HORS COTE Pour tout savoir sur l affaire Morinville, consultez lapresseaffaires.cyberpresse.ca/crimes-economiques LA PRESSE AFFAIRES GM VERS LE TSX?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HORS COTE Pour tout savoir sur l affaire Morinville, consultez lapresseaffaires.cyberpresse.ca/crimes-economiques LA PRESSE AFFAIRES GM VERS LE TSX?"

Transcription

1 M O N T R É A L S A M E D I 14 AO Û T BLOGUE DOSSIER Besoin de raisons d aimer Aéroplan? Richard Dufour vous en donne 10 sur lapresseaffaires.cyberpresse.ca/dufour HORS COTE Pour tout savoir sur l affaire Morinville, consultez lapresseaffaires.cyberpresse.ca/crimes-economiques Pyongyang rembourserait sa dette avec un aphrodisiaque! À lire sur lapresseaffaires.cyberpresse.ca/hors-cote LA PRESSE AFFAIRES GM VERS LE TSX? POSSIBLE BLOCAGE DU BLACKBERRY LE MINISTRE FLAHERTY FAIT PRESSION LES INDIENS RÉAGISSENT PAGE 7 H S&P TSX ,25 +4,65 (+0,04 %) B PAGE 8 B S&P ,25-4,36 (-0,40 %) B DOW JONES ,15-16,80 (-0,16 %) PÉTROLE 75,39 $US -0,35 $US (-0,46 %) H DOLLAR 96,02 US +0,12 US ASSURANCE AUTO VOYAGER L ÂME EN PAIX Si vous partez en voyage avec votre voiture, ou si vous prévoyez louer une auto à l étranger, la question des assurances doit être examinée avec soin. Qu est-ce qui est couvert? Quand faut-il payer pour une protection supplémentaire? UN DOSSIER DE MARC TISON EN PAGES 2 ET 3 PHOTO ROBERT PRATTA, ARCHIVES REUTERS, PHOTOMONTAGE LA PRESSE Avant de louer une voiture et de rouler allégrement vers le mont Blanc, vaut mieux bien s informer, car la facture pourrait être salée. HYDRO-QUÉBEC Profits maintenus de justesse Où est mon isauveur? SOPHIE COUSINEAU CHRONIQUE HÉLÈNE BARIL Frappée d un côté par la baisse de la consommation au Québec et de l autre par une diminution du prix de l électricité sur le marché américain, Hydro-Québec rapporte une légère baisse de ses profits au deuxième trimestre. Les mois d avril, mai et juin ont rapporté un profit net de 378 millions à la société d État, en baisse de 3 millions par rapport à la période correspondante de Les revenus sont restés à peu près stables, à 2,6 milliards. Comme d habitude, ce n est pas le PDG d HydroQuébec mais la vice-présidente Comptabilité et contrôle, Lise Croteau, qui a rendus publics les résultats du deuxième trimestre. >Voir HYDRO en page 4 BAISSE DU PRIX DES EXPORTATIONS Prix moyen obtenu par Hydro-Québec sur les marchés américains entre janvier et juin Variation Source : Hydro-Québec 5,9 /kwh 7,6 /kwh 22 % L a boîte trône sur mon bureau depuis quelques jours. J ai juste eu le temps de l ouvrir. Pour me rendre compte qu il n y avait pas le manuel d instructions. Comme pour la plupart des produits Apple, il faut le télécharger... Un collègue me dit que c est aussi simple que de partir à bicyclette. Je n en suis pas aussi sûre, mais on verra bien cette fin de semaine, lorsque j aurai une heure ou deux à y consacrer. Pour l instant, donc, mon ipad reste un magnifique bibelot. Mais qu importe, puisque j ai déjà la vague impression d être sauvée. Cet appareil n est-il pas censé racheter le péché originel de la presse écrite? D avoir offert gratuitement sur le web des articles fouillés, des chroniques mordantes, des caricatures décapantes, des blogues en tous genres le tout entrelacé de sottises qui génèrent des clics, soyons francs, en espérant que les dollars publicitaires tombent du ciel? Seul le Wall Street Journal n y a pas succombé! Remarquez, ce n est pas moi qui le dis, c est Steve Jobs, Dieu lui- solde % 50 même en personne. L homme qui veut revendre, à profit, les pages et les informations des magazines et des journaux reformatés pour l ipad et l iphone. «Je ne veux pas que nous sombrions dans une nation de blogueurs (!)», a-t-il dit lors d une conférence prononcée à Los Angeles au début du mois de juin le point d exclamation d autodérision est de moi. Les Québécois ne sont pas reconnus comme des «early adopters». Combien de Québécois ont acheté un ipad? Combien veulent lire des journaux? «Je crois que nous avons besoin de contenus éditoriaux plus que jamais. Ce qu il nous faut, c est trouver une façon pour que les gens paient pour ce contenu durement acquis.» Les éditeurs de journaux et les journalistes ont bu ces paroles comme du Kool-Aid par 35 degrés. Mais quelques mois plus tard, les éditeurs restent avec un drôle d arrière-goût de poudre chimique dans la bouche. de rabais Tous nos complets griffés de la collection estivale pour une période limitée. magasinez en ligne, c est facile!.ca du complet au denim partout au québec C est que Steve Jobs n est pas un redoutable homme d affaires pour rien. Et qu il prêche un peu beaucoup pour sa paroisse, dans le cas présent, le magasins itunes avec son nouveau rayon d applications pour l ipad. Steve Jobs demande aux éditeurs de journaux et de magazines d abaisser les coûts des éditions ipad de leurs publications. Soit. C est un peu suicidaire de tenter de vendre son magazine virtuel au même prix que la version papier en kiosque, comme certains éditeurs essaient actuellement de le faire. Mais il faut voir que le magasin itunes prélève une commission de 30 % sur les titres vendus sur son site. C être sans doute moins rapace que la commission de 65 % que le détaillant Amazon retient sur la vente des livres électroniques pour son lecteur Kindle. Il n empêche que c est encore beaucoup. Cela irait encore si Apple n essayait pas de se substituer à l éditeur en vendant et en gérant tous les abonnements. Ce faisant, Apple conserve toutes les informations sur les abonnés (nom, adresse, etc.), que les éditeurs considèrent comme leur trésor sacré. C est avec ces informations qu ils peuvent courtiser les annonceurs et offrir des combinaisons de produits et des promotions à leurs lecteurs. >Voir ipad en page 4

2 2 LA PRESSE AFFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 14 AOÛT 2010 ASSURANCE AUTO VOYAGER L ÂME EN PAIX ROULER HORS Vous utilisez votre voiture à l extérieur du Québec? Vous prévoyez louer un véhicule en voyage? Jusqu où vous protègent la SAAQ et votre assurance auto? Quelles précautions faut-il prendre? Itinéraire commenté. MARC TISON D abord, un petit rappel avant le départ : «Votre assureur auto couvre tout ce qui est matériel. Tout ce qui est corporel est couvert par la Société de l assurance automobile, que l on soit responsable ou non de l accident : c est un régime sans égard à la faute», résume le porte-parole de la SAAQ, Gino Desrosiers. La SAAQ vous indemnisera donc pour les dommages corporels que vous subiriez dans un accident d automobile, que vous en soyez responsable ou non, où que ce soit dans le monde. Le séjour à l étranger ne doit cependant pas excéder six mois. To u t e foi s, l a S A AQ n e couvre pas les dommages corporels que vous causeriez à autrui à l extérieur du Québec. C est votre assurance auto qui s en charge. Voyager avec votre voiture au Canada et aux États-Unis Vous faites un détour au Mexique «L e s Q uéb é c oi s q u i s e rendent au x États-Unis et dans d autres provinces au Canada sont couverts automatiquement par leur police d assurance (dite FPQ 1) pour une durée de 40 à 60 jours, explique Caroline Phémius, de Desja rd i ns A ssu ra nces générales. Cependant, lorsque le séjour est d une durée supérieure, il est important d en informer son assureur et une surprime devra être appliquée.» La Loi sur l assurance automobile exige une couverture en responsabilité civile d au moins $. Toutefois, «le contrat d assurance du Québec va se réajuster automatiquement à la couverture de responsabilité civile minimale exigée dans les autres provinces ou États américains», précise Anne Morin, responsable des affaires publiques au Bureau d assurance du Canada (BAC). L es assu reu rs québécois i ncluent habit uel lement une responsabilité civile de 1 million de dollars. C est là un minimum. Si on voyage à l e x t é r i e u r d u Q u é b e c particulièrement aux ÉtatsUnis, plusieurs assureurs recommandent de l augmenter à 2 millions. La prime annuelle gonflera peut-être de 15 à 30 $ mais, «à si peu de frais, pas la peine de s en passer», insiste Pierre Duchesne, analyste en assurances à La Capitale assurances générales. Vous entendez vous rendre au Mexique avec votre véhicule? La police d assurance classique du Québec ne vous couvre qu au Canada et aux États- Un is. A ppelez votre assureur. En théorie, l ajout de l avenant 44 permettra d élargir l étendue territoriale de la police à un autre pays. Mais cet avenant est rare comme la neige à Acapulco. «Il faut souscrire une assurance avec un assureur reconnu par les autorités mexicaines, explique Pierre Duchesne. Habituellement, les gens prennent cette assurance à la frontière.» Location au Canada ou aux États-Unis Vous louez une voiture au Canada ou aux États-Unis? U ne re s pon s abi l ité c iv i le minimale est peut-être incluse dans le prix de base de la location. L agence vous proposera une (coûteuse) assurance responsabilité supplémentaire, généralement de 1 million, pour environ 14 $ US par jour. Toutefois, la clause responsabilité civile de votre assu ra nce auto s applique à la location de voiture, ce qui vous dispense de ce supplément. Elle entrera it en jeu si celle de l agence était inexistante ou insuffisante pour couvrir les dommages à autr u i et u ne pou rsu ite subséquente dont vous seriez l objet. C est pou rquoi la SA AQ, da ns son déplia nt Par t ir e n toute a s suranc e, recommande d augmenter la couverture de responsabilité civile de votre police comme si vous utilisiez votre propre véhicule. Le très utile avenant 27 Vo u s p o u ve z a c h e t e r à l a ge n c e d e lo c a t io n u n e assurance dommage et vol (loss damage waiver, ou LDW), pou r env i ron 9 $ U S pa r jour. Des franchises peuvent s appliquer. Cependa nt, l avena nt 27 de la police d assurance auto couvre les dommages matériels causés aux véhicules qui ne vous appartiennent pas y compris les voitures louées. Assurez-vous que cet avenant est inclus dans votre police, ce qui est souvent le cas lorsque le véhicule est assuré avec les protections complètes. «Cet avenant est souvent rentabilisé en une seule location», observe Anne Morin, du BAC. Pour les locations aux ÉtatsUnis, elle recommande d apporter avec soi une copie de cet avenant en anglais. Vérifiez cependant la limite au x dom mages qu i sera indiquée dans l avenant $ ou $, par LOCATION D UNE VOITURE AUX ÉTATS-UNIS À Los Angeles, pour une voiture économique (22 jours) 1 COÛT TOTAL Location de base 766 $US Avec responsabilité civile supplémentaire 325 $US 1091 $US Avec exonération pour dommages et vol 198 $US 1289 $US 1 Réservation du 28 août au 18 septembre, faite le 19 août Source : Avis Canada exemple. La valeur du véhicule loué ne doit pas excéder ce montant. Tout comme la police dans laquelle il est inscrit, «l avenant 27 s applique au Canada et aux États-Unis», souligne Charlotte Sasseville, porteparole du BAC. Vous n avez pas d assurance auto? Méfiez-vous de la Californie Vous n avez pas de voiture, donc aucune assurance auto, et vous prévoyez louer une voiture aux États-Unis? Si vous choisissez la location de base en comptant sur votre seule carte de crédit de voyageur pour vous protéger, soyez prudent Les assurances location des cartes de crédit ne procurent habituellement aucune couverture pour la responsabilité civile. Or, la responsabilité civile incluse dans les tarifs de base varie selon les agences et les États soit de nulle à ridiculement basse. Ainsi, selon les prix fournis par l agence de voyages CAAQuébec, la location d une voiture économique pour 22 jours en Californie coûte 1254 $ avec la protection complète sans franchise et 829 $ en location de base. Mais la responsabilité civile de cette dernière est à ce point infime qu elle est pratiquement inexistante, prévient Philippe St-Pierre, de CAA-Québec. Sur son site internet de réservation, Hertz Canada prend pour sa part le soin de rappeler que le tarif de location de base n inclut pas la responsabilité civile en Californie. E n théorie, il existe u n produit d assurance pour les conduc teu r s non propr ié taires : la police FPQ 2, dite Formule des conducteurs. Elle couvre la responsabilité civile et les dommages aux véhicules qui ne vous appartiennent pas. Mais rares (s ils existent) sont les assureurs qui la proposent. «Si elle est difficile

3 LA PRESSE AFFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 14 AOÛT ASSURANCE AUTO VOYAGER L ÂME EN PAIX QUÉBEC à obtenir, c est probablement parce que le risque est difficile à tarifer», estime Charlotte Sasseville. Bref, si vous n avez pas d assurance auto, prenez l a ssu ra nce responsabilité c iv i le complément a i re de l agence de location. Formule achat-rachat en Europe Rouler dans une voiture neuve en Europe? C est ce que vous permet la formule achat-rachat, grâce à laquelle vous prenez possession d une voiture fraîchement sortie de l usine, qu on vous rachète à la fin de votre séjour. Selon les prix fournis par l agence de voyages C A AQuébec, la location pour 22 jours d une voiture économique, une Peugeot 207 à essence, coûtera 1239 $. Tout est compris da ns ce pri x : assurances multirisques sans franchise, assistance routière, aucune restriction géographique dans 38 pays, responsabilité civile de 1 million d euros. «Ces 1239 $ vous offrent une paix d esprit complète», commente Philippe St-Pierre. L achat-rachat n est possible que pour une durée minimale, habituellement 17 jours. Location en Europe La location semble moins coûteuse. Une voiture économique Renault Twingo à essence, en location de base, coûtera 601 $ pour 22 jours, selon CAA-Québec Voyages. Mais ce ta rif n inclut que la responsabilité civile, et votre assurance auto ne franchit pas l Atlantique. Pour y ajouter l assurance collision et vol, la factu re monte à 769 $. Les (lourdes) franchises peuvent être supprimées avec un supplément à ce supplément : la location tout inclus sans franchise s élève à 1142 $. «Sur place, il faut ajouter les taxes aéroportuaires et écologiques», rappelle Philippe St-Pierre. Nous ne sommes pas loin des 1239 $ de la formule achatrachat. Cependant, la carte de crédit de prestige avec assurance location permettra de réduire les frais. Carte de crédit de voyageur : précautions Les cartes de crédit or, platine et autres métaux précieux incluent habituellement des assurances pour voyageurs, parmi lesquelles une assurance collision et vol, à la location d une auto. Avant de vous y fier aveuglément, faites tout de même quelques vérifications. Par exemple : pour quelle durée la location est-elle couverte? Si vous utilisez la carte or Ovation de la Banque Nationale avec frais annuels de 95 $, la location ne doit pas excéder 31 jours. À la même institution, la carte platine avec frais annuel de 125 $ repousse cette échéa nce à 48 jours. Vous rêvez de rouler carrosse dans une Mercedes ou une BM W? Attention, certaines polices de cartes de crédit excluent expressément certaines marques de prestige ou de luxe. D autres contrats formulent plutôt des limites au x dom mages, donc à la valeur du véhicule $ maximum, par exemple. Et bien entendu, il faut que la location ait été entièrement payée avec la carte de crédit. Mais surtout, «il faut refuser la protection fournie par le loueur, qui s appelle la protection EDC», rappelle Caroline Phém ius, de Desja rd i ns Assurances générales. Le certificat de l assurance P rotection voyage de BMO Banque de Montréal insiste : s il n y a aucun endroit prévu sur les formulaires du loueur pour refuser cette protection, il faut inscrire soi-même sur le contrat en toutes lettres «Je renonce à l assurance exonération des dommages par collision offerte par l agence de location». À défaut de cette précaution, l assurance collision de votre carte ne s applique pas! «L a ssu ra nce est va l ide dans le monde entier, mais il arrive que, dans certains pays, des entreprises de location refusent cette protection, au Moyen- Orient nota m ment, souligne pa r a illeu rs É ric Marcoux, coordonnateur au bureau de la haute direction de BMO Banque de Montréal. Il faut se renseigner avant de signer le contrat de location.» L assurance location en option sur la carte de crédit Pou r bénéficier d u ne assura nce location de voiture, il n est pas essentiel de se procurer une carte de crédit de prestige, avec les frais annuels de 90 $ à 150 $ qu i l accompag nent habituellement. Certaines institutions financières offrent u ne a s s u r a nc e voya ge en opt ion à leu r c a r te ord inaire. Citons par exemple la Protection voyage BMO, au coût de 29 $ par année. À la location, cette option accorde la même couverture que l assurance incluse avec la carte MasterCard BMO Air Miles Or, assure Éric Marcoux. Échange maison-véhicule L échange de sa maison et de sa voiture contre les mêmes propriétés d un étranger permet de voyager à bas prix. Tant qu aucun problème ne survient, bien sûr. «Si vous prêtez votre véhicule à une personne en visite au Québec pour une courte durée, elle bénéficiera de la responsabilité civile liée à votre véhicule et celui-ci sera couvert pour les dommages qui pourraient être causés», dé c r it C a rol i ne P hém iu s, de Desjardins. Cette courte durée n étant pas définie davantage, il est impératif de communiquer ave c vo t re a s s u reu r p ou r lu i déc r i re les cond itions de cet échange. «H a bi t u e l l e m e n t, n o u s dema nderons le nom du conducteur et son dossier de condu ite», i nd ique P ier re Duchesne, de La Capitale. La prime pourrait être ajustée en conséquence. Attention : vous ne pouvez prêter votre véhicule contre rémunération ce qui s appelle une location, aux yeux soupçonneux de votre assureur. Il y a une réciproque. Le Québécois qui emprunte le véhicule de son correspondant français devra s informer des conditions offertes par l assureur de celui-ci. «C est le contrat d assurance français qui va déterminer si le touriste québécois sera couvert pour la responsabilité civile et si le véhicule conduit làbas sera couvert aussi en cas de do m m a ge s», e x pl iq ue Caroline Phémius. RESPONSABILITÉ CIVILE AU VOLANT Au Québec, 50,3 % des détenteurs d une assurance auto ont une couverture de $ pour la responsabilité civile. Pour 49,4 % des assurés, cette protection est fixée à $. Enfin, 0,1 % des assurés ont la protection minimale de $. Source : Bureau d assurance du Canada PETIT LEXIQUE DES ASSURANCES EN LOCATION DE VOITURES CDW (collision damage waiver) Assurance collision, qui est en fait une exonération de toute responsabilité financière pour le client si la voiture est endommagée. TP (theft protection) Même exonération en cas de vol. LDW (loss damage waiver) C est la formule standard de l exonération combinée en cas de dommages CDW ou vol TP. LC (liability cover) ou SLI (supplement liability insurance) Assurance responsabilité civile complémentaire. LOCATION DE VOITURES EN EUROPE Pour une automobile économique (22 jours) TARIF Location achat-rachat d une voiture neuve Location traditionnelle 1 De base RESPONSABILITÉ CIVILE ASSURANCE VOL ET COLLISION EXONÉRATION TOTALE DES FRANCHISES $ 601 $ Non Non Avec assurances (inclusive) 769 $ Non Tout inclus $ 1 Il faudra payer sur place les taxes aéroportuaires, écologiques, etc. Source : Agence de voyages CAA-Québec PHOTO DAVID McNEW, GETTY IMAGES

4 4 LA PRESSE AFFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL S AMEDI 14 AOÛT 2010 LA PRESSE AFFAIRES ÀL AGENDA n PRÉVISIONS n RÉEL BPA:bénéfice paraction K:millier M:million G:milliard LUNDI 16 AOÛT IndiceEmpiremanufacturier (É.-U.) août:8,50 juillet: 5,08 Nautilus NewYork&Co. Lowe s JEUDI 19 AOÛT Indicateuravancé juillet: 0,1% (É.-U.) juin:-0,2% Ind.delaFed.dePhiladelphie (É.-U.) août:7,5 juillet: 5,1 Hewlett-Packard Source:Bloomberg BPA2T:-10 US BPA2T:-39 US BPA2T:59 US BPA3T:1,07$ POUR NOUS JOINDRE MARDI 17 AOÛT Mises en chantier juillet: 2,0% (É.-U.) juin:-5,0 % Permis de bâtir (É.-U.) juillet: 0,3% juin: 2,1% Home Depot Wal-Mart VENDREDI 20 AOÛT AnnTaylorStores BPA2T:33 Kirkland s BPA2T:71 US BPA2T:97 US BPA2T:18 MERCREDI 18 AOÛT Deere&Co. BPA3T:1,19$US Ltd. Brands Open Text LUNDI 23 AOÛT Absolute Software BPA4T:-1 SandersonFarms BPA3T:1,86$US La Presse Affaires,7,rue Saint-Jacques, Montréal (Québec)H2Y 1K9 BPA2T:36 US BPA4T:86 SUDOKU Niveau de difficulté :TRÈS DIFFICILE Ce jeuest une réalisationdeludipresse.pourplus d informations: ou écrivez-nous à Placez un un chiffrede1à9danschaque chaque casevide. ChaqueChaqueligne,chaque colonne et chaque colonneetchaque boîte 3x3délimitée délimitée par un trait plus épais doivent paruntrait plusépais doivent contenir tous les chiffres leschiffresde1à9.chaque de 1à9.Chaque chiffre chiffre apparaît une seule doncfois une seulefoisdansune une ligne, dans ligne,dansune boîte colonneetdansune 3x3. boîte 3x3. Solution du dernier sudoku Par Fabien Savary 1750 Ce jeu une de Ludipresse Pour d'informations rendez-vous sur le les-mordus.c ou écrivez-no com LOTO-QUÉBEC Le bénéfice recule PHOTO VIVEK PRAKASH, REUTERS Les éditeurs de magazines et de journaux et Apple s apprêtent à vivre des moments difficiles. Où est mon isauveur? LA PRESSE CANADIENNE Loto-Québec aaffiché hier un bénéficeetdes revenusenbaisse pour son premier trimestre, par rapport àl an dernier, mais la performance de la société d État s est malgré tout avérée supérieure aux attentes fixées par le gouvernement du Québec dans son dernier budget. Les revenus consolidés de Loto-Québec ont totalisé 925 millions de dollars pour le trimestre terminé le 28 juin, un recul de 4,4% par rapport à la période correspondante l an dernier. Le bénéfice net a pour sa part retraité de 5,3% en regard de celui de l an dernier, pour s établir à 348 millions. Selon Loto-Québec, ces plus récents résultats semblent confirmer la tendance observée l an dernier, attribuable en partie au contexte économique moins favorable. Le chiffre d affaires des loteries a reculé de 5,9% à 450 millions, tandis que celui du secteur des casinos a chuté de 2,8%. Une série de quatre tirages consécutifs Lotto Max avec un gros lot de 50 millions pendant le mois de juin a «soulevé l enthousiasme des consommateurs» de loteries, a noté Loto-Québec dans un communiqué. À elles seules, les ventes de Lotto Max ont représenté 24% des revenus trimestriels. Dans l ensemble, le chiffre d affaires des loteries a reculé de 5,9% à 450 millions, tandis que celui du secteur des casinos a chuté de 2,8%. Les revenus du secteur de la loterie vidéo ont retraité de 4%, ce que la société d État a expliqué en partie par le retrait de 265 appareils des hippodromes de Montréal et d Aylmer, ainsi que par le retrait d appareils dans les zones de proximité des salons de jeux. ipad suite de la page 1 Si le Wall Street Journal a réussi à éviter une confrontation avec Apple (ses clients peuvent télécharger l application ipad àpartir deson propre site, où ils pouvaient déjà s abonner en ligne), ce n est pas lecas de Time inc. Apple a refusé de placer sur son site une application permettant à Time de gérer les abonnements à l édition numérique desports Illustrated. Ainsi, cet éditeur s est résigné à ne vendre que des copies uniques de ses revues Sports Illustrated et Fortune par l entremise du magasin itunes. Les expériences que mène depuis juin News Corporation ne sont pas très encourageantes pour les titres grand public. De leur côté, les éditeurs n entendent pas laisser le champ libre à Apple et à Amazon. Time, Condé Nast, Hearst, News Corporation et Meredith se sont associés pour créer leur propre kiosque à journaux virtuels appelé Next Issue Media. Lorsque ce magasin ouvrira, les consommateurs pourront yacheter leurs revues, livres et journaux. Ils pourront les lire sur leur téléphone intelligent, tablette électronique ou ordinateur, et cela, peu importe le fabricant, grâce à une technologie ouverte. Toutefois, si le bras de fer entre Apple et les maisons de disques nous a enseigné quelque chose, c est que la bataille des éditeurs est loin d être gagnée Avec toutes ces incertitudes, les patrons de presse déchantent. Nombreux sont ceux qui attendent que la situation s éclaircisse avant d investir dans la création d applications pour l ipad et autres tablettes électroniques. Les éditeurs d ici sont d autant plus prudents que les Québécois ne se ruent habituellement pas en grand nombre sur les nouveautés technos, n étant pas reconnus comme des «early adopters». Combien dequébécois ont acheté un ipad? Combien veulent lire des journaux? Et combien deceux-ci s intéressent audevoir?demandait à voix haute son directeur, Bernard Descôteaux, lors d une conférence prononcée jeudi dans le cadre de l École d été de l Institut du Nouveau Monde. Ainsi, le quotidien delarue De Bleury préfère attendre avant d investir dans la création d une plateforme ipad. Entre-temps, les éditeurs devront peut-être se résigner à verrouiller et à faire payer les contenus de leurs sites internet. Toutefois, les expériences que mène depuis juin News Corporation autimes et au Sunday Times de Londres ne sont pas très encourageantes pour les titres grand public, selon les informations officieuses qui ont coulé cet été. Abonnements anémiques, chute dramatique du trafic internet. Certains relationnistes déconseillent même à leurs clients d accorder des entrevues au Times en raison de son rayonnement limité! J ai bien peur que mon isauveur ne soit pas encore né. S Pour joindre notre chroniqueuse: sophie. Profits maintenus de justesse HYDRO suite de la page 1 PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE Le printemps doux au Québec à permis à la société d État d augmenter ses exportations vers les États-Unis. Après un hiver doux, Hydro a fait face à un printemps anormalement chaud dans son principal marché, le Québec. «Ce qu on n a pas vendu au Québec, on l a exporté», a expliqué M me Croteau lors d une conférence téléphonique. Les exportations ont en effet augmenté substantiellement, mais elles ont été moins payantes pour Hydro parce que le prix de l électricité reste très bas sur le marché américain. Depuis le début de l année, Hydro a obtenu un prix moyen de 5,9 cents par kilowattheure exporté, contre 7,6 cents l an dernier. Il s agit d une baisse de 22%. Sur le marché américain, le prix moyen depuis le début de l année est de 4,9 cents. Ce prix à pu être bonifié de 1 cent, à 5,9 cents, grâce aux activités de courtage, a précisé Lise Croteau. Pour les six premiers mois de l exercice en cours, Hydro affiche un bénéfice net de 1,8 milliard, en hausse de 62 millions sur la même période de Au premier trimestre de 2010, la période la plus rentable pour Hydro, le bénéfice net avait été de 1,4 milliard, en hausse de 65 millions. À mi-chemin de l exercice, la société d État prévoit être en mesure d atteindre son objectif de bénéfice net de 2,4 milliards. L an dernier, le profit net avait été de 3 milliards. Hydro a dû mettre toute la gomme du côté des exportations pour maintenir ses profits. La consommation au Québec est en baisse de 3,8 milliards de kilowattheures depuis le début de l année, tandis que les exportations sont en hausse de 5,7 milliards de kilowattheures. Le prix moyen du kilowattheure exporté (5,9 cents) a cependant été inférieur à celui vendu au Québec (7 cents). Sécheresse Hydro-Québec fait actuellement face àunautre défi, la baisse du niveau d eau dans ses réservoirs. «Les apports d eau sont moins importants, comme onatous puleconstater», s est contenté de dire M me Croteau. Les autres producteurs d hydroélectricité du Québec, comme Rio Tinto Alcan et Énergie Brookfield, souffrent en raison du peu de neige tombé l hiver dernier et des faibles pluies duprintemps. Rio Tinto Alcan, qui produit une bonne partie de l électricité dont elle abesoin à ses installations hydroélectriques du Saguenay Lac- Saint-Jean, a dû augmenter ses achats auprès d Hydro- Québec. Énergie Brookfield, de son côté, rapporte une baisse de 40 à 50% de sa production d électricité au deuxième trimestre en Ontario etauquébec. La société d État québécoise pourrait devoir réduire ses exportations silasituation perdure. «C est une situation qu on suit de près et on va devoir s ajuster en conséquence», a indiqué hier sa vice-présidente. 710 OCCASIONS D'AFFAIRES AFFAIRES BOURSIÈRES Apprenez ànégocier les actions/options, vivezdelabourse ou augmentez vos revenus. Résidence/bureau. Temps plein/partiel. Formation intensive et suivi personnalisé. Cours Actions 1 semaine: Québec - 27 nov. Montréal: 16 octobre, 11 décembre, 05 février Cours Options 2,3 jours: Montréal - 28 août Cours Investisseur Actif 1 jour:mtl -18 sept. Conférences éducatives gratuites à 19 h: Laval: 20 sept. - Webinaire: 29 sept. Québec: 05 oct. (action), 05 oct. (option) / OCCASIONS D'AFFAIRES Cherche un partenaire prêt à investir,avec expérience dans le lancement de nouveaux produits exclusifs.$$$ FINANCEMENT 1 ÈRE /2 E HYPOTHÈQUE ET CONSTRUCTION Commercial Industriel Résidentiel DENCOL, (agent protégé) 1ÈRE HYPOTHÈQUE RÉSIDENTIELLE, 12 %, prêteur privé, PRÊT HYPOTHÉCAIRE, 1ère et 2e, résidentiel, locatif, semi-comm., const. Réponse rapide. Sécur Finance Agent protégé. NORTEL Perte de 1,5 milliard US LA PRESSE CANADIENNE TORONTO Le groupe de télécommunications Nortel Networks a affiché hier une perte de 1,5 milliard US pour son deuxième trimestre, incluant des frais de restructuration totalisant 1,4 milliard US, l entreprise ayant vendu la plupart de ses activités pendant qu elle est protégée contre la faillite. L ancien monarque canadien de la haute technologie a dévoilé une perte de 3,02$US par action pour le trimestre terminé le 30 juin, comparativement à une perte de 274 millions US, ou 55 cents US par action, pour la même période un an plus tôt. Le chiffre d affaires trimestriel a plongé à 145 millions US, contre 1 milliard US un an plus tôt, a précisé la société. Nortel a entamé sa restructuration sous la protection de la cour contre ses créanciers il y a plus de 18 mois, et a depuis vendu pratiquement toutes ses activités à divers acheteurs pour 3,2 milliards US. La société affirme avoir sauvé les emplois de de ses ex-travailleurs, qui travaillent dorénavant au sein de nouvelles entreprises.

5 Avis de qualité Ministère du Revenu Successions non réclamées Le ministre du Revenu du Québec fait connaître,par la publication de cet avis,qu il amaintenant la responsabilité de liquider des successions ou d administrer des biens qui n ont pas été réclamés,pour les personnes mentionnées ci-dessous. Vous souhaitez obtenir de l information, faire une réclamation ou avoir accès àl ensemble des biens non réclamés? Consultez le registre des biens non réclamés dans le site Internet de Revenu Québec, àl adresse avec la Direction principale des biens non réclamés,au Si vous croyez être l héritier d une succession ou avoir le droit de réclamer un bien, la procédure àsuivre pour faire votre réclamation ainsi que les honoraires qui s appliquent vous seront expliqués.ces honoraires seront déduits du montant que vous réclamez. Lors de votre démarche,vous devrez prouver hors de tout doute que vous êtes bien le propriétaire,l héritier ou l ayant droit de la succession ou des biens que vous réclamez. Notez que le règlement d une succession exige des délais qui varient selon la complexité du cas et qui peuvent s échelonner sur plusieurs mois. Par ailleurs, vous pourriez être approché par un chercheur d héritier (personne ou entreprise dont l activité consiste à trouver les personnes qui ont droit à un héritage). Sachez que ces personnes peuvent exiger des honoraires élevés, que vous devez parfois payer avant même d accéder aux renseignements préliminaires concernant l héritage.notez que le ministre du Revenu du Québec n est aucunement responsable des frais que vous pourriez engager auprès d un chercheur d héritier. Selon l article 794 du Code civil du Québec, le ministre du Revenu du Québec dresse un inventaire des successions non réclamées au paragraphe 1 du présent avis. Sur demande écrite d une personne intéressée (héritier, légataire, créancier possédant un document àl appui), une copie de l inventaire pourra lui être transmise. Le ministre du Revenu du Québec remettra les biens administrés aux propriétaires et aux ayants droit qui se manifestent dans les délais prescrits.pour réclamer une succession, tout héritier ou ayant droit dispose,enprincipe,d un délai de dix ans,àcompter de la date d ouverture de la succession. Pour tout autre bien, le délai de réclamation est illimité, sauf dans le cas des sommes dont le montant est inférieur à500 $. Pour ces dernières,ledroit de réclamation est limité àdix ans,àcompter de leur remise au ministre des Finances. Le ministre du Revenu du Québec agit conformément aux dispositions de l article 32 de la Loi sur le curateur public et de l article 699 du Code civil du Québec. Note : Les appellations,les dénominations ou les noms figurant dans les listes publiées dans cet avis sont écrits comme ils ont été transmis par les différents détenteurs au moment de la remise des biens ou des produits au ministre du Revenu du Québec. 1. Successions non réclamées Nom Domicile Date du décès ALIE, Bruno-Conrad 81, rue Massicotte,Trois-Rivières ALIE, Laurent 11, rue Jules-Verne, appartement A, Montréal ANCTIL, Roger 4713, rue Jacques-Cartier, Saint-Hyacinthe ARBERY, Russell-Norman 2239, avenue Bourgogne, appartement 7, Chambly AUBÉ, Réjeanne Résidence Angelica, 3435, boulevard Gouin Est, Montréal-Nord AUDET,André 1400, rue Émond, Mont-Joli AUGER, Marcel 5900, rue de Saint-Vallier, Montréal BARRETT, Georges Henry 80, Elgin Crescent, appartement 309, Beaconsfield BARRY, Rose 7025, avenue Rondeau, Anjou BASTIEN, Jacques 6910, rue Boyer, Montréal BEAUCHEMIN, Suzanne 11570, rue Notre-Dame Est, Pointe-aux-Trembles BEAUDOIN,Andrée 3477, chemin Saint-Alphonse, Rawdon BEAUMIER, Gaétan 54, rue Cardinal-Bégin Est, Rouyn-Noranda BEAUVAIS, Normand 308, rue Saint-Laurent, Saint-Jean-sur-Richelieu BÉDARD,Narcisse 6944, 2 e Avenue,Montréal BÉLAIR, Albert 1800, rue Saint-Jacques, Montréal BÉLAND, Eugène 6341, boulevard Roi-René, appartement 2, Anjou BÉLANGER (DAOUST), 475, boulevard Laval, appartement 3, Laval Thérèse BÉLANGER, Ralph 11, rue Graham-Greig, Gatineau BÉLANGER, Rose-Alma 61, chemin Beattie, Lachute BÉLANGER, Yolande 9325, rue de Belfort, appartement 401, Québec BELLAVANCE, Bruno 782, rue du Roi, appartement 14, Québec BELLEFEUILLE, Jean-André 1331, rue Principale, Sainte-Ursule BELLEMARE, Marie-Thérèse 1554, 40 e Rue,Shawinigan BERGER, Lise 825, rue Melançon, Saint-Jérôme BERNIER, Jean-Claude 9, rue Moreau, appartement 312, Bedford (Claude) BERNIQUEZ, Jacques 55, rue Chénier, Saint-Eustache BERTRAND,Daniel 201, 14 e Avenue,Saint-Lin Laurentides BÉRUBÉ, Raymond-Marie 41, rue Ferguson, appartement 3, Sept-Îles BÉRUBÉ, Roméo La Parisienne, 6969, avenue Papineau, appartement 308, Montréal BESSETTE, Reina 895, route Louis-Cyr, Saint-Jean-de-Matha BILODEAU, Armand Institut universitaire en santé mentale de Québec, 2601, chemin de la Canardière, Québec BISSONNETTE, Gilles 4584, rue Sainte-Catherine Est, appartement 202, Montréal BLAHO, Helen 18400, boulevard Gouin Ouest, Pierrefonds BLAIS,Henri-Louis 437, 15 e Rue Ouest, La Guadeloupe BLAIS,Yvon 2642, boulevard des Hêtres, Shawinigan BOILY, Jean-Louis Appartements Place du Parc, 350, rue Prince-Arthur Ouest, appartement 350, Montréal BONHOMME, Lise 2185, rue Hector, Drummondville BOUCHER, Gille 1919, 9 e Avenue,Pointe-aux-Trembles BOUDREAU, Blanche-Eva 11570, rue Notre-Dame Est, Pointe-aux-Trembles BOUDREAU, Byron 190, rue Rielle,Verdun BOUDRIAS (LAURIN), Jeanne 411, rue de La Madone, Mont-Laurier BOUFFARD, Cécile Centre hospitalier de Granby, 205, boulevard Leclerc Ouest, Granby BOURASSA, Roger 7025, avenue Rondeau, appartement 101, Anjou BOURGET, Charles Henri 75, rue des Cèdres, Chandler BOUTHIETTE, Paul-Émile 250, avenue du Parc, Granby BOUVIER, Rolande 555, avenue de la Station, Shawinigan BOYER, Réal 150, boulevard Saint-Luc, Saint-Jean-sur-Richelieu BRADY(MCALLISTER), Mary 447, rue Gagné, LaSalle (Violet) BRAIS, Sébastien 7382, avenue de la Nantaise,Anjou BRASSEUR, Jacques Les habitations Leman, 8420, rue Boyer, appartement 111, Montréal BRATHWAITE, 8034, 13 e Avenue,Montréal Charles-Donald BRAULT, Yolande Centre d hébergement du Manoir-de-l Âge-d Or, 3430, rue Jeanne-Mance, Montréal BRIAND,Alphonse 3612, rue Sainte-Famille, appartement 1A, Montréal BRIEN, Georges 4, rue Contant, Saint-Alexis BRIER, George 96, rue Brassard, appartement 206, Magog BROPHY, Claude Manoir Louisiane, 3600, rue Sherbrooke Est, appartement 313, Montréal BRUNETTE, André 222, rue Danis, Salaberry-de-Valleyfield CABANA, Michel Domaine des Grands Boulevards,4160, 6 e Avenue Est, appartement 311, Québec CAMERON, Réal 5674, rue Eadie, Montréal CAPLAN, Gérald Centre hospitalier de Charlevoix, 74, rue Ambroise-Fafard, Baie-Saint-Paul CAPLETTE, Gilles 373, rue du Bord-de-l Eau, appartement 7, Sorel-Tracy CARON DE GALANT, Michel 1857, rue Honoré-Beaugrand, Montréal CARTIER, Diane 845, rue Garand, Saint-Jean-sur-Richelieu CAYER, Blanche 18, rue Saint-Dominique, appartement 2, Victoriaville CHAMBERLAND, Richard 3480, rue Edgar, Saint-Hubert CHAREST, Michel 12296, rue Notre-Dame Est, Pointe-aux-Trembles CHARRON, Raymond 208, rue Main, Hudson (Alphie) CHAUVETTE, Adrien 3377, boulevard Monseigneur-Gauthier, Québec CHELNICK, Edward Mark 14640, boulevard Gouin Ouest, appartement 17, Pierrefonds CHIRAN,Robert (Florin) 183, 5 e Avenue,LaSalle CHRÉTIEN, Robert 1800, rue Saint-Jacques, Montréal CLAUDON, Robert 5900, rue de Saint-Vallier, appartement 222, Montréal CLOUTIER, Gilberte 1693, rue Lavoie, Laval CLOUTIER, Robert 202, rue Berlioz, appartement 404, Verdun COE, Yves 2484, rue Augustin-Cantin, Montréal COMEAU, Thérèse 80, rue du Marché, Salaberry-de-Valleyfield CONTRÉ, Richard 1284, rue Piette, Joliette CORMIER, Carmen 203, rue Monseigneur-Rhéaume Est, Rouyn-Noranda COTÉ, Estelle 1652, rue Sherbrooke Est, appartement 9, Montréal CÔTÉ, Gérald 545, rue Paul-Pau, Montréal CÔTÉ, Guy-Bernard 11022, avenue de London, Montréal-Nord CÔTÉ, Lise 3303, avenue de la Montagne, Shawinigan CÔTÉ, Marc 710, rue Caron, appartement A, Chicoutimi CÔTÉ, Nicol 570, rue Harvey Ouest, Alma COTNOIR, Montarville 596, chemin Cotnoir, Coaticook Joseph COURSOL, Emile 13723, rue de l Église, Mirabel CROTEAU, Louise 136, rue de la Rivière, Cowansville CUERRIER, Richard Gérard 155, 2 e Avenue,Saint-Eustache DAIGLE, Marcel 1775, boulevard Henri-Bourassa Est, appartement 421, Montréal DAIREAUX, Michel Jacques 4375, rue du Faisan, Terrebonne DANDURAND, Pierre 1925, boulevard Wilfrid-Hamel, Québec DAOUST, Fernande 7351, avenue Jean-Desprez, Anjou D AOUST,Roméo 84, 84 e Avenue Ouest, appartement 76, Blainville DAVIES, Joan 2200, avenue Claremont, appartement 108, Montréal DE MELO,Antonio 1700, rue Ontario Est, Montréal DECARY(BLANCHETTE), Terrasse Châtelaine d Anjou, 7010, rue Jarry, appartement 10, Anjou Louise DEMERS, Francine 90, rue Decelles, appartement 2, Granby DENICOURT, Yvan 614, rue Raymond, Saint-Jean-sur-Richelieu DESCHAMBAULT, Michel 517, rue Legault, Saint-Adèle DESCHÊNES,Thérèse 5583, 3 e Avenue,appartement 1, Montréal DESJARDINS, Claude 3333, boulevard Saint-Joseph Est, Montréal DÉSORMEAUX, Wilfrid 40, chemin de Martindale, Low DIAMOND, Gregory John 122, chemin de la Rivière-Rouge, Harrington DIMATTÉO, Daniel 3632, rue Éthel, Verdun DINELLE, Jean 1000, rue de Barcelone, Laval DION, Stanislas 195, rue Beaupré, Chicoutimi DONOVAN, Laurina 2410, rue Principale, Sainte-Élizabeth DOYON, Louis-Philippe Institut universitaire en santé mentale de Québec, 2601, chemin de la Canardière, Québec DROUIN, Zoël 357, route 271, Saint-Benoît-Labre DUBOIS,Alain 108, rue Bigaouette, Québec DUCHARME, Pierre 4550, rue de Brébeuf, appartement 115, Montréal DUFOUR, Marcel Hôpital Pierre-Boucher, 1333, boulevard Jacques-Cartier Est, Longueuil DUGAS, Claude 9598, avenue Hamelin, Montréal DULUDE, Marcel 153, rue Michaud, Saint-Jean-sur-Richelieu DUPLESSIS,Lise 6775, 21 e Avenue,appartement 10, Montréal DUPUIS,Alfréda Jardin de Savoie, 1175, rue de Chamonix, appartement 57, Québec DUVAL, Jean 1816, rue Dollard, Longueuil ELIE, Rita 3280, boulevard Gouin Est, appartement 307, Montréal-Nord ÉMOND, Danielle 1448, rue Jean-Royer, Québec FAUBERT, Réjean 56, rue Meloche, appartement 1, Salaberry-de-Valleyfield FILION, Gilles 2271, rue Aylwin, Montréal FONTAINE, Jean-Guy 1090, rue Lanciault, Saint-Hyacinthe FORGUES, Claudette 1846, rue de Champlain, Montréal FORTIN,André 370, 5 e Avenue,Saint-Jean-sur-Richelieu FORTIN, Claude 3692, rue Panet, Jonquière FURTENBACHER, Martin 4045, rue Dupras, Saint-Hubert GAGNÉ, Lionel 2744, route McWatters, McWatters GAGNON,Aimé 30, rue Sainte-Anne, Saint-Jacques GAGNON, Bernard 1565, chemin de la Pointe, Saint-Félicien GAGNON, Gérard 820, terrasse Decelles, appartement 7, Longueuil GAGNON, Gilbert 8850, rue Bisaillon, Montréal GAGNON, Serge 15, rue Rivard, appartement B, Saint-Donat GAGNON, Stéphane 920, rue Moffat, Verdun GALIBOIS, Léo 2579, chemin de la Canardière, Québec GARNEAU, Réjean 175, rue Marquette, Sherbrooke GASSE, Pierre 695, rue King-George, appartement 6, Longueuil GAUCHER, Fernand 1429, rue des Seigneurs Ouest, Saint-Hyacinthe GAUTHIER, Jacques 6360, avenue Papineau, appartement 207, Montréal GAUTHIER, Suzanne 1770, boulevard Auclair, Québec GENDREAU, Alice 197, rue Saint-François, Thetford Mines GÉNÉREUX, Lucien 170, rue Sylvain, Saint-Calixte GERVAIS, Roch 15, rue du Ruisseau, Sainte-Brigitte-de-Laval GIGUÈRE, André 4020, boulevard des Mille-Îles, Laval GIGUERE, Michel 3, place Payer, Pointe-des-Cascades GINGRAS, Réal 250, boulevard de Maisonneuve Est, appartement 412, Montréal GIRARD, Jacques 261, rue Christin, Repentigny GIROUX, André 953, 1 re Avenue,Val-d Or GODDARD, Cyrille Résidence J. A. De Sève, 545, rue de la Gauchetière Est, appartement 236, Montréal GODIN, Roland 1775, boulevard Henri-Bourassa Est, appartement 423, Montréal GOULET (BLANCHETTE), 50, rue Duchesne, appartement 306, Rimouski Marie-Paule GRAVEL, Réal-Claude 151, rue Émilie-Gamelin, La Prairie GREGORY, Waynne 4555, avenue Patricia, Montréal GRENON, Marc 586, avenue Letourneux, Montréal GUAY PAGÉ, Charles 656, 3 e Rue,appartement 1, Shawinigan GUERNON, Claude Immeuble Dubord, 213, rue Saint-Marc, appartement 312, Saint-Eustache GUILLEMETTE, Albert 3075, rue De La Forest, appartement 210, Québec GUILLEMETTE, Jean-Denis 355, 123 e Rue,Shawinigan-Sud HACAULT, Joël 1429, rue Chomedey, appartement 3, Montréal HAINES, Lawrence Earl 771, rue Principale, Saint-Liguori HAMELIN,Thérèse 15, rue Hector-Lanthier, appartement 6, Saint-Eustache HARNOIS, Joseph 34, rue Chabanel Ouest, appartement 17, Montréal HARVEY, Pierre Dorval by the Lake, 150, avenue Dorval, appartement 511, Dorval HÉBERT, Robert 7, rue Notre-Dame Est, appartement 4, Trois-Rivières HÉBERT, Roger 7445, rue Hochelaga, Montréal HÉTU, Denis 1419, rue Piette, appartement A, Joliette HORTH, Irénée 1870, boulevard Pie-IX, Montréal HOTTE, Yvon Appartements Place d Youville, 8655, rue Foucher, appartement 808, Montréal HOYLE, Caroline 1159, rue Bellevue, Greenfield Park JACQUES, Christian 3075, rue De La Forest, appartement 617, Québec JANKOWSKY,Ulf 9281, 15 e Avenue,Montréal JEANNE (PRIEUR), Cécile 104, rue Aimé-Séguin, Laval JOLIN, Patrick 1212, rue des Bouleaux, Rollet JULIEN, Marcel 2225, rue Rachel Est, Montréal KADZIOLKA (KOWAL), 6842, rue Briand, Montréal Katherine KALUTA, Michel Hôpital Sainte-Anne, 305, boulevard des Anciens-Combattants, appartement 14B, Sainte-Anne-de-Bellevue LABBÉ, Denise 385, rue Pineault, appartement 724, Mont-Saint-Hilaire LABERGE, Jasmin 3758, route Mathias, Shipshaw LABRECHE, Raymond 102, chemin du Lac-à-la-Truite, Sainte-Anne-du-Sault LABROSSE, André 1076, rue Gilles, Laval LACHANCE, Gaétan Village Olympique, 5333, rue Sherbrooke Est, appartement B313, Montréal LACHANCE, Régis 1890, rue des Grands-Monts, appartement 103, Sherbrooke LACHAPELLE (CADIEUX), 17, rue de l Auberge, Saint-Esprit Ginette LAFLEUR, André 62, avenue Turcotte, Québec LAFONTAINE, Louise 8, rue Perreault, Salaberry-de-Valleyfield LAFRAMBOISE, Estelle Résidence Caroline, 3333, boulevard Gouin Est, appartement 7012, Montréal-Nord LAJEUNESSE, Gaston 2495, côte de Terrebonne,Terrebonne LALONDE, Denis 590, rue Saint-François, appartement 4, Granby LAMONTAGNE, Réjean 294, rue de Normandie, Sainte-Julie LANDRY, Rose 781, route Saint-Joseph, Sainte-Émélie-de-l Énergie LAPERLE, Lucien 1630, rue Galt Ouest, Sherbrooke LAPOINTE, Raymonde 260, montée du Comté, Les Coteaux LAPOINTE, Yvan 49, 1 re Avenue Ouest, appartement 2, Sainte-Anne-des-Monts LARAMÉE, Gérald 5305, rue Sainte-Marie, Montréal LAROCHE, Eric 3528, rue Foucher,Trois-Rivières LAROSE, Robert 2525, avenue Raymond-Blouin, appartement 301, Québec LAURIN, Elisabeth 40, boulevard Sacré-Cœur, appartement 204, Gatineau LAVALLÉE, Georgette Les Résidences Laurendeau, Légaré, Louvain, 1725, boulevard Gouin Est, Montréal LAVDEOS, Stauros 7824, rue Birnam, appartement 1, Montréal LAVOIE, Doris 628, route 138, Cap-Santé LAVOIE, Sylvia 113, rue John-Nairne, appartement 1, La Malbaie LE MIGNON, Jean 2122, rue Panet, appartement 107, Montréal LEBLANC, René 7950, boulevard Pie-IX, appartement 2, Montréal LEBRUN,Rejean 955, 9 e Rue Est, Dégelis LECLAIRE, Édouard 1015, rue Prescott, appartement 306, Saint-Jean-sur-Richelieu LEFEBVRE, Liliane Résidence de la Rive, 4605, boulevard Sainte-Rose, appartement 223, Laval LEFEBVRE, Micheline 4750, rue Ontario Est, appartement 303, Montréal LEFEBVRE, Murielle 262, boulevard Fortin, appartement 3, Granby LÉGARÉ, Michel 421, rue Champigny, Deux-Montagnes LEGAULT, Françoise 7250, boulevard Gouin Est, appartement 8, Montréal LEGAULT, Raymond 9880, avenue Durham, appartement 2, Montréal LÉGITIME (DULCÉ), Myrtillia Les Résidences Laurendeau, Légaré, Louvain, 1725, boulevard Gouin Est, Montréal LEMAY, Sylvie 9048, avenue Dubuisson, Montréal LEROUX, David Thomas La Seigneurie, 6445, boulevard Henri-Bourassa Est, appartement 309, Montréal-Nord LÉTOURNEAU, Jeannette 90, rue Perreault, Victoriaville LEVASSEUR, Gabriel 279, rue Radisson, appartement 8, Trois-Rivières LÉVESQUE, Étienne 1110, 1 re Avenue,appartement 2, Québec LÉVESQUE, Jean-Marie 3658, rue Notre-Dame, Jonquière LITALIEN, Gérard Raymond 455, rue Saint-Zotique Est, Montréal LOISELLE, Robert 83, rue Hanson, appartement 310, Gatineau MACDONALD, James 516, avenue Walnut, Saint-Lambert MAINVILLE, Nicole 4077, avenue Northcliffe, Montréal MARCOUX, Gary 706, avenue Baker, Québec MARIN, Bona 2840, rue Lamberville, Québec MARTEL, Robert 6655, rue Beaulieu, Montréal MARTIN, Fernand 50, avenue des Bouleaux, appartement 309, Notre-Dame-des-Prairies MARTIN, Robert 2181, rue Cardinal, appartement 2, Montréal MARTINEAU, Claude 1325, rue Saint-Alphonse Nord, Thetford Mines MARTY,François 1787, 1 re Avenue,Québec MASSON CARRIER, Yannick 35, rue Dero, Terrebonne MATTE, Lucille 3365, rue Guimont, Québec MÉNARD, Lucienne 761, route 143, Val-Joli MERCIER, Jean-Pierre 314, rue Moffat, Verdun MERCIER, Michel Terrasse Ontario, 1100, rue Sherbrooke Est, appartement 808, Montréal MICHAUD,Sylvain 343, 5 e Avenue,Grand-Mère MIGNAC, Jean-Guy 1780, boulevard Saint-Jean-Baptiste, appartement 1, Pointe-aux-Trembles MININBERG,Tova Centre Hospitalier Maimonides, 5795, avenue Caldwell, Côte-Saint-Luc MONTMIGNY, Rose-Hélène Le Centre d Accueil Nazareth, 715, rue des Glacis, Québec MONTY,Jacques 654, 2 e Rue,Saint-Jean-sur-Richelieu MOORES, Debra-Ann 335, rue Cousineau, Laval MOREL, Aurore 230, rue Jacques-Cartier Nord, Saint-Jean-sur-Richelieu MORENCY,Jules 90, 14 e Avenue,appartement 16, Saint-Prime MORIN, Charles-Édouard 2420, chemin Sainte-Foy, Québec MUNRO, James Kirk Les Appartements MacLeod, 80, rue Pearson, appartement 201, Gatineau MYLES, Margaret 1036, avenue Desmarchais,Verdun NADEAU, Cécile 997, 9 e Avenue,Thetford Mines NADON, Bernard 1873, rue Ontario Est, appartement 20, Montréal NANTEL, André 1274, rue Dufresne, Val-David NARDELLI, Luigi 3335, rue Fleury Est, Montréal-Nord NICOLAE, Jean-Viorel 166, avenue Strathyre, appartement 104, LaSalle NOVAK, Stan 561, boulevard Langelier, Québec OUELLET, Michel Le d Assigny, 110, rue De La Barre, appartement 602, Longueuil OUELLETTE, Daniel 444, rue Principale, appartement 5, Lachute PAIEMENT, Robert 10915, boulevard Saint-Michel, appartement 1, Montréal-Nord PAQUET,André 351, rue Notre-Dame, Portneuf PAQUETTE, Claudette 524, rue Main, Gatineau PAQUETTE, Richard 11432, boulevard Langelier, appartement 3, Montréal-Nord PARÉ, Fleurette 5325, avenue Victoria, Montréal PARIS, Rita 1656, rue Aylwin, Montréal PAVEZ, Renato 3016, rue Dandurand, Montréal PAWLUK, John Bohdon 4215, rue Mackenzie, Montréal PAYNE, Andrew James 1615, rue Beaudry, Montréal PÉCLET, Philippe 456, rue du Prince-Edward, Otterburn Park PELLETIER, Annette 33, rue Panet, Pont-Rouge PELLETIER, Réal 1133, rue Principale, Saint-Agapit PÉLOQUIN, Céline 1658, chemin des Patriotes, Sainte-Victoire-de-Sorel PERREAULT, Georgette Pavillon Louvain, 9600, rue Saint-Denis, appartement B105, Montréal PICHÉ, Angéline 365, rue Baillargeon, Saint-Jean-sur-Richelieu POIRIER (LABRECQUE), 7340, impasse Saint-Zotique, appartement 506, Anjou Jeanne (Jeannine) POISSON, Pierre 2785, rue Duchesneau, appartement 3, Montréal POMINVILLE, Jocelyne 2347, avenue Larue, appartement 3, Québec POULIN,André 1015, rue Blondin, Saint-Jérôme POULIN, Renée Nicole 2533, route 109 Sud, Amos PRIEUR, Richard 6649, avenue Christophe-Colomb, appartement 18, Montréal PRONIN, Claire Hôpital Victoria, 5725, avenue Victoria, Montréal PRONOVOST, Christian 321, avenue de la Friche, Dolbeau-Mistassini PROVENCHER, Yvon 447, rue Notre-Dame, Drummondville QUENNEVILLE, Bernard 4760, rue Sainte-Catherine Est, appartement 4, Montréal RACETTE, Jean-Louis 6350, rue Gérin-Lajoie, Montréal RAHILL, Arthur Aman 690, rue Principale Est, Farnham RATELLE, Jean-Claude 185, 22 e Rue,appartement 5, Québec RAWLINGS,Victor Mitchell 70, avenue Parkdale, Pointe-Claire RAYMOND, Richard 4550, rue Rivard, appartement 407, Montréal RENAUD (LABONTÉ), Thérèse 20, rue Olier, appartement 3, Saint-Basile-le-Grand

6 6 LA PRESSE AFFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL S AMEDI 14 AOÛT 2010 LA PRESSE AFFAIRES ÉTATS-UNIS Les consommateurs restent prudents HUGUES HONORÉ AGENCE FRANCE-PRESSE La consommation du troisième trimestre aux États-Unis semble avoir connu un début timide, au vu de la maigre progression des ventes de détail en juillet, et du maintien à un niveau bas du moral des ménages en août. Selon des chiffres qu a publiés hier le département du Commerce, les ventes du commerce et de la restauration ont progressé en juillet de 0,4%, une hausse très insuffisante pour combler leur baisse de juin (0,3%) et de mai (1,0%). Surtout, la hausse est principalement imputable à un rebond des ventes d automobiles et de pièces détachées, ainsi qu au chiffre d affaires des stations-service, soutenu par la hausse des prix du carburant. Hormis ces deux composantes volatiles, les ventes de détail ont en fait reculé (-0,1%), notamment en raison des performances des secteurs du textile, de la restauration, de l ameublement et de la rénovation. Alors qu elle commentait ces chiffres qui la «déçoivent», Theresa Chen, de Barclays, s est inquiétée d un «début plus lent qu attendu des dépenses des consommateurs au troisième trimestre». La consommation, moteur traditionnel de la première économie mondiale, n avait déjà apporté que 1,15 point decroissance (en rythme annuel) au deuxième trimestre, contre 1,33 pointaupremier.conscientsdu peu de raisons qu ont les ménages dedépenser leur argent, les économistes excluent qu elle redécolle brusquement. La récession a rendu les Américains prudents, et ils le sont toujours. Les chiffres officiels montrent que dans les deux dernières années, ils ont épargné dans des proportions jamais vues depuis le début des années 90, et qu ils ont réduit leur recours aucrédit à la consommation dans les cinq derniers mois. «Peu d emplois créés, une croissance faible des revenus, un chômage élevé, unniveau de patrimoine bas et volatil, un accès limité au crédit et une faible confiance (...). Les consommateurs ne tireront pas lareprise», dit Scott Hoyt, de Moody s Economy.com. Cela se reflète mois après mois dans les indices de confiance des ménages. Celui que l Université dumichigan apublié hier révèle qu ils ont eu un moral un peu meilleur en août (69,6) qu en juillet (67,8), alors qu il était au plus bas depuis huit mois. Les phases de croissance de l économie s accompagnent d indices au-delà de la barre de 80. Coup de pouce Le Congrès a dû donner un coup de pouce fin juillet à plus Les chiffres officiels montrent que dans les deux dernières années, les Américains ont épargné dans des proportions jamais vues depuis le début des années 90. de 1,1 million d Américains qui avaient vu expirer, début juin, un dispositif exceptionnel d allocations de chômage prolongé. L espoir pour ces chômeurs de longue durée de retrouver rapidement un poste reste mince aujourd hui. Quant aux 140 millions de salariés du pays, d après des chiffres publiés hier par le département du Travail, ils ont vu en moyenne leur salaire horaire ajusté de l inflation baisser de 0,2% au mois de juillet. Depuis un an, il a gagné 0,4%. En outre, les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% aux États-Unis en juillet, leur hausse la plus forte depuis août 2009, a annoncé hier le département américain du Travail. Sur un an, l inflation est de 1,2%, selon le Département. La hausse de juillet a notamment été portée par l augmentation des prix de l énergie (+2,6%), la première depuis janvier. Les prix du carburant ont, à eux seuls, connu une hausse de 4,6%. Hors prix de l alimentation et de l énergie, l inflation a été de 0,1% en juillet. La hausse annoncée hier devrait atténuer les craintes de déflation que la Réserve fédérale a exprimées au cours des dernières semaines. La dernière grave période de déflation aux États-Unis remonte àla Grande Dépression. ZONE EURO L Allemagne relance la croissance AGENCE FRANCE-PRESSE La santé de l économie allemande a dopé au deuxième trimestre la croissance de la zone euro, qui a même dépassé celle des États-Unis, mais les économistes craignent d y voir seulement un sursaut avant un nouveau ralentissement en fin d année. Le produit intérieur brut (PIB) des 16 pays qui partagent la monnaie européenne a augmenté de 1% au deuxième trimestre, un sommet depuis quatre ans et une performance meilleure que celle prévue par les économistes, selon une première estimation fournie hier par l Office européen des statistiques Eurostat. L accélération est nette comparativement aux deux trimestres précédents,oùlacroissance avait diminué (0,1% puis 0,2%), tandis qu à peine sortie de la pire récession deson histoire, la zone euro étaitébranlée par la crise de la dette. AVIS LÉGAUX - APPELS D OFFRES - SOUMISSIONS Avis de qualité MinistèreduRevenu Successions non réclamées 1. Successions non réclamées Nom Domicile Date du décès RENAUD,Paul 413, 4 e Rang, Saint-Georges-de-Windsor RENAUD, Robert 323, rue de Carillon, appartement 2, Québec RICHARD,André 112, rue Sigouin, appartement 4, Repentigny RICHARDSON,Yvan 2305, rue Denault, Sherbrooke RIOUX, Georgianne 172, rue Sainte-Marie,Maple Grove RIVARD,Jean Guy 906, 3 e Avenue,Québec ROBERT(SERVANT), Noella 4444, rue Clark, appartement 208, Montréal ROBILLARD,Normand 181, rue de Florimont, Mont-Saint-Hilaire RODNEY,Paul 147, rue Victoria, Magog RODRIGUE, Mario 4938, rue Dollard, Lac-Mégantic ROSS,André 232, route du Fleuve,Beaumont ROUSSELOT, Antoinette 11834, rue De Meulles, Montréal ROY, Lorraine 1300, rue Goupil, Drummondville ROYER, Raymond 1795, rue Saint-André, appartement 5, Montréal SABOURIN, Bélanise Place Radisson, 10, rue Radisson, appartement 315, Gatineau SAINDON,Réjean 984, rue du Givre,appartement 1, Saint-Étienne-de-Lauzon SALAOUI, Gaston 1030, rue Saint-Antoine,appartement 201, Lachine SANSCARTIER, Lise 547, 5 e Rue,Shawinigan SANSCHAGRIN,Marguerite 1000, rue du Docteur-Desgagné, La Baie SASSEVILLE, J. Fernand 345, place du Collège, appartement 7, Longueuil SAVARD,Gino Centre hospitalier de Charlevoix, 74, rue Ambroise-Fafard, Baie-Saint-Paul SAVOIE, Dominic 900, rue Després, appartement 202, Sherbrooke SCHLEICHER, Patrick 1774, rue du Collège,Montréal SCOTT,Robert 931, 75 e Avenue,LaSalle SHAW,Paul Habitation Pie IX Rosemont, 5930, boulevard Pie-IX, appartement 108, Montréal SIMARD, Richard 35, rue des Saules, Port-Cartier SIROIS, Horace 6245, rue de Marseille, appartement 2, Montréal SNODDY, Harry 5187, rue Berri, appartement 6, Montréal SOUTHIÈRE, Marcel 490, avenue Robert, appartement 2, Saint-Hyacinthe SOUTHWOOD, 50, avenue Hillside,Westmount Florence-Mabel SPOONER, Guy 3810, boulevard Rosemont, appartement 421, Montréal STACK, Michael 650, place d Accueil, Lachine STEWART, Jason 883, rue Gaudry,Greenfield Park ST-HILAIRE, Eric 1155, rue Liébert, appartement 1, Laval ST-JEAN,Thérèse 9400, rue Irène-Joly,appartement 501, Montréal STOCKER, Gérard Centre hospitalier Jacques-Viger,1051, rue Saint-Hubert, Montréal ST-PIERRE, Cécile 1580, rue Adélard-Collette,appartement 208, Sherbrooke SYNNOTT-DUPUIS,Malvina 3140, rue de Panama, Saint-Hubert TALBOT, Jean-Guy 16284, boulevard Lacroix, Saint-Georges TESSIER, Laurent 505, 24 e Avenue,Pointe-aux-Trembles THERRIEN,Denis 575, rue Valiquette,appartement 405, Sainte-Adèle THIBAUDEAU, Jean-Claude Résidence des Sages, 605, rue Wolfe, Montréal THIBAULT (THIBEAULT), Pavillon Louvain, 9600, rue Saint-Denis, Montréal Antoinette TODD,Arthur 3665, rue Sullivan, Saint-Hubert TREMBLAY, Bernard 294, rue Bégin, appartement 2, Chicoutimi TREMBLAY, Jean-Guy 5725, avenue de la Villa-Saint-Vincent, appartement 301, Québec TREMBLAY, Jean-Jules 2103, rang Saint-Martin, Chicoutimi TREMBLAY, Joseph-Charles Centre hospitalier de Beauceville, 253, route 108, Beauceville TREMBLAY, Madeleine 668, rue de l Atlantique,Mont-Saint-Hilaire TREMBLAY, Robert 142, avenue Champagnat, Québec TRUDEAU, Gilles Château Beaurivage,6880, boulevard Gouin Est, appartement 206, Montréal-Nord TRUDEL, Roger 1050, rue Gordon, Chambre 229, Verdun TURCOTTE, Mario CHSLD Centre-Ville de Montréal, 66, boulevard René-Lévesque Est, Montréal TURNER, Sylvain 402, rue Fabre,Joliette VACHON,Simone 1199, chemin Royal, Saint-Pierre-de-l Île-d Orléans VALLÉE, François 4771, chemin Saint-Charles,Terrebonne VANASSE, Danielle 150, rue de l Atmosphère, appartement 3, Gatineau La performance européenne surpasse celle de l économie américaine, qui a nettement ralenti au deuxième trimestre avec un PIB en hausse de seulement 0,6%, souligne Eurostat. L Allemagne a encore joué sonrôle de locomotive avec une croissance de2,2%, la plus élevée depuis laréunification en Elle profite de la reprise mondiale, et ses exportations ont renoué en juin avec leur niveau d avant la crise. La première économie européenne est «structurellement en bien meilleure posture que beaucoup d autres pays industrialisés», relève Carsten Brzeski, d ING, qui juge «impressionnant, mais pas surprenant» le chiffre du deuxième trimestre. La performance allemande cache toutefois une reprise très inégale. En France, le PIB a progressé de 0,6%, trois fois mieux qu au premier trimestre, et en Italie, de 0,4%. VEILLETTE, Jean-Louis 116, rue Saint-André, Trois-Rivières VENDITTI, Patricia 1818, avenue Valois, appartement 2, Montréal VERMETTE (VERMET), Paul 50, avenue Elmwood, Outremont (Henri-Paul) VERREAULT, Johanne 503, place Pierre-Paul, appartement 2, Le Gardeur VÉZINA, Bernadette 22, plateau Beaujeu, Repentigny VILLENEUVE, Gaetan 761, rue de la Station, Prévost WARBURTON, 5050, route 143, Waterville Thimoty-Roland-Kevin WATTIER, Carole 4410, boulevard Saint-Martin, Laval ZAZECKIENE, 4653, avenue Royal, Montréal Ditta Sliumbaite 2. Biens situés au Québec dont les propriétaires ou leurs héritiers sont inconnus ou introuvables ou auxquels ils ont renoncé Nom HARRINGTON, Noel MACINTOSH, Robin MUNZER, Theodore RANGER, Robert WARD,Georgette Naturedubien Lot du cadastre du Québec, circonscription foncière deterrebonne Part d héritage Part d héritage Part d héritage Part d héritage 3. Biens délaissés par les personnes morales dissoutes QUÉBEC INC. DANABEL INC QUÉBEC INC. ENTREPRISES CARMICHE INC QUÉBEC INC. GESTION DILIGENCE INC. CARFLEX INC. LA FABRIQUE DE LA PAROISSE DE CONSEIL IMMOBILIER ROGER LABERGE INC. SAINT-JOSEPH LA FABRIQUE DE LA PAROISSE DE SAINT-NORBERT OFFICE MUNICIPAL D HABITATION DE LA VILLE DE TERREBONNE LA FINANCIÈRE FAVREAU, GENDRON INC. OFFICE MUNICIPAL D HABITATION DU LE STUDIO LATREILLE INC. VILLAGE DE PONT-ROUGE LES IMMEUBLES 86 INC. VÊTEMENTS DE TRAVAIL MEILLEUR INC. LES PLACEMENTS 500 INC. 4. Avis de clôtured inventaire Conformément à l article 795 du Code civil du Québec, prenez avis que le ministre du Revenu du Québec, agissant aux termes de l article 698 du Code civil du Québec, a procédé à la clôture d inventaire pour les successions suivantes: Nom Domicile Date du décès ASSELIN, Rémi (Rémy) 4225, rue des Cyprès, appartement 4, Québec BORDUAS,Claude 5723, 10 e Avenue,Montréal BOURDAGES, Irène 5, route Tardif, Chandler BOURGEOIS, Jean-Marie 1422, chemin de Château-Bigot, Québec BRIÈRE, Carol 1025, rue Sherbrooke Est, appartement 1114, Montréal DESROSIERS,Stéphane 262, rue Charron, Longueuil DUFAULT,Noella 4472, boulevard Notre-Dame Ouest, Laval GAUVIN, Janine (Jeannine) 445, rue des Pins Est, appartement 312, Québec GUILLET, Gordon 138, rue Laval, appartement 4, Gatineau LALONDE, Gérard 62, rue Jogues, Gatineau LONGPRÉ, Michel 10158, avenue Millen, Montréal MARTINEZ, Israël 1872, avenue William-David,Montréal MASSON,Pauline 4527, rue Cartier,Montréal MASSON,Robert 3075, rue De La Forest, appartement 318, Québec MERCIER, Léonard 40, rue Saint-Marc, Saint-Anselme PERRON,Daniel 1281, chemin de la Station, La Conception RIENDEAU, Jean 1735, rue Principale,Saint-Michel ROY, Jean 397, 4 e Avenue,Grand-Mère ST-PIERRE, Diane 10420, rue de Lille, appartement 2, Montréal THIBEAULT, Jean-Yves 105, rue Hermine,Québec VÉZINA, Lise 9029, 24 e Avenue,Montréal Direction principale des biens non réclamés 500, boulevard René-Lévesque Ouest, bureau Montréal (Québec) H2Z 1W7 Téléphone: L accélération est sensible en Belgique (+0,7% après 0% au premier trimestre), aux Pays- Bas (0,9% après 0,5%) et en Autriche (0,9% après 0%). Mais la situation est moins rose dans les pays dits «périphériques», considérés comme les maillons faibles de la zone euro durant la crise de la dette. La croissance reste molle en Espagne (+0,2% après +0,1% au premier trimestre)et s effondre auportugal (+0,2% après +1,1%). LaGrèce est quant à elle passée dans le rouge (- 1,5%) après une appréciation de 1% au premier trimestre. Leséconomistes,qui mettent en garde depuis des mois contre les disparités à l intérieur de la zone euro, craignent toujours un essoufflement de la croissance vers la fin de l année, sur fond de plans d austérité budgétaire etderéformes difficiles comme celles des retraites. «La reprise reste dépendante des exportations des principales économies, qui ne devraient pas mettre longtemps à ralentir», souligne Jennifer McKeown,économiste de Capital Economics. AVIS LÉGAUX - APPELS D OFFRES - SOUMISSIONS ENCANS ENCAN «SANS RÉSERVE» des biens acquis de LES ENTREPRISES MICHEL GIROUARD INC. (concessionnaire Valmet, Manitou, Claas) 339 RTEDELAGRANDE LIGNE, VICTORIAVILLE, QUÉ, G6T 0G1 LE MERCREDI 25 AOÛT 2010 À9h30 SERA VENDU 12 TRACTEURS-5 CHARIOTS-ÉLÉVATEURS TÉLESCOPI- QUES 4 CHARIOTS ÉLÉVATEURS-MACHINERIE-FOUR- NITURES 5 CHARIOTS ÉLÉVATEURS TÉLESCOPIQUES: 3Manitou dont deux 1637, un SLT, 8000 lbs,52pds,avec nacelle extensible (2002), hres et l autre SL, un BT- 420, 1998 avec 1555 hres ;unjbc 508 C, diesel, 8000 lbs, 41 pds,1998, 4240 hres et un Gehl AL-430, 115 HP,7000 lbs,30pds,2002; 6CHARIOTS-ÉLÉVATEURS : 2modèles araignée pour remorque,un ManitouTM-155 et untmt 320 FL et 4modèles de cour :unblue ship,unzetor,4rm, lbs, un ZTS et un Toyota 25; ensemble de fourches pour Manitou et élévateurs; climatiseurs pour Manitou; mini excavatrices sur chenilles Yanmar VI 050 2A, traction acier, gratte inclinée de 77 po, pousse hydraulique godet à doigts, 2004, avec hres GRANDE QUANTITÉ D ACCESSOIRES HUILE ET GRAISSE : Plus de $ de lubrifiant, graisse,encontenants neufs (sur palettes). SERA VENDU SUR APPEL D OFFRES: Plus de $ d inventaire de pièces de 3 succursales. Les formules de soumission seront disponibles lors de l inspection. *Les tracteurs et les chariots élévateurs seront mis en vente àcompter de 13h00. N.B. :Tout doit être vendu «sans réserve» et vous devrez prendre possession de vos achats au plus tard le 27 août liste partielle,détails et photos sur notre site web. INSPECTION LE 24 AOÛT DE 9h00 À16h00 Termes:comptant, débit ou chèque avec identification 10% de prime d acheteur sera appliqué Cantine sur les lieux Pour informations contacter l encanteur : www.paul-hus.com

7 LA PRESSE MONTRÉAL S AMEDI 14 AOÛT 2010 LA PRESSE AFFAIRES 7 GM à la Bourse de Toronto? LA PRESSE AFFAIRES Le ministre Flaherty fait pression MARTIN VALLIÈRES Le retour imminent en Bourse du constructeur automobile General Motors, après deux ans d une sévère restructuration, pourrait aussi se faire à Toronto en plus de New York. C est du moins ce qu attend le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, dont le gouvernement et celui de l Ontario avaient injecté 10,5 milliards en prêts de sauvetage dans GM il yadeux ans. Le géant de l automobile était alors menacé de faillite, ce qui aurait décimé les activités de GM au Canada, en Ontario surtout, qui génèrent plusieurs milliers d emplois. Depuis, environ 9 milliards de ces fonds publics ont été convertis en une part de 12% du nouveau capital de GM. Le reste des fonds prêtés a été remboursé. Mais hier, alors qu on attend encore de GM le dépôt de son prospectus d émission d actionsauprèsdes autoritésboursières, le ministre Flaherty a indiqué qu une inscription à Toronto serait une «attente raisonnable au nom de tous les Canadiens parce nous sommes des actionnaires importants de cette entreprise». Souhait réaliste oupression politique sur GM? Chose certaine, la décision d inscrire ou non les futures actions du constructeur à la Bourse de Toronto demeure réservée au conseil d administration degmàdetroit, avec ses conseillers financiers. «C est leur décision, pas la nôtre. Mais en fin de compte, il me semblerait approprié que GM s inscrive aussi à la Bourse de Toronto»,a souligné le ministre Flaherty lors d un point depresse hier àwhitby, en Ontario. Cela dit, selon le ministre Flaherty, le gouvernement fédéral n a pas encore décidé de la revente de sa participation au capital de GM dans le cadre de sa prochaine émission d actions. Par ailleurs, si elle survient, l inscription de ces nouvelles actions de GM à la Bourse de Toronto pourrait y chambarder la liste des plus importantes capitalisations. Surtout dans le secteur industriel, où sont déjà les Bombardier, CAE et Magna, par exemple. Ce secteur demeure sous-représenté dans les principaux indices torontois par rapport aux secteurs des services financiers et des matières premières. Selon des gestionnaires de placements, toutefois, une inscription de GM à Toronto et même son inclusion éventuelle dans certains indices de marché seraient loin d assurer son attrait comme investissement. «Je ne serai sûrement pas parmi les premiers acheteurs de ces nouvelles actions de GM. Mieux vaut attendre quelques trimestres pour jauger sa performance d affaires, d autant plus que la conjoncture économique incertaine pourrait encore nuire considérablement au marché automobile», a dit Luc Fournier, qui supervise 700 millions en fonds d investissement canadiens à l Industrielle Alliance. Pour le moment, l ampleur de l émission d actions que prépare GM suscite maintes spéculations. Les plus récentes font état d une émission de 16 milliards US, dont les détails, en particulier le nombre et le prix des actions, devraient être divulgués au début de la semaine prochaine. On attendait cette divulgation dans les derniers jours, mais la démission hâtive jeudi du président de GM, Ed Whitacre, a forcé un report de l annonce officielle pour que GM apporte les modifications requises à ses documents réglementaires. Si elle se confirme à 16 milliards, l émission d actions de GM serait la deuxième en importance de l histoire aux États-Unis dans la catégorie des nouvelles inscriptions. Le premier rang decetype d émissions initiales revient à la société de cartes de crédit Visa, qui avait vendu pour 19,7 milliards US d actions lors de son entrée enbourse en2008. Avec Bloomberg et La Presse Canadienne GM Au Canada Siège administratif:oshawa Chiffre d affaires: environ 17 milliards (Estimé selon le dernier chiffre d affaires connu en 2008, avant la restructuration majeure de 2009) Employés:9000 employés Avec les concessionnaires: environ employés Usines: 3 en Ontario (2 de véhicules, 1 de transmissions) Fonds investis par le fédéral et l Ontario en 2008: 9,5 milliards Sources:GM Canada, Bloomberg et The Globe and Mail (Top1000 Companies) CANWEST Feu vert du Bureau de la concurrence LA PRESSE CANADIENNE Le Bureau de la concurrence a donné son feu vert àlavente des actifs télévisuels de CanWest Global Communications au câblodistributeur Shaw Communications. La transactiond une valeur de 2 milliards doit toujours obtenir l approbation du Conseildelaradiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). L approbation dubureau de la concurrence constitue néanmoins une nouvelle étape en vue delaprise de contrôle par Shaw du réseau de télévision Global ainsi que des chaînes spécialisées qui appartenaient àcanwest. L organisme fédéral a examiné la transaction etconclu qu elle n était «vraisemblablement pas susceptible d empêcher ou de limiter laconcurrence de façon substantielle». Il a notamment évoqué la concurrence réelle restante, le contexte réglementaire et le manque de préoccupations directement liées àlaconcur- rencedelapartdes acteursdu marché pour justifier le fait qu il nes opposera pas àlaproposition de rachat. CanWest avait été contrainte de se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, l automne dernier, après avoiraccumulédes milliards de dollars dedettes. IBM achète Unica pour 480 millions AGENCE FRANCE-PRESSE Le géant informatique américain IBM aannoncé hier qu il allait racheter le fabricant de logiciels de marketing américain Unica Corporation pour 480 millions US. Les actionnaires d Unica, dont le siège social est situé dans le Massachusetts, recevront 21$US par action. L action d Unica s est envolée hier, prenant plus du double de sa valeur. Elle a gagné 11,29$US pour clôturer à20,84$us, tout près du prix offert par IBM. Celui-ci a perdu 43 cents hier à la Bourse pour clôturer à 127,87$US. «Unica va accroître la capacité d IBM à aider les organisations à analyser et prédire les préférences des consommateurs et à créer des campagnes de marketing plus ciblées», a commenté IBM. L acquisition, qui doit encore être approuvée par les actionnaires d Unica et par les autorités concernées,devrait être finalisée au quatrième trimestre AVIS LÉGAUX - APPELS D OFFRES - SOUMISSIONS Avis de qualité Ministère du Revenu Produits financiers non réclamés et biens non réclamés remis au ministre durevenu du Québec par les institutions financières, les caisses d épargne et de crédit, les compagnies d assurance,les sociétés de fiducie,les bureaux d avocats ou de notaires, les gestionnaires de régimes de retraite et les courtiers ouconseillers en valeurs mobilières. Conformément aux dispositions de l article 32 et de l article 24.1 de la Loi sur le curateur public, le ministre du Revenu du Québec fait connaître, par la publication de cet avis, qu il a la responsabilité d administrer provisoirement les produits financiers et les biens suivants,qu il areçus entre le 1 er novembre 2009 et le 30 juin En règle générale,afin de pouvoir se qualifier comme étant non réclamés, au sens de la Loi sur le curateur public, les produits financiers ne doivent pas avoir fait l objet d une réclamation, d une opération ou d une instruction par leur propriétaire ou leur ayant droit au cours d une période de trois ans,soit depuis le 30 juin 2007, avant d être remis au ministre du Revenu. Si vous croyez que l un de ces produits ou l un de ces biens vous appartient ou que vous en êtes l ayant droit, consultez le registre des biens non réclamés,àl adresse avec la Direction principale des biens non réclamés,au Pour réclamer un produit financier, vous devez remplir un formulaire disponible dans le site Internet de Revenu Québec. Des frais (honoraires, taxes de vente, etc.) s appliquent et seront déduits du montant que vous réclamez. Lors de votre démarche,vous devrez prouver hors de tout doute que vous êtes bien le propriétaire ou l ayant droit du produit financier ou du bien que vous réclamez. Notez que la remise d un produit financier ou d un bien exige des délais qui peuvent s échelonner sur plusieurs semaines. Un propriétaire ou un ayant droit peut récupérer un produit financier remis au ministre du Revenu sans limite de temps, sauf dans le cas des sommes inférieures à 500$, pour lesquelles le droit de réclamation est limité àdix ans àcompter de leur remise au ministre des Finances. Note: Les appellations,les dénominations ou les noms figurant dans les listes publiées dans cet avis sont écrits comme ils ont été transmis par les différents détenteurs au moment de la remise des biens ou des produits au ministre du Revenu du Québec. Voici la liste des entités qui ont remis au ministre du Revenu du Québec les produits financiers non réclamés suivants n ayant fait l objet d aucune réclamation, opération ou instruction par leur propriétaire ouleur ayant droit depuis le 30 juin 2007: 1. Les dépôts d argent, les chèques certifiés et les traites: Le Mouvement des caisses populaires et d économie Desjardins Office de la protection du consommateur 2. Lesfonds, les titres ou les autres objets déposés dans des coffrets de sûreté auprès d une institution financière: Banque de Montréal Banque Laurentienne du Canada Banque Nationale du Canada Banque Royale du Canada (RBC) Banque Scotia Banque Toronto Dominion Le Mouvement des caisses populaires et d économie Desjardins 3. Les fonds, les titres, les intérêts, les dividendes et les autres biens reçus par une société de fiducie, par un inscrit en valeurs mobilières ou un organisme de placement collectif: Banque Nationale Groupe Financier BMO Investments Inc. CI Investments Inc. CIBC Gestion d actifs CIBC Investors Services Inc. CIBC Mellon Global Securities Services CIBC Mellon Trust Company CIBC Wood Gundy Courtage à escompte Banque Nationale Darmac Credit Corporation Fédération des Caisses Desjardins du Québec Fiducie Desjardins Franklin Templeton Investments InvescoTrimark Ltd Les Services Investors Limitée MacDougall, MacDougall & MacTier Inc. Mackenzie Financial Maine Savings Federal Credit Union Placements NordOuest et Éthiques S.E.C. RBCAsset Management Inc. RBC Dexia Investor Services Renaissance Capital Inc. Société de fiducie Computershare du Canada TD Waterhouse Investor Services Trust Banque Nationale Inc. Valeurs mobilières Desjardins 4. Les sommes assurées non réclamées et payables en vertu de contrats d assurance vie ou tout bien devant être accordé en raison de la transformation d une mutuelle d assurance en société par actions ou les sommes payables au décès de l assuré et présumées exigibles au plus tard à la date du centième anniversaire de l assuré: AssomptionVie Canada-Vie (Crown Vie, CNA, New York Life) Compagnie d assurance-vie Première du Canada Financière Sun Life Great-West, compagnie d assurance-vie Industrielle Alliance,Assurance et services financiers inc. KnightsofColumbus La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers L Empire,Compagnie d Assurance-Vie London Life Manulife Financial Metvie Canada Primerica Life Insurance Company of Canada SSQ,Société d assurance-vie inc. Standard Life State Farm Fire and Casualty Company State Farm Florida Insurance Company State Farm Indemnity Company State Farm Mutual Automobile Insurance Company Ukrainian National Association Inc. Unity Life of Canada/Unité-Vie du Canada, compagnie d assurance-vie 5. Les fonds, les titres et les autres biens détenus en fidéicommis: Avocats L honorable Eva Petras,avocate M e André Larivée,avocat M e Benoit Turcotte,avocat M e Caroline Nha Phuong Tranminh, avocate M e Charles R.Amyot, avocat M e Christine Fournier,avocate M e CorineVan Rensselaer,avocate M e Diane Bélanger,avocate M e DianeSavage,avocate M e Émile Jean Barakat, avocat M e Émilien Vallée,avocat M e FrançoisLaroche,avocat M e Fritz Louis, avocat M e Hélène Blanchard, avocate M e Jacques Béland, avocat M e Jean Bellehumeur,avocat M e Jean el Masri, avocat M e Jean-Marie Desrosiers,avocat M e JohanneGuay-Durand, avocate M e Johanne St-Pierre,avocate M e Marc Cantin, avocat M e Mark Abramowitz, avocat M e Michel Corbeil, avocat M e Michel Patrick Marentette,avocat M e Miriam Grassby,avocate M e Paul B. Cohen, avocat M e Paul Bégin, avocat M e Philippe Léger,avocat M e Pierre Goulet, avocat M e Réal Boudreau, avocat M e Richard Lord, avocat M e Robert Tourangeau, avocat M e Stéphanie Charbonneau, avocate M e Sylvain Fréchette,avocat M e T. R.Antony Malcolm, avocat M e Tonya Perron, avocate M e Vanessa Gravel, avocate M e Viviane de Kinder,avocate M e Walter Wekarchuk, avocat M e William Rigutto,avocat Alepin Gauthier,avocats Braman BarbackiMoreau, avocats Cain Lamarre Casgrain Wells,avocats Centre communautaire juridique de la Rive-Sud Centre communautaire juridique de l Estrie Centre communautaire juridique Laurentides- Lanaudière (bureau de St-Jérome)-met, Poupart et Associés Charbonneau &Body,avocats Dessureault,Aubry,Blanchard &Houde,avocats Eidinger &Associés,avocats Ferland &Bélair,avocats Franklin & Franklin, avocats Fréchette,avocats Lalonde Geraghty Riendeau Lapierre,avocats Langlois Kronström Desjardins,avocats Les Avocats Gaudreault, Saucier, Simard, S.E.N.C. Nudleman, Lamontagne, Grenier, avocats Pépin et Roy (Service juridique de la CSN), avocats Prévost Fortin D Aoust, avocats Solis Juritech Inc., avocats Notaires M e André Auclair,notaire M e André Dufresne,notaire M e Anne Jones,notaire M e Bertrand Ducharme,notaire M e Daniel Meyer Ouaknine,notaire M e DianePerreault, notaire M e EduardoDias,notaire M e Éric Lecours,notaire M e FranceSauvé, notaire M e FrançoisRainville,notaire M e Françoise Sénécal,notaire M e Gail Cimon, notaire M e Gilles Moulin, notaire M e Ginette Allard, notaire M e Hélène Hotte,notaire M e Hermann Moreau, notaire M e Irwin Litvack, notaire M e Jacques Brault, notaire M e Jacques Côté, notaire M e Janick Rodgers,notaire M e Jean de Charette,notaire M e Jean Trépanier,notaire M e Jean-Yves Bisson, notaire M e Johanne Veilleux, notaire M e Johanne Viau, notaire M e Joseph Silicani, notaire M e Louis Pidgeon, notaire M e Louise Bélanger,notaire M e Louise Cyr, notaire M e Marjolaine Vigneau,notaire M e Maurice Grenache,notaire M e Mélanie Boulay,notaire M e Mireille Fortier,notaire M e Nicolas St-Vincent, notaire M e Pierre Lafortune,notaire M e Richard Pinel, notaire M e Robert Piché, notaire M e Serge Robinette,notaire M e Stéphane Renaud, notaire M e Steve Rodier,notaire M e Terry Nikidis,notaire M e Valérie Teroux, notaire M e William Patrick La Roche,notaire M e YvesLadouceur,notaire Beauchamp Paquette,notaires Blanchard Forand Grenier,notaires Denicourt &Cossette,notaires Desnoyers Laroche,notaires Étude notariale Benoit Rivet Inc. Gagnon, Cantin, Lachapelle &Associés (S.E.N.C.R.L.), notaires et conseillers juridiques Gareau &Associés,notaires Gosselin, Lagueux, Roy, notaires Grenier Gagnon, notaires Isaacson, Levy & Steinberg, notaires Léonard Pagé Chalifoux Piché, notaires Millowitz Hodes Bergeron, notaires Morin & Fortin, notaires Piette &Duquette,notaires Poulin et Lavertu, notaires Taschereau &Massicotte,notaires Watson Poitevin Turcot Prévost, S.E.N.C.R.L. Courtiersimmobiliers La CapitaleAction, courtier immobilier agréé RE/MAX Royal (Jordan) Inc. Huissier Fortier Tourigny,huissiers de justice Autre Assurances funéraires Rousseau &frères limitée 6. Les sommes présumées exigibles au plus tard à la fin de l année au cours de laquelle le crédirentier ou le salariéatteint l âge de 71 ans et payables en vertu de contrats de régimes de rentes ou de retraite, à l exception des prestations visées par la Loi sur le régime de rentes du Québec: AmTote Canada Inc., employees retirement plan Comité paritaire de l entretien d édifices publics Comite paritaire de l industrie de l automobile des régions Lanaudière-Laurentides Comité paritaire des agents de sécurité Comite paritaire des boueurs de la région de Montréal Comité paritaire du camionnage de la région de Montréal Commission administrative des régimes de retraite et d assurances (CARRA) Commission de la construction du Québec Hawker Siddeley Canada Inc., pension plan for salaried employees Pension plan for employees of Weir Canada, Inc., and participating affiliated companies Pension plan for the employees of Concordia University Pension plan for the salaried and the hourly employees of Goodfellow Inc. Pension plan for the salaried employees of Blue Mountain Wallcoverings Canada Inc. - Woodward Régime de rentes des employés syndiqués de Exeltor Inc. Régime de rentes non contributif Régime de retraite C. S. Brooks Inc. Régime de retraite CAE Industries Ltd Régime de retraite de Intact Corporation financière Régime de retraite de l Université de Montréal Régime de retraite de l Université du Québec Régime de retraite de Pièces et Service Trailmobile du Canada Ltée (Plan A-3) Régime de retraite des employés de Produits Kruger Limitée Régime de retraite des employés de Standard Life Régime de retraite des employés de UAP inc. Régime de retraite des employés horaires de Dominion Bridge Company -Lachine Régime de retraite des salariés syndiqués de Alstom Canada Inc., division transport Régime de retraite des Travailleurs et travailleuses unis de l alimentation et du commerce Régime de retraite du personnel d exploitation au Québec de Tuyaux Wolverine (Canada)Inc. The employees pension plan of BICC Canada Inc. 7. Les sommes payables en cas de remboursement ou de rachat de titres d emprunt ou d actions, de parts ou d autres formes de participation dans une personne morale, une société ou une fiducie, demême que les intérêts, les dividendes ou les autres revenus, y compris les ristournes qui se rattachent à ces titres ou à ces formes de participation: Centre d Habitation Inc. Coopérative de Câblodistribution de l arrière-pays Imperial A. I. Credit Compagnies Obligations municipales et coupons Ville d Anjou Ville de Baie-Comeau Ville de Brossard Ville de Lachine Ville de LaSalle Ville de Lévis Ville de Longueuil Ville de Pointe-Claire Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu Ville de Salaberry-de-Valleyfield Ville de Sherbrooke Ville de Trois-Rivières Direction principale des biens non réclamés 500, boulevard René-Lévesque Ouest, bureau Montréal (Québec) H2Z 1W7 Téléphone:

8 8 LA PRESSE AFFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL S AMEDI 14 AOÛT 2010 LA PRESSE AFFAIRES INVESTIR LESBOURSES > ÉTATS-UNIS > CANADA PÉTROLE West TexasIntermediate, contratàterme S&P mois fermeture 1 079,25 VAR. 1 j -0,40 % 1 SEM. -3,78 % 52 Sem. haut 1 219,80 bas 978,51 > DANS LE MONDE Var. 1 J Fermeture (pts) (%) brazil bovespa (brésil) ,43 298,26 0,45 CaC 40 (France) 3 610,91-10,16-0,28 DaX (allemagne) 6 110,41-24,76-0,40 Dj Euro Stoxx 50 (Europe) 2 502,43 8,64 0,35 FtSE 100 (angleterre) 5 275,44 9,38 0,18 hang Seng (hong Kong) ,57-34,14-0,16 Mexico bolsa (Mexique) ,75 58,62 0,18 FtSE MIb (Italie) ,15-66,25-0,32 NIKKEI 225 (japon) 9 253,46 40,87 0,44 S&P/aSX 200 (australie) 4 459,60 58,70 1,33 Shanghai (Chine) 2 606,70 31,23 1,21 Swiss Market (Suisse) 6 294,34 14,99 0,24 S&P/tSX TOROnTO 12 mois fermeture ,25 VAR. 1 j 0,04 % 1 SEM. -2,30 % 52 Sem. haut ,76 bas ,18 PLUS ACTIFS Volume Ferm ($) Var (%) manulifefinan. (MFC) ,73-0,47 ishares S&P/TSX (XIU) ,85-0,35 BAnKeRS PeT. (BNK) ,19-8,97 CAnADiAn nat.res (CNQ) ,47-1,24 KinROSS GOLD (K) ,81-1,74 Sun LifefinAnCiA (SLF) ,48-2,38 BAnQue ROYALe (RY) ,29-0,18 HORiZOnS BeTAPRO (HOU) ,14-0,81 ReD BACK mining (RBI) ,93-0,92 uranium One inc (UUU) ,15 0,32 BOmBARDieR/B (BBD.B) ,62-2,53 TALiSmAn energy (TLM) ,12-0,87 ReSeARCH inmo. (RIM) ,59-1,51 AnDeAn ReS. (AND) ,91-0,51 HORiZOnS BeTA/A (HNU) ,33 1,52 new GOLD (NGD) ,76 1,95 TITRES GAGNANTS EN % Volume Ferm ($) Var (%) TRAnSiTiOn THeRA. (TTH) ,17 14,88 ReSVeRLOGiX (RVX) ,00 11,94 intellipharma. (I) ,77 10,80 GAZiT AmeR. (GAA) ,97 10,44 XTReme COiL DRiL. (XDC) ,81 9,34 EN $ Volume Ferm ($) Var ($) fairfax finan. (FFH) ,00 8,00 magna intern/a (MG.A) ,58 2,81 DeTOuR GOLD (DGC) ,29 1,37 HOme CAPiTAL (HCG) ,52 1,36 TOROmOnT ind. (TIH) ,27 1,28 TITRES PERDANTS EN % Volume Ferm ($) Var (%) BAnKeRS PeT (BNK.WA) ,50-11,76 PuRe energy (PSV) ,10-10,40 BAnKeRS PeT. (BNK) ,19-8,97 futuremed HeAL. (FMD.U) ,35-8,44 QuADRA mining (QUX.W) ,16-8,09 EN $ Volume Ferm ($) Var ($) SenVeST CAPiTAL (SEC) ,00-5,00 economic invest. (EVT) ,52-1,98 niko ReSOuRCeS (NKO) ,01-1,78 newmont mining (NMC) ,94-1,26 DOmTAR (UFS) ,58-1,20 tsx CroISSaNCe PeTiTeS CAPiTALiSATiOnS 12 mois fermeture 1 457,05 VAR. 1 j 0,23 % 1 SEM. -0,58 % 52 Sem. haut 1 691,10 bas 1 155,50 PLUS ACTIFS Volume Ferm ($) Var (%) CAnACOL energy (CNE) ,11-3,48 HeLiO ReS. (HRC) ,30-3,23 GOLDeYeeXPLO. (GGY) ,13 8,70 QueTZAL energy (QEI) ,15 11,11 RuSORO mining (RML) ,20 0,00 STem CeLL THeR. (SSS) ,08 23,08 ABiTiBi mining (ABB) ,01-33,33 ALAnGe energy (ALE) ,44 8,75 TimminS GOLD (TMM) ,83 10,24 SiDOninTL ReS. (SD) ,16 6,90 CONSULTEZ les cotes boursières en tout temps sur lapresseaffaires.com 12 mois 75,39$US Variation 1 JOUR -0,35$US Variation 1 SEM. -6,58% Variation 1AN +6,91% FONDS INDICIELS VARiATiOn ferm. 1J ($) 1J (%) 1An (%) S&P/TSX comp. (XIC) 18,20-0,02-0,11 6,62 S&P/TSX 60 (XIU) 16,85-0,06-0,35 2,56 S&P/TSX fin. (XFN) 20,95-0,01-0,05-1,60 S&P/TSX éner. (XEG) 17,06-0,07-0,41 1,37 S&P/TSX or (XGD) 22,68-0,24-1,05 18,62 Oblig. c. terme (XSB) 29,20 0,02 0,07-0,24 Oblig. l. terme (XBB) 30,00 0,04 0,13 2,04 S&P 500 (XSP) 12,40-0,05-0,40 5,71 CANADA LPA 100 (HEBDOMADAIRE) La Presse Affaires présente une sélection de 100 titres inscrits à la Bourse de Toronto. Ferm. VarIatIoN 1 J Volume Var. Cette 52 Sem. DIV. ($) ($) (%) (100) Sem. (%) haut BaS ann. SAnTé 429,77 pts 0,23 2,85 biovail (BVF) 23,49-0,14-0, ,91 24,23 13,45 0,38 t theratechnologies (TH) 5,01-0,07-1, ,83 5,75 1,83 0,00 t MDS (MDS) 9,65-0,27-2, ,82 10,21 6,16 0,00 t atrium (ATB) 15,80-0,26-1, ,66 17,98 12,57 0,00 TéLéCOmS 803,95 pts 0,02 0,68 telus (T) 41,93 0,31 0, ,77 42,52 31,56 2,00 Rogers (RCI.B) 36,57-0,19-0, ,58 38,13 27,40 1,28 bce (BCE) 32,06-0,01-0, ,53 32,54 25,07 1,83 TeCHnOLOGieS 215,57 pts -1,09 0,31 t Research in Motion (RIM) 55,59-0,85-1, ,20 94,00 50,06 0,00 CGI (GIB.A) 14,70 0,00 0, ,41 16,80 10,91 0,00 Open text (OTC) 39,72 0,02 0, ,85 51,92 37,13 0,00 t Exfo (EXF) 5,86-0,19-3, ,62 6,85 3,09 0,00 COnSOmmATiOnCOuRAnTe 1 528,78 pts 1,11 0,12 s Molson (TPX.B) 47,45 0,55 1, ,38 54,39 41,25 1,14 s Couche-tard (ATD.B) 21,67 0,27 1, ,93 22,24 17,17 0,16 s jean Coutu (PJC.A) 8,80 0,09 1, ,27 10,35 7,88 0,22 s Saputo (SAP) 32,70 0,70 2, ,71 32,96 24,20 0,64 Weston (George) (WN) 81,15 0,45 0, ,11 82,23 52,75 1,44 Lassonde (LAS.A) 54,94 0,00 0,00 0 0,00 58,75 38,26 1,16 Metro (MRU.A) 44,00 0,36 0, ,02 45,56 33,02 0,68 s Loblaw (L) 43,45 0,44 1, ,05 44,37 29,72 0,84 Shoppers Drug Mart (SC) 35,09 0,25 0, ,34 46,35 32,57 0,90 matériaux 3 118,85 pts -0,49-0,66 Semafo (SMF) 8,48 0,07 0, ,43 9,13 2,03 0,00 s osisko (OSK) 14,21 0,24 1, ,72 14,28 6,88 0,00 Canam (CAM) 7,35 0,00 0, ,38 9,81 6,52 0,16 barrick (ABX) 44,78-0,28-0, ,29 50,53 35,70 0,48 s tembec (TMB) 1,90 0,03 1, ,00 3,09 0,50 0,00 Potash (POT) 116,01-0,54-0, ,49 130,69 88,68 0,40 t Goldcorp (G) 41,35-0,65-1, ,62 48,37 35,12 0,18 t teckcominco (TCK.B) 33,55-0,40-1, ,73 46,92 24,50 0,40 t Cascades (CAS) 6,50-0,11-1, ,88 9,80 5,86 0,16 COnSOmmATiOnAuTRe 986,86 pts 1,00-1,27 s BmtC (GBT.A) 23,50 0,51 2, ,54 23,50 10,20 0,24 tva (TVA.B) 12,37 0,00 0,00 0 3,08 15,70 9,65 0,20 s Le Château (CTU.A) 12,75 0,15 1, ,00 15,00 10,75 0,70 s Cogeco Câble (CCA) 34,98 0,48 1, ,78 43,98 26,40 0,56 Dorel (DII.B) 35,10 0,10 0, ,46 39,35 27,65 0,60 Reitmans (RET.A) 19,44 0,12 0, ,51 20,00 13,60 0,80 Shaw (SJR.B) 20,73 0,19 0, ,14 22,02 18,18 0,88 uni-select (UNS) 28,00-0,10-0, ,41 31,21 25,10 0,47 astral Media (ACM.A) 35,56-0,19-0, ,77 37,10 28,59 0,50 thomson Reuters (TRI) 37,02 0,27 0, ,19 40,33 32,72 1,16 s Magna (MG.A) 79,58 2,81 3, ,20 83,22 42,03 1,20 s Quebecor (QBR.B) 33,97 0,51 1, ,50 37,90 21,61 0,20 s Gildan (GIL) 30,85 0,55 1, ,93 33,26 17,86 0,00 Canadiantire-a (CTC.A) 55,19 0,40 0, ,16 60,75 50,86 0,84 Pages jaunes (YLO.U) 5,30-0,05-0, ,19 6,98 4,78 0,80 Rona (RON) 13,37 0,07 0, ,92 17,73 13,17 0,00 SeRViCeSPuBLiCS 1 700,72 pts 0,84-1,81 s Innergex (INE) 8,99 0,14 1, ,93 9,62 3,76 0,58 s boralex (BLX) 7,95 0,16 2, ,63 10,98 7,70 0,00 Gaz Métro (GZM.U) 16,74-0,16-0, ,42 17,17 14,78 1,24 Fortis (FTS) 28,59 0,23 0, ,00 29,51 21,60 1,12 s Canadian utilities (CU) 47,28 0,79 1, ,84 49,65 36,02 1,51 transalta (TA) 20,47 0,13 0, ,26 24,00 19,55 1,16 finance 1 510,97 pts 0,27-3,13 s Riocan Reit (REI.U) 20,34 0,34 1, ,64 20,95 16,01 1,38 Intact Financial (IFC) 44,51 0,20 0, ,16 48,05 31,28 1,36 s brookfield asset (BAM.A) 26,40 0,33 1, ,00 27,58 21,06 0,52 Great-West (GWO) 24,41 0,12 0, ,41 29,24 23,01 1,23 s banque Laurentienne (LB) 45,17 0,65 1, ,61 46,48 34,32 1,44 Financière Power (PWF) 27,66 0,06 0, ,23 34,23 26,75 1,40 s banquescotia (BNS) 49,74 0,49 0, ,24 52,89 42,96 1,96 banquecibc (CM) 68,67 0,10 0, ,43 77,38 59,93 3,48 banquetd (TD) 71,07 0,25 0, ,76 77,37 61,16 2,44 banqueroyale (RY) 51,29-0,09-0, ,19 62,89 49,29 2,00 IGM Financial (IGM) 38,74 0,30 0, ,58 45,60 36,71 2,05 Ind. alliance (IAG) 31,25 0,25 0, ,93 37,40 27,18 0,98 banquede Montréal (BMO) 59,06-0,05-0, ,08 65,71 49,01 2,80 Power Corporation (POW) 25,70 0,08 0, ,74 31,50 25,00 1,16 banquenationale (NA) 56,58-0,12-0, ,81 64,70 54,40 2,48 t Sun life (SLF) 25,48-0,62-2, ,50 33,75 25,38 1,44 Financière manuvie (MFC) 12,73-0,06-0, ,27 23,35 12,16 0,52 industrielles 1 168,49 pts 0,62-3,18 Genivar (GNV.U) 27,25-0,05-0, ,93 29,26 23,82 1,50 Velan (VLN) 14,50 0,00 0,00 0 0,00 16,98 11,01 0,32 transforce (TFI) 9,91 0,05 0, ,40 11,12 6,75 0,40 jazz air (JAZ.U) 4,22 0,04 0, ,47 5,24 3,35 0,60 s CaE (CAE) 10,19 0,32 3, ,59 10,50 7,93 0,16 s Quinc. Richelieu (RCH) 26,68 0,83 3, ,60 27,04 18,99 0,36 Stella-jones (SJ) 27,35 0,02 0,07 6-1,26 29,90 20,60 0,40 SNC-Lavalin (SNC) 46,77 0,02 0, ,07 54,89 41,59 0,68 ace aviation (ACE.A) 9,94 0,06 0, ,74 10,30 4,22 0,00 s CanadienPacifique (CP) 59,82 1,10 1, ,87 63,00 45,41 1,08 t Laperr. & Verreault (GLV.A) 7,60-0,40-5, ,04 10,35 6,75 0,00 CanadienNational (CNR) 63,17 0,04 0, ,27 67,20 50,75 1,08 t bombardier (BBD.B) 4,62-0,12-2, ,74 6,24 3,78 0,10 t transat (TRZ.B) 11,76-0,16-1, ,31 24,90 9,75 0,00 transcontinental (TCL.A) 13,48 0,03 0, ,84 15,25 8,12 0,36 t Garda (GW) 7,80-0,21-2, ,25 11,90 4,55 0,00 énergie 2 652,02 pts -0,14-3,77 Penn WestEnergy (PWT.U) 19,94 0,17 0, ,60 22,35 13,60 1,80 Enerplus Res. (ERF.U) 23,54 0,14 0, ,97 25,80 18,22 2,16 s PengrowthEnergy (PGF.U) 10,02 0,15 1, ,28 12,00 8,50 0,84 Enbridge (ENB) 50,90 0,46 0, ,59 52,32 39,95 1,70 s Canadian Oil Sands (COS.U) 26,63 0,31 1, ,66 34,89 25,48 2,00 transcanada (TRP) 36,18 0,10 0, ,71 38,16 30,01 1,60 husky Energy (HSE) 25,12-0,01-0, ,14 33,08 24,87 1,20 Imperial Oil (IMO) 39,15 0,15 0, ,49 44,80 37,75 0,44 s arcenergy (AET.U) 19,41 0,25 1, ,71 22,78 15,92 1,20 CrescentPoint En. (CPG) 36,50-0,15-0, ,05 43,69 33,45 2,76 Suncor Energy (SU) 32,91-0,03-0, ,52 40,79 29,91 0,40 Cameco (CCO) 25,86-0,16-0, ,79 35,00 21,64 0,28 talisman Energy (TLM) 17,12-0,15-0, ,67 20,86 15,71 0,25 t Nexen (NXY) 19,95-0,37-1, ,51 27,31 19,89 0,20 EnCana (ECA) 29,80-0,15-0, ,93 36,65 28,62 0,80 t Can Natural Res. (CNQ) 33,47-0,42-1, ,15 40,08 30,33 0,30 st Indique un titre dont la valeur a gagné ou perdu 1%et plus par rapport à la fermeture de la séance précédente. / Caractères gras Indiquent une société dont l action a atteint un haut ou un bas de 52 semaines en cours de séance. / Caractères italiques titres triés par ordre décroissant (secteurs et actions). / m$ Millions de dollars / Ce tableau présente les titres québécois dont la valeur boursière est supérieure à300 millions et les autres titres canadiens dont la valeur boursière est supérieure à 3milliards. La liste des titres est sujette à une révision périodique. BLACK POURRA INTENTERDES POURSUITES EN DIFFAMATION PHOTO RYAN REMIORZ, LA PRESSE CANADIENNE Conrad Black a obtenu, hier, une autre victoire judiciaire, lorsque le plus haut tribunal de l Ontario a décidé que l ancien baron de la presse pouvait intenter les six poursuites en diffamation qu il envisage d entamer en Ontario. Black, que l on voit ici accompagné de sa femme, Barbara Amiel, désire poursuivre des membres d un comité spécial de Hollinger International, entreprise dont il a déjà été le président et chef de la direction, pour des propos au sujet de l utilisation qu il aurait faite de fonds provenant des actionnaires. Ces propos ont été publiés sur le site internet de Sun-Times Media et ont ensuite été repris par plusieurs autres publications ontariennes. Les avocats de Black soutenaient que les poursuites en diffamation devraient être intentées en Ontario, parce qu il s agit de la province où leur client a bâti sa réputation. Après avoir été emprisonné durant plus de deux ans en Floride pour des accusations de fraude et d entrave à la justice, Conrad Black a été libéré sous cautionnement en juillet, après que la Cour suprême des États-Unis eut réduit la portée de la loi qui avait été invoquée pour l accuser de fraude. Hollinger a déjà possédé le Chicago Sun-Times, le Daily Telegraph de Londres, le Jerusalem Post et des centaines de journaux au Canada et aux États-Unis. La Presse Canadienne EN BREF Violation de brevet ORACLE ATTAQUE GOOGLE EN JUSTICE > L éditeur américain de logiciels Oracle a attaqué jeudi en justice le géant de l internet Google, qu il accuse de violer son brevet sur le langage de programmation Java pour son système d exploitation pour téléphones multifonctions Android. Oracle, qui abouclé enjanvier l acquisition desun Microsystems, l inventeur du langage Java, demande à Google d arrêter d utiliser cette technologie et réclame le paiement de dommages et intérêts. «L Android de Google est un concurrent du Java d Oracle America comme système d exploitation pour téléphones portables et autres appareils mobiles», estime Oracle dans la plainte. Or, «la base du système d exploitation de l Android consiste en des applications Java»,ajoute-t-il. AGENCE FRANCE-PRESSE ÉTATS-UNIS Dow JoNeS 12 mois fermeture ,15 VAR. 1 j -0,16 % 1 SEM -3,29 % 52 SemAineS haut ,01 bas 9 116,52 LES GÉANTS (HEBDOMADAIRE) NaSDaQ 12 mois fermeture 2 173,48 VAR. 1 j -0,77 % 1 SEM -5,02 % 52 SemAineS haut 2 535,28 bas 1 929,64 Var. Cette Fermeture VarIatIoN 1 J SemaINe 52 SemaINeS ($ us) ($us) (%) (%) haut BaS 3M (MMM) 84,01 0,00 0,00-3,76 90,52 67,98 abbottlab. (ABT) 50,06-0,33-0,65-1,01 56,79 43,66 altria (MO) 22,35-0,10-0,45-0,84 22,78 17,28 t american Ex. (AXP) 41,73-0,42-1,00-4,07 49,19 30,09 t apple (AAPL) 249,10-2,69-1,07-4,23 279,01 159,42 at&t (T) 26,72 0,06 0,23 0,68 28,73 23,78 s bk of america (BAC) 13,23 0,17 1,28-5,23 19,86 13,02 berkshire (BRK.B) 76,78-0,24-0,31-4,59 83,57 63,10 boeing (BA) 64,84 0,14 0,22-5,62 76,00 43,10 Chevron (CVX) 77,40 0,33 0,43-1,69 83,41 66,06 Cisco Syst. (CSCO) 21,36 0,00 0,00-11,26 27,74 20,68 Citigroup (C) 3,88 0,01 0,26-4,43 5,43 3,11 Coca-Cola (KO) 55,73 0,04 0,07-1,80 59,45 47,42 t Comcast (CMCSA) 17,87-0,30-1,65-4,13 20,56 13,95 Conocophillips (COP) 55,02-0,33-0,60-3,35 60,53 42,05 t Eli Lilly & Co (LLY) 35,70-0,90-2,46-3,17 38,00 32,02 Exxon Mobil (XOM) 59,91-0,32-0,53-3,32 76,54 55,94 Glacier Media LES BÉNÉFICES PROGRESSENT >Une amélioration de l économie et une hausse des recettes publicitaires ont permis à l éditeur Glacier Media de porter à 9,2 millions son bénéfice du deuxième trimestre, comparativement à 8,7 millions l an dernier.l entreprise de Vancouver précise que cela correspond à un bénéfice de 10 cents par action, contre 9 cents l an dernier. Ses revenus se sont appréciés de 5,7%à 67,2 millions, comparativement à 63,5 millions en L entreprise a indiqué que ces résultats reflètent une amélioration des affaires et de la confiance de ses clients publicitaires. Glacier Media publie des journaux hebdomadaires et des quotidiens partout au Canada, ainsi que d autres publications.l action de Glacier Media a clôturé à 2,45$, hier, en hausse de 2%. LA PRESSE CANADIENNE Var. Cette Fermeture VarIatIoN 1 J SemaINe 52 SemaINeS ($ us) ($us) (%) (%) haut BaS GE (GE) 15,38-0,12-0,74-6,50 19,70 13,03 Goldman S. (GS) 148,08-1,34-0,90-4,58 193,60 129,50 t Google (GOOG) 486,35-5,66-1,15-2,77 629,51 433,63 hp (HPQ) 40,45 0,31 0,77-12,63 54,75 39,95 t home Depot (HD) 27,31-0,30-1,09-4,78 37,03 24,47 t Intel (INTC) 19,15-0,30-1,54-7,26 24,37 18,31 IbM (IBM) 127,87-0,43-0,34-1,74 134,25 115,15 john. & john. (JNJ) 58,15-0,37-0,63-3,02 66,20 56,86 jpmorgan (JPM) 37,50-0,31-0,82-7,27 48,20 35,16 t Medtronic (MDT) 35,57-0,42-1,17-5,92 46,66 35,13 Merck & Co (MRK) 35,00-0,04-0,11 0,06 41,56 28,69 Microsoft (MSFT) 24,40-0,09-0,37-4,50 31,58 22,73 Morgan Stanl. (MS) 25,90-0,22-0,84-6,33 35,78 22,40 t Motorola (MOT) 7,64-0,38-4,74-4,50 9,45 6,04 News Corp. (NWS) 14,52-0,13-0,89-7,93 18,80 12,06 t Occidental P. (OXY) 75,39-1,07-1,40-1,23 90,99 67,18 t Oracle (ORCL) 22,66-0,28-1,22-7,05 26,63 20,10 PepsCo (PEP) 65,56 0,38 0,58-0,52 67,61 55,69 Pfizer (PFE) 16,08-0,12-0,74-0,99 20,36 14,00 Philip Morris (PM) 51,99 0,14 0,27-0,38 53,91 42,94 Procter&Gam. (PG) 59,82-0,17-0,28-0,33 64,58 39,37 Qualcomm (QCOM) 37,95-0,29-0,76-1,81 49,80 31,63 Schlumberger (SLB) 58,76-0,54-0,91-5,74 73,99 50,52 time Warner (TWX) 30,81 0,02 0,06-4,79 34,07 24,71 unit. health (UNH) 32,03-0,10-0,31-4,25 36,07 23,50 united Parcel (UPS) 64,44-0,04-0,06-3,39 70,89 51,90 united tech. (UTX) 70,70 0,12 0,17-2,79 77,09 55,55 Verizon Comm. (VZ) 30,03-0,29-0,96 1,62 31,89 24,75 Walgreen (WAG) 28,17 0,14 0,50 0,61 40,69 26,26 Wal-Mart (WMT) 50,40-0,03-0,06-2,68 56,27 47,77 Walt Disney (DIS) 33,68-0,31-0,91-3,77 37,98 24,89 Wellpoint (WLP) 51,79 0,21 0,41-5,92 70,00 44,04 Wells Fargo (WFC) 25,84-0,16-0,62-6,88 34,25 24,60 st Indique un titredontlavaleur agagné ou perdu1%etpluspar rapportàlafermeture de la séanceprécédente. /Caractères gras Indiquent une sociétédontl actionaatteint un haut ou un basde52semainesencoursde séance. / G$uS Milliards de dollars /Réaliséàpartir d une listedes plus grandesentreprises américainesinscritesàlaboursedenew York et au NaSDaQ.

9 LA PRESSE MONTRÉAL S AMEDI 14 AOÛT 2010 LA PRESSE AFFAIRES 9 LA PRESSE AFFAIRES INVESTIR DENRÉES LES OBLIGATIONS TAUX D INTÉRÊT Variation (%) FerMeture 1jour 1an Blé ($US/boisseau) 7,03-1,47 45,90 Cacao ($US/livre) 1,29-0,76-1,55 Café ($US/livre) 1,76-0,03 32,20 Maïs ($US/boisseau) 4,12 1,35 26,89 Soya ($US/boisseau) 10,52-0,47-11,39 Sucre ($US/livre) 0,19 2,37-12,56 ÉNERGIE Coupon ÉChÉanCe prix rend. Var. LE GOUVERNEMENTDUCANADA Canada 9, ,39 0,82-0,02 Canada 6, ,87 1,05-0,01 Canada 10, ,80 1,88 0,01 Canada 9, ,49 3,02 0,35 Canada 8, ,35 3,25 0,38 Canada 8, ,74 3,50 0,59 Canada 5, ,65 3,56 0,55 Variation (%) LESPROVINCES FerMeture 1jour 1an Hydro Québec 11, ,09 3,91 0,30 Manitoba 7, ,30 4,23 0,44 New Brunswick 6, ,90 3,38 0,11 Newfoundland 6, ,74 4,44 0,47 Nova Scotia 6, ,06 4,46 0,46 Ontario 6, ,69 4,48 0,75 OntarioHydro 7, ,02 1,20 0,01 FerMeture OntarioHydro 8, ,44 4,30 0,44 Variation (%) 1j 1an OntarioHydro 8, ,47 4,40 0,49 PEI 8, ,82 2,89 0,00 OR Québec 6, ,55 4,53 0,48 essence ($US/gallon) 1,94-0,58-3,75 Gaznaturel ($US/gigajoule) 4,55 0,49 29,41 Mazout ($US/gallon) 2,00 0,07 5,27 Source:New York Mercantile Exchange (NYMEX) MÉTAUX aluminium ($US/livre) 0,97 0,54 5,31 argent ($US/once) 18,14 0,42 21,04 Cuivre ($US/livre) 3,27 0,28 12,17 Étain ($US/livre) 9,41 2,42 32,52 nickel ($US/livre) 9,74 2,12 1,92 palladium ($US/once) 477,00 1,26 71,49 platine ($US/once) 1526,90-0,31 19,97 plomb ($US/livre) 0,94 1,85 9,49 Zinc ($US/livre) 0,92 1,09 7,09 Source:London MetalExchange LESCORPORATIONS Bell Canada 7, ,83 5,97 0,39 Bombardier 7, ,75 7,37 0,00 Cons Gas 6, ,31 4,88 0,45 Gtaa 6, ,85 5,06 0,43 InvestorsGr 6, ,30 6,05 0,38 Wstcoast Ene 6, ,81 5,25 0,42 CANADA Taux d escompte 1,00 0,00 0,50 Taux préférentiel 2,75 0,00 0,50 Fonds àunjour 0,75 0,00 0,50 Bons du Trésor (3 mois) 0,67 0,00 0,44 Obligations (2 ans) 1,38-0,07 0,05 Obligations (10ans) 2,98-0,09-0,53 ÉTATS-UNIS Taux d escompte 0,75 0,00 0,25 Taux préférentiel 3,25 0,00 0,00 Fedfunds 0,25 0,00 0,00 Bons du trésor (3 mois) 0,15 0,01-0,02 Obligations (2 ans) 0,53 0,02-0,56 Obligations (10ans) 2,67-0,14-0,92 NewYork rendement FerMeture SeM. année 1214,90$US Variation 1 JOUR +0,10$US Variation 1 SEM. +0,96% Variation 1 AN +27,25% DOLLAR CANADIEN EN CENTS US 12 mois EN EURO 12 mois 96,02 US 0,7525 VARIATION +0,12 SOMME REQUISE POUR ACHETER Un dollar US 104,15 LES DEVISES DANS LE MONDE VARIATION +0,0047 SOMME REQUISE POUR ACHETER Un euro 1,3289$ Afrique du Sud 1$vaut 7,02 rands Japon 1$vaut 82,78 yens Australie 1$vaut 1,08 dollar Liban 1$vaut 1561,47 livres Brésil 1$vaut 1,70 real Mexique 1$vaut 12,22 pesos Chine 1$vaut 6,52 renminbis Norvège 1$vaut 5,97 couronnes Grande-Bretagne 1$vaut 0,62 livre Nouvelle-Zélande 1$vaut 1,36 dollar Hong-Kong 1$vaut 7,46 dollars Russie 1$vaut 29,38 roubles Inde 1$vaut 44,84 roupies Suède 1$vaut 7,15 couronnes Israël 1$vaut 3,65 n. shekels Suisse 1$vaut 1,01 franc Wall Street cède encore à l inquiétude AGENCE FRANCE-PRESSE ET BLOOMBERG NEW YORK La Bourse de New York aconnu une quatrième séance consécutive de baisse hier, incapable de rebondir alors que les indicateurs continuent de refléter une économie américaine en ralentissement. L indice Dow Jones a reculé de 16,80 points (- 0,16 %) à10303,15 points, et le NASDAQ, de16,79 points (-0,8%)à2173,48 points. L indice élargi Standard &Poor s500 a cédé0,4% (4,36 points) à1079,25 points. Malgré plusieurs incursions en territoire positif, l indice phare s est installé dans le rouge àmoins d une demi-heure de la cloche de fin deséance. «Lemarché est très calme: c est une journée stable en août, le volume d échanges est très faible», a observé Peter Cardillo, d Avalon Partners. «Les statistiques économiques sont ressorties globalement conformes aux attentes, mais les ventes de détail ont ravivé les craintes du marché quant aux dépenses des ménages.» Les ventes de détail sont reparties à la hausse en juillet (+0,4%) aux États- Unis, après deux mois de baisse, mais ce rebond est un peu plus faible que prévu et est essentiellement attribuable aux automobiles et au carburant. L indice de la confiance des consommateurs mesuré par l Université du Michigan a rebondi enaoût à69,6 points, mais là aussi les économistes espéraient un peu mieux. Les prix à la consommation sont «On attendait des chiffres médiocres, on les a eus. Ce n est pas vraiment une surprise», a indiqué Gregori Volokhine, de Meeschaert New York. également remontés (+0,3%), pour leur part, à peine plus qu attendu. «On attendait des chiffres médiocres, on lesaeus.cen est pas vraiment une surprise», a indiqué Gregori Volokhine, de Meeschaert New York. Plusieurs acquisitions, dans les secteurs de l énergie et de la technologie, ont animé la Bourse, ainsi que des résultats de sociétés décevants dans la distribution. Le groupe de capitalinvestissement Blackstone a cédé 3,5% à 10,63$US. Il va racheter le groupe énergétique Dynegy pour 4,7 milliards US, soit 4,50$US en numéraire par action. Dynegy a bondi logiquement de 63 % à4,53$us. Dans l informatique, IBM (-0,3%) va acquérir le fabricant de logiciels de marketing américain Unica Corporation pour 480 millions US en numéraire. Unica s est donc envolé de 118% à 20,84$US, près du prix proposé. L éditeur américain de logiciels Oracle a perdu 1,2% à 22,66$US. Il a attaqué en justice le géant de l internet Google (-1,15% à 486,35 $US), qu il accuse de violer son brevet sur le langage de programmation Java dans son système d exploitation pour téléphones multifonctions Android. Léger gain à Toronto À Toronto, l indice composé S&P/TSX a dégagé un léger gain de 4,65 points, pour terminer la journée avec ,25 points, tandis que le dollar canadien a avancé de 0,12 cent US à 96,02 cents US. Pour la semaine, l indice phare de la Bourse canadienne accuse un repli de 2,3%. Le cours du pétrole brut a reculé de 35 cents US pour terminer la séance à 75,39$US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L action de Gildan a grimpé de 1,8% à 30,85$ à la suite d une recommandation favorable de la firmetd Newcrest. Le secteur de la haute technologie a connu une journée difficile. Le titre de Research In Motion a reculé de 1,5% à55,59$. LE BÉNÉFICE RECULE DE 72% Cameco écope AGENCE FRANCE-PRESSE Le groupe canadien Cameco, un des premiers producteurs d uranium du monde, a annoncé hier un bénéfice net de 68 millions au deuxième trimestre, en baisse de 72% en un an. Ce recul s explique essentiellement par une baisse des bénéfices du secteur de l uranium, due tant à la réduction du volume des ventes qu à une baisse des prix de vente liée au renforcement du dollar canadien, a indiqué Cameco dans un communiqué. Le renforcement de la monnaie canadienne a eu le même impact sur les ventes de combustible et d électricité, où la baisse a été partiellement compensée par une augmentation du volume des ventes et une réduction des coûts. Rapporté par action, le bénéfice d exploitation hors éléments exceptionnels a atteint 29 cents par action, contre 41 cents il y a un an, une baisse de 29%. Cette diminution est cependant inférieure aux prévisions du marché, qui s attendait à voir le bénéfice diminuer à 24 cents. Le chiffre d affaires a baissé de 15% à 546 millions, contre 646 millions il y a un an. Ces baisses sont relativement moins importantes si on prend en considération l ensemble du premier semestre Le bénéfice par action descend alors à 57 cents, une diminution de 17 %, et le chiffre d affaires à 1,031 milliard, une réduction de 9%. Cameco a revu en baisse ses prévisions de ventes d uranium en Le groupe s attend à une réduction de 10 à 15% par rapport à 2009, au lieu d une fourchette située entre 5 et 10 %. PHOTO SAJJAD HUSSEIN, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE Le président Ratan Tata lors de la présentation de la Nano. CVTech a annoncé plus tôt cette semaine que la société avait bon espoir de pouvoir travailler sur la transmission automatique de la Nano du constructeur automobile indien Tata. CVTech s emballe LA PRESSE CANADIENNE DRUMMONDVILLE Le Groupe CVTech a plus que doublé son bénéfice du deuxième trimestre à 2,1 millions ou 3 cents par action, alors que ses revenus ont bondi de 112,6% à57,4 millions. L an dernier, l entreprise avait affiché un bénéfice de $, ou 2 cents par action, et des revenus de 27 millions. La contribution de la récente acquisition, l américaine Riggs Distler, aux revenus du dernier trimestre s est élevée à environ 17,4 millions. Les produits du secteur Énergie ont plus que doublé pour s élever à 52,6 millions au deuxième trimestre 2010, comparativement à 23,5 millions au deuxième trimestre Les produits du secteur Systèmes CVT et produits connexes ont atteint 4,8 millions, contre 3,5 millionspour la même période un an plus tôt. L entreprise souligne notamment qu elle a su bénéficier de la fermeture d un de ses principaux concurrents aux États-Unis pour raffermir ses parts de marché. Au 30 juin 2010, la valeur du carnet de commandes de la société s élevait à environ 430 millions, en hausse par rapport aux 360 millions du 31 mars CVTech se spécialise dans l entretien de lignes de transport et de distribution d énergie électrique. L action de CVTech a gagné 7 cents ou 6,67% hier pour clôturer à 1,12$.

10 10 L A PRESSE AFFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 14 AOÛT 2010 LA PRESSE AFFAIRES BlackBerry Menace de blocage en Inde Les utilisateurs consternés PHIL HAZLEWOOD AGENCE FRANCE-PRESSE BOMBAY Les utilisateurs indiens du Black Berry ont réagi hier avec consternation à la menace du gouvernement de bloquer des services pour des raisons de sécurité, même si certains jugent nécessaire de prendre des mesures pour lutter contre l extrémisme. Ce téléphone multimédia ultrasécurisé est devenu un accessoi re i ncontou r nable pou r la popu lation a isée, et souvent jeune, des grandes métropoles comme New Delhi, Bombay et Bangalore, qu i le bra nd it com me u n signe extérieur de richesse et de succès, notamment dans le monde des affaires. L I n d e c o m p t e e nv i r o n un million d utilisateurs du BlackBerry. À l issue d une rencontre entre le ministère de l Intérieur, les services de renseignement et le département des télécoms, le gouvernement a demandé jeudi aux fournisseurs l accès d ici la fin du mois d août aux données cryptées du téléphone, sous peine de bloquer la messagerie instantanée et les messages électroniques. «C est vraiment mauvais pou r nou s», a d it R it i ka Bakliwal, étudiante de 20 ans, à l heure du café matinal dans un établissement branché d un quartier d affaires de Bombay, capitale économique de l Inde. «Il y a tant de gens qui utilisent des BlackBerry», assuret-elle, tenant à la main un modèle entouré d une coque de plastique pour le protéger des pluies de la mousson. «S il est interdit, les ventes vont chuter», prédit l étudiante. Ritika et ses amies se servent toutes de leur BlackBerry pour envoyer des messages instantanés, des courriels et pour surfer sur l internet. Elles utilisent également Google et Skype, qui sont aussi dans la ligne de mire de New Delhi (voir autre texte), selon le quotidien Financial Times. «J espère que BlackBerry et le gouvernement trouveront une sorte d accord pour qu on ne soit pas affectés, confie Shaheda Madraswala. Le gouvernement a besoin de sécurité à cause des menaces (sur la sécurité intérieure), mais j espère qu ils vont trouver un compromis.» AVIS LÉGAUX - APPELS D OFFRES - SOUMISSIONS Sécurité nationale L I nde, en pr oie à u ne insurrection séparatiste au Cachemire et à une rébellion maoïste dans de nombreux États, est extrêmement sensible aux risques potentiels liés à la technologie. Le gouvernement craint que les nouveaux moyens de communication ne soient utilisés par des groupes d insurgés. En novembre 2008, un commando armé d islamistes avait utilisé des téléphones portables et satellitaires pour coordonner avec les cerveaux pakistanais des attentats à Bombay qui avaient fait 166 morts. Pour de nombreux utilisateurs, un blocage des services rendrait l onéreux BlackBerry du fabricant canadien Research In Motion (RI M) complètement inutile. «C est ridicule qu on bloque un service de téléphone. Le BlackBerry est le moindre des problèmes du gouvernement», affirme Siddhartha Butalia, designer de 25 ans résidant à New Delhi. «Je suis vraiment furieux. Je viens juste d acheter le dernier BlackBerry, et s ils bloquent le téléphone, il ne me servira à INDRANIL MUKHERJEE, AFP Une Indienne et sa fille passent devant une publicité de BlackBerry. rien», estime Ambuj Nautiyal, homme d affaires de 28 ans. Les appareils, vendus à partir de roupies (environ 300 dollars) et les autres téléphones multimédias sont devenus les moyens favoris des hommes d affaires et de l élite indienne pour rester en contact. Certains utilisateurs assurent toutefois qu un blocage ne les affecterait pas. «Ça ne fait pas vraiment de différence. C est juste de la technologie, après tout. Ma vie n en dépend pa s», ph i losophe K av ya Chandra, cadre en marketing de 25 ans. Vipul Modi, avocat à B o m b ay, s o u t ie n t le gouvernement. «Les intérêts commerciaux ne peuvent prendre le pas sur les intérêts nationaux. Le gouvernement doit avoir le droit (d avoir accès) à ce qu il dema nde. Black Berry peut sû rement t rouver d aut res façons de conserver son avantage commercial en I nde», estime-t-il. Le fabricant du BlackBerry, Research In Motion, a perdu 85 cents h ier à la Bou rse de Toronto pou r c lôt u rer à 55,59 $. Au tour de Google et de Skype? ASSOCIATED PRESS A près son d i f férend ave c Research In Motion, l Inde pourrait exiger de Google et de Skype un plus grand accès aux données cryptées de leurs utilisateurs, selon un document et deux sources. Les attentats terroristes de 2008 à Bombay, perpétrés à l aide de téléphones cellulaires et satellites, ont incité les autorités indiennes à faire un examen de sécurité sur les services de télécommunications dans le pays avant le début des Jeux du Commonwealth. La prochaine tenue de cette i mpor t a nte m a n i fe st at ion sportive aura lieu en octobre, à New Delhi. Certains experts soutiennent que les technologies se servant encore plus du chiffrement des données comme les téléphones Nokia utilisés pa r les 10 hom mes a r més qui ont tué 166 personnes à Mumbai en novembre 2008 et le fournisseur de courriels web Gmail sont plus susceptibles d être utilisés dans la planification d attentats que le s Blac k B er r y, appa rei ls qui requièrent des preuves d identité fiables et les coordonnées de l utilisateur. Le 12 juillet, des représenta nts du ministère des Télécommunications de l Inde ont rencontré des porte-parole de trois fournisseurs de services en télécommunications afin de discuter de l interception et de la surveillance, par les agences de sécurité indiennes, des communications cryptées. «Il y a eu consensus qu il existe plus d un fournisseur de ce type de services avec lesquels différentes possibilités doivent être explorées, peut-on lire dans un document portant sur la rencontre qu a obtenu The A ssociated Press. Certains de ces fournisseurs sont BlackBerry, Skype, Google... Il a été décidé de régler tout d abord les problèmes avec les BlackBerry, et ensuite de s occuper des autres fournisseurs.» Le président de l Internet Service Providers Association of India, qui a participé à la rencontre, a affirmé qu il avait ouvertement été question de se pencher sur Google, Skype et les autres fou r n isseu rs contourna nt le système de surveillance de l Inde, une fois la question entourant les BlackBerry réglée. «Aux termes de la loi, les fournisseurs doivent permettre la surveillance», a expliqué Rajesh Chharia. Hier, Google et Skype ont affirmé n avoir reçu aucun avis de la part du gouvernement indien.

11 LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 14 AOÛT 2010 LA PRESSE AFFAIRES 11 CARRIÈRESETEMPLOIS PLUS DE 115 OFFRES D EMPLOI À L INTÉRIEUR TÉLÉPHONE TÉLÉCOPIEUR Le rendez-vous de l emploi Les courriels, ennemis de l efficacité CAROLINE RODGERS COLLABORATIONSPÉCIALE Vérifier ses courriels. Répondre à un message texte. Répondre au téléphone. Se lever pour aller voir un collègue. Revenir àson bureau. Vérifier de nouveau ses courriels. Participer à une téléconférence. Vérifier encore ses courriels, et recommencer le même manège. La matinée est passée, et votre travail important est en retard! Ce scénario vous est-il familier? Vous n êtes pas seul. Le manque d attention et de concentration autravail sont en train dedevenir un fléau, àtel point que certaines entreprises instaurent des «jours sans courriels» pour permettre à leurs employés deseconsacrer à des projets faisant appel à la réflexion etàlaconcentration, sans être interrompus. C est le cas d Intel, aux États-Unis, qui amené unprojet pilote baptisé Quiet Time. Pendant sept mois, une fois par semaine pendant quatre heures, 300 ingénieurs et gestionnaires se sont isolés dans leur bureau avec un écriteau «ne pas déranger» sur leur porte, ont cessé de vérifier leurs courriels et dirigé tous leurs appels vers une boîte vocale. Les résultats ont été positifs. Selon Intel, cette période de calme a aidé les employés àaméliorer leur efficacité. «Des études de mouvement dans les bureaux ont démontré que si les gens ne maîtrisent pas ces constantes interruptions, la productivité baisse de 150%,dit René-Louis Comtois, formateur, conférencier et directeur de Formations Qualitemps. C est dû au temps de mise en place. Àchaque fois que l on interrompt une tâche, il faut uncertain temps pour s y remettre, physiquement et mentalement. Les interruptions font que l on change de tâche constamment, et multiplientces moments de mise en place au point d être deux fois etdemie moinsefficace.» Penser que l on sera beaucoup plus efficace en se rendant disponible et facile àjoindre à tout moment est une illusion, selon lui. «En ce qui concerne les courriels, il faut se créer une routine et les vérifier toutes les heures etdemie, pas plus, dit-il. D ailleurs, trop souvent, les gens ouvrent un courriel, le lisent partiellement et y retournent plus tard.il a été démontré qu un même courriel peut être lu jusqu à six fois! La plupart des gens lisent les courriels dès qu ils arrivent. C est un peu comme s ils surveillaient le facteur, qu ils ouvraient leurs lettres et les remettaient dans la boîte aux lettres.» Comment sedéfaire de cette manie? D abord, ilvaut mieux désactiver la fonction d alerte, cette petite fenêtre qui surgit à l écran chaque fois qu un nouveau courriel est reçu. «Les alertes, c est un peu comme si quelqu un sonnait à notre porte 80fois par jour, etqu on se levait chaque fois pour lui répondre, pour qu il nous remette une note. C est plus efficace d y aller seulement de temps à autre et de prendre toutes les notes àlafois.» On peut même programmer les fonctions de son logiciel de courriels pour qu il envoie une alerte seulement quand il s agit d expéditeurs importants, comme le patron! «Ce sont des outils utiles, mais il faut qu on apprenne à les gérer, sinon ce sont eux qui nous gèrent. Tous ces bouleversements technologiques sont arrivés très vite, et il faut prendre conscience de notre façon de les utiliser. Le défi est de diminuer la fréquence et d augmenter la qualité de nos utilisations», ajoute M. Comtois. De plus, à son avis, un gestionnaire ne devrait pas s attendre à ce que ses employés répondent immédiatement à tous leurs messages. PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE Le manque d attention et de concentration au travail est en train de devenir un fléau dans la majorité des entreprises. «Les patrons doivent être conscients que si l on est toujours en train de répondre rapidement, pendant ce temps, on n exécute pas nos tâches importantes.» Il faudrait voir le courriel un peu comme on considérait autrefois lecourrier depapier. «Il arrivait une fois dans la journée, on l ouvrait, on réfléchissait et on prenait une décision sur ce qu on en ferait, et sur le moment où on allait y répondre. Ensuite on le classait et le processus était réglé.» Mais certains employés sont plus compulsifs que d autres, ajoute-t-il. «Pour certains, c est un outil très puissant de procrastination.» Faire plusieurs choses à la fois n est pas la meilleure façon de travailler. «Il y a eu une mode avec le multitâche, mais on s aperçoit que ce n est pas l idéal. Le cerveau humain a ses limites»,dit René-Louis Comtois. Lux Dev Construction est un entrepreneur général spécialisé en gestion de projet de construction dans le domaine institutionnel, commercial et résidentiel. Nous sommes présentement àla recherche de gens passionnés pour combler les postes suivants: VICE-PRÉSIDENT ESTIMATION ET CONTRATS ESTIMATEUR INTERMÉDIAIRE ET SENIOR CHARGÉ(E) DE PROJETS CONTRÔLEUR(E) SURINTENDANT Nous offrons des salaires concurrentiels ainsi que des avantages sociaux intéressants. Nous vous invitons à consulter notre site web pour plus d information, ou à envoyer votre candidature par courriel au ou par télécopieur au Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Saint-Jérôme est en plein repositionnement stratégique et il recherche des gestionnaires chevronnés pour se joindre à son équipe dynamique afin de relever des défis nombreux et stimulants. Le CSSS sert une population de personnes à titre de centre local et une population de plus de personnes à titre de centre hospitalier régional. Son approche par programmes clientèles favorise une philosophie de gestion axée sur la mobilisation et la valorisation du personnel qui compte employés et plus de 350 médecins. Son budget de fonctionnement est de 210 M$ et son milieu hospitalier compte 405 lits de courte durée, dont 85 en psychiatrie, et 305 lits répartis dans 3 centres d hébergement. Directeur des ressources humaines Relevant du directeur général, vous vous assurerez du développement et de l élaboration du plan des ressources humaines et contribuerez activement à la mise en place de meilleures pratiques, tant en matière d attraction, de recrutement et de développement des talents qu en matière de rémunération, santé sécurité et relations de travail. Vous assumerez la direction du développement, de l implantation et de l évaluation de politiques et programmes liés à la gestion des ressources humaines, en lien avec les priorités de l organisation et favorisant une gestion moderne et efficace en collaboration avec les diverses entités clientes. Rémunération : classe 22 Directeur deprogramme Famille-Enfance-Jeunesse et Services àlacollectivité FONDATION DU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE 2 ième affichage Direction générale La Fondation est àlarecherche d une personne dynamique, novatrice, rigoureuse et reconnue pour son leadership afin de relever les défis des prochaines années àtitre de directeur général /directrice générale. Vous trouverez l affichage complet àl adresse suivante : àlasection Faire carrière au Cégep. Relevant du directeur général, vous serez responsable de la planification, de l organisation, du développement et du bon fonctionnement du programme famille-enfance-jeunesse (incluant l'unité des naissances et la pédiatrie) ainsi que des services à la collectivité, dans un contexte de cogestion intégrée (médicale et clinique) sur différents sites du CSSS de Saint-Jérôme, afin d assurer l accessibilité, la continuité etlaqualité des soins et services à la population. Pour ce faire, vous définirez, avec le cogestionnaire médical, les orientations, les objectifs et les priorités du programme en fonction des besoins de la clientèle, ainsi que des principes de responsabilité populationnelle et de hiérarchisation des services, et ce, conformément à ceux du CSSS, tout en favorisant l implantation d une approche clientèle. En concertation avec les autres directions, les équipes médicales et les partenaires, vous développerez des mécanismes visant à faciliter l accessibilité aux services et la prise en charge de la clientèle, et mettrez en place des continuums desoins et de services performants pour toutes les clientèles visées par le programme. Vous participerez également à l identification des mécanismes d évaluation des résultats et à l évaluation de la performance afin d identifier les mesures d ajustement ou de correction pour votre direction. Rémunération : classe 20 Pour l un ou l autre de ces postes, vous devez détenir un diplôme de 1 er cycle dans une discipline pertinenteetundiplôme de 2 e cycle en administration, bien qu une expériencesignificative pourrait suppléer la scolarité de 2 e cycle. Vous devez également posséder au moins 10 ans d expérience comme gestionnaire, dont 5 ans dans un rôle similaire à celui pour lequel vous postulez. Gestionnaire d expérience, vous êtes un leader ayant à son actif des réalisations significatives reliées à la gestion des changements organisationnels et reconnu pour ses aptitudes en communication et en mobilisation. Vous axez votre démarche sur les résultats, favorisez le travail d équipe, faites preuve de rigueur et de leadership, et démontrez des habiletés à dégager les priorités organisationnelles en ce qui a trait à la vision et aux orientations stratégiques. Venez évoluer professionnellement dans un établissement d envergure à missions locale et régionale où la qualité des soins est largement reconnue au cœur d une région qui a beaucoup à offrir. Prenez soin de mentionner le titre du poste convoité en faisant parvenir votre CV,avant 16 h le 30 août 2010, à l attention de M. François Therrien, directeur général, CSSS de Saint-Jérôme, 290, rue Montigny, Saint-Jérôme (Québec) J7Z 5T3. Courriel : Veuillez noter que seules les personnes retenues pour une entrevue recevront un accusé de réception. Nous souscrivons au principe d accès à l égalité en emploi. L utilisation du masculin ne vise qu à alléger la lecture. Le Collège de Rosemont est un établissement d enseignement supérieur, fier de sa culture et de ses traditions. Il se démarque par son mandat provincial de formation à distance confié au l originalité de ses programmes d études et par ses efforts constants pour s adapter aux besoins de la population étudiante.innovateur, humain et tourné vers l avenir, il a intégré le développement durable au cœur de son identité. Le Collège est actuellement à la recherche de candidatures pour le poste suivant : Directrice adjointe ou directeur adjoint à la Direction des études, responsable des programmes d études à l enseignement régulier À ce titre, vous serez responsable de la gestion pédagogique et administrative et du développement de programmes d études à l enseignement régulier, ainsi que de la composante de formation générale. Tout en consolidant les acquis déjà en place, le défi à relever consiste à exercer un leadership inspiré auprès du personnel enseignant de votre secteur,à mettre en œuvre des programmes d études de qualité et àfavoriser la réussite des élèves conformément à la mission de formation et au Projet éducatif du Collège. Selon le Règlement déterminant certaines conditions de travail des cadres des collèges d enseignement général et professionnel, le salaire annuel se situe entre $ et $(classe 8). Pour la description détaillée du poste,veuillez consulter la section emploi de notre site web au :www.crosemont.qc.ca Toute personne répondant aux exigences du poste est invitée à faire parvenir son curriculum vitæ ainsi qu une lettre de motivation aux coordonnées ci-dessous avant 16 h30le 24 août Collège de Rosemont Direction des ressources humaines (B-239) Concours numéro C1 6400, 16 e Avenue,Montréal (Québec) H1X 2S9 Courrier électronique Nous vous remercions de l intérêt porté à notre institution. Les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. Le Collège de Rosemont souscrit au principe d accès à l égalité en emploi et encourage les femmes, les personnes handicapées et les membres des communautés visibles et minoritaires à présenter leur candidature. Le Collège Ahuntsic est un établissement public offrant un large éventail de programmes de formation préuniversitaire ettechnique Le Collège cherche àcombler le poste suivant : DIRECTRICE OU DIRECTEUR DES ÉTUDES CONCOURS CP Profil recherché Vous devrez être au fait de la réalité de l'enseignement collégial, de son évolution et de ses enjeux majeurs. Il vous faudra aussi avoir une vision stratégique du développement du Collège dans ce contexte particulier et avoir démontré des compétences à titre de communicateur et de rassembleur. Vous devrez également faire preuve d'un leadership mobilisateur dans un contexte et une dynamique pédagogique propres au Collège, et ce, dans le respect des divers intervenants impliqués. Exigences Diplôme universitaire de deuxième cycle dans un champ de spécialisation approprié Au moins dix années d'expérience pertinente dans le domaine de l'éducation postsecondaire, dont au moins cinq dans des fonctions d'encadrement liées à la pédagogie et trois années d'expérience en enseignement Excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite et bonne connaissance de la langue anglaise Toute combinaison exceptionnelle d'expérience et de formation pourrait compenser l'absence de l'une ou l'autre de ces conditions. Date limite pour déposer votre candidature : 27 août 2010, à 16 h. Consultez le site Internet du Collège pour postuler ou pour plus d information : Le Collège Ahuntsic souscrit au programme d accès àl égalité en emploi. Nous communiquerons seulement avec les personnes retenues pour une entrevue.

12 12 LA PRESSE AFFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 14 AOÛT 2010 Armoires Cuisines Action, est un acteur majeur dans le domaine de la fabrication ainsi que l installation d armoires de cuisines. Situé près de Farnham, à 25 minutes de St-Jean-sur-Richelieu et à 30 minutes de Granby, Nous sommes présentement àlarecherche d un(e): AnAlyste Auxventes Relevant du directeur secteur des ventes, l analyste aux ventes voit à la conception de formulaires, de rapports et d analyses comparatives selon les standards préétablis (avec Excel, macro commande et Pivot Table), à la préparation de rapports de ventes, revues d affaires clients, liste de prix de vente, plan d affaire distributeur ainsi que différents suivis et rapports budgétaires. Il doit également s assurer des calculs de coûtant et de l intégrité des données ainsi que de l exactitude des résultats entre les différents rapports de suivis et de post mortem. Il doit également effectuer l analyse des résultats financiers et de prix de revient et faire les recommandations nécessaires afin d optimiser les ventes par produit, par catégorie et par secteur. Ildevra aussi communiquer au secteur des ventes les informations pertinentes sur les ventes et l impact sur les autres services. Exigences : Diplôme universitaire en administration option comptabilité de management (Titre de CMA un atout seulement ou formation et expérience jugée équivalente) ; Minimum de 3 à 5 années d expérience dans un poste similaire dans les ventes et l analyse typique des dérivés de vente ; Très habile avec les outils informatiques, dont principalement FileMaker, Excel, PowerPoint, et autre logiciel d analyse ; Une grande compréhension des chiffres et une facilité d analyse ; Connaître le domaine manufacturier de l ébénisterie un atout ; Très bon français (parlé et écrit) et anglais fonctionnel. Horaire: de jour -dulundi au vendredi Nous offrons un milieu de travail agréable, de bonnes conditions de travail, un salaire concurrentiel et un bon programme d assurances collectives. Les personnes intéressées à joindre notre équipe doivent faire parvenir leur CV AVANT LE 22 AOÛT 2010 en précisant dans l objet le poste pour lequel vous appliquez et ce par courriel au par l entremise de notre site internet au àla section Carrière et emplois, par télécopieur au ou par la poste à l attention du Service des Ressources humaines au 2854, route 235 Ste-Sabine, Québec, J0J 2B0. Seules les personnes retenues seront contactées. Une coopérative de service àses membres en pleine expansion est àlarecherche d un DIRECTEUR GÉNÉRAL Rôle : Sous l autorité du Conseil d administration. Il assure la responsabilité de la gestion courante des activités de la Coopérative. Exigences: La personne intéressée devra être reconnue pour sa capacité d écoute, ses aptitudes àtravailler en équipe et son souci pour la qualité des Services àla clientèle. Assurer l exécution des résolutions du C.A Formation Universitaire en Administration Minimum de cinq années d expérience à un poste de Direction Bonne connaissance en marketing Expérience en ressource humaine en milieu syndiqué Utilisation courante des outils informatiques Une expérience en milieu coopératif et dans l industrie du Taxi serait un atout. Candidatures: Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitae àl attention de la Direction avant le 24 août Au lien Votre savoir-faire au service des Montréalais Offre d emploi Soucieuse d accentuer son virage vert en misant sur une gestion de l efficacité énergétique et de développement durable de son parc immobilier de 700 bâtiments, la Direction des immeubles recherche : Un ingénieur en mécanique du bâtiment -efficacité énergétique (permanent) Un ingénieur en mécanique du bâtiment (long terme) Un agent technique en mécanique du bâtiment (permanent) Un architecte (permanent) Pour plus de détails sur le poste, les exigences requises et les modalités d inscription, vérifiez auprès d un Bureau Accès Montréal, dans les points de service des arrondissements ou consultez : La Ville de Montréal souscrit aux principes d égalité en emploi et invite donc les femmes, les autochtones, les membres des minorités visibles, des minorités ethniques et les personnes handicapées à soumettre leur candidature. 2 postes à pourvoir La Corporation de développement économique communautaire (CDEC) participe depuis plus de 15 ans audéveloppement del arrondissement Ahuntsic- Cartierville en initiant ouensoutenant des projets qui allient résultats économiques et gains sociaux. Dans le cadre du projet recherche d un: REPRÉSENTANT(E)S DES VENTES pour Montréal Toshiba Solution d Affaires fait partie de Toshiba Corporation, un chef de file mondial en technologie. Organisation internationale qui emploie plus de personnes et génère des revenus annuels excédant 60 milliards $. Nous recrutons présentement des représentant(e)s pour assurer la vente de nos appareils multifonctions et solutions documentaires dans Montréal. Nous offrons : Territoires à haut potentiel de vente; Salaire de base + commission + bonus + allocation de voiture; Avantages sociaux : assurances complètes, fonds de pension ; Programmes de formation continue et support en vente. Exigences : 1 an et plus d expérience en vente; Fortes qualités de persuasion, bonne méthode de travail; Motivation financière élevée; Forte capacité à développer des nouveaux clients; Connaissance informatique. Faites parvenir votre C.V.à Magdy Bestavros : GéoloGue avec expérience dans le secteur aurifère de l abitibi et de l ontario La Corporation Ressources Norvista est à la recherche d un cadresupérieur avec expérience dans l exploration minière dans ses projets en Abitibi eten Ontario. Le Défi : De travailler deconcert avec une équipe chevronnée dans l exploration et la mise en production d importants projets aurifères au Québec et en Ontario. Le candidat sera basé àmontréalouàval D Or. QuaLifications : Professionnel du secteur minier, de préférence un géologue ou ingénieur minier diplômé, bilingue, avec un minimum de 10 ans d expérience dans le secteur minieretdes antécédents démontrant son habilité de mener à terme des programmes d exploration et d exploitation de propriétés minières. Le candidat doit posséder une bonne compréhension des marchés des capitaux et démontrer des qualités de communicateur auprès des investisseurs potentiels. Lespersonnes intéressées peuvent soumettreleurc.v. en (AVEC), la CDEC est à la agent de développement de l emploi local et d un agent de liaison en employabilité. Sous l autorité de la Direction générale, les personnes recherchées auront le mandat de collaborer à l implantation, àlaréalisation et àl évaluation d un projet qui vise à favoriser l intégration et le maintien en emploi des personnes issues de l immigration ou appartenantauxminoritésvisibles.ellesdevrontposséder des capacités de mobilisation et d accompagnement ainsi que de solides connaissances en développement économique et en employabilité. Pour connaître les responsabilités, exigences et conditions, consultez la page accueil du site cdec.qc.ca Firme conseil en assurances collectives recherche des candidats Le modèle d affaires exclusif que nous avons conçu et notre connaissance approfondie du marché vous permettront de développer une carrièreexcitante dans un environnementdynamique. Les candidats feront partie d une équipe qui travaille en partenariat très étroit avec une clientèle de grandes sociétés reconnues pour leur leadership. AnalysteActuariel Profil recherché : candidat(e) doit être A.S.A. et avoir travaillé 2-3 ans en tarification (pricing) auprès d un assureur. Être énergique, curieux et débrouillard sont des qualités essentielles pour ce poste.le travail couvre tous les éléments du collectif et se fera en collaboration avec l équipe d actuaires et en relation avec la clientèle sous le leadership du directeur de service. Rémunération initiale de 75,000$ comprenant salaire, boni et avantages.une progression rapide est possible et espérée. Programmeur analyste Profil recherché : candidat(e) doit détenir un bac en informatique et posséder 1 à 2 années d expérience. Bonne gestion des priorités et facilité de se former aux aspects techniques. Connaissance de réseautique et Wi-Fi, Exchange Base de données SQL 2008, MySQL et Access. Devra créer et optimiser des rapports développés avec Crystal Report Programmer et modifier desapplicationsavecvisual. net. Développement web en ASP.Net, Ajax, VBScript ou Java. Expérience dans le domaine de l assurance un atout. Rémunération à discuter. Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae,accompagné d une lettre de motivation, avant le 1er septembre 2010 à Mme Louise Piché, PhD, CRHA rue Sherbrooke ouest Montréal, Qc H3A 1H3 Lescandidats quiaurontretenul attention desressourceshumaines seront contactésdansundélai de 15 jours. La Corporation Ressources Norvista est une banque d affaires privée, basée à Toronto, Canada, qui sespécialise dans l investissement et le financement de projetsminiersdansles Amériques. Norvista estune sociétéenforte croissance fondée et dirigée par des entrepreneurs qui possèdent desantécédents enviables dans le secteuretqui ont démontrédu succèstant dansl exploration que la mise en production d importantsprojets miniersd envergure. Faites partie de notre équipe Société immobilière du Québec Gestionnaire du parc immobilier du gouvernement du Québec, à l exception des établissements des réseaux de la santé et de l éducation, la SIQ offre des défis stimulants : 3millions de m 2 dans 1000 édifices,des projets partout au Québec. Faites partie de notre équipe qui compte plus de 600 employés possédant une expertise de pointe dans toutes les sphères de la construction, de la gestion et de l exploitation d immeubles. Une carrière à la SIQ,c est œuvrer dans une entreprise consciente que ses succès reposent sur ses employés et qui investit dans la formation et le développement des compétences. Une entreprise écoresponsable qui offre d excellentes conditions d emploi et qui figure parmi les meilleurs gestionnaires de parcs immobiliers. Chargé(e) de projets CONCOURS NO :CP /poste occasionnel à Rouyn-Noranda (3 ans -Projets de la direction immobilière et éventuellement celui du nouveau centre de détention d Amos) Attributions : Sous l'autorité du directeur,vous serez responsable de la réalisation des projets de construction, de rénovation, de conservation et d'aménagement des édifices en administrant les contrats accordés aux professionnels et aux entrepreneurs et en coordonnant les activités de tous les intervenants nécessaires àl'exécution complète des travaux pour assurer le respect des coûts,des échéanciers et du programme des besoins. Exigences : Être membre de l'ordre des architectes du Québec ou de l Ordre des ingénieurs du Québec, posséder au moins trois ans d'expérience reliée aux attributions. Avoir complété au moins un an à la maîtrise en gestion de projets serait un atout. Avoir de l'expérience spécifique en gestion de projets et être disponible pour voyager. Les candidats doivent disposer d un véhicule automobile,détenir un permis de conduire valide et joindre une copie de leur inscription au tableau de leur ordre professionnel. Traitement : De $ à $, 35 heures/semaine. Nous offrons également un programme d avantages sociaux très compétitif. Transmettez-nous votre CV et une copie de vos attestations d études, d ici le 27 août 2010, en indiquant le numéro du concours. Joignez également le formulaire «Fiche de renseignements» dûment complété, disponible sur notre site Web. La SIQ souscrit à l égalité des chances en emploi. Nous communiquerons avec vous si votre candidature est retenue. Courriel / Télécopieur : / Courrier :Société immobilière du Québec, Direction Ressources humaines, 1075, rue de l Amérique-Française,2e étage, Québec (Québec) G1R 5P8. Corporation d habitation Jeanne- Mance Le collège Édouard-Montpetit recherche Directrice adjointe, Directeuradjoint des systèmes et technologies de l information (numéro de concours 10-C-04-02) Les responsabilités Sous l autorité du directeur des systèmes et technologies de l information, la directrice adjointe ou le directeur adjoint exerce des fonctions de gestion (planification, coordination, supervision, développement) pour l ensemble des activités de conception des services TI incluant les secteurs de la réseautique, du parc de serveurs et de la téléphonie, du développement d applications locales sous Visual Studio et de la reprographie. Le profil Diplôme universitaire de premier cycle, de préférence en réseautique ou en informatique. Trois années d expérience pertinente dont au moins une en gestion. Excellente maîtrise du français parlé et écrit. Connaissance de la gestion de projets technologiques. Connaissance des processus de gestion des TI (ITIL) serait un atout. Connaissance des équipements réseaux (notamment CISCO) et des logiciels de gestion serveurs Windows (Microsoft) ainsi que des protocoles de communications TCP/IP. Connaissance du service d annuaire Active Directory (Microsoft). Connaissance souhaitée de la gestion administrative dans un contexte d entreprise publique et dans un environnement syndiqué. Connaissance souhaitée du fonctionnement du réseau de l éducation collégial québécois. Les personnes intéressées sont priées de soumettre leur curriculum vitae accompagné d'une lettre précisant le numéro de concours et expliquant les motifs àl'appui de leur candidature avant 16 h, le 23 août 2010, àl adresse ci-dessous ou par courrier électronique Pour plus de détails, consultez le site WebduCollège au GESTIONNAIRE À L ENTRETIEN ET AUX RÉPARATIONS La Corporation d habitation Jeanne-Mance, organisme paramunicipal,oeuvrant dans le domainedel habitationsocialeetgestionnairede800 logementsaucentre-ville de Montréal, est àlarecherche d un (e) gestionnaire àl entretien et aux réparations. En contact direct avec une clientèle àfaible revenu, multiethnique etcomposée majoritairement depersonnes âgées, le titulaire assurera, entre autres, la gestion des ressources humaines, des ressources financières, matérielles etinformationnelles de son service. Sous la supervision dudirecteur delagestion immobilière et dans un esprit de développement durable, le titulaire devra gérer les opérations relatives à l entretien et aux réparations envue d assurer la salubrité, la sécurité et la préservation des immeubles. Il verra àlaplanification, la coordination et l exécution del entretien ménager, général etspécialisé, des appels deservice et travaux/projets relevant de son unité, notamment la remise en état de logements. Il développera des relations harmonieuses avec les locataires ets assurera derépondre àleurs besoins tout en respectant les attentes etpolitiques de la Corporation. ExigEncEs: Baccalauréatenadministrationoptiongestion immobilière ou toutespécialisation reliée au domaine dubâtiment et2ans d expérience en gestion d immeubles ou toute combinaison de formation et d expérience jugée appropriée. Capacité àrédiger des correspondances, rapports derecommandations, analyses et documents contractuels debase. Connaissance des lois etrèglements qui touchent les domaines del habitation etde la construction notamment et sans en limiter la portée,loi surlelogementlocatif, les règlements municipaux, le Code du bâtiment, lasanté et sécurité au travail. Connaissances élevées des logiciels delasérie Windows:Outlook, Excel, Word. Maîtrise dufrançais etdel anglais (parlé et écrit). Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitae avant le 25 août au service ressources humaines, Corporation d habitation Jeanne-Mance, 150, Ontario Est, Montréal, H2X 1H1oupar courriel Direction des ressources humaines Collège Édouard-Montpetit 945, chemin de Chambly Longueuil (Québec) J4H 3M6 Seules les personnes retenues obtiendront une réponse. Je ème la réussite! La CSDM est àvotre recherche Educateur en service de garde Enseignant Orthophoniste Psychoéducateur csdm.qc.ca/emplois

13 LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 14 AOÛT 2010 LA PRESSE AFFAIRES 13 réussir performer croître Exploitez vos talents. Grandissez... avec nous. Xstrata est un important groupe minier diversifié d'envergure mondiale dont les actions sont inscrites à la Bourse de Londres et à la Bourse suisse.xstrata,qui a son siège social à Zoug,en Suisse,occupe une position substantielle dans sept grands marchés de produits de base internationaux : le cuivre, le charbon cokéfiable,le charbon thermique,leferrochrome, le nickel, le vanadium et le zinc.lasociété est aussi présente dans les secteurs des métaux du groupe du platine,de l'or,du cobalt,du plomb et de l'argent,et possède des installations de recyclage ainsi qu'un nombre de technologies mondiales dont plusieurs sont des chefs defile de l'industrie. Les exploitations et les projets du groupe sont répartis dans 18 pays,et Xstrata emploie environ personnes, y compris les sous-traitants. Mine Raglan,Nunavik (Québec) Géologue de terrain REQ Géologie et exploration Poste cadre professionnel et technique Relevant des géologues de projets, vous serez responsable de gérer le déroulement des activités de forage d exploration sur le terrain et travaillerez ainsi avec une équipe multidisciplinairedans le but d optimiser la découverte de minerai de nickel. Vous réaliserezégalement des journaux de sondage de même que des cartesetdes sections géologiques.de plus,vous assurerez le déroulement sécuritaire de la campagne de forage et le respect des procédures environnementales.vous participerez à la manipulation des boîtes de forages avec les journaliers à la carothèque et les techniciens exploration. Vous détenez un diplôme universitaire en géologie et avez un intérêt marqué pour l exploration minière. Une expérience de travail dans ce domaine,notamment en analyse de carottes de forage,constitue un atout. Vous devez avoir une connaissancedebase en informatique et une facilité àapprendredenouveaux logiciels. Vous devez être membre de l Ordre des géologues du Québec ou être apte à le devenir et posséder un permis de conduirevalide.le bilinguisme (français-anglais)est un atout. Géologue de projets sénior REQ Géologie et exploration Poste cadre professionnel et technique Relevant du surintendant exploration, vous aurez la responsabilité de fournir une expertise géologique et logistique afin d assurer la production à court, moyen et long terme des mines souterraines et à ciel ouvert. Vous participerez activement àlagestion du groupe d exploration et devrez voir àceque les exigences etles objectifsenmatièred'environnement,desanté et de sécurité soient incorporés àtoutes les activités du département d exploration. Vous travaillerez également à la planification des chantiers de forage, au suivi de la campagne d exploration, à la compilation de données géologiques et au contrôle de teneur.enfin,vous planifierez et gérerez les programmesd explorationdemanière efficace. Vous détenez un diplôme universitaire en géologie ou en génie géologique jumelé à plus de 10 ans d expérience dans le milieu de l exploration,notamment en forage.vous devez également être membre de l Ordre des géologues ou des ingénieurs du Québecetavoir de bonnesconnaissances dans la gestion de projets en plus d être en mesure de réagir rapidement aux changementsdesituation.vous avez une excellente habileté à communiquer, un bon sens de l organisation et la capacité de travailler en équipe dans un contexte multiculturel. De plus, vous devez maîtriser les outils informatiques de la suite Office,GEMCOM,DHLogger et MapInfo.Le bilinguisme (français-anglais) et la possession d un permis de conduire valide sont essentiels. Les quarts de travail pour ces postes permanents sont de 11 heures par jour.l horaire est de 21 jours consécutifs sur le siteetde14jours de congé hors site. RAGLAN offreunsalaireconcurrentielincluant une intéressante gammed'avantages sociaux. Les personnes intéressées doivent soumettre leur candidature au plus tard le29 août 2010 en visitant le site suivant : (sous la section «Nickel»). Seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées. RAGLAN offre des opportunités d emploi égales à tous. Pour obtenir des renseignementssur cespostes,sur nos perspectives de carrièreetsur RAGLAN,visitez notre siteweb : Directrice, directeur duservice de reprographie et du Bureauphile Service des entreprises auxiliaires Sous l autorité du directeur du Service des entreprises auxiliaires, vous planifierez, organiserez, dirigerez et contrôlerez les activités de ces unités. Vos responsabilités comprendront notamment la gestion des ressources humaines, financières, informationnelles et matérielles nécessaires à la réalisation des mandats qui vous seront confiés. Vous assurerez la rentabilité de vos unités, maintiendrez à un haut niveau la satisfaction de la clientèle et la qualité de vie au travail de votre personnel. Directrice, directeur des systèmes d information degestion (2 e affichage) SITel Sous l autorité de la directrice du Service de l informatique et des télécommunications, vous serez responsable du développement, de la mise en service et de la maintenance des systèmes d information institutionnels. De plus, vous participerez au choix et à l implantation de progiciels commerciaux pour la gestion administrative et académique de l Université. Enfin, vous dirigerez les ressources humaines affectées à votre division et administrerez le budget qui vous sera confié. Les descriptions détaillées de ces postes sont disponibles sur le site Web du Service des ressources humaines de l UQAM : (Personnel administratif, Cadre). Vous pouvez transmettre votre curriculum vitæ, avant 17 h le 23 août 2010, par courrier à l attention de M. Pierre Robitaille, Vice-rectorat aux ressources humaines, C. P. 8888, Succursale Centre-ville, Montréal (Québec) H3C 3P8, ou par courriel à Nous remercions de leur intérêt toutes les personnes qui postuleront mais nous communiquerons uniquement avec celles retenues pour une entrevue. carriere.uqam.ca L Université souscrit à un programme d équité en emploi (groupes visés : femmes, minorités visibles, autochtones, personnes handicapées). Notre client, la compagnie Bionest, fabricant de système de traitement des eaux, est une entreprise de classe mondiale en très forte croissance, réputée internationalement pour la qualité de ses produits et de son service dans le domaine de l environnement et vouée à l excellence en recherche et développement. Sa filiale, Bionest Kodiak, spécialisée dans la fabrication et la vente de systèmes de traitement des eaux usées compacts et mobiles installés dans des conteneurs, est à la recherche d une personne dynamique et proactive qui agira à titre de : DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT DES MARCHÉS ET DES VENTES Sous la direction du président, le ou la titulaire de ce poste aura àassumer et à répondre avec énergie et dévouement aux responsabilités et aux exigences suivantes : RESPONSABILITÉS : Dans un contexte d entreprise familiale, assurer le bon fonctionnement des activités reliées au développement des marchés et des ventes et de mise en marché des produits de l entreprise ; Effectuer des activités de représentation afin de promouvoir la gamme de produits offerts par la Société ; Effectuer une veille performante concernant les produits des compétiteurs existants et ceux potentiels ; Établir des stratégies en regard d alliances àétablir avec des partenaires d affaires importants; Assurer le suivi au niveau de la qualité du service de vente et celui de l atelier de fabrication auprès des acheteurs ; Représenter l entreprise auprès des clients, de la collectivité, des partenaires ainsi que des médias; EXIGENCES REQUISES ET QUALITÉS PERSONNELLES RECHERCHÉES : Une solide formation en administration (volet Marketing) ou une autre formation jumelée àune expérience pertinente; Être reconnu comme une élite en vente et représentation de par ses expériences de travail; Posséder un intérêt continu àapprendre lui permettant de saisir et de mémoriser les points importants ainsi que les caractéristiques distinctives des produits; Démontrer des habiletés en communication orale et écrite et ce autant en français qu en anglais (bilinguisme impératif). Habile négociateur, lapersonne saura convaincre et persuader et devra idéalement posséder un réseau de contacts dans le domaine des travaux majeurs de la construction du Nord, et idéalement avec l Armée Canadienne; Comprend et maîtrise les notions de revenu et rentabilité dans plusieurs facettes de la vente et de location; Faire preuve d une grande disponibilité afin de soutenir l ensemble de ses engagements. Àcet égard, la personne sera appelée àsedéplacer partout en Amérique du Nord, l obligeant à s absenter de son domicile pour des périodes plus ou moins longues. De plus, elle doit détenir un permis de conduire valide; Maîtriser efficacement les outils informatiques utiles dans le cadre de son travail (MS Office, Internet) et faire preuve d autonomie dans la réalisation de ses travaux; Une connaissance des traitements biologiques d eaux usées serait un atout; CONDITIONS ET INSCRIPTION La rémunération est compétitive et est composée d un salaire de base et de commissions. Les autres conditions offertes reflètent la rigueur exigée et les responsabilités qui incomberont au titulaire de ce poste. Les personnes intéressées àrelever ce grand défi sont priées de faire parvenir,sous pli confidentiel, leur curriculum vitae, avant lundi 30 août 2010, 16H, aux coordonnées ci-dessous mentionnées. Nous souscrivons au principe de l égalité des chances en emploi. Votre candidature sera traitée avec la plus grande discrétion. Nous vous remercions de votre intérêt. Cependant, veuillez prendre note que seules les personnes retenues seront avisées. Veuillez inscrire le numéro suivant àvotre envoi :Bio Att : Sylvie Bureau 461, boul des Laurentides, St-Gérard-des-Laurentides, G9N 6X9 Fax : /Courriel L UQTR est une jeune université à dimension humaine solidement implantée dans son milieu et résolument branchée sur le monde scientifique. Avec ses 150 programmes d études, dont plusieurs sont uniques au Québec et au Canada, l UQTR se démarque grâce au dynamisme de sa communauté et à l expertise de son corps professoral. Professeur clinicien (1 posteàdemi-temps) 2 e affichage Département Discipline Finduconcours Sciences de l activité physique Chirurgie podiatrique 20 août 2010 Professeur (1 poste) 2 e affichage Département Discipline Finduconcours Sciences de la gestion Relations industrielles 27 août 2010 Une connaissance fonctionnelle du français est exigée pour ces postes dont l entrée en fonction est prévue le 1 er septembre Toutes les personnes compétentes sont invitées à poser leur candidature, mais la priorité sera donnée aux Canadiens et aux résidents permanents. Consultez notre site web pour les descriptions complètes et les détails de postulation : L utilisation du masculin dans le texte, conforme à l usage, ne vise qu à son allègement stylistique. Nous souscrivons à un programme d accès à l égalité en emploi. Situé dans la magnifique région des Laurentides, le Cégep de Saint-Jérôme dispense de l enseignement collégial à plus de jeunes et adultes évoluant tant àl enseignement régulier qu à la formation continue. Le Collège vous invite à joindre les quelque 400 personnes qui y travaillent avec dynamisme dans un esprit de communauté et un milieu favorable à la conciliation emploi-famille. Fier de son partenariat avec l organisme AVENIR D ENFANTS, le Cégep de Saint-Jérôme poursuit son œuvre de pionnier dans le domaine de la petite enfance au Québec avec le déploiement d un programme d intervention précoce en développement cognitif et préparation à l entrée à l école s adressant aux intervenants en petite enfance et aux parents, à l échelle nationale. Gestionnaire de projet Programme Petiteenfance Formation continue Postetemporaire temps plein 3ans Relevant du directeur de la formation continue et des services aux entreprises, vous serez responsable de la planification, de l organisation, de la gestion et du contrôle de l ensemble du programme. Doté(e) d un solide sens de l organisation et d une grande autonomie, vous mettrez sur pied une équipe d environ 40 formateurs et assurerez l encadrement des quelque 300 accompagnateurs à l implantation du programme. Grâce à votre expertise dans le secteur de la petiteenfance et àvos compétencesrelationnelles, vous ferez la promotion du programme, développerez un réseau de communication et offrirez un soutien pédagogique aux formateurs. Titulaire d un baccalauréat dans une discipline appropriée, vous possédez 5 ans d expérience pertinente à titre de conseiller(ère) pédagogique ou de gestionnaire dans le domaine de la petite enfance. Une expérience en formation/supervision d enseignants etune grande disponibilité pour vous déplacer à l échelle provinciale sont essentielles. Merci de faire parvenir votre curriculum vitæ, au plus tard le 23 août 2010 en mentionnant le numéro deconcours PPE-FC-10, à Seules les personnes invitées en entrevue seront avisées. Nous souscrivons au programme d accès à l égalité en emploi pour les personnes visées par la Loi, soit les femmes, les minorités ethniques, les minorités visibles, les autochtones et les personnes handicapées. Description détaillée de ce poste auwww.cstj.qc.ca, section offres d emploi

14 14 LA PRESSE AFFAIRES LA PRESSE SAMEDI 14 AOÛT 2010 llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll PAPIER MASSON LTÉE est une division de la compagnie familiale Papiers White Birch, un important producteur de papier journal de qualité élevée, de papier annuaire et de carton possédant des usines aux Etats-Unis et au Canada. La division Papier Masson ltée située à Gatineau (secteur Masson-Angers) produit tm de papier journal annuellement. Nous sommes à la recherche de candidats prêts à relever des défis et désirant se joindre à une équipe dynamique. Surintendant,ÉlectricitÉ et instrumentation le titulaire du poste relève du directeur, Services. Ses responsabilités consistent à: q Participer àl élaboration du budget et en assurer un suivi; q Planifier les travaux, assigner les tâches en fonction des priorités établies; q Participer àl implantation du processus de fiabilité; q Assurer le respect du programme de santé et de sécurité et des lois en vigueur de façon proactive; q Assurer l application et le respect intégral des lois et règlements, certificats d autorisation et autres permis relatifs àlaprotection de l environnement ou autres législations pertinentes; q Augmenter l efficacité et l efficience des opérations en supportant les gestionnaires dans les démarches de développements organisationnel et d implantation de changements; q Être responsable de l entretien du réseau d alimentation électrique. exigences /qualifications : q Être titulaire d un baccalauréat en Génie électrique ou dans un domaine connexe; q Être dûment inscrit àl Ordre des ingénieurs du Québec; q Posséder un minimum de 5ans d expérience dans le domaine de l électricité et/ ou de l instrumentation, de préférence dans le secteur manufacturier; q Leadership, capacité àsuperviser des équipes de travail dans un milieu syndiqué et voir àleur développement; q Connaissance des principaux logiciels de gestion sur plateforme Windows et Maximo; q Habilité àtravailler avec des systèmes de contrôle distribués (DCS) et des automates programmables; q Posséder de solides connaissances des entraînements en courant continu et/ou àfréquence variable (en système ou autonome); q Être très familier des meilleures pratiques en entretien prédictif /préventif au niveau des contrôles et de la haute puissance q Avoir de l expérience en implantation du processus fiabilité. TECHNICIEN, ÉLECTRO-INSTRuMENTATION exigence: Détenir un DEC en électronique industrielle (option électrodynamique et instrumentation /automatisation) et une licence «C» électricien selon la réglementation du Qc. RELèVE, CENTRALE THERMIQuE exigence: Détenir un certificat de mécanicien de machines fixes Classe 1ou2 Profil recherché: Posséder des aptitudes àtravailler de façon sécuritaire, être autonome, avoir la capacité de travailler en équipe; Électro-instrumentation : Être capable de développer ses compétences pour progresser selon le régime de classification des métiers, facilité d adaptation à œuvrer dans un concept de flexibilité et de la polyvalence des métiers; Ces emplois sont régis par une convention collective du SCEP -section locale 11. Faites-nous parvenir votre curriculum vitae en indiquant clairement le nom du poste convoité avant le 27 août Papiers White Birch, DIVISION PAPIER MASSON LTÉE Service des ressources humaines 2, chemin de Montréal Ouest, Gatineau, Québec, J8M 2E1 télécopieur: (819) L emploi du masculin vise essentiellement à alléger le texte. Nous souscrivons à l équité en matière d emploi. Seules les personnes retenues seront avisées. Le collège Édouard-Montpetit recherche Technicien en mécanique du bâtiment (concours 10-S-38-2) Consiste à assurer le fonctionnement, l opération et les modifications des installations mécaniques, électriques et de contrôle d un établissement et à appliquer les programmes d entretien régulier et préventif des différents équipements, appareils et systèmes générateurs d énergie ou de services. Mécanicien d entretien(millwright) (concours 10-S-33) Consiste à effectuer divers travaux d installation, d entretien, d inspection, de réparation, d ajustement et de transformation de la machinerie et de l outillage mécanique. Tuyauteur (concours 10-S-34-3) Consiste à effectuer des travaux de vérification, de réparation, d entretien, de modification et d installation dans les domaines de la plomberie, du chauffage, des brûleurs à l huile et des gicleurs automatiques. Technicien breveté d entretien aéronautique (concours 10-SR-42) Consiste à entretenir, à réparer ainsi qu à vérifier les aéronefs (hélicoptères) afin d en certifier l état de navigabilité selon les normes du ministère du Transport du Canada. Pour plus de détails, consultez le site WebduCollège au Les personnes intéressées sont priées de soumettre leur curriculum vitae accompagné d une lettre précisant le numéro de concours et expliquant les motifs à l appui de leur candidature au plus tard le 27 août 2010 à 16 h,à l adresse ci-dessous ou par courrier électronique Direction des ressources humaines Collège Édouard-Montpetit 945, chemin de Chambly Longueuil (Québec) J4H 3M6 Seules les personnes retenues obtiendront une réponse. Faites la différence Urgences-santé, c est quelque 1300 employés dévoués et compétents qui offrent 24 hsur 24 des services de qualité àlapopulation demontréal et de Laval. Faites la différence dans la vie de milliers de gens.joignez-vous àl équipe du plus important service préhospitalier d urgence au Canada. Chef du service de l approvisionnement Vous planifierez, organiserez, coordonnerez et contrôlerez les activités liées aux achats de biens et de services, àla réception, à la classification et à l entreposage au magasin central, ainsi qu à la distribution des marchandises acquises. Pour ce faire, vous devrez concevoir, implanter etappliquer différents mécanismes de gestion, tout en assurant lagestion des ressources humaines, matérielles, financières et informationnelles sous votre responsabilité. Titulaire d un diplôme de 1 er cycle en administration ou l équivalent, vous possédez aumoins 3ans d expérience pertinente et êtes reconnu comme un leader dans des projets importants de révision des processus et d informatisation. Lesens de la planification et de la gestion des priorités est essentiel demême que de la rigueur dans l application des lois et règlements. Rémunération : salaire annuel entre $et80885 $ Pour une description complète des tâches et des exigences,consultez la section «Carrières»denotre site web. Urgences-santé vous offre un milieu professionnel stimulant etdenombreux avantages,dont des lieux de travail facilement accessibles en transport en commun ainsi qu un régime d assurances collectives et de retraite. Faites parvenir votre curriculum vitæ, en indiquant le titre de l emploi convoité, au plus tard le 23 août 2010, àladirection des ressources humaines, Urgences-santé, 3232, rue Bélanger, Montréal (Québec) H1Y 3H5. Télécopieur : Courriel Nous communiquerons uniquement avec les personnes retenues pour le processus de présélection. Urgences-santé applique un programme d accès àl égalité. L utilisation du masculin ne vise qu à alléger la lecture. NOUS AVONS UNE PLACE POUR VOUS! NOUS AVONS UNE PLACE POUR VOUS! La Presse est actuellement àlarecherche d un ANALYSTE d AffAiRES Quotidien francophone deréférence au Canada, La Presse dessert unbassin de lecteurs et s est distinguée comme le journal leplus cité àlaradio ou àlatélévision aupays en2009 (source: Influence Communications). Son contenu se démarque par une couverture distinctive, riche et diversifiée de l actualité d ici etd ailleurs, avec des correspondants ànew York, Washington, Los Angeles, Londres et Paris, ainsi que des bureaux parlementaires àottawa etquébec. Récipiendaire denombreux prix de journalisme, La Presse est également reconnue pour ses séries et dossiers de fond sur tous les aspects de notre société, ainsi que pour le large espace qu elle consacre aux débats. LaPresse est la propriété de Gesca, une filiale de Power Corporation du Canada spécialisée dans l édition de journaux et de sites web d information. fonctions PRiNCiPALES La Presse est présentement à la recherche d un analyste d affaires ayant une expérience dans les technologies d applications mobiles comme l iphone, BlackBerry, Android. Possédant une capacité de synthèse accrue, vous serez enmesure deconsolider etdocumenter les besoins d affaires auniveau des applications mobiles ausein d une équipe dynamique etmotivée. Plus spécifiquement, vos documents serviront àl élaboration de l analyse technique requise par les équipes de développement. COMPéTENCES SOLLiCiTéES Détenir unbaccalauréat en informatique outoute autre formation jugée pertinente; Posséder aumoins trois (3) années d expérience dans un poste d analyste d affaires incluant une expérience pertinente endéveloppement d applications mobiles; Posséderaumoinsdeux (2)annéesd expérience dans la rédactiondedocument de spécifications fonctionnelles; Connaissance de base des modèles UML etdes modèles dedonnées; Expérience avec la mise enservice d applications mobiles; Être un excellent communicateur; Être un facilitateur entre les besoins d affaires del entreprise etles contraintes technique de développement; Être apte àfaire la distinction entre une fonctionnalité etunproblème lors delarevue d une application mobile; Bien comprendre les données analytiques recueillies («Google Analytics»plus spécifiquement); Un certificat CBAP est unatout. APTiTUdES ETqUALiTéS RECHERCHéES Faire preuve d autonomie, de rigueur, avoir lesouci dudétail et de la qualité; Curiosité et fort intérêt pour les technologies mobiles; Habileté àtravailler avec des équipes multidisciplinaires; Aptitudes éprouvées àtravailler sous pression; Bilinguisme LA RéMUNéRATiON Nous offrons une rémunération des plus concurrentielles ainsi qu une gamme d avantages sociaux. Sivous êtes intéressé àtravailler dans unmilieu stimulant et dynamique, faites-nous parvenir votre curriculum vitae à: Service des ressources humaines L emploi du masculin vise essentiellement àalléger le texte. Nous remercions tous les candidats de leur intérêt, mais seules les personnes sélectionnées feront l objet d un suivi. La Presse est actuellement àlarecherche d un PROGRAMMEUR iphone SENiOR CHEf d équipe Quotidien francophone deréférence au Canada, La Presse dessert unbassin de lecteurs et s est distinguée comme le journal leplus cité àlaradio ou àlatélévision aupays en2009 (source: Influence Communications). Son contenu se démarque par une couverture distinctive, riche et diversifiée de l actualité d ici etd ailleurs, avec des correspondants ànew York, Washington, Los Angeles, Londres et Paris, ainsi que des bureaux parlementaires àottawa etquébec. Récipiendaire denombreux prix de journalisme, La Presse est également reconnue pour ses séries et dossiers de fond sur tous les aspects de notre société, ainsi que pour le large espace qu elle consacre aux débats. LaPresse est la propriété de Gesca, une filiale de Power Corporation du Canada spécialisée dans l édition de journaux et de sites web d information. fonctions PRiNCiPALES La Presse estprésentementàlarecherched unprogrammeuriphoned expérience.expertdes technologies Apple, vous effectuerez ledéveloppement d applications pour les plateformes iphone etipad. De plus, vous aurez àencadrer laqualité du travail d une équipe de développement. COMPéTENCES SOLLiCiTéES Détenir unbaccalauréat en informatique outoute autre formation jugée pertinente; Posséder sept (7) années d expérience dans un poste dedéveloppement informatique incluant une expérience pertinente endéveloppement d applications mobiles; Forte expérience en programmation Objective-C et Cainsi qu une maîtrise delapoo avec Objective-C; Forte connaissance du SDK iphone etmaîtrise dexcode; Être familier avec la programmation PHP, XML et JSON; Connaissance des bases de données; Maîtriser les méthodologies dedéveloppement. APTiTUdES ET qualités RECHERCHéES Faire preuve d autonomie, de rigueur, avoir lesouci dudétail et de la qualité; Démontrer duleadership, capacité àgérer et motiver une équipe; Habileté àtravailler avec des équipes multidisciplinaires; Aptitudes éprouvées àtravailler sous pression; Bilinguisme LA RéMUNéRATiON Nous offrons une rémunération des plus concurrentielles ainsi qu une gamme d avantages sociaux. Sivous êtes intéressé àtravailler dans unmilieu stimulant et dynamique, faites-nous parvenir votre curriculum vitae à: Service des ressources humaines L emploi du masculin vise essentiellement àalléger le texte. Nous remercions tous les candidats de leur intérêt, mais seules les personnes sélectionnées feront l objet d un suivi.

15 LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 14 AOÛT 2010 LA PRESSE AFFAIRES 15 NOUS AVONS UNE PLACE POUR VOUS! MAGAZINES QUOTIDIENS INTERNET LIVRES TÉLÉVISION PRÉPOSÉ AUX VENTES TÉLÉPHONIQUES (21.50$/H.) SERVICE DES PETITES ANNONCES (DE 17H À 21H, 4 SOIRS/SEMAINE) Quotidien francophone de référence au Canada, La Presse dessertunbassin de lecteurs. Son contenusedémarque par une couverture distinctive, riche et diversifiée de l actualité d ici et d ailleurs, avec des correspondants à New York, Washington, Los Angeles, Londres et Paris, ainsi que des bureaux parlementaires à Ottawa et Québec. Récipiendaire de nombreux prix de journalisme, La Presse est également reconnue pour ses séries et dossiers de fond sur tous les aspects de notre société, ainsi que pour le large espace qu elle consacre aux débats. La Presse est la propriété de Gesca, une filiale de Power Corporation du Canada spécialisée dans l édition de journaux et de sites web d information. LE POSTE Vous prenez en charge les appels de nos clients et contactez des clients potentiels et existants afin de vendre les produits publicitaires offerts dans la section Petites annonces. Vous identifiez les besoins du client et vous le conseillez sur les produits pouvant répondre à ses besoins. Vous coordonnez également la production de l annonce. Les postes ont un statut temporaire d une durée indéterminée. LES EXIGENCES Vous détenez un diplôme de secondairev; Vous possédez de l expérience en vente; Vous êtes reconnu pour l excellence de votre service à la clientèle ainsi que pour votre attitude positive, votre persévérance et votre dynamisme; Vous avez une excellente communication verbale et écrite,tant en français qu en anglais; Vous maîtrisez les logiciels de la suite MS Office; Une expérience en centre de contact client est un atout. LA RÉMUNÉRATION Nous offrons un salaire de base des plus concurrentiels + commissions. Si vous êtes intéressé à travailler dans un milieu stimulant et dynamique, faites-nous parvenir votre curriculum vitae à: Service des ressources humaines L emploi du masculin vise essentiellement à alléger le texte.nous remercions tous les candidats de leur intérêt, mais seules les personnes sélectionnées feront l objet d un suivi. United Rentals, la plus grande compagnie de location d équipement dans le monde est à la recherche de personnes désireuses d obtenir de l avancement dans leur carrière dans nos succursales de Montréal et Longueuil. REPRÉSENTANT(E) EN VENTES Responsable d augmenter les contrats de location en établissant de nouveaux comptes. Faire des appels et visites aux sites de client potentiels.offrir une gamme complète de produits et des services à de nouveaux et courants clients, y compris la location et vente d équipement et de la marchandise.s occuper de la coordination des différents départements afin d assurer la satisfaction de nos clients.faire des démonstrations d équipement à nos clients. MÉCANICIEN(NE) Responsable de faire l entretien préventif et les réparations de systèmes complexes électriques, mécaniques, hydrauliques et diesel sur différentes pièces d équipement et outils de location ou appartenant à nos clients tout en faisant preuve d un grand jugement et d autonomie.vous serez aussi responsable des documents d entretien, de la formation des techniciens subalternes, des démonstrations du fonctionnement de l équipement pour le bénéfice des clients, au besoin, de commander des pièces des fournisseurs, et ce, sans faire d erreur, et finalement, vous aurez également à vous rendre chez nos clients à l occasion. CONDUCTEUR(TRICE) COMMERCIAL(E) Responsable de collecter et transporter l équipement pour l usage du client; utiliser de l équipement de construction, par exemple des semi-remorques selon la classification CDL- A du ministère du Transport. Le service à la clientèle de qualité supérieure demeure l armature de United Rentals, par conséquent votre aptitude et votre habileté à fournir à chaque client cette qualité de service font de vous une personne candidate de choix. REPRÉSENTANT(E) DES VENTES INTERNES Joue un rôle important dans la mise en oeuvre du plan d affaires de la succursale en répondant aux besoins d une variété de clients.il est responsable de diverses fonctions à la succursale, dont les relations avec la clientèle, les locations d équipement et les ventes de marchandise en succursale, les présentoirs de la salle de montre et la présentation de l équipement. Le représentant des ventes internes est particulièrement responsable de travailler à accroître les recettes de la succursale en offrant un service au client exceptionnel, en louant de l équipement, en vendant de la marchandise et en conseillant le directeur sur les besoins en matière de produits et services. United Rentals souscrit à un programme d équité en matière d emploi nous encourageons les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées à présenter leur candidature. Nous offrons des salaires compétitifs ainsi que des avantages sociaux tels qu un régime de retraite jumelé par la compagnie. Envoyez votre curriculum vitae par courriel à ou par télécopieur au (888) Le groupe Marie-Claire, un leader dans la mode est à la recherche d un(e) TECHNICIEN(ne) en spécifications et ajustements de vêtements RESPONSABILITÉS : - Vérifier les échantillons de pré-production et de production. - Procéder aux essayages sur mannequin. - Évaluer les corrections et écrire les commentaires pour les fabricants. - Être une personne ressource pour les stylistes - Participer à la préparation de «technical packages» et de dessins techniques - Faire la correspondance écrite avec l Asie PROFIL RECHERCHÉ: - Connaissances dans le patron et le dessin de mode sur ordinateur - Expérience préalable dans le contrôle de la qualité - Minutie et rigueur - Bonne communication à l écrit en anglais et en en français - Sens de l organisation Votre candidature sera traitée confidentiellement. Faites parvenir votre c.v. par fax à l attention de Robert Provost au : oupar courriel à : 304 POSTES CADRES PROFESSIONNEL Directeur / Directrice Production - fabrication. Description du poste: Diriger une équipe de production (30 personnes). Assurer la gestion et le suivi opérationnel. Expérience en milieu manufacturier du bijou et/ou mode un atout. Expérience pertinente en gestion des opérations et de personnel. Contacter Julie St-Jacques à : 306 SANTÉ SERVICES COMMUNAUTAIRES LE COLLÈGE CDI recherche des moniteur(trice)s de stage et des enseignant(e)s, membres de l OIIQ ou OIIAQ pour le programme de santé avec 3 ans d exp. Contactez Lisa Como # ÉDUCATION ENSEIGNEMENT ÉCOLE PRIVÉE d enseignement primaire et secondaire à Laval, cherche enseignant(e)s de français, maternelle et primaire; maths secondaire. Qualifications légales requises. CV à : fax: ÉCOLE PRIVÉE RIVE-SUD Professeurs temps partiel et liste de suppléance, prématernelle, primaire et secondaire, toutes les matières. Téléc.: École secondaire privée recherche enseignant(e) qualifié(e) en Éducation physique à temps plein de septembre à décembre Envoyez votre C.V. par courriel à 307 ÉDUCATION ENSEIGNEMENT ENSEIGNANT(E) d éducation physique qualifié(e) est demandé(e) pour remplacement de congé de maternité pour école privée au primaire et secondaire (1 er cycle) à Ville St- Laurent. Envoyer CV par fax au ou par courriel: L'ÉCOLE ARMÉNIENNE SOURP HAGOP AVIS DE POSTES VACANTS Chargé(e) de classe au prescolaire / primaire 1 enseignant(e) d éducation physique; 1 enseignant(e) d éducation physique (temps partiel); 2 enseignant(e)s de musique au primaire; 1 enseignant(e) d ethique et culture religieuse au secondaire; 1 enseignant(e) de sciences au secondaire; 1 enseignant(e) d histoire au secondaire; 1 enseignant(e) de français au secondaire; 1 enseignant(e) de mathématique au secondaire (remplacement); 1 enseignant(e) d anglais au secondaire (temps partiel). Exigences :brevet d'enseignement du MELS ou qualification légale en enseignement et avoir réussi au test CEFRANC. Dat limite :22 août Veuillez faire parvenir votre CV par courriel seulement à : ON RECHERCHE PROFES- SEURS DE PIANIO,VIOLON ET CHANT PROFESSEUR(E) de français langue seconde, temps partiel, diplôme universitaire en enseignement ou domaine connexe et exp. en enseignement du français.clientèle adulte, milieu des affaires. Envoyer CV à : 307 ÉDUCATION ENSEIGNEMENT Recherche un(e) enseignant (e) de français à temps plein L école Akiva est à la recherche d un(e) enseignant(e) de français pour l année scolaire Le brevet d enseignement du MELS et de l`expérience sont requis. Envoyer votre C.V.à: 308 GARDERIES ÉDUCATEUR(TRICE) qualifié(e), bonnes conditions, groupe 3-4 ans. fax : Tél.: ÉDUCATEUR(TRICE) qualifié(e) pour garderie Montessori, N.D.G.Septembre ÉDUCATRICE DIPLÔMÉE EN PETITE ENFANCE selon Ministère de la Famille. ASSISTANTE-ÉDUCATRICE Pour garderie, bon français, VACANCES SCOLAIRES. Quartier Notre-Dame-de- Grâce ÉDUCATRICE(eur) diplômé(e) pour garderie à St-Léonard. Appeler au: ÉDUCATRICES en garderie diplômées reconnues (DEC) à temps plein. Fax videotron.ca 308 GARDERIES 308 GARDERIES BESOINS DE 4 ÉDUCATRICES Le CPE Les petits lutins de Roussin est à la recherche de : ÉDUCATRICE pour un remplacement de congé de maternité (36 heures, 4 jours semaine) ÉDUCATRICE pour un remplacement de congé de maternité (32 heures, 4 jours semaine) ÉDUCATRICE pour un remplacement de congé de maternité (32h30, 5 jours semaine) ÉDUCATRICE pour un poste permanent à horaire rotatif (semaine 1: 26.5 h., 5 jrs/sem.;semaine 2: 23 h, 5 jrs/sem.) Exigences:formation reconnue par le Ministère de la famille, cours de premiers soins à jour. Condition:selon la convention collective en vigueur Date de début :septembre 2010 Faire parvenir C.V. à CPE les petits lutins de Roussin Notre Dame Est bur. 210 Montréal, H1B 2Y9 Fax : Le CPE Au Petit Nuage (N.D.G.) recherche de : 2 ÉDUCATEUR(TRICE)S formé(e)s pour 2 remplacements de congé de maternité d une durée de 2 ans.horaire de 35h / semaine sur 4 jours. Salaire selon l échelle du Ministère. Envoyer votre CV par courriel avant le 20 août 2010: Entrée en poste le 27 août. 310 BUREAUX ADJOINTE ADMINISTRATIVE- COMPTABLE Bureau d architecte à Longueuil Fonctions :comptabilité, secrétariat, gestion de bureau Maîtrise Suite Office, Acomba un atout Excellent français écrit, anglais 35h/sem. Envoyer CV à petronearchitectes.com AHUNTSIC, Montréal Résidence pour aîné(e)s Poste location/réception Recherchons personne mature avec expérience. Disponible 4 jours/sem. (week-end inclus). C.V. à : lesdeuxaires.com APPEL ET CIE INC, syndic de faillite, située à Westmount est à la recherche d une personne d expérience dans le domaine de l insolvabilité pour administration et fermeture des dossiers de particuliers et commerciaux. Notre entreprise, en expansion, vous offre de nombreux avantages et un salaire compétitif dans une atmosphère cordiale. Envoyer votre curriculum vitæ à l adresse suivante : CABINET-COMPTABLES recherche TECHNICIEN(NE) COMPTABLE. Expérience en cabinet et Acomba/Office XP requis. CV à COMPAGNIE de développement immobilier dont le siège social est àwestmount cherche Assistante Administrative bilingue, (français et anglais, parlés et écrits) dont les fonctions seraient: réceptionniste, secrétaire, gestion des filières et adjointe à la direction. Connaissance et pratique de Word et Excel. Position ouverte à partir du 30 août 2010.Salaire selon l expérience et capacité. À partir de 13 $/h. Envoyez C.V. à: 310 BUREAUX COMPTABLE bilingue, avec expérience pour usine de viande située à St-Léonard. Temps partiel. Connaissance de Acomba. Faxer CV au COORDONNATEUR(TRICE) À LA COLLECTE DE FONDS 2-3 ans d exp.mandat :accroître les revenus de l organisation. Planifier/réaliser événements de collecte de fonds, élaborer campagne de financement, trouver nouveaux commanditaires et donateurs. C.V. avant le 23 août. a/s Me Alexandre Poce Fax : LAMCOM TECHNOLOGIE Notre entreprise recherche préposé(e)s au service à la clientèle : accueil clients, prise de commandes et quelques tâches comptables et administratives, bilinguisme requis. Faire parvenir CV à RÉCEPTIONNISTE / SERVICE À LACLIENTÈLE Dynamique, bilingue, pour bureau de courtier d assurance à Laval. Exp.en assurance (TAM) un atout. Important :bonne connaissance Word, Excel, Outlook. Faire parvenir votre c.v.par courriel au ou par fax : SECRÉTAIRE avec expérience, polyvalente, mature, parfaitement bilingue, anglais, français, parlé et écrit, connaissance de logiciels (Word, Excel, Internet). Faites parvenir C.V.en anglais ou par fax : SECRÉTAIRE Réceptionniste pour bureau d architectes.word, Excel, tenue de livre un atout. Longueuil, près métro. Envoyer C.V.: SECRÉTAIRE-RÉCEPTION notaire. Expérience, bilingue. Plateau, TRAVAIL GÉNÉRAL de bureau ainsi que support aux ventes, min. 3 à 5 ans d exp., connaissance de ACOMBA un atout. Envoyez votre c.v.par courriel : ou par fax : SECRÉTAIRE À LA DIRECTION ADJOINTE ADMINISTRATIVE Pour un bureau d expertise situé à Anjou Principales responsabilités : Répondre au téléphone Effectuer de la tenue de livre Rédaction de rapports Gestion de l agenda du président Assister le président dans toutes ses tâches Responsable de la publication des annonces publicitaires dans les divers journaux Aider les agents dans la rédaction de divers rapports Exigences : DEC ou l équivalent en bureautique Minimum de 8 ans d exp.comme secrétaire de direction Excellente mémoire Capacité de travailler sous pression Excellent français écrit Bilinguisme à l oral Conditions de travail :Salaire selon exp. minimum 17 $/h, 40 h par semaine.autres conditions à discuter. SVP. Faire parvenir votre CV à : Mélanie Lamarre Par fax: (450) Seul(e) les candidat(e)s retenu(e)s seront contacté(e)s. ÉCOLE MONTESSORI DE MTL ET CENTRE PRESCOLAIRE MONTESSORI 1505, SERRE, LASALLE SEPTEMBRE 2010 Éducatrice(teur)s formé(e)s ouvert(e)s d esprit qui aiment travailler avec les enfants selon un programme enrichi par la pédagogie Montessori. À temps plein et à temps partiel. Étudiant(e)s en techniques d éducation pour le dîner de 11:30 à 13:30 et le service de garde de 15:30 à 18:00. Bibliothécaire à temps partiel. Professeurs spécialisé(e)s en éducation physique, danse, yoga et piano, Expérience. Temps partiel. Enseignant(e) formé(e)selon la pédagogie Montessori (AMI). Nous offrons un milieu de travail stimulant avec des conditions de travail avantageuses. S.V.P. envoyer votre candidature à Entreprise dynamique spécialisée dans le couvre-plancher RECHERCHE REPRÉSENTANT(E) RÉGION DE MONTRÉAL Avec expérience. Développement de marché auprès des entrepreneurs, vente au détail, programme de boni et allocation de voiture. Envoyer CV par fax Firme de consultants en planification et architecture de paysage, Projet Paysage oeuvre au Québec et au niveau international.vous travaillerez au sein d une équipe de neuf professionnels et de deux techniciens expérimentés.la firme est à la recherche d un(e) TECHNICIEN(NE) EN ARCHITECTURE JR Qualifications: DEC ou DEP; Pour préparation de plans de conception et de plans et détails d exécution; Maîtrise AutoCAD; Civil 3D, Sketch-up et Photoshop, un atout. Emploi permanent, à temps plein. Le traitement annuel sera en fonction de l expérience.veuillez faire parvenir votre curriculum vitae avant le 31 août 2010, à Projet Paysage Inc., 24 Mont-Royal Ouest, bur. 801, Mtl, Qc H2T 2S2 Téléphone: (514) Télécopieur:(514) Courriel: Site web: Pour notre succursale située à Longueuil Assistant Courtier Bilinguisme parfait. Expérience en actions, obligations, fonds mutuels, RÉER et FERR. Bonne maîtrise en Word, Excel, OSS et Croesus Salaire, primes et avantages sociaux GESTION DE CAPITAUX ROTHENBERG 316 ASSURANCE Téléphone : Bureau de courtier d'assurances à Laval recherche Courtier d'assurances de dommages (auto / habitation) Jean-François Barry: , poste VENTE COMMERCE CHERCHONS 5 représentant(e)s des ventes avec exp. comptes commerciaux pour Montréal. Bilinguisme. Poss. d avancement Courtier en alimentation dynamique et à l écoute de ses employés recherche représentants bilingues, région Grand Montréal. Vendre et promouvoir les produits des fabricants que nous représentons.temps plein, salaire selon expérience, bonis selon effort; allocations auto. Si vous êtes intéressé, envoyez votre CV à: Seuls les candidats retenus seront contactés. 322 HÔTELLERIE RESTAURATION ALIMENTATION ASSISTANT(E)-GÉRANT(E) Voit à la bonne marche des activités commerciales et organisationnelles en cafétéria Supporte les employés en fonction Est responsable des politiques et procédures en matière de sécurité Responsable de l ouverture et / ou la fermeture D.E.S.et un min. de 3 ans d expérience. Lundi au vendredi (temps plein de soir) C.V par fax (514) BARMAN/MAID / Serveurs/es cours avec alcool, emplois, rabais. EcoleDesMaitres.com / BRASSERIE T! HÔTE (HÔTESSE) Temps partiel. Entregent, bilingue. Envoyez C.V.: ou par fax : CHEF CUISINIER(ÈRE) CHEF PÂTISSIER(ÈRE) et personne pour préparation de salades.avec exp. Se présenter au 3177, Masson, Buffet Casa Corfu CUISINIER - CHEF DE PARTIE avec exp. en cuisine italienne de préférence. Temps plein, 40h, poste de jour et de soir.salaire à discuter. HÔTEL CENTRE-VILLE recherche HOMME DE MAINTENANCE Expérience dans entretien générale d une bâtisse, connaissance générale dans plomberie, électricité, peinture Capacité physique à faire de gros travaux. Disponible les fins de semaine.doit avoir ses cartes de compétences. C.V.par fax ou par PIZZÉDÉLIC VIEUX MTL, serveur(se)s. Expérience. Temps plein. Fax: PLONGEURS (ES) Effectue le lavage de la vaisselle et la cueillette des cabarets dans la cafétéria Livraison de marchandises aux locaux appropriés D.E.S avec min.1 an d expérience. Lundi au vendredi (temps plein) C.V par fax (514) HÔTELLERIE RESTAURATION ALIMENTATION PRÉPOSÉ(E) AU COMPTOIR ET SERVICE TRAITEUR Plusieurs postes à combler au 5255 av.decelles et 3000 Côte Ste-Catherine, Mtl Assure le service à la clientèle aux caisses et aux comptoirs de service Effectue le traitement de marchandise Bonne connaissance dans la manipulation des caisses et la gestion des coffres à monnaie. D.E.S.avec min.1 à 3 ans d expérience. Lundi au vendredi (temps plein) jour ou soir C.V par fax (514) RESTAURANT BIÈRES & CIE à Terrebonne Cuisinier(e) expérimenté(e) temps plein, salaire compétitif. Se présenter en apportant CV au: 2285 ch. Gascon, entre 13 h 30 et 17 h. RESTAURANT L Appartement recherche 1er cuisinier et cuisinier, 3 ans d expérience, travail de jour du lundi au vendredi. Salaire compétitif, équipe jeune et dinanyme.envoyer CV RESTAURANT LEMÉAC BIS- TROT recherche pâtissièr(e) temps plein, soir/fin de sem., Se présenter au 1045 Laurier O. ou CV à: RESTAURANT NEWTOWN 1476 Crescent, Montréal CUISINIERS(ÈRES) demandés avec expérience.attestation d'études professionnelles terminées ou autres études gastronomiques. Contact :Marc-André ou Daren Tél : SERVEUR(EUSE) avec expérience pour restaurant français sur le Plateau. CV à: 325 TECHNIQUE MÉTIERS SOUS-TRAITANCE Dessinateur (autocad) de plan d atelier pour ébénisterie contemporaine à Montreal. Grande connaissance des matériaux, pièce de quincaillerie et technique d assemblage requis. Capacité d évaluer les quantités de matériaux et de participer à la gestion d inventaire. Téléphoner entre 16 et 18 h : LE SERVICE À DOMICILE LA BAIE, présentement recherche technicienne pour le nettoyage de conduits, tapis et fenêtres.avec expérience. Contacter Normand Important diffuseur et distributeur de livres de langue française au Québec et au Canada français depuis 34 ans. 2 POSTES À COMBLER REPRÉSENTANT(E) DES VENTES Basé à Montréal,pour le développement des boutiques spécialisées et du marché librairie hors Québec. Responsabilités : Assurer la représentation auprès des clients détaillants Planifier et préparer les visites des clients, élaborer des plans de mise en marché et analyser les résultats de ventes Participer aux différents salons et aux événements promotionnels Pré-requis : Posséder un baccalauréat pertinent Posséder un minimum de 3 ans d expérience dans la représentation et dans le domaine du livre Être organisé et avoir la capacité de travailler en équipe Avoir une connaissance pratique des logiciels de la suite Office Mobilité pour voyager Bilinguisme (anglais et français) RESPONSABLE SALONS DU LIVRE, CONGRÈS SCOLAIRES ET DES COLLECTIVITÉS Responsabilités : Organiser et diriger les activités reliées aux salons du livre, aux congrès scolaires ainsi qu à tous les évènements spéciaux au Québec et hors Québec. Établir et contrôler le budget de dépenses par évènement Assurer la promotion et le développement auprès des collectivités (écoles et bibliothèques) Pré-requis : Posséder un diplôme d études collégiales en techniques administratives option marketing ou l équivalent Posséder un minimum de 5 ans d expérience dans un poste similaire Posséder une expérience dans le domaine du livre (requise) Posséder une expérience dans la planification et l organisation des salons du livre et évènements spéciaux. Être organisé et avoir la capacité de travailler en équipe Avoir une connaissance pratique des logiciels de la suite Office Être disponible à se déplacer et à voyager Connaissance de l anglais parlé et écrit serait un atout Veuillez faire parvenir votre CV par courriel ou par télécopieur à l attention des Ressources humaines au (450) Seules les candidatures retenues seront contactées. 325 TECHNIQUE MÉTIERS SOUS-TRAITANCE MMF 4B recherché, cartes obligatoires, 5 à 10 ans d expérience en mécanique du bâtiment. Connaissances essentielles en CVC, plomberie, électricité. Aptitudes en informatique. Poste permanent 40h/sem., avantages sociaux. Salaire à discuter.envoyer CV à La Presse Réf., 954, C.P ou à: 326 CONSTRUCTION CELEB Construction Ltée Entrepreneur général institutionnel, industriel et commercial recherche CHARGÉ(E) DE PROJET Faire parvenir CV à: fax: TECHNICIEN SERVICE APRÈS-VENTE CONSTRUCTION RÉSIDENTIELLE DEVMONT, un important constructeur de condos à Montréal est à la recherche d un technicien pour son département du service après-vente. Le candidat devra : - Travailler en étroite collaboration avec le personnel administratif ; - Constater la demande du client sur place ; - Evaluer la situation ; - Effectuer les démarches nécessaires pour régler la situation (planification avec les sous-traitants, etc.) ; Un minimum de 2 ans d expérience dans le service à la clientèle / construction est requis ; Ce travail exige de la patience, de la diplomatie, un sens de l organisation, être polyvalent et être bilingue. Salaire à discuter selon expérience. Disponible maintenant. Faire parvenir c.v.à qc.aira.com Seuls les candidats retenus seront contactés. AUGMENTEZ VOSREVENUS DEVENEZ CAMELOT POUR LA LIVRAISON DE Avec ou sans voiture. La livraison doit être effectuée avant 6h30lasemaine et 8h le samedi. Bienvenue aux étudiants et aux retraités. 331 ENTRETIEN SÉCURITE CONCIERGE CONCIERGE expérimenté(e) avec ses propres outils, temps partiel, connaissance plomberie, élect., menuiserie, peinture, nettoyage, etc CÔTE-ST-LUC Couple de surintendant demandé avec expérience, édifice de 32 logis. App.et salaire. Envoyez votre CV par fax : ou par courriel Tél. : poste 26. COUPLE CONCIERGE, exp., temps plein, bilingue, responsabilité :entretien de la propriété, collecte des loyers et louer les app. Les candidat(e)s devront effectuer des réparations mineures. App. inclus, bon salaire et bonne cond. de travail. Appelez du lundi au ven. de 9h à 16h au COUPLE CONCIERGE résident, avec expérience et outils, bilingue, autonome, 34 logements COUPLE CONCIERGE résident, idéal retraité avec expérience, pour immeuble de 38 log. à St-Lambert, 4½ + stat.int. + salaire, NETTOYEUR à temps plein, avec expérience, bilingue, pour un grand immeuble au centreville.salaire et app.inclus. SVP contacter M. Lavigne au ou envoyer CV par fax au SERVICES DOMESTIQUES AIDE FAMILIAL à N.D.G. Retours école, soupers, autres tâches ans. 4 jours/sem. Parle français NOUNOU vivant à domicile (campagne). Aide pour triplet âgés de 5 mois EMPLOIS DIVERS RÉCEPTIONNISTE (caisse, prise de rendez-vous), pour Salon de Beauté, Place Versailles RECHERCHÉ(E)S: personnes de belle apparence, tous âges, à photographier pour catalogue de mariés. Pas d expérience nécessaire EMPLOIS DEMANDÉS EX-PROFESSIONNEL retraité, 30 exp. en immobilier, peut agir comme conseiller et faire les courses, etc Le Théâtre Aphasique poste 4868 Merci de votre don! TÉLÉPHONEZ MAINTENANT cyberpresse.ca/camelot PLUS SPÉCIFIQUEMENT,BESOIN URGENT POUR : BELOEIL, MONT SAINT-HILAIRE,MCMASTERVILLE,OTTERBURN PARK M. Alain Cadieux, ,

16 16 LA PRESSE AFFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 14 AOÛT 2010 AMUSEZ-VOUS! mots croisés junior Horizontalement 1 Bouteilleélargie àsa base dans laquelle on metdel eau ou du vin pour lesservir Appareil quisertàaspirer. 2 Quiconcerneles moutons Ensembles d objets précieux. 3 Suit ré Lieux où arrivent et partent les trains Debonne heure. 4 Quiappartient au sexe quiféconde lesorganismesfemelles Enlevée. 5 Saison chaude Qui vont droitaubut. 6 Amène quelqu unà fairepartie d un groupe Représentation graphiqued une marque commerciale. 7 Interjection quimarque l hésitation Demander avec insistance. 8 Exécuté avec succès Peutpermettre d évaluerlaforce de quelqu un. Verticalement 1 Personne bavarde, qui colporte lescancans. 2 Pilote d avion. Citation secrète 3 Participe passé du verbe rire Passe la langue sur quelquechose. Du lundiausamedi 4 Être spirituel représenté avec desailes et une auréole. 5 Quinesontpas tendres. 6 Paslarges. 7 Rendumoins large. 8 Effortfaitsur un levier. 9 Au milieud ungigot Petit morceau d un objetcassé. 10Il yenaplus d un dans une phrase Division d une encyclopédie, qui correspond àunvolume complet. 11 Défendus contre une agression,undanger. 12 Pointcardinal Maléfice jeté parune sorcière. solution du dernier numéro a c r o B a t e o c a P B l e u omon t r e r s o l o B e r c e o r e e P e l e o t a n t e s n o V i c e o D u o o s t r e s omo r s u r e e t o t r u i e o t u e s e m e o s e r r e e o Placez leslettres de chaque colonnedanslacase appropriéedemanière àformer une phrase complète.les mots sont séparéspar une case noire. thème : Citationde Edmond Haraucourt X R l a V E Q E S u J R P S a o l M u S a n S o i n S n t B E E C a C u R E i X u mots fléchés CommE IL FAUt style DE JAZZ LA PLUs BELLE CUIRE DANs L'HUILE ARtICLE ARABE LUEUR VIVE BoIRE AU sein FRÈRE D'ABEL CRI GEIGNARD CHEmINÉEs UN HABItUÉ VAINE saillies RoNDEs NAtUREL FAIRE EFFEt FLEUR NEttoYÉ morceaux DE GRAs ACtE ILLÉGAL sportif ÉNoNCÉ NEttEmENt sans FRINGUEs CARA- BossE INANImÉ QUI Est EN FEU DRÔLE DIVIsE NID DE RAPACE AssU- JEttIR titre ottoman PoINt DE REN- CoNtRE NUANCENt station thermale PLANtI- GRADE DÉRAN- GENt GARDER À LA main GRANDE LAVANDE thallium tas EN outre ComBINER BIEN sûr PoUR DÉsIGNER VoIEs URBAINEs RoUE À GoRGE AttACHÉ ÀCEt ENDRoIt (s') ARmER CoNtRE QUELQUE CHosE AEN HoRREUR ÉtAt D'AsIE ÉtoFFE A suivi UN LAPIN BLANC PEtItE CoNFÉ- RENCE Solution du dernier numéro Ce sont lesoiseaux lesplus malbigarrésqui chantent le plus mal. mots croisés t o R E Z i E S D R o i t E P R n A l P S u n i E m E i E E A E E E Y t o E E l R R Z A R P R Y C B C A l l u t u E E D P R C o E F B A i E o t R l E o E E S F u t V m D i D i i A R u E i o o E o m l E B A m t t Q X D t i i t A A K l E i n E E i E R n S G S o m m E n E u X S n o o E o E E l G n A P R u E G i n C D G S R E i t R D E R i S i t E A l A E D i E E D i l C u E l m o i n S o u E R E H P S u n i t E m o n V E E n i C A R A Y o n P o l E Du lundi au dimanche Horizontalement 1 Il étudie lespierres fines. 2 EntrelaGrèce et la Turquie Bosselés. 3 Mise en vente Période de douzemois. 4 Mauvaisehabitude Exercerses activités. 5 Superflu Prévu. 6 On ytrouvepeut-être desgriottes Villedu Japon. 7 Quibrisent de fatigue. 8 Déchiffré Titre ecclésiastique. 9 Fête. 10Ornéed incrustations (S) élancer. 11 Unitéd induction magnétique Dissimuler. 12 Carburant Désavantagé. Verticalement 1 Quin arrêtepas de bouger. 2 Pour couper du bois Homogènes. 3 L été, il monte Cacherait un monstre. 4 Engage Sollicitéde diverscôtés. 5 Nacré Exprimeun bruitviolent. 6 Épaissi Qui adela laitance. 7 Sujet Organe globuleux Laisse aller sa pensée. 8 Il cajole Ils sont parfois très chauds. 9 Quisontenfeu Relatif àlafièvre jaune. 10Coléreux Mille-pattes. 11 Abattue Mesurées. 12 Avertis Déambule. solution du dernier numéro K a n G o u r o u s o t a z u r o n o u V e a u r i e u s e s o e X i t a m om e s s i e u r s t u n e r o e s s e o i e t i a G e o a o l a s K o G u e P a r D o mo a r a ooor D u r e s o H u m e n t o mou t J u D o o G e n e t t e e m e r G e r o n i e r t e s t o r e i t e r e mot mystère mathematiques Un motde8lettres ABEL AFFIXE AIRE ANGLE ARC CENT CORDE DEUX DIX DOUBLE DOUZE DROITE EGALITE ELIMINATION ENTIER EQUERRE EUCLIDE EULER FOYER GODEL GONIOMETRIE ICOSAEDRE IDEAL IMAGE ISOCELE KLEIN LIGNE MOINS NOME Solution du dernier numéro SouRiCEAu NONIUS OBTUS OVALE PENTAEDRE PLAN POLE PREUVE RACINE RAPPORTEUR RAYON RESTE SECOND SECTEUR SEIZE SERIE SOLIDE SOMME SPHERE TIERS TOTAL TROIS UNIEME UNITE ZERO Êtes-vous observateur Ces deux dessinssontenapparence identiques. En réalité, il yaentreeux HUITpetitesdifférences. solution 1 Chevelure surl oreilledel homme. 2 La manchettesur la main droite de l homme. 3 Coin de la marche d escalier, au-dessous de l homme. 4 Basdumur pluslong àdroitedel escalier. 5 Forme de la colline de gauche. 6 Le joint de planche, àgauche en bas de la porte. 7 Extrémitédroitedelaherse surlehaut de la porte. 8 Le hautducanondutromblon estincomplet. FLUX ou REFLUX mots fléchés Solution du dernier numéro BELGE CoNFIRmÉ INstRU-mENt A BIJoUX B PARtENAIREs s o ÀCLAVIER C teintes N PRÉCIsIoN sainte CÉLÈBRE PERmIssIoN PAYANt ÊtRE L U C R A t I F RENDRE E t E DU VERBE moins ÉPAIs t H E m E PAsAmAtEUR F A L o t terne sujet marsupial LE RoUGE K o A L A BRÛLE P I m E N t LUI-mÊmE R I ImmENsEs N A R C I s s E IL s'éprit DE GLoUssÉ CHAt D'HUILE BoIt CommE m I N E t ComPACt o I N t UN CHIEN t FRottÉ LA NoIX s E N s E ÉtAt DEs UsA E C A L E AUtoUR DE PAsFoU IL AImE souffrir BLÊmE m A s o ÉPARPILLÉ P A L I A DEVENU CHAGRINÉ JEtoNs DEs RomAINs RIo VEmENt t RÉGIoN DU R E A L ÀmoI R A P t spontanée ENLÈ- CIRCULE À ÉVoQUE L'APPÉtIt QUÉBEC support m I A m m I A m LAC t E E PEtIt D'ÉCossE DEs RAts Y o B E I s s A N t VIVENt s sage PARFUmÉ REstItUE A N I s E K VENUEs AU E R E s ÉPoQUEs monde marché t olé olé t R A N s I G E CoNCLUt UN BÊtE DEGRÉ, AU JUDo I D I o t E CÉRIUm E s s o R PRoGRÈs ABAttU A B s E N C E t U E la GRillE des mordus moment D'INAttENtIoN No 1354 JoINtE NE sont U N I E PLUs EN D E s U E t s HoRizontAlEmEnt 1 Sonnom. 2 Évident. 3 Allez! Douche. 4 Article Pas lisse. 5 Façondeparler Régnait. 6 Placesur le trône C est vache! 7 Visiteur Rassemblement Droite. 8 Plus déchaînée Combinées. 9 Note Repoussé on ne saitoù Dansun calendrier. 10Se fait lesyeux fermés Villed Italie. 11 Distance Hymne catholique Files. 12 Âmehindouiste Ils sont bienfins. 13 Mise Lézard. 14 Palindrome Pas germain Commence le premier. 15 Connaîtbiencertains mètres Pliant. VERticAlEmEnt 1 Avantlepremier. 2 Adverbe Une bouchée de pain Préfixe. 3 Direct Après certains pieds Part. Solution du dernier numéro UsAGE parmichelhannequart 4 Interjection Navire Musique. 5 Disséminée Réside Pleine de souvenirs. 6 Mobilisé Outil tranchant. 7 Complète Regardent lesautresvoler. 8 Se découvrent en visitant Chevaldebataille Personnel. 9 N ajamaislagueule de bois. 10Stade Capté Monument parisien. 11 AbréviationpourunÉtat Régiondel Italie. 12 Fils Prononce. 13 Rouge. 14 Étaitissud une déesse et d un mortel (Du)temps passé. 15 Ruminent E m i l E V E R H A E R E n o m A c u l E o A u S t i n o J B R i n o R i S E E o S c i E o n o E n t R E o R A t E n t n E F o A i R E S o mon t S P R o d i G E o c R E u S E E oo l o V E E S o E R R E n t i m i t E o l o R i o n E t o n u E o t A S m A n i E o i m t E S t E R o n i E S o B o A A c o n o B A i n S B o l E t A l E oq i l E t S o P n E u c A n t A t E o m E A S t E R i S Q u E

Vidange des fosses septiques 2015 Période du 28 juin au 18 juillet 2015

Vidange des fosses septiques 2015 Période du 28 juin au 18 juillet 2015 Route 287 # civique Nom du Propriétaire Nbr. Gal Type de fosse 5 Complexe municipal 6000 béton (n'extraire que 1050 gallon -selon contrat) Route 132 Est # civique Nom du Propriétaire Nbr. Gal Type de fosse

Plus en détail

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CAPITALE-NATIONALE Amos 6.27 0.07 25.89 La Sarre 7.06 0.04 25.14 Rouyn-Noranda 7.77 0.17 23.35 Val-d Or 6.21 0.09 25.16 Baie-Saint-Paul 8.68 0.2 25.1 Boischatel 2.05 0.02 9.76 Donnaconna

Plus en détail

CENTRE DE TRAITEMENT D'INFORMATION DE CRÉDIT (C.T.I.C.) INC.

CENTRE DE TRAITEMENT D'INFORMATION DE CRÉDIT (C.T.I.C.) INC. Page 1 2740-7451 Québec inc. 5 000,00 $ 9129-9115 Québec inc. 160 000,00 $ Amusement K.D. inc. 455 067,00 $ Belliveau, Marc 100 000,00 $ Bergeron, Martin 20 000,00 $ Bérubé, Jocelyne 20 200,00 $ Bilodeau,

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

Le Québec en quête de croissance

Le Québec en quête de croissance ASDEQ Conjoncture et perspectives économiques 2014 Le Québec en quête de croissance Montréal 29 novembre 2013 Yves St-Maurice Directeur principal et économiste en chef adjoint Mouvement Desjardins Contexte

Plus en détail

Tournoi d'ouverture 28 sept au 3 oct. 2015 Équipes et Boîtes

Tournoi d'ouverture 28 sept au 3 oct. 2015 Équipes et Boîtes Tournoi d'ouverture 28 sept au 3 oct. 2015 Équipes et Boîtes Boîte A A1 Philippe Brassard Jacques Brunelle Bernard Cossette Marcel Auger Lundi 20h30 Mardi 19h00 Vend 19h00 A2 Simon Perron Robert Gingras

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans

Plus en détail

Marché locatif de la RMR de Montréal

Marché locatif de la RMR de Montréal Marché locatif de la RMR de Montréal RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D OCTOBRE 2014 David L Heureux Analyste principal de marché 19 janvier 2015 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme

Plus en détail

Déposé à la Régie de l énergie. Avril 2015

Déposé à la Régie de l énergie. Avril 2015 HI Rapport annuel 2014 sur l application du Code de conduite du Coordonnateur de la fiabilité Déposé à la Régie de l énergie Avril 2015 COORDONNATEUR DE LA FIABILITÉ Direction Contrôle des mouvements

Plus en détail

Liste des gagnants des jeux régionaux 2015 8 mai 2015, salon de quilles à Lavaltrie Argent. FADOQ-St-Jacques

Liste des gagnants des jeux régionaux 2015 8 mai 2015, salon de quilles à Lavaltrie Argent. FADOQ-St-Jacques Petites quilles avec handicap Petites quilles sans handicap Dards Course à pied 5 km Marche rapide 3 km Marche prédiction en équipe 4 km Marche prédiction individuel 1 km Baseball poche FADOQ- Mandeville

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

1er Sylvie Samson et Jaclin Bégin

1er Sylvie Samson et Jaclin Bégin 1er Sylvie Samson et Jaclin Bégin 2e LacombeGiguèrePomerleauAngersLachance 3e Michel Laverdure 4e Donald Wall 5e Frédérick Labrosse 6e Frédérick Labrosse 7e Éric Alexandre, Michel Parent, Michel Boulanger

Plus en détail

Organigramme du ministère des Transports

Organigramme du ministère des Transports Ministre Robert Poëti Cabinet du ministre Martin Massé Dernière mise à jour : 20 août 2015 Cabinet du ministre délégué Mathieu St-Pierre Ministre délégué Jean D Amour Agence métropolitaine de transport

Plus en détail

Recherche et rédaction Illustrateur Collaboration Photographies Éditeur et directeur de production Correcteur Infographistes Remerciements

Recherche et rédaction Illustrateur Collaboration Photographies Éditeur et directeur de production Correcteur Infographistes Remerciements Collaboration - Baie d Ungava Péninsule d Ungava Riv Kuujjuaq ière Caniap Baie d Hudson iscau Petite rivière de la Baleine Grande rivière de la Riv Baleine ière Kanaaupscow Fermont Baie James Chisasibi

Plus en détail

Société de Développement Économique. Lebel-sur-Quévillon Mise à jour le 27 janvier 2016. Liste des chambres à louer

Société de Développement Économique. Lebel-sur-Quévillon Mise à jour le 27 janvier 2016. Liste des chambres à louer Société de Développement Économique Lebel-sur-Quévillon Mise à jour le 27 janvier 2016 Liste des chambres à louer Claudette Guay 819 755-4128 4 chambres : Literie, télévision dans chaque chambre, Internet,

Plus en détail

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec l e m a r c h é d e l h a b i t a t i o n Rapport sur les résidences pour Personnes âgées S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Table des

Plus en détail

Mesdames Diane Charbonneau, Mariette Sigouin et messieurs Claude Monfils, Paul Morin et Robert Paquet, commissaires.

Mesdames Diane Charbonneau, Mariette Sigouin et messieurs Claude Monfils, Paul Morin et Robert Paquet, commissaires. PAGE 70 Procès-verbal de la 10 e séance ordinaire du comité exécutif de la Commission scolaire des Draveurs, tenue au centre administratif, situé au 225, rue Notre-Dame à Gatineau, le lundi 17 mai 1999

Plus en détail

Pas d essoufflement des ventes pour les propriétés de 500 000 $ et plus

Pas d essoufflement des ventes pour les propriétés de 500 000 $ et plus Pas d essoufflement des ventes pour les propriétés de Alors que les ventes résidentielles effectuées par les courtiers immobiliers au Québec ont affiché presque autant de baisses que de hausses mensuelles

Plus en détail

VILLE DE LAC-MÉGANTIC RÉCLAMATIONS DU 6 JUILLET 2013 AU 31 AOÛT 2015

VILLE DE LAC-MÉGANTIC RÉCLAMATIONS DU 6 JUILLET 2013 AU 31 AOÛT 2015 Charges Dossier Demandeur Secteur Type Crédit de taxes Droits de mutation Autres formes d'aide Prêts Sous-total FALM-01 Chantal Larochelle Centre-ville Commercial - - 2 025-2 025 FALM-02 Nadeau, Suzanne

Plus en détail

Programme national d achat de lits électriques en CHSLD. Service des immobilisations

Programme national d achat de lits électriques en CHSLD. Service des immobilisations Programme national d achat de lits en CHSLD Service des immobilisations Déposé au conseil d administration le 28 octobre Disponible aux Services documentaires de la Régie régionale de Montréal-Centre (514)

Plus en détail

Bottin du logement. ITA, campus de La Pocatière. Réalisation par les Affaires étudiantes du campus de La Pocatière

Bottin du logement. ITA, campus de La Pocatière. Réalisation par les Affaires étudiantes du campus de La Pocatière Bottin du logement ITA, campus de La Pocatière Dernière mise à jour : 2015-2016 Réalisation par les Affaires étudiantes du campus de La Pocatière * L'Institut se dégage de toute responsabilité quant à

Plus en détail

COUR D'APPEL Page 1 RÔLE D'AUDIENCE. Journée d'audience : 11 avril 2016

COUR D'APPEL Page 1 RÔLE D'AUDIENCE. Journée d'audience : 11 avril 2016 COUR D'APPEL Page 1 Journée d'audience : 11 avril 2016 1 200-09-008287-143 2015-03-03 Québec (200-17-016791-121) Huguette Pagé, appelante [ T: 60 m MA: 5 ] Poulin, Vézina (Gilles Vézina) (418) 653-1515

Plus en détail

Trié par tour. Cyclo Magog. Cyclo Cyclo. Cyclo Magog 50,000 Km 2010-07-18 10:00. Course Démarré ą 9:03:00. Pos. Catégorie

Trié par tour. Cyclo Magog. Cyclo Cyclo. Cyclo Magog 50,000 Km 2010-07-18 10:00. Course Démarré ą 9:03:00. Pos. Catégorie Magog Magog 50,000 Km 20100718 10:00 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 23 21 18 27 25 168 175 50 218 33 14 6 29 24 201 217 8 108

Plus en détail

Table par titres de conférences, tables rondes et études de cas

Table par titres de conférences, tables rondes et études de cas Table par titres de conférences, tables rondes et études de cas 1. Ce qu il y a à retenir de la crise financière Perspectives économiques nord-américaines Carlos Leitao... 1:1-14 2. Le traitement fiscal

Plus en détail

Mme la mairesse Caroline St-Hilaire, présidente M. Éric Beaulieu Mme Lorraine Guay Boivin. Mme Sylvie Parent

Mme la mairesse Caroline St-Hilaire, présidente M. Éric Beaulieu Mme Lorraine Guay Boivin. Mme Sylvie Parent Procès-verbal de la séance ordinaire du comité exécutif de la Ville de Longueuil tenue le 21 avril 2015 à compter de 9 h 20, dans la salle H-383 de l hôtel de ville de Longueuil, 4250, chemin de la Savane,

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L AUTORISATION ET AU REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR. Adoptée au Comité exécutif du 29 mai 2000

POLITIQUE RELATIVE À L AUTORISATION ET AU REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR. Adoptée au Comité exécutif du 29 mai 2000 POLITIQUE RELATIVE À L AUTORISATION ET AU REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR Adoptée au Comité exécutif du 29 mai 2000 Direction des ressources financières 4 e révision CA du 2 février

Plus en détail

1989 / 1990. Membres du conseil d administration. Bons coups / évènements marquants

1989 / 1990. Membres du conseil d administration. Bons coups / évènements marquants 1989 / 1990 Présidente Sylvie Gilbert Fowlis Vice-présidente Suzanne Beaudin Secrétaire & Trésorier Paul Messier Conseillère Thérèse Dubois Conseillère Jacqueline Rodrigue Conseiller Stanley Lake Personne-ressource

Plus en détail

Golf APAPUL 2010. Merci de votre participation

Golf APAPUL 2010. Merci de votre participation Golf APAPUL 2010 Merci de votre participation La 36 e édition du tournoi de golf de l APAPUL a eu lieu le 11 juin dernier au Club de golf du Lac Saint-Joseph. Sous un soleil magnifique, 146 golfeurs se

Plus en détail

Avis public Scrutin du 2 novembre 2014

Avis public Scrutin du 2 novembre 2014 Avis public Scrutin du 2 novembre 2014 Avis public est, par la présente, donné aux électeurs de la Commission scolaire de Portneuf qu un scrutin sera tenu le 2 novembre 2014. Les candidats à cette élection

Plus en détail

Direction de l évaluation foncière. Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal

Direction de l évaluation foncière. Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal Direction de l évaluation foncière Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal Présentation 1. Compétence en matière d évaluation 2. Contenu et entrée en vigueur des rôles 3.

Plus en détail

Fonds COTE 100 Revenu

Fonds COTE 100 Revenu Un rendement RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS AU 30 JUIN 2014 Fonds COTE 100 Revenu Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds contient les

Plus en détail

DEUXIÈME PRÉAVIS DE VENTE POUR DÉFAUT DE PAIEMENT DE L IMPÔT FONCIER

DEUXIÈME PRÉAVIS DE VENTE POUR DÉFAUT DE PAIEMENT DE L IMPÔT FONCIER 1 DEUXIÈME PRÉAVIS DE VENTE POUR DÉFAUT DE PAIEMENT DE L IMPÔT FONCIER Conformément à l article 513 de la Loi sur les cités et villes (RLRQ, chapitre C-19) et sous l autorité de la résolution n CE-2014-0679

Plus en détail

Madame la commissaire-parent : Lynda Tessier. Monsieur le commissaire Réjean Bessette se joint à la réunion à 19 heures 40.

Madame la commissaire-parent : Lynda Tessier. Monsieur le commissaire Réjean Bessette se joint à la réunion à 19 heures 40. SÉANCE ORDINAIRE LE 10 SEPTEMBRE 2001 Quarante-deuxième réunion du Conseil des commissaires de la Commission scolaire des Hautes-Rivières, tenue au centre administratif de la Commission scolaire des Hautes-Rivières,

Plus en détail

Horaire des célébrations

Horaire des célébrations Samedi 2 mars 17h SAINT-LOUIS Rosa Mathieu Mme et M. Gaëtan Lavallée Dimanche 3 mars 9h30 SAINT-SÉBASTIEN 10h30 SAINT-LOUIS 11h15 SAINTE-FAMILLE Lundi 4 mars 8h30 SAINT-LOUIS Mardi 5 mars 8h30 SAINT-SÉBASTIEN

Plus en détail

Ensemble, pour réaliser vos rêves

Ensemble, pour réaliser vos rêves Ensemble, pour réaliser vos rêves Vue d Ensemble... Journal trimestriel / Volume 6 numéro 2 / Printemps 2011 SPÉCIAL HABITATION PROMOTION Taux d intérêt À partir de seulement 2,9 % 1 FAITES VOS BOÎTES!

Plus en détail

PRÉSENCES. Charles-Antoine Caron

PRÉSENCES. Charles-Antoine Caron PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA COOPÉRATIVE D HABITATION DES CANTONS DE L EST TENUE LE JEUDI 10 MAI 2012 AU MUSÉE DE LA NATURE ET DES SCIENCES DE SHERBROOKE, SITUÉ AU 225, RUE FRONTENAC

Plus en détail

LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE : À QUEL PRIX ET POUR QUI?

LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE : À QUEL PRIX ET POUR QUI? LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE : À QUEL PRIX ET POUR QUI? Département de Sciences économiques C.P. 6128, succursale Centre-Ville Montréal (Québec) H3C 3J7 Téléphone : 514-342-7537 Télécopieurs : 514-342-3967

Plus en détail

Il y sera pris en considération les sujets suivants : 1. Ouverture de la séance (428-08-2015); 2. Adoption de l ordre du jour (429-08-2015);

Il y sera pris en considération les sujets suivants : 1. Ouverture de la séance (428-08-2015); 2. Adoption de l ordre du jour (429-08-2015); PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE TERREBONNE AVIS DE CONVOCATION A : M. Jean-Marc Robitaille M. Marc Campagna Mme Brigitte Villeneuve M. Frédéric Asselin Mme Nathalie Bellavance M. Clermont Lévesque Mme Marie-Claude

Plus en détail

Horaire des célébrations

Horaire des célébrations Horaire des célébrations Samedi 15 mars 17h SAINT-LOUIS Micheline Bouillon Primeau - Marie-Claire L Archevêque Dimanche 16 mars 8h30 SAINTE-FAMILLE Lucie Beaudet - Juliette et Thérèse Zavada 9h30 SAINT-SÉBASTIEN

Plus en détail

Bénévoles et collaborateurs dans chaque bloc d activités

Bénévoles et collaborateurs dans chaque bloc d activités Bénévoles et collaborateurs dans chaque bloc d activités Activités de financement / Hébergement & Restauration Responsable : Diane Malenfant Ginette Caron Céline Beaulieu Coté Florent Dubé Sylvaine Lebel

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Budget 2014. au service du citoyen. Place du citoyen de Chicoutimi. Centre-ville de Jonquière. Centre multiservice de Shipshaw

Budget 2014. au service du citoyen. Place du citoyen de Chicoutimi. Centre-ville de Jonquière. Centre multiservice de Shipshaw Budget 2014 Place du citoyen de Chicoutimi Centre-ville de Jonquière Centre Nazaire-Girard de Laterrière Centre multiservice de Shipshaw au service du citoyen Table des matières Mot du maire... 3 Extrait

Plus en détail

numéro Parlonsaffaires Dans ce

numéro Parlonsaffaires Dans ce Bulletin électronique pour les chefs d entreprises Mars 2013 Parlonsaffaires Une initiative du Centre financier aux entreprises Québec-Portneuf et des caisses participantes Dans ce numéro 1 Planification

Plus en détail

Conseil provincial d administration

Conseil provincial d administration Conseil provincial d administration Abitibi-Témiscamingue Baie-James Yann Bellehumeur Bellehumeur électrique inc. Tél. : 819 625-3339 Téléc. : 819 629-2037 Mario Roy M. Roy électrique (9179-2606 Québec

Plus en détail

QUEBEC 一 大 學. Bishop's University Lennoxville, Quebec Canada J1M 1Z7 Telephone: (819) 822-9600 Fax: (819) 822-9661 http://www.ubishops.ca/index.

QUEBEC 一 大 學. Bishop's University Lennoxville, Quebec Canada J1M 1Z7 Telephone: (819) 822-9600 Fax: (819) 822-9661 http://www.ubishops.ca/index. QUEBEC 一 大 學 Bishop's University Lennoxville, Quebec Canada J1M 1Z7 Telephone: (819) 822-9600 Fax: (819) 822-9661 http://www.ubishops.ca/index.asp Université Laval Québec (Québec) Canada G1V 0A6 Telephone:

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

60 e Anniversaire. Programme souvenir 1945-2005

60 e Anniversaire. Programme souvenir 1945-2005 E n 1945, les associations de pompiers des municipalités de Montréal, Verdun, Westmount, Outremont, Québec et Sherbrooke fondent la Fraternité canadienne des employés civiques d incendie, qui devient,

Plus en détail

PROCÈS-VERBAUX DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE MAGOG

PROCÈS-VERBAUX DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE MAGOG À une séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Magog, tenue le lundi 21 septembre 2015 à 19 h 30, dans la salle du conseil de l hôtel de ville. Sont présents les conseillers Steve Robert Yvon

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

Pouls des taux actuels : Finance personnelle :

Pouls des taux actuels : Finance personnelle : PAGE 1 Team Name / IA Name /Bulletin 8 Septembre 2010 Dans cette édition : 1. Votre programme de don : fiscalement intéressant 2. Voyager l`âme en paix : Question sur les assurances auto 3. Le point sur

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Déclin des ventes résidentielles au deuxième trimestre

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Déclin des ventes résidentielles au deuxième trimestre Le Baromètre du marché résidentiel FCIQ Région métropolitaine de Montréal Faits saillants Déclin des ventes résidentielles au deuxième trimestre Statistiques décevantes pour le marché de l emploi Laval

Plus en détail

ENTREPRENEURS GÉNÉRAUX DIVERS

ENTREPRENEURS GÉNÉRAUX DIVERS ENTREPRENEURS GÉNÉRAUX DIVERS A ARTISANS RÉNOVATEURS S.D. INC. Dany Beaudoin 820, rue des Hirondelles Victoriaville QC G6T 1C4 Licence RBQ : 5607-3836-01 819 604-3141 819 604-3141 artisansrenovateurssd@hotmail.com

Plus en détail

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Nous examinons ici l effet du dernier resserrement des règles de l assurance prêt hypothécaire sur la performance du marché immobilier québécois

Plus en détail

Province, régions et tendances d avenir

Province, régions et tendances d avenir Province, régions et tendances d avenir Kevin Hughes Économiste régional Marché de l habitation : notre savoir à votre service PLAN Marché de l habitation : notre savoir à votre service I Facteurs qui

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

2007-2010 Bilan statistique du suivi des recommandations des bilans actifs des visites d appréciation de la qualité 11-830-05W

2007-2010 Bilan statistique du suivi des recommandations des bilans actifs des visites d appréciation de la qualité 11-830-05W 2007-2010 Bilan statistique du suivi des des bilans actifs des visites d appréciation de la qualité 11-830-05W Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux

Plus en détail

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam. avril 2015 LÉGENDE: ROUGE: Renseignements et formation. BLEU: Activités Vélodyssée en soirée. BOURGOGNE: Activités Vélodyssée d un jour. VERT: Activités Vélodyssée de plusieurs jours. ORANGE: Activités

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT RELATIVEMENT À LA TENUE DES RÉUNIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT RELATIVEMENT À LA TENUE DES RÉUNIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT RELATIVEMENT À LA TENUE DES RÉUNIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale Document

Plus en détail

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010 2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 21 L économie mondiale continue d exercer une tension sur la reprise nord américaine, puisque les préoccupations liées

Plus en détail

Liste des membres des comités du SPGQ

Liste des membres des comités du SPGQ Comité consultatif en actuariat 2005-2008 Marie-Claude Poulin Sylvain St-Georges Société de l'assurance automobile du Québec (418) 528-5338 Autorité des marchés financiers (418) 525-0558 #2385 Comité consultatif

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

RuthEllen.Brosseau@parl.gc.ca. Courriel(s): RuthEllen.Brosseau@parl.gc.ca. RuthEllen.Brosseau@parl.gc.ca

RuthEllen.Brosseau@parl.gc.ca. Courriel(s): RuthEllen.Brosseau@parl.gc.ca. RuthEllen.Brosseau@parl.gc.ca C- MP QC DE BERTHIER-MASKINONGE 343, av. Saint-Laurent CANADA J5V 1K2 TEL: (819) 228-1210 FAX: (819) 228-1181 Courriel : RuthEllen.Brosseau@parl.gc.ca Government of / du Canada www.ndp.ca/ Note: RÉÉLUE

Plus en détail

39 e tournoi de golf. Le 14 juin 2013 Club de golf Alpin Sainte-Brigitte-de-Laval

39 e tournoi de golf. Le 14 juin 2013 Club de golf Alpin Sainte-Brigitte-de-Laval 39 e tournoi de golf Le 14 juin 2013 Club de golf Alpin Sainte-Brigitte-de-Laval Une belle performance d un participant : un trou d un coup! Le vendredi 14 juin 2013 se tenait la 39 e édition du tournoi

Plus en détail

Après avoir légèrement diminuées en

Après avoir légèrement diminuées en INDUSTRIE CANADA Le marché des maisons préfabriquées Volume 5 / 2e Édition Été 1999 Les diminuent Les aux États-Unis continuent sur leur lancée Les au Japon et vers l Asie-Pacifique baissent de plus en

Plus en détail

OFFRES D'EMPLOIS DISPONIBLES

OFFRES D'EMPLOIS DISPONIBLES 17/08/2 OFFRES D'EMPLOIS DISPONIBLES Pour plus d'informations, consulter le site d'auto-jobs sur : Représentant (e) des ventes Offre : 18 593 Subaru Sainte-Julie SAINTE-JULIE TRÈS concurrentielle 2033

Plus en détail

Procès-verbal de l assemblée générale annuelle 2011 du S.S.S. Bellimont C.S.N.

Procès-verbal de l assemblée générale annuelle 2011 du S.S.S. Bellimont C.S.N. Province de Québec SYNDICAT SOUTIEN SCOLAIRE BELLIMONT Procès-verbal de l assemblée générale annuelle Tenue en plus d une séance Le 15 novembre 2011 à 16 h À la cafétéria de l école secondaire la Rencontre

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 29 Politique de perfectionnement du personnel de soutien

POLITIQUE NUMÉRO 29 Politique de perfectionnement du personnel de soutien RÉFÉRENCES POLITIQUE NUMÉRO 29 Politique de perfectionnement du personnel de soutien Responsable: Direction des ressources humaines Dernière mise à jour : CA/2015-462.8.2, le 28 septembre 2015 Prochaine

Plus en détail

REVUE DE LITTERATURE*** Portant sur l histoire du territoire de la MRC

REVUE DE LITTERATURE*** Portant sur l histoire du territoire de la MRC REVUE DE LITTERATURE*** Portant sur l histoire du territoire de la MRC Réalisée par Ariane Fortin, agente culturelle VVAP Villes et villages d art et de patrimoine Beaulieu, Carl. 2006. Petit-Saguenay

Plus en détail

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal JEAN PELLETIER, COMPTABLE PROFESSIONNEL AGRÉÉ (CA) À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal Au Canada, l impôt sur le revenu est prélevé sur

Plus en détail

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN 16 e Séance (ordinaire) Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Lac- Saint-Jean tenue le 19

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

Bourses Pierre Julien du Syndicat des chargées et chargés de cours de l UQAR. De gauche à droite : M. José Arsenault, président de la Fondation de l

Bourses Pierre Julien du Syndicat des chargées et chargés de cours de l UQAR. De gauche à droite : M. José Arsenault, président de la Fondation de l Bourses Pierre Julien du Syndicat des chargées et chargés de cours de l UQAR. De gauche à droite : M. José Arsenault, président de la Fondation de l UQAR, M. Michel Ringuet, recteur, Geneviève Brassard,

Plus en détail

Tournée Photomaton UV de 2011 à 2015

Tournée Photomaton UV de 2011 à 2015 Tournée Photomaton UV de 2011 à 2015 2012 2011 Montréal UQAM Université Montréal Anjou Collège d Anjou Secondaire Montréal Lachine École Dalbé - Viau Secondaire Montréal L'Ancienne-Lorette Polyvalente

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC RÉGIE INTERMUNICIPALE DU COMTÉ DE BEAUCE-SUD

PROVINCE DE QUÉBEC RÉGIE INTERMUNICIPALE DU COMTÉ DE BEAUCE-SUD PROVINCE DE QUÉBEC RÉGIE INTERMUNICIPALE DU COMTÉ DE BEAUCE-SUD Procès-verbal d'une assemblée régulière des administrateurs de la Régie Intermunicipale du Comté de Beauce-Sud, tenue jeudi le 22 février

Plus en détail

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles?

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Pour plusieurs, la hausse spectaculaire du prix des propriétés au Québec depuis quelques années (le prix moyen d une

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 3 PORTANT SUR LES FRAIS DE VOYAGE ET DE SÉJOUR

POLITIQUE NUMÉRO 3 PORTANT SUR LES FRAIS DE VOYAGE ET DE SÉJOUR COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 3 PORTANT SUR LES FRAIS DE VOYAGE ET DE SÉJOUR Adoptée le 16 septembre 1993 CA-93-07-67 Amendée le 14 décembre 1999 CA-99-64-547

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Procès-verbal du conseil d agglomération de la Ville de Mont-Tremblant

Procès-verbal du conseil d agglomération de la Ville de Mont-Tremblant 0021 SÉANCE ORDINAIRE du conseil d agglomération, sous la présidence du maire, tenue le à 19 h 30, à l hôtel de ville situé au 1145, rue de Saint-Jovite et à laquelle sont présents les membres suivants

Plus en détail

Secrétariat général 125, rue des Commissaires Ouest, bureau 210 Québec (Québec) G1K 1M7 Tél. : 418 686-4040, poste 5350 Fax : 418 781-0405

Secrétariat général 125, rue des Commissaires Ouest, bureau 210 Québec (Québec) G1K 1M7 Tél. : 418 686-4040, poste 5350 Fax : 418 781-0405 Secrétariat général 125, rue des Commissaires Ouest, bureau 210 Québec (Québec) G1K 1M7 Tél. : 418 686-4040, poste 5350 Fax : 418 781-0405 info@treaqfp.qc.ca Région 01 COMMISSION SCOLAIRE DU FLEUVE-ET-DES-LACS

Plus en détail

Nature de la plainte Plaignant Président & membres Procureur du plaignant (P) Procureur de l intimé (I) Claude Maurer, CPA, CA

Nature de la plainte Plaignant Président & membres Procureur du plaignant (P) Procureur de l intimé (I) Claude Maurer, CPA, CA Nom la plainte Plaignant Président & membres Procureur du plaignant (P) 47-15-00143 47-15-00155 Nicolas Nareau Plainte no 47-15-00143 : Avoir commis un acte dérogatoire à la discipline des Plainte no 47-15-00155

Plus en détail

Épargnez-vous bien des formalités

Épargnez-vous bien des formalités -------------------------------------------------------- --------------------------------------- ----------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Mesures exceptionnelles par suite du conflit de travail à Postes Canada

Mesures exceptionnelles par suite du conflit de travail à Postes Canada Mesures exceptionnelles par suite du conflit de travail à Postes Canada La Capitale a mis en place diverses mesures pour minimiser les inconvénients causés par les perturbations du service postal. Nous

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

L assurance voyage. au Québec

L assurance voyage. au Québec L assurance voyage au Québec TABLE DES MATIÈRES 1 2 3 4 5 6 7 L assurance voyage 5 Où se procurer de l assurance voyage? 6 Les protections offertes par l assurance voyage 7 Les exclusions et limitations

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DE L ÉNERGIE SIÈGE SOCIAL : SHAWINIGAN COMTÉS DE LAVIOLETTE, MASKINONGÉ, PORTNEUF ET SAINT-MAURICE

PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DE L ÉNERGIE SIÈGE SOCIAL : SHAWINIGAN COMTÉS DE LAVIOLETTE, MASKINONGÉ, PORTNEUF ET SAINT-MAURICE PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DE L ÉNERGIE SIÈGE SOCIAL : SHAWINIGAN COMTÉS DE LAVIOLETTE, MASKINONGÉ, PORTNEUF ET SAINT-MAURICE À une séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission

Plus en détail

ALMA BAIE COMEAU. Mardi, 30 novembre, de 13 h à 16 h Au Carrefour jeunesse emploi, 859, Bossé, Baie Comeau Atelier sur le crédit et l endettement

ALMA BAIE COMEAU. Mardi, 30 novembre, de 13 h à 16 h Au Carrefour jeunesse emploi, 859, Bossé, Baie Comeau Atelier sur le crédit et l endettement Vous voulez savoir si une activité est organisée dans votre région? Rendez-vous à la ville la plus près de chez-vous. ALMA Pour information : Service budgétaire et communautaire d Alma, tél. : (418) 668-2148

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE SHERBROOKE

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE SHERBROOKE 8 SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE SHERBROOKE ASSEMBLÉE ORDINAIRE TENUE AU CENTRE ADMINISTRATIF DE LA SOCIÉTÉ LE 13 FÉVRIER 2013 À 18 H 5 PROCÈS-VERBAL 13-02 Sont présents : M. Marc Denault Président Mme Christine

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 30 juillet 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,53 $, avec un ratio combiné de 92,9

Plus en détail

MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA)

MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA) LISTE DES REPRÉSENTANTS DES PARTENAIRES DU RÉSEAU SENTINELLE APICOLE MAPAQ Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale (CQIASA) MÉDECINS VÉTÉRINAIRES D re Diane Boucher, m.v. Téléphone

Plus en détail

31 e CONGRÈS DE LA FNEEQ 26 au 29 mai 2015 RÉSULTATS DES ÉLECTIONS. Comité exécutif Comité de coordination Bureau fédéral Comités fédéraux

31 e CONGRÈS DE LA FNEEQ 26 au 29 mai 2015 RÉSULTATS DES ÉLECTIONS. Comité exécutif Comité de coordination Bureau fédéral Comités fédéraux 31 e CONGRÈS DE LA FNEEQ 26 au 29 mai 2015 RÉSULTATS DES ÉLECTIONS Comité exécutif Comité de coordination Bureau fédéral Comités fédéraux COMITÉ EXÉCUTIF ÉLECTIONS 2015 Présidence Secrétariat général

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2010 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

Nouveau resserrement des règles d'emprunt hypothécaire et hausse de l inventaire contribuent à stabiliser le marché

Nouveau resserrement des règles d'emprunt hypothécaire et hausse de l inventaire contribuent à stabiliser le marché STABILISATION GRADUELLE DU PRIX MOYEN DES MAISONS À MONTRÉAL ET RALENTISSEMENT DES VENTES POUR LE TROISIÈME TRIMESTRES DE 2012 Nouveau resserrement des règles d'emprunt hypothécaire et hausse de l inventaire

Plus en détail

Covoiturage AMT. Carnet des covoitureurs Stationnements incitatifs

Covoiturage AMT. Carnet des covoitureurs Stationnements incitatifs Covoiturage AMT Carnet des covoitureurs Stationnements incitatifs Carnet des covoitureurs Le carnet des covoitureurs est un guide pratique pour assurer le bon fonction nement et faire régner la bonne entente

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION 1055, 116 e Rue Ville de Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique

Plus en détail

Programme de reconnaissance aux directeurs commerciaux

Programme de reconnaissance aux directeurs commerciaux Programme de reconnaissance aux directeurs commerciaux Numéro Concessionnaire Points Automobile Vehicules vendus: Entre et 25 2156 AUTOS NERON 1 365 2262 LE GÉANT DE L'OCCASION 1 1 125 GARAGE CLÉMENT FOURNIER

Plus en détail