Cabri et le programme de géométrie au secondaire au Québec

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cabri et le programme de géométrie au secondaire au Québec"

Transcription

1 Cabri et le programme de géométrie au secondaire au Québec Benoît Côté Département de mathématiques, UQAM, Québec 1. Introduction - Exercice de didactique fiction Que signifie intégrer Cabri dans l enseignement des mathématiques au secondaire au Québec? Quels changements peut-on envisager au niveau du programme de mathématiques, ce cadre institutionnel qui régit l enseignement des mathématiques, et particulièrement en ce qui a trait à la géométrie? - Scénarios d intégration - Niveau 0 : Aucun scénario. Loi du marché. Initiatives locales. Grandes différences entre les écoles et à l intérieur des écoles. - Niveau 1 : On introduit une liste des logiciels approuvés, tout comme on a une liste des manuels approuvés. Pour des raisons inimaginables, Cabri n y apparaît pas! Ou bien, ce qui semble commencer à apparaître, on n accepte pas d imprimer des fenêtres Cabri dans les manuels, pour ne pas encourager un produit «commercial» - Niveau 1 : Accessibilité. On négocie une licence nationale, d où le logiciel devient disponible dans toutes les écoles. Mais on en laisse l utilisation libre. L utilisation risque d être sporadique. Ou bien elle dépend de l implication d une équipe d enseignants prêts à concevoir des séquences d enseignement, des fiches de travail - Niveau 2 : Utilisation ciblée. Tout en le rendant accessible à tous, on encourage son utilisation dans un contexte spécifique et on fournit aux intervenants un support réel (formation, documents ) Ce peut être lié à certains contenus ou compétences spé- 1

2 cifiques, ou faire partie par exemple d un ensemble de mesures visant à contrer le décrochage. Il y aurait à ce niveau une stratégie d implantation, avec des objectifs bien définis, et la mise en place de moyens appropriés. - Niveau 3 : Utilisation générale. On encourage l utilisation d un logiciel de géométrie dynamique, tel Cabri, à tous les niveaux. Est-ce que cela veut dire qu on va reformuler le curriculum autour de Cabri, comme on l a déjà fait, dans les années soixante, autour de la théorie des ensembles? NON. Mais, on est en train actuellement de reformuler les curriculums en termes de compétences. On examine ce que signifie intégrer des outils technologiques dans ce contexte. On réalise que ce n est pas neutre, que ça a nécessairement un effet sur les contenus. On accepte de formuler des contenus, compétences, situations, qui impliquent nécessairement et significativement l utilisation d un logiciel tel Cabri. - Trois thèmes - Enseigner la géométrie et non Cabri - Le rôle central des notions de construction et lieu géométriques - Une géométrie des variations liée à l algèbre 2. Enseigner la géométrie et non Cabri - Difficile de travailler avec Cabri sans faire de la géométrie??? - Logiciel de géométrie par excellence. Réactions spontanées enthousiastes de la plupart des mathématiciens. Réactions plus mitigées des étudiants. Faut-il connaître la géométrie pour faire de la géométrie avec Cabri? - Problèmes de débutants : Précision, habileté sensori-motrice : ignorer l outil sélection, points multiples, mal définis (fichier confus.fig) Construire un triangle avec l outil segment et ne pas pouvoir obtenir son aire D où se donner le temps d apprivoiser le logiciel et d une certaine façon «enseigner Cabri». 2

3 - Contexte institutionnel de la scolarité obligatoire - Enseigner c est négocier. Chacun des acteurs a un pouvoir et des obligations vis-à-vis l autre. «Qu est-ce qu il faut faire?» «J ai essayé et ça ne marche pas!» «Est-ce qu on va en avoir des comme ça dans l examen?» - D où création de fiches de travail de plus en plus précises : «Voici ce qu il faut faire pour construire un triangle isocèle.» Création d un contexte Cabri. On «fait du Cabri». - Penser la géométrie scolaire en y intégrant Cabri - Prendre une distance par rapport au niveau de l action. Passer à la formulation et à la validation. Insérer l utilisation de Cabri dans un contexte didactique plus large qui inclut les outils traditionnels et le papier-crayon, la communication orale et écrite - Intérioriser Cabri pour développer les capacités de pensée géométrique. - Voir les apports fondamentaux et originaux de ce type de logiciel à la nature même de la géométrie scolaire. 3. Le rôle central des notions de construction et de lieu géométriques - La notion de figure géométrique - Quatre statuts possibles des figures en géométrie scolaire : Objet physique, dessin, définition, configuration - Le triangle 4-7 : On choisit un point A sur un quadrillage. On compte 4 unités vers la droite, puis 7 vers le haut pour obtenir un point B ; on revient de 7 unités vers le bas, puis on en compte 4 autres vers la droite pour obtenir le point C. On mesure avec une règle les trois côtés du triangle ABC et on répond aux questions : 3

4 - Est-ce que le triangle ABC est équilatéral? - Pourquoi la réponse à la première question n a-t-elle rien à voir avec l utilisation d une règle à mesurer? - La géométrie du secondaire : Le passage d une géométrie empirique basée sur des observations à une géométrie déductive basée sur des définitions et des raisonnements - Statut des figures Cabri - Exemple des deux «carrés» : (fichier deuxcarres.fig) C B D C D A A B - Il faut agir sur la figure pour pouvoir l identifier, ou en connaître son historique. Les «actions» disponibles relèvent davantage de la communication que de la manipulation. Une nouvelle sphère de réalité de type «empirico-déductif». - Entrer en interaction avec une définition Construire les objets que l on étudie : une activité centrale dans un curriculum qui intègre Cabri. - La construction Cabri de figures géométriques - La notion de contrainte : - Construire un parallélogramme : Référer à une définition Produire des parallèles : L outil parallèle est une représentation de l axiome de la parallèle. Points libres et contraints 4

5 - Construire un triangle isocèle : La définition est insuffisante. Formuler ce que l on cherche et le chercher (outil trace) Construire la médiatrice et vérifier (outil distance) Point semi-contraint et lieu d un point : Raisonner en termes d ensembles de points - Les constructions géométriques en tant que situation didactique - Analyse du champ conceptuel - Classification des triangles et des quadrilatères Situation de formulation Intériorisation de la notion de contrainte - Travail avec les définitions et les propriétés Nouveau contenu : en dégager la structure - Une construction n est pas une figure mais une procédure, une série d instructions. Travail avec des descriptions symboliques, établissement d un langage commun, intériorisation de Cabri, nouveau type de situation problème, formulation et validation (empirique et déductive). - Passage à des constructions plus complexes, divers agencements de figures (carré avec cercles inscrit et circonscrit, deux cercles tangents), coniques.. Transformations géométriques abordées comme des problèmes de construction - Un contenu parmi d autres ou une compétence à développer? Faut prendre le temps. Se voit une seule fois ou place pour la répétition? Un fil conducteur? 5

6 4. Une géométrie des variations liée à l algèbre - Lieux géométriques et points variables (fichier lieux.fig) - Le lieu du point milieu M du segment formé d un point donné P et d un point variable V sur un cercle donné. Outil lieu, variables indépendante et dépendante, paramètres - Le lieu d un point à égale distance de deux points donnés. Le modèle des deux lieux (Polya) - Le lieu d un point dont la somme des distances à deux points donnés est invariante. - Le passage au numérique - Les configurations de Pythagore et de Thalès (fichier thales.fig) «Construire» une propriété Outils de mesure et de calcul - Construction d un repère cartésien : Le problème du repérage dans le plan - L équation associée à un lieu géométrique : Construire un lieu dans un plan cartésien et faire afficher son équation (fichier lieuetequation.fig) - Explorer l équation de l image d un lieu par une certaine transformation géométrique - Graphes de fonctions en tant que lieux géométriques (fichier parabole.fig) - Contenus et compétences à formuler dans le programme - Des concepts unificateurs : construction et lieu géométriques (Objets mathématiques, situations, schèmes de pensée) - Du pain (et des jeux) sur la planche 6

Fiche No 1. Figures élémentaires

Fiche No 1. Figures élémentaires Fiche No 1 Figures élémentaires 1) Mise en route Pour travailler avec le programme GeoGebra en ligne tapez : www.geogebra.org, puis Téléchargement et enfin Webstart : Dans la feuille GeoGebra qui s ouvre

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

JEU DU MANCHON. On peut augmenter le nombre d enfants, mais il faut augmenter le nombre de manchons (un manchon par enfant).

JEU DU MANCHON. On peut augmenter le nombre d enfants, mais il faut augmenter le nombre de manchons (un manchon par enfant). JEU DU MANCHON Ce jeu "tactile" est prévu pour 1 à 4 enfants à partir de 4 ans. On peut augmenter le nombre d enfants, mais il faut augmenter le nombre de manchons (un manchon par enfant). Contenu : 25

Plus en détail

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre

Plus en détail

Réseau Départemental de Ressources Informatiques 2010

Réseau Départemental de Ressources Informatiques 2010 IA du Rhône Séquences : 3 séances Géométrie plane Géométrie Niveau : Cm1 / Cm2 Résumé Les élèves mettent en évidence les régularités de dessins géométriques qui permettront de pointer certaines notions

Plus en détail

Géométrie dans l espace

Géométrie dans l espace Géométrie dans l espace A l école primaire Cycle 2 (programme du 19/06/2008) CP CE1 Reconnaître et nommer le cube et le pavé droit. Reconnaître, décrire, nommer quelques solides droits : cube, pavé Manuel

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Le contexte. Le questionnement du P.E.R. :

Le contexte. Le questionnement du P.E.R. : Le contexte Ce travail a débuté en janvier. Le P.E.R. engagé depuis fin septembre a permis de faire émerger ou de réactiver : Des raisons d être de la géométrie : Calculer des grandeurs inaccessibles et

Plus en détail

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors N I) Pour démontrer que deux droites (ou segments) sont parallèles (d) // (d ) (d) // (d ) deux droites sont parallèles à une même troisième les deux droites sont parallèles entre elles (d) // (d) deux

Plus en détail

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception?

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Semaine 2, auteurs Maha Abboud-Blanchard (ESPE de Versailles,

Plus en détail

MON CAHIER DE VACANCES n 1. MATHEMATIQUES 3 ème 2

MON CAHIER DE VACANCES n 1. MATHEMATIQUES 3 ème 2 MON CAHIER DE VACANCES n 1 MATHEMATIQUES 3 ème 2 Ce cahier appartient à. Ce cahier est à rapporter le vendredi 6 Novembre 201, à Mme Viault. Les exercices sont à rédiger, sur ce livret, le plus sérieusement

Plus en détail

Présentation de l'activité

Présentation de l'activité Présentation de l'activité On utilise les couleurs pour conjecturer la nature de la médiatrice d'un segment. Deux étapes: - Dans un premier temps, sous GeoGebra, on dispose de deux points de couleurs différentes,

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés.

Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés. Préparation au CAPES Strasbourg, octobre 2008 Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés. Le problème posé : On se donne deux cercles C et C de centres O et O distincts et de rayons R et R

Plus en détail

Les dimensions de la tablette

Les dimensions de la tablette Les dimensions de la tablette Niveau d enseignement Type d activité Durée Outils Compétences mathématiques Prérequis TICE Place dans la progression, moment de l étude Forme de calcul favorisée Commentaires

Plus en détail

Deux disques dans un carré

Deux disques dans un carré Deux disques dans un carré Table des matières 1 Fiche résumé 2 2 Fiche élève Seconde - version 1 3 2.1 Le problème............................................... 3 2.2 Construction de la figure avec geogebra...............................

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Introduction au Dessin Vectoriel

Introduction au Dessin Vectoriel Introduction au Dessin Vectoriel Introduction Lorsque l'on affiche une image sur l'écran d'un ordinateur, ce que l'on voit n'est qu'une succession de points. Il existe pourtant deux manières différentes

Plus en détail

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves (atelier animé par l académie de Besançon) Le fil conducteur

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Diplôme National du Brevet Métropole - La Réunion - Mayotte - Session 2009

Diplôme National du Brevet Métropole - La Réunion - Mayotte - Session 2009 Diplôme National du Brevet Métropole - La Réunion - Mayotte - Session 2009 L usage de la calculatrice est autorisé, dans le cadre de la réglementation en vigueur. I - Activités numériques II - Activités

Plus en détail

NOTE DE MÉTHODOLOGIE PÉDAGOGIE DIDACTIQUE APPRENTISSAGE CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPÉEN

NOTE DE MÉTHODOLOGIE PÉDAGOGIE DIDACTIQUE APPRENTISSAGE CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPÉEN NOTE DE MÉTHODOLOGIE PÉDAGOGIE DIDACTIQUE APPRENTISSAGE CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPÉEN 1.- LE TRIANGLE PÉDAGOGIQUE DU PROJET REPERES Entre les trois pôles du triangle qui

Plus en détail

x 8 = 0 3x - 6 = 2x + 2 3x² 6 = 2x² + 2

x 8 = 0 3x - 6 = 2x + 2 3x² 6 = 2x² + 2 Partie numérique : 16 points Exercice n 1 (4 points) : Pour chaque ligne du tableau ci-dessous, 3 réponses sont proposées, mais une seule est exacte. Aucune justification n'est demandée. Écrire le numéro

Plus en détail

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs 1 re secondaire 2 e secondaire Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I MAT-1005-2 2 3 MAT-2008-2 2 3 (+, -, x, ) dans l ensemble des entiers Z. Ce premier cours portant

Plus en détail

Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège

Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège Propriété : Si un point est sur un segment et à égale distance de ses extrémités alors ce point est le milieu du segment. Si un point est

Plus en détail

GEOGEBRA : Les indispensables

GEOGEBRA : Les indispensables Préambule GeoGebra est un logiciel de géométrie dynamique dans le plan qui permet de créer des figures dans lesquelles il sera possible de déplacer des objets afin de vérifier si certaines conjectures

Plus en détail

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation :

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation : Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3 Déroulement de l animation : - 0] Préambule (30 min) a) Introduction b) Programme du cycle 3 - I] Première prise

Plus en détail

RECHERCHE DE CHEMIN MINIMAL

RECHERCHE DE CHEMIN MINIMAL REHERHE DE HEIN INIL par Yvon KWLSK, Sofiane SERUTU et Jérémy VEIRN, élèves de troisième au collège dulphe DELEGRGUE de ourcelles lès Lens (Pas de alais) 2003 Enseignant : Stéphane RERT (collège DELEGRGUE

Plus en détail

Séquence 4 : le domaine de la sécurité du Système d Information 4.3 : Le cadre de référence du COBIT

Séquence 4 : le domaine de la sécurité du Système d Information 4.3 : Le cadre de référence du COBIT 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 Pour une performance durable et solidaire Séquence 5 : La construction d un SMI 110 Séquence 5 : La construction d un SMI 5.1 : Les points

Plus en détail

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets».

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets». Déplacer un objet Cliquer sur le bouton «Déplacer». On peut ainsi rendre la figure dynamique. Attraper l objet à déplacer avec la souris. Ici, on veut déplacer le point A du triangle point ABC. A du triangle

Plus en détail

Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité. AUDITSec. Version 3.0

Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité. AUDITSec. Version 3.0 Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité AUDITSec Version 3.0 Mai 2011 Historique du document Version Date Auteur Description 1.0 6 novembre 2010 Éric Clairvoyant http://ca.linkedin.com/pub/ericclairvoyant/7/ba/227

Plus en détail

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Evolution d un scénario dans l expérience e-colab EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Cadre général Groupe e-colab au sein de l INRP Collaboration

Plus en détail

Comptabilisation avec code TVA, depuis une ancienne application

Comptabilisation avec code TVA, depuis une ancienne application Comptabilisation avec code TVA, depuis une ancienne application Adaptations à faire pour passer d une ancienne application à un application qui passe les codes TVA en comptabilité et permet ainsi de préparer

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Exercice 1 Ecrire un programme de construction de la figure suivante. On utilisera seulement deux mesures : le rayon du cercle est 8 cm, la largeur d

Plus en détail

MAT2027 Activités sur Geogebra

MAT2027 Activités sur Geogebra MAT2027 Activités sur Geogebra NOTE: Il n est pas interdit d utiliser du papier et un crayon!! En particulier, quand vous demandez des informations sur les différentes mesures dans une construction, il

Plus en détail

Atelier de programmation en python

Atelier de programmation en python Atelier de programmation en python Kévin Chewie Sztern et Christophe Sagane Vermorel Contents Introduction 2 L environnement de développement 2 Démarrer l IDE............................... 2 Premiers

Plus en détail

Étapes pour utiliser une calculatrice à capacité graphique

Étapes pour utiliser une calculatrice à capacité graphique Étapes pour utiliser une calculatrice à capacité graphique Contexte Les bénévoles d une association locale, responsable, de l installation de jeux pour les jeunes dans les parcs de la ville ont récemment

Plus en détail

Cours PHP. Cours en ligne Développement web PHP. Académie Libre info@academielibre.fr

Cours PHP. Cours en ligne Développement web PHP. Académie Libre info@academielibre.fr Cours PHP Cours en ligne Développement web PHP Académie Libre info@academielibre.fr Programme général du Cours PHP Module 1 Introduction et installation d un environnement PHP Unité 1 Introduction à PHP

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

Algorithmique et Programmation Projets 2012/2013

Algorithmique et Programmation Projets 2012/2013 3 Dames 3. Objectif Il s agit d écrire un programme jouant aux Dames selon les règles. Le programme doit être le meilleur possible. Vous utiliserez pour cela l algorithme α β de recherche du meilleur coup

Plus en détail

SUITE AFFAIRE+ Guide du logiciel de gestion des compétences Version 2. Créé par : www.rif-innotech.ca

SUITE AFFAIRE+ Guide du logiciel de gestion des compétences Version 2. Créé par : www.rif-innotech.ca SUITE AFFAIRE+ Guide du logiciel de gestion des compétences Version 2 Créé par : www.rif-innotech.ca Le 20 Mars 2012 Table des matières Commencer à utiliser le logiciel... 3 Démarrer le logiciel... 3 Rappeler

Plus en détail

Mise en place des services réseau d'entreprise

Mise en place des services réseau d'entreprise 261 Chapitre 5 Mise en place des services réseau d'entreprise 1. Introduction Mise en place des services réseau d'entreprise Ce chapitre est consacré à la définition et la configuration des composants

Plus en détail

TUTORIAL SUR LE PARTAGE DE FICHIERS D IMPRIMANTE GRACE A UN RESEAU LOCAL

TUTORIAL SUR LE PARTAGE DE FICHIERS D IMPRIMANTE GRACE A UN RESEAU LOCAL 1/1 TUTORIAL SUR LE PARTAGE DE FICHIERS ET D IMPRIMANTE GRACE A UN RESEAU LOCAL 2/2 SOMMAIRE 1 BUT... 3 2 HISTORIQUE... 3 3 REFERENCES... 3 4 DESCRIPTION GENERALE... 3 4.1 PREPARATIFS... 4 4.2 CONFIGURATION

Plus en détail

Argent présent et pris en compte!

Argent présent et pris en compte! Argent présent et pris en compte! Niveau 8 Au cours de la présente leçon, les élèves compareront les taux d intérêt appliqués à divers comptes bancaires et calculeront le potentiel de rendement au fil

Plus en détail

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF 1 OUTILS D ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME. «MODE D EMPLOI». Education Par la Technologie.

Plus en détail

Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS. Francette Martin

Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS. Francette Martin Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS Francette Martin Voici une situation fondamentale faisant intervenir le nombre cardinal : l enfant doit aller chercher

Plus en détail

Gestion de Planning Présentation

Gestion de Planning Présentation Gestion de Planning Présentation et tous droits réservés à 2C-FAO sarl Reproduction interdite Page 1/15 Sommaire 1. Présentation générale, objectifs... 3 2. La méthode utilisée... 4 3. La planification

Plus en détail

Je découvre le diagramme de Venn

Je découvre le diagramme de Venn Activité 8 Je découvre le diagramme de Venn Au cours de cette activité, l élève découvre le diagramme de Venn et se familiarise avec lui. Pistes d observation L élève : reconnaît les éléments du diagramme

Plus en détail

Information aux parents. Les séquences en mathématique

Information aux parents. Les séquences en mathématique Information aux parents Les séquences en mathématique Un changement important La possibilité de choisir une séquence pour 4 e et 5 e secondaire n est plus un classement mais un véritable choix. Extrait

Plus en détail

I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME. A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion

I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME. A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion Chap. 6 : Analyser les coûts des centres de responsabilité I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion 1. La comptabilité financière

Plus en détail

a. Avec la règle et l équerre : La médiatrice d une segment [AB] est la droite (d) perpendiculaire à ce segment et passant par son milieu.

a. Avec la règle et l équerre : La médiatrice d une segment [AB] est la droite (d) perpendiculaire à ce segment et passant par son milieu. :.. 6 - TR - SYTR XL URS STRUT L TR U ST []. a. vec la règle et l équerre : La médiatrice d une segment [] est la droite perpendiculaire à ce segment et passant par son milieu.. n mesure le segment []

Plus en détail

Vers l autonomie JEUX DE CONSTRUCTION

Vers l autonomie JEUX DE CONSTRUCTION Benjamin Bonhomme Julie Dadet - Elisabeth Macé Anne Nenzel Stage Ambition réussite Strasbourg 1 Sept-Oct 2007 Vers l autonomie JEUX DE CONSTRUCTION Objectifs généraux -affirmer son autonomie par rapport

Plus en détail

Elisabeth DELAIS ROUSSARIE UMR 7110 / LLF Laboratoire de Linguistique formelle Université de Paris Diderot

Elisabeth DELAIS ROUSSARIE UMR 7110 / LLF Laboratoire de Linguistique formelle Université de Paris Diderot Elisabeth DELAIS ROUSSARIE UMR 7110 / LLF Laboratoire de Linguistique formelle Université de Paris Diderot JOURNEES IPFC Paris, 5 et 6 décembre 2011 Pour travailler sur l acquisition de la dimension orale

Plus en détail

Colloque sur l'intégration des TIC. Outaouais 2005. Mathématique, TIC et Situations d'apprentissage ouvertes au secondaire

Colloque sur l'intégration des TIC. Outaouais 2005. Mathématique, TIC et Situations d'apprentissage ouvertes au secondaire Colloque sur l'intégration des TIC Outaouais 2005 Mathématique, TIC et Situations d'apprentissage ouvertes au secondaire 1. Présentation de la vision de l'intégration des TIC dans le domaine de la mathématique

Plus en détail

ITINERAIRE FORMATIVE LA STRATÉGIE COMMERCIALE

ITINERAIRE FORMATIVE LA STRATÉGIE COMMERCIALE ITINERAIRE FORMATIVE LA STRATÉGIE COMMERCIALE Mode: Online Domaine/thème: LA STRATÉGIE COMMERCIALE. Nombre d'heures : 60 Méthodologie : La formation on line nous permet d'accéder aux contenus éducatifs,

Plus en détail

GFC RCBC 2013 BASCULEMENT 2012/2013 MONOPOSTE

GFC RCBC 2013 BASCULEMENT 2012/2013 MONOPOSTE BASCULEMENT 2012/2013 MONOPOSTE Janvier 2013 SOMMAIRE 1. AVERTISSEMENT... 3 2. SAUVEGARDES... 3 2.1. SAUVEGARDES AVANT INSTALLATION DU CD OU DE L EXECUTABLE... 3 2.2. SAUVEGARDES APRES INSTALLATION DU

Plus en détail

LES PAVAGES DU PLAN EXERCICES PROPOSES Exercices 1

LES PAVAGES DU PLAN EXERCICES PROPOSES Exercices 1 LES PAVAGES DU PLAN Ces travaux sont mis en place dans la circonscription de Vitry sur Seine (94) au niveau des classes de cycle 2 (grandes sections, CP et CE1). Cette réflexion a été mise en place à partir

Plus en détail

Math 5 Dallage Tâche d évaluation

Math 5 Dallage Tâche d évaluation Math 5 Dallage Tâche d évaluation Résultat d apprentissage spécifique La forme et l espace (les transformations) FE 21 Reconnaître des mosaïques de figures régulières et irrégulières de l environnement.

Plus en détail

Rapport de Conception Préliminaire MESSAGERIE

Rapport de Conception Préliminaire MESSAGERIE Rapport de Conception Préliminaire MESSAGERIE Conception préliminaire du logiciel demandé en projet, illustré par les diagrammes des cas d utilisation, des classes du domaine et de séquence. Maxime SUARD,

Plus en détail

Activité 3 : Découverte des rôles de gestionnaire institutionnel et de gestionnaire pédagogique

Activité 3 : Découverte des rôles de gestionnaire institutionnel et de gestionnaire pédagogique Activité 3 : Découverte des rôles de gestionnaire institutionnel et de gestionnaire pédagogique Présentation Vous avez, dans les deux premières activités, joué des rôles de participant (candidat, évaluateur)

Plus en détail

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario Atelier d échecs : le mat de l escalier Titre : Atelier d échecs : le mat de l escalier Académie : Créteil Département : 94 Auteur : Catherine Broch Identification du scénario Résumé : L enfant apprend

Plus en détail

MODULE 3 : APPROCHE ALGORITHMIQUE DE LA SUITE ECRITE DES NOMBRES

MODULE 3 : APPROCHE ALGORITHMIQUE DE LA SUITE ECRITE DES NOMBRES MODULE 3 : APPROCHE ALGORITHMIQUE DE LA SUITE ECRITE DES NOMBRES FICHE 1 : Les maisons à construire FICHE 2 : Jeu du banquier COMPETENCES: DU MODULE Développer l'usage de règles d'échanges fixes. DOMAINE

Plus en détail

BDDP, Base de données de documents pédagogiques

BDDP, Base de données de documents pédagogiques BDDP, Base de données de documents pédagogiques CF/ novembre 11 1 Rechercher des documents sur la BDDP La Base de données de documents pédagogiques (BDDP) vous offre la possibilité de rechercher et de

Plus en détail

TEST PRÉPARATOIRE NEWTON 2014 A) 500 B) 10 C) 1 000 D) 100 E) 2 000 A) 3 B) 6 C) 4 D) 2 E) 5 A) 10 B) 0 C) -15 D) -9 E) -18

TEST PRÉPARATOIRE NEWTON 2014 A) 500 B) 10 C) 1 000 D) 100 E) 2 000 A) 3 B) 6 C) 4 D) 2 E) 5 A) 10 B) 0 C) -15 D) -9 E) -18 TEST PRÉPARATOIRE NEWTON 2014 1. La valeur de n dans l équation: n x 5% = 100 est A) 500 B) 10 C) 1 000 D) 100 E) 2 000 2. 3/4 de 1/4 de 16 =? A) 3 B) 6 C) 4 D) 2 E) 5 3. La valeur de (-2-5) + (-5-3) est

Plus en détail

Séquence : création de films d animation

Séquence : création de films d animation Animation pédagogique : TNI et maîtrise de la langue (mercredi 12 décembre 2012) Compétences du socle (palier2):. DIRE. LIRE - Compétence1 maîtrise de la langue :. ECRIRE.ETUDE DE LA LANGUE Séquence :

Plus en détail

Quoi de neuf dans Optymo 5.0

Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo, les textes en caractères

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

RAPPORT SUR L ETUDE DES DONNEES FINANCIERES ET STATISTIQUES A L AIDE DU LOGICIEL SCILAB

RAPPORT SUR L ETUDE DES DONNEES FINANCIERES ET STATISTIQUES A L AIDE DU LOGICIEL SCILAB RAPPORT SUR L ETUDE DES DONNEES FINANCIERES ET STATISTIQUES A L AIDE DU LOGICIEL SCILAB PAR : MAROOF ASIM DAN BENTOLILA WISSAM ESSID GROUPE 1 LM206 Lundi 10H45 INTRODUCTION : ( Ce rapport est un compte

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité de l Ontario

Politique en matière d accessibilité de l Ontario Politique en matière d accessibilité de l Ontario 1. Objectifs et portée La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) élabore, met en œuvre et applique les normes

Plus en détail

Module 24 : Analyse de scénarios

Module 24 : Analyse de scénarios Module 24 : Analyse de scénarios 24.0 Introduction Ce module enseigne un sous-ensemble de techniques de création de modèle qui, dans Excel 2007, constitue l «analyse de scénarios». Ces techniques sont

Plus en détail

DÉVELOPPER SON SENS POLITIQUE... Accroître son impact

DÉVELOPPER SON SENS POLITIQUE... Accroître son impact DÉVELOPPER SON SENS POLITIQUE... Accroître son impact André Savard, CRHA CFC DOLMEN DESSUREAULT SAVARD CARON et associés 2012 1 Vous cherchez à exercer plus d influence dans votre organisation RÉALITÉ

Plus en détail

Programme de calcul et résolution d équation

Programme de calcul et résolution d équation Programme de calcul et résolution d équation On appelle «programme de calcul» tout procédé mathématique qui permet de passer d un nombre à un autre suivant une suite d opérations déterminée. Un programme

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

Agent-e de maintenance nautique

Agent-e de maintenance nautique Agent-e de maintenance nautique Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences

Plus en détail

Heidi WECHTLER. Octobre 2005

Heidi WECHTLER. Octobre 2005 Heidi WECHTLER Le support aux analyses de données Séminaire GREGOR Octobre 2005 Support aux analyse de données du GREGOR Le poste Chargée d étude statistiques au GREGOR, bureau B126 (wechtler.iae@univ-paris1.fr)

Plus en détail

ACQUI SITION ET DEVELOPPE M E N T DES COMPETE N C E S DES SALA RI E S DE BAS NIVEAU DE QUALIFICATIO N

ACQUI SITION ET DEVELOPPE M E N T DES COMPETE N C E S DES SALA RI E S DE BAS NIVEAU DE QUALIFICATIO N au réapprentissagedes savoirs debase Formations des M au ges rurales Organisme de formation de base de proximité, compétent dans l accompagnement et la formation des publics dits de faible niveau (V et

Plus en détail

Géométrie. Itinéraire de visite

Géométrie. Itinéraire de visite Itinéraire de visite Géométrie Niveau collège Mathématiques : 5e, 4e, 3 e et seconde Disciplines concernées : géométrie du triangle, solides platoniciens Temps de visite : 1 heure Cet itinéraire de visite

Plus en détail

Mécanique des solides déformables

Mécanique des solides déformables Mécanique des solides déformables Auteur Michel MAYA 1 Descriptions 2 Représentations graphiques Ce cours est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité + Pas d utilisation

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Mathice 2 2008/2009. On veut étudier l existence d un minimum pour la longueur du pli créé, comme pour l aire de la partie repliée.

Mathice 2 2008/2009. On veut étudier l existence d un minimum pour la longueur du pli créé, comme pour l aire de la partie repliée. Expérimenter, conjecturer, démontrer Un devoir qui ne fait pas un pli! Fiche professeur I.Présentation de l activité Problème ouvert : On plie une feuille de format A4 en ramenant le coin inférieur droit

Plus en détail

Chapitre cinq : Représentation des Images

Chapitre cinq : Représentation des Images Chapitre cinq : Représentation des Images Ce chapitre présente les bases pour la représentation des images et des sons. ~ 1 ~ 6. 6.1.1. Introduction Il existe plusieurs moyens de représenter des images.

Plus en détail

Rank, l outil de la visibilité web

Rank, l outil de la visibilité web Rank, l outil de la visibilité web Développé par le pôle R&D de la société Brioude Internet, Rank a pour vocation de nous aider à suivre le positionnement d un site et de ses concurrents. Il ne s agit

Plus en détail

Formation Pôles associés

Formation Pôles associés Formation Pôles associés Gestion de la production et les relations avec le prestataire 29 janvier 2013 Pierre-Emmanuel Dubois pierre-emmanuel.dubois@bnf.fr Service numérisation Contexte Introduction Instruction

Plus en détail

SEMAINE DES MATHEMATIQUES

SEMAINE DES MATHEMATIQUES SEMAINE DES MATHEMATIQUES Titre de l'activité Découverte de la suite de Fibonacci ou cinq activités à traiter simultanément : les billes, les escaliers, les étages peints, les fauxbourdons, les lapins

Plus en détail

Fiche réalisée par Mickaël AZIDROU Communauté de Communes d Aire sur l Adour

Fiche réalisée par Mickaël AZIDROU Communauté de Communes d Aire sur l Adour Comment stocker ses données sur un support amovible de type cd/dvd : Simplement en les gravant avec NERO I Introduction : Le stockage de données sur cd / dvd peut se faire simplement en utilisant l assistant

Plus en détail

Lycée polyvalent Langevin-Wallon Champigny sur Marne Val de Marne

Lycée polyvalent Langevin-Wallon Champigny sur Marne Val de Marne Ministère de l éducation nationale Académie de Créteil LW JEAN-MICHEL NICOLAS CHEF DE TRAVAUX : 01 48 81 25 02 : 01 48 81 31 83 jean-michel.nicolas@ac-creteil.fr Version 2015.0 2015-08-23 Lycée polyvalent

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

Niveau 1. Atelier d'initiation à l'ordinateur ... Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél.

Niveau 1. Atelier d'initiation à l'ordinateur ... Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél. . Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél. : 843-1330 Atelier d'initiation à l'ordinateur Niveau 1.......... JB septembre 20085 1 Section I : Introduction à l ordinateur

Plus en détail

Premiers Pas en Algorithmique

Premiers Pas en Algorithmique Premiers Pas en Algorithmique JP Vallon Lycée Gaspard Monge - Savigny sur Orge 2011 Lignes directrices 1 Algorithme 2 Actions élémentaires Algorithme Qu est ce qu un algorithme? Exemples : Une recette

Plus en détail

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL Introduction Ces quelques pages ont pour objectif de vous initier aux notions de théorie des graphes enseignées en Terminale ES. Le programme de Terminale (voir ci-après) est construit sur la résolution

Plus en détail

Fiche d entraînement sur : LE CALCUL LITTERAL

Fiche d entraînement sur : LE CALCUL LITTERAL Fiche d entraînement sur : LE CALCUL LITTERAL Collège Exercices d entraînement personnel, classés par compétences. Compétence n 1 : savoir simplifier et réduire une expression littérale. 1.a) Simplifier

Plus en détail

Savoir que AB= CD équivaut à ABDC est un parallélogramme, éventuellement aplati. Connaître les coordonnées (x B x A ; y B y A ) du vecteur AB

Savoir que AB= CD équivaut à ABDC est un parallélogramme, éventuellement aplati. Connaître les coordonnées (x B x A ; y B y A ) du vecteur AB Chapitre 3 La notion de vecteurs CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Vecteurs Définition de la translation qui transforme un point A du plan en un point B. Vecteur AB associé. Égalité de deux vecteurs

Plus en détail

Gestion des membres de l AREQ (AREQ GM) Application en environnement Web. Guide d utilisation. Centre informatique Version 1.3 David Moreau Avril 2012

Gestion des membres de l AREQ (AREQ GM) Application en environnement Web. Guide d utilisation. Centre informatique Version 1.3 David Moreau Avril 2012 Gestion des membres de l AREQ (AREQ GM) Application en environnement Web Guide d utilisation Centre informatique Version 1.3 David Moreau Avril 2012 Centrale des syndicats du Québec Siège social 9405,

Plus en détail

«Représentation statistiques»

«Représentation statistiques» Scénario indexé dans http://www.educnet.education.fr/ http://www.educnet.education.fr/bd/urtic/maths/ «Représentation statistiques» Evolution de populations : Comparer des séries «Les TICE pour traiter

Plus en détail

Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques

Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques Photo? Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques Niveau Cycle d'adaptation - 6ème Nom et prénom Classe Année scolaire 2... - 2... Il y a dans ce livret 4 grands thèmes : Nombres et Calculs

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS

LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS 1 sur 10 LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS Activité conseillée p42 n 1 : Évolution du climat Activité conseillée p22 n 1 : Évolution du climat p61 n 5 p74 n 82 p61 n 7 p43 n 19 p44 n 20 p44 n 21

Plus en détail