Nanovectorisationpar squalénisationd agents anticancéreux pour les cancers à oncogènes de jonction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nanovectorisationpar squalénisationd agents anticancéreux pour les cancers à oncogènes de jonction"

Transcription

1 Programme P2 anovectorisationpar squalénisationd agents anticancéreux pour les cancers à oncogènes de jonction Aide allouée: er octobre mars 2015 Coordinatrice: Liliane Massade

2 Consortium UMR 8203 CRS Vectorologyet thérapies anticancéreuses Pr. aude Mavy Dr. Jean-Rémi Bertrand Dr. Angelo Paci M. Alain Deroussent UMR 8612 CRS Institut Gallien Pr. Patrick Couvreur Dr. Didier Desmaële Dr. Sindra Lepêtre-Mouelhi

3 Thématique de recherche Introduire une nouvelle nanomédecine à base de molécules squalénées pour les cancers à oncogène de jonction Macromolécules : sira Petites molécules : ifosfamide o Cancer papillaire de la thyroïde(ptc) o Cancer de la prostate (CaP) o Sarcome d Ewing(SE) But final Proposer un traitement personnalisé pour les patients atteints de cancers causés par les oncogènes de jonction Synthèse chimique Didier Desmaële Application Biologique Liliane Massade

4 Principe de la squalénisation D D Squalene is an acyclic triterpene so named because of its occurrence in shark liver oil. owever, it is widely distributed in nature with significant amounts found in olive oil and olive leaves. D ydrophilic or hydrophobic drug In vivo clivable linkage : ester, amide, phosphate, disulfide etc.. D D D D 4

5 Structure des brins sens des sira choisis 2 5'-CGU-UAC-CAU-CGA-GGA-UCC-A- 2 RET/PTC1 sense strand P - P - Modified base to increase resistance to 3 - nuclease S Functionnal group available for conjugation

6 Synthèse du maléimide-squalène doté d un bras espaceur hydrophile BS/ 2 /TF 1) K 2 C 3, Me 2) 3 I 5, Et 2 3) Cr 3, 2 S 4, 0 C, acetone 35% Br 55% Squalene C 2 Et 2 ac 3, 2 40 % overall TF, Et 3, 24 h, 20 C 20%

7 sira RET/PTC1-Squalene nanoparticles 2 5'-CGU-UAC-CAU-CGA-GGA-UCC-A sira sens strand modified with a propylthiol group at 3 end of the last base P - P - 2 Reaction mixture without Me Reaction mixture + 30% Me Reaction mixture + 50% Me 30 % 45 % S 7 % DMF, PBS, Me 2 5'-CGU-UAC-CAU-CGA-GGA-UCC-AdA P S Microwave activation improved the yield to 55% 7

8 Encapsulation des sira dans des anoparticules Polyisopréniques Cationiques 2 C Ac, 2 h 100 C 2 Ac 2 SQ-( 2) C= 2 +, Ac - Size (nm) PdI Zeta potential (mv) SQ-( 2 )C= 2+ Ps ± ± 2.9 sira/sq-( 2 )C= 2+ Ps (/P = 6) ± ± 2.8

9 Conjugaison Biomimétique de l Ifosfamide P Cyt. P450 P P Rétro-Michael - 2 C=CC P Ifosfamide 4-hydroxy-ifosfamide Aldo-ifosfamide Isophophoramide P oxydation anodique Me BF P 3.Et 2, C 2 2, - 78 C 53% P S 40% S P 9

10 Thématique de recherche Introduire une nouvelle nanomédecine à base de molécules squalénées pour les cancers à oncogène de jonction Macromolécules : sira Petites molécules : ifosfamide o Cancer papillaire de la thyroïde(ptc) o Cancer de la prostate (CaP) o Sarcome d Ewing(SE) But final Proposer un traitement personnalisé pour les patients atteints de cancers causés par les oncogènes de jonction Synthèse chimique Didier Desmaële Application Biologique Liliane Massade

11 ncogènes de jonction et cancers Les oncogènes de jonction sont la conséquence de réarrangements chromosomiques et sont à l origine du développement de plus de 20% des cancers. BCR-ABL: Chronic myeloid leukemia[t(9, 22)](> 95%) EWS-Fli: Ewing sarcoma[t(11, 22)](85%) RET/PTC: papillary thyroid carcinoma(ptc),[inv 10q)(50%-70%) TMPRSS2-ERG: prostate cancer[del(21q22)](> 50%) Les séquences des oncogènes de jonction sont uniquement présentes dans les cellules tumorales Représentent une cible intéressant pour un thérapie personnalisée (e.g. sira)

12 Small interfering RA (sira) Séparation du DB Avantages Mécanisme naturelde suppression de gènes AR double brins de petite taille (19-21bp) Spécifiques Actifs à faible doseet peu toxiques Inconvénients Dégradation rapide dans le plasma Macromolécules très hydrophiles ne pénètrent pas spontanément dans les cellules Effetsoff-target Mécanisme d action des sira RISC = RA Induced Silencing Complex VECTRISATI

13 RET/PTC et carcinomes papillaires de la thyroïde Résultats Les sira RET/PTC1 et RET/PTC3 sont efficaces sur leur propre oncogène de jonction AG CGTGACCATC GAGGATCCAAA GTGGGAATTCCCTCG 4 RET sira RET/PTC1 siret/ptc1 on traitées si RA Contrôle TUEL RET/PTC1 TTF-1 RET/PTC1 β-actin Expression RET/PTC1 Viabilité Apoptose Résultats similaires pour RET/PTC3 Expression TTF-1 - Gilbert-Sirieix et al., Thyroid, Ali et al., Expert Rev. in. Pharmacol Ali et al., Thyroid,2014 -Ali et al.,plosone, 2014 afiz Ali Marie Gilbert Lara Malhab

14 Résultats RET/PTC et carcinomes papillaires de la thyroïde Les sira [RET/PTC1 et RET/PTC3]-vectorisés inhibent la croissance tumorale Squalénisation des siras sira PBS (100mM. p 7) DMF 2 sira -SQ Ps Collaboration: Patrick Couvreur, UMR 8612 Brevet international, 2012 In vivo Croissance tumorale (Fold change) on traités P sira CT-SQ P siret/ptc1-sq *** jours -66% RET/PTC1 mra intra tumoral levels RET/PTC1 ß-actin -70% *** Résultats similaires pour RET/PTC3 - Thèse de sciences Mouna Raouane, Raouane et al.,j. Med. Chem., Raouane et al., Bioconjugate Chemistry, 2012 Mouna Raouane Marilyn Dernissian Andrey Massimenko

15 Résultats Cancers de la prostate Les sira TMPRSS2-ERG inhibent la croissance tumorale 1,5 1 mra expression 0,5 0 ERG Caspase-3-37KDa -19KDa -11KDa GAPD GAPD Urbinati et al., soumis Quentin Rousseau

16 Conclusions 1 - Etabli une nouvelle méthode de vectorisation des sira par couplage covalent des sira au squalène - Montré que les nanoparticules sira SQ sont efficaces dans des modèles précliniques pour deux tumeurs à oncogène de jonction: le cancerdelaprostateetlecancerdelathyroïde Proposer des traitements personnalisés pour les patients atteints de cancers à oncogènes de jonction

17 Résultats Sarcome d Ewing Le sira inhibent l oncogène EWS-Fli1 in vitro EWS Junction EWS/Fli1 Fli1 GCAGCAGAACCCUUCUUAU EWS/Fli1 mra expression (% of untreated cells) EWS/Fli-1 β-actine T AS Ct

18 Résultats Sarcome d Ewing Les nanoparticules sira-cationiques protègent le sira EWS-Fli1 Caractéristiques des Ps SQ-2 : Taille= 170 nm; PdI= 0,1; ζ = 80 mv C (+) MW 501,77 (+) C 3 -C - % sira libre (IF BET) P-SQ cationiques forment des complexes avec le sira Ratio de charge (/P) % sira intact Protège le sira EWS-Fli1 de la dégradation sira libre sira:sq Temps (h) Viabilité cellulaire (% cellules non traitées) Peu toxiques P sira EWS-Fli1 SQ- 2 P sira CT SQ- 2 P SQ ,05 0,1 0,15 0,2 0,25 0,3 Concentration en SQ (mg/l)

19 Résultats Sarcome d Ewing 1-Les nanoparticules siraews-fli1/sq- 2 inhibent l oncogène 2-L association PsIF-SQ et siraews-fli1/sq- 2 diminue la viabilité cellulaire Internalisation du sira EWS-Fli1 dans les cellules et inhibition de l oncogène et de l oncoprotéine mra EWS/Fli1 % of untreated cells EWS/Fli-1 β-actine 24h 48h 120 ** *** ** L association diminue la viabilité cellulaire on traité (T) Cells growth (% of untreated cells) * sira EWS-Fli-1 SQ-2 sira CT SQ-2 T-IF-SQ sira EWS-Fli-1 IF-SQ 40 sira CT IF-SQ

20 Conclusions 2 in vitro - Les nanoparticules squalène-cationiques: - protègent le sira EWS-Fli1 de la dégradation, - inhibent l oncogène et l oncoprotéine - L IF-squalène semble potentialiser les effets antinéoplasiques du sira EWS-Fli-1

21 Reste à faire (demande de prolongation) - Confirmer les effets de l association sira EWF-Fli1 et IF: - Inhibition d EWS-Fli1 en présence du double traitement - Mesure de l apoptose au cours du traitement - Tester in vivo l effet de cette combinaison sur la croissance tumorale -Etudier la biodistributiondes nanoparticules : Amélioration du traitement

22 Articles ou revues publiés 1- Raouane et al. Lipid Conjugated ligonucleotides: A Useful Strategy for Delivery. Bioconjugate Chemistry, 23(6), , 2012, Cover page Bioconjug. chem, June Ali et al."significance and applications of nanoparticles in sira delivery for cancer therapy" Expert Rev. in. Pharmacol., , Ali et al. Effects of silencing RET/PTC1 oncogene in papillary thyroid carcinoma by sira-squalene nanoparticles with and without fusogenic companion GALA- Cholesterol. Thyroid 24(2), , Ali etal. EffectsofsiRAonRET/PTC3 junctiononcogene in papillary thyroid carcinoma: from molecular and cellular studies to preclinical investigations. Plosne. 23;9(4):e95964, Massaad-Massade L. Relevance of targeting RET/PTC junction oncogene and Wnt/β-catenin pathway in the treatment of papillary thyroid carcinoma: skill of 8-year work. Biopolym. Cell. 30(5): , 2014 Articles en révision - Urbinati, et al. Antineoplastic effects of sira against TMPRSS2-ERG junction oncogene in prostate cancer: from molecular and cellular studies to preclinical investigations. - Skarbek et al. Pre-activated oxazaphosphorines designed for isophosphoramide mustard delivery as bulk form or nano-assemblies: synthesis and proof of concept. - Bertrand et al. Turning squalene into cationic lipid allows a delivery of sira in cultured cells. Production scientifique Communications orales MalvyC.SMI,London,UK,2012 Massade L. 17th World Congress on Advances in ncology 2012, ersonissos, Greece. Massade L. 18th World Congress on Advances in ncology 2013, Greece. Award of outstanding achievement. Paci A. BIT s 6th Annual World Congress of cancer, Xian (Cina), 2013 Ali M. From Molecular to Cellular Events in uman Pathology. Paris, 2013 Urbinati G. From Molecular to Cellular Events in uman Pathology, Paris, 2013 Massade L. Drug delivery course, McGill University, 2014 Massade L. From Molecular to Cellular Events in uman Pathology. Biopolymers and Cell, Riga, 2014 Communications par affiche -Lesueur et al., 8th World Meeting on Pharmaceutics, Biopharmaceutics and Pharmaceutical Technology. Istanbul, Martens et al., AACR Annual Meeting, April 2012, Chicago USA. - Consortium présenté par L. Massade, Journées ationales anosciences et anotechnologies, ovembre 2012, Bordeaux, France - Consortium présenté par L. Massade, Journées ationales anosciences et anotechnologies, ovembre 2013, Marseille, France. - Skarbek et al., 3rd Conference Innovation in Drug Delivery: Advances in Local Drug Delivery. September 22-25, 2013; Pisa, Italy

23 UMR 8203 CRS Pr. aude Mavy Dr. Jean-Rémi Bertrand Dr. Angelo Paci M. Alain Deroussent UMR 8613 CRS Pr. Patrick Couvreur Dr. Didier Desmaële Dr. Sindra Lepêtre-Mouelhi ubert Chapuis MCU (2013) Giorgia Urbinati CR2 (2013) Quentin Rousseau MSc(2012) afiz M Ali Thèse (2014) Squalenisation TMPRSS2-ERG RET/PTC Deborah Le ogue M2 (2014) Sandra aveau MSc(2014) Charles Skarbek en thèse EWS/Fli1 et IF iocminh Pham M2 (2013)

24

Axe NanoBioScience. Activités recherches :

Axe NanoBioScience. Activités recherches : Axe NanoBioScience Groupe Régulation Artificielle de l Expression Génétique par les Oligonucléotides Vectorologie et transfert de gènes UMR 8121 CNRS Claude MALVY cmalvy@igr.fr Activités recherches : Notre

Plus en détail

nanomédicaments : Ainsi, un médicament administré

nanomédicaments : Ainsi, un médicament administré Les nanomédicaments : une approche intelligente pour le traitement des maladies sévères Lors de l introduction d un médicament dans l organisme, le principe actif rencontre des barrières naturelles qui

Plus en détail

Evaluation in vivo de l efficacité de la photothérapie dynamique sur des xénogreffes de rétinoblastome

Evaluation in vivo de l efficacité de la photothérapie dynamique sur des xénogreffes de rétinoblastome Evaluation in vivo de l efficacité de la photothérapie dynamique sur des xénogreffes de rétinoblastome Dr Aerts Isabelle Département d'oncologie Pédiatrique, Institut Curie, Paris INSERM U 612, Laboratoire

Plus en détail

Immunothérapies anti-tumorales

Immunothérapies anti-tumorales Lymphocytes T innés Immunothérapies anti-tumorales ciblant les lymphocytes T Vγ9Vδ2 humains Emmanuel Scotet Equipe 1 / Modalités d ac3va3on et Fonc3ons des lymphocytes T γδ humains Dir. M. Bonneville -

Plus en détail

La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie

La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie Les Incontournables 2013 en Cancérologie 8 octobre 2013 - Chambéry La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie Présent & Futur Benoît BUSSER bbusser@chu-grenoble.fr Présent L INCa et les PF de

Plus en détail

EP 2 297 176 B1 (19) (11) EP 2 297 176 B1 (12) FASCICULE DE BREVET EUROPEEN

EP 2 297 176 B1 (19) (11) EP 2 297 176 B1 (12) FASCICULE DE BREVET EUROPEEN (19) (11) EP 2 297 176 B1 (12) FASCICULE DE BREVET EUROPEEN (4) Date de publication et mention de la délivrance du brevet: 07.12.11 Bulletin 11/49 (21) Numéro de dépôt: 0976189.3 (22) Date de dépôt: 14.0.09

Plus en détail

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II.

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II. Ecrins Therapeutics est une entreprise de biotechnologie centrée sur la découverte et le développement de nouvelles petites molécules pour la thérapie contre le cancer. L entreprise vise le développement

Plus en détail

Résultats : Partie III

Résultats : Partie III Résultats : Partie III Analyse des rôles respectifs de RhoA et RhoC dans le phénotype des cellules d adénocarcinome prostatique Introduction Parmi les protéines du sous-groupe Rho, RhoC a été décrit comme

Plus en détail

Dedy Septiadi LDC Juin 2015, 4

Dedy Septiadi LDC Juin 2015, 4 Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (ISIS)-Strasbourg Dedy Septiadi LDC Juin 2015, 4 Laboratoire de Chimie et des Biomatériaux Supramoléculaires Molécules et matériaux fonctionnels pour

Plus en détail

l innovation à la mesure de vos recherches www.labtech.fr

l innovation à la mesure de vos recherches www.labtech.fr l innovation à la mesure de vos recherches www.labtech.fr GAMME PRODUITS Une ligne complète de réactifs de transfection dédiés aux chercheurs. BioCellChallenge est une société innovante qui créé, développe

Plus en détail

Lipoplexes: l exemple des ARN interférents

Lipoplexes: l exemple des ARN interférents Académie de Pharmacie le 5 février 2014 Des médicaments intelligents: L Alliance de la Chimie et de la Biologie Lipoplexes: l exemple des ARN interférents Daniel Scherman daniel.scherman@parisdescartes.fr

Plus en détail

Bauland, Gladel & Martinez ASPAJ administrateurs judiciaires associes

Bauland, Gladel & Martinez ASPAJ administrateurs judiciaires associes Bauland, Gladel & Martinez ASPAJ administrateurs judiciaires associes APPEL D'OFFRES DE PARTENARIAT ET/OU REPRISE EN REDRESSEMENT JUDICIAIRE (Art. L. 631-13 et R. 631-39 du Code de Commerce) Activité :

Plus en détail

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA DOSSIER DE PRESSE GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA Une alliance au service des patients CONTACTS PRESSE : Véronique Simon 01.45.03.56.58 / 06.68.86.32.30 / v.simon@ljcom.net GUSTAVE ROUSSY Christine Lascombe

Plus en détail

Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien?

Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien? Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien? Dr. Sébastien FEUILLETTE Laboratoire de Génétique Moléculaire CHU Rouen 10 décembre 2009 Cholestérol et Alzheimer: des arguments Facteurs de risque

Plus en détail

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis Conférence de Presse ABL SA - Chambre de Commerce de Luxembourg - Mardi 29 Septembre 2009, 18h Annonce de Presse ABL and

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES ACTIFS

LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES ACTIFS UNIVERSITÉ PARIS-SUD CENTRE D'ÉTUDES PHARMACEUTIQUES Physico-Chimie - Pharmacotechnie - Biopharmacie UMR CNRS 8612 LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES

Plus en détail

Modèle Cellulaire pour les Cancers de l Oropharynx VPH Induits

Modèle Cellulaire pour les Cancers de l Oropharynx VPH Induits Congrès de l AORLQ - Octobre 2012 Modèle Cellulaire pour les Cancers de l Oropharynx VPH Induits Monika Knapik MD Guillaume Cardin M.Sc Francis Rodier Ph.D Apostolos Christopoulos MD, FRCSC Division d

Plus en détail

Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé

Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé M. Berlière Clinique du Sein Centre du Cancer Cliniques Universitaires St Luc Quand la cible n est pas seulement la tumeur mais

Plus en détail

Tumeurs osseuses de l enfantl

Tumeurs osseuses de l enfantl Tumeurs osseuses de l enfantl Enseignement interrégional DES de PédiatrieP Auvergne Rhône Alpes Etienne Merlin Clermont-Ferrand 14 mars 2008 14-15 15 mars 2008 E Merlin DES pediatrie Clermont Ferrand 1

Plus en détail

Prostate Cancer. Signs of Prostate Cancer

Prostate Cancer. Signs of Prostate Cancer Prostate Cancer The prostate is a gland in men that makes a liquid that forms part of semen. Its size is about 2 centimeters by 2 centimeters and is located in the pelvic area. The prostate uses a male

Plus en détail

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur Contact Tél.: 02 504 92 40 Fax: 02 504 92 10 prix@frs-fnrs.be LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

Plus en détail

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral.

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral. - La cytométrie en flux est une méthode d analyse de cellules en suspension, véhiculées à grande vitesse jusqu à une chambre d analyse traversée par des faisceaux lasers. L interaction des cellules avec

Plus en détail

Des réseaux d'interactions à la modélisation : intérêt pour l'étude du mécanisme d'action de l'endostatine Prof. Sylvie Ricard Blum

Des réseaux d'interactions à la modélisation : intérêt pour l'étude du mécanisme d'action de l'endostatine Prof. Sylvie Ricard Blum Des réseaux d'interactions à la modélisation : intérêt pour l'étude du mécanisme d'action de l'endostatine Prof. Sylvie Ricard Blum Institut de Biologie et Chimie des Protéines UMR 5086 BMSSI CNRS Université

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO Communiqué de presse Villejuif, jeudi 30 mai 2013 49 ème congrès de l American Society of Clinical Oncology (ASCO, Chicago, USA, 31 mai 4 juin 2013) LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES

Plus en détail

MATWIN Maturation & Accelerating Translation With INdustry. Lucia ROBERT Directrice

MATWIN Maturation & Accelerating Translation With INdustry. Lucia ROBERT Directrice MATWIN Maturation & Accelerating Translation With INdustry Lucia ROBERT Directrice Acteurs et partenaires de MATWIN Industriels : Académiques : Programme national de sourcing et d accompagnement à la maturation

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot Service d Oncologie - Radiothérapie Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix- Paris Importance de la prise en charge pluridisciplinaire

Plus en détail

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Dominique JAUBERT Oncologie-Hématologie Clinique Tivoli BORDEAUX Réseau de cancérologie d Aquitaine La recherche de nouvelles molécules anticancéreuses

Plus en détail

Les Biotherapies Généralités Pr François LEMOINE

Les Biotherapies Généralités Pr François LEMOINE Les Biotherapies Généralités Pr François LEMOINE Laboratory I 3 of Immunology-Immunopahtology- Immunotherapy CNRS-UMR7211 / INSERM U959 Hôpital de la Pitié Salpêtrière - CERVI 83, Boulevard de l Hôpital

Plus en détail

Place des anticorps monoclonaux dans la prise

Place des anticorps monoclonaux dans la prise Place des anticorps monoclonaux dans la prise en charge des hémopathies malignes Bases fondamentales et mécanismes d action des anticorps monoclonaux Aliénor Xhaard Association des Internes en Hématologie

Plus en détail

Highly efficient gene transfer into hepatocyte-like HepaRG cells: new means for drug metabolism and toxicity studies

Highly efficient gene transfer into hepatocyte-like HepaRG cells: new means for drug metabolism and toxicity studies Biotechnology Author manuscript, Journal published in "Biotechnology Journal, (00) " DOI : 0.00/biot.0000 Highly efficient gene transfer into hepatocyte-like HepaRG cells: new means for drug metabolism

Plus en détail

NANOPARTICULES D ORD Qu en attendent les biologistes?

NANOPARTICULES D ORD Qu en attendent les biologistes? NANOPARTICULE D ORD Qu en attendent les biologistes? Gérard Morel Laboratoire de Physiologie Intégrative Cellulaire et Moléculaire UMR 5123 CNR téphane Roux Laboratoire de Physico-Chimie des Matériaux

Plus en détail

Actualités Prévention Informations. Medi CMS

Actualités Prévention Informations. Medi CMS Actualités Prévention Informations Medi CMS Table des matières 1.1. Découverte d'un gène de prédisposition commun au mélanome et au cancer du rein.... 3 2.1. Un mélanome mieux compris et mieux traité....

Plus en détail

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris LYRIC Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris CONTEXTE DE L AO DES SIRIC (SITES DE RECHERCHE INTÉGRÉS SUR LE CANCER) AO publié

Plus en détail

Mécanismes de surveillance du cycle cellulaire

Mécanismes de surveillance du cycle cellulaire Mécanismes de surveillance du cycle cellulaire Four checkpoints Components of the DNA Damage Checkpoint SIGNALS SENSORS TRANSDUCERS EFFECTORS TARGETS (UV, HU, replication errors) CDK2 Cyclin E/A ATR

Plus en détail

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Nader Khaouam MD Laurie Archambault 28 mars 2014 Présentation du cas H - 20 ans, monteur et soudeur d acier Aucun antécédent X 2

Plus en détail

Recherche petit animal en pratique A quoi ça sert? L Fournier Hôpital Européen Georges Pompidou Laboratoire de Recherche en Imagerie, UMR970

Recherche petit animal en pratique A quoi ça sert? L Fournier Hôpital Européen Georges Pompidou Laboratoire de Recherche en Imagerie, UMR970 Recherche petit animal en pratique A quoi ça sert? L Fournier Hôpital Européen Georges Pompidou Laboratoire de Recherche en Imagerie, UMR970 Deux objectifs différents 1. Améliorer l imagerie des cancers

Plus en détail

Caractériser les anomalies de la voie Her2 aiderait-il à mieux traiter? Fabrice Andre Gustave Roussy

Caractériser les anomalies de la voie Her2 aiderait-il à mieux traiter? Fabrice Andre Gustave Roussy Caractériser les anomalies de la voie Her2 aiderait-il à mieux traiter? Fabrice Andre Gustave Roussy Cancers du sein avec amplification ERBB2 10-15% breast cancer Amplification Expression Her2: discovered

Plus en détail

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II.

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II. Ecrins Therapeutics est une entreprise de biotechnologie centrée sur la découverte et le développement de nouvelles petites molécules pour la thérapie contre le cancer. L entreprise vise le développement

Plus en détail

Nanobiotix démarre un essai clinique de phase I/II dans les cancers primitifs et métastatiques du foie avec son produit NBTXR3

Nanobiotix démarre un essai clinique de phase I/II dans les cancers primitifs et métastatiques du foie avec son produit NBTXR3 Une nano révolution pour un grand pas contre le cancer Nanobiotix démarre un essai clinique de phase I/II dans les cancers primitifs et métastatiques du foie avec son produit NBTXR3 Paris, France, le 1

Plus en détail

BIENVENUE À F.L. WELCOME TO F.L. Réalisatrice/Dir.: Geneviève Dulude-De Celles Documentaire 75 minutes 2015 16:9

BIENVENUE À F.L. WELCOME TO F.L. Réalisatrice/Dir.: Geneviève Dulude-De Celles Documentaire 75 minutes 2015 16:9 BIENVENUE À F.L. WELCOME TO F.L. Réalisatrice/Dir.: Geneviève Dulude-De Celles Documentaire 75 minutes 2015 16:9 SYNOPSIS - BIENVENUE À F.L. offre un portrait candide des étudiants d une école secondaire

Plus en détail

Introduction à la biochimie SBI4U

Introduction à la biochimie SBI4U Résultat d apprentissage pour le test : Je décris les innovations technologiques et les besoins de la société à l aide de la structure et la fonction des macromolécules, les réactions biochimiques et des

Plus en détail

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux Leem Direction des Affaires scientifiques pharmaceutiques et médicales 11 décembre 2008 Le plan d études du Leem Les segments

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 25 septembre 2015

Communiqué de presse. Bâle, le 25 septembre 2015 Communiqué de presse Bâle, le 25 septembre 2015 Le CHMP recommande l homologation européenne de l association Cotellic (cobimetinib) plus Zelboraf (vemurafenib), deux médicaments Roche, dans le traitement

Plus en détail

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Pr Jean Trédaniel Service de pneumologie et oncologie thoracique Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph Université Paris Descartes Sources Données

Plus en détail

ETUDE DE LA TRIMETHYLATION DE LA LYSINE 27 DE L HISTONE L H3 DANS LE CANCER DE LA PROSTATE Marjolaine NGOLLO Doctorante en première année 15/02/2013 Directeur de thèse: Professeur L. GUY DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES

Plus en détail

Les plateformes de génétique

Les plateformes de génétique Thérapies ciblées : de l anatomopathologie th l à la biothérapie i Les plateformes de génétique moléculaire PO Schischmanoff UF Génétique moléculaire et oncogénétique CHU Avicenne ACP FHF 29 mars 2012

Plus en détail

2 èmes Rencontres Networking Medicen Paris Region / Alsace BioValley sur l'innovation en imagerie médicale

2 èmes Rencontres Networking Medicen Paris Region / Alsace BioValley sur l'innovation en imagerie médicale 2 èmes Rencontres Networking Medicen Paris Region / Alsace BioValley sur l'innovation en imagerie médicale 19 Mai 2015 ICM (Paris) Appel à Manifestation d Intérêt Offre de services Françoise Soussaline,

Plus en détail

Situation actuelle. Attachée temporaire d enseignement et de recherche (section CNU 25) à l Université Paris 2. Thèmes de recherche

Situation actuelle. Attachée temporaire d enseignement et de recherche (section CNU 25) à l Université Paris 2. Thèmes de recherche Cyrielle DUMONT Docteur en biostatistiques Née le 9 mai 1985 à Chartres (28) Adresse : Université Paris 2 12 place du Panthéon 75005 Paris Courriel : cyrielle.dumont@inserm.fr Page personnelle : www.biostat.fr/home-dumont.htm

Plus en détail

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche 64 ème réunion du GERM Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche Tumeurs du sein triple négatif (TN) 12-17% des cancers du sein Contexte familial porteuses des mutations

Plus en détail

Discovering Nanofitins Les Nanofitines, substituts d anticorps

Discovering Nanofitins Les Nanofitines, substituts d anticorps Les Nanofitines, substituts d anticorps Journée Anticorps, Nantes, décembre 2012 Contact : Mathieu CINIER, mathieu@affilogic.com AFFILOGIC: start up sur le site de la faculté des sciences faculté des sciences

Plus en détail

Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole Defer, Aurore Gaudin, Jacqueline Polyte, Hervé Lerat et Jean-Michel Pawlotsky

Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole Defer, Aurore Gaudin, Jacqueline Polyte, Hervé Lerat et Jean-Michel Pawlotsky Dérégulation du cycle cellulaire et activation de la réponse aux dommages de l'adn par les protéines du VHC, déclencheurs potentiels de l'hépatocarcinogenèse Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole

Plus en détail

Médicaments du futur : Tendances et enjeux. Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014

Médicaments du futur : Tendances et enjeux. Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014 Médicaments du futur : Tendances et enjeux Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014 Quelques mots sur Debiopharm Groupe fondé en 1979 Siège à Lausanne 350 collaborateurs Financièrement

Plus en détail

Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires. Dr. Jean-Louis Prugnaud

Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires. Dr. Jean-Louis Prugnaud Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires Dr. Jean-Louis Prugnaud 1 Des définitions Biosimilaires Lorsqu un médicament biologique qui est similaire à un médicament biologique de

Plus en détail

Approches génomiques des cancers Exemple des leucémies aiguës. Jean Soulier Laboratoire d Hématologie, Hôpital Saint-Louis

Approches génomiques des cancers Exemple des leucémies aiguës. Jean Soulier Laboratoire d Hématologie, Hôpital Saint-Louis Approches génomiques des cancers Exemple des leucémies aiguës Jean Soulier Laboratoire d Hématologie, Hôpital Saint-Louis Leucémies aiguës : prolifération de progéniteurs immatures Leucémies aiguës lymphoblastiques

Plus en détail

Non-Viral Strategies for Nucleic Acid Delivery

Non-Viral Strategies for Nucleic Acid Delivery DISS. ETH NO. 21061 Non-Viral Strategies for Nucleic Acid Delivery A dissertation submitted to ETH Zurich For the degree of Doctor of Sciences presented by ARNAUD ÉLEUTHÈRE FELBER MSc in Bioengineering

Plus en détail

L'extinction de fluorescence dans des assemblages de chromophores organiques et nanoparticules d'or

L'extinction de fluorescence dans des assemblages de chromophores organiques et nanoparticules d'or L'extinction de fluorescence dans des assemblages de chromophores organiques et nanoparticules d'or Martinus H. V. Werts, Raïssa Praho, Nicolas Nerambourg, Mireille-Blanchard-Desce équipe Photonique Moléculaire

Plus en détail

Stratégie de réduc-on des déchets Waste Reduc-on Strategy: Contrat 2016 Contract

Stratégie de réduc-on des déchets Waste Reduc-on Strategy: Contrat 2016 Contract Stratégie de réduc-on des déchets Waste Reduc-on Strategy: Contrat 2016 Contract Andrew Duffield Directeur des Travaux publics Director of Public Works 2015-05- 25 Résultats des ini-a-ves de la Stratégie

Plus en détail

In January 2012, the Indian authorities have decided to start exclusive negotiations with Dassault Aviation for the supply of 126 Rafale.

In January 2012, the Indian authorities have decided to start exclusive negotiations with Dassault Aviation for the supply of 126 Rafale. 2012 annual results 14 March 2013 2012 highlights Rafale selection by India In January 2012, the Indian authorities have decided to start exclusive negotiations with Dassault Aviation for the supply of

Plus en détail

emtansine sera offerte aux personnes du groupe de l étude EMILIA traitées par l association lapatinib plus Xeloda.

emtansine sera offerte aux personnes du groupe de l étude EMILIA traitées par l association lapatinib plus Xeloda. Communiqué de presse Bâle, le 27 août 2012 De nouvelles données issues de l étude de phase III EMILIA montrent que le trastuzumab emtansine (T-DM1), médicament de Roche, a permis d améliorer significativement

Plus en détail

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Octobre 2014 Médecine «génomique» personnalisée La médecine «génomique» personnalisée repose sur l identification de sous-groupes de

Plus en détail

Les principes du sequençage haut-débit

Les principes du sequençage haut-débit Les principes du sequençage haut-débit Mardi 23 avril 2013 Dr H. EL HOUSNI Organisation Génomique Podhala'et'al.'Trends'in'genetics'2012' Costa V et al. J BioMed BioTech 2010 32 ans Costa V et al. J BioMed

Plus en détail

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Institut de Cancérologie de Lorraine Service de Biopathologie CNRS UMR7039 CRAN Université de Lorraine Pr Jean-Louis Merlin Définition Un biomarqueur est une

Plus en détail

Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles

Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles RESUME Le projet MITECH propose une offre globale pour traiter l enveloppe des maisons construites entre 1949 et 1974 afin de

Plus en détail

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques GRECCAR 4 Groupe de REcherche Chirurgical sur le CAncer du Rectum Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques N EudraCT

Plus en détail

Polymer Nanoparticles in Life Science Compte-Rendu d un atelier européen de prospective

Polymer Nanoparticles in Life Science Compte-Rendu d un atelier européen de prospective Polymer Nanoparticles in Life Science Compte-Rendu d un atelier européen de prospective Christian Pichot, Denis Labarre et Jean-Claude Daniel Un atelier européen de prospective sur le sujet «Polymer nanoparticles

Plus en détail

Immunotherapie et cancer. Une révolution est en cours EIFFELVET EIFFELVET EIFFELVET EIFFELVET EIFFELVET. Petit Retour en Prépa

Immunotherapie et cancer. Une révolution est en cours EIFFELVET EIFFELVET EIFFELVET EIFFELVET EIFFELVET. Petit Retour en Prépa Immunotherapie et cancer Une révolution est en cours Paris 9/12/14 Docteur Olivier Keravel Petit Retour en Prépa Immunité innée et adaptative Innée/non spécifique: Peau et cellules NK Adaptative/spécifique:

Plus en détail

Imagerie moléculaire des biomarqueurs du cancer

Imagerie moléculaire des biomarqueurs du cancer Imagerie moléculaire des biomarqueurs du cancer Académie de Pharmacie, vendredi 12 avril 2013 Dr Bertrand Collin, radiopharmacien MCF Innovations thérapeutiques et Imagerie moléculaire Institut de Chimie

Plus en détail

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE TOUT D ABORD UN PETIT HISTORIQUE 1910: Peyton ROUS découvre le virus qui porte son nom 1976: les oncogènes de certains virus ont une contrepartie cellulaire

Plus en détail

CYCLE CELLULAIRE et CANCER. L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Novembre 2011

CYCLE CELLULAIRE et CANCER. L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Novembre 2011 CYCLE CELLULAIRE et CANCER L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Introduction Le cycle cellulaire est l'ensemble des modifications qu'une cellule subit entre sa

Plus en détail

Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique

Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique Méthodes d analyses chimiques et microbiologiques dites alternatives ou rapides : Biocapteurs Utilisation

Plus en détail

CIHEAM. Année académique Academic Year. Programmes Master of Science et de spécialisation post-universitaire

CIHEAM. Année académique Academic Year. Programmes Master of Science et de spécialisation post-universitaire Année académique Academic Year CIHEAM 2015 2016 Programmes Master of Science et de spécialisation post-universitaire Master of Science & Postgraduate Specialisation Programmes Productions alimentaires

Plus en détail

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale Définitions Historique Génomique dans le cancer du sein Utilité Problèmes Futur Chaque personne:

Plus en détail

Traitements biologiques de semences

Traitements biologiques de semences Traitements biologiques de semences Préparé par la Commission pour le traitement des semences et l environnement (STEC) de la Fédération internationale du commerce des semences (FIS) 2000 Fédération internationale

Plus en détail

En partenariat avec :

En partenariat avec : PRÉ-PROGRAMME En partenariat avec : Sous l égide de 2 ÉDITORIAL Dans l élan impulsé par le troisième Plan Cancer et par le renouvellement de la labellisation du Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes pour

Plus en détail

2000 Nouveau domaine.

2000 Nouveau domaine. Aujourd hui Didier Letourneur BIOMATERIAUX Conception de systèmes 3D pour l ingénierie tissulaire Futur? BIOMATERIAUX Médecine Régénératrice/réparatrice Problèmes après 60 années de recherche et de développement!

Plus en détail

Cancer de la prostate Nouvelles stratégies médicamenteuses. Werner HILGERS Oncologie médical Institut Sainte Catherine AVIGNON

Cancer de la prostate Nouvelles stratégies médicamenteuses. Werner HILGERS Oncologie médical Institut Sainte Catherine AVIGNON Cancer de la prostate Nouvelles stratégies médicamenteuses Werner HILGERS Oncologie médical Institut Sainte Catherine AVIGNON Cancer de la prostate métastatique 24 novembre 2012 Actualités, innovations

Plus en détail

Etudes cliniques dans les atteintes méningées métastatiques. E Le Rhun 19.04.12

Etudes cliniques dans les atteintes méningées métastatiques. E Le Rhun 19.04.12 Etudes cliniques dans les atteintes méningées métastatiques E Le Rhun 19.04.12 6 études randomisées Chamberlain, 2010 Intrathecal Trastuzumab HER2 is overexpress in 30% of primary BC 29% of patients with

Plus en détail

Roche présentera d importantes données oncologiques au European Cancer Congress (ECC)

Roche présentera d importantes données oncologiques au European Cancer Congress (ECC) Communiqué de presse Bâle, le 23 septembre 2013 Roche présentera d importantes données oncologiques au European Cancer Congress (ECC) Avastin, Herceptin, Kadcyla et Zelboraf, traitements établis, figureront

Plus en détail

1. BILAN a) Objectifs fixés en 2011-2012 et résultats obtenus.

1. BILAN a) Objectifs fixés en 2011-2012 et résultats obtenus. RAPPORT ANNUEL DE LA CHAIRE DE RECHERCHE SUR LE CANCER Titulaire de la Chaire : Sandra Turcotte, PhD Département : chimie-biochimie Faculté : Sciences POUR LE SÉNAT ACADÉMIQUE Informations sur la Chaire

Plus en détail

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer Note : ce document n est qu une prise de note rédigée pendant le cours de BL01. Il ne peut donc se substituer au cours d autant plus qu il est souvent incomplet (la 2 ème heure était souvent celle de la

Plus en détail

Population aging : A catastrophe for our health care system?

Population aging : A catastrophe for our health care system? Population aging : A catastrophe for our health care system? Amélie Quesnel-Vallée Dept. of Epidemiology & Dept. of Sociology Lee Soderstrom Dept. of Economics McGill University A catastrophe? Population

Plus en détail

ERYTECH : rapport PRESS RELEASE d activité et résultats financiers du 1 er semestre 2013

ERYTECH : rapport PRESS RELEASE d activité et résultats financiers du 1 er semestre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE ERYTECH : rapport PRESS RELEASE d activité et résultats financiers du 1 er semestre 2013 Solides performances opérationnelles et bonne progression des programmes cliniques Niveau de

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

EVOLUTION DE CESSIONS DES PSL ET OBJECTIFS 2013 EN AQUITAINE-LIMOUSIN

EVOLUTION DE CESSIONS DES PSL ET OBJECTIFS 2013 EN AQUITAINE-LIMOUSIN REHAL : actualités et perspectives; 10 ème journée 22 novembre 2012 EVOLUTION DE CESSIONS DES PSL ET OBJECTIFS 2013 EN AQUITAINE-LIMOUSIN Dr Azzedine ASSAL Directeur EFS-AQLI LA RÉGION AQUITAINE-LIMOUSIN

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

ANTICORPS MONOCLONAUX : MODE D ACTION ET TOXICITE. Vérités? les anticorps sont des molécules énormes : comment passeraientelles dans le sang?

ANTICORPS MONOCLONAUX : MODE D ACTION ET TOXICITE. Vérités? les anticorps sont des molécules énormes : comment passeraientelles dans le sang? MODE D ACTION ET TOXICITE Vérités? les anticorps sont des molécules énormes : comment passeraientelles dans le sang? MODE D ACTION ET TOXICITE Vérités? les anticorps sont des molécules énormes : comment

Plus en détail

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein Overall management Global 0 Groupe de travail constitué de : Lydie Aimard, Mario Campone, Bruno Coudert, Véronique

Plus en détail

MATWIN. Programme national d identification et d accompagnement d innovations en oncologie

MATWIN. Programme national d identification et d accompagnement d innovations en oncologie MATWIN Programme national d identification et d accompagnement d innovations en oncologie PLATEFORME NATIONALE PUBLIC-PRIVÉ AU SERVICE DE L INNOVATION ET DU TRANSFERT DE TECHNOLOGIE EN CANCÉROLOGIE PARTENAIRE

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon,

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon, Mesure Measurement Français p 1 English p 4 Version : 8006 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Lune pour dynamomètre 10 N Earth, Jupiter, Mars, Moon, labels for 10 N dynamometer Mesure Etiquettes Terre, Jupiter,

Plus en détail

Génétique et cancer. Cours DCEM1. Bobigny, le 26 février 2008 Andrée Delahaye

Génétique et cancer. Cours DCEM1. Bobigny, le 26 février 2008 Andrée Delahaye Génétique et cancer Cours DCEM1 Bobigny, le 26 février 2008 Andrée Delahaye Plan 1. Définitions 2. Exemples de proto-oncogènes 3. Exemples de gènes suppresseurs de tumeurs 4. Cancers familiaux 1. Exemple

Plus en détail

La LASERTHERAPIE. Lasertherapie à l Institut Jules Bordet. Dr. M-T Genot

La LASERTHERAPIE. Lasertherapie à l Institut Jules Bordet. Dr. M-T Genot La LASERTHERAPIE Lasertherapie à l Institut Jules Bordet G Dr. M-T Genot Laser = Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation Laser de basse énergie ou Laser froid ou LLL( low level laser) Propriétés:

Plus en détail

Imagerie «biologique», «cellulaire», moléculaire» (biochimique)

Imagerie «biologique», «cellulaire», moléculaire» (biochimique) La médecine nucléaire se définit par l utilisation de dont on étudie la biodistribution après administration, le plus souvent par voie vasculaire, à un moment donné ou de façon dynamique au cours du temps.

Plus en détail

Designed for any sea. Provisional Version

Designed for any sea. Provisional Version 2 Designed for any sea Provisional Version 3 4 Provisional Version 5 6 Live large, a revolution in space Provisional Version 7 8 The surprise is inside Provisional Version 9 10 The surprise is inside Provisional

Plus en détail

Dr Thierry Berghmans Service des Soins Intensifs et Urgences & Clinique d Oncologie Thoracique Institut Jules Bordet

Dr Thierry Berghmans Service des Soins Intensifs et Urgences & Clinique d Oncologie Thoracique Institut Jules Bordet Thérapies ciblées dans les cancers bronchiques non à petites cellules. Les cibles utilisées actuellement : Description et valeurs prédictives et pronostiques Dr Thierry Berghmans Service des Soins Intensifs

Plus en détail

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 Technical Service Bulletin FILE CONTROL CREATED DATE MODIFIED DATE FOLDER INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007 662-02-27011B Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 English version follows. Objet du

Plus en détail