Caractérisation et contrôle qualitatif des granulats et du bitume

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Caractérisation et contrôle qualitatif des granulats et du bitume"

Transcription

1 Placer une photo circulaire de projet ou le logo du client ici. Insérer d abord la forme du cercle (diamètre de 9,5 cm, ou 3,75 po). Insérer ensuite l image à l aide de la fonction Remplissage de forme du menu Format. Caractérisation et contrôle qualitatif des granulats et du bitume Martin Routhier, ing.

2 Contexte Plusieurs clients = exigences différentes. (Ex. : villes, MTQ, etc.) Pénurie de personnel technique Plusieurs normes, méthodes, documents Objectif de la présentation : Survol des points de contrôle, à vérifier avant et pendant un chantier Formation technique Bitume Québec 2011 (MR)

3 Les matériaux granulaires Avant le chantier Lister les matériaux granulaires qui seront utilisés (Recyclé, MG, etc.) Matériel normatif (devis, méthodes LC, etc.) Recevoir et valider les attestations de conformité

4 Matériau granulaires Avant le chantier Le certificat d attestation Analyse granulométrique Schéma de localisation Laboratoire indépendant

5 Contamination Ségrégation

6 Matériau granulaires Avant le chantier Le certificat d attestation Micro-Deval Los Angeles MD + LA Norme NQ (critères)

7 NQ Norme utilisée pour caractériser les granulats Définitions, classes granulaires, exigences, etc. Exemple : Extrait p. 27

8

9

10 Les matériaux granulaires au chantier Vérifier matériaux livrés au chantier vs ceux approuvés Determiner le potentiel de réutilisation des matériaux en place Comment?

11 Les matériaux granulaires au chantier Caractériser les matériaux en place Prévu au devis? ( dispositons particulières?) Échantillonner (tranchées, forages, etc.) Évaluer le volume Caractériser (visuellement parfois suffisant!) Vérifier la conformité aux spécifications

12 ## Travaux de terrassement, Ville de Québec

13 ## Sable réutilisé en sous fondation

14 Les matériaux granulaires au chantier La compacité Déterminer la masse volumique maximale Essai proctor NQ /2005 Planche de référence Nucléodensimètre

15 Les matériaux granulaires au chantier L échantillonnage Déf.: fraction réduite d un matériau qui est représentatif de l ensemble Étape importante, sinon les essais ne présentent pas d intérets Référence :

16 Les matériaux granulaires au chantier Le contrôle de réception des matériaux granulaires Quoi? Infra, sous-fondation, fondation, etc. Exigences : compacité et granulométrie Évaluation par lot (7 500 m 2, au MTQ et plusieurs villes) Références : CCDG et les devis des Municipalités

17 ## Fondation supérieure compactée (MG-20)

18 Les matériaux granulaires au chantier Évaluation des lots 3 échantillons prélevés de façon aléatoire Norme CSA A23.2-7B recommandée Échantillonner toute l épaisseur de la couche La méthode LC est assez sommaire La moyenne des 3 doit être conforme Calcul de pénalité

19 Le bitume Caractéristiques ##

20 Le bitume Caractéristiques Présent dans les enrobés et les émulsions Propriétés visco-élastiques Classification des bitumes : Intègre les exigences SUPERPAVE Norme (MTQ) 4101 PG H-G Classification des émulsions : Norme 4205

21 Le bitume Principaux essais DSR Essai (Rhéomètre à cisaillement dynamique) BBR (Rhéomètre à flexion de poutre) Vierge État du bitume Vieilli à court terme (RTFO) Vieilli à long terme (RTFO + PAV) But Déterminer T haute Résistance au fluage Déterminer T base Résistance fissuration thermique

22 Le bitume Principaux essais Essai DSR Éprouvette Mesure résistance à la déformation du bitume (viscoélastique)

23 Le bitume Principaux essais Essai BBR Poutre de bitume Mesure résistance à la fissuration thermique Liquide : -22 C, -28 C ou -34 C

24 Vieillissement à court terme Rolling Thin Film Oven (RTFO) Éprouvettes Jet d air

25 Vieillissement à long terme Rolling Thin Film Oven (PAV)

26 Te = 59.2 Tb = -36,6

27

28 Le bitume Principaux essais L échantillonnage à la centrale (MTQ) 2 échantillons X 1 litre Au t d enrobé (min. 1 par contrat) Où: tuyau entre la citerne et le malaxeur ##

29 L émulsion bitumineuse C: cationique si non spécifié: anionique RS: rapid setting MS: medium setting SS: slow setting C RS-1p p: polymère h: base de bitume dur 1: faible viscosité (chauffage non requis) 2: haute viscosité (chauffage requis) Pr od ui

30 L émulsion bitumineuse L échantillonnage au chantier (MTQ) 2 échantillons X 1 litre + attestation Au t d enrobé (min. 1 par contrat) Citerne remplie entre 1/3 et le 2/3 Saigner au moins 4 litres (ASTM D140) Essai DSR sur résidu récupéré sur plaque de granit Attention au nettoyage (DIESEL)!

31 ## MERCI!

32 ## MERCI!

Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants

Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants Formation sur la gestion de la qualité en chaussées souples Par: Alexis Mailloux Jacques Chénard 30 novembre et 1 er décembre 2011

Plus en détail

Historique et mise à jour de la méthode LC

Historique et mise à jour de la méthode LC Direction du Laboratoire des chaussées Historique et mise à jour sur les enrobés du MTQ Louise Boutin, ing. Laboratoire des chaussée Service des matériaux d infrastructure Survol de la présentation Historique

Plus en détail

Acceptation et évaluation en production des formules de mélange. Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013

Acceptation et évaluation en production des formules de mélange. Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013 Acceptation et évaluation en production des formules de mélange Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013 2 1 Introduction Méthode appliquée pour le ministère des Transports du Québec

Plus en détail

LES ENROBÉS AU QUÉBEC. Performances et Attentes du MTQ

LES ENROBÉS AU QUÉBEC. Performances et Attentes du MTQ LES ENROBÉS AU QUÉBEC Performances et Attentes du MTQ LES ENROBÉS AU QUÉBEC: Performances et Attentes du MTQ État du réseau Propriétés mécaniques recherchées La mise en œuvre Les attentes du MTQ Respect

Plus en détail

Formulation des enrobés Méthode LC

Formulation des enrobés Méthode LC Formulation des enrobés Méthode LC Pierre Langlois, ing. Les enrobés bitumineux : formulation, fabrication, mise en place. Montréal 2006. 1 Méthode LC Plusieurs entreprises d enrobés du Québec œuvrent

Plus en détail

Guy Tourangeau, ing. Coordonnateur du laboratoire de Montréal

Guy Tourangeau, ing. Coordonnateur du laboratoire de Montréal Direction du laboratoire des chaussées Contrôle des bitumes: Vision du donneur d ouvrage Guy Tourangeau, ing. Coordonnateur du laboratoire de Montréal Plan de la présentation 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 2

Plus en détail

CONTRÔLE DE LA QUALITÉ LORS DE LA MISE EN ŒUVRE DES REVÊTEMENTS BITUMINEUX. Colloque Bitume Québec / 26 novembre 2008 Serge Meilleur, ing. M.Sc.A.

CONTRÔLE DE LA QUALITÉ LORS DE LA MISE EN ŒUVRE DES REVÊTEMENTS BITUMINEUX. Colloque Bitume Québec / 26 novembre 2008 Serge Meilleur, ing. M.Sc.A. CONTRÔLE DE LA QUALITÉ LORS DE LA MISE EN ŒUVRE DES REVÊTEMENTS BITUMINEUX Colloque Bitume Québec / 26 novembre 2008 Serge Meilleur, ing. M.Sc.A. Les principaux contrôles ainsi que les mesures et essais

Plus en détail

Alan Carter Formation technique BQ 2013

Alan Carter Formation technique BQ 2013 Alan Carter Formation technique BQ 2013 Ref PPT de Pierre Langlois PPT de Michel Paradis Formulation des enrobés au Québec Avant 1990: Marshall modifié; 1990: Début de l usage de l orniéreur. Pourquoi

Plus en détail

La vérification des formules de mélanges

La vérification des formules de mélanges La vérification des formules de mélanges Pierre Langlois, ing., M.Ing. Formation technique 2011 Gestion de la qualité en chaussées souples 30 novembre et 1 er décembre 2011 Formules de mélanges (d enrobés)

Plus en détail

(Questionnement sur le choix des PG en zone 1)

(Questionnement sur le choix des PG en zone 1) Normalisation du PG 64-28 : usages prévus Gaétan Leclerc, M. Sc., chimiste Laboratoire des chaussées Introduction Problématique Sommaire Solutions envisagées Sélection des PG en zone 1 Essais sur le PG

Plus en détail

RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010

RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010 Direction du Laboratoire des chaussées RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010 CERIU : INFRA 2011 7 au 9 novembre 2011 Guy Bergeron, ing., M.Sc. Service des chaussées?? Plan 1. Règlementation 2. Techniques

Plus en détail

FORMATION TECHNIQUE 2015 Gestion des GBR : du chantier jusqu à la centrale

FORMATION TECHNIQUE 2015 Gestion des GBR : du chantier jusqu à la centrale FORMATION TECHNIQUE 2015 Gestion des GBR : du chantier jusqu à la centrale 1 GBR GRANULATS BITUMINEUX RÉCUPÉRÉS D OÙ PROVIENNENT-ILS? Des chaussées; des rebuts de fabrication d enrobés et des excédents

Plus en détail

Rappel du PAQ enrobés Paramètres pour l optimisation des formules

Rappel du PAQ enrobés Paramètres pour l optimisation des formules Direction du Laboratoire des chaussées Les nouvelles procédures d optimisation des formules d enrobés en laboratoire (PAQ enrobés) avec ou sans utilisation de GBR et autres matériaux recyclables Michel

Plus en détail

Volumétrie et méthode de formulation Marshall. Pierre Langlois, M. ing.

Volumétrie et méthode de formulation Marshall. Pierre Langlois, M. ing. Volumétrie et méthode de formulation Marshall Pierre Langlois, M. ing. Pourquoi travailler en volume? Les granulats ont des densités variées; Pour un même volume d'enrobé, les rapports de masses sont variables.

Plus en détail

Groupe Conseil SCT. Formulation des enrobés pour recyclage en centrale. Par : D. Bissonnette YOUR LOGO

Groupe Conseil SCT. Formulation des enrobés pour recyclage en centrale. Par : D. Bissonnette YOUR LOGO Groupe Conseil SCT Formulation des enrobés pour recyclage en centrale Par : D. Bissonnette Sujets qui seront discutés Matières premières; Limitations et considérations; Les sujets Formulation; Enjeux de

Plus en détail

Retraitement en place type II. Bitume Québec Montréal, 2 décembre 2014

Retraitement en place type II. Bitume Québec Montréal, 2 décembre 2014 Retraitement en place type II Bitume Québec Montréal, 2 décembre 2014 Points abordés Types de dégradation observés et objectifs recherchés? Description des étapes d un retraitement en place de type II

Plus en détail

Pierre Langlois, ing. M. Ing.

Pierre Langlois, ing. M. Ing. Les enrobés pour chaussées à longue durée de vie Pierre Langlois, ing. M. Ing. 1 L'expérience acquise Certaines chaussées ont des durées de vies écourtées malgré une mise en œuvre impeccable: Dégradations

Plus en détail

Les constituants des. Plan de la présentation. Plan de la présentation (fin) Montréal. - novembre 2006

Les constituants des. Plan de la présentation. Plan de la présentation (fin) Montréal. - novembre 2006 Les constituants des enrobés au Québec Michel Paradis, ing.. M.Sc. Service des matériaux d infrastructures Formation sur les enrobés bitumineux Montréal - novembre 2006 Plan de la présentation 1. Introduction

Plus en détail

Le recyclage des matériaux de chaussées et autres techniques vertes pour les usages municipaux

Le recyclage des matériaux de chaussées et autres techniques vertes pour les usages municipaux MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITÉ DURABLE ET DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS Le recyclage des matériaux de chaussées et autres techniques vertes pour les usages municipaux Michel Paradis, ing.

Plus en détail

Ville de Québec. par M. Patrice Bergeron, ing.

Ville de Québec. par M. Patrice Bergeron, ing. Utilisation des enrobés bitumineux Ville de Québec par M. Patrice Bergeron, ing. Vendredi, le 27 mars 2009 Plan de la présentation Ville de Québec; Réseau routier; Structures de chaussées; Matériaux bitumineux;

Plus en détail

Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats. Formation technique Bitume Québec 2010

Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats. Formation technique Bitume Québec 2010 Direction du Laboratoire des chaussées Les exigences du MTQ sur les granulats et le comportement des matériaux Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats Formation technique Bitume

Plus en détail

Yves Brousseau, ing. Ciment Québec inc. Cell : Courriel :

Yves Brousseau, ing. Ciment Québec inc. Cell : Courriel : Le Retraitement Haute Performance (RHP) au ciment. Rang St-Angélique Yves Brousseau, ing. Directeur Développement Commercial et Services Techniques Ciment Québec inc. Cell : 514-718-8308 Courriel : ybrousseau@cqi.ca

Plus en détail

Contrôle de qualité interne du retraitement en place à froid. Yves Thériault

Contrôle de qualité interne du retraitement en place à froid. Yves Thériault Contrôle de qualité interne du retraitement en place à froid par Yves Thériault Principaux contrôle de qualité interne Contrôles exécutés lors des différentes étapes: Retraitement Type III (étape du planage)

Plus en détail

Collage des couches. Préparé par Stéphane Trudeau, ing. STEB. Formation technique 2014 de Bitume Québec

Collage des couches. Préparé par Stéphane Trudeau, ing. STEB. Formation technique 2014 de Bitume Québec Collage des couches Préparé par Stéphane Trudeau, ing. STEB Formation technique 2014 de Bitume Québec Plan Liants d accrochage : Généralité Liants d imprégnation Nettoyage à l huile Épandage du liant Type

Plus en détail

Réalisation du retraitement en place à froid Type II (urbain) Par Construction Soter inc.

Réalisation du retraitement en place à froid Type II (urbain) Par Construction Soter inc. Réalisation du retraitement en place à froid Type II (urbain) Par Construction Soter inc. Sommaire de la présentation Gestion de la circulation Fenêtre d exploration Étude de formulation Décohésionnement

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER. Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine

LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER. Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine Rappel de la législation Loi du 13 juillet 1992 relative à l élimination des déchets : «valoriser les déchets par réemploi,

Plus en détail

Introduction aux Enrobés Bitumineux

Introduction aux Enrobés Bitumineux École de Technologie Supérieure de Montréal Module 03 : Cours TCH025: TRAVAUX DE GÉNIE CIVIL 02 Février 2016 Guillaume Guissi Introduction aux Enrobés Bitumineux Référence : Meunier M. CTN 404- Science

Plus en détail

Ce document a été rédigé par le comité Entretien des routes de l'association Bitume Québec.

Ce document a été rédigé par le comité Entretien des routes de l'association Bitume Québec. Bitume Québec décline toute responsabilité, directe ou indirecte, quant à l actualité ou à l exactitude des informations du présent devis technique ou aux conséquences découlant de son utilisation. Les

Plus en détail

Ce document a été rédigé par le comité Entretien des routes de l'association Bitume Québec.

Ce document a été rédigé par le comité Entretien des routes de l'association Bitume Québec. Bitume Québec décline toute responsabilité, directe ou indirecte, quant à l actualité ou à l exactitude des informations du présent devis technique ou aux conséquences découlant de son utilisation. Les

Plus en détail

Formation technique 2012

Formation technique 2012 Essais complémentaires au système SHRP DENT BBR Extentionné Déformations Répétées & Recouvrance au Fluage (MSCR) SOMMAIRE DENT (Double Edge Notched Tension Test) Traduction non-officielle «Essai de tension

Plus en détail

Les enrobés coulés à froid

Les enrobés coulés à froid Les enrobés coulés à froid Principes généraux et méthode de formulation Formation technique Bitume Québec Dernières avancées des produits et des procédés spéciaux applicables aux chaussées souples Sabine

Plus en détail

Mécanique des matériaux de chaussée. Mécanique des matériaux Relation contrainte-déformation (rigidité) Modèles d endommagement (performance)

Mécanique des matériaux de chaussée. Mécanique des matériaux Relation contrainte-déformation (rigidité) Modèles d endommagement (performance) Direction du Laboratoire des chaussées Détermination du comportement mécanique des matériaux pour le dimensionnement des chaussées souples au MTQ Félix Doucet, ing. M.Sc.A. Service des matériaux d infrastructures

Plus en détail

Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC.

Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC. MINISTÈRE DES TRANSPORTS Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC. Michel Paradis, ing. M.Sc. Service des matériaux d infrastructures Direction

Plus en détail

JOURNÉE BITUME 2000 ALLOCUTION DE M. MICHEL LABRIE, ing., directeur de la Direction du laboratoire des chaussées, Ministère des Transports du Québec

JOURNÉE BITUME 2000 ALLOCUTION DE M. MICHEL LABRIE, ing., directeur de la Direction du laboratoire des chaussées, Ministère des Transports du Québec JOURNÉE BITUME 2000 ALLOCUTION DE M. MICHEL LABRIE, ing., directeur de la Direction du laboratoire des chaussées, Ministère des Transports du Québec Date : Mardi le 21 mars 2000 Endroit : Auberge des Gouverneurs,

Plus en détail

publié par l Association béton Québec

publié par l Association béton Québec Techno-béton B U L L E T I N T E C H N I Q U E publié par l Association béton Québec n 018 LE REMBLAI SANS RETRAIT 1) INTRODUCTION Le remblai sans retrait est un matériau de remblayage autocompactant de

Plus en détail

Détermination du comportement à la lixiviation

Détermination du comportement à la lixiviation Détermination du comportement à la lixiviation de déchets utilisés en technique routière Lionel ODIE CETE Ouest / LRPC Saint-Brieuc Laboratoire Central des Ponts et Chaussées 12-13 décembre 2006 Clôture

Plus en détail

TRAITEMENT DE SURFACE

TRAITEMENT DE SURFACE TRAITEMENT DE SURFACE DÉFINITION Le traitement de surface, parfois nommé enduit superficiel, est une technique d entretien de surface des chaussées constituée de couches superposées d émulsion de bitume

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE M 028

AVIS TECHNIQUE M 028 AVIS TECHNIQUE M 028 Mur de soutènement REDI-ROCK Fournisseur : Graymont Portneuf Inc. Octobre 2012 Révision : Septembre 2013 AVIS TECHNIQUE M 028 REDI-ROCK 2 1.0 PRÉSENTATION 1.1 Renseignements commerciaux

Plus en détail

LES ENROBÉS ADAPTÉS AUX BESOINS DES MUNICIPALITÉS (VILLE DE QUÉBEC)

LES ENROBÉS ADAPTÉS AUX BESOINS DES MUNICIPALITÉS (VILLE DE QUÉBEC) LES ENROBÉS ADAPTÉS AUX BESOINS DES MUNICIPALITÉS (VILLE DE QUÉBEC) Par : Patrice Bergeron, ing. Bitume Québec : FT-2014 2, 3 et 4 décembre 2014 SERVICE DE L INGÉNIERIE PLAN DE LA PRÉSENTATION Mélange

Plus en détail

Présenté par : Yvan Paquin, ing. Directeur technique Eurovia Québec/DJL

Présenté par : Yvan Paquin, ing. Directeur technique Eurovia Québec/DJL La sécurisation de l échantillonnage sur les sites de production et en chantier Présenté par : Yvan Paquin, ing. Directeur technique Eurovia Québec/DJL Introduction Échantillonnage : étape cruciale en

Plus en détail

Le réchauffement planétaire et Kyoto 1 T d enrobé : 20 à 30 kg CO2 eq, dépend du type de carburant utilisé

Le réchauffement planétaire et Kyoto 1 T d enrobé : 20 à 30 kg CO2 eq, dépend du type de carburant utilisé Évolution et technologies des enrobés tièdes Yvan Paquin, ing. Directeur Technique Adjoint, DJL 24 novembre 2009 Le réchauffement planétaire et Kyoto 1 T d enrobé : 20 à 30 kg CO2 eq, dépend du type de

Plus en détail

FOURNITURE DE BÉTON BITUMINEUX TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE DE BÉTON BITUMINEUX TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE DE BÉTON BITUMINEUX TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-12-02 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture de béton bitumineux transporté par les camions

Plus en détail

Sélection des bitumes selon l usage et la zone climatique

Sélection des bitumes selon l usage et la zone climatique Transp ort s Québec Direction du Laboratoire des chaussées Sélection des bitumes selon l usage et la zone climatique 10 e Journée du bitume et premier congrès annuel (23 mars 2005) Gaétan Leclerc, M. Sc.,

Plus en détail

Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés

Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés laboratoire des chaussées Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés Yves Robitaille Service des chaussées laboratoire des chaussées Mise en situation L appareil

Plus en détail

Enrobés hydrocarbonés

Enrobés hydrocarbonés Enrobés hydrocarbonés Référence : 3139843CD ISBN : 978-2-12-139843-3 Année d édition : 2013 Analyse La nouvelle édition du recueil Enrobés hydrocarbonés actualise de nombreuses références, notamment celles

Plus en détail

Enrobés en développement pour la norme 4202 et autres nouveautés

Enrobés en développement pour la norme 4202 et autres nouveautés MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITÉ DURABLE ET DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS Enrobés en développement pour la norme 4202 et autres nouveautés Colloque AQTr - Point de mire sur les travaux de

Plus en détail

Réception et mélange des grades PG

Réception et mélange des grades PG PRÉSENTÉ PAR STÉPHANE TRUDEAU, ING. FORMATION TECHNIQUE DE BITUME QUÉBEC 2012 Réception et mélange des grades PG o Attestation de conformité o Qualité du bitume o Mélange de produits Vieillissement du

Plus en détail

Présenté par : Fahd BEN SALEM

Présenté par : Fahd BEN SALEM Département génie de la construction Directeur: Pr. Alan CARTER, Codirecteur : Pr. Daniel PERRATON Présenté par : Fahd BEN SALEM Le 12 Avril 2016 Plan 1 Introduction 2 3 Méthodologie et processus du 4

Plus en détail

Services professionnels

Services professionnels Services professionnels Avril 2016 Guide pour le paiement des services professionnels en ingénierie des sols et des matériaux Services professionnels Avril 2016 Guide pour le paiement des services professionnels

Plus en détail

Technologie du béton GCI 340

Technologie du béton GCI 340 Ammar Yahia, ing., Ph.D. Génie civil. Automne 2011 CHAPITRE 5 : Dosage des bétons conventionnels Plan: - Caractéristiques requises frais et durci! - Dosage d un mélange et le devis technique - Compréhension

Plus en détail

Techniques à froid et retraitement

Techniques à froid et retraitement Techniques à froid et retraitement Marc-Stéphane Ginoux LR Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les matériaux Le

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE FÉVRIER 2014 FONDATION DE RUE

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE FÉVRIER 2014 FONDATION DE RUE VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION DU GÉNIE TABLE DES MATIÈRES 1. OBJET 1 2. DOMAINE D'APPLICATION 1 3. CONFORMITÉ AVEC D'AUTRES EXIGENCES 1 4. DÉFINITIONS 1 4.1 Structure chaussée 1 4.2 Infrastructure de chaussée

Plus en détail

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME 1 ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME L EXPÉRIENCE FRANÇAIS / FRENCH EXPERIENCES 01 Plan de la Présentation 2. Historique des EME en France;. Terminologie;. Caractéristiques Techniques;. Études de Formulations;.

Plus en détail

Le contrôle qualité des enrobés tièdes : adaptations simples au contrôle classique des enrobés à chaud

Le contrôle qualité des enrobés tièdes : adaptations simples au contrôle classique des enrobés à chaud PARTIE 1 Le contrôle qualité des enrobés tièdes : adaptations simples au contrôle classique des enrobés à chaud Yvan Paquin, ing. Directeur technique Formation technique Bitume Québec 2011 ÉTS 1 er décembre

Plus en détail

«Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies )

«Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies ) Charte qualité des réseaux «Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies ) 1 Coupe type d une tranchée 2 Rôle

Plus en détail

Guide Technique sur l «Abaissement de température des mélanges bitumineux»

Guide Technique sur l «Abaissement de température des mélanges bitumineux» Guide Technique sur l «Abaissement de température des mélanges bitumineux» Journée Technique du Entretien économe et à moindre impact environnemental des chaussées Nicolas Grignard Département Laboratoire

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE M 018

AVIS TECHNIQUE M 018 AVIS TECHNIQUE M 018 Mur de soutènement TERRATREL À PAROI VERTICALE Fournisseur : Société Terre Armée ltée Février 2010 Révision : Juillet 2013 AVIS TECHNIQUE M 018 TERRATREL À PAROI VERTICALE 2 1.0 PRÉSENTATION

Plus en détail

Groupe Conseil SCT SCT

Groupe Conseil SCT SCT Groupe Conseil SCT SCT Utilisation des matériaux recyclés en centrale d enrobage Utilisation des matériaux recyclés en centrale d enrobage Par Frédéric Noël, ing. Par Frédéric Noël, ing. Services techniques

Plus en détail

CETE Méditerranée. Philippe DUMAS LRPC d Aix-en-Provence ERA n 25 PARTICIPANTS :

CETE Méditerranée. Philippe DUMAS LRPC d Aix-en-Provence ERA n 25 PARTICIPANTS : Corrélation des résultats des essais de simulation du vieillissement en laboratoire des bitumes-polymères et des observations faites sur les liants vieillis sur site PARTICIPANTS : Philippe DUMAS LRPC

Plus en détail

Méthodes et techniques d évaluation des chaussées existantes et établissement des diagnostics de réfection Cas types

Méthodes et techniques d évaluation des chaussées existantes et établissement des diagnostics de réfection Cas types BITUME QUÉBEC Méthodes et techniques d évaluation des chaussées existantes et établissement des diagnostics de réfection Cas types Présentée par : Louis D Amours, ing., M.Sc.A. Vice-président Groupe Qualitas

Plus en détail

PROJET DE RÉFECTION MAJEURE D UNE CHAUSSÉE : RÉUTILISATION DES MATÉRIAUX EN PLACE

PROJET DE RÉFECTION MAJEURE D UNE CHAUSSÉE : RÉUTILISATION DES MATÉRIAUX EN PLACE PROJET DE RÉFECTION MAJEURE D UNE CHAUSSÉE : RÉUTILISATION DES MATÉRIAUX EN PLACE Bruno Marquis, ing. Guy Bergeron, ing. Direction du laboratoire des chaussées Ministère des Transports du Québec Exposé

Plus en détail

Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés

Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés Présenté par : Alan CARTER (Ing., Ph. D,ÉTS) Arbia GARFA (Ph. D student, ÉTS) 1

Plus en détail

Méthodes de formulation et d optimisation des mélanges de BCR

Méthodes de formulation et d optimisation des mélanges de BCR Les barrages en béton compacté au rouleau Boucherville 2004 Méthodes de formulation et d optimisation des mélanges de BCR Richard Gagné Plan de l exposé 1 / 2 Formulation des BCR Principes de base Matériaux

Plus en détail

Form. Tech. Rout. Noir - V 02/ GIRF Liants hydrocarbonés 1

Form. Tech. Rout. Noir - V 02/ GIRF Liants hydrocarbonés 1 Form. Tech. Rout. Noir - V 02/2009 - GIRF Liants hydrocarbonés 1 Présentation des produits: Emulsions Bitumes Fluxés L émulsion Emulsion = dispersion de 2 liquides insolubles l un dans l autre, constituant

Plus en détail

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Sommaire - Point normatif - Caractéristiques techniques - Contrôles - Domaine d emploi et limites Point normatif NF

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 386-TEST NBN EN ISO/IEC 17025:2005 Version/Versie/Version/Fassung

Plus en détail

Introduction aux enrobés. Pierre Langlois, M. ing.

Introduction aux enrobés. Pierre Langlois, M. ing. Introduction aux enrobés Pierre Langlois, M. ing. Composition des enrobés Composition des enrobés Les granulats sont enrobés d'un mince film ou feuil de bitume. Composition des enrobés Granulats Vides

Plus en détail

Contenu de la session:

Contenu de la session: Bitume Québec Session 2011 Gestion de la qualité en chaussées souples Novembre 2011 Préparation et critères d acceptation des supports avant la mise en œuvre des enrobés Préparation et critères d acceptation

Plus en détail

Principe de mesure 2) (caractéristiques, étendue de mesure, genres d essais) Détermination de la résistance adhésive à la traction

Principe de mesure 2) (caractéristiques, étendue de mesure, genres d essais) Détermination de la résistance adhésive à la traction page 1 de 6 Laboratoire d essais pour les sols, les granulats minéraux, les enrobés et liants bitumineux, les bétons hydrauliques ainsi que pour les essais in situ et auscultations routières SACR S.A.

Plus en détail

B 01/09/2014. Produits manufacturés en mousse rigide de polyuréthanne

B 01/09/2014. Produits manufacturés en mousse rigide de polyuréthanne Indice de Révision Date de mise en application B 01/09/2014 Référentiel Produit nº4 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97

Plus en détail

LES STRUCTURES DE CHAUSSÉES FLEXIBLES FORTEMENT SOLLICITÉES

LES STRUCTURES DE CHAUSSÉES FLEXIBLES FORTEMENT SOLLICITÉES LES STRUCTURES DE CHAUSSÉES FLEXIBLES FORTEMENT SOLLICITÉES Colloque Bitume Québec - Mont Ste-Anne 23 mars 2006 Yvan Paquin, ing. Directeur Technique Adjoint Contenu de la présentation Enrobé = flexible

Plus en détail

Les essais de Convenances

Les essais de Convenances Les essais de Convenances Club Régional Ouvrages d Art 14 juin 2005 à Vitré Epreuves préalables à l exécution Dossier d études de béton complet pour confirmer les caractéristiques retenues sur le matériau

Plus en détail

La pratique des enrobés coulés à froid. De la formulation à l application. Congrès Bitume Québec 23 au 24 mars 2006 Mont Ste-Anne, Québec

La pratique des enrobés coulés à froid. De la formulation à l application. Congrès Bitume Québec 23 au 24 mars 2006 Mont Ste-Anne, Québec La pratique des enrobés coulés à froid De la formulation à l application Congrès Bitume Québec 23 au 24 mars 2006 Mont Ste-Anne, Québec Sabine Le Bec, Construction DJL inc. Contenu de la présentation Les

Plus en détail

RETRAITEMENT EN CENTRALE. Bernard ECKMANN. Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007

RETRAITEMENT EN CENTRALE. Bernard ECKMANN. Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 Travaux routiers Matériaux routiers et industries Environnement RETRAITEMENT EN CENTRALE Bernard ECKMANN Colloque de formation RETRAITEMENT A FROID DES CHAUSSEES SOUPLES Montreal 4-6 décembre 2007 RETRAITEMENT

Plus en détail

LA GESTION DES MATIÈRES PREMIÈRES

LA GESTION DES MATIÈRES PREMIÈRES LES ENTREPRISES P.E.B. LTÉE LA GESTION DES MATIÈRES PREMIÈRES Par Marie-Andrée Larouche, ing. Les Entreprises PEB Ltée Sablière et carrière Usines de pavage Travaux d aqueducs et d égouts Mise en œuvre

Plus en détail

Antenne-Normes "Béton-Mortier-Granulats" Fiche-norme

Antenne-Normes Béton-Mortier-Granulats Fiche-norme Antenne-Normes "Béton-Mortier-Granulats" Fiche-norme NBN EN 13813 MATERIAUX DE CHAPES ET CHAPES MATERIAUX DE CHAPES PROPRIETES ET EXIGENCES OBJET DE LA NORME La présente norme est celle à laquelle les

Plus en détail

Matériaux recyclables dans les enrobés Pourquoi recycler ces matériaux? Limitation d utilisation Incorporation des matériaux recyclés en centrale Pour

Matériaux recyclables dans les enrobés Pourquoi recycler ces matériaux? Limitation d utilisation Incorporation des matériaux recyclés en centrale Pour Denis Veillette Frédéric Noël, Ing. Ing. Gécan International Ltée Ltée.. Matériaux recyclables dans les enrobés Pourquoi recycler ces matériaux? Limitation d utilisation Incorporation des matériaux recyclés

Plus en détail

Guide pratique. Amélioration des sols pour le remblayage des tranchées d égouts et l enrobage des tuyaux. de recherches routières

Guide pratique. Amélioration des sols pour le remblayage des tranchées d égouts et l enrobage des tuyaux. de recherches routières 1 Centre de recherches routières Guide pratique Amélioration des sols pour le remblayage des tranchées d égouts et l enrobage des tuyaux Complément au Code de bonne pratique R 74/04 * Table des matières

Plus en détail

SURVEILLANCE DES TRAVAUX DE RÉHABILITATION DES CONDUITES SECONDAIRES PAR LA TECHNIQUE DE CHEMISAGE. Mme Lila Touahria, ing. M. Jacques Pharand, ing.

SURVEILLANCE DES TRAVAUX DE RÉHABILITATION DES CONDUITES SECONDAIRES PAR LA TECHNIQUE DE CHEMISAGE. Mme Lila Touahria, ing. M. Jacques Pharand, ing. SURVEILLANCE DES TRAVAUX DE RÉHABILITATION DES CONDUITES SECONDAIRES PAR LA TECHNIQUE DE CHEMISAGE Mme Lila Touahria, ing. M. Jacques Pharand, ing. Novembre 2016 Mise en contexte La Ville de Montréal a

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE M 019

AVIS TECHNIQUE M 019 AVIS TECHNIQUE M 019 Mur de soutènement TERRATREL TALUS VÉGÉTAL Fournisseur : Société Terre Armée ltée Février 2010 Révision : Juillet 2013 AVIS TECHNIQUE M 019 TERRATREL TALUS VÉGÉTAL 2 1.0 PRÉSENTATION

Plus en détail

Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57)

Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57) Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57) Les LHF Ŕ Application chantiers Les LHF Applications routières PLAN TERRASSEMENTS

Plus en détail

TP de l Ecole Nationale D Ingénieurs de Sfax

TP de l Ecole Nationale D Ingénieurs de Sfax République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Sfax Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax الجمھوريةالتونسية وزارة التعليمالعالى والبحثالعلمي جامعة

Plus en détail

Matériaux Bitumineux Coulés àfroid. D. LESBATS CEREMA / DTerSO/ LRPC

Matériaux Bitumineux Coulés àfroid. D. LESBATS CEREMA / DTerSO/ LRPC Matériaux Bitumineux Coulés àfroid D. LESBATS CEREMA / DTerSO/ LRPC Matériaux Bitumineux Coulés à Froid - Présentation - Domaine et limites d emploi - Constituants - Formulation - Matériels - Marquage

Plus en détail

Survol de la présentation

Survol de la présentation Les enrobés du MTQ : relation entre leurs caractéristiques, leur mise en œuvre et leur performance sur la route Michel Paradis, ing. M.Sc. Transports Québec Service des matériaux d infrastructures Colloque

Plus en détail

VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX DEVIS TECHNIQUE TERRASSEMENT, FONDATION DE CHAUSSÉE ET REVÊTEMENT DE CHAUSSÉE EN ENROBÉS

VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX DEVIS TECHNIQUE TERRASSEMENT, FONDATION DE CHAUSSÉE ET REVÊTEMENT DE CHAUSSÉE EN ENROBÉS VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX DEVIS TECHNIQUE TERRASSEMENT, FONDATION DE CHAUSSÉE ET Édition : Mars 2017 C. NUMÉROTATION Veuillez noter que la numérotation du présent devis

Plus en détail

Conception des giratoires

Conception des giratoires Club Entretien du 11/10/14 Auteur : Nicolas Grignard Sommaire Contexte Dimensionnement Mise en œuvre 2 Contexte Références : Guide Technique du CERTU : «Conception structurelle d un giratoire en milieu

Plus en détail

Alimentation des centrales pour la production d enrobés spéciaux

Alimentation des centrales pour la production d enrobés spéciaux Alimentation des centrales pour la production d enrobés spéciaux Yvan Paquin, ing. Directeur Technique Construction DJL inc. Formation technique Bitume Québec 4 décembre 2013 Collaboration de Jonathan

Plus en détail

EXPÉRIMENTATION DU CONCEPT DE STRUCTURE INVERSE POUR LE RENFORCEMENT DE CHAUSSÉES SOUMISES AUX CHARGES D AUTOBUS URBAINS

EXPÉRIMENTATION DU CONCEPT DE STRUCTURE INVERSE POUR LE RENFORCEMENT DE CHAUSSÉES SOUMISES AUX CHARGES D AUTOBUS URBAINS EXPÉRIMENTATION DU CONCEPT DE STRUCTURE INVERSE POUR LE RENFORCEMENT DE CHAUSSÉES SOUMISES AUX CHARGES D AUTOBUS URBAINS Congrès INFRA Hôtel Hilton Québec 9 novembre 2011 Objectifs du projet Renforcer

Plus en détail

PRESCRIPTIONS TECHNIQUES BRIQUES DE VOIRIE EN TERRE CUITE. PTV n. 910

PRESCRIPTIONS TECHNIQUES BRIQUES DE VOIRIE EN TERRE CUITE. PTV n. 910 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES BRIQUES DE VOIRIE EN TERRE CUITE PTV n. 910 30.06.1998 Page 1/8 1. OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION La présente norme 1 fixe les caractéristiques des briques de voirie en terre cuite.

Plus en détail

Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers.

Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Vincent Mathias Thierry Sedran François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes France Contexte de l étude Production

Plus en détail

Recherche et Développement Coopératif (RDC) sur les matériaux bitumineux

Recherche et Développement Coopératif (RDC) sur les matériaux bitumineux Recherche et Développement Coopératif (RDC) sur les matériaux bitumineux «Intégration des propriétés thermomécaniques dans le processus de conception des chaussées souples» D. Perraton (ÉTS) et A. Carter

Plus en détail

La sélection et les caractéristiques des liants d accrochage

La sélection et les caractéristiques des liants d accrochage La sélection et les caractéristiques des liants d accrochage Journée du Bitume 2003 Stéphane Trudeau, ing. Les Industries McAsphalt Ltée Plan de l exposé Introduction Description des émulsions de bitume

Plus en détail

Comparaison des coûts de construction routière re entre. Dévoilement des résultats

Comparaison des coûts de construction routière re entre. Dévoilement des résultats Comparaison des coûts de construction routière re entre le Québec, l Ontario l et le Nouveau-Brunswick Dévoilement des résultats Types de travaux comparés Cas réels Construction d une chaussée neuve Autoroute

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS D ACCEPTATION des colis de déchets radioactifs au Centre de l Aube (I.N.B. n 149)

SPÉCIFICATIONS D ACCEPTATION des colis de déchets radioactifs au Centre de l Aube (I.N.B. n 149) SPÉCIFICATIONS D ACCEPTATION des colis de déchets radioactifs au Centre de l Aube (I.N.B. n 149) Spécifications particulières Spécification technique d acceptation des colis de déchets radioactifs conditionnés

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE M 008

AVIS TECHNIQUE M 008 AVIS TECHNIQUE M 008 Mur de soutènement TERRAMESH Fournisseur : Maccaferri Canada Ltée Mars 2014 AVIS TECHNIQUE M 008 TERRAMESH 2 1.0 PRÉSENTATION 1.1 Description du mur Le mur TERRAMESH est un ouvrage

Plus en détail

ETUDE DE VARIABILITE DES CARACTERISTIQUES DE GRANULATS RECYCLES ISSUS DE DIVERSES SOURCES ET SUIVI

ETUDE DE VARIABILITE DES CARACTERISTIQUES DE GRANULATS RECYCLES ISSUS DE DIVERSES SOURCES ET SUIVI ETUDE DE VARIABILITE DES CARACTERISTIQUES DE GRANULATS RECYCLES ISSUS DE DIVERSES SOURCES ET SUIVI PARTIE 1 VARIABILITE GEOGRAPHIQUE / PARTIE 2 VARIABILITE DANS LE TEMPS SOMMAIRE Introduction Objectifs

Plus en détail

La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence. Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence. Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les

Plus en détail

Congrès Bitume Québec Mont Sainte-Anne 23 & 24 mars Normalisation Européenne Mélanges bitumineux à chaud. F.VERHEE Eurovia Management - France

Congrès Bitume Québec Mont Sainte-Anne 23 & 24 mars Normalisation Européenne Mélanges bitumineux à chaud. F.VERHEE Eurovia Management - France Congrès Bitume Québec Mont Sainte-Anne 23 & 24 mars 2005 Normalisation Européenne Mélanges bitumineux à chaud F.VERHEE Eurovia Management - France Normalisation Européenne - Mélanges bitumineux à chaud

Plus en détail

Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures

Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures N O T I C E T E C H N I Q U E ENROBÉ ANTI-KÉROSÈNE COLNAK Protège la chaussée contre les déversements d hydrocarbures Nouvelle génération d enrobés bitumeux de couche de roulement anti-kérosène, COLNAK

Plus en détail