N 838 0,61 Hebdomadaire d information locale du 30 juin au 6 juillet 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 838 0,61 Hebdomadaire d information locale du 30 juin au 6 juillet 2010 www.lejsd.com"

Transcription

1 Le sport et ses Étoiles Mercredi 23 juin, pour la seconde année, la Ville de Saint-Denis a remis des trophées à des sportifs qui se sont distingués. Revue de détails. page 13 N 838 0,61 Hebdomadaire d information locale du 30 juin au 6 juillet Été fouilles! L ÎLOT CYGNE est le théâtre d un deuxième acte du chantier archéologique jusqu en octobre. Une plongée dans l histoire qui est ouverte au public. page 2 AU COIN DE LA UNE La fortune des uns Le choc de l été. À droite, Liliane Henriette Charlotte Bettencourt, propriétaire des laboratoires l Oréal, détentrice de la 3 e fortune de France, au centre d une étonnante affaire d enregistrements pirates et de très gros sous. Elle a employé comme gestionnaire de patrimoine l épouse du ministre Éric Woerth, celui-là même qui a pour mission de faire passer la réforme gouvernementale des régimes de retraite. Brutalement réveillé, le fisc vient de déclarer qu il allait enquêter, une partie de la fortune de dame Bettencourt étant peut-être partie indûment faire des petits à l étranger. À gauche, le conseil général de Seine-Saint-Denis, qui a voté un budget en déséquilibre, tout en réduisant, faute de finances, des dépenses sociales. L État doit 75 millions au 9.3. Personne ne demande à dame Bettencourt de payer la dette. Mais quelle illustration pour un monde malade. Autant de fric d un côté, et de l autre les aides, accordées aux plus modestes, rognées faute de moyens. Objectif Emploi bosse depuis 15 ans La structure publique a accueilli jeunes en 2009 et autres ont trouvé un emploi ou une qualification, comme Khady que nous avons rencontrée. page 5 Le Festival sur le parvis Trois concerts musiques du monde terminent l édition Hindi Zahra, Jeanne Cherhal et Féfé se produisent devant la basilique, en entrée gratuite, les 2,3 et 4 juillet. page 11 CM1, CM2 et CO2 Deux classes de Balzac, qui participent à l éco parlement, ont chacune écrit un article sur le réchauffement climatique. Nous publions la prose des jeunes écolos. page tables de ping Grande première au Stade de France le 10 juillet avec un jour de découverte du tennis de table ouverte à tous. page 13 Franc-Moisin pleure Nadia Près de deux cents personnes ont défilé en silence le 26 juin (notre photo) depuis la cité où cette mère de 38 ans vivait. Elle est morte chez elle, sous les coups. Fortement soupçonné, son mari se serait enfui en Algérie. page 3 CHRONIQUES DIONYSIENNES Îliens du matin. Vu dimanche, un gars et une fille en train de réaliser un graff estival, sur le rideau d un commerce promis à la démolition rue du Port. Bienvenue sur notre Île, ont-ils écrit. Référence à la fois au dessin et à L Île-Saint-Denis où ils habitent. Les badauds qui passaient par là ont aimé. Nous aussi. D.Sz Dépôts statiques. Vu dimanche, avant et après avoir croisé les graffeurs îlodionysiens (lire juste au-dessus), des dépôts sauvages d ordures dans le centre ancien que notre regard avait déjà croisés plusieurs jours plus tôt. Pas à dire, l organisation pour déblayer les objets abandonnés n a pas trouvé un rythme de croisière efficace. D.Sz Sarko vu. Alors comme ça, le Président est venu en douce près de la gare le 23 juin, à la nuit tombée. Pas de journalistes, pas d élus, que du discret. Mais on connaît la suite : un insulteur qui prend un bourre pif, un caméraman de France 3 qui reçoit une baffe pour avoir été où il ne fallait pas. Beaucoup de bruit pour ce qui devait être un périple dans le 9-3 en catimini D.Sz

2 actualités actualités À partir de juillet L îlot Cygne reprend son envol Le chantier de fouilles archéologiques en centre-ville reprend jusqu à fin octobre. Il est ouvert au public. SAMEDI 26 JUIN, peu après midi, îlot du Cygne. Sous un chaud soleil, accompagnés des notes celtes et cristallines de l Ensemble improbable du conservatoire de musique et sous le regard d un nombreux public, Jean-François Goret et son équipe d archéologues et de stagiaires, vêtus du nouveau tee-shirt immaculé des fouilles du Cygne, descendent dans le chantier et empoignent une à une les lourdes bâches grises qui ont protégé durant l hiver les vestiges mis au jour l an dernier. Surgissent alors petit à petit puits, fosses, cuves, murets, une véritable géographie souterraine qui invite à plonger dans l histoire de la ville. Ce geste symbolique marque le début de l an II du chantier de fouilles programmées du Cygne, qui démarrera concrètement mardi 6 juillet pour se terminer fin octobre. Auparavant, Nicole Rodrigues, la directrice de l Unité d archéologie, avait souligné le caractère exceptionnel de ce site «à la fois du point de vue du patrimoine et de la solidarité». En effet, après la première saison de fouilles, en 2009, le chantier fut investi pendant l hiver par les jeunes stagiaires d un chantier école d insertion organisé par Apij bat. Ils ont construit un belvédère qui surplombe le chantier et offre un point de vue unique sur celui-ci et aménagé un parcours de visite parfaitement sécurisé avec barrières, cheminements en escaliers et pupitres explicatifs. «Nous avons même construit des toilettes sèches», précise Rémi Beauvisage qui insiste sur le sérieux de cette formation en alternance. «Sur douze stagiaires, huit sont en contrat d apprentissage, en voie de professionnalisation ou en emploi direct», annonce-t-il. À la recherche de traces d artisanat Mais revenons à la double vocation de cette deuxième campagne du chantier du Cygne. «D abord, nous allons démonter, après avoir effectué des relevés précis, les maçonneries des XVIII e et XIX e siècles pour descendre au niveau de la fin du Moyen-Âge», explique Jean-François Goret qui confie espérer découvrir des traces des fortifications carolingiennes (fossés, aménagements ) qui défendaient Saint-Denis entre les IX e et XI e siècles. «Nous allons également fouiller le long de l ancien lit du Croult, à la recherche de traces d artisanat», ajoute-til. Une soixantaine de stagiaires volontaires, étudiants en archéologie ou habitants de Saint- Denis, va participer par équipes de dix aux fouilles avec les archéologues professionnels. Le deuxième objectif du chantier est populaire. Le public pourra en effet visiter le chantier du Cygne alors même qu il se poursuit. «Ces visites seront en accès libre (1) ou, si besoin, en groupe sur rendezvous», annonce Christelle Chamousset, responsable de l action culturelle à l Unité d archéologie et qui sera accompagnée par deux autres médiatrices. Sont également prévus un bac à fouilles pour les enfants, ainsi qu une exposition évolutive sur panneaux, suivant l avancée du chantier. «Nous voulons que ce lieu devienne un lien vivant autour de la mémoire de la ville», s est écrié Didier Paillard, en remarquant avec plaisir le nombre d anciens élus chargés de la culture qui s étaient déplacés pour l occasion. Preuve que l archéologie est ici en développement durable. Benoît Lagarrigue (1)Le chantier sera ouvert et en accès libre du mardi au vendredi de 14 h à 16 h en juillet, août (1 re et 4 e semaines seulement), septembre et octobre. Journées spéciales samedi 24 juillet et 28 août de 13 h à 18 h, samedi 18 et dimanche 19 septembre (Journées du patrimoine) de 11 h à 19 h et samedi 2 octobre (Fête de Saint-Denis) de 12 h à 24 h. Renseignements et rendezvous pour les groupes au Quartier Sémard-Monmousseau Réhabilitation, dernière! Samedi 26 juin, les vestiges mis au jour durant l hiver sont débâchés. En exclusivité sur le jsd.com Les fouilles sur notre site AVEC quelques rendez-vous en juillet et une reprise au tout début du mois de septembre, sur on pourra suivre chaque jeudi en début d après-midi (avec un lien permanent) l évolution de ce chantier de fouilles dans l îlot Cygne. Ce partenariat du JSD avec l Unité d archéologie de Saint-Denis sera aussi l occasion de voir de multiples photos et de découvrir les points de vue des archéologues et scientifiques mobilisés sur ce chantier hors du commun. DES LAISSÉS pour compte? Dans le quartier Sémard-Monmousseau dont la rénovation par Plaine commune habitat (PCH) va bon train depuis deux ans 150 nouveaux logements, et deux immeubles de 360 autres logements réhabilités certains locataires du , rue Gaston-Monmousseau se perçoivent ainsi. Cette bâtisse du début des années 60 devrait pourtant être réhabilitée à partir de l automne, pour 14 mois, en même temps qu un autre immeuble au de la rue Jean-Pierre-Timbaud. Les travaux en ont été présentés dans le quartier le 23 juin à une soixantaine de personnes, en présence de l architecte Dragos Patrasco, qui a déjà conduit la réhabilitation des deux immeubles voisins, rue Eugène-Henaff. Le programme, qui portera sur 190 logements, est à peu près le même: isolation thermique des façades, pose de volets, remplacement des menuiseries, portes palières et ascenseurs, réfection des parties communes, etc., et pose devant les immeubles de containers enterrés pour les ordures. Mais pour cette dernière réhabilitation dans le quartier, PCH a préféré doter les appartements de nouvelles salles de bain plutôt que d y changer les sols, opération trop compliquée avec les locataires sur place. Le coût des travaux devrait s élever à 6,6 millions d euros, financés à 40 % par l État (au titre de l ANRU), 10 % par Plaine commune, 8 % par la Région, le reste étant pris en charge par PCH, à 20 % sur ses fonds propres, et à 22 % par un emprunt. D où une hausse sur les trois catégories de loyers de 7 à 54 %, échelonnées sur trois ans, en partie compensée par les économies d énergie, estime-t-on à PCH. «À quoi sert une rénovation, si la cité n est pas entretenue? Tout est sale!», s est-on écrié dans l assistance, où l amicale des locataires menaçait de ne pas voter le programme de travaux prochainement soumis à consultation. Marylène Lenfant Médiathèque du centre-ville Trois mois de fermeture DU 3 JUILLET au soir au 23 septembre, la médiathèque du centre-ville sera fermée. De belles et longues vacances? Pas vraiment. Ces quelque douze semaines seront mises à profit pour effectuer plusieurs transformations. «Nous allons équiper nos documents du système RFID (radio frequency identification) et réaménager les espaces de la médiathèque», explique la directrice, Florence Schreiber. Qu est-ce que le RFID? C est un système d identification par radiofréquences (ondes électromagnétiques) destiné à diverses applications, comme la gestion des stocks ou la traçabilité des documents. Et qui concerne ici pas moins de documents (livres, CDs, presse ) «Cela permettra à nos lecteurs d effectuer les opérations de prêts et de retours en passant directement par des postes automates», ajoute la directrice, qui précise : «La puce ne contiendra rien d autre que ce qui est aujourd hui Graph à la Ligne 13 indiqué sur les cartes.» L objectif n est pas de supprimer des postes («on n est pas dans la grande distribution!», s écriet-elle), mais d améliorer la fluidité des prêts et de permettre ainsi aux bibliothécaires d être encore plus disponibles pour guider les lecteurs et développer les services et les actions culturelles. Autre transformation estivale, le changement de place des collections, avec pour ambition de mieux les présenter. «C est l ensemble de l espace des collections adultes qui va être réorganisé afin de les rendre plus lisibles et plus claires», indique la directrice. Et le coin lecture, déjà fort apprécié des lecteurs, sera lui aussi agrandi. Mais durant cette fermeture il sera possible de rendre les livres empruntés chaque samedi de 10 h à 18 h et de faire quelques prêts lors des arrêts du bibliobus, rue de la Boulangerie, le mardi de 15 h à 18 h et le vendredi de 10 h à 12 h 30. Le freestyle est dans les étages LA LIGNE 13 se refait une beauté. Deux graffeurs, Kay One et York ont entrepris de décorer les escaliers et le premier étage. Les deux artistes ont utilisé une centaine de bombes et une vingtaine de couleurs sur un fond noir brillant pour créer Kay One et York à l œuvre dans l escalier de la Ligne 13. Quartier Pleyel «une dynamique venue du graffiti et du freestyle», explique Kay One. «Nous voulons faire ressentir cette énergie sous toutes ses formes et expressions libres et mettre en avant l histoire de la ville», poursuit-il. B.L (avec Y.M.) Inauguration de 77 logements L ARCHITECTE Jacques Soucheyre a, une nouvelle fois, conçu de la belle ouvrage avec un immeuble de 77 logements locatifs à usage social, inauguré le 28 juin. Il est situé quartier Pleyel, à l angle des rues Ampère et James-Watt, à proximité de la future Cité européenne du cinéma désormais en plein chantier et juste en face d un bâtiment destiné à Publicis. C est la Maison du CIL qui gère ce nouveau programme abritant des appartements du T1 au T5, ainsi que 54 places de parking en sous-sol. Et c est Bouygues qui a réalisé les travaux. La crèche installée au rez-dechaussée de l immeuble sera inaugurée à la rentrée. D.Sz Le 28 juin, le moment où l on coupe le ruban. DOMINIQUE SANCHEZ Marche en hommage à Nadia «Son mari la battait depuis toujours» Près de deux cents personnes ont défilé en silence de la cité Franc-Moisin, où cette mère de 38 ans est morte chez elle vraisemblablement sous les coups de son époux, jusqu au centre-ville. «ELLE LE DISAIT : il va me tuer. Et ce qui fait mal au cœur, c est que personne n a rien fait», se désole Amina. Ce samedi 26 juin, dans le cortège qui défile en silence de la cité Franc-Moisin au centre-ville, la colère et l amertume le disputent au chagrin parmi les amies de Nadia Abediare. Derrière la banderole clamant «Non à la violence faite aux femmes», près de deux cents personnes (1) sont venues rendre hommage à cette Algérienne de 38 ans, décédée à son domicile dans la cité, vraisemblablement sous les coups de son mari, Mohamed. C était le lundi 21 juin. L homme, âgé de 43 ans, aurait le jour même pris un avion pour Sétif, en Algérie, où demeurent les quatre premiers enfants du couple. Trois autres étant nés en France. «C était son cousin. Elle a été mariée à lui à l âge de 16 ans, et il la battait depuis toujours. Il était alcoolique, et ne travaillait pas», racontent ses proches amies, ses confidentes, bouleversées par les circonstances du drame. «Elle m avait téléphoné la veille. Elle devait aller chercher un dossier de divorce à Bobigny, se souvient Karima. Le lundi matin, elle a essayé de me joindre sept fois, mais je dormais encore.» «Elle était revenue habiter avec lui» En tout cas, Nadia allait conduire à l école ses trois enfants, âgés de 3, 5 et 7 ans, avant de retourner chez elle. Et de demeurer injoignable par ses amies, de plus en plus inquiètes. En fin de journée, l alerte est donnée par la directrice de l école où personne n est venu chercher les enfants. Pour accéder à l appartement qui reste porte close, Abdelhak, le frère aîné de Nadia, finit par appeler les pompiers qui s introduisent par une fenêtre depuis un logement voisin et font la macabre découverte. Nadia sur son Samedi 26 juin, au pied du bâtiment de la Poste principale. lit, le visage sous un coussin, la tête fracturée à coup de marteau, le corps poignardé à multiples reprises. Un massacre. Le meurtrier aurait-il usé de somnifères pour endormir sa victime? Des proches s en disent convaincus, compte tenu du gabarit de Nadia et de celui de son mari. Aurait-il bénéficié de complicité? La thèse n est pas écartée par les enquêteurs de la section départementale de la police judiciaire. Arrivée en France en 2003, Nadia avait obtenu voici deux ans un titre de séjour avec la Coordination 93 de lutte pour les sans-papiers où elle continuait à s impliquer. D après les militants de la Coordination qui avait organisé une réunion en sa mémoire le vendredi 25 juin à la bourse du travail, il ne fait aucun doute que cette régularisation de son séjour a permis à Nadia d envisager enfin de s émanciper de la tutelle de son tyran. «Je l avais hébergée pendant quelques mois avec ses enfants, précise Amina. Depuis deux semaines, elle était revenue habiter avec lui mais juste pour les enfants. Ça le mettait en rage.» Au nom de la famille, des pro - ches, de la Coordination des sans-papiers, des Femmes de Franc-Moisin, chacun, sur la place du Caquet où prenait fin la marche, a salué «une femme courageuse, militante qui avait à cœur d aider les autres», comme le dira Fabienne Soulas, maire adjointe déléguée notamment aux droits des femmes. «C est en deux ans la troisième Dionysienne qui meurt dans des circonstances comparables, reprenait l élue. Une femme meurt ainsi tous les deux jours en France.» La garde des trois jeunes enfants de Nadia a été confiée à Samedi 26 juin, à la cité Franc-Moisin. sa sœur. Elle sera inhumée en Algérie où son corps est rapatrié ce 30 juin. Marylène Lenfant (1) Parmi les présents, le député Patrick Braouezec, le maire Didier Paillard, les élus Bally Bagayoko, Georges Sali, Éric Delion et Chérifa Zidane, ainsi qu Alain Krivine. Gestion de l eau Sedif et Véolia au robinet UNE RÉUNION PUBLIQUE sur le thème de la gestion de l eau dans la ville a eu lieu en mairie, le 23 juin. Le lendemain devait être voté par l ensemble des membres du Syndicat des Eaux d Îlede-France la reconduction du Pour les familles de la Poste réquisitionnée Sursis jusqu au printemps 2011 LE 14 FÉVRIER 2009, à l initiative d un collectif de militants (1), les appartements de fonction de la Poste étaient investis par huit familles sans logis. Elles sont aujourd hui au nombre de six à vivre encore dans cet immeuble vide de la rue Auguste-Gillot, où elles pourront demeurer jusqu au printemps Le samedi 26 juin, devant le bâtiment où un piquenique/conférence de presse était organisé avec la municipalité, les représentants du comité de soutien aux familles ont salué comme «une victoire» la décision de justice, «inédite» selon le DAL, autorisant ce sursis. En effet, si la Poste a bel et bien obtenu l expulsion qu elle réclamait depuis un an, la juge du tribunal d instance a assorti sa décision d un délai de grâce de six mois. C était le 8 mars dernier et l expulsion ne peut, quoi qu il en soit, s appliquer pendant la période hivernale (de la fin octobre à la mi-mars) familles expulsables Motivée par la pénurie de logements, et la présence de treize enfants, dont un bébé de quatre mois, cette décision de justice a beau leur faire chaud au cœur, le pessimisme prévaut parmi tous les orateurs au mégaphone. Le maire Didier Paillard, dont l arrêté de réquisition en faveur des familles a été annulé en novembre par le tribunal administratif, indique qu à Saint-Denis familles, inscrites en commission de prévention des expulsions, vivent sous cette épée de Damoclès. Jean-Baptiste Ayraud, porte-parole du DAL, en appelle à une «initiative unitaire contre les expulsions qui risquent de tomber cet été», surtout en Seine-Saint-Denis où le nouveau préfet n est pas du genre à badiner avec la loi. Et une assistante sociale, militante du Réseau solidarité logement, s étouffe d indignation en rapportant la nouvelle directive «aux services sociaux de préparer les familles aux expulsions». Entre-temps, une maman, Sadio, s est avancée vers le micro. «Grâce à vous, on a eu une vie stable», remercie-t-elle en réprimant ses larmes. M.L. (1) Citons pour ceux qui se sont exprimés, le DAL, Réseau solidarité logement, MRAP, Snuipp, Sud PTT, PCF, NPA, Alternative Libertaire, Coordination 93 de lutte pour les sans-papiers, La vie ensemble pas la loi du plus fort, et le groupe Saint-Denis pour tous du conseil. contrat de délégation du service public de l eau à Véolia pour douze ans. La discussion a donc principalement tourné autour de la question d un éventuel retour à une régie publique de l eau. La compétence est déléguée par le maire à Plaine commune, qui le délègue à son tour au Sedif, établissement public qui gère le service de l eau de 144 communes de la région parisienne et qui est administré par un comité d élus de ces villes. «Il y a deux ans, le conseil municipal a produit une déclaration pour demander à ce que le Sedif s engage dans une orientation qui privilégierait le service public. On constate que ce n est pas ce qui est envisagé», a expliqué la maire adjointe Cécile Ranguin. Madjid Messaoudene, conseiller municipal représentant Saint-Denis au Sedif, est allé plus loin : «Les défenseurs d une régie publique se heurtent à la résistance des élus de gauche qui sont au Syndicat depuis des années, notamment ceux qui ont une usine de production d eau chez eux.» Il a également déploré le manque de débat et d opposition au moment de la reconduction d André Santini à la présidence. Mathieu Glayman, chargé de mission pour Plaine commune, a rappelé que la communauté d agglomération Est Ensemble avait lancé une étude sur une éventuelle sortie du Sedif et que Plaine commune tiendrait compte de ses conclusions. Sans attendre, Michel Partage, président de l association nationale E.A.U, et Jean-Claude Oliva, président de la Coordination Eau-IDF, ont souligné l absence de barrières juridiques ou économiques insurmontables à un retour des villes à une gestion publique de l eau. De 40 à 90 millions d euros d économie par an? Deux élus ont confirmé cette analyse à partir de leur expérience : Anne Le Strat, maire adjointe de la Ville de Paris, et Gabriel Amard, président de la communauté d agglomération Les Lacs de l Essonne et secrétaire national du Parti de Gauche. «Le compte prévisionnel d exploitation montre que nous sommes en mesure d offrir un service de l eau en dessous de 1 euro TTC/m 3 quand le Sedif est aujourd hui à 1,72 en moyenne», a ajouté ce dernier. Un audit commandité par le Syndicat a reconnu des possibilités d économie de l ordre de 40 millions d euros par an. L UFC-que- Que-Choisir avance pour sa part le chiffre de 90 millions. Le choix de Véolia a pourtant été confirmé le lendemain par un vote à bulletins secrets. «Je suis le seul des représentants PC et apparentés de Plaine commune à m être opposé», a résumé Madjid Messaoudene. «Le reste des élus communistes représentant Plaine commune (Villetaneuse, La Courneuve et Stains) n a pas voté de manière cohérente avec ce qui est défendu à Plaine commune depuis des années.» Il ajoute avoir discuté avec Patrick Braouezec, président de l agglo, et Philippe Monges, élu de L Île-Saint-Denis, de la possibilité d une sortie du Sedif : «Pour ne pas rester prisonnier douze ans d un syndicat qui a pris fait et cause pour Véolia.» Sébastien Banse 2 3

3 actualités Samedi 3 juillet C est la fête du centre-ville Icade a revendu la cité Ligne 13 du métro. C EST SAMEDI 3 juillet que le centre-ville fera la fête. Cette fête a été mise sur pied par un collectif qui s est réuni régulièrement depuis plusieurs mois et qui regroupe les habitants des îlots 9, 8 et 1, le collectif des Arbalétriers, des associations (Histoire de sons, Logoby, Listen back, les Fous d encre, Mots et Regards, Afrique cadence nimba, Flamenco art et mémoire ), des amicales de locataires, la démarche-quartier, Plaine commune habitat et divers services municipaux. Elle débutera à partir de 13 h 30 par le Dedaldilo, déambulation festive sur les dalles des différents îlots qui se terminera place du Caquet, devant les futurs locaux de la librairie Folies d encre. Un repas de quartier organisé par la librairie et les Fous d encre (chacun apportant plats et boissons) précédera un bal populaire, le Bal à fond! PCH nouveau bailleur de Floréal Une semaine en Dordogne LE 1 ER OCTOBRE, les locataires des 649 logements sociaux vendus par la société Icade à la cité Floréal auront Plaine commune habitat (PCH) pour nouveau propriétaire et bailleur. Et la hausse annuelle de loyer pour 2010 ne leur sera pas appliquée. «C était notre premier engagement à la demande expresse de l amicale», a déclaré Martine Flamant, la directrice de PCH, sous les applaudissements de la centaine de locataires présents le 21 juin à la maison de quartier Floréal. Autres bonnes nouvelles de la soirée, les cinq gardiens seront maintenus en poste et les appartements seront tous (re)conventionnés. Les loyers ainsi cadrés et ouvrant droit à l APL variant, du PLAI au PLS, en fonction des ressources. En préalable, une enquête sociale auprès des locataires sera conduite de juillet à septembre par un cabinet privé, Le Frene. Ses résultats feront l objet d une nouvelle rencontre à l automne, où devrait être précisé l agenda des nombreux travaux plus ou moins urgents. «On reprend ce patrimoine dans les conditions où Icade l a laissé. On essaie de se poser les bonnes questions», insistera Stéphane Peu, président de PCH, en s insurgeant contre «le scandale de la vente d un patrimoine payé avec de l argent public pour financer des actionnaires privés». M.L. En centre de vacances en famille Ligne 13 Travaux dans le métro LA VILLE propose de passer des vacances en famille (enfants, parents, grands-parents ) dans son centre de Daglan en Dordogne. Ouvert à 30 personnes (enfants et adultes) du vendredi 30 juillet au vendredi 6 août. Au programme, jeux, activités sportives, détente, tourisme, pêche Le séjour sera accompagné par une équipe d animation et le directeur du centre. Hébergement en chambres de 2, 3 ou 4 lits en pension complète. Le voyage aura lieu en train + navette car au départ de Saint-Denis jusqu à la gare, et de la gare d arrivée (Gourdon), jusqu au centre. Tarifs forfaitaires tout compris : adulte : 250 ; enfant : 160. Les bons vacances de la CAF sont déductibles pour les enfants. Inscriptions à la Direction de l enfance, BP Saint- Denis cedex, et au 1 er étage du centre administratif auprès d Audrey (Tél. : ). LA RATP va installer des portes sur les quais de plusieurs stations de la ligne 13 (un peu comme sur la ligne 14), notamment à Basilique et Portede-Paris. Pour cette dernière station, le chantier a débuté et va s étendre en surface. Ce qui est nécessaire pour permettre la réalisation de travaux en bout de quai, explique la régie. Le kiosque à journaux a déjà été déplacé et la station de taxis s installe en face de la gare de bus, en dessous de l esplanade. Le système sera opérationnel au début de l année prochaine. L essentiel des travaux est effectué de nuit. Mais du 5 août à 22 h 30 au 9 août à 5 h 30 (premier métro), le trafic sera interrompu entre Saint-Lazare/Porte-de-Clichy et Portede-Saint-Ouen. Des autobus de remplacement seront mis en place. Par ailleurs, la RATP va rénover (du 5 juillet au 5 octobre) le système de ventilation entre les stations Pleyel et Porte-de- Paris. Ces travaux souterrains nécessitent cependant une ouverture en surface, à l angle de la rue Saulnier et du boulevard Anatole-France. GÉRARD MONICO Objectif Emploi a tenu son assemblée annuelle «Nous sommes un peu l hôpital de l emploi» La structure publique qui regroupe divers organismes a accueilli 3200 jeunes en 2009 et 1500 autres ont trouvé un emploi ou une qualification. Créé il y a une quinzaine d années, OE a préfiguré les Maisons de l emploi mises en place récemment par le gouvernement. ÇA NE CHÔME PAS. En moyenne, 130 personnes sont accueillies quotidiennement à Objectif emploi, au centre-ville de Saint-Denis (1). Que ce soit pour un premier renseignement, un moment passé à la cyber base, un rendezvous avec un conseiller, un atelier «Objectif Emploi est un peu l hôpital de l emploi», explique dans un demi-sourire Joël Simon son directeur. «Nous accueillons tout le monde sans limite d âge, même si notre public est très majoritairement jeune. Et notre travail est de les aider à reprendre le chemin de l emploi et même de leur en trouver un si possible. En 2009, nous avons suivi de la sorte jeunes (16-25 ans) et personnes au total ; et dans le même temps, jeunes ont trouvé un emploi (au moins un CDD de plus de six mois) ou une qualification.» «Nous devons gérer une multitude de questions» Objectif Emploi (OE), qui depuis une quinzaine d années préfigure le récent dispositif gouvernemental dit des maisons de l emploi regroupe dans un même espace divers services, comme la Mission locale, le projet de ville RMI-RSA, une cyber base, un pôle entreprise Des opérations spécifiques sont aussi montées pour les «gros recruteurs» comme le constructeur Bouygues, la Banque Postale, le magasin Carrefour, etc. «Lorsque nous recevons un jeune, nous l accueillons dans sa globalité, ajoute Sidonie, un des conseillers en insertion sociale et professionnelle. Et souvent nous devons gérer une multitude de questions touchant au logement, à la santé, à la linguistique, et même à des aides pour la nourriture ou l hébergement. Après, seulement, on aborde le volet formation, remise à niveau, emploi.» «On sait d expérience que quelqu un qui décroche un contrat de qualification alors qu il dort sous les ponts n a quasiment aucune chance d arriver au bout de son parcours», souligne Joël Simon, «et pour cela nous œuvrons avec un réseau dense de partenaires», les services sociaux, pôle emploi, les organismes de logement, de formation, d alphabétisation, etc. Dans les locaux d Objectif Emploi, 5, rue Jean-Jaurès. «Un jeune accueilli par la mission locale est suivi en moyenne pendant vingt mois», disent-ils ensemble. Chaque conseiller suit aujourd hui 300 dossiers «et c est un peu notre limite en raison de nos moyens», précise le directeur. Lors de la récente assemblée annuelle, le président d OE Patrick Vassallo, a noté «un retour à l emploi probablement parmi les meilleurs du département» tout en s inquiétant de «l aggravation du chômage et des à sans emploi, de statuts divers qui tentent de survivre dans cette ville». Gérald Rossi (1) Objectif Emploi, et les structures qu il regroupe, est installé en centre-ville, 5, rue Jean-Jaurès (sur la dalle, en haut des escaliers). Tél. : Du lundi au vendredi 9 h à 18 h, accueil fermé le jeudi. Des antennes fonctionnement aussi dans les quartiers La Courtille et Plaine. Le parcours de Khady avec Objectif Emploi «Il était nécessaire que je suive des formations et une remise à niveau» «QUAND je suis venue pour la première fois à la Mission locale, je voulais que l on me propose un emploi. Mais très vite la conseillère que j ai rencontrée m a convaincue qu avec mon faible niveau scolaire j ai abandonné le collège après la 5 e il était nécessaire que je suive des formations et une remise à niveau. Aujourd hui, deux ans après, je peux dire qu elle avait entièrement raison.» Khady a 23 ans, un garçonnet, un mari et le sourire. Mais pas de boulot. «J avais une idée : devenir auxiliaire de puériculture. J ai pu faire un stage d observation d un mois, et je me suis aperçue que ça ne collait pas avec mon tempérament, car il faut en permanence être à l écoute des petits, très patiente J ai pu ensuite faire un stage d initiation à la bureautique. Et là je me suis sentie à l aise. Maintenant je souhaite travailler dans une administration. Pour cela j ai suivi la formation d agent administratif, j ai passé le concours et j ai obtenu le diplôme. Et cela m a permis avec de nouveaux stages à Plaine commune habitat et à la préfecture de Seine-Saint-Denis de m assurer que je suis sur la bonne voie. Dans le même temps, j ai pu passer gratuitement mon permis de conduire.» Récemment, Khady a postulé au ministère de l Intérieur. «J ai été d abord sélectionnée sur candidats, puis dans les 263 retenus ensuite. Mais il n y avait que 65 postes et je n ai pas été prise au final, après un entretien. Mais je ne perds pas le moral. Je sais maintenant que je suis capable.» Propos recueillis par 5

4 En Bref Procès du crack En raison d un courrier envoyé à un avocat à une mauvaise adresse, le procès des trafiquants de crack interpellés à Saint-Denis en janvier 2009 rue Catulienne a été reporté au 28 septembre. Au cours de l audience au tribunal de Bobigny le 28 juin, plusieurs des prévenus ont insulté et menacé les magistrats. La détention provisoire pour trois trafiquants et le contrôle judiciaire pour deux autres ont été maintenus. Ducos précision Dans son texte publié la semaine dernière (JSDn 837), Xavier Ducos-Fonfrède, élu UMP, écrivait «des mesures urgentes ne sont pas prises pour des raisons d idéologie». Dans la version originale, il avait écrit idiologie. Nous avons cru à une coquille, et rectifié en conséquence. À tort. Repas estival L association Sans crier gare organise un repas le 3 juillet à l école maternelle Brise- Échalas. À 10 h ateliers cuisine, couscous à 13 h, et animations à partir de 15 h. Le détail sur Soninkés solidaires Samedi 3 juillet, de 16 h à 22 h à la bourse du travail, soirée Miss Olidaire organisée par le Réseau des associations du bassin du fleuve Sénégal et l association Sya Yatabaré, avec des artistes, traditionnels et hip-hop, et les Miss Soninké sacrées en France depuis 2004 auxquelles reviendront les recettes pour des projets humanitaires. Gamins en vacances Avec le Secours catholique et l association nationale la France du Nord au Sud, 50 enfants de milieux défavorisés, de 6 à 14 ans, vont partir 25 jours dans les Landes et au Pays Basque. Ces jeunes de Seine-Saint- Denis et notamment de la Plaine, prendront le train vendredi 2 juillet. CMS Les Moulins Pour le service dentaire, le numéro de téléphone est le : (et non le comme indiqué dans une précédente édition). Permanence d élue Fabienne Soulas, adjointe au maire, reçoit mercredi 7 juillet de 16 h 30 à 18 h, à l Espace services publics, 75, rue D.- Casanova. Prendre rendezvous au Degeyter en fête Vendredi 2 juillet, de 17 h à 21 h, l antenne jeunesse organise une fête au square Degeyter avec jeux, musique, danse, animations, barbecue, loto Franc-Moisin en fête Samedi 3 juillet, fête de Franc- Moisin/ Bel-Air, de 12 h à 18 h, avec de nombreux stands sur l esplanade Lorraine. Et brocante à partir de 8 h, rue Danielle-Casanova. Centre-ville Basilique Démarche-quartier Réunion mercredi 30 juin à partir de 18 h 30 en mairie (rdc) place Victor-Hugo. actualités Deux articles écrits par des élèves de primaire Le réchauffement climatique vu de Balzac L éco parlement des écoliers, mis en place en 2007 par le pôle environnement de la Ville, a permis cette année de sensibiliser dix classes à la préservation de la planète. Le jury, composé d écoliers, a retenu quatre projets. L un d eux était d écrire sur un thème environnemental et d être publié dans le JSD. Et bien, c est fait! Dessin des CM2 de Balzac. Cours moyen 1 re année Des arbres, de l oxygène, la vie! NOUS AVONS toujours entendu parler du réchauffement climatique mais nous ne savions pas ce que cela veut dire. Cette année, nous avons d abord étudié l effet de serre (le réchauffement climatique), ses causes, (pourquoi y a-t-il réchauffement climatique) et puis ses conséquences. Enfin, ce que nous pouvons faire pour l éviter. Nous avons alors plus de mal à vivre L effet de serre se produit lorsque les rayons du soleil arrivent sur Cours moyen 2 e année Gaz à effet de serre en folie NOUS NOUS inquiétons pour notre planète car nous les hommes, nous rejetons beaucoup trop de gaz à effet de serre (GES) dans l atmosphère et cela touche l ensemble de la biodiversité. Ce qui nous inquiète, c est qu à cause de cette pollution, notre planète subit de très gros dommages. Les températures qui augmentent entraînent la fonte des glaces donc la disparition de certains animaux comme les ours polaires. Cette fonte des glaces entraîne aussi la montée des eaux qui cause parfois des inondations ou des tsunamis. Les exemples sont nombreux. Les transports sont souvent montrés du doigt quand on parle de rejet de CO2 et GES. Nous avons de mauvaises habitudes, il suffit pourtant de gestes simples pour faire un cadeau à notre planète. Parfois nous sommes obligés de prendre des transports très polluants comme l avion, ou nous sommes obligés de faire circuler des marchandises dans les camions, mais il faut essayer d être responsable. Nous rêvons d un monde plus écologique Trop de personnes utilisent leur voiture et polluent plus qu en faisant du covoiturage ou qu en prenant les transports en commun qui permettent de transporter plus de personnes dans un seul véhicule. Nous, nous rêvons d un monde plus écologique, où les gens seraient plus respectueux de la planète. Les voitures électriques ou hybrides seraient moins chères que les voitures classiques (à essence). Les sports mécaniques n utiliseraient que des moteurs électriques. Les trajets courts se feraient à pied ou à vélo. Les plus grands trajets se feraient en transport en commun. Si nous voulons garder notre planète, il nous faut faire des efforts et souvenons-nous qu une planète en bonne santé, c est de nombreuses vies sauvées. Les élèves de la classe de CM2 de l école Honoré-de-Balzac la terre puis se transforment en chaleur grâce aux gaz à effet de serre (dioxyde de carbone : CO2, l oxygène : 02, le méthane : CH4) de l atmosphère. Malheureusement de nos jours, beaucoup d activités, comme la déforestation, rejettent trop de CO2 dans l atmosphère, on a plus de chaleur piégée par notre planète alors sa température augmente, c est le réchauffement climatique ; nous avons alors plus de mal à vivre. Le CO2 n est plus absorbé Ensuite, nous nous sommes demandés comment la déforestation pouvait provoquer le réchauffement climatique. C est bien simple! Les activités autour de la déforestation : la fabrication et l utilisation des tronçonneuses pour couper les arbres et les feux de Droits de l enfant Graines de citoyens à Gutenberg terrompu, les derniers préparatifs. Composée de chants, de poèmes et de saynètes mimées, cette représentation théâtrale est l aboutissement d un travail mené, toute l année, autour du thème des droits de l enfant. Le droit de jouer, de manger, d avoir un toit Explications de Mariama, à l origine du projet : «Il y a quelques mois, nous fêtions les 20 ans de l adoption par l ONU de la Convention internationale des droits de l enfant (1). Pour l occasion, nous avons décidé de sensibiliser les plus petits à cette question, en organisant des ateliers ludiques autour de la peinture, du dessin, du théâtre ou de la lecture de contes. Le droit de jouer, de manger, d avoir un toit, d être éduqué, respecté, ou tout simplement d être différent Autant de thèmes abordés au fil Dessin des CM1 de Balzac. PARÉS d un tee-shirt blanc avec un gros cœur rose peint au milieu, les 35 enfants de moyenne section du centre de loisirs Gutenberg s apprêtent à entrer en scène. Dans la salle, qui accueille ce 11 juin le spectacle de fin d année, des parents dont les mines trahissent l anxiété pour certains, l euphorie pour d autres. Et entre les deux, l animatrice Mariama Konte qui ne cesse de peaufiner, dans un va-et-vient inindes semaines et choisis par les enfants eux-mêmes. Au travers de leur créativité, chacun nous a ainsi fait part de sa manière de voir les choses, de ses peurs et de ses rêves. C était un travail très instructif, pour les petits comme pour les grands.» Le centre de loisirs a été primé en novembre 2009 Instructif mais également reconnu : le centre de loisirs a forêts rejettent du CO2 qui n est pas absorbé car il y a moins d arbres et il y a moins de O2 disponible, nous avons plus de mal à respirer. Lutter contre la déforestation Nous nous sommes donc plus inquiétés et nous avons réfléchi sur ce que nous pouvons faire pour lutter contre la déforestation : éviter les feux de forêt, replanter un arbre coupé, rénover les meubles déjà utilisés au lieu de les jeter, acheter des meubles avec le FSC qui certifie une gestion écologique des forêts! Contre le réchauffement climatique, il y a toujours des solutions et tout le monde peut l éviter en faisant des efforts. Les élèves de la classe de CM1 de l école Honoré-de-Balzac été primé en novembre 2009 pour la création d une affiche sur le thème «Agis pour tes droits», à l occasion du concours international organisé par l association départementale des Francas de Seine-Saint-Denis. Une belle récompense pour ce travail nécessaire à l exercice futur de la citoyenneté. Mylène Sacksick Plus d infos sur 7

5 actualités Décisions au conseil Subventions : 37 associations se sont vues attribuer un montant total de euros. Stade Delaune : la tribune du terrain de rugby sera réaménagée, avec un plus grand nombre de vestiaires (de 5 à 10), une salle d échauffement, des sanitaires, etc. Les façades seront restaurées, ainsi que l espace public des tribunes, qui sera peint aux couleurs du club. Les travaux débuteront à l automne. Cramif : de nouvelles permanences publiques de la Caisse régionale d assurance maladie se tiendront tous les lundis après-midi en mairie, les mercredis matin à l Espace services publics de Franc-Moisin, et les lundis matin à la maison de quartier Plaine. Librairie : une convention de partenariat culturel lie la Ville et la librairie Folies d encre. Cette dernière va déménager de la rue Jean-Jaurès à la place du Caquet. Spectacles : la signature d une convention avec le festival Paris Quartiers d été permettra à la compagnie de théâtre Moglice Von Voerx de se produire samedi 17 juillet à 16 h et 19 h, dans le jardin Pierre-de- Montreuil où elle présentera Miroir, Miroir. Acquisition : bénéficiant de diverses aides, notamment d une subvention municipale de euros, le musée d art et d histoire va acquérir une toile du peintre Jean-Baptiste Camille Corot, intitulée Entrée de ferme près la basilique de Saint-Denis. Plateaux durables : l appel d offres que la Ville va lancer pour la fourniture de produits alimentaires stipulera que les prestations devront tenir compte du développement durable, en évitant au maximum les contenants et ustensiles en plastique jetable. Au conseil municipal du jeudi 24 juin Les autoroutes au croisement des batailles 19h16 jeudi 24 juin, 3h37 vendredi 25. Entre les deux, en séance non-stop, les conseillers municipaux ont voté sur 47 dossiers pour la dernière séance avant l interruption des vacances d été. C EST UN PEU mission impossible. À moins que ce ne soit un épisode de la série Inspecteur Derrick, long, long, et lent Plaisanterie à part, la dernière séance du conseil municipal, le 24 juin, qui a duré plus de huit heures est peu résumable ici. On se contentera des deux vœux qui ont fait l objet de débats copieux, en prélude aux 45 dossiers qui ont suivi. Michel Ribay a d abord présenté un texte «pour la réparation des fractures urbaines autoroutières imposées à notre territoire». Il explique que «l exigence exprimée par le collectif Lamaze pour l enfouissement de l A 1 rejoint celle exprimée par les riverains de la Porte de Paris concernant l enfouissement de l autoroute A 1, les engagements du contrat d action communal et les ambitions d aménagement portées par la municipalité et la communauté d agglomération». «Devenir une vraie place de ville» Estimant que «le carrefour Lamaze a vocation à devenir une vraie place de ville», le vœu «demande à l État d engager un travail avec les différents partenaires pour l enfouissement [ ]» et «entend mobiliser tous les moyens financiers nécessaires, de l échelon local à l échelon européen pour redonner un visage urbain harmonieux à notre territoire, pôle du Grand Paris, porte de la Plaine de France et axe majeur vers le nord de l espace européen». Avant d en venir au vote (positif moins deux refus de vote à l UMP), de nombreuses voix se sont élevées dans l hémicycle local. «C est un vœu qui a une portée politique», note Stéphane Privé (opp. PS et partenaires), mais pour lui il faudrait «obtenir l enfouissement de l A1 mais aussi de l A86, car notre territoire est morcelé par ces autoroutes [ ] L ambition aurait été en 1998 de réclamer l enfouissement à la Porte de Paris et à Lamaze, audelà de la couverture de l avenue Wilson, qui était le plus simple à faire». L élu socialiste se demande ensuite «si vous n allez pas créer de l illusion alors qu il y a une demande forte ; vous auriez pu donner aussi une plus grande impulsion écologique», évoquant des «conséquences sanitaires» pour les riverains de ces secteurs. Cécile Ranguin (maj. Les Verts) dit «comprendre les attentes des membres du collectif Lamaze (dont plusieurs sont présents dans la tribune du public), car on se retrouve en effet sur des territoires bafoués». Elle dit appuyer les revendications, tout en expliquant que d autres villes comme Paris, Nîmes, Barcelone, Québec ont choisi non pas d enterrer mais de requalifier des voies à grande circulation afin de les intégrer dans une ville apaisée ; «toutes les voies doivent être étudiées». Evelyne Nicol (opp. UMP) reconnaît que «c est un vœu très large afin que tout le monde puisse le voter», tout en rappelant qu elle s abstient toujours sur ces textes. Pour elle, il est très important «de prendre en compte la proximité de l hôpital Delafontaine en pleine rénovation», puis elle déplore «le manque de volonté de la majorité pour faire véritablement une politique urbaine humaine». Jaklin Pavilla (maj.) fait part de l avis du comité consultatif des retraités et personnes âgées qui souhaite participer à la réflexion et elle attire l attention sur la nécessaire «prise en compte dans les projets des personnes âgées et à mobilité réduite». Pour Xaxier Ducos-Fonfrède (opp. UMP), «on ne peut être que d accord sur l enfouissement», mais il rappelle qu «à la création de l autoroute, tout le monde était très content que le flux de voitures ne traverse plus la ville sur la nationale 1». L élu UMP propose que la ville finance une étude sur ce projet. En revanche, Hakim Rebiha (maj.) se dit «choqué par cette proposition qui propose de faire payer la collectivité». Patrick Vassallo (maj.) note que «au-delà des questions de voirie, il doit s agir d abord d une étude urbaine sur un projet de ville». Et pour David Proult (maj.), «personne dans la majorité ni chez les habitants ne croit que ça va être facile à obtenir, mais nous devons arriver à mettre tout le monde autour de la table». Le maire Didier Pillard pointe à son tour «les responsabilités fortes de l État», tout en espérant que «la visite du préfet de région prévue en juillet dans le secteur, permette d avancer». Georges Sali (opp. PS et partenaires) a ensuite soumis au vote (unanimité moins 3 abstentions, une UMP et 2 LO) un texte réclamant «l octroi de mesures de sécurité permettant aux personnels de terrain de PCH d exercer leur travail en toute sécurité». «Exprimer sa solidarité avec les personnels PCH» Ce texte, qui contrairement aux habitudes n avait pas été débattu en séances privées, a été décortiqué en séance publique suscitant divers amendements. «Pour moi, l essentiel est que le conseil municipal puisse exprimer sa so- Stéphane Privé et Georges Sali (opp. PS et partenaires). lidarité avec les personnels de terrain de PCH, notamment ceux qui ont récemment été agressés à Pierrefitte, Épinay et La Courneuve», commente Stéphane Peu (maj. PCF), président de Plaine commune habitat. Se félicitant du travail des Uteq (1), Stéphane Peu a pointé du doigt «les mafieux qui utilisent la misère des gens et squattent des appartements dans le parc social, et qui sont à l origine de ce climat insupportable et des agressions». Dans le texte proposé CLAUDE BARTOLONE ne lâche pas prise. Malgré l avis de la chambre régionale des comptes (CRC), le président PS du conseil général de la Seine-Saint-Denis a fait voter le 25 juin par l assemblée départementale un nouveau budget en déséquilibre, confirmant ainsi la ligne «budget de révolte» adopté en séance le 8 avril. Ce choix du déséquilibre budgétaire, qui vise à pointer spectaculairement les défaillances de l État en matière de transfert de charges qu il ne compense pas (75 millions d euros), ne transforme pas pour autant Claude Bartolone en funambule politique. L élu, avec cette posture, apparaît au contraire en fer de lance d une fronde devenue nationale. Même si, sur sa gauche, le groupe des élus communistes et apparentés conteste les choix de certaines coupes budgétaires. «Des désaccords profonds sur la nature des coupes» Dans un courrier adressé à Claude Bartolone avant la séance du 25 juin et signé à Saint-Denis par Bally Bagayoko et Florence Haye, ces conseillers soulignent qu il «subsiste toujours des désaccords profonds sur la nature des coupes proposées dans le nouveau budget. Les réductions budgétaires que vous portez, notamment dans le par le conseiller socialiste, «le conseil municipal souligne sa disponibilité pour faciliter le travail d investigation de la police nationale en vue de favoriser le démantèlement des filières de trafics illicites» Compte rendu : Gérald Rossi (1)Les Uteq sont des unités de police attachées aux quartiers et mises en place à titre expérimental à Franc-Moisin par la ministre de l Intérieur Michèle Alliot-Marie au printemps Le ministre Hortefeux vient de porter leur nombre à soixante dans tout le pays. Conseil général de la Seine-Saint-Denis Barto chantre de la résistance budgétaire cadre de la culture, de l éducation, du sport, de l insertion, des déplacements, ne peuvent rencontrer notre assentiment. Nous vous avons exprimé, à plusieurs reprises, nos fortes réserves sur ces sujets». Que va-t-il se passer demain? La CRC va saisir le préfet qui, s il suit ses préconisations, va soustraire des finances départementales les 75 millions d euros votés en déséquilibre. Mais pareille décision qui permettrait au préfet d imposer le budget concerne le sommet de l État. Attendons donc pour voir si l Élysée décidera d aller jusque-là D.Sz 9

6 cultures cultures Bloc-Notes CINÉMA semaine du 30 juin au 6 juillet L ÉCRAN Place du Caquet. Répondeur-programme: Site: 6, réduit: 5, abonnés 4. Films «f»: 3. L HOMME QUI PLANTAIT DES ARBRES de Frédéric Back, 1987, Canada, 30 min, à partir de 8 ans mer : 14 h 30 ; sam : 16 h ; dim : 15 h ; mar : 14 h 15 DANS SES YEUX de Juan José Campanella, 2009, Espagne/Argentine, 2 h 09, VOSTF mer : 18 h ; jeu : 20 h 30 ; ven : 14 h 15, 20 h 30 ; sam : 18 h ; dim : 18 h 30 ; lun : 16 h, 20 h 30 ; mar : 18 h 15. MARGA de Ludi Boeken, 2009, Allemagne/ France, 1 h 40, VOSTF mer : 14 h ; jeu : 18 h 45 ; ven : 16 h ; sam : 20 h 45 ; dim : 16 h 45 ; lun : 14 h, 18 h 45 ; mar : 16 h 30, 20 h 45. ANNÉE BISSEXTILE de Michael Rowe, 2009, Mexique, 1 h 32, Int. - de 12 ans AGENDA les rendez-vous de l actualité culturelle BASILIQUE 1, rue de la Légion-d honneur Tél. : EXPOSITION L exposition Henri IV à Saint-Denis, chroniques d événements prodigieux, réalisée par le Centre des Monuments nationaux en partenariat avec le Festival de Saint-Denis, a été conçue par l historien Joël Cornette, professeur à Paris 8. Jusqu au 31 octobre, de 10 h à 18 h (dimanche à partir de 12 h). Tarif : 7 (gratuit pour les moins de 25 ans). Visites commentées avec l office de tourisme le mercredi et le dimanche à 15 h, le jeudi à 17 h (inscriptions au ). MUSÉE D ART ET D HISTOIRE 22 bis, rue Gabriel-Péri Tél. : FER DES GAULOIS Cette exposition témoigne de la présence des Gaulois sur le territoire de la Seine-Saint-Denis à travers le résultat des fouilles de Bobigny et celles des Tartres. Céramiques, objets en fer, moulages de squelettes, panneaux explicatifs, mais aussi armes, parures et bijoux, cette exposition apporte une foule de renseignements sur ces habitants qui furent les premiers à vivre ici. Jusqu au 9 août. Ouvert les lundi, mercredi, vendredi de 10 h à 17 h 30, jeudi jusqu à 20 h, samedi et dimanche de 14 h à 18 h 30. Tarifs : 5 et 3. FRANCIADE 42, rue de la Boulangerie Tél. : EXPOSITION Emma Tarquin expose ses sculptures, Curiosités d êtres, faites à partir de céramique, mosaïque, textiles. Jusqu au 13 juillet entrée libre. mer : 18 h 30 ; jeu : 20 h 45 ; ven : 18 h ; sam : 14 h 15 ; dim : 18 h 45 ; lun : 20 h 45 ; mar 14 h. LES MAINS EN L AIR de Romain Goupil, 2009, France, 1 h 30 mer : 16 h 15, 20 h 30 (+ rencontre) ; jeu : 18 h 30 ; ven : 16 h 45, 18 h 30 ; sam : 14 h, 20 h 30 ; dim : 16 h 30 ; lun : 14 h 15, 18 h 30 ; mar : 16 h 15, 20 h 30. RABIA de Sebastiàn Cordero, 2009, Espagne/Colombie, 1 h 35, VOSTF mer : 16 h 30, 20 h 45 ; ven : 14 h ; sam : 16 h 15, 18 h 30 ; dim : 14 h 45 ; lun : 16 h 30 ; mar : 18 h 45. SOIRÉE ÉCHANGES au programme deux films : Sérénaty, de Marie Bellanger, 2010, 13 mn et Bonjour ça va? de Jacky Tujague, 2010 (lire Les soirées de l Écran ci-dessous) ven : 19 h 45 (+ rencontre). À voir à l Écran Dans ses yeux Il est toujours difficile de mettre un film en avant sans que cette élection ne se fasse au détriment des autres Surtout cette semaine où nous vous présentons aussi Année bissextile, Prix de la Caméra d Or à Cannes : une âpre plongée dans les vertiges du désir et la tentation de la mort, d une grande audace formelle et qui révèle deux comédiens intenses. Dans ses yeux, de Juan José Campanella, quant à lui, est déjà sorti en salles depuis quelques mois, mais il n est jamais trop tard pour donner à découvrir un film fort! Celui-ci vous ravira tant il explore simultanément différents registres. Du thriller politique au drame sentimental, sur deux décennies, et restituant avec justesse l atmosphère des années de plomb de la dictature argentine. Dans ses yeuxdoit beaucoup à ses acteurs : une mention particulière au génial Ricardo Darin, qui interprète le personnage principal. C.H. GAUMONT Avenue Jules-Rimet. Tarif plein 8,90 ; tarifs réduits: 6,50 (pour les moins de 12 ans, tous les jours, toutes les séances); 7,10 (étudiants, apprenti et scolaires, tous les jours, toutes les séances); 7,10 * (seniors, du lundi au vendredi); + 2 pour les séances des films en relief et + 1 pour les lunettes. Tarif Imagin R semaine, 5,90, Imagin R week-end, 6,70. Les séances de 11 h sont à 5,90. Carte 37,50, 5 places valables 2 mois dans toutes les salles Gaumont (maxi 3 places par séance). Info: code #193/0,34 /mn. * Sous conditions particulières. TWILIGHT CHAPITRE 3 : HÉSITATION VF, 2 h 01, en avant-première mardi 6 juillet : 19 h 30, 22 h. SHREK 4, IL ÉTAIT UNE FIN VF, 1 h 33, en relief (3D) mer, jeu, ven, dim : 11 h, 13 h 35, 14 h, 15 h 40, 16 h, 17 h 45, 18 h 05, 20 h, 20 h 20, 22 h 10 ; sam, lun : 13 h 35, 14 h, 15 h 40, 16 h, 17 h 45, 18 h 05, 20 h, 20 h 20, 22 h 10 ; mar : 13 h 35, 14 h, 15 h 40, 16 h, 18 h 05, 20 h 20, 22 h 10. DOG POUND VF, 1 h 31, Int. - de 12 ans sam, lun, mar), 14 h, 16 h, 18 h, 20 h 05, 22 h 20 ; sam, mar : 14 h, 16 h, 18 h (sauf lun), SYNESTHÉSIE 15, rue Denfert-Rochereau Tél. : EXPOSITION Gwenola Wagon et Stéphane Degoutin présententîle potentielle / Sex Park, une installation conçue pour inciter à réfléchir et à débattre de la notion d utopie à partir de plusieurs lieux de Saint-Denis : les immeubles conçus par Renée Gailhoustet derrière la halle du marché, le parc de la Légion d honneur, la rue de la République, le square Degeyter et alentour. Des rencontres sont prévues pour en débattre, les 1 er, 2, 3 et 17 juillet de 16 h à 18 h. Jusqu au 17 juillet, du mardi au samedi de 14 h à 18 h. Entrée libre. Réservation souhaitée pour les rencontres au THÉÂTRE DE LA BELLE ÉTOILE 14, rue Saint-Just Tél. : RENCONTRE DÉBAT La compagnie Jolie môme et la société Louise Michel organisent une rencontre débat sur le thème 1848, la révolution oubliée avec Angelo Rinaldi (de l Académie française), Olivier Besancenot, et débat avec les historiens Maurizio Gribaudi, Michèle Riot-Sarcey et Luc Boltanski. Récits par Jean-Pierre Dumas, Henri Dubourjal et Frédéric Révérend. Mercredi 30 juin à 19 h 30. Entrée libre. MÉDIATHÈQUE DU CENTRE-VILLE 4, place de la Légion-d honneur Tél. : BRUNCH MUSICAL Dernière rencontre avant fermeture (lire p. 2), ce brunch musical se veut estival avec pour thème : le CD que vous emporteriez sur une île déserte. Samedi 3 juillet à 16 h. Entrée libre. 20 h 05 (sauf lun), 22 h 20 (sauf lun). SPLICE VF, 1 h 47, Int. - de 12 ans sam, lun, mar), 13 h 30, 15 h 45, 18 h, 20 h 05, 22 h 20. KISS AND KILL VF, 1 h 40 sam, lun, mar), 13 h 30, 15 h 45, 17 h 55, 20 h 05, 22 h 20. L AGENCE TOUS RISQUES VF, 2 h 01 mer, jeu, ven, dim : 10 h 50 (sauf sam, lun, mar), 13 h 40, 16 h 30, 19 h 30, 22 h 05. TOP COPS VF, 1 h 46 sam, lun, mar), 13 h 30, 15 h 45, 17 h 55, 20 h 05, 22 h 20. FATAL VF, 1 h 47 sam, lun, mar), 13 h 30, 15 h 45, 17 h 55, 20 h 05, 22 h 20. PRINCE OF PERSIA : LES SABLES DU TEMPS VF, 1 h 57 sam, lun, mar), 13 h 30, 16 h, 22 h 10. SEX AND THE CITY 2 VF, 2 h 26 sam, lun, mar), 18 h 30, 21 h 35. Les soirées de l Écran Romain Goupil et Nord/Sud Mercredi 30 juin à 20 h 30, l Écran propose une rencontre avec Romain Goupil à l occasion de la projection de son dernier film, Les mains en l air, une fiction qui porte sur la politique gouvernementale en matière d immigration. Vendredi 2 juillet à 19 h 45, l Écran accueille une soirée sur le thème des échanges, transmissions des savoirs et coopération entre le Nord et le Sud. Avec deux films (Sérénaty, de Marie Bellanger etbonjour ça va? de Jacky Tujague) et de nombreux intervenants dont les auteurs, Sylvie Labas, Jean Bellanger, entre autres. LE SOIXANTE 60, rue Gabriel-Péri Tél. : ATELIERS D ÉTÉ L Adada et l association Agoratopiques & Cie proposent un atelier ouvert à tous et préparatoire à une exposition du 10 au 26 septembre lors des Journées PAPAI&S (patrimoines alternatifs, personnels, artistiques, intimes & symboliques). Cet atelier sera animé par Lilia Moglia, en collaboration avec Arben Iljazi. Du 7 juillet au 27 août chaque mercredi et vendredi de 17 h à 20 h. ÉVEIL MUSICAL HISTOIRES DE SONS Les inscriptions pour l éveil musical pour les enfants de 18 mois à 5 ans sont ouvertes samedi 3 juillet de 9 h à 13 h au local des Arbalétriers (8, passage de Jouy, au-dessus de C&A). Renseignements au DANSE PARIS La comédienne, danseuse, chanteuse, longtemps dionysienne Kahena Saïghi présente son spectacleivresse tango, qu elle a écrit et chorégraphié, lundi 5 juillet à 20 h 30 au Vingtième Théâtre (7, rue des Plâtrières, M Ménilmontant). Tarif : 15. Tél. : SUR LES ONDES RADIO DÉCLIC Vendredi 2 juillet de 18 h à 19 h sur Fréquence Paris Plurielle fm et sur Radio Déclic présente la minute synesthésique (découverte de l art numérique), une interview exclusive du groupe Sexion d assaut et une rencontre avec Evelyne Perrin, de l association Stop précarité. RÉSEAU DES MÉDIATHÈQUES visite à la bnf 500 élèves à l époque médiévale Plusieurs établissements scolaires situés dans le territoire de Plaine commune ont travaillé toute l année sur des mythes du Moyen Âge. Élèves, profs et parents étaient reçus début juin à la prestigieuse Bibliothèque Nationale de France. SAMEDI 12 JUIN, plusieurs centaines d élèves d établissements scolaires de Plaine commune se sont rendues à la Bibliothèque Nationale de France, avec leurs professeurs et leurs parents. Cette visite était le point d orgue d une année entière de travail autour du thème des légendes arthuriennes, un projet organisé par le service de l action pédagogique, le département des manuscrits de la BNF, et le réseau des médiathèques de Plaine commune. Dans le hall est de la bibliothèque, les jeunes ont tout d abord découvert les globes de Coronnelli, ces deux immenses reproductions du globe terrestre offerts en 1683 au roi Louis XIV. Puis, dans le grand auditorium, Thierry Grillet, le directeur de la délégation culturelle à la BNF, les a accueillis chaleureusement : «Je suis heureux que vous ayez rendu ce merveilleux hommage à ce mythe fondateur de l Europe médiévale. Par votre travail, vous avez fait surgir les fantômes d Arthur aujourd hui et c est une belle surprise.» Un enthousiasme partagé par Patrick Braouezec : «Ce travail sur le patrimoine est important, car c est ce que nous partageons, notre histoire, notre culture commune à tous.» Sur la scène, devant un décor de costumes médiévaux, dix élèves de 5 e du collège Fabien de Saint- Denis se sont livrés à une lecture croisée du Lai de Lanval, un conte en vers de Marie de France, une poétesse du XII e siècle. Six collégiens de Jean-Baptiste de la Salle ont ensuite narré des histoires, imaginées par des élèves de maternelle et mises en forme par leur soin, sur le thème des légendes médiévales. Un projet au long cours né il y a trois ans Puis ce sont quatre jeunes de CM1 de l école Langevin d Aubervilliers qui ont lu des fabliaux illustrés de leur création, projetés sur grand écran. Un diaporama a également rappelé, en images et en musique, les différentes étapes de ce projet au long cours, né il y a trois ans, et qui a concerné cette année près de 480 élèves : la visite de l exposition Arthur dans cette même BNF, les ateliers du service pédagogique, la découverte du fonds ancien de la médiathèque de Saint- Le 12 juin à la BNF, devant les globes de Coronnelli. BERGES DU CANAL rue de la danse Denis riche de volumes les séances de travail dans les autres médiathèques du réseau Plaine commune et dans les classes, avec le calligraphe Laurent Rébéna et les enlumineuses Martine Esparcieux et Martine Peyre, les visites à la basilique de Saint-Denis, au musée de Cluny, au château de Guédelon La matinée s est terminée par la découverte de l exposition des travaux réalisés par les dix-sept classes qui ont participé à cette plongée dans le Moyen Âge: blasons, enluminures, livres illustrés, calligraphie, photographies au sténopé, un film, un blog «La production est particulièrement riche et variée cette année», a tenu à ajouter Cécile Cayol, du service de l action pédagogique. «On voudrait féliciter et remercier les enfants de Plaine commune. Et donner rendez-vous pour l année prochaine, puisque cette restitution festive est devenue un événement incontournable à la BNF.» Sébastien Banse La danse occupe l espace au a bord de l eau POUR LA DEUXIÈME année consécutive, l association Rue de la danse organise une manifestation dans l espace public dionysien. En 2009, c était au centre-ville ; cette année sur les berges du canal, entre l écluse de la gare et la passerelle du square Degeyter. L originalité de cette manifestation est qu elle fait appel à des étudiants de Paris 8 et des habitants de Saint-Denis qui se sont réunis au sein d ateliers depuis la fin mars. Une quinzaine de personnes y ont participé. Le résultat de ce travail sera visible Des participants au projet de Rue de la danse. MÉLISSA BOUCHER FESTIVAL les 2, 3 et 4 juillet Un final sur le parvis Trois concerts musiques du monde vont clore l édition 2010 du Festival. Hindi Zahra, Jeanne Cherhal et Féfé seront sur le parvis de la basilique, en entrée gratuite. C EST PAR TROIS concerts gratuits et en plein air que se termine l édition 2010 du Festival de Saint-Denis et son pendant musiques du monde, Métis. Comme une apothéose, à partager sous le soleil et sur le parvis de la basilique. Vendredi 2 juillet à 18 h, le rendez-vous avec Hindi Zahra annonce un voyage en forme de ballade entre jazz et folk, soul et sonorités orientales. Berbère née dans le Sud marocain, Hindi Zahra a grandi dans une famille de musiciens, à l écoute des divas du raï et du châabi, de la musique traditionnelle berbère et du rock n roll du bled. Avec son premier album, Handmade (EMI, 2010), elle offre une musique née de ses origines et de ses rencontres. Place à la chanson française au cours de deux «promenades dansées» dimanche 4 juillet à 15h puis à 17 h, le long du canal. Lors de la promenade aller, de l écluse à la passerelle, la chorégraphe Julie Desprairies (qui avait participé en 2004 à Saint-Denis au spectacle de Nicolas Frize, Desseins) propose une Déambulation caméléon, en forme de balade jouant avec et sur les matières, objets et éléments d architecture. Pour la promenade du retour, du square Degeyter à l écluse, la chorégraphe dionysienne Marguerite Le lendemain, samedi 3 juillet à 18 h, place à la chanson française avec Jeanne Cherhal. Celle qui reçut le Grand prix de l académie Charles-Cros en 2004, qui fut artiste révélation de l année aux Victoires de la musique en 2005 et surfe depuis sur un large succès, vient de publier son quatrième album, Charade (Barclay, 2010), sur lequel elle joue ellemême de tous les instruments. Ses mélodies pop et sa voix claire, au goût acidulé sans mièvrerie, à la douceur un peu amère, lui donnent une place originale dans la chanson française d aujourd hui. Rap, rock, world, tradition Pour clore ce week-end musical, deux concerts sont pro- QUI LE SAIT? Chaque année, le musée d art et d histoire de Saint- Denis prête entre 80 et 150 pièces pour des expositions aussi bien en France qu à l étranger. C est ainsi qu une vingtaine d œuvres de Picasso (dessins, documents, assiettes, photos, objets divers) sont récemment parties pour une exposition qui lui est consacrée à Liverpool (Grande-Bretagne), M Boulé a imaginé une lecture en rythme et en expression de l espace. Quant à l architecte Julien Beller, par ailleurs responsable de la résidence d artistes du 6B, quai de Seine, il a créé des modules et du mobilier urbain qui accompagneront les évolutions des danseurs et des spectateurs. Enfin, on pourra également découvrir les travaux des photographes Anne Nordman et Mélissa Boucher, qui ont accompagné le projet depuis ses débuts. avant que celle-ci soit montrée à Vienne (Autriche). Autre exemple, deux toiles appartenant au fond Paul Éluard (La ville entière de Max Ernst et Paysage polychrome de Fernand Léger) sont actuellement visibles au musée de la Poste à Paris, à l occasion d une exposition sur Aragon. En contrepartie, le musée parisien a prêté à celui de Saint-Denis deux toiles de street-art, l une de Claude Viallat, l autre de Jérôme Mesnager, réalisées sur des sacs et des tissus de la Poste. Elles sont visibles dans le hall. Et ce même musée de la Poste a également prêté au musée d art et d histoire, jusqu au 7 septembre, divers éléments liés à la création du timbre Éluard en 1991, à partir d un dessin de Picasso (maquettes, feuilles mobiles, poinçon, gravures, épreuves de luxe ). Le musée «reçoit» aussi des œuvres «Il est important que ces œuvres puissent être vues dans un autre contexte, sous un autre jour, dans l optique d une exposition thématique», remarque Sylvie Gonzalez, conservateur du musée dionysien. «Et cela nous permet de travailler sur nos collections.» En Jeanne Cherhal, programmée le 3 juillet à 18 h. grammés dimanche 4 juillet. À 16 h 30, le rappeur Féfé, membre du Saïan Supa Crew de 1997 à 2007, poursuit désormais une carrière de chateur solo. Avec ses propres compositions, qui oscillent entre hip-hop, soul, blues et reggae, il fait vibrer le public sur des thèmes intimes et universels que l on peut retrouver sur son premier album, Jeune à la retraite. Lui succédera à 18 h sur la scène de Métis Speed Caravan. Groupe français qui mêle rock, musique arabo andalouse et musique électronique créé en 2005, Speed Caravan est emmené par Mehdi Haddad, surnommé le Jimi Hendrix du oud, et joue aussi bien des compositions originales que des morceaux du répertoire arabo andalous du XIV e siècle. Leur premier album, Kalashnik Love est sorti en Benoît Lagarrigue MUSÉE D ART ET D HISTOIRE hors les murs Des œuvres baladeuses effet, avant de quitter leur antre, les pièces sont étudiées, restaurées si besoin, des notices sont établies et ces prêts ont pour conséquence d accélérer l informatisation des collections du musée. «Non seulement, ils mettent en valeur nos collections, mais affirment notre rôle de service public, qui est de diffuser la connaissance», ajoute-t-elle. L inverse est vrai aussi : le musée «reçoit» des œuvres, comme cette Abjuration de Henri IV, huile sur toile de Nicolas Bollery ( ) qui provient du musée de Meudon et qui trône en bonne place au premier étage. Des prêts, pas des locations. «C est une règle déontologique entre les institutions, basée sur la gratuité et l échange», précise Sylvie Gonzalez. Et c est grâce à ces échanges que le musée de Saint-Denis va présenter, en 2013, des œuvres de Picasso et de Miro appartenant au musée Picasso de Munster (Allemagne) après que celui-ci aura accueilli plusieurs Picasso «dionysiens» fin On le voit, ces échanges sont loin d être improvisés et participent à un brassage muséographique et culturel qui dépasse largement les frontières. TANIA ET VINCENT LIGNE 13 rap Bel assaut! QUAND SEXION d assaut a fendu la foule escorté par un cordon de sécurité pour monter sur scène, dans la cour de la Ligne 13 samedi 26 juin, on n était pas loin de penser que c était peut-être un peu exagéré. À la fin du concert, lorsque des centaines d accros semblaient prêts à passer une partie de la nuit pour approcher maître Gims, Lefa, Black M et consorts, la cause était entendue : il fallait bien quelques bras musclés pour canaliser une émeute d amour. Et le succès du groupe est mérité. Sexion d assaut, adoubé par NTM dont il vient de faire la première partie au Parc des princes, met un bémol au tee-shirt vu plusieurs fois samedi soir et qui scande «le rap, c était mieux avant» : les rappeurs de Paris sont à la fois les deux pieds dans leur époque, mais leur style rappelle avantageusement les origines du rap made in France, né en partie à Saint-Denis il y a trente ans. Autre force de Sexion, son art de mélanger les générations et ÇA S EST PASSÉ au tgp Enchanteresses femmes du lac Sebu LA GRANDE salle du TGP était comble, le 25 juin, pour accueillir et écouter les femmes artistes venues du lac Sebu, aux Philippines (lire JSD n 837 du 23 juin). Après une rapide présentation émue de Boris Lelong qui, avec son association Altamira, est à l origine du projet, des chants d oiseaux, des bruits d eau s élèvent, comme un monde qui s éveille. De curieux instruments gisent au sol. Elles arrivent, majestueuses, s assoient et une mélopée a cappella s élève, seule et lancinante, à la fois claire et chargée d histoire. Puis chacune se saisit tour à tour d instruments (flûtes, luth, gongs ) et c est les sexes. Beaucoup de filles étaient là samedi ; des très jeunes aussi, venus accompagnés de leurs parents pour qui ce raplà n était pas une corvée à entendre et qui dansaient même pour les deux tubes conclusifs (Wati by night, qui fait un clin d œil au Je danse le mia d Iam, et Désolé). Quelques minutes avant le concert, dans la loge, Lefa nous confiait mesurer le phénomène que commençait à représenter le groupe. Il disait vouloir encore progresser, pour atteindre le très haut de l affiche. Un jour, peut-être, le Stade de France investi ce soir-là par Indochine. En attendant le SDF, ce sera le Zénith de Paris, le 5 novembre. D.Sz DR93 : plusieurs groupes se sont produits avant Sexion d assaut. Dont DR93, sélectionné pour participer aux Francofolies. Mohamed et Tcheck, les deux Dionysiens, nous ont également régalé. Leur concert à La Rochelle sera retransmis sur France Ô le 13 juillet. Sexion d assaut le 26 juin à la Ligne 13. Vendredi 25 juin au TGP. comme si parvenaient à nous les racines de la terre, la pluie, la forêt, les animaux qui la peuplent. La complainte de la cigale précède le champ du grillon, on écoute les sons des travaux des champs, les instruments et les mélodies se succèdent, les chants, les danses, les mimes font tomber le public sous le charme. Et quand celui-ci tape des mains pour suivre le rythme, la joueuse de hegelong (voisin du luth) sourit, amusée, un peu émue aussi. Après la danse traditionnelle des chapeaux, en final, une longue standing ovation salue ce concert en forme de beau voyage. DOMINIQUE SANCHEZ MIGUY SAMINADIN POUR ALTAMIRA 10 11

7 sports sports ÉTOILES DU SPORT 2010 Ils (et elles) ont brillé Mercredi 23 juin, pour la seconde année, la Ville de Saint-Denis a remis des trophées à des sportifs qui se sont distingués. Le choix n a pas toujours été facile CETTE FOIS, c est la très belle nouvelle salle d exposition de l université Paris 8 qui a servi de lieu de rencontre. Avec en décor une intéressante exposition réalisée par des étudiants sur un périple studieux et scientifique en Australie. Mercredi 23 juin, plusieurs dizaines de sportifs se sont retrouvés là. À l invitation de la municipalité de Saint-Denis qui organisait sa deuxième soirée de remise de récompenses aux sportifs qui se sont distingués au cours de la saison. Sans oublier les bénévoles Ces Étoiles «récompensent les sportifs, mais nous voulons saluer aussi tous les bénévoles, ces femmes et TRAMPOLINE ces hommes sans lesquels il n y aurait pas de sport, qui participent à la vie des clubs [ ] Ce sont des milliers de gestes, petits et grands, qui font vivre le sport», ont souligné le maire Didier Paillard et son adjointe Fabienne Soulas. Et cette dernière d ajouter : «Il est important de donner à voir ce qu est le sport dans sa diversité dans notre ville.» De nombreux dirigeants du mouvement sportif étaient présents, notamment Hervé Borie, président, et Michel Rogel, secrétaire général du Saint-Denis union sports, Philippe Taton, directeur de l Avant- Garde de Saint-Denis, Henri Marcos, président de l Office des sports, le conseiller général Bally Bagayoko Nous publions ci-contre le palmarès. Établi après de longs moments de débat du jury qui, nous a-t-on dit, a eu beaucoup de mal à se départager Gérald Rossi Championnes de France étoilées LA SECTION trampoline de l Avant-Garde de Saint-Denis termine sa saison avec brio. Pour la 3 e fois de son histoire, le club est ainsi champion de France par équipe (féminine) en Nationale 3. Le groupe était composé de Christelle Dos Santos, Vanessa Saadat, Cyrielle Fougeras, Estelle Daguise (En 2003 et 2006 le titre avait été remporté en N2 toujours chez les filles). En outre, dans cette équipe (composée de 4 membres), deux des filles sont championnes de France en synchronisé (Christelle Dos Santos et Vanessa Saadat), et l une d elles championne de France en individuel (Vanessa Saadat). Il est à noter que dans l histoire du trampoline féminin français, un tel podium à ce niveau ne s est jamais produit. Ce qui méritait d être bien salué. À noter également des jeunes qui progressent : 3 benjamins qualifiés en championnat de France cette saison, Lena Vidovic (11 e ), Tiffany Lyfoung (22 e ) et Leandro Duarte (22 e ). Ch. Dos Santos et V. Saadat. Les espoirs masculins de l Avant-Garde volley-ball et leur entraîneur Thierry de Lonchamp. ÉCLAIRAGE Le palmarès Étoile de la performance collective Saint-Denis union sports basket-ball. Seniors masculins et minimes féminines ont évolué en championnat de France cette saison et se sont maintenus à ce niveau. Saint-Denis Émotion. Depuis six saisons, le club gravit une à une les échelles de l athlétisme et poursuit sa marche vers la Nationale 2. Avant-Garde de Saint-Denis volley-ball. Les espoirs masculins après une saison exemplaire (invaincus et champions régionaux) sont prêts pour la relève. Communauté des clubs dionysiens. Le CSD (pentathlon moderne) est à l honneur avec cinq jeunes du club qui pour la première fois participent aux finales nationales : Yacine Jabri, Marie Zambudio, Nisrine Hanafi, Hamra Verdier, Morgane Jamar. Étoile de la performance individuelle Julie Lamauve (Cercle d escrime de Saint-Denis) qualifiée pour les championnats de France d épée. Vanessa Saadat et Christelle Dos Santos (trampoline à l Avant-Garde) championnes de France senior en synchronisé. Allan Morante (trampoline à la Dionysienne) 16 ans, sélectionné pour les prochains championnats du monde. Audrey Zarif (tennis de table au Sdus) 12 ans, membre de l équipe de France des jeunes, elle est désormais inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau. Augustin Bata (taekwondo au Sdus) vice-champion d Europe. Étoile de l initiative envers les jeunes Yssa Dembele principal organisateur du Trophée Jean Maurize (Sdus foot) qui a rassemblé cette année plus de 300 participants. Étoile de la manifestation la plus marquante Saint-Denis Émotion «la Voie Royale». Course hors stade de niveau international. Étoile du jury Sdus Judo «la Coupe de l Amitié» qui a réuni cette année plus de 900 participants. Étoile du bénévole Jean Mornet, président de l Avant-Garde de Saint-Denis. Ancien champion de France de gymnastique, il dirige ce club omnisports depuis plus de trente ans. Étoile de la municipalité Martine Bidard du Cercle d escrime. Elle participe régulièrement aux compétitions du championnat de France et est à l origine de la création du club local, défend et développe la pratique de l escrime chez les handicapés, a créé plusieurs sections notamment une de «baby escrime» à l école Jules-Guesde. GÉRALD ROSSI Calendrier ATHLÉTISME SDE Vendredi 2 juillet: réunions d athlétisme de Saint-Denis, 4 e et dernière soirée de l édition Samedi 3 et dimanche 4 juillet: Championnats nationaux FFA à Albi. CYCLOTOURISME Sorties Samedi 3 et dimanche 4 juillet, sorties du club. Renseignements et inscriptions au , et par mail: RANDONNÉE Les Verts sentiers Dimanche 4 juillet, sortie dans les Yvelines, contact 15 km au et 20 km au En bref Penta Jeunes Le CSD prépare désormais sa rentrée. Les inscriptions peuvent se faire dès maintenant en téléphonant au ou plus tard, lors du Forum des sports au parc Delaune le samedi 4 septembre après-midi ou lors de la reprise des entraînements le mercredi 8 septembre de 16 h à 19 h au stade annexe du SDF. Résultats ATHLÉTISME SDE Meeting N1 FFA de Nantes Mercredi 23 juin M. Galtier (ESF) 2 e du concours du saut en longueur, 5 m 91. CYCLISME Un autre Tour part dimanche STADE DE FRANCE Nouvelles empreintes 3 e soirée des Réunions de Saint-Denis Vendredi 25 juin À la veille des championnats d IDF et en recherche de minima de qualification, 221 athlètes ont concouru : S. Ribeiro Tavares (SEF) 1 re au triple saut 12 m 59, S. Smith (JUM) 3 e finale B du 100m en 11 68, P. Chardonnet (ESM) 4 e série du 100m en 11 92, F. Doumbia (CAM) 2 e série du 100m en 11 79, G. Daill (SEM) 6 e série du 400m en 63 57, H. Bourrouilh (SEM) 1 er série du 400m en 54 12,Y. Houkasse (SEM) 1 er série du 800m en Championnats d IDF FFA cadets juniors et espoirs 26 et 27 juin, Conflans-Sainte-Honorine A. Ndiaye (JUM) 1 er et champion d IDF du saut en hauteur 1m96, M. Galtier (ESF) 2 e et vice-championne d IDF finale A du 100m haies en 13 64, A. Jean (CAF) 2 e et vice-championne d IDF 400m haies en 66 57, F. Makabu (ESF) 2 e et vice-championne d IDF triple saut 12m38, N. Desmeulles (ESF) 3 e lancer du poids 10m93, A. Cresson (JUM) 2 e finale B du 400m en 51 04, D. Faraux (JUM) 3 e série du 100m en 11 17, J. Nkamsao (ESM) 6 e finale A du 100m en (10 91 en série), F. Ndedi (CAF) 6 e série du 200m en 27 92, C. Tropnas (JUF) 5 e saut en longueur 5m03, J. Nkamsao (ESM) 8 e finale A du 200m en (22 12 en série), N. Desmeulles (ESF) 11e saut en hauteur 1m54. Championnat d IDF FFA minimes Dimanche 27 juin à Puteaux G. De Matos (MIF) 6 e 50m (série) en 7 33, 7 e 100m (série) en 13 74, W. Innocent (MIF) 6 e 50m (série) en 7 18, 8 e 1000m en , 10 e en hauteur 1m45, 14e en longueur 4m71R. Hyacinthe (MIM) 8 e au marteau 27m88. Championnats IDF cadets juniors et espoirs relais cadettes 4x100 m 6 e en ; relais espoirs masculins 4x100 m 3 e en (qualifié aux championnats de France). DU 3 JUILLET au 14 août, un «alter Tour» ira d Île-de-France en Limousin en passant par l île de Jersey, les pays de Loire Ses organisateurs expliquent que cette manifestation cycliste est organisée «en réponse au dopage dans le sport, l agriculture, l économie, l enseignement, les télécommunications», et ils proposent «un tour cycliste solidaire pour des modèles agricoles économiques et sociaux respectueux des hommes et de la nature». Soirée festive et de débats samedi 3 juillet dès 18 h au gymnase rue Arnold-Géraux à L Île- Saint-Denis et départ le dimanche à 11 h du parc départemental de L Île-Saint-Denis, à l occasion de la fête nautique de Plaine commune. (www.plainecommune.fr). SAMEDI 29 mai, Raphaël Ibanez et Fabien Pelous ont laissé leur empreinte sur le boulevard du Stade-de-France. Celles des deux anciens capitaines du XV de France s ajoutent à la trentaine déjà présentes sur le parvis (Jacquet, Henri, Dugarry, Trézeguet, Karembeu, Thuram, Petit, Barthez, Leboeuf, Boghossian, Diomède, Henry, Pirès, Guivarc h, Desailly, Zidane, Djorkaeff, Blanc, Vieira, Lizarazu, Lama, Candela, Dominici, Kassav ). Et on annonce pour bientôt Johnny Hallyday, Usain Bolt, David et Cathy Guetta, Hicham El Guerrouj. Fabien Pelous le 29 mai au Stade de France. D.R. GYMNASTIQUE Avant-Garde Régionale (Ligue Île-de-France FSCF) 20 juin à Sèvres L équipe poussins a terminé 6 e. Bravo à Thomas Landry, Onur Senol, Enzo et Sabri Liberatoscioli et Théo Duperval. ESCRIME Cercle de Saint-Denis Championnats départementaux de fleuret 19 et 20 juin à Villemomble pupilles Tom Lalande 5 e, Thomas Martine 7 e, Ali Rihi 8 e. benjamins Rayan Kheffif 1 er, Zachary Kheffif 3 e, Tom Fruiteaux 3 e. vétéranes 1 Laure Donato 2 e. vétérans 2 Gilles Piantoni 1 er. vétéranes 2 Martine Bidard 1 re. vétérans 3 Edmond Leb 2 e. Le club se classe 2 e du département. Championnat départementaux sabre 6 juin à Aulnay-sous-Bois benjamins Zachary Kheffif 5 e, Come Brunstein 12 e. Championnat de France épée seniors femme 19 juin à Boulazac Julie Lamauve 78 e. PENTAJEUNES Finale nationale Lors de ces journées de clôture de la saison, véritable championnat de France des jeunes organisé à Aix-en-Provence les 19 et 20 juin, le CSD avait cinq de ses jeunes qualifiés : benjamins (13 à 14 ans) : Yacine Jabri 9 e ; poussins (11 à 12 ans) : Marie Zambudio 10 e ; Morgane Jamar 14 e ; Sophia Verdier-Hamra 15 e ; Nisrine Hanafi 17 e. F Menu midi et soir : Entrée, plat, dessert , avenue du Président Wilson la Plaine Saint-Denis Tél. : Mobile : mail TENNIS DE TABLE Le Stade de France met 100 fois le couvert L IDÉE d installer cent tables de tennis de table toute une journée au SDF revient à Jean-Claude Molet, président exécutif du Saint-Denis US TT 93, ancien président de la Ligue Île-de- France, et responsable à la Fédération française. «Plusieurs r e s t a u r a n t Le Saint-Fiacre Cuisine raffinée et inventive Française & Créole Nous faisons également les groupes sur réservation le Saint-Fiacre réouvre ses portes le soir! Cent tables de tennis de table seront à disposition du public samedi 10 juillet au SDF. fois, dans des revues sportives chinoises, j ai vu des photos de centaines de tables alignées en plein air Et puis je me suis dit : pourquoi pas chez nous.» Il a d abord convaincu Jean-Philippe Gatien, un ami du club dionysien, avec qui a été créée la Ping attitude, ouvert du lundi au vendredi de 12h à 15h ouvert le soir du mardi au vendredi de 19h à 23h30 Week-end sur réservation pour faire naître l envie du jeu chez les jeunes Jean-Philippe Gatien, qui sera présent, affiche un palmarès à ce jour encore unique chez les Tricolores (notamment vicechampion olympique aux JO de Barcelone en 1992, champion GÉRALD ROSSI du monde en simple en 1993 à Göteborg, sans oublier 13 titres de champion de France). Puis au rayon des partenaires, la société d équipement Cornilleau a répondu présent. C est elle qui mettra les tables à disposition, fournira à chaque participant balles et raquettes. Pour tous à partir de 4 ans «Je me suis alors adressé au Stade de France, poursuit Jean- Claude Molet. On m a d abord écouté gentiment, puis on m a dit que ce n était pas mal, et puis enfin que c est un projet auquel ils sont heureux de s associer. En fait, j ai noté un véritable esprit d écoute et d ouverture chez les dirigeants du SDF, qui ne restent pas bloqués sur les seules grandes opérations nationales et internationales.» Concrètement, à quelques jours du meeting d athlétisme Diamond league du 16 juillet, les tribunes basses seront déjà démontées. En conséquence, les cent tables seront disposées tout autour de la pelouse. Cette journée, les organisateurs la veulent ouverte à tous les publics, dès 4 ans, avec du baby ping, du handi ping, et Ouvert tout l été acre.com au-delà à tous, hommes et femmes, pour découvrir, pratiquer en version loisirs, et participer si on le souhaite à des tournois ouverts aussi bien aux non licenciés qu aux licenciés. À noter que ces matches ne seront cependant pas homologués. Car le plein air, et un vent même léger, risque de contrarier un peu la trajectoire de la petite balle en celluloïd de 2,3 grammes seulement. Précisons encore que les moins de 16 ans devront être accompagnés d un adulte et qu aucune tenue particulière ne sera demandée aux pratiquants, même si l on s attend à voir défiler plus de baskets que d escarpins et de costumes trois pièces. Précisons encore que la participation à cette journée est gratuite, mais que pour des raisons pratiques et d accès au stade il est indispensable de s inscrire à l avance. À peine une semaine après l ouverture des inscriptions, 150 participants étaient déjà recensés. Gérald Rossi Samedi 10 juillet au SDF de 10h à 13h et de 14h à 17h. L inscription se fait uniquement via Internet sur :

8 s e r v i c e s portrait NUMÉROS utiles mairie place Victor-Hugo, , plaine commune 21, avenue Jules-Rimet, , hôpital samu 15 commissariat 17 ou gendarmerie police municipale , 28 bd Jules-Guesde (lundi au vendredi 9 h/12 h et 13 h/17 h) pompiers 18 ou centre antipoison sida info service (24h/24h) : drogues alcool tabac info service (24h/24h) alcooliques anonymes (24 h/24 h) maison de la justice et du droit allo agglo! (propreté, voirie, éclairage public, circulation, espaces verts, assainissement) (appel gratuit) office de tourisme 1, rue de la République, taxis Église neuve : Porte de Paris dépannage soir et week-end edf gdf eau la poste 3631 médecins de garde SUR, Tél. : 15. pharmacies de garde tous les dimanches et jours fériés : Charbit, 85, av. Gabriel-Péri, SAINT-OUEN, , ou dimanche 4 juillet : Petit, 84, rue Jules-Chatenay, PIERREFITTE-SUR- SEINE, Renseignement sur les gardes des médecins et pharmaciens : appelez le commissariat au petites annonces gratuites : recherche d emploi, offre de services, achat et vente d objets divers Les déposer ou les envoyer sur papier libre au Journal de Saint-Denis, 59 rue de la République, Saint-Denis, ou par mail : payantes : véhicules et immobilier (vente, achat, location). S adresser à PSD, 121, rue Gabriel-Péri à Saint-Denis. Tél. : Les annonces sont publiées sous l entière responsabilité de leurs auteurs. Le JSD rappelle à ses lecteurs l obligation qui leur est faite de respecter la légalité en matière d emploi, notamment celle d employer ou de travailler en étant déclaré. MENUS SCOLAIRES ET CENTRES DE LOISIRS Mercredi 30 juin melon, steak de veau sauce tomate, semoule, yaourt nature, gâteau sec. Jeudi 1 er juillet concombre sauce bulgare, poisson meunière + citron, brocolis, saint-nectaire, riz au lait. Vendredi 2 juillet pâté de volaille, chipolatas, potatoes, reblochon, fraises. Lundi 5 juillet betteraves, boulettes de bœuf sauce tomate, coquillettes, tomme blanche, nectarine. Mardi 6 juillet maquereau à la tomate, omelette au fromage, ratatouille, petit Champanet, ananas au sirop. Mercredi 7 juillet carottes râpées, aiguillettes au poulet citronnées, haricots verts, camembert, glace. Jeudi 8 juillet melon jaune, rôti de bœuf froid + ketchup, taboulé, yaourt nature, abricots (bio). La viande de bœuf proposée dans les plats est d origine française, animaux nés, élevés et abattus en France. La direction de la restauration se réserve le droit de modifier le menu à tout moment en raison des fluctuations des marchés et des effectifs. DEMANDES D EMPLOI Personne sérieuse promène votre petit chien en journée, secteur rue Gabriel-Péri Assistante maternelle agréée, maman de 4 enfants avec grande expérience, cherche enfant ou bébé à accueillir Enseignante donne cours de maths, physique et chimie (primaire à terminale S), cours français et anglais jusqu au collège, cours de soutien et remise à niveau (niveau collège) ou Plombier chauffagiste (installateur thermique et sanitaire) cherche emploi tous dépannages et travaux de plomberie et chauffage Petites annonces L O C A T I O N Pour médic. ou paramédic, lib. 1/09, bur sur jard, salle d att, près TGP dans loc commune avec medecin et cab. infirm Cherche enfant à garder à partir du 1 er juillet Cherche emploi de vendeuse en boulangerie Maman d un petit Basile de 16 mois, assistante maternelle agréée à la Plaine cherche petit compagnon du même âge à garder, dans appartement propre et agréable, livres et jouets et plein d idées pour passer de bonnes journées Dame animatrice en maternelle cherche enfants à garder tous âges Cherche place de caissière, garde d enfants ou de personnes âgées, étudie toutes propositions à La Plaine Saint-Denis Soldes monstres sur cuisines équipées exposées en magasin GRANDES MARQUES 203, avenue du Président Wilson La Plaine Saint-Denis mn de la Porte de la Chapelle RER B (Stade de France). ACHATS/VENTES Vds canapé-lit 2 places couleur chocolat, bon état, Vds caméscope numérique JVC GZ- MG275, disque dur 40 Go, quasi neuf, bonne qualité d image, fourni avec batterie durée illimitée + batterie d origine d 1 heure, 250 à débattre ; meuble bas TV en verre, neuf avec 4 roulettes, Vds living, grand meuble de salon neuf de couleur merisier, 400 ; grand bureau solide, Vds table ronde en chêne, bon état, 30 ; belles couettes de lit 2 personnes, 15 et 8 ; machine à pain neuve, 30 ; aspire-miettes, 15 ; glacière, appareil croque-monsieur, tabourets de bar, 8 pièce ; 2 petits fauteuils, 30 les 2 ; VHS, cartes postales anciennes Vds tout pour bébé à petits prix, lit à barreaux, jouets, linge de maison, nappes, chaussures pt 23 à 26, inhalateur, baignoire, vaisselle, manteaux femme T36/38/ Vds figurines catch avec ring + Kofi Kingston + Triple H + Undertaker + Matt Hardy + John Cena + en cadeau tout un lot de cartes avec album, le tout acheté à 130, vendu à Vds divers meubles table + 4 chaises, meuble porte vitrée, meuble bois d angle, sommier matelas contre clicclac ; électroménager, table de cuisson électrique, petites TV ; vaisselles diverses ; divers vêtements, chaussures et manteaux enfants, petits prix Vds meuble TV en bois, 15 ; table de salle à manger, 30 ; lit bébé, 30 ; chaise haute, Vds canapé d angle Manchester velours et cuir (2007) + table basse madras (2007), valeur 1 649, vendue 900 ; lot vêtements fille 8 ans, 45 le lot Vds TV couleur 16/9 e, écran plat, 80 cm, 250 ; petite machine à laver en plastique 3 kg, 50 ; cuisinière blanche gaz ville, 260 ; micro-ondes beige professionnel, 25 ; récepteur satellite à carte Nokia noir, après 22 h. Vds montre Morgan neuve, bracelet cuir chocolat et cadran doré, 40 ; parfum Alien 60ml, 45 ; large pochette façon python argenté cuir, Vds meuble de salle de bain colonne rose hauteur 1,80 m, 90 ; luminaires vert, un bleu, un jaune, un rose, 10 pièce ; luminaire avec 6 boules et monture en inox, 100 ; 3 meubles uniquement étagères (bleu ou beige), 15 ; armoire de toilette blanche avec 3 miroirs, 50 ; meuble TV hêtre clair, Vds futon et différentes affaires, cause départ, car trop grand Vds poussette double avec habillage Peg Peregro de 0 à 3 ans, très peu servie CÔTÉ COMMERCE on aime Au roi du marché. Le «bar restaurant lounge» ouvert depuis un an dans l ancienne maison des Arbalétriers, 9 rue Auguste-Blanqui, vestige de la Manufacture des Toiles imprimées créée en 1772, fait honneur au prestige de cette bâtisse classée : grandes baies vitrées, élégant mobilier de bois sombre, sol en chêne Et une salle à l étage (que l on peut louer) à l avenant. Une belle tenue que l on doit à la volonté du gérant Mohand Nait, issu d une famille de brasseurs. «C était important de faire de ce lieu très central un endroit accueillant et vivant.» Ainsi, il propose des after work le vendredi et le samedi, de 15 h à 19 h, «pour se détendre après le boulot». Jazz, soul ou rythmes latinos, des musiciens assurent l ambiance musicale en live. Et depuis les beaux jours, c est soirée barbecue le vendredi sur la petite terrasse. «Une initiative bien accueillie par les voisins de l établissement, assure M. Nait. D ailleurs, ce sont eux mes premiers clients.» Les assiettes sont aussi à la fête avec une bonne cuisine de tradition française (tartare de bœuf, confit de canard, poisson du jour, andouillette 5A «le top» ), et une formule à 10,90 (plat + entrée ou dessert). P.D.S.C. Le plus :un des endroits agréables pour déjeuner, dîner ou prendre un verre en centre-ville, même tard Le moins :pour les allergiques au foot, retransmission de Coupe du monde sur grand écran les jours de match. BON À SAVOIR Le rendez-vous des retraités Journée à la base de loisirs de Cergy-Pontoise le jeudi 22 juillet. Inscriptionspar téléphone à partir du lundi 5 juillet au ou Rendez-vous à 10 h devant la mairie pour un départ en car. Participation 10 déjeuner compris.. Journée à Villers-sur-Mer le mercredi 4 août. Inscriptionspar téléphone au ou Rendez-vous à 7 h 30 devant la mairie pour un départ en car. Des points de rendez-vous seront prévus dans les quartiers Franc-Moisin et Plaine. Participation : 5. Déjeuner libre sur place. Visite de l École militaire à Paris le mardi 24 août en après-midi. Inscriptionspar téléphone à partir du lundi 9 août au ou Rendez-vous à 13 h 30 devant la mairie pour un départ en car. Participation : 6. Visite guidée du château de Fontainebleau le jeudi 9 septembre en après-midi. Inscriptionspar téléphone à partir du lundi 23 août au ou Rendez-vous à 12 h 30 devant la mairie pour un départ en car. Participation : 7. Le centre administratif l été Modifications des horaires d accueil du public Comme chaque année, le centre administratif modifie pour la période estival ses horaires. À partir du lundi 5 juillet et jusqu au vendredi 27 août, les services municipaux seront ouverts au public le lundi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30 ; du mardi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30 ; fermé le samedi matin. Retrouvez dès le vendredi sur notre site notre rubrique «Bon à savoir» et les menus des écoles et des centres de loisirs. Rédaction 59 rue de la République Saint-Denis. Tél. : Fax : Mail : Site : Directeur de la publication Gilles Hénique. Directeur, directeur de la rédaction Dominique Sanchez : , Rédacteur en chef adjoint Gérald Rossi : , Administratrice Fyrial Serraf : , Secrétaire de rédaction Patricia Da Silva Castro : , Maquettiste Véronique Le Coustumer : , Rédacteurs : Benoît Lagarrigue : , ; Marylène Lenfant : , Photographes: Yann Mambert : , ; Gérard Monico : , Pré-presse, édition, impression PSD. Diffusion Établissement Petit Publicité Martine De Sax Tirage exemplaires (sur papier recyclé). Numéro de commission paritaire en cours. Abonnement annuel : 23 ; chèque à l ordre de «Communiquer à Saint-Denis». Chantal Favaro Une vie à la Ville D ABORD, ranger son bureau. Le premier projet, immédiat. Pour bien marquer la fin d une vie, et le début d une autre. Chantal Favaro, chef de service chargée de l enseignement maternel élémentaire à la direction de l enseignement, part en retraite. Elle était entrée «à la ville», comme on dit, en Un bail. Mais qui avait débuté, de fait, bien plus tôt. «Ma mère était gardienne à l hôtel de ville et mon père, Pierre Douzenel, photographe municipal. Dès 5 ans, j ai habité la mairie» De ses souvenirs d enfant, elle retient les heures troublées, tendues, de la guerre d Algérie, lorsque la mairie était gardée jour et nuit, contre les menaces de l OAS. «Je me souviens aussi que ma mère recevait les télégrammes annonçant la mort des jeunes appelés dionysiens. Elle prévenait les élus qui allaient ensuite voir les familles» À 16 ans, donc, jeune fille évoluant dans un environnement familial engagé, elle choisit de travailler, par envie d autonomie, et se retrouve à l accueil de l État civil. Parallèlement, elle s engage à la CGT et à l UJFF (jeunes filles communistes). «J ai toujours vécu Photos et illustrations non contractuelles - GEOXIA IDF SNC, RCS Nanterre Titulaire NF Maison Individuelle N R2 - Option NF Démarche HQE obtenue le 28/09/2006 mon engagement militant et ma conception du service public et de mon travail en harmonie», ditelle aujourd hui. Au cours de sa carrière, elle travaille pour les maisons de jeunes dans les quartiers, puis à la «MJ» place de la Résistance, passe les concours pour devenir rédacteur, prend des responsabilités. En 1991, elle postule au poste de chef de service à l enseignement, et voilà comment la boucle est bouclée et qu il faut ranger son bureau. «J ai profondément aimé mon travail, j y ai trouvé beaucoup d intérêt et je ne m y suis jamais ennuyée.» Elle y a tissé des liens, renforcés par son activité de parent d élèves, de syndicaliste, de féministe et de militante communiste. Elle en parle avec lucidité, évoque Le bilan, de Jean Ferrat, et s inquiète de l avenir des jeunes. «Aujourd hui, on est plus dans la résistance que dans la construction de projets, mais il ne faut pas baisser les bras, il faut continuer à se battre et transmettre nos valeurs à nos enfants. Il n y a pas d autre issue que de prendre son destin en main.» Chantal dit tout cela d une voix douce, AMINA - À partir de Prix janvier 2010 pour une maison de 2 chambres et de 60 m 2 en Ile-de-France. Prix susceptible de variation selon région. MAËLYS - À partir de Prix janvier 2010 pour une maison de 4 chambres et de 100 m 2 en Ile-de-France. Prix susceptible de variation selon région étale, qui cache l intensité de ses idées et de ses combats. Elle évoque avec pudeur ses bonheurs et ses douleurs, revient sur les solidarités nouées par de longues années vécues en logement social. À l heure où débute sa deuxième vie, elle part contente de pouvoir (encore) choisir son départ et ne manque pas de projets : a l l e r à l a piscine, au cinéma, se mettre à l ordinateur, faire des voyages, à New York, aux Antilles, dans les îles Éoliennes «Aujourd hui, on est plus dans la résistance que dans la construction de projets, mais il ne faut pas baisser les bras.» Et puis un projet émerge, petit à petit : elle, la Dionysienne qui aime toujours autant sa ville, qui y est née, qui y est toujours profondément attachée, a aussi, avec Jean-Michel, son mari également à la retraite, des envies de soleil. «Mais une chose est sûre : quoi qu il arrive, je reviendrai souvent à Saint-Denis.» Là où elle est née et s est construite. Benoît Lagarrigue Devenir propriétaire : le bon calcul ALAÏS - À partir de Prix janvier 2010 pour une maison de 3 chambres et de 75 m 2 en Ile-de-France. Prix susceptible de variation selon région. LYVIA - À partir de Prix janvier 2010 pour une maison de 3 chambres et de 74 m 2 en Ile-de-France. Prix susceptible de variation selon région Pour concrétiser votre rêve, une équipe de professionnels vous accompagne. Nous vous guidons à chaque étape de votre projet jusqu à la remise des clés : aide à la recherche de votre terrain, proposition d excellents taux pour financer votre projet et montage de votre dossier, dépôt du permis de construire PORTES OUVERTES samedi 3 juillet Journée d information Locataires devenez propriétaires! Maison Familiale Ile-de-France 16, rue des Boucheries SAINT-DENIS Tél Maison Familiale Ile-de-France 21, rue Paul Vaillant-Couturier ARGENTEUIL Tél Un constructeur régional qui bénéficie de la puissance d'un Groupe national 14 15

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT Chers parents, Plus vite, plus haut, plus fort! L année 2014-2015 réserve assurément de beaux défis aux élèves, aux parents et à l ensemble du personnel de l école. Notre première mission sera de développer

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 avec le soutien de édito sommaire Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 N Retrouvez au dos les lieux sur le plan Notre ville est riche de sa diversité, qui

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

Marseille Provence Métropole à la rescousse des tours d'euromed

Marseille Provence Métropole à la rescousse des tours d'euromed Page 1 sur 5 Marseille Provence Métropole à la rescousse des tours d'euromed 09 mars 2014 Par Louise Fessard et Jean-François Poupelin (le Ravi) - Mediapart.fr Golem image Afin de faire entrer Marseille

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Le musée du quai Branly Vous trouverez ici quelques informations pratiques sur le musée du quai Branly. Le musée du quai Branly vous invite à découvrir des objets des civilisations d Océanie, d Afrique,

Plus en détail

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Elections Départementales Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Bulletin n 170 Procédure de vote: Vous ne pouvez pas panacher, les noms des candidats, pas de

Plus en détail

LES HABITANTS DE LA RUE VILLA HERMOSA VOUDRAIENT DORMIR TRANQUILLES

LES HABITANTS DE LA RUE VILLA HERMOSA VOUDRAIENT DORMIR TRANQUILLES !"#$%%$ Communiqué de presse du mercredi 21 décembre 2005 LES HABITANTS DE LA RUE VILLA HERMOSA VOUDRAIENT DORMIR TRANQUILLES LA RÉGION DOIT DEMANDER UN PERMIS D URBANISME POUR LES TRAVAUX EN COURS SUR

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE COMPTE RENDU Nbre de conseillers : 23 Réunion du : 30 juin 2014 Nbre de présents : 22 Convocation du : 23 juin 2014 Nbre de

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Direction de l Exploitation Offre Ferroviaire 10-01-2014 Thomas WEHRLE COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Présidé par M. Pierre SERNE, Vice-président du conseil régional

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

Espace Babylone. Au cœur de Paris, un lieu pour. Formation Comité de direction Conseil Assemblée Conférence Réunion. 91, Rue de Sèvres, 75006 Paris

Espace Babylone. Au cœur de Paris, un lieu pour. Formation Comité de direction Conseil Assemblée Conférence Réunion. 91, Rue de Sèvres, 75006 Paris Espace Babylone Au cœur de Paris, un lieu pour Formation Comité de direction Conseil Assemblée Conférence Réunion 91, Rue de Sèvres, 75006 Paris Réservations Les demandes de disponibilité de salles peuvent

Plus en détail

«Facile la vie à la maison!» www.myesmart.com. Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance.

«Facile la vie à la maison!» www.myesmart.com. Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance. www.myesmart.com Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance. «Facile la vie à la maison!» Pour un habitat durable et connecté Et si votre habitat

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

Internet et bien d autres choses encore!

Internet et bien d autres choses encore! Informatique Internet et bien d autres choses encore! Programme des Ateliers Septembre 2014 à Mars 2015 ATELIERS D INITIATION Nouvelle formule Initiation à l ordinateur, à Internet et à la messagerie électronique

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR portail-animation.ufcv.fr Plaine des Tilles portail-animation.ufcv.fr Ufcv Délégation régionale de Bourgogne 29 rue Jean-Baptiste BAUDIN 21000 Dijon Mis à jour le

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN Centre européen de sensibilisation et d éducation aux risques Le contexte français Toujours trop de victimes Chaque année en France, 11 millions d accidents de la vie courante

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

Vignes-Benettes Grandchamp

Vignes-Benettes Grandchamp Conseil de Quartier Vignes-Benettes Grandchamp COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU 17 FÉVRIER 2010 Présents : Pauline AMADEI, Présidente du Conseil de quartier, Pascal SIMONNET, Vice-Président du Conseil de

Plus en détail

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!»

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» «Mon climat aujourd hui, mon climat dans 20 ans, et moi?» Qu est-ce que «Agite Ta Terre!»? Lancée en 2012 par l association ENERGIES 2050, l initiative

Plus en détail

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION Programme d éducation et de motivation à l hygiène pour les patients en psychiatrie Cécile GABRIEL-BORDENAVE C.H. St Egrève (38) Problèmes d hygiène corporelle

Plus en détail

Appel à candidature pour la gestion et l exploitation de la «Buvettoparc»

Appel à candidature pour la gestion et l exploitation de la «Buvettoparc» AGGLOMERATION D AGEN DIRECTION DE L ENFANCE, DE L EDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS 8, rue André Chénier CS 10190 47916 Agen cedex 9 Tél: 05.53.69.68.67 GESTION ET EXPLOITATION DE LA BUVETTOPARC

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

Questionnaire 6-12 ans

Questionnaire 6-12 ans N D IDENTIFICATION DE LA FAMILLE : E Questionnaire 6-12 ans Protocole de passation : Lorsque la réponse de l enfant est suggérée ou influencée par une autre personne présente (parent, frère ou sœur.),

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

AGENDA 21 de Morne-à-l eau

AGENDA 21 de Morne-à-l eau AGENDA 21 de Morne-à-l eau Compte-rendu du COPIL 2 Vendredi 12 juillet 2013 Introduction M. Edmond Marcel : Bonjour mesdames et messieurs, ce comité de pilotage est un comité de préparation du Forum 21

Plus en détail

Sommaire. Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6. C est un lieu 10

Sommaire. Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6. C est un lieu 10 Sommaire Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6 Le 3 e lieu à Thionville 8 C est un lieu 10 À THIonvIlle, UN Cœur BAttAnt CULTUREL 12 Des sens en ébullition 14 Description 18 Coût 30 informations pratiques

Plus en détail

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr www.ville-stains.fr SOMMAIRE page 4 INFORMATION ET ORIENTATION page 6 ACCES AU DROIT page 8 AIDE AUX VICTIMES page 10 MEDIATION page 12 ECRIVAIN PUBLIC page 14 LEXIQUE + NOS PARTENAIRES EDITO Pour la Municipalité,

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi nous choisir? Pourquoi nous choisir? 1. Un séjour sportif déclaré auprès de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime 2. Un accueil sur une base de loisirs comportant 1 hébergement en dur,

Plus en détail

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT Expositions Jusqu au lundi 12, A partir de 17h La Magie de Noël SAINT-PAIR-SUR-MER, Eglise La neige, les congères et les stalactites vous plongeront dans l univers d un décor montagnard pour un Noël féérique

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

en parle débats en magasin bien vieillir chez soi : cela se prépare! PARIS-BEAUBOURG 07 septembre 2006

en parle débats en magasin bien vieillir chez soi : cela se prépare! PARIS-BEAUBOURG 07 septembre 2006 MAISon en parle débats en magasin bien vieillir chez soi : cela se prépare! MAISon PARIS-BEAUBOURG 07 septembre 2006 Leroy Merlin Source réunit des chercheurs, des enseignants et des profession- en parle

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

Aides forfaitaires incitatives géographiques ou sectorielles (sans condition de ressources)

Aides forfaitaires incitatives géographiques ou sectorielles (sans condition de ressources) Les Autres Aides Bourse à la mobilité de la Région Midi Pyrénées Etudiants boursiers sur critères sociaux, inscrits en DUT, DUETE, en L3, M1, M2 dans un établissement d enseignement supérieur de la région,

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 Table des matières Lexique... 5 Mot du maire Gérard Tremblay...

Plus en détail

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 L an deux mille Douze, le douze du mois de juillet à 19 heures 30 minutes, le Conseil Municipal

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REPUBLIQUE FRANÇAISE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de Cagnes-sur-Mer LOGEMENT-FOYER «LA FRATERNELLE» Livret d accueil Vous avez choisi le Logement Foyer «La Fraternelle». Nous vous remercions

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Construction d un centre informatique à Dalifort» Quartier de Dalifort Intitulé du projet «Construction d un centre informatique à Dalifort, Sénégal» Lieu d intervention Quartier

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail