Bulletin Municipal 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bulletin Municipal 2013"

Transcription

1 Bulletin Municipal 2013

2 Ce nouveau bulletin municipal vient, ce mois de mai, en lieu et place des habituels «Eteaux en Bref» dont les parutions semestrielles vous informent sur l essentiel de la vie communale courante, sans pour autant entrer dans la précision. Ce sera principalement l objet de ce présent bulletin que d exposer plus en détail quelques thèmes d importance concernant notre collectivité. Le grand «chantier» de révision de notre Plan d Occupation des Sols va entrer dans sa phase finale. Le projet de Plan Local d Urbanisme est actuellement aux mains des différents services des Personnes Publiques Associées qui, dans les 3 mois, feront part de leurs remarques et avis, à intégrer au document, avant enquête publique. L élaboration d un tel document impose le respect des lois Grenelle et Solidarité Renouvellement Urbain, de la Directive Territoriale des Alpes du Nord, du Schéma de Cohérence Territoriale et du Programme Local de l Habitat du Pays Rochois, entre autres préconisations. Limitation de la consommation d espace, densification, urbanisation dans les «enveloppes urbaines» proches des services et des futurs transports collectifs, solidarité en terme de logements, respect de la biodiversité, sont autant d éléments légalement incontournables, qui ont fixé le cap à tenir. Vos élus ont fait le choix d un développement harmonieux, équilibré, maîtrisé, «lissé» dans le temps, qui respecte le cadre de vie et l intérêt général de la collectivité. Nos équipements publics (voirie, réseaux, bâtiments ) peuvent dans l ensemble absorber une augmentation de la population, à condition qu elle soit contenue. Afin de conserver le dynamisme et l attractivité de notre territoire rural, le confortement des hameaux sera assuré au sein de leur enveloppe urbaine existante. Notre présence au sein du Pôle Principal La Roche-Amancy-Eteaux qui se dessine inexorablement, induit un développement logiquement situé à proximité de La Roche-sur-Foron. Il aura pour incidence une densification, un aménagement du secteur Chef-lieu répondant ainsi aux besoins de proximité et à l objectif de créer du lien social pour tous. La construction de 17 logements aidés, de 2 arcades commerciales ou de service et de la micro-crèche communale en est d ores et déjà la première étape. L année 2013 sera consacrée aux différentes études et démarches administratives de ce projet dont la maîtrise d ouvrage est assurée par Haute-Savoie Habitat, pour une pose de la première pierre début Afin de garantir à terme la possibilité de son développement, la réalisation de ses futurs équipements publics, une collectivité se doit avant tout de maîtriser le foncier en secteurs à enjeux forts. Début 2012, la commune a fait l acquisition foncière de m 2 au Chef-lieu pour un montant de L Etablissement Public Foncier en assure le portage financier pendant 10 ans. L adhésion à cet organisme nous a permis d être réactifs et de saisir l opportunité offerte à un moment où les financements bancaires étaient très restreints. Une subvention de la région Rhône-Alpes, à hauteur de 10 % est venue atténuer cet investissement. Ces principaux points, et bien d autres, seront repris plus en détail dans ce bulletin : il est de notre devoir de vous tenir informés de la vie de notre commune. Eteaux, tout comme l ensemble du Pays Rochois, est situé au cœur d un territoire attractif, où la «pression» est forte. Vos élus comprennent et saisissent les changements et évolutions que nous vivons chaque jour et sont à même d anticiper les choix qui font qu Eteaux s oriente en toute sérénité vers l avenir. François Rosset

3 Finances... p. 4 Urbanisme et aménagement du territoire... p. 5-7 Voirie... p Equipements publics Cimetière... p. 13 WC publics... p. 14 Diagnostic développement durable... p Skatepark... p. 15 Salle des associations... p. 16 Logement... p. 17 Animation - Communication... p Bibliothèque - Médiathèque... p. 22 Vie scolaire... p Environnement - Cadre de vie Fleurissement... p. 26 Charte du Plateau des Bornes... p. 27 Environnement... p PPA... p. 30 Prioriterre - Habiter mieux... p. 31 Intercommunalité SIVU de CERF... p. 32 Espace Nautique des Foron... p. 33 Infos diverses... p. 34 Etat civil... p. 35 Comité de rédaction : Le Conseil Municipal Mise en page et impression : Imprimerie Uberti-Jourdan

4 RÉGRESSION DE LA DETTE S il est un thème qui régulièrement fait l actualité, renforcé par la crise et l endettement de l Etat, c est bien celui des finances publiques. L obligation de voter les budgets en équilibre, l absence de prêts dits «toxiques», la maîtrise des frais de fonctionnement, le financement de nos derniers investissements sur fonds propres, l ensemble de ces différents points nous permettent de constater que nos finances sont saines et offrent ainsi de nouvelles possibilités d emprunts au bénéfice de réalisations conséquentes Comme indiqué dans l éditorial, l acquisition foncière au Chef-lieu ( de frais) portée par l EPF sur 10 ans, va représenter un remboursement de capital annuel constant de L agrandissement du cimetière sera la principale réalisation 2013, pour un montant estimé à La consultation des entreprises est lancée. Les besoins de cet équipement public particulier, doivent eux aussi être anticipés, en fonction de l augmentation de la population. Compte tenu de sa très longue durée d utilisation, vos élus ont souhaité recourir partiellement à l emprunt. Après négociations auprès des banques, un prêt de sur 15 ans a été obtenu ; le solde sera réalisé par autofinancement. L amortissement annuel de notre dette avoisine jusqu en 2017 pour diminuer de 40 % au delà. Ces montants sont largement supportables par nos finances et laissent encore de la possibilité d emprunts pour le futur, si besoin est. Parallèlement, il faut anticiper des hausses programmées sur certains postes de fonctionnement dans les années à venir : la contribution annuelle au Fond de Péréquation Communale et Intercom munale (FPIC) devrait pratiquement décupler d ici 2017 (passant de à selon les estimations), les nouveaux rythmes scolaires qui seront mis en place à la rentrée 2014 à Eteaux, engendreront la prise en charge financière d agents par la commune à hauteur de 3 heures hebdomadaires par classe, le prix des énergies est annoncé en forte hausse. L ensemble de ces derniers éléments font qu il est essentiel de gérer nos finances avec la plus grande rigueur, afin de faire face à l ensemble des dépenses et investissements, en conservant une pression fiscale communale des plus raisonnables. VOUS ÊTES FRONTALIERS, RÉSIDENTS SUISSES OU DOUBLES NATIONAUX? Au titre de la rétrocession des fonds transfrontaliers versés par le Canton de Genève, le département de la Haute-Savoie reçoit 3,5 % de la masse salariale des personnes employées dans les entreprises du Canton et résidant dans le département. Le département procède ensuite à une répartition entre les différentes communes au prorata du nombre de frontaliers, résidents suisse et double nationaux recensés. Afin que notre commune puisse en bénéficier, nous vous remercions de bien vouloir vous faire connaître auprès de la mairie avant le 31 juillet 2013, date à laquelle votre commune réactualise la liste ouvrant le bénéfice de cette dotation. Ce recensement demeure confidentiel et n a aucune incidence fiscale sur votre revenu et votre imposition. TAUX D IMPOSITION DE LA COMMUNE D ETEAUX Taux Taux moyen Taux moyen Impôts Eteaux 2013 Haute-Savoie 2011 national 2011 (derniers chiffres connus) (derniers chiffres connus) Taxe d habitation % % % Taxe foncière bâtie 5.67 % % % Taxe foncière non bâtie % % % Les taux communaux ont été reconduits à l identique depuis BULLETIN MUNICIPAL 2013

5 Evolution du nombre de permis de construire et de lotissements *Suite au recensement réalisé début 2013, la population d Eteaux est estimée autour de 1800 habitants. DU POS AU PLU Pour un aménagement durable de notre territoire L aménagement de notre territoire est au cœur des préoccupations à tous les niveaux (Etat, Région, Département, Intercommunalité, Commune ). Le document de programmation et de planification en vigueur dans la commune date de 1998 et n est plus conforme aux nouvelles réglementations en vigueur (loi Grenelle II ). Aussi, nous avons décidé de lancer la révision de notre Plan d Occupation des Sols (POS) par délibération du Conseil Municipal le 23 février Ce travail collectif et collaboratif de longue haleine a permis au Conseil Municipal d arrêter le nouveau Plan Local d Urbanisme (PLU) en date du 13 mars Après consultation de l Etat et des Personnes Publiques Associées (PPA), le PLU sera soumis à enquête publique (fin 2013). Ce sera l occasion pour chacun de le consulter, de faire des remarques qui pourraient, sans remettre en cause l équilibre général, être intégrées avant l approbation définitive par le Conseil Municipal. BULLETIN MUNICIPAL

6 RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME - PROCÉDURE 6 BULLETIN MUNICIPAL 2013

7 Eteaux en La révision de notre POS et son évolution en PLU ont été denses et riches en échanges. Après le Porter à Connaissance de l État rappelant toutes les contraintes, réglementations et obligations, vos élus ont su construire et élaborer un Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD), c'est-à-dire une définition des grandes orientations politiques, sensé, raisonné, audacieux et tourné vers l avenir. Ce travail de fourmis, guidé par l intérêt général, abordant différents thèmes comme le logement, la consommation de l espace, l agriculture, l économie, le transport, l environnement a été mené avec l appui de Murielle CONNORD-CARDE (urbaniste) et Christophe DEVOUASSOUX (juriste). Le PADD qui a fait l objet d échanges en Conseil Municipal et avec les PPA fait ressortir 7 objectifs : diversifier l habitat limiter l étalement urbain favoriser le développement économique à l échelle de la commune assurer une meilleure gestion des déplacements au sein du territoire communal et du bassin de vie protéger les espaces et milieux naturels valoriser le patrimoine bâti et paysager positionner Eteaux au sein de l intercommunalité. Fort de ce PADD, la transcription graphique, réglementaire et sanitaire de ces éléments s est faite en harmonie avec les différents partenaires tout en intégrant les exigences supra communales. Ainsi, ces documents répondent aux grandes orientations et aux premières préconisations fortes du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Pays Rochois (% d augmentation de la population, prise en compte de l appartenance d Eteaux au Pôle Principal «La Roche/Amancy/Eteaux» et impact du futur pôle d échanges multimodal autour de la gare de La Roche-sur- Foron ). BULLETIN MUNICIPAL

8 LA SÉCURISATION : UNE PRIORITÉ DU CONSEIL MUNICIPAL RÉALISATIONS Entrée du Chef-lieu En 2012, nous avons poursuivi l aménagement de l entrée du Chef-lieu en réalisant les équipements suivants : des trottoirs dans le prolongement de l aménagement de la route des Champs Laitiers effectué en 2008, un plateau surélevé route de Charny, devant les sorties du lotissement des Chênes et du chemin de Prés Germain, marquant ainsi l entrée dans l agglomération, un trottoir partant de ce plateau jusqu à l ancienne scierie, prolongé par un marquage au sol, l aménagement du carrefour route des Champs Laitiers, route de Charny et route du Chef-lieu. Ces travaux ont permis la mise aux normes de l éclairage public avec des lampes basse consommation. Les réseaux secs ont été enfouis et les eaux pluviales collectées. Sont intervenus dans le cadre de ces travaux : maître d ouvrage : commune d Eteaux et Syndicat de Energies et de l Aménagement Numérique de la Haute-Savoie (SYANE), maîtres d œuvre : Profils Études, cabinet Guy Daviet Ingénierie, les entreprises Décarroux TP, Eiffage et Forclum. Le coût de cette réalisation de TTC a été subventionné par le Conseil Général pour la partie revêtement et autofinancé pour le solde. Cet aménagement de l entrée du Chef-lieu constitue la première partie de la sécurisation du cœur du village. Rappelons que la vitesse dans ce secteur est limitée à 30 km/h. 8 BULLETIN MUNICIPAL 2013

9 Inauguration du giratoire «route de la Chapelle» La date du 9 juin 2012 restera un moment fort pour Eteaux avec l inauguration du giratoire RD RD155 - RD55 par Christian Monteil, Président du Conseil Général. Rappel sur les objectifs de cet ouvrage : sécuriser le flux sur les 3 voies : RD1203 (La Roche <-> Annecy), RD55 (La Chapelle Rambaud), RD155 (Chef-lieu Eteaux), réduire les attentes depuis la RD155 et la RD55 pour rejoindre ou couper la RD1203, limiter la vitesse dans ce secteur qui était jusqu alors de 90 km/h, réaliser un ouvrage qui puisse être le lien entre le coteau et le centre bourg. Si le Conseil Général était le grand chef d orchestre et maître d ouvrage de cette réalisation sur la voirie départementale, la commune est intervenue à trois niveaux : en initiant dès 2009 le projet d étude auprès du cabinet Profils Etudes, en assurant la maîtrise du foncier, en gérant la mise en œuvre de l éclairage public sur ce giratoire. La municipalité profite de ce bulletin pour remercier vivement les différents acteurs qui ont permis la réalisation de ce giratoire : le Conseil Général, en particulier les ingénieurs d études de l arrondissement de Cluses et tous les responsables du CERD de Saint-Pierre-en-Faucigny, les propriétaires riverains qui ont été favorables à la cession de leurs parcelles, les entreprises, sans oublier le Conseiller Général, Monsieur Denis Duvernay, qui a été le facilitateur dans les échanges entre la Commune d Eteaux et le Conseil Général. Merci à tous les usagers pour leur patience durant les travaux, étant donné la spécificité de ce giratoire (forte déclivité et 3 feux à gérer). Aménagements pour personnes à mobilité réduite La législation imposant d avoir une place de parking réservée pour les personnes à mobilité réduite par bâtiment public, 4 nouvelles places ont donc été créées sur les parkings suivants : école du Chef-lieu, école des Crues, salle «La Classe», parking de la mairie (accès Bibliothèque-Médiathèque). Elles s ajoutent aux places déjà existantes : parking de la mairie (accès mairie), commerce le Pré du Cœur, cimetière, parking école du Chef-lieu (accès église). La commune d Eteaux dispose ainsi d un total de 8 emplacements réservés et répond entièrement aux prescriptions définies. NOUS RAPPELONS QU IL EST FORMELLEMENT INTERDIT DE SE GARER, VOIREMÊMEDES ARRÊTER SUR CES PLACES SI LE VÉHICULE NE DISPOSE PAS DES AUTORISATIONS NECESSAIRES. LE CONTREVENANT RISQUE UNE AMENDE. DES CONTRÔLES SONT EFFECTUÉS PAR LA GENDARMERIE DE LA ROCHE-SUR-FORON. BULLETIN MUNICIPAL

10 Radar pédagogique Suite aux nombreuses plaintes de riverains de certaines voies communales quant aux vitesses excessives sur celles-ci, la commune s est équipée d un radar pédagogique mobile. Ce radar est constitué d un plot béton et d un panneau solaire, le rendant entièrement autonome. L objectif de cet équipement est double : pédagogie et étude-comptage du flux de véhicules. Les premiers résultats démontrent que le non-respect des limitations de vitesse est le fait de cas isolés sur des périodes très précises. Une action auprès de la gendarmerie a été diligentée. Evaluation de la fréquence : Route des Champs Laitiers km/h: 7880 (45,12%) km/h: 1488 (8,52%) km/h: 118 (0,68%) <= 30 km/h: 1879 (10,76%) Route de la Chapelle km/h: 3614 (26,49%) km/h: 6100 (34,93%) km/h: 4800 (35,18%) km/h: 654 (4,79%) km/h: 40 (0,29%) <= 30 km/h: 2536 (18,59%) Route de la Croix Verte km/h: (33,73%) km/h: 1999 (14,65%) km/h: 3304 (8,67%) km/h: 220 (0,58%) <= 30 km/h: (57,02%) 10 BULLETIN MUNICIPAL 2013

11 Travaux divers Route des Crêtes : raccordement de l eau pluviale de la route des Crêtes au ruisseau de La Merle ; remplacement du collecteur existant pour une capacité de rejet des eaux pluviales (EP) plus importante. Chemin de la Glacière : création de renvois d eau, reprise des fossés et ajout de tout-venant sur la bande de roulement. Chef-lieu : création de trois passages bateau pour faciliter l accessibilité des personnes à mobilité réduite (PMR) depuis la place de parking réservée PMR vers l abri bus et vers la mairie. Route du Clos du May : reprise des berges du ruisseau de Péclettaz sur 50 m suite à l affaissement dû au trafic plus important lors des travaux du giratoire de la Chapelle. Route de Collonges : élargissement de la route sur 100 m. Enfouissement du réseau des eaux pluviales. Place de la Mairie : changement des essences. BULLETIN MUNICIPAL

12 TRAVAUX À VENIR Sécurisation RD Suite Col d Evires La sécurisation du carrefour route de La Chapelle étant effectuée, la mairie se penche à présent sur les autres carrefours de la RD1203 devant être sécurisés, conformément aux engagements que l équipe municipale avait pris en début de mandat en particulier le carrefour RD route de Cruseilles - route de Thorens. Le schéma de principe pour ce carrefour est un giratoire qui reliera RD RD 27 (Route de Cruseilles) - RD277 (route de Thorens). Pour rejoindre le chemin de la Croix Rouge à partir du futur giratoire, le comblement d un talweg est rendu nécessaire en vue de franchir le ruisseau de l Essert. La Déclaration de Projet a été enregistrée à la Préfecture et l enquête publique réalisée. Des démarches sont actuellement en cours entre le Conseil Général et les propriétaires. 12 BULLETIN MUNICIPAL 2013

13 Extension du cimetière La commune d Eteaux réfléchit depuis de nombreuses années sur l agrandissement du cimetière, l actuel ne pouvant plus à l avenir suffire aux besoins en la matière. La législation impose de nouvelles règles aux collectivités : anticipation des besoins (les communes de plus de habitants ont l obligation de mettre en place un site cinéraire avant le 1 er janvier 2013), la loi du 19 décembre 2008 interdit de conserver une urne funéraire chez soi et impose qu elle soit déposée au cimetière, le cimetière doit être rendu totalement accessible aux personnes à mobilité réduite. Au travers d aménagements paysagés soignés (arbustes, pelouses, autres parterres fleuris), les nouveaux besoins sont pris en compte : cavurnes (petits caveaux destinés à recueillir des urnes funéraires), columbariums étalés, espaces verts de recueillement Après passage en commission CODERST (Conseil Départemental de l Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques) et l enquête publique réalisée, les services de l Etat ont donné leur autorisation. Les travaux seront entrepris à partir de juin L extension s inscrit sur une parcelle jouxtant l ouvrage actuel. Elle consiste principalement à créer des caveaux (2 et 4 places), des réseaux hydrauliques, des espaces verts et à rendre cet espace public accessible aux personnes à mobilité réduite, le tout clôturé par un grillage type panneau rigide. L accent est également mis sur la liaison entre les deux espaces pour garantir une continuité et une cohérence de l ensemble. Pour assurer le financement de ces travaux d un montant estimé à TTC, les élus ont décidé de recourir partiellement à l emprunt. CIMETIERE ACTUEL BULLETIN MUNICIPAL

14 WC PUBLICS Dans le cadre de la mise en conformité des bâtiments publics pour l accès aux personnes à mobilité réduite (PMR), différents travaux ont été initiés. Nos bâtiments construits récemment sont conformes aux prescriptions requises. Les WC publics du Chef-lieu obsolètes et non accessibles aux personnes à mobilité réduite ont bénéficié de cette mise en conformité. Le Conseil Municipal a décidé de refondre complètement ce local : accès PMR, chauffage économique, facilité d entretien, sanitaires adaptés. Après avoir retenu le maître d œuvre au deuxième semestre 2012, les travaux ont débuté au mois de mars de cette année. livraison début mai Quelques infos maître d ouvrage : Commune d Eteaux maître d œuvre : Architecture Concept Douvaine Coûts maîtrise d œuvre et mission SPS : TTC entreprises : TTC Ce projet est réalisé sur les fonds propres de la commune aidé d une subvention du Conseil Général. Même si ce chantier a été petit en termes de volume, ce ne sont pas moins de sept entreprises qui ont œuvré pour une DÉVELOPPEMENT DURABLE La nécessité de construire et de gérer nos équipements publics de manière raisonnée, s inscrit dans une démarche de développement durable afin d économiser une énergie devenue plus rare et plus coûteuse, avec des hausses importantes attendues dans les années futures. L évolution des techniques, des matériaux de construction, des normes, impose d évaluer les performances énergétiques des équipements déjà existants. Aussi vos élus ont lancé au cours de l année 2012 deux diagnostics avec le concours du SYANE ; l objectif étant de mettre en place un schéma directeur de rénovation et d amélioration afin de maîtriser les consommations énergétiques de nos équipements. Sur les préconisations de ce diagnostic, un programme pluriannuel de modernisation a été initié. Il débutera dès cette année et sera reconduit sur les deux années suivantes. Le coût global est estimé à subventionnable à hauteur de 30 % par le SYANE. Les résultats attendus de ces travaux sont une baisse de consommation d électricité, une maîtrise des coûts et une réduction des frais d entretien. Une efficacité et un confort d éclairage supérieurs et une moindre pollution lumineuse seront les parties visibles de ces travaux. Chicane route de Charny Eclairage public Un premier diagnostic a concerné notre éclairage public avec plusieurs objectifs : connaître précisément le patrimoine et l état de notre éclairage public analyser les coûts d exploitation réaliser des économies d énergie et améliorer la performance des luminaires dans une dynamique de développement durable planifier les actions pour atteindre ces objectifs. Giratoire route de la Chapelle Les résultats de ce diagnostic font ressortir un bon état du parc d éclairage de la commune. Il est toutefois relativement énergivore et la qualité de l éclairage ne correspond plus aux nouvelles normes photométriques, excepté les dernières réalisations : giratoire route de la Chapelle, entrée du Chef-lieu, route de Charny, route des Champs Laitiers, place de la mairie. 14 BULLETIN MUNICIPAL 2013

15 Bâtiments publics Le second diagnostic a porté sur la consommation énergétique de nos bâtiments publics avec comme objectifs : état des lieux de l isolation des bâtiments analyse de la consommation énergétique (volume et valeur) quantification des émissions de gaz à effet de serre classification dans le cadre des différentes normes définitions des actions à mettre en place pour optimiser nos consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre chiffrage des actions à entreprendre. Les résultats du diagnostic sont extrêmement différents en fonction de la typologie et de l époque de construction des bâtiments concernés. Les bâtiments les plus récents, Bibliothèque-Médiathèque et salle La Classe, s avèrent les moins énergivores. L un des plus anciens, l école des Crues, est peu consommateur d énergie ce qui montre que sans les nouveaux matériaux et techniques utilisés aujourd hui, nos aînés savaient déjà construire en économisant l énergie. Les autres bâtiments devront faire l objet de travaux plus conséquents. Compte tenu de leur importance et de leur coût, ils seront planifiés pour être réalisés bâtiment par bâtiment. Le coût estimatif pour l ensemble des bâtiments est de , auquel il faudra ajouter les dépenses induites (peinture ). Dès cette année, des travaux d amélioration seront mis en œuvre qui apporteront déjà des économies non négligeables. Bibliothèque-Médiathèque : bâtiment économe en énergie. SKATEPARK Un groupe de jeunes Etaliens très motivés a présenté en Mairie, au mois de juillet 2011, une demande pour la réalisation d un skatepark qui serait situé au Chef-lieu. Leur demande avait pour but de permettre aux jeunes de la commune de pratiquer les sports urbains tels que : skateboard, roller, BMX et trottinette, le tout dans un endroit protégé et sécurisé. La commission bâtiment, après avoir étudié la pertinence et les différents impacts de ce projet a travaillé sur : le choix de l implantation (au cœur du Chef-lieu, à proximité de l école et du multistade) le choix des différents lanceurs en concertation avec les futurs utilisateurs la faisabilité (chiffrage du projet, consultation des entreprises). Une surface de 350 m 2 a été enrobée, puis l installation des cinq lanceurs réalisée par la Société Techno-Flor. Ces travaux se sont déroulés durant l été 2012 et le skatepark a pu être utilisé dès le mois d Août. Il a été inauguré le 22 septembre en présence de Monsieur le Maire, de son Conseil Municipal et des jeunes Etaliens porteurs du projet. Coût des travaux Techno-Flor : TTC (lanceurs + installation) Eiffage : TTC (enrobés) Travaux réalisés en autofinancement avec l aide d une subvention du Conseil Général. Un aménagement réalisé en concertation avec des jeunes Etaliens qui utilisent et profitent pleinement de cet équipement BULLETIN MUNICIPAL

16 SALLE DES ASSOCIATIONS Histoire de CLASSE Remontons quelques décennies en arrière et plusieurs générations Combien de fonds de culotte usés sur les bancs de l école du Chef-lieu, route du Clos du May? Combien de stères de bois coupés, pour alimenter le poêle posé au milieu de la classe? Que de souvenirs pour les enfants devenus trentenaires, quadras, seniors La salle remplit sa fonction de classe jusqu à la construction de la nouvelle école du Chef-lieu inaugurée en Puis, en 1996, après quelques menus travaux, chauffage électrique par convecteurs, isolation des murs, la Municipalité d alors confie les clés à l association les Amis du Livre à la recherche d un local pour héberger une bibliothèque. Jusqu au transfert dans les nouveaux locaux de la Bibliothèque-Médiathèque début 2010, les bénévoles de l association ont œuvré pour rendre cette salle un peu désuète, la plus accueillante et chaleureuse possible. Pendant les travaux de construction de la Bibliothèque- Médiathèque, s est posée la question aux élus, du devenir de l ancienne salle. Eteaux possédait une salle de réunions pour les associations au premier étage de la mairie mais non accessible aux personnes à mobilité réduite, d où des citoyens pénalisés ne pouvant assister aux réunions ou aux activités présentes. Une mise aux normes PMR de cette salle s avérait trop onéreuse. La question ne se posait plus : notre nouvelle salle des associations prenait date. Lors de la visite in situ le 13 février 2010 de la Municipalité et de la commission Bâtiments, force fût de constater que les travaux étaient conséquents. Après avoir retenu Monsieur Dhérin comme architecte, les travaux pouvaient commencer : dépose des huisseries bois remplacées par des châssis alu dépose du parquet d origine, coulage d une dalle flottante isolante sur vide sanitaire dépose du faux-plafond pour isolation calorifique et acoustique dépose des convecteurs remplacés par un système d énergie renouvelable PAC construction de toilettes aux normes PMR rampe d accès pour PMR - place parking dépose minute installation de placards attribués par association et d une kitchenette intégrée installation mobilier, tables et chaises. Depuis mai 2011, cet espace d accueil de 40 personnes plus adéquat, fonctionnel et agréable est à disposition des associations pour accueillir leurs adhérents dans un local aux normes. Un règlement intérieur régit l utilisation de cette salle. La réservation se fait à l accueil de la mairie. Restait à trouver un nom pour cette salle : en référence à sa première fonction d école, la boucle était bouclée avec «La Classe». Montant des travaux : TTC 16 BULLETIN MUNICIPAL 2013

17 LOGEMENT AIDÉ 2/3 de la population est éligible au logement aidé. Dans la continuité du travail débuté en avril 2009 (collecte d information, signature d une convention avec le Conseil Général pour être assisté par le Pôle de Compétences, définition des besoins), et comme annoncé dans le précédent bulletin, nous avons, après consultation de plusieurs bailleurs sociaux, contractualisé avec l opérateur Haute-Savoie Habitat afin de mettre en œuvre un premier programme communal de 17 logements locatifs aidés. Cette opération viendra répondre, en partie, aux obligations de la commune définies par le Programme Local de l Habitat (PLH) du Pays Rochois. Cette construction qui s insérera parfaitement au cœur du village prend en compte l approche environnementale. Nous profitons de cette opération pour mutualiser les travaux et intégrer : deux arcades commerciales ou de service qui vont renforcer l offre du centre-bourg une microcrèche pouvant accueillir 10 enfants jusqu à 3 ans pour compléter les services des assistantes maternelles de la commune. Ces 2 réalisations viendront conforter notre souhait de vitaliser le centre-bourg en renforçant la vie sociale, l animation, la convivialité, pour une «vie de village» et non de commune dortoir. PROGRAMME PLH À 6 ANS Objectifs de production de logements locatifs aidés Amancy Arenthon La Chapelle Rambaud Cornier Eteaux La Roche-sur-Foron Saint-Laurent Saint-Pierre-en-Faucigny Saint-Sixt Commerce du Pré du Cœur BULLETIN MUNICIPAL

18 ANIMATION Tout au long de l année, différentes manifestations sont organisées par la commission animation/communication accompagnée bien souvent par le Comité des Fêtes, et pour le TELETHON par les Associations de la Commune et de nombreux bénévoles. Le Centre Communal d Action Sociale anime également la vie d Eteaux en portant une attention toute particulière aux domaines de la famille, des aînés, des personnes isolées Nous avons à cœur de maintenir un lien social dans notre village, une ambiance conviviale où l important est de partager de bons moments, tous ensemble. Un grand merci à vous tous qui nous aidez à organiser ces manifestations, un grand merci à vous tous qui participez aux festivités. Votre implication est notre récompense et démontre votre attachement à la vie d Eteaux. AGENDA janvier Vœux à la population 25 mai Fête des Mères 16 juin Rando Eteaux Repas champêtre 13 juillet Fête Nationale 8 septembre Vide-grenier 12 octobre Journée des Ainés 11 novembre Cérémonie 6 décembre Téléthon Janvier - Vœux à la population Courant janvier, Eteaux n échappe pas à la farandole des vœux. L ensemble de la population est invité où l attendent discours et petits fours C est l occasion pour les Elus de communiquer à leurs concitoyens, tant sur l année écoulée que sur les projets à venir. Mai - La Fête des Mères Le samedi qui précède cette fête, le CCAS honore les mamans de la Commune. Les familles étaliennes sont invitées à partir de 11h30 à la mairie pour partager le verre de l amitié. Une surprise est remise à chaque maman. N hésitez pas, rejoignez-nous! 18 BULLETIN MUNICIPAL 2013

19 Juin - Rando Eteaux - Repas Champêtre Chaque année, la Municipalité organise une randonnée gratuite, ouverte à tous. Cette balade, ayant pour point de départ le cœur du Chef-lieu pour se terminer à l Ecole des Crues, a plusieurs objectifs : en amont, nettoyer, ouvrir et faire redécouvrir certains chemins ruraux de la commune le jour J, offrir un cheminement accessible aux petits et grands, profiter des beaux panoramas qui nous entourent, faire partager au plus grand nombre un moment de convivialité, en toute simplicité. La randonnée terminée, arrivé à bon port, le Comité des Fêtes prend le relais en proposant un repas champêtre sous chapiteau, une buvette, de la restauration rapide. Tout est organisé afin que chacun puisse participer à son niveau. Vous pouvez tout à fait ne faire que la Rando, n assister qu au repas, ou mieux faire les deux! Vous satisfaire d un sandwich, d une barquette de frites, de trinquer avec des amis Nous vous attendons nombreuses et nombreux (pensez à réserver vos cartes repas auprès des commerçants, des membres du Comité des Fêtes, en mairie ). Juillet - Cérémonie du 14 juillet Le jour de la fête nationale est l occasion d honorer certains citoyens de la commune. En 2011 nous avons eu le plaisir de remettre à M. Bernard Corajod la médaille du Soleil, reconnaissance départementale au niveau du SDIS 74 pour ses 30 années de service comme pompier volontaire. Le Conseil Municipal a tenu à honorer cet Etalien, ô combien présent dans la vie communale de par sa participation active, entre autres, au sein du Comité des Fêtes dont il a été le Président plusieurs années. En 2012, ce fut au tour de MM René Desbiolles et Jean Rey-Millet de recevoir la médaille d honneur régionale, départementale, communale, classe argent, distinction remise pour avoir effectué 4 mandats d élu communal. Le même jour, nous avons également remercié et félicité M me Maryse Crotto, médaille d honneur régionale, départementale, communale, classe argent pour 25 ans de service au sein de la collectivité et M. Bernard Carrier, médaille classe vermeil pour 30 années dans la fonction publique. BULLETIN MUNICIPAL

20 Septembre - Vide-grenier Toujours dans le même esprit d animer notre bourg, le Conseil Municipal organise, depuis 2009, le 2 ème dimanche de septembre, un vide-grenier. Ce ne sont pas moins de 80 exposants sur un peu plus de 400 ml qui s adonnent aux joies du marchandage. Si la commission municipale gère l organisation et les inscriptions, la restauration et la buvette quant à elles, sont assurées par le Comité des Fêtes qui nous régale de ses sandwichs aux diots. Vous souhaitez vous inscrire et déballer vos trésors? Retournez le bulletin joint à la mairie. Octobre - Journée des Aînés Le 2 ème samedi du mois d octobre, le CCAS met à l honneur les aînés de la commune en leur offrant soit une balade, soit un repas. En 2011, nous avons eu le plaisir de découvrir le village de Manigod, avec sa maison du patrimoine puis le magnifique orgue à tuyaux installé à l église Saint- Pierre, chef-d œuvre d un constructeur italien. S en est suivi un bon repas animé au son de l accordéon, le tout dans une excellente ambiance au col de la Croix Fry. En 2012, nous nous sommes retrouvés dans la salle paroissiale d Eteaux autour d un repas où les membres du CCAS ainsi que le Conseil Municipal et des bénévoles ont œuvré pour proposer une attention toute particulière tant au niveau de la décoration que du service. Grâce aux chants, blagues et instruments de musique de certains, ce fut un très agréable moment partagé. Un courrier d inscription pour la sortie du 12 octobre vous sera adressé en septembre. Nous nous attacherons à organiser une journée accessible au plus grand nombre! Réservez d ores et déjà cette date dans vos agendas. 20 BULLETIN MUNICIPAL 2013

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente Marin 1ère Réunion publique 18 juin 2014- Salle Polyvalente action municipale consultative et icipative les commissions thématiques les comités consultatifs les réunions publiques les comités de hameaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal

Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal 1/ 40 Phase 1 : Diagnostic territorial et Etat Initial de l Environnement Réunion publique Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal Plan d intervention 2/ 40 1.

Plus en détail

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL COMMUNE DE SAINT-CERGUES SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL Réunion publique de concertation du 4 avril 2013 E s p a c e s & M u t a t i o n s B. L E M A I R E AEspaces r c h & i tmutations e c t e B.LEMAIRE

Plus en détail

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Ce compte rendu sommaire vous permet de connaître l'ensemble des décisions prises par le Conseil Municipal d Assieu. Approbation du procès-verbal de

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

Catalogue des guides pratiques et des fiches téléchargeables. mars 2015

Catalogue des guides pratiques et des fiches téléchargeables. mars 2015 Catalogue des guides pratiques et des fiches téléchargeables mars 2015 Préambule : Certains guides et fiches non imprimés sont disponibles uniquement en ligne. L ensemble des guides et fiches (imprimés

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

L OUTIL, UNE NECESSITE PARTAGEE

L OUTIL, UNE NECESSITE PARTAGEE L OUTIL, UNE NECESSITE PARTAGEE Contexte : la Haute-Savoie, un département très attractif Économie créatrice d emploi Proximité du bassin genevois Qualité du cadre de vie Accroissement démographique soutenu

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Energie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la réalisation d économies

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Carte Communale Saint-Ennemond

Carte Communale Saint-Ennemond Carte Communale Saint-Ennemond La Carte Communale en bref Le ou les documents graphiques délimitent les zones où les constructions sont autorisées (zones C). A l extérieur des zones C, les constructions

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote CC du Pays des Herbiers 43 r du 11 Novembre 85504 LES HERBIERS Tél. 02 51 66

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Journée de formation des commissaires enquêteurs

Journée de formation des commissaires enquêteurs direction départementale des territoires de la Haute-Vienne Journée de formation des commissaires enquêteurs La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové Quoi de neuf pour l enquête publique?

Plus en détail

DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE»

DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE» DISPOSITIF «COLLECTIVITE LAUREATE AGIR POUR L ENERGIE» CADRE D INTERVENTION POUR L AIDE A L INVESTISSEMENT Avec le dispositif «Collectivités lauréates», la Région accompagne les communes qui le souhaitent

Plus en détail

La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l

La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l Environnement : préservation de la ressource en eau, qualité

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures complémentaires nécessaires Synthèse Avril 2015 Pourquoi

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

Considérant la régularité des opérations,

Considérant la régularité des opérations, SEANCE DU 14 FEVRIER 2011 L an DEUX MIL ONZE, le QUATORZE FEVRIER à 20 h, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni en séance publique à la Mairie sous la présidence de M. René REGNAULT, Maire,

Plus en détail

Catalogue de prestations 2015 / 2016

Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme 31b rue Gambetta Enclos de l abbaye 80800 CORBIE Tél. 03 22 96 35 86 www.lecturepublique.valdesomme.com

Plus en détail

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général engagements A travers ses engagements, le Service immobilier de l Hospice général déclare assumer sa responsabilité citoyenne de propriétaire

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051

COMMUNE DE BEAUZAC. Projet 6. Mai 2013. Réf : 37051 COMMUNE DE BEAUZAC PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Projet 6 Mai 2013 Réf : 37051 Le Plan Local d Urbanisme est l expression du projet urbain de la commune de Beauzac et constitue ainsi

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il?

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? SPANC & SIGREDA Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? Au préalable Le SIGREDA Le SIGREDA Syndicat Intercommunal de la Gresse, du Drac et de leurs Affluents

Plus en détail

Chères Objatoises, Chers Objatois,

Chères Objatoises, Chers Objatois, Trait d union n o 23 février 2013 Votre lettre d information municipale L édito du maire Chères Objatoises, Chers Objatois, En 2013, notre commune poursuit sa politique d investissements comme elle l a

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2014 Le DPE, QUELS OBJECTIFS? Le diagnostic de performance

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE

REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE Département DE LA LOIRE Arrondissement DE MONTBRISON MAIRIE DE 42130 BOËN-SUR-LIGNON Tél. 04 77 97 72 40 Fax. 04 77 24 09 06 Courriel : mairie@boen.fr Site internet : www.boen.fr REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE

Plus en détail

CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL

CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL Les terrasses sont une composante du décor urbain et elles favorisent l activité commerciale. L'objet de cette réglementation des terrasses

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 20 février 2014 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados Sommaire 1. Performance énergétique et permis de construire : extension de l

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : novembre 2013 Être bien informés pour économiser l énergie

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

LE PETIT POLEYMORIOT

LE PETIT POLEYMORIOT LE PETIT POLEYMORIOT N 42 Janvier 2015 Cérémonie des vœux OUVERTURE de la MAIRIE Horaires Lundi 14h30-17h30 Mardi 14h30-17h30 Mercredi Fermé Jeudi 8h30-10h30 14h30-16h30 Vendredi 14h30-17h30 Samedi 9h00-12h00

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70.

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Conseil Municipal du 30 Juin 2015 DCM N 2015/64 * Marché de travaux : renouvellement du réseau AEP rue de Verdun Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Monsieur le Maire rappelle

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche?

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Vous êtes un propriétaire forestier privé ou public? ou vous envisagez de le devenir? Vous souhaitez vendre, échanger ou acheter des parcelles

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND, THIZY CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE PRINCIPES FONDATEURS Les communes de BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND et THIZY ont

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

BILAN DE LA CONCERTATION

BILAN DE LA CONCERTATION BILAN DE LA CONCERTATION SEPTEMBRE 2012 Syndicat d Agglomération Nouvelle Val Maubuée CONTEXTE ET MODALITES DE LA CONCERTATION LA CONCERTATION : SA REGLEMENTATION Le Schéma de Cohérence Territoriale et

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISMED

RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISMED COMMUNE DE CHARBONNIÈRES RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISMED RÉUNION PUBLIQUE Le 25 Février 2010 P. GAUDIN Paysagiste d.p.l.g. - R. BENOIT Architecte d.p.l.g. - D. GOUIN Architecte d intérieur Membres

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Commission Climat - Energie Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Ordre du jour Présentation des membres : tour de table Rôle et du fonctionnement de la commission Plan Climat Energie Territorial

Plus en détail

COMMUNE DE VILLIERS SUR ORGE

COMMUNE DE VILLIERS SUR ORGE DEPARTEMENT DE L ESSONNE COMMUNE DE VILLIERS SUR ORGE Enquête publique à la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune CONCLUSIONS MOTIVÉES Enquête : «Modification du PLU Commune de Villiers

Plus en détail

COMMUNE DE BERNIN. Actions 2014. Cérémonie des vœux du 9 janvier 2014

COMMUNE DE BERNIN. Actions 2014. Cérémonie des vœux du 9 janvier 2014 COMMUNE DE BERNIN Actions 2014 Cérémonie des vœux du 9 janvier 2014 Relation avec les administrés Samedis sans rendez-vous : rencontres Rencontres avec les commerçants Réponses aux sollicitations : suivi

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction Compte-rendu de la réunion publique du 24 novembre 2014 1. Contexte de la réunion publique Une vingtaine de personnes s est réunie à Bordeaux Métropole le 24 novembre 2014 pour prendre connaissance du

Plus en détail

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN ENJEU POUR L URBANISATION MAITRISEE DE BUSSY SAINT- GEORGES Un enjeu politique Le contrôle et la gestion des espaces urbanisés sont des enjeux de

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Mission d audit financier de début de mandat

Mission d audit financier de début de mandat Ville de Louveciennes Mission d audit financier de début de mandat Synthèse 23 octobre 2014 Vos interlocuteurs : MAZARS Secteur public 61, rue Henri Regnault 92075 La Défense Cedex Thierry GREGOIRE Senior

Plus en détail

Elaboration du PLH 2013-2019

Elaboration du PLH 2013-2019 Elaboration du PLH 2013-2019 Présentation du projet de PLH2 Communauté de Communes du Genevois Mars 2013 Programme Le PLH : qu est-ce que c est? Principales conclusions du diagnostic Objectifs quantitatifs

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 CONSTRUCTION D UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE ET D UN LOGEMENT - FINANCEMENT BANCAIRE - DELIBERATION

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 CONSTRUCTION D UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE ET D UN LOGEMENT - FINANCEMENT BANCAIRE - DELIBERATION COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 7 JUIN 2011 APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 Le Conseil Municipal approuve, à l unanimité, le compte-rendu de la séance du 6 mai 2011. CONSTRUCTION D UNE MAISON DE

Plus en détail

DISCOURS DES VŒUX DU MAIRE LE 10 JANVIER 2016

DISCOURS DES VŒUX DU MAIRE LE 10 JANVIER 2016 DISCOURS DES VŒUX DU MAIRE LE 10 JANVIER 2016 Mesdames et messieurs les élus, Mesdames et messieurs les représentants des administrations et des corps constitués, Mesdames et messieurs les présidents et

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE LE VERNET EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers : en exercice 11 L'an deux mil onze présents 08 le : 11 Juin à 18 h 30 votants 08 le Conseil Municipal

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des motifs

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des motifs DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2015 DVD 168 Développement des services de véhicules partagés à Paris. Conventions d occupation du domaine public pour l attribution des stations en voirie PROJET

Plus en détail