AVANT- PROPOS AVANT- PROPOS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AVANT- PROPOS AVANT- PROPOS"

Transcription

1

2

3 AVANT- PROPOS PROPOS Ce document constitue un recueil des données clés du secteur de l énergie visant à apporter un éclairage concis sur l évolution des différents indicateurs énergétiques relatifs à l année Ce recueil se veut un outil dédié aux décideurs, aux responsables du secteur de l énergie, aux journalistes, aux principaux opérateurs économiques ainsi qu à un large éventail d utilisateurs finaux. Il constitue une édition spéciale de la Revue de l Energie conçue par l Observatoire National de l Energie.

4 Abréviation kt Mt tep ktep Mtep PCI PCS STEG IPP MW GWh TCAM HT MT BT ONE HTS BTS Kilo tonne Million de tonne Tonne équivalent pétrole Kilo tonne équivalent pétrole (1000 tep) Million de tonne équivalent pétrole Pouvoir calorifique inférieur Pouvoir calorifique supérieur Société Tunisienne d Electricité et de Gaz Producteurs Indépendants d électricité Méga Watt Giga Watt heure Taux de Croissance Annuel Moyen Haute Tension Moyenne Tension Basse Tension Observatoire National de l Energie Haute Teneur en Soufre Basse Teneur en Soufre 2

5 Table de ma de matière EXPLORATION ET DEVELOPPEMENT APPROVISIONNEMENT CONSOMMATION BILAN ENERGETIQUE REGIONAL PRIX

6 EXPLORATION ET DEVELOPPEMENT Nb total de puits Nb de forages développement nt Nb de découvertes Nb de forage exploration Nb total de permis Nb de permis octroyés Nb de permis octroyés 1 0 Nb total de permis Nb de forage exploration 13 3 Nb de découvertes 4 0 Nb de forages développement Nb total de puits

7 38 permis octroyés à fin 2014 Le nombre total des permis en cours de validité à fin décembre 2014, s élève à 38 permis dont 36 permis de recherche et 2 permis de prospection. 57 compagnies nationales et internationales opèrent dans le domaine de la recherche et de la prospection pétrolière. Aucun nouveau permis octroyé en 2014 Contre un seul permis de recherche en 2013 «Araifa», situé dans le gouvernorat de Tataouine et qui a été octroyé en mars Aucune nouvelle découverte en 2014 Contre 4 découvertes en 2013 situées au sud du territoire tunisien à savoir «Chadha-1», «Maha-1», «Lina-1» et «Nada-1» 5

8 APPROVISIONNEMENT: PETROLE BRUT Production des principaux champs pétroliers Unité: Kt Champs Var (%) Hasdrubal % El Borma % Adam % Ashtart % Cherouq % Anaguid Est % El Hajeb/Guebiba % Ouedzar % Bir Ben Tartar % Miskar % M.L.D % Didon % Barka % Cercina % Autres % TOTAL ,6 % Y compris GPL Champs, GPL Gabès et condensât Gabès Production des principaux champs pétroliers en (Kt) Hasdrubal El Borma Adam Ashtart 6 Cherouq Anaguid Est El Hajeb / Guebiba Ouedzar Bir Ben tartar Miskar

9 Production du pétrole brut (Kt) Autres Ashtart El Borma Pétrole brut Unité: Kt Var (%) Production (1) % Exportation (1) % Importation % Raffinage % (1) Y compris GPL Champs, GPL Gabès et condensât Gabès La production du pétrole brut en 2014 a chuté de 11% à cause de la poursuite du déclin naturel des principaux champs en absence des nouvelles découvertes qui peuvent compenser ce déclin. Pétrole brut raffiné par pays d origine % 33 % Brut local Libye Azerbaïdjan Nigéria 68 % 4 % 28 % 14 % 7

10 APPROVISIONNEMENT: GAZ NATUREL Production du gaz naturel Unité: Ktep-PCI Var (%) Hasdrubal % Miskar % Gaz Com. de Sud % Gaz Chergui % El Franig B. T. et sabria % Maâmoura et Baraka % TOTAL % * Gaz commercial du sud : quantité de gaz traité de SITEP, Sonatrach El Borma, SITEP EB 407,Oued Zar, Adam, Chouech -Essaida, Djebel Grouz Répartition de la production du gaz naturel en % 15 % 10 % 6 % 4 % 34 % Hasdrubal Miskar Gaz Com. de Sud Gaz Chergui El Franig B. T. et sabria Maâmoura et Baraka La baisse de la production nationale de gaz naturel en 2014 de 8 % est essentiellement due à la diminution de la production du gaz d Hasdrubal de 13 % suite à des arrêts programmés et non programés et au déclin naturel du champs Miskar ( - 15 % ). 8

11 Gaz naturel Unité : ktep-pci Var (%) Production nationale % Redevance totale % Achats du gaz algérien % Ressources en gaz naturel (ktep-pci) Redevance Production nationale Répartition de la redvance en 2014 Répartion des achats gaz algérien en % 15 % 15 % 85 % consommée exportée Contractuels Additionnels Augmentation des achats du gaz algérien de 29 % et ce pour pallier à la diminution de la redevance ( - 46 % ) et de la production nationale (- 8 %) 9

12 APPROVISIONNEMENT: PRODUITS PETROLIERS Production des produits pétroliers Unité: Ktep Var (%) Gasoil % Fuel (1) % Virgin Naphta % GPL (2) % Pétrole lampant % White Spirit % Essences Total % (1) y compris la consommation interne (2) production STIR uniquement Importation des produits pétroliers Unité: Ktep Var (%) Gasoil % Essences % Coke de pétrole % GPL % Jet aviation % Fuel HTS % Gasoil 50 PPM % Total % Exportation des produits pétroliers Unité: Ktep Var (%) Fuel BTS % Virgin Naphte % Total % 10

13 Répartition de la production nationale des produits pétroliers en % 21 % 2 % 3 % 1 % 39 % Gasoil Fuel Virgin Naphta GPL Pétrole lampant White spirit Répartition de l importation nationale des produits pétroliers en % 12 % 8 % 8 % 17 % Gasoil Essences Coke de pétrole GPL Jet aviation Fuel HTS Gasoil 50 PPM Production totale de GPL ( propane + butane ) en ktep 7 % 29 % STIR STEG GPL Champs STIR STEG GPL champs

14 APPROVISIONNEMENT: Electricité Production d electricité * Unité: GWh Var (%) FUEL + GASOIL % GAZ NATUREL % HYDRAULIQUE % EOLIENNE % STEG % IPP (GAZ NATUREL) % TOTAL % * Hors autoproducteurs Mix de la production électrique pour l année ,4 % 2 % 0,4 % Mix de la production électrique pour l année ,3 % 2,9 % 1,8 % 97 % Fuel + Gasoil Gaz naturel Hydraulique Eolienne 95 % L électricité d origine renouvelable a augmenté de 35% en 2014 par rapport à Ainsi la part des énergies renouvelables dans la production électrique totale est passée de 2% en 2013 à 3% en 2014 (mise en service de la deuxième tranche du projet de Metline el kchabta) la substitution partielle du gaz naturel pour la production électrique par le fuel durant les deux derniers mois de l année, pour des raisons purement économiques. 12

15 Electricité Unité: GWh Var (%) STEG % IPP % ACHAT TIERS % ECHANGES % EXPORTATION % * Hors autoproduction autoconsommée 16,6 % Répartition de la production électriquepar moyen de production ( STEG + IPP ) 0,2 % 0,4 % 2,1 % 18,3 % 0,3 % 0,3 % 3 % 29,8 % 48,7 % 32 % 48,5 % Thermique vapeur TAC ( MW) Cycle combine Hydraulique TAC (120 MW) Eolienne Entrée en production d une nouvelle centrale cycle combiné mono-arbre Sousse C avec une capacité de 424 MW. Pointe électrique : +10%, soit MW en 2014 (mois de septembre) contre MW en 2013 (mois de juillet). Dégradation de la consommation spécifique moyenne des moyens de production électrique de 2,4 %: elle a passé de 234,8 tep/gwh en 2013 à 240,3 tep/gwh en

16 Consommation des produits pétroliers Consommation es produits pétroliers * Unité: Ktep Var (%) Gasoil ,7 % Essences % GPL ,3 % Coke de pétrole % Fuel ,6 % Jet aviation % Pétrole lampant ,7 % Total % * Y compris auto-consommation STIR Consommation des produits pétroliers en % 7 % 1 % 44 % 13 % 13 % 13 % Gasoil Essences GPL Coke de pétrole Fuel Jet aviation Pétrole lampant 14

17 Evolution de la consommation des produits pétroliers (ktep) Gasoil Essences Coke pétrole Jet Pétrole lampant Fuel lourd GPL Hausse remarquable de la demande en produits pétroliers en 2014 de 10 % conséquente de l augmentation de la consommation : Des carburants routiers dans l ensemble de 8 %. Du fuel suite à son utilisation pour la production partielle d électricité. Du coke de pétrole utilisé exclusivement dans les cimenteries. 15

18 Répartition de l approvisionnement en produits pétroliers en % 32 % Production STIR GPL primaire (Champs + Gabés) marché local Importation 3 % Production _ Exportation _ Importation _ Demande des produits pétroliers en 2014 ( Kt ) Essence Pétrole Gasoil Gasoil 50 Jet Pet coke White spirit GPL Total sans Pb lampant ordinaire Virgin Naphte Ful Production Exportation Importation Demande 16

19 Consommation mensuelle des carburants routiers (Essence S.P, Gasoil Ord, Gasoil 50) Janv Fev Mars Avril Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Consommation mensuelle de Gasoil 50 Consommation mensuelle de Gasoil ordinaire Janv Fev Mars Avril Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec 100 Janv Fev Mars Avril Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec 80 Consommation mensuelle d essence SP Janv Fev 34 Mars Avril Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec 17

20 Consommation du Gaz naturel Demande en Gaz naturel Unité: Ktep - PCI Var (%) Production d électricité % Hors prod électrique % Haute pression % Moy & Basse pression % Demande totale % Répartition de la consommation du Gaz naturel en % 74 % 26 % 6 % Moy & Basse pression Haute pression Production d électricité Hors prod électrique 18

21 Evolution de la demande en Gaz ( ktep - pci ) Production d électricité Usages finaux Production nationale ktep constituent la demande de l année 2014 en gaz naturel contre une demande de 4793 ktep en 2013, soit une hausse modérée de 2 %. Une évolution de 3 % seulement de la demande du secteur électrique suite à l utilisation de fuel et ceci en dépit de la dégradation de la consommation spécifique à cause de l indisponibilité programmée ou non programmée des moyen de production électrique de base. Une diminution de la demande hors production électrique notamment au niveau des clients haute pression. 19

22 Consommation d électricité Ventes d électricité Unité: GWH Var (%) Basse Tension % Moyen tension ,5 % Haute tension % Ventes à la Libye % TOTAL % Répartition des ventes de l électricté par niveau de tension en % 10 % 44 % Haute tension Moyen tension Basse tension 20

23 Répartition de la consommation par secteur pour les clients HT & MT Année % 12 % 63 % 7 % 4 % 7 % Industries Transport Agriculture Tourisme Pompages & ser. Sanitaires Services Consommation nationale d électricité ( GWh ) Y compris autoconsommation des auto-producteurs (estimée pour 2014) 21

24 Bilan énergétique Bilan énergétique primaire Unité: Ktep - pci Var (%) RESSOURCES % Pétrole (1) % GPL primaire (2) % Gaz naturel % Production % Redevance % Elec Primaire 35,9 48,4 35 % DEMANDE % Produits pétroliers % Gaz naturel % Elec Primaire % SOLDE Avec comptabilisation de la redevance (3) Sans comptabilisation de la redevance (4) Demande des produits pétroliers: hors consommation non énergétique (lubrifiants+bitumes+w Spirit) le gaz naturel est comptabilisé dans le bilan énergétique en pouvoir calorifique inférieur PCI, seule la quantité du gaz commerciale est prise en compte dans le bilan (gaz sec) Les ressources et la demande d énergie primaire ainsi que le solde du bilan sont calculés selon l approche classique du bilan c.à.d sans tenir compte de la biomasseénergie, ni de l autoconsommation des champs, ni de la consommation des stations de compression du gazoduc trans-méditerranéen (1) pétrole brut + condensat usine GPL Gabès (2) GPL champs + GPL usine Gabès (3) DEFICIT en considerant la redevance comme étant une ressource nationale (4) DEFICIT en considerant que la redevance ne fait pas partie des roussources nationales Taux d indépendance énergétique de 60% en 2014 contre 73% en

25 Les ressources nationales d énergie primaire (y compris redevance GA) ont atteint ktep en 2014 contre ktep en 2013, soit une remarquable baisse de 13 %. La demande d énergie primaire est passée de ktep en 2013 à ktep en 2013, enregistrant une hausse de 6 %. Le solde énergétique: Le bilan d énergie primaire fait apparaître un déficit récurrent de ktep en 2014, contre un déficit de ktep relevé à la fin de l année écoulée. Répartition des resources d énergie primaire en ,9 % 47 % 47 % Pétrole GPL primaire Gaz naturel Elec primaire 5 % Répartition de la demande d énergie primaire en ,5 % 52,9 % 46,6 % Produits pétroliers Gaz naturel Elec primaire 23

26 Evolution des ressources d énergie primaire (ktep-pci) Evolution de la demande en énergie primaire (ktep-pci) Autres Forfait fiscal gaz algérien production de gaz production de pétrole Autres Gaz naturel Prod pétroliers 24

27 Evolution des ressources et demande d énergie primaire (ktep-pci) Ressources Demande Evolution du solde du bilan énergétique ( ktep - pci ) Bilan excédentaire Bilan déficitaire

28 Regional Production de pétrole par Gouvernorat Répartition de la production de pétrole brut par gouvernorat en 2014 ( 1000 bbl ) Tataouine Sfax Medenine 799 Nabeul 766 Kebili 412 Mahdia 303 Kasserine 171 Total Répartition de la production de pétrole par Gouvernorat en 2014 Kebili 2 % Mahdia 2 % Nabeul 4 % Kasserine 1 % Medenine 4 % Tataouine 49 % Sfax 38 % 26

29 Production de gaz naturel par Gouvernorat Répartition de la production de gaz naturel par Gouvernorat en 2014 ( Million de m 3 ) Sfax Tataouine 419 Kebili 155 Nabeul 88 Total Répartition de la production de pétrole par Gouvernorat en 2014 Kebili 6 % Tataouine 16 % Nabeul 3 % Sfax 75 % 27

30 Vente des produits pétroliers par Gouvernorat Vente des carburants ( gasoil + essences ) par gouvernorat année 2013 en m 3 Zarzis Tozeur Kef Kebili Siliana Kasserine Tataouin Jandouba Zaghouan Sidi Bouzid Gabes Mannouba Beja Medenine Mahdia Gafsa Kairouan Ariana Monastir Bizerte Sousse Ben Arous Nabeul Sfax Tunis Gasoil ( ordianaire + 50 ppm ) Essences 28

31 Répartition des ventes du GPL par Gouvernorat ( 2013 ) Bizerte 8 % Jandouba 4 % Kef 3 % Beja 3 % Tunis 4 % Ariana 4 % Ben Arous 7 % Nabeul 7 % Sousse 5 % Monastir 6 % Kasserine 4 % Mahdia 4 % Sidi Bouzid 3 % Sfax 13 % Gafsa 4 % Gabes 4 % Medenine 7 % Autres Gouvernorats* 8 % Autres Gouvernorats: Siliana, Zaghouan, Kebili, Mannouba, Tataouin, Tozeur, Zarzis 29

32 Consommation d électricité par région Consommation d électricité par région en 2014 Unité: GWH Districts HT MT BT* Total D.R. Tunis D.R. Nord D.R.N. OUEST D.R.Centre D.R. Ouest D.R. Sfax D.R. SUD Total * provisoire Source: STEG D.R. Tunis: Tunis Ville, Ariana, Ezzahra, El mourouj, Le Kram, Bardo et Manouba. D.R. Nord: Zagouan, Bizerte, ML Bourguiba, nabeul, ML. Bouzelfa et ML. Temime. D.R.N. OUEST: Beja, Jandouba, Le kef et Siliana. D.R.Centre: Sousse, Sousse Nord, Monastir, moknine, Mahdia et kairouan. D.R. Ouest: Kasserine, Sidi Bouzid, Gafsa et Tozeur. D.R. Sfax: Sfax Ville, Jebeniana, Sfax Nord, Mahras, Sfax Sud. D.R. SUD: Gabès, Kebili, Zarzis, Medinine, Jerba, Tataouine. Rapartition de consommation d électricité par région en 2014 D.R. Tunis D.R. Nord D.R.N. Ouest D.R. Centre D.R.Ouest D.R. Sfax D.R. Sud 30

33 Consommation finale de gaz naturel par district Consommation de gaz naturel par région en 2014 Unité: Ktep - pci Districts HP MP BP* Total D.R. Tunis D.R. Nord D.R.N. OUEST D.R.Centre D.R. Ouest D.R. Sfax D.R. SUD Total * provisoire Source: STEG D.R. Tunis: Tunis Ville, Ariana, Ezzahra, El mourouj, Le Kram, Bardo et Manouba. D.R. Nord: Zagouan, Bizerte, ML Bourguiba, nabeul, ML. Bouzelfa et ML. Temime. D.R.N. OUEST: Beja, Jandouba, Le kef et Siliana. D.R.Centre: Sousse, Sousse Nord, Monastir, moknine, Mahdia et kairouan. D.R. Ouest: Kasserine, Sidi Bouzid, Gafsa et Tozeur. D.R. Sfax: Sfax Ville, Jebeniana, Sfax Nord, Mahras, Sfax Sud. D.R. SUD: Gabès, Kebili, Zarzis, Medinine, Jerba, Tataouine. Rapartition de consommation de gaz naturel par région en 2014 D.R. Tunis D.R. Nord D.R.N. Ouest D.R. Centre D.R.Ouest D.R. Sfax D.R. Sud 31

34 Les prix Prix de pétrole et taux de change Année Prix de Brent moyen (en $/baril) Taux de change moyen (en $/D) ,9 1, ,2 1, ,7 1, ,7 1, ,0 1,70 Evolution du prix du Brent et de taux de change en 2013 et ,0 1, Taux de change ($/D) Cotation du Brent ($/baril) ,56 62, jan Mar Mai Juil Sep Nov jan Mar Mai Juil Sep Nov Taux de change Prix du Brent 32

35 Evolution de la cotation de Brent en 2014 ($/bbl) ,1 108,9 107,5 107,7 109,5 111,8 106,9 101,7 97, ,5 79,0 62,5 50 Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juil. Aout Sept. Oct. Nov. Dec. Moyenne annuelle du prix de Brent ( $ / bbl ) ,2 111,7 108,7 99, ,1 72,5 97,0 61,5 78, ,

36 Les prix Pétrole Brut (1) Année 2014 DT / bbl $ / bbl Prix à l importation Prix d exportation ETAP (2) dont qualité Zarzaitine qualité Ashtart (1) Prix moyen pondéré (2) Y compris condensats exportés par ETAP (Condensat miskar et Hasdrubal mélange) PRODUITS PETROLIERS Année 2014 Unités Prix import (1) Pcession (2) Prix de vente (3) Essence SSP Millimes/litre Gasoil ordianiare Millimes/litre Gasoil 50PPM Millimes/litre Fuel oil lourd (N 2) HTS DT/ T GPL Millimes/ kg GPL (Bouteille 13kg) DT/ Bouteille 18,376 3,222 7,400 (1) Prix moyen pondéré (2) Prix à la sortie de raffinerie Bizerte par voie terreste en vigueur de 01/07/2014 (3) Prix de vente en vigeur aux publics à partir du 01/07/

37 GAZ NATUREL ( DT / TEP PCS ) Prix d importation Gaz Algérien 853,1 874,5 Prix de cession à la STEG 90,8 90,8 Prix de vente Moyen en 2013 (Hors taxe) 341,7 421,2 HP 391,50 491,10 MP 298,10 368,00 BP 291,40 343,80 ELECTRICTE ( millim / kwh ) Prix de vente Moyen en 2013 (hors taxe) 147,00 179,10 HT 132,10 195,70 MT 145,30 173,80 BT 151,90 180,60 35

38 Evolution annuelle des prix moyens de vente de l essence et du gasoil (millimes/litre) Evolution du prix d import Gaz Algérien ($/tep) et du cours du Brent ($/bbl) Gasoil ordinaire Essence Sans plomb (ou super) 514,1 491,7 108,3 janv-14 USD / TEP févr-14 mars-14 avr-14 mai-14 juin-14 juil-14 aout-14 sept-14 oct-14 nov-14 déc-14 USD / BBL 62, Prix import Gaz Algérien 36 BRENT DTD USD/BBL

39 Facteurs de conversion Préfixe du système décimal les plus courant Multiple Sous-multiple kilo (k) 10 3 milli (m) 10-3 méga (M) 10 6 micro (μ) 10-6 giga (G) 10 9 nano (n) 10-9 téra (T) pico (p) Equivalence de conversion entre unités de volume En: bbl l m 3 De: multiplier par: Baril (bbl) ,159 Litre (l) 0, Metre cube (m3) 6, Pétrole brut Equivalent en Tep/t Qualité zarzaitine 1,03 Qualité zarzaitine 1,008 MAP 2014* 1,026 *Moyenne annuelle pondérée de la production nationale en

40 Produits pétroliers * densité Equivalent en Tep/t Fuel lourd 0,965 0,979 Gaz-oil 0,844 1,027 Pétrole lampant 0,798 1,032 Essence sans plomb 0,755 1,045 Jet aviation 0,794 1,035 GPL 0,560 1,106 Virgin naphte 0,720 1,054 white spirit 0,775 1,041 *Fixés par Arrêté du ministre de l énergie et des mines du 18 mars 1987 Electricité En: GWh ktep De: multiplier par: Gigawattheure (GWh) 1 0,086 Ktep 11,630 1 Pouvoir calorifique superieur ou inférieur du Gaz naturel 1 PCI*= 09 PCS* * PCI= pouvoir calorifique inférieur ** PCS= Pouvoir calorifique superieur 38

41 GLOSSAIRE Energie primaire Ressources d énergie primaire Consommation de L énergie primaire Indépendance énergétique Tonne équivalent pétrole L énergie primaire est l ensemble des produits énergétiques non transformés, exploités directement ou importés. Ce sont principalement le pétrole brut, le gaz naturel, l énergie hydraulique et l énergie éolienne. C est la production l ensemble des produits énergétiques non transformés + la redevance gaz algérien correspond à la consommation finale + pertes + consommation des producteurs et des transformateurs d énergie (branche énergie). L indépendance énergétique est la capacité d un pays à satisfaire l ensemble de ses besoins en énergie. Un pays qui a atteint l indépendance énergétique est capable de produire, transformer et transporter par luimême l énergie qu il consomme. Au contraire, un pays en dépendance énergétique est obligé d importer de l énergie pour satisfaire ses besoins. La tonne équivalente pétrole ou «tep» est l unité de mesure énergétique correspondant à l énergie fournie par la combustion d une tonne de pétrole. Elle a été mise au point pour pouvoir comparer entre elles la consommation ou la production énergétique d un pays ou d un territoire, quelles que soient les sources d énergie concernées. 39

42 Pouvoir calorifique PCS PCI Gaz naturel Puissance installée Le pouvoir calorifique d un combustible est la quantité de chaleur dégagée lors de sa combustion. On l exprime en MJ/m3 ou MJ/ kg. Le pouvoir calorifique supérieur est la quantité d énergie dégagée par la combustion complète d une unité de combustible y compris celle qui disparait dans l eau qui se forme lors de la combustion. Le pouvoir calorifique inférieur n inclut pas la chaleur latente de l eau formée lors de la combustion. Seules les quantités de gaz commercial sont rapportées dans ce document càd du gaz duquel les liquides et éventuellement des gaz, qui ne sont pas des hydrocarbures, ont été extraits, en vue de le rendre propre à la consommation. La puissance électrique installée représente la capacité de production électrique d un équipement. Le plus souvent exprimée en Mégawatts, voire en Gigawatts, elle peut être d origine hydraulique, nucléaire, thermique, solaire ou éolienne. 40

43 Notes

44 Notes

45 Notes

46 Notes

47

48

Rap pport mensuel, Edition avril 2016

Rap pport mensuel, Edition avril 2016 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE l ENERGIE ET DES MINES Direction Générale de l Energie Observatoire National de l Energie Rap pport mensuel, Edition avril 2016 Faits marquants du mois de février 2016

Plus en détail

Avant propos. Les résultats de cette politique se sont traduits par :

Avant propos. Les résultats de cette politique se sont traduits par : Avant propos Depuis le milieu des années 198, la Tunisie s est engagée sur la voie de l amélioration de l efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables. Des mesures ambitieuses

Plus en détail

X - EVOLUTION DES DONNEES STATISTIQUES RELATIVES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIPLOMANTE

X - EVOLUTION DES DONNEES STATISTIQUES RELATIVES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIPLOMANTE 25 26 X - EVOLUTION DES DONNEES STATISTIQUES RELATIVES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIPLOMANTE 1- Evolution du nombre de stagiaires selon le type du centre Centres Sectoriels Centres de Formation et

Plus en détail

Bulletin de Conjoncture 7 Mois 2015

Bulletin de Conjoncture 7 Mois 2015 République Tunisienne Ministère de L Industrie, de l energie et des mines Agence de Promotion de l Industrie et de l Innovation Bulletin de Conjoncture 7 Mois 2015 Nous vous accompagnons pour réussir Agence

Plus en détail

Rappel des résultats de la première partie du rapport

Rappel des résultats de la première partie du rapport Rappel des résultats de la première partie du rapport Méthodologie de l enquête auprès des entreprises Cible: Entreprises employant 6 employés et plus, tout secteur confondu Méthode de collecte des données:

Plus en détail

Département de l Energie et des Mines Secteur de l énergie Chiffres clés Année 2012 Données provisoires

Département de l Energie et des Mines Secteur de l énergie Chiffres clés Année 2012 Données provisoires Département de l Energie et des Mines Secteur de l énergie Chiffres clés Année 2012 Données provisoires CHIFFRES DU SECTEUR DE L ENERGIE EDITION2013 1 SOMMAIRE I- DONNEES GENERALES I-1 Contribution à l

Plus en détail

Chapitre 3 : Les Ressources Humaines du Secteur

Chapitre 3 : Les Ressources Humaines du Secteur Chapitre 3 : Les Ressources Humaines du Secteur I- LA POPULATION DES ÉTABLISSEMENTS DE CREDIT : L effectif du secteur bancaire est en croissance, 21.478 employés à fin 2015. Evolution de l'effectif global

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars 11 - Résumé Les cours du pétrole brut ont continué à augmenter entre février 11 et

Plus en détail

Processus d exploitation des Hydrocarbures. win-win partnership

Processus d exploitation des Hydrocarbures. win-win partnership Processus d exploitation des Hydrocarbures win-win partnership 1 Processus d exploitation des Hydrocarbures Opérations de Production Gaz Traitement Transport Stockage Liquide Expédition Recommandation

Plus en détail

Conjoncture énergétique. Avril 2015

Conjoncture énergétique. Avril 2015 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE l ENERGIE ET DES MINES Direction Générale de l Energie Conjoncture énergétique Avril 2015 Sommaire 1 Exploration et développement 2 Production de pétrole

Plus en détail

Conjoncture énergétique Mars 2011

Conjoncture énergétique Mars 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 215 Mai 211 Conjoncture énergétique Mars 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La production d énergie primaire de mars est supérieure de 2,7 % à son niveau

Plus en détail

Les Prix DIREM. Prix et marges des produits pétroliers en France et dans l Union Européenne

Les Prix DIREM. Prix et marges des produits pétroliers en France et dans l Union Européenne Direction Générale de l Energie et des Matières Premières Direction des Ressources Energétiques et Minérales Bureau 3C Télédoc 142 61, Bd Vincent Auriol 75 73 Paris cedex 13 Mél : direm.dgemp@industrie.gouv.fr

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSCRIPTION

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSCRIPTION FORMULAIRE DE DEMANDE D INSCRIPTION PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES PME DANS LE DOMAINE DES MARCHES PUBLICS «ATELIER DE FORMATION : LA REGLEMENTATION DES MARCHES PUBLICS» NOM :... PRENOM :...

Plus en détail

Sources Statistiques Migratoires: Disponibilité

Sources Statistiques Migratoires: Disponibilité 30 Nov_2 Déc. 2016 Rome, 30 Novembre 02 Décembre 2016 Sources Statistiques Migratoires: Disponibilité Lotfi HRIZI Statisticien Général Directeur des Statistiques Démographiques et Sociales Institut National

Plus en détail

Les Prix DIREM. Prix et marges des produits pétroliers en France et dans l Union Européenne

Les Prix DIREM. Prix et marges des produits pétroliers en France et dans l Union Européenne Direction Générale de l Energie et des Matières Premières Direction des Ressources Energétiques et Minérales Bureau 3C Télédoc 142 61, Bd Vincent Auriol 75 73 Paris cedex 13 Mél : direm.dgemp@industrie.gouv.fr

Plus en détail

CARTE SANITAIRE DE LA PREMIERE LIGNE 2015 AOUT 2016

CARTE SANITAIRE DE LA PREMIERE LIGNE 2015 AOUT 2016 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION S/DIRECTION DES STATISTIQUES CARTE SANITAIRE DE LA PREMIERE LIGNE 2015 AOUT 2016 EQUIPE DE REDACTION Dr. ANIS KLOUZ,

Plus en détail

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Service de l énergie et des mines Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Introduction : L énergie en Polynésie française I Etat des lieux -l approvisionnement & dépendance énergétique -Le secteur

Plus en détail

FINANCEMENT DES PME : PROBLEMATIQUE & SOLUTIONS

FINANCEMENT DES PME : PROBLEMATIQUE & SOLUTIONS FINANCEMENT DES PME : PROBLEMATIQUE & SOLUTIONS Slim SIALA BFPME Unité Assistance, Identification & DéD veloppement BAD 11-14 14 décembre d 2006 Sommaire PROBLEMATIQUE EMPLOIS PROBLEMATIQUE FINANCEMENT

Plus en détail

Présentation de l ETAP Korba 2016 ثرواتنا من النفط والغاز

Présentation de l ETAP Korba 2016 ثرواتنا من النفط والغاز Présentation de l ETAP Korba 2016 ثرواتنا من النفط والغاز 54, Avenue Mohamed V 1002 Le Belvédère, Tunisie Tél. : (+216) 71 28 53 00 - Fax : (+216) 71 28 52 80 ETAP Organisation Mission Cadre Réglementaire

Plus en détail

Expérience de l ONAS. Khalil ATTIA Président Directeur Général

Expérience de l ONAS. Khalil ATTIA Président Directeur Général Expérience de l ONAS Khalil ATTIA Président Directeur Général Tunis, 9 juillet 2009 Sommaire 1. Présentation de l ONAS 2. Financement des activités 3. Partenaires financiers 4. Participation du secteur

Plus en détail

Opportunités de développement des Energies Renouvelables en Tunisie. Karim NEFZI Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie

Opportunités de développement des Energies Renouvelables en Tunisie. Karim NEFZI Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie Opportunités de développement des Energies Renouvelables en Tunisie Karim NEFZI Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie Le Contexte Energétique Tunisien Energie Primaire Détérioration des ressources

Plus en détail

Les projections de la population

Les projections de la population Les projections de la population 2014 2044 Juillet 2015 Table de matière 1. Introduction... 1 2. Qualité des données... 1 Pyramides des âges de bonne qualité, ne nécessitant pas des corrections... 1 Rapport

Plus en détail

Sites autorisés CAIRN 2017

Sites autorisés CAIRN 2017 Sites autorisés CAIRN 2017 Site Institution Adresse IP AGENCE NATIONALE DE PROMOTION DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE 41.229.71.[1-2] 41.229.136.[128-191] MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE

Plus en détail

ITALIE NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN 2013

ITALIE NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN 2013 ITALIE ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN 2013 Sources : Ministerio dello Sviluppo Economico - http://dgerm.sviluppoeconomico.gov.it/dgerm/ Unione Petrolifera - www.unionepetrolifera.it NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE

Plus en détail

ITALIE NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN N 763 du 20 août 2015

ITALIE NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN N 763 du 20 août 2015 763 ITALIE ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN 2014 Sources : Ministerio dello Sviluppo Economico - http://dgerm.sviluppoeconomico.gov.it/dgerm/ Unione Petrolifera - www.unionepetrolifera.it NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat)

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat) CONTRIBUTION AU DEBAT SUR LA SECURITE ENERGETIQUE NATIONALE A MOYEN ET LONG TERME ALGER 22 FEVRIER 2014 Abdelatif Rebah Usages actuels et économies d'énergie I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011)

Plus en détail

LESPROJECTIONS DE LA POPULATION

LESPROJECTIONS DE LA POPULATION LESPROJECTIONS DE LA POPULATION 2014-2044 Décembre 2015 Table de matière 1. Introduction... 5 2. Qualité des données... 6 3. Les projections des Nations Unies : la mise à jour de 2012... 9 4. Les hypothèses

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de juin

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de juin Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de juin 11 - Résumé Alors que les cours du pétrole brut en dollars et en euros diminuaient

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENERGIE ET DES MINES

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENERGIE ET DES MINES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENERGIE ET DES MINES DGE/EPE Mai/2006 DGE/EPE BILAN ENERGETIQUE NATIONAL - 1 - RESUME Le bilan énergétique national de l'année 2005 fait ressortir

Plus en détail

Chapitre 17: EAU ET ENERGIE

Chapitre 17: EAU ET ENERGIE Chapitre 17: EAU ET ENERGIE SOMMAIRE I. LISTE DES TABLEAUX... 297 II. PRESENTATION... 298 III. METHODOLOGIE... 298 IV. SOURCES DE DOCUMENTATION... 298 Chapitre 17: Eau et énergie Page 296 I. Liste des

Plus en détail

Population de référence : Tunisiens habitants en Tunisie âgés de 18 ans et plus (âge légal du vote en Tunisie) Méthode d échantillonnage : Quotas par

Population de référence : Tunisiens habitants en Tunisie âgés de 18 ans et plus (âge légal du vote en Tunisie) Méthode d échantillonnage : Quotas par Population de référence : Tunisiens habitants en Tunisie âgés de 18 ans et plus (âge légal du vote en Tunisie) Méthode d échantillonnage : Quotas par sexe, âge, catégories socioprofessionnelles, niveaux

Plus en détail

REFERENCES DE LA SONEDE

REFERENCES DE LA SONEDE الشركة الوطنية الستغالل وتوزيع المياه SOCIETE NATIONALE D'EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX S O N E D E REFERENCES DE LA SONEDE INFRASTRUCTURES D ALIMENTATION EN EAU POTABLE REALISEES PAR LA SONEDE

Plus en détail

L électricité en Bretagne : Consommation, production et approvisionnement. Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne

L électricité en Bretagne : Consommation, production et approvisionnement. Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne L électricité en Bretagne : Consommation, production et approvisionnement GIP Bretagne environnement GIP Bretagne environnement Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre en Bretagne L électricité

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

La formation professionnelle en chiffres. Juin 2015

La formation professionnelle en chiffres. Juin 2015 La formation professionnelle en chiffres 2013 Juin 2015 Table des matières Avant-Propos... 3 I. Formation Initiale... 4 1. Chiffres clés Formation initiale 2013... 5 2. Effectifs en cours de formation...

Plus en détail

Rapport sur l Efficacité de l Ecosystème Entrepreneurial 2016

Rapport sur l Efficacité de l Ecosystème Entrepreneurial 2016 Rapport sur l Efficacité de l Ecosystème Entrepreneurial 26 Table des matières INTRODUCTION... 2 Partie : L indice de l efficacité de l écosystème Entrepreneurial... 5 I. LA PERCEPTION DE L ECOSYSTEME...

Plus en détail

PROJETS MDP DES DECHARGES CONTROLEES EN TUNISIE. MENA CARBON FORUM Egypte Mai 2009

PROJETS MDP DES DECHARGES CONTROLEES EN TUNISIE. MENA CARBON FORUM Egypte Mai 2009 PROJETS MDP DES DECHARGES CONTROLEES EN TUNISIE MENA CARBON FORUM Egypte 06-07 Mai 2009 Décharges contrôlées : une option de Développement Durable Une décharge contrôlée est une option inévitable de confinement,

Plus en détail

RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure

RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure SERVICE DE L ENERGIE ET DES MINES RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE Secteur de l énergie Electricité et hydrocarbure ANNÉE 2008 Approvisionnement, production et utilisation de l énergie en Polynésie française

Plus en détail

TUNISIE EN CHIFFRES 2016

TUNISIE EN CHIFFRES 2016 TUNISIE EN CHIFFRES 2016 TABLE DES MATIERES 1-2 - 3-4 - 5-6 - 7-8 - 9-10- 11-12 - 13-14- 15-16 - Population Enseignement Sport Santé Emploi et Salaires Agriculture Energie Indice des prix Industrie Tourisme

Plus en détail

Centrale à cycle combiné pour la production de l électricité d une capacité égale à 400 MW, Sousse D

Centrale à cycle combiné pour la production de l électricité d une capacité égale à 400 MW, Sousse D Centrale à cycle combiné pour la production de l électricité d une capacité égale à 400 MW, Sousse D Objectif et justification du projet Satisfaire la demande additionnelle de l électricité d ici 2014

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l énergie et des Mines Direction des systèmes d information, des analyses économiques et de la documentation Résultat du Secteur de l Energie

Plus en détail

Gestion du personnel. Plan. 1 Gestion du personnel 2 Formation

Gestion du personnel. Plan. 1 Gestion du personnel 2 Formation Gestion du personnel Plan 1 Gestion du personnel 2 Formation Situation Arrêtée au mois de janvier 2013 Ressources Humaines et Matérielles Gestion du personnel Gestion du personnel (au 01/01/2013) Région

Plus en détail

Faits Marquants d Eni en Tunisie

Faits Marquants d Eni en Tunisie Eni en Tunisie Janvier 2017 2 Faits Marquants d Eni en Tunisie 1960 Eni signe une convention avec le Gouvernement Tunisien 1961 La Société Italo-Tunisienne d Exploitation Pétrolière (SITEP), à participation

Plus en détail

Liste des projets soumis au financement extérieur

Liste des projets soumis au financement extérieur Ministère de l Investissement et de la Coopération Internationale **** 08/06 Mai 2012 Liste des projets soumis au financement extérieur Forum international sur le financement des projets de développement

Plus en détail

1 1. Définition de l énergie :

1 1. Définition de l énergie : 1 1. Définition de l énergie : 2. Les différentes formes d énergie : 3. Les transformations d énergie : 2 Les différentes conversions de l'énergie : Transformation de l'énergie électrique en énergie thermique

Plus en détail

S o m m a i r e

S o m m a i r e Rapport Annuel 2014 Sommaire 05 06 07 09 11 17 35 45 53 61 65 RAPPORT ANNUEL 2014 www.steg.com.tn 4 COMPOSITION DU CONSEIL D ADMINISTRATION PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL M. Rachid BEN DALY HASSEN ADMINISTRATEURS

Plus en détail

Structure des prix des produits Pétroliers

Structure des prix des produits Pétroliers CANAL (TTC) SUPER CARBURANT ESSENCE ORDINAIRE ESSENCE PIROGUE PETROLE LAMPANT GASOIL 1 PRIX PARITE IMPORTATION 2 BASE TAXABLE 3 DROITS DE PORTE 4 PRIX EX-DEPOT(1+3) 421 295 410 993 383 281 425 569 454

Plus en détail

Conjoncture énergétique Avril 2012

Conjoncture énergétique Avril 2012 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 323 Juin 212 Conjoncture énergétique OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La production d énergie primaire d avril 212 augmente de 2,6 % par rapport à celle

Plus en détail

DEMOGRAPHIE MEDICALE. I. Etat au 30/11/2010 (tableau I * )

DEMOGRAPHIE MEDICALE. I. Etat au 30/11/2010 (tableau I * ) DEMOGRAPHIE MEDICALE I. Etat au 30/11/2010 (tableau I * ) Les médecins inscrits au tableau de l Ordre (TOM) sont au nombre de 15991 ; dont 37% de sexe féminin / 63% de sexe masculin. Age : une faible minorité

Plus en détail

Bulletin d information des Services Vétérinaires

Bulletin d information des Services Vétérinaires Bulletin d information des Services Vétérinaires Bulletin N : Editorial 2013-01 Considérant l importance de la communication dans l ensemble des activités des Services Vétérinaires et plus particulièrement

Plus en détail

Décharges contrôlées : une option de Développement Durable

Décharges contrôlées : une option de Développement Durable PROJETS MDP DES DECHARGES CONTROLEES EN TUNISIE 1 Décharges contrôlées : une option de Développement Durable Une décharge contrôlée est une option inévitable de confinement, et donc de réduction des impacts

Plus en détail

PRESENTATION DU CAS TUNISEN THEME : ENERGIES RENOUVELABLES ET TERRITOIRES DANS LE BASSIN MEDITERRANEEN

PRESENTATION DU CAS TUNISEN THEME : ENERGIES RENOUVELABLES ET TERRITOIRES DANS LE BASSIN MEDITERRANEEN PRESENTATION DU CAS TUNISEN XI ièmes RENCONTRES d ÉCHANGES MED THEME : ENERGIES RENOUVELABLES ET TERRITOIRES DANS LE BASSIN MEDITERRANEEN ÉNERGIES RENOUVELABLES EN TUNISIE: SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES

Plus en détail

1. CADRE GENERAL : 2. CONTEXTE DE LA MISSION : 2.1 Présentation succincte du FGFEAE :

1. CADRE GENERAL : 2. CONTEXTE DE LA MISSION : 2.1 Présentation succincte du FGFEAE : TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION ET L EMPLOI DE DEUX CONSULTANTS APPELES A PROMOUVOIR LES GARANTIES DU FONDS POUR LE FINANCEMENT DES EXPORTATIONS DANS LES REGIONS 1. CADRE GENERAL : Dans le cadre

Plus en détail

AVIS D APPEL D OFFRES N /DM/ ENTRETIEN ET NETTOYAGE DES BATIMENTS DE L OFFICE NATIONAL DES POSTES

AVIS D APPEL D OFFRES N /DM/ ENTRETIEN ET NETTOYAGE DES BATIMENTS DE L OFFICE NATIONAL DES POSTES AVIS D APPEL D OFFRES N /DM/ ENTRETIEN ET NETTOYAGE DES BATIMENTS DE L OFFICE NATIONAL DES POSTES L Office National des Postes, la Direction Centrale du Patrimoine, la Direction des Moyens, lance un appel

Plus en détail

Bois-énergie. Suivi des prix des combustibles bois. Pierre MARTIN & Thomas MICHAUX. t

Bois-énergie. Suivi des prix des combustibles bois. Pierre MARTIN & Thomas MICHAUX. t Bois-énergie Suivi des prix des combustibles bois Pierre MARTIN & Thomas MICHAUX t 081 62 71 88 p.martin@valbiom.be Des prix stables et avantageux Dans le cadre de sa mission de Facilitateur Bois-énergie,

Plus en détail

SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES A LA STEG

SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES A LA STEG SITUATION ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES A LA STEG Atelier de travail l Énergie éolienne avec un accent sur les fournisseurs, les services et les questions liées à l intégration

Plus en détail

7ÈME RENCONTRE TUNISO-ALLEMANDE SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES. Les Energies Renouvelables en Tunisie

7ÈME RENCONTRE TUNISO-ALLEMANDE SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES. Les Energies Renouvelables en Tunisie 7ÈME RENCONTRE TUNISO-ALLEMANDE SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES Les Energies Renouvelables en Tunisie Abdelkarim GHEZAL Directeur des Energies Renouvelables Agence Nationale pour la Maitrise de l Energie

Plus en détail

MIGRATIONS INTERIEURES : EVOLUTION, AXE ET EFFETS DEMOGRAPHIQUES. Habib TOUHAMI

MIGRATIONS INTERIEURES : EVOLUTION, AXE ET EFFETS DEMOGRAPHIQUES. Habib TOUHAMI MIGRATIONS INTERIEURES : EVOLUTION, AXE ET EFFETS DEMOGRAPHIQUES Habib TOUHAMI 1 Avant-propos Les migrations intérieures sont la conséquence directe d un développement inégal, économique et social, caractérisant

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITE GAZIÈRE EN TUNISIE

DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITE GAZIÈRE EN TUNISIE DIRECTION DE LA PRODUCTION ET DU TRANSPORT DU GAZ DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITE GAZIÈRE EN TUNISIE Abdelmajid SAHBANI Directeur Exploitation Gaz Mohamed GHORBEL Chef Département Planification Gaz CONTEXTE

Plus en détail

République Tunisienne Ministère de l industrie de l énergie et des mines. Etude Pasri: les biotechnologies dans secteur textile en Tunisie

République Tunisienne Ministère de l industrie de l énergie et des mines. Etude Pasri: les biotechnologies dans secteur textile en Tunisie Etude Pasri: les biotechnologies dans secteur textile en Tunisie Les activités du secteur textile & le domaine de l étude Le secteur textile : activités très diversifiées Caractéristiques techniques économiques

Plus en détail

Gestion de la demande en eau dans un contexte de changement climatique

Gestion de la demande en eau dans un contexte de changement climatique Ministère de l agriculture des Ressources Hydrauliques et de la pêche Gestion de la demande en eau dans un contexte de changement climatique Octobre 2016 - Ressources en eau limitées : PROBLEMATIQUE ACTUELLE

Plus en détail

La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2010

La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2010 La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2010 Aperçu des données Lausanne Avril 2012 METHODOLOGIE ET DEFINITIONS La statistique vaudoise de la consommation d énergie est une statistique

Plus en détail

TUNISIE EN CHIFFRES 2012

TUNISIE EN CHIFFRES 2012 TUNISIE EN CHIFFRES 2012 TABLE DES MATIERES 1-2 - 3 - Population Enseignement Sport 7 10 14 4 - Santé 17 5 - Emploi et Salaires 19 6 - Agriculture 22 7 - Energie 25 8 - Industrie 26 9- Tourisme 30 10

Plus en détail

Energie Photovoltaïque en Tunisie : Innovations et Cadre Réglementaire. Abdessalem EL KHAZEN / ANME Tunis, le 17/05/2016

Energie Photovoltaïque en Tunisie : Innovations et Cadre Réglementaire. Abdessalem EL KHAZEN / ANME Tunis, le 17/05/2016 Energie Photovoltaïque en Tunisie : Innovations et Cadre Réglementaire Abdessalem EL KHAZEN / ANME Tunis, le 17/05/2016 Contexte énergétique national Des ressources en déclin Baisse des ressources d énergies

Plus en détail

ANNUAIRE DE L EXPLOITATION

ANNUAIRE DE L EXPLOITATION 2002 2004 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES - ooo - DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES EN EAU ANNUAIRE DE L EXPLOITATION DES NAPPES PROFONDES 2004 PUBLICATION

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Tunisie : Le Cadre Juridique et les Nouvelles Opportunités

Le Photovoltaïque en Tunisie : Le Cadre Juridique et les Nouvelles Opportunités Le Photovoltaïque en Tunisie : Le Cadre Juridique et les Nouvelles Opportunités Abdessalem EL KHAZEN / ANME Tunis, le 24/11/2015 Agence Nationale pour la Maîtrise de l'énergie "ANME" Création : L ANME

Plus en détail

Prix du pétrole brut importé

Prix du pétrole brut importé 600 550 500 450 400 350 300 En euros constants indice base 100 en 1973 PRIX DES ÉNERGIES Prix du pétrole brut importé Août 2008 250 200 150 100 Prix des énergies à la consommation Cours du dollar 50 73

Plus en détail

Sommaire. Sonatrach, hier et aujourd hui 4. Le Sahara Blend : Principales caractéristiques 8. Le marché asiatique 13. Condensat 14

Sommaire. Sonatrach, hier et aujourd hui 4. Le Sahara Blend : Principales caractéristiques 8. Le marché asiatique 13. Condensat 14 Sommaire Sonatrach, hier et aujourd hui 4 Le Sahara Blend : Principales caractéristiques 8 Le marché asiatique 13 Condensat 14 Les produits raffinés 15 Les nouveaux modes de commercialisation 19 L activité

Plus en détail

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon Formation Commissaires Enquêteurs du 17 mai 2011 Danye ABOKI DREAL Languedoc Roussillon Ingénieur en charge

Plus en détail

CONJONCTURE ENERGETIQUE

CONJONCTURE ENERGETIQUE CONJONCTURE ENERGETIQUE - JANVIER 28 - Direction Générale de l'énergie et des Matières Premières Observatoire de l Economie de l Energie et des Matières Premières Observatoire de l Energie DGEMP / OE N

Plus en détail

Les Energies Renouvelables

Les Energies Renouvelables STEG ENERGIES RENOUVELABLES Les Energies Renouvelables Sousse, 30 Juillet 2010 Benaïssa AYADI Directeur Général Les énergies renouvelables, de quoi s agit-il? Les énergies renouvelables, de quoi s agit-il?

Plus en détail

ROYAUME ROY DU MAROC

ROYAUME ROY DU MAROC ROYAUME DU MAROC Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement CARBURANTS PROPRES AU MAROC Avril, 2010 Caractéristiques du secteur énergétique marocain. Secteur Pétrolier au Maroc:

Plus en détail

Les Énergies. Les énergies en France

Les Énergies. Les énergies en France Les Énergies Les énergies en France L énergie : sources utilisées Energie primaire : (énergie disponible à l état brut dans la nature) Fossile : charbon, pétrole, gaz, Nucléaire Renouvelable : éolienne,

Plus en détail

Note d Information sur le Projet MDP

Note d Information sur le Projet MDP Note d Information sur le Projet MDP Projet de parcs éoliens de Bizerte 190 MW (1) Juillet 2011 (version 1.0) (1) Il s agit de la mise à jour du projet initial de 120 MW qui a fait l objet d une NIP approuvée

Plus en détail

République Tunisienne Ministère de la Santé Direction des Etudes et de la Planification S/Direction des statistiques CARTE SANITAIRE ANNEE 2015

République Tunisienne Ministère de la Santé Direction des Etudes et de la Planification S/Direction des statistiques CARTE SANITAIRE ANNEE 2015 République Tunisienne Ministère de la Santé Direction des Etudes et de la Planification S/Direction des statistiques CARTE SANITAIRE ANNEE 2015 JUIN 2016 2 EQUIPE DE REDACTION Dr. ANIS KLOUZ, Directeur

Plus en détail

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie 3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie Émissions de CO2 dues à la combustion d énergie 1 dans le monde 3 Index base 1 en 199 25 2 15 1 Afrique USA 5 UE à 15 197 1975 198 1985 199 1995 2 25 28 En Mt CO2

Plus en détail

Ressources en eaux Transfrontières en Tunisie

Ressources en eaux Transfrontières en Tunisie République Tunisienne Ministère de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche Direction Générale des Ressources en Eau Ressources en eaux Transfrontières en Tunisie FRIGUI Hassen Lotfi Ph.D.

Plus en détail

La Gouvernance territoriale au service de l investissement durable

La Gouvernance territoriale au service de l investissement durable La Gouvernance territoriale au service de l investissement durable Indice d Attractivité et Gouvernance territoriale au service de l investissement dans les régions : Présentation du Guide des meilleures

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DU DESSALEMENT ET DES ENERGIES RENOUVELABLES (1)

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DU DESSALEMENT ET DES ENERGIES RENOUVELABLES (1) REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICUTURE SOCIETE NATIONALE D EXPLOITATION ET DE DISTRIBURTION DES EAUX CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE DESSALEMENT DE L EAU PAR LES ENERGIES RENOUVELABLES Gammarth

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Consommation Energétique Finale de l Algérie

Consommation Energétique Finale de l Algérie Données & Indicateurs Ministère de l Energie et des Mines Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Consommation Energétique Finale de l Algérie Chiffres clés

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique en Algérie

Les enjeux de la transition énergétique en Algérie Université Sétif 1 Faculté des Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion Le Premier Colloque sur 7 8 avril 2015 Les enjeux de la transition énergétique en Algérie SENOUCI Benabbou

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Tunisie. Abdessalem EL KHAZEN Directeur des Energies Renouvelables / ANME Tunis, le 10/11/2016

Le Photovoltaïque en Tunisie. Abdessalem EL KHAZEN Directeur des Energies Renouvelables / ANME Tunis, le 10/11/2016 Le Photovoltaïque en Tunisie Abdessalem EL KHAZEN Directeur des Energies Renouvelables / ANME Tunis, le 10/11/2016 Sommaire Etat des lieux: Contexte énergétique national Potentiel Principales réalisations

Plus en détail

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN MEDELEC/ 22 ème réunion annuelle 15 Avril 2014 LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN Rachid Ben Daly PDG de la STEG Plan de l intervention 1- Historique de la Politique Energétique 1- Bref aperçu historique 2-

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

TUNISIE TABLEAU DE BORD DE L URBANISATION

TUNISIE TABLEAU DE BORD DE L URBANISATION TUNISIE TABLEAU DE BORD DE L URBANISATION 1950 2030 1 SYNTHESE : la Tunisie dans la zone d étude (Jordanie, Liban, Maroc, Egypte)... 2 L urbanisation en quelques chiffres... 3 LES INDICATEURS DE L URBANISATION...

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mai

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mai Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Arrêté du ministre des finances du 7 mars 2016, portant classement des postes. comptables relevant du ministère des finances.

Arrêté du ministre des finances du 7 mars 2016, portant classement des postes. comptables relevant du ministère des finances. Arrêté du ministre des finances du 7 mars 2016, portant classement des postes comptables relevant du ministère des finances. Le ministre des finances, Vu la constitution, Vu la loi n 73-81 du 31 décembre

Plus en détail

Communication Financière. Mercredi 07 Décembre BVMT

Communication Financière. Mercredi 07 Décembre BVMT Communication Financière Mercredi 07 Décembre 2016 - BVMT Sommaire I DERNIÈRES RÉALISATIONS 2016 4 II ATTERRISSAGE 2016 11 III FAITS MARQUANTS 2016 ET NOUVEAUTÉS 2017 14 IV COMPORTEMENT BOURSIER 2016 20

Plus en détail

La disparité régionale en Tunisie, une analyse sur les réalisations des Objectifs du millénaire pour le développement

La disparité régionale en Tunisie, une analyse sur les réalisations des Objectifs du millénaire pour le développement Construire l équité territoriale de la Tunisie Cité des Sciences à Tunis 17 au 19 novembre 2011 La disparité régionale en Tunisie, une analyse sur les réalisations des Objectifs du millénaire pour le développement

Plus en détail

OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux

OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux INDICATEURS EAU Indicateurs d'activité Volume total d'eau prélevée Volume total des rejets Consommation d'eau totale DBO 5 (Demande Biochimique en Oxygène)

Plus en détail

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech Colloque DDT 77 22 novembre 2012 Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech France = 0,9 % de la population mondiale Réserves fossiles : 23 Mtep soit 0,01 % des réserves mondiales

Plus en détail

Président du Comité de direction Rue du Progrès, 50 B-1210 BRUXELLES

Président du Comité de direction Rue du Progrès, 50 B-1210 BRUXELLES Le marché de l énergie en 2007 Le marché de l énergie en 2007 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès, 50 B - 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348

Plus en détail

PRODUITS D EXPLOITATION

PRODUITS D EXPLOITATION RESULTATS FINANCIERS Les principaux résultats financiers de l exercice 2012 ont enregistré une nette augmentation par rapport à l année 2011 due essentiellement à la hausse du prix de vente moyen du brut

Plus en détail

République Tunisienne Ministère de la Santé Publique Direction des Etudes et de la Planification CARTE SANITAIRE Décembre 2011 Version 1.

République Tunisienne Ministère de la Santé Publique Direction des Etudes et de la Planification CARTE SANITAIRE Décembre 2011 Version 1. République Tunisienne Ministère de la Santé Publique Direction des Etudes et de la Planification Décembre 2011 Version 1.0 Préambule 2 La présente version de la carte sanitaire 2010 (version1.0) est préliminaire.

Plus en détail

Opportunité de développement de l électricité éolienne connectée au réseau en Tunisie

Opportunité de développement de l électricité éolienne connectée au réseau en Tunisie Opportunité de développement de l électricité éolienne connectée au réseau en Tunisie Tunis le 17 et 18 Mai 2011 SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DE L EOLIEN A LA STEG Rim BOUKHCHINA

Plus en détail

Université Institution Sigle CENTRE DES ETUDES ET RECHERCHES ECONOMIQUES ET SOCIALES

Université Institution Sigle CENTRE DES ETUDES ET RECHERCHES ECONOMIQUES ET SOCIALES Université Institution Sigle MESRST UNIVERSITE DE CARTHAGE CENTRE DES ETUDES ET RECHERCHES ECONOMIQUES ET SOCIALES CENTRE DES RECHERCHES ET DES ETUDES POUR LE DIALOGUE DES CIVILISATIONS ET DES RELIGIONS

Plus en détail

Analyse du système énergétique camerounais dans une perspective de développement soutenable (résumé) 1 par Valérie Nkue (*) et Donatien Njomo (**)(a)

Analyse du système énergétique camerounais dans une perspective de développement soutenable (résumé) 1 par Valérie Nkue (*) et Donatien Njomo (**)(a) Analyse du système énergétique camerounais dans une perspective de développement soutenable (résumé) 1 par Valérie Nkue (*) et Donatien Njomo (**)(a) Depuis le début des années 2000, le Cameroun est tombé

Plus en détail