Surveillance des coûts et des avantages de l ecotourisme en république démocratique du Congo. Thème D

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Surveillance des coûts et des avantages de l ecotourisme en république démocratique du Congo. Thème D"

Transcription

1 1 Surveillance des coûts et des avantages de l ecotourisme en république démocratique du Congo Thème D Kambale Mulumba 10,echevin/c Barumbu Kinshasa/rép. Dem Congo fax : Pays d origine :République Démocratique du Congo I. Présentation du pays La république démocratique du Congo a tout pour séduire les amateurs d exotisme, car il est un scandale touristique. Il possède non seulement des sites splendides, un fleuve majestueux, une agréable façade atlantique, une flore et faune exceptionnellement riches. C est aussi un des plus beaux jardin zoologique et botanique qui soient sur terre ; Toutes les provinces recèlent des paysages, des court d eau ainsi qu une faune et une flore d une variété et d une beauté incomparables. Ceux qui se décideront d investir en république démocratique du Congo ont un vaste chantier capable d absorber tous les moyens qu ils peuvent mettre. Ce pays est un véritable paradis naturel et peut servir de véritable terrain de recherche pour les chercheur grâce à la diversité et à la richesse de son écosystème II. Les sites existants pour le développement touristique et ecotouristique en République démocratique du Congo La plus part des sites touristique sont situe a la partie Est du pays plus précisément sur l axe Kivu Maniema - Province orientale Lac Tanganyika : l un des lac les plus vaste d Afrique avec beaucoup d espèces de poissons Domaine de réserve de chasse de la Luama Parc national de la Maïko : C est la sanctuaire des pygmées et du rarissime Okapi (okapi johnsoni) dernier grand mammifère africain à être découvert, et du paon congolais (pan congolensis),deux espèces animales endémiques à la république démocratique du Congo. Ces parc est constitué d un bloc de foret ombrophile tout à fait différente de celle de la Salonga. On y trouve aussi des nombreux famille de gorilles de plaines.

2 2 Parc national de Kahuzi-biega : il est un des refuges des gorilles de montagnes Plaine de la Ruzizi Lac Kivu et ses environs : considérer comme «le plus beau lac du monde» Ile d Idjwi : elle est infestée de serpents et de nombreuses colonies de lièvres Domaine et reserves de chasse de Rutshuru Sources thermales: sur la route de Rutshuru, à la Rwindi dans le Nord Kivu Parc national des Virunga, le plus vieux d Afrique, c est un patrimoine mondial, il abrite la plus extraordinaire variété d habitats naturels (biotopes) que l on puisse trouver sur terre, il est le plus important refuge du gorille de montagne et on y trouve aussi une forte concentration des mammifère. Les deux volcans de l Est du pays Site d Ishango : 8e merveille du monde Massif de Ruwenzori (5119 m d altitude) Monts Hoyo Station d Epulu :elle a comme spécialité de mettre l Okapi à la portée des visiteur Foret de l Ituri :elle abrite l Okapi Parc national de la Garamba :il est le dernier sanctuaire des rhinocéros blanc du nord et le site de la première expérience de domestication des éléphants d Afrique Jardin zoologique de Kisangani Pour ne citer que ceux là III. Politique de développement touristique et écotouristique Le tourisme est l industrie du troisième millénaire, c est aussi un outil de croissance économique, il est un phénomène nouveau qui n a vraiment émerge dans la réalité quotidienne que depuis un demi-siècle Un investissement dans ce domaine engendre des revenues sous forme des salaires, traitements, et bénéfices L écotourisme étant un branche du tourisme est considéré par la plus part de gent comme un tourisme de recherche, un tourisme avec des objectifs très scientifique. c est ainsi que le développement de l écotourisme commencera par la sauvegarde de l écosystème ainsi que la surveillance rigoureuse des espaces et des espèces protégées La politique en matière du tourisme doit être élaborée en mettant en exergue les synergies sur le plan tant sectoriel que géographique

3 3 Pour mieux expliciter notre politique de développement touristique nous donnerons des propositions sous forme des recommandations à entreprendre par les agences de développement, le gouvernement, les prives, les ONG, et les organisation internationales ; Les agences de développement et les compagnies privées Ils doivent : Elaborer une incitative de financement des projets du secteur du tourisme ; Faire la promotion du tourisme congolais a l étranger et en améliorer le marketing ; Renforcer et privilégier le tourisme relatif, plus particulièrement celui dit «d affaire» et celui de congres ; Collaborer d avantage avec les organisations internationale oeuvrant dans le secteur du tourisme et s engagé dans la coopération avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux ; Participer aux rencontres touristiques internationales ; Développer des partenariats avec d autres investisseurs dans le secteur touristique ; Le gouvernement Il doit : Elaborer une incitative de financement des projets du secteur du tourisme ; Garantir des prix des prestation touristique relativement stable compétitifs et des condition relativement meilleures par rapport à ceux d autre pays concurrents ; Promouvoir le tourisme national, plus particulièrement le tourisme social et des jeunes ; Assurer une gestion de proximité du tourisme, en dynamisant et en responsabilisant les structures locales de l administration nationale du tourisme Encourager les privés à investir dans le secteur du tourisme ; Réhabiliter et améliorer les infrastructures existantes en créer d autres et diversifier les produits touristiques ; Renforcer les capacités institutionnelles, matérielles et humaines ; Mobiliser les ressources financières nécessaires à la relance et au développement du tourisme.

4 4 Les ONG Elles doivent : S engagé à convaincre les organisations internationales à s investir d avantage dans le financement du secteur touristique. Pour les organisations internationales Elles doivent : S employer à accroître leurs financements aux projets de développement dans le secteur touristique. Les source de financement extérieur concerne la coopération tant bilatérale que multilatérale IV. Possibilité d investissement - Hôtellerie et restauration Le pays accuse un déficit en infrastructure d hébergement. Actuellement, la ville de Kinshasa ne dispose que de deux hôtels de cinq étoiles. Les périphéries des parcs nationaux. La côte atlantique et autres apports des lacs et fleuves sont propices à la construction des motels et villages de vacances. Pour l Etat congolais la rénovation de l Hôtel KARAVYA à Lubumbashi est une priorité qui requiert un financement à recherche auprès investisseurs. - Agence de tourisme Malgré les efforts consentis par les agences der voyages locales, pour satisfaire le besoin des touristes, leur nombre reste insuffisance. C est pourquoi des possibilités d ouverture d agence de tourisme pour l exploitation des circuits urbains et l organisation des visites guidées dans les parcs nationaux et autres sites naturels et sites historiques sont offertes à ceux qui veulent s adonner à cette activité dans notre pays. - Transport aérien La RDC dispose de 200 aéroports et aérodromes dont 6 internationaux. - Tourisme relatif aux recherches scientifiques Il y a lieu de construire de grand laboratoire de recherche scientifique car le Congo possède une excellente variétés des plantes medécinale et aussi une diversité des espèces animales et végétales pouvant servir d échantillon pour divers expériences scientifiques tout en conservant leur valeur touristique

5 5 V. Financement. Des privés peuvent financer des activités dans le secteur du tourisme, profitant généralement des infrastructures mises en place par l Etat, notamment les infrastructures de base. Ces investissements induits portent sur la construction des hôtels, des restaurants, des aménagements des sites pour distraction, excursion ou autres. Les sources de financement de ces investisseurs peuvent être des fonds propres ou des crédits obtenus auprès du système bancaire tant local qu étranger ou des joint venture. Par ailleurs, le code des Investissements accorde des avantages fiscaux à même de permettre aux investisseurs privés de rentabiliser leurs apports dans les investissements touristiques. - Financement externes Les sources de financements externes concernent la coopération tant bilatérales que multilatérale. 1. Coopération bilatérale Celle-ci s établit entre la République Démocratique du Congo et tout autre pays qui peuvent apporter un concours technique ou financier au développement du tourisme congolais. 2. Coopération multilatérale Dans le cadre de la coopération multilatérale, le secteur du tourisme peut bénéficier des apports techniques et financiers des institutions de coopération multilatérale. Ainsi donc, la République Démocratique du Congo va promouvoir la coopération en matière de tourisme avec les pays et organismes partenaires pour le développement intégral de ce secteur. VI. bibliographie «plan directeur pour le développement du tourisme en république démocratique du Congo» du ministère congolais du tourisme

6 6

> République démocratique du congo. destination tourisme D A F R I Q U E C E N T R A L E

> République démocratique du congo. destination tourisme D A F R I Q U E C E N T R A L E > République destination tourisme RÉSEAU DES AIRES PROTÉGÉES D A F R I Q U E C E N T R A L E destination tourisme République démocratique du congo La République Démocratique du Congo RDC, se présente,

Plus en détail

Statut de la Faune dans les 5 Sites du Patrimoine Mondial de la R.D. C.

Statut de la Faune dans les 5 Sites du Patrimoine Mondial de la R.D. C. Statut de la Faune dans les 5 Sites du Patrimoine Mondial de la R.D. C. par Robert Kalebo Mwinyihali (Wildlife Conservation Society) & Gaudentie Mbake Sivha (PICG) Réseau des aires protégées et Sites du

Plus en détail

#sos virunga le plus ancien parc africain est en péril! SOS Virunga page 1

#sos virunga le plus ancien parc africain est en péril! SOS Virunga page 1 #sos virunga le plus ancien parc africain est en péril! SOS Virunga page 1 WWF Le WWF est l une des toutes premières organisations indépendantes de protection de l environnement dans le monde. Avec un

Plus en détail

Animations touristiques «Sport et nature» dans la Région Tanger-Tétouan. II- Présentation du secteur du tourisme dans la Région

Animations touristiques «Sport et nature» dans la Région Tanger-Tétouan. II- Présentation du secteur du tourisme dans la Région Animations touristiques «Sport et nature» dans la Région Tanger-Tétouan Abdelkrim El Arrim I- Introduction Entrée de la méditerranéen et porte de l Afrique, une position géographique qui a conféré à la

Plus en détail

LA RECONSTITUTION DU CAPITAL FORESTIER DANS LA POLITIQUEFORESTIERE DE LA RDC

LA RECONSTITUTION DU CAPITAL FORESTIER DANS LA POLITIQUEFORESTIERE DE LA RDC LA RECONSTITUTION DU CAPITAL FORESTIER DANS LA POLITIQUEFORESTIERE DE LA RDC Par Ingénieur Fréderic DJENGO BOSULU Directeur de la Gestion Forestière RDC Plan de Présentation Ressources forestières de la

Plus en détail

Contexte politique de la pauvreté et conservation en RDC dans quelle mesure sont la Conservation des grands singes et la lutte contre la pauvreté

Contexte politique de la pauvreté et conservation en RDC dans quelle mesure sont la Conservation des grands singes et la lutte contre la pauvreté Contexte politique de la pauvreté et conservation en RDC dans quelle mesure sont la Conservation des grands singes et la lutte contre la pauvreté liée à la politique officielle de la conservation et du

Plus en détail

Par Martin Fayulu et Auguste Mampuya

Par Martin Fayulu et Auguste Mampuya La revitalisation de la ruralité dans un pays en développement : cas des régions ressources de la RD Congo (Bandundu, Bas Congo, Kasaï, Katanga et le Kivu) Par Martin Fayulu et Auguste Mampuya Plan de

Plus en détail

OpportunitÉs d investissement dans le tourisme en haiti...

OpportunitÉs d investissement dans le tourisme en haiti... OpportunitÉs d investissement dans le tourisme en haiti... Ulrick Emmanuel NOEL, 20 Novembre 2013 «Tous les indicateurs économiques montrent que le secteur touristique est en pleine croissance en Haïti.

Plus en détail

L Administration de l aéroport international d Ottawa. Établir des liens avec le monde

L Administration de l aéroport international d Ottawa. Établir des liens avec le monde L Administration de l aéroport international d Ottawa Établir des liens avec le monde Novembre 2008 Y YOW L aéroport de la capitale du Canada L Aéroport international (Macdonald-Cartier) d Ottawa (AIO),

Plus en détail

Activités du CIFOR en RDC. Richard Eba a Atyi Bruxelles 17 Décembre 2012

Activités du CIFOR en RDC. Richard Eba a Atyi Bruxelles 17 Décembre 2012 Activités du CIFOR en RDC Richard Eba a Atyi Bruxelles 17 Décembre 2012 Liste des activités du CIFOR en DRC CEOFAC FORAFAMA in Lukénie COBAM REFORCO FCCC (Future) Objectifs et description du projet Diminuer

Plus en détail

Préserver la biodiversité en R.D.Congo à travers une politique d approche intégrée de gestion des forêts

Préserver la biodiversité en R.D.Congo à travers une politique d approche intégrée de gestion des forêts Préserver la biodiversité en R.D.Congo à travers une politique d approche intégrée de gestion des forêts Anselme ENERUNGA MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS Différentes

Plus en détail

APBJ Association Planète Business Jeune N 65 / RDA/F.34/BAPP Tel: (00237)

APBJ Association Planète Business Jeune N 65 / RDA/F.34/BAPP Tel: (00237) APBJ Association Planète Business Jeune N 65 / RDA/F.34/BAPP Tel: (00237) 99376852 E-mail: planetbusjeune@yahoo.fr http://www.planetbusjeune.org 1085 Douala Cameroun Programme de Tourisme équitable au

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du Parc National du Toubkal. Les potentialités touristiques. L infrastructure touristique disponible

SOMMAIRE. Présentation du Parc National du Toubkal. Les potentialités touristiques. L infrastructure touristique disponible SOMMAIRE Présentation du Parc National du Toubkal Les potentialités touristiques L infrastructure touristique disponible L activité touristique et son impact Les interventions Les perspectives d avenir

Plus en détail

Le WWF dans le bassin du Congo et la RDC en particulier

Le WWF dans le bassin du Congo et la RDC en particulier Kate Holt / WWF-UK Forest Solutions Le WWF dans le bassin du Congo et la RDC en particulier Françoise ANSAY Département international WWF BE MRAC Tervueren 3 juin 2011 22 June 2011-1 Le WWF dans le bassin

Plus en détail

Le tourisme au Maroc

Le tourisme au Maroc Le tourisme au Maroc Atouts naturels Introduction Promotion du secteur touristique Priorité nationale «vision 2010» La Problématique Quels sont les moyens mis en œuvre par le gouvernement marocain, afin

Plus en détail

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 www.tourisme.gov.ma 2D DAMA avec bande.indd 1 22/01/2016 14:31:09 Le tourisme est un important vecteur de développement économique,

Plus en détail

PLAN NATIONAL DU TOURISME ET AIRES PROTEGEES MADAGASCAR

PLAN NATIONAL DU TOURISME ET AIRES PROTEGEES MADAGASCAR PLAN NATIONAL DU TOURISME ET AIRES PROTEGEES MADAGASCAR Présenté par : Marcel RAKOTOSEHENO Economiste Planificateur Rappel : MADAGASCAR INTRODUCTION Située à 400km de la côte est de l Afrique; Séparée

Plus en détail

Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique

Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique Culture et tourisme à ASILAH: Etat des lieux et perspectives EJBARI Zouhair Enseignant à la FSJEST Groupe de recherche

Plus en détail

OPPORTINITES DANS LE SECTEUR DES TRANSPORTS

OPPORTINITES DANS LE SECTEUR DES TRANSPORTS REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO M inistère de l E conom ie N ationale OPPORTINITES DANS LE SECTEUR DES TRANSPORTS I. Potentialités et atouts du secteur de transports Les opportunités d investir se justifient

Plus en détail

FIP DIRECTION FRANCE N 1

FIP DIRECTION FRANCE N 1 P O FIP DIRECTION FRANCE N 1 I C ISIN A : FR0013050986 France :1 ère destination touristique, 4 ème pour les revenus tirés du tourisme*... [La] part [du tourisme] dans l économie - en France, 7% du PIB

Plus en détail

Recommandations politiques pour soutenir le tourisme durable en montagne ***

Recommandations politiques pour soutenir le tourisme durable en montagne *** Recommandations politiques pour soutenir le tourisme durable en montagne *** Nous, représentants des communautés de montagnes appartenant au réseau Euromontana, rassemblées à Inverness ces 27 et 28 septembre

Plus en détail

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail Union - Discipline - Travail La gestion du Parc National de Taï - Site de Patrimoine Mondial - MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT,

Plus en détail

CÉLÉBRATION DU PARC NATIONAL DE LA LOMAMI

CÉLÉBRATION DU PARC NATIONAL DE LA LOMAMI 10 DEC 2016 CÉLÉBRATION DU PARC NATIONAL DE LA LOMAMI Hôtel Memling 18h30 Un événement pour célébrer la création du 8ème parc national de la République Démocratique du Congo 1 Le Décret a été signé le

Plus en détail

1. Titre du communiqué : Développement des produits et Marketing de l écotourisme, cas de la République Démocratique du Congo (C) Adresse

1. Titre du communiqué : Développement des produits et Marketing de l écotourisme, cas de la République Démocratique du Congo (C) Adresse 1 1. Titre du communiqué : Développement des produits et Marketing de l écotourisme, cas de la République Démocratique du Congo (C) 2. Adresse Nom Adresse Titre Pays : KASEREKA MATHE Alex Directeur Gérant

Plus en détail

Le terme «paysages naturels nationaux» regroupe les parcs nationaux, les réserves de biosphère de l UNESCO et les parcs naturels allemands.

Le terme «paysages naturels nationaux» regroupe les parcs nationaux, les réserves de biosphère de l UNESCO et les parcs naturels allemands. Communiqué de presse Campagne thématique 2016 : Allemagne Fascination nature Glossaire Paysages naturels nationaux Le terme «paysages naturels nationaux» regroupe les parcs nationaux, les réserves de biosphère

Plus en détail

La modélisation des futures émissions issues de la déforestation et des impacts sur la biodiversité pour la République Démocratique du Congo

La modélisation des futures émissions issues de la déforestation et des impacts sur la biodiversité pour la République Démocratique du Congo La modélisation des futures émissions issues de la déforestation et des impacts sur la biodiversité pour la République Démocratique du Congo Side event at the generation Climat zone. COP 21, Paris, le

Plus en détail

Le Musée Royal de l Afrique Centrale Laboratoire de Biologie du Bois. Le Jardin Botanique National de Belgique

Le Musée Royal de l Afrique Centrale Laboratoire de Biologie du Bois. Le Jardin Botanique National de Belgique Le Musée Royal de l Afrique Centrale Laboratoire de Biologie du Bois Le Jardin Botanique National de Belgique Formation en botanique de la forêt tropicale et biologie du bois Appel à candidatures pour

Plus en détail

AFRIQUE INSULAIRE ET AU SUD DU SAHARA Cadre institutionnel et réglementaire de l éolien en Afrique tropicale, cas de la RDCongo

AFRIQUE INSULAIRE ET AU SUD DU SAHARA Cadre institutionnel et réglementaire de l éolien en Afrique tropicale, cas de la RDCongo AFRIQUE INSULAIRE ET AU SUD DU SAHARA Cadre institutionnel et réglementaire de l éolien en Afrique tropicale, cas de la RDCongo Kipoy S. MUSALU Chef de département adjoint chargé des énergies renouvelables,

Plus en détail

Pourquoi investir en BULGARIE? La Bulgarie

Pourquoi investir en BULGARIE? La Bulgarie Pourquoi investir en BULGARIE? La Bulgarie Superbe pays émergeant qui sort d'une période difficile de changement avec l abandon du communisme. Au-delà de sa situation géographique privilégiée et du haut

Plus en détail

Article. «Le premier symposium sur l éco-tourisme en Afrique» Lelo Nzuzi. Cahiers de géographie du Québec, vol. 37, n 102, 1993, p

Article. «Le premier symposium sur l éco-tourisme en Afrique» Lelo Nzuzi. Cahiers de géographie du Québec, vol. 37, n 102, 1993, p Article «Le premier symposium sur l éco-tourisme en Afrique» Lelo Nzuzi Cahiers de géographie du Québec, vol. 37, n 102, 1993, p. 621-625. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI:

Plus en détail

Olivier-Bernard Lona Mala. Idée sur le Tourisme

Olivier-Bernard Lona Mala. Idée sur le Tourisme Olivier-Bernard Lona Mala Idée sur le Tourisme 2 2 Avant-propos Pays situé au cœur du continent africain, la république démocratique du Congo, lorsqu on le contemple sous un angle humain et scientifique

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO «Safari coup de cœur» 8 jours/ 7 nuits

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO «Safari coup de cœur» 8 jours/ 7 nuits REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO «Safari coup de cœur» 8 jours/ 7 nuits Ce safari vous ouvre les portes des endroits les plus magiques de la région des Grands Lacs. Au Rwanda, à Butare, vous découvrirez

Plus en détail

15 jours / 14 nuits. Départs programmés pour des groupes de min 8 à max 14 personnes aux dates suivantes :

15 jours / 14 nuits. Départs programmés pour des groupes de min 8 à max 14 personnes aux dates suivantes : KIGALI - GOMA - Parc des VIRUNGA - GORILLES de Montagne - CHIMPANZES - Plantations de CAFE - lac KIVU Volcan NYIRAGONGO - Ile IDJWI - BUKAVU GORILLES de Plaine - Forêt de NYUNGWE KIBUYE 15 jours / 14 nuits

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER «PROMINES»

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER «PROMINES» REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER «PROMINES» Recrutement des Consultants (Firme, Cabinet, Bureau d études, etc.) pour le renforcement des capacités des

Plus en détail

«Le patrimoine culturel au 21 e s. pour mieux vivre ensemble. Vers une stratégie commune pour l Europe» DECLARATION DE NAMUR

«Le patrimoine culturel au 21 e s. pour mieux vivre ensemble. Vers une stratégie commune pour l Europe» DECLARATION DE NAMUR PRÉSIDENCE BELGE DU COMITÉ DES MINISTRES DU CONSEIL DE L EUROPE 6 ÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES DU PATRIMOINE CULTUREL (23-24 AVRIL 2015) «Le patrimoine culturel au 21 e s. pour mieux vivre ensemble. Vers

Plus en détail

OPPORTUNITÉS D AFFAIRES DANS LE SECTEUR AGRICOLE EN RDC. GÉOGRAPHIQUE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO (RDC)

OPPORTUNITÉS D AFFAIRES DANS LE SECTEUR AGRICOLE EN RDC. GÉOGRAPHIQUE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) OPPORTUNITÉS D AFFAIRES DANS LE SECTEUR AGRICOLE EN RDC. POSITION GÉOGRAPHIQUE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) Plan de la présentation Introduction 1. Le potentiel Agricole de la RDC 2. Les

Plus en détail

Le MRAC: partenaire de la coopération belge au développement pour un développement durable en Afrique. CeBIOS conférence Eva November, 26/11/2015

Le MRAC: partenaire de la coopération belge au développement pour un développement durable en Afrique. CeBIOS conférence Eva November, 26/11/2015 Le MRAC: partenaire de la coopération belge au développement pour un développement durable en Afrique CeBIOS conférence Eva November, 26/11/2015 Le MRAC en quelques chiffres 260 membres de personnel 90

Plus en détail

Politique d habitation : Plan d action 2015

Politique d habitation : Plan d action 2015 Habiter ma ville Politique d habitation : Plan d action 2015 (recommandé par la Commission permanente sur l habitation, le 4 février 2015 et à adopterpar le conseil municipal, le 17 mars 2015) Politique

Plus en détail

SOMMET ALTERNATIF DE LA SOCIETE CIVILE SUR L EXPLOITATION ILLEGALE DES RESSOURCES NATURELLES DANS LA REGION DES GRANDS LACS

SOMMET ALTERNATIF DE LA SOCIETE CIVILE SUR L EXPLOITATION ILLEGALE DES RESSOURCES NATURELLES DANS LA REGION DES GRANDS LACS 1 SOMMET ALTERNATIF DE LA SOCIETE CIVILE SUR L EXPLOITATION ILLEGALE DES RESSOURCES NATURELLES DANS LA REGION DES GRANDS LACS COMMUNIQUE FINAL Du 11 au 12 novembre 2010, à l`initiative de Southern Africa

Plus en détail

REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DU TOURISME ET DES LOISIRS SECRETARIAT GENERAL

REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DU TOURISME ET DES LOISIRS SECRETARIAT GENERAL REPUBLIQUE DU CAMEROUN - Paix Travail Patrie MINISTERE DU TOURISME ET DES LOISIRS ------- SECRETARIAT GENERAL REPUBLIC OF CAMEROUN - Peace Work Fatherland MINISTRY OF TOURISM AND LEISURE ------- SECRETARIAT

Plus en détail

N 702. Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059

N 702. Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 N 702 By Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016 CONECT 2016 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 1 2 3 4 La CONECT va apporter son assistance technique à l'initiative économique

Plus en détail

En RDC l épidémie évolue schématiquement sur un mode endémo-épidémique dans la partie Est du pays et sur un mode épidémique le long du fleuve Congo.

En RDC l épidémie évolue schématiquement sur un mode endémo-épidémique dans la partie Est du pays et sur un mode épidémique le long du fleuve Congo. Ministère de la Santé Publique République Démocratique du Congo (RDC) Bureau du Représentant en RD Congo Bulletin publié le 29 janvier 213 I. SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DU CHOLERA EN RDC En RDC l épidémie

Plus en détail

SAINTE-MARIE UN HAVRE DE PAIX EN OCÉAN INDIEN

SAINTE-MARIE UN HAVRE DE PAIX EN OCÉAN INDIEN SAINTE-MARIE UN HAVRE DE PAIX EN OCÉAN INDIEN L Ile Sainte Marie L île Sainte Marie, située au large de la côte orientale de Madagascar, à 35 Km de Soanierana-Ivongo, est l une des plus belles destinations

Plus en détail

La biodiversité dans l espace urbain et dans l encouragement du sport

La biodiversité dans l espace urbain et dans l encouragement du sport La biodiversité dans l espace urbain et dans l encouragement du sport Berne, le 24 novembre 2015 Hans-Jörg Birrer, Bases légales (1) Constitution fédérale, art. 68 Sport 1 La Confédération encourage le

Plus en détail

LE PÔLE RÉGIONAL DE FORMATION INTERORDRES EN TOURISME D AVENTURE ET ÉCOTOURISME DU SAGUENAY LAC SAINT JEAN

LE PÔLE RÉGIONAL DE FORMATION INTERORDRES EN TOURISME D AVENTURE ET ÉCOTOURISME DU SAGUENAY LAC SAINT JEAN LE PÔLE RÉGIONAL DE FORMATION INTERORDRES EN TOURISME D AVENTURE ET ÉCOTOURISME DU SAGUENAY LAC SAINT JEAN Une promesse d expériences éducatives interdisciplinaires de haut niveau au service du milieu.

Plus en détail

Radio OKAPI. Un projet commun entre la MONUC et la Fondation Hirondelle En République Démocratique du Congo. Brève description Janvier 02

Radio OKAPI. Un projet commun entre la MONUC et la Fondation Hirondelle En République Démocratique du Congo. Brève description Janvier 02 Radio OKAPI Un projet commun entre la MONUC et la Fondation Hirondelle En République Démocratique du Congo Brève description Janvier 02 Radio OKAPI : l essentiel Le projet Radio OKAPI, c est : Le plus

Plus en détail

Ou téléchargeables sur le site internet de la mairie de Villeneuve-Loubet : www.villeneuveloubet.fr

Ou téléchargeables sur le site internet de la mairie de Villeneuve-Loubet : www.villeneuveloubet.fr Règlement du Concours «Village Fleuri» Pour la Valorisation de nos Espaces de Vie Organisé par le Service Environnement Mairie de Villeneuve-Loubet B.P 59 06271 Villeneuve-Loubet Cedex Tél : 04 92 02 63

Plus en détail

Les Opportunités d Investissement dans le SPA et bien-être au Maroc

Les Opportunités d Investissement dans le SPA et bien-être au Maroc Les Opportunités d Investissement dans le SPA et bien-être au Maroc Elaboré par : Mme. Saida El Idrissi Présidente de l Association Marocaine de l Industrie du Spa Rappel du positionnement Maroc dans le

Plus en détail

Le marché des résidences de tourisme

Le marché des résidences de tourisme Le marché des résidences de tourisme Importance et structure du marché des résidences de tourisme Le segment des résidences de tourisme a représenté de l ordre de 4 200-4 250 logements collectifs mis en

Plus en détail

LA JOURNÉE MAROCAINE DU TOURISME RESPONSABLE. Tous acteurs d un tourisme responsable

LA JOURNÉE MAROCAINE DU TOURISME RESPONSABLE. Tous acteurs d un tourisme responsable LA JOURNÉE MAROCAINE DU TOURISME RESPONSABLE Tous acteurs d un tourisme responsable 2 Crédit photos : Avec Jamal au Bivouac Oasis Mille et Une Nuits - Ouled Driss Pablo Ramón/NATIVE Hotels (10) - Kasbah

Plus en détail

Inventaire et protection du patrimoine en pierre sèche

Inventaire et protection du patrimoine en pierre sèche Inventaire et protection du patrimoine en pierre sèche Chypre : Terrasses Recherche et protection du patrimoine en pierre sèche L observation de nombreuses zones rurales de l Europe souligne l importance

Plus en détail

FEDERATION NATIONALE DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE DE CÔTE D IVOIRE

FEDERATION NATIONALE DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE DE CÔTE D IVOIRE DOSSIER DE PRESSE Tél. : 23 00 02 92 / 01 18 98 30 / 08 13 73 53/ 07 22 56 58 tmcommunication14@gmail.com FEDERATION NATIONALE DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE DE CÔTE D IVOIRE - -1/12 Découvrons ensemble les

Plus en détail

Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec

Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec À propos du Plan Nord Le Plan Nord va se déployer sur 25 ans. Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec Territoire concerné: 1,2 millions de km 2 soit 72% du Québec. Le territoire visé se situe au

Plus en détail

MRC DE L ISLET

MRC DE L ISLET FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES PRIORITÉS D INTERVENTION MRC DE L ISLET 2015-2016 NOVEMBRE 2015 Sommaire Contexte... 1 1. L évolution démographique de la MRC... 1 1.1. Le déclin démographique de

Plus en détail

FONDS AFRICAIN DE GARANTIE ET DE COOPERATION ECONOMIQUE (FAGACE) 35 ANS AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE

FONDS AFRICAIN DE GARANTIE ET DE COOPERATION ECONOMIQUE (FAGACE) 35 ANS AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE FONDS AFRICAIN DE GARANTIE ET DE COOPERATION ECONOMIQUE (FAGACE) 1 35 ANS AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE CREATION ET EVOLUTION DU FAGACE 1977-2007 1985 Changement de nom 1985-2000 Réorientation

Plus en détail

Fiche de renseignements de la CEN. Foire aux questions

Fiche de renseignements de la CEN. Foire aux questions Fiche de renseignements de la CEN Foire aux questions Q. Qu est ce que l escarpement du Niagara et où se trouve t il? R. L escarpement du Niagara est une crête boisée qui s étend sur 725 km de Queenston,

Plus en détail

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme Comité économique et social européen Introduction à la notion de tourisme Selon la définition établie par l Organisation mondiale du tourisme,

Plus en détail

Genève - Vaud - Fribourg

Genève - Vaud - Fribourg présentation Une dynamique familiale Entreprise familiale indépendante depuis son origine, l agence a été créée en 1957 par Francis Bostico sous sa propre raison sociale. En 1967, le fondateur a été rejoint

Plus en détail

Pourquoi Kagamé et le M23 insistent-ils pour la création d une zone tampon autour de Rutshuru? Voici les trois documents-réponses!

Pourquoi Kagamé et le M23 insistent-ils pour la création d une zone tampon autour de Rutshuru? Voici les trois documents-réponses! Pourquoi Kagamé et le M23 insistent-ils pour la création d une zone tampon autour de Rutshuru? Voici les trois documents-réponses! C est depuis neuf ans que ces documents-preuves ont été livrées à l opinion

Plus en détail

AGENDA 21 Agglo de Brive

AGENDA 21 Agglo de Brive AGENDA 21 Agglo de Brive Axe 1 : Promouvoir un développement économique respectueux des équilibres sociaux, environnementaux et territoriaux Objectif 1 : Développer les activités économiques qui participent

Plus en détail

Le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens

Le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens REPUBLIQUE DU SENE_GAL Un peuple Un but Use foi --------------------- MINISTERE DU TOURISME ET DES TRANSPORTS AERIENS Projet de décret portant création et fixant les règles d organisation et de fonctionnement

Plus en détail

Politique de l arbre DE LA VILLE DE SAINT-LAMBERT

Politique de l arbre DE LA VILLE DE SAINT-LAMBERT Politique de l arbre DE LA VILLE DE SAINT-LAMBERT TABLE DES MATIÈRES Message du maire 1 Les arbres de Saint-Lambert Page d histoire l urbanisation et la foresterie urbaine 2 L arbre urbain, une richesse

Plus en détail

Conservation de la Biodiversité en République Centrafricaine

Conservation de la Biodiversité en République Centrafricaine 271 Conservation de la Biodiversité en République Centrafricaine Urbain Ngatoua Directeur du Projet Dzanga-Sangha, République Centrafricaine RÉSUMÉ Le contexte politique de la conservation de la biodiversité

Plus en détail

LA PAUVRETE URBAINE AU NORD- KIVU

LA PAUVRETE URBAINE AU NORD- KIVU LA PAUVRETE URBAINE AU NORD- KIVU 1. Introduction La province du Nord- Kivu compte trois Villes, à savoir : GOMA, BUTEMBO et BENI. Goma est le chef- lieu de la Province. Sa superficie est de 18,50 Km2.

Plus en détail

les postes vacants seront occupées par d autres jeunes et femmes de basse condition, ceci pour favoriser un «impact-double» de cette formation.

les postes vacants seront occupées par d autres jeunes et femmes de basse condition, ceci pour favoriser un «impact-double» de cette formation. Termes de référence pour le projet de participation d un volontaire de l OMT au projet «Renforcement de la participation des jeunes et des femmes au secteur touristique» Implanté au Burundi dans le cadre

Plus en détail

Genève: une agriculture dans un contexte péri-urbain

Genève: une agriculture dans un contexte péri-urbain Genève: une agriculture dans un contexte péri-urbain Terres en Villes 2 juillet 2008 François Erard AgriGenève 1 La Suisse: une confédération de (20 + 6 ½) 26 cantons Surface totale: 4 128 500 ha Surface

Plus en détail

SYSTEME INFORMATISE DE SUIVI-ÉVALUATION DE PROJETS ET PROGRAMMES CO-FINANCÉS

SYSTEME INFORMATISE DE SUIVI-ÉVALUATION DE PROJETS ET PROGRAMMES CO-FINANCÉS SYSTEME INFORMATISE DE SUIVI-ÉVALUATION DE PROJETS ET PROGRAMMES CO-FINANCÉS Avenue du Dollar Résidence Sidi Mansour III Bloc A - 1053 Les Berges du Lac, Tunis, Tunisie Tél : (216) 71 195 300- Fax: (216)

Plus en détail

Réunions du Conseil International du Cacao et des organes subsidiaires de l ICCO

Réunions du Conseil International du Cacao et des organes subsidiaires de l ICCO Réunions du Conseil International du Cacao et des organes subsidiaires de l ICCO Zurich du 10 au 14/03/2014 Hôtel RADISON BLU Pierre Etoa Abena CT1 ONCC/NCCB Le travail d actualisation du Plan 2002 qui

Plus en détail

Lutte contre la pauvreté. Atelier pour Afrique de l Ouest francophone Dakar, 24-27 mars 2003

Lutte contre la pauvreté. Atelier pour Afrique de l Ouest francophone Dakar, 24-27 mars 2003 Lutte contre la pauvreté Questions budgétaires et calcul du coût des DSRP, analyse de l impact des politiques sur la pauvreté et liens entre commerce international et pauvreté Atelier pour Afrique de l

Plus en détail

République Démocratique du Congo MINISTERE DE L'ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE ET DEVELOPPEMENT DURABLE

République Démocratique du Congo MINISTERE DE L'ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE ET DEVELOPPEMENT DURABLE République Démocratique du Congo MINISTERE DE L'ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE ET DEVELOPPEMENT DURABLE Allocution de Son Excellence Monsieur le Ministre à l occasion de la deuxième session de

Plus en détail

Promotion des Investissements dans le secteur du Tourisme

Promotion des Investissements dans le secteur du Tourisme PROJET PÔLES INTÉGRÉS DE CROISSANCE ET CORRIDORS Promotion des Investissements dans le secteur du Tourisme Atelier sur la Politique Foncière Décembre 2015 Informations préalables CADRE D INTERVENTION DU

Plus en détail

RWANDA «Safari coup de cœur» 8 jours/ 7 nuits

RWANDA «Safari coup de cœur» 8 jours/ 7 nuits RWANDA «Safari coup de cœur» 8 jours/ 7 nuits Ce safari vous fera découvrir les endroits les plus remarquables du Rwanda : dans la végétation luxuriante de la Foret de Nyungwe vous partirez à la découverte

Plus en détail

Vers un aménagement durable du territoire à Madagascar. Tiana Eva RAZAFINDRAKOTO MADAGASCAR

Vers un aménagement durable du territoire à Madagascar. Tiana Eva RAZAFINDRAKOTO MADAGASCAR Vers un aménagement durable du territoire à Madagascar Tiana Eva RAZAFINDRAKOTO MADAGASCAR Plan de présentation Les enjeux de développement durable d un territoire Les problématiques de l organisation

Plus en détail

(2) ACTIVITÉS GÉNÉRATRICES DE REVENUS

(2) ACTIVITÉS GÉNÉRATRICES DE REVENUS (2) ACTIVITÉS GÉNÉRATRICES DE REVENUS Dans les 10 premières années de son activité, M&D a concentré toutes ses forces sur les infrastructures villageoises. A la fin des années 90, la question des activités

Plus en détail

Conseil exécutif Quatre-vingt-quinzième session Belgrade (Serbie), mai 2013 Point 6 a) de l ordre du jour provisoire

Conseil exécutif Quatre-vingt-quinzième session Belgrade (Serbie), mai 2013 Point 6 a) de l ordre du jour provisoire Conseil exécutif Quatre-vingt-quinzième session Belgrade (Serbie), 27-29 mai 2013 Point 6 a) de l ordre du jour provisoire CE/95/6 a) Madrid, le 18 mars 2013 Original : anglais Membres affiliés a) Rapport

Plus en détail

CONFERENCE DEBAT SUR LA PROBLEMATIQUE FONCIERE Hôtel Horizon-Bukavu, le 18 octobre 2012. Quelle sécurisation foncière en milieu rural.

CONFERENCE DEBAT SUR LA PROBLEMATIQUE FONCIERE Hôtel Horizon-Bukavu, le 18 octobre 2012. Quelle sécurisation foncière en milieu rural. IFDP Innovation et Formation pour le Développement et la Paix 87B, Avenue Maniema, Commune d Ibanda - Bukavu Tél. : +243(0)813176475 E-mails : ifdporg@yahoo.co.uk & jb.safari.bagula@ifdp.cd Website: http://www.ifdp.cd

Plus en détail

FICHE D INFORMATION REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO. Le système statistique national

FICHE D INFORMATION REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO. Le système statistique national FICHE D INFORMATION REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Cadre institutionnel Nature et composition du système Le système statistique national A l image du pays tout entier, le système statistique national

Plus en détail

TOURISME. Ministère de l Hôtellerie, du Tourisme et de l Artisanat

TOURISME. Ministère de l Hôtellerie, du Tourisme et de l Artisanat TOURISME Ministère de l Hôtellerie, du Tourisme et de l Artisanat Son Excellence Lousény Camara Ministre de l Hôtellerie, du Tourisme et de l Artisanat D immenses potentialités touristiques Quatre régions

Plus en détail

Gestion durable des sols en République Démocratique du Congo : état actuel, priorités et besoins

Gestion durable des sols en République Démocratique du Congo : état actuel, priorités et besoins Gestion durable des sols en République Démocratique du Congo : état actuel, priorités et besoins Daniel Lunze Lubanga Institut National pour l Etude et la Recherche Agronomiques INERA, Kinshasa RDC Lancement

Plus en détail

Territoires Métropolitains Innovants: Technopoles et Pôles de compétitivité Tunis 19 & 20 Juin

Territoires Métropolitains Innovants: Technopoles et Pôles de compétitivité Tunis 19 & 20 Juin Territoires Métropolitains Innovants: Technopoles et Pôles de compétitivité Tunis 19 & 20 Juin Atelier n 5: «Le financement des technopoles et des pôles de compétitivité» Intervention de Madame GONGI Neila

Plus en détail

Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine

Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine Direction du Patrimoine Culturel Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine CONFERENCE INTERNATIONALE Villes en développement : politiques de restauration et

Plus en détail

Article 53 Article 60

Article 53 Article 60 Décret n 2005/495 du 31 décembre 2005 modifiant et complétant certaines dispositions du décret n 2005/099 du 6 avril 2005 portant organisation du ministère des Forêts et de la Faune Le Président de la

Plus en détail

IMPACTS ECONOMIQUES ET SOCIETAUX TOURISME DANS L ESPACE UEMOA. Assises ITES

IMPACTS ECONOMIQUES ET SOCIETAUX TOURISME DANS L ESPACE UEMOA. Assises ITES IMPACTS ECONOMIQUES ET SOCIETAUX TOURISME DANS L ESPACE UEMOA www.izf.net 1 SOMMAIRE SOMMAIRE I. RAPPEL DES EVOLUTIONS RECENTES DU TOURISME DANS L ESPACE UEMOA II. LA FREQUENTATION TOURISTIQUE AU SEIN

Plus en détail

Centre National de Gestion des réserves de Faune (CENAGREF)

Centre National de Gestion des réserves de Faune (CENAGREF) REPUBLIQUE DU BENIN Centre National de Gestion des réserves de Faune (CENAGREF) ***************************** TERMES DE REFERENCE D UNE ETUDE RELATIVE A L EVALUATION DU POTENTIEL REEL DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Politique Nationale de Protection de l Environnement

Politique Nationale de Protection de l Environnement Politique Nationale de Protection de l Environnement 1.1. Justification La conservation et la gestion des ressources naturelles et de l'environnement est une priorité absolue pour le Gouvernement du Mali

Plus en détail

PROJETS de fermes organiques et de jardins botaniques de plantes médicinales

PROJETS de fermes organiques et de jardins botaniques de plantes médicinales PROJETS de fermes organiques et de jardins botaniques de plantes médicinales Nous nous appuyons sur la nécessité de produire des aliments sains et nutritifs pour les enfants autochtones de la zone du fleuve

Plus en détail

Un nouvel élan pour l emploi!

Un nouvel élan pour l emploi! planification stratégique 2013-2016 Un nouvel élan pour l emploi! Emploi Tourisme Diversification économique Entrepreneuriat VISION Le RDÉE TNL est reconnu par son leadership comme un organisme catalyseur

Plus en détail

TENDANCES ACTUELLES DES POLITIQUES DE TOURISME DURABLE EN TUNISIE

TENDANCES ACTUELLES DES POLITIQUES DE TOURISME DURABLE EN TUNISIE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TOURISME OFFICE NATIONAL DU TOURISME TUNISIEN TENDANCES ACTUELLES DES POLITIQUES DE TOURISME DURABLE EN TUNISIE Nebiha Boussetta Directrice des Etudes Bruxelles 21-22

Plus en détail

tourisme équitable et solidaire

tourisme équitable et solidaire Apéro Solidaire Le tourisme équitable et solidaire I. Le tourisme international: un secteur clé de l économie mondiale II. Le tourisme équitable et solidaire et le secteur du tourisme alternatif III. Echanges

Plus en détail

Le réseau des Aires Protégées en RDC

Le réseau des Aires Protégées en RDC Le réseau des Aires Protégées en RDC L Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) a défini l amélioration de la communication interne comme un facteur prépondérant pour accroître l efficacité

Plus en détail

Développement participatif et tourisme solidaire dans les villages berbères du Sud Maroc. Lahoussain JAMAL Directeur à Migrations & Développement

Développement participatif et tourisme solidaire dans les villages berbères du Sud Maroc. Lahoussain JAMAL Directeur à Migrations & Développement Développement participatif et tourisme solidaire dans les villages berbères du Sud Maroc Lahoussain JAMAL Directeur à Migrations & Développement Migrations & Développement (M&D) a été créée en 1986 par

Plus en détail

HAUTE ECOLE DES METIERS DE L AGRICULTURE

HAUTE ECOLE DES METIERS DE L AGRICULTURE HAUTE ECOLE DES METIERS DE L AGRICULTURE Présentation Aussi appelée AGRICADRE, la Haute Ecole des Métiers de l Agriculture est la première école supérieure agricole au Gabon. AGRICADRE, créée par l Institut

Plus en détail

5. CONDITIONS DE L EQUILBRE ECONOMIQUE FINANCIER

5. CONDITIONS DE L EQUILBRE ECONOMIQUE FINANCIER 5. CONDITIONS DE L EQUILBRE ECONOMIQUE ET FINANCIER SOMMAIRE 5. CONDITIONS DE L EQUILBRE ECONOMIQUE ET FINANCIER... 283 5.1 Eléments économiques du projet... 285 5.1.1 Aménagements prévus... 285 5.1.2

Plus en détail

Un musée en pleine évolution

Un musée en pleine évolution Un musée en pleine évolution Campagne de financement Campagne de financement Un musée en pleine évolution Le Musée de et de l évolution (MPE) est un organisme sans but lucratif et de bienfaisance reconnu

Plus en détail

Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer

Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer Coordination Magali Cerles Juin 2007 Avec le concours du Ministère de l outre mer et de

Plus en détail

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Libérer le potentiel du Nord pour aider à créer un meilleur Canada Page 1 sur 10 Le gouvernement du Yukon est heureux

Plus en détail

Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique

Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique RENCONTRE SUR LES STRATEGIES DE PROMOTION LOCALE ET LA PROMOTION TOURISTIQUE 30 et 31 Mars 2016 COMMUNE URBANE

Plus en détail

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement ESPÈCES INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l aménagement du territoire Service de l économie rurale

Plus en détail

PROJET DE DEVELOPPEMENT LOCAL AUTOUR DE LA CREATION D UN SENTIER DE GRANDE RANDONNEE EN ROUMANIE

PROJET DE DEVELOPPEMENT LOCAL AUTOUR DE LA CREATION D UN SENTIER DE GRANDE RANDONNEE EN ROUMANIE PROJET DE DEVELOPPEMENT LOCAL AUTOUR DE LA CREATION D UN SENTIER DE GRANDE RANDONNEE EN ROUMANIE PRESENTATION Initié en octobre 2003, par le Centre culturel français de Timisoara, ce projet tomba en désuétude

Plus en détail

Politique d investissement du Fonds de développement et de promotion touristique de la Matawinie

Politique d investissement du Fonds de développement et de promotion touristique de la Matawinie Politique d investissement du Fonds de développement et de promotion touristique de la Matawinie Préambule La politique d investissement de la MRC de Matawinie repose sur la base de la viabilité. Celle-ci

Plus en détail