Nicole Bricq, l autre tuile française

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nicole Bricq, l autre tuile française"

Transcription

1 - Salubrité à Alger L éternel chantier Alger la blanche est un slogan creux. D année en année, les citoyens se demandent si vraiment les autorités désignées pour les besoins de l organisation et de la gestion de la cité officient sérieusement aux charges qui leur incombent. > Pages 2 et 3 Amine B./ Algérie News Kahina/ Algérie News Manque de respect et insultes lors de la rencontre algéro-française Nicole Bricq, l autre tuile française Conviée pour coprésider la rencontre économique algéro-française, du 17 décembre dernier, la ministre française du Commerce extérieur avait commis un grave écart de langage, qui frôle l insulte, en s adressant à son auditoire composé de ministres, de représentants diplomatiques et d hommes d affaires des deux pays > Lire page 4 Rentrée scolaire à Ghardaïa Les syndicats démentent avoir appelé au boycott Au moment où les associations des quartiers de la wilaya de Ghardaïa appellent au boycott de la reprise scolaire prévue pour aujourd'hui en raison des conflits intercommunautaires qui persistent dans la région, les sections syndicales locales rassurent. > Page 5 Produits laitiers Le yaourt un luxe! Bien que la loi de finances 2014 ne prévoie aucune hausse de taxes et d impôts, les producteurs et transformateurs de produits laitiers ont opéré une nouvelle hausse de prix : la deuxième en moins d un an. > Page 4 Mila Turajlic, cinéaste serbe «Le cinéma de Tito est beaucoup plus qu'un effort de propagande» Cette réalisatrice serbe nous explique comment le Maréchal Tito est parvenu à construire, à travers le cinéma, un pays et un peuple ouverts au monde. Une histoire d'une terre qui n'existe plus sauf sur grand écran. > Page 23 Tunisie La Constituante lance l'adoption de la Constitution La Constituante tunisienne a lancé la procédure d'adoption de la Constitution pour l'achever avant le 14 janvier, 3 e anniversaire de la révolution qui déclencha le Printemps arabe, et doter le pays d'institutions pérennes. > Page 17 Quotidien national -Dimanche 5 janvier N Prix : 10 DZD - 1 EURO - ISSN

2 2 > A L A U N E LE LIEN Yacine Chabi Eternel chantier Il y a un nouveau wali à Alger. Il arrive à un moment critique. Sa priorité, ou du moins les consignes qu'il a eues sont simples : redonner à la capitale le visage qu'elle mérite. Mais voilà, le nouveau wali hérite d'un passif très lourd et d'une population qui a perdu patience, lasse d'attendre que quelqu'un vienne la délivrer de ces immondices dans lesquelles croule leur cité. Jour après jour, on s'aperçoit qu'un simple «toilettage» ou une opération de rafistolage ne pourront pas venir à bout des «points noirs». Ce qu'il faut, c'est une véritable «révolution» urbaine qui doit éradiquer les déchets, ravaler les façades, les murs d'intérieur, revoir le plan de circulation, élargir les voies, réhabiliter complètement la façade maritime, déloger le port, construire des parkings, aménager des espaces verts, renfoncer la collecte des ordures, réfléchir à améliorer l'environnement et assainir la qualité de l'air devenu irrespirable, reloger ceux qui vivent dans les gourbis, occupent les terrasses des immeubles, squattent les cages d'escaliers et les transformateurs électriques, bref, changer la capitale tout en gardant les mêmes habitants. Personne ne peut douter de la bonne volonté du wali, ni de celle de ses prédécesseurs. Mais voilà, les chantiers sont ouverts un peu partout et surtout n'importe comment. Par la faute de l'homme, Alger est devenue incontrôlable. Sa «croissance» et son développement se sont opérés anarchiquement. Une situation qui perdure depuis des décennies sans que personne n'ose prendre des mesures chocs et radicales. Un «ancien» nous confiait : «Alger est un grand village entouré d'une camisole de nouvelles cités. C'est un corps malade qui souffre de poussées de fièvre à répétition. Les calmants ne servent à rien. Ce qu'il faut, c'est opérer sans attendre au risque de perdre à tout jamais le patient». Les citadins sont à l'image de leur cité. Si cette dernière est accueillante, agréable et conviviale, cela se lit sur les visages de ses habitants. Nous invitons nos responsables à faire quelques pas dans les rues de la capitale pour profiler les gens et de cette manière, ils pourront y lire comme dans un livre ouvert. À condition de ne pas se fouler une cheville à cause d'un trou laissé en souvenir par un entrepreneur qui confond carrelage et dalle de sol. AmineB./D. News De l agglomération en Algérie La démesure du désordre et de la saleté Reportage réalisé par Nadir Bacha en année, les citoyens se demandent si vraiment les D année autorités désignées pour les besoins de l organisation et de la gestion de la cité officient sérieusement aux charges qui leur incombent ; des bourgades toutes petites, il y a à peine une trentaine d années, dans les wilayas du nord, surtout, se sont, aujourd hui, agrandies, dans tous les sens de la dimension, pour devenir d immenses agglomérations, ne remplissant pas les conditions d harmonie pour l existence en communauté ; tout le monde construit ou aménage ce qui lui plait, chacun trace en béton, et en tous autres matériaux, dans l environnement ce qui lui passe par la tête, il suffit, paradoxalement, d être en bons termes d affinité avec les fonctionnaires qui s occupent de l urbanisme pour foutre la pagaille dans une concentration urbaine où l activité humaine devient problématique, depuis la plus simple attribution domestique, pour garer devant chez-soi, par exemple, aller se ravitailler en lait ou en pain, jusqu à se mettre à prendre le bus et se rendre au travail ou à l université, où les temps intermédiaires représentent une horreur dans l organisation des timings professionnels. La pratique de l Autoroute Est- Ouest, lorsque l on ferme les yeux sur les grandes malversations qui l ont accompagnées tout le long de son étalement sur le territoire national, permet quand même l accès aux abords des grandes villes plus vite et plus facilement, en revanche, tenter l évolution à l intérieur relève de l accomplissement d un parcours de peines qui dégoûte de toute entreprise de labeur, d occupation à la charge du bien-être de la famille ou de toute gratification de loisir ; la tension sur et dans la proximité y relèverait presque d une situation de folie collective ou de guerre permanente. La submersion démographique des édifices de prodigalité, publics ou privés, avec le concours des modèles d organisation obsolètes, créée des situations d extraordinaire angoisse qui se terminent souvent par des actes de violence sur des futilités, une bagarre à cause d un tiers qui ne respecte pas l ordre dans la queue ou par la faute d un préposé à quelque guichet maladroit dans son langage parce que très stressé par le volume et le débit de travail dans les institutions de l État où beaucoup de salariés travaillent pour deux ou trois autres salariés, présents dans l enceinte mais qui ne foutent rien parce qu ils sont protégés. L agglomération algérienne semble avancer dans la démesure avec la rapidité de l inflation et le désenchantement devant le manque de travail même de travail parallèle affiche presque partout complet ; il n y a pratiquement plus

3 > A L A U N E 3 AmineB./D. News d heure de pointe, du lever du jour jusqu à très tard dans la nuit, le mouvement motorisé dans la cité est ahurissant, où l embouteillage commence au portail de la villa ou à la cage d escalier d un quelconque groupe d habitations. Ce qui furent par le passé les moments de sortie de bureau, provoquant la tension, universellement admise dans la société moderne, dans l itinéraire de la crèche, c est devenu, aujourd hui, un enfer, dans lequel les citoyens possédant la santé pour pouvoir marcher sont les élus de Dieu. Depuis que le produit gazopétrolier coule à joli flot et que l air du temps est à la politique du véhicule particulier au lieu de la mise en place de puissants circuits du transport en commun dans la ville, il n existe pas de commune en Algérie qui décide en réunion pour le bien de la communauté en vue de la construction de parkings. C est la rue ou le bout de terrain vague qui en fait office, sous le patronage d adolescents qui devraient être en apprentissage de quelque métier susceptible de leur faire gagner leur vie dans le minimum de l entendement. Mais dans le fatras de l impossible capacité de la gestion de l évolution générale dans la cité, il s ajoute la saleté à fleur de peau ; aucune enquête n a été menée dans les foyers pour voir si le citoyen est propre dans son intimité familiale, si les gens à l intérieur de leur structure d habitation respectent les règles élémentaires d hygiène, par contre, dès le contact avec les attributs de l autre dans la rue, l encrassement et la salissure s instituent en tant qu éléments règlementaires dans la structure sociale, au point où, pour la simple illustration, la voltige dans les airs de sachets en plastique noir, au-dessus d une terrasse de salon de thé, l écoulement d eaux usées le long d un beau magasin où carrément sur un trottoir d hôpital, n étonnent, désormais, personne, tellement, déjà, devant la porte de n importe quel contribuable ou chômeur, les immondices font le bonheur des bêtes porteuses de gros risques de contaminations, les responsables locaux ne sachant pas, où seraientils peut être atteints d une lésion pour ne pas le savoir, que l institution la plus importante qui doit régner dans le bien-fondé de l existence d un groupe est celle qui s occupe avant tout de sa propreté et des mouvements tout autour. La fonction de l ébrouement n est pas considérée comme fondamentale dans la saisie de la responsabilité publique, l élu ou le nommé s en fout comme de sa première chaussette, avec, pour conséquence, cette réalité que nous nous habituons à vivre dans le crado, et que cela ne nous gêne pas que nous soyons la nation la plus sale de l Afrique du Nord, au moins. Un exemple concret, qui n est pas isolé dans l ensemble de la pratique communautaire partout dans notre pays, dont les dirigeants, du plus petit dans la commune jusqu au plus illustres dans la gestion de la wilaya, ne semblent nullement s en soucier. Est-il normal dans un pays, sur les rives de la Méditerranée, qui amasse des réserves de change allant bonnement vers les 200 milliards de dollars, d observer l existence d un marché de fruits et légumes ainsi que d autres denrées alimentaires et produits ménagers, au sein d une des plus importantes communes d Algérie, abritant plus de habitants, un marché, quasiment à ciel ouvert, fait de baraquements à l emporte-pièce, visité dans le silence de la nuit par tous les rats des agglomérations avoisinantes, et où, qui plus est,? les tenants des divers commerces à l intérieur ne sont obligés de faire la démonstration d aucun document en règle vis-à-vis des autorités. Il s agit exactement de cette «enceinte», situé dans le centre de Bouzaréah, sur les hauteurs de la capitale, juste derrière une espèce d un terre-plein faisant office de terminal pour le transport en commun, cerné en grande partie par un mini-centre commercial il y a moins d une année seulement, un utilisateur de bus ou de magasin aurait remarqué qu une partie était bien goudronnée, l enceinte de stationnement des véhicules pour le transport, mais l autre ne l était pas, tout en crevasses et accueillant tous les écoulements nauséabonds, l explication sur la bouche des riverains étant que la première appartient à la daïra et l autre à la commune, Dieu seul pouvant savoir de quelle manière «administrative» a été réalisé le revêtement de la parcelle laissée pendant des années dans la pénitence des usagers, surtout en hiver, avec sa boue et ses eaux vaseuses. Les tenanciers des étals la plupart détenus par les riverains sont sous-loués à d autres citoyens venant parfois d une autre wilaya font la loi ; le marché ouvre par «petites doses» à l heure qui convient aux marchands, qui ne se dérangent pas de se ravitailler à n importe quel moment de la journée, provoquant ainsi des blocages dans les passages entre les étals, déjà réduits par le débordement de la marchandise qui donne fort l impression que la denrée possède beaucoup plus de valeur que celui ou celle qui s humilie pour se l approprier. Chaque jour que Dieu fait, de graves altercations s animent, capables d aller jusqu au sang, à une centaine de mètres à vol d oiseau des bureaux du chef de daïra ou du wali délégué. N. B. Nouveau visage d Alger Il faudra attendre 2029! La ville d Alger compterait quelque habitations précaires, dont des maisons construites sur les terrasses des immeubles, a affirmé début décembre le wali. La capitale prétendra à une «seconde jeunesse», grâce au plan de modernisation de sa baie et à une nouvelle configuration urbanistique de son mobilier urbain à l horizon C est le schéma directeur de la stratégie de réhabilitation de la ville d Alger qui, en fait, va de 2009 à 2029 et réparti en quatre étapes «quinquennales» : , axée sur la reconquête du front de mer avec la réhabilitation du centre historique, La Casbah. Une première étape qui n a pas vraiment réussi, puisque l antique quartier est en ruine et que la façade maritime reste «sclérosée» par des édifices administratifs et institutionnels. Les seconde et troisième étapes ( et ), prévoient la réalisation d un nouveau port en eaux profondes et la poursuite de l aménagement de la baie d Alger. La dernière étape ( ) fera de la capitale «une ville monde» avec, entre autres, l achèvement des travaux d aménagement de la baie et l extension de la ville vers l est. Grosso modo, ce plan devrait oxygéner la capitale, introduire un nouveau mobilier urbain sur le littoral, notamment des hôtels et des espaces de loisirs grand public, et créer de nouvelles tendances sociales et technologiques dans les services pour redonner un nouveau «look» à El Bahdja. Un souci d ailleurs qui en a fait sienne la nouvelle association «M'dinat El Casbah», dont l objectif est de fédérer les efforts des «enfants de la médina et les sympathisants» pour la sauver de «l oubli». M'dinet El Casbah «entend?uvrer pour la réhabilitation du patrimoine matériel et immatériel de la cité de Sidi Abderrahmane At- Thaâlibi grâce à des activités irriguées par la civilisation, l histoire, la culture et les arts d une médina plusieurs fois millénaire», indiquent les principes fondateurs de cette association présidée par Djamila Bouhired. La ville d Alger compterait quelque habitations précaires, dont des maisons construites sur les terrasses des immeubles, a affirmé début décembre le wali. Un chiffre inquiétant d autant plus que le chef de l exécutif incombe cette situation aux élus locaux. De plus, du fait de l exiguïté des logements dans les communes du centre-ville de la capitale, plusieurs familles ont été amenées à occuper des caves ou aménager des extensions sur les terrasses des immeubles depuis les années Synthèse Y. C.

4 4 > A C T U Manque de respect et insultes lors de la rencontre algéro-française Nicole Bricq l autre tuile française La visite de la délégation française en Algérie, en décembre dernier, conduite par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, n est pas passée sans laisser un goût amer. Elle ne cesse également de défrayer la chronique en raison des comportements irrespectueux et irresponsables des officiels français envers l Algérie. C est le cas de Nicole Bricq. Conviée à coprésider la rencontre économique algéro-française, tenue le 17 décembre dernier, la ministre française du Commerce extérieur avait commis un grave écart de langage, qui frôle l insulte, en s adressant à son auditoire composé de ministres, des représentants diplomatiques et des hommes d affaires des deux pays. Dans son allocution d ouverture la ministre a déclaré sans gêne qu «on commence par les grands bien qu il n'y ait que des petits dans cette salle.» La petite phrase de Nicole a soulevé le tollé parmi les présents qui n ont pas compris cette énième offense, qui semble faire des émules parmi les personnalités politiques françaises puisque quelques jours plus tard, c est le chef de l Etat français en personne qui lancera sa fameuse vanne à l origine d une mégapolémique à Alger. A son ministre de l Intérieur, Valls, il déclare : «Tu es revenu sain et sauf de l Algérie. C est déjà beaucoup.» Mais il semble que Nicole Bricq avait fait, avant lui, en enfreignant les us protocolaires et les règles diplomatiques en de pareilles circonstances. Au cours des travaux, Une hausse de 25% sur les produits laitiers Le pot de yaourt devient un luxe! Bien que la loi de finances 2014 ne prévoit aucune hausse de taxes et d impôts, les producteurs et transformateurs de produits laitiers ont opéré une nouvelle hausse de prix : la deuxième en moins d un an. L année 2014 commence mal pour les petites bourses. En effet, une nouvelle hausse de prix des produits laitiers a été constatée par le consommateur dès le 1er janvier, et parfois même avant. Cette hausse de 25% en moyenne concerne des produits comme le lait pasteurisé, le yaourt, le fromage ou le petit lait. Ce dernier qui valait 50 DA est passé à 55 DA. La boîte de lait pasteurisé (Candia), qui était cédée auparavant à 75 DA, est désormais commercialisée à 90 DA. Alors que le lait en poudre (boîte ou sachet) de 500 gr est passé de 280 DA à 320 DA. Pour les yaourts, premier produit fait à base de lait, la boîte de 15 DA est passée à 18, voire 20 DA, chez certains épiciers, au moment où le yaourt, dit flan, passe de 20 à 25 DA et le yaourt aux fruits, de 25 à 30 DA. L entreprise Tchin-Lait, qui commercialise la marque de lait «Candia», a publié, jeudi 2 janvier, un encart publicitaire dans certains journaux, dans lequel elle informe sa clientèle, qu à partir du 1 e r janvier, le lait UHT demi écrémé se vendra à 90 DA et celui dit «Silhouette», à 95 DA, alors qu ils étaient Nicole Bricq ne s est pas empêchée de «butiner» d une table à une autre, en s immisçant dans les discussions entre opérateurs. Elle s est même arrogée le droit de faire des remarques désobligeantes et à instruire in situ des fonctionnaires qui ne dépendent pas cédés auparavant à 75 DA. L entreprise justifie à demi-mot cette hausse subite comme suit : «La hausse continue des prix de matières premières nous a contraint à réviser nos prix pour pouvoir continuer la fabrication sans sacrifier la qualité des produits». Et d ajouter : «Nous assurons notre clientèle de notre engagement à réajuster ces prix en cas d intervention durable de la tendance». Les Chinois responsables de la hausse de son autorité, a indiqué une source qui a souhaité garder l anonymat. Dans chacune de ses interventions, d'un ton menaçant, d'un regard perçant et des sourcils froncés elle clamait : «Je veux que tout ce qui a été négocié et décidé lors de la visite de Il est établi que le prix de la tonne de poudre de lait a connu une forte hausse depuis avril Une hausse qui s explique principalement par la forte hausse de la demande en Chine, après les scandales sanitaires qui avaient frappé ce pays. Une situation qui a eu pour conséquence un début de «rationnement» dans certains pays européens, surtout pour le lait en poudre pour enfants. Au Royaume-Uni, les autorités ont dû intervenir auprès des pharmaciens. Depuis quelques semaines, les Britanniques sont rationnés sur les boîtes de lait en poudre dans les principales enseignes de grande distribution, soit pas plus de deux à la fois. Ce rationnement inédit depuis la Seconde guerre mondiale suit la demande d industriels craignant une pénurie mais voulant «satisfaire les besoins de Kahina H../D. News Hollande, en décembre 2012, doit être signé aujourd hui.» Bien sûr la ministre s adressait aux Algériens, au même titre qu aux Français. Pis encore, la ministre a révélé son animosité et son mépris à l égard de la presse algérienne en général et la Télévision algérienne en particulier, en refusant de faire une déclaration pour le JT de 20 heures. La journaliste de l ENTV a non seulement essuyé une fin de non recevoir, mais pire, elle a été réprimandée, avant de lâcher devant une assistance nombreuse : «Mais, je n ai rien à foutre de votre télévision. Ce qui m intéresse le plus, c est de faire sortir mon pays de la crise, autre chose ne m intéresse guère.» Voilà une autre attitude indigne d un ministre de la République française, pour qui, l Algérie n est qu un marché à ciel ouvert utile pour faire des emplettes. Qu elles prennent les formes de boutades, de plaisanteries ou de blagues, l atteinte à la dignité algérienne semble devenir, ces dernières années, le sport favori des politiques français. Et pourtant la première réunion du comité intergouvernemental bilatéral de haut niveau s est soldée par la conclusion de 13 accords de coopération dans différents secteurs, notamment l industrie, l énergie solaire et les télécoms. Mohammed Zerrouki parents qui souhaitent des marques occidentales pour leurs bébés», a déclaré le groupe Danone. Seul le lait en sachet subventionné par l État n a pas subi d augmentation, mais il reste introuvable, puisque certaines régions du pays connaissent une forte pénurie depuis plus d une semaine. Le yaourt devient ainsi un luxe que les couches moyennes ne peuvent s offrir. Pour une famille de 6 personnes, un budget de 150 DA est déboursé quotidiennement et DA/ mois, un budget lourd pour une petite bourse variant entre et DA. Mais pourquoi les produits laitiers coûtentils plus chers? Aucune explication n a été fournie par les producteurs pour le moment. Mais certains analystes lient cette hausse à la dépréciation du dinar en octobre dernier ainsi qu à la hausse des prix de poudre de lait sur le marché mondial. Il est à rappeler, qu en janvier 2011, de violentes émeutes avaient éclaté dans plusieurs localités à travers le pays. Ces manifestations «de l huile et du sucre» avaient débuté après la hausse de prix de ces deux produits alimentaires de première nécessité. Aujourd hui, trois ans plus tard, plusieurs produits alimentaires viennent de connaître une hausse de coût considérable. Hasna Zobiri Accidents de la circulation 16 morts et 26 blessés durant les dernières 48h Seize personnes ont trouvé la mort et 26 autres ont été blessées dans 13 accidents de la circulation survenus sur plusieurs régions du pays durant les dernières 48 heures, selon un décompte rendu public hier par les services de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya d El-Bayadh où sept personnes sont décédées et trois autres blessées suite à deux accidents de la circulation survenus séparément. Le premier enregistré sur la RN 111, dans la commune d El-Bayadh, suite à une collision entre un véhicule léger et un camion, a engendré le décès de trois personnes et des blessures à deux autres. Quant au second accident, il est survenu sur la RN 107, dans la commune de Ghassoul, suite à une collision entre un véhicule léger et un camion causant le décès de quatre personnes et des blessures à une autre. Par ailleurs, les éléments de la Protection civiles ont déploré le décès de quatre personnes par asphyxie au monoxyde de carbone à Mila et Relizane. Un bébé est également décédé suite à un incendie dans la wilaya de Chlef, selon la même source, ajoutant que les éléments de la Protection civile ont enregistré interventions durant la même période pour répondre aux appels de secours émanant de citoyens. R. A. Aïn Temouchent 120 projets au profit de l éducation Le secteur de l éduction dans la wilaya de Aïn Temouchent enregistre un total de 125 projets en cours de réalisation, en voie de lancement ou en étude, selon un rapport de la commission de l éducation, de l enseignement supérieur et de la formation professionnelle de l APW. Ce document, présenté lors de la dernière session de l APW, précise que ces projets inscrits au titre des exercices de 2008 à 2013, concernent cinq collèges d enseignement moyen (CEM), 10 lycées, 16 groupes scolaires, 46 salles de cours en extension, 11 cantines scolaires, 11 demi-pensions, 6 salles de sport, 9 terrains de sports, 5 unités de dépistage sanitaires et de suivi (UDS) et six salles de laboratoires informatiques. S agissant des groupes scolaires, la commission a relevé, lors de tournées d inspection, que sur les 16 projets inscrits, un seul a été lancé pour atteindre, actuellement, un taux d avancement de 59 pour cent au niveau de la commune de Beni Saf. Cinq sont en voie de lancement, notamment à Aïn Temouchent et Tamazoura, et dix sont en étude à Châabet El L ham et Oulhaça. Six classes en extension à Ain Temouchent connaissent un taux d avancement de 90 %, alors que 18 autres sont en voie de lancement à travers la wilaya et dix en étude, entre autres.

5 Rentrée scolaire à «risque» à Ghardaïa Les syndicats démentent avoir appelé au boycott Au moment où les associations des quartiers de la wilaya de Ghardaïa appellent au boycott de la reprise scolaire prévue pour aujourd'hui en raison des conflits intercommunautaires qui persistent dans la région, les sections syndicales locales rassurent. Pour eux, la reprise du deuxième trimestre n est pas compromise et le corps enseignant répondra présent. De leur côté, les représentants de l'association des parents d'élèves appellent les autorités locales à mettre en place toutes «les mesures nécessaires pour apaiser les esprits» et rassurer les parents hésitants. Selon des sources syndicales, le wali de Ghardaïa a présidé, jeudi dernier, une réunion de travail en concertation avec les directeurs des établissements scolaires. Objectif : renforcer les mesures de sécurité aux alentours des établissements et éviter tous débordements de nature à impliquer les élèves dans des troubles. Pour ce qui est du boycott de la rentrée, nos sources démentent. «La reprise scolaire prévue pour demain sera normale», a souligné le coordinateur local du Syndicat national autonome des professeurs secondaire et technique (Snapest), Abdelkader Saïdat, joint hier par téléphone. Il a démenti toute information portant sur le boycott de cette reprise. «Certes, les parents hésiteront à envoyer leurs enfants à l'école durant les premières heures. C est prévisible et normal après ce qui vient de se passer. Mais je vous rassure qu'il n'existe aucune association de quartier ou de wilaya qui a appellé au boycott de la reprise», a-t-il insisté. Notre interlocuteur précise toutefois que certains établissements susceptibles de connaître des troubles sont connus d avance. L hésitation des parents est légitime «A l'heure où je vous pale, il y a une certaine inquiétude des associations de quartiers. Les établissements à risque sont connus et identifiés depuis longtemps. Il s agit entre autre du lycée central Moufdi Zakaria à Béni Yezguen et de certains établissements du secondaire à Berriane. Une vingtaine de policiers devant chaque établissement «Les services de sécurité ont tout prévu. La sécurité sera renforcée pour garantir une reprise normale. Ce déploiement devrait rassurer les parents hésitants». Même son de cloche chez les Le président de la Fédération nationale des boulangers, Youcef Kalfat, a appelé hier les artisans boulangers à l amélioration et à la diversification de la production en vue de faire face à la concurrence imposée par l entrée en service prochainement de la première boulangerie industrielle en Algérie. Dans une déclaration à l APS, M. Kalfat a indiqué que ces unités industrielles n auront aucun impact sur les boulangers traditionnels, d autant plus que le pain produit ne sera pas commercialisé directement au consommateur. Une affirmation qui n est pas tout à fait juste puisque le groupe Amor Benamor compte commercialiser son produit auprès des grandes surfaces. La boulangerie industrielle relevant du complexe privé des industries agroalimentaires «Amor Benamor» démarrera la production en février prochain avec 150 tonnes de pain par jour, adhérents de wilaya de Ghardaïa affiliés au Conseil national autonome des professeurs de l'enseignement (Cnapest-e) qui ont affirmé dans une déclaration à Algérie News que la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans la wilaya de Ghardaïa est très favorable à une reprise des classes. «Rien à signaler. Il n'y a rien à craindre pour la reprise des classes prévue pour demain (aujourd'hui, NDLR)», a affirmé, le coordinateur de cette wilaya, Gabani Lakhdar, joint également par téléphone. Selon lui, les professeurs des trois cycles confondus de l'éducation nationale affiliés au Cnapest-e sont prêts à rejoindre leur poste de travail. «Nous avons transmis des consignes à nos adhérents. Ils devront rejoindre les établissements avant tout le monde pour montrer aux parents que les choses se passent normalement. Croyez-moi, s il y avait le moindre risque pour les élèves et les enseignants, nous aurions été les premiers à réagir.» Et d ajouter : «Il faut savoir que le wali de Ghardaïa a rassuré Boulangerie industrielle du groupe Benamor Les artisans inquiets soit unités par jour, ce qui représente 1% des besoins du marché. Le complexe avait conclu l année dernière un accord de partenariat avec une usine française relatif à la formation et l équipement. Concernant les boulangeries traditionnelles estimées à près de unités à travers le territoire national, ces dernières produisent baguettes par jour pour chaque unité, soit 70 millions de baguettes par jour. Le prix de la baguette qui sera produite par ce genre de boulangeries n a pas encore été fixé, a indiqué le président de la FNB relavant de l Union générale des commerçants et des les directeurs. Il y aura une vingtaine d agents de l ordre devant ou à proximité de chaque établissement scolaire à travers tout le territoire de la wilaya». Les représentants des parents d'élèves ont affirmé aussi que la reprise des classes se déroulera dans de bonnes conditions. Par la voix de l un de ses membres, M. Boukanoune, l'association des parents d'élèves de Ghardaïa a indiqué que tous les représentants des bureaux des associations des parents d'élèves de différents établissements scolaires seront présents tout au long de la journée d'aujourd'hui à l'intérieur des établissements afin d'encourager les parents d'élèves à faire venir leurs enfants pour rejoindre les bancs de leur classe. «Nous allons encourager les parents à envoyer leurs enfants à l'école», a-t-il souligné. Avant d'affirmer : «Nous avons été reçus par le wali jeudi dernier et il nous a assuré que toutes les mesures sécuritaires ont été prises pour un déroulement normal et sans heurts de la reprise des classes». Zohra Chender artisans algériens (UGCAA). Il est à rappeler qu une marge de bénéfice a au moins 20% était l une des principales revendications de la FNB durant ces dernières années. Depuis 1996, le prix du pain subventionné par l État était fixé à 7,5 DA et à 8,5 DA pour le pain amélioré. Une commission mixte composée de représentants des ministères du Commerce, des Finances et de l Agriculture, de la FNB, de l Office interprofessionnel algérien des céréales, du groupe industriel ERIAD avait évalué le coût réel de la baguette de pain entre 9,5 et 10,5 DA selon les composants du produit. En attendant la décision du gouvernement concernant cette question, les professionnels ont procédé à l augmentation du prix de la baguette à 10 DA à travers toutes les wilayas du pays en vue d amortir les pertes. R. A. > A C T U Amine B/D. News 5 Intoxication collective à Tlemcen L eau du robinet mise en cause Plus d une centaine de personnes ont été victimes d une intoxication, avant-hier, à Bouihi dans la wilaya de Tlemcen. Des lecteurs ayant pris attache avec la rédaction d Algérie News ont affirmé que c est l eau du robinet qui serait à l origine de l intoxication. L hospitalisation d une centaine de personnes habitant pour la plupart dans la région nous a été confirmée par des sources hospitalières. Les victimes présentaient toutes les mêmes symptômes, à savoir, diarrhées et vomissements. Une enquête a été déclenchée par les services compétents pour déterminer l origine de l intoxication. Les habitants n osent plus boire l eau du robinet avant les conclusions des analyses. Lauréats du Quiz Mobilis En route pour Madrid Mobilis a annoncé hier à travers un communiqué de presse, le départ vers l'espagne, aujourd hui, des dix premiers lauréats de son quiz organisé sur sa page Facebook. Ainsi, les gagnants du séjour à la capitale espagnole Madrid, bénéficieront de places VIP au célèbre Santiago Bernabeu, et pourront assister au premier match du Real face au Celta Vigo, après la trêve hivernale. Aussi, les nombreux lauréats du quiz de Mobilis assisteront systématiquement aux matchs des Merengues qui se dérouleront au Santiago Bernabeu, jusqu'à la fin de la saison, y compris au fabuleux Classico! Selon le premier opérateur de téléphonie mobile en Algérie, cette opération entre dans le cadre du projet Real Madrid annoncé par Mobilis depuis quelques mois pour l'organisation d'un match gala en Algérie et permettre à des milliers d'algériens de voir de près les stars de ce grand club. R. N. Ferdjioua Une famille périt par asphyxie Trois personnes d une même famille ont été retrouvées mortes, vendredi, asphyxiées par le gaz dans leur domicile, sis au quartier de logements Cnep, dans la localité de Ferdjioua (Mila), a-ton appris hier, auprès de la Protection civile. Les victimes, le père (32 ans), la mère (29 ans) et le nourrisson de 2 mois, sont décédées suite à une émanation du dioxyde de carbone (CO2) provenant d un appareil de chauffage défectueux, a précisé la même source. Les dépouilles des victimes découvertes par leurs proches, ont été transportées à la morgue de l hôpital de cette commune. Une enquête a été ouverte par la police pour déterminer les circonstances de ce drame, a-t-on souligné.

6 6 > A C T U Les gens Youcef Yousfi Le ministre de l Energie et des Mines, Youcef Yousfi, entamera demain une visite de travail de trois jours en Tanzanie, à l invitation de son homologue tanzanien, Sospeter Muhongo, a-t-on appris hier auprès de son département ministériel. Les deux parties poursuivront à cette occasion «les discussions tenues à Alger en novembre dernier, qui s étaient conclues par la signature d un mémorandum d entente et de coopération dans le domaine de l énergie et des mines», précise-t-on de même source. «Des rencontres avec les plus hautes autorités et responsables tanzaniens» seront également au programme de cette visite, poursuit le ministère. M. Yousfi sera accompagné d une délégation de hauts cadres de son département ministériel ainsi que des PDG des compagnies nationales, Sonatrach, Sonelgaz et Naftal, indique-t-on de même source. Projet logements AADL à Ouled Fayet L entreprise de réalisation mise en demeure La Direction générale régionale AADL d Alger vient d adresser une première mise en demeure à l encontre de l entreprise algérienne SPA/ Aicost en charge de l étude et de la réalisation de logements avec locaux commerciaux au Plateau Sud sis à Ouled Fayet. Il est reproché à la dite entreprise le non respect des délais convenus dans le cahier des charges en vertu du marché n 16/13 du mois de juin Le maître d ouvrage reproche à l entreprise le retard mais surtout le manque de moyens humains et techniques mobilisés pour garantir un taux d avancement «normal» des travaux d autant que SPA Aicost s était engagé à livrer les logements finis dans un délai de vingt quatre mois. Y. C. Télécabine d Oran et d Alger Les projets provisoirement attribués L Entreprise Metro d Alger ( EMA) a rendu publics hier, les résultats de deux avis d appel d offres. Le premier concerne la réalisation de la télécabine d Alger reliant Bab El Oued à Z Ghara et le second la réalisation des travaux de rénovation et la mise à niveau de celui d Oran. Pour le premier projet, c est un groupement composé du Français Pomagalski et de l Algérien Erbtph Chaibi qui a fait la meilleure offre financière et technique pour 1,91 milliard de dinars et un délai d execution de dixhuit mois. Le projet d Oran quant à lui a été attribué à un groupement composé de trois entreprises, à savoir le Suisse Garaventa, l Autrichien Doppelmayer et l Algérien Batimetal. La réhabilitation et mise à niveau de la télécabine de la capitale de l ouest du pays devra coûter 1,38 milliard de dinars et durer quinze mois. Y. C. Elle vise les transporteurs en commun Campagne de sensibilisation à Blida Le groupement territorial de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Blida a entamé, hier, une campagne de sensibilisation contre les accidents de la route en direction des conducteurs des camions et des bus de transports en commun. Cette campagne de deux jours, à laquelle sont associés la direction des Transports, le syndicat des chauffeurs de taxis, le syndicat des auto-écoles et les Scouts musulmans algériens (SMA), consiste à expliquer aux conducteurs l importance du respect du code de la route dans la prévention des accidents. Des dépliants sur les sanctions prévues dans la législation en vigueur et des statistiques des accidents, appuyés d images, sont également distribués aux conducteurs afin de les amener à adopter un comportement adéquat sur les routes. Des équipes composées de gendarmes, et des autres parties prenantes dans cette initiative, sont installées au niveau des barrages fixes de Boufarik, Beni Mered, El Affroun et Larbâa, afin de «toucher un grand nombre de conducteurs», a expliqué le commandant Produits pharmaceutiques Les importations toujours en recul Les importations par l Algérie de produits pharmaceutiques ont atteint 1,97 milliard de dollars durant les onze premiers mois de 2013, contre 2 milliards USD à la même période de 2012, soit une légère baisse de près de 1,5%, selon les Douanes algériennes. Les quantités de médicaments importées ont également reculé de 7,90%, passant de tonnes à tonnes durant la même période de comparaison, selon les chiffres du Centre national de l informatique et des statistiques des Douanes. Cette poursuite du recul de la facture des médicaments, après une hausse de plus de 13% en 2012, est due notamment à une baisse en valeur de près de 0,6% des médicaments à usage humain qui représen- du groupement de la Gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Bousseka Mahfoudh. «La sensibilisation contre les accidents figure également dans les missions de la Gendarmerie nationale, qui œuvre, à travers ces campagnes, à incruster la culture du respect du code de la route chez les conducteurs de poids lourds et des moyens de transports en commun», a-t-il ajouté. Onze radars de contrôle de vitesse sont installés au niveau de l autoroute et chaque conducteur n ayant pas respecté les normes est arrêté au niveau des barrages, où il est sensibilisé par les éléments de la gendarmerie nationale contre les mauvais comportements sur la route. Il est à noter, à ce titre, que certains conducteurs de bus et camions, contrôlés au niveau du barrage de Beni Mered, n ont pas pu répondre convenablement aux questions des gendarmes tent l essentiel des importations globales de médicaments de l Algérie, ainsi à une baisse de plus de 25% des produits parapharmaceutiques. Malgré ce recul, la facture des médicaments à usage humain reste toujours la plus importante portant sur le code de la route et sur la législation relative au transport. Ces derniers ont, d autre part, évoqué le problème de fatigue, qui constitue, selon eux, une des causes principales des accidents. Ils ont émis le souhait d appliquer la législation relative à la durée de la conduite, en obligeant notamment les propriétaires des véhicules à engager un chauffeur suppléant et à placer des chrono-tachygraphes. Un total de 719 accidents a été enregistré, en 2013, dans la wilaya de Blida, faisant 87 morts et blessés, selon un bilan du groupement territorial de la Gendarmerie nationale. Le facteur humain a représenté la cause directe dans 684 accidents, soit un taux de 95%, a-t-on observé, soulignant, à cet égard, la nécessité de renforcer les moyens de sensibilisation. R. A. avec 1,89 milliard USD, contre 1,91 milliard USD durant la période de référence, en baisse de 0,58%, précise encore le centre. Les médicaments destinés à l usage humain ont représenté plus de 96% des importations globales de l Algérie des produits pharmaceutiques de janvier à novembre dernier. Quant aux quantités importées, elles ont enregistré également une baisse de 7,35%, passant de tonnes durant les 11 premiers mois 2012 à tonnes à la même période de Reculant de 25,35%, les produits parapharmaceutiques ont également contribué à la baisse de la facture des importations globales. En effet, les produits parapharmaceutiques viennent en seconde position avec 50,08 millions USD durant les onze premiers mois 2013, contre 67,08 millions USD à la même période 2012, ajoute encore le centre. En volume, les importations de ces produits ont atteint tonnes contre tonnes, en baisse de près de 25%, relève le CNIS. R. A.

7 Le nombre de demandeurs d'emplois recensés en Espagne a diminué de (-2,24%) en décembre par rapport au mois précédent, revenant ainsi à 4,7 millions, a annoncé le ministère du Travail. Il s'agit de la plus forte baisse jamais enregistrée au cours d'un mois de décembre et la deuxième plus forte observée sur un mois depuis le début du suivi des statistiques. Les chiffres mensuels des demandeurs d'emploi publiés par le ministère du Travail doivent être comparés aux données trimestrielles de l'institut national des statistiques, considérées comme plus fiables. Les dernières en date font état d'un taux de chômage de 26% au troisième trimestre. La croissance du secteur chinois des services est revenue en décembre à son plus bas niveau depuis quatre mois en raison d'une dégradation des perspectives d'activité, montre une enquête gouvernementale, un nouvel élément suggérant un ralentissement de la deuxième économie mondiale fin L'indice PMI officiel est revenu à 54,6 contre 56,0 en novembre, a précisé le Bureau national des statistiques. Pour Ting Lu, économiste de Bank of America-Merrill Lynch, cette baisse reflète entre autres la dissipation des effets du «mini» plan de relance lancé en milieu d'année. Dans le secteur des services, le sous-indice des anticipations a reculé à 58,7 contre 61,3, tiré à la baisse entre autres par les secteurs de l'immobilier et de l'eau, dans lesquels les entreprises s'attendent à une contraction de leur activité. La composante des nouvelles commandes est restée stable à 51. > C A P I T A L BOOM CRASH CHIFFRE 6 milliards de dinars Plus de agents vont être recrutés dès le 1 er janvier 2014 dans le secteur de l hygiène et une enveloppe de 6 milliards de DA a été dégagée pour l acquisition de matériel neuf. Développement des pays méditerranéens Mobilisation des diasporas économiques 7 T. Doudou/Algérie News Construction et gestion des hôpitaux en Algérie Les Français veulent faire connaître leur savoir-faire Afin de faire face aux besoins en soins de la population, le gouvernement a prévu plus de 7 Mds USD pour le développement des structures sanitaires, dans le cadre du plan d'investissement Ce qui permettra notamment de lancer la construction et d'équiper plus de 140 hopitaux. En outre, et afin d'améliorer qualitativement la prise en charge des malades, les autorités comptent confier la construction, l'équipement et l'entrée en exploitation en 5 ans de nouveaux CHU. A cet effet, et pour mettre en valeur le savoir-faire des entreprises françaises du secteur, Ubifrance organise, les 17 et 18 février 2014, à Alger, un colloque sur la construction, l'équipement et l'exploitation des infrastructures hospitalières. La rencontre est destinée aux architectes, ingénieurs, constructeurs, équipementiers, prestataires de services ou exploitants, appelés à saisir cette opportunité pour se faire connaître en Algérie auprès des donneurs d'ordre, aussi bien publics que privés. L Algérie va construire dix centres hospitalo-universitaires les cinq prochaines années. Pour ce faire, le ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière a donné le coup d envoi d une «campagne d inspection» à travers le pays. Celle-ci devrait établir un rapport sur la situation des hôpitaux et de l ensemble des structures sanitaires opérationnelles. Les «enquêteurs» du ministère devraient poser un diagnostic sur l état de ces infrastructures en termes d équipements et de moyens humains. Une fois l opération bouclée, des travaux de restauration et de «mise à niveau» devraient être aussitôt enclenchés. Par ailleurs, les dix CHU projetés seront construits selon les normes internationales, en monobloc et non en «multipavionnaire» comme cela a été le cas pour les hôpitaux existants. Ce système de construction permettrait, d après les spécialistes, de faire «l économie de temps et d argent», puisque tous les services seront placés dans un même espace. Cela étant, trois villes au moins sont sûres d avoir un CHU ultramoderne. Il s agit de Tizi Ouzou, Tlemcen et Alger, en attendant l affectation des sept autres restants, en tenant compte de l équilibre régional et de la densité de la population. Les études sont, d ores et déjà, lancées pour trois projets alors que, pour le reste, ce sera fait d ici quelques mois, souligne notre source. F.A-A. Le Med-Generation, visant à mobiliser les diasporas économiques pour le développement des pays méditerranéens, est enfin lancé. Doté d un budget total de ,45 euros, le projet est mené en partenariat avec la Chambre de commerce, d industrie et d agriculture de Beyrouth (CCIA-BML), l incubateur des technologies d information et de communication de Palestine (PICTI), l Agence de promotion des investissements de Palestine(PIPA) et l Office jordanien de l investissement (JIB). Les actions menées dans le cadre du projet permettront aux représentants de la diaspora économique et de gouvernements des différents pays de la Méditerranée, y compris l Algérie de dialoguer et de partager leurs vues sur les conditions nécessaire à une plus forte mobilisation des diasporas au service du développement des territoires méditerranéens. Les résultats attendus sont la fédération d une communauté d acteurs mobilisés au service du développement économique, le développement de la culture entrepreneuriale et de l ouverture économique à l international, des retombées économiques et en emploi pour les territoires associés et le renforcement des capacités locales : développement de stratégies et services d attractivité plus efficaces.

8 8 > P U B L I C I T E Algérie News Demande d emploi Anep J.H. âgé de 24 ans, Master en finances et économie + Manager en HSE avec expérience cherche emploi. Tél : Demande d emploi JH, 37 ans, DEUA en management, gérant d équipe pendant 3 ans maîtrise l outil infor, secourisme, extinction. Tél : Algérie News Anep

9 > C O U P S D E P R O J E C T E U R ILS ONT OSÉ LE DIRE 9 En hausse Islam Khoualed > Abdelaziz Rahabi «Dans l'esprit du Président sortant, la Constitution sert à consolider ses prérogatives et pouvoirs. Le fait qu'il renonce à son amendement est un signe qu'il a aussi renoncé à briguer un quatrième mandat.» Wahid Hallilodzic «Je ne peux évoquer, pour l'instant, mon avenir avec les Verts. Je considère que cela ne peut être abordé qu'après le Mondial. Je ne suis pas un hypocrite et encore moins un menteur. Faire des promesses ne fait pas partie de mes principes.» Le monde de l insolite Un veau à deux têtes Une vache a récemment donné naissance à un veau à deux têtes près de Fès, dans le centre du Maroc, et l'animal est en bonne santé apparente, a constaté vendredi un photographe de l'afp. La vache a mis bas lundi, au petit matin, dans des conditions normales, à Sefrou, une ville située sur les premières pentes du Moyen- Atlas. Mustapha Zebdi «Plusieurs citoyens ont été victimes de véritables arnaques de la part de certaines agences de voyages. Sur des produits et offres de fin d année, il n'y a que de la publicité mensongère. Sur place, les clients ont découvert une autre réalité bien qu ils aient honoré les frais y afférents.» Des œufs passent aux aveux En voyant le blanc d'oeuf légèrement remuer dans une poêle chaude alors qu'il y faisait cuire deux oeufs au plat, un homme s'est amusé à les doter de la parole et à leur faire faire des onomatopées plutôt burlesques. Découvrez cette vidéo aussi drôle que totalement décalée qui fait le buzz sur la toile depuis trois jours. Apprenant sa libération, le jeune athlète algérien a offert ses effets vestimentaires à ses camarades de cellule. Selon nos informations, il les a offerts à de jeunes adolescents marocains. Avec ce geste, il prouve qu'il ne porte aucune rancune visà-vis du peuple voisin bien qu'il fut victime d'une injustice. Bravo Islam et Bienvenue chez toi. > Tayeb Louh Le ministre de la Justice et garde des Sceaux a annoncé la création de «tribunaux de proximité». Des structures qui devraient alléger la pression sur les autres instances de justice qui croulent depuis des années sous des amas de dossiers provoquant de grands retards qui pénalisent les citoyens, mêmes pour de simples procès. En baisse Abdelatif Baba- Ahmed > Un millier de colons sélectionnés pour Mars Plus d'un millier de personnes ont été présélectionnées pour participer à un groupe d'éventuels premiers colons de la planète Mars en 2025, a-t-on appris jeudi auprès de la société Mars One, à l'origine du projet. Alors que plus de personnes originaires de 140 pays s'étaient inscrites pour faire partie de cette première vague de colonisation, ont été retenues pour la deuxième phase des sélections, a indiqué la société néerlandaise dans un communiqué. Rien ne va plus dans le secteur de l'education nationale. Après une trêve qui aura duré un trimestre, les enseignants et autres corps du secteur ont fixé des ultimatums. Ils ont décidé à interrompre les négociations estimant que la démarche n'a pour objectif que de faire gagner du temps au gouvernement. L'année scolaire est plus que jamais compromise.

10 10 > P U B L I C I T E Demande d emploi J. H. Marié avec enfant, avec expérience cherche emploi comme chauffeur démarcheur, chauffeur pour famille. Tél : Demande d emploi H, 58 ans, Présentable, instruit, sérieux et véhiculé cherche emploi. Etudie toutes les propositions Tél : Demande d emploi J. H. 37 ans DEA en Management + Responsable en HSE exp : 13 ans, Maitrise l outil info. cherche emploi à mi ou plein temps. Tél : Naissance Bonjour, je m appelle Yousra Safia Rabeï Je suis née le 20 novembre 2013 pour égayer le foyer de mon papa Rabah et de ma maman Dalila, ainsi que mes grands parents de Hussein-Dey et de Aïn- Naâdja. Prompt rétablissement à ma maman Dalila. Anniversaire A notre chère Dina Hadj Abderhamane de Londres qui a soufflé, le 23 décembre 2013, sa deuxième bougie. En cette heureuse occasion, ses grands parents, oncles et tantes de Hussein-Dey, lui souhaitent un joyeux anniversaire et une vie pleine de bonheur. Demande d emploi J. F. Licence en Gestion option finance, 3 ans expérience en comptabilité et DRH. Cherche emploi à Alger Tél : Demande d emploi J. F. 27 ans Ingénieur d Etat en béton et contrôle qualité de construction QA/QC, 03 ans d expérience. Cherche emploi à Alger ou Boumerdès. Tél : Demande d emploi J.H, 30 ans, Magistère en Sciences économiques + Ing. d Etat en Planification, 3 ans d exp, maîtrise Français, Arabe et Informatique cherche emploi dans l enseignement ou autre. Tél : Vente Vend appartement F3 à El-Mouradia, situé au RDC, ayant une superficie de 100 m 2. Il convient aux professions libérales ou autres. Tel :

11 dclg é a a e Analyses & Décryptages La rédaction d'algérie News propose une nouvelle rubrique dédiée à l'analyse et au décryptage de l'actualité qui nous concerne et qui nous entoure. Nous lançons un appel à tous ceux et toutes celles qui veulent y contribuer à travers des articles ou des propositions. Vos contributions seront les bienvenues. Contact : 11 NASRALLAH-BOUHIRED Un dynamitage des codes religieux wahhabistes Par René Naba Pur hasard ou acte délibéré? La rencontre entre Sayyed Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah libanais, dans son fief de Beyrouth, avec Djamila Bouhired, le 8 décembre 2013, coïncidant curieusement avec l entretien israélo-saoudien de Monaco, a constitué, dans l ordre subliminal, un dynamitage des codes religieux et vestimentaires régressifs de la dynastie saoudienne. > Suite pages 12 et 13 CHRONIQUE des deux rives Quelque chose de vide dans le ciel américain Par Abdelmadjid Kaouah Les computers de l Amérique avaient produit tous les scénarios possibles d une Troisième Guerre mondiale à l initiative de «l empire du mal» soviétique mais n avaient guère prévu que le coup fatal allait lui être assené par un groupe d illuminés armés de cutters et transformant ses Boeings en bombes volantes. L évènement le plus important depuis deux millénaires? On n en est pas loin chez ceux qui ont fait de la date des attentats du 11-septembre 2001 une rupture épistémologique de l histoire contemporaine. Incontestablement, après la Guerre de Sécession ( ), l attaque du Japon de Pearl Harbour (7 décembre 1941, «jour d infamie» selon le mot de F.D. Roosevelt), «le 11 septembre» 2001 est devenu pour les Etats-Unis d Amérique un repère à la fois tragique et quasi-mythologique. Et pour cause, la première puissance du monde, sortie triomphalement de la guerre froide qui l opposait à la défunte URSS, a été frappée au coeur au travers de symboles fondateurs, le Pentagone et les Twins Towers. L Amérique a basculé dans l horreur et dans un univers inédit, inconnu d elle et du reste du monde. Le monde compatit avec l Amérique. Le drame avait été vécu en direct par la planète entière. Un quotidien français titrait péremptoirement : «Nous sommes tous des Américains». Mais il s en est trouvé aussi quelques laissés-pour-compte ou frustrés de l histoire pour exprimer des cris de satisfaction freudiens. Car la haine de l Amérique n était pas une vue de Les «néoconservateur» américains, les premiers, l ont compris, pensé et appliqué au lendemain du 11 septembre. Des décombres du 11 septembre, un nouvel ordre mondial allait émerger au forceps. l esprit. L impérialisme américain, non plus, qui a suscité de tenaces rancoeurs pour sa longue pratique de la politique des deux poids deux mesures, en s attribuant le rôle de gendarme international. Sortis vainqueur de son bras-de fer avec le «socialisme» dit «réel», les USA étaient ardemment attendus sur des dossiers qui ne pouvaient souffrir plus longtemps l ajournement ou le contournement, tels que le conflit du Proche-Orient et, singulièrement, le droit du peuple palestinien à un Etat. Les «néo-conservateurs» américains, les premiers, l ont compris, pensé et appliqué au lendemain du 11 septembre. Des décombres du 11 septembre, un nouvel ordre mondial allait émerger au forceps. D abord, la révélation et l affirmation d un président américain- mal élu et présenté par la presse comme un Candide à la Maison Blanche. Il s affirmera comme un justicier sans état d âme, guerroyant au bout du monde et bouleversant l équilibre géostratégique hérité du vingtième siècle. Georges W.Bush, en Texan d adoption, mobilisera la toute-puissance militaire de l Amérique contre ce qu il désigne les pays constituant «l axe du mal». Ce sera la guerre aux Talibans, en Afghanistan, qui accueillent Ben Laden, tenu pour responsable des attentats contre l Amérique, et Saddam Hussein, en Irak, accusé de connivence criminelle avec les Talibans et de détenir une énigmatique «arme de destruction massive» qui s avèrera le fruit d une imagination débordante de la Maison Blanche, made in Bush Le régime en carton-pâte - tandis que la Syrie, après la Libye, est encore tragiquement à l affiche - s écroulera sous les bombardements en quelques semaines tandis qu il faudra plus d une décennie pour «liquider» le leader d Al-Qaïda, le sulfureux Ben Laden. > suite en page 13

12 12 dclg é a a e Décryptage Analyses & Décryptages NASRALLAH-BOUHIRED Un dynamitage des codes religieux wahhabistes du vainqueur d Israël à l icône de la guerre de libération nationale algérienne L hommage a été perçu, dans l ordre symbolique, comme un bel exemple du dépassement des clivages ethnico-religieux au sein du Monde arabe et de la solidarité combattante entre les deux versants du Monde arabe, en ce que la photo de Beyrouth mettait en oeuvre un dignitaire religieux et une dame non voilée, un homme chiite et une dame sunnite, sans la présence de son tuteur. La réplique du Monde arabe militant à l obscurantisme wahhabite. Un électrochoc à destination d un Monde arabe en état de désorientation, matérialisé par les propos d un des princes saoudiens les plus en vue, Walid Ben Talal, actant publiquement la connivence de fait entre l Arabie saoudite et Israël, qui engloberait en outre «les Arabes et les sunnites», dans leur combat contre la branche rivale de l Islam, l Iran chiite et ses alliés régionaux, la Syrie et le Hezbollah libanais. La manchette de Libération «Syrie, la révolution trahie», du 19 décembre 2013, a retenti comme la fin de la «stratégie du délire» de la France et de ses intellectuels organiques. La fin d une illusion lyrique. Préconiser dans ce contexte la connivence avec Israël, mis à l index lors de l hommage planétaire en faveur de Nelson Mandela (2), qui plus est avec la branche la plus xénophobe du sionisme représentée par le tandem Benyamin Netanyahu- Avigdor Libermann, le terme ultime du processus de glaciation idéologique du sionisme fondateur d Israël, ne parait pas devoir constituer la proposition la plus animée de pertinence. Israël? Le partenaire absolu de l apartheid sud-africain, matérialisé sous des prétextes tarifaires par la mise à l index de Benyamin Netanyahu lors des obsèques de Nelson Mandela, partenaire des Palestiniens et icône planétaire des peuples en lutte pour leur indépendance. Pourquoi n a-t-elle pas, l Arabie saoudite, sollicité les bons offices de l Afrique du Sud, l ami de l Iran doté de l expertise nucléaire, agréé par tous les Etats arabes et qu aucun contentieux, de surcroît, n oppose au géant sud-africain, pour régler son contentieux avec l Iran, plutôt que de se lancer dans une suicidaire et destructrice guerre trans-régionale dont les Arabes seront les grands perdants? Des pièges de l ingérence humanitaire Au-delà de la confusion mentale arabe, si bénéfique à ses ennemis, si préjudiciable à sa promotion, il importe de pointer le discours disjonctif occidental si corrosif pour une prise de conscience nationale. Il en est ainsi de la notion d ingérence humanitaire, moteur des expéditions punitives post-coloniales. Un principe qui sert en fait d alibi à des équipées impériales. Un leurre que recèle l ambiguïté du terme, du fait que les grandes puissances sont souvent perçues comme des pyromanes et non comme des pompiers, en fait des pompiers-pyromanes. Au terme d un demi-siècle d intervention humanitaire, force est de constater que l ingérence a toujours été une action dirigée depuis le Nord vers les pays du Sud, tant il paraît peu vraisemblable que les Etats puissants soient la cible d une action d ingérence. L ingérence humanitaire, sur le plan international, se substitue, d ailleurs, souvent à la défaillance interne dont elle constitue un cache misère. Les Restos du coeur, les Compagnons d Emmaüs, l Armée du salut, «une Chorba pour tous», pour ne parler que de la France, constituent ce que le philosophe Vladimir Jankélévitch qualifie de «bonne conscience chronique de la mauvaise conscience», alors que la «Patrie des droits de l homme» traverse la plus grave crise sociale et humaine de l après-guerre sur fond d un racisme rance et d une xénophobie virulente. En cinq ans, la France compte à son actif cinq interventions militaires sous couvert de l humanitaire: Côte d Ivoire (2011), Mali et République de Centre Afrique (2013) pour la protection des réserves de minerais du pré-carré français ; Libye et Syrie (2012) pour détourner le cours de la révolution arabe du Golfe pétro-monarchique et enfouir sous les bombes la connivence ancienne de la France avec Mouammar Kadhafi, d une part, et Bachar al Assad, d autre part. Au total, 40 interventions militaires françaises ont été recensées en 53 ans d indépendance africaine, soit en moyenne une opération tous les 18 mois. L activisme français dans ses anciennes colonies est infiniment plus fébrile que celui du Royaume-Uni dans ses anciennes possessions d outre-mer et se traduit par un nombre record d otages au sein du Monde occidental, du fait d une politique, sinon belliciste, à tout le moins interventionniste. Une décennie calamiteuse s achève marquée par la destruction des deux anciennes capitales de la conquête arabe, Bagdad, capitale de l ancien empire abbasside, en 2003, Damas, en 2013, ancienne capitale de l empire omeyyade, en Du fait de l alliance de la dynastie wahhabite avec le bloc atlantiste. Sans le moindre profit, ni pour les Arabes ni pour les musulmans. Il appartient aux Arabes, et non à l Otan, de livrer leur propre bataille pour la liberté et l égalité. Pour la dignité et le pluralisme. Aux Arabes de s opposer à toute dictature, républicaine soit-elle ou monarchique. De rompre avec la logique de vassalité. De répudier la mentalité de supplétif. De garder présent à l esprit le piège de Kaboul, le plus grand détournement de combat de la Palestine vers l Afghanistan. Faisons le vœu que surgisse un Mandela arabe pour bannir l esprit de revanche et la soif de revanche de nos moeurs politiques par un dépassement des clivages qui tétanisent le Monde arabe par une sublimation de ses différences. Rigueur intellectuelle et exigence morale, civisme et sens de la responsabilité, tels sont les autres vœux que ce site formule à l ensemble des Arabes, au-delà de leur clivage, à leurs amis et alliés, afin, qu individuellement et collectivement, ils se prennent en charge par eux-mêmes. De cesser d être la risée du monde pour en forcer le respect, au terme d un printemps arabe erratique, alors qu une conférence internationale de paix s apprête à se tenir à Genève, le 22 janvier 2014, en vue de jeter les bases d un règlement en Syrie. En un mot, de prendre en main leur propre destin, de veiller à ce que la Palestine ne soit pas la grande oubliée du «Printemps arabe». Sauf à connaître le sort funeste de Boabdil, dernier roi de Grenade, capitulant, le 2 janvier 1492, devant les armées d Isabelle La Catholique et de subir la terrible apostrophe de sa mère. Sur le chemin de l exil, au lieu-dit «le dernier soupir du Maure», comme il se retournait vers la capitale de son royaume perdu en pleurant, sa mère lança alors à Boabdil: «Pleure, pleure comme une femme ce royaume que tu n as su défendre, ni en tant que roi ni en tant qu homme». Bonne année studieuse et réparatrice! Meilleurs voeux pour 2014! Merci de votre confiance et de votre fidélité. R. N. Notes A Pour la démystification de l excuse tarifaire de l absence de Benyamin Netanyahu aux obsèques de Nelson Mandela, ci-joint un lien qui explique la crise latente entre Tel-Aviv et Pretoria : Lieberman appelle les juifs sud-africains à s installer en Israël. omatie-defense/ lieberman-appelleles-juifs-sud-africains-a-s-installer-enisrael. Le ministre israélien des Affaires étrangères estime que les pogroms antijuifs en Afrique du Sud ne sont qu une question de temps. Avigdor Lieberman a lancé, le 25 octobre 2013, sur sa page Facebook, un appel aux juifs d Afrique du Sud leur demandant de quitter ce pays pour s installer en Israël. L Afrique du Sud a critiqué les constructions israéliennes dans les Territoires occupés palestiniens, en marge du lancement d une campagne pour la libération de Marwane Barghouti, en octobre 2013, depuis Robben Island, lieu de détention de Nelson Mandela.

13 Décryptage 13 Par Slemnia Bendaoud Il a le goût de tout ce qui est beau et le bagout de la grande conviction et de la totale persuasion. La puissance de la science et la force de l âge bien mûr. Il a le look séduisant et la tête d un intellect médisant, enquiquinant, ou de celui vraiment entêté. Celui souvent si empêtré et très embêté d avoir à traiter de ces questions fastidieuses aux solutions souvent étriquées, devant tout un monde désemparé par cette politique des grands aréopages et possibles dérapages. Son goût a surtout rapport avec ces sujets très compliqués qu il aime aborder sans avoir à prendre ce tout nécessaire recul ou écart de convenance ni même léger retrait, en parfait économiste pour ce docteur vétérinaire de métier qu il est. Il est auteur (écrivain) à répétition et ne craint jamais la loyale et saine compétition. Très sûr de ses nombreux atouts, et bien capable de dialoguer à ce très haut niveau, qui donne cet accessit de discuter de tous les sujets importants qui intéressent au plus haut point toute la communauté. Il a la plume habile et le verbe facile. Cet écrivain de l indépendance de l Algérie semble être très motivé de vouloir se lancer dans cette autre course qui consiste à concourir pour la conquête libre et transparente de la gouvernance du pays. Il est plutôt jeune, beau, instruit, poli, toujours bien mis, cultivant la liberté de l esprit et prônant cette paix durable pour la nation, grâce à l espoir en un avenir prospère où la science sera l élément essentiel ou le plus déterminant de l équation. L homme est un champion d Algérie et du Maghreb de sports équestres et du saut d obstacle (1975 et 1978), en plus d être le major de sa promotion de docteurs-vétérinaires, à l école nationale vétérinaire d El-Harrach (Alger)<; c est dire que ce candidat à la présidentielle d avril 2014 est un grand habitué des trophées et autres titres de distinction dans les courses auxquelles il avait pris part. A cheval ou à pied, il va vite, très vite même, réussissant ces impossibles créneaux et, souvent, à brillamment contourner tous ces nombreux obstacles ainsi que d innombrables autres écueils se dressant sur son chemin de gloire ou parsemant d embuches sa piste d exhibition et de grande démonstration. Mieux encore, il sait aussi prendre de l air, surtout de la hauteur et de la grande dimension, planant bien plus haut que tout son monde lorsque les conditions l exigent de lui, pour se mettre en phase avec son temps et se distinguer dans son art de prendre de la distance sur ses nombreux semblables et autres athlètes comparables. Journaliste scientifique pour DJILALI SOUFIANE La puissance de la science et la force de l âge un temps suffisamment long, écrivain, aussi par occasion ou à temps perdu, il est, donc, devenu un homme politique depuis 1990 au parti du renouveau algérien (PRA), avant de fonder le sien, Djil Djadid (la nouvelle génération), en mars Toujours rasé de frais, les pupilles lumineuses, irradiant cette flamme de l espoir, le cheveu légèrement dégarni. Son visage devenu familier donne l air de plutôt rassurer tout son monde. Tant le discours de l individu véhicule ces idées apparemment sincères et qu il s efforce de décortiquer afin de mieux les appliquer dans son programme de campagne électorale. Le visage proéminent, les joues un peu pimpantes, le regard inspiré, l homme paraît nettement plus jeune que les cinquante-cinq ans qu il traîne derrière lui. De plus, pas un seul cheveu blanc, pas même la moindre ride n altèrent l image assez nette que dégage sa tronche de jeune homme. Ce beau gosse à l allure bien tranquille peut, parfois, se jouer de tout son monde dès qu il se met à deviser, discourir, commenter les choses de la vie publique et la politique du pays, de façon plus générale. On dirait que ce sage en apparence est plutôt trahi par ce verbe qu il déballe et ces pentes de chemins politiques tortueux qu il dévale sans la moindre retenue, de cette manière directe et continue. Il appartient à cette nouvelle vague d hommes politiques qui ont le vent en poupe et qui cherchent vraiment à tester leurs aptitudes bien au-delà des limites tracées par une gérontocratie non encore rassasiée du plaisir d occuper aussi longtemps cette haute marche de la sphère de pouvoir. De son état bien sage et tranquille, Djilali Soufiane peut rapidement se transformer en fer de lance attaquant sans arrêt, revenant toujours à la charge, jusqu à obtenir la totale satisfaction de la chose demandée ou avoir bien raison au sujet de la question posée souvent avec force argumentaire. Djilali Soufiane n a rien dans la poche et tout dans la caboche. Il croit en l esprit et le Saint- Esprit. Jamais en la prééminence du ventre et du bas-ventre sur la conscience humaine. Très lucide dans ses raisonnements, il reste aussi rigide et parfaitement inflexible sur ses principes et convictions. Il n a pas vraiment la langue dans la poche, ni peur de dire très haut ce que tout le monde pense tout bas ou bien bas. Il aura été forgé à ce moule de la franchise dont font usage les nombreux paysans dont il était le toubib des bêtes de somme. Son diagnostic ne souffre d aucune contestation, tout comme son remède part toujours d un constat (jamais un postulat) établi avec grande expérience, petit soin et méticuleuse action dans la recherche du résultat approprié. De son métier, il aura appris à bien comprendre la souffrance de ces animaux dont les humains en sont toujours les bourreaux, la cause première ou la raison essentielle. Il connaît tous leurs sons, leurs cris de joie ou de détresse, leurs gémissements, appels du pied et autres aspects et mouvements liés à leur vie quotidienne. Sa proximité avec le monde de ces animaux lui permet de comprendre le langage dans lequel ils font part de leur mal, sans avoir à user du moindre mot, juste en poussant des cris connus ou reconnus par ce petit monde qui les entoure et qui fait partie de leur environnement immédiat. Sa grande réussite avec ce monde qui communique par le geste ou le cri utile le prédispose, en fait, à tenter, aujourd hui, cette autre grande expérience avec cet autre monde qui pratique différents exercices linguistiques. Comme ses pairs ou ses nombreux confères, il croit vraiment en la puissance de la science qui aura à détruire, à terme, la démence de l ignorance, persuadé que l évolution rapide du monde ne laissera aucune chance à la tergiversation et aux atermoiements inutiles et inconvenants, observés jusque-là par notre vieille gouvernance. Il sait lire entre les lignes pour bien choisir le chemin ou la décision à prendre, faisant parfois dans un subtil jeu de mots. Il aura à brillamment le prouver lors de son altercation verbale, par médias interposés, avec la présidente du Parti des travailleurs. Il aura à lui répliquer par ces expressions : «Personne ne trouve grâce aux yeux de Louisa Hanoune sauf le président Bouteflika». Et de conclure que «Louisa n'a qu'un seul hanoune (chéri)! À l inverse, le président Bouteflika possède en la personne de la secrétaire générale du PT une perle (louisa) rare». Mieux encore, lorsque les journalistes voulaient le traiter de lièvre, il aura en leur direction cette sèche réplique : Comment pourrais-je être un lièvre (l un de mes patients parmi les nombreux animaux) alors que ma profession de vétérinaire me permet de lui prodiguer des soins et améliorer sa condition de vie et de santé physique? En franc-tireur, il opte toujours pour le coup sec, le flingue. Le tir bien cadré. Jamais pour l hypocrisie du juste milieu qui sied le mieux aux hommes politiques de l abstinence verbale ou à ceux de la convenance des discours creux de salons ou de l inutile allégeance. L homme est réputé être parfois trop direct. Tant ses flèches, telles de véritables flammes menaçantes et trop agaçantes, fusent toutes armées de leur sens éloquent pour faire souvent mouche à leur arrivée à leur destinataire. Conscient que la demimesure demeure un sérieux handicap, faisant surtout dans l usure effrénée des hommes politiques, il choisit ce langage approprié et, surtout, le plus court chemin d expression de ses idées, jugées bien arrêtées car inspirées de cette expérience née de la puissance de la science dont il croit énormément en ses nombreux bienfaits pour l avenir du pays. Son franc-parler l amène souvent à faire des constats critiques à propos de la catastrophique situation du pays. N hésitant pas, pour ce faire, à citer des noms ni même à évaluer les considérables pertes sèches supportées par le pays durant le long règne de cette vieille gérontocratie. Il symbolise ce sang nouveau que l on se doit d injecter au sein de notre gouvernance future. Comme gage de réussite, il croit beaucoup en cette exceptionnelle puissance de la science et dispose de cette force de l âge, toutes deux étant capables de propulser l Algérie vers les plus beaux cieux de l Univers. suite de la chronique L Amérique était de retour avec sa blackliste anti-terroriste. Elle apportait la démocratie avec ses bombardiers. En deux mandats, les gros-oeuvres étaient faits sous la férule de G.W. Bush. En sus, il aura établi en Amérique un inquiétant Etat sécuritaire pour le monde et les Américains eux-mêmes. Le Patriot-Act est cet ensemble de dispositions exceptionnelles dispensant les services secrets des limites encadrant jusqu à leur travail de collecte d'informations. «Guerre contre le terrorisme» sans merci, lancée parallèlement aux opérations militaires pour chasser les Talibans de Kaboul et capturer les «combattants ennemis» regroupés ensuite à Guantanamo, la base navale américaine en territoire cubain, érigée en zone de non-droit. Des prisons secrètes de la CIA complèteront le dispositif. Mais l Amérique avait découvert à son tour les ravages d un terrorisme d inspiration intégriste qui avait frappé en premier lieu des pays de confession islamique, telle que l Algérie, durant presque une décennie, sans que cela n émeuve outre-mesure les futurs pourfendeurs à travers le monde de l islamisme Le 11-Septembre a évidemment rencontré la littérature. Dans un premier temps, les romanciers américains, comme leurs compatriotes, s étaient avoués sonnés. Mais la presse était, là, pour jouer le rôle d aiguillon. Des titres d inégale tonalité se suivront. «La belle vie» de Jay McInerney, qui était comme des millions de personnes à travers le monde devant sa télé, bouclera son roman sur le 11 septembre, trois ans après. En une décennie, sortiront les romans : «Terroriste», du vétéran John Updike, «L Homme qui tombe», de Don DeLillo, «Indécision», de Benjamin Kunkel. Le 11-Septembre est traité tantôt de front («Un désordre américain», de Ken Kalfus) ou par un marqueur qui enclenche la narration sans que les évènements ne soient franchement nommés. L évocation des Tours, ou plutôt leur disparition, est en elle-même la trame du récit comme chez Paul Auster. Il faut noter que nombre d écrivains américains habitent New York. De ce fait, en quelque sorte, ils étaient dramatiquement aux premières loges. Pour certains romanciers, leur pays avait versé dans la démence et l hallucination, d où la nécessité de créer un contrediscours : «Il y a quelque chose de vide dans le ciel.» «L écrivain cherche à donner mémoire, tendresse et sens à tout cet espace hurlant», écrit de Don DeLillo dans son essai, «Les ruines du futur». Don DeLillo conclut : «Pendant les cinquante ans à venir, des gens qui n'étaient pas dans les parages au moment des attentats prétendront y avoir été. Avec le temps, certains finiront par le croire. D'autres prétendront avoir perdu des amis et des proches alors qu'ils n'auront perdu personne. C'est aussi la contre-narration, une histoire en creux de faux souvenirs et de deuil imaginaire». Une nouvelle génération de livres ancrés dans une «ambiance post-11-septembre» émerge, donc, qui se décline sous l optique de la catastrophe, de la paranoïa conspirationniste, sécuritaire ou, plus amplement, du déclin civilisationnel. «America is a free country», les Etats- Unis sont un pays libre. Mais qu en faire? Jonathan Franzen livre sa réponse dans «Freedom». Il donne à voir des personnages évoluant dans une banlieue chic des années Clinton jusqu'aux années Bush, sur fond de corruption politique, de mesquinerie des démocrates, de dangerosité idéologique républicaine, de militantisme écologique contradictoire. Jonathan Franzen ausculte une société où la liberté est dénaturée, dévoyée par le consumérisme et le mercantilisme. Ce n est pas tellement nouveau sous le ciel de l Oncle Sam. On peut, de ce fait, se demander si le Printemps arabe n est pas aussi l enfant du 11-Septembre? A.K.

14 14 dclg é a a e Kiosque international Analyses & Décryptages TUNISIE Le dialogue aura porté ses fruits Abdelhamid Gmati, La Presse Les députés commencent ce 3 janvier l'examen du nouveau texte constitutionnel qui a fait l'objet d'un accord consensuel entre les partis politiques, tout comme la formation d'un cabinet ministériel d'indépendants et l'organisation des prochaines élections. "Nous disposons d'un bon projet de Constitution", un projet qui fait "kiffer". Cet avis est loin d'être partagé par un certain nombre de députés, d'organisations nationales et d'experts. Ainsi, l'association des magistrats émet des réserves sur le statut de l'autorité judiciaire. A noter que la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica), dans la nouvelle Constitution, ne sera pas indépendante du pouvoir politique. Certains constatent que les libertés individuelles ne sont pas suffisamment garanties, alors que d'autres regrettent que "l'etat se confonde avec le gouvernement où les pouvoirs sont condensés". Et l'association tunisienne de défense des valeurs universitaires s'est indignée, pour sa part, de la poursuite des atteintes aux libertés académiques et aux libertés de la presse. La nouvelle Constitution sera discutée à partir de ce vendredi 3 janvier à l'assemblée nationale constituante (ANC). C'est de bon augure et cela prête à l'optimisme en ce sens qu'avec l'adoption de la Loi fondamentale, autour du 12 janvier, le pays sortira de la crise qui grippe la vie politique depuis un certain 23 octobre 2012, date butoir non respectée pour la rédaction de ce texte et la fin de la légitimité de l'assemblée [élue le 23 octobre 2011]. Parallèlement, on aura, le 8 janvier, un nouveau gouvernement [dirigé par Mehdi Jomaa, Premier ministre nommé le 14 décembre] chargé de mettre un peu d'ordre et de préparer les élections, législatives et présidentielle [notamment la mise en place de l'instance indépendante des élections (Isie)]. Selon le président de l'anc, Mustapha Ben Jaafar : Des raisons de refroidir l'optimisme le plus béat De plus, alors qu'il était entendu qu'avec l'adoption de la Constitution l'anc, élue pour cette unique tâche, n'aurait plus de raison d'être, la commission des consensus de ladite Assemblée affirme que "l'anc poursuivra sa mission en tant que pouvoir législatif, de contrôle sur le gouvernement et de suivi du processus électoral, conformément à la loi portant sur l'organisation provisoire des pouvoirs publics et des lois en vigueur, et ce jusqu'à l'élection d'un nouveau Parlement". Cela risque d'être un frein pour le nouveau gouvernement dans sa tâche fixée par la feuille de route émanant du "dialogue national" [organisé depuis fin juillet 2013 entre les partis politiques sous le parrainage d'organisations syndicales dont la puissante centrale Ugtt]. Il y a là des raisons de refroidir l'optimisme le plus béat. Que nous apportera l'année qui commence? La loi de finances adoptée est loin de faire l'unanimité et se trouve décriée aussi bien par les organisations patronales et syndicales que par les politiques et les économistes. Et la Tunisie a été classée "pays à haut risque en termes de troubles sociaux" par le centre d'intelligence économique de l'hebdomadaire [britannique] The Economist qui souligne que "lorsque la détresse économique est accompagnée par d'autres éléments de vulnérabilité, elle présente un risque élevé d'instabilité. Au rang de ces facteurs, les inégalités de revenus, la mauvaise gouvernance, les faibles niveaux de prestations sociales, etc.". Une grève des médecins est prévue ce 3 janvier. Et l instance administrative sectorielle des agents travaillant dans le secteur de la justice a décrété une grève pour les 8 et 9 janvier dans les tribunaux, les administrations et les instances relevant du ministère de la Justice. La présidente de l'union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (Utica), Wided Bouchamaoui, n y va pas par quatre chemins : "Ne rêvons pas, nous aurons une année difficile." BELGIQUE Filières syriennes : le risque s'aggrave Alain Lallemand, Le Soir Des djihadistes belges auraient frappé hors Syrie, ce qui confirme le risque d'une dispersion de la violence.selon l analyse de l un des services belges de sécurité, un groupe de djihadistes belges néerlandophones formés en Syrie aurait participé à au moins un attentat commis ces dernières semaines en Irak. Aucun autre détail ne nous est connu, mais le fait divers pourrait annoncer une réexportation du djihadisme européen en l occurrence belge - de Syrie vers des pays connexes, Irak, Turquie ou Liban. Le problème dépasse la Belgique et le risque évident d un retour de violence sur le seul territoire national : à l heure actuelle, estime une source de sécurité belge, Al-Qaida a sous la main quatre à cinq mille combattants djihadistes déployés en Syrie et détenteurs de passeports d un pays de l espace Schengen. Si la menace concerne d abord la Syrie et l Irak, un retour de flamme vers l Europe de l Ouest ne peut-être exclu. Une autre source belge, policière cette fois, évoque la volonté des animateurs de filières syriennes d exporter à terme, vers le Maroc et particulièrement la Tunisie, la capacité de combat aujourd hui réunie en Syrie. Le risque prend une coloration particulière en Belgique où certains services de renseignement et de police admettent sans peine être désormais noyés par l importance des filières syriennes. Pour mémoire, pour la seule nationalité belge, les services de sécurité estiment qu environ 200 personnes sont ou ont été combattantes sur le théâtre syrien, dont une vingtaine sont décédées. 120 à 140 combattants belges seraient toujours actifs en Syrie en ce moment. Les écoutes téléphoniques que nécessitent leurs suivis accaparent l essentiel de l énergie des services de répression, sachant qu une heure d écoute demande dix heures de travail administratif: 80% du personnel est noyé sous les écoutes, et c est en outre un domaine où il y a beaucoup de mouvements. D autres filières terroristes alourdissent la charge: la Somalie continue à attirer des combattants belges. En septembre, au moment de l assaut terroriste contre le Mall de Nairobi, une commission rogatoire belge était justement au Kenya pour y interroger trois Belges arrêtés en route vers Mogadiscio. Par ailleurs, les filières syriennes se mélangent désormais aux filières tchétchènes. Ça bouge beaucoup dans les filières de combattants belges en Syrie Si la Belgique a riposté au problème des filières syriennes dès le printemps 2012, bien avant de nombreux autres pays d Europe, elle semble aujourd hui en difficulté face à un phénomène qui ne fait que s emballer. Les mouvements sont nombreux : le prédicateur bruxellois B. vient de faire son apparition en Syrie, note un policier à titre d exemple. Et des djihadistes belges de l ancienne génération, comme l Anversois Z., ancien détenu de Guantánamo, seraient aujourd hui à la manœuvre pour soutenir ces filières de combattants vers la Syrie, avec la volonté de les faire rebondir lors de mouvements armés ultérieurs, notamment en Tunisie. Cela bouge beaucoup, il est des infos qu on n intercepte plus que par hasard. Quant à affirmer que l antiterrorisme parvient encore à effectuer une veille correcte du web, c est désormais un pieux mensonge. Or ces groupes disséminent en continu une propagande qui est réellement bien fichue, note un policier. Ils ont des prédicateurs qu on écoute presque avec plaisir, qui disent en tout cas ce que toute une population a envie d entendre. Si la capacité belge de simple recueil du renseignement est trop étriquée face à la menace, la capacité d intervention proactive est bien plus limitée encore. Comme le relève un magistrat, il n y a qu à voir le dossier Piccinin (NDLR: du nom de ce Belge enlevé en Syrie d avril à septembre) : la Belgique n a rien fait, c est l Italie qui a fait fonctionner ses réseaux (et obtenu la libération). Pourquoi le développement incontrôlé de ces filières est-il inquiétant? Le premier enjeu est, à l évidence, d éviter de futurs actes de violence qui seraient commis en Belgique par d ex-combattants des filières syriennes. Il n y a pas aujourd hui de menace précise, tempère une source belge de sécurité. Mais parmi tous ceux qui partent en Syrie, analyse un policier belge, certains vont devenir des combattants aguerris et revenir au pays avec de mauvaises habitudes. Parmi eux, une infime minorité voudra mettre le feu ailleurs, éventuellement en Belgique. C était prévisible.

15 Kiosque international dclg é a a Analyses & Décryptages e 15 ANALYSE Le Maroc et la Turquie s'immiscent de plus en plus dans l'islam en France El Hadji Mamadou Gueye, Yabladi.com Le degré d intervention du Maroc dans l Islam en France va en augmentant. Jonathan Laurence, professeur au Boston College et chercheur à la Brookings Institution, est revenu, lors d un colloque tenu en novembre dernier, sur les «nouvelles formes de coopération, plus ou moins assumées, entre la France et le Maroc et la Turquie». Laurence, qui travaille entre autres sur les relations entre l État et l Islam en Turquie, en Afrique du nord et en Europe occidentale, pense que la donne a aujourd hui changé. Il y a, selon lui, une «transformation de l offre religieuse des pays d origine et une acceptation de ce rôle par l État français». Explications. Même si l Islam est souvent pointé du doigt en France et que les actes anti musulmans sont devenus monnaie courante, l influence de la religion musulmane ne peut aujourd hui être ignorée. Le niveau d «intervention» du Maroc dans l Islam en France est monté crescendo ces dernières années à tel point que l Etat français assume de plus en plus cet état de fait. A en croire Jonathan Laurence, professeur au Boston College et chercheur à la Brookings Institution, repris par le blog Paris Planète, il y a actuellement «une transformation de l offre religieuse des pays d origine», et «une acceptation de ce rôle par l État français». Pour preuve, Laurence s appuie sur des éléments concrets, notamment l inauguration, le 27 septembre dernier, de la grande mosquée de Strasbourg en présence de Manuel Valls, ministre de l Intérieur et des Cultes, et d Ahmed Toufik, ministre marocain des Habous et des Affaires religieuses. En outre, la fédération européenne de mosquées liée à la Turquie (Ditib), ouvrira à la rentrée 2014, à Strasbourg, une «faculté libre de théologie islamique» pour former en France ses cadres religieux, ainsi qu un lycée confessionnel. L initiative a reçu le soutien du Diyanet, l Autorité des affaires religieuses turques, directement rattaché au cabinet du Premier ministre. Ces faits confortent Laurence dans ses opinions. L influence de l Islam est «désirable» en France. Pour le professeur, cela est dû au «double mouvement, dans les pays d origine des migrants et dans les pays d accueil». Il ne s agit pas, à l entendre, d une opposition à la création d un islam de France ou encore à la fin du rêve d un islam français et l enterrement du Conseil français du culte musulman. Loin de là. Le Maroc et la Turquie en bons ambassadeurs de l Islam Le Maroc et la Turquie se sont lancés dans des initiatives pour renforcer l Islam en Europe, particulièrement en France afin d en faire profiter leurs immigrés. «Pour des raisons sécuritaires, culturelles et politiques, on est ainsi entré dans une nouvelle ère de concurrence», explique Laurence. Le Maroc dispose par exemple d un «un conseil des oulémas marocains en Europe» parmi ses différentes instances. Pour sa part, la Turquie n est pas en reste. Elle a notamment débloqué 15 millions d euros pour le nouvel établissement d enseignement à Strasbourg. Elle paie également le salaire de deux professeurs de théologie islamique à l université de Francfort, et a créé, à Tübingen, une faculté de théologie indépendante. Mieux, Ankara a même lancé des cursus de formation religieuse en direction des diplômés Turco- Allemands des lycées allemands. Eviter l immixtion des acteurs religieux dans la politique Même s il est considéré comme un «instrument de pouvoir en politique intérieure, et comme un vecteur d influence à l étranger», l Islam d Etat peut aussi avoir une influence extérieure et soutenir un pouvoir politique. Par le passé, «le Diyanet a accompagné voire précédé la progression turque en Asie centrale après la chute de l URSS», souligne Laurence. «Au Maroc, l islam malékite est présent en Afrique subsaharienne, face à d autres écoles et réseaux musulmans, et le royaume a décidé de former 500 imams maliens», ajoute-t-il. Toutefois, l autre cheval de bataille de ces pays consiste à limiter l influence de la religion sur le milieu politique. «Le contrôle de la prière publique et de l éducation religieuse par l État fait partie d un processus d homogénéisation de son autorité». L Etat «veut en conserver le monopole pour priver les acteurs religieux d un rôle politique», explique le chercheur. De beaux jours pour l Islam officiel malgré les printemps arabes Un autre fait marquant est aussi à signaler : les événements qu ont vécus plusieurs pays arabes n ont pas réduit la présence de l islam officiel dans ces pays. Selon Laurence, «les printemps arabes ne signifient d ailleurs pas la fin de l islam officiel et répressif». A l en croire, «en Turquie, au Maroc, en Tunisie, en Algérie, en Égypte, les gouvernements n ont aucune intention de se désinvestir du religieux». Contrairement à ce que l on peut penser, l appareil étatique surplombant les structures religieuses a été renforcé partout, sans exception, notamment les ministères de l Education et des Affaires religieuses. «L État est jaloux de ses prérogatives», explique-t-il, donnant l exemple du Maroc où le budget du ministère des Habous est équivalent à celui du Makhzen. En Turquie, le budget annuel du Diyanet, qui emploie et paie fonctionnaires religieux, a été porté à 5 milliards d euros de plus. «On n a donc pas affaire à des libéraux qui voudraient réduire le rôle de l État», précise le spécialiste. La découverte des cellules d Al Qaida en Europe a changé la donne «5 à 10 % de la population marocaine vit hors du pays». D après Laurence, ces populations sont restées invisibles aux États européens et aux États d origine pendant longtemps, ne nécessitant pas de traitement particulier. Sauf que, le changement est intervenu lorsqu il a été découvert que ces minorités étaient ciblées par des réseaux islamistes. Pour lui, «la découverte que des cellules d Al Qaïda qui se développaient dans les sociétés européennes a été prise comme une gifle par les pays d origine et par les pays d accueil». C était la mauvaise surprise qui signifiait «un manque de contrôle des communautés concernées». «Le Maroc a été consterné de voir des Marocains d origine impliqués dans les attentats de Madrid, d Amsterdam et de Casablanca», rappelle-t-il. Des Turcs allemands ont participé à l attentat contre l ambassade des États-Unis à Ankara. Rabat a constaté que les Saoudiens engageaient en Europe plus d imams marocains formés à leur manière que le royaume du Maroc». C est ainsi qu est apparue la nécessité de contrer les idéologies qui menaçaient les pays d accueil, mais aussi les pays d origine», souligne-t-il. Quelle fin? Cette nouvelle percée de la religion musulmane sous "l aval" de l Etat français peut être le début d un changement profitable aux pays d accueil et d origine. «Cela va produire une transformation lente, inévitable, mais aussi utile et productive, de l expérience d un islam minoritaire en Europe», indique Laurence. «La volonté des pays d origine d augmenter leur contrôle sur la diaspora les pousse à augmenter leurs activités au delà de leurs frontières quantitativement mais aussi qualitativement. Cela les conduit à professionnaliser leur personnel». Les temps ont changé. L Islam peut s exporter d une autre manière en Europe. «Il est fini le temps d une exportation pure et simple de l islam local vers l Europe», selon le professeur. Les pays d origine n hésitent pas à employer la formule qu ils jugent adéquate. «Les États d origine font notamment appel à d anciens expatriés ayant vécu en Europe et qui intègre les ministères de leurs pays d origine avec une connaissance profonde des sociétés sécularisées européennes», indique-t-il.

16 16 > N O T R E V I S I O N D U M O N D E Egypte Dix-sept morts dans des heurts entre police et pro-morsi Au moins dix-sept personnes ont péri vendredi en Egypte dans des heurts entre les forces de sécurité et des partisans du président islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armée qui ont manifesté par milliers à travers le pays. Les gens John Kerry Le secrétaire d'etat américain, John Kerry, s'est efforcé vendredi de rapprocher les vues d'israël et des Palestiniens sur son projet "d'accord-cadre" traçant les grandes lignes d'un règlement final de leur conflit, au deuxième jour de sa 10e mission dans la région.m. Kerry, qui est parvenu en juillet dernier à relancer des négociations de paix interrompues depuis près de trois ans, a été reçu dans la soirée, pendant quatre heures, par le président palestinien Mahmoud Abbas.Le secrétaire d'etat a assuré que "chaque jour il y a des progrès", en dépit du climat de défiance et de pessimisme qui empoisonne désormais le processus de paix. Le gouvernement irakien a perdu le contrôle de la ville de Fallouja, qui est actuellement aux mains de combattants liés à Al-Qaïda, a affirmé samedi un haut responsable de la sécurité de la province d'al- Anbar (ouest). Fallouja est sous le contrôle de l'eiil, a indiqué ce responsable, faisant référence à l'etat islamique en Irak et au Levant, filiale d'al-qaïda en Irak. Il a cependant précisé que les secteurs autour de Fallouja (60 km à l'ouest de Bagdad) étaient aux mains de la police locale. Au moins 32 civils et 71 combattants d'al-qaïda ont été tués vendredi dans les affrontements opposant le réseau extrémiste sunnite à des tribus locales et aux forces de sécurité dans la province d'al- Anbar, bastion sunnite hostile au Premier ministre chiite Nouri al- Maliki. Les combattants de l'eiil contrôlent depuis jeudi plusieurs secteurs de Ramadi (100 km à l'ouest de Bagdad) et Fallouja, ville qu'ils ont déclaré vendredi Etat islamique. Les combats avaient éclaté lundi à Ramadi, après le démantèlement d'un camp de protestataires anti-gouvernementaux présenté par le gouvernement comme un repaire d'al-qaïda. Les violences se sont ensuite propagées à la ville proche de Fallouja. Les insurgés de l'eiil avaient profité de l'abandon par des policiers de leurs postes à Fallouja et Ramadi mercredi après des attaques, ainsi que des combats entre des soldats et des membres de tribus opposés au démantèlement du camp, pour prendre le contrôle de secteurs des deux villes. La province d'al-anbar est devenue depuis plus d'un an un haut lieu de la contestation contre le Premier ministre Maliki, accusé d'accaparer le pouvoir et de marginaliser les sunnites. Fallouja et Ramadi avaient été des bastions de l'insurrection ayant suivi l'invasion américaine de l'irak en Des combats ont opposé des rebelles à des combattants proches d'al-qaïda dans des zones tenus par l'opposition syrienne vendredi, alors que les actions contre la montée des La police les a dispersé à coup de grenades lacrymogènes et de tirs de chevrotine, alors que les partisans du chef d'etat islamiste bravaient l'interdiction de manifester et la violente répression qui s'abat sur eux depuis la destitution de M. Morsi le 3 juillet, qui a fait à ce jour plus de morts et des milliers d'arrestations. Vendredi, cinq personnes ont été tuées au Caire, une à Alexandrie (nord), une autre dans la ville d'ismaïliya sur le canal de Suez et une dans le Fayyoum, au sud du Caire, selon le ministère de la Santé, qui n'a pas donné de précisions sur les cinq autres victimes. On ignore également s'il s'agit de manifestants, de policiers ou de passants. Le ministère a aussi fait état de 57 blessés, alors que 122 personnes ont été arrêtées à travers le pays. Ces violences interviennent à quelques jours de la reprise prévue mercredi du procès de M. Morsi, seul président jamais élu démocratiquement d'egypte, pour «incitation au meurtre» de manifestants durant sa présidence, brutalement terminée près d'un an jour pour jour après son élection. M. Morsi comparaît également dans deux autres affaires, l'une pour «espionnage» au profit d'organisations étrangères en vue de commettre des «actes terroristes» et le procès pour son évasion de prison début 2011 s'ouvrira le 28 janvier. Vendredi, la coalition pro-morsi, chapeautée par les Frères musulmans, la confrérie de M. Morsi récemment déclarée «organisation terroriste», avait appelé à manifester en dépit de la violente répression qui a fait plus de morts et des milliers d'arrestations dans les rangs islamistes. En les déclarant «terroristes», le gouvernement a de fait placé les centaines de milliers de membres de la confrérie sous le régime d'une sévère loi anti-terroriste qui prévoit la peine de mort pour leurs dirigeants et cinq années de prison pour les membres participant à des manifestations. En outre, posséder des écrits ou des enregistrements diffusés par la confrérie est passible de peines allant jusqu'à cinq années de détention. Ces menaces n'ont toutefois pas entamé la détermination des manifestants. Devant une mosquée de Nasr City, dans l'est de la capitale égyptienne, l'un d'eux, Mohamed Dahi, distribuait ainsi des tracts appelant à boycotter le référendum constitutionnel prévu les 14 et 15 janvier. «Nous n'avons pas peur, nous aimons l'egypte et ce que nous faisons en ce moment, nous le faisons pour l'egypte», a-t-il affirmé à l'afp. «Je suis contre l'injustice, je n'accepterai jamais un régime militaire en Egypte», a poursuivi l'homme de 39 ans avant de rejoindre le cortège de manifestants avec son fils d'une dizaine d'années. Peu après, la police a tiré de nombreuses grenades lacrymogènes alors que les manifestants brûlaient des pneus pour couper une importante route. Sur cet axe, légèrement en pente, les manifestants ont lancé un bus dont le frein avait été enlevé et qui s'est écrasé en contrebas contre des voitures, forçant les policiers à reculer leurs blindés et à se ruer sur les bords de la route. Des coups de feu résonnaient aux alentours, a constaté une journaliste de l'afp. Des heurts ont également eu lieu à Guizeh, dans l'ouest du Caire, où des manifestants ont incendié un véhicule de la police, selon les responsables de la sécurité. A Maadi, dans le sud de la capitale, la police a tiré des grenades lacrymogènes sur les manifestants qui répliquaient en tirant des feux d'artifice, selon un journaliste de l'afp, faisant état d'affrontements entre police et manifestants sur la corniche en bord de Nil. Des manifestants jetaient des pierres sur les policiers qui faisaient aller et venir leurs véhicules pour disperser les protestataires. Les principales places du Caire étaient verrouillées par les forces de sécurité à l'aide de fils barbelés et de blindés, notamment l'emblématique place Tahrir et les places Rabaa al- Adawiya et Nahda, où la dispersion de sitin pro-morsi par la police et l'armée avait fait mi-août des centaines de morts en 24 heures. R. I. Irak Fallouja est sous le contrôle total d'al-qaïda jihadistes se multiplient au sein de la rébellion. Dans le nord de la Syrie, cinq employés de Médecins sans frontières (MSF) ont été pris hier soir (jeudi) dans une maison MSF, par un groupe pour, semble-t-il, les interroger, a fait savoir l'ong dans un communiqué vendredi. Dans certaines zones rebelles, des manifestations ont eu lieu, les protestataires scandant des slogans hostiles à l'etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, lié à Al-Qaïda), selon l'observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Un certain nombre de bataillons de l'opposition, unis sous le nom d'armée des Moudjahidine, ont violemment combattu l'eiil près de la ville d'atareb, a précisé l'osdh. Au moins 4 membres de l'eiil sont morts dans ces combats, selon l'ong basée en Grande-Bretagne et qui s'appuie sur un vaste réseau de sources militaires, médicales, et de militants à travers la Syrie. A Alep et Idleb, 16 combattants pro-qaïda sont morts. Sur le fil Combodge Les autorités cambodgiennes ont dispersé avant-hier des centaines de partisans de l'opposition réunis à Phnom Penh et interdit de nouveaux rassemblements, au lendemain de la répression d'une manifestation d'ouvriers du textile qui a fait au moins trois morts. Des policiers antiémeutes équipés de boucliers et de matraques sont entrés dans ce parc, provoquant la fuite des partisans du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP) qui y étaient rassemblés depuis décembre pour réclamer de nouvelles élections, a constaté un photographe de l'afp. Cette intervention, qui ne semblait pas avoir été accompagnée de heurts, survient au lendemain de la répression d'une manifestation d'ouvriers du textile réclamant des augmentations de salaire, sur lesquels les forces de l'ordre ont ouvert le feu, faisant au moins trois morts. Etant donnée la situation et pour maintenir la sécurité et l'ordre (...), la municipalité de Phnom Penh a décidé de ne pas autoriser le Parti du sauvetage national du Cambodge à continuer ses manifestations au parc de la Démocratie et à marcher dans les rues de la capitale à partir du 4 janvier et jusqu'à ce que la situation et l'ordre public reviennent à la normale, a déclaré le gouverneur de la capitale Pa Socheatvong. Argentine L'Argentine a accusé Israël de dissimuler des informations après la révélation la veille d'un diplomate israélien, affirmant que les responsables des attentats antijuifs de 1992 et 1994 à Buenos Aires avaient été tués par Israël. Le ministère israélien des Affaires étrangères a toutefois démenti les allégations de son ancien ambassadeur,itzhak Aviran, en poste en Argentine de 1993 à 2000, les qualifiant de non sens total. Il est totalement détaché de la réalité et il n'y a aucune vérité dans ses propos, a également affirmé une source diplomatique non identifiée sur le site de la radio publique. Dans un entretien à l'agence juive d'information, basée à Buenos Aires, Itzhak Aviran, a affirmé que les commanditaires des attentats qui ont fait au total 114 morts et des centaines de blessés avaient été éliminés. Etats-Unis L'état d'urgence a été décrété dans les Etats de New York et du New Jersey, sur la côte est des Etats- Unis. Celle-ci est balayée par une tempête de neige et un froid polaire qui ont fait trois morts et provoqué l'annulation ou le retard de près de 4200 vols, la fermeture d'administrations et d'écoles et la paralysie d'axes routiers. Au total, 2076 vols ont été annulés et 2083 ont été retardés, selon le décompte fourni vendredi par le site FlightAware.com. C'est dans les aéroports de La Guardia (New York), de Newark (New Jersey) et de Philadelphie que l'on comptait le plus grand nombre d'annulations. Sous l'effet de masses d'air en provenance de l'arctique, le mercure a chuté. Le Massachusetts est particulièrement touché. Dans certaines régions, on signalait jusqu'à 60 cm de neige alors qu'un vent glacial balayait le territoire, de la vallée du Mississippi aux rivages de l'atlantique.

17 Ouverte vendredi matin vers 10H30, la séance a été si chaotique qu'à 23H00 locales (22H00 GMT), la poursuite de l'examen du préambule, un texte d'une demi-douzaine de paragraphes, a été reportée à samedi matin. Dans les prochains jours, 146 articles et quelque 250 amendements doivent être étudiés. Dans la matinée les députés ont approuvé le titre de «Constitution de la République tunisienne» puis trois paragraphes de son préambule qui évoque notamment «la fierté au sujet de la lutte de notre peuple pour accéder à l indépendance (...) et par la suite, pour se débarrasser de la tyrannie» ou encore «l attachement de notre peuple aux enseignements de l'islam». Mais à partir de la mi-journée, les discussions ont été interrompus à de multiples reprises en raison de désaccords sur les procédures et de disputes de députés sur la forme des débats et l'interprétation du texte. «Respectez-vous les uns les autres pour le bon déroulement de la séance (...) évitez de vous lancer des accusations», a demandé aux élus le président de l'assemblée, Mustapha Ben Jaafar qui a fini par ajourner la séance à samedi 08H00 GMT face à une énième polémique. Élue en octobre 2011, l'assemblée nationale constituante (ANC) devait achever ses travaux en un an, mais le processus a été ralenti par un climat politique délétère, l'essor de > N O T R E V I S I O N D U M A G H R E B Tunisie La Constituante lance l'adoption de la Constitution La Constituante tunisienne a lancé avant-hier la procédure d'adoption de la Constitution pour l'achever avant le 14 janvier, 3 e anniversaire de la révolution qui déclencha le Printemps arabe, et doter le pays d'institutions pérennes. Les gens Ali Zeïdan Le Premier ministre libyen, Ali Zeïdan, va effectuer un les tous prochains jours un remaniement ministériel qui touchera plusieurs ministères et ministères-délégués, croient savoir des sources libyennes. Selon un membre du Congrès national général (CNG, Parlement), le Premier ministre va annoncer la formation d'un gouvernement réduit de crise. De fortes pressions seraient actuellement exercées sur Ali Zeïdan à cause du retard accusé dans l édification de la Police et de l Armée et de son incapacité à résoudre la crise liée à la fermeture des ports pétroliers. Des hommes armés, faut-il le rappeler, ont fermé les principaux ports pétroliers dans l'est du pays depuis fin juillet dernier. Ce qui a entrainé une baisse de la production qui est passée de 1,5 million barils/jour avant le déclenchement du mouvement de protestation à b/j actuellement. Le Premier ministre libyen avait annoncé une chute de 40 % des entrées en devises de la Libye à cause de l'arrêt des exportations de pétrole. groupes jihadistes armés et des conflits sociaux. Les principaux partis, l'islamiste Ennahda et l'opposition en tête, ont négocié des compromis pour permettre l'adoption de la Loi fondamentale à la majorité des deux-tiers des 217 élus, et éviter un référendum. Si le calendrier est respecté, la Tunisie pourrait enfin sortir de la crise la paralysant depuis l'assassinat, attribué à la mouvance jihadiste, du député d'opposition Mohamed Brahmi le 25 juillet. L'adoption de la Constitution, d'une loi et d'une commission électorales doivent en effet amener à la démission du gouvernement dirigé par les islamistes et l'entrée en fonction à la primature de Mehdi Jomaâ, un indépendant actuellement ministre de l'industrie. Il devra conduire la Tunisie vers des élections cette Le Britannique retrouvé mort jeudi en Libye aux côté d'une Néo-zélandaise travaillait pour une société de maintenance d'équipements, a indiqué vendredi un député libyen. Le Consul de l'ambassade britannique à Tripoli est arrivé vendredi à Sabratha, en compagnie du directeur de la société de maintenance d'équipements qui employait le Britannique abattu, a déclaré à la chaîne de télévision privée Libya al-ahrar le député de Sabratha, Saleh Mitou. Il a ajouté que les corps, qui se trouvent dans une morgue à l'hôpital de la ville, devraient être remis à l'ambassade britannique. Les deux corps, portant des impacts de balles, ont été découverts jeudi entre année. Les élus doivent se prononcer sur un projet de Constitution finalisé en juin. Une trentaine d amendements doivent consacrer le compromis négocié depuis. Plus de 200 autres amendements ont été déposés, dont plusieurs pour tenter d'introduire l'islam comme source du droit, mais n'ont que peu de chances d'aboutir. La classe politique s'est accordée sur le maintien de l'article premier de la Constitution de 1959, un compromis vague sur la place de l'islam alors qu'ennahda a accepté en 2012 de renoncer à la chari a. «La Tunisie est un Etat libre, indépendant et souverain. L'islam est sa religion, l'arabe est sa langue et la République est son régime», y est-il inscrit. Un autre compromis concerne les prérogatives du chef de l'etat, sujet clé après cinq décennies de Millitah et Sabratha, au sudouest de la capitale Tripoli. Nous avons été notifiés de la disparition de deux individus, et peu après le début des recherches nous avons été contactés par un Libyen qui avait découvert deux corps au bord d'une plage près de Millitah, a indiqué le directeur de police de Sabratha, le Colonel Hassen Kamoka dans une interview à la télévision libyenne. Une équipe s'est rendue sur le lieux du crime en compagnie du parquet, qui a aussitôt ordonné une enquêté, a- t-il ajouté. Selon lui, les premières investigations et examens médicaux indiquent que les victimes ont été tuées par balles mais aucune indication n'est disponible sur les mobiles et les auteurs de cet acte. La dictature. Ennahda a finalement accepté que le Premier ministre et le président partagent le pouvoir exécutif. Le président, élu au suffrage universel, pourra notamment imposer un vote de confiance au gouvernement, mais si son initiative échoue à deux reprises, il devra démissionner. Le président dispose aussi d'un droit limité de dissolution du Parlement. Des critiques sur le chapitre droits de l'homme Sur le plan des droits de l'homme, le projet garantit les libertés d'expression, de conscience, de rassemblement et le droit de grève. Mais quatre ONG, dont Human Rights Watch et Amnesty, ont jugé certaines dispositions trop vagues et réclamé «une affirmation claire que les conventions des droits humains ratifiées par la Tunisie sont obligatoires» et «une disposition non discriminatoire énonçant le principe d égalité entre l'homme et la femme». Concernant l'entrée en fonction du nouveau gouvernement, le syndicat UGTT, principal médiateur entre islamistes et opposants, a de nouveau souligné que la date limite était le 8 janvier. De multiples calendriers ont été repoussés ces derniers mois et l'actuel Premier ministre Ali Larayedh a souligné qu'il ne démissionnerait qu'une fois la Constitution et la loi électorale adoptées. R. M. région de Mellitah abrite un complexe gazier géré par Mellitah Oil and Gas, une société mixte détenue à parts égales par le groupe italien 17 Médecins tunisiens La grève se poursuit La grève des médecins internes et résidents ainsi que les médecins hospitalo-universitaires entamée, avant-hier, se poursuit pour la deuxième journée consécutive. Lors d'un point de presse organisé à la faculté de médecine à Tunis, Salma Mâala, membre du syndicat des médecins internes et résidents, a souligné que la grève a été observée pour protester contre le blocage des négociations avec le ministère de tutelle qui refuse toujours de traiter sérieusement les problèmes du secteur de la santé publique notamment en ce qui concerne les zones intérieures, en plus de l'attachement à la loi obligeant les médecins spécialistes à travailler pendant trois ans dans les zones intérieures. Elle a, à cet égard, indiqué que le projet de loi 38/2013 ne sert pas les intérêts des habitants des zones intérieures tel que l'affirme l'autorité de tutelle. «C'est une loi qui néglige le manque chronique d'équipements, de matériel médical et de cadres paramédicaux dans les établissements de santé situés à l'intérieur du pays et qui se limite à l'envoi de jeunes médecins qui ont besoin d'encadrement», a-t-elle fait remarquer. Mâala a appelé au respect des recommandations de l'organisation mondiale de la santé au titre de l'année 2013 relatives, notamment, à l'amélioration des conditions de vie des travailleurs dans le secteur de la santé, la garantie d'un climat de travail sécurisé et l'établissement d'une bonne communication entre les cadres médicaux exerçant dans les zones défavorisées et leurs confrères opérant dans les régions nanties. Elle a, également, appelé à la reprise du dialogue national sur le secteur de la santé afin de trouver des solutions consensuelles à court et à long terme ainsi qu'à la création de pôles régionaux de santé dont l'emplacement et les spécialités seront déterminés sur la base des résultats d'études menées sur le terrain. Libye Le Britannique abattu travaillait pour une société de maintenance ENI et la Compagnie nationale pétrolière de Libye (NOC). Il fournit l'italie en gaz via le gazoduc Greenstream.

18 18 > S P O R T S Nice Bahoken retourne à Saint Mirren Stéphane Bahoken, l'attaquant formé à Nice, terminera sa saison de prêt en Ecosse à Saint Mirren, a indiqué Claude Puel, l'entraîneur général niçois, lors d'un point presse. Prêté l'été dernier au club écossais avec lequel il a disputé quatre rencontres en début de saison, Bahoken, qui n'avait pas retrouvé sa place dans l'équipe première de Saint Mirren après une blessure, a tenté sa chance en décembre au CA Bastia (L2). L'essai du Grassois, comptabilisant 16 matches et 2 buts en L1 avec Nice, a cependant débouché sur un prêt invalidé par la Ligue de football professionnel (LFP) en vertu de l'article 212 des règlements qui stipule l'interdiction pour un joueur d'évoluer au sein de trois clubs différents au cours d'une même saison. Les dirigeants niçois affirment sur leur site internet avoir mis en garde leurs homologues bastiais sur l'impossibilité d'engager pour les six derniers mois Stéphane Bahoken qui a disputé en août un match avec la réserve niçoise. Southampton Osvaldo suspendu trois matches L'attaquant Dani Osvaldo, qui avait participé à une bagarre en fin de match du Championnat d'angleterre entre son équipe de Southampton et Newcastle, a été suspendu trois rencontres et a écopé d'une amende de livres ( euros). Osvaldo, un international italien d'origine argentine, était déjà sorti et se trouvait sur le banc de touche au moment des faits. C'est un carton jaune donné à son coéquipier Morgan Schneiderlin, pour une faute sur le défenseur adverse Massadio Haidara, dans le temps additionnel, qui avait provoqué la bagarre générale entre les bancs des deux équipes. L'arbitre de la rencontre (1-1), Mike Jones, a dû renvoyer aux vestiaires l'entraîneur de Newcastle Andy Woodman et un membre de l'encadrement technique. Osvaldo, 27 ans, et reconnu coupable de conduite violente par une commission indépendante de la Fédération anglaise, avait été transféré pour un montant record du club de 12,8 millions de livres de l'as Rome en août dernier. L'attaquant sera de nouveau disponible pour jouer face à Arsenal, en Championnat, le 28 janvier. Pour 2014 Le Barça, l Atlético et le Real sont prêts Messi et Valdes rétablis, Neymar de retour: le FC Barcelone, leader du Championnat d'espagne, aborde ragaillardi le début de l'année 2014 et la 18e journée ce week-end, même si ses poursuivants, l'atlético et le Real Madrid, sortent eux aussi renforcés de la trêve. Toute la Liga salive déjà avant le choc du 11 janvier entre le Barça, premier avec 46 points, et l'"atleti", deuxième à la différence de buts (+35 contre +37), une affiche dont le Real, troisième à cinq points, espère profiter pour refaire son retard. Mais avant de tirer les rois la semaine prochaine, les «Colchoneros» se déplacent à Malaga samedi (15h00 GMT), les Catalans reçoivent le promu Elche dimanche (15h00 GMT) et les Merengues accueillent le Celta Vigo lundi soir (18h00 GMT) pour le jour de l'epiphanie, férié en Espagne. L'an 2014 a commencé sous une bonne étoile à Barcelone, où la star Lionel Messi a repris jeudi l'entraînement après deux mois d'absence pour une déchirure à la cuisse gauche, marquant trois buts vendredi lors d'un mini-match entre joueurs barcelonais. «M'entraîner avec tout le monde, c'est ce dont j'ai besoin. Ensuite, nous verrons quand je serai suffisamment bien pour pouvoir rejouer», a dit le quadruple Ballon d'or argentin cette semaine lors d'un message de voeux. Messi va revenir au top Il n'est pas dit que l'entraîneur barcelonais Gerardo Martino hâte la reprise de son attaquant-vedette, qui pourrait se contenter d'un bout de match dimanche contre Elche (14 e ) ou mercredi prochain contre Les clubs de Ligue 1 font leur entrée en 32 e de finale de Coupe de France ce week-end, qui seront donc marqués par le déplacement du Paris SG à Brest (L2), les chocs Marseille-Reims et Nantes-Nice, sans oublier le défi qui attend le «Petit Poucet» Marcq-en- Baroeul contre Auxerre (L2). Pour sa rentrée après un stage de quelques jours au Qatar, pays de ses propriétaires, le PSG devrait logiquement passer le cap du Finistère, d'autant plus qu'il n'est pas question de galvauder quelque compétition que ce soit. Les Parisiens ont préparé ce rendez-vous face au 15 e de Ligue 2 avec un match amical jeudi contre le Real Madrid, où leur défaite (1-0) n'a pas reflété le bon contenu face au géant espagnol qu'ils pourraient recroiser sur la route de la Ligue des champions au printemps. Pour attester de l'intérêt qu'il porte à la «Vieille Dame», Getafe en huitième de finale aller de la Coupe du Roi afin d'arriver en forme contre l'atlético de Madrid. «Nous n'allons pas non plus le charger de toute la responsabilité, il n'a fait que deux entraînements, je crois qu'il va entrer (dans l'équipe) peu à peu et qu'il va revenir au top», a jugé vendredi son équipier Cesc Fabregas au micro de Barça TV. Le gardien Victor Valdes, remis de sa "rupture tendineuse" au mollet droit, a reçu le feu vert médical et devrait reprendre dimanche sa place dans le onze barcelonais, de même que le Brésilien Neymar, suspendu lors de la large victoire à Getafe (5-2) pour la dernière journée avant la trêve. De son côté, l'atlético a profité des fêtes pour s'activer sur le marché des transferts: le club "rojiblanco" a obtenu cette semaine le prêt du milieu offensif José Sosa, ancien du Bayern Coupe de France Paris à Brest, choc Marseille-Reims Laurent Blanc devrait peu ou prou aligner son équipe-type à Brest, comme l'indication en a été donnée à Doha contre les Merengue, sous une pluie inattendue qui a donné un léger avant-goût de ce qui attend Paris en Bretagne dimanche. Quatre rencontres entre clubs de l'élite sont au programme. La plus attendue entre Marseille et Reims, la plus vintage aussi avec 12 titres à eux deux (10 pour l'om, 2 pour Reims dont la dernière victoire remonte à 1958), constituera l'épilogue dominical de ce tour de Coupe. Pour José Anigo qui restera l'entraîneur marseillais jusqu'à la fin de saison, il s'agira surtout de bien lancer l'année après un second semestre 2013 difficile. Pour Hubert Fournier, l'occasion est belle de confirmer le bon début de saison de ses protégés, 8e de L1. Les trois autres affiches de L1 seront Nantes-Nice, Rennes- Valenciennes et Bastia- Munich, de Naples et du club argentin d'estudiantes La Plata où il était déjà sous les ordres de l'entraîneur Diego Simeone. Jesé, l'homme en forme «J'ai toujours voulu disposer à nouveau de Sosa, depuis Estudiantes. Il est très dynamique, très présent en attaque. Il peut aussi jouer comme deuxième attaquant», a souligné le technicien argentin vendredi en conférence de presse. Contre Malaga (10 e ), l'atletico sera privé de son capitaine Gabi, suspendu, mais comptera sur l'attaquant hispano-brésilien Diego Costa, impressionnant meilleur buteur de Liga avec 19 buts, soit un de plus que la star du Real Madrid Cristiano Ronaldo. Ce dernier, considéré comme favori dans la Evian/Thonon. Pour Bordeaux, qui a fini en trombe la phase aller du championnat (4 e ) après un début de saison très laborieux, la défense de son titre débute à Raon l'etape, club de CFA. Lille et Monaco, qui complètent le podium de la Ligue 1, commenceront également en douceur, respectivement en lice à Amiens (CFA) et à Vannes (NAT). Le clubs de L1 le plus gâté est Ajaccio qui ira à Quimperlé, club de Division supérieure élite évoluant six étages en-dessous. La Suze et Bressuire, modestes clubs de Division d'honneur soient cinq rang sous la L1, feront également la fête avec les réceptions de Lyon et de Sochaux. Mais c'est Marcq-en-Baroeul, le Petit Poucet évoluant en Promotion Honneur, qui aura droit à la confrontation la plus déséquilibrée avec la réception d'auxerre. Pas moins de sept divisions les séparent. course au Ballon d'or 2013 avec ses 69 buts en 59 rencontres toutes compétitions confondues sur l'année écoulée, tâchera de repartir contre le Celta sur les mêmes bases (1,16 but par match). Pour l'épauler, le Portugais pourra compter sur le renfort du jeune Jesé (20 ans), qui a commencé l'année 2014 comme il avait fini 2013, c'est-à-dire en trombe: décisif contre Valence fin décembre (3-2) puis unique buteur du match de gala contre le Paris Saint-Germain jeudi en amical au Qatar (1-0). Signe de la confiance de Carlo Ancelotti dans son effectif, le technicien italien a exclu tout mouvement au mercato de janvier ("Pour nous, le marché est fermé"), malgré les inquiétudes générées par Gareth Bale (mollet) et Raphaël Varane (genou), absents de ce déplacement au Moyen-Orient. R. S. Les gens Carl Medjani Le défenseur international algérien Carl Medjani a été prêté à Valenciennes par Monaco jusqu'à la fin de la saison, a informé le club nordiste vendredi. Medjani (28 ans, 1,83m 77 kg) était prêté depuis l'été dernier par le club de la Principauté à l'olympiakos. En manque de temps de jeu en Grèce, le défenseur central a opté pour un retour en Ligue 1 afin de ne pas hypothéquer ses chances de disputer le Mondial-2014 au Brésil. Formé à Saint- Etienne, le natif de Lyon retrouvera dans le Nord un autre défenseur ayant évolué sous le maillot monégasque la saison passée, l'uruguayen Gary Kagelmacher. L'ancien joueur d'ajaccio (juil janv. 2013) compte 23 sélections en équipe nationale algérienne.

19 L AFP révèle Facebook monnaye les messages privés > M E D I A N E T Les gens Bill Gates 19 Deux internautes américains ont déposé un recours en nom collectif contre Facebook qu'ils accusent d'analyser leurs messages privés à leur insu pour transmettre les données à des annonceurs, selon le texte de la plainte dont l'afp a obtenu copie. Fin d année oblige, Bloomberg vient de publier son classement des milliardaires. Bill Gates vient de reconquérir la place de plus grosse fortune du monde avec pas moins de 78,5 milliards de dollars. La richesse de Bill Gates n est plus principalement liée à Microsoft depuis bien longtemps. Moins d un quart de sa fortune provient de Microsoft, estime Bloomberg. Le fondateur du géant des logiciels a en effet mis en place un programme de ventes automatiques de ses actions qui devraient le faire sortir du capital de la société de Redmond en Via sa holding Cascade Investment LLC, Bill Gates investit beaucoup dans les sociétés sanitaires et de santé. Il possède ainsi des parts dans Ecolab, dont les objectifs sont, entre autres, de fournir de l eau potable et des aliments sains. Google Le sujet préféré de la presse «Contrairement à ses affirmations, les messages «privés» échangés sur Facebook sont systématiquement interceptés par la société pour connaître le contenu des communications de ses utilisateurs», affirment Matthew Campbell et Michael Hurley, les plaignants, qui disent être inscrits sur Facebook depuis 2009 et 2008 respectivement. À l'inverse des messages laissés sur le «mur» des utilisateurs, visibles par la totalité de leurs «amis», les messages privés sont destinés à être lus uniquement par leur destinataire. Or, lorsqu'un utilisateur «écrit un message auquel il ajoute un lien vers un site internet (un «URL»), la iwatch Alors qu elle est attendue pour la fin d année, le processus de production de l iwatch ne semble pas encore finalisé, ce qui se traduit par un nombre de «déchets» important en bout de chaîne. Le problème en question touche à l application de traitements sur les surfaces des éléments du châssis en métal injecté et moulé (MIM), selon les sources du Digitimes. La technologie MIM permet de produire des composants en grande quantité avec une grande précision et une grande variété de forme, tout en assurant une bonne rigidité à l ensemble. Comme le souligne le Digitimes, jusqu à il y a peu les composants société analyse le contenu du message, le lien internet et recherche des informations qui permettent de dresser un profil de l'activité sur internet de la personne qui a écrit le message», estiment encore MM. Campbell et Hurley. Les plaignants, qui ont déposé plainte cette semaine devant un tribunal de Californie où Facebook est basé, accusent le réseau social de compiler les données des utilisateurs à leur insu et de tirer profit de ces données «en les partageant avec des tiers: des annonceurs, des sociétés de marketing et autres agrégateurs de données». Ces pratiques, pensent-ils, violent la législation régissant la confidentialité des communications créés grâce à cette technologie se trouvaient à l intérieur des appareils et ne requéraient ainsi pas de traitement pour leur assurer une apparence plus séduisante. Désormais, électroniques. Ces accusations «n'ont aucun fondement et nous nous défendrons vigoureusement», a réagi Facebook, sollicité par l'afp. Les paramètres de confidentialité sur Facebook et le respect de la vie privée sont au coeur des préoccupations des 1,2 milliard d'utilisateurs du réseau social dans le monde. En mai de l'année, une étude réalisée par l'institut Pew en collaboration avec le Centre Berkman de l'université Harvard montrait que les adolescents américains partageaient de plus en plus d'informations personnelles sur les réseaux sociaux comme Facebook, mais qu'ils faisaient en sorte de protéger leur vie privée. Problèmes de production ces composants peuvent se retrouver à l extérieur et doivent subir des traitements qui ne sont pas toujours faciles à appliquer. L iwatch et la Toq semblent en être les illustrations. Ainsi, en bout de chaîne de production, seulement 50% des éléments conçus seraient considérés comme acceptables. Ce qui ne permet évidemment pas de produire beaucoup de montres et ne devraient pas non plus faciliter des prix accessibles Les dernières rumeurs en date semblaient pointer vers une sortie à la toute fin de l année 2014, ces problèmes de fabrication pourraient bien confirmer ce délai plutôt long. Selon un cabinet d'analyse financière, Google est l'entreprise dont la presse mondiale a le plus parlé durant l'année. Fièvre acheteuse, développements, soucis judiciaires... les thèmes ont été variés. L entreprise qui a le plus retenu l attention des médias durant cette année est Etui pour iphone BlackBerry réagit BlackBerry (T.BB) poursuit Typo Products, une compagnie cofondée par la personnalité télévisuelle Ryan Seacrest, affirmant que son nouvel étui pour iphone copie le célèbre clavier BlackBerry. Typo Products n'a pas répondu dans l'immédiat à une requête pour commenter. M. Seacrest est l'animateur de «American Idol» et de l'émission de radio hebdomadaire Google. Elle a été le sujet de plus de articles. C est au mois de mai que la firme de Mountain View a été la plus présente dans les médias avec notamment l annonce du Moto X, destiné à concurrencer l iphone, et le lancement par HTC d une édition «Google» de son smartphone One. «American Top 40», en plus d'agir comme producteur pour plusieurs émissions de télévision américaines. Il a fondé Typo Products aux côtés de l'entrepreneure Laurence Hallier. L'étui de Typo est déjà disponible en précommande en ligne, mais fera ses débuts officiels au Consumer Electronics Show de Las Vegas la semaine prochaine.

20 S E L E C T I O N Sugar Man Ce soir sur Canal+ En 1969 et en 1972, Sixto Rodriguez enregistre deux albums qui passent totalement inaperçus, renvoyant le sixième enfant d'une famille ouvrière de Detroit à l'anonymat. Mais en Australie et en Nouvelle-Zélande, certaines des chansons de Rodriguez font leur chemin. Nulle part elles ne vont aussi loin qu'en Afrique du Sud, où l'une d'entre elles devient même un hymne de combat contre l'apartheid. Pendant ce temps, Rodriguez passe une licence de philosophie aux Etats-Unis et travaille sur des chantiers sans savoir qu'il est devenu une véritable légende en Afrique du Sud. Deux fans du Cap décident de partir à la recherche de «Sugar Man»... Esprits criminels Ce soir sur TF1 L'unité d'élite dirigée par Gideon est composée des meilleurs profilers du FBI. Ensemble, ils analysent les comportements des criminels les plus dangereux et cherchent à anticiper leurs actes avant qu'ils ne frappent à nouveau. Après la disparition de quatre femmes en l'espace de quelques mois à Seattle, le FBI fait appel à Gideon et son équipe d'analystes du comportement. Les profileurs se mettent aussitôt au travail pour dresser le portrait psychologique du kidnappeur. Gideon l'ignore, mais son travail est surveillé de très près par Aaron Hotch, qui doit rendre des comptes à sa hiérarchie sur ses méthodes de travail particulières... Angels & Demons Ce soir sur MBC2 Une antique confrérie secrète parmi les plus puissantes de l'histoire, les «Illuminati», qui s'était juré autrefois d'anéantir l'eglise catholique, est de retour. Cette fois, elle est sur le point de parvenir à son but : Robert Langdon, expert en religions d'harvard, en a la certitude. Langdon a peu de temps pour comprendre ce qui se trame contre le Vatican et déjouer ces nouveaux crimes. Une course contre la montre et contre les tueurs qui démarre tel un jeu de piste : des églises romaines aux cryptes enfouies, des catacombes les plus profondes aux majestueuses cathédrales... Pour l'aider à comprendre toutes ces énigmes, Langdon va rencontrer Vittoria Vetra, une scientifique aussi belle que mystérieuse. Cette fois, il sait à qui il se confronte. Cette enquête diabolique est un piège, chaque secret est une clé, chaque révélation un danger... > T É L É V I S I O N LES GENS Nicolas de Tavernost 21 Le Président du directoir du groupe M6 entend bien demander prochainement au CSA le passage de Paris Première sur la TNT gratuite comme la récente loi sur l'indépendance de l'audiovisuel public l'y autorise. Il l'a ainsi affirmé hier à nos confrères des «Echos», évoquant à de nombreuses reprises un choix «contraint».nicolas de Tavernost a ainsi souligné que les deux ressources principales de la chaîne fondée en 1986 étaient désormais trop fortement attaquées pour permettre son maintien dans l'univers payant. Le hérisson Ce soir sur France 2 Renée Michel est concierge dans un élégant immeuble parisien depuis 27 ans. Sensible et raffinée, elle tente de cacher sa culture derrière le stéréotype de la concierge ingrate et revêche. Mais ni Kakuro Ozu, un riche Japonais, ni Paloma Josse, une fillette de 11 ans, brillante et suicidaire, ne sont dupes. Ils sont bien décidés à percer le mystère de cette femme. Kakuro l'invite à dîner pour mieux la connaître. Pendant ce temps, Paloma, qui a prévu de ne pas dépasser 12 ans, réalise un film sur le sens de la vie. Les trois voisins se lient d'une amitié rare et profonde... Jackson Brodie, détective privé Ce soir sur France 3 Après avoir rendu visite à sa fille Marlee en Nouvelle- Zélande, Jackson agit sous couverture. Mais sa mission tourne mal. De retour à Edimbourg, il sauve un chien et rencontre une jeune femme, qui lui demande d'enquêter sur ses parents biologiques. En fouillant dans le passé, Jackson met au jour un secret datant de la fin des années 70, quand la police était gangrénée par la corruption. De son côté, Tracy, agent de police retraitée, est témoin des brimades infligées sur une petite fille par sa mère. Elle entreprend une action qu'elle décide de mener jusqu'au bout avec l'aide de Jackson... La maison aux esprits Ce soir sur Arte Blanca se souvient. Cinquante ans plus tôt, en 1920, son grand-père, riche notable libéral d'un pays d'amérique du Sud, combattait les conservateurs tout en surveillant ses filles, la douce Rosa, que courtisait le fougueux Esteban Trueba, et Clara, qui communiquait avec les esprits. Grâce à ses dons, Clara comprit que le poison destiné à son père ferait mourir sa soeur. Rongé par le chagrin mais de plus en plus dur et déterminé, Esteban, devenu immensément riche après avoir hérité du domaine des «Trois Maria», épousa Clara. Sa jeune sœur, la mal-aimée Ferula, devint rapidement l'amie intime de la nouvelle épousée. Esteban, jaloux, la chassa... 28, rue Ahmed Boualem Khalfi ex-burdeau, Alger centre Quotidien d'informations générales Edité par EURL Express News au capital de DA RC : B03 Siège social : Maison de la Presse Tahar Djaout, 1 rue Bachir Attar, Place du Premier Mai, Alger MANAGER GENERAL DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Hamida Ayachi DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Chabi Yacine SECRETAIRE GENERAL DE LA RÉDACTION Massinissa Boudaoud MAIL REDACTION Tél : SITE REDACTION EN CHEF Tél/Fax : ADMINISTRATION Tél : Fax : PUBLICITÉ/MARKETING Tél / Fax : ANEP : 1, av. Pasteur, Alger. Tèl : / Fax : IMPRESSION Centre SIA DIFFUSION Express News Tél/Fax : Les manuscrits, photos et tous autres documents transmis à la rédaction, non publiés ne sont pas rendus et ne peuvent faire l'objet de quelque réclamation. Copyright : La reproduction de tout article est interdite sans l'accord de l'administration.

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Un nouveau départ pour servir l économie nationale

Un nouveau départ pour servir l économie nationale LA PROFESSION COMPTABLE ALGERIENNE : LA LOI 10/01 DU 29 JUIN 2010 Un nouveau départ pour servir l économie nationale Ali MAZOUZ, Expert Comptable et Commissaire aux Comptes. La loi sur la profession comptable

Plus en détail

Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire

Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire La réforme du permis : quels objectifs? «La réforme du permis de conduire vise à réduire les délais d attente et le coût du permis pour les jeunes.»

Plus en détail

Madame le Maire, Monsieur le Maire, Chers Collègues,

Madame le Maire, Monsieur le Maire, Chers Collègues, Beauvais, le 24 octobre 2012 Dossier suivi par le cabinet de la Présidente Tél. - 03.44.15.68.27 - s.landry@beauvaisis.fr La Présidente, Madame le Maire, Monsieur le Maire, Chers Collègues, Vous le savez

Plus en détail

MISSION ECONOMIQUE DU 24 AU 38 SEPTEMBRE 2013 OUEST ALGÉRIEN

MISSION ECONOMIQUE DU 24 AU 38 SEPTEMBRE 2013 OUEST ALGÉRIEN MISSION ECONOMIQUE DU 24 AU 38 SEPTEMBRE 2013 OUEST ALGÉRIEN Quelques mots sur le pays Depuis 2000, l Algérie a connu une situation économique exceptionnelle tant sur le plan interne que sur le plan externe,

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (34)/14.14 Date de publication: 27 juin 2014 TRENTE-QUATRIEME REUNION Date: 1 er -3 juillet 2014 Lieu: Salle du Conseil exécutif, OMS,

Plus en détail

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis 1 Présentation de l Ile de Djerba DjerbaestuneIlede514km2desuperficieetde140 kms de littoral, elle représente la porte au Sahara étant sa proximité du

Plus en détail

EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L ÉDUCATION NATIONALE

EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L ÉDUCATION NATIONALE EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L ÉDUCATION NATIONALE QUEL AUDITOIRE? Les personnels concernés par cette formation sont les responsables des 184 établissements publics locaux d enseignement (EPLE)

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX Monsieur AIT ABDERRAHMANE Abdelaziz Directeur Général de la Régulation et de l Organisation

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE DE L APPEL PUBLIC A L EPARGNE AVEC INTRODUCTION DE L ACTION A LA COTE OFFICIELLE DE LA BOURSE D ALGER Alger- le 31 octobre 2010. Le jeudi 28 Octobre, Alliance

Plus en détail

Les villages, les villes

Les villages, les villes p28-29 Les villages, les villes Notre commune compte-t-elle plus ou moins de 2 000 habitants? Si elle compte plus de 2 000 habitants, c est une ville. Si elle compte moins de 2 000 habitants, c est un

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE L ALGÉRIE est définie dans sa Constitution comme une République démocratique et populaire. L

Plus en détail

Discours de Mme Ségolène Royal. Vœux à la presse

Discours de Mme Ségolène Royal. Vœux à la presse Discours de Mme Ségolène Royal Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Vœux à la presse Paris, le jeudi 15 janvier 2015 Bonjour et bienvenue à toutes et à tous, que je suis heureuse

Plus en détail

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL LI Bin Résumé 1. Thème. Le droit de propriété a été l objet de réformes successives en Chine.

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION Sujet national pour l ensemble des Centres de gestion organisateurs CONCOURS EXTERNE DE RÉDACTEUR TERRITORIAL SESSION 2013 Des réponses à une série de questions portant sur LE DROIT PUBLIC en relation

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse «Gestes de premiers secours : une responsabilité citoyenne»

Présentation de la Note d analyse «Gestes de premiers secours : une responsabilité citoyenne» Paris, le 19 février 2013 Présentation de la Note d analyse «Gestes de premiers secours : une responsabilité citoyenne» Mardi 19 février 2013 Intervention de Vincent Chriqui, Directeur général du Centre

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Ordonnance n o 2010-18 du 7 janvier 2010 portant création d une agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l

Plus en détail

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement»

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement» Journal : Liberté Titre : Hassi R Mel, La téléphonie arrive à Bellil Page : 09 Organe : Commission technique daïra de Hassi R Mel La commission technique de la daïra de Hassi R mel s'est déplacée dernièrement

Plus en détail

CECI N EST PAS UNE REPRISE

CECI N EST PAS UNE REPRISE Novembre 2013. 15.681 S I G N E S CECI N EST PAS UNE REPRISE Bonfond Olivier Le bout du tunnel? Depuis quelques mois, en Belgique mais aussi en France et dans quelques autres pays européens, les dirigeants

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES Mercredi 30 décembre 2009 Le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, a

Plus en détail

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809)

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006 portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté en leur séance

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés

Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés Termes de référence Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés Expertise sénior La mission Objectif Préparer l Agence Nationale de l Emploi algérienne à l utilisation

Plus en détail

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

Dossier presse. Plusieurs mesures pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures depuis le passage de l Algérie à l économie de marché

Dossier presse. Plusieurs mesures pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures depuis le passage de l Algérie à l économie de marché 1 Dossier presse Intervention de Monsieur au niveau du conseil de la nation autours des mesures prises pour la promotion des exportations hors hydrocarbures SOURCE APS 23 DECEMBRE 2013 Plusieurs mesures

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1 MÉMOIRE Consultations sur le rétablissement de l équilibre fiscal au Canada Consultations sur le soutien financier immédiat et à long terme pour l infrastructure Présenté au Ministre des Finances et au

Plus en détail

Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet. Cahier des Charges et Contrat 2014

Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet. Cahier des Charges et Contrat 2014 Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet Cahier des Charges et Contrat 2014 Siglaisons et troncation : APE : Association des Parents d Élèves COGES : Comité de Gestion CHSCT : Commission Hygiène

Plus en détail

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France)

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) LES PERSONNES TRES AGEES EN SITUATION D ISOLEMENT Au préalable, quelle est la définition de «solitude» dans le petit Larousse

Plus en détail

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I Loi n 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 correspondant au 22 août 1998 portant loi d Orientation et de Programme à Projection Quinquennale sur la Recherche Scientifique et le Développement Technologique 1998-2002

Plus en détail

Intervention de Monsieur Jean-François COPE, ministre délégué au Budget

Intervention de Monsieur Jean-François COPE, ministre délégué au Budget 1 JEUDI 23 NOVEMBRE DEBAT Finances locales Intervention de Monsieur Jean-François COPE, ministre délégué au Budget Merci Monsieur le Président, cher Jacques PELISSARD, pour votre accueil, Mesdames et messieurs

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION AU DIABETE. Etudiée et lancée par Mme B.TAZAÏRT Octobre Novembre 2013

L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION AU DIABETE. Etudiée et lancée par Mme B.TAZAÏRT Octobre Novembre 2013 L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION AU DIABETE Etudiée et lancée par Mme B.TAZAÏRT Octobre Novembre 2013 I/ INTRODUCTION «Partageons l exploit inédit d une diabétique»

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec dans le cadre de la consultation de la Commission des relations avec le citoyen sur le deuxième plan d action gouvernemental pour l égalité entre

Plus en détail

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD Partenariat Public-Privé Privé pour le développement du secteur énergétique en Afrique Vendredi 30 avril 2004 - Marrakech La gestion déléguée de la distribution de l'électricité

Plus en détail

Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations.

Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations. Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations. Quelques éléments de réponse à l examen de la crise de la gouvernance en Afrique

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION ALGERIE, ALGER

MISSION DE PROSPECTION ALGERIE, ALGER 1 MISSION DE PROSPECTION ALGERIE, ALGER DU 28 AU 31 OCTOBRE 2013 AVEC LE CONSULAT D ALGERIE DE LYON 2 ALGERIE, ALGER Quelques mots sur le pays Depuis 2000, l Algérie a connu une situation économique exceptionnelle

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1131099L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1131099L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes PROJET DE LOI autorisant l approbation des amendements à l article 1 er et à l article 18 de l accord portant création de la Banque

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir.

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. La solidarité : UNE RICHESSE POUR LE QUÉBEC Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. Depuis la Révolution tranquille, l État québécois a grandement contribué à bâtir une

Plus en détail

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Décharge de responsabilité : Le présent document est un guide en langage simple destiné à vous aider à mieux comprendre le Règlement sur les

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : PRIORITÉ JEUNESSE

RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : PRIORITÉ JEUNESSE RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : PRIORITÉ JEUNESSE Vendredi 13 juin 2014 Le permis de conduire est un élément essentiel de l insertion sociale et professionnelle, en particulier pour les jeunes. Pour beaucoup

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL ANNUEL (PTA) 2013 DE LA DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DES ETABLISSEMENTS CLASSES

PLAN DE TRAVAIL ANNUEL (PTA) 2013 DE LA DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DES ETABLISSEMENTS CLASSES REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT UNE FOI ------------------------ Ministère de l Environnement et du Développement Durable ---------------- Direction de l Environnement et des Etablissements Classés

Plus en détail

Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles

Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles association négawatt 22 bd Foch, 34140 Mèze www.negawatt.org contact@negawatt.org Mesure négawatt Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles Propositions 3 et 8 du Manifeste

Plus en détail

LES FEUX D HABITATION À PARIS

LES FEUX D HABITATION À PARIS BRIGADE DE SAPEURS-POMPIERS DE PARIS LES FEUX D HABITATION À PARIS I GÉNÉRALITÉS En France, les feux tuent environ 800 personnes chaque année, soit 1 décédé pour 77 500 habitants. Sur le secteur de la

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 2013 Polynésie Toutes options BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E1 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Aucun Le sujet comporte 4 pages L annexe A est

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe Avant-propos Le Grenelle de l Environnement et la loi sur la Transition Energétique pour la croissance verte ont confirmé le caractère incontournable des réseaux de chaleur. Un objectif de quintuplement

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS ET PERISCOLAIRE «POT O MOMES» 3b, Le Poteau 01200 INJOUX-GENISSIAT. Téléphone 04 50 59 99 14. potomome@orange.

ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS ET PERISCOLAIRE «POT O MOMES» 3b, Le Poteau 01200 INJOUX-GENISSIAT. Téléphone 04 50 59 99 14. potomome@orange. ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS ET PERISCOLAIRE «POT O MOMES» 3b, Le Poteau 01200 INJOUX-GENISSIAT Téléphone 04 50 59 99 14 potomome@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR Le présent règlement intérieur définit les

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE. Guide Travaux Le guide pour réussir ses travaux

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE. Guide Travaux Le guide pour réussir ses travaux GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE Guide Travaux Le guide pour réussir ses travaux SOMMAIRE 1. Obtenir des devis pour les travaux souhaités 1.1 Le devis travaux : définition et contenu du devis 1.2 Les différents

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-138

Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-138 Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-138 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative aux circonstances dans lesquelles une personne a fait l objet d un contrôle d identité à son domicile (Recommandation)

Plus en détail

Déclaration publique relative à la Bulgarie

Déclaration publique relative à la Bulgarie CPT/Inf (2015) 17 Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) Déclaration publique relative à la Bulgarie Cette déclaration publique est

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

DGALN/Plan Urbanisme Construction Architecture

DGALN/Plan Urbanisme Construction Architecture L énergie de vos projets Monographie Maison de M. Le Pen à Echirolles (Isère) Version finale Marché à procédure adaptée n 1000219 du 25/11/10 28 septembre 2011 DGALN/Plan Urbanisme Construction Architecture

Plus en détail

Votation communale du 28 septembre 2014. Valorisation de la zone de «Montmoirin»

Votation communale du 28 septembre 2014. Valorisation de la zone de «Montmoirin» Votation communale du 28 septembre 2014 Valorisation de la zone de «Montmoirin» La votation communale coïncidant avec la votation fédérale, il est important de bien vérifier que les bulletins de votes

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa Direction Coordination Groupe Associations: OC SONATRACH / FCP:

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa Direction Coordination Groupe Associations: OC SONATRACH / FCP: Bourse de l emploi Annonces internes Sonatrach recherche pour sa Direction Coordination Groupe Associations: OC SONATRACH / FCP: Un Directeur Technique; Un Directeur HSE ; Un Directeur Appros & Contrats;

Plus en détail

L Algérie est honorée d accueillir, à cette occasion, les éminents experts venus partager avec nous leurs expériences en la matière.

L Algérie est honorée d accueillir, à cette occasion, les éminents experts venus partager avec nous leurs expériences en la matière. Mesdames et Messieurs, Je suis particulièrement heureux de prendre part à ce séminaire organisé, sous le haut patronage de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, par

Plus en détail

COMITE D INVESTISSEMENT

COMITE D INVESTISSEMENT COMITE D INVESTISSEMENT COMPTE-RENDU DU 9 SEPTEMBRE 2014 ENVIRONNEMENT MACRO-ECONOMIQUE 1. L ETE AUX ETATS-UNIS Croissance au deuxième trimestre Fort rebond du PIB au deuxième trimestre +4% et le déclin

Plus en détail

COOPERATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIERE DU DROIT DE LA FAMILLE 1

COOPERATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIERE DU DROIT DE LA FAMILLE 1 COOPERATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIERE DU DROIT DE LA FAMILLE 1 Berceau et héritier des civilisations et des conceptions religieuses de l antique Orient, le Liban a su accueillir sur son petit

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE LIVRE BLANC PRESENTE AU PREMIER MINISTRE. Pierre GIRAUDET, 1988 ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE JANVIER 2002

LA SECURITE ROUTIERE LIVRE BLANC PRESENTE AU PREMIER MINISTRE. Pierre GIRAUDET, 1988 ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE JANVIER 2002 08/07/02 LA SECURITE ROUTIERE LIVRE BLANC PRESENTE AU PREMIER MINISTRE Pierre GIRAUDET, 1988 ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE JANVIER 2002 MESURES ET ORIENTATIONS PROPOSEES PAR LE LIVRE BLANC SUITES

Plus en détail

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Discours du Président de la République lors du Sommet des maires pour le climat Publié le 26 Mars 2015 Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Madame la Maire de Paris, chère Anne HILDALGO, Je voulais

Plus en détail

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Depuis la création de Syngenta en 2000, nous avons accordé la plus haute importance à la santé, à la sécurité et à l environnement (SSE) ainsi qu

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui.

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui. Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*La consommation au Québec au 20 e siècle» disponible dans les

Plus en détail

1/ L équipe d animation :

1/ L équipe d animation : PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DE LA GARDERIE PERISCOLAIRE DE CRUSEILLES I/ PRESENTATION : PROJET EDUCATIF La Garderie Périscolaire de Cruseilles a été crée par la Commune de Cruseilles dans le but de

Plus en détail

L agenda 2030 de développement durable

L agenda 2030 de développement durable L agenda 2030 de développement durable L Agenda 2030 en bref Pourquoi des objectifs mondiaux de développement durable? Le monde est confronté à des défis majeurs, comme l extrême pauvreté, le changement

Plus en détail

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 362 By Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Création d entreprises Nouveaux promoteursle parcours d obstacles Les jeunes promoteurs

Plus en détail

Interview: Nikola Hajdin, président de l Académie serbe des sciences et des arts

Interview: Nikola Hajdin, président de l Académie serbe des sciences et des arts Interview: Nikola Hajdin, président de l Académie serbe des sciences et des arts Investir dans la science représente l avenir de la société Le fait qui témoigne de la réputation de nos académiciens, c

Plus en détail

Enfant Haïtien mon Frère

Enfant Haïtien mon Frère Enfant Haïtien mon Frère 141 Avenue Christophe Port-au-Prince, HAITI TEL (509)3733-6624 Enfanthaitien_monfrere@yahoo.fr CONTEXTE Le tremblement du 12 janvier 2010 a profondément secoué le peuple haïtien.

Plus en détail

L'union de services, une garantie coopérative en copropriété

L'union de services, une garantie coopérative en copropriété L'union de services, une garantie coopérative en copropriété Article juridique publié le 19/03/2015, vu 754 fois, Auteur : Maître POULICHOT Dès sa rédaction originelle, la loi du 10 juillet 1965 a autorisé

Plus en détail

Intervention de Mme Christine BOUTIN. Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès au logement»

Intervention de Mme Christine BOUTIN. Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès au logement» Intervention de Mme Christine BOUTIN Ministre du Logement et de la Ville Conférence de presse jeudi 10 juillet 2008, 14h00 Présentation des grandes lignes du projet de loi «Plan d actions pour l accès

Plus en détail

Contrôle parlementaire d Europol. Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery

Contrôle parlementaire d Europol. Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery - 1 - Réunion du mardi 24 mai 2011 Justice et affaires intérieures Contrôle parlementaire d Europol Communication et proposition de résolution de Mme Alima Boumediene-Thiery M. Denis Badré, vice-président

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT

AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT Direction de la Mobilité et des Transports 4 ième réunion 21 et 22 octobre 2010 AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT Merci de prendre en compte ce

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

Lutte au travail au noir, à l évasion fiscale et aux autres formes de malversation dans une industrie en pleine effervescence

Lutte au travail au noir, à l évasion fiscale et aux autres formes de malversation dans une industrie en pleine effervescence Volume 7, n o 2 Hiver 2011 Chroniques des partenaires Lutte au travail au noir, à l évasion fiscale et aux autres formes de malversation dans une industrie en pleine effervescence Commission de la construction

Plus en détail

"Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute.

Allô Parents Marseille Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. "Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. " Mieux faire connaître ce

Plus en détail

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET Jean-Louis Roy La gouvernance politique de l humanité est une entreprise considérable qui sollicite le concours de millions de personnes quotidiennement.

Plus en détail

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République Lettre introductive au 53 ème Rapport annuel de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République au nom du Conseil d Administration de la Banque Centrale de Tunisie Par

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé

La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé Communiqué de Presse Dunkerque, lundi 4 avril 2005 La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé Michel Delebarre, Ancien Ministre d Etat, Député-Maire

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail