Documents mis à disposition par : Attention

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention"

Transcription

1 Documents mis à disposition par : Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources :) 1

2 Les cosmétiques bio Etude de marché 2 GATO Cynthia TC - Groupe 5

3 SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 INTRODUCTION... 2 I DÉFINITION DES COSMÉTIQUES BIO... 3 A)... Q u appelle-t-on «cosmétique biologique»?... 3 B)... D éfinition du besoin... 4 C)... L e marché global du bio... 4 D)... L e marché global des cosmétiques... 5 II LE MARCHÉ DES COSMETIQUES BIO... 6 A)... U n marché en «phase de lancement»... 6 B)... L es segments du marché des cosmétiques bio... 6 III - LES ACTEURS DU MARCHÉ... 7 A)... L offre bio... 7 a)... L es producteurs b)... L es distributeurs c)... L es concurrents B)... L a demande... 9 IV ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE ET CYBERGRAPHIE ANNEXES

4 Depuis toujours, les plantes ont joué un rôle essentiel dans l'histoire de l'humanité. INTRODUCTION C est au XXème siècle que les fondements de la cosmétique biologique ont été bousculés au profit de cosmétiques élaborés à partir de parfums de synthèse, de dérivés pétroliers, ou de stabilisateurs d émulsion chimiques. Mais avant l avènement de l industrialisation, la cosmétique était végétale et 100% biologique, et les preuves de son efficacité remontent à plus de 2000 ans. Déjà en 3000 avant JC, les femmes égyptiennes étaient très au point sur les soins cosmétiques, elles s enduisaient d onguents parfumés à base de végétaux (huiles végétales de palme, d'olive, de noix, mélangées à des herbes aromatiques) afin de se protéger des méfaits du soleil. A l'époque romaine, les femmes se poudraient le corps avec de l'amidon de riz et se coloraient les joues au carmin. Pour prendre soin de leur visage, elles utilisaient des cataplasmes à base d orge ou encore de miel, et le jus de raisin était déjà soupçonné efficace pour lutter contre les rides. Au Moyen-Âge, les femmes préservaient leur peau avec des masques à base d'argile, d'amidon et de miel. Mais c est au XIXème siècle, que l on découvre que propreté et santé sont intimement liées. En effet, les bains ne sont plus contestés et les soins cosmétiques dits "neutres" se développent. Aujourd hui, les cosmétiques biologiques prennent de l ampleur, notamment avec une prise de conscience des enjeux liés à l écologie et au développement durable. Le stress, le tabac, la pollution atmosphérique et les produits chimiques, sont autant d agressions créées par notre société moderne auxquels les «éco-citoyens» veulent mettre un terme dans leur vie. Le retour au naturel témoigne ainsi d un désir profond de se tourner vers une alternative plus respectueuse de la planète et de l homme. Dans le domaine de l hygiène-beauté, nombreux sont les patients qui développent des hypersensibilités ou encore des allergies cutanées aux substances et actifs puissants des cosmétiques classiques. Ainsi, les cosmétiques biologiques représentent l alternative idéale à la cosmétique conventionnelle, par leur composition naturelle exempte de substances chimiques irritantes et allergisantes et respectueuse de notre environnement. 4

5 I DÉFINITION DES COSMETIQUES BIO A) Qu appelle-t-on «cosmétique biologique»? Pour mémoire, l étymologie du mot cosmétique vient du grec kosmetikos, l art de la parure, dérivé de kosmos, l univers ordonné, par opposition au chaos. Ainsi, outre une notion d esthétisme déjà vénérée en Grèce Antique, la cosmétique permet de remettre de l ordre, de l harmonie, de recomposer un corps ou un visage. Selon le Code de la Santé Publique (Article L5131-1), on entend par produit cosmétique «toute substance ou préparation destinée à être mise en contact avec les diverses parties superficielles du corps humain, notamment l'épiderme, les systèmes pileux et capillaire, les ongles, les lèvres et les organes génitaux externes, ou avec les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d'en modifier l'aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles.» En ce qui concerne les cosmétiques biologiques, ceux-ci ont la même fonction d'hygiène et d'embellissement que les cosmétique normaux, cependant leurs règles de fabrication diffèrent par l'utilisation de matières premières naturelles issues de l'agriculture biologique (certifiée par le logo AB) Ainsi, ils ne contiennent pas de produits chimiques de synthèse comme les pesticides, ni de silicone ou d OGM. Ils sont exempts de conservateurs, de colorants ou encore de parfum de synthèse. En plus de cela, les cosmétiques bios n utilisent pas de matières premières supposant la mort d un animal et ne sont pas testés sur les animaux mais sur des personnes volontaires. Les cosmétiques bio ont été mis sur le marché français il y a une dizaine d années, et ce phénomène ne cesse, depuis, de prendre de l ampleur. Ainsi des labels de certification ont été créés afin de permettre la distinction des produits réellement fabriqués à partir de matières premières végétales et donc respectant les normes de production, de ceux dont la composition s avère être d origine synthétique. En voici quelques uns : Le BDIH est une association fédérale allemande d entreprises commerciales et industrielles de médicaments, produits diététiques, compléments alimentaires et cosmétiques. Elle délivre, produit par produit, le label "Cosmétiques naturels contrôlés" dont le cahier des charges répertorie 690 composants autorisés sur les existants. Ecocert est un organisme de certification agréé et accrédité. Sa mission essentielle est de délivrer aux produits un certificat garantissant le respect rigoureux du cahier des charges sur les procédures de cultures, de conditionnement, de qualité, d origine et de traçabilité. 5

6 Cosmebio est une charte sur les produits cosmétiques. Les principaux critères de la charte Cosmébio, reposent sur la nature des ingrédients et les procédés de fabrication utilisés dans les produits cosmétiques bio. La délivrance d un «éco-certificat» est un gage de sécurité auquel les consommateurs sont sensibles. En effet, aujourd hui, il ne suffit plus de brandir le mot «naturel» pour vendre une crème ou un gel douche, il faut avancer des preuves, rassurer le consommateur et lui donner des garanties. B) Définition du besoin. Depuis la fin des années 1990, la cause environnementale devient omniprésente dans notre société. Les effets dévastateurs de nos activités ont largement été mis en avant par les médias. Le développement d allergies voire même de cancers démontre également l impact de l environnement sur notre santé. Le changement devient alors une évidence. L opinion publique semble être en faveur d un retour au «naturel», car les consommateurs sont de plus en plus sensibles à la protection de leur santé et de leur environnement. L émergence des cosmétiques biologiques est due à cette tendance de fond dans le mode de consommation des individus soucieux de leur impact humain et environnemental. Avec la progression du marché des aliments biologiques, les consommateurs ont commencé à se préoccuper de ce qu il y avait dans leurs assiettes. Il paraît donc incontournable de se poser les mêmes questions sur les produits cosmétiques que nous appliquons tous les jours sur notre peau. En effet, de nombreux articles de presse relatent les effets néfastes de certaines substances présentes dans les produits traditionnels, créant ainsi la polémique. Les substances chimiques sont pointées du doigt pour leurs effets indésirables et sont soupçonnées de provoquer des allergies et des irritations de la peau, voire même des cancers. Entre les éthers de glycols soupçonnés d être à l origine de malformations fœtales ou les parabènes suspectés d être cancérigènes, le doute s est installé. L acte d achat de produit cosmétique est devenu «impliquant». Malgré des études démontrant une absence de corrélation entre ces substances chimiques et le développement de certaines maladies, le consommateur reste seul juge de ce qu il estime comme crédible et acceptable pour lui, et ce qui ne l est pas. Dans ce cas là, il est fortement conseillé d opter pour le principe de précaution. C est ainsi que les cosmétiques biologiques font écho aux nombreuses préoccupations actuelles du consommateur. Ils répondent à ce besoin d être informé et rassuré sur l origine et la composition des produits cosmétiques. En plus d un besoin de retour au naturel qui se fait sentir, aussi bien chez les femmes que chez les hommes, le respect de l environnement et de sa santé devient essentiel. 6

7 C) Le marché global du bio. C est dans les années 90 que l engouement des consommateurs pour les produits biologiques commence à prendre son essor. Mais il décolle réellement à partir de 2005 où les médias, profitant d une atmosphère soucieuse de l environnement et de la santé, ont fait lumière sur les ingrédients parfois douteux composant les produits de beauté. Le bio répond ainsi à une véritable tendance de fond : en effet, 42% des Français déclarent consommer des produits bio au mois une fois par mois. En 2006, 76% des Français déclaraient vouloir utiliser des produits protégeant à la fois la planète et leur santé. C est ce qui a conduit la cosmétique bio à générer la même année près de 150 millions de chiffre d affaire. D) Le marché global des cosmétiques. Malgré une période de crise, le marché des cosmétiques représentent un luxe accessible auquel les consommateurs ne souhaitent pas renonce car ils répondent parfaitement aux attentes de bien être des individus Les cosmétiques certifiés biologiques et naturels représentent aujourd hui environ 2% du total des cosmétiques vendus en France, avec un chiffre d affaires estimé de 210 millions d euros en 2007 contre 150 millions d euros en 2006, soit une progression de 40%. Selon les chiffres du cabinet Organic Monitor, le marché des cosmétiques bio est amené à représenter 30% du marché total des cosmétiques d ici quelques années. II LE MARCHÉ DES COSMÉTIQUES BIO La France apparaît comme le pays européen qui enregistre la plus forte progression des ventes annuelles de cosmétiques bio avec une hausse de 30 à 40% en Et même s'il ne représente encore qu'une niche d'environ 5% des ventes totales de cosmétiques, il dispose d'un réel potentiel de croissance pour les années à venir. A) Un marché en «phase de lancement». Le marché des cosmétiques bio est structuré différemment de celui des cosmétiques conventionnels. Ce dernier est dominé par des grands groupes qui pèsent des milliards, alors que le marché des cosmétiques bio est caractérisé par une multitude de petites et moyennes entreprises dont le leader ne dépasse pas les 80 millions d euros de chiffre d affaires annuel. On constate également un phénomène de concentration comme en témoigne l acquisition, par de grandes marques de cosmétiques, de PME cosmétiques bio. C'est le cas de la Division Cosmétique Active de l'oréal qui, en 2006, a racheté le laboratoire Sanoflore. Malgré cela, les petites et moyennes entreprises continuent de se développer un peu partout, et commencent à s'exporter dans le monde entier. Selon Ecocert (organisme de contrôle et de 7

8 certification), il y aurait près de produits labellisés bio en 2009, en France. Les fabricants de cosmétiques bio se doivent d investir massivement dans la communication afin de pallier au manque d informations que déplorent les consommateurs et surtout les nonconsommateurs pour les accompagner dans l acte d achat. On peut affirmer que le marché des cosmétiques bio se situe en phase de lancement car si les marques réalisent d importants investissements, les profits générés restent encore marginaux. Les coûts inhérents à l implantation sur le marché sont très élevés car la concurrence est rude et le cycle de vie des produits est très court. B) Les segments du marché des cosmétiques bio. Aujourd hui, les cosmétiques biologiques pèsent environ 3% de part de marché sur l offre globale hygiène/beauté. Sur le secteur de la beauté bio, les produits de soins de la peau apparaissent comme les plus dynamiques (crèmes, masques ) Viennent ensuite les produits de toilette (savons, déodorants, dentifrices ) et capillaires (shampoing, après-shampoing, lotion ) qui sont également des segments très porteurs du marché. Les segments du maquillage bio et de la parfumerie sont quant à eux en retard contrairement à d autres pays, tel que le Royaume-Uni où le maquillage bio fait tendance. A) L offre. III LES ACTEURS DU MARCHÉ Bien qu il s'agisse d'un marché encore jeune, la concurrence y est rude. Afin de mieux comprendre la concurrence exercée sur ce marché, nous étudierons l'offre des fabricants et producteurs dans un premier temps, puis l'offre des distributeurs. a) Les producteurs. A l inverse du marché de la cosmétique conventionnelle très concentré, le marché de la cosmétique biologique en Europe, est quant à lui très atomisé avec plus d une centaine d entreprises présentes, aujourd hui, sur ce secteur d activité, alors qu elles n étaient que 40 en Quatre ans plus tard, plus de 300 nouvelles références ont ainsi été lancées. 8

9 L apparition de nouveaux acteurs et de nouveaux produits sur le marché soulève certains enjeux marketing. Le bio étant limité par la quantité d ingrédients, les enjeux se portent alors sur la galénique (la préparation, la présentation et la conservation du produit) et la texture des produits proposés. Ainsi, la recherche de packagings plaisants, d efficacité, de textures et de senteurs agréables est un critère prépondérant. Le label bio ne suffit plus, il devient important d intégrer les attentes marketing des consommateurs. C est là qu interviennent les marques présentes sur le marché des cosmétiques biologiques, de nouvelles marques apparaissent avec des produits-tendance et les plus anciennes innovent en matière de produits. Les marques les plus connues sur le marché des cosmétiques bio sont : Dr Hauschka, Logona, Lavera (Allemands), Cattier, Melvita, Florame, Phyt s et Sanoflore (Français), ainsi que Weleda (Suisse Allemand). Mais le succès de ces marques pionnières sur le marché ont fait émerger d autres marques. Par exemple, Doux Me est l une des marques françaises connaissant un succès grandissant : c est la marque pionnière du bio glamour en France puisqu'elle propose des produits frais, sans conservateurs, à placer au réfrigérateur. C est également la première marque de cosmétique à avoir affiché le label "Cosmétique Ecologique et Biologique" en France. Le marché des cosmétiques bio est un marché juteux et attire ainsi irrésistiblement les grands groupes. C est pourquoi, aujourd hui, les plus grands groupes cherchent à investir la cosmétique bio et initient quelques rapprochements avec de petits laboratoires spécialisés dans la cosmétologie bio, qui, faute de moyens, ne peuvent pénétrer la grande distribution. C'est le cas de l'oréal, numéro 1 mondial de la cosmétique, qui a racheté, en 2006, le laboratoire et fabricant de produits biologiques Sanoflore, ou encore de Clarins qui fit l acquisition de Kibio en D'autres groupes ont, quant à eux, décidé d'innover en créant leur propre gamme de produits de beauté bio, tels que Bourjois à travers la marque Une, lancée en L Occitane a également commercialisé, en 2007, sa propre gamme bio Olivier Bio, ainsi que la ligne de soins Bio Beauté by Nuxe. Les marques de grande distribution ont également fait leur entrée sur le marché avec le lancement de plusieurs produits bio tels qu une gamme de gels-douche et de déodorants bio pour Ushuaia en 2008 ou encore pour des marques de coiffure professionnelle comme St Algue et Biguine qui proposent aujourd hui leurs propres références bio et 100% naturelles. 9

10 b) Les distributeurs. La distribution de cosmétiques bio ne se limite plus aux petites boutiques indépendantes et aux magasins biologiques (Naturalia, Biocoop ) Désormais toutes les grandes chaînes de parfumeries (Marionnaud, Sephora, Nocibé, Douglas ) offrent des produits de soins labellisés bio. Ils font également leur apparition dans les rayons de la grande distribution (Carrefour, Auchan, Monoprix...) Le Printemps et les Galeries Lafayette ont également créé des espaces dédiés aux cosmétiques naturels et bio et la vente par Internet décolle littéralement, avec environ 200 sites en 2008, alors qu ils n étaient qu une petite vingtaine deux ans auparavant. Ainsi, tous les circuits de distribution se lancent dans le bio. Les soins bios pesaient, en 2008, 250 millions d euros tous circuits confondus, soit près de 2,5% des ventes. Selon certaines études, ce segment pourrait représenter près de 10% des ventes de cosmétiques tous circuits confondus en 2010/2011. Selon Organic Monitor, deux circuits se détachent : les spécialistes de l alimentaire bio et les pharmacies-parapharmacies qui représentent plus de 70% des ventes de cosmétiques bio ou naturels en En hygiène/beauté, la part de marché des marques de distributeur (MDD) atteignait 8,7% en 2008 avec une progression de 6% en valeur et 3.6% en volume. Le consommateur a tendance à se recentrer sur les marques leaders et les prix accessibles, d où la montée en puissance des marques de distributeur dans les ventes. Il y aussi un effet d offre, en effet les MDD sont plus visibles en linéaire, ce qui favorise la demande. Avec presque 10% de parts de marché en 2008, les marques de distributeur prennent une place importante sur le marché de l hygiène/beauté et rencontrent un véritable succès lorsque l on observe leur progression sur les différents segments en

11 Ainsi, depuis fin 2008, les hypermarchés Auchan présentent, sous la marque Auchan Bio, onze références de produits d hygiène et de soin (certifiés Ecocert et labellisés Cosmebio) Les enseignes Casino ont également lancé la gamme Casino Bio avec douze soins visage et corps (certifiés Ecocert et labellisés Cosmebio) et Carrefour a mis sur le marché une gamme de seize références sous la marque Agir Bio positionnées selon trois axes (familial, féminin et bébé) Toujours en 2008, Monoprix lançait Monoprix Bio avec neuf références de soins et Yves Rocher a proposé Culture Bio, sa propre marque de cosmétiques bio certifiée Ecocert. Cette étendue générale des réseaux de distribution témoigne d une véritable démocratisation du marché des cosmétiques biologiques. Leur présence en tout point de vente confirme leur potentiel de croissance très élevé, tendance favorisée par les attentes des consommateurs de plus en plus demandeurs. c) La concurrence Il existe deux types de concurrence : la concurrence inter-segment et la concurrence inter-produits. La concurrence inter-segment ou indirecte correspond à l ensemble des produits substituables aux cosmétiques bio, qui répondent donc au même besoin. Le premier concurrent à la cosmétique biologique est donc bien entendue la cosmétique conventionnelle puisqu elle répond aux mêmes besoins d hygiène et d embellissement. Mais les cosmétiques bios étant également synonymes de bien-être, de santé ou encore de jeunesse, ses sensations sont susceptibles d'être remplacées par d'autres pratiques, telles que la pratique d'un sport, l'alimentation, les voyages La concurrence inter-produits est beaucoup plus rude sur le marché des cosmétiques bio. Cette forme de concurrence est directe et repose sur des produits identiques. La concurrence se fait donc essentiellement entre les marques. Ces différentes marques sont représentées par un mapping de positionnement (Annexe 1) selon leur positionnement en fonction du prix (plus ou moins cher) et selon la communication développée par la marque (communication sur le côté naturel des produits issus du règne végétal avec respect de l environnement ou alors via une communication plaisir et bien-être) B) La demande. La demande des cosmétiques bio est née avec la polémique autour du non respect de l'environnement et des problèmes de santé de plus en plus présents dans la société du 21 ème siècle. La fragilité du monde qui nous entoure a été montrée du doigt et a amené la population à consommer de façon «verte». C est avec le besoin du retour au naturel que la demande en cosmétique bio est arrivée. Les cosmétiques bio certifiés représentent aujourd'hui moins d'1 % des cosmétiques vendus en France, mais leur visibilité et leur légitimité augmentent de façon significative. Malgré une part de marché faible, sa croissance ne cesse de croître. Par exemple, la marque Bleu Vert, importateur allemand de produits d'hygiène et de beauté a une 11

12 croissance annuelle de l'ordre de 30 %, selon le magazine spécialisé Du Sol à la Table. En général, les différentes marques de cosmétiques bio enregistrent une croissance entre 20 et 30% par an, ce qui démontre une demande de plus en plus grande. Cette demande se divise en deux typologies de consommateurs. Les occasionnels, c'est-à-dire, ceux qui achètent des cosmétiques bio de façon ponctuelle. Ils commencent par une crème pour le visage ou pour les mains, et s ils en sont satisfaits, ils élargiront le panier au fur et à mesure, avec des produits d hygiène corporelle par exemple. Les puristes, ce sont ceux qui utilisent uniquement des cosmétiques biologiques et des produits issus de l agriculture biologique. Leur hygiène de vie est dictée par le bio. Parmi eux, on peut distinguer deux sous catégories : les militants de la première heure et les jeunes récemment convertis. La demande de ces derniers fait appel à certains codes actuels, tels que le marketing avec par exemple, le packaging ou encore la communication auxquels ils sont sensibles. Ainsi, aujourd'hui, 58 % des femmes ont déjà testé des cosmétique bio et près d'une femme sur trois est une consommatrice régulière. Les produits les plus utilisés par ces consommatrices étant les soins spécifiques du visage pour 18,8%, suivis par les crèmes de jour pour 14,5% et les produits de soin du corps pour 11,5%. Important acteur de la demande et agent essentiel sur lequel le marketing peut agir, les consommateurs potentiels sont ceux qui utilisent des cosmétiques conventionnels et qui seraient susceptibles de s intéresser aux cosmétiques bio. Ainsi, 87,4% des femmes françaises se déclarent susceptibles d'acheter un ou plusieurs produits bio en cosmétique à l'avenir, avec une préférence pour les soins spécifiques du visage. Le rôle des médias étant en faveur du bio, cela a provoqué un changement des habitudes de consommation, ainsi la part des consommateurs potentiels est particulièrement influençable par cette médiatisation. Les trois circuits de distribution privilégiés par les Français, utilisateurs réguliers ou non sont les parapharmacies en premier lieu, suivies des magasins bio et des pharmacies La première motivation à l'achat est l'argument «sans produit chimique». Une étude a démontré que trois quart des français savent qu'un produit de beauté bio est composé à 95% d'ingrédients issus de l'agriculture biologique, soit 77,4 % des utilisatrices et 71 % des non utilisatrices. Pour les utilisatrices, c'est la non présence de produits chimiques qui compte le plus (pour 36,4 % d entre elles), bien avant l'efficacité qui représente seulement 1,8 %. Ensuite, on note que la marque et la texture du produit motivent les clients à acheter pour 14,5 % d'entre eux. Pour des cosmétiques du visage plus spécialisés, les motivations d'achats sont l'efficacité et les caractéristiques telles que la texture et l'odeur. Pour ceux du corps, l'odeur est la motivation première, pour un tiers des clients, suivis de près par les propriétés hydratantes et la texture. Néanmoins, il existe également des freins à l'achat. Une étude a montré que plus d'une utilisatrice de bio sur deux repère leurs produits grâce aux labels ou logos, alors que les non utilisatrices par le packaging ou l'emballage (pour 41,6% d entre elles). Or, le packaging des produits bio est souvent perçu comme vieillot. Ainsi, cette perception un peu trop «flower power» peut devenir un frein à l'achat. De plus, les informations concernant ses produits restent flous. La confusion entre produit bio et naturel, ou encore labels et marques bio peut nuire à la crédibilité des produits bio et de leur certification. 12

13 Offre Tendance générales Les derniers freins à noter, et surement les plus importants, restent le prix et le doute sur l'efficacité. En effet, le prix des cosmétiques bio représente un frein à l'achat pour un tiers des Françaises. Beaucoup ne se disent en effet pas prêtes à payer plus cher un produit bio si son équivalent non bio existe. Paradoxalement, elles ne s'attendent pas à payer moins cher. Ainsi, les clients admettent le prix mais n'achètent pas le produit pour cette raison. Pour résumer, nous pouvons citer Claire CERTENAIS, Directrice de Clientèle CEGMA TOPO : «Notre étude révèle qu'un tiers des Françaises a intégré un produit bio sur son étagère de salle de bains mais un flou persiste encore autour des produits, de leur efficacité, des labels... Une française sur 4 n'achèterait pas certains cosmétiques bio par méfiance sur l'efficacité du produit. Un doute à dissiper pour les acteurs de la filière bio.» III ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT Critères d analyse Taille et évolution du marché Opportunités Le marché des cosmétiques bio est arrivé en 2005 mais son évolution est grandissante depuis la naissance de la préoccupation environnementale. En effet le produit bio est, pour le consommateur, respectueux de l environnement. Le marché de l alimentaire bio étant lui-même grandissant, celui du cosmétique bio en est de même, étant donné le comportement changeant du consommateur, et sa recherche de produits naturels. Le consommateur recherche un style de vie sain, et veut utiliser des produits sains. Le chiffres d affaires en 2006 était de 150 millions d euros, et de 210 million en 2007, soit une augmentation de 40 %. Menaces Face à l augmentation du coût de la vie, les produits bio ont un coût important. Ainsi, en face de cosmétiques moins respectueux de l environnement mais beaucoup moins chers, la cosmétique bio est désavantagée. Croissance des segments La cosmétique bio regroupe : Les produits de soin : crèmes, masques Les produits de toilette : savons, gels douche, déodorants, dentifrices Les produits capillaires : shampoings, aprèsshampoings, masques, lotions Le maquillage : fonds de teint, fards à paupière La parfumerie : parfums, eaux de toilettes La cosmétique bio est arrivée sur le marché depuis peu, il existe donc une rude concurrence face aux cosmétiques classiques. De plus, elle reste, pour l instant, moins connue que les cosmétiques conventionnels, sa renommée est moins importante. Il existe un manque d informations sur les cosmétiques bio en général. Ainsi les fabricants de cosmétiques bio et leurs partenaires doivent investir massivement dans la communication afin de pallier à ce manque d informations. 13 Structure concurrentielle Contrairement aux cosmétiques conventionnels, la cosmétique bio est représentée par plusieurs moyennes et petites entreprises dont le leader ne surpasse pas les 80 millions d euros de chiffres d affaires annuel. Il existe une forte concurrence au sein des cosmétiques bio. En effet, ce secteur étant très prometteur, on a vu apparaître, depuis 2005, une rivalité très forte. Il existe des grands groupes de cosmétiques bio classiques présents sur le marché bien avant l apogée du «bio» tels que Nuxe (1957) Mais on voit également apparaître un grand nombre de nouvelles marques de cosmétique bio (exemple Une de Bourgeois) De nouveaux sites de ventes de cosmétiques bio apparaissent tous les mois, on en comptait 20 en 2006, plus de 200 en 2008.

14 Demande Offre Forces concurrentielles C est un marché assez dynamique puisqu il est sans cesse en évolution. Le consommateur cherchant un style de vie sain et naturel, face à une préoccupation environnementale mais aussi de la santé de son corps. Le marché cherche à innover, à séduire le consommateur en lui montrant des produits naturels de haute qualité. On cherche toujours à innover, à montrer de la qualité mais aussi de la performance de ses produits, afin de se différencier des autres concurrents. Il faut noter que face aux cosmétiques conventionnels de luxe, les produits bios ont un coût inférieur. Par exemple, la crème Capture Total de Dior est à 121, tandis que la crème Miracle Réparatrice Bio de Patyka est à 79 et donne des résultats quasi-identiques. Le prix des cosmétiques bio est élevé : il faut payer la qualité du produit. Les produits des cosmétiques bio ont tous un prix similaire, il faut compter généralement une vingtaine d euros pour une crème de jour bio. Cependant avec l arrivée des grands distributeurs dans les cosmétiques bio, la stratégie concurrentielle est remise en cause. Potentiel de consommation En France, le chiffre d affaires de 2007 était de 210 millions d euros contre 150 millions d euros en 2006 soit une augmentation de 40 %. Actuellement, on peut trouver plus d une centaine de marque bio sur le marché. On peut également trouver plus de 200 sites de ventes de cosmétiques bio, alors il n en existait qu une vingtaine il y a 4 ans. Grace à ces chiffres, on peut remarquer que la consommation du cosmétique bio est en évolution et que celle-ci prend de plus en plus d ampleur. Comportement de consommation Dans notre société actuelle, le soin du corps est devenu primordial ainsi, l utilisation des cosmétiques est quasi-indispensable. L impact environnemental et la progression grandissante du marché du l alimentaire bio font que le consommateur se tourne actuellement vers un style de vie plus sain et donc vers les cosmétiques bio. Les motivations d achats sont la santé, le respect de son corps, la qualité du produit mais aussi le respect de l environnement. Il peut exister un comportement de fidélisation visà-vis de certaines marques qui, avec le temps, ont su construire leur renommée Le prix des produits de cosmétique bio est un frein à l achat. D autant plus que leur concurrent principal, la cosmétique conventionnelle, est beaucoup moins cher. Les odeurs particulières, les textures huileuses et le packaging, très «flower power», parfois perçu comme «vieillot» peuvent être des freins à l achat. 14

15 Naturel Macro-environnement Politico-légal Economique Démogra phique Il existe un grand nombre de labels de certification définissant la qualité des produits. Ces labels permettent de distinguer les produits réellement fabriqués à partir de matière première végétales de ceux dont la composition s avère être d origine synthétique : - La charte BDIH - La charte COSMEBIO - Le logo vert Cosmébio garantit que 95% min. des ingrédients d origine végétale proviennent de l agriculture bio, et que 10 % min. des ingrédients du produit sont bio. - Le logo bleu Cosméco garantit que 50% min. des ingrédients d origine végétale proviennent de l agriculture bio, et que 5% min. des ingrédients du produit sont bio. - Ecocert est un organisme de certification agréé par l état français qui contrôle les cosmétiques bio, le mode d obtention des matières premières et délivre le label Ecocert. Le prix des cosmétiques bio est élevé face aux prix des cosmétiques conventionnels. Par exemple la crème de douche Peaux Sensibles bio des Laboratoires Douce Nature est au prix de 15,80, face à une crème de douche de Lavera qui est à 5,80. Le prix des cosmétiques bio représente donc une menace. Il existe également : - Une obligation d afficher l INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) sur les emballages des cosmétiques pour permettre au consommateur de connaitre la liste complète des ingrédients - La réglementation REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemical Product) qui permet de lutter contre les produits de synthèse et de développer une cosmétique plus respectueuse de l environnement. Le consommateur veut protéger sa planète, il cherche à vivre sainement, il se dirige donc plus vers des produits de types bio. Sociologique Technologique 15 Les labels permettent de mieux respecter le consommateur mais aussi l environnement, notamment avec la règlementation REACH Les cosmétiques bio ont ainsi une valeur environnementale, visant à être respectueux de la santé mais aussi de la planète.

16 CONCLUSION Le marché des cosmétiques bio ne représente encore qu'une niche, environ 2 % des ventes totales de cosmétiques, mais dispose d'un potentiel de croissance très élevé. Les grands groupes s y mettent tous, cela témoigne de l attractivité du marché des cosmétiques bio, et donc de la démocratisation mise en marche. Face à la conjoncture actuelle de notre économie, notre société change de mode de consommation et passe ainsi d un système de surconsommation à un mode de consommation plus raisonnée. Ainsi, de plus en plus de consommateurs ont tendance à se diriger naturellement vers des produits plus écologiques, pour préserver non seulement leur portefeuille et l environnement mais aussi et surtout leur santé. Il est cependant nécessaire de pallier aux faiblesses actuelles des cosmétiques bio, perçues ou réelles : il est important de relativiser leur prix en comparaison des produits traditionnels de qualité équivalente, il faut développer la communication qui s avère être encore bien faible comparée à celle des cosmétiques conventionnels qui ont une notoriété plus avancée. Il convient également d innover en termes de packaging mais aussi de textures et d odeurs, et d accentuer la crédibilité des labels de certification, notamment avec la création d un label bio unique «Cosmos» qui apparaîtra sur tous les produits bio en Ainsi, dans ce contexte de simplification et de démocratisation, l avenir des cosmétiques bio est promis à de belles perspectives de développement. 16

17 BIOGRAPHIE ET CYBERGRAPHIE STIENS, Rita, La vérité sur les cosmétiques, Paris, Leduc S. Editions, 2005 AYANATURE, Le marché des cosmétiques bio, (page consultée le 24/10/2010) BAURES Catherine, BEDDA Sonia, GARDERES Emilie et al., Les cosmétiques biologiques à la loupe, (page consultée le 24/10/2010) STIENS Rita, La vérité sur les cosmétiques, (page consultée le 24/10/2010) BIO-BEAUTÉ, L actualité par thème : la cosmétique BIO, (page consultée le 05/11/2010) COSMEBIO, Qu est-ce qu un produit cosmétique bio?, (page consultée le 05/11/2010) SEGHIER C, REACH : le parlement européen maintient la substitution des substances les plus dangereuses, (page consultée le 05/11/2010) MAO Blaise, Cosmétiques bio : des normes plus exigeantes dès 2010, (page consultée le 05/11/2010) COSMETIQUE BIO AND CO, La segmentation en marche en cosmétiques bio, (page consultée le 10/11/2010) 17

18 CERCLE FINANCE, L Oréal réalise l acquisition du laboratoire Sanoflore, Sanoflore / (page consultée le 10/11/2010) LORACH Jean-Marc, Utilisez des cosmétiques «bio», (page consultée le 10/11/2010) BOUGHRIET R, Les ventes de produits bio sont en hausse de 25% en 2008, en-2008.html (page consultée le 10/11/2010) KESSOUS Mélanie, Le marché des parfums et cosmétiques, 243.htm (page consultée le 18/11/2010) VILAGINES Yves, Le bio, un marché en pleine forme, (page consultée le 25/11/2010) CAPPELLI Patrick, Le bio trouve ses marques, (page consultée le 25/11/2010) TOUBOUL Sylvie, La demande de cosmétiques bio augmente, es_bio_augmente/95672.jsp (page consultée le 25/11/2010) 18

19 ANNEXES Annexe 1 : Mapping de positionnement des cosmétiques bio 19

20 20 Annexe 2 : Composition d un cosmétique classique et d un cosmétique bio

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation de masse depuis 50 ans. Actuellement, il représente 20% de la consommation en boissons, pour une consommation annuelle

Plus en détail

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Philippe SIRAULT Etude de cas Danone Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Sommaire Introduction Diagnostic Externe Diagnostic Interne Stratégie de Danone Conclusion Présentation

Plus en détail

Compléments alimentaires et cosmétiques Aspects légaux de l étiquetage

Compléments alimentaires et cosmétiques Aspects légaux de l étiquetage Compléments alimentaires et cosmétiques Aspects légaux de l étiquetage Roos De Brabandere VITASANA 2009 Contenu Compléments alimentaires - quelle législation est-elle d application? - exigences légales

Plus en détail

Faites vous-même vos produits de beauté! Une solution bonne pour sa santé, pour son budget et pour la planète...

Faites vous-même vos produits de beauté! Une solution bonne pour sa santé, pour son budget et pour la planète... Faites vous-même vos produits de beauté! Une solution bonne pour sa santé, pour son budget et pour la planète... Présentation Pour se sentir bien dans sa peau, on utilise une ribambelle de produits de

Plus en détail

Les cosmétiques biologiques à la loupe

Les cosmétiques biologiques à la loupe Mastère Management des Industries de Santé Dossier Santé Juin 2009 Les cosmétiques biologiques à la loupe «Entrez dans l univers des controverses actuelles, des labels et de la réglementation» Catherine

Plus en détail

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio Dans quels circuits de commercialisation vont évoluer vos produits?

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME DE RÉCONFORT DES ÉPIDERMES SENSIBLES ET RÉACTIFS. Sérénactiv. Et la peau retrouve la paix intérieure...

DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME DE RÉCONFORT DES ÉPIDERMES SENSIBLES ET RÉACTIFS. Sérénactiv. Et la peau retrouve la paix intérieure... DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME DE RÉCONFORT DES ÉPIDERMES SENSIBLES ET RÉACTIFS Sérénactiv Et la peau retrouve la paix intérieure... Question de sensibilité? VRAI OU FAUX 1La peau des 18/50 ans est plus fragile

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

Questions/Réponses REGLEMENTATION DES PRODUITS COSMETIQUES

Questions/Réponses REGLEMENTATION DES PRODUITS COSMETIQUES Questions/Réponses REGLEMENTATION DES PRODUITS COSMETIQUES Ce document s adresse principalement aux futurs professionnels de la cosmétique qui souhaitent connaître les bases de la réglementation relative

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Niveau : 1 ère Année Master Enseignant : KHERRI Abdenacer Date : 13/04/2015 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com Durée : 1 heure 30 minutes

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

Cahier des bonnes pratiques pour un nettoyage écologique des locaux du Conseil Général de la Gironde

Cahier des bonnes pratiques pour un nettoyage écologique des locaux du Conseil Général de la Gironde Le Conseil Général ménage votre santé! Cahier des bonnes pratiques pour un nettoyage écologique des locaux du Conseil Général de la Gironde Sommaire 1. Pourquoi créer ce cahier pratique du nettoyage écologique?

Plus en détail

Yves Rocher mécène des artistes femmes

Yves Rocher mécène des artistes femmes C55/M30/J100 Ton en quadrichromie Créateur de la Cosmétique Végétale C75/M80/J95 Yves Rocher mécène des artistes femmes Depuis toujours très engagée auprès des femmes, la Marque Yves Rocher a décidé d

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

Le KARITe. equitable. & biologique. Bon pour. vous. bon pour. elles

Le KARITe. equitable. & biologique. Bon pour. vous. bon pour. elles equitable & biologique Bon pour vous bon pour elles Tendances >>> Découvrez le beurre de karité équitable & biologique, richesse de la nature africaine L engouement des consommateurs pour les produits

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

Conférence Promise Dossier de Presse Quels leviers de croissance pour les marques de maquillage? Hôtel Burgundy, Paris

Conférence Promise Dossier de Presse Quels leviers de croissance pour les marques de maquillage? Hôtel Burgundy, Paris 2014 Conférence Promise Dossier de Presse Quels leviers de croissance pour les marques de maquillage? Hôtel Burgundy, Paris Pr Philippe JOURDAN Promise Consulting 29/04/2014 DOSSIER DE PRESSE «10 ANS D

Plus en détail

PROTECTION DE PRODUITS EN IG

PROTECTION DE PRODUITS EN IG PROTECTION DE PRODUITS EN IG Ousman ABDOU Ingénieur Agrométéorologue Expert de l Agriculture en IG Point focal IG/OAPI Direction Générale de l Agriculture Tel: (00227) 90 34 09 28 Email: ous_ab@yahoo.fr

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 GÉANT CASINO FAIT PEAU NEUVE Après une baisse des tarifs sans précédent qui a permis à Géant Casino de devenir leader des prix bas, l enseigne d hypermarchés

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques ID-SC-172 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE 12.12.12 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règlement Européen N 834/2007

Plus en détail

Référentiel cosmétiques écologiques et biologiques - Mai 2012 v2 REFERENTIEL ECOCERT COSMETIQUES ECOLOGIQUES ET BIOLOGIQUES.

Référentiel cosmétiques écologiques et biologiques - Mai 2012 v2 REFERENTIEL ECOCERT COSMETIQUES ECOLOGIQUES ET BIOLOGIQUES. REFERENTIEL ECOCERT COSMETIQUES ECOLOGIQUES ET BIOLOGIQUES Mai 2012 v2 Mis en application au 1 er Juillet 2012 Ce référentiel est protégé par les dispositions du Code de la propriété intellectuelle, notamment

Plus en détail

BACHELOR COMMERCE ET MARKETING

BACHELOR COMMERCE ET MARKETING BACHELOR COMMERCE ET MARKETING Institut Supérieur JUVENTHERA Esthétique Parfumerie Hygiène Diététique Produits de luxe 254 rue du Faubourg Saint Martin 75010 PARIS Tél. 01.53.32.85.70 Fax 01.42.09.65.85

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise

Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise On ne peut concevoir l entreprise comme une entité isolée du milieu dans lequel elle agit. L entreprise

Plus en détail

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS jlb Développement SAS JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION jlb Développement SAS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION PRÉSENTATION Groupe en pleine

Plus en détail

I) Présentation de l entreprise... 1

I) Présentation de l entreprise... 1 SOMMAIRE I) Présentation de l entreprise... 1 1) Carte de visite... 1 2) La zone de chalandise... 2 3) La carte de France des magasins MAC... 3 4) Les concurrents... 4 5) La communication... 5 II) Etude

Plus en détail

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Jeudi 16 février 2012 Muséum des Sciences Naturelles d Orléans DPMS Bio - Développement, Production, Management et Stratégies

Plus en détail

Les produits de nettoyage : hygiène, évolution avec la technologie, sensibilisation et écologie.

Les produits de nettoyage : hygiène, évolution avec la technologie, sensibilisation et écologie. Les produits de nettoyage : hygiène, évolution avec la technologie, sensibilisation et écologie. Le nettoyage est plus qu une problématique ayant trait à l hygiène. Bien sûr cet aspect est essentiel, et

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

SHAMPOOINGS ET SOINS REPIGMENTANTS GUIDE TECHNIQUE

SHAMPOOINGS ET SOINS REPIGMENTANTS GUIDE TECHNIQUE SHAMPOOINGS ET SOINS REPIGMENTANTS GUIDE TECHNIQUE Une alternative naturelle aux colorations traditionnelles 7 couleurs déclinées en 7 shampooings et 7 soins > Pour apporter des reflets aux cheveux naturels,

Plus en détail

La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives

La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives Juin 2012 Lionel FRANCOIS Sommaire La Bio, pourquoi? La Bio c est quoi? La situation de la Bio Les acteurs du Bio Le paysan

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION Programme M3

DOSSIER D INFORMATION Programme M3 DOSSIER D INFORMATION Programme M3 Vous souhaitez avoir plus d informations sur notre activité à domicile. Vous allez pouvoir découvrir le concept et le domaine d activité que nous vous proposons. Dans

Plus en détail

GUIDE DE SOIN ET MAQUILLAGE

GUIDE DE SOIN ET MAQUILLAGE GUIDE DE SOIN ET MAQUILLAGE SOMMAIRE belle & bien VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 04 PRENDRE SOIN DE VOTRE PEAU 05 LES 12 ÉTAPES DE SOIN ET DE MAQUILLAGE 06 PRENDRE SOIN DE SES CHEVEUX 12 PRENDRE SOIN DE SES

Plus en détail

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet Evaluation comparative de sites Internet Quoi? Ce document est un résumé des résultats de l étude menée sur une quinzaine de sites Internet dans le domaine

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

ETUDE DE CAS PROJET CRM DU GROUPE PASSION BEAUTE

ETUDE DE CAS PROJET CRM DU GROUPE PASSION BEAUTE Master 2 Marketing Communication et Stratégies Commerciales CRM & E Business - Session octobre 2011 Alexandra Vignolles ETUDE DE CAS PROJET CRM DU GROUPE PASSION BEAUTE Opportunité et complexité de la

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

LA COMMUNICATION A QUATRE CERVEAUX

LA COMMUNICATION A QUATRE CERVEAUX 1 LA COMMUNICATION A QUATRE CERVEAUX Les neurosciences au service du marketing et de la communication des marques La communication à 4 cerveaux 2 Néo Pharma a développé une méthodologie permettant à une

Plus en détail

COMMENTAiRES/ DECISIONS

COMMENTAiRES/ DECISIONS Plate-forme d'échanges affichage environnemental des PGC Date : 2009-12-21 Assistante: Lydia GIPTEAU Ligne directe : + 33 (0)1 41 62 84 20 Lydia.gipteau@afnor.org GT Méthodologie Numéro du document: N

Plus en détail

Introduction au Marketing Mobile. Etude de cas Thierry Mugler du 30 octobre 2009

Introduction au Marketing Mobile. Etude de cas Thierry Mugler du 30 octobre 2009 Introduction au Marketing Mobile Etude de cas Thierry Mugler du Agenda 1. Préambule 2. Brief Thierry Mugler 3. Consignes et modalités d'évaluation Page 2 Préambule Planning : Mercredi 7 octobre 2009 :

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS 1 L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS xz Sabrina TONNERRE Juriste Master II Droit des activités économiques Option Droit de l agroalimentaire Sous la direction de Maître

Plus en détail

Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats.

Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats. Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats. - VETOFORM - Laboratoire DAZONT Contact presse Johann Fourmond / Marie Gesrel Agence RELEASE PRESSE Tel : 02 99 65 05 47 Port

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Mixa, l expert. Trois crèmes mains, trois shampoings bébé, trois laits. ( saga. des peaux sensibles depuis plus de. ans

Mixa, l expert. Trois crèmes mains, trois shampoings bébé, trois laits. ( saga. des peaux sensibles depuis plus de. ans PAR JEAN WATIN-AUGOUARD ( saga Expert des peaux sensibles depuis 1924, Mixa a développé un savoir-faire unique aussi bien sur le territoire des bébés que celui des adultes. Aux valeurs de proximité, de

Plus en détail

Classification et étiquetage des produits chimiques

Classification et étiquetage des produits chimiques Classification et étiquetage des produits chimiques 2013 PREAMBULE Le danger inhérent à un produit chimique doit être identifié et porté à la connaissance de toute personne susceptible d être en contact

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

Assurance de qualité dans l officine

Assurance de qualité dans l officine Assurance de qualité dans l officine Nous aborderons ici les points essentiels de l assurance de la qualité qui concernent la fabrication d une préparation magistrale depuis la réception des matières premières

Plus en détail

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne?

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne? SYNTHÈSE Le marché des contenus et des services payants en ligne, historiquement fort en France sur la téléphonie fixe autour de Télétel puis d Audiotel s est développé autour de nouveaux canaux de diffusion

Plus en détail

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie.

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Évitez-vous de sourire parce qu'il vous manque une ou plusieurs dents? À quand remonte la dernière fois où vous avez croqué

Plus en détail

Technologie de nettoyage. Pour un environnement propre. Notre engagement envers le monde, la nature et la biodiversité

Technologie de nettoyage. Pour un environnement propre. Notre engagement envers le monde, la nature et la biodiversité Technologie de nettoyage Pour un environnement propre Notre engagement envers le monde, la nature et la biodiversité Hako est synonyme de performance, de qualité et de protection environnementale. Depuis

Plus en détail

Qualités nutritives des salades. DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25. Quand la météo s en mêle

Qualités nutritives des salades. DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25. Quand la météo s en mêle DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25 Laitues d hiver Moins de pe Les laitues pommées bio se révèlent exemptes de pesticides. Plus «Bonne nouvelle: toutes les salades sont conformes et

Plus en détail

DEVENEZ FRANCHISÉ SINEO

DEVENEZ FRANCHISÉ SINEO DEVENEZ FRANCHISÉ SINEO SINEO N 1 du nettoyage écologique de véhicules Dossier de présentation de la Franchise SINEO PRÉSENTATION DE SINEO GROUPE SINEO en quelques mots SINEO est le N 1 du nettoyage de

Plus en détail

consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008

consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008 Comment anticiper les attentes des consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008 Conseil développement durable et marketing éthique Notre mission Initier et accompagner

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 8, Numéro 2, 136-7, Mars - Avril 2001, Dossier : Tensioactifs : savons et détergents

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 8, Numéro 2, 136-7, Mars - Avril 2001, Dossier : Tensioactifs : savons et détergents Savons : produits, marché et évolution des matières premières Soaps: products, markets and the development of raw materials Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 8, Numéro 2, 136-7, Mars - Avril 2001,

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CERTIFICATION LNE SYSTEMES DE MANAGEMENT - CERTIFICATION DE SERVICE

QUESTIONNAIRE CERTIFICATION LNE SYSTEMES DE MANAGEMENT - CERTIFICATION DE SERVICE 1/20 Votre correspondant pour toute information : Service Clients Tél./Fax : +33 1 40 43 37 11 / 37 37 email : metrologie.legale@lne.fr OBJECTIFS DE CE QUESTIONNAIRE Disposer d'informations sur le système

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau, indispensable à notre hygiène quotidienne L hygiène repose sur le respect de règles de conduites quotidiennes qui permettent de préserver sa santé. L être humain est porteur de nombreux micro-organismes

Plus en détail

L enquête Nationale Drive 2.0,

L enquête Nationale Drive 2.0, Dossier de presse L enquête Nationale Drive 2.0, des résultats surprenants Sommaire I- A propos de Parabellum II- Contexte : Le Drive en France III- Enquête Nationale Drive 2.0 - Méthodologie de l enquête

Plus en détail

Favoriser la croissance verte à l aide des brevets

Favoriser la croissance verte à l aide des brevets Favoriser la croissance verte à l aide des brevets journée luxembourgeoise de la propriété intellectuelle Roberto d Erme IPR Legal Advisor European IPR Helpdesk ANNÉE 1865 Sir William Stanley Jevons -

Plus en détail

LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN

LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN Chaîne de production, exigences réglementaires et accès aux vaccins International Federation of Pharmaceutical Manufacturers & Associations LE CHEMINEMENT COMPLEXE D

Plus en détail

COMMERCE ÉQUITABLE ET POLITIQUES D ACHAT DES ENTREPRISES. Quels leviers pour l intégration du commerce équitable dans les achats des entreprises?

COMMERCE ÉQUITABLE ET POLITIQUES D ACHAT DES ENTREPRISES. Quels leviers pour l intégration du commerce équitable dans les achats des entreprises? COMMERCE ÉQUITABLE ET POLITIQUES D ACHAT DES ENTREPRISES Quels leviers pour l intégration du commerce équitable dans les achats des entreprises? CONTEXTE ET DÉROULEMENT DE L ÉTUDE Objectif : identifier

Plus en détail

Débroussailler les paiements mobiles :

Débroussailler les paiements mobiles : UN LIVRE BLANC DE CHASE PAYMENTECH Débroussailler les paiements mobiles : ce que les commerçants canadiens doivent savoir Utilisation de la technologie mobile pour les paiements Depuis quelques mois, on

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-134 du 20 septembre 2012 relative à la prise de contrôle exclusif des sociétés Didier Guérin SAS et Guérin Belle Epine SAS par la Société Anonyme des Galeries Lafayette

Plus en détail

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement.

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement. THÈME 1 L environnement de l entreprise EXERCICE 1 Environnement et marché Vous êtes un des leaders mondiaux sur le marché du café, vous avez su développer depuis des années de nouveaux produits pour vous

Plus en détail

Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH

Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH Note d information à l usage des professionnels En complément de cette note, des informations relatives au contenu des GBPH sont

Plus en détail

Association ASTUCES MAISON

Association ASTUCES MAISON Association ASTUCES MAISON Une association 1901 qui poursuit deux objectifs complémentaires : Coopération locale : Localiser en milieu rural et urbain ceux qui détiennent encore les savoirs-faire et inciter

Plus en détail

L ECHANTILLON Un point de contact media différenciant et impactant

L ECHANTILLON Un point de contact media différenciant et impactant L ECHANTILLON Un point de contact media différenciant et impactant 07/10/2013 1 Agenda Notre démarche Protocole d études & méthodologie Principaux résultats La perception de l échantillon gratuit par les

Plus en détail

«Les Potagers de Marcoussis»

«Les Potagers de Marcoussis» «Les Potagers de Marcoussis» Chantier d insertion par le maraîchage biologique Le «Projet conserverie» : Création d une unité de transformation de fruits et légumes locaux, sous forme de structure d insertion

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Liste des sigles et abréviations 1

Liste des sigles et abréviations 1 Liste des sigles et abréviations 1 CHAPITRE INTRODUCTIF Pourquoi s'intéresser au marketing des produits de santé? 3 Actualités des produits de santé 5 Des chiffres paradoxaux dans l'industrie du médicament

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE WILFRIEDandCO

DOSSIER DE PRESSE WILFRIEDandCO DOSSIER DE PRESSE WILFRIEDandCO Le monde moderne, conscient des répercussions physiques et psychologiques, est victime d addiction à l hyperconsommation de cosmétiques coiffure et esthétique. Aujourd hui,

Plus en détail

Vous pouvez les photocopier à loisir ou les télécharger sur le site de la Société Française de Dermatologie (www.sfdermato.net) au format PDF.

Vous pouvez les photocopier à loisir ou les télécharger sur le site de la Société Française de Dermatologie (www.sfdermato.net) au format PDF. PHOTODERMATOL OGIE Cher(e) ami(e), La Société Française de Dermatologie travaille conjointement avec divers groupes et sociétés thématiques pour mettre au point des fiches d information aux patients. Vous

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits Des outils pour les industriels et les distributeurs Analysez vos produits Optimisez vos produits Valorisez vos produits SANTÉ, ENVIRONNEMENT, SOCIAL : DES ENJEUX FORTS MARKETTING COMMUNICATON RSE - DD

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS

DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS 1. Etablissez un diagnostic externe et interne de l entreprise. Le diagnostic interne devra être structuré dans un

Plus en détail

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente Chapitre 3 Lancement et développement de la jeune entreprise Une fois, l étude de marché réalisée, le créateur doit maintenant l explorer, c'est-à-dire en tirer les éléments qui serviront à la rédaction

Plus en détail

Beauty. 1 ère édition LAB

Beauty. 1 ère édition LAB Beauty 1 ère édition LAB 1 02 BEAUTY CODES I P S O S 22 Méthodologie Screening sémio des campagnes print / TV / digitales de septembre 2012 à septembre 2013 sur les segments SOINS / MAQUILLAGE / PARFUMS

Plus en détail

Le progrès technologique a permis aux prestataires de complémentaire santé de posséder un site web où ils peuvent présenter leurs offres ainsi que d

Le progrès technologique a permis aux prestataires de complémentaire santé de posséder un site web où ils peuvent présenter leurs offres ainsi que d Le progrès technologique a permis aux prestataires de complémentaire santé de posséder un site web où ils peuvent présenter leurs offres ainsi que d autres renseignements utiles. Le choix sera ainsi facilité

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires)

Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires) Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires) Titre I Dispositions générales Article premier : Objet du présent règlement Le présent règlement est un document d application

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

réglementation bio Partie générale bio, reconnaissable et contrôlé

réglementation bio Partie générale bio, reconnaissable et contrôlé réglementation bio Partie générale bio, reconnaissable et contrôlé Partie générale : bio, reconnaissable et contrôlé. L objectif de la partie générale de la brochure est de clarifier ce qu est exactement

Plus en détail

Une vilaine cicatrice peut vous gâcher la vie!

Une vilaine cicatrice peut vous gâcher la vie! Une vilaine cicatrice peut vous gâcher la vie! Comment l éviter? Prévention et réduction des cicatrices proéminentes immatures Dispositif médical de classe I certifié par Advanced Biotechnologies Vous

Plus en détail

92% d ingrédients biologiques * 21 tests cliniques INFINIMENT PURE, INFINIMENT BELLE, COLOR CARE.

92% d ingrédients biologiques * 21 tests cliniques INFINIMENT PURE, INFINIMENT BELLE, COLOR CARE. INFINIMENT PURE, INFINIMENT BELLE, COLOR CARE. *Moyenne de tous les composants du kit de coloration ÆQUO COLOR 92% d ingrédients biologiques * 21 tests cliniques ÆQUO, toute la philosophie de la marque

Plus en détail

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR

Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Fiche documentaire FAIRE LES PRODUITS D USAGE DOMESTIQUE SANS DANGER POUR L AIR Les produits d usage domestique comprennent les produits de nettoyage (p. ex., les nettoie-vitres et les produits de nettoyage

Plus en détail

La qualité totale CONTENU DU MODULE

La qualité totale CONTENU DU MODULE La qualité totale CONTENU DU MODULE 1. Introduction 2. Les différentes notions et composantes de la qualité 2.1. La qualité peut avoir plusieurs sens 2.2. Les constituants de la qualité totale 3. Les intérêts

Plus en détail

L éthique dans la société contemporaine

L éthique dans la société contemporaine L éthique dans les entreprises en contexte de gestion de crise dans le secteur agroalimentaire Horizon Marketing agroalimentaire 2009 Jeudi15 octobre 2009 M e Manon Beaumier, DSG-UQTR L éthique dans la

Plus en détail

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

PROGRAMME DE MÉTHODES ET PRATIQUES SCIENTIFIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE

PROGRAMME DE MÉTHODES ET PRATIQUES SCIENTIFIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE PROGRAMME DE MÉTHODES ET PRATIQUES SCIENTIFIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule L enseignement d exploration «méthodes et pratiques scientifiques» permet

Plus en détail

Marchés publics & Développement durable

Marchés publics & Développement durable Avec liste de contrôle Ce qu il faut savoir Marchés publics & Développement durable www.igoeb.ch CIEM Cette brochure s adresse aux administrations publiques qui souhaitent s engager, par leurs politiques

Plus en détail

Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux!

Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux! Paris, 21 janvier 2010 Communiqué de presse 21 ème Observatoire Cetelem de la Consommation Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux! Depuis plus de 20 ans, L'Observatoire Cetelem décrypte, analyse et

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE. France Congrès

CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE. France Congrès CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE France Congrès La Charte s adresse à tous les sites d accueil de manifestations des Villes membres de France Congrès désirant intégrer la qualité et le développement

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE APICULTURE

GUIDE PRATIQUE APICULTURE ID-SC-195- GUIDE PRATIQUE APICULTURE 16.06.2011 GUIDE PRATIQUE APICULTURE RÉFÉRENCES RÈGLEMENTAIRES : Règles communes sur la production animale : Art.14 du RCE 834/2007 Conversion = art. 38 RCE 889/2008

Plus en détail