ÉDITO Le conseil général, une collectivité au service des Haut-Marnais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉDITO Le conseil général, une collectivité au service des Haut-Marnais"

Transcription

1

2 ÉDITO Le conseil général, une collectivité au service des Haut-Marnais Le conseil général de la Haute-Marne n a qu une raison d être : vous servir au quotidien dans le cadre des compétences que la loi lui a transférées et dans le respect des règlements votés par mes collègues conseillers généraux. Parmi les compétences confiées par la loi, le champ social occupe le premier poste budgétaire du conseil général avec la protection de l enfance, le revenu de solidarité active (RSA), l allocation personnalisée d autonomie pour nos aînés, l APA, la prestation de compensation du handicap (PCH) pour nos concitoyens frappés par le handicap notamment. Parmi les dispositifs d aide dont le conseil général s est doté de sa propre initiative pour vous accompagner au mieux, signalons à titre d exemple le soutien aux emplois sportifs pour encadrer vos enfants, l aide aux clubs locaux pour les accueillir, au même titre que l aide forfaitaire à l installation des jeunes agriculteurs ou le soutien aux étudiants stagiaires en médecine pour encourager leur installation dans le département. Au-delà des jeunes et des familles, le conseil général a fait du soutien aux actifs une priorité : pour les artisans et les commerçants, pour les agriculteurs, pour les porteurs de projets touristiques dans le domaine de l hôtellerie ou de la restauration aussi. Au détour des près de 60 pages que vous avez dans les mains, je ne doute pas que vous trouverez une ou plusieurs fiches qui correspondront à l un de vos besoins, à l un de vos projets ou de ceux de vos proches. Ce guide poursuit un objectif simple : vous informer de l essentiel sur ce que le conseil général peut pour et avec vous. Chacune des fiches se termine par une invitation, soit à prendre contact avec les services du conseil général qui vous apporteront toutes les précisions dont vous souhaiteriez disposer, soit à consulter en ligne le règlement qui fixe, en détails, les conditions d accès à tel ou tel dispositif. Parce que le conseil général de la Haute-Marne est une collectivité de proximité qui reste à votre écoute, mes collègues et moi-même vous remercions par avance de nous faire parvenir vos commentaires sur l adresse : et ce, tout simplement pour nous aider à améliorer l édition 2013 de ce guide des aides. Bonne lecture. Bruno Sido Président du conseil général de la Haute-Marne

3 GUIDE DES AIDES AUX PARTICULIERS ET AUX PROFESSIONNELS SOMMAIRE 1/ ENFANCE / JEUNESSE Soutien aux parents p.8 o Revenu de Solidarité Active pour parents isolés (ex Allocation de Parents Isolés, API) Vie scolaire p.9 o Transport o Aide à la pension ou à la demi-pension Études et formations p.15 o Brevet d Aptitude aux Fonctions d Animateur (BAFA) o Brevet d Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD) o Prêt étudiants o Aide aux étudiants en médecine Sports et loisirs p.19 o Athlètes de haut niveau o Centres de loisirs (classes découvertes) 2/ VIE ACTIVE Installation et développement économique p.22 o Agriculteurs : installation, Coopératives d'utilisation du Matériel Agricole (CUMA), diversification agricole o Artisans / commerçants o GEODE o Professionnels de santé : soutien au maisons de santé Développement touristique p.30 o Hôtels, restaurants, gîtes, chambres d hôtes Insertion professionnelle p.36 o Revenu de Solidarité Active (RSA) o Fonds d Aide aux Jeunes (FAJ) Handicap p.38 o Prestation de compensation du handicap (PCH) Vie associative p.38 o Aide aux associations o Culture : spectacle vivant et patrimoine o Sport : aide aux emplois sportifs, aux clubs du département... Habitat p.45 o Fond de Solidarité Logement (FSL) o Lutte contre l insalubrité o Prestation de compensation du handicap (PCH) à domicile 3/ SENIORS Logement en établissement p.50 o Frais d hébergement en établissement (aide sociale) o Allocation Personnalisée d'autonomie (APA) Maintien à domicile p.52 o Allocation Personnalisée d'autonomie (APA) o Aide ménagère à domicile SENIORS / PERSONNES HANDICAPÉES Logement en établissement p.54 o Prestation de compensation du handicap (PCH) o Frais de repas Maintien à domicile p.56 o Téléalarme

4 Enfance / Jeunesse

5 Enfance / Jeunesse Soutien aux parents isolés Enfance / Jeunesse Vie scolaire REVENU DE SOLIDARITÉ ACTIVE MAJORÉ POUR PARENT ISOLÉ (EX ALLOCATION DE PARENT ISOLÉ, API) TRANSPORTS SCOLAIRES DES ÉLÈVES DU PREMIER DEGRÉ Familles et particuliers Personnes seules assumant la charge d un enfant né ou à naître Sous conditions de ressources et du nombre d enfants à charge La CAF et la MSA étudient le droit au RSA majoré pour parents isolés et l accordent par délagation du conseil général. s CAF de la Haute-Marne : MSA Sud Champagne : Les élèves des écoles primaires ou maternelles Résider dans une commune haut-marnaise en zone rurale Le transport des élèves est organisé et financé par le conseil général à raison d'un aller-retour par jour de classe dans le cadre des circuits de ramassage définis par le conseil général. En l'absence de cantine, un aller-retour le midi est assuré et pris en charge pour partie par le conseil général. Direction des Infrastructures et des Transports (DIT) Service déplacements et transports - Claudine VAUTRIN Tél

6 Enfance / Jeunesse Vie scolaire Enfance / Jeunesse Vie scolaire TRANSPORTS SCOLAIRES DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET POST-BAC Les élèves externes ou demi-pensionnaires des collèges, lycées et BTS du département Résider dans une commune haut-marnaise en zone rurale Le transport des élèves est financé et organisé par le conseil général sur les circuits définis, à raison d'un aller-retour par jour de classe. Direction des Infrastructures et des Transports (DIT) Service déplacements et transports - Claudine VAUTRIN Tél INDEMNITÉ FORFAITAIRE DE TRANSPORT POUR LES ÉLÈVES INTERNES Les familles avec enfants en internat - absence de desserte par les transports publics ; - être domicilié et scolarisé dans le département de la Haute-Marne ; - être élève interne au collège, au lycée ou en BTS ; - la distance entre la mairie de la commune de domicile et celle de la commune d implantation de l établissement scolaire doit être supérieure à 20 ou 30 km selon les cas ; - les lycéens hors département perçoivent l indemnité si et seulement si l option ou la filière suivie n existe pas en Haute-Marne. Forfait de 150 par an et par élève Direction des Infrastructures et des Transports (DIT) Service déplacements et transports - Laurence LAMBERT Tél

7 Enfance / Jeunesse Vie scolaire Enfance / Jeunesse Vie scolaire PRISE EN CHARGE DE TRANSPORT SCOLAIRE SUR UNE LIGNE REGULIÈRE DE TRANSPORT DE VOYAGEURS OU UNE LIGNE TER Les familles - être scolarisé en collège, lycée, BTS ou CFA (1 ère année et moins de 16 ans au 1 er septembre de l année scolaire en cours uniquement) ; - être domicilié dans le département de la Haute-Marne ; - être scolarisé dans le département de la Haute-Marne, au collège de Liffol-le-Grand (Vosges) ou dans les lycées de Neufchâteau (Vosges) ; - respecter la carte des secteurs de transport. Les trajets internes à une commune n ouvrent pas droit à l attribution d un abonnement scolaire subventionné. Le conseil général subventionne à hauteur de 77 % les abonnements scolaires mensuels ou trimestriels. Direction des Infrastructures et des Transports (DIT) Service déplacements et transports - Enzo RIGGI Tél INDEMNITÉ POUR LE TRANSPORT D ÉLÈVES PAR LA FAMILLE EN L'ABSENCE DE CIRCUIT SCOLAIRE ORGANISÉ Les familles - être scolarisé en école primaire ou au collège en Haute-Marne ; - être transporté en véhicule particulier ; - respecter le secteur de transport scolaire. Les trois cas ouvrant droit aux indemnités kilométriques sont les suivants : 1/ Absence de transport public lorsque la distance domicile - établissement scolaire est supérieure à 3 km,pour les seuls élèves demi-pensionnaires et externes. 2/ Point d arrêt le plus proche distant de plus de 3 km du lieu de domicile, quand l élève bénéficie d une carte de transport scolaire subventionné, délivrée par le conseil général. 3/ Collégien abonné scolaire subventionné suivant un accompagnement éducatif après l horaire de retour de car habituel. L'indemnité au kilomètre : 0,19 pour les collégiens et 0,25 pour les primaires (un aller-retour entre le domicile et l établissement scolaire ou le point d arrêt le plus proche par jour de classe, ou bien un retour par jour lorsque l élève suit un accompagnement éducatif). Direction des Infrastructures et des Transports (DIT) Service déplacements et transports - Laurence LAMBERT Tél

8 Enfance / Jeunesse Vie scolaire Enfance / Jeunesse Études et formations AIDE À LA PENSION OU À LA DEMI-PENSION Les familles - élèves internes scolarisés dans les collèges publics ou privés du second degré du département à condition que la famille soit domiciliée en Haute-Marne ; - élèves demi-pensionnaires scolarisés dans les collèges publics ou privés du second degré du département ou hors département à condition que la famille soit domiciliée en Haute-Marne. Selon les ressources de la famille et le nombre d'enfants à charge : Direction de l Éducation et des Bâtiments (DEB) Service éducation - Bernadette ROYER Tél AIDE À LA FORMATION DU PERSONNEL DES CENTRES DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT BAFA (Brevet d Aptitude à la Formation d Animateur de centre de vacances et de loisirs) Particuliers - la bourse "BAFA" sera attribuée à l'inscription de la session d approfondissement ou de qualification ; - le stage devra être effectué auprès d'un organisme de formation de la région Grand-Est (Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Bourgogne et Franche- Comté) ; - le stagiaire s engage, une fois diplômé, à œuvrer, dans la mesure des postes disponibles, au service des centres de vacances et de loisirs haut-marnais. Bourse de 120 versée aux stagiaires Service culture, sports et vie associative - Muriel PICHERY Tél

9 Enfance / Jeunesse Études et formations Enfance / Jeunesse Études et formations AIDE À LA FORMATION DU PERSONNEL DES CENTRES DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT BAFD (Brevet d Aptitude à la formation de Directeur de centre de vacances et de loisirs) Particuliers Il s agit de compléter l offre déjà existante et d attribuer une aide aux personnes postulant à passer leur BAFD. - la bourse "BAFD" sera attribuée à l'inscription de la session de perfectionnement ; - le stagiaire s engage, une fois diplômé, à œuvrer, dans la mesure des postes disponibles, au service des centres de vacances et de loisirs haut-marnais. Forfait de 130 versé au stagiaire Service culture, sports et vie associative - Muriel PICHERY Tél PRÊT ÉTUDIANTS Familles et particuliers Jeunes de nationalité d'un des pays de l'union européenne qui poursuivent des études supérieures initiales et dont les parents sont domiciliés en Haute-Marne. Prêt remboursable accordé pour une année scolaire qui peut varier de minimum à maximum par an (peut être renouvelé deux autres années aux étudiants dont les parents résident en Haute-Marne). Ce prêt est accordé sous conditions de ressources des parents. Si à l issue de leurs études, les jeunes actifs trouvent un emploi et/ou résident dans le département, ils peuvent être dispensés du rembourssement de ce prêt en tout ou partie. Direction de l Éducation et des Bâtiments (DEB) Service éducation - Bernadette ROYER Tél

10 Enfance / Jeunesse Études et formations Enfance / Jeunesse Sports et loisirs AIDES AUX ÉTUDIANTS EN MÉDECINE AIDE AUX ATHLÈTES DE HAUT NIVEAU Tous les étudiants en médecine, quelle que soit leur faculté de rattachement (Reims, Dijon, Nancy, ) ; qu ils soient externes (de la 4 e à la 6 e année) ou internes (de la 7 e à la 9 e année) Les différentes aides - guichet unique d information qui informe et oriente sur les aides du conseil général, qui instruit les dossiers de demandes d aides des étudiants et qui met en relation les étudiants et les offices publics de l habitat pour faciliter l attribution d un logement ; - quel que soit leur lieu de stage en Haute-Marne, les étudiants bénéficient de l attribution rapide d un logement par l intermédiaire du guichet unique ; - aide au déménagement : le conseil général attribue une aide financière au déménagement d un interne qui effectue un stage en Haute-Marne, quel que soit le lieu de stage. Cette aide, plafonnée à 1 500, est versée sur justificatif des frais engagés ; - aide aux transports : le conseil général verse une indemnité forfaitaire de déplacement pour les étudiants qui viennent faire leur stage en Haute-Marne. Cette indemnité, basée sur deux allers-retours mensuels, est calculée en fonction de la distance entre la faculté d origine de l étudiant et le lieu de stage. Direction de la Solidarité Départementale (DSD) Service des actions médico-sociales - Nathalie ELLE Tél. : Sportifs de haut niveau - être licencié auprès d un club associatif du département, - être inscrit sur les listes «haut niveau» établies exclusivement par le Ministère de la Jeunesse et des Sports (catégories élite, senior, jeune, espoir et partenaires d entraînement). ou - être licencié auprès d un club associatif du département, - faire partie des sportifs ne figurant pas sur les listes officielles : sportifs licenciés en Haute-Marne et récompensés par le conseil général sur proposition du mouvement sportif, du comité départemental de la discipline et après validation du CDOS. En fonction de la catégorie inscrite sur la liste du Ministère de la Jeunesse et des Sports : - élites - seniors -jeunes -espoirs et partenaires d entraînement, lauréats récompensés par le conseil général, ou en fonction du budget et de l importance de l événement auquel le sportif participe. Service culture, sports et vie associative - Frédéric MARY Tél

11 Enfance / Jeunesse Sports et loisirs AIDE AUX ACCUEILS DE LOISIRS DE MINEURS AVEC OU SANS HÉBERGEMENT Associations accueillant des enfants domiciliés en Haute-Marne et habilitées par les services de l État (direction de la cohésion sociale) Les structures de loisirs doivent s être engagées dans une démarche qualité Pour l accueil sans hébergement (accueil de loisirs) : soutien financier calculé sur la base du nombre de journées/enfants, comptabilisé par la CAF, réalisé en N-1 pendant les petites et grandes vacances x 1,05. Pour l accueil avec hébergement (séjours de vacances et séjours courts) : le soutien financier est calculé sur la base du nombre de journées/enfants déclaré par le centre, réalisé en N-1 pendant les petites et grandes vacances x 3,15. Le Centre Culturel Haut-Marnais (CCHM) est par exemple une association agréée pour l accueil de jeunes sur les sites du Val André en Bretagne, au Grand-Bornand dans les Alpes, sans oublier le lac du Der ou de la Liez. Direction de la Solidarité Départementale (DSD) Service enfance jeunesse Tél Vie active 20

12 Vie active Installation et développement économique Vie active Installation et développement économique AIDE A L INSTALLATION DES AGRICULTEURS Jeunes agriculteurs installés dans l année, dans le cadre des dispositions nationales Condition d'attribution Accepter le suivi de son installation par le Point info installation Direction de l Environnement et de l Agriculture (DEA) Service agriculture, aménagement foncier et sylvicoles Tél. : Maryline DUBOIS AIDES AUX CUMA Financement des achats de matériel agricole utilisé en commun par plusieurs exploitations agricoles à l'exclusion de tout renouvellement de ce matériel Coopératives d'utilisation de Matériel Agricole en commun (CUMA) Sont éligibles : - les acquisitions de matériel : outils combinés de travail du sol, semis, semoirs de régénération de prairies ; - matériels liés au compostage ; - tout équipement lié aux énergies renouvelables, notamment à la valorisation de la biomasse (déchiqueteuses à bois, composteuses, broyeurs, etc.) ; - tout autre investissement favorisant l agriculture durable ; L'attribution doit être préalable au lancement des travaux et doit faire l'objet d'un versement dans les délais prévus par la décision d'attribution. Dans la limite de par CUMA et par an, subvention de 20 % au maximum de l'investissement HT : - plafonné à ou à pour l entrée d un jeune agriculteur en cas d équipements limitant l emploi de produits phytosanitaires ; - plafonné à ou pour l entrée d un jeune agriculteur en cas de matèriel relatif au compostage ou aux énergies renouvelables. Direction de l Environnement et de l Agriculture (DEA) Service agriculture, aménagement foncier et sylvicoles Tél. : Maryline DUBOIS 22 23

13 Vie active Installation et développement économique Vie active Installation et développement économique AIDE À LA DIVERSIFICATION ET À L'INNOVATION AGRICOLE Agriculteurs à titre principal ou secondaire, cotisant solidarité à la MSA immatriculé au C.F.E. en tant qu'entreprise agricole. - justifier d'une compétence professionnelle pour l'activité envisagée (formation adaptée, réalisée ou prévue, ou expérience professionnelle prouvée) ; - ne pas dégager, avant le projet, plus de de revenu net disponible par actif, en moyenne, sur les 3 dernières années ; - avoir 40 ans au maximum pour les futurs agriculteurs et 50 ans au maximum pour les agriculteurs lors du dépôt des projets et s'engager à maintenir l'exploitation pendant une durée minimale de 10 ans. l attribution doit être préalable au lancement des travaux. Dépenses éligibles Financement des investissements matériels pour la mise en place ou le développement : - d'atelier de production, transformation, vente directe de la production (au travers duquel l'agriculteur conserve la maîtrise de son produit et de ses prix et améliore sa valeur ajoutée) ; - d'activité d'accueil à la ferme (visite, restauration, animations) en lien avec l'exploitation agricole et dont l'agriculteur assure et maîtrise la conduite ; - d'atelier d'innovation : projets relatifs à des productions ou à des pratiques pas ou très peu rencontrées, dont le caractère expérimental est susceptible de faire référence et de permettre la mise en place de filières nouvelles. Subvention de 10% à 30% de l'investissement HT, plafonnée à Direction de l Environnement et de l Agriculture (DEA) Service agriculture, aménagement foncier et sylvicoles Tél. : Maryline DUBOIS LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES Pour la surveillance sanitaire des troupeaux et des aliments Clients Agriculteurs / métiers de bouche / collectivités Prestations Services facturés selon la nomenclature des tarifs fixés par le conseil général chaque année Direction de l Environnement et de l Agriculture (DEA) Service agriculture, aménagement foncier et sylvicoles Tél. : Maryline DUBOIS 24 25

14 Vie active Installation et développement économique Vie active Installation et développement économique AIDE À L ARTISANAT Prêt sans intérêts pour l investissement Achat de véhicules utilitaires (neuf ou occasion), matériel de production (neuf ou occasion), premier équipement informatique (neuf), construction, extension, rénovation ou aménagement de bâtiments. - les artisans inscrits ou en cours d inscription au Répertoire des Métiers de la Haute-Marne, avec une qualification artisanale, et qui réalisent des investissements à caractère productif ; - les Sociétés Civiles Immobilières (SCI) investissant dans l immobilier d entreprises artisanales. Le montant des investissements éligibles est de : - pour la création :3 000 à HT pour les entreprises de moins de 3 ans ;6 000 à HT pour les entreprises créées depuis plus de 3 ans ; - pour la reprise : à HT pour les entreprises de moins de 3 ans hors Chaumont,Langres et Saint-Dizier ;6 000 à HT pour les entreprises reprises depuis plus de trois ans, hors Chaumont, Langres et Saint-Dizier. Dans les cas de reprises d entreprises à Chaumont, Langres et Saint-Dizier, le montant des investissements éligibles est compris entre et HT sans conditions de délais. Le montant des investissements est calculé sur la base du coût HT sauf pour les entreprises ne récupérant pas la TVA, pour lesquelles le coût TTC est retenu. Le prêt est égal à : 35 % du montant HT des investissements éligibles (plafond de prêt : ) pour les entreprises créées depuis moins de 3 ans ou les entreprises reprises depuis moins de 3 ans, hors Chaumont, Langres et Saint-Dizier ou les entreprises créant un ou plusieurs emplois en CDI à temps plein ou équivalent ; 20 % du montant HT des investissements éligibles (plafond de prêt : ) pour les entreprises créées ou reprises depuis plus de 3 ans et qui ne créent pas d emplois en CDI à temps plein ou équivalent ou les entreprises reprises à Chaumont, Langres et Saint-Dizier sans création d emplois en CDI à temps plein ou équivalent. Service économie, tourisme, habitat - Valérie GRAVA Tél AIDE AU «PETIT COMMERCE» Prêt sans intérêts Pour l achat de véhicules utilitaires, matériel d exploitation, premier équipement informatique, construction, rénovation, extension, aménagement de bâtiment Les petites entreprises commerciales ou indépendantes franchisées et les Sociétés Civiles Immobilières (SCI) investissant dans l immobilier d entreprises commerciales Conditions d attribution Le montant des investissements éligibles est de : à HT pour les commerces créés ou repris depuis moins de 3 ans à HT pour les commerces créés ou repris depuis plus de 3 ans Le montant des investissements est calculé sur la base du coût HT sauf pour les entreprises ne récupérant pas la T.V.A., pour lesquelles le coût TTC est retenu. : Le prêt est égal à : 35 % du montant HT des investissements éligibles (plafond de prêt : ) pour les commerces créés depuis moins de 3 ans ou les commerces repris depuis moins de 3 ans, hors Chaumont, Langres et Saint-Dizier ou les commerces créant un ou plusieurs emplois en CDI à temps plein ou équivalent ; 20 % du montant H.T. des investissements éligibles (plafond de prêt : ) pour les commerces créés ou repris depuis plus de 3 ans et qui ne créent pas d'emplois en CDI à temps plein ou équivalent ou les commerces repris à Chaumont, Langres et Saint-Dizier (sans création d'emplois). : Service économie, tourisme, habitat - Valérie GRAVA Tél

15 Vie active Installation et développement économique Vie active Installation et développement économique GEODE (Gestion opérationnelle et dynamique des entreprises) Diagnostic économique et financier dressé par un expert de la Banque de France Entreprises non commerciales Conditions d attribution Soit dans le cadre d une reprise d entreprises, soit à tout autre moment, notamment dans une phase de développement (réalisation d un investissement) Les demandes de diagnostics sont à adresser à la Banque de France. Première expertise de l entreprise financée par le conseil général : participation du conseil général à hauteur de 50 % du montant HT de l expertise, dans la limite de par entreprise. Service économie, tourisme, habitat - Valérie GRAVA Tél MAISONS DE SANTÉ PLURI-PROFESSIONNELLES Communes, communautés de communes - le bâtiment doit rester propriété publique au moins 7 ans ; - le bâtiment doit conserver sa vocation première ; - la maison de santé pluri-professionnelle (MSP) ou le projet de maison de santé a reçu un avis favorable de l Agence Régionale de Santé (ARS), sur la conformité avec le socle minimal obligatoire du cahier des charges national des MSP, qu un financement de l État soit attribué ou pas à ce dossier ; - infrastructures numériques : les travaux de génie civil et de bâtiment sont éligibles aux subventions départementales s ils intègrent la réservation de fourreaux. - avance remboursable : 50 % de la dépense subventionnable HT avec un différé de remboursement de deux ans et remboursement en cinq annuités ; - plafond de la dépense subventionnable : HT ; - dans l hypothèse où le bâtiment serait soit cédé soit affecté à un usage autre que l accueil de professions médicales ou paramédicales avant l expiration du délai de sept ans, le solde de l avance restant à rembourser deviendrait immédiatement exigible. Service des aides aux communes Tél

16 Vie active Développement touristique Vie active Développement touristique AIDE A L HÔTELLERIE DE TOURISME Pour la création, l extension et la modernisation de l hôtellerie Personnes physique ou morale exploitant des hôtels classes tourisme : 2, 3, 4 ou 5 étoiles, à l exclusion des chaînes intégrées ou franchisées avec apport financier du groupe. Conditions d attribution Dépenses éligibles : - les travaux de création, d extension, de réhabilitation ou de modernisation d établissements hôteliers ; - travaux de mise aux normes des chambres et des parties communes de l hôtel (électricité, incendie, etc.) ; - travaux extérieurs d accessibilité pour les personnes handicapées dans le respect de la réglementation en vigueur ; - honoraires d un décorateur ou d un architecte. Sont pris en compte les montants HT des travaux réalisés par des entreprises ou des artisans. Subvention ou avance remboursable pour travaux pouvant aller jusqu à 35% des dépenses éligibles. Le taux d aide sera défini en fonction de la taille de l entreprise, de la localisation du projet et des co-financements. Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER AIDE À LA RESTAURATION Pour la création, la rénovation et la modernisation des cuisines des restaurants (Personnes physique ou morale) Restaurateurs hors chaînes intégrées ou franchisées Conditions d attribution Être titulaire du titre de «Maître Restaurateur» Travaux éligibles - travaux de mises aux normes des cuisines et des liaisons (offices) : mise aux normes de la sécurité des différents espaces et équipements du restaurant, intervention d un architecte ; Sont pris en compte les montants HT des travaux réalisés par des entreprises ou des artisans. - équipements essentiels à l activité (à l exception du petit matériel, de la batterie de cuisine ou de service et du mobilier) : chambre froide, armoire réfrigérante, lavage des aliments, conditionnement sous vide, cuisson, lavage, hygiène du personnel etc. Sont exclus de ce dispositif : les travaux de réparation et d entretien courant, les factures de matériaux, les dépenses financées par un crédit-bail. Subvention au taux maximum de 30 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à HT. Le plancher des dépenses éligibles doit être supérieur à HT. Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER

17 Vie active Développement touristique Vie active Développement touristique AIDE AUX GÎTES DE GROUPE LABELLISÉS Pour la création et la réhabilitation de logements (d une capacité d accueil minimale de 15 personnes) ou l implantation d équipements de loisirs (Secteur privé) Les particuliers, les petites et moyennes entreprises au sens de la définition de l Union européenne, les associations, les Société Civiles Immobilières (SCI) Conditions d attribution Travaux éligibles pour l hébergement - travaux de construction et de réhabilitation, avec dortoirs ou chambres, cuisine ou coin cuisine, salle commune (repas et détente), équipements sanitaires ; - travaux extérieurs d accessibilité pour les personnes handicapées, dans le respect de la réglementation en vigueur ; - intervention d un architecte. Travaux éligibles pour les équipements de loisirs - mise en place d équipements de loisirs : piscine, espace forme, aires et terrains de jeux, golf miniature, local pêche, parc de location de vélos, etc. Sont pris en compte les montants HT des travaux réalisés par des entreprises ou des artisans. Sous réserve que le gîte de groupe réponde, conformément à la législation en vigueur, aux normes sécurité incendie et accessibilité pour les personnes handicapées à la fin des travaux. - pour les hébergements : subvention au taux maximum de 30 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à (35% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap») ; -pour les équipements de loisirs : subvention au taux maximum de 20 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à (25% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap»). Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER AIDE AUX CHAMBRES D HÔTES LABELLISÉES Pour la création et la réhabilitation de chambres dans le logement même du propriétaire, offrant au touriste le coucher et le petit-déjeuner, ou l implantation d équipements de loisirs Particuliers et Sociétés Civiles Immobilières (SCI) Conditions d attribution Travaux éligibles pour l hébergement - travaux concernant la création ou la réhabilitation de chambres, avec équipements sanitaires individuels. Plancher de dépenses éligibles : seuls les projets dont la dépense éligible est supérieure à HT sont pris en compte. Plafond de dépenses éligibles : HT par chambre. Travaux éligibles pour les équipements de loisirs - mise en place d équipements de loisirs : piscine, espace forme, aires et terrains de jeux, etc. Les travaux de réparation et d entretien courant sont exclus de ce dispositif. Sont pris en compte les montants HT des travaux réalisés par des entreprises ou des artisans. - pour les hébergements : subvention au taux maximum de 30 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à par chambre (35% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap») ; - pour les équipements de loisirs : subvention au taux maximum de 20 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à (25% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap»). Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER

18 Vie active Développement touristique Vie active Développement touristique AIDE AUX MEUBLÉS LABELLISÉS Pour la création et la réhabilitation de logements dans le but d offrir un hébergement de qualité 2, 3, 4 ou 5 étoiles destiné à la location touristique ou l implantation d équipements de loisirs (Secteur privé) Particuliers, associations, Sociétés Civiles Immobilières (SCI), établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Conditions d attribution Travaux éligibles pour l hébergement - travaux de construction et de réhabilitation ; - intervention d un architecte. Travaux éligibles pour les équipements de loisirs - mise en place d équipements de loisirs : piscine, espace forme, aires et terrains de jeux, etc. Les travaux de réparation et d entretien courant sont exclus de ce dispositif. Sont pris en compte les montants HT des travaux (hors matériaux) réalisés par des entreprises ou des artisans. - pour les hébergements : subvention au taux maximum de 30 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à pour les 2 étoiles, pour les 3 étoiles, pour les 4 étoiles, pour les 5 étoiles (taux maximum de 35% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap») ; - pour les équipements de loisirs : subvention au taux maximum de 20 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à (25% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap»). Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER AIDE À L HÔTELLERIE DE PLEIN AIR, AUXVILLAGESVACANCES, RÉSIDENCES DETOURISME ET HÉBERGEMENTS INSOLITES (Secteur privé) - Particuliers, associations, petites et moyennes entreprises au sens de la définition de l union européenne (sauf chaînes intégrées ou franchisées avec apport financier du groupe), communes, sociétés civiles immobilières (SCI), établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Conditions d attribution (dépenses éligibles) : - honoraires d architecte ; - viabilisation : travaux de voirie et réseaux divers visant a la création d emplacements ou à leur modernisation ; travaux visant a l amélioration de l environnement paysager ; - unités d hébergement : acquisition, installation ou construction d unités d hébergement de type mobile homes, chalets, hébergements en dur, roulottes, cabanes, yourtes, etc. ; - équipements structurants : aménagement des parties communes, des équipements d accueil et de service ; création d une salle de convivialité, d un salon de jeux et de télévision, etc. ; mise en place d équipements de loisirs : piscine, espace aquatique, espace forme, aires et terrains de jeux, golf miniature, local pêche, parc de location de vélos, etc. ; achat des premiers équipements nécessaires. Pour les établissements recevant du public : travaux extérieurs d accessibilité pour les personnes handicapées dans le respect de la réglementation en vigueur et travaux de mise aux normes de sécurité incendie. Sont pris en compte les montants HT des travaux réalisés par des entreprises ou des artisans. - subvention au taux maximum de 30 % du montant des dépenses éligibles HT (35 % pour les projets répondant au label «tourisme et handicap») Le montant de dépenses éligibles doit être compris entre et HT pour les travaux de mise aux normes et compris entre et HT pour tous les autres types de travaux. - avance remboursable à taux 0% pour tous types de travaux d un taux maximum de 30 % du montant HT (35% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap») des travaux, plafonnée à Le montant des dépenses éligibles doit être supérieur à HT. Le porteur de projet a donc la possibilité de cumuler la subvention sur la part de travaux inférieure à HT + l'avance remboursable pour la part supérieure à HT. Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER

19 Vie active Insertion professionnelle Vie active Insertion professionnelle REVENU DE SOLIDARITÉ ACTIVE (RSA) FONDS D'AIDE AUX JEUNES (FAJ) Particuliers - avoir plus de 25 ans (ou pour les moins de 25 ans ayant un enfant né ou à naître ; ainsi que les personnes de moins de 25 ans qui ont exercé une activité professionnelle préalable pendant une certaine durée) ; - Disposer d un revenu inférieur à un plafond défini selon les ressources et la situation familiale (les revenus du travail et les revenus issus de la solidarité peuvent être cumulés selon certaines conditions) ; Son montant dépend à la fois de la situation familiale et des revenus du travail. Il peut être soumis à l obligation d entreprendre des actions favorisant une meilleure insertion professionnelle et sociale. La CAF et la MSA étudient le droit au RSA et l accordent par délégation du conseil général. CAF ou MSA de la Haute-Marne CAF de la Haute-Marne : Familles et particuliers Jeunes de 18 à 25 ans faisant l'objet d'un suivi par une mission locale ou une Permanence d'accueil d'information et d'orientation (PAIO) notamment dans sa démarche d'insertion Une subvention ou un prêt peuvent être accordés pour couvrir toutes dépenses accompagnant le projet professionnel, notamment le transport, l'hébergement temporaire, les frais alimentaires, les frais liés à la formation professionnelle ou à l'activité professionnelle. Direction de la Solidarité Départementale (DSD) Service insertion Tél

20 Vie active Vie associative Vie active Vie associative Culture AIDE AUX ASSOCIATIONS Associations «Loi 1901» implantées en Haute-Marne ou porteuses de projets intéressant la Haute-Marne, justifiant d au moins une année d existence et entrant dans l un des champs suivants : loisirs, sports, socio-éducatif, social. Les dossiers seront examinés au regard de : - la qualité artistique et culturelle du projet ; - le rayonnement territorial du projet ; - l inscription dans un projet culturel de territoire et la capacité du projet à fédérer (autres acteurs culturels, inscription dans des réseaux locaux ) ; - la diversité des publics touchés ; Les critères suivants seront obligatoirement remplis : - s inscrit dans une démarche d aide au projet ; - l implication d un autre partenaire public (Europe, État, région, commune, intercommunalité) au moins dans l élaboration et le plan de financement du projet ; - un seul financement du conseil général par structure ; - la conformité de la structure avec la réglementation en vigueur ; - le dossier complet. L aide est déterminée en fonction du montant des charges liées directement au projet : 15 % maximum du coût TTC du projet. Au-delà de euros, l aide du conseil général est subordonnée à la signature d une convention financière, qui reprendra notamment les objectifs poursuivis par le projet ainsi qu une annexe financière reprenant le budget prévisionnel du projet aidé. Service culture, sports et vie associative - Patricia PARRIAUX Tél AIDE À LA CRÉATION-PRODUCTION Les compagnies ou ensembles professionnels (théâtre, danse, cirque, ensembles musicaux), implantés en Haute-Marne et justifiant d au moins une année d existence Les dossiers seront examinés au regard de : - la qualité artistique et culturelle du projet ; - le rayonnement territorial du projet ; - l inscription dans un projet culturel de territoire et la capacité du projet à fédérer (autres acteurs culturels, inscription dans des réseaux locaux ) ; - la diversité des publics touchés. Les critères suivants seront obligatoirement remplis : - s inscrit dans une démarche d aide au projet ; - la réalisation de spectacles professionnels ; - la diffusion des créations/productions en Haute-Marne (au moins trois représentations dans le département) ; - l implication d un autre partenaire public (Europe, État, région, commune, intercommunalité) au moins dans l élaboration et le plan de financement du projet ; - un seul financement du conseil général par structure ; - la conformité de la structure avec la réglementation en vigueur ; - le dossier complet. L aide est déterminée en fonction du montant des charges liées directement aux projets: 15 % maximum du coût total TTC du projet ou des actions avec un plafond de pour les compagnies et pour les compagnies émergentes (entre une année et trois années d existence). Au delà de 5 000, l aide du conseil général est subordonnée à la signature d une convention financière qui reprendra notamment les objectifs poursuivis par le projet ainsi qu une annexe financière reprenant le budget prévisionnel du projet aidé. Service culture, sports et vie associative - Jean-Pierre FAUX Tél

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux.

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux. R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES DÉFINITION : Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Tampon dateur de la MDPH Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH N 13788*01 A - Identification de l enfant ou de l adulte concerné par la demande Nom de naissance : Nom d épouse ou nom d usage : Prénom(s)

Plus en détail

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol)

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) 2012 Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) Yves Briand -référent précaires EVS-AVS sgen-cfdt Bretagne 02/01/2012 QUI PEUT BENEFICIER DE L ACTION

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9 Présentation Guide d accompagnement à l application du Règlement Intérieur 2012 à l usage des partenaires Juin 2012 page 1/9 Plan du guide Qu est-ce que le FSL? Comment saisir le Fonds? Les critères généraux

Plus en détail

Le livret des prestations d Action Sanitaire et Sociale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne

Le livret des prestations d Action Sanitaire et Sociale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne vous guider Le livret des prestations d Action Sanitaire et Sociale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne Édition 2015 www.msa24-47.fr L action sociale L Action Sanitaire et Sociale est une priorité du Conseil

Plus en détail

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT AIDES DU CONSEIL GENERAL DEPARTEMENTAL Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : Vous avez moins de 60 ans ou jusqu à 75 ans si les droits ont été justifiés avant. Renseignements auprès de la Maison

Plus en détail

Aides pour la formation

Aides pour la formation Aides pour la formation Entrée en formation Inscrit(e) comme demandeur d emploi en catégories 1,2,3,4 «stagiaire de la formation professionnelle» et 5 «contrats aidés» et Indemnisé(e) au titre d une allocation

Plus en détail

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale Si vos revenus ne vous permettent pas de couvrir la totalité des frais d'hébergement en maison de retraite (EHPAD), le coût des prestations d'aide

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance DEPARTEMENT DE LA MOSELLE DIRECTION DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L ENFANCE, DE LA FAMILLE ET DE L INSERTION Sous-Direction de l Action Sociale Territoriale et de l Insertion Service des Aides Financières

Plus en détail

Aides aux personnes âgées

Aides aux personnes âgées SOLIDARITÉS CÔTES D ARMOR S Action Sociale Aides aux personnes âgées Le guide pour mieux s'y retrouver Votre Conseil général les solidarités, assurer l équilibre 1 2 Édito L'aide sociale aux personnes

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012 > familles monoparentales nta prévention du surendettement soutien à la parentalité familles nombreuses des C A ides F ommission > aides aux projets aux F I amilles inancières ndividuelles Guide Cafif

Plus en détail

DEMANDE D'AIDE FONDS COMMUN LOGEMENT

DEMANDE D'AIDE FONDS COMMUN LOGEMENT DEMANDE D'AIDE FONDS COMMUN LOGEMENT AIDE A L'AMELIORATION DE L'HABITAT DES PROPRIETAIRES OCCUPANTS Demandeur : Mme, Melle, M. :... Adresse :...... Commune :... Canton :... Téléphone de la personne à contacter

Plus en détail

Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass

Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass - Salarié(e) des entreprises du secteur privé non agricole, quelle que soit leur ancienneté et la nature de leur contrat de travail -

Plus en détail

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux Réduction d impôt sur le revenu Les avantages fiscaux La réduction ou le crédit d'impôt Toute personne ayant recours aux services d'une aide à domicile dans sa résidence principale, secondaire ou celle

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

de la MSA IDF Mise à jour : 08 juillet 2014 (certaines prestations sont en cours d agrément par la tutelle portent la mention «en cours de révision»)

de la MSA IDF Mise à jour : 08 juillet 2014 (certaines prestations sont en cours d agrément par la tutelle portent la mention «en cours de révision») Plan d action Sanitaire et Sociale 2011-2015 de la MSA IDF Mise à jour : 08 juillet 2014 (certaines prestations sont en cours d agrément par la tutelle portent la mention «en cours de révision») - 1 -

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES Demande d'aide(s) financière(s) pour le maintien dans le logement Vous êtes LOCATAIRE et en difficulté financière, Le Fonds de Solidarité pour le

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

TITRE DE VOTRE PROJET :...

TITRE DE VOTRE PROJET :... PREFET DE L AIN Nous vous invitons à prendre contact avec l un des référents mentionnés à l annexe 7 pour l accompagnement et le suivi de votre projet. Nous vous invitons à prendre connaissance avec attention

Plus en détail

FAQ carte 2013-2014. 1) Informations générales. Qu'est-ce que la carte M ra? Ref.RéponseQA1. La carte M ra est-elle gratuite?

FAQ carte 2013-2014. 1) Informations générales. Qu'est-ce que la carte M ra? Ref.RéponseQA1. La carte M ra est-elle gratuite? FAQ carte 2013-2014 Sommaire : 1) Informations générales M ra (pages 1 à 4) 2) La Bourse d équipement professionnel des jeunes (pages 4 et 5) 3) Comment utiliser la carte M ra? (pages 6 à 8) 4) Les incidents

Plus en détail

RESTAURATION LOGEMENTS

RESTAURATION LOGEMENTS LES PRESTATIONS MINISTERIELLES au 1 er janvier 2014 La restauration collective RESTAURATION 927 structures de restauration collective réparties en 322 restaurants financiers, 74 restaurants inter administratifs

Plus en détail

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014 CADRE DÉPARTEMENTAL DE RÉFÉRENCE CDAJE À l intention des élus municipaux et leurs représentants, des institutions, de l ensemble des acteurs de la petite enfance et des porteurs de projet. CDAJE 16 mai

Plus en détail

Formulaire de demande(s)

Formulaire de demande(s) Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH A - Identification de l enfant (1) ou de l adulte (1) concerné par la demande (1) rayer la mention inutile Nom de naissance : Nom d épouse ou nom d usage : Prénom(s)

Plus en détail

«Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2

«Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2 «Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Sommaire Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2 Statuts juridiques et fiscaux :... 3 Selon quelles conditions dois-je m inscrire

Plus en détail

N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX. as MAIA région mulhousienne

N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX. as MAIA région mulhousienne RE ACCES AUX DROITS N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX 2014 as MAIA région mulhousienne SOMMAIRE ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Formation Missions ARTICULATION GESTIONNAIRE DE CAS / ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi . APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi Règlement d attribution & Mode d emploi Seine-Maritime page 1 Préambule Considérant que les bénéficiaires du RMI avaient parfois besoin d être soutenus financièrement

Plus en détail

Personnes victimes de violences au sein de leur couple attestées par un récépissé du dépôt d'une plainte.

Personnes victimes de violences au sein de leur couple attestées par un récépissé du dépôt d'une plainte. Logements construits, achetés ou améliorés avec l'aide financière de l État, appartenant aux organismes HLM (Habitation à Loyer Modéré). Différents bailleurs sociaux SHLMR SIDR SODEGIS SEMADER SODIAC Pour

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL DES SERVICES DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège Joseph PEYRE à Garlin

REGLEMENT DEPARTEMENTAL DES SERVICES DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège Joseph PEYRE à Garlin REGLEMENT DEPARTEMENTAL DES SERVICES DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège Joseph PEYRE à Garlin Vu les articles L.213-2 et L.421-23 II du code de l Education qui confient aux départements la compétence

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Prénom : Date de naissance : Commune de résidence : M.D.A. Maison Départementale de l'autonomie DOSSIER DE DEMANDES POUR LES PERSONNES HANDICAPEES

Prénom : Date de naissance : Commune de résidence : M.D.A. Maison Départementale de l'autonomie DOSSIER DE DEMANDES POUR LES PERSONNES HANDICAPEES Identification du demandeur Nom : Prénom : Date de naissance : Commune de résidence : M.D.A. Maison Départementale de l'autonomie Dossier à retourner au : Service autonomie de la Maison du Conseil général

Plus en détail

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Pôle Culture, Sport, Santé, Associations Secteur Santé Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Nom du demandeur: Intitulé du projet : Contact

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES C6 L aide sociale à l hébergement en établissement Références Code de l Action Sociale et des Familles Art. L 113-1 Art. L 131-1 à L 131-7 Art. L 132-1 et suivants Art. L 231-4 à L 231-6 Art. R 131-1 et

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme

La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme L article D. 324-1 du Code de tourisme définit les meublés de tourisme comme étant : «Des villas, appartements, ou studios meublés, à l'usage exclusif

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Dispositions générales Article 2 : Conditions générales d éligibilité Article 3 : Zones littorales

Plus en détail

Contacts dans l établissement

Contacts dans l établissement Contacts dans l établissement Équipe de direction du Lycée : - Proviseur : Monsieur CHAPUT, - Proviseure adjointe : Madame BOUCHARD, - Gestionnaire : Monsieur VALADIER, - Conseillers Principaux d'education

Plus en détail

l ensemble des ayants droit en situation monoparentale avec enfant(s) de moins de 6 ans.

l ensemble des ayants droit en situation monoparentale avec enfant(s) de moins de 6 ans. Aide aux frais de garde Pour bénéficier de cette aide, l adhérent doit vivre seul avec enfant(s) de moins de 6 ans naturel(s) ou adopté(s) sous le même toit. 150 /an maxi. l ensemble des ayants droit en

Plus en détail

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale Livret de prestations Maison départementale des personnes handicapées Vous informer, vous orienter, évaluer vos besoins, suivre vos prestations Maison départementale des personnes handicapées PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

Plus en détail

vous guider Phovoir.fr Les prestations d Action sociale pour les familles Du 1 er janvier au 31 décembre 2015 www.msa-mayenne-orne-sarthe.

vous guider Phovoir.fr Les prestations d Action sociale pour les familles Du 1 er janvier au 31 décembre 2015 www.msa-mayenne-orne-sarthe. vous guider Phovoir.fr Les prestations d Action sociale pour les familles Du 1 er janvier au 31 décembre 2015 www.msa-mayenne-orne-sarthe.fr MSA Mayenne-Orne-Sarthe Thinkstockphotos.fr Le mot de la Présidente

Plus en détail

GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL. FIGEAC et GOURDON. Territoires des Maisons Communes Emploi Formation. www.mcef.midipyrenees.fr

GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL. FIGEAC et GOURDON. Territoires des Maisons Communes Emploi Formation. www.mcef.midipyrenees.fr GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL Territoires des Maisons Communes Emploi Formation FIGEAC et GOURDON www.mcef.midipyrenees.fr Pourquoi ce guide? Ce guide (non exhaustif) a été conçu pour faciliter et améliorer

Plus en détail

Règlement d Action Solidaire modifié par l Assemblée générale des 15 et 16 septembre 2014 Mis à jour au 1 er janvier 2015

Règlement d Action Solidaire modifié par l Assemblée générale des 15 et 16 septembre 2014 Mis à jour au 1 er janvier 2015 1 Conformément aux articles 5 des statuts et 11 du règlement intérieur, ce présent règlement précise les conditions de mise en œuvre de l action solidaire de la Mutuelle. Chapitre I CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

un logement à louer Vous cherchez Vous êtes jeunes

un logement à louer Vous cherchez Vous êtes jeunes Vous êtes jeunes Vous cherchez un logement à louer auprès d un particulier ou d un organisme social et vous devez faire face aux premières dépenses pour entrer dans les lieux? > Des aides peuvent vous

Plus en détail

Premier degré (public et privé) : géré par le service d action sociale des directions des services départementaux

Premier degré (public et privé) : géré par le service d action sociale des directions des services départementaux CORRESPONDANTS ET LISTE DES AIDES DE L ACTION SOCIALE ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 Premier degré (public et privé) : géré par le service d action sociale des directions des services départementaux Second degré

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement N 15036*01 (article L. 441-2-3, II, du code de la construction et de l habitation)

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Enfants/Jeunes (0-20 ans)

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Enfants/Jeunes (0-20 ans) Tampon dateur de la Formulaire de demande(s) auprès de la Enfants/Jeunes (0-20 ans) Vous formulez une demande auprès de la pour votre enfant Nom de naissance : I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I

Plus en détail

PROMOTION IMMOBILIERE CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

PROMOTION IMMOBILIERE CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 Tutorat 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DÉPARTEMENTAL RELATIF À LA PROCÉDURE DE DOMICILIATION DES PERSONNES SANS DOMICILE STABLE

CAHIER DES CHARGES DÉPARTEMENTAL RELATIF À LA PROCÉDURE DE DOMICILIATION DES PERSONNES SANS DOMICILE STABLE Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations Service hébergement, accès au logement, familles vulnérables. PRÉFET DE LA MAYENNE CAHIER DES CHARGES DÉPARTEMENTAL RELATIF

Plus en détail

Types d actions Bénéficiaires Conditions (2015) Où s adresser Montants (2015) Ne pas dépasser un plafond de revenus

Types d actions Bénéficiaires Conditions (2015) Où s adresser Montants (2015) Ne pas dépasser un plafond de revenus ACTIONS SOCIALES EN FAVEUR DES PERSONNELS DE L EDUCATION NATIONALE ACTIONS SOCIALES INTERMINISTERIELLES NATIONALES (circulaire FP 4 n 1931 et 2B n 256 du 15 juin 1998 ; circulaires du 24/12/2014 NOR RDFF14147715C

Plus en détail

POINT REGLEMENTAIRE - Le 15/11/2006

POINT REGLEMENTAIRE - Le 15/11/2006 POINT REGLEMENTAIRE - Le 15/11/2006 I- CMU COMPLEMENTAIRE 1) Calcul des ressources Par un jugement du 20 février 2006, la commission centrale d aide sociale a considéré que "l'allocation de base de la

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES REGIONALES EN FAVEUR DES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATIONS SOCIALES, PARAMEDICALES ET DE SANTE

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES REGIONALES EN FAVEUR DES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATIONS SOCIALES, PARAMEDICALES ET DE SANTE CP 13/09/13 REGLEMENT RELATIF AUX AIDES REGIONALES EN FAVEUR DES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATIONS SOCIALES, PARAMEDICALES ET DE SANTE VU le Code Général des Collectivités Territoriales, VU la délibération

Plus en détail

La reconnaissance du handicap

La reconnaissance du handicap Information La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

action sociale en faveur des personnels de l académie de Paris et des retraités résidant à Paris

action sociale en faveur des personnels de l académie de Paris et des retraités résidant à Paris action sociale en faveur des personnels de l académie de Paris et des retraités résidant à Paris 2014 2015 Sommaire - Les bénéficiaires de l action sociale 3 - Les différentes allocations proposées aux

Plus en détail

Les résidences du Centre Hospitalier

Les résidences du Centre Hospitalier Les résidences du Centre Hospitalier QUIMPER Résidence Ty Glazig Résidence Ty Creac h Résidence Ker Radeneg CONCARNEAU Résidence Avel Ar Mor Résidence Les Embruns Résidence Les Brisants POUR VOUS AIDER

Plus en détail

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique.

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique. Placement en établissement médicalisé ou spécialisé Cette aide permet de faire face à la charge financière importante que représente le placement en établissement spécialisé de l adhérent ou de l ayant

Plus en détail

LES CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS

LES CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS LES CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS Mises à jour le 19 novembre 2014. Siège social : 69, bd des canuts 69317 LYON Cedex 04 Tél. : 04.78.30.58.30 Fax : 04.78.27.75.22 SIRET 775 643 216

Plus en détail

Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire

Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire E.H.P.A.D E.H.P.A.D (Etablissement d hébergement pour personnes agées dépendantes) Un

Plus en détail

A - Prime à la naissance ou à l adoption

A - Prime à la naissance ou à l adoption A - Prime à la naissance ou à l adoption Plafonds de ressources Nombre d'enfants au foyer (nés ou à naître) Couples avec un seul revenu Plafonds de ressources 2013 Parents isolés ou couples avec deux revenus

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PRESTATIONS FAMILIALES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PRESTATIONS FAMILIALES MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents du travail Bureau des prestations familiales

Plus en détail

Règlement d aide sociale facultative. C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS. 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative

Règlement d aide sociale facultative. C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS. 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative Règlement d aide sociale facultative C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative Le présent règlement d aide sociale facultative précise les règles selon lesquelles

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

CD-1623 Le Ministre de l Économie, des Finances et de l Industrie, Le Ministre de l Intérieur,

CD-1623 Le Ministre de l Économie, des Finances et de l Industrie, Le Ministre de l Intérieur, 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction Générale de la Comptabilité Publique Bureau 6C MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE MINISTERE DE L INTERIEUR Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

Guide des Aides à la Mobilité

Guide des Aides à la Mobilité Guide des Aides à la Mobilité Plateforme Mobilité Autunois-Morvan 11 Passage Couvert, 71400 AUTUN tél. 03.80.54.57.66 e-mail:mobilite.autunoismorvan@yahoo.fr PREAMBULE La Commission Locale de l'insertion,

Plus en détail

VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER. Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations?

VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER. Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations? Adresses

Plus en détail

COURTAGE D ASSURANCES

COURTAGE D ASSURANCES 2015 COURTAGE D ASSURANCES et/ou REASSURANCES CCN 3110 IDCC 2247 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Pour faire suite à votre demande, veuillez trouver ci-joint les documents nécessaires pour établir votre dossier de demande de logement.

Pour faire suite à votre demande, veuillez trouver ci-joint les documents nécessaires pour établir votre dossier de demande de logement. Tours, le Madame, Monsieur, Pour faire suite à votre demande, veuillez trouver ci-joint les documents nécessaires pour établir votre dossier de demande de logement. L Association Jeunesse et Habitat propose

Plus en détail

PRÊT ÉQUIPEMENT DU LOGEMENT

PRÊT ÉQUIPEMENT DU LOGEMENT PRÊT ÉQUIPEMENT DU LOGEMENT 1 - OBJET Le prêt équipement du logement est destiné à financer l'achat de meubles et/ou de gros appareils électro-ménagers pour votre résidence principale, en tant que propriétaire

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 2015 Réforme de la Taxe d Apprentissage SERVITAXE Des experts à votre écoute SERVITAXE TAXE 0800 94 66 99 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION MAIRIE DE COURNON D'AUVERGNE SERVICE TOURISME TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION Sommaire : Page 2 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : Page 7 : Présentation de la taxe de séjour -qui est habilité

Plus en détail

PREFECTURE DE L ISERE. Direction Départementale de la Cohésion Sociale demande de bourse bafa

PREFECTURE DE L ISERE. Direction Départementale de la Cohésion Sociale demande de bourse bafa 2010 PREFECTURE DE L ISERE Direction Départementale de la Cohésion Sociale demande de bourse bafa dossier à rourner à l'adresse suivante : Direction départementale de la Cohésion sociale de l'isère 11

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap

Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap Fiche technique n 96 créée en avril 2013 Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap La conduite d un véhicule n est pas incompatible avec le handicap. Cependant, des aménagements sont parfois

Plus en détail

15/12/2010 APRE Désignation de l aide Critères d éligibilité Plafonds Observations Justificatif à produire LOGEMENT

15/12/2010 APRE Désignation de l aide Critères d éligibilité Plafonds Observations Justificatif à produire LOGEMENT APRE LOGEMENT -Aides au déménagement d une durée minimum de 6 mois à temps plein, - 1500 euros pour les DE non éligibles à l aide de Pôle Emploi. - Aides à l entrée dans les lieux : abonnements aux énergies,

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

DECISION FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE :

DECISION FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE : FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE : N dossier familial (IODAS) : Centre Médico-Social de Mende Travailleur Social Travailleur

Plus en détail

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 ------------- C. N. D. S. ------------ Retour des dossiers des Ligues Régionales

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT. des Alpes-Maritimes

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT. des Alpes-Maritimes FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT des Alpes-Maritimes Règlement Intérieur 15/04/2013 Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) des Alpes-Maritimes s inscrit dans le cadre juridique suivant : VU

Plus en détail

AIDES FORMATION / ACCES A LA QUALIFICATION. Région Département 04 05 06 13 83 84 Local

AIDES FORMATION / ACCES A LA QUALIFICATION. Région Département 04 05 06 13 83 84 Local AIDES FORMATION / ACCES A LA QUALIFICATION Bourse d études Conseil régional Provence-Alpes-Côte d Azur Mise à jour : Février 2011 (Réf. FO00001) Secteur géographique concerné Région Département 04 05 06

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS L hébergement chez l habitant existe depuis de nombreuses années sous différentes formes et son développement s est accentué

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Aides forfaitaires incitatives géographiques ou sectorielles (sans condition de ressources)

Aides forfaitaires incitatives géographiques ou sectorielles (sans condition de ressources) Les Autres Aides Bourse à la mobilité de la Région Midi Pyrénées Etudiants boursiers sur critères sociaux, inscrits en DUT, DUETE, en L3, M1, M2 dans un établissement d enseignement supérieur de la région,

Plus en détail

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Depuis la parution de la circulaire du 23 juillet 2007, le paysage des incitations financières a fortement

Plus en détail

Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS

Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS Définition Qu est ce qu une pathologie chronique? «C est une maladie de longue durée, évolutive,

Plus en détail

Le PTZ + : comment ça marche?

Le PTZ + : comment ça marche? Date : jeudi 16 décembre 2010 Destinataire(s) : Coopératives d Hlm Le PTZ + : comment ça marche? Cette note présente la réglementation du «PTZ+» qui s appliquera à compter du 1 er janvier 2011. Les informations

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE ASSURANCE MALADIE, MATERNITÉ, DÉCÈS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION

Plus en détail

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Pour faciliter vos démarches et bénéficier d une aide du FSL Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Vous avez des droits en matière de logement a Vos droits

Plus en détail

Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion

Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion Annexe 1 - OBJET DE L AIDE : Les aides individuelles facultatives du Fonds d Aide à l Insertion (FAI) sont destinées à accompagner financièrement les bénéficiaires

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE. Règlement Départemental d Aide Sociale 12/03/2014 p. 1

RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE. Règlement Départemental d Aide Sociale 12/03/2014 p. 1 RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE Règlement Départemental d Aide Sociale 12/03/2014 p. 1 PRÉAMBULE Le conseil général doit adopter un règlement départemental d'aide sociale définissant les règles

Plus en détail