ÉDITO Le conseil général, une collectivité au service des Haut-Marnais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉDITO Le conseil général, une collectivité au service des Haut-Marnais"

Transcription

1

2 ÉDITO Le conseil général, une collectivité au service des Haut-Marnais Le conseil général de la Haute-Marne n a qu une raison d être : vous servir au quotidien dans le cadre des compétences que la loi lui a transférées et dans le respect des règlements votés par mes collègues conseillers généraux. Parmi les compétences confiées par la loi, le champ social occupe le premier poste budgétaire du conseil général avec la protection de l enfance, le revenu de solidarité active (RSA), l allocation personnalisée d autonomie pour nos aînés, l APA, la prestation de compensation du handicap (PCH) pour nos concitoyens frappés par le handicap notamment. Parmi les dispositifs d aide dont le conseil général s est doté de sa propre initiative pour vous accompagner au mieux, signalons à titre d exemple le soutien aux emplois sportifs pour encadrer vos enfants, l aide aux clubs locaux pour les accueillir, au même titre que l aide forfaitaire à l installation des jeunes agriculteurs ou le soutien aux étudiants stagiaires en médecine pour encourager leur installation dans le département. Au-delà des jeunes et des familles, le conseil général a fait du soutien aux actifs une priorité : pour les artisans et les commerçants, pour les agriculteurs, pour les porteurs de projets touristiques dans le domaine de l hôtellerie ou de la restauration aussi. Au détour des près de 60 pages que vous avez dans les mains, je ne doute pas que vous trouverez une ou plusieurs fiches qui correspondront à l un de vos besoins, à l un de vos projets ou de ceux de vos proches. Ce guide poursuit un objectif simple : vous informer de l essentiel sur ce que le conseil général peut pour et avec vous. Chacune des fiches se termine par une invitation, soit à prendre contact avec les services du conseil général qui vous apporteront toutes les précisions dont vous souhaiteriez disposer, soit à consulter en ligne le règlement qui fixe, en détails, les conditions d accès à tel ou tel dispositif. Parce que le conseil général de la Haute-Marne est une collectivité de proximité qui reste à votre écoute, mes collègues et moi-même vous remercions par avance de nous faire parvenir vos commentaires sur l adresse : et ce, tout simplement pour nous aider à améliorer l édition 2013 de ce guide des aides. Bonne lecture. Bruno Sido Président du conseil général de la Haute-Marne

3 GUIDE DES AIDES AUX PARTICULIERS ET AUX PROFESSIONNELS SOMMAIRE 1/ ENFANCE / JEUNESSE Soutien aux parents p.8 o Revenu de Solidarité Active pour parents isolés (ex Allocation de Parents Isolés, API) Vie scolaire p.9 o Transport o Aide à la pension ou à la demi-pension Études et formations p.15 o Brevet d Aptitude aux Fonctions d Animateur (BAFA) o Brevet d Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD) o Prêt étudiants o Aide aux étudiants en médecine Sports et loisirs p.19 o Athlètes de haut niveau o Centres de loisirs (classes découvertes) 2/ VIE ACTIVE Installation et développement économique p.22 o Agriculteurs : installation, Coopératives d'utilisation du Matériel Agricole (CUMA), diversification agricole o Artisans / commerçants o GEODE o Professionnels de santé : soutien au maisons de santé Développement touristique p.30 o Hôtels, restaurants, gîtes, chambres d hôtes Insertion professionnelle p.36 o Revenu de Solidarité Active (RSA) o Fonds d Aide aux Jeunes (FAJ) Handicap p.38 o Prestation de compensation du handicap (PCH) Vie associative p.38 o Aide aux associations o Culture : spectacle vivant et patrimoine o Sport : aide aux emplois sportifs, aux clubs du département... Habitat p.45 o Fond de Solidarité Logement (FSL) o Lutte contre l insalubrité o Prestation de compensation du handicap (PCH) à domicile 3/ SENIORS Logement en établissement p.50 o Frais d hébergement en établissement (aide sociale) o Allocation Personnalisée d'autonomie (APA) Maintien à domicile p.52 o Allocation Personnalisée d'autonomie (APA) o Aide ménagère à domicile SENIORS / PERSONNES HANDICAPÉES Logement en établissement p.54 o Prestation de compensation du handicap (PCH) o Frais de repas Maintien à domicile p.56 o Téléalarme

4 Enfance / Jeunesse

5 Enfance / Jeunesse Soutien aux parents isolés Enfance / Jeunesse Vie scolaire REVENU DE SOLIDARITÉ ACTIVE MAJORÉ POUR PARENT ISOLÉ (EX ALLOCATION DE PARENT ISOLÉ, API) TRANSPORTS SCOLAIRES DES ÉLÈVES DU PREMIER DEGRÉ Familles et particuliers Personnes seules assumant la charge d un enfant né ou à naître Sous conditions de ressources et du nombre d enfants à charge La CAF et la MSA étudient le droit au RSA majoré pour parents isolés et l accordent par délagation du conseil général. s CAF de la Haute-Marne : MSA Sud Champagne : Les élèves des écoles primaires ou maternelles Résider dans une commune haut-marnaise en zone rurale Le transport des élèves est organisé et financé par le conseil général à raison d'un aller-retour par jour de classe dans le cadre des circuits de ramassage définis par le conseil général. En l'absence de cantine, un aller-retour le midi est assuré et pris en charge pour partie par le conseil général. Direction des Infrastructures et des Transports (DIT) Service déplacements et transports - Claudine VAUTRIN Tél

6 Enfance / Jeunesse Vie scolaire Enfance / Jeunesse Vie scolaire TRANSPORTS SCOLAIRES DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET POST-BAC Les élèves externes ou demi-pensionnaires des collèges, lycées et BTS du département Résider dans une commune haut-marnaise en zone rurale Le transport des élèves est financé et organisé par le conseil général sur les circuits définis, à raison d'un aller-retour par jour de classe. Direction des Infrastructures et des Transports (DIT) Service déplacements et transports - Claudine VAUTRIN Tél INDEMNITÉ FORFAITAIRE DE TRANSPORT POUR LES ÉLÈVES INTERNES Les familles avec enfants en internat - absence de desserte par les transports publics ; - être domicilié et scolarisé dans le département de la Haute-Marne ; - être élève interne au collège, au lycée ou en BTS ; - la distance entre la mairie de la commune de domicile et celle de la commune d implantation de l établissement scolaire doit être supérieure à 20 ou 30 km selon les cas ; - les lycéens hors département perçoivent l indemnité si et seulement si l option ou la filière suivie n existe pas en Haute-Marne. Forfait de 150 par an et par élève Direction des Infrastructures et des Transports (DIT) Service déplacements et transports - Laurence LAMBERT Tél

7 Enfance / Jeunesse Vie scolaire Enfance / Jeunesse Vie scolaire PRISE EN CHARGE DE TRANSPORT SCOLAIRE SUR UNE LIGNE REGULIÈRE DE TRANSPORT DE VOYAGEURS OU UNE LIGNE TER Les familles - être scolarisé en collège, lycée, BTS ou CFA (1 ère année et moins de 16 ans au 1 er septembre de l année scolaire en cours uniquement) ; - être domicilié dans le département de la Haute-Marne ; - être scolarisé dans le département de la Haute-Marne, au collège de Liffol-le-Grand (Vosges) ou dans les lycées de Neufchâteau (Vosges) ; - respecter la carte des secteurs de transport. Les trajets internes à une commune n ouvrent pas droit à l attribution d un abonnement scolaire subventionné. Le conseil général subventionne à hauteur de 77 % les abonnements scolaires mensuels ou trimestriels. Direction des Infrastructures et des Transports (DIT) Service déplacements et transports - Enzo RIGGI Tél INDEMNITÉ POUR LE TRANSPORT D ÉLÈVES PAR LA FAMILLE EN L'ABSENCE DE CIRCUIT SCOLAIRE ORGANISÉ Les familles - être scolarisé en école primaire ou au collège en Haute-Marne ; - être transporté en véhicule particulier ; - respecter le secteur de transport scolaire. Les trois cas ouvrant droit aux indemnités kilométriques sont les suivants : 1/ Absence de transport public lorsque la distance domicile - établissement scolaire est supérieure à 3 km,pour les seuls élèves demi-pensionnaires et externes. 2/ Point d arrêt le plus proche distant de plus de 3 km du lieu de domicile, quand l élève bénéficie d une carte de transport scolaire subventionné, délivrée par le conseil général. 3/ Collégien abonné scolaire subventionné suivant un accompagnement éducatif après l horaire de retour de car habituel. L'indemnité au kilomètre : 0,19 pour les collégiens et 0,25 pour les primaires (un aller-retour entre le domicile et l établissement scolaire ou le point d arrêt le plus proche par jour de classe, ou bien un retour par jour lorsque l élève suit un accompagnement éducatif). Direction des Infrastructures et des Transports (DIT) Service déplacements et transports - Laurence LAMBERT Tél

8 Enfance / Jeunesse Vie scolaire Enfance / Jeunesse Études et formations AIDE À LA PENSION OU À LA DEMI-PENSION Les familles - élèves internes scolarisés dans les collèges publics ou privés du second degré du département à condition que la famille soit domiciliée en Haute-Marne ; - élèves demi-pensionnaires scolarisés dans les collèges publics ou privés du second degré du département ou hors département à condition que la famille soit domiciliée en Haute-Marne. Selon les ressources de la famille et le nombre d'enfants à charge : Direction de l Éducation et des Bâtiments (DEB) Service éducation - Bernadette ROYER Tél AIDE À LA FORMATION DU PERSONNEL DES CENTRES DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT BAFA (Brevet d Aptitude à la Formation d Animateur de centre de vacances et de loisirs) Particuliers - la bourse "BAFA" sera attribuée à l'inscription de la session d approfondissement ou de qualification ; - le stage devra être effectué auprès d'un organisme de formation de la région Grand-Est (Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Bourgogne et Franche- Comté) ; - le stagiaire s engage, une fois diplômé, à œuvrer, dans la mesure des postes disponibles, au service des centres de vacances et de loisirs haut-marnais. Bourse de 120 versée aux stagiaires Service culture, sports et vie associative - Muriel PICHERY Tél

9 Enfance / Jeunesse Études et formations Enfance / Jeunesse Études et formations AIDE À LA FORMATION DU PERSONNEL DES CENTRES DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT BAFD (Brevet d Aptitude à la formation de Directeur de centre de vacances et de loisirs) Particuliers Il s agit de compléter l offre déjà existante et d attribuer une aide aux personnes postulant à passer leur BAFD. - la bourse "BAFD" sera attribuée à l'inscription de la session de perfectionnement ; - le stagiaire s engage, une fois diplômé, à œuvrer, dans la mesure des postes disponibles, au service des centres de vacances et de loisirs haut-marnais. Forfait de 130 versé au stagiaire Service culture, sports et vie associative - Muriel PICHERY Tél PRÊT ÉTUDIANTS Familles et particuliers Jeunes de nationalité d'un des pays de l'union européenne qui poursuivent des études supérieures initiales et dont les parents sont domiciliés en Haute-Marne. Prêt remboursable accordé pour une année scolaire qui peut varier de minimum à maximum par an (peut être renouvelé deux autres années aux étudiants dont les parents résident en Haute-Marne). Ce prêt est accordé sous conditions de ressources des parents. Si à l issue de leurs études, les jeunes actifs trouvent un emploi et/ou résident dans le département, ils peuvent être dispensés du rembourssement de ce prêt en tout ou partie. Direction de l Éducation et des Bâtiments (DEB) Service éducation - Bernadette ROYER Tél

10 Enfance / Jeunesse Études et formations Enfance / Jeunesse Sports et loisirs AIDES AUX ÉTUDIANTS EN MÉDECINE AIDE AUX ATHLÈTES DE HAUT NIVEAU Tous les étudiants en médecine, quelle que soit leur faculté de rattachement (Reims, Dijon, Nancy, ) ; qu ils soient externes (de la 4 e à la 6 e année) ou internes (de la 7 e à la 9 e année) Les différentes aides - guichet unique d information qui informe et oriente sur les aides du conseil général, qui instruit les dossiers de demandes d aides des étudiants et qui met en relation les étudiants et les offices publics de l habitat pour faciliter l attribution d un logement ; - quel que soit leur lieu de stage en Haute-Marne, les étudiants bénéficient de l attribution rapide d un logement par l intermédiaire du guichet unique ; - aide au déménagement : le conseil général attribue une aide financière au déménagement d un interne qui effectue un stage en Haute-Marne, quel que soit le lieu de stage. Cette aide, plafonnée à 1 500, est versée sur justificatif des frais engagés ; - aide aux transports : le conseil général verse une indemnité forfaitaire de déplacement pour les étudiants qui viennent faire leur stage en Haute-Marne. Cette indemnité, basée sur deux allers-retours mensuels, est calculée en fonction de la distance entre la faculté d origine de l étudiant et le lieu de stage. Direction de la Solidarité Départementale (DSD) Service des actions médico-sociales - Nathalie ELLE Tél. : Sportifs de haut niveau - être licencié auprès d un club associatif du département, - être inscrit sur les listes «haut niveau» établies exclusivement par le Ministère de la Jeunesse et des Sports (catégories élite, senior, jeune, espoir et partenaires d entraînement). ou - être licencié auprès d un club associatif du département, - faire partie des sportifs ne figurant pas sur les listes officielles : sportifs licenciés en Haute-Marne et récompensés par le conseil général sur proposition du mouvement sportif, du comité départemental de la discipline et après validation du CDOS. En fonction de la catégorie inscrite sur la liste du Ministère de la Jeunesse et des Sports : - élites - seniors -jeunes -espoirs et partenaires d entraînement, lauréats récompensés par le conseil général, ou en fonction du budget et de l importance de l événement auquel le sportif participe. Service culture, sports et vie associative - Frédéric MARY Tél

11 Enfance / Jeunesse Sports et loisirs AIDE AUX ACCUEILS DE LOISIRS DE MINEURS AVEC OU SANS HÉBERGEMENT Associations accueillant des enfants domiciliés en Haute-Marne et habilitées par les services de l État (direction de la cohésion sociale) Les structures de loisirs doivent s être engagées dans une démarche qualité Pour l accueil sans hébergement (accueil de loisirs) : soutien financier calculé sur la base du nombre de journées/enfants, comptabilisé par la CAF, réalisé en N-1 pendant les petites et grandes vacances x 1,05. Pour l accueil avec hébergement (séjours de vacances et séjours courts) : le soutien financier est calculé sur la base du nombre de journées/enfants déclaré par le centre, réalisé en N-1 pendant les petites et grandes vacances x 3,15. Le Centre Culturel Haut-Marnais (CCHM) est par exemple une association agréée pour l accueil de jeunes sur les sites du Val André en Bretagne, au Grand-Bornand dans les Alpes, sans oublier le lac du Der ou de la Liez. Direction de la Solidarité Départementale (DSD) Service enfance jeunesse Tél Vie active 20

12 Vie active Installation et développement économique Vie active Installation et développement économique AIDE A L INSTALLATION DES AGRICULTEURS Jeunes agriculteurs installés dans l année, dans le cadre des dispositions nationales Condition d'attribution Accepter le suivi de son installation par le Point info installation Direction de l Environnement et de l Agriculture (DEA) Service agriculture, aménagement foncier et sylvicoles Tél. : Maryline DUBOIS AIDES AUX CUMA Financement des achats de matériel agricole utilisé en commun par plusieurs exploitations agricoles à l'exclusion de tout renouvellement de ce matériel Coopératives d'utilisation de Matériel Agricole en commun (CUMA) Sont éligibles : - les acquisitions de matériel : outils combinés de travail du sol, semis, semoirs de régénération de prairies ; - matériels liés au compostage ; - tout équipement lié aux énergies renouvelables, notamment à la valorisation de la biomasse (déchiqueteuses à bois, composteuses, broyeurs, etc.) ; - tout autre investissement favorisant l agriculture durable ; L'attribution doit être préalable au lancement des travaux et doit faire l'objet d'un versement dans les délais prévus par la décision d'attribution. Dans la limite de par CUMA et par an, subvention de 20 % au maximum de l'investissement HT : - plafonné à ou à pour l entrée d un jeune agriculteur en cas d équipements limitant l emploi de produits phytosanitaires ; - plafonné à ou pour l entrée d un jeune agriculteur en cas de matèriel relatif au compostage ou aux énergies renouvelables. Direction de l Environnement et de l Agriculture (DEA) Service agriculture, aménagement foncier et sylvicoles Tél. : Maryline DUBOIS 22 23

13 Vie active Installation et développement économique Vie active Installation et développement économique AIDE À LA DIVERSIFICATION ET À L'INNOVATION AGRICOLE Agriculteurs à titre principal ou secondaire, cotisant solidarité à la MSA immatriculé au C.F.E. en tant qu'entreprise agricole. - justifier d'une compétence professionnelle pour l'activité envisagée (formation adaptée, réalisée ou prévue, ou expérience professionnelle prouvée) ; - ne pas dégager, avant le projet, plus de de revenu net disponible par actif, en moyenne, sur les 3 dernières années ; - avoir 40 ans au maximum pour les futurs agriculteurs et 50 ans au maximum pour les agriculteurs lors du dépôt des projets et s'engager à maintenir l'exploitation pendant une durée minimale de 10 ans. l attribution doit être préalable au lancement des travaux. Dépenses éligibles Financement des investissements matériels pour la mise en place ou le développement : - d'atelier de production, transformation, vente directe de la production (au travers duquel l'agriculteur conserve la maîtrise de son produit et de ses prix et améliore sa valeur ajoutée) ; - d'activité d'accueil à la ferme (visite, restauration, animations) en lien avec l'exploitation agricole et dont l'agriculteur assure et maîtrise la conduite ; - d'atelier d'innovation : projets relatifs à des productions ou à des pratiques pas ou très peu rencontrées, dont le caractère expérimental est susceptible de faire référence et de permettre la mise en place de filières nouvelles. Subvention de 10% à 30% de l'investissement HT, plafonnée à Direction de l Environnement et de l Agriculture (DEA) Service agriculture, aménagement foncier et sylvicoles Tél. : Maryline DUBOIS LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES Pour la surveillance sanitaire des troupeaux et des aliments Clients Agriculteurs / métiers de bouche / collectivités Prestations Services facturés selon la nomenclature des tarifs fixés par le conseil général chaque année Direction de l Environnement et de l Agriculture (DEA) Service agriculture, aménagement foncier et sylvicoles Tél. : Maryline DUBOIS 24 25

14 Vie active Installation et développement économique Vie active Installation et développement économique AIDE À L ARTISANAT Prêt sans intérêts pour l investissement Achat de véhicules utilitaires (neuf ou occasion), matériel de production (neuf ou occasion), premier équipement informatique (neuf), construction, extension, rénovation ou aménagement de bâtiments. - les artisans inscrits ou en cours d inscription au Répertoire des Métiers de la Haute-Marne, avec une qualification artisanale, et qui réalisent des investissements à caractère productif ; - les Sociétés Civiles Immobilières (SCI) investissant dans l immobilier d entreprises artisanales. Le montant des investissements éligibles est de : - pour la création :3 000 à HT pour les entreprises de moins de 3 ans ;6 000 à HT pour les entreprises créées depuis plus de 3 ans ; - pour la reprise : à HT pour les entreprises de moins de 3 ans hors Chaumont,Langres et Saint-Dizier ;6 000 à HT pour les entreprises reprises depuis plus de trois ans, hors Chaumont, Langres et Saint-Dizier. Dans les cas de reprises d entreprises à Chaumont, Langres et Saint-Dizier, le montant des investissements éligibles est compris entre et HT sans conditions de délais. Le montant des investissements est calculé sur la base du coût HT sauf pour les entreprises ne récupérant pas la TVA, pour lesquelles le coût TTC est retenu. Le prêt est égal à : 35 % du montant HT des investissements éligibles (plafond de prêt : ) pour les entreprises créées depuis moins de 3 ans ou les entreprises reprises depuis moins de 3 ans, hors Chaumont, Langres et Saint-Dizier ou les entreprises créant un ou plusieurs emplois en CDI à temps plein ou équivalent ; 20 % du montant HT des investissements éligibles (plafond de prêt : ) pour les entreprises créées ou reprises depuis plus de 3 ans et qui ne créent pas d emplois en CDI à temps plein ou équivalent ou les entreprises reprises à Chaumont, Langres et Saint-Dizier sans création d emplois en CDI à temps plein ou équivalent. Service économie, tourisme, habitat - Valérie GRAVA Tél AIDE AU «PETIT COMMERCE» Prêt sans intérêts Pour l achat de véhicules utilitaires, matériel d exploitation, premier équipement informatique, construction, rénovation, extension, aménagement de bâtiment Les petites entreprises commerciales ou indépendantes franchisées et les Sociétés Civiles Immobilières (SCI) investissant dans l immobilier d entreprises commerciales Conditions d attribution Le montant des investissements éligibles est de : à HT pour les commerces créés ou repris depuis moins de 3 ans à HT pour les commerces créés ou repris depuis plus de 3 ans Le montant des investissements est calculé sur la base du coût HT sauf pour les entreprises ne récupérant pas la T.V.A., pour lesquelles le coût TTC est retenu. : Le prêt est égal à : 35 % du montant HT des investissements éligibles (plafond de prêt : ) pour les commerces créés depuis moins de 3 ans ou les commerces repris depuis moins de 3 ans, hors Chaumont, Langres et Saint-Dizier ou les commerces créant un ou plusieurs emplois en CDI à temps plein ou équivalent ; 20 % du montant H.T. des investissements éligibles (plafond de prêt : ) pour les commerces créés ou repris depuis plus de 3 ans et qui ne créent pas d'emplois en CDI à temps plein ou équivalent ou les commerces repris à Chaumont, Langres et Saint-Dizier (sans création d'emplois). : Service économie, tourisme, habitat - Valérie GRAVA Tél

15 Vie active Installation et développement économique Vie active Installation et développement économique GEODE (Gestion opérationnelle et dynamique des entreprises) Diagnostic économique et financier dressé par un expert de la Banque de France Entreprises non commerciales Conditions d attribution Soit dans le cadre d une reprise d entreprises, soit à tout autre moment, notamment dans une phase de développement (réalisation d un investissement) Les demandes de diagnostics sont à adresser à la Banque de France. Première expertise de l entreprise financée par le conseil général : participation du conseil général à hauteur de 50 % du montant HT de l expertise, dans la limite de par entreprise. Service économie, tourisme, habitat - Valérie GRAVA Tél MAISONS DE SANTÉ PLURI-PROFESSIONNELLES Communes, communautés de communes - le bâtiment doit rester propriété publique au moins 7 ans ; - le bâtiment doit conserver sa vocation première ; - la maison de santé pluri-professionnelle (MSP) ou le projet de maison de santé a reçu un avis favorable de l Agence Régionale de Santé (ARS), sur la conformité avec le socle minimal obligatoire du cahier des charges national des MSP, qu un financement de l État soit attribué ou pas à ce dossier ; - infrastructures numériques : les travaux de génie civil et de bâtiment sont éligibles aux subventions départementales s ils intègrent la réservation de fourreaux. - avance remboursable : 50 % de la dépense subventionnable HT avec un différé de remboursement de deux ans et remboursement en cinq annuités ; - plafond de la dépense subventionnable : HT ; - dans l hypothèse où le bâtiment serait soit cédé soit affecté à un usage autre que l accueil de professions médicales ou paramédicales avant l expiration du délai de sept ans, le solde de l avance restant à rembourser deviendrait immédiatement exigible. Service des aides aux communes Tél

16 Vie active Développement touristique Vie active Développement touristique AIDE A L HÔTELLERIE DE TOURISME Pour la création, l extension et la modernisation de l hôtellerie Personnes physique ou morale exploitant des hôtels classes tourisme : 2, 3, 4 ou 5 étoiles, à l exclusion des chaînes intégrées ou franchisées avec apport financier du groupe. Conditions d attribution Dépenses éligibles : - les travaux de création, d extension, de réhabilitation ou de modernisation d établissements hôteliers ; - travaux de mise aux normes des chambres et des parties communes de l hôtel (électricité, incendie, etc.) ; - travaux extérieurs d accessibilité pour les personnes handicapées dans le respect de la réglementation en vigueur ; - honoraires d un décorateur ou d un architecte. Sont pris en compte les montants HT des travaux réalisés par des entreprises ou des artisans. Subvention ou avance remboursable pour travaux pouvant aller jusqu à 35% des dépenses éligibles. Le taux d aide sera défini en fonction de la taille de l entreprise, de la localisation du projet et des co-financements. Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER AIDE À LA RESTAURATION Pour la création, la rénovation et la modernisation des cuisines des restaurants (Personnes physique ou morale) Restaurateurs hors chaînes intégrées ou franchisées Conditions d attribution Être titulaire du titre de «Maître Restaurateur» Travaux éligibles - travaux de mises aux normes des cuisines et des liaisons (offices) : mise aux normes de la sécurité des différents espaces et équipements du restaurant, intervention d un architecte ; Sont pris en compte les montants HT des travaux réalisés par des entreprises ou des artisans. - équipements essentiels à l activité (à l exception du petit matériel, de la batterie de cuisine ou de service et du mobilier) : chambre froide, armoire réfrigérante, lavage des aliments, conditionnement sous vide, cuisson, lavage, hygiène du personnel etc. Sont exclus de ce dispositif : les travaux de réparation et d entretien courant, les factures de matériaux, les dépenses financées par un crédit-bail. Subvention au taux maximum de 30 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à HT. Le plancher des dépenses éligibles doit être supérieur à HT. Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER

17 Vie active Développement touristique Vie active Développement touristique AIDE AUX GÎTES DE GROUPE LABELLISÉS Pour la création et la réhabilitation de logements (d une capacité d accueil minimale de 15 personnes) ou l implantation d équipements de loisirs (Secteur privé) Les particuliers, les petites et moyennes entreprises au sens de la définition de l Union européenne, les associations, les Société Civiles Immobilières (SCI) Conditions d attribution Travaux éligibles pour l hébergement - travaux de construction et de réhabilitation, avec dortoirs ou chambres, cuisine ou coin cuisine, salle commune (repas et détente), équipements sanitaires ; - travaux extérieurs d accessibilité pour les personnes handicapées, dans le respect de la réglementation en vigueur ; - intervention d un architecte. Travaux éligibles pour les équipements de loisirs - mise en place d équipements de loisirs : piscine, espace forme, aires et terrains de jeux, golf miniature, local pêche, parc de location de vélos, etc. Sont pris en compte les montants HT des travaux réalisés par des entreprises ou des artisans. Sous réserve que le gîte de groupe réponde, conformément à la législation en vigueur, aux normes sécurité incendie et accessibilité pour les personnes handicapées à la fin des travaux. - pour les hébergements : subvention au taux maximum de 30 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à (35% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap») ; -pour les équipements de loisirs : subvention au taux maximum de 20 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à (25% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap»). Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER AIDE AUX CHAMBRES D HÔTES LABELLISÉES Pour la création et la réhabilitation de chambres dans le logement même du propriétaire, offrant au touriste le coucher et le petit-déjeuner, ou l implantation d équipements de loisirs Particuliers et Sociétés Civiles Immobilières (SCI) Conditions d attribution Travaux éligibles pour l hébergement - travaux concernant la création ou la réhabilitation de chambres, avec équipements sanitaires individuels. Plancher de dépenses éligibles : seuls les projets dont la dépense éligible est supérieure à HT sont pris en compte. Plafond de dépenses éligibles : HT par chambre. Travaux éligibles pour les équipements de loisirs - mise en place d équipements de loisirs : piscine, espace forme, aires et terrains de jeux, etc. Les travaux de réparation et d entretien courant sont exclus de ce dispositif. Sont pris en compte les montants HT des travaux réalisés par des entreprises ou des artisans. - pour les hébergements : subvention au taux maximum de 30 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à par chambre (35% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap») ; - pour les équipements de loisirs : subvention au taux maximum de 20 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à (25% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap»). Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER

18 Vie active Développement touristique Vie active Développement touristique AIDE AUX MEUBLÉS LABELLISÉS Pour la création et la réhabilitation de logements dans le but d offrir un hébergement de qualité 2, 3, 4 ou 5 étoiles destiné à la location touristique ou l implantation d équipements de loisirs (Secteur privé) Particuliers, associations, Sociétés Civiles Immobilières (SCI), établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Conditions d attribution Travaux éligibles pour l hébergement - travaux de construction et de réhabilitation ; - intervention d un architecte. Travaux éligibles pour les équipements de loisirs - mise en place d équipements de loisirs : piscine, espace forme, aires et terrains de jeux, etc. Les travaux de réparation et d entretien courant sont exclus de ce dispositif. Sont pris en compte les montants HT des travaux (hors matériaux) réalisés par des entreprises ou des artisans. - pour les hébergements : subvention au taux maximum de 30 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à pour les 2 étoiles, pour les 3 étoiles, pour les 4 étoiles, pour les 5 étoiles (taux maximum de 35% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap») ; - pour les équipements de loisirs : subvention au taux maximum de 20 % du montant des dépenses éligibles HT plafonnées à (25% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap»). Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER AIDE À L HÔTELLERIE DE PLEIN AIR, AUXVILLAGESVACANCES, RÉSIDENCES DETOURISME ET HÉBERGEMENTS INSOLITES (Secteur privé) - Particuliers, associations, petites et moyennes entreprises au sens de la définition de l union européenne (sauf chaînes intégrées ou franchisées avec apport financier du groupe), communes, sociétés civiles immobilières (SCI), établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Conditions d attribution (dépenses éligibles) : - honoraires d architecte ; - viabilisation : travaux de voirie et réseaux divers visant a la création d emplacements ou à leur modernisation ; travaux visant a l amélioration de l environnement paysager ; - unités d hébergement : acquisition, installation ou construction d unités d hébergement de type mobile homes, chalets, hébergements en dur, roulottes, cabanes, yourtes, etc. ; - équipements structurants : aménagement des parties communes, des équipements d accueil et de service ; création d une salle de convivialité, d un salon de jeux et de télévision, etc. ; mise en place d équipements de loisirs : piscine, espace aquatique, espace forme, aires et terrains de jeux, golf miniature, local pêche, parc de location de vélos, etc. ; achat des premiers équipements nécessaires. Pour les établissements recevant du public : travaux extérieurs d accessibilité pour les personnes handicapées dans le respect de la réglementation en vigueur et travaux de mise aux normes de sécurité incendie. Sont pris en compte les montants HT des travaux réalisés par des entreprises ou des artisans. - subvention au taux maximum de 30 % du montant des dépenses éligibles HT (35 % pour les projets répondant au label «tourisme et handicap») Le montant de dépenses éligibles doit être compris entre et HT pour les travaux de mise aux normes et compris entre et HT pour tous les autres types de travaux. - avance remboursable à taux 0% pour tous types de travaux d un taux maximum de 30 % du montant HT (35% pour les projets répondant au label «tourisme et handicap») des travaux, plafonnée à Le montant des dépenses éligibles doit être supérieur à HT. Le porteur de projet a donc la possibilité de cumuler la subvention sur la part de travaux inférieure à HT + l'avance remboursable pour la part supérieure à HT. Service économie, tourisme, habitat - Béatrice GARNIER

19 Vie active Insertion professionnelle Vie active Insertion professionnelle REVENU DE SOLIDARITÉ ACTIVE (RSA) FONDS D'AIDE AUX JEUNES (FAJ) Particuliers - avoir plus de 25 ans (ou pour les moins de 25 ans ayant un enfant né ou à naître ; ainsi que les personnes de moins de 25 ans qui ont exercé une activité professionnelle préalable pendant une certaine durée) ; - Disposer d un revenu inférieur à un plafond défini selon les ressources et la situation familiale (les revenus du travail et les revenus issus de la solidarité peuvent être cumulés selon certaines conditions) ; Son montant dépend à la fois de la situation familiale et des revenus du travail. Il peut être soumis à l obligation d entreprendre des actions favorisant une meilleure insertion professionnelle et sociale. La CAF et la MSA étudient le droit au RSA et l accordent par délégation du conseil général. CAF ou MSA de la Haute-Marne CAF de la Haute-Marne : Familles et particuliers Jeunes de 18 à 25 ans faisant l'objet d'un suivi par une mission locale ou une Permanence d'accueil d'information et d'orientation (PAIO) notamment dans sa démarche d'insertion Une subvention ou un prêt peuvent être accordés pour couvrir toutes dépenses accompagnant le projet professionnel, notamment le transport, l'hébergement temporaire, les frais alimentaires, les frais liés à la formation professionnelle ou à l'activité professionnelle. Direction de la Solidarité Départementale (DSD) Service insertion Tél

20 Vie active Vie associative Vie active Vie associative Culture AIDE AUX ASSOCIATIONS Associations «Loi 1901» implantées en Haute-Marne ou porteuses de projets intéressant la Haute-Marne, justifiant d au moins une année d existence et entrant dans l un des champs suivants : loisirs, sports, socio-éducatif, social. Les dossiers seront examinés au regard de : - la qualité artistique et culturelle du projet ; - le rayonnement territorial du projet ; - l inscription dans un projet culturel de territoire et la capacité du projet à fédérer (autres acteurs culturels, inscription dans des réseaux locaux ) ; - la diversité des publics touchés ; Les critères suivants seront obligatoirement remplis : - s inscrit dans une démarche d aide au projet ; - l implication d un autre partenaire public (Europe, État, région, commune, intercommunalité) au moins dans l élaboration et le plan de financement du projet ; - un seul financement du conseil général par structure ; - la conformité de la structure avec la réglementation en vigueur ; - le dossier complet. L aide est déterminée en fonction du montant des charges liées directement au projet : 15 % maximum du coût TTC du projet. Au-delà de euros, l aide du conseil général est subordonnée à la signature d une convention financière, qui reprendra notamment les objectifs poursuivis par le projet ainsi qu une annexe financière reprenant le budget prévisionnel du projet aidé. Service culture, sports et vie associative - Patricia PARRIAUX Tél AIDE À LA CRÉATION-PRODUCTION Les compagnies ou ensembles professionnels (théâtre, danse, cirque, ensembles musicaux), implantés en Haute-Marne et justifiant d au moins une année d existence Les dossiers seront examinés au regard de : - la qualité artistique et culturelle du projet ; - le rayonnement territorial du projet ; - l inscription dans un projet culturel de territoire et la capacité du projet à fédérer (autres acteurs culturels, inscription dans des réseaux locaux ) ; - la diversité des publics touchés. Les critères suivants seront obligatoirement remplis : - s inscrit dans une démarche d aide au projet ; - la réalisation de spectacles professionnels ; - la diffusion des créations/productions en Haute-Marne (au moins trois représentations dans le département) ; - l implication d un autre partenaire public (Europe, État, région, commune, intercommunalité) au moins dans l élaboration et le plan de financement du projet ; - un seul financement du conseil général par structure ; - la conformité de la structure avec la réglementation en vigueur ; - le dossier complet. L aide est déterminée en fonction du montant des charges liées directement aux projets: 15 % maximum du coût total TTC du projet ou des actions avec un plafond de pour les compagnies et pour les compagnies émergentes (entre une année et trois années d existence). Au delà de 5 000, l aide du conseil général est subordonnée à la signature d une convention financière qui reprendra notamment les objectifs poursuivis par le projet ainsi qu une annexe financière reprenant le budget prévisionnel du projet aidé. Service culture, sports et vie associative - Jean-Pierre FAUX Tél

AIDE À L HÔTELLERIE DE PLEIN AIR, AUX VILLAGES DE VACANCES, AUX RÉSIDENCES DE TOURISME ET AUX HÉBERGEMENTS INSOLITES

AIDE À L HÔTELLERIE DE PLEIN AIR, AUX VILLAGES DE VACANCES, AUX RÉSIDENCES DE TOURISME ET AUX HÉBERGEMENTS INSOLITES AIDE À L HÔTELLERIE DE PLEIN AIR, AUX VILLAGES DE VACANCES, AUX RÉSIDENCES DE TOURISME ET AUX HÉBERGEMENTS INSOLITES En vue de développer la capacité et la qualité de l'hébergement tristique sur le territoire

Plus en détail

AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME

AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME En vue de développer la capacité et la qualité de l hébergement touristique sur le territoire hautmarnais, et d aider à la mise aux normes sécurité et accessibilité des

Plus en détail

MODALITÉS ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES

MODALITÉS ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES 5 - Modalités et conditions d'attribution des aides de la Caf au titre de l'action sociale à la Guyane Parallèlement au versement des prestations familiales, la Caisse d'allocations Familiales a pour mission

Plus en détail

Demandeur Subvention Conditions Montant Contact

Demandeur Subvention Conditions Montant Contact RECAPITULATIF DES SUBVENTIONS OU AIDES FINANCIERES ACCORDEES PAR LE CONSEIL GENERAL DE LA MOSELLE Etudiant Demandeur Subvention Conditions Montant Contact Jeune 18-25 ans Personne en situation de handicap

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE

SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE 1 1 Réduction d impôt ou crédit d impôt Référence : - article L 129-1 du code du travail - article 199 sexdecies du code des impôts

Plus en détail

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP La prestation de compensation du handicap (PCH) a été instaurée par la loi n 2005-102 du 11 février 2005. Elle est attribuée à la personne qui présente

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AUX HEBERGEMENTS TOURISTIQUES

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AUX HEBERGEMENTS TOURISTIQUES REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AUX HEBERGEMENTS TOURISTIQUES Vus les articles L3232-1 et R 3345-5 du code général des collectivités territoriales, Vues les délibérations du Conseil général des : 12 décembre

Plus en détail

Unités de Soins de Longue Durée USLD

Unités de Soins de Longue Durée USLD VAL-DE-MARNE Unités de Soins de Longue Durée USLD HABILITÉES au titre de l'aide sociale Une Unité de soins de longue durée est un établissement d'hébergement médicalisé qui accueille des personnes souffrant

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL DU TRANSPORT SCOLAIRE ET D'ALLOCATIONS AUX FAMILLES

REGLEMENT DEPARTEMENTAL DU TRANSPORT SCOLAIRE ET D'ALLOCATIONS AUX FAMILLES Direction des Routes, Transports et Bâtiments Service des Transports et Déplacements REGLEMENT DEPARTEMENTAL DU TRANSPORT SCOLAIRE ET D'ALLOCATIONS AUX FAMILLES Table des matières 1 - ORGANISATION DU RESEAU

Plus en détail

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP Service des Politiques de l Autonomie des Personnes Agées REVALORISATION des tarifs Au 1 er septembre 2014 - DES PRESTATIONS ET AVANTAGES SOCIAUX DESTINES AUX PERSONNES

Plus en détail

Pour mon logement, mon boulot, ma santé ou mes projets, la MSA peut m aider!

Pour mon logement, mon boulot, ma santé ou mes projets, la MSA peut m aider! vous guider Pour mon logement, mon boulot, ma santé ou mes projets, peut m aider! Les aides de pour les jeunes www.msalorraine.fr facebook.com/mymsa MA SANTÉ Ma santé, on en parle? Instants Santé Dès

Plus en détail

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux.

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux. R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES DÉFINITION : Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques

Plus en détail

Chiffres clés. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014

Chiffres clés. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014 Chiffres clés MAJ du 20 juin 2014 Page 1/6 Chiffres clés Assurance maladie Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014 Montant de l'aide pour les + de 60 ans : 550 / an Nombre

Plus en détail

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel :

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel : Aide à domicile des personnes âgées I n f o r m a t i o n s SOMMAIRE Exonération des charges sociales Intervenant à domicile Allocation Personnalisée d Autonomie Soins à domicile 1. Allocation Personnalisée

Plus en détail

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay Tourisme 1 2 3 4 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay 167 1 Meublés de tourisme classés et labellisés NATURE DE L OPÉRATION : Aide à la création, modernisation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9 Présentation Guide d accompagnement à l application du Règlement Intérieur 2012 à l usage des partenaires Juin 2012 page 1/9 Plan du guide Qu est-ce que le FSL? Comment saisir le Fonds? Les critères généraux

Plus en détail

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT AIDES DU CONSEIL GENERAL DEPARTEMENTAL Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : Vous avez moins de 60 ans ou jusqu à 75 ans si les droits ont été justifiés avant. Renseignements auprès de la Maison

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES C11 Hébergement par un accueillant familial à titre onéreux : Financement de l accueil Nature de la prestation : Références : Prestations légales pour le financement du coût de l'accueil familial : Décret

Plus en détail

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale Si vos revenus ne vous permettent pas de couvrir la totalité des frais d'hébergement en maison de retraite (EHPAD), le coût des prestations d'aide

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Tampon dateur de la MDPH Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH N 13788*01 A - Identification de l enfant ou de l adulte concerné par la demande Nom de naissance : Nom d épouse ou nom d usage : Prénom(s)

Plus en détail

Vos aides individuelles d Action Sociale 2015

Vos aides individuelles d Action Sociale 2015 Vos aides individuelles d Action Sociale 2015 CONDITIONS D OUVERTURE DU DROIT 1. Etre ressortissant du régime général ou assimilés (est exclu le régime agricole : MSA) ; SOMMAIRE Conditions d ouverture

Plus en détail

Guide pratique des aides du Conseil Général. Avec vous au quotidien. la Creuse

Guide pratique des aides du Conseil Général. Avec vous au quotidien. la Creuse Guide pratique des aides du Conseil Général Avec vous au quotidien la Creuse Supplément au Magazine N 29 > avril - mai 2007 AVANT-PROPOS Avant-propos SOMMAIRE ENFANCE Attendre un enfant 4 Adopter un enfant

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

Aide sociale. Les Aides du Département en faveur des personnes handicapées. Guide DIRECTION ACCOMPAGNEMENT CITOYENS AUTONOMIE

Aide sociale. Les Aides du Département en faveur des personnes handicapées. Guide DIRECTION ACCOMPAGNEMENT CITOYENS AUTONOMIE Guide Aide sociale Les Aides du Département en faveur des personnes handicapées DIRECTION ACCOMPAGNEMENT CITOYENS AUTONOMIE 2 3 Les Aides du Département en faveur des personnes handicapées Sommaire Vos

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

Aides pour la formation

Aides pour la formation Aides pour la formation Entrée en formation Inscrit(e) comme demandeur d emploi en catégories 1,2,3,4 «stagiaire de la formation professionnelle» et 5 «contrats aidés» et Indemnisé(e) au titre d une allocation

Plus en détail

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol)

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) 2012 Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) Yves Briand -référent précaires EVS-AVS sgen-cfdt Bretagne 02/01/2012 QUI PEUT BENEFICIER DE L ACTION

Plus en détail

N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX. as MAIA région mulhousienne

N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX. as MAIA région mulhousienne RE ACCES AUX DROITS N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX 2014 as MAIA région mulhousienne SOMMAIRE ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Formation Missions ARTICULATION GESTIONNAIRE DE CAS / ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

Plus en détail

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux Réduction d impôt sur le revenu Les avantages fiscaux La réduction ou le crédit d'impôt Toute personne ayant recours aux services d'une aide à domicile dans sa résidence principale, secondaire ou celle

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées

Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées Les aides en faveur de l adaptation du logement pour les personnes handicapées Les personnes en situation de handicap ayant un projet de travaux d accessibilité ou d adaptation de leur logement (pose d

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES Demande d'aide(s) financière(s) pour le maintien dans le logement Vous êtes PROPRIETAIRE et en difficulté financière, Le Fonds de Solidarité pour

Plus en détail

PCH / ACTP Prestation de Compensation du Handicap ou renouvellement d Allocation Compensatrice Tierce Personne

PCH / ACTP Prestation de Compensation du Handicap ou renouvellement d Allocation Compensatrice Tierce Personne des Côtes d'armor PCH / ACTP Prestation de Compensation du Handicap ou renouvellement d Allocation Compensatrice Tierce Personne Ce dossier présente les différentes prestations de compensation. Merci de

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

JEUNES AIDES ET DEMARCHES POUR PREPARER SON AVENIR

JEUNES AIDES ET DEMARCHES POUR PREPARER SON AVENIR JEUNES AIDES ET DEMARCHES POUR PREPARER SON AVENIR Familles de France 28 Place Saint-Georges 75009 PARIS Fax : 01 45 96 07 88 http://www.familles-de-france.org accueil@familles-de-france.org Bourses universitaires

Plus en détail

Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass

Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass Les Aides complémentaires non liées à la mobilité Avance Loca Pass - Salarié(e) des entreprises du secteur privé non agricole, quelle que soit leur ancienneté et la nature de leur contrat de travail -

Plus en détail

Le livret des prestations d Action Sanitaire et Sociale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne

Le livret des prestations d Action Sanitaire et Sociale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne vous guider Le livret des prestations d Action Sanitaire et Sociale de la MSA Dordogne, Lot et Garonne Édition 2015 www.msa24-47.fr L action sociale L Action Sanitaire et Sociale est une priorité du Conseil

Plus en détail

PREAMBULE... 1 Art. 1 Objet du règlement départemental d aide sociale... 1 Art. 2 Définition de l aide sociale... 1

PREAMBULE... 1 Art. 1 Objet du règlement départemental d aide sociale... 1 Art. 2 Définition de l aide sociale... 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 1 Art. 1 Objet du règlement départemental d aide sociale... 1 Art. 2 Définition de l aide sociale... 1 LIVRE I L AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET ADULTES HANDICAPES... 3 PARTIE

Plus en détail

Comment financer sa maison de retraite?

Comment financer sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 2 Comment financer sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES L accueil des personnes âgées Les tarifs en maison de retraite L APA en établissement L Aide

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL. d'aides FINANCIERES aux FAMILLES

REGLEMENT DEPARTEMENTAL. d'aides FINANCIERES aux FAMILLES REGLEMENT DEPARTEMENTAL d'aides FINANCIERES aux FAMILLES Délibération A8 en date du 2 février 2009 SOMMAIRE PRÉAMBULE 3 CHAPITRE I La création du Fonds Départemental d Aides Financières aux Familles 4

Plus en détail

6DEPARTEMENT DES VOSGES

6DEPARTEMENT DES VOSGES Pôle Vie Publique Service de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative 6DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 14 décembre 2011 BUDGET PRIMITIF 2012 La Jeunesse

Plus en détail

Aides pour la formation

Aides pour la formation Aides pour la formation Entrée en formation Inscrit(e) comme demandeur d emploi en catégories 1,2,3,4 «stagiaire de la formation professionnelle» et 5 «contrats aidés» et Indemnisé(e) au titre d une allocation

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

Aides aux personnes âgées

Aides aux personnes âgées SOLIDARITÉS CÔTES D ARMOR S Action Sociale Aides aux personnes âgées Le guide pour mieux s'y retrouver Votre Conseil général les solidarités, assurer l équilibre 1 2 Édito L'aide sociale aux personnes

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance DEPARTEMENT DE LA MOSELLE DIRECTION DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L ENFANCE, DE LA FAMILLE ET DE L INSERTION Sous-Direction de l Action Sociale Territoriale et de l Insertion Service des Aides Financières

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

RESTAURATION LOGEMENTS

RESTAURATION LOGEMENTS LES PRESTATIONS MINISTERIELLES au 1 er janvier 2014 La restauration collective RESTAURATION 927 structures de restauration collective réparties en 322 restaurants financiers, 74 restaurants inter administratifs

Plus en détail

EXONERATIONS DE COTISATIONS PATRONALES. pour SERVICES D AIDE A DOMICILE SERVICES A LA PERSONNE

EXONERATIONS DE COTISATIONS PATRONALES. pour SERVICES D AIDE A DOMICILE SERVICES A LA PERSONNE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE EXONERATIONS DE COTISATIONS PATRONALES pour SERVICES D AIDE A DOMICILE SERVICES A LA PERSONNE 1. Quels sont les collectivités ou établissements

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Edition 2011 En vieillissant, il devient parfois difficile d accomplir, seul, les gestes

Plus en détail

Formulaire de demande(s)

Formulaire de demande(s) Fax I I I I I I I I I I I I I I I Nationalité : Française Commune Téléphone N et Rue Sexe : Masculin Prénom Date de naissance I I I I I I I Préiioiii(s):IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII I Icrrideriaissarice:

Plus en détail

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux Sèvres-Vienne Règlement d'action Sanitaire et Sociale Projet Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Principes Généraux Préambule

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Tampon dateur de la MDPH A Identification de l enfant ou de l adulte concerné par la demande Nom de naissance : I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I

Plus en détail

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection Maison de Retraite Sélection QUE CHOISIR? Maison de Retraite / Résidence Services / Maintien à domicile +10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts EDITO Partir en Maison de Retraite

Plus en détail

O.P.A.H. Renouvellement Urbain SECTEUR CHANTENAY RUE DE LA MONTAGNE

O.P.A.H. Renouvellement Urbain SECTEUR CHANTENAY RUE DE LA MONTAGNE O.P.A.H. Renouvellement Urbain SECTEUR CHANTENAY RUE DE LA MONTAGNE CAHIER DES MODALITES TECHNIQUES Document annexé à la Convention d'opération Juin 2006 PREAMBULE La Ville de NANTES, l'etat, l', le Conseil

Plus en détail

- 7 - L allocation Frais de transport

- 7 - L allocation Frais de transport - 7 - L allocation Frais de transport 91 Règlement départemental d aide sociale 2007 - Enfance et famille TITRE 1 7 - L allocation frais de transport. Définition et objectifs de l allocation pour frais

Plus en détail

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PRESTATIONS FAMILIALES Revalorisation des plafonds d'attribution des prestations familiales, en métropole et en départements d'outre-mer (DOM), de 1,7 %, à compter du 1 er juillet

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJET «HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES THEMATIQUES EN LOIRE»

REGLEMENT APPEL A PROJET «HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES THEMATIQUES EN LOIRE» REGLEMENT APPEL A PROJET DO «HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES THEMATIQUES EN LOIRE» Article 1 : PRESENTATION DE L APPEL A PROJET Dans le cadre de sa politique de développement touristique et des orientations

Plus en détail

TARIFICATION DES ACTIVITÉS 2014

TARIFICATION DES ACTIVITÉS 2014 TARIFICATION DES ACTIVITÉS 2014 Restauration scolaire Accueil Périscolaire Accueils de Loisirs extrascolaires Crèches et Haltes-garderies Animation Sportive Ludothèque Conservatoire à Rayonnement Régional

Plus en détail

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012

surendettement ommission des inancières ndividuelles F I aux amilles Guide Cafif pour les travailleurs sociaux et les partenaires EDITION 2012 > familles monoparentales nta prévention du surendettement soutien à la parentalité familles nombreuses des C A ides F ommission > aides aux projets aux F I amilles inancières ndividuelles Guide Cafif

Plus en détail

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP E1 Prestation de compensation du handicap (PCH) Références Code de l Action Sociale et des Familles Art. L 245-1 et suivants Art. R 245-1 et suivants Art. D 245-73 et suivants Art. R 146-25 et suivants

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13)

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) Règlement d intervention En novembre 2012, la CORA a lancé sur son territoire,

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

Sommaire : http://www.ce-msd.org Route de Marsat 63963 RI0M cedex 9 Fax : 04 73 67 55 79 Tél. : 04 73 67 50 39. Page : 1

Sommaire : http://www.ce-msd.org Route de Marsat 63963 RI0M cedex 9 Fax : 04 73 67 55 79 Tél. : 04 73 67 50 39. Page : 1 Comité d'etablissement MSD CHIBRET Règlement des activités 2012 Sommaire : Inscription p 2 Activités enfants p 3 Activités famille p 4 Culture et loisirs p 6 Services p 7 Grille de quotient p 9 http://www.ce-msd.org

Plus en détail

éducation, formation, apprentissage,

éducation, formation, apprentissage, éducation, formation, apprentissage, la Région accompagne les apprenants La Région, créatrice d avenir pour ses habitants octobre 2014 2 région franche-comté éducation, formation, apprentissage, la région

Plus en détail

BROCHURE TARIFAIRE 2015

BROCHURE TARIFAIRE 2015 BROCHURE TARIFAIRE Restauration scolaire Accueil Périscolaire Accueils de Loisirs extrascolaires Crèches et Haltes-garderies Animation Sportive Ludothèque Conservatoire à Rayonnement Régional Il s'agit

Plus en détail

CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Les frais d hébergement et d entretien sont à la charge : à titre principal, de l'intéressé lui-même sans toutefois

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler et moderniser

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL

REGLEMENT DEPARTEMENTAL REGLEMENT DEPARTEMENTAL des Transports Scolaires Département de l Indre D.G.A/R.T.P.E. Service Départemental des Transports Hôtel du Département CS20639 36020 Châteauroux Cedex REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

Le PTZ + : comment ça marche?

Le PTZ + : comment ça marche? Date : jeudi 16 décembre 2010 Destinataire(s) : Coopératives d Hlm Le PTZ + : comment ça marche? Cette note présente la réglementation du «PTZ+» qui s appliquera à compter du 1 er janvier 2011. Les informations

Plus en détail

SCHEMA D ACTION SANITAIRE ET SOCIALE 2006-2010 ANNEE 2011-1 -

SCHEMA D ACTION SANITAIRE ET SOCIALE 2006-2010 ANNEE 2011-1 - SCHEMA D ACTION SANITAIRE ET SOCIALE 2006-2010 ANNEE 2011-1 - SOMMAIRE Règlement des prestations extra légales 3 Règlement des prêts d action sociale 40 Clause de maîtrise budgétaire et financière 43 Calcul

Plus en détail

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES Les droits DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES et de leurs PROCHES ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er janvier 2014 ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er janvier 2014 Les chiffres

Plus en détail

Créteil, le 28 septembre 2012. Le Recteur de l académie de Créteil

Créteil, le 28 septembre 2012. Le Recteur de l académie de Créteil Créteil, le 28 septembre 2012 Le Recteur de l académie de Créteil à Rectorat Division de l accompagnement médical social et professionnel Service de l action sociale DAMESOP 2 Affaire suivie par Monique

Plus en détail

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement - N 33/2009! LSQ n 15302 HANDICAPÉS Emploi 02/09 LÉGISLATION SOCIALE Les aides à l emploi en faveur des personnes handicapées Tableau à jour au 1 er février 2009 (*) Selon la Dares, les personnes handicapées

Plus en détail

AIDES À LA RECHERCHE D'EMPLOI, À LA REPRISE D EMPLOI OU À L ENTREE EN FORMATION

AIDES À LA RECHERCHE D'EMPLOI, À LA REPRISE D EMPLOI OU À L ENTREE EN FORMATION Pôle emploi Rhône-Alpes Janvier 2015 AIDES À LA RECHERCHE D'EMPLOI, À LA REPRISE D EMPLOI OU À L ENTREE EN FORMATION AVERTISSEMENT : ces prestations sont sujettes à modifications régulièrement. Une version

Plus en détail

La Prestation de Compensation du Handicap

La Prestation de Compensation du Handicap La Prestation de Compensation du Handicap MDPH D Ille et Vilaine Rencontre partenariale, le 25 janvier 2013 1 Sommaire La PCH : les critères d attribution de la PCH, p 3 La PCH : présentation des différents

Plus en détail

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA vise à améliorer les revenus d activité en les complétant jusqu à atteindre un niveau de revenu garanti

Plus en détail

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées Le programme Marpa M A R P A maison d accueil rurale pour personnes âgées Avec les Marpa La Mutualité sociale agricole accompagne depuis vingt ans la création de petites unités de vie qui accueillent des

Plus en détail

PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (Paje)

PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (Paje) PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT (Paje) COMPLEMENT DE LIBRE CHOIX DU MODE DE GARDE Vous avez au moins un enfant âgé de moins de 6 ans, né, adopté ou recueilli en vue d'adoption depuis le 1 er janvier

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES Demande d'aide(s) financière(s) pour le maintien dans le logement Vous êtes LOCATAIRE et en difficulté financière, Le Fonds de Solidarité pour le

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PRESTATIONS FAMILIALES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PRESTATIONS FAMILIALES MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents du travail Bureau des prestations familiales

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE POUR SPORTIF FIGURANT SUR LES LISTES HAUT-NIVEAU, ESPOIRS OU PARTENAIRES D'ENTRAINEMENT

DEMANDE D AIDE FINANCIERE POUR SPORTIF FIGURANT SUR LES LISTES HAUT-NIVEAU, ESPOIRS OU PARTENAIRES D'ENTRAINEMENT DEMANDE D AIDE FINANCIERE POUR SPORTIF FIGURANT SUR LES LISTES HAUT-NIVEAU, ESPOIRS OU PARTENAIRES D'ENTRAINEMENT Dossier à retourner avant le 30 janvier 2015 DISCIPLINE PRATIQUEE : NOM / PRENOM DU SPORTIF

Plus en détail

AIDE A L INSTALLATION DES PERSONNELS (AIP AIP-VILLE)

AIDE A L INSTALLATION DES PERSONNELS (AIP AIP-VILLE) Rectorat Les personnels stagiaires et titulaires en activité rémunérés sur le budget Etat, les contractuels bénéficiaires de contrat conclus pour une durée égale ou supérieure à 10 mois, les auxiliaires

Plus en détail

Fonds Social d Insertion Règlement intérieur

Fonds Social d Insertion Règlement intérieur F.S.I. Fonds Social d Insertion Règlement intérieur 1 er mars 2015 1 SOMMAIRE Article 1 Article 2 Article 3 Article 4 Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 Article 10 Article 11 Article 12

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES C6 L aide sociale à l hébergement en établissement Références Code de l Action Sociale et des Familles Art. L 113-1 Art. L 131-1 à L 131-7 Art. L 132-1 et suivants Art. L 231-4 à L 231-6 Art. R 131-1 et

Plus en détail

DEMANDE D'AIDE FONDS COMMUN LOGEMENT

DEMANDE D'AIDE FONDS COMMUN LOGEMENT DEMANDE D'AIDE FONDS COMMUN LOGEMENT AIDE A L'AMELIORATION DE L'HABITAT DES PROPRIETAIRES OCCUPANTS Demandeur : Mme, Melle, M. :... Adresse :...... Commune :... Canton :... Téléphone de la personne à contacter

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

de la MSA IDF Mise à jour : 08 juillet 2014 (certaines prestations sont en cours d agrément par la tutelle portent la mention «en cours de révision»)

de la MSA IDF Mise à jour : 08 juillet 2014 (certaines prestations sont en cours d agrément par la tutelle portent la mention «en cours de révision») Plan d action Sanitaire et Sociale 2011-2015 de la MSA IDF Mise à jour : 08 juillet 2014 (certaines prestations sont en cours d agrément par la tutelle portent la mention «en cours de révision») - 1 -

Plus en détail

LISTE DES PRESTATIONS 2015

LISTE DES PRESTATIONS 2015 LISTE DES PRESTATIONS 2015 DU COMITE DES ŒUVRES SOCIALES DU SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE & DE SECOURS DE L HERAULT Mise à jour du 22/06/2015 1 LIBELLE DES PRESTATIONS Pages 1 - NOEL DES ENFANTS 3 2

Plus en détail

La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme

La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme La réglementation applicable aux Meublés de Tourisme L article D. 324-1 du Code de tourisme définit les meublés de tourisme comme étant : «Des villas, appartements, ou studios meublés, à l'usage exclusif

Plus en détail

un logement à louer Vous cherchez Vous êtes jeunes

un logement à louer Vous cherchez Vous êtes jeunes Vous êtes jeunes Vous cherchez un logement à louer auprès d un particulier ou d un organisme social et vous devez faire face aux premières dépenses pour entrer dans les lieux? > Des aides peuvent vous

Plus en détail

Catalogue des aides du FIPHFP

Catalogue des aides du FIPHFP Catalogue des aides du FIPHFP Dernière mise à jour au 27 mai 2013 Les modifications sont les suivantes : Les demandes d aides formées par les employeurs publics par la voie de la plateforme et qui relèveraient

Plus en détail

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi . APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi Règlement d attribution & Mode d emploi Seine-Maritime page 1 Préambule Considérant que les bénéficiaires du RMI avaient parfois besoin d être soutenus financièrement

Plus en détail

VOS ENFANTS PARTENT EN VACANCES FAITES PAYER LE CASVP!

VOS ENFANTS PARTENT EN VACANCES FAITES PAYER LE CASVP! Syndicat CGT des personnels du Centre d Action Sociale de la Ville de Paris VOS ENFANTS PARTENT EN VACANCES FAITES PAYER LE CASVP! Plusieurs prestations sociales servies par l'agospap sont ouvertes aux

Plus en détail