Correction Examen ASD2 LFSI1 Session principale-mai 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Correction Examen ASD2 LFSI1 Session principale-mai 2015"

Transcription

1 Correction Examen ASD2 LFSI1 Session principale-mai 2015 Exercice1 1. Livre=Enregistrement Titre : Chaîne Auteur : Chaîne Année : Entier Enreg Cellule_Liv=Enregistrement Val : Livre Suiv : *Cellule_Liv Enreg Catégorie=Enregistrement Nom : Chaîne Liste_Liv: *Cellule_Liv Enreg Cellule_Cat=Enregistrement Val : Catégorie Nb_Liv : Entier Suiv :*Cellule_Cat Enreg Liste_Cat :Enregistrement Tête : *Catégorie Enreg 2. Procédure Ajout_Cat(L : *Liste_Cat ; C : Catégorie) p,q :*Cellule_Cat q Allouer(1) q Val C q Nb_Liv 0 Si(L Tête=NULL OU Comp(C.Nom, L Tête Val.Nom)<=0) Alors q Suiv L Tête L Tête q Tant que (p Suiv<>NULL ET Comp(C.Nom, p Val.Nom)>0) Faire q Suiv p Suiv p Suiv q 3. Procédure Ajout_Liv(L : *Liste_Cat ; Nom_Cat : Chaîne ;Liv :Livre) p :*Cellule_Cat q1,q2 :*Cellule_Liv C : Catégorie 1

2 Tant que (p<>null et Comp(p Val.Nom,Nom_Cat)<0) Faire Si(p=NULL OU Comp(p Val.Nom,Nom_Cat)>0) Alors Copier(C.Nom,Nom_Cat) C.Liste_Liv NULL Ajout_Cat(L,C) Tant que (Comp(p Val.Nom,Nom_Cat)<>0) Faire q1 Allouer(1) q1 Val Liv Si(p Liste_Liv=NULL OU Liv.Année<= p Liste_Liv Val.Année) Alors q1 Suiv p Liste_Liv Suiv p Liste_Liv q q2 p Liste_Liv Tant que (q2 Suiv<>NULL ET q2 Suiv Val.Année<L.Année) Faire q2 q2 Suiv q1 Suiv q2 Suiv q2 Suiv q1 p Nb_Liv p Nb_Liv+1 4. Procédure Afficher((L : Liste_Cat ; Nom_Cat : Chaîne) p :*Cellule_Cat q :*Cellule_Liv Tant que (p<>null et Comp(p Val.Nom,Nom_Cat)<0) Faire Si(p<>NULL et Comp(p Val.Nom,Nom_Cat)=0) Alors Si(p Nb_Liv<>0) Alors q p Liste_Liv Tant que(q<>null) Faire Ecrire(q Val.Titre,q Val.Auteur,q Val.Année) q q Suiv Ecrire(«Aucun Livre dans le catégorie», Nom_Cat) Ecrire(«Le catégorie», Nom_Cat, «n existe pas») 5. Fonction Nb_Livres(L : Liste_Cat) :Entier p :*Cellule_Cat q :*Cellule_Liv 2

3 Nb :Entier Nb 0 p L.Tête Tant que(p<>null) Faire Nb Nb+p Nb_Liv Nb_Livres Nb 6. Procédure Supp_Cat(L :*Liste_Cat ;Nom_Cat :Chaîne) p,p1 :*Cellule_Cat q :*Cellule_Liv Tant que (p<>null et Comp(p Val.Nom,Nom_Cat)<0) Faire Si(p<>NULL ET Comp(p Val.Nom,Nom_Cat)=0) Alors Tant que(p Val.Liste_Liv<>NULL) Faire q p Val.Liste_Liv p Val.Liste_Liv q Suiv Libérer(q) Si(p=L Tête) Alors L Tête p Suiv p1 L Tête Tant que(p1 Suiv<>p) Faire p1 p1 Suiv p1 Suiv p Suiv Libérer(p) Ecrire(«Le catégorie», Nom_Cat, «n existe pas») 3

4 Exercice 2 1. Médicament=Enregistrement Nom : Chaîne QT : Entier Prix : Réel Enreg Nœud=Enregistrement Val : Médicament FG : *Nœud FD :*Nœud Enreg Arbre : enregistrement Racine :*Nœud Enreg 2. Procédure Vente(A : Arbre ; Nom_Med :Chaîne ;Q :Entier) AG,AD :Arbre Si(A.Racine=NULL) Alors Ecrire(«Médicament inexistant») Si(Comp(Nom_Med, A.Racine Val.Nom)=0) Alors Si(A.Racine Val.QT>=Q)Alors A.Racine Val.QT A.Racine Val.QT-Q Si(A.Racine Val.QT<=5) Alors Ecrire(«Seuil minimal du», Nom_Med, «atteint») si Ecrire(«Quantité insuffisante») Si(Comp(Nom_Med, A.Racine Val.Nom)<0) Alors AG.Racine A.Racine FG Vente(AG,Nom_Med,Q) AD.Racine A.Racine FD Vente(AD,Nom_Med,Q) 3. Procédure Ajout(A :*Arbre ;M :Médicament) AG,AD :Arbre q :*Nœud Si(A Racine=NULL) Alors q Allouer(1) q Val M q FG NULL q FD NULL 4

5 A Racine q Si(Comp(M.Nom, A.Racine Val.Nom)<0) Alors AG.Racine A Racine FG Ajout(AG,M) AD.Racine A Racine FD Ajout(AD,M) Procédure Achat(A :*Arbre ; M :Médicament) AG,AD : Arbre Si(A Racine=NULL) Alors Ajout(A,M) Si(Comp(M.Nom,A Racine Val.Nom)=0)Alors A Racine Val.QT A Racine Val.QT+M.QT A Racine Val.Prix M.Prix Si(Comp(M.Nom, A Racine Val.Nom)<0) Alors AG.Racine A Racine FG Achat(AG,M) AD.Racine A Racine FD Achat(AD,M) 4. Fonction Prix_Stock(A :Arbre) :Réel AG,AD :Arbre Si(A.Racine=NULL) Alors Prix_Stock 0 AG.Racine A.Racine FG AD.Racine A.Racine FD Prix_Stock A.Racine Val.QT*A.Racine Val.Prix+Prix_Stock(AG)+Prix_Stock(AD) 5

6 5. 6

4.2 Les arbres binaires de recherche

4.2 Les arbres binaires de recherche 4.2 Les arbres binaires de recherche 4.2.1 Définition Les arbres binaires de recherche sont utilisés pour accélérer la recherche dans les arbres m-aires. Un arbre binaire de recherche est un arbre binaire

Plus en détail

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014 Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets Hubert Godfroy 7 novembre 014 1 Tableaux Question 1 : Écrire une fonction prenant un paramètre n et créant un tableau de taille n (contenant des entiers).

Plus en détail

Arbres binaires de recherche

Arbres binaires de recherche Chapitre 1 Arbres binaires de recherche 1 Les arbre sont très utilisés en informatique, d une part parce que les informations sont souvent hiérarchisées, et peuvent être représentées naturellement sous

Plus en détail

Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST)

Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST) LSVIII-BIM Algorithmie, 2015 Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST) I. Arbres binaires 1. Structure 2. Parcours II. Arbres binaires de recherche 1. Définition 2. Opérations sur les

Plus en détail

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des Écoles Normales Supérieures Durée de l épreuve: 4 heures Cœfficient: 4 Juillet

Plus en détail

Travaux dirigés n o 6

Travaux dirigés n o 6 Travaux dirigés n o 6 Lycée Kléber MPSI, Option Info 2014/2015 Exercice 1 (Indexation d un arbre binaire) Ecrire une fonction Caml indexation : ( f, n) arbre_binaire -> (string,string) arbre_binaire qui

Plus en détail

Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation :

Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation : Algorithmique et programmation : STRUCTURES DE DONNÉES A. Structure et enregistrement 1) Définition et rôle des structures de données en programmation 1.1) Définition : En informatique, une structure de

Plus en détail

Structures de données, IMA S6

Structures de données, IMA S6 Structures de données, IMA S6 Arbres Binaires d après un cours de N. Devésa, Polytech Lille. Laure Gonnord http://laure.gonnord.org/pro/teaching/ Laure.Gonnord@polytech-lille.fr Université Lille 1 - Polytech

Plus en détail

Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT

Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT Cours 2 : Arbres Binaires Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/coursalgo Plan 1 Représentations arborescentes 2 Définition d un arbre binaire récursive

Plus en détail

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 Loïc Maisonnasse 1 Objectif Ce TD a pour objectif de vous familiariser avec le langage de requêtes SQL. Et de vous apprendre à écrire des requêtes SQL pour

Plus en détail

Arbres binaires Version prof Version prof

Arbres binaires Version prof Version prof Arbres binaires Version prof Version prof types /* déclaration du type t_element */ t_arbrebinaire = t_noeudbinaire t_noeudbinaire = enregistrement t_element cle t_arbrebinaire fg, fd n enregistrement

Plus en détail

Les arbres binaires. Terminologie avancée (1) TAD arbre binaire. Terminologie avancée (2) Terminologie avancée (3)

Les arbres binaires. Terminologie avancée (1) TAD arbre binaire. Terminologie avancée (2) Terminologie avancée (3) Les arbres Structures les plus importantes et les plus utilisées en informatique Liste = cas dégénéré d arbre Eemples: Arbres généalogiques Arbres de classification Arbres d epression / - Traduction de

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de symboles Recherche : opération fondamentale données : éléments avec clés Type abstrait d une table de symboles (symbol table) ou dictionnaire Objets : ensembles d

Plus en détail

Arbres binaires. Chapitre 1. 1. Introduction. option informatique. 1.1 Définition formelle d un arbre binaire

Arbres binaires. Chapitre 1. 1. Introduction. option informatique. 1.1 Définition formelle d un arbre binaire Chapitre option informatique Arbres binaires. Introduction Dans son acceptation la plus générale, un arbre est un graphe acyclique orienté enraciné : tous les sommets, à l exception de la racine, ont un

Plus en détail

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LDAPBROWSER OUTIL DE GESTION D ANNUAIRE LDAP

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LDAPBROWSER OUTIL DE GESTION D ANNUAIRE LDAP INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LDAPBROWSER OUTIL DE GESTION D ANNUAIRE LDAP Ce document a pour intérêt de décrire les étapes de l installation et de la configuration de LDAPBrowser, client permettant

Plus en détail

Algorithmique et Programmation Projets 2012/2013

Algorithmique et Programmation Projets 2012/2013 3 Dames 3. Objectif Il s agit d écrire un programme jouant aux Dames selon les règles. Le programme doit être le meilleur possible. Vous utiliserez pour cela l algorithme α β de recherche du meilleur coup

Plus en détail

Gestion de la mémoire

Gestion de la mémoire Gestion de la mémoire ENSIIE : Programmation avancée 1/20 Langages et mémoire Différence principale entre langages de haut niveau : OCaml, Java, C# langages de bas niveau : C, C++ : Gestion de la mémoire

Plus en détail

MEMOIRE. Mémoires à Nanocristaux Organisés

MEMOIRE. Mémoires à Nanocristaux Organisés MEMOIRE Mémoires à Nanocristaux Organisés Tâche 4: caractérisation électrique et modélisation des structures mémoire Damien Deleruyelle Pascal Masson Sommaire 1. Etat de l art 2. Objectif général pour

Plus en détail

TP 8 : Arbres binaires de recherche

TP 8 : Arbres binaires de recherche TP 8 : Arbres binaires de recherche Semaine du 17 Mars 2008 Exercice 1 Dénir une structure struct noeud_s permettant de coder un n ud d'un arbre binaire contenant une valeur entière. Ajouter des typedef

Plus en détail

Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas

Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas 1. Arbres ordonnés 1.1. Arbres ordonnés (Arbres O) On considère des arbres dont les nœuds sont étiquetés sur un ensemble muni d'un

Plus en détail

Programmation impérative

Programmation impérative Programmation impérative Cours 4 : Manipulation des fichiers en C Catalin Dima Organisation des fichiers Qqs caractéristiques des fichiers : Nom (+ extension). Chemin d accès absolu = suite des noms des

Plus en détail

CORRECTION EXERCICES ALGORITHME 1

CORRECTION EXERCICES ALGORITHME 1 CORRECTION 1 Mr KHATORY (GIM 1 A) 1 Ecrire un algorithme permettant de résoudre une équation du second degré. Afficher les solutions! 2 2 b b 4ac ax bx c 0; solution: x 2a Solution: ALGORITHME seconddegré

Plus en détail

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Julien David A101 - david@lipn.univ-paris13.fr Julien David (A101 - david@lipn.univ-paris13.fr) 1 / 1 Z`o n`e s `d`e m`é m`o i r`e Julien

Plus en détail

TP 4 -Arbres Binaires -

TP 4 -Arbres Binaires - L3 Informatique Programmation fonctionnelle OCaml Année 2013/2014 TP 4 -Arbres Binaires - Un arbre binaire est une structure de données qui peut se représenter sous la forme d une hiérarchie dont chaque

Plus en détail

GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN

GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN Table des matières I. GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN V. DEROULEMENT DE L EXAMEN VI.

Plus en détail

SIMESITEM 011 Le guide

SIMESITEM 011 Le guide Pleine page couleur 2e de couverture 1 400 euros HT 2 000 euros HT SIMESITEM 011 Le guide (page de titre) Pleine page couleur 3e de couverture (dernière page, justificatif) 1 400 euros HT 2 000 euros HT

Plus en détail

C12. Les structures arborescentes. Août 2006

C12. Les structures arborescentes. Août 2006 Les structures arborescentes Août 2006 Objectifs du C12 Connaître le principe de la structure d arbre binaire Connaître les détails d implémentation de la structure d arbre binaire de recherche Les structures

Plus en détail

Comment développer et intégrer un module à PhpMyLab?

Comment développer et intégrer un module à PhpMyLab? Comment développer et intégrer un module à PhpMyLab? La structure du fichier Afin de conserver une homogénéité et une cohérence entre chaque module, une structure commune est utilisée pour chacun des modules

Plus en détail

Arbres binaires de recherche

Arbres binaires de recherche 1 arbre des comparaisons 2 recherche dichotomique l'arbre est recalculé à chaque recherche 2 5 3 4 7 9 1 6 1 2 3 4 5 6 7 9 10 conserver la structure d'arbre au lieu de la reconstruire arbre binaire de

Plus en détail

Théorie des Langages

Théorie des Langages Théorie des Langages AntLR - Générateur d analyseurs Claude Moulin Université de Technologie de Compiègne Printemps 2015 Sommaire 1 Introduction 2 AntLR ANTLR : ANother Tool for Language Recognition URL

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE À L ÉTUDIANT (AFE)

AIDE FINANCIÈRE À L ÉTUDIANT (AFE) AIDE FINANCIÈRE À L ÉTUDIANT (AFE) Voici la description des documents à regrouper pour compléter une demande d aide financière selon votre statut, pour la session hiver 2015. ÉTUDIANT PARENTS S ils vivent

Plus en détail

2410, chemin Sainte-Foy, Sainte-Foy, QC G1V 1T3 (418) 659-6600 www.cegep-ste-foy.qc.ca

2410, chemin Sainte-Foy, Sainte-Foy, QC G1V 1T3 (418) 659-6600 www.cegep-ste-foy.qc.ca 2410, chemin Sainte-Foy, Sainte-Foy, QC G1V 1T3 (418) 659-6600 www.cegep-ste-foy.qc.ca Table des matières! Qu est-ce que l Alternance Travail Études! "#$%&"#$'($)*+",)-(*.*+/%"/%+,'.,.#"%&"0.1(2.'($+.&"&$'"1"

Plus en détail

Algorithmique, Structures de données et langage C

Algorithmique, Structures de données et langage C UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III Algorithmique, Structures de données et langage C L3 IUP AISEM/ICM Janvier 2005 J.M. ENJALBERT Chapitre 1 Rappels et compléments de C 1.1 Structures Une structure

Plus en détail

Agrégation interne de Mathématiques. Session 2009. Deuxième épreuve écrite. (et CAERPA)

Agrégation interne de Mathématiques. Session 2009. Deuxième épreuve écrite. (et CAERPA) Agrégation interne de Mathématiques (et CAEPA Session 2009 Deuxième épreuve écrite 2 NOTATIONS ET PÉLIMINAIES On désigne par le corps des nombres réels et par C le corps des nombres complexes. Si f est

Plus en détail

9. Implantations des arbres binaires par un tableau: les monceaux (les tas) - heap en anglais.

9. Implantations des arbres binaires par un tableau: les monceaux (les tas) - heap en anglais. 9. Implantations des arbres binaires par un tableau: les monceaux (les tas) - heap en anglais. Définition : Un monceau (tas) est un arbre binaire complet dans lequel il existe un ordre entre un nœud et

Plus en détail

Induction sur les arbres

Induction sur les arbres Induction sur les arbres Planning Motivations Comment définir les arbres? Équations récursives sur les arbres Complexité de fonctions sur les arbres Recherche dans un arbre binaire de recherche Recherche

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

introduction Chapitre 5 Récursivité Exemples mathématiques Fonction factorielle ø est un arbre (vide) Images récursives

introduction Chapitre 5 Récursivité Exemples mathématiques Fonction factorielle ø est un arbre (vide) Images récursives introduction Chapitre 5 Images récursives http ://univ-tln.fr/~papini/sources/flocon.htm Récursivité http://www.poulain.org/fractales/index.html Image qui se contient elle-même 1 Exemples mathématiques

Plus en détail

Représentation des nombres entiers et réels. en binaire en mémoire

Représentation des nombres entiers et réels. en binaire en mémoire L3 Mag1 Phys. fond., cours C 15-16 Rep. des nbs. en binaire 25-09-05 23 :06 :02 page 1 1 Nombres entiers 1.1 Représentation binaire Représentation des nombres entiers et réels Tout entier positif n peut

Plus en détail

Université Paris Diderot Paris 7. TD n 2. Arbres Binaire de Recherche

Université Paris Diderot Paris 7. TD n 2. Arbres Binaire de Recherche Université Paris Diderot Paris L Informatique Algorithmique Année 00-0, er semestre TD n Arbres Binaire de Recherche Le type de donné arbre" sera utilisé pour indiquer l ensemble de toutes les Arbres Binaires

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les

Plus en détail

Codage des nombres. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Codage des nombres. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Codage des nombres Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Représentation de l'information Un ordinateur manipule des données Besoin de coder

Plus en détail

1 Force brute. 2 Analyse. 3 Conception préliminaire. 4 Conception détaillée. 5 Développement. 6 Conclusion. Architecture des Systèmes d Information

1 Force brute. 2 Analyse. 3 Conception préliminaire. 4 Conception détaillée. 5 Développement. 6 Conclusion. Architecture des Systèmes d Information Plan Puissance 4 intelligent I3 Algorithmique Nicol Delestre 1 Force brute 2 Analyse 3 Conception préliminaire 4 Conception détaillée 5 Développement 6 Conclusion Puissance 4. v2.0 1 / 29 Puissance 4.

Plus en détail

Par : Abdel YEZZA, Ph.D. Date : avril 2011 / mise à jour oct. 2012 (ajout de la section 3 et augmentation de la section 1)

Par : Abdel YEZZA, Ph.D. Date : avril 2011 / mise à jour oct. 2012 (ajout de la section 3 et augmentation de la section 1) 1 Que signifient AON et AOA? Par : Abdel YEZZA, Ph.D. Date : avril 2011 / mise à jour oct. 2012 (ajout de la section 3 et augmentation de la section 1) Sommaire 1. Concepts... 2 2. Méthode PCM appliquée

Plus en détail

Utilisation de KoXo Computers V2.1

Utilisation de KoXo Computers V2.1 Version 2.1.0.0 / Mai 2013 Page 2/45 Sommaire 1 Présentation... 4 2 Configuration des stations... 4 2. 1 Démarche manuelle (non conseillée)... 4 2. 2 Démarche automatique par les stratégies de groupe (conseillée)...

Plus en détail

Les structures de données. Rajae El Ouazzani

Les structures de données. Rajae El Ouazzani Les structures de données Rajae El Ouazzani Les arbres 2 1- Définition de l arborescence Une arborescence est une collection de nœuds reliés entre eux par des arcs. La collection peut être vide, cad l

Plus en détail

Partie 3. Gilles Lebrun (gilles.lebrun@unicaen.fr)

Partie 3. Gilles Lebrun (gilles.lebrun@unicaen.fr) Partie 3 Gilles Lebrun (gilles.lebrun@unicaen.fr) Les arbres binaires Définition : C est une structure arborescente ou hiérarchique ou récursive Chaque élément (nœud) constituant la structure de l arbre

Plus en détail

INTRODUCTION. 1 k 2. k=1

INTRODUCTION. 1 k 2. k=1 Capes externe de mathématiques : session 7 Première composition INTRODUCTION L objet du problème est l étude de la suite (s n n définie par : n, s n = Dans une première partie, nous nous attacherons à

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

LO21 : QCalculator. Calculatrice en notation polonaise inversée. Johan Soulet & Jonathan Jehanne Université de Technologie de Compiègne

LO21 : QCalculator. Calculatrice en notation polonaise inversée. Johan Soulet & Jonathan Jehanne Université de Technologie de Compiègne LO21 : QCalculator Calculatrice en notation polonaise inversée Johan Soulet & Jonathan Jehanne Université de Technologie de Compiègne Printemps 2012 Introduction Ce document présente le résultat du projet

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées Bases de Données Avancées Enseignant / chargé de TD : Dario COLAZZO www.lri.fr/~colazzo Chargée de TP : Jesús CAMACHO-RODRIGUEZ www.lri.fr/~camacho Plan Tuning d index Concurrence Reprise sur panne Données

Plus en détail

Algorithmique et Structures de données Feuille 5 : Arbres binaires

Algorithmique et Structures de données Feuille 5 : Arbres binaires Université Bordeaux Algorithmique et Structures de données Feuille : Arbres binaires On considère le type abstrait arbrebinaire d objet défini en cours. Pour rappel voir annexe A. LicenceInformatique0-0

Plus en détail

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004 Questionnaire d'examen final INF1101 Sigle du cours Nom : Signature : Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004 Professeur(s)

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

Compression de Données - Algorithme de Huffman Document de Conception

Compression de Données - Algorithme de Huffman Document de Conception ROLLET Samuel SALLE Jennifer Compression de Données - Algorithme de Huffman Document de Conception Projet d'algorithmique et Structure des Données 1 SOMMAIRE 1. Domaine d application....4 1.1 Objectifs

Plus en détail

Introduction à l étude des Corps Finis

Introduction à l étude des Corps Finis Introduction à l étude des Corps Finis Robert Rolland (Résumé) 1 Introduction La structure de corps fini intervient dans divers domaines des mathématiques, en particulier dans la théorie de Galois sur

Plus en détail

NGO. care. Antaé. Solutions d assurances SANTé et prévoyance

NGO. care. Antaé. Solutions d assurances SANTé et prévoyance NGO care Solutions d assurances SANTé et prévoyance internationales pour ONG et ASI Antaé Notre mission, accompagner vos collaborateurs. Notre engagement, les protéger. NGO care Les Organisations Non Gouvernementales

Plus en détail

Les arbres binaires de recherche

Les arbres binaires de recherche Institut Galilée Année 2010-2011 Algorithmique et arbres L2 TD 6 Les arbres binaires de recherche Type en C des arbres binaires (également utilisé pour les ABR) : typedef struct noeud_s { struct noeud_s

Plus en détail

VIII. Interrogation de documents avec XQuery

VIII. Interrogation de documents avec XQuery VIII. Interrogation de documents avec XQuery 350 XQUERY? Est un langage d interrogation de données XML N est pas un dialecte XML Est un sur-ensemble de XPath 2.0 Utilise le même modèle de données (XDM)

Plus en détail

BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste. LEX & YACC : Calculatrice Évoluée

BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste. LEX & YACC : Calculatrice Évoluée BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste LEX & YACC : Calculatrice Évoluée Table des matières 1 Introduction 3 2 Description 4 3 La grammaire utilisée 6 4 Lexèmes et FLEX 8 5 Analyse syntaxique et YACC 8 5.1

Plus en détail

Modifications au 1 er janvier 2015

Modifications au 1 er janvier 2015 1.2015 Généralités Modifications au 1 er janvier 2015 Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Le présent mémento vous renseigne sur les modifications entrant en vigueur le 1 er janvier 2015 dans le domaine

Plus en détail

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr 6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr Interface d un SGF Implémentation d un SGF Gestion de la correspondance entre la structure logique et la structure

Plus en détail

INF601 : Algorithme et Structure de données

INF601 : Algorithme et Structure de données Cours 2 : TDA Arbre Binaire B. Jacob IC2/LIUM 27 février 2010 Plan 1 Introuction 2 Primitives u TDA Arbin 3 Réalisations u TDA Arbin par cellules chaînées par cellules contiguës par curseurs (faux pointeurs)

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée, conformément

Plus en détail

Introduction à la notion de DOMAINE

Introduction à la notion de DOMAINE Windows Server 2003 Introduction à la notion de DOMAINE Auteur : Frédéric DIAZ Domaine : Ensemble, organisé sous un nom commun, d ordinateurs et d utilisateurs inscrits dans une base de données d annuaire

Plus en détail

L exclusion mutuelle distribuée

L exclusion mutuelle distribuée L exclusion mutuelle distribuée L algorithme de L Amport L algorithme est basé sur 2 concepts : L estampillage des messages La distribution d une file d attente sur l ensemble des sites du système distribué

Plus en détail

Développement décimal d un réel

Développement décimal d un réel 4 Développement décimal d un réel On rappelle que le corps R des nombres réels est archimédien, ce qui permet d y définir la fonction partie entière. En utilisant cette partie entière on verra dans ce

Plus en détail

Carl-Louis-Ferdinand von Lindemann (1852-1939)

Carl-Louis-Ferdinand von Lindemann (1852-1939) Par Boris Gourévitch "L'univers de Pi" http://go.to/pi314 sai1042@ensai.fr Alors ça, c'est fort... Tranches de vie Autour de Carl-Louis-Ferdinand von Lindemann (1852-1939) est transcendant!!! Carl Louis

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

prévues par la législation belge et les frais. le versement diminué des frais et des éventuelles taxes ou cotisations.

prévues par la législation belge et les frais. le versement diminué des frais et des éventuelles taxes ou cotisations. Conditions Générales Les présentes conditions générales décrivent le fonctionnement et les possibilités offertes par votre contrat Article 1 QUE FAUT-IL ENTENDRE PAR? LA COMPAGNIE : contrat est souscrit.

Plus en détail

RECURSIVITE ARBRES BINAIRES

RECURSIVITE ARBRES BINAIRES RECURSIVITE ARBRES BINAIRES Insertion, Parcours pré, post et in ordre, Recherche, Suppression. Ch. PAUL Algorithmique Arbres binaires 1 ARBRE BINAIRE DEFINITION RECURSIVE Les arbres binaires sont des arbres

Plus en détail

Arbres Binaire. PSI DAKHLA Prof Youssef El marzak. 1 Prof Youssef Elmarzak

Arbres Binaire. PSI DAKHLA Prof Youssef El marzak. 1 Prof Youssef Elmarzak Arbres Binaire PSI DAKHLA Prof Youssef El marzak 1 Prof Youssef Elmarzak 1.introduction: Les arbre sont très utilisées en informatique, d une part parce que les informations sont souvent hiérarchisées,

Plus en détail

Construction à partir d une régression logistique

Construction à partir d une régression logistique Construction à partir d une régression logistique Ricco RAKOTOMALALA Université Lumière Lyon 2 Tutoriels Tanagra - http://tutoriels-data-mining.blogspot.fr/ 1 PLAN 1. Position du problème Grille de score?

Plus en détail

Logiciel XLSTAT version 7.0. 40 rue Damrémont 75018 PARIS

Logiciel XLSTAT version 7.0. 40 rue Damrémont 75018 PARIS Logiciel XLSTAT version 7.0 Contact : Addinsoft 40 rue Damrémont 75018 PARIS 2005-2006 Plan Présentation générale du logiciel Statistiques descriptives Histogramme Discrétisation Tableau de contingence

Plus en détail

Joueur B Pierre Feuille Ciseaux Pierre (0,0) (-1,1) (1,-1) Feuille (1,-1) (0,0) (-1,1) Ciseaux (-1,1) (1,-1) (0.0)

Joueur B Pierre Feuille Ciseaux Pierre (0,0) (-1,1) (1,-1) Feuille (1,-1) (0,0) (-1,1) Ciseaux (-1,1) (1,-1) (0.0) CORRECTION D EXAMEN CONTROLE CONTINU n 1 Question de cours Question 1 : Les équilibres de Cournot et de Stackelberg sont des équilibres de situation de duopole sur un marché non coopératif d un bien homogène.

Plus en détail

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12 Probabilités. I - Rappel : trois exemples. Exemple 1 : Dans une classe de 25 élèves, il y a 16 filles. Tous les élèves sont blonds ou bruns. Parmi les filles, 6 sont blondes. Parmi les garçons, 3 sont

Plus en détail

NETWORK & SOFTWARE ENGINEERING MANUEL D UTILISATEUR. Logiciel TIJARA. NETWORK AND SOFTWARE ENGINEERING Manuel d'utilisateur "TIJARA" 1

NETWORK & SOFTWARE ENGINEERING MANUEL D UTILISATEUR. Logiciel TIJARA. NETWORK AND SOFTWARE ENGINEERING Manuel d'utilisateur TIJARA 1 NETWORK & SOFTWARE ENGINEERING MANUEL D UTILISATEUR Logiciel TIJARA Manuel d'utilisateur "TIJARA" 1 SOMMAIRE Introduction Première partie Chapitre 1 : Installation et démarrage Chapitre 2 : Architecture

Plus en détail

Samsung Drive Manager FAQ

Samsung Drive Manager FAQ Samsung Drive Manager FAQ Installation Q. Mon Disque dur externe Samsung est branché, mais rien ne se passe. R. Vérifiez le branchement du câble USB. Si votre Disque dur externe Samsung est correctement

Plus en détail

Correction TD algorithmique

Correction TD algorithmique Affectation Correction TD algorithmique Exercice 1 algo affect1b b 5 a b+1 b 2 Il vaut faire passer la notion de variable et la notion de stockage mémoire. Une variable n a donc pas d historique et à un

Plus en détail

WIFI. Paramétrage et accès EDUROAM. Direction du système d information

WIFI. Paramétrage et accès EDUROAM. Direction du système d information WIFI Paramétrage et accès EDUROAM Direction du système d information 1 PRESENTATION EDUROAM EDUROAM est un réseau sans fil sécurisé dont la particularité est d être accessible dans un grand nombre d établissements

Plus en détail

Visibilité polygone à polygone :

Visibilité polygone à polygone : Introduction Visibilité polygone à polygone : calcul, représentation, applications Frédéric Mora Université de Poitiers - Laboratoire SIC 10 juillet 2006 1 La visibilité Introduction Contexte L espace

Plus en détail

Département Informatique Programmation objet. Cours n 8. Structures de données partie 3 Arbres binaires de calcul

Département Informatique Programmation objet. Cours n 8. Structures de données partie 3 Arbres binaires de calcul Programmation objet Cours n 8 Structures de données partie 3 Arbres binaires de calcul 1 Arbre binaire de calcul Nous avons vu l'utilisation des arbres binaires en tant que structure de données optimisée

Plus en détail

Cours de Master Recherche

Cours de Master Recherche Cours de Master Recherche Spécialité CODE : Résolution de problèmes combinatoires Christine Solnon LIRIS, UMR 5205 CNRS / Université Lyon 1 2007 Rappel du plan du cours 16 heures de cours 1 - Introduction

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail

Dans le chapitre 1, nous associions aux fichiers ouverts des descripteurs de fichiers par lesquels nous accédions aux fichiers.

Dans le chapitre 1, nous associions aux fichiers ouverts des descripteurs de fichiers par lesquels nous accédions aux fichiers. I Présentation : Dans le chapitre 1, nous avons vu comment utiliser les appels-systèmes de bas niveau pour créer et accéder à des fichiers sur le disque. Nous avons notamment mis en évidence leur dépouillement

Plus en détail

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN Les contenues de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas

Plus en détail

Linux Live USB Creator Créez un Live-USB «persistant» de votre distribution GNU/Linux préférée depuis Windows

Linux Live USB Creator Créez un Live-USB «persistant» de votre distribution GNU/Linux préférée depuis Windows Linux Live USB Creator Créez un Live-USB «persistant» de votre distribution GNU/Linux préférée depuis Windows Salut l étable! Vous connaissez probablement la méthode d installation et de test des distributions

Plus en détail

OUTILS. pour la COMPTABILITE des PETITES asbl. Service d'aide à la Gestion Financière des Associations

OUTILS. pour la COMPTABILITE des PETITES asbl. Service d'aide à la Gestion Financière des Associations L'Associatif financier OUTILS pour la COMPTABILITE des PETITES asbl Service d'aide à la Gestion Financière des Associations BRUXELLES : AVENUE VOLTAIRE 135 1030 BRUXELLES TÉL : 02/242.64.30 FAX : 02/808.30.33

Plus en détail

x n = x x n 1 Exercice 3 Le but de cet exercice est de modéliser les suites définies par récurrence de la façon suivante :

x n = x x n 1 Exercice 3 Le but de cet exercice est de modéliser les suites définies par récurrence de la façon suivante : Ocaml - Exercices Exercice Définir en Ocaml les fonctions suivantes:. f : x sin x + cos x. g : x x 3x+ x x 5 3. Fonction h calculant la moyenne géométrique de deux float positifs ( xy) Exercice Ecrire

Plus en détail

Plan du cours. Vocabulaire. Définitions d un projet. Les cinq phases de la Gestion de Projets. 1- Conception

Plan du cours. Vocabulaire. Définitions d un projet. Les cinq phases de la Gestion de Projets. 1- Conception Plan du cours Vocabulaire Définitions d un projet Les cinq phases de la Gestion de Projets 1- Conception Planification du Projet Ingénierie du projet Ordonnancement des activités Estimation des durées

Plus en détail

Utilisation de Ntdsutil.exe pour prendre ou transférer des rôles FSMO vers un contrôleur de domaine

Utilisation de Ntdsutil.exe pour prendre ou transférer des rôles FSMO vers un contrôleur de domaine Utilisation de Ntdsutil.exe pour prendre ou transférer des rôles FSMO vers un contrôleur de domaine mars 2013 Nb. Pages 6 JLD Design Informatique Sarl Route du Boiron 17 1260 NYON (VD) SUISSE Certaines

Plus en détail

IFT785 Approches Orientées Objets. FINAL Été 2002. Remise : Jeudi 19 août 2002 à 9h00 am

IFT785 Approches Orientées Objets. FINAL Été 2002. Remise : Jeudi 19 août 2002 à 9h00 am IFT785 Approches Orientées Objets FINAL Été 2002 2 e session d examen Début : Lundi 16 septembre 2002 à 9h00 am Remise : Jeudi 19 août 2002 à 9h00 am Professeur : Sylvain GIROUX Note : /100 points Remarques

Plus en détail

Programmation générique des arbres binaires de recherche AVL et applications

Programmation générique des arbres binaires de recherche AVL et applications Introduction Programmation générique des arbres binaires de recherche AVL et applications Ce TP porte sur l étude d une structure de données appelée arbres binaires de recherche qui sert généralement à

Plus en détail

Arbres binaires de recherche

Arbres binaires de recherche Chapitre 6 Arbres binaires de recherche 6.1 Introduction On a étudié le problème de la recherche dans une collection d éléments ordonnés entre eux : on a montré que Pour une liste contiguë, la recherche

Plus en détail

PHOXLOG. Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX. installation EXPLOitatiOn MES. Option LOGGER & RS 422 106-10/1 30-09-2014 106 M0 10 J

PHOXLOG. Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX. installation EXPLOitatiOn MES. Option LOGGER & RS 422 106-10/1 30-09-2014 106 M0 10 J PHOXLOG Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX installation EXPLOitatiOn Option LOGGER & RS 422 30-09-2014 106 M0 10 J MES 106-10/1 Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX SOMMaiRE 1. PreMiere Mise en service

Plus en détail

Distribution Uniforme Probabilité de Laplace Dénombrements Les Paris. Chapitre 2 Le calcul des probabilités

Distribution Uniforme Probabilité de Laplace Dénombrements Les Paris. Chapitre 2 Le calcul des probabilités Chapitre 2 Le calcul des probabilités Equiprobabilité et Distribution Uniforme Deux événements A et B sont dits équiprobables si P(A) = P(B) Si il y a équiprobabilité sur Ω, cad si tous les événements

Plus en détail

StoTherm Détails. Sto

StoTherm Détails. Sto StoTherm Détails Sto N.B. Ce livret de détails contient des solutions pour toutes sortes de raccordements d un système d isolation de façade par l extérieur aussi bien pour une rénovation que pour une

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

Les calculatrices, téléphones, tablettes, ordinateurs et autres appareils électroniques similaires, ainsi que les documents sont interdits.

Les calculatrices, téléphones, tablettes, ordinateurs et autres appareils électroniques similaires, ainsi que les documents sont interdits. Les calculatrices, téléphones, tablettes, ordinateurs et autres appareils électroniques similaires, ainsi que les documents sont interdits 1 La qualité de la rédaction est un facteur important dans l appréciation

Plus en détail