Stage d immersion en milieu industriel chez Renault Avtoframos

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stage d immersion en milieu industriel chez Renault Avtoframos"

Transcription

1 Stage d immersion en milieu industriel chez Renault Avtoframos Rapport réalisé par Lucie HACQ Promotion 2011 ENSTA ParisTech

2 Sommaire Introduction... 3 Présentation de l entreprise... 3 Renault Avtoframos... 3 L usine... 4 Les magasins de pièces de rechange (MPR)... 4 Missions Effectuées... 5 Présentation du service... 5 Mes tâches... 5 Observations... 7 Organisation du travail... 7 Différences culturelles... 8 Conclusion

3 Introduction J ai effectué mon stage d insertion en milieu industriel (SIMI) au sein de l entreprise Renault Avtoframos, située à Moscou. Apprenant le russe depuis huit ans, je souhaitais approfondir ma connaissance de la culture russe. J ai ainsi choisi de partir vivre et travailler en Russie pendant un mois. Qui est Renault Avtoframos? Quelles missions y ai-je réalisées? En quoi la vie professionnelle est-elle différente en Russie? Je commencerai par présenter Renault Avtoframos, avant de décrire ma fonction au sein de l entreprise. Je discuterai ensuite de l organisation du travail dans le service où j ai été affectée. Enfin, je m intéresserai aux différences culturelles entre la France et la Russie dans le monde de l entreprise. Présentation de l entreprise Renault Avtoframos Renault Avtoframos est une entreprise franco-russe, créée en 2000 par le groupe Renault Nissan et la mairie de Moscou, d où son nom, dérivé de «AUTOmobile-FRAnce- MOScou» Le constructeur automobile français détient aujourd hui 94,1 % des parts de l entreprise, contre 5,1% pour la ville de Moscou. L activité de Renault Avtoframos se décompose en deux branches : le secteur commercial et le secteur industriel. L activité commerciale est représentée par les 74 concessionnaires et les 94 points de vente Renault répartis dans 61 villes de Russie, de Kaliningrad à Vladivostok. L activité industrielle se déploie sur les deux pôles que sont l usine moscovite d une part et les deux magasins de pièces de rechange d autre part. En juin 2007, Renault Avtoframos employait au total personnes. 3

4 L usine L usine de Renault Avtoframos est située au sud-est de la capitale russe. Elle a une capacité de production de plus de véhicules par an et produit uniquement des Logan sous la marque Renault. Les magasins de pièces de rechange (MPR) C est dans l un de ces deux «Magasins de Pièces de Rechange» que j ai effectué mon stage. Les magasins de pièces de rechange sont chargés de préparer et d envoyer les commandes de pièces de rechange (ou pièces détachées) effectuées par les concessionnaires Renault de Russie, chaque MPR traitant avec une zone définie de la Russie. Le MPR où se déroulait mon stage est en charge de la zone regroupant les deux seules villes de Saint-Pétersbourg et Moscou, zone très dense en concessionnaires et revendeurs Renault, tandis que le deuxième magasin traite avec tout le reste de la Russie. Le MPR, dont la responsable, Natalia Kouprianova, est également ma tutrice, est organisé autour de trois pôles. Le premier pôle regroupe des assistants dont la mission consiste à gérer la base de données relative aux pièces détachées via le logiciel SAP : en particulier sa bonne mise à jour et sa compatibilité avec les bases de données des magasins de pièces détachées Renault du monde entier. Quant au deuxième pôle, c est l atelier en tant que tel, aussi appelé «la piste». C est là que les ouvriers préparent les commandes, supervisés par le chef de piste. Enfin c est le service «Relations Clients» (RCL) qui constitue le dernier pôle du MPR. Sa mission principale est de traiter les réclamations faites par les concessionnaires suite une livraison défectueuse ou incomplète. C est justement dans ce service que j ai été affectée au début de mon stage. 4

5 Missions Effectuées Présentation du service A mon arrivée, j ai été affectée au service «Relations Clients» (RCL). Ce service compte six personnes : un homme et cinq femmes, dont Svetlana Grichina, la responsable. C est elle qui me confiera les missions à réaliser tout au long de mon stage. Ils forment ainsi une équipe âgée entre 23 et 35 ans. Géographiquement, l espace de travail se résume à un «open space» partagé avec les quatre employés détachés du service technique chargés de répondre au plan technique aux questions relatives aux réclamation. Ce grand bureau comme une plateforme est aussi un lieu de passage : de l entrée de bâtiment, il dessert l atelier de pièces détachées ainsi qu un deuxième «open space», cependant des paravents sont installés pour garantir une certaine tranquillité de travail aux employés. Chaque employé arrive autour de 9h et repart à 18h (17h le vendredi) et bénéficie d une pause-déjeuner de 45 minutes. Il n existe aucun système de pointage, mais la structure d «open space» implique un contrôle permanent de la ponctualité par les employés eux-mêmes : tout le monde sait qui arrive en retard et qui part en avance. La répartition des tâches est faite comme suit : à chaque employé est affecté un ou plusieurs points de vente ou concessionnaires, dont il doit traiter les suites des commandes à travers factures et/ou réclamations. Mes tâches La première partie de mon stage a été consacrée à des missions de classement et d archivage. Svetlana m a d abord confié une très grosse pile de réclamations datant de l année 2008 pour continuer et terminer l ébauche d archivage. Ces réclamations sont numérotées dans l ordre chronologique de réception, soit, pour cette année, du numéro 1 et au numéro Elles sont toutes dans le désordre, la réclamation n 8 côtoyant la 5

6 réclamation n 4352 par exemple. J ai d abord effectué un pré-tri à partir du chiffre des milliers, puis à partir du chiffre des centaines, pour aboutir au tri final des formulaires par ordre croissant au sein de chaque centaine. Il m a fallu ensuite perforer chaque formulaire, parfois épais d une dizaine de pages de photos de pièces défectueuses, avant de pouvoir les insérer en bonne place, dans l ordre chronologique, au sein de classeurs pouvant contenir 100 réclamations chacun. Une fois cette mission accomplie, ma responsable m a confié la tâche d inventorier ces mêmes classeurs, ainsi que ceux de l année en cours. Ainsi, pour chacun des 50 classeurs, j ai créé un tableau Excel contenant les numéros des réclamations sensées y être rangées. J ai ensuite parcouru chacun des classeurs, notant en face de chaque numéro de réclamation si le formulaire lui correspondant se trouvait bien à sa place ou non. J ai enfin imprimé chacun des tableaux, afin de créer pour chaque classeur un index, facilitant ainsi la recherche d archives de réclamations. Cet inventaire m a permis également de corriger les erreurs d archivage commises avant mon arrivée. Ces deux missions d archivages ont constitué les deux premières semaines de mon stage. La deuxième partie de mon stage a été consacrée au suivi des factures relatives aux commandes effectuées par les concessionnaires. Les différentes pièces détachées étant fabriquées dans le monde entier, des Etats-Unis à Taiwan en passant par la France et la Roumanie, sur chaque facture est indiqué un numéro de déclaration en douane correspondant à chaque pièce importée. Ma tâcha a été de reprendre chaque facture erronée, soit pour y inscrire le numéro de déclaration en douane manquant, soit pour le corriger. Pour ce faire, j ai dû apprendre à utiliser le logiciel SAP, à partir duquel sont éditées les factures. A travers cette mission, j ai eu accès à plus de responsabilités au sein du service «Relations Clients». La validité des numéros de douanes mentionnés sur les factures étant essentielle à la légalité des factures éditées par le magasin de pièces détachées, l absence de suivi ou une erreur dans les corrections pouvait s avérer lourde de conséquences au plan juridique. 6

7 Observations Organisation du travail Ce stage m a permis de réfléchir sur la manière dont un manager peut organiser ses missions et celles de ses collaborateurs. Dans le service où j ai effectué mon stage, ce sont des problèmes tels que l accumulation des réclamations à archiver (parfois vieilles d un an et demi) et le retard pris dans la correction des factures qui m ont amenée à réfléchir aux questions d efficacité dans l organisation du travail. En effet, sans l embauche d un stagiaire, combien de temps encore une réclamation faite en février 2008 aurait dû attendre au milieu d une pile, sur le coin d un bureau? A quelle date l archivage des formulaires de l année précédente aurait-il été terminé? Si faire attendre le classement et l archivage des réclamations est problématique à l échelle du service «Relations Clients» (notamment perte de temps dans la recherche des documents), le retard pris sur l édition des factures, et donc sur le paiement de celles-ci, pose problème plus globalement au niveau de l entreprise, particulièrement en période de crise telle que Renault la connaît également en Russie actuellement. Ce problème d organisation est d autant plus surprenant qu il paraît être aisé à traiter : si les moyens sont donnés à chaque employé d allouer un peu de son temps de travail hebdomadaire au classement et à l archivage des réclamations traitées d une part et à la correction des factures éditées dans la semaine d autre part ; si ces tâches sont valorisées au même titre que les autre ; si elles entrent dans les objectifs fixés à chaque employé, alors tant de retard ne sera pas accumulé dans la gestion des factures et des réclamations. Ceci permettra alors par exemple de raccourcir les délais de facturation et rendra plus aisée la mise en place d une base de données sur les réclamations les plus fréquentes sur la base des archives. L organisation du service m a paru défaillante à un autre point de vue : ma venue comme stagiaire n avait semble-t-il pas été préparée. Cela a été assez lourd de conséquences puisque j ai été, tout au long de ce mois, sous-employée, mon rôle se bornant à effectuer des tâches disparates d archivage et de saisie de données. Pourtant, en préparant l arrivée d un stagiaire, en élaborant un programme de tâches à lui confier, le 7

8 service aurait pu profiter de ressources supplémentaires dans un contexte où chaque employé est régulièrement débordé. Les tâches m ont donc été attribuées au coup par coup, et la réponse à ma question récurrente «что можно делать?» («Que puis-je faire?») a trop souvent été «отдыхай немножко», c est-à-dire «Repose-toi un peu». Ainsi, j aurais pu expérimenter des périodes d inactivité parfois longues, comme le jour où, m étant acquittée des tâches qui m incombaient dès 14 heures, ma responsable m a proposé d attendre tout simplement l heure réglementaire de sortie, soit 18 heures, si je n avais saisi cette «opportunité» pour m intéresser à l intranet de Renault et découvrir l organisation de l entreprise, depuis les règles d attribution des bonus, en passant par les frais couverts par la mutuelle d entreprise des employés en Russie, jusqu au système de stimulation de l innovation Après avoir consulté l intranet à plusieurs reprises, en l absence de tâches à effectuer, j ai pris la décision de gérer l inactivité en me consacrant à la lecture en russe d un guide de Moscou prêté par une collègue puis à celle de «Война и Мир» («La Guerre et la Paix»). Dans ce contexte d «open space», j ai dû bien entendu faire face au regard de mes collègues, souvent débordés de travail et m interroge sur le comportement qu adopterait Natalia Kouprianova, ma tutrice, responsable du MPR, voyant sa stagiaire en train de lire. Cela me renvoie inévitablement à mon statut, non seulement de stagiaire, mais surtout de Française, en Russie, dans une entreprise française. Différences culturelles Avec ce stage, j ai pu découvrir la culture et le mode de vie russes de l intérieur, jusque dans la sphère professionnelle. Ayant déjà connu une expérience professionnelle en France, en tant qu employée dans un cabinet d audit, j ai pu identifier des spécificités aussi bien dans la façon de travailler que dans les relations entre les individus dans le monde de l entreprise. J ai tout d abord été étonnée de l absence de pauses dans la journée de travail, en dehors du déjeuner. Pas de pause café : chacun boit son thé ou son café à son bureau, en silence, alors qu une salle de détente, avec canapés et distributeurs de boissons est à 8

9 disposition des salariés. Il règne une atmosphère de calme et de silence bien que nous soyons en «open space» et que celui-ci soit également un lieu de passage, notamment pour les ouvriers de l atelier. Les conversations personnelles sont rares pendant la journée de travail et sont se limitent à la courte pause-déjeuner. Pour autant, l ambiance qui règne dans l entreprise est très amicale. Les relations sont cordiales. Le tutoiement est de rigueur pour tous et chacun s adresse à l autre par son diminutif. Il faut savoir qu en Russie, un diminutif à chaque prénom correspond. Ainsi, chaque employé du «Services Clients» s adresse à ses collègues aussi bien qu à la directrice du MPR en la tutoyant et l appelant par son diminutif. Cela peut donner lieu parfois à des plaisanteries. Ainsi un ouvrier de l atelier est-il un jour arrivé au RCL, tendant un document, en disant «Pour Natacha de la part de Natacha» ; il fallait comprendre «Pour Natalia Koriakina, employée du RCL, de la part Natalia Kouprianova, responsable du MPR». Au début de mon stage, outre l inconfort lié à la langue, trouver ma place dans cet univers, à la fois si chaleureux et pourtant si silencieux, au sein d une culture différente, n a pas été aisé. Je n ai pas su immédiatement tutoyer mes collègues, ni engager la discussion avec eux pendant les périodes de travail. La tâche ne m a pas été facilitée car mon statut de stagiaire ne me permettait pas de prendre mes repas aux mêmes horaires que mes collègues du RCL. Cependant le contact s est noué quand, après quelques jours, Natacha, ma voisine de bureau, a remarqué que je m exprimais facilement en russe. J ai alors découvert qu elle parlait couramment français. A partir de ce moment, nous avons noué une réelle relation, au point qu elle a mobilisé plusieurs de ses collègues pour organiser des excursions dans Moscou, des repas au restaurant, des soirées familiales. Ces relations privilégiées m ont amenée à comparer les hospitalités russe et française. En synthèse, je remarque que le Français est d un abord sympathique et mais reste superficiel dans la relation, tandis que le Russe, d abord distant, développe une relation plus profonde et chaleureuse. 9

10 Conclusion Cette expérience en Russie m a finalement beaucoup apporté. Si je n ai pas appris sur le travail dans le milieu industriel en tant que tel (usine ou atelier), ce stage a été très enrichissant sur le point de vue humain. J ai pu observer et analyser l organisation d un service, ce qui m a convaincue de l importance de la gestion d une équipe. En outre, en me liant d amitié avec mes collègues, j ai pu découvrir la culture et le mode de vie russes de l intérieur. Je tire un bilan très positif de ce stage et j espère avoir à nouveau l occasion de travailler en Russie, ou en collaboration avec la Russie. 10

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 I- Présentation de l entreprise A. Fonction B. Caractéristiques C. Tuteurs du stage II- Carnet de bord A. Horaires B. Activités III-Travaux A. Fiches de crédits à marge

Plus en détail

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon)

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) 12/06/2013 Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) Coop alternatives 47, rue de la Garde 69005 Lyon - 06 48 03 74 14 - contact@coop-alternatives.fr This document

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Trouver le stagiaire. qu il vous faut

Trouver le stagiaire. qu il vous faut Trouver le stagiaire qu il vous faut Septembre 2008 Vous souhaitez accueillir un étudiant en stage dans votre entreprise. Le stage s inscrit dans un projet pédagogique et a donc essentiellement pour finalité

Plus en détail

présente Métro, boulot, dodo enquête sur la vie de bureau

présente Métro, boulot, dodo enquête sur la vie de bureau présente Métro, boulot, dodo enquête sur la vie de bureau Septembre 2014 Avant-propos Avec la tertiarisation de l économie et des emplois, notre activité professionnelle se déroule de plus en plus souvent

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle

Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle De nombreux archivistes se sont déjà interrogés sur la manière d organiser un stage en archives pour des

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

Les jeunes seront accompagnés personnellement dans toutes leurs démarches pendant une durée de 3 mois

Les jeunes seront accompagnés personnellement dans toutes leurs démarches pendant une durée de 3 mois 1) Présentation du dispositif : Accompagner les jeunes NEET vers et dans l emploi Proposer un parcours d accompagnement renforcé, proposer une solution d emploi, de stage, de formation ou d apprentissage

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

ADMINISTRATION Réf : REG 001 REGLEMENT INTERNE

ADMINISTRATION Réf : REG 001 REGLEMENT INTERNE ADMINISTRATION Réf : REG 001 REGLEMENT INTERNE Version : 3.1 Date : 05.01.2010 Page : 1 / 6 1. HORAIRE ET TEMPS DE TRAVAIL 1.1. Durée du travail Chaque stagiaire est tenu de respecter la durée normale

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

INSTITUT LIMAYRAC. enseignement supérieur Toulouse. Vincent de Prato BTS Informatique de Gestion. Option Administrateur de Réseaux Locaux

INSTITUT LIMAYRAC. enseignement supérieur Toulouse. Vincent de Prato BTS Informatique de Gestion. Option Administrateur de Réseaux Locaux INSTITUT LIMAYRAC enseignement supérieur Toulouse Vincent de Prato BTS Informatique de Gestion Option Administrateur de Réseaux Locaux Note de Synthèse Vincent de Prato BTS Informatique de Gestion 2009

Plus en détail

5231 Comptabilité. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05

5231 Comptabilité. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 5231 Comptabilité Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain

PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain PROSPECTION R.C.P.A. Principe de prospection du R.C.P.A. 1. Prise de RDV par téléphone 2. RDV Terrain PROSPECTION TELEPHONIQUE POUR PRISE RDV Barrage secrétaire Interlocuteur PREPARATION DU RDV Etape 1

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE STAGE

LIVRET DE SUIVI DE STAGE Lycée Professionnel Pierre MENDES FRANCE BRUAY BARLIN 3ième Préparatoire aux Formations Professionnelles PÉRIODES DE DECOUVERTE EN MILIEU PROFESSIONNEL LYCÉE PIERRE MENDES FRANCE Rue de Saint-OMER 62700

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Etude de cas «H» Doc Stagiaire Version 2

Etude de cas «H» Doc Stagiaire Version 2 Référentiel d activités et de compétences : Assurer la maintenance du parc informatique de l entreprise Assurer le support technique auprès des utilisateurs de l entreprise Participer à l évolution du

Plus en détail

Evelina NASONOVA. Introduction :

Evelina NASONOVA. Introduction : MEMOIRE SCHEMA DIRECTEUR DEVELOPPEMENT DURABLE POUR UNE USINE RENAULT DANS LE MONDE SOUTENU LE 21 NOVEMBRE 2006 A L ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES Evelina NASONOVA Ce travail a été réalisé au sein

Plus en détail

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Mieux gérer le personnel 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Améliorer la gestion du personnel et obtenir des résultats financiers en contrôlant le trafic

Plus en détail

STAGE DE FORMATION ET DE RECYCLAGE SUR LES TECHNIQUES DOCUMENTAIRES ET LA GESTION ELECTRONIQUE DES DOCUMENTS. Organisé par

STAGE DE FORMATION ET DE RECYCLAGE SUR LES TECHNIQUES DOCUMENTAIRES ET LA GESTION ELECTRONIQUE DES DOCUMENTS. Organisé par NOM DE VOTRE INSTITUTION (Logo de l institution) STAGE DE FORMATION ET DE RECYCLAGE SUR LES TECHNIQUES DOCUMENTAIRES ET LA GESTION ELECTRONIQUE DES DOCUMENTS Organisé par L Association Francophone des

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

La société Figures Libres - agence de communication - lance ipaoo.fr, générateur de site internet professionnel.

La société Figures Libres - agence de communication - lance ipaoo.fr, générateur de site internet professionnel. La société Figures Libres - agence de communication - lance ipaoo.fr, générateur de site internet professionnel. ipaoo.fr est un service en ligne qui permet aux entrepreneurs, auto-entrepreneurs, TPE,

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

TD3 - Facturation avec archivage automatisé

TD3 - Facturation avec archivage automatisé TD3 - Facturation avec archivage automatisé Objectifs Insérer les formules nécessaires aux calculs d une facture. Créer une macro- commande avec l enregistreur de macros et l affecter à un bouton. Utiliser

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Guide de stage. Nom... Prénom... Classe...

Guide de stage. Nom... Prénom... Classe... Guide de stage Nom... Prénom... Classe... Direction de l instruction publiue, de la culture et du sport DICS Direktion für Erziehung, Kultur und Sport EKSD Guide de stage Qu est-ce ue le guide de stage?

Plus en détail

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Ce qu il est bon de savoir concernant le bureau d idées 2 Une excellente idée: le bureau d idées 4 Le bureau d idées: des enfants

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014

En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 Editorial Editorial Par François PAULUS (1989), Président du Jury Quand vous lirez ces lignes nous serons en avril 2014, et

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION Sommaire 1. le produit... 3 001. ombri solar... 6 002. e-borneo... 8 003. l app mobile... 9 2.La communication..10 001. site internet... 11 002. mailing... 12 003. article de presse..13

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Corrigé : Enquête terrain : La communication interne

Corrigé : Enquête terrain : La communication interne Corrigé : Enquête terrain : La communication interne Source : Entretien du XX/12/13 avec Mme D. de l entreprise EDF réalisé par Ludivine Moi : Bonjour Madame, j'aurais quelques questions à vous poser dans

Plus en détail

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation Le mardi 1 er, mercredi 2 et jeudi 3 juillet 2014 de 9h30 à 16h30 au Centre culturel Le

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011

PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011 PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011 14e Convention du 16 juin 2011 Catégorie 1. Activité conviviale LIPDUB du service Télévente du groupe Descriptif : Réalisation d un clip musical mettant en scène les

Plus en détail

Des formations langues. qui vous parlent. www.formation-cci.fr

Des formations langues. qui vous parlent. www.formation-cci.fr Des formations langues qui vous parlent www.formation-cci.fr Un «coup de pouce» à mon évolution professionnelle L apprentissage d une langue étrangère est un excellent moyen de progresser professionnellement,

Plus en détail

IMA promotion 2009. Rapport de stage de première année. Stage industriel au Crédit du Nord

IMA promotion 2009. Rapport de stage de première année. Stage industriel au Crédit du Nord DUBRULLE Alain ENSEEIHT IMA promotion 2009 Rapport de stage de première année Stage industriel au Crédit du Nord Sommaire Présentation de l entreprise Le Crédit du Nord 3 La Direction des Systèmes d'information

Plus en détail

Nom Prénom :... Mon livret de stage

Nom Prénom :... Mon livret de stage Nom Prénom :..... Mon livret de stage 1. Présentation Tuteur de stage : NOM et Prénom: Fonctions dans l entreprise : Téléphone et poste : Stagiaire NOM et Prénom : Né(e) le : Stage effectué du au Professeur

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Gaspard Elise Rapport de fin de séjour J ai effectué mon année 2014/2015 en échange aux Pays Bas à Arnhem à Han Business School pour un DUETI International Business and Management. a) Vie pratique : Logement

Plus en détail

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION APRÈS LA FORMATION 2.3. APRÈS LA FORMATION Lorsque la formation est terminée, l organisation doit finalement s assurer que l apprenant puisse utiliser de manière concrète les nouveaux apprentissages. Cette

Plus en détail

QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE

QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE 1 QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE 4 BIS RUE DE PARIS 94470 BOISSY ST LEGER 01 45 95 42 47 moniqueprudet@aol.com 2 MA GENESE : Je suis devenue assistante sociale non par

Plus en détail

A2I. Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon ESPACE EMPLOI

A2I. Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon ESPACE EMPLOI A2I Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon ESPACE EMPLOI PRESENTATION L espace emploi est accessible sur le site aux visiteurs et ingénieurs identifiés à partir du menu gauche, ou du raccourci

Plus en détail

Lignes directrices relatives au café de connaissances

Lignes directrices relatives au café de connaissances Lignes directrices relatives au café de connaissances 1) Qu est-ce qu un café de connaissances? Un café de connaissances est un processus de conversation. C est une méthodologie innovante mais simple pour

Plus en détail

Monsieur le Préfet, j ai porté une grande attention sur le chapitre relatif à la sauvegarde de l emploi et au développement économique.

Monsieur le Préfet, j ai porté une grande attention sur le chapitre relatif à la sauvegarde de l emploi et au développement économique. Question de M. Michel PETIT, Conseiller Général du canton de Beaumetz-les-Loges, Président du groupe Union@ction.62, à M. Denis ROBIN, Préfet du Pas-de-Calais, sur les mesures en matière de soutien à l

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

Programme de Formation Open Office Base Fonctions avancées

Programme de Formation Open Office Base Fonctions avancées ENVIRONNEMENT GÉNÉRALITÉS Lancer Microsoft Excel 2010 Quitter Microsoft Excel 2010 Découvrir la fenêtre de l'application Excel 2010 Découvrir la fenêtre du classeur Utiliser le ruban Découvrir l'onglet

Plus en détail

UN MBA POUR QUI, POURQUOI?

UN MBA POUR QUI, POURQUOI? PARTIE 1 UN MBA POUR QUI, POURQUOI? L e MBA est une formation connue et reconnue dans le monde entier. Cependant, l appellation MBA n est pas un label déposé. Conséquence : l univers des MBA est un monde

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES

PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES VOTRE ENFANT APPREND À : FAIRE DES CHOIX SELON LES BESOINS ET LES DÉSIRS D UN GROUPE RÉALISER UN PROJET COMMUN EN COOPÉRATION PARTAGER

Plus en détail

LA PRODUCTIVITÉ. Aujourd hui, la recherche de gain de productivité dans les entreprises est incontournable.

LA PRODUCTIVITÉ. Aujourd hui, la recherche de gain de productivité dans les entreprises est incontournable. LA PRODUCTIVITÉ Aujourd hui, la recherche de gain de productivité dans les entreprises est incontournable. LA PRODUCTIVITÉ Dans le contexte économique actuel, la recherche de gain de productivité dans

Plus en détail

Perfectionnez vos ventes en formation linguistique

Perfectionnez vos ventes en formation linguistique Perfectionnez vos ventes en formation linguistique public Responsables commerciaux, commerciaux conseillers expérimentés et directeurs généraux des organismes de formation professionnelle en langues étrangères.

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE par MERIH ILKEM ZIHNIOGLU. RAPPORT de STAGE. Faculté de Sciences Economiques et Gestion de l entreprise

RAPPORT DE STAGE par MERIH ILKEM ZIHNIOGLU. RAPPORT de STAGE. Faculté de Sciences Economiques et Gestion de l entreprise RAPPORT de STAGE Faculté de Sciences Economiques et Gestion de l entreprise Master I Finance Préparé par : Merih Ilkem Zihnioglu Numéro d étudiant : 2099875 Titre attaché : -ASSISTANT AU DEPARTEMENT DE

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

au stage d information professionnelle

au stage d information professionnelle Service de l orientation professionnelle et de la formation des adultes SOPFA Amt für Berufsberatung und Erwachsenenbildung BEA Nom, prénom :... Classe :... Document de préparation au stage d information

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Contrat de maintenance préventive pour tambours moteurs industriels

Contrat de maintenance préventive pour tambours moteurs industriels Contrat de maintenance préventive pour tambours moteurs industriels Contrat de maintenance (au minimum 2 visites en deux ans) Par le présent document, Interroll s engage à fournir un service de maintenance

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE 1 DESCRIPTION DE L ACTION PRESENTATION DE L ACTION Intitulé de l action Date prévisionnelle de début de l action Date prévisionnelle de fin de l action Organisme de formation Nom

Plus en détail

COLLEGE VAN GOGH 2014 2015

COLLEGE VAN GOGH 2014 2015 COLLEGE VAN GOGH 2014 2015 LE RAPPORT DE STAGE Un rapport de stage est un document écrit qui rend compte de votre expérience personnelle et de vos découvertes au cours de la semaine de stage passée en

Plus en détail

Cher / Chère BFRP. Registre International «Fondation Bach»

Cher / Chère BFRP. Registre International «Fondation Bach» Cher / Chère BFRP Registre International «Fondation Bach» Afin de renouveler votre inscription et confirmer ainsi votre statut de Bach Foundation Registered Practitioner (BFRP), pourriez-vous compléter

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

Construire un tableau de bord par Marc Maisonneuve

Construire un tableau de bord par Marc Maisonneuve Construire un tableau de bord par Marc Maisonneuve Le tableau de bord On peut le définir comme la présentation synoptique d indicateurs relatifs au suivi d une bibliothèque, d un projet, d un service.

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe :

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe : STAGE DE DECOUVERTE 3 ème 9 rue Bara 08700 NOUZONVILLE Collège Jean Rogissart - Nouzonville STAGIAIRE Nom : Prénom : Classe : ENTREPRISE NOM de L ENTREPRISE : ADRESSE : Dates du stage : du.. au. OBJECTIFS

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

Du 16 au 20 mars 2015

Du 16 au 20 mars 2015 1 avenue Charles Gounod BP 14 76380 Canteleu cedex Téléphone : 02 35 36 28 80 Fax : 02 32 83 33 65 Mél. Ce.0762089h@ac-rouen.fr Site Internet www.ac-rouen.fr/colleges/gounod/ Personne à contacter en cas

Plus en détail

PRENOM NOM DE L ENTREPRISE DATE DU STAGE METIER

PRENOM NOM DE L ENTREPRISE DATE DU STAGE METIER NOM DATE DU STAGE METIER PRENOM NOM DE L ENTREPRISE L ENTREPRISE L ENTREPRISE Dates du stage :... Nom de l entreprise :.. Adresse de l entreprise :...... Que fait-on dans cette entreprise?. Combien de

Plus en détail

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

Centre Européen des Consommateurs GIE 55, rue des Bruyères L-1274 Howald Grand-Duché de Luxembourg

Centre Européen des Consommateurs GIE 55, rue des Bruyères L-1274 Howald Grand-Duché de Luxembourg Centre Européen des Consommateurs GIE 55, rue des Bruyères L-1274 Howald Grand-Duché de Luxembourg Téléphone : +352 26 84 64-1 Fax : +352 26 84 57 61 E-mail : info@cecluxembourg.lu Website : www.cecluxembourg.lu

Plus en détail

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui Classe de première professionnelle opasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfg

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui Classe de première professionnelle opasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfg qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq Période de formation en entreprise wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU ETINCELLE RESEAU ETINCELLE

Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU ETINCELLE RESEAU ETINCELLE Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU 1 1. Le Constat En France chaque année, 230.000 jeunes sortent du système scolaire sans diplôme ni qualification Le taux de chômage des actifs

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Paola Biancardi Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Le CVE de Grattapaille dans lequel je travaille comme directrice, se trouve dans les hauts de Lausanne et regroupe deux sites : la Nurserie Sous-Bois

Plus en détail

Interprétation de la norme ISO 9001 au regard de la philosophie de Deming

Interprétation de la norme ISO 9001 au regard de la philosophie de Deming Interprétation de la norme ISO 9001 au regard de la philosophie de Deming Conférence de Jean-Marie Gogue Le terme assurance de la qualité est apparu aux Etats-Unis après la seconde guerre mondiale. Il

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Foire aux Questions Salariés. Avec les e-documents, votre boîte aux lettres se met au vert!

Foire aux Questions Salariés. Avec les e-documents, votre boîte aux lettres se met au vert! Avec les e-documents, votre boîte aux lettres se met au vert! Foire aux Questions Salariés BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / épargne / services financiers spécialisés Foire aux Questions Salariés Vos questions

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Sommaire. 1. Présentation générale de l entreprise 1

Sommaire. 1. Présentation générale de l entreprise 1 Sommaire Pages 1. Présentation générale de l entreprise 1 A- La Banque De France......1 B- Son régime d assurance maladie : la Caisse de Prévoyance Maladie...1 Organigramme...... 2 - Le système d information

Plus en détail

Bourse EXPLORA Sup. Rapport de fin de séjour

Bourse EXPLORA Sup. Rapport de fin de séjour Laura Poulain Etudiante à ESCPE Lyon Année scolaire 2010/2011 Bourse EXPLORA Sup Rapport de fin de séjour Stage d élève ingénieur chez INERGY Automotive Systems Bruxelles-Belgique 1- Vie pratique Logement

Plus en détail

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique améliore la performance globale Des processus automatisés Travail isolé ou processus de groupe : où en êtes-vous? Le travail en équipe a toujours

Plus en détail

Programme national d assurance responsabilité professionnelle secondaire. Questions et réponses

Programme national d assurance responsabilité professionnelle secondaire. Questions et réponses Version de mars 2015 Programme national d assurance responsabilité professionnelle secondaire Questions et réponses Q. Pour quelles raisons a-t-on établi ce programme? R. Partout au Canada, la responsabilité

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

Sommaire. BilanStat manuel de présentation et d utilisation Page 2

Sommaire. BilanStat manuel de présentation et d utilisation Page 2 BilanStat-Audit Sommaire Présentation... 3 Chapitre 0 : Gestion des bases de données... 5 Chapitre 0 : Gestion des missions... 12 Chapitre 1 : Eléments généraux... 17 Chapitre 2 : Capitaux propres... 28

Plus en détail

Comment générer des revenus en Affiliation

Comment générer des revenus en Affiliation Comment générer des revenus en Affiliation Apprenez comment vous créer un système pour faire de l argent sur Internet Version 6 Programme Affiliation Entreprise Nexika Inc www.marketing-affiliation.com

Plus en détail

Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité

Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité 1 Enquête Entreprise Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité L objectif de ce plan de déplacements? Apporter aux salariés et

Plus en détail