Nanovectorisationpar squalénisationd agents anticancéreux pour les cancers à oncogènes de jonction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nanovectorisationpar squalénisationd agents anticancéreux pour les cancers à oncogènes de jonction"

Transcription

1 Programme P2 anovectorisationpar squalénisationd agents anticancéreux pour les cancers à oncogènes de jonction Aide allouée: er octobre mars 2015 Coordinatrice: Liliane Massade

2 Consortium UMR 8203 CRS Vectorologyet thérapies anticancéreuses Pr. aude Mavy Dr. Jean-Rémi Bertrand Dr. Angelo Paci M. Alain Deroussent UMR 8612 CRS Institut Gallien Pr. Patrick Couvreur Dr. Didier Desmaële Dr. Sindra Lepêtre-Mouelhi

3 Thématique de recherche Introduire une nouvelle nanomédecine à base de molécules squalénées pour les cancers à oncogène de jonction Macromolécules : sira Petites molécules : ifosfamide o Cancer papillaire de la thyroïde(ptc) o Cancer de la prostate (CaP) o Sarcome d Ewing(SE) But final Proposer un traitement personnalisé pour les patients atteints de cancers causés par les oncogènes de jonction Synthèse chimique Didier Desmaële Application Biologique Liliane Massade

4 Principe de la squalénisation D D Squalene is an acyclic triterpene so named because of its occurrence in shark liver oil. owever, it is widely distributed in nature with significant amounts found in olive oil and olive leaves. D ydrophilic or hydrophobic drug In vivo clivable linkage : ester, amide, phosphate, disulfide etc.. D D D D 4

5 Structure des brins sens des sira choisis 2 5'-CGU-UAC-CAU-CGA-GGA-UCC-A- 2 RET/PTC1 sense strand P - P - Modified base to increase resistance to 3 - nuclease S Functionnal group available for conjugation

6 Synthèse du maléimide-squalène doté d un bras espaceur hydrophile BS/ 2 /TF 1) K 2 C 3, Me 2) 3 I 5, Et 2 3) Cr 3, 2 S 4, 0 C, acetone 35% Br 55% Squalene C 2 Et 2 ac 3, 2 40 % overall TF, Et 3, 24 h, 20 C 20%

7 sira RET/PTC1-Squalene nanoparticles 2 5'-CGU-UAC-CAU-CGA-GGA-UCC-A sira sens strand modified with a propylthiol group at 3 end of the last base P - P - 2 Reaction mixture without Me Reaction mixture + 30% Me Reaction mixture + 50% Me 30 % 45 % S 7 % DMF, PBS, Me 2 5'-CGU-UAC-CAU-CGA-GGA-UCC-AdA P S Microwave activation improved the yield to 55% 7

8 Encapsulation des sira dans des anoparticules Polyisopréniques Cationiques 2 C Ac, 2 h 100 C 2 Ac 2 SQ-( 2) C= 2 +, Ac - Size (nm) PdI Zeta potential (mv) SQ-( 2 )C= 2+ Ps ± ± 2.9 sira/sq-( 2 )C= 2+ Ps (/P = 6) ± ± 2.8

9 Conjugaison Biomimétique de l Ifosfamide P Cyt. P450 P P Rétro-Michael - 2 C=CC P Ifosfamide 4-hydroxy-ifosfamide Aldo-ifosfamide Isophophoramide P oxydation anodique Me BF P 3.Et 2, C 2 2, - 78 C 53% P S 40% S P 9

10 Thématique de recherche Introduire une nouvelle nanomédecine à base de molécules squalénées pour les cancers à oncogène de jonction Macromolécules : sira Petites molécules : ifosfamide o Cancer papillaire de la thyroïde(ptc) o Cancer de la prostate (CaP) o Sarcome d Ewing(SE) But final Proposer un traitement personnalisé pour les patients atteints de cancers causés par les oncogènes de jonction Synthèse chimique Didier Desmaële Application Biologique Liliane Massade

11 ncogènes de jonction et cancers Les oncogènes de jonction sont la conséquence de réarrangements chromosomiques et sont à l origine du développement de plus de 20% des cancers. BCR-ABL: Chronic myeloid leukemia[t(9, 22)](> 95%) EWS-Fli: Ewing sarcoma[t(11, 22)](85%) RET/PTC: papillary thyroid carcinoma(ptc),[inv 10q)(50%-70%) TMPRSS2-ERG: prostate cancer[del(21q22)](> 50%) Les séquences des oncogènes de jonction sont uniquement présentes dans les cellules tumorales Représentent une cible intéressant pour un thérapie personnalisée (e.g. sira)

12 Small interfering RA (sira) Séparation du DB Avantages Mécanisme naturelde suppression de gènes AR double brins de petite taille (19-21bp) Spécifiques Actifs à faible doseet peu toxiques Inconvénients Dégradation rapide dans le plasma Macromolécules très hydrophiles ne pénètrent pas spontanément dans les cellules Effetsoff-target Mécanisme d action des sira RISC = RA Induced Silencing Complex VECTRISATI

13 RET/PTC et carcinomes papillaires de la thyroïde Résultats Les sira RET/PTC1 et RET/PTC3 sont efficaces sur leur propre oncogène de jonction AG CGTGACCATC GAGGATCCAAA GTGGGAATTCCCTCG 4 RET sira RET/PTC1 siret/ptc1 on traitées si RA Contrôle TUEL RET/PTC1 TTF-1 RET/PTC1 β-actin Expression RET/PTC1 Viabilité Apoptose Résultats similaires pour RET/PTC3 Expression TTF-1 - Gilbert-Sirieix et al., Thyroid, Ali et al., Expert Rev. in. Pharmacol Ali et al., Thyroid,2014 -Ali et al.,plosone, 2014 afiz Ali Marie Gilbert Lara Malhab

14 Résultats RET/PTC et carcinomes papillaires de la thyroïde Les sira [RET/PTC1 et RET/PTC3]-vectorisés inhibent la croissance tumorale Squalénisation des siras sira PBS (100mM. p 7) DMF 2 sira -SQ Ps Collaboration: Patrick Couvreur, UMR 8612 Brevet international, 2012 In vivo Croissance tumorale (Fold change) on traités P sira CT-SQ P siret/ptc1-sq *** jours -66% RET/PTC1 mra intra tumoral levels RET/PTC1 ß-actin -70% *** Résultats similaires pour RET/PTC3 - Thèse de sciences Mouna Raouane, Raouane et al.,j. Med. Chem., Raouane et al., Bioconjugate Chemistry, 2012 Mouna Raouane Marilyn Dernissian Andrey Massimenko

15 Résultats Cancers de la prostate Les sira TMPRSS2-ERG inhibent la croissance tumorale 1,5 1 mra expression 0,5 0 ERG Caspase-3-37KDa -19KDa -11KDa GAPD GAPD Urbinati et al., soumis Quentin Rousseau

16 Conclusions 1 - Etabli une nouvelle méthode de vectorisation des sira par couplage covalent des sira au squalène - Montré que les nanoparticules sira SQ sont efficaces dans des modèles précliniques pour deux tumeurs à oncogène de jonction: le cancerdelaprostateetlecancerdelathyroïde Proposer des traitements personnalisés pour les patients atteints de cancers à oncogènes de jonction

17 Résultats Sarcome d Ewing Le sira inhibent l oncogène EWS-Fli1 in vitro EWS Junction EWS/Fli1 Fli1 GCAGCAGAACCCUUCUUAU EWS/Fli1 mra expression (% of untreated cells) EWS/Fli-1 β-actine T AS Ct

18 Résultats Sarcome d Ewing Les nanoparticules sira-cationiques protègent le sira EWS-Fli1 Caractéristiques des Ps SQ-2 : Taille= 170 nm; PdI= 0,1; ζ = 80 mv C (+) MW 501,77 (+) C 3 -C - % sira libre (IF BET) P-SQ cationiques forment des complexes avec le sira Ratio de charge (/P) % sira intact Protège le sira EWS-Fli1 de la dégradation sira libre sira:sq Temps (h) Viabilité cellulaire (% cellules non traitées) Peu toxiques P sira EWS-Fli1 SQ- 2 P sira CT SQ- 2 P SQ ,05 0,1 0,15 0,2 0,25 0,3 Concentration en SQ (mg/l)

19 Résultats Sarcome d Ewing 1-Les nanoparticules siraews-fli1/sq- 2 inhibent l oncogène 2-L association PsIF-SQ et siraews-fli1/sq- 2 diminue la viabilité cellulaire Internalisation du sira EWS-Fli1 dans les cellules et inhibition de l oncogène et de l oncoprotéine mra EWS/Fli1 % of untreated cells EWS/Fli-1 β-actine 24h 48h 120 ** *** ** L association diminue la viabilité cellulaire on traité (T) Cells growth (% of untreated cells) * sira EWS-Fli-1 SQ-2 sira CT SQ-2 T-IF-SQ sira EWS-Fli-1 IF-SQ 40 sira CT IF-SQ

20 Conclusions 2 in vitro - Les nanoparticules squalène-cationiques: - protègent le sira EWS-Fli1 de la dégradation, - inhibent l oncogène et l oncoprotéine - L IF-squalène semble potentialiser les effets antinéoplasiques du sira EWS-Fli-1

21 Reste à faire (demande de prolongation) - Confirmer les effets de l association sira EWF-Fli1 et IF: - Inhibition d EWS-Fli1 en présence du double traitement - Mesure de l apoptose au cours du traitement - Tester in vivo l effet de cette combinaison sur la croissance tumorale -Etudier la biodistributiondes nanoparticules : Amélioration du traitement

22 Articles ou revues publiés 1- Raouane et al. Lipid Conjugated ligonucleotides: A Useful Strategy for Delivery. Bioconjugate Chemistry, 23(6), , 2012, Cover page Bioconjug. chem, June Ali et al."significance and applications of nanoparticles in sira delivery for cancer therapy" Expert Rev. in. Pharmacol., , Ali et al. Effects of silencing RET/PTC1 oncogene in papillary thyroid carcinoma by sira-squalene nanoparticles with and without fusogenic companion GALA- Cholesterol. Thyroid 24(2), , Ali etal. EffectsofsiRAonRET/PTC3 junctiononcogene in papillary thyroid carcinoma: from molecular and cellular studies to preclinical investigations. Plosne. 23;9(4):e95964, Massaad-Massade L. Relevance of targeting RET/PTC junction oncogene and Wnt/β-catenin pathway in the treatment of papillary thyroid carcinoma: skill of 8-year work. Biopolym. Cell. 30(5): , 2014 Articles en révision - Urbinati, et al. Antineoplastic effects of sira against TMPRSS2-ERG junction oncogene in prostate cancer: from molecular and cellular studies to preclinical investigations. - Skarbek et al. Pre-activated oxazaphosphorines designed for isophosphoramide mustard delivery as bulk form or nano-assemblies: synthesis and proof of concept. - Bertrand et al. Turning squalene into cationic lipid allows a delivery of sira in cultured cells. Production scientifique Communications orales MalvyC.SMI,London,UK,2012 Massade L. 17th World Congress on Advances in ncology 2012, ersonissos, Greece. Massade L. 18th World Congress on Advances in ncology 2013, Greece. Award of outstanding achievement. Paci A. BIT s 6th Annual World Congress of cancer, Xian (Cina), 2013 Ali M. From Molecular to Cellular Events in uman Pathology. Paris, 2013 Urbinati G. From Molecular to Cellular Events in uman Pathology, Paris, 2013 Massade L. Drug delivery course, McGill University, 2014 Massade L. From Molecular to Cellular Events in uman Pathology. Biopolymers and Cell, Riga, 2014 Communications par affiche -Lesueur et al., 8th World Meeting on Pharmaceutics, Biopharmaceutics and Pharmaceutical Technology. Istanbul, Martens et al., AACR Annual Meeting, April 2012, Chicago USA. - Consortium présenté par L. Massade, Journées ationales anosciences et anotechnologies, ovembre 2012, Bordeaux, France - Consortium présenté par L. Massade, Journées ationales anosciences et anotechnologies, ovembre 2013, Marseille, France. - Skarbek et al., 3rd Conference Innovation in Drug Delivery: Advances in Local Drug Delivery. September 22-25, 2013; Pisa, Italy

23 UMR 8203 CRS Pr. aude Mavy Dr. Jean-Rémi Bertrand Dr. Angelo Paci M. Alain Deroussent UMR 8613 CRS Pr. Patrick Couvreur Dr. Didier Desmaële Dr. Sindra Lepêtre-Mouelhi ubert Chapuis MCU (2013) Giorgia Urbinati CR2 (2013) Quentin Rousseau MSc(2012) afiz M Ali Thèse (2014) Squalenisation TMPRSS2-ERG RET/PTC Deborah Le ogue M2 (2014) Sandra aveau MSc(2014) Charles Skarbek en thèse EWS/Fli1 et IF iocminh Pham M2 (2013)

24

Axe NanoBioScience. Activités recherches :

Axe NanoBioScience. Activités recherches : Axe NanoBioScience Groupe Régulation Artificielle de l Expression Génétique par les Oligonucléotides Vectorologie et transfert de gènes UMR 8121 CNRS Claude MALVY cmalvy@igr.fr Activités recherches : Notre

Plus en détail

nanomédicaments : Ainsi, un médicament administré

nanomédicaments : Ainsi, un médicament administré Les nanomédicaments : une approche intelligente pour le traitement des maladies sévères Lors de l introduction d un médicament dans l organisme, le principe actif rencontre des barrières naturelles qui

Plus en détail

Bauland, Gladel & Martinez ASPAJ administrateurs judiciaires associes

Bauland, Gladel & Martinez ASPAJ administrateurs judiciaires associes Bauland, Gladel & Martinez ASPAJ administrateurs judiciaires associes APPEL D'OFFRES DE PARTENARIAT ET/OU REPRISE EN REDRESSEMENT JUDICIAIRE (Art. L. 631-13 et R. 631-39 du Code de Commerce) Activité :

Plus en détail

Lipoplexes: l exemple des ARN interférents

Lipoplexes: l exemple des ARN interférents Académie de Pharmacie le 5 février 2014 Des médicaments intelligents: L Alliance de la Chimie et de la Biologie Lipoplexes: l exemple des ARN interférents Daniel Scherman daniel.scherman@parisdescartes.fr

Plus en détail

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral.

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral. - La cytométrie en flux est une méthode d analyse de cellules en suspension, véhiculées à grande vitesse jusqu à une chambre d analyse traversée par des faisceaux lasers. L interaction des cellules avec

Plus en détail

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur Contact Tél.: 02 504 92 40 Fax: 02 504 92 10 prix@frs-fnrs.be LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

Plus en détail

Tumeurs osseuses de l enfantl

Tumeurs osseuses de l enfantl Tumeurs osseuses de l enfantl Enseignement interrégional DES de PédiatrieP Auvergne Rhône Alpes Etienne Merlin Clermont-Ferrand 14 mars 2008 14-15 15 mars 2008 E Merlin DES pediatrie Clermont Ferrand 1

Plus en détail

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis Conférence de Presse ABL SA - Chambre de Commerce de Luxembourg - Mardi 29 Septembre 2009, 18h Annonce de Presse ABL and

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

2 èmes Rencontres Networking Medicen Paris Region / Alsace BioValley sur l'innovation en imagerie médicale

2 èmes Rencontres Networking Medicen Paris Region / Alsace BioValley sur l'innovation en imagerie médicale 2 èmes Rencontres Networking Medicen Paris Region / Alsace BioValley sur l'innovation en imagerie médicale 19 Mai 2015 ICM (Paris) Appel à Manifestation d Intérêt Offre de services Françoise Soussaline,

Plus en détail

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO Communiqué de presse Villejuif, jeudi 30 mai 2013 49 ème congrès de l American Society of Clinical Oncology (ASCO, Chicago, USA, 31 mai 4 juin 2013) LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES

Plus en détail

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction

Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Sarcome d Ewing intra-osseux: une approche innovatrice de reconstruction Nader Khaouam MD Laurie Archambault 28 mars 2014 Présentation du cas H - 20 ans, monteur et soudeur d acier Aucun antécédent X 2

Plus en détail

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Pr Jean Trédaniel Service de pneumologie et oncologie thoracique Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph Université Paris Descartes Sources Données

Plus en détail

Polymer Nanoparticles in Life Science Compte-Rendu d un atelier européen de prospective

Polymer Nanoparticles in Life Science Compte-Rendu d un atelier européen de prospective Polymer Nanoparticles in Life Science Compte-Rendu d un atelier européen de prospective Christian Pichot, Denis Labarre et Jean-Claude Daniel Un atelier européen de prospective sur le sujet «Polymer nanoparticles

Plus en détail

Les principes du sequençage haut-débit

Les principes du sequençage haut-débit Les principes du sequençage haut-débit Mardi 23 avril 2013 Dr H. EL HOUSNI Organisation Génomique Podhala'et'al.'Trends'in'genetics'2012' Costa V et al. J BioMed BioTech 2010 32 ans Costa V et al. J BioMed

Plus en détail

Médicaments du futur : Tendances et enjeux. Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014

Médicaments du futur : Tendances et enjeux. Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014 Médicaments du futur : Tendances et enjeux Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014 Quelques mots sur Debiopharm Groupe fondé en 1979 Siège à Lausanne 350 collaborateurs Financièrement

Plus en détail

Angiogénèse et cancers gynécologique

Angiogénèse et cancers gynécologique Angiogénèse et cancers gynécologique Dr Thibault de La Motte Rouge Compréhension de la biologie tumorale : les années 2000 Perte de l apoptose Auto-suffisance en signal de croissance Insensibilité aux

Plus en détail

Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique

Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique Méthodes d analyses chimiques et microbiologiques dites alternatives ou rapides : Biocapteurs Utilisation

Plus en détail

Les plateformes de génétique

Les plateformes de génétique Thérapies ciblées : de l anatomopathologie th l à la biothérapie i Les plateformes de génétique moléculaire PO Schischmanoff UF Génétique moléculaire et oncogénétique CHU Avicenne ACP FHF 29 mars 2012

Plus en détail

EVOLUTION DE CESSIONS DES PSL ET OBJECTIFS 2013 EN AQUITAINE-LIMOUSIN

EVOLUTION DE CESSIONS DES PSL ET OBJECTIFS 2013 EN AQUITAINE-LIMOUSIN REHAL : actualités et perspectives; 10 ème journée 22 novembre 2012 EVOLUTION DE CESSIONS DES PSL ET OBJECTIFS 2013 EN AQUITAINE-LIMOUSIN Dr Azzedine ASSAL Directeur EFS-AQLI LA RÉGION AQUITAINE-LIMOUSIN

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

Prix et qualité des médicaments et de la prescription : les médicaments génériques et biosimilaires et la prescription en DCI

Prix et qualité des médicaments et de la prescription : les médicaments génériques et biosimilaires et la prescription en DCI Prix et qualité des médicaments et de la prescription : les médicaments génériques et biosimilaires et la prescription en DCI Paul M. Tulkens, Dr Med., Sp. Biol. Clin. Cellular and Molecular Pharmacology

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Stratégie de réduc-on des déchets Waste Reduc-on Strategy: Contrat 2016 Contract

Stratégie de réduc-on des déchets Waste Reduc-on Strategy: Contrat 2016 Contract Stratégie de réduc-on des déchets Waste Reduc-on Strategy: Contrat 2016 Contract Andrew Duffield Directeur des Travaux publics Director of Public Works 2015-05- 25 Résultats des ini-a-ves de la Stratégie

Plus en détail

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques

Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques GRECCAR 4 Groupe de REcherche Chirurgical sur le CAncer du Rectum Essai de phase II randomisé mul2centrique: traitement personnalisé des cancers du rectum localement évolués non métasta2ques N EudraCT

Plus en détail

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 Technical Service Bulletin FILE CONTROL CREATED DATE MODIFIED DATE FOLDER INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007 662-02-27011B Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 English version follows. Objet du

Plus en détail

Anomalies chromosomiques et tumeurs d Ewing

Anomalies chromosomiques et tumeurs d Ewing Anomalies chromosomiques et tumeurs d Ewing Sylvain Blachon IRISA/INRIA Rennes - projet SITCON 21 Octobre 2008 Sylvain Blachon (IRISA/INRIA Rennes - projet SITCON) Anomalies chromosomiques et tumeurs d

Plus en détail

Programme AcSé. Accès Sécurisé aux Innovations Thérapeutiques Deux études pilotes : AcSé - crizotinib et AcSé - vémurafenib

Programme AcSé. Accès Sécurisé aux Innovations Thérapeutiques Deux études pilotes : AcSé - crizotinib et AcSé - vémurafenib Programme AcSé Accès Sécurisé aux Innovations Thérapeutiques Deux études pilotes : AcSé - crizotinib et AcSé - vémurafenib G. Vassal, J.Y. Blay, C. Cailliot, N. Hoog-Labouret, F. Denjean, M. Jimenez, A.L.

Plus en détail

CIHEAM. Année académique Academic Year. Programmes Master of Science et de spécialisation post-universitaire

CIHEAM. Année académique Academic Year. Programmes Master of Science et de spécialisation post-universitaire Année académique Academic Year CIHEAM 2015 2016 Programmes Master of Science et de spécialisation post-universitaire Master of Science & Postgraduate Specialisation Programmes Productions alimentaires

Plus en détail

Thierry DELZESCAUX. «biopicsel» group, URA CNRS-CEA 2210 Service MIRCen, I²BM, CEA Fontenay-aux-Roses, France. Thierry.Delzescaux@cea.

Thierry DELZESCAUX. «biopicsel» group, URA CNRS-CEA 2210 Service MIRCen, I²BM, CEA Fontenay-aux-Roses, France. Thierry.Delzescaux@cea. Thierry DELZESCAUX «biopicsel» group, URA CNRS-CEA 2210 Service MIRCen, I²BM, CEA Fontenay-aux-Roses, France Thierry.Delzescaux@cea.fr Thierry DELZESCAUX Ingénieur chercheur CEA Experience Since 2008:

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Des doses de pazopanib allant jusqu à 2000 mg ont été évaluées dans les études cliniques sans toxicité dose limitante.

Des doses de pazopanib allant jusqu à 2000 mg ont été évaluées dans les études cliniques sans toxicité dose limitante. 4.9 Surdosage Des doses de pazopanib allant jusqu à 2000 mg ont été évaluées dans les études cliniques sans toxicité dose limitante. Il n existe pas d antidote spécifique à un surdosage par pazopanib,

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Le tissu fixé en pathologie moléculaire diagnostique

Le tissu fixé en pathologie moléculaire diagnostique Le tissu fixé en pathologie moléculaire diagnostique Laboratoire de Pathologie Moléculaire Institut de Pathologie, CHUV, Lausanne Dr Jean BENHATTAR 23 octobre 2009 irréversible Quelles modifications recherche-t-on

Plus en détail

Cours 5. Transmission et remaniement de l information génétique. http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/

Cours 5. Transmission et remaniement de l information génétique. http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/ Cours 5 Transmission et remaniement de l information génétique http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/ 1 Plan Rappels sur la réplication de l ADN Le cycle cellulaire et ses contrôles La mitose Recombinaisons

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Le vivant est complexe: - 30 millions de types d organismes - 100 000 protéines différentes chez l homme

Le vivant est complexe: - 30 millions de types d organismes - 100 000 protéines différentes chez l homme Introduction Le vivant est complexe: - 30 millions de types d organismes - 100 000 protéines différentes chez l homme Informatique: - stocker les données - éditer les données - analyser les données (computational

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Les tumeurs osseuses LE SARCOME D EWING Auteurs L OSTEOSARCOME Dr Perrine MAREC-BERARD Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

THYROGLOBULINE Marqueur sensible et spécifique

THYROGLOBULINE Marqueur sensible et spécifique THYROGLOBULINE Marqueur sensible et spécifique Club Thyroïde Ile-de-France 2013 Monique LEBAN GH Pitié-Salpêtrière Charles Foix Service de Biochimie Endocrinienne et Oncologique Cancers Différenciés de

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Evolution de l introduction des statines chez les diabétiques âgés au Québec entre 2000 et 2008

Evolution de l introduction des statines chez les diabétiques âgés au Québec entre 2000 et 2008 Evolution de l introduction des statines chez les diabétiques âgés au Québec entre 2000 et 2008 ML Laroche 1, E Demers 2, MC Breton 2, JP Gregoire 2, J Moisan 2 1- EA 6310 HAVAE, Université, Limoges, France

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement. Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act

Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement. Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement S.C. 1987, c. 27 L.C. 1987,

Plus en détail

THYDIS THYROID DISRUPTING MIXTURES AND EMBRYONIC NEURODEVELOPMENT DEVELOPPEMENT NEURONAL EMBRYONNAIRE. PNRPE meeting 19/09/14

THYDIS THYROID DISRUPTING MIXTURES AND EMBRYONIC NEURODEVELOPMENT DEVELOPPEMENT NEURONAL EMBRYONNAIRE. PNRPE meeting 19/09/14 THYDIS THYROID DISRUPTING MIXTURES AND EMBRYONIC NEURODEVELOPMENT MELANGES DE PERTURBATEURS THYROÏDIENS: EFFETS SUR LE DEVELOPPEMENT NEURONAL EMBRYONNAIRE PNRPE meeting 19/09/14 Responsable scientifique:

Plus en détail

Exemption from Approval for Certain Investments in Intragroup Service Entities (Trust and Loan Companies) Regulations

Exemption from Approval for Certain Investments in Intragroup Service Entities (Trust and Loan Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Exemption from Approval for Certain Investments in Intragroup Service Entities (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur la dispense d agrément pour certains

Plus en détail

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015 Introduction talk Philippe Gradt Grenoble, March 6th 2015 Introduction Invention Innovation Market validation is key. 1 Introduction Invention Innovation Market validation is key How to turn a product

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à :

Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à : b Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à : 1. Prendre connaissance du règlement, des critères de sélection et des dates limites d inscription de la manifestation. 2. Dater et signer

Plus en détail

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Au titre de son initiative de transparence, le CEPMB publie les résultats des examens des prix des nouveaux médicaments brevetés effectués par les membres

Plus en détail

Utilisation des Facteurs de Croissance Hématopoïètiquestiques en Oncologie

Utilisation des Facteurs de Croissance Hématopoïètiquestiques en Oncologie Utilisation des Facteurs de Croissance Hématopoïètiquestiques en Oncologie Médicale R.Sai, K.Bouzid Service d Oncologie d Médicale, M E.H.S Centre P & M Curie, Alger introduction Chimiothérapie anti-canc

Plus en détail

APPORT DES NANOTECHNOLOGIES DANS LA CONCEPTION DE NOUVEAUX MEDICAMENTS: APPLICATION AU CANCER. Colloque du Centre d Alembert, 10 Mai 2006

APPORT DES NANOTECHNOLOGIES DANS LA CONCEPTION DE NOUVEAUX MEDICAMENTS: APPLICATION AU CANCER. Colloque du Centre d Alembert, 10 Mai 2006 APPORT DES NANOTECHNOLOGIES DANS LA CONCEPTION DE NOUVEAUX MEDICAMENTS: APPLICATION AU CANCER P. COUVREUR UMR CNRS 8612, Université Paris-Sud Colloque du Centre d Alembert, 10 Mai 2006 UMR CNRS 8612 DIVERSITE

Plus en détail

Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville. Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne

Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville. Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne Le transport de marchandises au temps de Rome Praefectus Annonae: magistrat en charge d'assurer le

Plus en détail

2ème FORUM. PROJECT MANAGEMENT PMI Sud

2ème FORUM. PROJECT MANAGEMENT PMI Sud 2ème FORUM PROJECT MANAGEMENT PMI Sud Martine Savalle, PMP, IBM Savalle@fr.ibm.com PMI_SUD@hotmail.com MMS 1999/11 1 LA GESTION DES RISQUES MMS 1999/11 2 BIENVENUE Alain CHAVE Directeur de l ESINSA MMS

Plus en détail

Communiqué de presse. Direction Communication Externe/Interne Sylvie Nectoux TEL : 01 44 34 65 73 Email : sylvie.nectoux@boehringeringelheim.

Communiqué de presse. Direction Communication Externe/Interne Sylvie Nectoux TEL : 01 44 34 65 73 Email : sylvie.nectoux@boehringeringelheim. Les données des études pivots de phase III STARTVerso démontrent l'efficacité du faldaprevir * dans des populations de patients difficiles à guérir telles que celles co-infectées par le VIH et celles avec

Plus en détail

PRÉSENTATION DES GRANDS ENJEUX DE LA RECHERCHE EN CANCÉROLOGIE

PRÉSENTATION DES GRANDS ENJEUX DE LA RECHERCHE EN CANCÉROLOGIE DOSSIER DE PRESSE MARDI 31 JANVIER PRÉSENTATION DES GRANDS ENJEUX DE LA RECHERCHE ET DU WEBDOCUMENTAIRE RECHERCHE SUR LES CANCERS : TOUT S ACCÉLÈRE w w w. r e c h e r c h e - t o u t - s a c c e l e r

Plus en détail

CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to September 27, 2015 À jour au 27 septembre 2015

CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to September 27, 2015 À jour au 27 septembre 2015 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Transferring from the Minister of Finance, to the Minister of National Health and Welfare and to the Minister of Employment and Immigration Certain Powers, Duties

Plus en détail

cumulonumbio 2015 Situa1on et besoins en cancérologie alain.viari@inria.fr cumulonumbio 2015

cumulonumbio 2015 Situa1on et besoins en cancérologie alain.viari@inria.fr cumulonumbio 2015 Situa1on et besoins en cancérologie alain.viari@inria.fr cancer : maladie du génome Theodor Boveri (1862-1915) chromosomes = support matériel de l hérédité (+ SuKon) hypothèse: cellule tumorale - > dérèglement

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Les grandes voies de transmission du signal en cancérologie : où en sommes-nous?

Les grandes voies de transmission du signal en cancérologie : où en sommes-nous? Les grandes voies de transmission du signal en cancérologie : où en sommes-nous? Dynamique des réseaux de signalisation et réponse aux thérapies ciblées Pascal GAUDUCHON Unité "Biologie et Thérapies Innovantes

Plus en détail

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier Les OGM 5 décembre 2008 Nicole Mounier Université Claude Bernard Lyon 1 CGMC, bâtiment Gregor Mendel 43, boulevard du 11 Novembre 1918 69622 Villeurbanne Cedex OGM Organismes Génétiquement Modifiés Transfert

Plus en détail

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences PUSG, UFR 413 35, avenue Abadie 33072 Bordeaux Cedex celine.barredy@u-bordeaux4.fr TEL +33(0)685431233 Education 2005: PhD in Management Sciences

Plus en détail

MASTER 2 : Pharmacologie Clinique et Développement Thérapeutique. Evaluation de nouvelles drogues Critères de jugement clinique

MASTER 2 : Pharmacologie Clinique et Développement Thérapeutique. Evaluation de nouvelles drogues Critères de jugement clinique MASTER 2 : Pharmacologie Clinique et Développement Thérapeutique Evaluation de nouvelles drogues Critères de jugement clinique Jean-Marie BOHER, PhD, Institut Paoli-Calmettes, Marseille Novembre 2011 Typologie

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

Anomalies chromosomiques

Anomalies chromosomiques Master bioinformatique, Université de Rouen Janvier 2013 Sylvain Mareschal [@etu.univ-rouen.fr] Anomalies chromosomiques Speicher & Carter (2005) Nat Rev Genet. Oct;6(10):782-92. The new cytogenetics:

Plus en détail

Thérapies ciblées : comment déterminer la cible? Myriam Remmelink, MD, PhD Service d Anatomie Pathologique, Bruxelles

Thérapies ciblées : comment déterminer la cible? Myriam Remmelink, MD, PhD Service d Anatomie Pathologique, Bruxelles Thérapies ciblées : comment déterminer la cible? Myriam Remmelink, MD, PhD Service d Anatomie Pathologique, Bruxelles Introduction Le cancer du poumon est le responsable majeur du décès par cancer 1.4

Plus en détail

Lycée Français de Hong Kong French International School

Lycée Français de Hong Kong French International School Lycée Français de Hong Kong French International School Présentation de la Filière Bilingue Collège, 11 mai 2010 Collège Bilingual Stream Presentation, May 11th 2010 Contenu de la Présentation/ Contents

Plus en détail

Table Ronde N 7 : Evaluation au remboursement des anticancéreux : méthodologie, relation entre quantité d effet et besoin thérapeutique

Table Ronde N 7 : Evaluation au remboursement des anticancéreux : méthodologie, relation entre quantité d effet et besoin thérapeutique Table Ronde N 7 : Evaluation au remboursement des anticancéreux : méthodologie, relation entre quantité d effet et besoin thérapeutique 1 Qu entend on par évaluation au remboursement? L évaluation est

Plus en détail

Indication (selon la monographie du médicament) : Traitement de l'adénocarcinome rénal métastatique

Indication (selon la monographie du médicament) : Traitement de l'adénocarcinome rénal métastatique Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Torisel Par souci de transparence, le CEPMB publie les résultats des examens des prix des nouveaux produits médicamenteux brevetés effectués par les membres

Plus en détail

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français Resolution proposed by the website working group Available in: English - Français EN Proposers: 31 st International Conference of Data Protection and Privacy Commissioners Madrid, Spain 4 6 November 2009

Plus en détail

Date du dépôt Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours

Date du dépôt Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours Date du dépôt : 3/25/2015 9:58:24 AM Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours Date limite de candidature : Conditions restrictives de candidature : Un co-financement

Plus en détail

EN 2015 NANOBIOTIX SE DEVELOPPE SUR TOUS LES FRONTS!

EN 2015 NANOBIOTIX SE DEVELOPPE SUR TOUS LES FRONTS! DÉCEMBRE 2014 EN 2015 NANOBIOTIX SE DEVELOPPE SUR TOUS LES FRONTS! Quel bilan tirer de cette année? Laurent Lévy Président du Directoire de Nanobiotix Un excellent! Nous sommes très satisfaits puisque

Plus en détail

leucémie lymphoïde chronique

leucémie lymphoïde chronique la leucémie lymphoïde chronique S.Taoussi, M.T. Abad Service hématologie, EHS ELCC Blida Ce travail a été réalisé au laboratoire hématologie du CAC Blida avec le soutien du CMNG et du laboratoire de recherche

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

Rencontres Européennes de Psychiatrie Pénitentiaire

Rencontres Européennes de Psychiatrie Pénitentiaire 1 st European Meetings of Prison Psychiatry ères PRÉ-PROGRAMME Rencontres Européennes de Psychiatrie Pénitentiaire Société Européenne de Médecine Pénitentiaire (SEMP) European Society of Prison Medicine

Plus en détail

Implications environnementales des nanotechnologies: risques et détection

Implications environnementales des nanotechnologies: risques et détection Implications environnementales des nanotechnologies: risques et détection Jean-Yves BOTTERO CEREGE UMR 7330 CNRS-Aix- Marseille Université-IRD-Collège de France Commercialized nanomaterial/nanoproducts

Plus en détail

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA Etienne Galerneau etienne_galerneau@fr.ibm.com Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA 13 Les acquisitions au cœur de la stratégie d IBM Software Group Annual meeting of stockholders

Plus en détail

Les thérapies ciblées du cancer. Dictionnaire anglais-français autorisé. Calculatrice autorisée.

Les thérapies ciblées du cancer. Dictionnaire anglais-français autorisé. Calculatrice autorisée. Les thérapies ciblées du cancer Dictionnaire anglais-français autorisé. Calculatrice autorisée. Une thérapie ciblée est un traitement qui agit par un mécanisme spécifique sur des altérations biologiques

Plus en détail

«Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?»

«Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?» «Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?» Dr Adeline Paris Unité de Pharmacologie Clinique Centre d Investigation Clinique

Plus en détail

MEETING OF THE COMMISSION WEDNESDAY, AUGUST 10 AND THURSDAY, AUGUST 11, 2011 RÉUNION DE LA COMMISSION CMD 11-M42

MEETING OF THE COMMISSION WEDNESDAY, AUGUST 10 AND THURSDAY, AUGUST 11, 2011 RÉUNION DE LA COMMISSION CMD 11-M42 CMD 11-M42 File/dossier 6.02.02 Edocs pdf 3767472 2011-07-27 MEETING OF THE COMMISSION WEDNESDAY, AUGUST 10 AND THURSDAY, AUGUST 11, 2011 Agenda of the meeting of the Canadian Nuclear Safety Commission

Plus en détail

Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux

Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux 14 ème forum SOS Hépatites, Lyon Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux Dr. Sylvie LARRAT Laboratoire de Virologie CHU Grenoble Hépatite C chronique 180 millions de porteurs

Plus en détail

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014)

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014) C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28 THE CONSUMER PROTECTION AMENDMENT ACT (CONTRACTS FOR DISTANCE COMMUNICATION SERVICES) LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (CONTRATS DE SERVICES DE

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

VIVENDI PAR_20120504_05023_EUR DATE: 04/05/2012

VIVENDI PAR_20120504_05023_EUR DATE: 04/05/2012 CORPORATE EVENT NOTICE: Attribution gratuite d'actions VIVENDI PLACE: Paris AVIS N : PAR_20120504_05023_EUR DATE: 04/05/2012 MARCHE: EURONEXT PARIS Le directoire de la société Vivendi, par délibération

Plus en détail

REDUCTION DE LA DOSE Imagerie Mammaire. Dr Anne Tardivon Service de Radiologie Institut Curie, site Paris

REDUCTION DE LA DOSE Imagerie Mammaire. Dr Anne Tardivon Service de Radiologie Institut Curie, site Paris REDUCTION DE LA DOSE Imagerie Mammaire Dr Anne Tardivon Service de Radiologie Institut Curie, site Paris Soirée SFR-IDF, 15 Mars 2012 Une Technique Très Encadrée Dépistage organisé (DO) Départements pilotes

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Prise de position sur les biosimilaires. Résumé

Prise de position sur les biosimilaires. Résumé Prise de position sur les biosimilaires Résumé Les médicaments biotechnologiques, appelés également biomédicaments, occupent une place importante dans le traitement de maladies comme le cancer, la polyarthrite

Plus en détail

Notices of Uninsured Deposits Regulations (Trust and Loan Companies)

Notices of Uninsured Deposits Regulations (Trust and Loan Companies) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Notices of Uninsured Deposits Regulations (Trust and Loan Companies) Règlement sur les avis relatifs aux dépôts non assurés (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2008-64

Plus en détail

CANCÉROLOGIE. Cours n 3 :

CANCÉROLOGIE. Cours n 3 : UE2 : Cancérologie Pr Lehmann-Che et Pouessel Mercredi 26 septembre 10h30-12h30 Ronéotypeuse : Aurore Valentin Ronéolectrice : Marion Whiston CANCÉROLOGIE Cours n 3 : De la biologie moléculaire des cancers

Plus en détail

POULAKIDAS, Angela Département : Commerce et négociation. Matières enseignées. Intervient dans les programmes. Principaux diplômes

POULAKIDAS, Angela Département : Commerce et négociation. Matières enseignées. Intervient dans les programmes. Principaux diplômes POULAKIDAS, Angela Département : Commerce et négociation Matières enseignées Stratégie internationale Commerce international Entrepreneuriat international International marketing Ventes et négociation

Plus en détail

Logiciel Libre & qualité. Présentation

Logiciel Libre & qualité. Présentation Logiciel Libre & qualité Alain RENAULT Grégory SERONT Présentation Alain RENAULT Cetic (2001) Responsable des projets Qualité micro-évaluation évaluations OWPL accompagnements en entreprise FUNDP (1998-2001)

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 QCM 1 La plupart des techniques de biologie moléculaire repose sur le principe de complémentarité

Plus en détail

SysFera. Benjamin Depardon

SysFera. Benjamin Depardon SysFera Passage d applications en SaaS Benjamin Depardon CTO@SysFera SysFera Technologie 2001 Création 2010 Spin Off INRIA Direction par un consortium d investisseurs 12 personnes 75% en R&D Implantation

Plus en détail

Logiciel Médical USA, Europe, France

Logiciel Médical USA, Europe, France Logiciel Médical USA, Europe, France Dr. Georg Heidenreich - COCIR Medical Software Task Force Page 1 USA: Les lois pour les Logiciels Médicaux Les Dispositifs Médicaux sont des produits qui répondent

Plus en détail

RNV3P Recherche de pathologies émergentes

RNV3P Recherche de pathologies émergentes EPSP Ecole Doctorale Ingénierie Santé Cognition Environnement RNV3P Recherche de pathologies émergentes V Bonneterre, L Faisandier, DJ Bicout, R De Gaudemaris pour les membres du RNV3P Laboratoire Environnement

Plus en détail