COMPTE RENDU DE REUNION COMMISSION JSP 12/03/2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE RENDU DE REUNION COMMISSION JSP 12/03/2015"

Transcription

1 EMETTEUR : CNE CELINE GUILBERT CDT FRANCK HAMONEAU DESTINATAIRE : SECRETARIAT CLAUDINE LESAGE POUR TRANSMISSION ULTERIEURE CE- CA ET SERVICE RELATIONS INSTITUTIONNELLES COMPTE RENDU DE REUNION COMMISSION JSP 12/03/2015 I. ARBITRAGES SOLLICITÉS : Sans objet II. MEMBRES PRÉSENTS Céline Guilbert, Franck Hamoneau, Vincent Popinot, Dominique Damour, Serge Lacoste, Francis Parra, Christian Moysan, Marianne Vasseur, Philippe Bertault, Dominique Leriche, Philippe Dessaignes, Gaëtan Galli III. MEMBRES ABSENTS OU EXCUSÉS Emmanuel Mercier, Samuel Fleck, Jean-Luc Matrat, Gilles Galliot, Philippe Leclercq, Hervé Tesnière, Dominique Morel, Jean-Luc Perry, Gilles Prono IV. ORDRE DU JOUR COMPLET - Point d actualités - Projet d évolution de la formation chez les JSP - Travaux dans le domaine de la communication autour des JSP - Boîte à outils du délégué départemental - Questions diverses V. POINT D ACTUALITÉS

2 Mesures en faveur de la jeunesse : Comme suite aux attentats commis les 7 et 9 janvier 2015, le Président de la République a demandé, lors de ses vœux aux corps constitués et aux bureaux des assemblées, le 20 janvier 2015 : d une part, de «développer massivement le service civique» («tous les jeunes volontaires doivent pouvoir se voir offrir cette possibilité, tous les volontaires pour le service civique pourront être accueillis à l'horizon 2017, ce qui représente entre et personnes») ; d autre part, de «développer toutes les possibilités d'engagement» pour «tous les Français, de tous âges», parce que «c'est dans le service de l'intérêt général que se renforce la citoyenneté». À ce propos, le chef de l État a annoncé avoir demandé aux présidents du Sénat et de l'assemblée nationale «d'engager une mission de réflexion sur toutes les formes d'engagement et sur le renforcement de l'appartenance républicaine», en évoquant notamment le service civique et le volontariat de protection civile, en leur demandant des propositions, «au plus tard à la fin du mois de mars». Dans ce cadre, Céline Guilbert a participé le 19 février 2015 à une réunion de travail organisée au cabinet du ministre de l intérieur sur la préparation de la contribution des sapeurs-pompiers sur le sujet. Un groupe de travail chargé de faire des propositions sur le sujet a été constitué. Samuel Fleck en fait partie au titre de la commission JSP. Le plan d actions proposé comprend un volet sur le développement des sections de JSP. Une prochaine réunion de travail sous l égide du cabinet du ministre est programmée le 27 mars, dans l objectif d une finalisation des propositions relatives à la sécurité civile en avril. Partenariats en cours permettant des mesures en faveur des JSP : - Une convention est en projet avec la fondation des apprentis d Auteuil. Elle comprend un volet visant à permettre le développement de sections de collège au sein des établissements Apprentis d Auteuil - Une convention avec l IFFO-RME va bientôt être signée. Elle comprend un volet visant à appuyer la réalisation de supports pédagogiques à destination des JSP sur le risque majeur ainsi que la possibilité à des formateurs de l IFFO-RME d intervenir au sein des sections de JSP sur la partie risques majeurs. - AGEFOPS est partenaire de la commission JSP et a permis le financement du présent séminaire Promotion de la culture de sécurité civile : Céline Guilbert présente à la commission l information préventive aux comportements qui sauvent (IPCS). L IPCS est une méthode de préparation à des situations comportant une mise en danger, à destination du grand public et notamment des jeunes. Elle consiste, par des procédés ludiques et de mises en situation, à créer des ancrages mémoriels permettant d éviter les mouvements de panique et d apprendre les comportements qui sauvent. Il est prévu au sein de la formation des JSP de leur dispenser le module Assistant sécurité (ASSEC). Cela permettra aux JSP de : - savoir réagir face à tout type d évènement soudain et à risque et d adopter le comportement adapté à la situation - d être sensibilisé dès le premier cycle aux risques de sécurité civile - d être mieux reconnus au sein des établissements scolaires en tant qu ASSEC dans les départements où cette action est développée L enseignement de ce module ASSEC a déjà été expérimenté au sein du SDIS 35. Compte-rendu de réunion : Commission JSP Page 2 sur 5

3 Ce module ASSEC pourra être dispensé aux JSP par tout animateur. Il ne sera pas nécessaire, dans les départements n ayant pas développé cette action, d être formé auparavant comme animateur IPCS. Ci-joint la fiche pédagogique décrivant le contenu du module. Les membres de la commission JSP sont sollicités afin de donner leur avis sur cette fiche pédagogique. VI. PROJET D EVOLUTION DE LA FORMATION DES JSP Franck Hamoneau fait un point d étape sur les avancées du dossier. Le 8 janvier 2015, une 1 ère rencontre d échanges s est déroulée à la DGSCGC. Cette réunion a permis de caler le rétro planning de travail suivant, proposé par la DG : - Jusqu à début avril 2015 : lecture des documents proposés par la FNSPF - 8 avril 2015 : Comité Technique restreint à la DGSCGC - Aux alentours du 20 avril 2015 : Consultation des différents ministères - 2 juin 2015 : Comité Technique de Formation en séance plénière - Maximum 30 juin 2015 : date souhaitée de parution des textes. En 1 ère lecture, les services de la DGSCGC ont mis l accent sur la nécessité d insister sur la sécurité des manœuvres (LSPCC et ARI). Concernant le sport, les épreuves suivantes seront proposées à la DGSCGC : Parcours du sapeur-pompier (Parcours sportif actuel) - Variantes basées sur les épreuves de la FINAT en fonction de la catégorie du JSP (cadet/junior) - Le PSSP devra obligatoirement être réalisé en courant. Epreuve aquatique de sauvegarde individuelle Distance 50 m nage libre sans aide et sans arrêt sortie sans échelle entrée dans l eau : saut ou plongeon Epreuve d endurance cardio-respiratoire Course de 12 minutes, 2000 m minimum à réaliser Permet également de développer esprit d équipe et de cohésion La réalisation de ces critères au Cross départemental peut dispenser le JSP de réaliser à nouveau cette épreuve au brevet Epreuve d évaluation de la force des membres supérieurs (corde) Recommandation sécurité : exclusion de toute dérive d utilisation de la corde Seuil minimum : Garçons : 10 m ; bras et jambes ou bras seuls (au choix) Filles : 5m ; bras et jambes ou bras seuls (au choix) Compte-rendu de réunion : Commission JSP Page 3 sur 5

4 VII. TRAVAUX DANS LE DOMAINE DE LA COMMUNICATION AUTOUR DES JSP Philippe Bertault et Gaëtan Galli présentent les travaux du groupe de travail sur le sujet : - Sapeur-pompier Magazine : suite à la suspension de la revue «JSP Magazine», il a été prévu des articles réguliers dans la SP Mag sur les JSP. Ces articles seront soit du reportage, soit lié à l organisation d un évènement à l échelon national - Page Facebook JSP : Une page facebook «jeunessapeurspompiers» a été créée depuis quelques mois. A ce jour, elle comporte déjà 2663 abonnés. Elle est mise à jour par plusieurs administrateurs de la commission JSP et le service communication de la FNSPF. Elle permet de diffuser des informations liées à des évènements locaux. Les retours sont très positifs. Il est proposé de réaliser la promotion de cette page lors des évènements avec présence de JSP. Un flyer à destination principal des JSP (ou un encart) à glisser dans le dossier d accueil lors de ces manifestations est à réaliser. - Un film réalisant la promotion des JSP et tourné en Indre et Loire est par ailleur en cours de finalisation. Afin de poursuivre les travaux sur la communication autour des JSP, Céline Guilbert demande au groupe de travail de : - Poursuivre ses travaux en particulier avec les éditions SP Mag - Faire des propositions d actions de communication vers les sapeurs-pompiers afin de les inciter à s investir auprès des JSP en tant qu animateurs VIII. BOITE A OUTILS DU DELEGUE DEPARTEMENTAL Afin de mutualiser les bonnes pratiques locales et de favoriser le développement de nouveaux projets au sein des sections départementales, un groupe de travail de la commission travaille sur l élaboration d une boîte à outils à disposition des délégués départementaux. Une fiche type est présentée à la commission. L objectif de cette boîte à outils est de valoriser les initiatives locales, et faciliter le travail des sections qui souhaitent développer telle ou telle action. Elle n est par contre pas destinée à généraliser les actions présentées. Les chapitres suivants sont proposés : - Reconnaissance des animateurs - Reconnaissance des JSP - Aide au développement et à la gestion des sections de JSP Plusieurs fiches thématiques sont en cours de réalisation : - Médailles - Guide à l usage des sections locales JSP - Indemnisation des animateurs Afin de valoriser les JSP et de leur permettre de suivre la formation complémentaire de 40h permettant la délivrance du SSIAP1 ainsi que le Contrat de Qualification Professionnelle à l instar de ce qui a été réalisé à la BSPP, Dominique Damour va réaliser la fiche outils sur ce sujet qui permettra aux UDSP de faire la démarche pour faire financer cette formation dans le cadre de la taxe d apprentissage. Compte-rendu de réunion : Commission JSP Page 4 sur 5

5 L objectif fixé au groupe de travail est de présenter ce travail finalisé et mis en ligne lors de la journée nationale des délégués départementaux, le 22 mai prochain. IX. QUESTIONS DIVERSES Un tour de table est réalisé en fin de réunion afin de remonter les questions issues des différentes régions. Il est à noter : - De nombreuses questions portant sur le stage de responsable pédagogique. Il est proposé par la commission de supprimer cette formation dans sa forme actuelle et de travailler d ici la fin du dernier trimestre 2015 sur un stage de «responsable de section» (thématique administratif et juridique) - Des demandes concernant l animation de TAP dans le cadre de l équivalence animateur «jeunesse et sport». Le groupe PCSC travaille actuellement sur un projet de programme à proposer aux UDSP. Ce document sera transmis à la commission JSP - La problématique liée à la suppression des options au sein de l éducation nationale dont l option JSP ce qui risque d engendrer la suppression de sections JSP au sein des collèges - Les freins de certains SDIS à la disponibilité des SPP sur leur temps de repos de sécurité pour exercer en tant qu animateur JSP X. DATE ET PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES RÉUNIONS La journée des délégués départementaux se déroulera le 22 mai prochain. Prochaine réunion de la commission nationale JSP à l occasion de la FINAT le 3 juillet prochain. Compte-rendu de réunion : Commission JSP Page 5 sur 5

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves :

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves : SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL Le contexte Septembre 2003 : La SSL en visite au FC Nantes UN PEU D HISTOIRE 2003 Création de la Section Sportive Locale. 11 élèves de 5ème (10 garçons et 1 fille) et

Plus en détail

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015 La réforme territoriale, quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires? Réforme des collectivités territoriales Europe Acte 3 de la décentralisation Points d étapes et actualités «Rencontres

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION A L ENTRÉE EN FORMATION pour une UCC associée au BPJEPS AN

DOSSIER D INSCRIPTION A L ENTRÉE EN FORMATION pour une UCC associée au BPJEPS AN DIRECTION RÉGIONALE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA COHESION SOCIALE DES PAYS DE LA LOIRE Mme M. DOSSIER D INSCRIPTION A L ENTRÉE EN FORMATION pour une UCC associée au BPJEPS AN (cocher le support

Plus en détail

Assemblée Générale ordinaire le vendredi 29 février 2008 Maison des Sports du Pas de Calais à Angres De 18h30 à 20h30

Assemblée Générale ordinaire le vendredi 29 février 2008 Maison des Sports du Pas de Calais à Angres De 18h30 à 20h30 Destinataires: Aux membres, partenaires et invités de Valorisport... Assemblée Générale ordinaire le vendredi 29 février 2008 Maison des Sports du Pas de Calais à Angres De 18h30 à 20h30 Présents: Mr CABRERA

Plus en détail

I - Synthèse des travaux des 2 groupes

I - Synthèse des travaux des 2 groupes 1 Rencontre des délégués du territoire de Menton Vallée de la Roya -Nice La ligue de l enseignement - 11 décembre 2012 I - Synthèse des travaux des 2 groupes 1. Eléments de contenu pour la fiche de présentation

Plus en détail

TRAIT D UNIONS ACTU DES DOSSIERS. Sommaire. PEGASE prend son envol ACTU DES DOSSIERS ACTU FÉDÉRALE. Zoom

TRAIT D UNIONS ACTU DES DOSSIERS. Sommaire. PEGASE prend son envol ACTU DES DOSSIERS ACTU FÉDÉRALE. Zoom ACTU DES DOSSIERS TRAIT D UNIONS Zoom PEGASE prend son envol Après des mois de réflexions, de conception et de tests, PEGASE, le nouvel outil de gestion des 266 000 adhérents du réseau associatif fédéral

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANÇAISE. Cabinet Papeete, le 29 janvier 2015 Bureau de la communication Interministérielle

HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANÇAISE. Cabinet Papeete, le 29 janvier 2015 Bureau de la communication Interministérielle Cabinet Papeete, le 29 janvier 2015 Bureau de la communication Interministérielle INFORMATION MEDIAS Deuxième réunion du comité de coordination du service civique : 200 places en 2015 pour faciliter l

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003

FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003 FORMATION AUTOUR DE LA PARENTALITE - 2003 LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU BOULONNAIS ET L ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DU PAS DE CALAIS 24 rue du Général De Gaulle B.P55 62022- Saint Laurent

Plus en détail

Commission Nationale Course en Ligne / Marathon Compte-rendu Réunion Plénière 2011

Commission Nationale Course en Ligne / Marathon Compte-rendu Réunion Plénière 2011 Visa rédacteur Visa diffusion Michel CLANET (Rapporteur) Bernard BOUFFINIER Patrick BERARD de la réunion plénière Course en ligne / Marathon 2011 Samedi 3 décembre 2011 INSEP - PARIS Etaient présents :

Plus en détail

LES CAHIERS FÉDÉRAUX

LES CAHIERS FÉDÉRAUX LES CAHIERS FÉDÉRAUX N 14 - Mars 2014 Privilèges Adhérent 2014 Plus forts, ensemble! Les cahiers fédéraux / Mars 2014 1 Édito N. Tanguy / Frogimages.com «Allier solidarité, convivialité et vision d avenir,

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

4 ème /3 ème MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS

4 ème /3 ème MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS Formation générale et professionnelle par alternance 38300 BOURGOIN JALLIEU 04.74.93.14.38 04.74.28.64.32 E-mail : mfr.mozas@mfr.asso.fr REFLEXION SUR LE PROJET PROFESSIONNEL

Plus en détail

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013

Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 DOSSIER DE PRESSE Campagne de communication Jeunes Noyonnais Avril 2013 Contact Presse Myriam Jamali 03 44 93 36 58 myriam.jamali@noyon.fr 2 500, c est, selon l ARCEP, le nombre de textos envoyés par mois

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DIRECTEUR DU 25 NOVEMBRE 2013

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DIRECTEUR DU 25 NOVEMBRE 2013 1 Valence, le 27 novembre 2013 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DIRECTEUR DU 25 NOVEMBRE 2013 Membres du C.D. Présents : MERCIER A. / BRUN C. / / CHANRON H. / COLOMBET J.C./ DESIES N. / GROS M. / GUILLOT

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CECI/CONF.5/1 17 mars 2009 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE LA COOPÉRATION ET DE L INTÉGRATION ÉCONOMIQUES

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

BOURSE D EMPLOIS au SDIS de la MOSELLE DEMARCHES VERS LES EMPLOYEURS POTENTIELS. Présenter: - Le SDIS de la MOSELLE et l UDSP (souvent mal connus) - Les objectifs de notre action, - Les intérêts collatéraux

Plus en détail

Projet Etablissement : Années scolaires 2013/2016

Projet Etablissement : Années scolaires 2013/2016 E.R.E.A. Alain Fournier 99 rue des Blanches Fleurs - BP 20190 21205 BEAUNE Tél : 03 80 22 33 21 Fax : 03 80 22 82 86 Courriel : erea21@ac-dijon.fr Académie de Dijon Date de transmission au rectorat Vie

Plus en détail

Solutions Team Building Incentives

Solutions Team Building Incentives Solutions Team Building Incentives Château & jardins d Ile de France Régates des Bateaux Dragon Challenge Culturel C h â t e a u e t J a r d i n s Challenges Ludiques & Sportifs Team Building NAUTIQUES

Plus en détail

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 ------------- C. N. D. S. ------------ Retour des dossiers des Ligues Régionales

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE ET DES LIBERTÉS LOCALES Arrêté du 16 août 2004 relatif aux formations des médecins, pharmaciens et infirmiers

Plus en détail

Les Chantiers de jeunes bénévoles

Les Chantiers de jeunes bénévoles Les Chantiers de jeunes bénévoles (instruction n 01-241 JS) I PREAMBULE Le chantier de jeunes bénévoles permet à des jeunes, à travers la réalisation collective d une activité utile, un apprentissage de

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Fondation d Auteuil Etablissements Saint-Roch

Fondation d Auteuil Etablissements Saint-Roch St-Rochok.qxp 07/11/2007 10:39 Page 1 Midi-Pyrénées Fondation d Auteuil Etablissements Saint-Roch Durfort-Lacapelette (82) St-Rochok.qxp 07/11/2007 10:39 Page 2 La Fondation d Auteuil Œuvre d Eglise, fondation

Plus en détail

Le service civique. réseau Uniopss-Uriopss / Site Guide de l employeur / Zoom sur / juin 2010 1

Le service civique. réseau Uniopss-Uriopss / Site Guide de l employeur / Zoom sur / juin 2010 1 Sans disparaître complètement, le volontariat associatif, introduit par la loi du 23 mai 2006, reçoit une nouvelle configuration et réapparaît dans la loi du 10 mars 2010 sous la dénomination de «service

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET I CONTEXTE DE LA REFORME BUDGETAIRE II OBJECTIFS ET AXES DE LA REFORME BUDGETAIRE III CARACTERISTIQUES DE LA REFORME BUDGETAIRE IV FACTEURS CLES DE SUCCES 2 Modernisation

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 1 ER AVRIL 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 ANALYSE Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 Juillet 2012 ÉDITO Chez les sapeurs-pompiers, l accidentologie est très marquée par les évènements survenus

Plus en détail

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 CIRCULAIRE N 2574 DU 12/01/2009 Objet : Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 Réseaux : Tous Niveaux et services

Plus en détail

PROCES- VERBAL Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013

PROCES- VERBAL Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013 Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013 OUVERTURE DE LA SEANCE ET GENERALITES Le quorum étant atteint (18 membres), Mme THIEBAULT, Présidente, ouvre la séance à 18h05. 1- Désignation du secrétaire

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU BUREAU DU 31/10/2014

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU BUREAU DU 31/10/2014 Association J AIME DIVIA COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU BUREAU DU 31/10/2014 Alis Logement situé rue du pont des Tanneries, 21000 DIJON Nombre de membres invités : 15 Nombre de bénévoles présents : 4 Nombre

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

1. ORGANISME DE FORMATION 2. PRÉROGATIVES

1. ORGANISME DE FORMATION 2. PRÉROGATIVES 1. ORGANISME DE FORMATION Les formations et examens «Pilote Initiateur Bateau» sont organisés et mis en œuvre par les Ligues régionales, dans le respect du cahier des charges élaboré par la commission

Plus en détail

Une première expérience professionnelle avant 18 ans!

Une première expérience professionnelle avant 18 ans! l e ssentiel Une première expérience professionnelle avant 18 ans! L information jeunesse en RHÔNE-ALPES S ommaire Quelques conseils... p. 2 Les jobs les plus accessibles... p. 3 Vos droits... p. 4 Les

Plus en détail

COMPTE-RENDU COMITE DE DIRECTION - JEUDI 7 OCTOBRE 2010

COMPTE-RENDU COMITE DE DIRECTION - JEUDI 7 OCTOBRE 2010 1 PREFET DU RHONE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE COMPTE-RENDU COMITE DE DIRECTION - JEUDI 7 OCTOBRE 2010 Au siège du Comité Départemental du Tir Sportif du Rhône Stand de Tir Municipal

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 page 1/22 Le club en 2012 Les objectifs de l olympiade 2008-2012 avaient été formulés selon six axes et ont été, en grande partie, remplis : Accueillir toutes les formes

Plus en détail

Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons»

Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons» Sitographie «Egalité des chances entre les filles et les garçons» Sites généralistes (textes de référence, statistiques, actions, outils) : http://www.education.gouv.fr/syst/egalite/ Cette rubrique du

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Service Civique. Service civique. Esprit

Service Civique. Service civique. Esprit Service civique Esprit Contact : Nathalie Chaverot servicecivique@la-guilde.org Tel : 01 43 26 97 52 www.la-guilde.org www.service-civique.gouv.fr La loi du 10 mars 2010 a créé l engagement de Service

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire»

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» APPEL À CANDIDATURES CONCOURS PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» Edito Le sport permet la diffusion de valeurs telles que le respect de l autre, la responsabilité ou encore la solidarité et contribue

Plus en détail

La réforme du permis

La réforme du permis La réforme du permis A la demande du Président de la République, le Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR), réuni par le Premier Ministre, avait lancé, le 13 janvier 2009, le grand chantier

Plus en détail

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Programme de la journée 10h30 10h50 11h30 12h00 12h30 Etat des lieux 2008 des centres de ressources en éducation

Plus en détail

«Clé USB pour la promotion d'œuvres d'artistes (photographes, plasticiens...» Lycée La Découverte

«Clé USB pour la promotion d'œuvres d'artistes (photographes, plasticiens...» Lycée La Découverte Date de remise du rapport : 02 / 2014 «Clé USB pour la promotion d'œuvres d'artistes (photographes, plasticiens...» Lycée La Découverte NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET Ministère des Sports,

Plus en détail

REUNION DE CONCERTATION DES CHEFS D ETABLISSEMENTS ORGANISEE PAR LE RECTEUR (GROUPE DES 9) : le 10/01/13 à 15h

REUNION DE CONCERTATION DES CHEFS D ETABLISSEMENTS ORGANISEE PAR LE RECTEUR (GROUPE DES 9) : le 10/01/13 à 15h contact : versailles@sgen.cfdt.fr REUNION DE CONCERTATION DES CHEFS D ETABLISSEMENTS ORGANISEE PAR LE RECTEUR (GROUPE DES 9) : le 10/01/13 à 15h Ordre du jour : 1. Préparation de rentrée ; 2. Emplois d

Plus en détail

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207)

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207) Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : BACCALAURÉAT EN ENSEIGNEMENT DE L ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SAN TÉ (7208) CERTIFICAT OU MINEURE

Plus en détail

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL LES OBLIGATIONS VIS-À-VIS DU CE OU DES DP LES S SUR LES ORIENTATIONS Pour les délégués du personnel Toutes les ETT ayant atteint un effectif d au moins 11 salariés pendant 12 mois, consécutifs ou non,

Plus en détail

Commission culture Gerland

Commission culture Gerland Commission culture Gerland Volet culturel du CUCS, Engagement dans l amélioration de la participation et des processus démocratiques Compte-rendu 9 février 2012 Présents : Emmanuelle Jouas- Atelier des

Plus en détail

Compte-rendu du Bureau Exécutif du 12 février 2015

Compte-rendu du Bureau Exécutif du 12 février 2015 Compte-rendu du Bureau Exécutif du 12 février 2015 Amiens, 16h00. Etaient présents Julia Pomerol, Catherine Leclercq, Patrice Boquillion, Marie Edith Voog, Didier Casado, Claude Lerosey, Harry Coupel,

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 2/02 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 30 Janvier 2009 Commission n 2 - Administration Générale et Personnel Commission n 7 - Finances DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES RAPPORT DU PRESIDENT

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Organisation de la délivrance de l attestation de sécurité routière (ASR) par les GRETA

Organisation de la délivrance de l attestation de sécurité routière (ASR) par les GRETA BO Le BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE Organisation de la délivrance de l attestation de sécurité routière (ASR) par les GRETA ENCART B.O. n 7

Plus en détail

Un Pass santé contraception. pour les jeunes francilien-ne-s

Un Pass santé contraception. pour les jeunes francilien-ne-s Un Pass santé contraception pour les jeunes francilien-ne-s Mardi 26 avril 2011 Lycée Elisa Lemonnier Contacts Presse Emmanuel Georges-Picot 01.53.85.57.33 emmanuel.georges-picot@iledefrance.fr Véronique

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

INFORMATION ET INSCRIPTION

INFORMATION ET INSCRIPTION Chez Les Petits Bilingues, il n y a pas d âge pour apprendre! L anglais de 1 à 99 ans Experts depuis 20 ans sur l apprentissage de l anglais aux enfants et leader national dans cette spécialité, c est

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

BILAN. 4 e EDITION 21 MARS 2015 L OFFICE NATIONAL DE GARANTIE DES SEJOURS ET STAGES LINGUISTIQUES 8, RUE CESAR FRANCK 75015 PARIS TEL : 01 42 73 36 70

BILAN. 4 e EDITION 21 MARS 2015 L OFFICE NATIONAL DE GARANTIE DES SEJOURS ET STAGES LINGUISTIQUES 8, RUE CESAR FRANCK 75015 PARIS TEL : 01 42 73 36 70 BILAN 4 e EDITION 21 MARS 2015 SALON ORGANISE PAR SOUS LE PATRONAGE DE L OFFICE NATIONAL DE GARANTIE DES SEJOURS ET STAGES LINGUISTIQUES 8, RUE CESAR FRANCK 75015 PARIS TEL : 01 42 73 36 70 0 SOMMAIRE

Plus en détail

La prévention et la lutte contre le décrochage scolaire doivent s articuler autour d actions permettant :

La prévention et la lutte contre le décrochage scolaire doivent s articuler autour d actions permettant : Page 1 Axe 2- Renforcer la cohésion sociale et poursuivre l effort de qualification et de professionnalisation de la population active Service instructeur Rectorat Dates agréments CLS 10 juin 2008-1 er

Plus en détail

Bilan de l expérimentation «Cahier de Texte Electronique» Juin 2005

Bilan de l expérimentation «Cahier de Texte Electronique» Juin 2005 Espace Numérique de Travail Collège des Hautes Ourmes à Rennes http://phares.ac-rennes.fr/hautesourmes Bilan de l expérimentation «Cahier de Texte Electronique» Juin 2005 Contacts : Philippe BERNIER Philippe.Bernier@ac-rennes.fr

Plus en détail

Rapport d'activités 2011

Rapport d'activités 2011 Rapport d'activités 2011 SOMMAIRE 1 - Animation éditoriale du site www.alpesolidaires.org 1.1 : Animer la participation des acteurs ESS et politique de la ville Des contributions en hausse Une fréquentation

Plus en détail

Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE

Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE 2012 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU COMITE DEPARTEMENTAL OLYMPIQUE ET SPORTIF (CDOS)... 3 1.1. MISSIONS... 3 1.2. RESSOURCES

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL CAP. Bac. Bac. Bac Pro MEI Maintenance des Equipements Industriels. Bac Pro ELEEC. Bac Pro. Bac Pro

LYCEE PROFESSIONNEL CAP. Bac. Bac. Bac Pro MEI Maintenance des Equipements Industriels. Bac Pro ELEEC. Bac Pro. Bac Pro LYCEE PROFESSIONNEL BTS-IUT-Vie Active Vie Active Bac Pro Comptabilité Bac Techno. 1ère Adaptation Bac Pro, mentions complémentaires... Bac Pro Productique Mécanique PAR ALTERNANCE Bac Techno. 1ère Adaptation

Plus en détail

Compte-rendu. Accompagner la mobilité des jeunes en Europe. Rencontre des professionnels de l Information Jeunesse IDF

Compte-rendu. Accompagner la mobilité des jeunes en Europe. Rencontre des professionnels de l Information Jeunesse IDF Compte-rendu Accompagner la mobilité des jeunes en Europe Rencontre des professionnels de l Information Jeunesse IDF Lundi 13 octobre 2014 Au CIDJ La région Île-de-France en faveur de la mobilité en Europe

Plus en détail

Centre de Sauvetage. Aquatique de Monaco. Dossier de presse

Centre de Sauvetage. Aquatique de Monaco. Dossier de presse Centre de Sauvetage Aquatique de Monaco Dossier de presse Le Centre de Sauvetage Aquatique de Monaco (CSAM) est le résultat des efforts conjugués de la Fondation Princesse Charlène de Monaco, qui s est

Plus en détail

Comment monter un projet de sécurité routière

Comment monter un projet de sécurité routière Comment monter un projet de sécurité routière 2014 www.aisne.pref.gouv.fr Sommaire Avant-propos Les orientations générales Enjeux - orientations p3 p4 p5à7 Clarifiez votre projet p8 Comment monter votre

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY Comité de quartier «Les Sarments, Vaucelles, Jean-Bouin» Relevé de décisions Réunion du 17/06/09 1 Hôtel de Ville 2 place Charles de Gaulle - 95155 TAVERNY Tel : 01.30.40.27.25

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos :

SOMMAIRE. Avant propos : Années 2013-2016 SOMMAIRE 1. Contexte Etat des lieux Le collège Henri HIRO son environnement, ses élèves, ses enseignants Son CDI Les objectifs prioritaires du collège Henri HIRO Fonds documentaire et

Plus en détail

SOMMAIRE. EMSP en un clin d œil 3. Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3. Nos Pôles d Expertise 4

SOMMAIRE. EMSP en un clin d œil 3. Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3. Nos Pôles d Expertise 4 SOMMAIRE EMSP en un clin d œil 3 Qui sommes nous? Que faisons nous? Notre force 3 Nos Pôles d Expertise 4 Notre Module «Sportif Professionnel» Unique en Europe 5 Nos Pôles d Expertise en détails 6 EMSP

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

La ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

La ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la Recherche Direction Générale de la cohésion sociale Sous-direction

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

L antenne à thèmes n 11 - février 2014 Le magazine de l ESEPAC

L antenne à thèmes n 11 - février 2014 Le magazine de l ESEPAC L antenne à thèmes n 11 - février 2014 Le magazine de l ESEPAC 1 L ESEPAC vous souhaite une très belle année 2014 2013 fut une très bonne année pour l Esepac, portée par un taux extraordinaire d embauche

Plus en détail

Mobilisation de l École et de ses partenaires pour les valeurs de la République. Les assises

Mobilisation de l École et de ses partenaires pour les valeurs de la République. Les assises Assises de la KIT D ORGANISATION DES ASSISES SOMMAIRE La démarche des assises 1. Présentation générale de la démarche 2. Les thématiques à aborder lors des Assises locales et départementales 3. Assises

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne Volet coopération européenne Dénomination de la structure : Titre du projet : Date

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS BAFA

FOIRE AUX QUESTIONS BAFA FOIRE AUX QUESTIONS BAFA Le BAFA (en général) Quelles sont les conditions d'accès pour réaliser une formation BAFA? Quel sont les délais pour passer son BAFA? Pourquoi passer son BAFA? Quels sont les critères

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique

Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique Sommaire 1. Objectif du bilan nominatif de Service Civique...2 2. Méthode d élaboration du bilan nominatif de Service Civique...2

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée

Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée Présentée par Gérard Cherpion, Bernard Perrut, Jean -Charles Taugourdeau

Plus en détail

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS Règlement intérieur Introduction Document de travail non mis en forme Le 28 juin 2012 a été signé le Projet d agglomération 2012 au travers duquel les partenaires français, genevois et vaudois ont renforcé

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

Cette structure est chargée de l entraînement, de la préparation physique, du suivi médical et scolaire des jeunes volleyeurs.

Cette structure est chargée de l entraînement, de la préparation physique, du suivi médical et scolaire des jeunes volleyeurs. LA SECTION SPORTIVE VOLLEY-BALL PRÉSENTATION La section sportive Volley-Ball a été créée par le Tours Volley-Ball, en association avec le Comité Départemental d Indre et Loire de Volley, en partenariat

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail