Soutenances du 4 au 6 septembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 0 1 3 Soutenances du 4 au 6 septembre 2013"

Transcription

1 P R O M O T I O N Travaux de fin d études d ingénieurs Soutenances du 4 au 6 septembre 2013

2 Préambule Des ingénieurs généralistes pluridisciplinaires, capables de porter et d accompagner l innovation au cœur de l entreprise. L Ecole des Mines d Albi porte dans ses gènes la dimension industrielle et entretient un lien fort et actif avec le monde de l entreprise. Les ingénieurs qu elle forme s inscrivent dans cette dynamique : appuyés sur un socle solide de connaissances scientifiques et techniques, opérationnels dans un environnement mondialisé hautement concurrentiel, maîtrisant les processus industriels et l organisation des systèmes, ils savent mesurer les enjeux de l entreprise, pour imaginer et mettre en œuvre l innovation sous toutes ses formes. La proximité avec les Laboratoires de Recherche de l École, grâce notamment à l implication des enseignants-chercheurs dans la formation, les sensibilise également aux apports de la recherche scientifique pour la compétitivité et le développement des projets de l entreprise. A partir d un tronc commun pluridisciplinaire, les élèves en formation initiale sous statut d étudiant peuvent s orienter vers quatre grands domaines d approfondissement : - Eco-activités et énergies (EAE) - Bio-Santé-Ingénierie (BSI) - Ingénierie des Matériaux avancés et Structures (IMAS) - Génie industriel, Processus et Systèmes d information (GIPSI) Pour les élèves sous statut d apprenti, trois secteurs sont proposés, reliés aux quatre domaines précédents : - Industrie manufacturière et Mécanique aéronautique (SIMMA) - Energies et Nouveaux matériaux pour le bâtiment (SENMBA) - Industrie pharmaceutique et Services (SIPHASS) L École des Mines d Albi amène ses élèves à construire leur projet personnel et professionnel, dans une ouverture constante aux valeurs de respect humain, environnemental et sociétal. Les travaux de fin d études, qui sont ici présentés, éclairent de façon concrète les compétences acquises tout au long de la formation. Ces travaux réalisés dans le cadre d une mission en entreprise de cinq à sept mois, qui font l objet d un rapport écrit et d une soutenance orale publique. Les personnes souhaitant assister à une soutenance sont priées de se faire connaître, au moins la veille, auprès du service support élèves. Tél: Courriel : 1

3 Ecole et entreprises, une relation forte et active En lien permanent avec son environnement industriel et économique, l Ecole des Mines d Albi met en œuvre tout au long de la formation dispensée aux étudiants plusieurs activités pédagogiques en prise directe avec les entreprises. Les Travaux de Fin d Etudes (TFE) présentés ici sont les résultats pour chaque élève de 5 à 7 mois de présence en entreprise autour d une problématique ou d un projet spécifique. Les stages en entreprises, au cours desquels l élève ingénieur apporte son savoir-faire, sa culture «Mines» et son regard neuf. Les Sciences de l action, au cours desquelles un binôme d élèves de M2 (dernière année) intervient en consulting sur une problématique concrète de l entreprise. (contact : Jacques LAMOTHE) Les Missions Innov Action, qui font intervenir dans l entreprise un groupe de 5 élèves de M1 (avant-dernière année), pour approfondir un projet innovant. (contact : Jean-Michel ALAVERDOV) L Etude de Marchés, réalisée par un binôme d élèves en M1. (contact : Didier GROUSET) La Veille Innovation Brevet, formule originale qui s appuie sur la recherche documentaire des élèves en L3 pour identifier les sources d information nécessaires à la réalisation d un projet ou au dépôt d un brevet. (contact : Bruno GRANO) En complément de ces actions qui s appuient sur les travaux d élèves, Mines Albi intervient de façon régulière au travers de ses enseignants-chercheurs et personnels de recherche, dans le cadre de contrats de recherche, qui apportent aux partenaires industriels l expertise scientifique de l Ecole. Enfin, l incubateur concourt au développement de jeunes entreprises innovantes en apportant aux porteurs de projets les structures adéquates d accompagnement matériel, technologique et scientifique. 2

4 Les missions confiées aux apprentis dans les entreprises La formation d ingénieur généraliste en alternance sous statut d apprenti est destinée à des jeunes de moins de 26 ans, motivés pour suivre des études de haut niveau et acquérir simultanément une expérience professionnelle. Ils sont recrutés dans des entreprises appartenant à 3 grands secteurs d activité : l industrie pharmaceutique (SIPHASS), le bâtiment (SENMBA) et l industrie mécanique (SIMMA) et peuvent exercer des métiers allant de la R&D jusqu à la production de biens et services en passant par des fonctions transversales telles que la qualité, la maintenance, les méthodes, l amélioration continue, etc. Chaque année, les apprentis passent plus de trente semaines en entreprise (soit environ 1000 heures) avec des périodes allant de 5 à 20 semaines de la première à la troisième année. Dans chaque entreprise, leur formation est supervisée par un maître d apprentissage, ingénieur confirmé qui les accompagne pour leur apprendre leur futur métier. La formation en entreprise a pour objectif de renforcer les connaissances acquises à l école et de vérifier que l apprenti est capable de les mobiliser pour les transformer en compétences professionnelles. Ce sont notamment les aptitudes à résoudre des problèmes d importance ou de complexité plus ou moins grande et dans des dimensions scientifiques, techniques et managériales qui sont prises en compte. L évaluation de l acquisition des compétences en entreprise est vérifiée chaque année par la réalisation d un rapport écrit et d une soutenance orale portant sur un projet représentatif des activités de l apprenti. De la première à la troisième année, les apprentis doivent être capables de remplir des missions allant progressivement d un niveau de technicien supérieur jusqu à un niveau d ingénieur débutant. Alors que les compétences techniques et scientifiques sont les plus utilisées en début de formation, en fin de formation les apprentis doivent aussi développer des compétences managériales propres au métier de l ingénieur. Les travaux de fin d études résumés dans cette plaquette portent donc sur les projets que les apprentis ont menés durant cette dernière année de formation en entreprise.. contact : Frank FONTANILI Responsable formation par l apprentissage 3

5 SOMMAIRE Ce livret est le recueil des résumés des TFE des sept domaines : 1 - Domaine BSI Bio Santé Ingénierie Secteur SIPHASS Industrie Pharmaceutique et Services de Santé Domaine EAE Eco-Activités et Energies Secteur SENMBA Energies et Nouveaux Matériaux pour le Bâtiment Domaine IMAS Ingénierie des Matériaux Avancés et des Structures Secteur SIMMA Industrie Manufacturière en Mécanique et Aéronautique Domaine GIPSI Génie industriel, Processus et Systèmes d Information Index Liste des élèves par ordre alphabétique 116 5

6 Bio-Santé Ingénierie Du 4 septembre 2013 au 8 septembre 2013 Salle 1A12 et 1A17 Ecole des Mines d Albi Manager des projets complexes, au stade de la conception du procédé, du développement, de la production, de la logistique, est la vocation de l ingénieur généraliste qui souhaite déployer son activité dans les secteurs de la santé, de la pharmacie, des bio-industries, de l agro-alimentaire, de la cosmétique, de la biotechnologie Le Domaine Bio-Santé-Ingénierie (BSI) lui apporte la connaissance pointue indispensable de ces secteurs industriels, et de leur évolution, tant d un point de vue économique que réglementaire et de la qualité. Les méthodes pédagogiques (projets, conférences, TP, visites..) et les intervenants variés (internes et externes à l école dont de nombreux industriels) permettent de stimuler la curiosité du futur ingénieur pour qu il puisse développer les nouveaux produits qui émergeront dans quelques années, médicaments du futur ou produits innovants des bio-industries, et être acteur de la compétitivité des entreprises. BSI lui apporte la mixité de compétences nécessaire pour produire efficacement des produits présentant qualité et sécurité, pour améliorer continuellement les processus de production, en s appuyant sur les sciences de l ingénieur et l analyse qualitative et quantitative des paramètres opératoires. Deux options sont possibles : Pharma-Bio-santé, qui prépare aux secteurs des industries pharmaceutiques et du médicament, de la santé, de la cosmétique Agro-Bio-Santé, qui prépare aux secteurs de l agro-alimentaire, des bio-industries, de la biotechnologie Responsable du Domaine Bio-Santé-Ingénierie : Michel BARON Adjoints : Laurence GALET et Olivier LECOQ 7

7 Bio-Santé-Ingénierie Agro-Bio-Santé Athénaïs BOEFFARD LES VERGERS DE CHÂTEAUBOURG CHÂTEAUBOURG (35) Référentiel IFS-Food et ses exigences en matière de Food Defense : mise en place d un plan de sûreté des denrées alimentaires. Les Vergers de Châteaubourg sont une entreprise de la société Lactalis Nestlé Produits Frais, filiale de Lactalis et Nestlé. Les Vergers de Châteaubourg transforment les fruits pour d autres industries alimentaires et aussi pour le circuit de la grande distribution et de la restauration hors-domicile. Gage de son engagement pour la qualité de ses produits, l entreprise est notamment certifiée IFS-Food (International Featured Standards) pour ce qui concerne les aliments vendus sous marque de distributeur. Ce référentiel définit des exigences associées aux activités de production, conditionnement, stockage et de distribution de denrées alimentaires. Depuis juillet 2013, la nouvelle version de l IFS inclut un chapitre destiné à protéger la chaîne alimentaire contre les actes de malveillance. Alors que le programme HACCP est destiné à prévenir les risques non intentionnels, un programme de Food Defense est destiné à prévenir les risques intentionnels. Le projet de ce stage de fin d étude est de mettre en place un tel programme pour répondre aux nouvelles exigences du référentiel IFS. Cela passe par l adaptation au site industriel de guides mis à disposition par les autorités ainsi que par la prise d initiatives propres à l entreprise. Des moyens de maîtrise déjà mis en place dans l HACCP servent aussi à la Food Defense. Cathy MASSACRIER CONSERVES FRANCE VAUVERT (30) Amélioration du système Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement : Préparation des audits IFS/BRC, mise à jour des études HACCP et de la documentation associée Conserves France est la filiale française du groupe Conserve Italia, leader italien des conserves alimentaires. Le site de Vauvert est spécialisé dans la fabrication de produits à base de fruits : conserves de fruits au sirop, compotes et confitures, commercialisés sous les marques Saint Mamet, Valfrutta et sous marques de distributeurs (MDD). Pour garantir la qualité de ses produits et répondre aux attentes de ses clients, le site de Vauvert est certifié IFS (International Featured Standards) et BRC (British Retail Consortium). Ces certifications sont exigées par la plupart des enseignes de la grande distribution pour pouvoir fabriquer des produits sous MDD. Le renouvellement de ces deux certifications est réalisé tous les ans et demande beaucoup de préparation. Ce stage de fin d études, divisé en plusieurs projets, se traduit par les missions suivantes : - Préparation des audits IFS/BRC et des audits clients. - Mise à jour des études HACCP. - Actualisation des consignes de travail. - Participation à la gestion du système documentaire QHSE. - Réalisation d inspections et suivi des audits internes. - Suivi des plans d actions suite aux audits. - Participation à l amélioration du système de management QHSE. 8

8 Bio-Santé-Ingénierie Agro-Bio-Santé Fabienne NEMORIN BLÉDINA VILLEFRANCHE / SAÔNE (69) Huis clos Mise en place de la certification ISO 22000:2005 chez Blédina Rattachée à la division Nutrition Infantile de Danone (Danone Baby Nutrition), Blédina est une entreprise qui évolue dans un domaine exigeant, celui des enfants jusqu à 3 ans. Dès lors, la maitrise de la sécurité des aliments est un pré-requis pour fournir en permanence des produits sûrs, protégeant ainsi la santé de ces enfants. La norme ISO est une norme internationale de système de management de la sécurité des denrées alimentaires. En visant cette certification, le siège de Blédina souhaite : - Structurer son système de management de la sécurité des aliments - Valoriser ses engagements envers la sécurité des aliments auprès de ses clients, fournisseurs et autres parties prenantes Intégrée à la Direction Animation Qualité du siège, l objectif de mon travail de fin d études est de préparer Blédina à la certification ISO Ce projet consiste tout d abord à définir un périmètre de certification et à formaliser un plan d actions à partir d un état des lieux effectué par un consultant externe en Il passe ensuite par le pilotage des actions prioritaires. Fabio TARDELLI MORAES AGRONUTRITION CARBONNE (31) Impact de l utilisation des nouveaux intrants biosourcés sur les propriétés physico-chimiques des végétaux (plantes et graines) Agronutrition est une entreprise filiale du groupe De Sangosse, elle conçoit, fabrique et commercialise la plus large gamme de compléments nutritionnels pour les plantes. Les divers produits commercialisés se divisent dans quatre domaines d expertise : Prévention et traitement des carences ; Amélioration de la qualité ; Fertilisation environnementale Les nutriciteurs (nutrition et élicitation naturelle) Deux lignes importantes dans l entreprise sont les intrants d application foliaire. Dans le cadre de mon TFE au sein du département de la recherche agronomique. Je fais des recherches sur des nouvelles formulations au niveau de la rhéologie de surface pour évaluer le profil de mouillage, pénétration et distribution de tels intrants sur certaines plantes modèles. La nouvelle formulation doit avoir un bon profil de mouillage et de dispersion sur les feuilles. Le projet commence avec une recherche bibliographique des nouvelles technologies et composants, suit des études en laboratoire, l idéal est que les nouvelles formulations soient certifiées pour une future insertion au marché. 9

9 Bio-Santé-Ingénierie Pharma-Bio-Santé Florian BAUR INSTITUT DE RECHERCHE PIERRE FABRE GAILLAC (81) Huis clos Développement d un procédé de purification d un principe actif par la méthode HPLC. Le site Pierre Fabre de Gaillac assure le développement et la production de principes actifs pharmaceutiques et cosmétiques pour toutes les activités du groupe. Ce site a notamment développé un savoirfaire spécifique dans le domaine de la purification de molécules à usage pharmaceutique. La chromatographie liquide à haute performance (HPLC) est la principale méthode employée pour purifier les molécules actives. Au sein du service industrialisation, ma mission durant ce stage de fin d études a été de développer le procédé de purification d un principe actif par HPLC. La problématique à résoudre consiste à trouver un compromis entre les exigences qualitatives et le coût économique du fonctionnement de ce procédé. En effet, le procédé développé doit permettre de suffisamment purifier la molécule active tout en restant économiquement viable pour une exploitation industrielle. Les principales tâches réalisées au cours de cette mission sont les suivantes : - Réalisation d essais en chromatographie analytique et préparative. - Etude de l influence de différents paramètres sur la qualité de la séparation (silice employée, éluant utilisé, charge en produit, temps de la purification, etc ) - Mesure de l efficacité des colonnes HPLC employées (calcul du nombre de plateaux théoriques ou de la résolution). Emma CHEVALIER SANOFI VITRY/SEINE (94) La démarche de scale-up/scale-down appliquée à des bioréacteurs pour la production d anticorps monoclonaux à l échelle industrielle. A l heure où l industrie pharmaceutique se lance dans les biotechnologies, Sanofi innove dans le domaine en développant différents produits biothérapeutiques. Les anticorps monoclonaux et les protéines recombinantes font partie intégrante de la stratégie d innovation de l entreprise, et laissent présager des avancées notables, notamment en oncologie. Le site de R&D de Vitry sur Seine abrite l unité Bioprocesses, dédiée au développement de la culture cellulaire à l échelle industrielle. La culture de cellules animales à échelle industrielle présente de nombreux défis, et une connaissance approfondie des lignées cellulaires et du matériel utilisé pour leur croissance est nécessaire afin de mener à bien la production des anticorps monoclonaux. Au cours de mon stage de 6 mois au sein du service Upstream Processes, je devrai caractériser les bioréacteurs utilisés pour la culture cellulaire à différentes échelles afin de faciliter la démarche de scale-up. Les paramètres les plus importants à évaluer seront ceux influençant l hydrodynamique des fluides, et notamment les transferts d oxygène à l intérieur des bioréacteurs. Afin d atteindre ces objectifs, des essais sur différentes tailles de bioréacteurs, allant de 5 L à 500 L seront effectués. 10

10 Bio-Santé-Ingénierie Pharma-Bio-Santé Morgane DEILHES GALDERMA SOPHIA-ANTIPOLIS (06) Participation à la revue et adaptation des plans de développement standard d un médicament La migration du système de données vers une nouvelle version du logiciel de gestion de projets Planisware (R4 vers P5) est à l origine d une réflexion globale sur le modèle de planification de projets et la modélisation des activités dans les plans de Développement chez Galderma R&D. En support à la planification de projets, il existe des plans standard de Développement, dits «Generic Projects», qui permettent la création des plans projets selon une référence de temps et de coûts, en fonction de différents critères (maladie cible, forme thérapeutique, etc). Il est nécessaire d adapter les Generic Projects, en termes de stratégie, de modélisation et d horizon de planification pour permettre leur migration technique, ainsi que leur adéquation avec le futur modèle de planification. Pour cela, un groupe de travail est initié, avec pour objectif principal l adaptation d un plan Generic Project global. Dans cet objectif, les points critiques principaux concernent un aspect de codification des activités composant le Generic Project, la revue et l intégration d activités standard métiers et l adaptation des activités aux nouveaux horizons de planification (court et long terme) ainsi que définition des process techniques de passage d un horizon long terme à un horizon court terme. Justine FARGIER CHANEL PARFUMS-BEAUTÉ PANTIN (93) Huis clos Chargée de projets Qualité management visuel et base documentaire La Maison Chanel est constituée de trois divisions: Parfums-Beauté, Mode et Joaillerie-Horlogerie. Dans le cadre de mon stage de fin d étude, j ai rejoint la division Parfums-beauté au sein du Centre de Recherche et Développement situé en région parisienne. Intégrée au service d Assurance qualité, je suis en charge de l implémentation de la nouvelle version de la base documentaire. Dans ce cadre, j organise la structure documentaire en suivant les lignes directrices de l Assurance Qualité Centrale, et en les appliquant au centre de R&D. Dans un objectif d amélioration continue, je m occupe d audits internes au sein de l entreprise notamment les audits 5S, technique de management de la qualité. De la planification à la réalisation de ces audits, en passant par la rédaction des grilles d évaluation et la formation des équipes, ce projet complet s échelonne sur l ensemble de mon stage. Les produits cosmétiques sont encadrés par une règlementation stricte qui, pour mieux protéger le consommateur, est la même en France et dans toute l Union Européenne. Elle définit les Bonnes pratiques de Fabrication qui garantissent la qualité du processus de fabrication. Dans cet objectif BPF, j effectue la mise en place du management visuel sur le nouveau site R&D. Pour cela, je crée des supports visuels pour différencier les zones liées aux conditions d hygiène et sécurité. 11

11 Bio-Santé-Ingénierie Pharma-Bio-Santé Alice GROISIER CENEXI FONTENAY-SOUS- BOIS (94) Qualification d équipements de lignes de conditionnement Ce travail de fin d études s est déroulé au sein du service «Méthodes Packaging» de Cenexi, façonnier pharmaceutique notamment reconnu pour sa capacité de production d ampoules injectables. Mes missions ont consisté à collaborer aux différentes phases de qualification de lignes de conditionnement. La démarche de qualification, exigence des Bonnes Pratiques de Fabrication, consiste à s assurer que les produits conditionnés sont conformes aux spécifications en vigueur selon un procédé efficace et reproductible. L une des missions de la qualification est de mettre en lumière les éventuelles anomalies, à travers des essais réalisés suivant un protocole, et de les résoudre. La qualification s étend de la conception (QC), aux performances (QP) en passant par l installation (QI) et l opérationnel (QO). Les deux principaux axes de travail ont été : - la qualification d une nouvelle ligne de conditionnement d ampoules suite à la redéfinition complète du conditionnement du produit, - la qualification d équipements permettant différentes solutions d inviolabilité des étuis conditionnés, exigence croissante des industries pharmaceutiques difficile à mettre en œuvre sur des équipements anciens. Toutes ces activités de qualification s inscrivent dans une gestion de projet transverse impliquant les services de production, le planning, la maintenance, l assurance qualité et le data artwork management. Olivier IOB KOBE GAKUIN UNIVERSITY KOBE (JAPON) Design and preparation of delivery systems based on nanoparticle Mon stage s effectue au sein du laboratoire de recherches pharmaceutiques de la Kobe Gakuin University au Japon. Ce laboratoire mène d importantes recherches dans le milieu nano-particulaire en vue d améliorer le traitement lourd dont bénéficient les patients atteints du cancer. Ce traitement est basé sur le bombardement de neutrons thermiques d un composé émetteur de radiations capable de détruire les cellules tumorales. Dans cette optique, le développement d un médicament à base de gadolinium pourrait satisfaire ce besoin étant donné que son rayon d action lui permet de s attaquer uniquement aux cellules infectées. Les missions de mon stage se déroulent en recherche expérimentale : -Préparer les nano-particules de gadolinium 157 -Effectuer l enrobage au polyéthylène-glycol afin d éviter les problèmes d agglomération lors des injections in vivo -Réaliser les tests de caractérisation des particules et de teneur en gadolinium dans les organes de la souris -Effectuer une étude comparative avec les tests à injection intra-tumorale et avec les tests où la lécithine sert d agent enrobant. -Effectuer différentes formulations afin de constater l impact des différents agents enrobants 12

12 Bio-Santé-Ingénierie Pharma-Bio-Santé Delphine JOUIN PFIZER MONTRÉAL (CANADA) Développement et implantation de techniques PAT (Process Analytical Technology) pour des procédés pharmaceutiques En 2004, la FDA (Food and Drug Administration) met en évidence le besoin de concevoir, analyser et contrôler les procédés de fabrication pharmaceutiques par l intermédiaire des PAT. Ce concept vise à mieux connaitre les processus, et pouvoir contrôler en temps réel les paramètres critiques, pour ainsi diminuer les contrôles en laboratoire et les rejets de production. La chaire industrielle entre Pfizer, un des leaders pharmaceutiques mondiaux, et l université de Sherbrooke a pour mission de développer et promouvoir l utilisation des PAT. Ma mission, décomposée en projets pour plusieurs sites dans le monde, se traduit par les tâches suivantes: - Mener des études de faisabilité pour l implantation des PAT visant à : quantifier des principes actifs et des excipients en sein d un gel et d une solution d enrobage; diminuer la durée des tests microbiologiques en laboratoires pour la validation nettoyage des équipements (analyses spectroscopiques NIR, UV, Raman, ) - Mettre en place les protocoles et réaliser les tests à échelle laboratoire en respectant les normes BPF. - Construire et valider les modèles chimiométriques. - Démarcher les fournisseurs et proposer une solution appropriée pour la mesure en ligne du ph, de la viscosité, de la densité ou du niveau. Pauline LEBOSSÉ GIVAUDAN ARGENTEUIL (95) Huis clos Caractérisation de microcapsules de parfum Givaudan est le leader mondial sur les industries des arômes et des parfums, il propose ses produits aux entreprises de l agroalimentaire, aux fabricants de biens de consommation et aux entreprises de la parfumerie. Le service «Delivery System» où j effectue mon stage de fin d étude travaille sur la micro-encapsulation du parfum pour une utilisation dans les lessives, les déodorants ou encore les shampoings. Mon travail consiste à aider le service Delivery System à caractériser les différentes capsules brevetées par Givaudan pour des applications sur les lessives et adoucissants. Mon travail porte sur : - La quantification de la PolyEthylèneImine résiduelle dans les Scenticaps - Le développement d une méthode rapide pour étudier la diffusion des capsules - L étude de l impact du parfum libre sur la diffusion - L identification des règles physico-chimiques de parfumerie de Méchacaps L objectif du stage est d avoir une meilleure connaissance des capsules fabriquées en termes de diffusion, de matières premières résiduelles ainsi que de permettre à l équipe de Delivery System un gain de temps de manipulation. 13

13 Bio-Santé-Ingénierie Pharma-Bio-Santé Léonard LEGOIX AREVA MELOX CHUSCLAN (30) Etude du mélange des poudres d un procédé de fabrication de combustible nucléaire. Depuis le lancement de sa production industrielle en 1995, Melox est le 1er producteur mondial de MOX, un mélange de poudres à base d uranium appauvri et de plutonium. Ce dernier est issu du traitement du combustible, usé après quelques années d utilisation en réacteur nucléaire. Des pastilles sont fabriquées selon un procédé classique de métallurgie des poudres. Le bon fonctionnement de ce procédé de broyage et dilution d un mélange primaire repose sur une homogénéisation performante des poudres. L objectif est d étudier les paramètres de mélange afin d étendre la plage de fonctionnement des mélangeurs de Melox. Cette étude repose sur des essais en laboratoire selon la démarche ci-dessous : - prendre connaissance des problématiques de l entreprise - effectuer une étude bibliographique de thèses et de publications sur le mélange des poudres - modéliser des mélangeurs à l aide d outils de conception assistée par ordinateur - caractériser les poudres - préparer, réaliser et interpréter des expériences de mélange des poudres - transposer à l échelle industrielle Compte tenu de la particularité des matériaux mis en œuvre à Melox, une formation sur la sécurité spécifique à l industrie nucléaire et des visites médicales ont dû être réalisées. Emilie LEONE MERCK SHARP & DOHME- CHIBRET RIOM (63) Optimisation de la gestion des filtres à gaz Situé près de Clermont-Ferrand, le site Mirabel du groupe Merck est spécialisé dans la production de médicaments stériles : antibiotiques, antifongiques et collyres ophtalmiques. Cette production nécessite l utilisation d une centaine de filtres stérilisant l air comprimé et l azote. Le groupe Merck a la volonté d harmoniser les pratiques de gestion de ces filtres au niveau mondial. A partir des recommandations de la FDA et de la PDA, association internationale de l industrie pharmaceutique, le siège social Merck a émis une directive sur la gestion des filtres, qui doit être appliquée sur tous les sites stériles Merck avant fin août. Dans le cadre de l application de cette directive, je suis chargée de revoir les pratiques de gestion des filtres à gaz et en particulier d harmoniser leurs fréquences de changement entre les différentes lignes de production. Après avoir analysé les données existantes sur les filtres, ma mission consiste à établir une qualification de leur cycle de vie, justificatif technique prouvant l intégrité des filtres pendant toute la durée de leur utilisation. 14

14 Bio-Santé-Ingénierie Laure-Anne PEYRAT LABORATOIRE PIERRE FABRE DERMO- COSMÉTIQUE Pharma-Bio-Santé Huis clos Recherche de propriétés Dermo-Cosmétiques d une micro-algue Inventeurs du concept de dermo-cosmétique, les laboratoires Pierre Fabre sont devenus le 2ème laboratoire dermo-cosmétique européen au niveau officinal. Les substances végétales constituent, pour ce groupe, un axe majeur de la recherche scientifique. Ce stage se déroule au sein du Laboratoire de Biotechnologie Végétale de l Oncopole Pierre Fabre Dermo-Cosmétique. Le but de ce laboratoire de Recherche est de découvrir de nouveaux principes actifs extraits du végétal et issus des biotechnologies. Une partie des recherches du laboratoire de Micro- Biotechnologie se concentre sur la détermination de propriétés d une micro-algue d eau douce. Le but est de déterminer si ce végétal possède des propriétés TOULOUSE anti-oxydante, anti-radicalaire, anti-tyrosinase (blanchiment de la peau) et anti-bactérienne. Mon objectif est de cultiver ces cellules d algues in vitro, de les extraire puis de réaliser différents tests sur les extraits bruts puis sur les extraits élicités. L élicitation permet d activer une synthèse d un composé d intérêt en réaction à un processus de défense. Le choix de l éliciteur ainsi que sa concentration est donc fondamental à déterminer. Les extraits présentant une activité seront fractionnés par HPLC puis analysés par spectrométrie de masse et RMN. Les résultats obtenus seront, par la suite, traités informatiquement et des plans d expériences visant à l optimisation de la production d actif seront réalisés. Julie SETTIPANI UNILEVER COLWORTH (RU) Etude de la modélisation informatique des interactions récepteurs/ligand dans le cadre d une étude toxicologique Unilever, multinationale dans le secteur des biens de grande consommation, est présente sur les marchés des produits alimentaires, de soin de la personne et d entretien de la maison. L entreprise possède plusieurs centres de recherche, dont celui de Colworth au Royaume-Uni où se situe le SEAC (Safety & Environmental Assurance Centre), centre axé sur la sécurité et l environnement. C est dans ce centre de R&D, qui a pour mission d évaluer, pour chaque produit, les risques environnementaux, professionnels et liés à la sécurité du consommateur, que j ai réalisé mon stage de fin d étude. Un des projets du SEAC consiste à rechercher de nouveaux outils basés sur les mécanismes chimiques, permettant d évaluer les risques liés aux différents produits. Pour cela, une compréhension complète et précise des événements menant de l événement moléculaire initial aux effets physiologiques observés est nécessaire. C est au niveau de la compréhension de l événement initial que se situe mon sujet. En effet, mon stage au sein du SEAC consistait à développer une meilleure compréhension de la modélisation informatique des interactions récepteur biologique/ ligand. Pour ce faire, j ai du réaliser une étude des logiciels existants, étudier leurs caractéristiques, inconvénients et avantages, et réaliser des études de cas afin de déterminer quel était le (ou les) outil(s) le(s) plus adapté(s) pour modéliser ces interactions récepteur/ ligand. Cela, en gardant à l esprit que dans le cadre d une étude toxicologique, il s agit de tester l interaction d un ligand avec de nombreux récepteurs d intérêts, et non l inverse comme souvent dans l industrie pharmaceutique. 15

15 Bio-Santé-Ingénierie Pharma-Bio-Santé Chantal TERRENOIR PIERRE FABRE DERMO COSMÉTIQUE LAVAUR (81) Huis clos Gestion de projets pour les marques René Furterer et Galénic Pierre Fabre Dermo Cosmétique est le second groupe pharmaceutique indépendant français et également le second laboratoire européen de dermo-cosmétique en officine. La gestion de projets est assurée par la Direction de la Planification Stratégique, afin de garantir le lancement de nouveaux produits tout en respectant les délais, les coûts et la qualité. Ce service, au sein duquel j ai effectué mon stage de fin d études, est composé de chefs de projet qui assurent le management transverse du développement des produits pour les différentes marques de PFDC. Ma mission principale consiste à gérer des projets sur des nouveaux produits pour les marques René Furterer et Galénic. Pour cela, je dois mettre en place des plans de développement avec les experts métiers, planifier et suivre les projets, analyser et gérer les risques, assurer le management transverse des experts métiers intervenant sur les projets de développement, réaliser un suivi précis des projets (étapes clé, jalons de validation, etc.) et proposer des mesures correctives en cas d aléa ou non conformité. Je réalise aussi une mission secondaire qui vise à harmoniser les méthodes et les outils de travail au sein du service. Antonin VIAUD SANOFI CHIMIE SISTERON (04) Caractérisation de la phase amorphe dans différents principes actifs pharmaceutiques La production de PA (Principe Actif) est généralement soumise à un procédé long et complexe. Tout au long du façonnage, certaines étapes comme le broyage ou le séchage peuvent amener à la production de phase amorphe indésirée au sein du PA. En comparaison avec des phases cristallines, la phase amorphe possède des propriétés physico-chimiques bien distinctes. Par exemple, des différences de compressibilité peuvent être constatées. La solubilité peut également être impactée, l amorphe étant beaucoup plus soluble. Qui plus est, l amorphe généré est instable et va par conséquent évoluer librement on parlera de relaxation vers un état cristallin. Ainsi, ces différences peuvent amener à de nombreuses complications en vue de la mise en forme et du stockage du PA. Le sujet de ce rapport porte sur la phase amorphe et la relaxation qui lui est associée. Il est nécessaire pour cela de savoir identifier précisément chacune des deux phases au sein d un échantillon, et de pouvoir les quantifier. Cela permettra d en déterminer notamment la cinétique de relaxation, et d analyser l influence de différents paramètres sur ce phénomène. 16

16 Bio-Santé-Ingénierie Cécile VOIGNIER SANOFI Pharma-Bio-Santé VITRY/SEINE (94) Huis clos Optimisation de la stabilité des nano-suspensions cristallines issues du broyage en voie humide Sanofi R&D possède un département sciences pharmaceutiques pour la recherche et développement des produits et des procédés associés. Travaillant au service «pharmaceutical engineering», nos missions sont axées sur le développement et l optimisation des procédés à forte empreinte technologique. De nos jours, la découverte des nouvelles molécules actives, ayant la propriété physique d être hautement insoluble dans l eau, est grandissante. Cette solubilité minimale entraîne une biodisponibilité très faible pour la voie orale et des limitations conséquentes de la formulation pour la voie parentérale. Ces dernières années, les suspensions nanocristallines sont développées pour remédier au problème de la faible solubilité. En effet, par la réduction de la taille des particules, le taux de dissolution et la solubilité de la molécule Jiawen WU active se trouvent nettement améliorés. En revanche, cette réduction de la taille des particules accroit notablement les interactions inter-particulaires qui peuvent favoriser la ré-agglomération. Pour éviter ce phénomène, une stabilisation physique des particules réduites est nécessaire. Assez souvent, le «step by step» approche est favorisé au détriment de la véritable connaissance des interactions physico-chimiques subsistant dans les suspensions nanocristallines. Le travail de fin d études consiste à la mise en place des outils méthodologiques basées sur les fondamentaux physico-chimiques en réalisant un screening des agents stabilisants sur la base de la mouillabilité, la rhéologie, les charges de surface, l adsorption et l impact de la force ionique. A terme, cette nouvelle approche permettra au formulateur de disposer d une formulation robuste basée sur ces fondamentaux. SANOFI MONTPELLIER (34) Mise au point d une méthode de suivi en ligne des mélanges de poudre sèche par sonde PAT-NIR Le concept «Process Analytical Technology» (PAT), consiste au niveau de la recherche et développement, d améliorer la compréhension des procédés, d identifier les paramètres critiques, de définir et décrire un «domaine d étude» ou «design space» et de faciliter le changement d échelle des procédés et ainsi au niveau industriel, de réaliser des contrôles en continu («in line») au cours des étapes de fabrication. Dans ce cadre l objectif est de garantir la qualité du produit tout au long du processus de fabrication, d optimiser le temps de fabrication, de réduire les pertes et donc les coûts. Pour cela, les techniques spectroscopiques proche infra-rouge (PIR ou NIR) sont particulièrement adaptées pour le suivi et la compréhension des différentes étapes 17 de fabrication des comprimés dont les étapes de mélange et lubrification. Les objectifs de mon stage sont multiples : - Remise en service du mélangeur par retournement «Bolhé LM40 NIR» - Etude de l homogénéité de l étape de mélange: Effet dose Effet des caractéristiques Physico-chimique des constituants Détermination du «End Point» de mélange - Etude de l étape de lubrification - Etude Scale-up : Changement taille cuve, Changement d équipement : (mélangeur «Bolhé» versus mélangeur «CMA» : impact de la forme des cuves et du mouvement de rotation)

17 Industrie Pharmaceutique et Services Du 23 septembre au 24 septembre Ecole des Mines d Albi Le Secteur Industrie PHArmaceutique et Services (SIPHASS) forme des ingénieurs généralistes évoluant dans le domaine de la production pharmaceutique humaine ou animale, de l homéopathie, de la cosmétologie, des alicaments, mais aussi des services, sous-traitants, collaborateurs et fournisseurs de cette industrie. Il est également ouvert au milieu de la santé où les besoins organisationnels (logistique hospitalière, organisation des réseaux, systèmes d information) sont importants. Deux voies de recrutement sont possibles : - En première année de formation à partir d un niveau Bac + 2, typiquement à l issue d un DUT ou BTS, et le plus souvent dans les spécialités Génie Chimique-Génie des Procédés, Chimie, Génie Biologique. - En deuxième année de formation à l issue d une 5ème année de faculté de pharmacie, et dans le cadre de l obtention du double-diplôme de pharmacien-ingénieur. Un des atouts de l ingénieur Mines Albi ayant suivi le parcours SIPHASS est qu il a été formé en Science et Technologie des Poudres pour l industrie pharmaceutique, une discipline de l ingénierie pharmaceutique peu enseignée dans le monde, alors que la plupart des produits manufacturés dans cette industrie sont ou ont été au cours du procédé- sous la forme de solides divisés. Cette particularité, due essentiellement à la proximité du centre de recherche RAPSODEE, lui permettra d augmenter significativement son employabilité. Les métiers visés, et de facto exercés en dernière année de formation, sont principalement liés à la production pharmaceutique, aux fonctions support associées (validation, qualité, méthodes), au développement pharmaceutique, à la recherche pharmacologique. Ainsi les Travaux de Fin d Etude présentés pour le millésime 2013 auront été réalisés aussi bien sur des sites de production «classiques» que dans des lieux aussi divers qu une PME spécialisée dans la fabrication d alicaments ou un centre de R&D sous-traitant de l industrie phramaceutique. Responsable du Secteur Industrie Pharmaceutique et Services : Henri BERTHIAUX 19

18 Industrie Pharmaceutique et Services Mariam ABOUAKIL BRISTOL-MYERS SQUIBBERSTEIN AGEN (47) Développement et optimisation de l utilisation d un nouvel agent de pelliculage dans le but de gagner en capacité de production sur le procédé industriel de pelliculage Bristol-Myers Squibb est une entreprise biopharmaceutique qui innove dans des domaines tels que le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète, le sida et les antidouleurs. Je suis apprentie au sein du service de Développement Pharmaceutique Industriel d Agen, sa filiale française. Celle-ci est spécialisée dans la production d antidouleurs et base sa compétitivité sur une production de masse toujours croissante. Dans ce cadre, mon projet de fin d étude a pour objectif d améliorer la capacité de production du procédé industriel de pelliculage en développant et optimisant l utilisation d un nouvel agent de pelliculage. Afin de sécuriser l approvisionnement, deux fournisseurs sont identifiés simultanément pour ce nouvel agent. Le projet comprend donc plusieurs tâches : - Définir et optimiser les paramètres de faisabilité, puis les transposer à l échelle industrielle. Analyser et exploiter les résultats pour s assurer de la faisabilité technique du procédé avec le nouvel agent de pelliculage, de la qualité des comprimés et de la productivité escomptée. - Réaliser et piloter les études de stabilité en partenariat avec les services de Planification, de Production et de l Analytique. Analyser et communiquer les résultats nécessaires à l enregistrement d Autorisation de Mise sur le Marché du nouvel agent de pelliculage. - Évaluer les impacts industriels : gain de productivité procédé, impacts organisation atelier, gains ergonomiques. Valider l étude économique et les gains financiers avec les services Production et de Contrôle de Gestion Industrielle. - Fournir un rapport permettant aux décideurs de se prononcer sur ce nouvel agent de pelliculage.tion, PID pour différents équipements Siham BACHRI PIERRE FABRE SA LAVAUR (81) Communication et Formation Qualité : Support au déploiement d une nouvelle structure Assurance Qualité Corporate au sein du Groupe Pierre Fabre Formation et communication sont des activités fondamentales dans le déploiement d une démarche qualité, d autant plus lorsque l on vise une démarche d amélioration continue dans une organisation fortement réglementée telle que l industrie pharmaceutique. Au sein d une structure non seulement nouvelle mais aussi hétérogène, ce projet de communication et de formation autour de la qualité vise dans un premier temps à clarifier les rôles et missions au sein de l Assurance Qualité Corporate du Groupe Pierre Fabre vis à vis du reste de l entreprise. L objectif est que la démarche qualité soit déployée à l ensemble de l entreprise, et ce, afin de sécuriser nos processus. Une fois la présentation des services qualité clarifiée via la construction d un intranet, le second challenge sera de sensibiliser chaque collaborateur du Groupe aux principes généraux de la qualité ainsi qu aux réglementations auxquelles sont soumises les activités de chacun via le déploiement d une plate-forme d elearning. La dernière composante du projet sera de définir un processus d intégration des nouveaux arrivants afin de pérenniser la culture qualité dans le Groupe. 20

19 Industrie Pharmaceutique et Services Nathalie BOIVIN BERTIN PHARMA ARTIGUES-PRÈS-BORDEAUX (33) Validation de deux systèmes informatisés au sein d un service analytique Bertin Pharma est un laboratoire sous-traitant de R&D pharmaceutique, apportant des solutions innovantes et spécifiques, tout au long du cycle de vie du médicament. Le site d Artigues-près-Bordeaux (établissement pharmaceutique) est spécialisé dans le développement pharmaceutique et la production de lots cliniques. Mon projet porte sur la validation de deux systèmes informatisés au sein du service analytique. En effet, l environnement réglementaire (cgmp et BPF) exige que les systèmes informatisés mis en œuvre dans le cadre d opération BPF soient validés. Les trois principales phases de la validation sont la qualification d installation, la qualification opérationnelle et la qualification de performance. Le premier projet concerne un logiciel de gestion des cahiers de laboratoire. Cette validation est conduite en partenariat avec un consultant extérieur. Le second projet consiste à étendre la validation existante à une nouvelle architecture du réseau (nouveaux appareils, déplacements), une nouvelle version du logiciel et de nouvelles fonctions des appareils. Les deux projets sont conduits en parallèle. Mes missions par projet sont de gérer les planning, rédiger les différents documents liés à la validation (plan de validation, protocoles et rapports de qualification, fiches de tests, rapport de validation) et s assurer de la concordance par rapport aux textes réglementaires Julien DEAL LABORATOIRES ZANNINI SAINT RAPHAËL (83) Analyse et amélioration des processus de la supply chain Les Laboratoires Zannini ont vu le jour en Fabricants de compléments alimentaires, forts de 6 brevets résultats de 20 années de R&D, ils opèrent depuis 2009 leur lancement commercial. Obtenant de bons résultats, les Laboratoires augmentent depuis peu la taille de leur marché national et international. Lors de ce TFE je travaille au sein du service supply chain afin de faire un bilan des processus existants pour les améliorer. L ouverture sur de plus grands marchés exige l amélioration du macro-processus de la supply chain pour mieux gérer les tenants et les aboutissants de la chaîne logistique. L augmentation du nombre de commandes révèle les limites du système existant et cible les procédures nécessitants une amélioration. Le travail à réaliser est donc un premier bilan du processus sypply chain, son amélioration et la mise en place d indicateurs pour faciliter le pilotage du processus. Enfin une définition plus précise des procédures, notamment sur la prise de commande, nous permettra d analyser les changements à réaliser pour augmenter la capacité de leurs traitements. 21

20 Industrie Pharmaceutique et Services Rosa EGHBALI SANOFI MAISONS-ALFORT (94) Mise en place d une balance microdoseuse Mon expérience au sein du Service des Poudres injectables, à Sanofi à Maisons-Alfort, dans le cadre de ma formation en apprentissage, m a permis de participer activement à l aboutissement du Projet POLYMER, véritable projet d envergure, qui avait pour objectif de mettre en place la fabrication de l Amétycine, un antimitotique cytotoxique. Au cours de ces deux dernières années, le projet a été mené à bien. L étape suivante de ce projet consiste désormais à augmenter les capacités de production de l Amétycine. Cette année, mon projet vise donc à participer à la mise au point d une balance microdoseuse, visant à augmenter le rendement du processus de fabrication. Pour développer ce projet, dans un premier temps, nous avons pour objectif de mettre en place la doseuse au sein de l isolateur dans lequel le produit est fabriqué. Ensuite, il nous faudra former le personnel à son utilisation. Enfin, j aurai pour objectif de participer à sa validation. Géraldine GRECH ELAIAPHARM GROUPE LUNDBECK SOPHIA ANTIPOLIS (06) Nouveau produit sur le site de production Elaiapharm Elaiapharm est un site de production et conditionnement pharmaceutique de formes sèches et stériles. Depuis 2009, le Laboratoire Elaiapharm fait partie du groupe Lundbeck, laboratoire pharmaceutique danois spécialisé dans les domaines de la neurologie et de la psychiatrie. Cela lui a permis d élargir son champ de compétences produits et procédés et d acquérir de nouveaux clients. La problématique de mon projet a été la suivante : Modification et validation des procédés de fabrication et de conditionnement de comprimés suite à la découverte de comprimés «twins» après l étape de pelliculage. Dans l industrie pharmaceutique, la validation des procédés est un élément essentiel des Bonnes Pratiques de Fabrication. Elle constitue un aspect clé du système qualité et de l évaluation des dossiers pour l autorisation de mise sur le marché. La validation permet de fournir la preuve écrite que le procédé (dans les paramètres de conception indiqués) est capable, avec répétabilité, d assurer la production d un médicament de qualité exigée. Les différentes étapes du projet ont consisté à : - mettre en place le projet chez Elaiapharm : achat des nouveaux formats (fabrication et conditionnement), définition des tests à réaliser pour les validations, rédaction des protocoles, - valider le nouveau procédé de fabrication suite au changement des poinçons de compression (rédaction des protocoles, suivi des productions, rédaction des rapports), - valider le nouveau format de conditionnement (rédaction des protocoles QI/QO et QP, suivi des lots de validation, rédaction des rapports de validation) 22

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie et les CQP des industries chimiques @ COPYRIGHT LEEM - Page 1 sur 51 Sommaire 1 - Finalités des passerelles... 3 2 - Principes

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION 2012-2013

PROGRAMME DE FORMATION 2012-2013 PROGRAMME DE FORMATION 0-03 /8 AQR Assurance qualité et Réglementation. Annual Product Review (APR) (revue qualité produit). Contrat de sous-traitance et cahier des charges fournisseurs dans l'industrie

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE

REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE Référentiel métier RESPONSABLE QUALITE 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable Qualité 2. Définition et description synthétique du métier Responsable décrit

Plus en détail

Catalogue 2012. Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise. «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr

Catalogue 2012. Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise. «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr Qualité Sécurité Catalogue 2012 Environnement Formation Audit Conseil Ingénierie Expertise «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr Sommaire Formation : Intra/Inter/E-Learning/Visio Qualité Sécurité

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Master Analyse et contrôle physicochimiques Spécialité Analyses physico-chimiques Parcours Analyses physico-chimiques

Master Analyse et contrôle physicochimiques Spécialité Analyses physico-chimiques Parcours Analyses physico-chimiques Descriptif du Parcours Master Analyse et contrôle physicochimiques Spécialité Analyses physico-chimiques Parcours Analyses physico-chimiques 12/03/2014 Sommaire Sommaire... p. 2 Présentation... p. 3 Contact

Plus en détail

Management Intégré Qualité Maîtrise des Flux logistiques

Management Intégré Qualité Maîtrise des Flux logistiques Master professionnel d IUP Spécialité Secteurs de Santé : Management qualité, risques et sécurité Management Intégré Qualité Maîtrise des Flux logistiques OBJECTIFS Ce master professionnalisant forme des

Plus en détail

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe PRODUCTION Opérateur de production Chef d équipe de production Spécialiste planning de production Conducteur de machine de production Responsable d atelier de fabrication Responsable de production Pilote

Plus en détail

Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise

Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise Qualité Sécurité Catalogue 2013 Environnement Formation Audit Conseil Ingénierie Expertise «Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences, plateau d activité, personnalisation» www.cebios.fr

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

INGENIEUR DE L'ECOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES MINES D'ALBI-CARMAUX

INGENIEUR DE L'ECOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES MINES D'ALBI-CARMAUX INGENIEUR DE L'ECOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES MINES D'ALBI-CARMAUX RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Formation d'ingénieur classique Domaine : Sciences, Ingénierie et Technologies Mention : Diplôme

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Environnements Sensibles

Environnements Sensibles Salles Propres salles propres Environnements Sensibles Air Climat en quelques mots Air Climat est un groupe indépendant, qui privilégie des valeurs essentielles : compétences des hommes, innovation et

Plus en détail

Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme de Master français

Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme de Master français Master SF2M Sustainable Food Manufacturing Management Présentation aux ENTREPRISES Managers internationaux pour l agroalimentaire Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

>> TECHNOLOGIE DE LA PRODUCTION PHARMACEUTIQUE 235.C0

>> TECHNOLOGIE DE LA PRODUCTION PHARMACEUTIQUE 235.C0 Pondération : le 1 er chiffre représente le nombre d heures de théorie, le 2 e chiffre représente le nombre d heures de laboratoire et le 3 e chiffre représente le nombre d heures de travail personnel.

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Catalogue Audit & Conseil 2015

Catalogue Audit & Conseil 2015 Catalogue Audit & Conseil 2015 Because you care about CONSUMERS HEALTH HACCP Expertise, votre partenaire en sécurité des aliments Présentation du catalogue 3 solutions pour vous accompagner Audit : Mesure

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement CATALOGUE 2015 Formation Audit Assistance technique Qualité Sécurité Environnement www.cebios.fr www.cebios-veille.fr www.cebios-formation.fr Sommaire Formation Page 4 Audit Page 5 Assistance technique

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS au capital de 38 000 euros RCS 490 474 012 00013 APE 8559A

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE 02/2012 PRESENTATION GENERALE 1

PRESENTATION GENERALE 02/2012 PRESENTATION GENERALE 1 PRESENTATION GENERALE 02/2012 PRESENTATION GENERALE 1 Concevoir Automatiser Informatiser Valider Pérenniser 02/2012 PRESENTATION GENERALE 2 Genèse Historique Création 02/2012 PRESENTATION GENERALE 3 Historique

Plus en détail

LA MESTA en quelques mots

LA MESTA en quelques mots LA MESTA en quelques mots La Mesta Chimie Fine développe et fabrique des intermédiaires et des principes actifs à destination des laboratoires pharmaceutiques, ainsi que des produits destinés aux secteurs

Plus en détail

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement au-delà de l analyse du cycle de vie... L offre responsable, un levier de compétitivité Vous en êtes convaincus : une

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

Technicien Logistique CQPM 0121 -

Technicien Logistique CQPM 0121 - Technicien Logistique CQPM 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, exercices, conduite de projet Validation du CQPM Technicien Logistique

Plus en détail

MASTER (LMD) INGENIERIE COSMETIQUES, AROMES ET PARFUMS

MASTER (LMD) INGENIERIE COSMETIQUES, AROMES ET PARFUMS MASTER (LMD) INGENIERIE COSMETIQUES, AROMES ET PARFUMS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : CHIMIE Spécialité : INGENIERIE

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

Formation hygiène / sécurité des aliments

Formation hygiène / sécurité des aliments hygiène / sécurité des aliments Comment optimiser ses pratiques Sommaire : Les enjeux Les exigences Public Pratiques Conduite du projet de formation Supports pédagogiques Évaluations Nouvelle stratégie

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Quels métiers. après un master. Traitements de Surface?

Quels métiers. après un master. Traitements de Surface? Quels métiers après un master Formulation et Traitements de Surface? 0 Ingénieur industrialisation Chimiste industrialisation Ingénieur traitements de surfaces Responsable produits Responsable prestation

Plus en détail

Le diplôme d ingénieur spécialité «Energétique» Parcours «Thermique du bâtiment» CYC 27 (ouverture en Septembre 2012) (www.cnam.

Le diplôme d ingénieur spécialité «Energétique» Parcours «Thermique du bâtiment» CYC 27 (ouverture en Septembre 2012) (www.cnam. Le diplôme d ingénieur spécialité «Energétique» Parcours «Thermique du bâtiment» CYC 27 (ouverture en Septembre 2012) (www.cnam.fr) Infos Ingénieur HTT Energétique/Génie Climatique et Froid 1 Première

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage Cadres dirigeants d entreprise de production agricole Mise à jour : 2 décembre 2014 Les 4 organismes pilotant la formation Ingénieur par apprentissage

Plus en détail

S.BAYNAUD www.haccp.fr

S.BAYNAUD www.haccp.fr Les référentiels qualité et sécurité des aliments pour les IAA Qualité Sécurité Traçabilité des Aliments 2 bis rue Lamoricière CS 10402 44104 Nantes Cedex 4 Tél : 02 51 72 11 22 Fax 02 51 72 11 33 E.mail

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Création : Oct. 2012 Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

Assistant Chargé de formation H/F

Assistant Chargé de formation H/F Assistant Chargé de formation H/F La fonction Technologies & Processus (ITP) regroupe plusieurs métiers dont le point commun est de venir en appui à tous les collaborateurs du Groupe, sur des problématiques

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

Bachelier en Biologie médicale

Bachelier en Biologie médicale Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier en Biologie médicale Année académique 2014-2015 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232 Famille : Analyse laboratoire Sous-famille : Analyse laboratoire Code ROME : 52232 Technicien(ne) d analyse chimie / physicochimie Chimiste Technicien(ne)-analyste chimie Analyste chimie Définir, réaliser

Plus en détail

Département Santé / Ultra-propreté

Département Santé / Ultra-propreté Hygiène Qualité Département Santé / Ultra-propreté Bio-nettoyage Maîtrise des flux Veille technique et réglementaire Certifications et bonnes pratiques Département Santé / Ultra-propreté Face aux enjeux

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

S engager pour gagner la confiance

S engager pour gagner la confiance Services S engager pour gagner la confiance Depuis 1934, les femmes et les hommes de COURBON mobilisent leurs énergies pour la réussite de vos projets. Les équipes COURBON sont présentes tout au long du

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment Votre Capital Humain Votre première richesse Conseil Coaching Formation Assessment Créé en 2009, le Cabinet Ellitis propose son accompagnement aux organisations publiques et privées, dans les domaines

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

POLYCLINIQUE DU COTENTIN

POLYCLINIQUE DU COTENTIN POLYCLINIQUE DU COTENTIN PROGRAMME D ACTIONS POUR LA QUALITE ET LA SECURITE DES SOINS 2013-2014 Sommaire PREAMBULE... 3 Bilan des actions 2011/2012... 4 AXE 1 : Certification de l établissement en octobre

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

Présentation Vinci Consulting

Présentation Vinci Consulting Présentation Vinci Consulting Practice Management et Performance Janvier 2013 Vinci Consulting 25 rue d Artois 75008 Paris www.vinci-consulting.com Vinci Consulting est un cabinet de conseil en management,

Plus en détail

UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE. Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants

UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE. Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants DE LA MATIÈRE PREMIÈRE AUX COMPOSANTS STÉRILES LISI MEDICAL propose

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession La qualité n'est pas une notion nouvelle dans le monde de la santé. Depuis un certain temps, des actions ont été engagées pour améliorer la qualité des prestations proposées dans ce domaine. Dans l'environnement

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé

Sciences, Technologies, Santé 2012-201 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : Sciences, Technologies, Santé Biologie et Produits de Santé Assurance Qualité des Produits de Santé et Harmonisation

Plus en détail

Nuclear trainees program

Nuclear trainees program engagement cohésion Nuclear trainees program audace exigence junior Obtenez en 1 an une formation de généraliste du nucléaire engagement GDF SUEZ / 2 nuclear trainees PROGRAM JUnIOR Vous êtes un jeune

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

CQPM Agent Logistique

CQPM Agent Logistique Public concerné Débutant ou experimenté dans les métiers de la manutention (réception, stockage, préparation, contrôle, expédition ) CQPM Agent Logistique Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques

Plus en détail

RESPONSABLE LOGISTIQUE Du 16 mars 2012 au 14 mars 2014 (prévision)

RESPONSABLE LOGISTIQUE Du 16 mars 2012 au 14 mars 2014 (prévision) RESPONSABLE LOGISTIQUE Du 16 mars 2012 au 14 mars 2014 (prévision) 950 HEURES EN CENTRE Titre certifié de niveau II (BAC + 4) enregistré au RNCP : Journal Officiel du 24 août 2006 - Code NSF 311 P PARTICIPANT(E)S

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

Licence professionnelle Automatique et Informatique Industrielle, Automation et Robotique

Licence professionnelle Automatique et Informatique Industrielle, Automation et Robotique Licence professionnelle Automatique et Informatique Industrielle, Automation et Robotique Contact Responsable de la formation Pierre LAGUILLAUMIE Tél. : 05 49 49 65 01 - Fax : 05 49 49 65 04 pierre.laguillaumie@univ-poitiers.fr

Plus en détail

ZOOM ETUDES L agroalimentaire. Auditorium de l Institut Français du Bénin 07 novembre 2015

ZOOM ETUDES L agroalimentaire. Auditorium de l Institut Français du Bénin 07 novembre 2015 ZOOM ETUDES L agroalimentaire Auditorium de l Institut Français du Bénin 07 novembre 2015 Agroalimentaire Un secteur dynamique et polyvalent Premier secteur industriel français en chiffre d affaires, le

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Demos Outsourcing Externalisation de la formation

Demos Outsourcing Externalisation de la formation Demos Outsourcing Externalisation de la formation 1 Présentation du Groupe Demos Quelques chiffres 36 ans d existence 78 millions d de CA consolidé en 2007 (20% à l étranger) 700 collaborateurs dans le

Plus en détail

Situations d évaluation et grille de gradation des compétences

Situations d évaluation et grille de gradation des compétences Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique 16, avenue Pey-Berland 33607 PESSAC CEDEX Situations d évaluation et grille de gradation des compétences 2015/2016 Modules de spécialisation

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE Didier LAFAGE : Directeur du Pôle Equipements, Hôtellerie, Logistique CHU TOULOUSE 1 Optimisation de la prise

Plus en détail

Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT. IUT Avignon

Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT. IUT Avignon Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT IUT Avignon SOMMAIRE Présentation du DUT et admission en DUT p. 3 DUT Génie Biologique Option Agronomie p 5 DUT Génie Biologique Option Industrie

Plus en détail

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche «Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche Terr avenir» Pour un développement durable Les 3 piliers

Plus en détail

INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE. J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP

INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE. J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP L industrie pharmaceutique constitue un moteur majeur de l économie, et possède une forte

Plus en détail

Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus

Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus C A T A L O G U E F O R M A T I O N S 2014 Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus Méthodes prévention AMDEC (Analyse

Plus en détail

CERTIFICATION ISO 9001 EN RÉSEAU DES CLCC

CERTIFICATION ISO 9001 EN RÉSEAU DES CLCC CERTIFICATION ISO 9001 EN RÉSEAU DES CLCC Formation «Management de la qualité» 19/11/2015 Elise Villers Assureur Qualité-Auditeur Groupe des Centres de lutte contre le cancer CONSTATS DÉMARCHE DE CERTIFICATION

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2016 1 Public Cible Diplômés de niveau Bac +4 1 souhaitant acquérir

Plus en détail

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Masters Oniris Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes-Atlantique Nantes Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Science and Engineering Secteur «Recherche»

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail