Procès-verbal de la réunion du Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Académique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Procès-verbal de la réunion du Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Académique"

Transcription

1 Procès-verbal de la réunion du Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Académique 23 novembre 2012 Le Comité d'hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Académique s est réuni sous la présidence de Monsieur Henri FERAL, Secrétaire Général de l académie et en présence de Madame Marie Claire JANNIER, Directeur des Relations et des Ressources Humaines Participent à cette réunion : - les représentants du personnel siégeant en qualité de titulaires Monsieur Dominic BILLAUT Professeur génie mécanique, Lycée J.Haag, Besançon pour la FSU Madame Nadine CASTIONI Professeure des écoles, école maternelle Fontaine Argent, Besançon Madame Catherine DUTY Infirmière, Clg V. Considérant, Salins les Bains Madame Marie-Adeline PARNET-MAIRE Adjointe Technique de Recherche et de Formation, LPO J. Duhamel, Dole pour l'unsa Madame Valérie BLARDONE Professeure EPS, Clg Diderot, Besançon pour le SGEN - CFDT Madame Christine PECHIN Monsieur Francis CURTY, remplaçant madame Frédérique GODARD, empêchée - les représentants du personnel suppléants présents à cette séance Technicienne de Recherche et de Formation, LPO. E. Faure, Morteau Professeur math sciences physiques, LP P. A. Paris, Besançon pour la FSU Monsieur Dominique LETOURNEUX Professeur des écoles, école élémentaire publique du Faubourg, Saint Claude pour l'unsa Monsieur Daniel JOURNOT Professeur STI, SEGPA Clg J.-C. Bouquet, Morteau Monsieur Alain GUYOT Assistant de scolarisation, Clg J.Ferry, Delle - les experts et les personnes qualifiées Monsieur Jean-Marie MEYER Madame Nathalie RAMSTEIN Monsieur Yves RENAUD Monsieur René COLIN Madame Pierrette MILLET Monsieur Philippe SICLET Madame Catherine DUROY Madame Françoise BOUILLANNE Madame Sylvie PAGET Madame Marie-Odile SOEUR Monsieur Jean-Philippe NOU Madame Sylvie HOUTMANN Madame Odile PIGEROULET, remplaçant madame Sonia MALDINEY Monsieur Jean-Jacques DAGAEFF Médecin Conseiller Technique auprès du Recteur IEN - Conseillère Technique - Scolarisation des élèves handicapés Inspecteur Santé et Sécurité au Travail Médiateur, académie de Besançon Personnel de direction Collège L. Pasteur, Arbois Conseiller technique de service social Rectorat Conseillère en formation / conseillère mobilité carrière DIFOR Conseillère de prévention départementale du Doubs Conseillère de prévention départementale du Jura Conseillère de prévention départementale de la Haute Saône Conseiller de prévention départemental du Territoire de Belfort Coordinatrice des formations ASH Service Dialogue social et Prévention, Conseil Régional de Franche- Comté Conseiller de prévention de l'académie, Rectorat Monsieur Féral, Secrétaire Général de l Académie, accueille les participants à 14 h 10. 1

2 Madame Jannier procède à l'appel des représentants des personnels (titulaires et suppléants) et des personnes qualifiées. Elle indique que Mesdames Frédérique Godard et Sonia Maldiney, Messieurs Alain Confais et Jean-Jacques Senez se sont excusés. Le quorum des membres ayant voix délibérative étant atteint, la séance est déclarée ouverte. Madame Jannier rappelle les différents points de l ordre du jour de cette séance du CHSCT Académique : 1 - Approbation du compte rendu de la réunion du CHSCT Académique du 21 septembre Bilan du suivi médical "amiante". 3 - Bilan et perspectives du "dispositif Parade". 4 - Accompagnement des personnels enseignants face à des élèves à profils particuliers (comportements, troubles cognitifs, handicap ). 5 - Programme annuel de prévention ministériel et académique. 6 - Action du médiateur de l'académie. Elle précise que Madame Nathalie Ramstein (conseillère technique Scolarisation des élèves handicapés), retenue par une autre réunion, participera aux travaux de ce comité en cours de séance. Elle indique que l'ordre de présentation des différents points sera sans doute modifié. Préalablement à l'examen des points de l'ordre du jour, les représentants du personnel de l'unsa puis de la FSU font une déclaration préalable (Annexes 1 et 2). Madame Jannier, avant de répondre concernant les évènements malheureux évoqués, mentionne qu il sera remis au secrétaire du CHSCT A un téléphone portable, que tous les arrêtés de composition des CHSCT et les liens permettant de contacter les secrétaires seront disponibles sur le site académique. Quant aux décharges, elle rappelle les moyens contraints dont dispose actuellement l académie. Sur l absence de communication des documents avant cette séance ainsi que l échange avec le secrétaire sur l ordre du jour, elle invoque un calendrier serré entre les réunions (21/09 et 23/11/12). Elle souhaite que les représentants des personnels prennent aussi l initiative de proposer des thèmes à inscrire à l ordre du jour. Sur les visites d établissement, elle engage à réfléchir sur le rôle de chacune des instances de concertation de l établissement (CHS), du département (CHSCT D), de l académie (CHSCT A). Elle rappelle aussi que Monsieur Renaud, acteur incontournable pour ces visites d établissement en tant qu ISST, est encore en formation et ne sera donc opérationnel qu en mars Monsieur Féral déclare que chaque situation de décès par suicide doit être examinée dans sa globalité. Si même, ses situations dramatiques reposent sur une position personnelle, cela ne dispense pas de réfléchir sur le poids du mal être au travail et des solutions à apporter. Madame Jannier indique que dans les deux situations évoquées, il n y a pas eu de réunions du CHSCT mais que les DASEN des départements ont diligenté leurs proches collaborateurs, les médecins et les cellules d écoute. Elle indique que s agissant de la situation du mois de juin, on observait des relations très tendues entre l enseignante et les autres agents au sein de l école et que dans ces circonstances, il fallait aussi assurer la protection de chaque collègue. Elle ajoute que pour la situation de novembre, des mesures ont été prises pour accompagner la famille, l environnement professionnel et toutes les strates de la hiérarchie. 1 - Approbation du compte rendu de la réunion du CHS. Académique du 21 septembre 2012 Les représentants de l'unsa expriment une réserve sur la rédaction de la fin du paragraphe concernant la désignation du secrétaire du CHSCT académique et sur la durée du mandat. Après proposition d'une modification (rajout d'un résultat d'un premier vote, saut d'une ligne), celui-ci est approuvé sans procéder à un vote. 2

3 2 - Bilan du suivi médical "amiante". Monsieur le docteur Meyer, Conseiller Technique, présente le bilan de la surveillance médicale post professionnelle des agents susceptibles d'avoir été exposés aux fibres d'amiante. * Il rappelle que le ministère a organisé deux phases de recensement des personnels (nés avant1949 puis avant 1952) via des questionnaires d'auto-évaluation (QAE). Au niveau académique, il indique le retour de 133 et de 67 QAE lors des 2 campagnes de recensement. Il redit qu'un prestataire retenu par le ministère ** a procédé à une estimation rétrospective des expositions potentielles à l'amiante et a ainsi déterminé des niveaux faible, intermédiaire ou fort de ces dernières pour 30 (20+10) agents de notre académie. Monsieur Meyer détaille les modalités du suivi médical amiante concernant les agents susceptibles d'avoir été exposés (annexe 3). Il signale pour conclure, l'absence constatée de pathologie en rapport avec l'amiante. * En l'absence de médecin de prévention, la surveillance médicale des agents exposés à des fibres d amiante est organisée par le Conseiller médical de l académie. ** Service de Médecine du Travail et de Pathologie Professionnelle du centre hospitalier universitaire de Bordeaux Pellegrin 3 - Bilan et perspectives du "dispositif Parade". Madame Jannier présente Madame Duroy qui œuvre "avec beaucoup de volonté" dans l'accompagnement des personnels au travers de deux missions : - mise en œuvre et animation du réseau "Parade" - conseil en mobilité carrière. Madame Duroy présente le plan académique de reconversion et d'adaptation des emplois (Parade). Elle cite les 4 actions possibles : - Reconversion - Adaptation à l'emploi - Acquisition de nouvelles compétences - Accompagnement pédagogique des enseignants Elle énumère les différentes actions en mentionnant les effectifs des enseignants du second degré impliqués, le cadre institutionnel et les modalités de mise en oeuvre. (Annexe 4) Dans le cadre d'une reconversion qui se déroule sur 2 ans, elle précise qu'un arrêté ministériel autorise bien le changement de discipline de l'enseignant concerné. Au sujet de l'accompagnement de personnel "dit en difficulté de gestion de classe", elle détaille les actions d'accompagnement entreprises en insistant sur l'écoute de l'enseignant en difficulté et en situation de souffrance lors d'un entretien préalable. Elle réaffirme le principe que rien ne se fait sans l'accord de l'intéressé. Elle présente aussi une autre alternative d'accompagnement d'un personnel en difficulté par la désignation d'un "tuteur" de la même discipline qui va œuvrer sur l'aspect pédagogique et travailler en concertation. A la question d'un membre de l'unsa sur le mode de désignation des enseignants pour ce dispositif, Madame Duroy répond que le signalement peut émaner du chef d'établissement, de l'inspecteur de la discipline, des services (DRH, DPE ), des assistantes sociales des personnels ou de demande individuelle directe. Le dispositif est présenté chaque année aux nouveaux inspecteurs, aux personnels de direction stagiaires et aux participants des formations RH "Accompagnement des personnels en difficultés". Madame Jannier reprend que l'absence de stigmatisation, l'adhésion de la personne, la participation active du chef d'établissement conditionnent la réussite de cet accompagnement et la reprise de confiance de l'enseignant, clause nécessaire à l'amélioration des pratiques. A la question de la possibilité d'un refus d'un enseignant d'intégrer le dispositif, Madame Duroy déclare que cette situation est rare (1 cas cette année). 3

4 Madame Jannier déclare que si l'incitation n'est pas suffisante et que l'enseignant persiste dans le déni, les services rectoraux peuvent émettre une injonction à l'encontre de ce dernier. Un représentant de la FSU précise que ces dispositifs d'accompagnement pédagogique ne répondent pas aux besoins des enseignants, jusqu'alors considérés comme compétents et "costauds", qui souffrent de la présence d'élèves perturbateurs au sein d'une classe à effectif élevé. Il indique que l'exclusion temporaire d'un élève non gérable comme moyen de préserver le travail des autres n'est pas admis dans la plupart des établissements. Madame Jannier dit que la réponse n'est plus individuelle mais collective. Elle rappelle que le travail d'équipe des enseignants est primordial et que cette problématique de " comment gérer les élèves d'aujourd'hui " doit s'inscrire dans le projet d'établissement. Madame Duroy précise les chefs d'eple demandent de plus en plus des stages d'établissements sur ces problématiques et de citer quelques intitulés (prévention des conflits, gestion des élèves difficiles, gestion du stress ). Les représentants de la FSU souhaitent que le bilan des reconversions et des adaptations soit discuté en réunion de CHSCT. Madame Jannier répond que tous les éléments sont donnés en CAPA et qu'ils ont été repris dans la présentation de Madame Duroy. S agissant de la réforme STI, elle rappelle la disparition du CAPET technologie collège. Les enseignants titulaires du CAPET SII peuvent aussi enseigner la technologie en collège. Si certains ont accepté volontairement des affectations en collège, d'autres y ont été contraints. Elle admet la difficulté et la réticence de certains de se "confronter avec des élèves de 6 e ". 4 - Accompagnement des personnels enseignants face à des élèves à profils particuliers Madame Nathalie RAMSTEIN, conseillère technique ASH auprès du Recteur, présente "l'accueil de l'enfant handicapé au sein de sa classe". (Annexe 4) Elle aborde en premier la scolarisation de l'élève handicapé, de la reconnaissance de son handicap à l'évaluation globale de ses besoins par une équipe pluridisciplinaire (MDPH), à la définition du projet de vie (projet personnalisé de scolarisation (PPS), devenir professionnel ).C'est ce PPS qui déterminera l'accueil de l'élève au sein d'une classe ordinaire ou au sein d'un dispositif collectif de type CLIS ou ULIS. Elle souligne l'importance de l'enseignant référent, ressource indispensable à mobiliser par l'équipe pédagogique et le chef d'établissement pour accompagner les adaptations pédagogiques à mettre en place. Elle mentionne la prise en charge partielle ou spécifique de l'élève handicapé par le coordinateur CLIS ou ULIS dans cadre d'une prise en charge collective. Elle signale la présence possible d'une aide humaine auprès de l'élève dans le cadre d'une scolarisation en classe ordinaire. Les formations initiale et continue vont permettre aux enseignants de connaître les répercutions des troubles sur les apprentissages et de prévoir des adaptations didactiques et pédagogiques. Elle indique l'existence de modules de sensibilisation en ligne et de la prochaine disponibilité de ressources sur le site académique. Elle détaille la formation pluriannuelle à venir (février 2013) qui va permettre de favoriser la mutualisation des expertises entre les personnels des établissements et services médico-sociaux (IME, IME pro, ITEP ) et les enseignants (professeurs des écoles, des LP, des certifiés). Un représentant des personnels (UNSA) regrette que ces formations ne se soient pas mises en œuvre en amont, ce qui éviterait l'inquiétude et la "souffrance" de l'enseignant confronté pour la première fois à un élève handicapé au sein de sa classe. Madame Nathalie RAMSTEIN conclut en indiquant de réels progrès de la prise en charge des élèves présentant des troubles de la conduite et du comportement dans les ULIS des LP et des collèges, d'une augmentation des demandes de stages d'établissement (ex. découvrir l'élève en situation de handicap), d'un réseau de personnes ressources (Inspecteurs ASH, enseignants référents, conseillers pédagogiques) qui s'étoffe. Les représentants des personnels (FSU) souhaitent la mise en place réelle de la formation initiale permettant l'accompagnement des personnels et de meilleures conditions de travail. Ils détaillent les difficultés rencontrées sur le terrain : 4

5 - Les collègues du 1 er degré qui intègrent des élèves en situation de handicap, ont rarement des personnes ressources à proximité. Les maîtres référents sont rares et surchargés (nombreux d'élèves à suivre). Leur situation de travail difficile ne suscite pas de vocation. - Il est difficile pour des professeurs des écoles de se libérer pour suivre des formations de sensibilisation sur la problématique des élèves à besoins éducatifs particuliers. - Les AVS s'occupent en général de 2 élèves et interviennent de ce fait à des moments moins pertinents pour les enfants et pour l école. - L'intégration d'élève en situation de handicap dans des classes surchargées (28-30 élèves) augmente les difficultés pour cet élève, pour les autres et pour l'enseignant. - Dans les classes maternelles où les effectifs sont extrêmement surchargés, il est fréquent d'avoir 2 à 3 enfants présentant des troubles du comportement ou en situation de handicap en cours de reconnaissance par la MDPH. Sans notification établie, ils ne peuvent pas bénéficier de la présence d'une aide humaine. - Les employés de vie scolaire (EVS) dans ces classes sont le plus souvent des personnes en très grande précarité qui n'ont, à leur prise de poste, aucune connaissance sur le handicap et l'accompagnement de ces enfants. - Les places offertes pour les stages de formations des PE sont limitées. Madame Jannier souhaite que les EVS sous contrat unique d'insertion-contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE) puissent bénéficier d'une adaptation progressive de leur travail et d'un accompagnement professionnel sous l'autorité du directeur d'école et de l'enseignant de la classe. Il est alors rappelé que les EVS peuvent prétendre au même dispositif de formation (60 h) que les AVS (Co et i). Madame Sylvie HOUTMANN, coordonnatrice académique des formations ASH, détaille les formations et les certifications accessibles aux enseignants titulaires : - du premier degré, certificat d'aptitude professionnelle pour les aides spécialisées, les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap (CAPA-SH) premier degré. - du second degré, certificat complémentaire pour l'adaptation scolaire et la scolarisation des élèves handicapés (2CA-SH) second degré. Elle transmet aux membres du CHSCT A des documents sur la signification des sigles utilisés et sur quelques ressources utiles à tout enseignant qui scolarise un élève en situation de handicap dans sa classe afin qu il puisse rapidement prendre connaissance des grandes caractéristiques du trouble de l élève, des besoins habituellement identifiés et des adaptations pédagogiques à mettre en œuvre. (Annexes 7 et 8). Elle donne le bilan des personnels formés en 2CA-SH (8 en 2010, 6 en 2011) et indique que, du fait d'un nombre insuffisant de candidats, la formation n'a pas mise en place en Pour le CAPA-SH, 13 professeurs sont actuellement engagés dans cette formation (option D à Besançon) et 2, qui exercent dans le département du Jura, suivent l'option F à Lyon. Un représentant du personnel (SGEN) questionne sur l identification des personnels formés et de leur possible affectation sur des postes spécialisés. Madame Jannier ajoute que ces agents du second degré acquièrent ainsi une qualification fonctionnelle qui n est pas forcément réinvestie immédiatement. Ils peuvent néanmoins être des personnes-ressources dans leurs établissements. Un représentant du personnel (UNSA) suggère qu ils deviennent aussi des ressources pour le premier degré. Madame Ramstein rappelle que dans ce cas, le premier relais est l inspecteur ASH, présent dans chacune des directions des services départementaux de l EN, qui favorise les contacts avec les personnels ressources en fonction des problématiques. (Annexe 10) Un représentant du personnel (FSU) complète en indiquant que c est aussi une des missions de l inspecteur de circonscription. Il signale un accès limité à ces formations spécialisées ASH, l absence de titulaires dûment formés sur les postes des dispositifs (CLIS, ULIS), l affectation, par conséquent d agents non volontaires. Il conclut en rappelant que se sont les agents les plus jeunes, qui, affectés contre leur gré, subissent les situations de travail les plus difficiles. Madame Jannier renchérit sur la nécessitée d initier une réflexion sur les affectations des plus jeunes sur les postes les plus difficiles. 5

6 5 - Action du médiateur de l'académie. Monsieur Colin précise qu'il a été nommé médiateur académique depuis janvier En se référant au décret du 1 er décembre 1998 * et des articles D à 42, il définit les niveaux d'intervention (national et académique). Il explicite la mission qui est d'instruire les réclamations des agents de l'éducation nationale et des usagers (parents d'élèves, lycéens, étudiants) concernant le fonctionnement du service d éducation, de la maternelle à l enseignement supérieur. Cette mission nécessite de la part du médiateur une bonne connaissance du système éducatif, des garanties d'indépendance et d'impartialité. Pour le saisir (et en l'absence de toute procédure judiciaire), la réclamation doit être d'ordre individuel et avoir fait l'objet d'une demande d'un recours gracieux auprès de l'administration. Si la réclamation est fondée, il émet des recommandations aux services et aux établissements concernés. Il présente les données académiques : 112 dossiers du 1 er janvier au 30 octobre 2012 (+ 32 par rapport à 2011) dont 42 recours émanant des personnels (38%) et 70 des usagers (62%). (Annexe 11) Il évoque les aspects relatifs aux situations de saisine des personnels et des usagers. Pour les agents de l'en, les litiges portent sur l'organisation du travail et les relations professionnelles, les questions financières, le déroulement de la carrière, les demandes de mutations non satisfaites. La saisine et la médiation qui s'en suit permettent le plus souvent de clarifier et d'ouvrir la dialogue pour traiter de nombreuses situations conflictuelles. * Décret n du 1er décembre 1998 instituant des médiateurs à l'éducation nationale. 6 - Réactualisation de la rubrique Santé et Sécurité au Travail du site académique Monsieur Renaud, Inspecteur Santé et Sécurité au Travail, présente les nouvelles pages de cette rubrique. Il sera possible en quelques clics de consulter la liste des représentants des personnels des CHSCT académique et départementaux, de contacter par lien les différents secrétaires des CHSCT et les autres acteurs de la prévention (Inspecteur Santé et Sécurité au Travail, CPA ), de lire les comptes-rendus du CHSCT A. Madame la Présidente du CHSCT A propose, au vu de l heure tardive (17 h 25), d ajourner les débats et de lever la séance en fixant la suite des travaux du CHSCT A en janvier Madame la Présidente du CHSCT A Monsieur le secrétaire administratif du CHSCT A, Madame la secrétaire du CHSCT A Madame Jannier Directeur des Relations et des Ressources Humaines Monsieur Jean-Jacques Dagaeff Conseiller de Prévention Académique Madame Marie Adeline Parnet-Maire 6

7 Annexe 1 : Déclaration préalable de l'unsa 7

8 Annexe 2 : Déclaration préalable de la FSU 8

9 Annexe 3 : Bilan du suivi médical "amiante". Campagne de recensement des agents nés avant 1949 Exposition AR Réponse de l agent RX Cs pneumo EFR Résultats oui Sans suite oui oui oui oui négatifs oui oui oui oui négatifs oui oui oui oui négatifs oui Sans suite oui oui négatifs oui oui oui oui négatifs oui oui oui oui négatifs oui Sans suite oui oui négatifs oui oui Oui oui négatifs oui oui négatifs oui Sans suite oui Sans suite oui oui oui oui négatifs oui Sans suite oui oui oui oui négatifs oui oui négatifs oui Sans suite oui oui négatifs 13 résultats RAS TOTAUX 20 AR 7 sans suite 13 RX 8 Cs pneumo 8 EFR aucune pathologie dépistée en rapport avec l amiante Forte Intermédiaire Basse Campagne de recensement des agents nés en 1950 et 1951 Exposition Forte Intermédiaire hors campagne Réponse de AR l agent RX Cs pneumo EFR Résultats oui oui RAS oui oui oui oui RAS oui oui oui oui RAS oui oui oui oui RAS oui oui oui oui RAS oui sans suite oui oui RAS oui oui oui oui RAS oui oui RAS oui sans suite oui oui + oui oui RAS scanner TOTAUX 11 AR 2 sans suite 9 RX + 1 scanner 6 Cs pneumo 6 EFR 9 résultats RAS aucune pathologie dépistée en rapport avec l amiante Chaque agent a reçu une lettre explicative recommandée avec AR pour effectuer une radiographie pulmonaire (RX) et se rendre ensuite en consultation (Cs) chez un pneumologue réalisant une exploration fonctionnelle respiratoire (EFR). Les honoraires sont payés par le Rectorat. Bilan des 2 campagnes : 31 agents ont été contactés. 9 n ont pas donné de suite. 22 ont réalisé la radiographie et seulement 14 sont allés consulter le pneumologue après les résultats rassurants des radiographies. 9

10 Annexe 5 : Plan académique de reconversion et d'adaptation des emplois (Parade). 1. Reconversion Enseignants qui changent de discipline d enseignement Cadre : - Permettre à des enseignants de certaines disciplines excédentaires de se former pour enseigner dans des disciplines à besoin de recrutement 1. Reconversion 2012/ 2013 : Reconversions en mathématiques : - 3 professeurs en 2 è année - 6 professeurs en 1ère année 2. Adaptation à l emploi Enseignants formés dans leur discipline ou dans une discipline proche de la leur. Cadre : Pour des raisons de remise à niveau de connaissances fondamentales liées à la discipline d origine. Plan académique d'adaptation des enseignants de STI2D en technologie ( 13 enseignants en 2011/2012, 9 enseignants en 2012 /2013 ) Plan académique d'adaptation des enseignants TZR de Sciences Physiques en mathématiques en collège (28 enseignants en 2012 /2013 ) 3. Acquisitions de nouvelles compétences Enseignants formés dans un champ particulier pour répondre à un besoin identifié ou à une situation particulière Stages de DNL anglais et d'espagnol pour les professeurs désireux de passer la certification complémentaire en LV, et d'enseigner en classes européennes Adaptation en vente pour des PLP de communication bureautique (2 enseignantes en 2è année) DNL = discipline non linguistique QUEL CADRE POUR CES ACTIONS? - A la demande de l intéressé si requête jugée pertinente après analyse de faisabilité par DRRH, DPE, DOS et CORPS D INSPECTION - A la demande des établissements ou du corps d inspection si discipline non pourvue QUELLE MISE EN OEUVRE POUR CES ACTIONS? - Attribution éventuelle de décharges de service (reconversion/adaptation) - Plan de formation collectif disciplinaire ( en présentiel et/ou en distanciel ( foad) - Tutorats disciplinaires - Stages en entreprises ( technologie,vente) 4. Accompagnement pédagogique Accompagnement par une équipe de professeurs d autres disciplines, expérimentés et formés : Réseau PARADE 8 Aide et soutien dans la gestion des classes et des groupes Et, si besoin : Tutorat faisant l objet d un contrat avec un enseignant expert de l établissement ou d un autre établissement Groupes de 6 stagiaires accompagnés par 3 formateurs. 10

11 Déroulement Dans quel cadre? Mise en place avec accord de l intéressé à la suite d un signalement par le chef d établissement, ou du corps d inspection en lien avec DRRH, DPE, éventuellement assistante sociale ou sur demande directe En complément : Inscription prioritaire dans stages transversaux " gestion du stress, gestion des conflits, confiance en soi, " 4 journées de formation au cours de l'année Contenus et thèmes : - Traitement des situations relationnelles délicates, - Analyse de pratiques - Psychologie de l'adolescent - Motivation et remotivation - La relation à l élève - La nature de la communication verbale ou non verbale - la gestion des conflits. Bilan en fin d année (questionnaire aux enseignants accompagnés et bilan des tuteurs) Suivi 5. Accompagnement mobilité carrière Entretien de carrière : Cadre de la loi sur la mobilité 2009 : possibilité pour tout enseignant de réaliser un entretien ou bilan de carrière auprès d'un conseiller mobilité carrière ( Organisation : 1 CMC, 3 référents mobilité ) Réunions académiques d'informations Les chiffres 2012 / 2013 ( en rouge, les données qui sont évolutives) DOSSIERS TRAITÉS OU EN COURS DE TRAITEMENT Au 20 novembre 2012 Reconversions Adaptations à l emploi Acquisitions de nouvelles compétences ( Prévision formation DNL langues) Inscrits dans le dispositif «accompagnement dans la gestion des classes» Entretiens individuels ( tous dispositifs confondus) NOMBRE Bilans de carrière ( ) : 60 A ce jour : 7 PERSPECTIVES Tutorat non disciplinaire, en cours d'expérimentation Mini- stages d'observation de la gestion de classe auprès de professeurs volontaires ( début de réseau constitué en collaboration avec les corps d'inspection) PERSPECTIVES Poursuivre la communication ( information sur site académique, affichage en établissement) Favoriser l'anticipation de la difficulté et diversifier les réponses apportées pour une meilleure individualisation 11

12 Annexe 6 : Accueillir un élève handicapé au sein de sa classe Parcours de l élève et de sa famille avant l inscription du jeune dans une classe. Maison départementale des personnes handicapées MDPH Évaluation des besoins de l élève Définition du Projet de vie dont le PPS Orientation et des élèves Notification Enseignant référent Mise en œuvre Du PPS Modalité de scolarisation des élèves Scolarisation collective : orientation vers une classe pour l inclusion scolaire/clis (Premier degré) ou vers une unité de scolarisation pour l inclusion scolaire/ulis (Second degré). Scolarisation individuelle : inclusion des élèves dans une classe «ordinaire». Équipe pluridisciplinaire (Expert) Commission des droits et de l autonomie des personnes handicapés Le chef d établissement Les enseignants Anticiper l accueil de l élève au sein de sa classe Enseignant référent Coordinateur de CLIS ou d ULIS Corps d inspection Connaissance du PPS de l élève Connaissance des répercussions des troubles sur les apprentissages Mutualisation des pistes pédagogiques au sein de l équipe pédagogique LPC Connaissance des diplômes obtenus Accès aux ressources en ligne (Adaptations pédagogiques déclinées par troubles). Eduscol, site académique. Formation continue des enseignants Des objectifs académiques : lever les appréhensions, spécialiser des enseignants, faciliter l accès à des ressources ASH (Adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés), favoriser la mutualisation des expertises entre les personnels des établissements et services médico-sociaux et les enseignants. Formation continue des enseignants : des actions Un programme pluriannuel de formations en direction des enseignants du premier et du second degré. Un accès aux formations spécialisées académique et nationale en fonction des besoins identifiés. Des stages établissements. Formation initiale des enseignants Des modules de formation liés à la différenciation pédagogique. Un module de sensibilisation ASH. Conseils aux enseignants accueillant un élève handicapé Demander à avoir accès aux adaptations pédagogiques contenu dans le PPS. Rencontrer le coordinateur d ULIS ou CLIS au sein de l établissement. Accéder aux ressources en ligne. Faire part de vos difficultés au chef d établissement. Si votre établissement fait parti d un réseau d une ULIS, rapprochez-vous du coordinateur. Si vous souhaitez vous spécialiser, vous pouvez candidater au 2 CA-SH ou CAPA-SH. Dès septembre, prenez connaissance du PAF. 12

13 Annexe 7 : Sigles et Significations en ASH CAPA-SH 1 degré : certificat d aptitude professionnel pour les aides spécialisées, les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap. 2 CA-SH 2 nd degré : certificat complémentaire pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap. ASH Adaptation et Scolarisation des élèves Handicapés AVS Auxiliaire de vie scolaire AVS-Co Auxiliaire de vie scolaire : service d accompagnement collectif AVS-i Auxiliaire de vie scolaire : service d accompagnement individualisé EVS Employé de vie scolaire CAPA-SH option A Enseignants spécialisés chargés de l enseignement et de l aide pédagogique aux élèves sourds et malentendants. CAPA-SH option B Enseignants spécialisés chargés de l enseignement et de l aide pédagogique aux élèves aveugles et mal voyants. CAPA-SH option C Enseignants spécialisés chargés de l enseignement et de l aide pédagogique aux élèves présentant une déficience motrice grave ou un trouble de la santé évoluant sur une longue période et /ou invalidant. CAPA-SH option D Enseignants spécialisés chargés de l enseignement et de l aide pédagogique aux élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives. CAMSP Centre d Action Médico-Sociale Précoce CDAPH Commission des Droits et de l Autonomie des Personnes Handicapées (ex : CDES) CDOEA Commission Départementale d Orientation vers les Enseignements Adaptés CIF Classification Internationale du Fonctionnement, du handicap et de la santé CLIS Classe d Intégration Scolaire EREA Etablissement Régional d Enseignement Adapté DSDEN Direction des services départementaux de l Education Nationale DASEN Directeur des services de l Education Nationale IEN-ASH Inspecteur de l Education Nationale pour l adaptation et la scolarisation des élèves en situation de handicap. ITEP Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique LPC Langage Parlé Complété LSF Langue des Signes Française MDPH Maisons Départementales des Personnes Handicapées PAI Projet d Accueil Individualisé PPRE Programme Personnalisé de Réussite Educative PPS Projet Personnalisé de Scolarisation RASED Réseau d Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté SEGPA Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté SESSAD Enseignant référent ESS TSL UE ULIS. Service d Education et de Soins Spécialisés A Domicile Assure la permanence des relations entre l élève et sa famille, réunit l équipe de suivi de la scolarisation, favorise la continuité et la mise en œuvre du projet personnalisé de scolarisation. (PPS) Equipe de suivi et de scolarisation Troubles spécifiques du langage Unité d enseignement Unité localisée d inclusion scolaire 13

14 Annexe 8 : Ressources pédagogiques ASH en ligne Éduscol met en ligne des modules de formation et d'accompagnement pour les enseignants de classes ordinaires qui scolarisent des élèves en situation de handicap. Ces modules apportent des éléments pour faciliter la compréhension des caractéristiques du trouble de l élève, des besoins habituellement identifiés et des adaptations pédagogiques à mettre en œuvre. Trois modules sont en ligne. Ils concernent : - les troubles des apprentissages (TSA) ; - les troubles envahissants du développement (TED) ou les troubles relevant de l autisme ; - les troubles des conduites et des comportements. Ces modules proposent des adaptations tant pédagogiques que techniques ou comportementales, pour aider les enseignants à faire entrer les élèves dans les apprentissages La scolarisation des élèves handicapés : les essentiels Des informations pratiques pour faciliter le quotidien des parents d'élèves handicapés : contacts et questions-réponses. Psychologie, éducation & enseignement spécialisé InsInstitut national supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés 14

15 Annexe 9 : Formations CAPA-SH et 2 CA-SH (académie de Besançon) Décret n du 5 janvier 2004 paru au JO n 5 du 7 janvier 2004, et au BO spécial n 4 du 26 février 2004 Certification et formation pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Certificat d aptitude professionnelle pour les aides spécialisées, les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap option D : enseignant chargé de l enseignement et de l aide pédagogique aux élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives ; 2 CA-SH Certificat complémentaire pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap option D : Enseignant titulaire du 2nd degré option E : enseignant chargé des aides spécialisées à dominante pédagogique 400 h libérées de classe 150 h : formation sur les mercredis Modalités de formation Regroupement au centre de formation (IUFM Montjoux, Besançon) pour suivre des cours, des conférences, des ateliers avec de multiples intervenants (formateurs IUFM,IEN ASH, Conseillers pédagogiques ASH des départements, enseignants et personnels spécialisés.) Formation personnelle et rédaction d'un mémoire avec un suivi individualisé : - 3 visites ou rencontres avec le maître d'accueil temporaire (CAPA-SH) - 1 visite par le conseiller pédagogique ASH (CAPA-SH) - 3 rencontres de 2 h avec le directeur de mémoire Certification 1 épreuve professionnelle comportant 2 séances d enseignement (45 minutes chacune) auprès d élèves présentant des besoins éducatifs particuliers correspondant à l option, suivie d un entretien d une heure; 1 épreuve orale de soutenance d un mémoire professionnel (30mn). 1 épreuve professionnelle comportant 1 séquence de (55 minutes) dans une classe accueillant des élèves présentant des besoins particuliers correspondant à l option suivie d un entretien. 1 épreuve orale de soutenance d un mémoire professionnel. Contenus de formation CAPA-SH UF1 - Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins particuliers des élèves : - Connaissances liées au développement de l adolescent et de l enfant, - Connaissances liées au processus d apprentissages - Élaboration et mise en œuvre de démarches, outils et supports adaptés. - Construction de savoirs disciplinaires, de contenus didactiques adaptés. UF2 - Pratiques professionnelles au sein d une équipe pluri catégorielle - Méthodologie de projet et travail en partenariat - Construction et régulation du parcours de formation UF3 - Pratiques professionnelles prenant en compte les données de l environnement familial, scolaire et social : - Connaissance de l environnement règlementaire et institutionnel, - Repères épistémologiques, sociologiques et culturels, - Contenu transversal : mémoire professionnel 15

16 Programmation de la formation CAPA-SH Académie de Besançon Organisation générale pour CAPA-SH période N-1 : 3 semaines en juin 2012 période N : Session 1 : 3 semaines d octobre (du 8 au 26 octobre 2012) Regroupement académique sur le site IUFM Montjoux de Besançon Session 2 : 3 semaines de janvier (du 7 au 25 janvier 2013) Session 3 : 3 semaines fin mars début avril (du 25 mars au 12 avril 2013). dépôt des mémoires : courant vacances d avril. Rappel des options pour CAPA-SH Option A : enseignants spécialisés chargés de l enseignement et de l aide pédagogique aux élèves sourds et malentendants (formation à l INS HEA Suresnes ou Lyon). Option D : enseignants spécialisés chargés de l enseignement et de l aide pédagogique aux élèves présentant des troubles des fonctions cognitives. (formation sur Besançon) Option E : enseignants spécialisés chargés des aides spécialisées à dominante pédagogique auprès des élèves qui «manifestent des difficultés avérées à comprendre et à apprendre alors même que leurs capacités de travail mental sont satisfaisantes». (formation sur Besançon si besoin) Option F : enseignants spécialisés chargés de l enseignement et de l aide pédagogique auprès des élèves des établissements et des sections d enseignement général et professionnel adapté. (formation Besançon ou Lyon) Annexe 10 : Liste des IEN ASH DSDEN IEN ASH Madame Yasmina BOUHALI- MARQUES Monsieur Jean-Pierre BLANC (Monsieur Philippe MARLIER) Monsieur Jacques AUBRY Madame Nadine NAAS 16

17 Annexe 11 : Action du médiateur académique Répartition des requêtes des personnels En% des requêtes En % Personnels CATEGORIES Ens Prem Degré Tit 8 7,1% 19,0% Ens Secnd Degré Tit 23 20,5% 54,8% Ens-Chr Sup Pub Tit 0 0,0% 0,0% Pers Educ-Doc-Ori 0 0,0% 0,0% Pers social santé 2 1,8% 4,8% Pers Atos/Itrf B 0 0,0% 0,0% Pers Adm/Itarf Cat A 2 1,8% 4,8% Ens Contract Pub 4 3,6% 9,5% Ens Privé Contrat 1 0,9% 2,4% Pers inspct. et dir. 1 0,9% 2,4% Pers non Tit non Ens 1 0,9% 2,4% Total Personnels 42 37,5% Répartition des requêtes des usagers En % (Us En % Catégories d'usagers et Pers) Personnels Usr Ens Prim Public 21 18,8% 30,00% Usr Ens Secd Public 31 27,7% 44,29% Usr Ens Sup Public 11 9,8% 15,71% Etb Privé Contrat 2 1,8% 2,86% Etb Privé Hrs Ct 2 1,8% 2,86% Origine des demandes des personnels NATURE P-Déroulemt carrière 5 11,90% P-Mutations-Affect. 7 16,67% P-Pension-Retraite 2 4,76% P-Quest. financière 9 21,43% P-Org trav rel prof 13 30,95% P-Protection sociale 3 7,14% P-Recrutement 0 0,00% P-Divers 3 7,14% Total 42 Origine des demandes des usagers U-Scolarité 28 40,00% U-Q finance-sociale 4 5,71% U-Examen-concours 11 15,71% U-Handicaps 1 1,43% U-Vie Scolaire-Univ 20 28,57% U-Divers 6 8,57% Divers 3 2,7% 4,29% Total usagers 70 62,5% Total 70 Répartition des réponses apportées RESULTATS % En cours Instruction 3 2,68% Info / Conseil 22 19,64% Rej, non fondée+expl 30 26,79% Dysfonct : succès 12 Total des requêtes pour 10,71% 12 dysfonctionnement Dysfonct : échec 0 0,00% Cas humain:succès 13 11,61% Total des requêtes à 22 Cas humain:échec 9 dimension humaine 8,04% Méd. conflit relatnl 11 9,82% Règlement hors Méd. 2 1,79% Adm. non saisie 3 2,68% Abandon réclamation 1 0,89% Rejet incomptce Méd. 2 1,79% Classe pas réponse 0 0,00% Att Rep Admin 4 3,57% Réorient. Méd. EN 1 0,89% total ,00% % de réussite Médiateur Académique Mail : Tél : Adresse postale : Le médiateur académique Rectorat 45 Avenue CARNOT BESANÇON CEDEX 52,17% Médiateur National: Mail : Tél: Adresse postale : Le médiateur Ministère de l'éducation nationale Carré Suffren 110 rue de Grenelle Paris cedex 07 SP 17

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

Compte rendu réunion du Comité d'hygiène et de sécurité et condition de travail spécial départemental du Tarn Réunion du 30 août 2012

Compte rendu réunion du Comité d'hygiène et de sécurité et condition de travail spécial départemental du Tarn Réunion du 30 août 2012 Compte rendu réunion du Comité d'hygiène et de sécurité et condition de travail spécial départemental du Tarn Réunion du 30 août 2012 Etaient présents : Représentant l'administration : Monsieur Eric TOURNIER,

Plus en détail

ASH-63. Livret d accueil. année scolaire 2011-2012

ASH-63. Livret d accueil. année scolaire 2011-2012 ASH-63 Livret d accueil de l auxiliaire de vie scolaire année scolaire 2011-2012 Inspection académique du Puy-de-Dôme Cité Administrative - rue Pélissier Circonscription ASH Bâtiment P - 5 ème étage -

Plus en détail

Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement

Note de Service spéciale Les modalités d'inspection des enseignants Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015 Tableau d'émargement Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement 1 8 2 9 3 10 4 11 5 12 6 13 7 14 Je demande

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles. novembre 2009 Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr INSPECTION COMMUNICATION Sommaire Les finalités du Programme de

Plus en détail

Les métiers de l enseignement

Les métiers de l enseignement Les secteurs qui recrutent Les dossiers de la MOIP Les métiers de l enseignement Dossier n 1 Date de parution : mai 12 Transmettre le savoir. Sommaire : Le professeur des écoles Le professeur de collège

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

PRESENTATION DE LA MDPH

PRESENTATION DE LA MDPH PRESENTATION DE LA MDPH 1) LA LOI HANDICAP DU 11/02/2005 La loi handicap de 2005 (la précédente remonte à 1975) a révolutionné tant les institutions dans leur fonctionnement, que l accueil des élèves dans

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

COMMUNICATION AUX ENSEIGNANTS n 2

COMMUNICATION AUX ENSEIGNANTS n 2 Périgueux, le 23 septembre 2013 L Inspecteur de l Education nationale, à Mesdames et Messieurs les Directeurs d école et Mesdames et Messieurs les enseignants de la circonscription de Périgueux II COMMUNICATION

Plus en détail

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI)

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) 1. L'utilisation du CBI vous est apparue 1. complexe 2. -3 3. -2 4. -1 5. 1 6. 2 7. 3 8. simple 2. Une formation à l'utilisation du CBI est 1. inutile 2. -3 3. -2 7.

Plus en détail

L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire

L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire juillet 2009 L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr GROUPE ACADÉMIQUE EPS ET HANDICAP COMMUNICATION L'accueil de

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés 2012 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Avant-propos La scolarisation des élèves handicapés constitue une priorité nationale. Dans ce domaine, des progrès considérables ont

Plus en détail

Le service social en faveur des personnels

Le service social en faveur des personnels Le service social en faveur des personnels Service généraliste et de proximité. Des interventions soumises au respect du secret professionnel. Loi L 411-3 du code de l'action sociale et des familles. (CASF)

Plus en détail

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3 FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE hors R3 Dispositifs avec candidature individuelle 7 DISPOSITIF : 09D0640014 - SCOLARISER UN ELEVE EN SITUATION DE HANDICAP EN MILIEU ORDINAIRE - BEARN Module : 1031

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques ministère Éducation nationale DEFINITION DES EPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSEVAULX EN VELIN Document 6 : Demijournée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Synthèse des échanges sur la mise en œuvre des leviers

Plus en détail

CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE

CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE La formation: un double enjeu Recruter et Former de futurs «professionnels» de l enseignement pour l enseignement catholique

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

MASTER MEEF ECONOMIE GESTION. Présentation

MASTER MEEF ECONOMIE GESTION. Présentation MASTER MEEF ECONOMIE GESTION Présentation Le Master MEEF économie gestion (métier de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) prépare les étudiants aux différents métiers de l enseignement dans

Plus en détail

VADE-MECUM DE LA FORMATION dite "PROMOTIONNELLE" 2013-2014 À L ATTENTION DES RESPONSABLES ET COORDONNATEURS DES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS INTERNES

VADE-MECUM DE LA FORMATION dite PROMOTIONNELLE 2013-2014 À L ATTENTION DES RESPONSABLES ET COORDONNATEURS DES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS INTERNES VADE-MECUM DE LA FORMATION dite "PROMOTIONNELLE" 2013-2014 À L ATTENTION DES RESPONSABLES ET COORDONNATEURS DES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS INTERNES SOMMAIRE : I RÉFÉRENCES...2 1 Site académique, espace

Plus en détail

https://bv.ac-reunion.fr/dpep du 7 février au 23 février 2014

https://bv.ac-reunion.fr/dpep du 7 février au 23 février 2014 Le recteur à Mesdames et messieurs les enseignants du 1 er degré public S/c de mesdames et messieurs les IEN chargés des circonscriptions du premier degré S/c de mesdames et messieurs les principaux TRES

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL, DE SUIVI ET D INFORMATION DES AUXILAIRES DE VIE SCOLAIRE

LIVRET D ACCUEIL, DE SUIVI ET D INFORMATION DES AUXILAIRES DE VIE SCOLAIRE Direction des Services Départementaux de l Education nationale d Ille-et-Vilaine 1, Quai Dujardin - CS 50605 35706 RENNES CEDEX 7 Service ASH départemental Pôle Aides humaines LIVRET D ACCUEIL, DE SUIVI

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES Arrêté du 18 mai 2009 relatif au diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé

Plus en détail

Registre de Santé et de Sécurité au Travail

Registre de Santé et de Sécurité au Travail Coordonnées de l école :.. Sous couvert de l Inspecteur de l Education Nationale de la circonscription de Registre de Santé et de Sécurité au Travail à l attention des personnels concernant la prévention

Plus en détail

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire?

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? L épilepsie concerne plus de 500 000 personnes en France, dont la moitié sont des enfants ou des adolescents.

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

Recrutement d enseignants du second degré. Que vaut-il mieux présenter : CAFEP (Privé) ou CAPES (Public)?

Recrutement d enseignants du second degré. Que vaut-il mieux présenter : CAFEP (Privé) ou CAPES (Public)? SYNEP Le syndical SYNDICAT NATIONAL DE L ENSEIGNEMENT PRIVE Maison de la CFE-CGC 63 rue du Rocher 75008 PARIS tél. : 01 55 30 13 19 Fax : 01 55 30 13 20 Email : synep@synep.org Recrutement d enseignants

Plus en détail

Objet : Recrutement 2015-2016 des Conseillers en Formation Continue Décret n 90-426 du 22 mai 1990 Note de service n 90-129 du 14 juin 1990

Objet : Recrutement 2015-2016 des Conseillers en Formation Continue Décret n 90-426 du 22 mai 1990 Note de service n 90-129 du 14 juin 1990 Saint-Denis, le 29 Janvier 2015 Le recteur à Rectorat DAFCO Monsieur le Président de l Université Mesdames et Messieurs les Conseillers techniques du Recteur Mesdames et Messieurs les IA-IPR et les IEN

Plus en détail

S inscrire à l ISFEC pour devenir professeur des collèges et lycées Les concours les formations l alternance l accord collégial

S inscrire à l ISFEC pour devenir professeur des collèges et lycées Les concours les formations l alternance l accord collégial S inscrire à l ISFEC pour devenir professeur des collèges et lycées Les concours les formations l alternance l accord collégial www.isfec-montpellier.org Rentrée 2014 L Institut Saint Joseph : un ISFEC

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

Projet numérique départemental 2012-2013

Projet numérique départemental 2012-2013 Projet numérique départemental 2012-2013 Rappels sur le projet numérique départemental Le projet numérique académique est articulé avec les ambitions du projet académique dont il reprend les objectifs.

Plus en détail

Clermont-Ferrand, le 7 janvier 2013

Clermont-Ferrand, le 7 janvier 2013 Le Recteur d'académie à! "! #$%$ &! Messieurs les Présidents d'université, Madame et Monsieur les Directeurs de l'ifma, de l'école de Chimie, Monsieur le DRJS, Mesdames et Messieurs les DASEN, Messieurs

Plus en détail

L inspection des personnels et l évaluation du fonctionnement des écoles ENSEIGNANT

L inspection des personnels et l évaluation du fonctionnement des écoles ENSEIGNANT Meyzieu, 2013 NOTE DE SERVICE n 2 L inspection des personnels et l évaluation du fonctionnement des écoles ENSEIGNANT Circonscription de MEYZIEU Téléphone : 04.78.04.61.94 Télécopie : 04.78.04.00.35 courriel

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE CHOISIR VOTRE MODALITE D'INSCRIPTION AU CONCOURS D'ENTREE A L'UNITE DE FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE CHOISIR VOTRE MODALITE D'INSCRIPTION AU CONCOURS D'ENTREE A L'UNITE DE FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE CHOISIR VOTRE MODALITE D'INSCRIPTION AU CONCOURS D'ENTREE A L'UNITE DE FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DOSSIER D'INSCRIPTION POUR LES CANDIDATS POUVANT PRETENDRE A

Plus en détail

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE Textes de référence : Circulaire n 2011-090 du 7 juillet 2011-BO n 28 du 14 juillet 2011 PEAMBULE : - La natation est partie intégrante de l enseignement de l EPS à l école

Plus en détail

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse et l'association Accompagner la réalisation des projets d'études de jeunes

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?...

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?... SOMMAIRE I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions 1 Quelles ont été les évolutions importantes du métier d ATSEM?... 15 2 Comment devient-on ATSEM?... 16 3 L obtention du CAP Petite Enfance

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS 2013/2014 1 PREAMBULE : Vous venez de réussir le concours de recrutement de professeurs des écoles et nous vous en félicitons.

Plus en détail

Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture

Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture Si l esprit qui dit non sait pourquoi il dit non, il a déjà les moyens de définir son prochain oui.» Pierre Gréco Implications pédagogiques

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

INFORMATION ENTREE A LA FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT AIDE-SOIGNANT

INFORMATION ENTREE A LA FORMATION PREPARANT AU DIPLOME D ETAT AIDE-SOIGNANT Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) Ecole de puéricultrices Institut de formation d aides-soignants 2 rue du Docteur Delafontaine BP 279 93205 Saint Denis cedex www.ch-stdenis.fr rubrique

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

EDUCATION NATIONALE 1. EDUCATION NATIONALE... 2

EDUCATION NATIONALE 1. EDUCATION NATIONALE... 2 EDUCATION NATIONALE 1. EDUCATION NATIONALE... 2 1.a. Enseignement scolaire public 1er degré...2 1.b. Enseignement scolaire public 2nd degré... 6 1.c. Vie de l élève 1er et 2nd degrés / public... 12 1.d.

Plus en détail

C est cette dernière mesure qu il est proposé d explorer.

C est cette dernière mesure qu il est proposé d explorer. 2- Réduction du besoin de remplacement dans le 1 er degré I) Définition de la mesure Jusqu alors, l optimisation du remplacement a surtout porté sur l organisation du système de remplacement. Il s agit

Plus en détail

Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES

Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES Année scolaire 2005-06 Coordinateurs : Jean Luc Bourdeau CP AIS, Stéphane André secrétaire CCSD et Christian Gazzano, enseignant

Plus en détail

TUTORAT. U Guelma. Guide du Tuteur FMISM

TUTORAT. U Guelma. Guide du Tuteur FMISM TUTORAT Guide du Tuteur Définition. Le tutorat est une mission de suivi et d'accompagnement permanents de l'étudiant afin de faciliter son intégration dans la vie universitaire et son accès aux informations

Plus en détail

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Le livret du délégué 2011/2012 LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Mail : www.lycee-jeanmoulin.fr 1 Vous avez été élu(e) par vos

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale Filière Catégorie Administrative B Concours Rédacteur Principal 2 ème classe Mise à jour : juillet 2014 SOMMAIRE L'EMPLOI La fonction... 2 La rémunération... 2 LES CONDITIONS

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés

Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés IEN/CTR ASH 2011-2012 Comportements inappropriés / Troubles de la conduite et du comportement

Plus en détail

FORMATION. Inspection de l'éducation nationale - circonscription de Bergerac EST- Tél. : 05 53 57 14 42 - - Ce.ien-bergest@ac-bordeaux.

FORMATION. Inspection de l'éducation nationale - circonscription de Bergerac EST- Tél. : 05 53 57 14 42 - - Ce.ien-bergest@ac-bordeaux. Bergerac, le 15 septembre 2011 NOTE DE SERVICE N 2 SOMMAIRE : Circonscription de Bergerac Est FORMATION 1. Formations départementales 2. Formations de circonscription 3. Calendrier des formations de circonscription

Plus en détail

NOTE D INFORMATION sur la formation sociale préparatoire au Diplôme d Etat d AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE

NOTE D INFORMATION sur la formation sociale préparatoire au Diplôme d Etat d AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE Ce.F Centre de Formation au Travail Sanitaire et Social Place du Marché Couvert - BP 414-24104 BERGERAC CEDEX Tél : 05 53 22 23 00 Fax : 05 53 23 93 05 Email : cef@johnbost.fr Site : www.johnbost.org/cef

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

Guide. L accompagnant des élèves en situation de handicap : AESH

Guide. L accompagnant des élèves en situation de handicap : AESH Guide L accompagnant des élèves en situation de handicap : AESH DIRECTION ACADEMIQUE DE LA NIEVRE Place Saint Exupéry CS 70074 58028 NEVERS CEDEX Inspecteur de l Education Nationale chargé de l Adaptation

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : Décret du Modifiant le décret n 84-431 du 6 juin 1984 fixant les dispositions statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

1 -Formations éligibles au DIF pour ces personnels.

1 -Formations éligibles au DIF pour ces personnels. Le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale des Bouches-du-Rhône à Mesdames et messieurs les instituteurs et professeurs des écoles Division des personnels DIF Public Téléphone

Plus en détail

Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes

Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes 2013 marque le début de la refondation de la formation initiale des enseignants > Pour remplacer les départs des enseignants en 2013, 22 100 postes

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

Master Administration des Territoires et des Entreprises (ATE)

Master Administration des Territoires et des Entreprises (ATE) Département AES Master Professionnel et de Recherche "Sciences de l'homme et de la Société" Master Administration des Territoires et des Entreprises (ATE) Lieu de la formation : Université Rennes 2 Haute-Bretagne

Plus en détail

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements - N 1001198 Février

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE Psychologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

ARS et Conseils généraux de Bretagne Prestations d études et d analyses de l organisation de la prise en charge des personnes avec TED dans les ESSMS

ARS et Conseils généraux de Bretagne Prestations d études et d analyses de l organisation de la prise en charge des personnes avec TED dans les ESSMS ARS et Conseils généraux de Bretagne Prestations d études et d analyses de l organisation de la prise en charge des personnes avec TED dans les ESSMS Synthèse des questionnaires destinés aux établissements

Plus en détail

Projet Etablissement : Années scolaires 2013/2016

Projet Etablissement : Années scolaires 2013/2016 E.R.E.A. Alain Fournier 99 rue des Blanches Fleurs - BP 20190 21205 BEAUNE Tél : 03 80 22 33 21 Fax : 03 80 22 82 86 Courriel : erea21@ac-dijon.fr Académie de Dijon Date de transmission au rectorat Vie

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

CHARTE DES PROGRAMMES

CHARTE DES PROGRAMMES CHARTE DES PROGRAMMES Charte relative à l élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des programmes d enseignement ainsi qu aux modalités d évaluation des élèves dans l enseignement scolaire CONSEIL SUPÉRIEUR

Plus en détail

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION RECLASSEMENT DES PERSONNELS ENSEIGNANTS STAGIAIRES, DES CONSEILLERS D'ORIENTATION PSYCHOLOGUES ET DES CONSEILLERS PRINCIPAUX

Plus en détail

Professionnalisation en FLE

Professionnalisation en FLE Formation continue à distance des professeurs de français langue étrangère Présentation du programme de formation à distance et modalités de diffusion Table des matières 1. Préambule... 4 2. Présentation

Plus en détail

Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm

Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm - Contenu de la formation à l'iufm Quels contenus vous ont servi pendant ces

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

L aide-soignant réalise

L aide-soignant réalise INSTITUT REGIONAL DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PACA & Corse Fiche d information Préparation aux concours -AIDE-SOIGNANT -AUXILIAIRE DE PUERICULTURE Epreuves écrites et orales LE METIER L aide-soignant

Plus en détail

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs CALENDRIER DES ÉPREUVES ET DES TRAVAUX DES JURYS BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSISTANT DE GESTION DE PMEPMI à référentiel commun européen SESSION 2013 DATES ÉPREUVES MÉTROPOLE Lun di 1 3 m ai Langues

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL Directeur: Chef de Service Éducatif Assistante de Direction Accueil - Secrétariat

Plus en détail

POSTES A PROFIL POUR IEN BAR-LE-DUC

POSTES A PROFIL POUR IEN BAR-LE-DUC POSTES A PROFIL POUR IEN BAR-LE-DUC ANIMATEUR INFORMATIQUE...2 ANIMATION SOUTIEN COORDONATEUR RRS...3 CONSEILLER PEDAGOGIQUE ADJ. IEN...4 CONSEILLER PEDAGOGIQUE EPS...5 DISPOSITIF CLIN...6 ITINÉRANT LANGUES...7

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Séance du 11 mars 2014 Point 5 de l ordre du jour Règles générales relatives aux modalités d évaluation des étudiants en Licence et en Master pour

Plus en détail

S agissant des personnels enseignants du 1 er degré, la présente circulaire rappelle les règles de mobilisation et d attribution du D.I.F.

S agissant des personnels enseignants du 1 er degré, la présente circulaire rappelle les règles de mobilisation et d attribution du D.I.F. Le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale à Mesdames et messieurs les maîtres contractuels, les maîtres agréés et maîtres délégués du 1 er degré. Division des personnels

Plus en détail