LE ROLE ZT LA FOItMATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE ROLE ZT LA FOItMATION"

Transcription

1 LE ROLE ZT LA FOItMATION DES ASSISTANTS MEDICAUX Allocution prononc6e par T\4oiisjcur Alphonse P iveriii Président de l'uiiiversii6 du Québec.Le jeudi 29 avril 1971, B Qu6bec A un Colloque de l'université du Québec tenu 'd l'auberge des Gouverneurs

2 Au terme de cette journbe, il me fait d'abord plaisir dc: remercier M. Claude Castonguay, ministre des Aifaires sociales, qui, malgré ses nombreuses occupations, nous a fait l'honneur de sa présence. Mes renierciements vont aussi au docteur Jacques Brunet, sous-ministre des Affnircs sociales, aux doyens des facultis de mc'decjne et aux repr6sentants des diverses associations profes- sionnelles qui ont accept6 de participer 'a. notre colloque, Enfin, je voudrais remercier les conférenciers qui y ont apport4 leur brillante contribution et qui lui ont insuffle tout son intérêt. 1 I Le fait que vous soyez venus aussi nombreux 'a cette rencontre démontre l'importance et l'actualit6 de ce sujet qui a d'ailleurs éte' l e thkiiie de trois grandes confdrences au cours des quatre derniers mois: la première a CU lieu 8. New York en janvier et a rassemble prks de 500 spécialistes am4ricains; la deuxième a eu lieu au d6but d'avril 'a Ottawa, sous l'dgide du Ministkre icd6ral de la Sant6 et du Bien-Etre social. Enfin la troisième se tenait tout récemment 5 Toronto, dans le cadre du congrès annuel de l'associa- tion canadienne de la Sant6 publique. Il est toutefois significatif qu'au Canada, B notre connais- sance, ce soit une université et, de plus, une université qui ne poss'ede pas de faculté de mgdecine, qui prenne l'initiative d'un tel colloque. Généralement ce sont les associations professionnelles

3 2. qui font cela et d'ailleurs demain, l'association des Dipl6m6es en Nursing de la province de Qu6bec réunit ses membres sur le mgme th&me. En prenant cette initiati\7e, l'universit.6 du Qugbec a voulu montrer qu'elle s 'intéressait zux questions des sciences de la sant4 et qu'clle d6sirait satisfsjre un besoin de la population dans ce domaine. Poursuivant sa politique 3 double volets: d'unc part, éviter autant que possible les d$doublements et, d'autre part, remédier 'a certaines lacunes existant dans le systkme 6ducation- ne1 québécois, l'université du Québec considkre de son devoir d'6tahlir des professions nouvelles qui r6pondcnt B des besoins que l'on peut constater déjb aujourd'hui, mais qui correspondront sare- ment demain 'a l'kvolution meme dc notre socie'tk. Par ailleurs, l'université du Quebec, consciente de 1'6pliérn'ere qui constitue Q. notre lot aujourd'hui, veut rester ouverte aux changements qui s'opèrent avec une force d'accélération inconnue il y a encore vingt- cinq ans, En effet, 'a l'bre post-industrielle, nous ne sommes d6jà plus sur le continent nord américain B l'&poque de la civilisation du pret B porter, mais nous avons atteint le niveau de la civilisation du pret 5 jeter. Cette époque ne se contente pas de produire des biens matériels dont on peut disposer rapidement aprks usage, mais encore

4 3. elle produit des nouvelles façons cic sentir, de voir, de saisir la réalité, c'est-&-dire dcs nouvelles cultures, d'une façon si pré- cipitée qu'il est indispcnsable de prévoir en meme temps de nou- velles professions qui contribueraient 3 satisfaire des besoins, nouveaux. L'Universitd n'c'tant qu'en partie responsable de cette accdléralion (l'on sait en effet que les mass media, lcs bureaux de recherche des grandes entreprises, les officines de publicit6 y ont une grande part de responsabilit&), 1'UniversitL. dis-je, n'ctant qu'en partie responsable de cette accgleration, ne peut quand meme pas se soustraire au devoir qui lui incombe de former les profes- sionnels que la soci4té réclame. GrZce h son r6seau de six constituantes réparties dans toute la province et 'i son absence de traditions, l'université du Qucbec peut plus facilement qu'une autre innover et contribuer au développement r6 gional. Des domaines nouveaux vont s 'ouvrir, des professions disparaftront ou seront entikrement remodel6es. D'autre part, certaines professions connues ailleurs, mais non implant6es au Québec, semblent aujourd'hui rdpondre aux soucis de dgveloppe- ment socio-économique québécois, comme par exemple la technologie supérieure, la psycho-sociologie des toxicologies, etc. L'Université du Québec entend bien y jouer un rale de pionnier.

5 ,. DANS LE DOMAINE DE LA SAMTE, rl AURAIT SEMBLE POSSIBLE AVEC DES IMSTISSENENTS RELATIVE%?ENT FEU IRPORTAVTS t DE FORMER RAPIDEMENT DES ASSISTANTS MEDICAIJX DONT LE BESOIN SEMAIT AVOIR ETE DEPUI S LONGTEMPS DEMONTRE PAS HESITE) EN OCTOSRE DERNIER, AI NS 1 LA h'4i SS 1 ON CARNEG 1 E N 'A A REMETTRE E?J QUESTION LE FAMEUX RAPPORT FLEXNER su3 LEQUEL REPOSAIT LE SYSTENE D'ENSEIGWENT DE LA MEDECIME DEPUIS jglct EN PROPOSANT QUE LES ETUDZS MEDICALES SO 1 ENT P110 1 FIS LOF!5UES ET SI QUELQUES 1 NSTA!!TS vous ME PERMETTEZ DE RESTER AUX FTATS-~!:.IIS ENCORE JE VOUDRAIS CI TER L' EX-SECRETAI RE DLI CEPARTCYENT DE LA SANTE, FDUCATIOY ET 81EN-ETREt I'Î, JOHY GARDERt QUI DISAIT'' II LA PLUPART DES ORGAP!ISATIONS ONT UNE STRlJCTURE DESTI'EE A RFSOUDRE DES PROBLEMES QUI N'EXISTENT PLUS," FT LE DR YAGGERTY AJOUTE: "JE CROIS QUE NOTRE ORGANISATION FACULTES EST D'UNE AUTRE EPOQlJE, ACTUELLE Er1 DEPARTEYEI\JT ET JE SUIS COYFIANT QUE LES U>!IVERSITES PEUVENT REPD4DRE AUX FIOUVEAUX DEFIS EN FORMANT TOUTE U\!E GWE DE PROFESSIONNELS POUR LES SOINS DE PREMIERE LIGVE DE NOTRE PiATION POUR QUE LES HISTORIENS DE DEMAIN NE PUISSENT PAS DIRE CELA DE NOUS, II PAR AI LLE~JRS LES DISCUSSIONS EXTREMEMENT FRUCTUEUSES D'AUJOURD'HUI SEMBLENT. INDIQUER QU'ON SERAIT PLUTOT D'ACCORD POUR UN REAMENAGEMENT, ljne REDEF 1 NITION DES RESPONSAS 1 LI TES DU PERSONNEL DEDIE A LA PREVENTION ET AU SOIN DE LA M4LADIEi ''_'-TOT QUE DE FORbER

6 I I l 5 UNE NOWELLE CLASSE DE PROFESSIONNELS DE LA SANTE QUI N'AURAIENT PEUT-ETRE PAS AUSSI BIEN AUPRES DE LA POPULATIOV QU'AUPRFS DES AUTRES PROFESSIONNELS IJN STATlJT QUI LEUR PEWETTE DE RENDRE LES SERVICES QU'ON POURRAIT EN ATTEPJDRE h E C'EST D'AILLELJRS U?E IDEE RELATIVEMENT NOUVELLE IL SE PEUT AUSSI DU MOINS AU QUEBEC, QUE NOUS PIE SOYONS PAS PRETS A ACCEPTER D'DDLEE / UNE NOUVELLE PROFESSION QIJI t MALGRE QU'ELLE AIT FAIT SES PREUVES DANS DES PAYS DONT LA CIVILISATION EST ENTIERE- MENT DI FFERENTEt POURRAIT NE PAS S 'ACCQWODER TRES 31 EN CHEZ-NOUS JE VOUDRAIS SOIJLIGNER QUE L'UNIVERSITE DIJ QUEBEC A TENU A RASSEMBLER ICI LES REPRESENTANTS DE MILIEUX LES PLUS DIVERS DE LA PROVINCE, UNIYERSITES, ASSOCIATIONS PROFESSION!JELLES ET AUTRES, AFIN DE MONTRER SON DESIR DE COLMORER AYEC EIJX DANS LE PRESENT ET A L'AVENIR POUR MENER A BIEN NOTRE TACHE COPIMUNE QUI EST L'AMELIOPA- TION DU NIVEAU DE VIE DE LA POPULATION QUBECOISE, EN EFFET, L'UNIVERSITE DIJ QUEBEC, CONSCIENTE DE SA RES- PONSAEHLITE ENVERS LE MILIEU, N'ENTEND PAS FAIRE CAVALIER SEUL DANS UNE ENTREPRISE AUSSI IMPORTANTE ET AUSSI LOURD& DE CONSEQUENCES POUR L'AVENIR, D'AUJOURD'HUI LES CONFERENCES DE MEME QUE LES DISCUSSIONS ONT APPORTE UN ECUIRAGE QUI NOlJS PERMETTRA, SI NECESSAIRE, DES VARIATIONS DAVS NOS PWS DE DEVELOPPEMENT ET EN MEME TEMPS, NOUS

7 L'ESPEROP!S, MAINT1 ENDRONT OUYERTES LES PORTES DES DI FFERENTES ASSOCIATIONS DONT VOUS AVEZ MAVIFESTE, AU COURS DE CE COLLOQUE, LA SYMPAJYIE ET LA COLLABORATION,

-.- -..I.. En effet, B. à-dire des nouvelles cultures, d'une façon si pr6cipiti.e qu'il est. de notre civiljsat ion.

-.- -..I.. En effet, B. à-dire des nouvelles cultures, d'une façon si pr6cipiti.e qu'il est. de notre civiljsat ion. de notre civiljsat ion. Les changcinciits s 'opsci-ci;t avec ulic force d'acc616ration encore inconriuc il y a vingt-cinq ans. En effet, B n.ord an-~dricain 'd l'i-poque de la civiljsation du pr[$t 'a

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Québec-Presse et les journalistes

Québec-Presse et les journalistes Critique de Vinformation Québec-Presse et les journalistes Si le Québec, province canadienne, possède un jour sa propre agence de presse, il ne le devra probablement pas à ses journalistes. En effet, la

Plus en détail

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc.

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Allocution de Serge Leclerc Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Deuxième conférence annuelle de L Association de Planification Fiscale et Financière (APFF) Sur le thème

Plus en détail

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc.

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc. L avenir de l éducation médicale au Canada Volet sur l éducation médicale postdoctorale Rapport à l intention du public www.afmc.ca/fmecpg Un projet financé par Santé Canada 1 Introduction Le volet sur

Plus en détail

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE LE MINISTRE DE LA JUSTICE DU QUÉBEC. - et - - et - - et - - et - RAPPORT DU COMITÉ D'ENQUÊTE

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE LE MINISTRE DE LA JUSTICE DU QUÉBEC. - et - - et - - et - - et - RAPPORT DU COMITÉ D'ENQUÊTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CM-8-89-35 CONSEIL DE LA MAGISTRATURE LE MINISTRE DE LA JUSTICE DU QUÉBEC MADAME DIANE LEMIEUX, MADAME LE JUGE ANDRÉE BERGERON, LE BARREAU DE LONGUEUIL, Plaignants MONSIEUR LE

Plus en détail

Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada

Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada Formation et Coaching en Leadership inclusif et en Management interculturel Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada Une approche holistique

Plus en détail

Les enjeux éthiques du journalisme en milieu minoritaire francophone au Canada 1

Les enjeux éthiques du journalisme en milieu minoritaire francophone au Canada 1 Les enjeux éthiques du journalisme en milieu minoritaire francophone au Canada 1 Communication prononcée dans le cadre du colloque Les journalismes : réalités plurielles, éthique commune? Université d

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Salon des Entrepreneurs Conférence technique Le Québec, Porte d entrée sur le marché nord-américain

Plus en détail

Notes pour une allocution prononcée par

Notes pour une allocution prononcée par Notes pour une allocution prononcée par M e Louis Morisset Président-directeur général de l Autorité des marchés financiers Conférencier et invité d honneur Choisir la prospérité Congrès 2013 de l assurance

Plus en détail

Mesdames et messieurs, Chers collegues,

Mesdames et messieurs, Chers collegues, ALLOCUTION DE MONSIEUR CLAUDE HAMEL, PRÉSIDENT DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC, PRONONCkE LORS DE L'OUVERTURE DU COLLOQUE ((LE GESTIONNAIRE, UN ACTEUR PRIMORDIAL EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES,, LES 21-22

Plus en détail

Projet Port méthanier Rabaska. Mémoire présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement Par le groupe SINTRA

Projet Port méthanier Rabaska. Mémoire présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement Par le groupe SINTRA 241 PUNPU DM189 Pmjet flirnpiantatbn du terminal methaniet Rabaska et des infrastructures connexes fl Lévis 6211-04-004 Projet Port méthanier Rabaska Mémoire présenté au Bureau d audiences publiques sur

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Robert Gagnon

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Robert Gagnon Compte rendu Ouvrage recensé : The Master Spirit of the Age Canadian Engineers and the Politics of Professionalism. 1887-1922, J. Rodney Millard, Toronto, University of Toronto Press, 1988. Pp 229. par

Plus en détail

Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler

Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler Allocution prononcée le dimanche 1 er juin 2008 par Son Excellence Monsieur Bernard Kouchner, Ministre des Affaires étrangères et européennes, lors

Plus en détail

L'ACCORD EPLA: UN JUGE EUROPÉEN POUR LE BREVET EUROPÉEN

L'ACCORD EPLA: UN JUGE EUROPÉEN POUR LE BREVET EUROPÉEN Intervention du Professeur Alain Pompidou, Président de l Office européen des brevets, lors du séminaire organisé par la Cour de Cassation et l'institut national de la propriété industrielle sur le thème

Plus en détail

Archives. En 1993, après un court passage au cabinet du ministre de la Consommation et des Affaires commerciales, il accepte l offre

Archives. En 1993, après un court passage au cabinet du ministre de la Consommation et des Affaires commerciales, il accepte l offre DISCOURS DE L HONORABLE PIERRE BLAIS JUGE EN CHEF DE LA COUR D APPEL FÉDÉRALE LORS DE LA CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DE L HONORABLE ANDRÉ SCOTT JUGE DE LA COUR FÉDÉRALE OTTAWA, LE 19 NOVEMBRE 2010 M. le

Plus en détail

Rapport annuel 2012-2013

Rapport annuel 2012-2013 Rapport annuel 2012-2013 CHAIRE DES CAISSES POPULAIRES ACADIENNES EN GESTION DES COOPÉRATIVES 1. BILAN Depuis son déménagement à la Faculté d administration, la Chaire a pour mandat principal de développer

Plus en détail

LA TACHE POUR 1974-1975

LA TACHE POUR 1974-1975 LA TACHE POUR 1974-1975 De par le décret, le Collège est tenu de présenter au Syndicat un projet de règles de distribution des tâches d'enseignement pour l'année prochaine. Le Syndicat vient de recevoir

Plus en détail

Communauté française de Montréal Collège Marie de France 7 février 2014

Communauté française de Montréal Collège Marie de France 7 février 2014 Communauté française de Montréal Collège Marie de France 7 février 2014 Discours prononcé à 17h30 Monsieur le Consul général, Monsieur l Ambassadeur auprès de l OACI, Mesdames et Messieurs les élus, Chers

Plus en détail

Le nouvel IN RS Notes pour l'allocution prononcée par M. Pierre Lucier, président de l'université du Québec, à l'occasion de la remise des nouvelles lettres patentes de l'institut national de la recherche

Plus en détail

Le Devoir ÉCONOMIE, mercredi 24 novembre 2004, p. C1

Le Devoir ÉCONOMIE, mercredi 24 novembre 2004, p. C1 Le Devoir ÉCONOMIE, mercredi 24 novembre 2004, p. C1 Une vitrine pour l'économie sociale Le Carrefour financier solidaire ouvre officiellement ses portes aujourd'hui à Montréal Turcotte, Claude Le Carrefour

Plus en détail

Article. «La Chambre de Commerce du Canada à l heure de la diligence» Pierre Harvey. L'Actualité économique, vol. 37, n 3, 1961, p. 553-556.

Article. «La Chambre de Commerce du Canada à l heure de la diligence» Pierre Harvey. L'Actualité économique, vol. 37, n 3, 1961, p. 553-556. Article «La Chambre de Commerce du Canada à l heure de la diligence» Pierre Harvey L'Actualité économique, vol. 37, n 3, 1961, p. 553-556. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI:

Plus en détail

Assemblée générale des Echanges Franco-Allemands Samedi 5 avril 2014 La Chapelle Saint-Mesmin (45) Rapport de Gérard Renault, Secrétaire général

Assemblée générale des Echanges Franco-Allemands Samedi 5 avril 2014 La Chapelle Saint-Mesmin (45) Rapport de Gérard Renault, Secrétaire général Assemblée générale des Echanges Franco-Allemands Samedi 5 avril 2014 La Chapelle Saint-Mesmin (45) Rapport de Gérard Renault, Secrétaire général Mesdames, Messieurs, Chers Amis, L'Assemblée Générale nationale

Plus en détail

Améliorer la démocratie canadienne

Améliorer la démocratie canadienne Améliorer la démocratie canadienne Allocution prononcée dans le cadre d un débat surle projet de loi C-586 Université d Ottawa, mardi 25 novembre 2014 L'honorable Stéphane Dion, C.P., député (Conseil privé

Plus en détail

Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000)

Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000) Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000) Depuis Septembre 1997, un groupe composé de patients et de soignants

Plus en détail

INTERVENTION DE CLAUDE CAZES CLOTURE ASSISES CNCC 4 DECEMBRE 2009

INTERVENTION DE CLAUDE CAZES CLOTURE ASSISES CNCC 4 DECEMBRE 2009 INTERVENTION DE CLAUDE CAZES CLOTURE ASSISES CNCC 4 DECEMBRE 2009 Madame la Ministre, C est un grand honneur pour notre profession de vous recevoir aujourd hui à l occasion de ces 22èmes assises. Comme

Plus en détail

Rapport des frais de voyage et d'accueil Marc Mayer, directeur du Musée des beaux-arts du Canada 2 mars au 1 juin 2010

Rapport des frais de voyage et d'accueil Marc Mayer, directeur du Musée des beaux-arts du Canada 2 mars au 1 juin 2010 Rapport des frais de voyage et d'accueil Marc Mayer, directeur du Musée des beaux-arts du Canada 2 mars au 1 juin 2010 Date(s) Destination(s) Coût total 1) 9-17 mars 2010 Maastricht (Pays-Bas), Berlin

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage?

COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage? COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE Pour diffusion immédiate UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage? Montréal, le 14 décembre 1999

Plus en détail

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage Remarques de S.E. Kaoru Ishikawa Gala / Assemblée générale annuelle de la Croix-Rouge canadienne Loews Le Concorde Hotel, Québec Le 18 juin 2011 19 h Dîner Gala I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

Plus en détail

Intervention de Monsieur Jean-François COPE, ministre délégué au Budget

Intervention de Monsieur Jean-François COPE, ministre délégué au Budget 1 JEUDI 23 NOVEMBRE DEBAT Finances locales Intervention de Monsieur Jean-François COPE, ministre délégué au Budget Merci Monsieur le Président, cher Jacques PELISSARD, pour votre accueil, Mesdames et messieurs

Plus en détail

La reconnaissance des qualifications professionnelles en Europe: ce qu'il reste à faire

La reconnaissance des qualifications professionnelles en Europe: ce qu'il reste à faire SPEECH 10/ Michel Barnier Membre de la Commission européenne chargé du Marché intérieur et des services La reconnaissance des qualifications professionnelles en Europe: ce qu'il reste à faire Dialogue

Plus en détail

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile SPEECH/12/329 Michel BARNIER Membre de la Commission européenne, chargé du Marché intérieur et des Services Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile Conférence sur les paiements

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2013 ACCESUM INC. ET SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL

RAPPORT FINANCIER 2013 ACCESUM INC. ET SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL RAPPORT FINANCIER 2013 ACCESUM INC. ET SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL Conseil d administration ACCESUM INC. À TITRE DE COMMANDITÉ POUR SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL Rémi

Plus en détail

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Discours du Président de la République lors du Sommet des maires pour le climat Publié le 26 Mars 2015 Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Madame la Maire de Paris, chère Anne HILDALGO, Je voulais

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

«Présentation» Kathleen Delaney-Beausoleil. Les Cahiers de droit, vol. 40, n 1, 1999, p. 3-6.

«Présentation» Kathleen Delaney-Beausoleil. Les Cahiers de droit, vol. 40, n 1, 1999, p. 3-6. «Présentation» Kathleen Delaney-Beausoleil Les Cahiers de droit, vol. 40, n 1, 1999, p. 3-6. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/043526ar DOI: 10.7202/043526ar

Plus en détail

Trouver l équilibre Gagner en performance

Trouver l équilibre Gagner en performance ISO 9001:2000 Des programmes performants : mais à quel prix? Colloque annuel 2009 de la Société québécoise d évaluation de programme Québec, le 23 octobre 2009 Trouver l équilibre Gagner en performance

Plus en détail

Exigences en matière d aptitudes linguistiques pour l obtention du permis d exercice à titre de pharmacien au Canada

Exigences en matière d aptitudes linguistiques pour l obtention du permis d exercice à titre de pharmacien au Canada Exigences en matière d aptitudes linguistiques pour l obtention du permis d exercice à titre de pharmacien au Canada Exigences en matie re d'aptitudes linguistiques pour l'obtention du permis d'exercice

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS DE LA RÉGION AMÉRIQUE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE. Pour l année 2011

RAPPORT D ACTIVITÉS DE LA RÉGION AMÉRIQUE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE. Pour l année 2011 RAPPORT D ACTIVITÉS DE LA RÉGION AMÉRIQUE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE Pour l année 2011 Établi en application de l article 13.4.3 du règlement Par MONSIEUR YVON BONENFANT (Nouveau-Brunswick)

Plus en détail

Fiamp 2008. La cybermuséologie : Une pratique muséale contemporaine. Programme et conférenciers Fiamp 2008 (au 18 septembre 2008)

Fiamp 2008. La cybermuséologie : Une pratique muséale contemporaine. Programme et conférenciers Fiamp 2008 (au 18 septembre 2008) Fiamp 2008 La cybermuséologie : Une pratique muséale contemporaine Programme et conférenciers Fiamp 2008 (au 18 septembre 2008) Le jeudi 16 octobre 2008 9 h à 18 h30 Espace multimédia Présentation des

Plus en détail

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 Nota : Narrateur, voix off : celle de Yolan. Tonalité de narration, neutre. Texte en noir dans le script. Yolan dans l'action : texte en vert. Elfe mâle, jeune.

Plus en détail

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Page 1 de 6 CRIME ET CHÂTIMENT Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Les répondants du Québec sont plus enclins que tous les autres répondants

Plus en détail

Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente

Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente Page1 Volume 4, numéro 3 Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente Mario Tremblay, Vice-président aux affaires publiques et corporatives, et secrétaire

Plus en détail

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 6 octobre 2010. Rejet. MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 6 octobre 2010. Rejet. MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION Audience publique du 6 octobre 2010 MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président Pourvoi n V 09-68.962 Rejet Arrêt n 1881 F-D LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE

Plus en détail

JANVIER 2014 RAPPORT D ENQUÊTE MINISTÈRE DU TOURISME, DU PATRIMOINE ET DE LA CULTURE

JANVIER 2014 RAPPORT D ENQUÊTE MINISTÈRE DU TOURISME, DU PATRIMOINE ET DE LA CULTURE JANVIER 2014 RAPPORT D ENQUÊTE MINISTÈRE DU TOURISME, DU PATRIMOINE ET DE LA CULTURE TRANSMIS : AU PREMIER MINISTRE AU SOUS-MINISTRE AU PLAIGNANT DANS L AFFAIRE DE LA LOI SUR LES LANGUES OFFICIELLES DU

Plus en détail

Toronto (Ontario) Le vendredi 26 octobre 2007 L ÉNONCÉ FAIT FOI. Pour de plus amples renseignements, s adresser à :

Toronto (Ontario) Le vendredi 26 octobre 2007 L ÉNONCÉ FAIT FOI. Pour de plus amples renseignements, s adresser à : Allocution présentée par la surintendante Julie Dickson Bureau du surintendant des institutions financières Canada (BSIF) dans le cadre du Colloque des affaires réglementaires du Bureau d assurance du

Plus en détail

CAHIER DU PARTICIPANT

CAHIER DU PARTICIPANT CAHIER DU PARTICIPANT Coordination des travaux : Pascale Daigle, Chaire de Tourisme de l UQAM Conception,recherche, rédaction : Pascale Daigle et Brigitte Maheu, Chaire de Tourisme de l UQAM Collaboration

Plus en détail

"Prochaines étapes de la régulation des marchés financiers en Europe"

Prochaines étapes de la régulation des marchés financiers en Europe SPEECH Michel Barnier Membre de la Commission européenne chargé du Marché intérieur et des services "Prochaines étapes de la régulation des marchés financiers en Europe" World Federation of Exchanges 50

Plus en détail

Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat

Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat Étude de la capacité des particuliers à se prévaloir d'un régime enregistré d'épargne-invalidité (REEI) Anna Hardy Directrice régionale

Plus en détail

Parole de vérificateur

Parole de vérificateur NUMÉRO 01 JAN 09 SECTION D OTTAWA DE L IVI BULLETIN Parole de vérificateur Dans ce numéro P.1 Bienvenue P.1 Mot de la présidente P.2 Déjeuner de remise des diplômes CIA P.3 Rapport sur la 1 re conférence

Plus en détail

Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable

Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable SPEECH/11/434 José Manuel Durão Barroso Président de la Commission européenne Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable Conférence BEPA Bruxelles,

Plus en détail

Allocution du Ministre Conseiller à l occasion de la présentation des vœux du personnel à l Ambassadeur Washington D.C., le 26 janvier 2015 *****

Allocution du Ministre Conseiller à l occasion de la présentation des vœux du personnel à l Ambassadeur Washington D.C., le 26 janvier 2015 ***** 1 Allocution du Ministre Conseiller à l occasion de la présentation des vœux du personnel à l Ambassadeur Washington D.C., le 26 janvier 2015 ***** Une tradition républicaine et les usages de notre pays

Plus en détail

Société de géographie de Québec

Société de géographie de Québec Société de géographie de Québec «Une société à rebâtir!» r!» Projet de partenariat Activités 2007 Colloque «agriculture et protection environnementale : comment réconcilier les opposés?». 2 et 3 avril

Plus en détail

Je vous remercie de nous donner l occasion de vous présenter notre point de vue

Je vous remercie de nous donner l occasion de vous présenter notre point de vue L Association des comptables généraux accrédités du Canada Allocution présentée devant le Comité permanent de la condition féminine Étude sur la sécurité économique des femmes 800 1188 West Georgia Street,

Plus en détail

Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat

Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat Étude de la capacité des particuliers à se prévaloir d'un régime enregistré d'épargne-invalidité (REEI) Ryan Fontaine Conseiller

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Comment les entreprises devraient-elles entrevoir l avenir en matière de régime de retraite

Plus en détail

REPRESENTATION PERMANENTE AUPRES DE LA COMMISSION DE L UNION AFRICAINE ET DE LA COMMISSION ECONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L AFRIQUE ALLOCUTION INTRODUCTIVE DE S. E. M. L AMBASSADEUR LIBERE BARARUNYERETSE,

Plus en détail

ASSOCIATION PARLEMENTAIRE DU COMMONWEALTH (APC) 55e COLLOQUE PARLEMENTAIRE TENUE À WESTMINSTER PALACE Londres (Angleterre) du 6 au 17 mars 2006

ASSOCIATION PARLEMENTAIRE DU COMMONWEALTH (APC) 55e COLLOQUE PARLEMENTAIRE TENUE À WESTMINSTER PALACE Londres (Angleterre) du 6 au 17 mars 2006 ASSOCIATION PARLEMENTAIRE DU COMMONWEALTH (APC) 55e COLLOQUE PARLEMENTAIRE TENUE À WESTMINSTER PALACE Londres (Angleterre) du 6 au 17 mars 2006 James Bezan, député, a représenté la section canadienne (fédérale)

Plus en détail

POSSIBILITÉS DE COMMANDITE

POSSIBILITÉS DE COMMANDITE Conférence sur la Diversité en Ingénierie 2015: POSSIBILITÉS DE COMMANDITE 13-16 Novembre 2015 Algorithmes du Succès Lettre de la présidente L a le plaisir d accueillir la première Conférence sur la Diversité

Plus en détail

NEWSLETTER Septembre 2010. L'UIHJ partenaire des institutions européennes...

NEWSLETTER Septembre 2010. L'UIHJ partenaire des institutions européennes... Le mot du président L'UIHJ partenaire des institutions européennes... Ma chère consœur, mon cher confrère, Le destin de notre profession ne se forge plus depuis longtemps au seul sein des organes représentatifs

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Dans le cadre de la journée pré-congrès francophone Conférence Metropolis

Plus en détail

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE --------------------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DE LA

Plus en détail

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY SYMPOSIUM AFRICAIN SUR LA FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT ROUTIER CASABLANCA, LE 5 MAI 2012 Excellence Monsieur

Plus en détail

LOUIS-V. SYLVESTRE, Ad.E. AVOCAT LL.L, M. URB., M.B.A.

LOUIS-V. SYLVESTRE, Ad.E. AVOCAT LL.L, M. URB., M.B.A. C U R R I C U L U M V I T A E LOUIS-V. SYLVESTRE, Ad.E. AVOCAT LL.L, M. URB., M.B.A. 620, rue De Frontenac, Berthierville (Québec) Canada J0K 1A0 Tél: (450) 836-7066 Fax: (450) 836-1269 Courriel: juris@lvs.ca

Plus en détail

L aide financière aux étudiants à temps partiel : Dix ans de revendications. Introduction

L aide financière aux étudiants à temps partiel : Dix ans de revendications. Introduction Introduction La Fédération des associations étudiantes universitaires québécoises en éducation permanente (FAEUQEP), regroupe plus de 30 000 étudiantes et étudiants répartis dans les six associations suivantes

Plus en détail

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5 POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-09 POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. Énoncé... 2 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5 3. Personnes et entités visées... 5 4. Principes

Plus en détail

GTA : les nouveaux spécialistes des TI

GTA : les nouveaux spécialistes des TI GTA : les nouveaux spécialistes des TI QUÉBEC Date : Lieu : Université Concordia, École de gestion John-Molson www.btmtalentmashquebec.ca Faites partie de nos commanditaires et de nos exposants Chris Drummond,

Plus en détail

SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT. 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie

SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT. 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie Intervention du Président du Conseil d'administration, S.E. l'ambassadeur Apolinario

Plus en détail

Thème: Les nouvelles technologies de l'information ATTITUDES ET ORIENTATIONS À PRENDRE DANS LE SECTEUR D'ÉDUCATION FACE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES

Thème: Les nouvelles technologies de l'information ATTITUDES ET ORIENTATIONS À PRENDRE DANS LE SECTEUR D'ÉDUCATION FACE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES Colloque organisé par l'institut d'administration publique du Grand Montréal et par l'association des diplômés et diplômées de l'école nationale d'administration publique Thème: Les nouvelles technologies

Plus en détail

www.aceefrancophonie.org

www.aceefrancophonie.org www.aceefrancophonie.org L Édito Réussir sa rentrée Chers lecteurs, À quelques différences près des bonnes résolutions portées autour de l amour, la santé et le bonheur à l occasion du nouvel an, nos espoirs

Plus en détail

Sommaire des consultations nationales en matière d immigration francophone. Sessions avec les intervenants communautaires Février-mars 2015

Sommaire des consultations nationales en matière d immigration francophone. Sessions avec les intervenants communautaires Février-mars 2015 Sommaire des consultations nationales en matière d immigration francophone Sessions avec les intervenants communautaires Février-mars 2015 Table des matières Contexte...3 Thème 1 : Sensibilisation des

Plus en détail

P.M. Si on commençait cette rencontre par des souvenirs plus anciens que les souvenirs professionnels?

P.M. Si on commençait cette rencontre par des souvenirs plus anciens que les souvenirs professionnels? , vol. 26, no. 1, 2005 RENCONTRE AVEC Guy FOURNIER (1925-2005) Guy Fournier raconte d abord sa «rencontre» avec la psychologie en la personne du père Mailloux. Ses souvenirs portent ensuite sur son travail

Plus en détail

Serge Tchaha. LA FRANCOPHONIE ECONOMIQUE Horizons des possibles vus d'afrique. L'Harmattan

Serge Tchaha. LA FRANCOPHONIE ECONOMIQUE Horizons des possibles vus d'afrique. L'Harmattan Serge Tchaha LA FRANCOPHONIE ECONOMIQUE Horizons des possibles vus d'afrique L'Harmattan Sommaire Remerciements 9 Avant-propos 11 Préfoce 21 Introduction 25 CH1 - La Francophonie économique 31 Une brève

Plus en détail

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer Trousse d information Novembre 2004 Des outils pour s informer Des outils pour s informer Ce cahier présente des outils qui permettent de pousser plus loin la recherche d'information. Une grande partie

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Rapport de la délégation parlementaire canadienne concernant sa participation au Forum du Leadership économique du 'Pacific NorthWest Economic

Rapport de la délégation parlementaire canadienne concernant sa participation au Forum du Leadership économique du 'Pacific NorthWest Economic Rapport de la délégation parlementaire canadienne concernant sa participation au Forum du Leadership économique du 'Pacific NorthWest Economic Region' (PNWER) Groupe interparlementaire Canada-États-Unis

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun.

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. 14 ème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. (Kinshasa, 12-14 octobre 2012) Point 7 à l ordre du jour sur le thème : «L Afrique dans la francophonie

Plus en détail

CLAUDEL LE POETE ET LA BIBLE

CLAUDEL LE POETE ET LA BIBLE COLLECTION ANNALES LITTÉRAIRES DE L'UNIVERSITE DE FI~ANCHE-COMTÉ CLAUDEL 00 LE POETE ET LA BIBLE Actes du colloque des 16-17 octobre 1998 à la Bibliothèque Nationale de France Publication du Centre Jacques-Petit

Plus en détail

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse La naissance Texte : Cécile Galliot Créatrice de Fleur de Lune de Fleur de Lune Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse http://prenomino.voila.net/ Bonjour! Je m appelle Tortillon. Tortillon, l'escargot.

Plus en détail

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL Dr. Sawako TAKEUCHI Docteur es Ingénierie, l Université de Tokyo et Docteur es Sciences économiques Ancien conseiller du Premier Ministre du Japon sur la

Plus en détail

Or, certains voient les marchés boursiers et les capitaux privés comme des opposés, comme s ils étaient concurrents.

Or, certains voient les marchés boursiers et les capitaux privés comme des opposés, comme s ils étaient concurrents. Conférence de l Association canadienne du capital de risque et d investissement Le 24 mai 2012 Allocution de Tom Kloet FINAL Seule la version livrée vaut Bon après-midi et merci beaucoup pour l accueil.

Plus en détail

Cent soixante et unième session

Cent soixante et unième session ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent soixante et unième session Point 9.6 de l'ordre du jour provisoire 161 EX/52 PARIS, le 17 avril 2001 Original

Plus en détail

CODE D'ÉTHIQUE INTRODUCTION AU CODE D'ÉTHIQUE

CODE D'ÉTHIQUE INTRODUCTION AU CODE D'ÉTHIQUE Association professionnelle des guides touristiques, Chapitre de Montréal CODE D'ÉTHIQUE INTRODUCTION AU CODE D'ÉTHIQUE LE GUIDE TOURISTIQUE EST LE PRINCIPAL AMBASSADEUR DE SA RÉGION AUPRÈS DES TOURISTES.

Plus en détail

Je travaille à la Télé-université ou la TÉLUQ. Je crois que c est bien là toujours son nom officiel.

Je travaille à la Télé-université ou la TÉLUQ. Je crois que c est bien là toujours son nom officiel. Permettez-moi de me présenter brièvement. Je travaille à la Télé-université ou la TÉLUQ. Je crois que c est bien là toujours son nom officiel. J appartiens à la direction des Services d édition. J y ai

Plus en détail

RENCONTRE DES MINISTRES DES PARCS DU CANADA. WINNIPEG - LE 12 AOOT 1992 - Les ministres des parcs federaux,

RENCONTRE DES MINISTRES DES PARCS DU CANADA. WINNIPEG - LE 12 AOOT 1992 - Les ministres des parcs federaux, 1=--- Nil11 11 RENCONTRE DES MINISTRES DES PARCS DU CANADA COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ WINNIPEG - LE 12 AOOT 1992 - Les ministres des parcs federaux, provinciaux et territoriaux se sont rencontres

Plus en détail

Formation interprofessionnelle en promotion de la santé : des étudiants au service de la communauté francophone d Ottawa

Formation interprofessionnelle en promotion de la santé : des étudiants au service de la communauté francophone d Ottawa 4e Colloque international des programmes locaux et régionaux de santé, Ottawa, Juin 2011 Formation interprofessionnelle en promotion de la santé : des étudiants au service de la communauté francophone

Plus en détail

Tutoriel Industry. Table des matières. Rédigé par Jacques Celere.

Tutoriel Industry. Table des matières. Rédigé par Jacques Celere. Tutoriel Industry Rédigé par Jacques Celere. Table des matières 1.Introduction... 2 2.Quelques écrans importants...2 3.Comment bien commencer?... 3 4.Les caractéristiques de chaque activité...5 5.Les caractéristiques

Plus en détail

Comment découvrir «de belles opportunités brillamment déguisées en difficultés insurmontables»

Comment découvrir «de belles opportunités brillamment déguisées en difficultés insurmontables» Comment découvrir «de belles opportunités brillamment déguisées en difficultés insurmontables» W. Gordon Rédacteur principal PIERRE LANDRY, M.B.A, Adm. A, CMC Conseiller en gouvernance et saine gestion

Plus en détail

COMITÉ DE DISCIPLINE

COMITÉ DE DISCIPLINE Canada PROVINCE DE QUÉBEC COMITÉ DE DISCIPLINE ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC N : 22-04-0296 DATE : Le 15 août 2005 LE COMITÉ : Me Jean-Guy Gilbert Président Normand Bell, ingénieur Membre Jean Boisvert,

Plus en détail

Quand α rencontre π...

Quand α rencontre π... Quand α rencontre π... Namur - jeudi 11 décembre 2014 Frédéric Maes Collectif Alpha Quand α rencontre π... Avant d'être un «briscard»... Je ne suis pas tombé dans la marmite quand j'étais petit. Comment

Plus en détail

Article. «La bourse ou la vie» Jacques Godbout. Liberté, vol. 23, n 2, (134) 1981, p. 57-61. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :

Article. «La bourse ou la vie» Jacques Godbout. Liberté, vol. 23, n 2, (134) 1981, p. 57-61. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : Article «La bourse ou la vie» Jacques Godbout Liberté, vol. 23, n 2, (134) 1981, p. 57-61. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/60253ac Note : les règles

Plus en détail

La question de la «Calédonisation» des administrations de l Etat En ce qui concerne la question du rééquilibrage économique et social :

La question de la «Calédonisation» des administrations de l Etat En ce qui concerne la question du rééquilibrage économique et social : Monsieur le Président du Comité spécial de décolonisation, Monsieur le Représentant du gouvernement du Nicaragua, Mesdames et Messieurs les représentants des Etats membres des Nations Unies, Mesdames et

Plus en détail

Évaluation participative d une politique municipale

Évaluation participative d une politique municipale Évaluation participative d une politique municipale Raïmi B. Osseni, M.A.P. Assistant de recherche, École nationale d administration publique Isabelle Bourgeois, Ph.D. Professeure, École nationale d administration

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT. Présentés par. Faculté des arts et des sciences Département de linguistique et de traduction

PLAN DE PARTENARIAT. Présentés par. Faculté des arts et des sciences Département de linguistique et de traduction Présentés par Faculté des arts et des sciences Département de linguistique et de traduction PLAN DE PARTENARIAT D epuis maintenant neuf ans, les Jeux de la traduction encouragent les futurs traducteurs

Plus en détail

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL REUNION DU BUREAU DE L ASSEMBLEE DES ETATS PARTIES AU

Plus en détail

La destruction des documents

La destruction des documents La destruction des documents La justice est une des valeurs fondamentale dans notre société. D ailleurs, dans son libellé, la Charte Canadienne des Droits et Libertés met beaucoup d emphase sur la protection

Plus en détail