le logement Facilité de décision Rénovation spontanée peu probable Maisons individuelles Offre en cours d expérimentation Rénovation probable Bailleurs sociaux Pour les logements ne rassemblant pas ces critères, l enjeu consiste à apporter des solutions permettant de les recréer. Résidences secondaires Rénovation peu probable Copropriétés privées Rénovation spontanée peu probable Faisabilité technicoéconomique 16

17 Les copropriétés des années 50 à 70 Le parc des années Le parc des années Localisation surtout en centre ville Forme architecturale peu complexe Construction basique (béton armé) Isolation rare du rez-de chaussée et du toit Hauteur sous plafond limitant les possibilités d isolation Isolation thermique par l extérieur possible Localisation en périphérie des villes Grands ensembles plus denses et confort pour tous Performance énergétique plutôt faible (avant RT 75) Meilleure inertie (épaisseur de béton en RDC et toit) Hauteur sous plafond limitant les possibilités d isolation Isolation thermique par l extérieur possible Charges relativement élevées et confort limité, avec des systèmes obsolètes 17

18 Quelques exemples de solutions Solutions variées selon l objectif recherché Option peu capitalistique Remplacement de système (ex: chaudière gaz à condensation) Opportunité intéressante : conversion fioul biomasse Option performance Isolation et ventilation Changement de système de chauffage et/ou d eau chaude Remplacement des ouvrants Option performance et innovation Isolation et ventilation Changement de système de chauffage et/ou d eau chaude avec production d ENR Remplacement des ouvrants Solutions d opportunités et de financement Isolation de la toiture couplée à une opération de surélévation Isolation du plancher bas couplée à une conversion logements commerces Facteurs clés de réussite Motivation du conseil syndical et des copropriétaires (réalisation d un Bilan Initial de Copropriété) Implication technique et financière des acteurs (collectivités, filière travaux, énergéticiens) Qualité des travaux réalisés et sensibilisation des habitants 18

19 Exemple de rénovation (1/2) Généralités Bâtiment RT 2000 transposé dans la typologie copropriété des années 1960 avec chauffage collectif R+6, 64 logements, 4265 m² habitables Etiquette énergie F Bâti Toiture, ouvrants et chaudière rénovés en 1982 Bâtiment globalement mal isolé Système Ventilation naturelle par conduit SHUNT Chauffage et ECS gaz collectif 19

20 Exemple de rénovation (2/2) Ratio par logement Invest. TTC Baisse de charges TTC Baisse de charge % CEE MWh Cumac Etiquette Energie Gain classe étiquette Energie Valo patrimoine Etat initial F - - Chaufferie gaz % 88 D 2 3 ITE % 78 E 1 12 ITE + Chaufferie gaz % 166 B 4 7 Enveloppe % 114 D 2 13 Enveloppe + Chaufferie gaz % 259 B 4 10 Enveloppe + Chaufferie gaz + ECS solaire % 270 A 4 10 Temps de retour Libellé Chaufferie gaz Chaufferie gaz + ECS solaire collective ITE Enveloppe Description Rénovation de la chaufferie Remplacement des chaudières gaz anciennes par des chaudières à condensation. Installation d une programmation à la chaufferie. Installation de robinet thermostatiques sur les radiateurs. Rénovation de la chaufferie et installation d une ECS solaire collective Remplacement des chaudières gaz anciennes par des chaudières à condensation. Installation d une programmation à la chaufferie. Installation de robinet thermostatiques sur les radiateurs. Installation d une eau chaude solaire collective avec appoint assuré par les chaudières gaz. Isolation thermique des murs par l extérieur Rénovation intégrale de l enveloppe Isolation thermique par l extérieur, remplacement des vitrages, isolation des planchers bas, isolation de la toiture, installation d une VMC hygro B, traitement de l étanchéité à l air. 20

21 3. MUTUALISER RÉNOVATION THERMIQUE ET DÉVELOPPEMENT DES EMR 21

22 L exemple de La Divette à Cherbourg 22

23 4. LE GROUPE EDF MOBILISÉ POUR RELEVER LE DÉFI DE LA RÉNOVATION 23

24 Le Groupe EDF mobilisé pour la rénovation thermique La R&D Travaux sur les matériaux isolants en partenariat avec les industriels du secteur Développement et test de solutions performantes (BEST Lab) Action Tank Entreprise Pauvreté (surélévation dans des copropriétés dégradées) Les contributions aux structures et projets collaboratifs Membre fondateur de l Agence Parisienne du Climat pour favoriser la rénovation des copropriétés privées Projet RAGE pour des rénovations de qualité (Règles de l Art Grenelle Environnement 2012) Animation de la filière bâtiments et équipementiers (FFB, CAPEB, FEEBAT, ) Les offres d accompagnement Etudes d ingénierie amont (cartographie territoriale, comparaison de bouquets de travaux ) Conception, financement et réalisation de travaux et de solutions énergétiques Exploitation et maintenance de bâtiments et d équipements Management énergétique et sensibilisation des usagers 24

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

ECO PRET 0% en toute confiance

ECO PRET 0% en toute confiance ECO PRET 0% L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet,grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : 6142513 / 1 / 2 / 1 Réf. Ademe : 1434V4000104F

Plus en détail

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.037RR

Plus en détail

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 CONTEXTE : Évolution des consommations et objectifs attendus A partir de la consommation électrique globale du département prévue en

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire :

CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire : CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire : 1- Spécificités du parc parisien et priorités politiques 2- Les dispositifs parisiens d incitation à la rénovation

Plus en détail

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Principaux résultats AUEG - 2 juin 2015 LES BATIMENTS CONCERNEES Tous les bâtiments propriétés du Département Collèges Périmètre : 97 collèges

Plus en détail

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC Appel à Projets Prébat BBC 2008-2014 Bilan chiffré : AAP Bâtiments Basse Consommation 277 projets reçus, 252 éligibles, 177 lauréats 113 projets tertiaires et 64 résidentiels 77 projets neufs, 100 réhabilitations

Plus en détail

Les aides financières. équipement

Les aides financières. équipement Les aides financières équipement Modification à venir Le début d année 2011 augure des modifications dans les aides financières. Parution prochaine de la loi de finance. Les aides dans le neuf Nouveau

Plus en détail

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants Cas pratique Un corps de ferme transformé en 3 logements performants «Cinq années passées au Sénégal, dont deux ans en pleine brousse en tant que volontaire du progrès pour le Service National, ça laisse

Plus en détail

Etes-vous prêts pour les chantiers de demain?

Etes-vous prêts pour les chantiers de demain? Etes-vous prêts pour les chantiers de demain? CONTEXTE L efficacité énergétique Attente des clients : Vivre dans un habitat confortable et peu consommateur Faire appel à des professionnels compétents Opportunités

Plus en détail

Comment obtenir un audit énergétique efficace dans une copropriété?

Comment obtenir un audit énergétique efficace dans une copropriété? Comment obtenir un audit efficace dans une copropriété? Franconville, le 8 octobre 2014 Sommaire Contexte et enjeux Cadre réglementaire L audit Communication auprès des copropriétaires L accompagnement

Plus en détail

La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude

La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude Étude 2010 La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

Présentation du guichet unique, plateforme locale rénovation énergétique de La Cali. Automnales de l habitat 2 décembre 2014

Présentation du guichet unique, plateforme locale rénovation énergétique de La Cali. Automnales de l habitat 2 décembre 2014 Présentation du guichet unique, plateforme locale rénovation énergétique de La Cali Automnales de l habitat 2 décembre 2014 Une jeune Agglomération volontariste en matière de transition énergétique et

Plus en détail

Transition énergétique et logement

Transition énergétique et logement La transition énergétique, un axe central du développement durable Présentation : Transition énergétique et logement Vendredi 29 mai 2015 / Sommaire I. Présentation de Logisens II. Environnement réglementaire

Plus en détail

Guide de la rénovation thermique

Guide de la rénovation thermique Guide de la rénovation thermique et de la performance énergétique A B C D E F Dépensez moins Polluez moins Vivre mieux Les réponses aux questions que vous vous posez pour la rénovation de votre logement

Plus en détail

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine. La mention RGE et les aides financières qui en découlent Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE 1. Les missions et le rôle de l ALEC 2. La mention

Plus en détail

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE LA MAISON PASSIVE LA MAISON PASSIVE ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE AVRIL 2016 La Maison Passive France 110 rue Réaumur - 75002 Paris 01 45 08 13 35 www.lamaisonpassive.fr

Plus en détail

Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre

Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril 2012 Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre Contexte Plan de présentation Méthodologie Les résultats :

Plus en détail

dans le neuf et l'existant

dans le neuf et l'existant Guide et recommandations pour des dans le neuf et l'existant LE CONTEXTE Économies d énergie : contexte et cadre règlementaire en vigueur... 3 Les dispositifs d aide au financement... 4 Concilier sobriété

Plus en détail

RAPPORT. «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES.

RAPPORT. «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES. RAPPORT «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES 12, rue Jean-Marie David - 35740 Pacé Tél. : 02.22.51.24.30 contact@polenn.com Sarl

Plus en détail

La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif

La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif Narbonne, le 07 avril 2009 V. Decalonne Contexte du Projet Réseau de Chaleur crée en 1973 sur le périmètre de Délégation de Service

Plus en détail

Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC

Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC Réhabilitation de 72 logements locatifs THPE Construction de 18 logements

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

Projet Ville Durable. Construisons l énergie des villes et territoires Carrefour des maires et des élus locaux de Franche-Comté 19 octobre 2012

Projet Ville Durable. Construisons l énergie des villes et territoires Carrefour des maires et des élus locaux de Franche-Comté 19 octobre 2012 Projet Ville Durable Construisons l énergie des villes et territoires Carrefour des maires et des élus locaux de Franche-Comté 19 octobre 2012 Enjeux de la ville durable Population mondiale en croissance

Plus en détail

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel»

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» 26 octobre 2012 L association Énergies et Avenir Énergies

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation BBC < xinoé < bepos Plus de 5 000 logements avec chauffage et production d ECS par PAC. De nombreuses et prestigieuses

Plus en détail

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable Région Grand Est, site de Strasbourg 1. Identification... 1 Structure : Région Grand Est... 1 en partenariat avec l ADEME Délégation Alsace Champagne-Ardenne

Plus en détail

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mai 2016 Sommaire 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 2.1 Diagnostic énergétique...

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

Comment accélérer la rénovation des logement sociaux? Quelques réponses européennes. Julien DIJOL, Secrétaire-Général adjoint

Comment accélérer la rénovation des logement sociaux? Quelques réponses européennes. Julien DIJOL, Secrétaire-Général adjoint Comment accélérer la rénovation des logement sociaux? Quelques réponses européennes Julien DIJOL, Secrétaire-Général adjoint Housing Europe De Copenhagen (2009) à Paris (2015) Au total 25 millions de

Plus en détail

CONTRIBUTION L éco-construction

CONTRIBUTION L éco-construction CONTRIBUTION L éco-construction Conseil de développement Groupe développement 22-Fév-11 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu est-ce qu un habitat?... 3 2. Enjeux... 3 3. Objectifs généraux de l éco-construction

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

la rénovation énergétique de l habitat ancien :

la rénovation énergétique de l habitat ancien : la rénovation énergétique de l habitat ancien : 1. Quelques chiffres et quelques dates 2. Objectifs du Grenelle de l environnement 3. L approche globale et l évolution de la réglementation thermique du

Plus en détail

Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 24 janvier 2017 Bordeaux Intervenant : Ludovic ENTEMEYER

Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 24 janvier 2017 Bordeaux Intervenant : Ludovic ENTEMEYER Les CEE au profit de tous les acteurs d un territoire : Comment stimuler son PCAET? 270 000 habitants 20 communes 45 000 étudiants 1 SCOT de 476 communes et 570 000 habitants Créer une dynamique territoriale

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 41114.654 Valable jusqu au : 3/11/224 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : Entre 21 et 25 Surface habitable : 45.37 m² N Lot:

Plus en détail

L'énergie solaire thermique dans les opérations neuves chez un promoteur privé

L'énergie solaire thermique dans les opérations neuves chez un promoteur privé Eden Promotion / atmosphère L'énergie solaire thermique dans les opérations neuves chez un promoteur privé Florent Castets Ingénieur atmosphère Le groupe EDEN Recherche du meilleur rapport coût/performance

Plus en détail

Plan de Rénovation Énergétique. Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014

Plan de Rénovation Énergétique. Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014 Plan de Rénovation Énergétique Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014 Qu est-ce que le Plan de Rénovation Énergétique? IIIII 29 sept. 14 Plan national de rénovation de 500

Plus en détail

Atelier Réhabilitation

Atelier Réhabilitation Atelier Réhabilitation ----- Diagnostics dans la Plateforme Locale de Rénovation Energétique de la Loire (pré-diagnostics et passeports de rénovation) 11 Mai 2016 Qu est ce qu une ALEC? Un outil d élaboration

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 // CONSORTIUM MOBILISÉ Phénix Evolution : filiale de GEOXIA Travaux de rénovation et d embellissement Renforcement des

Plus en détail

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 OBJECTIF : EXPERIMENTER LES LABELS BATIMENT BASSE CONSOMMATION

Plus en détail

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE le 22 mars 2013 Brigitte LOUBET DRIEE/SECV Véronique CHARBEAUX - CRIF 1 SRCAE : le document stratégique régional Il fixe les grandes orientations

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ Ronan Talec, Directeur des services économiques, logistiques et techniques, CH St Lô et Coutances Quelques chiffres-clés - CH Mémorial de Saint-Lô 527 lits

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Programme : Connaître son patrimoine : suivi des consommations,

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

Le dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) Principes, Evolutions, Exemples. Jonathan KUHRY

Le dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) Principes, Evolutions, Exemples. Jonathan KUHRY Le dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) Principes, Evolutions, Exemples Jonathan KUHRY Une incitation aux économies d énergie Un dispositif innovant, introduit par la Loi POPE, en 2005

Plus en détail

REPÈRES SYNDIC ET GESTION LOCATIVE

REPÈRES SYNDIC ET GESTION LOCATIVE REPÈRES SYNDIC ET GESTION LOCATIVE DATA ET CHIFFRES NEXITY H2 H1 H3 N 01 JUIN 2015 SOMMAIRE NOTRE AMBITION : ÉCLAIRER LES ENJEUX DES MÉTIERS DE SERVICES IMMOBILIERS par Frédéric Verdavaine, Directeur général

Plus en détail

http://www.versaillesenvironnementinitiative.fr/

http://www.versaillesenvironnementinitiative.fr/ http://www.versaillesenvironnementinitiative.fr/ Energie et patrimoine à Versailles Pourquoi VEI a-t-elle retenu ce sujet? Thème d année contexte (Solar Decathlon) Enjeux à Versailles et son paysage particulier,

Plus en détail

Solutions de chauffage et eau chaude solaire dans les bâtiments de type RT2012

Solutions de chauffage et eau chaude solaire dans les bâtiments de type RT2012 Solutions de chauffage et eau chaude solaire dans les bâtiments de type RT2012 La RT2012 impose le recoure aux EnR en maison individuelle, le solaire est un des moyens de répondre à cette exigence pour

Plus en détail

Conseil Général de l Aude. -1er avril Samuel Puygrenier ADEME-

Conseil Général de l Aude. -1er avril Samuel Puygrenier ADEME- Conseil Général de l Aude -1er avril 2009 -Samuel Puygrenier ADEME- L énergie et les GES dans l Aude Le Bilan Carbone: de l outil à la démarche Éléments de contexte national Les «GES» dans l Aude Les usages

Plus en détail

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Titre et référence de l opération 4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Type d opération 4.1 Investissements dans les exploitations agricoles

Plus en détail

Consommation en énergies finales Détail par énergie et par usage en kwh EF 10 220 kwh EF de Gaz naturel. 1 500 kwh EF d'electricité

Consommation en énergies finales Détail par énergie et par usage en kwh EF 10 220 kwh EF de Gaz naturel. 1 500 kwh EF d'electricité N : 2637 Valable jusqu au : 06/02/2021 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : < 1975 Surface habitable : 44 m 2 Adresse : LOT 34-55-57 BOULEVARD BAILLE 13006 MARSEILLE 06 Date :

Plus en détail

UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020

UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020 UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020 Diminuer les émissions de gaz à effet de serre de la région Centre de 40 % Depuis la fin du XVIII e siècle, notre modèle de civilisation est fondé sur une exploitation intensive

Plus en détail

Guide des aides financières destinées aux particuliers

Guide des aides financières destinées aux particuliers 2016 Guide des aides financières destinées aux particuliers QUELLES AIDES POUR FINANCER SES TRAVAUX D ECONOMIES D ENERGIE? HAU CLEMENT, CHARGE DE MISSION DEVELOPPEMENT DURABLE, VILLES DE MARQUETTE-LEZ-LILLE

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 120862 Valable jusqu au : 11/12/2022 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : < 1949 Surface habitable : 21,05 m² Adresse : 66, rue du Général Leclerc 14800 DEAUVILLE Date de visite:

Plus en détail

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Eau chaude solaire pour les professionnels du tourisme Jeudi 31 octobre 2013 Rôle et missions de la CAPEB Eco-conditionnalité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Programme "Habiter mieux" 14 septembre 2016

DOSSIER DE PRESSE. Programme Habiter mieux 14 septembre 2016 DOSSIER DE PRESSE Programme "Habiter mieux" 14 septembre 2016 CONTACT PRESSE Préfecture de la région Pays de la Loire, Préfecture de la Loire-Atlantique Service régional de la communication interministérielle

Plus en détail

CLUSTER ECO-HABITAT. Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES

CLUSTER ECO-HABITAT. Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES CLUSTER ECO-HABITAT Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES Bernard BRETAUDEAU Président du CLUSTER ECO-HABITAT Directeur général de SIPEA 2 ième rencontre de la gestion publique

Plus en détail

bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE

bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE Les enjeux Depuis Kyoto, la lutte contre le changement climatique passe par l augmentation progressive de la part des énergies renouvelables dans la production

Plus en détail

Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti?

Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti? Atelier «réhabilitation du bâti ancien» Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti? Emmanuel Mouton, artisan CAPEB Franck Turlan, coordonnateur Pôle Energies 11 Conférence annuelle

Plus en détail

Le reste du temps c est la RT élément par élément

Le reste du temps c est la RT élément par élément Le reste du temps c est la RT élément par élément RT Elément par Elément Les bâtiments existants résidentiels et non-résidentiels sont concernés par ces dispositions, à l'exception de ceux soumis aux mesures

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Produits @Regis_Contreau En route vers les bâtiments à énergie positive avec la RE 2020 GRDF, acteur de la transition énergétique, agit à

Plus en détail

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires La maison bioclimatique Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Sommaire Introduction Le Plan Climat Énergie du Grand Nancy et de la ville de

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) DIAGSOLOGIS 81 route du Rhin Napoléon 67000 Strasbourg Tél. : 03 88 43 37 59 / 06 15 54 38 29 - Fax : 03 88 39 67 80 RCS : 513247189 Compagnie d assurance : HISCOX n HARCP 0083339 Diagnostic de performance

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 595 / 1 19/11/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : < 1948 Surface habitable : 51,82 m² Adresse : 24 RUE LEPELLETIER - APT 3 ETAGE 59000 LILLE Date de visite: 16/11/2011 Date

Plus en détail

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier Conférence CEMATER Les clefs du financement et du montage des opérations de rénovation énergétique des copropriétés Contexte réglementation et financier Catherine BONDUAU-FLAMENT Montpellier, le 15 octobre

Plus en détail

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ;

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; Subventions pour l isolation performante - Communauté de Communes de Feurs-en en-forez - Communauté de Communes des Collines du Matin - MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; I.1. Descriptif

Plus en détail

Plateforme Climat : C.E.E. Certificats d Economies d Energie. Un levier financier pour vos projets

Plateforme Climat : C.E.E. Certificats d Economies d Energie. Un levier financier pour vos projets Plateforme Climat : C.E.E. Certificats d Economies d Energie Un levier financier pour vos projets 1. Historique du dispositif 2. Fonctionnement 3. Modalités de récupération des CEE 4. Actions éligibles

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. OIKOTECH - Tél.: (+352) ou (+352) Quentin De Man

AUDIT ENERGETIQUE. OIKOTECH - Tél.: (+352) ou (+352) Quentin De Man AUDIT ENERGETIQUE Nom : DE MAN Prénom : QUENTIN Ville : Namur Référence : B5-6 OIKOTECH - Tél.: (+5) 6 66 ou (+5) 6 44 4 - Quentin De Man - 6, rue Xavier Brasseur - L-44 Esch-sur-Alzette Imprimé le 5//

Plus en détail

«DORéMI Basse Energie Biovallée» Dispositif Opérationnel de Rénovation de la Maison Individuelle en Basse Energie

«DORéMI Basse Energie Biovallée» Dispositif Opérationnel de Rénovation de la Maison Individuelle en Basse Energie «DORéMI Basse Energie Biovallée» Dispositif Opérationnel de Rénovation de la Maison Individuelle en Basse Energie FICHE DE CANDIDATURE DES PROPRIETAIRES ETAPE DEVIS Biovallée, l Institut négawatt, la CAPEB

Plus en détail

CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 2 CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT Pourquoi faire des suivis -Tester des nouveaux matériels se faire une opinion -Accompagner nos

Plus en détail

GPL énergie ex e c x e c p e ti p on o n n e n l e le

GPL énergie ex e c x e c p e ti p on o n n e n l e le Émissions de gaz à effet de serre Efficacité énergétique consommer mieux Sobriété énergétique : consommer moins Le développement des s renouvelables 1850 1950 1990 2050 Découverte du pétrole Développement

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001)

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) COMMISSION EUROPEENNE Bruxelles, le 13.IX.2005 C (2005) 3543 Objet: Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) Monsieur

Plus en détail

LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE

LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE Expérimentations menées dans le réseau de l ANVPAH & VSSP Séminaire «Péril sur les secteurs protégés?» TROYES 4 & 5 novembre 2010 L ANVPAH & VSSP

Plus en détail

Informer les occupants des logements de leur consommation d énergie

Informer les occupants des logements de leur consommation d énergie Informer les occupants des logements de leur consommation d énergie 15/01/2015 Véronique Poitoux Responsable de compte. veronique.poitoux@grdf.fr 15/01/2015 Pauline Evrard-Guespin Ingénieur Efficacité

Plus en détail

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT. Guide des aides financières. destinées aux propriétaires

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT. Guide des aides financières. destinées aux propriétaires PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Guide des aides financières destinées aux propriétaires PLAN DE RENOVATION RÉNOVATION ENERGETIQUE ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Guide des aides financières à destinées

Plus en détail

Sommaire. Bilan énergétique global Commune de INTRODUCTION... 3 1. ÉTUDE DES DONNÉES ÉNERGÉTIQUES... 4 1-1. CARACTERISTIQUES DE LA COMMUNE DE...

Sommaire. Bilan énergétique global Commune de INTRODUCTION... 3 1. ÉTUDE DES DONNÉES ÉNERGÉTIQUES... 4 1-1. CARACTERISTIQUES DE LA COMMUNE DE... 1 Bilan énergétique global Commune de Sommaire INTRODUCTION... 3 1. ÉTUDE DES DONNÉES ÉNERGÉTIQUES... 4 1-1. CARACTERISTIQUES DE LA COMMUNE DE... 4 1-2. DONNEES ENERGETIQUES GENERALES... 4 1-3. BILAN ENERGETIQUE

Plus en détail

Certificats d Économies d Énergie Le succès est au rendez-vous en Ile-de-France

Certificats d Économies d Énergie Le succès est au rendez-vous en Ile-de-France Certificats d Économies d Énergie Le succès est au rendez-vous en Ile-de-France PRÉFECTURE DE LA RÉGION D ILE-DE-FRANCE Direction régionale de l Industrie, de la Recherche et de l Environnement ÎLE-DE-FRANCE

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2016 Près de 60 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr 2016 PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis rénovation mode d emploi en Franche-Comté www.effilogis.fr HABITATION BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment

Plus en détail

«Les aides financières 2016 pour la rénovation énergétique» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

«Les aides financières 2016 pour la rénovation énergétique» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires «Les aides financières 2016 pour la rénovation énergétique» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE Les aides de l Etat La TVA à taux réduit Le crédit

Plus en détail

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION?

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 1 SOMMAIRE 1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 4. QUELQUES SOLUTIONS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS

Plus en détail

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE ADEME Direction régionale des Pays de la Loire 1. Description de l appel à candidature Avec 44 % du bilan énergétique, le secteur

Plus en détail

Présentation de la Tour Elithis

Présentation de la Tour Elithis SFFERE ADEME Energie 27 mars 2012 Présentation de la Tour Elithis Perrine Moulinié - Chargée de mission recherche - Bourgogne Bâtiment Durable - Ingénieure d études et de recherche en Sciences Humaines

Plus en détail

Tableaux récapitulatifs des données

Tableaux récapitulatifs des données Tableaux récapitulatifs des données Ce rapport récapitule les données techniques saisies dans le cadre d un projet existant et de projets simulés avec le logiciel Bati-Cube. Vous retrouverez l ensemble

Plus en détail

10/03/2016. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

10/03/2016. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 10/03/2016 Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment Les politiques publiques de la performance énergétique et environnementale et l innovation José Caire Directeur Villes

Plus en détail

L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement

L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement Comment améliorer la performance énergétique chez vous? en LIMOUSIN L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement Emilie RABETEAU Anthony BROC Jean Jaques RABACHE Conseiller INFO ÉNERGIE Qu est

Plus en détail

LE BILAN INITIAL DE COPROPRIÉTÉ

LE BILAN INITIAL DE COPROPRIÉTÉ BILAN INITIAL DE COPROPRIÉTÉ LE BILAN INITIAL DE COPROPRIÉTÉ BIC Structure accompagnatrice Qui est Planète Copropriété? Planète Copropriété est une association indépendante regroupant l ensemble des acteurs,

Plus en détail

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général Olivier Barry Directeur Général 42 communes 6 500 logements 140 groupes Raréfaction des énergies Le contexte Gestion des ressources Prise de conscience politique à travers Le lancement du terme «facteur

Plus en détail

FORMATION DEREFEI (DEVENIR REFERENT ENERGIE EN INDUSTRIE) Module 2 : DEMARCHE ET METHODE DEROULE PEDAGOGIQUE

FORMATION DEREFEI (DEVENIR REFERENT ENERGIE EN INDUSTRIE) Module 2 : DEMARCHE ET METHODE DEROULE PEDAGOGIQUE FORMATION DEREFEI (DEVENIR REFERENT ENERGIE EN INDUSTRIE) Module 2 : DEMARCHE ET METHODE DEROULE PEDAGOGIQUE LES OBJECTIFS DE FORMATION Cette formation s adresse aux personnes qui occupent depuis peu ou

Plus en détail

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat Vendredi 22 janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat La Communauté d agglomération Saint-Dizier, Der & Blaise, engage un Programme

Plus en détail