UTILISATION DE CABRI-GEOMETRE POUR LES PROGRAMMES DE CONSTRUCTION EN CLASSE DE SIXIEME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UTILISATION DE CABRI-GEOMETRE POUR LES PROGRAMMES DE CONSTRUCTION EN CLASSE DE SIXIEME"

Transcription

1 I.U.F.M Académie de Montpellier Site de Montpellier BUFFET Charles UTILISATION DE CABRI-GEOMETRE POUR LES PROGRAMMES DE CONSTRUCTION EN CLASSE DE SIXIEME Contexte du mémoire Discipline : Mathématiques Classe : sixième Etablissement : Collège F.VILLON, St Gély du Fesc Tuteur du mémoire : Marie-Claire COMBES Assesseur : Sylvie PELLEQUER Année universitaire

2 Résumé Les programmes de construction constituent un exercice clé pour l'apprentissage de la géométrie en classe de sixième. Certaines caractéristiques du logiciel de construction géométrique Cabri-géomètre sont utilisées pour aider les élèves dans ce travail. L'expérimentation présentée ici utilise aussi la communication entre deux sixièmes, via les programmes de construction. Summary Construction algorithms are key points for learning of geometry in sixth class. Some caracteristics of the geometry construction software Cabri-géomètre are used to help pupils for this specific work. Experimentation done here use communication between two sixth classes by the way of construction algorithms. 2

3 SOMMAIRE I) INTRODUCTION 1 II) PRESENTATION DE CABRI-GEOMETRE 2 III) PROBLEMATISATION 2 1) Contenus et objectifs 2 2) Synthèse des erreurs 3 3) Analyse générale des erreurs liées à un programme de 4 construction géométrique 4) Analyse d'un programme de construction effectué en début d'année 5 5) Intérêt de Cabri-Géomètre 7 6) Intérêt d'un travail de correction par des pairs 8 IV) PRESENTATION DES DIVERSES SEANCES 8 Première séance 8 Deuxième séance 8 Troisième et quatrième séance 9 Cinquième séance 10 Sixième séance 11 V) ANALYSE DE CERTAINES SEANCES Première séance 10 Deuxième séance 10 Cinquième et sixième séance 12 VI) CONCLUSION 14 ANNEXES 1, 2, 3 BIBLIOGRAPHIE 3

4 I) INTRODUCTION L'apprentissage de la géométrie (plane) en classe de sixième est un objectif fondamental et d'autant plus difficile à enseigner que la rupture avec les acquis de l'école est grande. En effet à l'école la géométrie est essentiellement une géométrie d'observation : les dessins ne sont pas porteurs d'informations formellement annoncées et les observations reposent sur des impressions visuelles ; les élèves appréhendent souvent les figures grâce aux instruments de mesure. Par contre au collège on a recours à une géométrie déductive : c'est à partir d'informations clairement annoncées et de propriétés connues qu'il s'agit de prouver l'existence d'informations qui n'étaient pas données au départ ; les instruments de mesure ainsi que le fait de "voir" sur un dessin, ne sont plus reconnus comme étant des moyens pour convaincre. Parmi les divers exercices d'apprentissage, la rédaction de programmes de construction est certainement le travail le plus ardu pour les élèves, et permet de stigmatiser l'essentiel de leurs difficultés. Ceci est valable avec ma classe de sixième ; d'ailleurs lors des tests d'évaluation en classe de sixième, les questions relatives aux programmes de construction sont parmi les moins bien réussies. Mais j'ai pu aussi le remarquer avec ma classe de cinquième : la grande majorité des élèves est incapable de décrire la construction du symétrique par rapport à une droite (notion apprise en fin de sixième) ; ce qui prouve l'ampleur du problème. La diversification des exercices et des supports d'apprentissages, est sûrement un moyen important et j'espère efficace pour tout enseignement. C'est pourquoi ici, j'ai évidemment pensé à l'utilisation des nouvelles technologies, et plus particulièrement au logiciel de géométrie Cabri-géomètre. L'utilisation de ce logiciel devant jouer le rôle de médiateur dans l'apprentissage de la géométrie, et plus particulièrement pour l'élaboration des programmes de construction en ce qui nous concerne ici. Cependant on ne perdra pas de vue tout au long de cette réflexion que l'environnement "ordinateur" présente bien des différences avec l'environnement papier ; le travail sur ordinateur ne peut être une fin en soi. L'utilisation de ce logiciel permet-il d'aider les élèves à mieux élaborer les programmes de construction? 4

5 II) PRESENTATION SUCCINTE DE CABRI GEOMETRE Cabri-géomètre est un logiciel de construction de figures géométriques à partir de commandes précises. On retrouve toutes les commandes classiques (point, droite, cercle ) mais aussi des commandes un peu plus élaborées comme la construction de polygones réguliers. Cabri-géomètre permet de nommer les objets mais aussi de mesurer les grandeurs telles que les longueurs ou les angles. Il permet aussi de répondre à des questions d'aide à la conjecture telles que "les points A, B et C sont-ils alignés?" ou "les droites D1 et D2 sont-elles perpendiculaires?" Bien sûr nous n'utiliserons en classe de sixième qu'une petite partie des capacités de ce logiciel. A noter une fonction intéressante de Cabri-géomètre, celle de reconstituer historiquement la construction d'une figure. Cette fonction peut être très utile pour les élèves afin de reconstituer proprement le déroulement chronologique de leur construction. Accessoirement, j'utilise aussi cette fonction afin de décrypter certaines figures un peu confuses. III) PROBLEMATISATION 1) Contenus et objectifs Tout d'abord je présente certains des extraits du programme officiel en géométrie. Bien sûr on ne trouve qu'une partie de l'enseignement total (manque les angles, la symétrie, la perspective cavalière, sujets qui seront enseignés plus tard dans l'année). Utilisation correcte du vocabulaire suivant : droite, segment, milieu, cercle, centre, rayon, diamètre, droites perpendiculaires, droites parallèles Notations : symbole appartenance, la longueur AB d'un segment, le segment [AB], la droite (AB), la demi-droite [AB). Tracer et reproduire sur papier blanc les figures suivantes : triangle, triangle isocèle, triangle rectangle, rectangle, carré, losange, cercle 5

6 Les objectifs d'apprentissage se traduiront à travers : l'usage du vocabulaire adéquat la connaissance des notations savoir coder et comprendre le codage d'une figure les propriétés élémentaires construire De nombreux exercices sont mis en œuvre afin d'introduire le plus progressivement chacune de ces notions. On peut distinguer en gros trois types d'exercices. Les exercices d'utilisation directe du vocabulaire et des notations ; ceux-ci sont assez bien réussis. Les exercices de construction de figures à partir de consignes sont aussi réussis de façon satisfaisante. Enfin la rédaction des programmes de construction, qui nous intéressent précisément, sont très largement ratés. 2) Synthèse des erreurs Voici un répertoire (non exhaustif) des erreurs commises au travers de ces exercices : a) non-maîtrise les notations : l'utilisation des crochets ou des parenthèses pour décrire une droite ou un segment est mal maîtrisée. b) erreurs sur le vocabulaire : mauvais vocabulaire : trait, rond confusion du vocabulaire : milieu pour centre, diagonale pour diamètre c) Erreurs de construction : Mauvaise localisation d'un point. Problème de construction d'une droite perpendiculaire à une droite donnée. d) Non prise en compte d'une double information : droite définie par un seul point 6

7 droite perpendiculaire à un point, droite perpendiculaire à une droite sans préciser un point où elle passe. droite parallèle à une autre droite sans préciser un point où elle passe. e) Utilisation quasi systématique des longueurs pour décrire une figure, (même si les consignes proscrivent cette pratique). La rédaction de programmes de construction font surgir toutes ces erreurs sauf bien sur les erreurs liées à la construction. Ces problèmes de construction sont évidemment fondamentaux, mais ne concernent pas le propos de ce mémoire. 3) Analyse générale des erreurs liées à un programme de construction géométrique. En fait dans l'élaboration d'un programme de construction géométrique, on demande à l'élève de passer d'un dessin géométrique à un objet géométrique. Nous allons définir ces deux termes avec en sus la définition de figure géométrique, intermédiaire indispensable : " la figure géométrique est l'objet géométrique décrit par le texte qui la définit, une idée, une création de l'esprit tandis que le dessin géométrique en est une représentation" (Recherches en Didactique des Mathématiques). L'élève sortant de l'école n'a aucune notion d'objet géométrique. Sa géométrie est perceptive et étroitement liée à l'espace mesurable. Il a donc du mal à extraire les propriétés liées à un dessin géométrique codé. Mais aussi, il ne conçoit pas la définition précise d'un objet géométrique: on parle de centre pour un cercle et de milieu pour un segment, la définition d'une droite perpendiculaire nécessite la donnée d'un point et d'une droite... De même quant à l'utilisation d'un vocabulaire précis. D'autre part il faut savoir que les interprétations d'un même dessin géométrique dépendent du lecteur et de ses connaissances : une figure peut à la fois être vue comme une surface de Schwarz par des chercheurs en mathématiques ou comme une vulgaire lanterne pour la plupart d'entre nous. L'élève sortant de l'école utilise abondamment les mesures de longueurs pour décrire une figure géométrique. Ce n'est pas faux, mais ce n'est pas ce que le professeur attend. L'utilisation de Cabri géomètre est ici intéressant, puisque l'élève pourra plus 7

8 difficilement recourir aux mesures des longueurs. On peut même lui supprimer complètement cette possibilité, en supprimant des menus la mesure des longueurs (avec un fichier de configuration). 4) Analyse d'un programme de construction effectué en début d'année Voici une analyse précise d'un programme de construction que les élèves devaient rédiger lors de leur première interrogation écrite. Ce programme fait suite à de nombreux exercices fait en classe. Voir en annexe 1 des extraits d'élèves. Cet exercice était noté sur 5 points suivant le barème : 1 point pour le cercle de centre 0 1 point pour le carré OEDB 1 point pour le diamètre [CB] 1 point pour la droite [DC] 1 point pour le point F (cela inclut la perpendiculaire à (BC) en C) Bien sûr ce barème est approximatif, dans la mesure où il y a de nombreuses façons d'aborder cette construction. La moyenne des 23 copies sur cet exercice (tous les élèves ont abordé cet exercice) est de 1.6 (la moyenne du devoir est de 12.4), cet exercice a été le moins bien réussi. J'attendais au moins des élèves la description du cercle et du carré (avec les lettres dans le bon ordre), car ces figures usuelles étaient à la base de presque tous les exercices. En fait j'espérais une moyenne de 2,5 points sur cet exercice. F E D C O 8

9 Voici un recensement de certaines erreurs rencontrées : vocabulaire rond pour cercle : 8% milieu pour centre 16% interversion entre rayon et diamètre : 21% Mauvaise description de la perpendiculaire : 65% Le point C n'est pas précisé : 80% La droite (BC) n'est pas précisée : 13% La perpendiculaire est réduite à une simple sécante : 7% Utilisation des longueurs pour décrire la figure : 30% Pour les erreurs de notation, c'est à dire l'utilisation des crochets pour une droite et vise versa, on peut dire que presque toutes les copies ont au moins une erreur de ce type. La notation n'a pas sanctionné ces erreurs, cela n'étant pas l'objectif de cet exercice (il y avait dans le devoir un exercice portant exclusivement sur les notations). Ensuite les erreurs de vocabulaire sont ici assez rares et se retrouvent toujours dans les même copies. Ceci est satisfaisant, mais il ne fallait pas crier victoire ci tôt: le travail sur le vocabulaire s'effectue tout au long de l'année les ronds resurgissent régulièrement. Enfin 40% des élèves ont obtenu une note inférieure à 1 point ce qui constitue ici le véritable problème : bon nombre d'élèves ne comprend absolument pas le processus de construction des points, droites Ils reconnaissent certaines formes familières comme le carré ou le cercle, et y rajoutent des mesures pour parfaire leur description. C'est à partir de ce constat que j'ai décidé un travail plus fourni sur les programmes de construction. Malheureusement 2 autres devoirs (un en classe et un autre à la maison) n'ont fait que confirmer ce mauvais résultat, malgré une répétition des exercices et des corrections en classe. Pour stigmatiser la difficulté des élèves, je peux citer leur étonnement devant la simplicité de la solution. Les élèves n'ont pas vraiment progressé avec les exercices usuels sur papier ; c'est pourquoi j'ai pensé à utiliser Cabri-Géomètre. 9

10 5) Intérêt de Cabri-Géomètre Les raisons qui m'ont amené à penser que Cabri-géomètre peut être profitable aux élèves pour la réalisation de programmes de construction sont : le vocabulaire utilisé dans les menus est le vocabulaire de la géométrie du collège. La construction de certains objets nécessitant une double information (par exemple les droites perpendiculaires) est mise en évidence par les prérogatives du logiciel. La phrase "Monsieur, il ne veut pas tracer de parallèle" en est une illustration. La définition d'objets mathématiques est imposée : ils ne pourront tracer des droites perpendiculaires sans préciser un point et une droite, de même ils ne pourront tracer le centre d'un segment La possibilité de modifier les menus afin d'interdire certains type de pratiques (par exemple la mesure des longueurs). Rapidité d'exécution et l'activité n'est pas parasitée par la non maîtrise des instruments de construction traditionnels. Pouvoir faire la différence entre dessin géométrique et objet géométrique grâce au Cabri- Dessin. Le Cabri-Dessin est un dessin défini par des propriétés, et qui les conserve donc par déplacement d'un des constituants de base, qu'il s'agisse de points, de droites, de cercles L'ensemble des dessins obtenus par ces déplacements élémentaires est un accès à la figure géométrique. Grâce au Cabri-Dessin on devine un intermédiaire précieux pour l'élaboration des programmes de construction : la première étape consistera à construire ce Cabri-Dessin ; la rédaction du programme de construction devrait en découler. L'élaboration d'un programme de construction consiste à faire des allers retours entre le registre des textes et le registre des figures. La capacité de coordonner ces registres est fondamentale en géométrie (et plus généralement en mathématiques). Cabri-Géomètre peut jouer le rôle de médiateur entre ces deux registres : le dessin ordinateur obtenu avec les commandes qui lui sont propres devrait faciliter les échanges entre dessin papier crayon et texte. 10

11 DESSIN papier crayon TEXTE DESSIN ORDINATEUR 6) Intérêt d'un travail de correction par des pairs Enjeux vis à vis de la tache à réaliser : l'échange des programmes de constructions (voir partie suivante) devient un outil de communication et plus un travail solitaire ; il y a un échange avec les pairs. Les élèves pourront critiquer des programmes qui ne sont pas écrits par le professeur (qui fait tout juste) ; peut être est-il plus facile de critiquer le travail d'autrui plutôt que le sien? IV) PRESENTATION DES SEANCES Première séance Objectif: initiation à Cabri-Géomètre Remise d'une feuille de commande à effectuer par l'élève en rapport avec des tracés élémentaires. Afin de gérer l'hétérogénéité, j'ai proposé aux élèves les plus rapides une figure plus complexe qu'il fallait réaliser sur l'ordinateur puis écrire le programme de construction. Deuxième séance Objectif: création de cabri dessins pour les triangles puis rédaction des programmes de construction. 11

12 Cette séance fait suite à la leçon sur les triangles particuliers : rectangle, isocèle et équilatéral. Les élèves sont très familiers avec les constructions de ces triangles à partir de contraintes de longueurs. Déroulement de la séance : 1. Triangle rectangle Construction d'un cabri triangle rectangle sans contraintes de longueurs Ecriture du programme de construction 2. Triangle isocèle Construction d'un cabri triangle isocèle sans contraintes de longueurs Ecriture du programme de construction 3. Triangle équilatéral Construction d'un cabri triangle équilatéral sans contraintes de longueurs Ecriture du programme de construction A chaque fois je viens vérifier si le triangle construit à l'ordinateur vérifie les contraintes, il doit garder ses propriétés lorsque je déplace les points. Ensuite les élèves me remettent à la fin de l'heure une feuille avec leurs trois programmes de construction. Le travail est effectué en équipe, quoique certains élèves aient préféré le faire seul (le nombre d'ordinateur le permet). Pour les plus rapides : déterminer dans quels cas une médiane et une hauteur d'un triangle peuvent être confondus. Troisième séance et quatrième séance Objectif: rédaction d'un programme de construction au choix Les élèves doivent choisir une figure, la construire à l'ordinateur et en rédiger le programme de construction. Pendant ces deux séances les élèves s'échangent les programmes pour essayer de valider leurs écrits. Je veille à ce que les élèves ne choisissent pas de figure trop complexe. Les programmes de construction ont pour contrainte de ne pas contenir de longueur, mais exclusivement des points, droites, segment, milieux, demi-droite, cercle, rayon, diamètre, carré, rectangle, losange, droites perpendiculaires et parallèles. 12

13 Les élèves sont prévenues que les programmes de construction seront échangés avec une autre classe de sixième (la sixième 4 de Madame Combes). Cinquième séance Objectif: réception et annotation des programmes de construction des sixièmes 4 Les élèves reçoivent les programmes de construction de la sixième 4 et essaient de réaliser les figures. Tous les problèmes rencontrés sont annotés. Sixième séance Objectif: correction de leur propre programme de construction Les élèves ont en retour leur programmes de construction annotés par les sixièmes 4 et tirent des conclusions entre ce qu'ils ont écrit et ce qui est compréhensible par une personne extérieure. V) ANALYSE DE CERTAINES SEANCES Première séance Pour cette séance d'initiation, il est intéressant de noter l'intérêt des élèves pour le travail sur un ordinateur. De plus la grande majorité montre une certaine facilité d'utilisation d'un logiciel : ils savent chercher dans les menus, et se trouvent rarement bloqués. Cependant il faut canaliser cet engouement, sinon les élèves s'amusent de fonctions telles que les coniques ou polygones réguliers. C'est pourquoi il est important de leur fixer précisément les objectifs de la séance. Deuxième séance Cette séance met en œuvre l'utilisation d'un cabri dessin pour aider les élèves à rédiger les programmes de construction. 13

14 Voir en Annexe 2 des productions d'élèves. Triangle rectangle Création du cabri triangle rectangle La grande majorité des groupes (il y 14 groupes), environ deux tiers, ont construit des triangles qui n'était pas des cabri-triangles rectangles, malgré les consignes précises que j'ai donné en début d'heure. En général ils ont tracé trois segments dont deux leur semblaient perpendiculaires, c'est à dire un vertical et un horizontal. Ce résultat semblait prévisible. J'ai donc expliqué à chacun de ces groupes ce que j'attendais précisément. Tous les groupes ont réussi à créer le triangle rectangle Rédaction du programme de construction L'élément essentiel pour ce programme de construction est de vérifier que les élèves précisent, pour le tracé d'une perpendiculaire, à la fois une droite et un point. Les résultats sont les suivants : 4 groupes ont réussi : trace une droite (AB). trace une droite perpendiculaire à (AB) passant par A 3 groupes ont effectué la démarche suivante, qui n'est pas fausse mais ne répond pas directement aux attentes : trace une droite d1. Trace une droite d2 perpendiculaire à d1. Nomme A leur intersection Les autres groupes ont précisé une seule information avec cependant des nuances (la droite (AB) est tracé) : 4 groupes : Trace une droite perpendiculaire passant par le point A 2 groupes : Trace une droite perpendiculaire à A. 1 groupe : Trace une droite perpendiculaire au segment [AB] Les résultats sont assez médiocres, les élèves n'ont pas réinvesti les commandes de cabri dans leur programme de construction. Triangle isocèle Seuls 7 groupes ont rédigé programme de construction. Création du cabri triangle isocèle 14

15 Les élèves ont de grosses difficultés pour construire un triangle isocèle, alors qu'ils savent bien le faire sur du papier avec des consignes telles que : construit un triangle ABC isocèle en B tel que AC=3cm et BC= 4cm. Sans ces contraintes métriques, ils n'ont pas de méthode. Alors que la construction des triangles isocèle n'a été vue qu'au travers des intersections de deux cercles de même rayon, la moitié des groupes essaie de passer par la médiatrice (qui n'a pas été encore apprise). Ils mettent sur pied leur intuition, ou alors des acquis de l'école. Rédaction du programme de construction Aucun des programmes de construction n'est rédigé correctement, et de surplus ils sont tous difficilement compréhensibles. Leur difficulté dans la construction s'amplifie, de telle façon qu'aucun résultat est satisfaisant. Les résultats ne sont pas exploitables. Triangle équilatéral Seuls 5 groupes ont rendu un programme de construction (dont 2 qui n'avait pas fait le triangle isocèle) Le constat est identique au triangle isocèle, et seul un groupe (qui d'ailleurs n'a pas fait le triangle isocèle) a écrit un programme satisfaisant : mais ils sont passé par la mesure du segment [AB] et par le compas. En fait ils ont reproduit exactement leur démarche sur papier. Ils n'ont pu s'affranchir de la mesure. Cinquième et sixième séance Nous présentons ici l'analyse des cinquièmes et sixièmes séances, c'est à dire les critiques des élèves ainsi que le regard sur leurs propres erreurs. La cinquième séance est particulièrement intéressante si l'on regarde les commentaires des élèves quand ils n'arrivent pas à faire une figure à partir d'un programme de construction de leurs camarades de sixième. Cependant les erreurs sont relativement rares ; en effet les élèves ont largement testé leur programme pendant les troisièmes et quatrièmes séances, ou m'ont demandé des renseignements. En fait ces séances demandent une analyse moins quantitative que précédemment. J'ai pu noter un intérêt tout particulier des élèves pour les productions de leurs camarades, et une critique parfois sévère. 15

16 De plus il était très intéressant dans ces séances que l'élève puisse avoir un rôle de professeur afin de pouvoir à son tour comprendre ce qu'on attend de lui. Ce résultat est plus difficile à analyser, mais je suis persuadé que cette démarche ne manque pas d'intérêt. Enfin le fait que je ne note pas leur travail, a permis je crois, de les responsabiliser par rapport au travail demandé, et plus généralement par rapport à l'élaboration des programmes de construction. Un lien s'est établi, ce qui était le but recherché. Voici deux exemples qui montrent cette interaction positive entre les élèves : Exemple 1 : (programme élaboré par Nathalie et Emmeline) Tracer un cercle de centre C. Placer deux points A et B sur le cercle. Puis relier le segment AB, BC et AC.* Tracer la perpendiculaire à [CB] **, nommer la (d1) Tracer la parallèle à la droite (d1) passant par B. Commentaire de Jules (il a mis des étoiles pour référencer les erreurs) : 1) Quand on parle de segment il faut mettre des crochets. * 2) A quel endroit? ** On ne peut que se satisfaire de la remarque sur la droite perpendiculaire. Cependant Nathalie et Emmeline ont mis un certain temps à comprendre la remarque de Jules Il est étonnant ici de constater que Nathalie et Emmeline ont respecté la double information pour la parallèle. Dessin réalisé par Jules : A d1 C B 16

17 Exemple 2 : Programme écrit par Camille et commenté Florian (souligné) Tracer une droite verticale appeler la (d2), fait un point sur cette droite appeler le O. Tracer une droite perpendiculaire à (d2) appeler la (d1). Tracer un cercle de centre O le point d'intersection de (d1) et (d2). J'ai pas super bien compris A l'intersection du cercle sur (d1) et (d2). désolé, mais il faudrait que tu mettes ça au clair Nomme ses quatre points ABCD dans le sens de l'aiguille d'une montre. Tracer un carré ABCD Apparemment l'élève qui corrigé ce programme a des difficultés avec la signification du mot intersection. Cet exemple a pu mettre en évidence aux élèves l'intérêt du vocabulaire appris et commun à tous. Voir en annexe 3 des productions d'élèves. VI) CONCLUSION Cette étude met en évidence je crois plusieurs points fondamentaux dans l'utilisation de Cabrigéomètre pour l'élaboration des programmes de construction. Le rôle du Cabri-Dessin a permis aux élèves de comprendre rapidement le lien étroit entre un dessin et les propriétés sous-jacentes ; cela a sûrement contribué à leur perception d'un objet géométrique et leur légère désaffection pour l'utilisation des longueurs. Mais cette amélioration reste difficile à quantifier précisément. Ensuite le rôle médiateur de Cabri-Géomètre est largement mis en évidence : l'utilisation des commandes et de l'historique leur permet de mieux écrire leur programme de construction, et de façon très rapide. Cela est très positif pour un travail papier ultérieur. 17

18 Par contre les élèves continuent à commettre des erreurs avec les perpendiculaires ou les parallèles. Ils oublient vite que le logiciel leur a demandé un point et une droite pour tracer une perpendiculaire ; les résultats ne sont pas satisfaisants (deuxième séance). Enfin le travail de production et de correction entre les deux classes de sixième est un élément extrêmement positif dans ce projet. Les mathématiques et ici plus précisément le programme de construction deviennent un outil de communication; les élèves y portent un réel intérêt et cela concrétise une démarche entamée depuis le début de l'année. Ces séances peuvent servir comme base de travail pour leur apprentissage de la géométrie, et je ne manquerai pas de m'y référer. Pour conclure, je crois que la principale preuve du succès de ce travail sur ordinateur est que les élèves me demandent régulièrement quand est la prochaine séance avec Cabri. Et on connaît l'importance aujourd'hui de mobiliser les élèves pour le travail. 18

19 BIBLIOGRAPHIE Des Mathématiques en sixième (juin 1998 commission inter-irem premier Cycle): 1. Texte et dessin d'un registre à l'autre en passant par l'ordinateur (Marie Claire Combes IREM de Montpellier) 2. Reconnaître un angle droit (René Mulet-Marquis IREM de Lyon) 3. Quelques repères pour enseigner la géométrie au début du collège (Jean-Claude Rauscher IREM de strasbourg) Recherches en Didactique des Mathématiques: L'apprentissage de la notion de figure géométrique Réflexions sur l'enseignement de la géométrie pour la formation des maîtres (Catherine Houdement et Alain KUZNIAK) Apports du logiciel Cabri-Géomètre en classe de cinquième (mémoire de ROBERT Michaël, académie de montpellier 1997/1998) 19

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors N I) Pour démontrer que deux droites (ou segments) sont parallèles (d) // (d ) (d) // (d ) deux droites sont parallèles à une même troisième les deux droites sont parallèles entre elles (d) // (d) deux

Plus en détail

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 NOMBRES ET CALCUL Exercices FRACTIONS Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : 3 R1 demi, tiers, quart, dixième, centième. Utiliser

Plus en détail

CORRECTIONS. Consignes pour le déroulement de l épreuve d une durée de 2 heures

CORRECTIONS. Consignes pour le déroulement de l épreuve d une durée de 2 heures Consignes pour le déroulement de l épreuve d une durée de 2 heures * Calculatrice autorisée pour les deux parties mais en précisant les étapes des calculs. A] Nombres et Calculs : Exercice n 1 : Compléter

Plus en détail

5 ème Chapitre 4 Triangles

5 ème Chapitre 4 Triangles 5 ème Chapitre 4 Triangles 1) Médiatrices Définition : la médiatrice d'un segment est l'ensemble des points équidistants des extrémités du segment (cours de 6 ème ). Si M appartient à la médiatrice du

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 Session 2011 Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 MATHÉMATIQUES Série Collège L usage de la calculatrice est autorisé Le candidat remettra sa copie au surveillant à la fin de l épreuve Nature de

Plus en détail

MAT2027 Activités sur Geogebra

MAT2027 Activités sur Geogebra MAT2027 Activités sur Geogebra NOTE: Il n est pas interdit d utiliser du papier et un crayon!! En particulier, quand vous demandez des informations sur les différentes mesures dans une construction, il

Plus en détail

Logiciel SCRATCH FICHE 02

Logiciel SCRATCH FICHE 02 1. Reprise de la fiche 1: 1.1. Programme Figure : Logiciel SCRATCH FICHE 02 SANS ORDINATEUR : Dessiner à droite le dessin que donnera l'exécution de ce programme : Unité : 50 pas : Remarque : vous devez

Plus en détail

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites I Droites perpendiculaires Lorsque deux droites se coupent, on dit qu elles sont sécantes Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites Lorsque deux

Plus en détail

Eléments de Choix d Utilisation de l Informatique dans l Enseignement des Mathématiques en Classe de Cinquième

Eléments de Choix d Utilisation de l Informatique dans l Enseignement des Mathématiques en Classe de Cinquième GUYOT Stéphanie Professeur stagiaire en mathématiques au collège Lo Trentanel de GIGNAC I.U.F.M. de l académie de Montpellier Site de Montpellier Eléments de Choix d Utilisation de l Informatique dans

Plus en détail

Le contexte. Le questionnement du P.E.R. :

Le contexte. Le questionnement du P.E.R. : Le contexte Ce travail a débuté en janvier. Le P.E.R. engagé depuis fin septembre a permis de faire émerger ou de réactiver : Des raisons d être de la géométrie : Calculer des grandeurs inaccessibles et

Plus en détail

COLLÈGE LA PRÉSENTATION. BREVET BLANC Février 2014

COLLÈGE LA PRÉSENTATION. BREVET BLANC Février 2014 COLLÈGE LA PRÉSENTATION BREVET BLANC Février 2014 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Classe de 3 e Durée : 2 heures Présentation et orthographe : 4 points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

La géométrie du cercle. Durée suggérée: 3 semaines

La géométrie du cercle. Durée suggérée: 3 semaines La géométrie du cercle Durée suggérée: 3 semaines Aperçu du module Orientation et contexte Dans le présent module, les élèves étudieront les propriétés des cercles. Ils découvriront la relation entre la

Plus en détail

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Collège OASIS Corrigé de l Epreuve de Mathématiques L usage de la calculatrice est autorisé, mais tout échange de matériel est interdit Les exercices sont indépendants

Plus en détail

Concours de recrutement interne PLP 2009

Concours de recrutement interne PLP 2009 Concours de recrutement interne PLP 2009 Le sujet est constitué de quatre exercices indépendants. Le premier exercice, de nature pédagogique au niveau du baccalauréat professionnel, porte sur le flocon

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

La médiatrice d un segment

La médiatrice d un segment EXTRT DE CURS DE THS DE 4E 1 La médiatrice d un segment, la bissectrice d un angle La médiatrice d un segment Définition : La médiatrice d un segment est l ae de smétrie de ce segment ; c'est-à-dire que

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2

EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2 Les enseignants de CM2 de la circonscription de METZ-SUD proposent EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2 Mathématiques Livret enseignant NOMBRES ET CALCUL Circonscription de METZ-SUD Page 1 Séquence 1 : Exercice

Plus en détail

212 année 2013/2014 DM de synthèse 2

212 année 2013/2014 DM de synthèse 2 22 année 20/204 DM de synthèse 2 Exercice Soit f la fonction représentée cicontre.. Donner l'ensemble de définition de la fonction f. 2. Donner l'image de 4 par f.. a. Donner un nombre qui n'a qu'un seul

Plus en détail

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

Deux disques dans un carré

Deux disques dans un carré Deux disques dans un carré Table des matières 1 Fiche résumé 2 2 Fiche élève Seconde - version 1 3 2.1 Le problème............................................... 3 2.2 Construction de la figure avec geogebra...............................

Plus en détail

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets».

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets». Déplacer un objet Cliquer sur le bouton «Déplacer». On peut ainsi rendre la figure dynamique. Attraper l objet à déplacer avec la souris. Ici, on veut déplacer le point A du triangle point ABC. A du triangle

Plus en détail

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide)

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide) Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009 Descriptifs (Page vide) Sujet 001 Épreuve pratique de mathématiques Descriptif Étude d une fonction dépendant d un paramètre Étant donné une fonction dépendant

Plus en détail

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*)

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Dans nos classes 645 Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Jean-Jacques Dahan(**) Historiquement, la géométrie dynamique plane trouve ses racines chez les grands géomètres de

Plus en détail

BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009

BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009 BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009 MATHÉMATIQUES SÉRIE COLLÈGE DURÉE DE L'ÉPREUVE : 2 h 00 Le candidat répondra sur une copie différente pour chaque partie. Ce sujet comporte 5 pages, numérotées de 1

Plus en détail

Jacques GRESSIER, Bernard MONTUELLE, Danièle FOSSEUX

Jacques GRESSIER, Bernard MONTUELLE, Danièle FOSSEUX 105 GÉOMÉTRIE, RÉSOLUTION DE PROBLÈME ET APPRENTISSAGE : HYPOTHÈSES, Une application pédagogique de l'intelligence artificielle. Un logiciel en démonstration dans la bourse d'échange de l'e.p.i. Jacques

Plus en détail

PRATIQUE DE LA GÉOMÉTRIE AU LYCÉE ET AU COLLÈGE AVEC UNE CALCULATRICE GRAPHIQUE INCLUANT CABRI JUNIOR Jean-Jacques DAHAN jjdahan@wanadoo.

PRATIQUE DE LA GÉOMÉTRIE AU LYCÉE ET AU COLLÈGE AVEC UNE CALCULATRICE GRAPHIQUE INCLUANT CABRI JUNIOR Jean-Jacques DAHAN jjdahan@wanadoo. PRATIQUE DE LA GÉOMÉTRIE AU LYCÉE ET AU COLLÈGE AVEC UNE CALCULATRICE GRAPHIQUE INCLUANT CABRI JUNIOR Jean-Jacques DAHAN jjdahan@wanadoo.fr I.A.M. de Grenoble et I.R.E.M. de Toulouse 1. UN ACCÈS RAPIDE

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

Conférence - Débat. «Notes ou pas notes?» «Quelle évaluation pour les élèves?» vendredi 29 mai 2015 Montauban FCPE 82

Conférence - Débat. «Notes ou pas notes?» «Quelle évaluation pour les élèves?» vendredi 29 mai 2015 Montauban FCPE 82 Conférence - Débat «Notes ou pas notes?» «Quelle évaluation pour les élèves?» vendredi 29 mai 2015 Montauban FCPE 82 1/50 Brève présentation 2/50 Thomas CRESPIN 3/50 professeur de mathématiques en collège

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000

Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000 Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000 Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000. 23 1 et 2 Pauline collectionne les cartes «Tokéron» depuis plusieurs mois. Elle en possède 364 et veut les

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

B2i. LE B2i Brevet Informatique et Internet. Niveau : tous. 1 S'approprier un environnement informatique de travail. b2ico1.odt.

B2i. LE B2i Brevet Informatique et Internet. Niveau : tous. 1 S'approprier un environnement informatique de travail. b2ico1.odt. 1 S'approprier un environnement informatique de travail 1.1) Je sais m'identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification. 1.2) Je sais accéder aux logiciels et aux documents disponibles

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Date : 18.11.2013 Tangram en carré page

Date : 18.11.2013 Tangram en carré page Date : 18.11.2013 Tangram en carré page Titre : Tangram en carré Numéro de la dernière page : 14 Degrés : 1 e 4 e du Collège Durée : 90 minutes Résumé : Le jeu de Tangram (appelé en chinois les sept planches

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

5 Les géométries : géométrie instrumentée sur papier, géométrie dynamique, géométrie mentale...quelle complémentarité?

5 Les géométries : géométrie instrumentée sur papier, géométrie dynamique, géométrie mentale...quelle complémentarité? Groupe départemental mathématiques 10 (CM2/6 ème ) MATHÉMATIQUES ET GÉOMÉTRIE DYNAMIQUE AU CYCLE 3 Quels enjeux? SOMMAIRE 1 La géométrie dynamique dans les textes officiels p2 2 Choix pédagogiques et didactiques

Plus en détail

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée.

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée. ANALYSE 5 points Exercice 1 : Léonie souhaite acheter un lecteur MP3. Le prix affiché (49 ) dépasse largement la somme dont elle dispose. Elle décide donc d économiser régulièrement. Elle a relevé qu elle

Plus en détail

LES NOMBRES DECIMAUX. I. Les programmes

LES NOMBRES DECIMAUX. I. Les programmes LES NOMBRES DECIMAUX I. Les programmes Au cycle des approfondissements (Cours Moyen), une toute première approche des fractions est entreprise, dans le but d aider à la compréhension des nombres décimaux.

Plus en détail

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2?

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2? Une tâche complexe peut-être traitée : Gestion d une tâche complexe A la maison : notamment les problèmes ouverts dont les connaissances ne sont pas forcément liées au programme du niveau de classe concerné

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

Exercice 2. Exercice 3

Exercice 2. Exercice 3 Feuille d eercices n 10 Eercice 1 Une voiture parcours 150 km. Elle effectue une première partie du trajet à la vitesse moyenne de 80 km/h. On notera la longueur de cette partie, eprimée en km Suite à

Plus en détail

Les TICE en cours de Mathématiques au collège. Quelques pistes de travail pour les classes de 6 ème, 5 ème et 4 ème

Les TICE en cours de Mathématiques au collège. Quelques pistes de travail pour les classes de 6 ème, 5 ème et 4 ème Les TICE en cours de Mathématiques au collège Quelques pistes de travail pour les classes de 6 ème, 5 ème et 4 ème Généralités page 2 Différents outils page 4 Classe de 6 ème page 5 Classe de 5 ème page

Plus en détail

«Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement.

«Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement. «Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement.» Léonard de Vinci MATHEMATIQUES Les mathématiques revêtaient un caractère particulier

Plus en détail

Je découvre le diagramme de Venn

Je découvre le diagramme de Venn Activité 8 Je découvre le diagramme de Venn Au cours de cette activité, l élève découvre le diagramme de Venn et se familiarise avec lui. Pistes d observation L élève : reconnaît les éléments du diagramme

Plus en détail

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca SESSION : H-2009 NO DE COURS : 201-009-50 PRÉALABLE(S) : Math 436

Plus en détail

BREVET BLANC 2 - MATHEMATIQUES

BREVET BLANC 2 - MATHEMATIQUES BREVET BLANC 2 - MATHEMATIQUES I- PRESENTATION DE L'EPREUVE DE MATHEMATIQUES AU BREVET 1. Durée de l'épreuve : 2 heures 2. Nature de l'épreuve : écrite 3. Objectifs de l'épreuve : Les acquis à évaluer

Plus en détail

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE FICHE MEDIAS N 1 REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE A l'attention des enseignants des cycles II et III Initiative de sensibilisation au handicap mental l'écolensemble Objectifs pédagogiques

Plus en détail

COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE

COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE Le cours de la première année concerne les sujets de 9ème et 10ème années scolaires. Il y a bien sûr des différences puisque nous commençons par exemple par

Plus en détail

O b s e r v a t o i r e E V A P M. Taxonomie R. Gras - développée

O b s e r v a t o i r e E V A P M. Taxonomie R. Gras - développée O b s e r v a t o i r e E V A P M É q u i p e d e R e c h e r c h e a s s o c i é e à l ' I N R P Taxonomie R. Gras - développée Grille d'analyse des objectifs du domaine mathématique et de leurs relations

Plus en détail

Comparer des surfaces suivant leur aire en utilisant leurs propriétés géométriques Découverte et manipulation

Comparer des surfaces suivant leur aire en utilisant leurs propriétés géométriques Découverte et manipulation Socle commun - palier 2 : Compétence 3 : les principaux éléments de mathématiques Grandeurs et mesures Compétences : Comparer des surfaces selon leurs aires (par pavage) Mesurer l aire d une surface par

Plus en détail

Le compas dans l œil! Jean-François Maheux 1

Le compas dans l œil! Jean-François Maheux 1 Le compas dans l œil! Jean-François Maheux 1 Qui n a pas déjà essayé de dessiner une table ou une chaise? Si vous ne vous souvenez plus très bien du résultat, prenez tout de suite un bout de papier et

Plus en détail

modélisation solide et dessin technique

modélisation solide et dessin technique CHAPITRE 1 modélisation solide et dessin technique Les sciences graphiques regroupent un ensemble de techniques graphiques utilisées quotidiennement par les ingénieurs pour exprimer des idées, concevoir

Plus en détail

NOTIONS ÉLÉMENTAIRES DE GÉOMÉTRIE

NOTIONS ÉLÉMENTAIRES DE GÉOMÉTRIE NOTIONS ÉLÉMENTIRES I) Les points : Un point est souvent représenté par une croix et noté avec des lettres majuscules. II) Les Droites : 1) La droite Une droite est illimitée des deux cotés, on ne peut

Plus en détail

PROBLEME(12) Première partie : Peinture des murs et du plafond.

PROBLEME(12) Première partie : Peinture des murs et du plafond. PROBLEME(12) Une entreprise doit rénover un local. Ce local a la forme d'un parallélépipède rectangle. La longueur est 6,40m, la largeur est 5,20m et la hauteur est 2,80m. Il comporte une porte de 2m de

Plus en détail

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - Petites Voitures CYCLE II Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Point du programme Choisir un outil en fonction de son usage et mener à bien une construction simple.

Plus en détail

Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé.

Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé. Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé. L usage d une calculatrice est autorisé Durée : 3heures Deux annexes sont à rendre avec la copie. Exercice 1 5 points 1_ Soit f la

Plus en détail

La tâche complexe, un enjeu de l'enseignement des mathématiques

La tâche complexe, un enjeu de l'enseignement des mathématiques La tâche complexe, un enjeu de l'enseignement des mathématiques Frédéric Barôme page 1 La tâche complexe, un enjeu de l'enseignement des mathématiques Enseigner en accord avec l'activité scientifique Pratiquer

Plus en détail

2. RAPPEL DES TECHNIQUES DE CALCUL DANS R

2. RAPPEL DES TECHNIQUES DE CALCUL DANS R 2. RAPPEL DES TECHNIQUES DE CALCUL DANS R Dans la mesure où les résultats de ce chapitre devraient normalement être bien connus, il n'est rappelé que les formules les plus intéressantes; les justications

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Exercice 1 Ecrire un programme de construction de la figure suivante. On utilisera seulement deux mesures : le rayon du cercle est 8 cm, la largeur d

Plus en détail

Brevet Amérique du sud novembre 2011

Brevet Amérique du sud novembre 2011 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 POINTS) Exercice 1 Cet exercice est un exercice à choix multiples (QCM). Pour chaque question, une seule réponse est exacte. Une réponse correcte rapportera 1 point. L absence

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation 1 / 8 Découvrir le code 1 5P-6P Fiche de présentation Titre de l'activité Sous-titre Degré(s) concerné(s) Durée estimée Résumé Contexte d'utilisation de la calculatrice Contenus et compétences mathématiques

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

«Le plan d une ville»

«Le plan d une ville» «Le plan d une ville» doc 1 Evariste doit réaliser une maquette de la ville de Géocity. Il n a qu un plan très partiel de cette ville qu il ne connaît pas. Son ami Léonhard, géocitien, lui envoie par SMS

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

UN OUTIL POUR ILLUSTRER LE COURS D'ANALYSE : GEOPLAN

UN OUTIL POUR ILLUSTRER LE COURS D'ANALYSE : GEOPLAN 8 UN OUTIL POUR ILLUSTRER LE COURS D'ANALYSE : GEOPLAN Fin 9, la Direction des Lycées et Collèges adressait à tous les lycées d'enseignement général et technique des imagiciels pour les classes de premières

Plus en détail

Débuter avec un ordinateur

Débuter avec un ordinateur Débuter avec un ordinateur 1) L'ordinateur En fonction de l'ordinateur que vous avez il y a plusieurs petites choses à savoir : 1.1) L'ordinateur fixe Deux choses à allumer quand vous voulez allumer un

Plus en détail

.. -... -... Mention : En débat

.. -... -... Mention : En débat Page 1 sur 6 Point du programme Domaine d'activité : LE MONDE CONSTRUIT PAR L'HOMME FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Objectifs généraux Comment fabriquer une petite voiture capable de rouler

Plus en détail

Paris et New-York sont-ils les sommets d'un carré?

Paris et New-York sont-ils les sommets d'un carré? page 95 Paris et New-York sont-ils les sommets d'un carré? par othi Mok (3 ), Michel Vongsavanh (3 ), Eric hin (3 ), iek-hor Lim ( ), Eric kbaraly ( ), élèves et anciens élèves du ollège Victor Hugo (2

Plus en détail

Activités numériques [13 Points]

Activités numériques [13 Points] N du candidat L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation entrent pour 2 points dans l appréciation des copies. Les résultats seront soulignés. La correction est disponible

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point 03 Mai 2013 Collège Oasis Durée de L épreuve : 2 heures. apple Le sujet comporte 4 pages et est présenté en livret ; apple La calculatrice est autorisée ; apple 4 points sont attribués à la qualité de

Plus en détail

PARTIE NUMERIQUE (18 points)

PARTIE NUMERIQUE (18 points) 4 ème DEVOIR COMMUN N 1 DE MATHÉMATIQUES 14/12/09 L'échange de matériel entre élèves et l'usage de la calculatrice sont interdits. Il sera tenu compte du soin et de la présentation ( 4 points ). Le barème

Plus en détail

Math 5 Dallage Tâche d évaluation

Math 5 Dallage Tâche d évaluation Math 5 Dallage Tâche d évaluation Résultat d apprentissage spécifique La forme et l espace (les transformations) FE 21 Reconnaître des mosaïques de figures régulières et irrégulières de l environnement.

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

Traduction Claire Mouhot

Traduction Claire Mouhot L'ENSEIGNEMENT DES MATHEMATIQUES AUX ELEVES AYANT DES TROUBLES DE L'APPRENTISSAGE OU DES DIFFICULTES EN MATHEMATIQUES INTRODUCTION Un Guide pour les Maîtres Madhavi Jayanthi Russell Gersten Scott Baker

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

PREMIERE PARTIE CRISTALLOGRAPHIE GEOMETRIQUE

PREMIERE PARTIE CRISTALLOGRAPHIE GEOMETRIQUE 1 PREMIERE PARTIE CRISTALLOGRAPHIE GEOMETRIQUE Cette première partie se divise en cinq chapitres : Le chapitre 1 donne quelques généralités sur l'état cristallin. Le chapitre est consacré aux calculs dans

Plus en détail

Activités à faire à la maison pour renforcer le concept de formes géométriques

Activités à faire à la maison pour renforcer le concept de formes géométriques pour renforcer le concept de formes géométriques Une œuvre en figures planes Crée une œuvre qui comprend toutes les figures planes décrites ci-dessous. Un cercle jaune Deux triangles isocèles rouges non

Plus en détail

Brevet blanc ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES février 2015 page 1/9

Brevet blanc ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES février 2015 page 1/9 Brevet blanc ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES février 2015 page 1/9 C o r r e c t i o n Soigner la rédaction des explications et des réponses : la qualité de cette rédaction et la maîtrise de la langue sont notées

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2 ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Rappel : Présenter les parties de l'épreuve sur feuilles

Plus en détail

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT?

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? FICHE PROFESSEUR NIVEAUX ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES 6 e : mise en œuvre des notions de périmètre et d aire 5 e : réactivation des notions précédentes. MODALITES

Plus en détail

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges Ordinaires & ASH PRESENTATION ESPRIT DES OUTILS PRESENTES L objectif de cette plaquette est de proposer des tours de mains aux

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Activités numériques 12 points Exercice 1 Un dé cubique a 6 faces peintes : une en bleu, une en rouge, une en jaune, une en vert et deux en noir.

Plus en détail

5.3 Comment déplacer le repère?...27 5.4 Comment décaler le repère?...28 5.5 Comment centrer le repère?...28 5.6 Comment masquer ou afficher le

5.3 Comment déplacer le repère?...27 5.4 Comment décaler le repère?...28 5.5 Comment centrer le repère?...28 5.6 Comment masquer ou afficher le Table des matières 1 Présentation...6 1.1 À qui s'adresse le logiciel?...6 1.2 Quelle est la configuration requise?...6 2 Mes premiers pas...7 2.1 Comment se procurer la documentation et le logiciel?...7

Plus en détail

Enseigner la lecture analytique en 3ème avec une tablette numérique

Enseigner la lecture analytique en 3ème avec une tablette numérique Enseigner les Langues et Cultures de l Antiquité avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr TraAM travaux académiques mutualisés, un accompagnement au développement des usages des TIC Enseigner la lecture

Plus en détail

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN ECONOMIE-GESTION (Droit)

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN ECONOMIE-GESTION (Droit) UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN ECONOMIE-GESTION (Droit) Apportant un complément indispensable aux enseignements d'économie, de management des organisations et de sciences de gestion, l enseignement

Plus en détail

Rencontre des personnes-ressources en déficience motrice et organique RÉCIT MST - RÉCIT Adaptation scolaire Pierre Couillard

Rencontre des personnes-ressources en déficience motrice et organique RÉCIT MST - RÉCIT Adaptation scolaire Pierre Couillard Rencontre des personnes-ressources en déficience motrice et organique RÉCIT MST - RÉCIT Adaptation scolaire Pierre Couillard Pylote (http://pascal.peter.free.fr/?17/pylote) Logiciels d aide en mathématique

Plus en détail

Angles orientés et trigonométrie

Angles orientés et trigonométrie Chapitre Angles orientés et trigonométrie Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Trigonométrie Cercle trigonométrique. Radian. Mesure d un angle orienté, mesure principale.

Plus en détail

Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER

Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER CHIMIE Camille de BATTISTI Janvier 2011 Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER TABLE DES MATIERES Pages 1. LES OBJECTIFS VISÉS ET LE SOCLE COMMUN 2 1.1. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007 Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses Guillaume Martinez 17 décembre 2007 1 Table des matières 1 Le projet 3 1.1 Objectif................................ 3 1.2 Les choix techniques.........................

Plus en détail

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION DES NOMBRES par Jean-Luc BREGEON professeur formateur à l IUFM d Auvergne LE PROBLÈME DE LA REPRÉSENTATION DES NOMBRES On ne conçoit pas un premier enseignement

Plus en détail