RAPPORT ANNUEL Exercice 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT ANNUEL Exercice 2014"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL Exercice 2014 Actions financées par : Fonds Social Européen Etat (Programmes NACRE, FGIF) Région Ile De France (programmes FINES, APH, Emplois-Tremplin) Direction Régionale d Ile de France de la Caisse des Dépôts et Consignations (Programmes FINES, APH) Département du Val de Marne (FINES, APH, Fonds de garantie, Accompagnement post-financement) France Active Communes et intercommunalité du territoire Ouest Val de Marne : Chevilly-Larue, Communauté d Agglomération du Val de Bièvre, Rungis, Thiais Communes du territoire de la Seine Amont : Ablon-sur-Seine, Communauté d Agglomération Seine Amont, Orly, Valenton, Villeneuve-Saint-Georges Communes et intercommunalités du territoire Centre Est Val de Marne : Bonneuil-sur-Marne, Communauté d Agglomération de la Plaine Centrale, Communauté d Agglomération du Haut Val de Marne, Communauté de Communes du Plateau Briard, Saint-Maur-des-Fossés Communes et intercommunalités du territoire Est Val de Marne : Bry-sur-Marne, Communauté d Agglomération de la Vallée de la Marne, Communauté de Communes Charenton Saint-Maurice, Champigny-sur-Marne, Fontenay-sous-Bois, Joinville-le-Pont, Saint-Mandé, Vincennes Val de Marne Actif Pour l Initiative SIRET APE 9499Z 85/87 avenue du Général de Gaulle CRETEIL Accueil créateurs : Administration :

2 SOMMAIRE Rapport Moral... 3 Rapport d activité Organisation Evolution du financement des TPE... 8 a. Activité d instruction et de décisions : un taux d acceptation en repli lié à la fragilité croissante des projets et des porteurs accompagnés... 8 b. Mise en place des financements : baisse de 6% des projets TPE financés en c. Montants mobilisés : plus de 3,2 M d engagements financiers effectifs en d. Effet levier sur les financements bancaires : x4, e. Emplois créés ou sauvegardés f. Nature des activités et projets financés g. Répartition des projets financés selon la situation sociale du porteur h. Répartition par territoires i. Autres publics cibles j. Prescripteurs k. Partenariats bancaires l. Mobilisation des villes et territoires m. Suivi, parrainage et pérennité des entreprises créées Evolution du financement des projets de reprises a potentiel (Fidep) Accompagnement et financement des projets d Economie Sociale et Solidaire Rapport de gestion Activité et résultats Situation financière Perspectives Annexe 1 : Liste des projets de Très Petites Entreprises financés en Annexe 2 : Liste des projets à potentiel (FiDEP) financés en Annexe 3 : Suivi des provisions et sinistres sur les fonds de prêt d honneur Annexe 4 : Liste des structures de l Economie Sociale et Solidaire financées en

3 RAPPORT MORAL LE MOT DU PRESIDENT Le 5 juin 2014, Val de Marne Actif Pour l Initiative a fêté ses quinze ans à Vitry-sur-Seine. Quinze années de mobilisation en faveur de la création d entreprise, du développement économique local et de la création d emplois. Près de 200 personnes, parmi lesquelles des chefs d entreprise, des bénévoles, des élus des collectivités locales, de nombreux partenaires institutionnels et privés et des salariés ou anciens salariés de l association ont participé à cet événement, témoignant de leur intérêt et de leur attachement à notre association, à ses missions et à ses valeurs. En quinze ans, notre association a bien grandi. Son activité s est développée d année en année. Son équipe permanente s est étoffée et professionnalisée et le recours au bénévolat a été profondément renforcé. Au cours de ces quinze premières années, plus de entreprises, TPE, associations et entreprises solidaires ont été accompagnées et financées : ensemble, ces entreprises ont bénéficié de 11,5 M de prêts aidés et 6 M de garanties bancaires, ce qui leur a permis de lever 50 M de prêts complémentaires auprès de nos partenaires bancaires. Grâce à nos interventions, ce sont surtout près de emplois locaux qui ont été créés ou maintenus. Des emplois pérennes et pour la plupart non délocalisables, destinés très majoritairement à des personnes qui rencontraient ellesmêmes des difficultés d accès à l emploi. Forte de ces résultats et de la reconnaissance dont elle bénéficie, notre association a œuvré en 2014 en faveur du rapprochement avec Initiative FIDEP Val-de-Marne, l autre plateforme de prêts d honneur du département, membre du réseau Initiative, dont l activité est dédiée au financement des projets de reprise et de développement d entreprises à potentiel. Après plus de 9 mois de réflexions et d échanges, nos deux associations, soutenues par l ensemble de nos partenaires et financeurs, se sont réunies en Assemblée Générale Extraordinaire à l Hôtel du Département le 16 décembre A l unanimité, les membres de nos deux associations ont fait le choix de fusionner les deux structures, dans le souci à la fois de favoriser la continuité et le développement de nos activités tout en tenant compte des contraintes budgétaires existantes. Comme lors des fusions précédentes, nous devrons confirmer la pertinence de ce rapprochement et toutes les énergies seront mobilisées pour que celui-ci soit à nouveau une réussite. Dans le contexte économique actuel durablement dégradé, qui laisse de côtés bon nombre de compétences et de savoir-faire, notre association est convaincue de son rôle majeur dans le développement d une économie de proximité, pourvoyeuse d emplois durables sur le territoire départemental. Si nos actions reposent pour une large part sur le soutien des pouvoirs publics, les tensions budgétaires de la plupart de nos financeurs exigent d engager la réflexion sur les évolutions de notre modèle. Nous devrons également veiller à démontrer chaque jour la valeur ajoutée de nos interventions, en tenant compte des évolutions sociétales et des attentes de nos partenaires. Dans ce contexte, nos deux têtes de réseau ont engagé des réflexions autour de leur projet stratégique. S inscrivant pleinement dans cette démarche, notre association, avec l appui technique du réseau Initiative, a également engagé début 2015 une telle réflexion avec l ambition d aboutir à un projet stratégique à l horizon Les résultats de ces travaux seront bien évidemment partagés avec l ensemble des membres bénévoles, salariés et parties prenantes de l association. Patrice SIMOUNET Président 3

4 LE MOT DU DELEGUE GENERAL Chaque jour, l équipe permanente, soutenue par de nombreux bénévoles, est mobilisée pour accompagner les porteurs de projets et les entrepreneurs du territoire dans la réussite de leurs projets. Cette mission est passionnante car elle nous permet de constater très concrètement les résultats de nos interventions : aider un jeune à démarrer son projet d entreprise, permettre à un demandeur d emploi de créer ou reprendre une entreprise dans des conditions de risque financier maîtrisées, appuyer le développement ou la reprise d entreprises à fort potentiel d emplois ou encore accompagner et financer les projets d une association poursuivant un but socialement utile, constituent autant de petits et grands bonheurs quotidiens. Mais cette mission est aussi exigeante car les contraintes sont multiples et les attentes toujours plus nombreuses au regard tant du contexte économique et social que de la situation de fragilité des publics le plus souvent accueillis. Ainsi, notre responsabilité est grande dans la chaîne d accompagnement. Tous les projets ne sont pas viables et notre expertise collective doit être la meilleure garante de leur réussite. Nous devons constamment veiller à apporter les meilleurs conseils et aides, le tout dans des délais raisonnables. Nous devons donner leur chance d entreprendre à tous ceux qui en ont l envie et le besoin, tout en veillant à ne pas encourager une prise de risque excessive, qui pourrait être au final préjudiciable aux porteurs. Les taux de pérennité à trois ans des projets financés, supérieurs à 80%, témoignent - malgré la conjoncture et la situation sociale et financière souvent fragile de nos bénéficiaires - de ces efforts constants et de la qualité globale du travail effectué. Répondre à cette exigence, dans le cadre strict de nos règles internes et des modalités d intervention définies bien souvent par nos financeurs, constitue le socle de notre travail au quotidien. Mais la logique administrative parfois envahissante ne doit pas nous faire perdre de vue l essentiel : l accompagnement bienveillant et rigoureux des actuels ou futurs entrepreneurs. Ainsi, en 2014, 236 projets 1 ont été expertisés par l équipe permanente et présentés en comité d engagement, soit un léger repli par rapport à Parmi ces projets, les trois quart ont été acceptés. Ce taux d acception s effrite depuis deux ans, signe d une fragilité croissante des projets présentés. Au final, ce sont 153 projets qui ont été effectivement financés par l association en 2014, soit un peu moins que les deux années précédentes (à périmètre comparable). L accompagnement post-création reste également un enjeu prioritaire pour l association et les moyens consacrés à celui-ci ont été considérablement renforcés au cours des 4 dernières années. Ainsi, deux collaboratrices (sur un total de douze) sont désormais dédiées à la phase de suivi postcréation et au développement du parrainage. L association peut également s appuyer sur une cinquantaine de parrains bénévoles, aux compétences multiples et à l engagement fidèle. Grâce à eux, 40% des projets financés dans l année, sont désormais parrainés, ce qui devrait à terme, contribuer améliorer encore leur pérennité. Après la fusion intervenue avec le FIDEP en 2014, l exercice 2015 verra le déploiement du prêt Croissance. Au-delà de ces évolutions de notre offre et de nos modalités d intervention, toutes les contributions à la réflexion autour de notre projet stratégique seront bienvenues pour que se poursuive efficacement notre action au service du développement de l entrepreneuriat et de la création d emplois en Val-de-Marne. Pierre CAPRON Délégué général 1 Tous types de projet confondus : TPE, FIDEP, ESS 4

5 RAPPORT D ACTIVITE 1. ORGANISATION a. Couverture territoriale VMAPI intervient sur l ensemble du territoire départemental pour la quasi-totalité de ses outils de financement : - prêts NACRE, - garanties France Active (FAG) et Fonds de Garantie pour l Initiative des Femmes (FGIF) pour les TPE, - prêts d honneur FIDEP pour les entreprises à potentiel en phase de reprise ou de développement, - prêts d honneur Croissance pour les entreprises de 3 à 6 ans en phase de développement, - primes Cap Jeunes France Active et primes «Quartiers FAPE», - prêts et garanties aux associations et entreprises relevant de l Economie Sociale et Solidaire (Contrats d Apport Associatif, Fonds Régional d Investissement Solidaire, SIFA, FCPIE, FAG et FGIE ), Seule exception notable à cette couverture départementale, les prêts d honneur accordés aux TPE nécessitent l adhésion préalable des communes ou intercommunalités à l association ainsi que leur abondement à l un des 4 fonds de prêt d honneur local. Ainsi, en 2014, seules les communes de Maisons-Alfort, Villiers-sur-Marne et Villeneuve-le-Roi restent toujours non couvertes 2. Sur le plan organisationnel, le découpage territorial issu de la fusion de 2011 a été conservé : ainsi, les territoires Est, Centre Est, Seine Amont et Ouest délimitent à la fois le périmètre de gestion des fonds de prêt d honneur et l organisation opérationnelle de l association, à travers ses comités d engagement, ses assemblées territoriales, ses vice-présidents, ses délégués territoriaux (permanents) et la présence de ses antennes à Cachan, Choisy-le-Roi et Vincennes, en plus du siège à Créteil. 2 Début 2015, la ville d Ablon-sur-Seine a également fait part de son souhait d interrompre son adhésion. 5

6 En accord avec la Communauté d Agglomération Seine Amont, l antenne précédemment hébergée au Centre d appui de Vitry-sur-Seine a déménagé en septembre 2014 dans le nouveau Centre de l entrepreneuriat de Choisy-le-Roi, situé au 137 avenue Anatole France. Les différentes antennes permettent d accueillir les porteurs de projet ainsi que d organiser des rencontres avec les partenaires au plus près de leurs lieux respectifs d implantation. Les comités d engagement se sont déroulés principalement : - pour le territoire Est, de façon tournante dans les différentes mairies des communes adhérentes ; - pour le territoire Centre Est, au siège de l association à Créteil ou à la Chambre de commerce et d industrie de Créteil ; - pour le territoire Seine Amont, à la mairie de Vitry-sur-Seine au cours du 1er semestre puis au Centre de l entrepreneuriat de Choisy-le-Roi ; - pour le territoire Ouest, dans les locaux de la pépinière d entreprise de Cachan ; - pour les projets FIDEP, dans les locaux de la Chambre de commerce et d industrie de Créteil ; - pour les projets relevant de l Economie Sociale et Solidaire, à Paris (comité d engagement porté par Ile-de-France Active). b. Gouvernance et vie associative Conformément à ses statuts, l association se réunit en Assemblée générale au moins une fois par an. En 2014, trois Assemblées générales ont été tenues dont une Assemblée générale Extraordinaire qui a décidé le 16/12/2014 de la fusion avec le FIDEP et de la modification des statuts. L association est par ailleurs administrée par un Conseil d administration composé de bénévoles. A l issue de la dernière révision des statuts, le Conseil d administration comprend désormais 30 membres (maximum autorisé par les statuts). Il s est réuni quatre fois en 2014 (y compris deux fois dans la continuité des Assemblées générales). Les décisions d engagement des financements sont prises par les membres des comités d engagement, nommés chaque année par le Conseil d administration, conformément aux règles fixées par le réseau Initiative. Conseil d administration Comité Est Comité Centre Est Comité Seine Amont Comité Ouest Comité FIDEP Les Assemblées territoriales, instituées depuis la fusion de 2011, constituent un lieu d échange privilégié entre les responsables de l association et les collectivités locales adhérentes. Elles ont été réunies à deux reprises en 2014 sur les différents territoires de l association (à l exception de l Est, une seule fois). Parmi les membres du Conseil, un bureau est désigné. Il comprend actuellement 8 personnes, dont un(e) vice-président(e) par territoire. Un poste de vice-président au FIDEP a également été créé suite à la dernière fusion intervenue en

7 B. RONGIER Trésorier P. SIMOUNET Président G. DELMAS Secrétaire A. MALISSEIN VP Est M. PASTURAL VP Centre Est J.-L. CLAUDE VP Seine Amont D. BOUCHE VP Ouest D. DRIGUET VP FIDEP c. Equipe permanente L ensemble des collaborateurs salariés bénéficie d un contrat à durée indéterminée à temps plein, à l exception fin 2014 d une assistante en contrat d insertion à temps partiel. Outre cette dernière, l association bénéficiait encore fin 2014 d un emploi tremplin s achevant en A la suite de la fusion avec le FIDEP, l équipe salariée compte 12 collaborateurs fin 2014 : - 2 personnels de direction - 2 assistantes - 4 délégués territoriaux, chargés - entre autres - de l instruction des projets TPE et de l animation des partenariats locaux - 1 délégué FIDEP, chargé - entre autres - de l instruction des projets à potentiel (reprise et croissance) - 2 chargées de mission Suivi et Parrainage - 1 chargée de mission dédiée aux projets relevant de l Economie Sociale et Solidaire (ESS) d. Bénévolat Outre ses administrateurs, tous bénévoles, l association mobilise tout au long de l année plus d une centaine de bénévoles pour ses comités d engagement, ainsi que pour le parrainage des nouveaux entrepreneurs. Hors administrateurs, le nombre d heures de bénévolat a été estimé pour 2014 à plus de heures, soit près de 2 équivalents temps plein. Sur la base d un taux horaire de 50 (taux horaire préconisé par Initiative France), la valorisation du bénévolat est estimée à plus de en

8 2. EVOLUTION DU FINANCEMENT DES TPE a. Activité d instruction et de décisions : un taux d acceptation en repli lié à la fragilité croissante des projets et des porteurs accompagnés Ouest Est SA CE HT* TOTAL Rappel 2013 Var. 2014/13 Nombre de comités Porteurs accueillis % Dossiers expertisés % Dossiers acceptés % Taux d'acceptation 74% 69% 79% 80% 67% 75% 78% -3 pts * Maisons-Alfort, Villiers-sur-Marne, Villeneuve-le-Roi L association a accueilli tout au long de l année, par téléphone, lors de salons, forums et réunions d information collectives 546 porteurs de projet (+6%). La majorité de ces porteurs n en est bien souvent qu au stade de l idée et ne dispose pas d un projet abouti. Ceux-ci sont dans ces cas-là encouragés à se faire accompagner en amont et réorientés vers l un des organismes partenaires de l association (chambres consulaires, boutiques de gestion, associations locales et divers structures privées de conseil en création d entreprises), en fonction du stade de maturité de leur projet et de leur situation sociale ou géographique. De fait, moins de la moitié de ces porteurs finit par nous adresser un projet abouti. Après expertise par l un des collaborateurs permanents, les dossiers sont présentés en comité (195 en 2014). Sur ces dossiers, 75% ont fait l objet d un accord. Ce taux est en baisse pour la 2e année consécutive et témoigne d une fragilité croissante des projets présentés et des publics accompagnés par l association. Pour délibérer sur ces dossiers, 46 comités d agrément ont été nécessaires répartis tout au long de l année. Le planning des comités fixé en début d année a été globalement respecté. Au total, une centaine de membres différents y ont participé, mobilisant au total heures de bénévolat (y compris le temps de préparation). b. Mise en place des financements : baisse de 6% des projets TPE financés en Var. 2014/13 Nombre de dossiers financés dans l'année % Détail par outils Nacre % Prêts d'honneur % Prêts d honneur IDFT % Garantie FAG % Garantie FGIF % Garantie Facil'Bail Primes (Cap Jeunes, Quartiers FAPE) % Total outils mis en place dans l'année % 8

9 Avec 129 entreprises TPE effectivement financées dans l exercice, l activité de financement des TPE a enregistré un recul en 2014 pour la seconde année consécutive. Ce niveau reste néanmoins supérieur au nombre de projets financés avant les fusions intervenues en Comme indiqué précédemment, la fragilité croissante des dossiers accompagnés, mais aussi la conjoncture économique durablement difficile et la baisse du flux de dossiers prescrits par les opérateurs d accompagnement amont semblent expliquer cette évolution. Le nombre d outils de financement mis en place augmente très légèrement à l inverse du nombre de projets financés. Ceci reflète un meilleur taux de couplage des outils et constitue également un indicateur de la charge administrative liée aux tâches de «back office». Concernant la répartition par outils, l élément le plus notable en 2014 concerne l augmentation du recours à la garantie France Active, compensée par une moindre mobilisation de la garantie du FGIF. Loin de refléter une défiance des banques à l égard de cette dernière garantie, cette évolution apparaît comme la conséquence d un net recul des projets portés par des femmes soumis à l association. Malgré cette évolution décevante, l association reste fortement mobilisée en faveur de la promotion de l entreprenariat féminin. c. Montants mobilisés : plus de 3,2 M d engagements financiers effectifs en Var. 2014/13 Montant des engagements mis en place dans l'année (en K ) 1 942, , , ,6 +7% Détail par outils Nacre 534,7 874,7 751,5 731,2-3% Prêts d'honneur 716,5 901,3 957,9 887,0-7% Prêts Ile-de-France Transmission 61,0 23,0 45,0 25,0-44% Sous-total des apports 1 287, , , ,2-6% Garantie FAG 457,3 874,0 596, ,4 +47% Garantie FGIF 171,5 442,9 622,9 379,3-40% Garantie Facil'Bail 2,0 8,7 6,3 15,7-28% Sous-total des garanties 630, , , ,4 +26% Primes (Cap Jeunes, Quartiers FAPE) ,0 18,0-18% Montant moyen des prêts à taux zéro par projets financés 12,2 11,8 12,7 12,7 - Tous outils confondus, l association a engagé des financements au bénéfice des TPE à hauteur de 3,2 M en 2014 (+7%) : - 1,64 M sous forme d apports, répartis à 44% sur NACRE et 55% sur les prêts d honneur (dont une petite partie via le fonds régional Ile-de-France Transmission) ; - 1,55 M sous forme de garanties données, répartis à 74% sur la garantie FAG et 25% sur la garantie FGIF ; - 18 K sous forme de primes non remboursables via le dispositif Cap Jeunes France Active et la prime «Quartiers», pouvant être octroyée aux porteurs résidant ou souhaitant s implanter 9

10 dans l un des quartiers prioritaires de la politique de la ville, en partenariat avec le Fonds Agir Pour l Emploi des agents EDF (FAPE). Le montant des prêts à taux zéro octroyés diminue tant sur Nacre que sur les prêts d honneur, mais ceci est plus que compenser par une mobilisation accrue de la garantie France Active. d. Effet levier sur les financements bancaires : x4, Var. Montant des prêts bancaires associés (en K ) % Effet levier 4,3 4,5 5,3 4,3-19% Les prêts et garanties consenties aux TPE par l association en 2014 ont permis aux entrepreneurs soutenus de mobiliser un peu plus de 7 M de prêts bancaires associés, marquant un repli de 24% en valeur des interventions des banques dans les projets soutenus cette année et une inflexion significative de l effet levier des prêts à taux zéro, après deux années consécutives de hausse. Il convient néanmoins de préciser que l exercice 2013 avait été sur ce point tiré par deux projets «hors normes», ayant mobilisé chacun plus de 700 K de prêt bancaire. e. Emplois créés ou sauvegardés Var. Nombre d'emplois créés ou sauvegardés % Nombre moyen / projet soutenu 1,8 2,1 2,5 2,2 L ensemble des créations et reprises d entreprises financées a généré la création ou le maintien dans l emploi de 283 équivalents temps plein contre 348 en 2013 (-19%). L exercice 2014 apparaît ainsi caractérisé par des projets de taille en moyenne plus modeste, tant en terme d emplois que de taille des plans de financement, les deux étant généralement corrélés. Sur les 4 dernières années, l association a soutenu 527 TPE, contribuant ainsi à la création ou au maintien de plus de emplois sur le territoire départemental. La moyenne par projet TPE en 2014 se situe à 2,2 emplois - équivalent temps plein par projet, niveau dans la moyenne des 4 derniers exercices. f. Nature des activités et projets financés L association intervient sur des secteurs très variés, mais avec une prédominance en 2014 pour 5 grands sous-ensembles qui concentrent près des trois quart de ses interventions (classification effectuée à partir des codes NAF des entreprises) : - le commerce, 26% des projets : ce secteur comprend des activités telles que des commerces de proximité (prêt à porter, libraires, opticiens, ) des garages, supérettes et épiceries, ; - l hébergement / restauration, 15% : ce secteur comprend pour l essentiel des restaurants traditionnels ou rapides, des bars et traiteurs et plus récemment plusieurs «camionssnack» ; - les activités spécialisées, scientifiques et techniques pour 11%, secteur qui regroupe notamment des activités de conseil ; 10

11 - Les «autres activités de service» pour 10%, dans lequel on trouve - entre autres - les services à la personne, les salons de coiffures et les instituts de beauté ; - l industrie pour 10%, secteur dans lequel sont regroupés principalement les activités artisanales liées au bâtiment (plombiers, second œuvre pour le bâtiment, menuisiers, ) mais aussi les boulangers-pâtissiers. Répartition par secteurs d'activité Santé humaine et action sociale 5% Arts, spectacles et activités récréatives 4% Autres activités de services 10% Industrie 10% Enseignement 3% Activités spécialisées, scientifiques et techniques 11% Activités immobilières 2% Activités financières et d'assurance 2% Information et communication 7% Hébergement et restauration 15% Commerce, réparation auto 26% Transport et entreprosage 5% Sans grand changement par rapport aux années précédentes, près des trois quarts des interventions de l association en direction des TPE concernent des créations d entreprise ex nihilo (73%), loin devant les reprises (21%). Le financement des jeunes entreprises en primo-développement (jusqu à 3 ans après création) reste encore assez marginal (6%) et stable d un exercice à l autre. Répartition par type de projet Développement 6% Reprise 21% Création 73% Par statut juridique, pour la deuxième année consécutive, on note une majorité relative de SAS ou SASU, qui représentent même cette année autant de projets que les SARL et EURL réunies. Cette évolution s explique par les modifications législatives et réglementaires récentes du régime fiscal et social des entrepreneurs ainsi que par la volonté de nombreux créateurs de conserver le bénéfice du régime social des salariés. 11

12 Statuts juridiques Autoentrepreneur 1% Entreprise Individuelle 8% EIRL 1% SAS / SASU 45% EURL 18% SARL 26% SCOP 1% g. Répartition des projets financés selon la situation sociale du porteur La typologie des porteurs selon leur situation sociale n a que peu évolué en 2014 : l association continue de soutenir très majoritairement un public constitué de demandeurs d emploi ou de personnes sans activité (74%), dont une part significative de demandeurs d emploi de longue durée (18%). Quant aux bénéficiaires des minimas sociaux et aux demandeurs d emploi non indemnisés, malgré leurs difficultés particulières pour obtenir des financements bancaires, ils représentent 20% des porteurs soutenus. Salarié 11% Situation sociale des porteurs de projet Chef d'entreprise 15% Sans activité 4% Demandeur d'emploi -6 mois 28% Répartition des porteurs de projet selon le type de revenus Non indemnisé 8% Autres rémunérations 27% ASS 5% ARE 53% Demandeur d'emploi +12 mois 18% Demandeur d'emploi 6 à 12 mois 24% RSA 7% 12

13 h. Répartition par territoires La répartition par territoire en 2014 est un peu plus équilibrée qu en 2013 et proche du poids démographique de chaque territoire. Le territoire Seine Amont reste néanmoins relativement en retrait par rapport aux trois autres, tant en nombre de projets que de volume des prêts à taux zéro octroyés. La nature des projets accompagnés et la sociologie de ce territoire, marquée par des publics bien souvent en plus grandes difficultés sociales, expliquent sans doute ces différences. Nombre de projets financés par territoire Est Centre Est Seine Amont Ouest Hors territoire Montant de prêts à taux zéro financés par territoire (en K ) Est Centre Est Seine Amont Ouest Hors territoire Montants moyens des plans de financement en ,0 100,0 80,0 60,0 40,0 20,0 0,0 Moyenne : 97 K Est Centre Est Seine Amont Ouest Hors territoire 13

14 i. Autres publics cibles 31% des projets soutenus ont été portés par des femmes en 2014, soit un net repli par rapport aux exercices précédents, au cours desquels l association avait en moyenne soutenue 40% de projets portés par des femmes. Malgré ce recul, l association a le souci constant de permettre un égal accès des femmes et des hommes à l entrepreneuriat. Aussi, tous les efforts seront poursuivis pour que ce recul ne soit que provisoire et conjoncturel, en continuant notamment à promouvoir l entrepreneuriat féminin et le FGIF. Autre axe privilégié d intervention de l association, les projets implantés en zone Politique de la ville (ZFU, ZUS, CUCS) : ceux représentent 23% du total des projets financés en 2014, contre en moyenne 17 à 18% les années précédentes. L association entend poursuivre ses efforts dans ce domaine, en s appuyant notamment sur un dispositif de prime associé à un accompagnement adapté, dans la continuité de la prime «Quartiers» mobilisée sur quelques dossiers en 2014, en partenariat avec le Fonds Agir Pour l Emploi (FAPE) des agents EDF. Répartition Hommes / Femmes Femmes 31% Hommes 69% Projets hors zone politique de la ville 77% Projets en Zone Politique de la Ville Projets implantés en zone politique de la ville 23% j. Prescripteurs Prescripteurs

15 46% des projets financés par l association en 2014 ont bénéficié d un accompagnement amont par un opérateur NACRE de phase 1 : Chambre de commerce et d industrie, Chambre des métiers et de l artisanat, Boutiques de gestion, Espace Pour Entreprendre Depuis trois ans, le volume d activité réalisé avec ces opérateurs tend à reculer (à l exception notable des Boutiques de gestion). Il est à craindre que cela ne s améliore pas à l avenir compte tenu du durcissement des conditions d accès au dispositif NACRE, initié en 2014 et encore accentué en 2015 (diminution du montant du prêt NACRE et plafonnement des plans de financement). A l inverse, les projets prescrits par les «autres organismes d accompagnement» (expertscomptables et conseils en création d entreprise, franchiseurs, etc ), les réseaux bancaires et plus secondairement les collectivités, progressent significativement et compensent pour partie cette baisse. Rappelons que si la part de Pôle Emploi apparait faible, cette analyse doit être nuancée car seul le dernier «opérateur prescripteur» est ici retenu. Or, la plupart des demandeurs d emplois transitent par les organismes d accompagnement amont labellisés dans le dispositif Nacre. k. Partenariats bancaires Le travail de mobilisation des partenaires bancaires, qui a pour objectifs de faire connaître nos outils, en particulier les garanties et d inciter les banques à orienter des porteurs de projet vers VMAPI, s est poursuivi. Ce travail porte incontestablement ses fruits au regard de la croissance sur les dernières années de nos différentes interventions financières, d un taux de mise en place des garanties en progression et de l augmentation progressive de la prescription par certains partenaires bancaires. Partenariats bancaires

Activité au 31.12.2014

Activité au 31.12.2014 Activité au 31.12.2014 Présentation et chiffres clefs 1. Activité des comités TPE 2. Financement des projets TPE 3. Profil des porteurs TPE 4. Typologie des projets TPE 5. Suivi et parrainage des projets

Plus en détail

FINANCEMENT DE LA CRÉATION, REPRISE ET DÉVELOPPEMENT D ENTREPRISE

FINANCEMENT DE LA CRÉATION, REPRISE ET DÉVELOPPEMENT D ENTREPRISE FINANCEMENT DE LA CRÉATION, REPRISE ET DÉVELOPPEMENT D ENTREPRISE 2015 Sommaire 1. LES RÉSEAUX D AFFILIATION 2. LES OUTILS Prêts d honneur : VMAPI, FIDEP, IDFT Garanties d emprunt bancaire : FAG/FGIF 3.

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITE 2012 Le mot du Président Depuis 2005, nous accompagnons et finançons des personnes à la recherche d un emploi, qui créent leur propre entreprise, et des entreprises solidaires qui créent

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur créer accompagner reprendre financer développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur créer accompagner reprendre financer développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur créer accompagner reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2014 Le mot du président Vous trouverez à travers la lecture de notre rapport d activité

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2014 Agglopole Provence Initiative

RAPPORT D ACTIVITE 2014 Agglopole Provence Initiative RAPPORT D ACTIVITE 2014 Agglopole Provence Initiative Le mot du président API : «Un outil au service de la création d entreprise, des territoires et de l emploi» API a conforté sa position d acteur économique

Plus en détail

Le réseau national. Louis Schweitzer, Président d Initiative France. Au service de l économie française

Le réseau national. Louis Schweitzer, Président d Initiative France. Au service de l économie française Le réseau national Au service de l économie française Initiative Nièvre est l une des 230 plateformes qui constituent Initiative France, premier réseau associatif d appui et de financement des créateurs

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer Rapport d activité 2012 Le réseau national Au service des créateurs, des territoires et de l emploi Initiative

Plus en détail

2014, année clé pour l avenir. La mobilisation de nos équipes bénévoles et permanentes en synergies avec nos partenaires.

2014, année clé pour l avenir. La mobilisation de nos équipes bénévoles et permanentes en synergies avec nos partenaires. + Bernard Pieri croissance, ancrage territorial, dynamique partenariale 74 entreprises financées 147 emplois créés ou maintenus 2 permanences décentralisées en 2014 : - Barcelonnette - Saint André les

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. Notre grande cause à nous, c est faire naître votre

RAPPORT ANNUEL. Notre grande cause à nous, c est faire naître votre RAPPORT ANNUEL Lauréat au palmarès 2010 France Initiative pour la bonne appropriation de la démarche qualité et la très forte implication de la plateforme à tous les niveaux du réseau dans les groupes

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Finances Conseil Méditerranée / ESIA

Finances Conseil Méditerranée / ESIA Finances Conseil Méditerranée / ESIA - Financement des TPE - Financement des entreprises responsables - Dispositif CEDRE 25 avril 2013 QUI EST ESIA? Un outil de développement local créé en 2001 par la

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le FGIF soutien l entreprise au féminin SOMMAIRE 1. LE FGIF ET L EMPLOI Chiffres

Plus en détail

1.004.200 accordés sur le département de la Corrèze

1.004.200 accordés sur le département de la Corrèze 1.004.200 accordés sur le département de la Corrèze Sommaire Chiffres clés 2014 de la plateforme Présentation de la plateforme L activité de l accueil au financement Les types d entreprises financées

Plus en détail

ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Avec le soutien FRANCE ACTIVE Association Loi 1901 créée en 1988 Fondateurs : Caisse des dépôts

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228*

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228* RAPPORT D ACTIVITE Année 2014 Le réseau national Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France Initiative Vendée Bocage est l une des 228* plateformes qui constituent Initiative France,

Plus en détail

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT?

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? Guide des finances solidaires et de l accompagnement Avec le soutien de nos partenaires : LA FINANCE SOLIDAIRE : DE QUOI PARLE-T-ON? L objectif de la finance solidaire est

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique DOSSIER DE PRESSE 8 mars 2010 Journée des femmes Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique Un dispositif géré par ; UN FONDS DE GARANTIE DESTINÉ AUX FEMMES Grace au FGIF plus

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Comment obtenir ses financements, trouver ses garanties et ses cautions? Bruno JUDALET - Bpifrance Pierre-Yves BLOUCH Bretagne Active Pascal ROUILLE Crédit Mutuel de Bretagne S installer c est : Créer

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

PARCOURS NACRE VOUS ETES SANS EMPLOI? VOUS VOULEZ CREER VOTRE PROPRE ENTREPRISE?

PARCOURS NACRE VOUS ETES SANS EMPLOI? VOUS VOULEZ CREER VOTRE PROPRE ENTREPRISE? PARCOURS NACRE VOUS ETES SANS EMPLOI? VOUS VOULEZ CREER VOTRE PROPRE ENTREPRISE? La CCI 90 vous accompagne dans le cadre du dispositif NACRE Le Processus NACRE est un nouvel accompagnement pour la création

Plus en détail

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Contexte général de lancement de l expérimentation Pour des raisons indépendantes de notre volonté et de notre implication, la convention avec le Ministère a été signée à la fin du mois de décembre 2010.

Plus en détail

Création d activité : chacun a-t-il sa chance? Tours 8 juillet 2009

Création d activité : chacun a-t-il sa chance? Tours 8 juillet 2009 Création d activité : chacun a-t-il sa chance? 1 Objectifs Améliorer la lisibilité des structures d aide à la création d activité : rôles et spécificités Comprendre comment les publics plus fragiles, mais

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

LE PRET D HONNEUR FIR ET SON DEVENIR

LE PRET D HONNEUR FIR ET SON DEVENIR LE PRET D HONNEUR FIR ET SON DEVENIR Les fondamentaux du prêt d honneur FIR 1. Les finalités du prêt d honneur FIR Par rapport au créateur : Le prêt d honneur constitue un coup de pouce à la création/reprise

Plus en détail

Associations : comment bénéficier des apports financiers du programme investissement d avenir (PIA)?

Associations : comment bénéficier des apports financiers du programme investissement d avenir (PIA)? Associations : comment bénéficier des apports financiers du programme investissement d avenir (PIA)? M o d e d e m p l o i d e s p r ê t s a c c o r d é s a u x s t r u c t u r e s d u t i l i t é s o

Plus en détail

2014, année record d engagement

2014, année record d engagement 18% Des entreprises installées en 2014 ont été soutenues par Initiative Nièvre 164 Emplois créés ou maintenus 66% Des projets portés par des demandeurs d emplois 2014, année record d engagement 817 000

Plus en détail

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739 Séance publique du 21 juin 2005 Délibération n 2005-2739 commission principale : développement économique objet : Démarche Lyon ville de l'entrepreneuriat - Soutien à l'association Action'elles pour son

Plus en détail

Circulaire DGEFP n 2008-20 - du 4 décembre 2008

Circulaire DGEFP n 2008-20 - du 4 décembre 2008 Circulaire DGEFP n 2008-20 - du 4 décembre 2008 Réforme des aides d Etat (EDEN et Chèques conseil) à la création/reprise d entreprise par les demandeurs d emploi et les bénéficiaires de minima sociaux

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

L Etat, Pôle Emploi et la Caisse des Dépôts vous vous accompagnent

L Etat, Pôle Emploi et la Caisse des Dépôts vous vous accompagnent L Etat, Pôle Emploi et la Caisse des Dépôts vous vous accompagnent Véronique BANSARD, DIRECCTE LR Unité Territoriale Hérault. Jean Charles HUBERT, Pôle Emploi Muriel GUICHARD, Caisse des dépôts Delphine

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE D ENTREPRISES Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 8.3 : promotion d emplois pérennes

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

ENTREPRENDRE AU FÉMININ

ENTREPRENDRE AU FÉMININ Journée nationale des femmes entrepreneures ENTREPRENDRE AU FÉMININ Un an d action pour le développement de l entreprenariat féminin DOSSIER DE PRESSE 1 er octobre 2014 UNE POLITIQUE POUR L EMPLOI ET L

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE DE NEUILLY-SUR-SEINE

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE DE NEUILLY-SUR-SEINE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE DE NEUILLY-SUR-SEINE RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX DE L ASSOCIATION Nom de l association (nom statutaire en toutes lettres) :......................................................................................................................................................................................................................

Plus en détail

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise (nacre) Direccte Ile-de-France Direction Régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts Diagnostic départemental : Création d entreprises,

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Bureau du développement économique et de l emploi Février 2015

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

>> Le réseau France Active

>> Le réseau France Active >> Le réseau France Active France Active est un réseau de 40 associations - agissant dans le champ de l économie sociale et solidaire; - finançant les initiatives économiques créatrices d emplois. Il s

Plus en détail

La Coordination régionale

La Coordination régionale La Coordination régionale La coordination régionale Normandie a pour mission de mutualiser certains outils afin de permettre aux plateformes d uniformiser ou d améliorer leurs pratiques. Aujourd hui, la

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015 SITUATION FINANCIERE DE L ASSURANCE CHOMAGE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 Octobre 2015 Cette note présente la prévision de la situation financière de l Assurance chômage pour les années 2015 et

Plus en détail

Créateurs Repreneurs

Créateurs Repreneurs Créateurs Repreneurs R E U S S I R VOTRE PROJET D E N T R E P R I S E Prêt d honneur la clé de votre financement BON À SAVOIR Montant moyen : 8 000 euros Durée : de 3 à 5 ans En moyenne, 7,8 euros de prêt

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION

ANNEXE A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 ANNEXE A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 4 1 Règlement d intervention du soutien à l activité de microcrédit de l ADIE et Afile77 en Ile-de-France Règlement

Plus en détail

L entrepreneuriat Elles aussi

L entrepreneuriat Elles aussi L entrepreneuriat Elles aussi Définition Objectif Objet du financement Bénéficiaires Le Fonds de Garantie à l Initiative des Femmes est un dispositif de garantie financière en faveur des femmes Faciliter

Plus en détail

Rapport financier Année 2013 RAPPORT FINANCIER 2013

Rapport financier Année 2013 RAPPORT FINANCIER 2013 Rapport financier Année 2013 RAPPORT FINANCIER 2013 SOS Enfants Sans Frontières 56 rue de Tocqueville 75017 Paris 01.43.80.80.80 sosesf@sosesf.org/www.sosesf.org 1 PRODUITS En 2013, les produits se montent

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1 Dossier de presse 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise 14 avril 2008 1 OSEO ET LA CREATION D ENTREPRISE..3 PRET A LA CREATION D ENTREPRISE....4 L objectif.. 4 Caractéristiques....4 PREMIERE ETUDE

Plus en détail

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Document réalisé par le Conseil général du Gard Direction du Développement de l Economie et de l Emploi Juin 2012 Conseil Conseil PACTE NACRE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE 2016. Nom de l association. Adresse : 44800 SAINT HERBLAIN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE 2016. Nom de l association. Adresse : 44800 SAINT HERBLAIN MAIRIE DE SAINT-HERBLAIN Service de la vie associative et de l animation Tél. 02 28 25 22 64 - vie.associative@saint-herblain.fr DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE 2016 Nom de l association

Plus en détail

Les comptes de l année

Les comptes de l année Fondation Mouvement pour les Villages d Enfants Reconnue d utilité publique Les comptes de l année LE MOT DU TRÉSORIER Pour ce deuxième exercice en tant que Fondation, l année se présente sous le signe

Plus en détail

EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Face aux solutions recherchées par le gouvernement au regard des milliards de dettes sociales et fiscales accumulées dans les DOM

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

L Etat, Pôle Emploi et la Caisse des Dépôts vous vous accompagnent

L Etat, Pôle Emploi et la Caisse des Dépôts vous vous accompagnent L Etat, Pôle Emploi et la Caisse des Dépôts vous vous accompagnent Véronique BANSARD, DIRECCTE LR Unité Territoriale Hérault. Jean Charles HUBERT, Pôle Emploi Christine PUJOL NOEL, Caisse des dépôts Delphine

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises Région Haute-Normandie Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises 4 A savoir 5 Parcours simplifié 6 Diagnostic création 7 Coup de Pouce 8

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Orientations Budgétaires 2016

Orientations Budgétaires 2016 Conseil d'orientation et de Surveillance du 17 décembre 2015 Orientations Budgétaires 2016 «La tenue du débat d orientation budgétaire (DOB) est obligatoire dans les régions, les départements, les communes

Plus en détail

Dossier à compléter et à renvoyer avant le 17 janvier 2015 à la Maison des associations 997 avenue Jean Moulin 13880 Velaux

Dossier à compléter et à renvoyer avant le 17 janvier 2015 à la Maison des associations 997 avenue Jean Moulin 13880 Velaux DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 Dossier à compléter et à renvoyer avant le 17 janvier 2015 à la 997 avenue Jean Moulin 13880 Velaux Pièces à fournir obligatoirement par l association demandeuse Tout document/renseignement

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA... 3 II. L ACTIVITE EN 2013... 5 FORMATION... 6 1) LE BUDGET DU FAFCEA... 6 Les dépenses de formation par secteur en 2013... 8 A.

Plus en détail

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance AIDE AUX TRES PETITES ENTREPRISES J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance Vous devez déposer votre dossier avant de réaliser vos projets Comment remplir votre dossier de demande

Plus en détail

ENTREPRENDRE. Guide. des aides aux entreprises. Communauté de Communes de l île de Noirmoutier. Office de Tourisme

ENTREPRENDRE. Guide. des aides aux entreprises. Communauté de Communes de l île de Noirmoutier. Office de Tourisme Guide des aides aux entreprises Communauté de Communes de l île de Noirmoutier 2014 Office de Tourisme Guide des aides aux entreprises instruites par la Communauté de Communes de l île de Noirmoutier «MOCA»

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeurs/employés CDC Entreprises, en tant que société de gestion agréé AMF, est soumise au respect de la réglementation de l'autorité des Marchés

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FSE)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FSE) Page 1 Axe 2 - Renforcer la cohésion sociale et poursuivre l effort de qualification et de professionnalisation de la population active Service instructeur DIECCTE Dates agréments CLS 3 Juillet 2008 2

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

LA RÉGION FAVORISE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN CHAMPAGNE-ARDENNE

LA RÉGION FAVORISE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN CHAMPAGNE-ARDENNE LA RÉGION FAVORISE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN CHAMPAGNE-ARDENNE Près de 50 000 entreprises créées en Champagne-Ardenne depuis 2007. Favoriser la création d entreprises, une priorité de la Région Les

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION DU CONTRAT D APPUI AU DEVELOPPEMENT

CADRE D INTERVENTION DU CONTRAT D APPUI AU DEVELOPPEMENT CADRE D INTERVENTION DU CONTRAT D APPUI AU DEVELOPPEMENT Préambule Après un bilan de la politique régionale antérieure «Nouvelles Activités Nouveaux Services», en 2007, le nouveau cadre d intervention

Plus en détail

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 3C HAPITRE 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties 54 3 < L ÉVOLUTION MONÉTAIRE EN 2008 L ÉVOLUTION

Plus en détail

Le marché de la profession comptable

Le marché de la profession comptable DOSSIER Le marché de la profession comptable NOVEMbre 2010 Sic 290 15 DOSSIER Les perspectives de développement de la profession passent plus par l élargissement des missions aux clients actuels que par

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 1, place François MITTERRAND 90100 DELLE Tel : 03.84.36.66.66 Fax : 03.84.36.66.67 Date de remise : avant le 2 mars 2015 CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION : Dossier reçu le : N de dossier : DEMANDE DE SUBVENTION

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 A retourner avant le 31 janvier 2016 A adresser à Madame Le Maire personnellement Hôtel de Ville Service des Finances 7 place du Marché-au-Bois 44350 GUERANDE Nom

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT TPE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT TPE SOLUTIONS DE FINANCEMENT TPE GARANTIES BANCAIRES et PRET A TAUX ZERO Vous avez un projet de création, ou de reprise d entreprise, France Active vous accompagne pour financer votre projet dans de bonnes

Plus en détail

Faites-vous accompagner par Alsace Active dans votre recherche de financement bancaire!

Faites-vous accompagner par Alsace Active dans votre recherche de financement bancaire! CREATEURS REPRENEURS CHEFS D ENTREPRISE 0 Hejer, Esthéticienne à Mulhouse Faites-vous accompagner par Alsace Active dans votre recherche de financement bancaire! Sabine, Chapelière à Strasbourg Fabien,

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 CP 11-326 Affecte une autorisation d engagement de 100 000 prélevée sur le Chapitre 939 «Action économique» code fonctionnel 91 «Interventions économiques transversales»

Plus en détail

AIDES AU FONCTIONNEMENT DES SIAE

AIDES AU FONCTIONNEMENT DES SIAE DES AU FONCTIONNEMENT DES URSIEA - 68 avenue des Vosges 67000 STRASBOURG Tél : 03.90.22.12.72 ; Fax : 03.90.22.12.73 ; e-mail : accueil@ursiea.org site internet : www.ursiea.org Les aides au fonctionnement

Plus en détail

POLITIQUE JEUNESSE DEPARTEMENTALE «ACTIONS CITOYENNES» ------- DEMANDE DE SUBVENTION AU TITRE DE L ANNEE 2014

POLITIQUE JEUNESSE DEPARTEMENTALE «ACTIONS CITOYENNES» ------- DEMANDE DE SUBVENTION AU TITRE DE L ANNEE 2014 POLITIQUE JEUNESSE DEPARTEMENTALE «ACTIONS CITOYENNES» ------- DEMANDE DE SUBVENTION AU TITRE DE L ANNEE 2014 TITRE DE L ASSOCIATION Adresse du siège social. Numéro SIRET Code APE ou NAF : Téléphone E-mail

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE

PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE Annexe Conv GDXX/15 PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE Entre, La Communauté d Agglomération du Grand Dole Dont le siège est fixé Place de L Europe 39100 DOLE Représentée par son Président

Plus en détail

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE Entreprises et plateformes FRANCE INITIATIVE NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE La réussite des entreprises que nous aidons à naître Notre rôle : apporter un coup de pouce financier à ceux

Plus en détail

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations MIFE LOIRE SUD Dans le parcours de la création d entreprise, la MIFE Loire Sud se positionne

Plus en détail

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES VILLE DE LESTREM DOSSIER DE CANDIDATURE - Date de remise du dossier par la Ville :. - Date d accusé réception du

Plus en détail

Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté

Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté DEMANDE DE SUBVENTION Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté Dossier de demande de subvention www.midipyrenees.fr n CRITERES D OBTENTION DE LA SUBVENTION Objectifs : n Permettre la réalisation

Plus en détail

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Communiqué de presse Saint-Denis Le 19 février 2015 Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Dominique

Plus en détail