N.G.P.F NIVELLEMENT GENERA L DE POLYNESIE FRANCAISE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N.G.P.F NIVELLEMENT GENERA L DE POLYNESIE FRANCAISE"

Transcription

1 Matricule : ,692 m TAIARAPU-EST AFAAHITI Route de ceinture (RT n 3) PK 0,80 côté montagne X= m Y= m Identi fication : M ur de soutènement Origine : IGN Date de création : ,681 IGN 1966 Orthométrique

2 Matricule : 647 2,782 m TAIARAPU-EST AFAAHITI Route de ceinture (RT n 3) PK 1,66 côté mer X= m Y= m Identi fication : Pont VAIAHORE Origine : SAU Date de création : 2001 Etat du repère : Neuf à la date du 29 août 2001

3 Matricule : 648 2,555 m TAIARAPU-EST AFAAHITI Route de ceinture (RT n 3) PK 2,62 côté mer X= m Y= m Identi fication : Temple Origine : IGN Date de création : ,525 IGN 1966 Orthométrique Ce document décrit les repères de nivellement tels que le service de l urbanism e en a connaissance à sa date d édition. Toute remarque concernant

4 Matricule : 649 0,838 m TAIARAPU-EST AFAAHITI Route de ceinture (RT n 3) PK 3,13 côté montagne X= m Y= m Identi fication : Ponceau Origine : IGN Date de création : ,820 IGN 1966 Orthométrique

5 Matricule : 650 1,853 m TAIARAPU-EST AFAAHITI Route de ceinture (RT n 3) PK 4,25 côté montagne X= m Y= m Identi fication : Pilier de clôture Origine : SAU Date de création : 2001 Etat du repère : Neuf à la date du 29 août 2001

6 Matricule : 651 SAU (cylindrique) 3,993 m TAIARAPU-EST AFAAHITI Route de ceinture (RT n 3) PK 4,84 côté mer X= m Y= m Identi fication : Pont RAROURI Origine : SAU Date de création : 2001 Etat du repère : Neuf à la date du 29 août 2001

7 Matricule : 652 3,341 m TAIARAPU-EST AFAAHITI Route de ceinture (RT n 3) PK 5,65 côté montagne X= m Y= m Identi fication : Transformateur Origine : SAU Date de création : 2001 Etat du repère : Neuf à la date du 29 août 2001

8 Matricule : 653 2,308 m TAIARAPU-EST AFAAHITI Route de ceinture (RT n 3) PK 6,45 côté montagne X= m Y= m Identi fication : Pont TEHORO Origine : IGN Date de création : ,333 IGN 1966 Orthométrique

9 Matricule : 654 0,720 m TAIARAPU-EST PUEU Route de ceinture (RT n 3) PK 7,26 côté mer X= m Y= m Identi fication : Ponceau Origine : IGN Date de création : ,690 IGN 1966 Orthométrique

10 Matricule : 655 2,773 m TAIARAPU-EST PUEU Route de ceinture (RT n 3) PK 8,28 côté montagne X= m Y= m Identi fication : Pont TEVAIPOHE Origine : IGN Date de création : ,730 IGN 1966 Orthométrique

11 Matricule : 656 1,722 m TAIARAPU-EST PUEU Route de ceinture (RT n 3) PK 8,83 côté mer X= m Y= m Identi fication : Pont TERUVEA Origine : IGN Date de création : ,690 IGN 1966 Orthométrique

12 Matricule : 657 2,340 m TAIARAPU-EST PUEU Route de ceinture (RT n 3) PK 9,55 côté montagne X= m Y= m Identi fication : M ur de soutènement (enceinte du temple) Origine : SAU Date de création : 2001 Etat du repère : Neuf à la date du 29 août 2001

13 Matricule : 658 2,867 m TAIARAPU-EST PUEU Route de ceinture (RT n 3) PK 10,66 côté montagne X= m Y= m Identi fication : Pont VAIPOOPOO Origine : SAU Date de création : 2001 Etat du repère : Neuf à la date du 29 août 2001

14 Matricule : 659 SAU (cylindrique) 3,553 m TAIARAPU-EST PUEU Route de ceinture (RT n 3) PK 11,64 côté mer X= m Y= m Identi fication : Pont AHAAVINI Origine : SAU Date de création : A ,505 IGN 1966 Orthométrique

15 Matricule : 660 0,757 m TAIARAPU-EST TAUTIRA Route de ceinture (RT n 3) PK 12,58 côté mer X= m Y= m Identi fication : Pont VAITAPUA Origine : IGN Date de création : 1966 Etat du repère : Mauvais à la date du 19 janvier ,709 IGN 1966 Orthométrique

16 Matricule : 661 4,764 m TAIARAPU-EST TAUTIRA Route de ceinture (RT n 3) PK 13,10 côté mer X= m Y= m Identi fication : Pont PAEPAEOTIA Origine : IGN Date de création : ,736 IGN 1966 Orthométrique

17 Matricule : 662 1,483 m TAIARAPU-EST TAUTIRA Route de ceinture (RT n 3) PK 14,09 côté mer X= m Y= m Identi fication : Pont VAIMU Origine : IGN Date de création : ,440 IGN 1966 Orthométrique

18 Matricule : 663 0,951 m TAIARAPU-EST TAUTIRA Route de ceinture (RT n 3) PK 15,05 côté montagne X= m Y= m Identi fication : Ponceau FAREMATO Origine : SAU Date de création : 2001 Etat du repère : Neuf à la date du 29 août 2001 Remplace le repère 153 A côté mer imprenable

19 Se rv ic e d e l U r b a nisme Se ctio n to p og r a p hie Matricule : 664 3,013 m TAIARAPU-EST TAUTIRA Route de ceinture (RT n 3) PK 15,82 côté mer X= m Y= m Identi fication : Ponceau Origine : SAU Date de création : 2001 Etat du repère : Neuf à la date du 29 août 2001

20 Matricule : 665 SAU (cylindrique) 7,089 m TAIARAPU-EST TAUTIRA Route de ceinture (RT n 3) PK 16,60 côté mer X= m Y= m Identi fication : Pont VAITEPIHA Origine : SAU Date de création : A ,040 IGN 1966 Orthométrique

21 Matricule : 666 1,229 m TAIARAPU-EST TAUTIRA Route de ceinture (RT n 3) PK 17,24 côté mer X= m Y= m Identi fication : Ponceau Origine : IGN Date de création : ,175 IGN 1966 Orthométrique

22 Matricule : 667 SAU (cylindrique) 1,928 m TAIARAPU-EST TAUTIRA Route de ceinture (RT n 3) PK 17,74 côté montagne X= m Y= m Identi fication : M onument Origine : SAU Date de création : A ,870 IGN 1966 Orthométrique

23 Matricule : 668 2,446 m TAIARAPU-EST TAUTIRA Route de ceinture (RT n 3) PK 18,26 côté montagne X= m Y= m Identi fication : Temple de TAUTIRA Origine : IGN Date de création : ,387 IGN 1966 Orthométrique

24 Matricule : 669 2,549 m TAIARAPU-EST TAUTIRA Route de ceinture (RT n 3) PK 18,48 côté montagne X= m Y= m Identi fication : Eglise de TAUTIRA Origine : SAU Date de création : A ,500 IGN 1966 Orthométrique

Institut National de l information Géographique et Forestière Service de Géodésie et Nivellement 73 avenue de Paris Saint-Mandé Cedex

Institut National de l information Géographique et Forestière Service de Géodésie et Nivellement 73 avenue de Paris Saint-Mandé Cedex Institut National de l information Géographique et Forestière Service de Géodésie et Nivellement 73 avenue de Paris 94165 Saint-Mandé Cedex Depuis 2000, la politique d entretien du réseau de nivellement

Plus en détail

11 Tableau de ponts roulants RSU Tableau de système mécanique Type de Capacité réducteur T. Rail H m Vitesse Portée Capacité Ouverture Groupe de levage du pont préhenseur maxi du FEM préhenseur m/mn roulant

Plus en détail

D onnées topographiques. Les profils en long. Les profils des grandes forces hydrauliques

D onnées topographiques. Les profils en long. Les profils des grandes forces hydrauliques D onnées topographiques L identifier, voire quantifier les processus d incision ou d exhaussement. Malheureusement, les données topographiques anciennes sont moins fréquentes, moins homogènes à l échelle

Plus en détail

Document introductif de l application sur la recherche de normes avec SagaWeb

Document introductif de l application sur la recherche de normes avec SagaWeb Document introductif de l application sur la recherche de normes avec SagaWeb Norme ISO 9706 repérée sur un boîte en carton contenant des ramettes de papier A4. Intitulé de la norme : «Information et documentation

Plus en détail

Accueil du site. Mode d emploi Simu-rt2012 Page 1 sur 24. Paramètre de connexion : adresse mail + mot de passe. Réaliser une inscription gratuite.

Accueil du site. Mode d emploi Simu-rt2012 Page 1 sur 24. Paramètre de connexion : adresse mail + mot de passe. Réaliser une inscription gratuite. Mode d emploi Simu-rt2012 Page 1 sur 24 Accueil du site Paramètre de connexion : adresse mail + mot de passe. Réaliser une inscription gratuite. Accéder au site internet de Fluditec. Nous contacter. Mode

Plus en détail

1.1 L inscription au relevé de salaire WEB

1.1 L inscription au relevé de salaire WEB 1.1 L inscription au relevé de salaire WEB 1.1 L inscription au relevé de salaire WEB Étape 1 : En donnant l adresse du site Services à l employé au fureteur, la page suivante apparaît : Pour s inscrire,

Plus en détail

«Modélisation des INformations INteropérables pour les INfrastructures Durables»

«Modélisation des INformations INteropérables pour les INfrastructures Durables» PROPOSITION DE PROJET NATIONAL DE RECHERCHE MIN n D Journée ESRI BTP Ordre du Jour État et Constats Partenaires de l initiative MIN n D Objectifs et Livrables: Schéma conceptuel Freins et Opportunités

Plus en détail

Le géométral topographique Projet 3. Un socle entre terre et ciel Mise en forme de la terre

Le géométral topographique Projet 3. Un socle entre terre et ciel Mise en forme de la terre ENAC / LATER 1 ère année Ecole d architecture Professeur Vincent MANGEAT http://later.epfl.ch Projet 3 Un socle entre terre et ciel Mise en forme de la terre THP3 / Représentation 3 Table des matières

Plus en détail

1.2-1.3- Ex : Format AO (84cm x 118.8cm) à 1 500 Fcfp

1.2-1.3- Ex : Format AO (84cm x 118.8cm) à 1 500 Fcfp ANNEXE 1 LES DIFFERENTS TYPES DE PRODUITS PROPOSES A LA VENTE ET LES BASES DE LA REDEVANCE 1. LES DOCUMENTS IMPRIMES SUR COMMANDE 1.1- Impressions de cartes et photographies aériennes sur papier ordinaire

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION

NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION 1. LES DIFFERENTS TYPES DE CARTES A. Cartes routières et touristiques - MICHELIN 1/150 000 à 1/200 000 - IGN Régionales : 1/250 000 TOP 100 1/100 000 Série Plein

Plus en détail

Fiche des Plus Hautes Eaux. Fiche n 1

Fiche des Plus Hautes Eaux. Fiche n 1 Fiche n 1 Commune Bords Dates des crues 1982 Lieu-dit «La Chancrière» Source M. le Maire Fiabilité du repère* 2 5 cm dans la cour devant la porte verte, de la dernière maison du lieu dit, sur la gauche

Plus en détail

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT?

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? FICHE PROFESSEUR NIVEAUX ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES 6 e : mise en œuvre des notions de périmètre et d aire 5 e : réactivation des notions précédentes. MODALITES

Plus en détail

1 CLASSEMENT NOTE SUR LES MESURES D'ETIAGE DU SENEGAL ' MISSION D'AMENAGEMENT DU 5ENEGAL ARCH1VES BULLETIN M.A.S. t - -- NQ 125 P,T.

1 CLASSEMENT NOTE SUR LES MESURES D'ETIAGE DU SENEGAL ' MISSION D'AMENAGEMENT DU 5ENEGAL ARCH1VES BULLETIN M.A.S. t - -- NQ 125 P,T. ,''( MISSION D'AMENAGEMENT DU 5ENEGAL,... ~. :. ~,_ - >- NOTE SUR LES MESURES '..;_ DE DEBITS D'ETIAGE DU SENEGAL ' \' ~.. ",.., Novembre 960 P,T.AVEL r \' \ t - -- ARCHVES BULLETIN M.A.S. NQ 25 - CLASSEMENT

Plus en détail

SECTEUR THÉATRE / TRIEL-SUR-SEINE PRÉSENTATION 03 NOVEMBRE 2015 ATELIER MARNIQUET AUBOUIN

SECTEUR THÉATRE / TRIEL-SUR-SEINE PRÉSENTATION 03 NOVEMBRE 2015 ATELIER MARNIQUET AUBOUIN SECTEUR THÉATRE / TRIEL-SUR-SEINE PRÉSENTATION 03 NOVEMBRE 2015 ATELIER MARNIQUET AUBOUIN CONTEXTE Eglise St. Martin La Seine Mairie Gare SNCF ÉLÉMENTS REMARQUABLES Rue de Seine Rue Paul Doumer Rue Cadot

Plus en détail

Les derniers app. neufs et luxueux en résidence secondaire à Nendaz

Les derniers app. neufs et luxueux en résidence secondaire à Nendaz Les derniers app. neufs et luxueux en résidence secondaire à Nendaz A 3 minutes de la télécabine Réf. : Les Rairettes Tél. +41 27 288 44 44 LES DERNIERS APP. NEUFS ET LUXUEUX EN RÉSIDENCE SECONDAIRE À

Plus en détail

Ce diaporama 2 fait suite au diaporama présenté en étape 1. Il fait le point sur les différents outils du géographe et sur la façon dont on enseigne

Ce diaporama 2 fait suite au diaporama présenté en étape 1. Il fait le point sur les différents outils du géographe et sur la façon dont on enseigne Ce diaporama 2 fait suite au diaporama présenté en étape 1. Il fait le point sur les différents outils du géographe et sur la façon dont on enseigne la géographie aujourd hui. GLOBE PLANISPHERE L IMAGE

Plus en détail

REGLEMENT PARTICULIER COURSE DE COTE

REGLEMENT PARTICULIER COURSE DE COTE REGLEMENT PARTICULIER COURSE DE COTE Le présent règlement particulier complète le règlement standard des Courses de Côtes et Slaloms. L ASSOCIATION SPORTIVE AUTOMOBILE du bocage Organise le 05 juin 2016

Plus en détail

CHAPITRE 2 SECTEURS D APPLICATION

CHAPITRE 2 SECTEURS D APPLICATION CHAPITRE 2 SECTEURS D APPLICATION Pour l ensemble du territoire, la délivrance d'un permis de construction ou d'un certificat d'autorisation pour les travaux décrits ci-dessous est assujettie aux dispositions

Plus en détail

ACHAT PUBLIC ET DÉVELOPPEMENT DURABLE. Quelques pistes de réflexion pour passer du «penser global» à l action locale

ACHAT PUBLIC ET DÉVELOPPEMENT DURABLE. Quelques pistes de réflexion pour passer du «penser global» à l action locale ACHAT PUBLIC ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Quelques pistes de réflexion pour passer du «penser global» à l action locale 1 L achat public durable : du cadre national à l action locale I- De quoi parle t on

Plus en détail

TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux

TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux Hugues TRIDON DE REY, Conseil régional du Centre Les

Plus en détail

RAPPORT D'ACCIDENT VÉHICULE D'AUTOMOBILE

RAPPORT D'ACCIDENT VÉHICULE D'AUTOMOBILE Gouvernement du Canada Government of Canada RAPPORT D'ACCIDENT VÉHICULE D'AUTOMOBILE N du véhicule Rapport confidentiel à l'intention de l'avocat-conseil en cas de litige Ministère Direction de l'accident

Plus en détail

Document: marque fiable bon état

Document: marque fiable bon état Les repères s aux Ponts-de-Cé Site N 528 X: 384255 Point Kilométr. de l'axe de la BDCarthage: 867.96 Y: 2273138 Rive: D sur le coté de principale située rive droite coté amont de la culée du pont Domnacus.Nombreux

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE

PERMIS DE CONSTRUIRE PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous aider à établir votre demande d'autorisation de construire. C'est un aide mémoire non exhaustif de la législation en vigueur. Mise à jour au 1 juin 2011

Plus en détail

Note d accompagnement

Note d accompagnement Note d accompagnement Étude d acceptabilité de l ORTHO Express 1) Présentation de l Ortho Express Il s écoule en moyenne 10 mois entre la prise de vues des photos aériennes et la disponibilité de la BD

Plus en détail

Le référentiel routier Aide à la localisation sur le réseau routier départemental des Alpes de Haute-Provence

Le référentiel routier Aide à la localisation sur le réseau routier départemental des Alpes de Haute-Provence Le référentiel routier Aide à la localisation sur le réseau routier départemental des Alpes de Haute-Provence Le réseau routier départemental est placé sous la responsabilité du Conseil départemental des

Plus en détail

Livrable V1 / Note sur la détermination de l'aléa de référence. Partie - 3. Topographie les bases de la virtualisation du réel. p.

Livrable V1 / Note sur la détermination de l'aléa de référence. Partie - 3. Topographie les bases de la virtualisation du réel. p. Partie - 3 Topographie les bases de la virtualisation du réel p.113 PARTIE 3-1 A QUOI SERT LA DONNÉE TOPOGRAPHIQUE? Une partie des opérations de détermination des aléas consiste en une reconstitution la

Plus en détail

Les exigences envers les «agents de maintenance d aujourd hui et de demain»

Les exigences envers les «agents de maintenance d aujourd hui et de demain» Les exigences envers les «agents de maintenance d aujourd hui et de demain» Présentation du profil professionnel de l agent de maintenance disposant d un diplôme fédéral d après le nouveau concept de formation

Plus en détail

Peut-on se baigner dans la Seine à Paris?

Peut-on se baigner dans la Seine à Paris? Institut écologie et environnement - INEE Journées des nouveaux entrants 2011-2012 Le 4 et 5 juillet 2013 Peut-on se baigner dans la Seine à Paris? Agathe Euzen Chargée de recherche, LATTS Journée des

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Projet d implantation de REEL sur le site du GPMLR

Projet d implantation de REEL sur le site du GPMLR 10 avril 2013 La recherche d un site pour le développement d un projet industriel complexe Le Groupe REEL est une entreprise qui développe, construit, installe et maintient des systèmes complexes de manutention.

Plus en détail

Processus de certification

Processus de certification Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Infrastructure statistique Services Web du Registre fédéral des bâtiments et des logements Processus de certification Annexe

Plus en détail

Vue d ensemble du village avec au premier plan l aménagement de la route carrossable.

Vue d ensemble du village avec au premier plan l aménagement de la route carrossable. Vue d ensemble du village avec au premier plan l aménagement de la route carrossable. Village d Ondres (Alpes-de-Haute-Provence) 2016-2017 deux ans de chantier jeunes internationaux encadrés par «Les villages

Plus en détail

Ouverture Exercice comptable 2016 [Archivage exercice 2014]

Ouverture Exercice comptable 2016 [Archivage exercice 2014] Ouverture Exercice comptable 2016 [Archivage exercice 2014] Introduction : Ce document décrit la procédure à réaliser pour ouvrir l exercice comptable 2016 et pouvoir facturer en janvier 2016. Le traitement

Plus en détail

Province de Québec Municipalité de Saint Samuel Mardi, le 7 mai 2013

Province de Québec Municipalité de Saint Samuel Mardi, le 7 mai 2013 Province de Québec Municipalité de Saint Samuel Mardi, le 7 mai 2013 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal, tenue mardi, le 7 mai à 19h00 au 140, rue de l Église à Saint Samuel. Sont

Plus en détail

MA80. Serrures à encastrer 3 points à genouillère et têtière isolante. du produit. Caractéristiques

MA80. Serrures à encastrer 3 points à genouillère et têtière isolante. du produit. Caractéristiques Serrures à encastrer 3 points à genouillère et têtière isolante M80 Entraxe 9 mm - Pêne dormant et 1/ tour breveté Type de pose Nb de point(s) Entraxe Type de pêne Fouillot Entrée encastrer 3 9 mm Pêne

Plus en détail

DÉFINITION DE LA NOMENCLATURE : PLAN CORPS DE RUE SIMPLIFIÉ

DÉFINITION DE LA NOMENCLATURE : PLAN CORPS DE RUE SIMPLIFIÉ DÉFINITION DE LA NOMENCLATURE : PLAN CORPS DE RUE SIMPLIFIÉ GROUPE DE TRAVAIL RTGE - GT1-26 MAI 2014 INCLUANT, PAGES 18 À 58, LE RELEVÉ DES PRISES DE DÉCISIONS DU 26/05/2014 http://cnig.fr/ IGN / CNIG

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

TYPE DE CONSTRUCTION PISCINE HORS-TERRE PISCINE CREUSÉE OU SEMI-CREUSÉE SPA

TYPE DE CONSTRUCTION PISCINE HORS-TERRE PISCINE CREUSÉE OU SEMI-CREUSÉE SPA FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION / RÉNOVATION D UNE PISCINE OU D UN SPA IMMEUBLE VISÉ PAR LA DEMANDE ADRESSE : LOT : MATRICULE : PROPRIÉTAIRE REQUÉRANT* (SI AUTRE QUE PROPRIÉTAIRE) NOM :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION MAIRIE D AMIENS

DOSSIER DE PRESENTATION MAIRIE D AMIENS 02 59 60 62 80 Présentation du : Sommaire : Nom site : Code site : Adresse : AMIENS _VAUX 80021_034_01 ZI de Lompre 61, Rue de Vaux 80000 AMIENS Fiche synthétique Descriptif du projet Carte IGN Zone de

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques d Inondation de la vallée du Petit Morin

Plan de Prévention des Risques d Inondation de la vallée du Petit Morin Plan de Prévention des Risques d Inondation de la vallée du Petit Morin dans le département de Seine-et-Marne Annexes Dossier d enquête publique Janvier 2015 2/48 TABLE DES MATIÈRES Annexe 1 : Arrêté de

Plus en détail

Lexique des termes de l industrie *

Lexique des termes de l industrie * Lexique des termes de l industrie * Ac t i o n o r d i n a i r e Action détenue dans une enterprise Ac t i o n s p r i v i l é g i é e s Actions d une compagnie qui comprennent les droits préférentiels

Plus en détail

Pourquoi, comment diffuser en ligne son mémoire de Master?

Pourquoi, comment diffuser en ligne son mémoire de Master? Pourquoi, comment diffuser en ligne son mémoire de Master? 1 ière partie Diffuser en ligne : pourquoi?... Le contexte Les enjeux Diffuser en ligne : pourquoi?...le contexte En France : Le CNRS encourage

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des

PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des travaux courants, et ce afin de vous aider à établir votre

Plus en détail

Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz!

Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz! Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz! Opportunité A 3 minutes de la télécabine Réf. : Chalet Résidentiel.#936115 Tél. +41 27 288 44 44 LES DERNIERS APPARTEMENTS LUXUEUX EN

Plus en détail

BORDEREAU D ENVOI AU C.G.A.

BORDEREAU D ENVOI AU C.G.A. B.P. 40098 Lieu dit «Boutolle» 47003 AGEN CEDEX Tél 05 53 98 65 00 Fax 05 53 98 65 01 E-mail contact@cerfrance.cgar47.fr Centre de Gestion Agréé Décision d agrément n 20/8 du 28/02/2008 N d agrément 3/01/470

Plus en détail

Toute modification de ce document est strictement interdite. Copyright 1992, 2014 MSoft informatique Tous droits réservés.

Toute modification de ce document est strictement interdite. Copyright 1992, 2014 MSoft informatique Tous droits réservés. Avant propos Ce document est un extrait du manuel de l utilisateur de MS Comptes Bancaires 9.3. Il illustre la méthode à utiliser pour configurer le téléchargement automatique du cours des titres créés

Plus en détail

Edité par l association des Amis du Nouveau chemin de fer du Vivarais.

Edité par l association des Amis du Nouveau chemin de fer du Vivarais. La lettre du MASTROU N 54 28 septembre 2013 Edité par l association des Amis du Nouveau chemin de fer du Vivarais. Si certaines images ou certains matériels semblent intemporels sur le chemin de fer du

Plus en détail

C est une insulae. C est un cirque. C est un temple. C est un aqueduc. C est un arc de triomphe

C est une insulae. C est un cirque. C est un temple. C est un aqueduc. C est un arc de triomphe C est une insulae C est un cirque C est un temple C est un aqueduc Monuments construits pour C est un aqueduc C est un cirque C est une insulae C est un temple Monuments construits pour C est un cirque

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Novembre 2010 REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 LES NOUVELLES RT2012 3 exigences de performances globales Coefficient Bbio remplace de le Ubat

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE DE LA REOUVERTURE DE LA LIGNE LAVELINE DEVANT BRUYERES - GERARDMER. Présentation du 17 novembre 2008

ETUDE DE FAISABILITE DE LA REOUVERTURE DE LA LIGNE LAVELINE DEVANT BRUYERES - GERARDMER. Présentation du 17 novembre 2008 ETUDE DE FAISABILITE DE LA REOUVERTURE DE LA LIGNE LAVELINE DEVANT BRUYERES - GERARDMER Présentation du 17 novembre 2008 Ordre du jour 1. Contexte et objectifs de l étude 2. Caractéristiques de la ligne

Plus en détail

Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (13/01/2014 - v2)

Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (13/01/2014 - v2) Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (13/01/2014 - v2) Introduction La loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (loi Grenelle

Plus en détail

Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz!

Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz! Les derniers appartements luxueux en résidence secondaire à Nendaz! Coup de coeur A 3 minutes de la télécabine Réf. : Chalet Résidentiel.#936109 Tél. 00 41 79 374 93 37 Table des matières Page de description

Plus en détail

CI-4 : Représentation graphique du réel Relation 3D-2D. Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources :

CI-4 : Représentation graphique du réel Relation 3D-2D. Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources : Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources : Perforatrice électrique Pièce Guide poinçon gauche Ordinateur avec modeleur 3D Fichier «guide poincon eleve.sldprt» Dossier

Plus en détail

Représenter un pays : la carte de France

Représenter un pays : la carte de France séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 séance 1 De la photo à la carte. Je découvre Avec l aimable autorisation de la Mairie de l Ile d Arz - www.iledarz.fr Emma va passer quelques jours de vacances à Bilhervé,

Plus en détail

La cotation. Coter un dessin, c est donner 13 toutes les dimensions D E S S I N T E C H N I Q U E R E G L E S D E C O T A T I O N S

La cotation. Coter un dessin, c est donner 13 toutes les dimensions D E S S I N T E C H N I Q U E R E G L E S D E C O T A T I O N S La cotation Ø 8 LAMAGE Ø14 X 3 PROF Les dessins techniques doivent non seulement décrire la forme des objets avec précision, 50 mais aussi servir de guides pour leur construction ou leur fabrication. Coter

Plus en détail

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral

21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral SECTION 21 LA PROTECTION DU MILIEU RIVERAIN 21.1 Autorisation ou permis préalable aux interventions sur les rives et le littoral Toutes les constructions, tous les ouvrages et tous les travaux qui sont

Plus en détail

Comment faire du dessin technique Principe de cette projection Soit un objet technique à projeter.

Comment faire du dessin technique Principe de cette projection Soit un objet technique à projeter. Comment faire du dessin technique Principe de cette projection Soit un objet technique à projeter. Veuillez visionner le document sur la formation en ligne. Corniche : objet technique à dessiner. Plaçons

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SEALIFE LOCALE - BATEAU ELECTRIQUE

CONTRAT DE LOCATION SEALIFE LOCALE - BATEAU ELECTRIQUE Contrat n Date CONTRAT DE LOCATION SEALIFE LOCALE - BATEAU ELECTRIQUE Entre les soussignés : PROPRIETAIRE LOCATAIRE La société Sealife Locale dont le siège social se situe au PK 10,800 côté montagne vallée

Plus en détail

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE Université P. et M. Curie Année 000/001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 001 EXAMEN DE CHIMIE CORRIGE Durée de l épreuve : 3 heures Les calculatrices ne sont pas autorisées Données : (les

Plus en détail

Monopoint / Kit applique serrure EL Série 9560

Monopoint / Kit applique serrure EL Série 9560 Monopoint / Kit applique serrure EL Série 9560 Réf..272.44.5 A / Préparation de la serrure 1 / Retirer les capots : serrure et gâche. 2 / Choix de la serrure à intégrer : Repère Main et sens Droite tirant

Plus en détail

Le Wiki : retour d expérience

Le Wiki : retour d expérience 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Le Wiki : retour d expérience Pierre FAUQUENOT Directeur du Système d Information Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables 6 & 7 juin

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION MAIRIE D AMIENS

DOSSIER DE PRESENTATION MAIRIE D AMIENS 02 59 60 62 80 Présentation du : Sommaire : Nom site : Code site : Adresse : Amiens_S 80021_032_02 Rue de Dejean 80000 Amiens Fiche synthétique Descriptif du projet Carte IGN Zone de recherche Site en

Plus en détail

TOPOGRAPHIE. Relevé. 1. Introduction

TOPOGRAPHIE. Relevé. 1. Introduction TOPOGRAPHIE 1 Avant de concevoir un projet, il est nécessaire de connaître le site dans lequel il s inscrit et d en faire un relevé précis. Ce chapitre traite des techniques de relevé (étude de l existant)

Plus en détail

Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire

Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire +ekodesign eko, le logement d aujourd hui aussi beau que fonctionnel. Combinant

Plus en détail

Document de réflexion sur la lumière urbaine

Document de réflexion sur la lumière urbaine Document de réflexion sur la lumière urbaine Formation en éclairage Congrès AAPQ 2010 Sylvie Tremblay, M arch. U.D. Conseillère en aménagement Équipe aménagement, normes et guides Direction des transports

Plus en détail

SESSION RÉGULIÈRE DU 13 AOÛT 2012 1. OUVERTURE ET CONSTAT DU QUORUM

SESSION RÉGULIÈRE DU 13 AOÛT 2012 1. OUVERTURE ET CONSTAT DU QUORUM 1. OUVERTURE ET CONSTAT DU QUORUM PRÉSENCES Monsieur Réal Payette Siège #1 Monsieur Gilles Arbour Siège #2 Madame Angèle Roy Siège #3 Madame Danielle Morin Siège #4 Monsieur Noël Lefebvre Siège #6 Madame

Plus en détail

Financement d étables. Josef Kurmann Gérant suppléant

Financement d étables. Josef Kurmann Gérant suppléant Financement d étables Citations Beim Bauen muss man schauen, sich nicht zu verhauen, sonst kommt man in des Elends Klauen. Abraham a Sancta Clara (1644 1709) Les investissements dans l agriculture n ont

Plus en détail

Plan Interrégional Loire Grandeur Nature VOLUME FIGURES. «Evolution de l enfoncement du lit mineur de la Loire amont (entre Grangent et Balbigny)»

Plan Interrégional Loire Grandeur Nature VOLUME FIGURES. «Evolution de l enfoncement du lit mineur de la Loire amont (entre Grangent et Balbigny)» Plan Interrégional Loire Grandeur Nature VOLUME FIGURES «Evolution de l enfoncement du lit mineur de la Loire amont (entre Grangent et Balbigny)» Rapport Final Janvier2007 ARMINES ECOLE DES MINES DE SAINT-ETIENNE

Plus en détail

«Mon école, mon village»

«Mon école, mon village» Dispositif pédagogique «Mon école, mon village» Cette animation apporte une réelle implication et découverte historique et géographique des lieux cotoyés tous les jours par les élèves et les enseignants.

Plus en détail

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010 Présentation de la formation au Certificat d aptitude d professionnelle pour les aides spécialis cialisées, les enseignements adaptés s et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Promotion

Plus en détail

GESTION DES RISQUES IDENTITOVIGILANCE. Dr Michel Nathan

GESTION DES RISQUES IDENTITOVIGILANCE. Dr Michel Nathan GESTION DES RISQUES IDENTITOVIGILANCE Dr Michel Nathan C EST ARRIVÉ... patient aux urgences confronté avec analyses appartenant à son cheval les analyses vétérinaires effectuées par le labo sont classées

Plus en détail

février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication

février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication février Charte des stages de l enseignement supérieur Direction de la Communication Les stages représentent un enjeu majeur pour les étudiants, en même temps qu ils témoignent de l engagement des entreprises

Plus en détail

Limoges. Étude urbaine et initiation au commentaire de carte

Limoges. Étude urbaine et initiation au commentaire de carte Limoges Étude urbaine et initiation au commentaire de carte Double objectif de la séance Se familiariser avec une carte de ville et apprendre à repérer l organisation d une ville. Apprendre la technique

Plus en détail

CONCOURS NATIONAL COMMUN D ADMISSION. EN 1 re ANNÉE DE LA FORMATION DE PAYSAGISTE DPLG ANNALES 2013 : ADMISSIBILITÉ. Centre d épreuves de BORDEAUX

CONCOURS NATIONAL COMMUN D ADMISSION. EN 1 re ANNÉE DE LA FORMATION DE PAYSAGISTE DPLG ANNALES 2013 : ADMISSIBILITÉ. Centre d épreuves de BORDEAUX CONCOURS NATIONAL COMMUN D ADMISSION EN 1 re ANNÉE DE LA FORMATION DE PAYSAGISTE DPLG ANNALES 2013 : ADMISSIBILITÉ Centre d épreuves de BORDEAUX ENSP École Nationale Supérieure du Paysage - Secrétariat

Plus en détail

Guide d utilisation de la Boutique en ligne

Guide d utilisation de la Boutique en ligne Guide d utilisation de la Boutique en ligne Table des matières 1. Introduction... 2 2. Comment chercher une publication ou un produit à l aide du moteur de recherche sur le site Web de l ICIS?... 3 3.

Plus en détail

Nice L occupation militaire du mont Alban et du mont Boron

Nice L occupation militaire du mont Alban et du mont Boron ADLFI. Archéologie de la France - Informations une revue Gallia Provence-Alpes-Côte d'azur 2007 Nice L occupation militaire du mont Alban et du mont Boron Henri Geist Édition électronique URL : http://adlfi.revues.org/6318

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES ACTIVITES : TACHES 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l'exécution

Plus en détail

Tutorial : panne générique Plaque à induction SCHOLTES TI754 Auteur : Lézard Vert Date : 05/01/2006

Tutorial : panne générique Plaque à induction SCHOLTES TI754 Auteur : Lézard Vert Date : 05/01/2006 Tutorial : panne générique Plaque à induction SCHOLTES TI754 Auteur : Lézard Vert Date : 05/01/2006 Pour le forum http://forums.futura-sciences.com/ Notice Ce tutorial est réalisé afin de vous permettre

Plus en détail

Règlement de contrôle intérimaire (RCI) relatif à l exploitation du chemin de fer dans la MRC d'avignon

Règlement de contrôle intérimaire (RCI) relatif à l exploitation du chemin de fer dans la MRC d'avignon Règlement de contrôle intérimaire (RCI) 2006-004 relatif à l exploitation du chemin de fer dans la MRC d'avignon Règlement de contrôle intérimaire (RCI) 2006-004relatif à l exploitation du chemin de fer

Plus en détail

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE) DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT DE LA CHARENTE SERVICE DE L URBANISME ET DE L HABITAT DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Comparateur de mode de remboursements de garanties

particuliers professionnels ENTREPRISES Comparateur de mode de remboursements de garanties particuliers professionnels ENTREPRISES Comparateur de mode de remboursements de garanties Formule 1 Equivalences de remboursements de garanties Selon le Plafond Mensuel de la Sécurite Sociale, le Remboursement

Plus en détail

S orienter dans l espace familier et le représenter

S orienter dans l espace familier et le représenter Plan du château d ECOUEN et de ses jardins, Richelot RMN / Droits réservés S orienter dans l espace familier et le représenter séance 1 Je sais localiser des éléments sur le plan d une pièce. séance 2

Plus en détail

Fichier d entrainement Numération

Fichier d entrainement Numération Entrainement 1 Ex 1 : Demande un au maître plus place les 5 nombres suivants dans le 1 78 547 369 854 907 000 704 204 98 850 75895 478856 1257850 635789 4569000 635547 2000478-896500 Ex 3 : Entoure le

Plus en détail

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault 1 - La note de calcul RT 2005, un document pour l instruction 2 Le diagnostic de performance énergétique dans le neuf : Qui, Quoi, Comment? 3 Information sur la solution technique ST 2007-002 relative

Plus en détail

MODELE DE DEMANDE DE CANDIDATURE (À recopier sur papier libre) Abidjan, le A B I D J A N

MODELE DE DEMANDE DE CANDIDATURE (À recopier sur papier libre) Abidjan, le A B I D J A N MODELE DE DEMANDE DE CANDIDATURE (À recopier sur papier libre) Abidjan, le NOM ET PRENOMS MATRICULE ADRESSE TELEPHONE À OBJET : Demande de candidature au concours professionnel d accès en 2016 au cycle.de

Plus en détail

SAINT - DENIS - DES - MURS

SAINT - DENIS - DES - MURS SAINT - DENIS - DES - MURS E dépôt 142 Répertoire numérique des archives communales déposées aux Archives départementales de la Haute - Vienne rédigé par Sylvie Péroche, attachée de conservation du patrimoine

Plus en détail

1. Identification du bien

1. Identification du bien 1. Identification du bien 1.a Pays 15 1.b Etat, province ou région 15 1.c om du bien 15 1.d Coordonnées géographiques du bien 19 1.e Limite et zone tampon du bien 21 1.f Surface du bien 21 13 1. Identification

Plus en détail

PROGRAMMATION DES CONTENUS PAR CYCLE CP Maîtrise de la langue : utilisation de la BCD

PROGRAMMATION DES CONTENUS PAR CYCLE CP Maîtrise de la langue : utilisation de la BCD PROGRAMMATION DES CONTENUS PAR CYCLE CP Découvrir les règles de vie en BCD Respecter les règles de vie en BCD (lecture silencieuse, autonomie, rangement, expression d un critère de choix) Découvrir la

Plus en détail

Evaluation de TEMPO Logiciel de traitement des plaintes de bruits de voisinage

Evaluation de TEMPO Logiciel de traitement des plaintes de bruits de voisinage 5 es Assises Nationales de la Qualité de l Environnement Sonore 11 au 13 décembre 2007 Evaluation de TEMPO Logiciel de traitement des plaintes de bruits de voisinage Origine CNB - Rapport sur les difficultés

Plus en détail

APPAREILS DE MESURE DES DÉFAUTS DE FORME

APPAREILS DE MESURE DES DÉFAUTS DE FORME APPAREILS DE MESURE DES DÉFAUTS DE FORME Valable du 1er octobre au 31 décembre 2015 APPAREILS DE MESURE DES DÉFAUTS DE FORME MESURE DES DÉFAUTS DE FORME ROUNDTEST RA-120P Solution «prêt à mesurer» à partir

Plus en détail

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier Conférence CEMATER Les clefs du financement et du montage des opérations de rénovation énergétique des copropriétés Contexte réglementation et financier Catherine BONDUAU-FLAMENT Montpellier, le 15 octobre

Plus en détail

APPAREILS DE MESURE DE DÉFAUTS DE FORME

APPAREILS DE MESURE DE DÉFAUTS DE FORME APPAREILS DE MESURE DE DÉFAUTS DE FORME Valable du 1er octobre au 31 décembre 2015 APPAREILS DE MESURE DE DÉFAULTS DE FORME MESURE DE DÉFAUTS DE FORME DE RÉVOLUTION ROUNDTEST RA-120P Solution «prêt à mesurer»

Plus en détail

Du projet au programme: Evaluation de Via 2015. Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse

Du projet au programme: Evaluation de Via 2015. Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse Du projet au programme: Evaluation de Via 2015 Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse 1 Objectifs de l évaluation de Via 2015 Fournir des recommandations pour la transformation du projet Via en «programme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION MAIRIE D AMIENS

DOSSIER DE PRESENTATION MAIRIE D AMIENS 02 59 60 62 80 Présentation du : Sommaire : Nom site : Code site : Adresse : AMIENS_N COLBERT 80021_015_01 6, rue Colbert 80000 AMIENS Fiche synthétique Descriptif du projet Carte IGN Zone de recherche

Plus en détail

Prénom :. Ecole du Verderet Année scolaire Livret de leçons de mathématiques CE2 M. HANNESSE Page 1

Prénom :. Ecole du Verderet Année scolaire Livret de leçons de mathématiques CE2 M. HANNESSE Page 1 Nom : Prénom :. Ecole du Verderet Année scolaire 2016 2017 Livret de leçons de mathématiques 2016-2017 CE2 M. HANNESSE Page 1 SOMMAIRE 1. Les nombres : N1 : l écriture des nombres N2 : dénombrer et constituer

Plus en détail

A13 Viaduc de Guerville 3ème tablier

A13 Viaduc de Guerville 3ème tablier A13 Viaduc de Guerville 3ème tablier Déclaration d utilité publique Opération susceptible d affecter l environnement Mise en compatibilité des documents d urbanisme Arrêté de cessibilité Pièce C Dossier

Plus en détail

31 ème COURSE DE CÔTE

31 ème COURSE DE CÔTE FEDERATION FRANCAISE DU SPORT AUTOMOBILE ASSOCIATION SPORTIVE AUTOMOBILE ARMAGNAC BIGORRE ECURIE DES GAVES 31 ème COURSE DE CÔTE REGIONALE DE CAUTERETS Coupe de France de la Montagne 2015 coef.1 08 & 09

Plus en détail

OPEN STREET MAP Devenir contributeur

OPEN STREET MAP Devenir contributeur OPEN STREET MAP Devenir contributeur 1 / 14 SOMMAIRE 1 OPEN STREET MAP? 3 LES PROJETS AUTOUR D OSM 3 OSM ET L ASSISTANCE HUMANITAIRE 3 2 COMMENT PARTICIPER? 4 INSCRIPTION A OSM 4 MODIFIER LA CARTE DANS

Plus en détail