Web Transport Les colis du Net

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Web Transport Les colis du Net"

Transcription

1 Normandie Recycling La box du recyclage Mac Do Un Mac Do à Montgaillard Neurologic Exercice de mémoire Web Transport Les colis du Net Minas L expérience avant tout Serrurie Métallerie Porte Océane De nouveaux horizons avril / mai numéro numéro

2

3 fpanel CCI Tendances Eco Istockphoto 38 % des chefs d entreprises jugent le bilan de l année 2010 meilleur que celui de Ils se montrent également plus optimistes concernant la conjoncture économique, 68 % l estimant favorable. 45 % des chefs d entreprises ayant répondu à cette enquête pensent que l année 2011 sera comparable à Un 4 e trimestre 2010 moyen 85 % des dirigeants ayant participé à cette enquête qualifient le niveau d activité de leur entreprise de «moyen» voire «satisfaisant» pour le dernier trimestre 2010 (52 % des industriels le jugent satisfaisant, 39 % des entreprises de services et seulement 25 % des commerçants). Limiter les dépenses de fonctionnement et réduire les investissements sont les deux principales mesures qu envisagent les chefs d entreprise pour s adapter au contexte économique. Un 1 er trimestre 2011 stable Les perspectives pour l'ensemble des indicateurs économiques sont majoritairement stables pour ce premier trimestre, signe encourageant après le léger repli envisagé au dernier trimestre Les perspectives de chiffres d'affaires sont stables pour 47% ou revues à la hausse pour 31%. Les carnets de commande, prix de vente moyen et panier moyen semblent majoritairement stables, notamment dans le secteur industriel. avril / mai numéro 101 Magazine Bimestriel de la CCI du Havre. DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Vianney de Chalus. RÉDACTEUR EN CHEF : Florence Dubosc. COORDINATION RÉDACTION : Christine Nollent. ONT PARTICIPÉ À LA RÉDACTION DE CE NUMÉRO : Olivier Bouza rd,virginie Bruneau, Barbara Merle. CONCEPTION GRAPHIQUE : CB a. SECRÉTARIAT : Marie Hauchecorne. RÉALISATION ET RÉGIE PUBLICITAIRE : dbcom, Tel : IMPRESSION : Petite Presse S.A. CRÉDIT COUVERTURE : Istockphoto. N DE COMMISSION PARITAIRE 2028 ADEP. ISSN TIRAGE ex. PRIX 2 euros. En revanche, l'emploi en intérim suit la même tendance qu au 4 e trimestre 2010, avec des emplois revus à la baisse. Un avenir morose Cependant, 46% des chefs d'entreprises sont inquiets en ce début d'année, tendance complètement inverse à celle de la fin d'année Les commerçants enquêtés ont une vision de l'avenir nettement plus réservée (54% d'entre eux sont inquiets). A contrario, les industriels semblent garder confiance en l'avenir. 1/3 des chefs d'entreprises interrogés ne se prononce pas sur l'échéance de sortie de crise et près de 30% des répondants prévoient une sortie de crise après le second semestre 2012, tendance constatée également au niveau national (49%). Pour votre enteprise, l'année 2010 aura-t-elle été : 38% 1% 29% 32% Meilleure que 2009 Comparable à 2009 Moins bonne que 2009 Ne se prononce pas Participez au panel Soucieuse d établir une relation d échanges interactifs et de proximité avec les entreprises de sa circonscription, la CCI du Havre consulte régulièrement un panel de 500 entreprises sélectionnées sur son territoire et représentatives du tissu économique local. Les membres de ce panel sont consultés, tous les deux ou trois mois environ, notamment sur la perception de la conjoncture économique locale de leur secteur d activité, afin d alimenter des notes de conjoncture. D autres enquêtes sont menées sur des sujets d actualité, pour permettre à la CCI d être le relais le plus fidèle des opinions et préoccupations de ses ressortissants et, par là même, le reflet de l intérêt général. Les enquêtes sont réalisées par mail et les données recueillies sont traitées, en toute confidentialité, par catégories d activités : commerce, industrie et services. Les résultats de ces sondages sont communiqués aux intéressés via Internet et certains d entre eux font l objet d une parution dans le magazine Repères. La CCI du Havre souhaite élargir ce panel et compte sur votre implication. Si vous souhaitez participer, merci de contacter REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 3

4 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Normandie Recycling La box du recyclage B. MERLE Rémi Gadeyne Pour aider les entreprises à recycler le matériel électrique et électronique, Normandie Recycling offre un nouveau service centralisé simple, mais encore peu développé : le stockage, l enlèvement et le traitement appropriés de ces déchets de plus en plus nombreux et très polluants. Même si, depuis 2005, la législation européenne oblige les professionnels détenteurs de matériel électrique et électronique en fin de vie à les faire recycler, la filière du recyclage de ce type de déchets manque encore de structures intermédiaires adaptées à leurs besoins. Les grosses entreprises peuvent financer leur enlèvement par les centres de traitement en mutualisant les coûts, mais une majorité de PME, par manque de moyens financiers et de services adéquats, ne suit pas forcément la réglementation au pied de la lettre. C est pour répondre à ce manque que la société Normandie Recycling, et son jeune dirigeant, Rémi Gadeyne, propose une formule tout compris : stocker, collecter, faire traiter et recycler ces déchets encombrants qui sont aussi en augmentation exponentielle. «Depuis quelques années maintenant, la collecte des piles usagées est devenue une habitude, un réflexe, mais ce n est pas encore le cas pour le matériel informatique et électronique. On ne sait pas assez encore aujourd hui que les vieux téléphones fixes ou portables, imprimantes, ordinateurs, chargeurs sont extrêmement polluants mais qu ils peuvent générer, une fois recyclés, une matière première conséquente. Il fallait donc permettre aux professionnels d avoir accès à un service simplifié.» explique-t-il. Du plastique pour l environnement Avec un outil original, la Mbox, un contenant en plastique réutilisable d une capacité de 450 kg, qui permet aux entreprises de stocker ce type de déchets, les DEEE (déchets d équipements électriques et électroniques), avant leur départ vers le centre de tri. Une seule «box» d une capacité de 1 m 3 est suffisante par année pour une entreprise d environ 25 salariés. Les avantages de cette solution sont nombreux : une logistique simplifiée avec un seul contenant, un service complet permettant de réduire les coûts, un traitement légal de ces déchets spécifiques avec une véritable traçabilité, elle permet aussi de faire un travail pédagogique auprès des salariés sur leur particularité «Nous proposons une prestation clef en main forfaitaire d environ 290 euros, fixée en fonction du nombre d employés, c est donc économique et les professionnels répondent à la loi» argumente Rémi Gadeyne. Normandie Recyling a souhaité aller jusqu au bout de cette démarche de développement durable. En effet, les étapes de démantèlement, de traitement et de recyclage sont effectuées par des entreprises dites adaptées qui ont pour vocation de favoriser l accès à l emploi des personnes handicapées. Ce volet social est en effet un des aspects essentiels - mais trop souvent oublié - du développement durable. La Mbox se positionne donc comme un service durable d avenir. Normandie Recycling 5 avenue Foch Le Havre Tél : Dirigeant : Rémi Gadeyne Effectif : 6 Date de création : 2010 Activité : recyclage matériel informatique et électronique REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 4

5 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Mac Do Un Mac Do à Montgaillard VB Gilles Saunier Depuis le 8 mars, Le Havre compte un nouveau Mac Do sur la zone du Pressoir à Montgaillard. Points forts de l établissement : son site et la politique de formation de son nouveau personnel, dans le cadre des nouveaux contrats de préparation opérationnelle à l emploi (POE). Avec 180 places, un site - la ZAC du Pressoir, face à Auchan Drive - soigneusement choisi par son directeur Gilles Saunier qui «croit dur comme fer au développement de cette zone» et une politique exemplaire en matière de formation de son personnel, le nouveau Mac Do havrais s impose déjà comme une évidence dans son secteur. Outre sa stratégie commerciale offensive, l établissement a en effet signé, pour la première fois en France, un accord partenarial avec Pôle Emploi et AGEFOS-PME en faveur de 30 contrats de «préparation opérationnelle à l emploi». Ce dispositif partenarial permet à la trentaine de salariés nouvellement embauchés de travailler tout en ayant suivi une formation en alternance en centre pendant un mois. Cette formation est mise en place par CCI & Caux. «Cette démarche de formation est particulièrement intéressante et efficace dans un secteur aussi concurrentiel que le nôtre», explique Gilles Saunier, directeur du nouvel établissement et des 4 autres Mac Do de l estuaire : Montivilliers, Coty, Honfleur et Gruchet-le-Valasse. «Dans le domaine de la restauration rapide, la qualification du personnel ne nécessite pas un niveau d études forcément très élevé. En revanche, le respect des normes d hygiène, très strictes, et la qualité du service et de l accueil sont fondamentaux. Cette culture de l accueil est de plus une des caractéristiques de notre marque. Pour être capable de l assurer, en parallèle de l ensemble de ses missions, il est indispensable de suivre une bonne formation» poursuit Gilles Saunier. Intégrer et garder les nouveaux salariés Avant la formation, la phase de recrutement revêt elle aussi une très grande importance. «Embaucher une quarantaine de personnes (35 CDI et 10 CDD) en peu de temps, cela ne s improvise pas, précise G. Saunier. Grâce à la mobilisation de toute l équipe de Pôle Emploi, cette phase s est elle aussi déroulée de façon efficace et adaptée. Cela nous garantit une intégration réussie des nouveaux salariés et de pouvoir les garder à l issue de la formation. Ce qui est très important dans le cadre d une ouverture». Car «même si le quartier est plein d avenir, grâce à sa position stratégique, à la politique menée par la municipalité et aux perspectives de développement commercial, ouvrir un établissement demeure toujours un challenge. Nous sommes sûrs de notre stratégie qui consiste à jouer la carte de la proximité, mais c est le client qui a le dernier mot» conclut Gilles Saunier. Mac Do ZAC du pressoir, Montgaillard, face à Auchan Drive. Tél : places Heures d ouverture : 10h30 à 23h et jusqu à minuit pour le drive / 7j/7j. Directeur : Gilles Saunier 45 salariés, dont 30 CDI Activité : restauration rapide REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 5

6 DIRECT D ENTREPRISE PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ DOSSIER ASSOCIATIONS DE COMMERÇANTS Les commerçants rep Istockphoto Le commerce et les services de proximité jouent un rôle irremplaçable dans la vie de leur quartier ou de leur commune. Dans un paysage commercial en perpétuelle mutation, la CCI aide les commerçants et leurs associations à se structurer pour gagner en attractivité. Déjà, la grande et la moyenne distribution avaient bousculé les habitudes des consommateurs. Aujourd'hui, l'e-commerce s'invite à son tour dans les réflexes des acheteurs. Face à ces évolutions tendancielles, les commerçants de proximité ont vu leur influence et leurs parts de marché menacées. Fidèles à l'esprit d'entreprise qui les caractérisent, beaucoup d'entre eux ont réagi en proposant des offres complémentaires, en privilégiant la qualité des produits ou de l'accueil, ou encore en investissant dans leurs commerces. Ces initiatives, soutenues notamment par la CCI à travers différents dispositifs d'accompagnement (Rénov Mag, FISAC, label Normandie Qualité Commerce...), ont souvent permis de fidéliser la clientèle, voire d'attirer de nouveaux chalands. Les meilleures recettes sont celles que l'on peut partager. Dans un monde du commerce en évolution permanente, où la fidélité commerciale reste une valeur fragile, il est devenu évident que toute initiative individuelle qui porte ses fruits prendra d'autant plus de sens dans un cadre élargi, à l'échelle d'un quartier ou d'une commune. Les commerçants d'un même secteur ont donc intérêt de mettre leurs forces en commun pour peser collectivement sur les décisions qui sont prises au niveau politique et pour proposer ensemble des animations et services susceptibles de consolider et développer leur clientèle. Un concept innovant L'union fait la force : le vieil adage sert aujourd'hui de socle à une politique volontariste engagée par la CCI avec l'ensemble des forces du territoire pour susciter ou conforter l'association des commerçants entre eux. À quelques exceptions près, les Unions commerciales (quand elles existent) pâtissent généralement d'un manque de moyens, d'organisation ou de temps, éléments pourtant indispensables à leur bon fonctionnement et à la poursuite efficace de leurs objectifs de promotion. La CCI est convaincue que l'émergence d'un plus grand nombre d'associations, plus fortes et plus représentatives de l'ensemble du tissu commercial, est un gage de visibilité et de dynamisme pour tous les commerçants qui y adhèrent. C'est pourquoi elle a mis en place en 2009 le concept innovant de coordinateur d'unions commerciales pour aider à la structuration et à la coordination des regroupements de commerçants sur son territoire. Une convention multipartite et la constitution d'une équipe dédiée ont permis d'impulser une nouvelle dynamique. REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 6

7 DOSSIER rennent la main Coordonner l action des associations Quel est l'enjeu d'une action collective en faveur des associations de commerçants? «Notre réflexion est née du constat qu'il ne restait en 2009 que quelques associations ou unions commerciales sur notre territoire alors que le nombre de commerces s'élève à environ Cette non-présence se traduisait par un manque de représentativité des commerçants et de leurs intérêts, non seulement auprès de la Chambre de Commerce et d'industrie mais aussi des municipalités. Or, sans interlocuteurs dans les quartiers ou les communes, il est difficile de relayer et faire circuler les informations dans un sens comme dans l'autre. Cette situation nous est apparue d'autant plus critique que les modes de consommation bougent rapidement en fonction de la sociologie, des habitudes de déplacement et des nouveaux outils comme Internet. Dans ce contexte, les commerçants de proximité ont besoin de se faire entendre et d'être intégrés dans les choix politiques, pour ce qui touche aux aménagements urbains, aux parkings, aux tarifs de stationnement, aux animations, par exemple». Comment susciter le regroupement efficace des commerçants? «La représentativité est un souci partagé par les commerçants et par leurs interlocuteurs. La CCI s'est donc rapprochée des villes et communes pour développer un concept novateur, favorisant la mise en place d'associations locales fortes et efficaces. Une convention relative à la mise en place de coordinateurs d'associations de commerçants a donc été signée fin 2009 avec les villes du Havre, Sainte-Adresse, Octevillesur-Mer, Saint-Romain de Colbosc et Montivilliers ainsi qu'avec des partenaires de la grande distribution (Auchan, Leclerc, Super U Porte Océane / les Halles). Les fonds réunis ont permis de recruter 3 coordinateurs pour une phase test de 18 mois qui vient de s'achever.» Quels étaient le rôle et les objectifs de ces coordinateurs? «Ils devaient concourir à la naissance de nouvelles associations et au meilleur fonctionnement des associations existantes. Leur rôle, sur chacun de leurs territoires, était de promouvoir l'adhésion des commerçants, de s'assurer que les associations soient bien représentatives de leur secteur et qu'une dynamique plus professionnelle d'actions, animations ou services à destination de la clientèle se mette en place. Leur mission est un succès puisque nous sommes passés de 6 associations il y a 2 ans à près de 20 aujourd'hui. Cela signifie que des commerçants du territoire font désormais partie d'une association. Notre objectif est d'atteindre les 50 % d'adhésion ces prochains mois. La convention est donc renouvelée pour au moins 18 mois et de nouveaux outils ont été créés pour accompagner le développement des unions commerciales» Une nouvelle phase s'ouvre donc... «La CCI a embauché un responsable de service qui pilote l'action des coordinateurs, chacun s'occupant de 6 à 7 associations. Ils apportent à ces dernières une assistance opérationnelle et jouent le rôle de relais et de force de proposition auprès des commerçants impliqués dans la gestion de l'association. Cela remédie au manque de temps des bénévoles, très pris par leurs propres activités commerciales. Au cours des prochains 18 mois, les coordinateurs vont poursuivre leurs actions de relance ou de création d'associations, l'objectif étant que chaque quartier ou commune s'y associe. Le cas échéant, un quatrième coordinateur pourrait être recruté». Vous avez également évoqué de nouveaux outils au service du commerce. «En effet, le contenu même de l'assistance aux associations s'étoffe désormais d'un pack adhérent séduisant et complet. Mis à disposition de Didier Corpet, Vice-Président Commerce de la CCI du Havre chaque union commerciale, le pack intègre des outils de mutualisation et de soutien aux démarches de promotion individuelles. Les com mer çants adhérents doivent en effet pouvoir bénéficier de synergies de moyens qui contribueront d'une part à réduire leurs coûts de gestion, d'autre part à accroître leur chiffre d'affaire. Ensemble, les commerçants jouissent d'un poids sans commune mesure avec celui d'un commerce seul : ce poids doit être mis dans la balance lorsqu'il s'agit de négocier des achats de produits ou de services, par exemple. Tout cela doit évidemment se faire dans le cadre d'une contrepartie sous forme d'adhésion dont le coût raisonnable sera d'autant mieux perçu qu'il ouvre droit à des allègements et facilités de toutes sortes. Cette démarche contribue donc à une meilleure logique économique pour les adhérents, à une réelle représentativité des commerçants, à de meilleurs rapports avec les élus consulaires ou politiques et, c'est primordial, à une plus grande attractivité globale et individuelle auprès des consommateurs.» J. BASILE REPÈRES- AVRIL MAI PAGE 7

8 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ ASSOCIATIONS DE COMMERÇANTS Corbis Fédérer et professionnaliser Le pack adhérent : un déclencheur d'adhésion Les associations de commerçants de la région havraise profitent désormais d'un nouvel outil de choc dans leur campagne de prospection. On le sait, le montant même relativement modeste - de la cotisation d'adhésion à une association est souvent un frein au recrutement de nouveaux commerces ou artisans. C'est pourquoi le pôle association de la CCI a décidé de mettre en place un pack adhérent qui contient une liste d'avantages mis à la disposition des adhérents. Ce pack vient enrichir la palette de prestations incluses dans la cotisation d'adhésion associative, sans la renchérir. Premier service proposé, un annuaire des commerçants en ligne fin mai, il suffira de remplir une fiche (avec l'assistance du coordinateur) pour que la mise en ligne soit effective. Les mises à jour et la parution d'offres commerciales font partie intégrante du pack. Le pack offre la possibilité de bénéficier de prestations de type comité d'entreprise, l'accès à des offres ou tarifs préférentiels grâce à la mutualisation est une motivation supplémentaire pour rejoindre une association de commerçants. Une formation à l'anglais est également spécifiquement mise en place pour répondre aux besoins de commerçants de plus en plus souvent confrontés à la visite de touristes étrangers. En rejoignant une association, le commerçant bénéficie d'une première demi-journée de «diagnostic charges» offerte dans la droite ligne des prestations de conseil de la CCI. L'adhésion ouvre enfin le droit à des tarifs préférentiels pour d'autres démarches d'amélioration de l'accueil ou de l'offre (Normandie Qualité Commerce, Commerçant éco-citoyen). Le pack adhérent s'inscrit dans une politique volontaire de soutien au commerce et d'initiatives de la CCI pour alléger les charges des commerçants, tout en leur offrant de nouvelles opportunités de mieux se faire connaître, comme par le biais de campagnes de communication par exemple. La soirée du commerce : un lieu d'échange festif Le 1 er avril, pour sa troisième édition, la soirée du commerce organisée à la CCI a permis aux commerçants adhérents d'associations commerciales du territoire de pouvoir se retrouver et bénéficier d'un accueil privilégié. Réservée aux adhérents, cette soirée salue l'engagement des commerçants pour le dynamisme de leur quartier ou de leur commune et illustre l'importance accordée par la CCI à la solidité du tissu commercial. Pour ses participants, c'est aussi une opportunité de se rencontrer, de parler de ses difficultés mais aussi de ses satisfactions et de ses initiatives. C'est donc une occasion idéale pour bénéficier de conseils, piocher de nouvelles idées et s'inspirer des bonnes pratiques mises en œuvre ailleurs sur le territoire. Vers un Comptoir du Commerce L'idée fait son chemin. Depuis quelques mois, la CCI étudie l'opportunité de mettre en place un lieu d'information et de service dédié à la promotion de l'offre commerciale du territoire. Destiné à devenir un espace de ressource clairement identifiable par les habitants comme par les visiteurs de la région havraise (dont de plus en plus de touristes), ce Comptoir du Commerce aura pour objectif d'offrir une plus grande visibilité à la richesse et à la diversité de l'offre commerciale de nos quartiers et de nos communes. Doté d'une présence physique (sédentaire ou mobile) et d'une vitrine Internet, ce Comptoir d'un nouveau genre s'inscrira dans la palette des actions destinées à promouvoir Le Havre comme lieu de destination commerciale, en fidélisant la clientèle locale et en attirant de nouveaux clients des zones voisines. Contact CCI Cédric Maillet au REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 8

9 DOSSIER Un partenariat efficace Michel Gasnier, adjoint au Maire de Saint-Romain de Colbosc «Lorsqu'en 2009 le service Commerce de la CCI nous a approché, nous cherchions déjà à soutenir notre commerce de proximité. La mise en place de coordinateurs nous a semblé être une bonne solution et la municipalité a été la première à voter le budget de participation à la convention de partenariat. Le coordinateur s'est rapidement rendu auprès de chaque commerçant et a réussi à relancer l'union commerciale qui était inaudible. Fin 2010, elle comptait déjà 37 adhérents sur les quelque 50 commerçants de la commune. Un vrai Bureau, composé d'une douzaine d'entre eux, a pu être recréé et une dynamique de communication s'est installée. Dès 2010, plusieurs animations ont été organisées qui ont toutes eu un écho très favorable, dont la soirée des commerçants. La relation entre les commerçants et la Mairie s'en trouve facilitée et améliorée. Par conséquent, nous avons renouvelé notre participation au contrat sans hésiter et sommes heureux de voir que d'autres communes nous rejoignent. Le coordinateur est, de l'avis de tous, un bon interlocuteur et un relais efficace pour chacune des parties.» La grande distribution, partenaire naturel de la structuration du commerce de proximité Mélanie Parsy, Directrice Super U Les Halles «Lorsque les magasins Super U des Halles et de la Porte-Océane ont été sollicités pour participer à la convention de partenariat pour la mise en place de coordinateurs, nous avons été séduits. Nous sommes nousmêmes des enseignes indépendantes et faisons partie intégrante du dynamisme commercial de nos quartiers. Tous ensemble, avec les commerçants, nous sommes acteurs de l'attractivité commerciale. Nous ne sommes donc pas en concurrence avec le tissu commercial qui contribue à l'identité du secteur et au plaisir d'y faire ses courses, de s'y restaurer, d'y faire son marché...» Le coordinateur, un soutien neutre, efficace et une force de proposition Carole Lefrançois (secrétaire) et Thierry Leroux (trésorier) de l'association Dyonisienne «Sainte-Adresse a la particularité d'être étendue, ce qui ne facilite pas la représentativité au sein de l'association commerciale. Grâce au coordinateur, des groupes de travail représentatifs des différents secteurs ont pu voir le jour. Il nous apporte des techniques d'animation originales et un œil extérieur bienvenu. Sa présence sur le terrain représente un réel soulagement pour nous qui sommes des commerçants et n'avons pas toujours le temps nécessaire pour visiter nos adhérents. Il est également une aide précieuse en matière d'organisation. Du coup, nous Des référents sectoriels pour une meilleure représentativité avons doublement envie d'entreprendre! Le coordinateur est une source d'idées et notre association se présente désormais comme une véritable force de proposition au niveau local. Pour les adhérents, elle est un lieu d'échange de bonnes pratiques, de rencontre, de partage utile et intelligent. Le pack adhérent qui est mis en place cette année est une véritable aide au recrutement : ses petits plus font vraiment la différence. Plus nombreux, nous contribuons au développement du commerce à Sainte-Adresse et à une meilleure connaissance de l'offre auprès des consommateurs.» Frédéric de Martelaere, vice-président, de l Association Thiers Coty «Notre quartier se distingue par son vaste périmètre, par sa variété commerciale et par un grand nombre de mouvements. Le Bureau a de multiples problématiques à gérer, nous avons donc décidé de l'étoffer d'un Bureau délégué : ce doublement des postes permet l'émergence de locomotives et de nouvelles idées. Nous avons également décidé de mettre en place des référents par secteurs, par souci d'une meilleure communication dans les deux sens. Sans cette structuration, il est vain d'imaginer pouvoir animer le quartier commercialement ou le développer. Le coordinateur joue ici le rôle de relais d'information et de lien avec les services de la CCI. Son soutien est précieux pour toutes nos actions d'échange avec la Ville ou la CCI. Les commerçants qui nous rejoignent comprennent bien l'intérêt de pouvoir mieux peser et se faire entendre, mais aussi de pouvoir être une force de proposition reconnue auprès des collectivités, surtout en cette période de travaux. Nous souhaitons atteindre un effet de masse et mettre en place des services qui donneront plus de poids, plus de voix à nos commerces.» REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 9

10 CCI DIRECT EN D ENTREPRISE ACTIONS DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Neurologic Exercice de mémoire Après la création de programmes de stimulation de la mémoire à l intention des personnes âgées, en 2008, la société Neurologic met aujourd hui à disposition des professionnels une plateforme de téléchargements d exercices et un panel de propositions d accompagnement autour du handicap, notamment en entreprise. Face aux problèmes de mémoire et troubles du comportement chez les personnes âgées mais aussi plus généralement au handicap, au stress, à la dépendance dans le monde de l entreprise, nombre de professionnels, y compris du monde économique, se sentent démunis. «Manque d outils, de réseaux, législation complexe mais obligatoire la tâche n est pas simple pour ceux dont le métier consiste notamment à prendre en charge ces problèmes récurrents» explique Thomas Heudron, créateur avec son épouse Mélanie de la SARL Neurologic. C est la raison pour laquelle le couple avait créé en 2008 une batterie d exercices de stimulation cognitive destinée aux professionnels médicaux et paramédicaux afin de travailler plus efficacement et pour leurs patients de vivre le soin et la prise en charge de manière plus sereine. Deux ans plus tard et un succès croissant à la clef puisque leurs mallettes se vendent désormais dans toute la France et dans plusieurs pays d Europe, ils vont au-delà de leur premier propos grâce à la création, pour les professionnels de l accompagnement, d une plateforme d exercices à télécharger de manière illimitée moyennant un abonnement à tarif très bas. Et ils vont même plus loin en proposant un véritable accompagnement Thomas Heudron autour du handicap et des nouvelles obligations (handicap, seniors, stress au travail) auxquelles doivent faire face les chefs d entreprise ou les responsables d établissement de soins et d hébergement. Accompagnement et formation La comparaison entre ces deux secteurs d activités - établissements de soins et d hébergement et monde de l entreprise - peut surprendre, mais «en pratique elle se justifie par le fait que les deux domaines butent, en dépit de la volonté de bien faire de leurs responsables, sur une difficulté de gestion du handicap, de la dépendance et du vieillissement. Chaque situation est un cas unique» poursuit Thomas Heudron qui précise : «Beaucoup de services de ressources humaines, de directeurs ou de personnels d entreprises ne possèdent pas forcement la formation, les connaissances ou le temps nécessaire pour gérer ces problématiques. Des accompagnements spécifiques à travers non seulement nos outils, mais aussi nos collaborateurs et associés spécialisés : psychologues, kinésithérapeutes, formateurs, consultants RH, managers apportent des solutions sur le court et moyen terme. Notre accompagnement va ainsi du recrutement des personnes en situation de handicap à l adaptation des postes en passant par l animation de sessions de formation, la sensibilisation des salariés aux problèmes ou encore la mise en place de conventions adaptées». Neurologic 20 rue georges Boissaye Sainte Adresse mail : Directeur : Thomas Heudron Création : Février 2008 Contact CCI Brahim Bennacer au VB REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 10

11 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Web Transport Les colis du Net Ancien cadre supérieur dans des entreprises de transport, Stéphane Berthelot, havrais de 44 ans, surfant sur l évolution des modes de consommation, a eu l idée de proposer un service inédit aux particuliers «Je suis dans le secteur du transport depuis l âge de 20 ans et depuis l explosion des sites de ventes entre particuliers, je suis convaincu qu il existe un créneau porteur parce qu il est délaissé par les professionnels : le transport de colis pour les particuliers et entre les particuliers» précise Stéphane Berthelot, créateur de Web Transport. C est donc à partir de l analyse du marché de son secteur que le dirigeant a appréhendé les besoins croissants de cette clientèle bien spécifique. Son idée : proposer aux particuliers d organiser le transport partout en France de tous types de colis, petits et gros, de la table de salon au bateau. Avec un pouvoir d achat en berne, le développement des ventes sur internet de particuliers de biens neufs ou d occasion, les «foires à tout» virtuelles (Ebay, Price Minister, Le Bon Coin...) deviennent un marché très important avec des millions de transactions chaque année. Pourtant, faire transporter un ordinateur, une chaise ou un réfrigérateur se révèle être le parcours du combattant. «La Poste ne prend en charge que des colis de taille limitée et ce type de flux et de clientèle n intéresse pas les réseaux de transport. Il faut savoir que le panier moyen du particulier est de 30 euros» précise Stéphane Berthelot. En tant que commissionnaire de Stéphane Berthelot transport pour les particuliers, Web Transport, via son site internet transportentreparticuliers.com capte ses clients sur la Toile et fait appel au réseau de messagerie qui maille le pays pour organiser la transaction de bout en bout. Une activité en devenir Afin de créer son EURL d un capital de 5000, l entrepreneur a obtenu plusieurs aides : «ces prêts ont été une opportunité pour me constituer un fond de trésorerie. J ai aussi bénéficié de conseils tout au long du projet.» En 8 mois d exercice, même si la principale difficulté est de se faire connaître auprès des particuliers, l entreprise a vu son chiffre d affaire doubler par rapport au prévisionnel, et son effectif passer de un à cinq salariés. Pour le moment, même si son activité est encore essentiellement liée au transport professionnel, Stéphane Berthelot persuadé que le transport entre particuliers est une niche d'avenir. «J ai déposé le concept et le nom pour protéger l idée. Je suis référencé grâce à des motsclefs sur Google. Je vais monter des partenariats avec des sites de ventes entre particuliers. Tout cela va permettre de me faire connaître. Même si cela prend un peu de temps, je suis très optimiste.» concluet-il. Web Transport 13 allée Jean Prévost Le Havre Tel : transportentreparticuliers.com Stéphane Berthelot Effectif : 5 Date de création : 2010 Transport au service des particuliers Contact CCI Brahim Bennacer au B. MERLE REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 11

12 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Commerce 3 marchés dominicaux de caractère CCIH Animations sur le marché d Harfleur le 20 mars dernier Chacun des trois marchés dominicaux a sa propre identité. Ensemble, ils participent à l'attractivité commerciale et touristique du territoire. La CCI et les collectivités investissent pour leur promotion. En mai 2010, le lancement du marché dominical en centre-ville du Havre a permis de répondre à une demande réelle de la part des consommateurs. Désormais, avec ceux d'harfleur et d'octeville sur Mer, c'est tout le territoire du Havre et de ses alentours qui jouit d'une nouvelle animation commerciale. La complémentarité des trois marchés n'est pas que géographique. Leur cadre respectif ainsi que la typologie des exposants reflète une réelle diversité liée au caractère même des villes qui les organisent. Cette richesse permet d'attirer des publics variés. Une campagne de communication et un programme d'animations (spectacles de rue à raison de deux dimanches par commune jusqu'en juillet) visent aujourd'hui à faire connaître les identités de chacun des trois marchés bien au-delà de leur zone de chalandise naturelle : portée par l Office de Tourisme du Havre, co-financée par la CCI, la CODAH, la Ville du Havre et les communes d'harfleur et d'octeville, l'opération se traduit par des messages radio et des affichages 4x3m sur une zone allant de Fécamp à Lillebonne, Honfleur et Pont-Audemer. Les touristes de passage sont aussi visés. Des marchés florissants, ce sont aussi des atouts pour le commerce sédentaire et une image dynamique pour l'ensemble du tissu commercial régional. Prochaines animations sur le marché dominical du Havre : le 10 avril et le 22 mai Harfleur, le pittoresque François Guégan, Maire d'harfleur «Le marché dominical d'harfleur est historique. C'est un lien de vie sociale qui s'inscrit dans un patrimoine pittoresque, propice au tourisme et à la balade. Authentique, il est aussi un atout économique grâce à la symbiose créée avec les commerçants sédentaires. Nombre d'étrangers y découvrent aussi un marché à la française avant de visiter le reste de la ville. Nous comptons d'ailleurs sur une population de croisiéristes croissante. Le marché d'harfleur, grâce aux animations prévues et à la campagne de communication, s'affirme comme une destination plaisir.» Prochaine animation : le 5 juin 2011 Octeville, le terroir Jean-Louis Rousselin, Maire d'octeville-sur-mer «Créé au milieu des années 90, le marché dominical d'octeville a dynamisé le commerce local concentré le long de la rue Félix Faure. Son caractère de terroir reflète la présence importante de producteurs maraîchers sur notre commune et attire un public venu de l'ensemble de l'agglomération. Avec sa trentaine d'exposants à 90 % alimentaires, il participe à l'animation commerciale de la ville et rejaillit positivement sur les commerçants sédentaires. L'arrivée du marché havrais, porteur d'une offre complémentaire qui attire un public différent, n'a pas bouleversé cet équilibre.» Prochaines animations : le 26 juin et le 17 juillet 2011 REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 12

13 Vie du Commerce Actions CCI U Qualité commerce, une marque nationale Après 7 années de promotion de la démarche Normandie Qualité Commerce, la CCI du Havre s engage désormais dans la démarche Nationale «Qualité Commerce». Aujourd hui, deux tiers des Chambres de commerce et d industrie proposent à leurs commerçants de les accompagner dans une démarche Qualité ayant pour objectif principal l amélioration continue de la qualité d accueil et de services offerts aux consommateurs. Ainsi, plus de huit marques de qualité coexistent actuellement sur le territoire national, une harmonisation est nécessaire. Forte de ce constat, l ACFCI a décidé de créer une démarche qualité nationale représentée par une seule marque. Ce projet d envergure donnera plus de visibilité à cette action auprès des consommateurs grâce à un label national et une communication de grande ampleur. La CCI du Havre a participé depuis le début de cette réflexion, à l élaboration de cette marque et a reçu en février dernier une réponse favorable pour être pilote de cette opération sur son territoire. En effet, le lancement du premier millésime de la démarche qualité nationale est prévu d ici fin 2011, c est pourquoi nous vous proposons dès aujourd hui, de vous démarquer en étant les premiers à bénéficier de ce label et de la campagne de communication. Contact CCI Cédric Maillet au La Normandie à déguster tout l'été L'opération de promotion de la gastronomie normande initiée l'an dernier trouve un nouveau souffle en ce début de saison touristique. De mai à septembre, les chefs de la région havraise sont à nouveau invités à mettre des plats normands dans leurs menus. Cette année, ils sont déjà une trentaine à faire le pari d'initier leur clientèle habituelle ainsi qu'une population touristique croissante au bon goût de notre terroir. Porté par l'association La Table Normande, et accompagné par la CCI, le projet vise à promouvoir la région havraise à travers la gastronomie locale. Un partenariat avec l'opérateur transmanche LD Lines permettra aux quelque passagers en transit de mieux connaître l'opération et, espérons-le, de profiter de l'offre culinaire locale. Un patrimoine culinaire source de créativité «Après le succès de l'an dernier, nous participons à nouveau à cette opération séduction. Le chef de notre restaurant la Passerelle, avec son équipe, laisse libre cours à sa créativité en réalisant des menus normands qui varieront chaque semaine. La pomme et le poisson seront notamment au rendez-vous, en réponse à une demande réelle de la part des touristes. Cette initiative apporte de la diversité à nos menus et révèle un patrimoine culinaire méconnu de nos hôtes. Novotel 20 cours La Fayette Le Havre Contact CCI Frédéric Lacaze au O. Bouzard Christel Bras, directrice du Novotel Tel : REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 13

14 Vie du Commerce Travaux du tramway Dispositif d indemnisation Déstockage du 12 au 14 mai La CODAH et la Ville du Havre ont mis en place une Commission d Indemnisation Amiable conjointe dans le cadre des travaux liés au tramway. L objectif de cette commission est de compenser une perte de rentabilité anormale liée aux travaux. Qui est concerné? Tous les commerçants et artisans inscrits au Registre du Commerce et des Services et/ou au Régistre des Métiers, situés dans le périmètre des travaux sont concernés. Les entreprises qui se sont installées après l arrêté de Déclaration d Utilité Publique ne sont pas indemnisées. Les conditions à respecter Pour être indemnisable, le dommage doit : avoir un caractère direct, être actuel et certain, être anormal (présenter un caractère de gravité) et être spécial (pas habituel). L indemnisation n est accordée qu en réparation d un préjudice justifié dans sa réalité et son montant. Guichet unique Les dossiers d indemnisation sont à retirer puis à déposer auprès de la Chambre de commerce et d industrie du Havre, guichet unique du dispositif. CCI du Havre Esplanade de l Europe BP Le Havre Cedex Les pièces à fournir : Le dossier de demande d indemnisation Un extrait de KBis récent Les liasses fiscales des 3 derniers exercices Des photos des travaux montrant la gêne occasionnée La CCI accompagne ses ressortissants dans le cadre du montage des dossiers de demande d indemnisation amiable. Contact CCI Michel Drapé au Une grande opération de déstockage est organisée du 12 au 14 mai pour les commerces situés dans la zone des travaux préparant l arrivée du tramway. Pour accompagner cette manifestation, de nombreuses animations seront proposées par les associations de commerçants concernées et une campagne de communication sera menée en partenariat par la U Réglementation Les opérations promotionnelles de déstockage peuvent être réalisées toute l année sans autorisation, ni déclaration : l écoulement accéléré d un stock de marchandises via une annonce de réduction de prix est désormais possible en dehors des périodes de soldes, mais sans vendre à perte et sans utiliser le mot «soldes» ni rentrer dans le cadre d une liquidation. Quelques règles à respecter La réduction de prix doit être pratiquée par référence à un prix antérieur. Le prix de référence est le prix le plus bas pratiqué au cours des 30 derniers jours précédant le début de la publicité (il est interdit de majorer un prix pour ensuite annoncer un rabais). La publicité ne doit pas être mensongère quant à la réalité du rabais annoncé ou à la disponibilité du produit ou service concerné. Le contrôle du respect de la règlementation, et notamment l évaluation des risques professionnels, est assuré par l inspection du travail. La médecine du travail à quant à elle un rôle CODAH, la Ville du Havre et la CCI. Vous aussi, saisissez cette opportunité d animer votre quartier et votre boutique pendant ces trois jours. Inscrivez-vous pour participer à cette opération! Contact CCI Alexandra Joly au La publicité hors du lieu de vente doit préciser les produits concernés, l importance du rabais, soit en valeur absolue, soit en pourcentage par rapport au prix de référence (l utilisation de fourchettes de rabais est interdite), la période de l offre (ou bien date de début de la promotion en indiquant «jusqu à épuisement des stocks») et les modalités selon lesquelles sont consentis les avantages. La publicité sur le lieu de vente doit faire apparaître à la fois le prix de référence et le prix réduit. La «réduction par escompte de caisse» peut être également utilisée lorsque la réduction est d un taux uniforme pour un ensemble d articles parfaitement identifiés. Contact CCI Michel Drapé au Evaluer les risques professionnels Rectificatif à l article paru dans le Repères de février/mars 2011 de conseil auprès des employeurs dans le cadre de la prévention santé dans leur entreprise. REPÈRES AVRIL MAI PAGE 14

15 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Clubs et associations économiques Handicap et emploi Le service Cap emploi aide le travailleur handicapé demandeur d emploi ou en difficulté à se maintenir dans l entreprise à valoriser ses compétences pour lui permettre de travailler en milieu ordinaire. Le demandeur d emploi atteint d un handicap doit bien souvent affronter des épreuves supplémentaires pour réintégrer le monde du travail. Quel que soit le handicap, le service Cap emploi l'aide à trouver un emploi à la hauteur de ses compétences et de son potentiel professionnel. Depuis 1973, ce service qui dépend de l association Ligue Havraise pour l Aide aux Personnes Handicapées joue le rôle d interface avec les entreprises privées ou publiques, notamment de plus de 20 salariés et soumises à la loi du 11 février 2005 qui leur prescrit l emploi d un minimum de 6 % de travailleurs handicapés. Les 16 collaborateurs de Cap emploi, de l'assistante sociale au psychologue du travail en passant par le spécialiste des formations professionnelles et les chargés d insertion, dispensent un accompagnement personnalisé auprès de plus de personnes concernées dans l arrondissement du Havre. Cap emploi participe à la mise en œuvre de solutions sur mesure et à la facilitation de l accueil en entreprise, parfois au moyen d aménagements simples du poste de travail lors de la signature des contrats de travail. En 2010, 579 contrats ont ainsi été signés dont 140 CDI et 374 contrats égaux ou supérieurs à 3 mois, fruit d'un travail de partenariat avec tous les opérateurs de terrain. Plus d info : Cap Emploi 58 rue du Général Chanzy Le Havre Tel : Publi Rédactionnel 16 e Quadrathlon des entreprises Conçue pour «dérouiller» les muscles et développer l esprit de corps, cette compétition sportive inter-entreprises permet d afficher son dynamisme et de véhiculer de beaux et généreux principes comme l entraide ou l égalité dans l effort. Hommes et femmes plus ou moins sportifs défendent ainsi les couleurs de leur société, collectivité ou école et côtoient tout au long de la journée les représentants des autres entités présentes. A l aube de son 20 ème anniverssaire, tous les partenaires et les participants contribueront à renforcer l ancrage de cet événement dans le paysage sportif et économique de la ville. Le village départ sera implanté à proximité de la CCI devant les Docks Cafés. Chaque équipe sera composée de 5 personnes dont 1 commissaire de course, 2 canoëistes, 1 cycliste et 1 coureur à pied. L épreuve de Run & Bike sera effectuée par les 4 participants qui devront franchir la ligne d arrivée tous ensemble. Une épreuve surprise aura lieu avant le départ de la compétition sportive! Cette journée de sport se veut avant tout être un moment de convivialité, de lien, de découverte, d effort sportif, de bonne humeur et de plaisir! 4 épreuves en relais : Canoë en binôme (1300 m) VTT (environ 17,5 km) Course à pied (environ 7 km) Run & Bike (environ 7 km) Départ 15h30 quai de la Réunion, Bassin Paul Vatine Renseignements et inscriptions : dbcom - Quadrathlon des Entreprises 33 rue Dupleix Le Havre REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 15

16 B. MERLE DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR Minas ACTUALITÉ Création et reprise d entreprise L expérience avant tout B. MERLE Fabrice Cardot Malgré une forte concurrence dans la maintenance et le nettoyage industriel, Fabrice Cardot croit fermement dans sa vocation de créateur d entreprise : gagner le pari de l emploi. «J ai une confiance totale en la qualité des hommes qui travaillent pour moi. Ils ont entre 8 et 20 ans d expérience et je veux mettre leurs compétences à la disposition de mes clients. Notre force, c est de répondre aux besoins de nos clients avec un maximum de réactivité.» Cet autodidacte, qui a gravi tous les échelons dans le secteur industriel, s était donné une vingtaine d année pour devenir lui-même chef d entreprise. Dans ce but, Fabrice Cardot a épargné et perfectionné ses connaissances techniques avant de se lancer dans ce nouveau défi. Un apport personnel, un prêt Nacre, une aide au retour à l emploi (ARE) et d autres subventions lui ont permis de boucler son budget initial et d investir dans le matériel nécessaire pour répondre à une demande exigeante. «Pour vendre bien et beaucoup, il faut gagner du temps en termes de prestations, il faut donc avoir du matériel adapté et performant, mais il faut aussi offrir de la qualité. Nous sommes le dernier maillon de la chaine entre l industrie et l environnement. Au delà de l acte technique, nous devons donc proposer également des services compétitifs de traçabilité des déchets, un objectif aujourd hui prioritaire pour le secteur industriel.» Le dirigeant a d ores et déjà prévu d intégrer 4 nouveaux salariés d ici à la fin de l année 2011 et d investir dans du matériel complémentaire polyvalent. Minas 2 rue Buffon Le Havre Tel : Dirigeant : Fabrice Cardot Effectif : 8 Date de création : février 2011 Maintenance et nettoyage industriels Serrurerie Métallerie Porte Océane De nouveaux horizons Guillaume Faget Après 23 ans d activité dans les secteurs de l automobile et de l électroménager, Guillaume Faget attendait depuis longtemps une occasion pour créer ou racheter une entreprise. C est chose faite lorsqu il accepte en 2009 un congé de reclassement après la fermeture du site de Plastic Omnium à Saint-Romain-de-Colbosc. Il oriente son choix vers une reprise, au moment même où SMPO, spécialisée dans la serrurerie métallerie, cherche un repreneur. «Pour monter mon dossier et mener à bien mon projet, je savais qu il était incontournable d être accompagné dans les différentes phases. Grâce au Club des Repreneurs CCI/ACCENT qui m a accueilli, j ai eu accès à une formation spécifique et un accompagnement efficace et de grande qualité. J ai aussi pu échanger sur les retours d expériences et été conseillé par des pros.» Cette entreprise, créée en 1963, rachetée en 2004, se portait plutôt bien, avec un chiffre d affaires multiplié par trois entre 2004 et L objectif du nouveau patron est de structurer la société pour répondre de façon plus performante aux besoins des clients, essentiellement des professionnels du bâtiment. Avec une demande forte, le développement de l entreprise passe également par des prises de marchés dans de nouveaux secteurs comme l industrie et l extension de son champ d intervention qui couvre Dieppe, Le Havre, Rouen, Caen et occasionnellement la Manche et la région parisienne. SMPO 57 rue Jean Jaurès Montivilliers Tel : Dirigeant : Guillaume Faget Effectif : 18 Date de reprise : décembre 2010 Métallerie, serrurerie Ces entreprises ont été accompagnées par l Espace Entreprendre de la CCI Contact : Blandine Bierre Juin au REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 16

17 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Création et reprise d entreprise Information stratégique L intelligence économique est trop souvent perçue par les jeunes dirigeants de TPE comme une démarche abstraite, réservée aux grandes structures et coûteuse à mettre en place. C est pourquoi, fin 2010, la CCI du Havre a lancé un cycle d ateliers à destination des jeunes entreprises de services alternant conseils, cas pratiques, démonstrations et présentation d outils accessibles gratuitement et à la portée de tous sur des thèmes tels que : comment optimiser sa veille sur internet, identifier les informations stratégiques propre à son entreprise et comment les protéger même en déplacement Le dernier atelier se tiendra le jeudi 26 mai prochain de 11h30 à 13h30 sur le thème de l e-réputation. Il se déroulera à la Pépinière d entreprises de la CCI du Havre (Le Vaisseau, 120 boulevard Amiral Mouchez au Havre). Ce cycle d'ateliers est réalisé en partenariat avec la Chambre de commerce et d industrie régionale de Haute-Normandie. Contact : Catherine Houssard-Pressard au ou U Statistiques création et radiation d entreprise janvier-février 2011 (données provisoires) UEn bref Propriété industrielle Vous êtes créateur, repreneur, salarié ou dirigeant d entreprise : protégez vos idées, votre nom de marque, votre logo janvier-février commerces industries services aux entreprises services aux particuliers autres services La CCI du Havre vous met en relation avec un cabinet d expert en propriété industrielle. Que vous portiez un projet ou une innovation, prenez contact avec la CCI du Havre si vous souhaitez des conseils en matière de : protection de brevets, de procédés ou de matières dépôt de marque, de recherche de nom, ou de logos... Les échanges se feront au travers d un ou plusieurs rendez-vous, physiques ou téléphoniques, et par échanges de mails Contact CCI : Christelle Riou au janvier 11 février 11 janvier 11 février 11 NB : Les données sur la création et la radiation d établissements peuvent faire l objet d ajustement ultérieur en fonction des délais d enregistrement des formalités. Les auto-entrepreneurs sont exclus des comptages. Le Greffe du Tribunal réalise, dans le cadre des élections consulaires, des radiations d office qui peuvent impacter sur les données statistiques. REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 17

18 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR EM Normandie ACTUALITÉ Formation UEn bref Négocions! Classement : l EM Normandie en progression L EM Normandie gagne des places dans l ensemble des classements publiés par les grands médias français entre novembre 2010 et février Ces palmarès ont un impact important auprès des jeunes et leurs familles au moment où ils se décident dans leurs choix d orientation et d inscription aux concours. L Etudiant (10/2010) : Palmarès des écoles post bac en 4 ou 5 ans, EM Normandie 8 e en «reconnaissance académique» et 10 e en «proximité avec le monde professionnel» sur 45 écoles. Le Figaro Etudiant (11/2010) : l EM Normandie est 3 e des écoles post bac sur 25 écoles et 21 e sur 41 des écoles délivrant le grade de Master, en progression d une place par rapport à l an dernier. Le Moci (12/2010) : le programme Master EM Normandie est 7 e des meilleures formations au commerce international. Les 22 et 23 mars 2011, l EM Normandie organisait la 27 e édition de son concours de négociation à l hôtel Normandy Barrière de Deauville. Ce challenge a réuni 150 étudiants en fin de cursus des plus grandes écoles de commerce françaises et de l université qui sont venus se mesurer à des professionnels de la vente et des achats en situation réelle de négociation. Outre son intérêt pédagogique, ce concours est un moment privilégié de rencontres avec des professionnels et des recruteurs de grandes entreprises nationales et internationales en quête de futurs collaborateurs de talents. En 2010, un étudiant sur trois s est vu proposer un emploi directement à l issue du concours. L EM Normandie maintient ses performances de l an passé en décrochant deux premiers prix dans les filières agroalimentaire et électroménager ainsi qu un deuxième prix dans la filière banque. CCI & Caux Contact EM Normandie : Sophie Pierru au Le Point (02/2011) : 32 e en 2010, l école gagne 5 places cette année en 27 e position du classement des 41 grandes écoles délivrant le grade de Master En ligne avec Dresser Management interculturel Helena Karjalainen, professeur de management interculturel et de méthodologie à l EM Normandie et Richard Soparnot, professeur de management stratégique à l ESCEM publient un ouvrage de cas pédagogiques en management interculturel aux Editions Management et Société. Le management interculturel s est progressivement imposé, non seulement dans les grands groupes internationaux mais également dans les entreprises de taille moyenne s implantant dans plusieurs pays. La prise en compte des différences culturelles par l organisation devient en effet un facteur de réussite qui ne peut être négligé. -cas-en-management-interculturel.html Dans le cadre de la collaboration avec l'entreprise Dresser Rand, dont le siège français est au Havre, CCI & Caux bénéficie d'une visibilité mondiale via la plate-forme Dresser Rand University. «Cet outil web, accessible à l'ensemble de nos collaborateurs dans le monde, est dédié à la formation et au développement des compétences dans tous les domaines, y compris linguistique et managerial, des points forts de CCI & Caux», explique Arnaud Gomel, responsable RH et formation pour l'europe, le Moyen-Orient et l'afrique. Particulièrement satisfaite de la réactivité et et de la qualité de l'offre de CCI & Caux, l'entreprise a déjà choisi l'organisme comme partenaire privilégié en France pour tous ses projets en matière de formation. CCI & Caux a ainsi développé des outils spécifiquement adaptés à l'environnement de Dresser Rand, comme un vademecum de bonnes pratiques à l'international fondé sur le management interculturel. Cet outil est désormais lui aussi accessible en ligne sur Dresser Rand University. Au-delà, chaque collaborateur peut découvrir l'ensemble de l'offre de formations de CCI & Caux et solliciter sa hiérarchie pour bénéficier de l'une d'elles. Contact CCI & Caux : Véronique Tirel au REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 18

19 O. Bouzard DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Développement de l entreprise Des permanences juridiques Isabelle Missoty, Bâtonnier du Bareau du Havre Fin 2009, la CCI a contacté l'ordre des avocats du Havre afin de proposer aux entreprises une assistance conseil dans le domaine juridique. Un accord de partenariat a alors été conclu pour une phase expérimentale de 6 mois. Depuis, plus de 30 professionnels ont eu recours à ce dispositif gratuit de consultation individuelle et confidentielle. Face à ce succès, le dispositif est aujourd'hui pérennisé. Chaque mois, une demi journée organisée à la CCI permet d'aménager 4 rendez-vous avec des avocats bénévoles. Il suffit de formuler sa demande auprès de la CCI et d'exposer succinctement la problématique de l'entreprise afin que l'avocat puisse préparer l'entretien et répondre efficacement aux questions posées. Arnauld Guelt de l'entreprise Buffard Logistique témoigne : «Nous avions une interrogation sur un projet destiné à nos salariés. Le rendez-vous a permis d'apporter des réponses instantanées à toutes nos questions en bénéficiant de conseils éclairés. Nous n'aurions sans doute pas eu le réflexe d'aller voir un avocat sans ce dispositif». Pour Isabelle Missoty, bâtonnier du barreau havrais, le bilan est également très positif : «La permanence juridique dédramatise le contact avec l'avocat dont les compétences ne se limitent pas au pénal. Ce dispositif correspond à notre rôle de conseil aux entreprises. Il nécessite de trouver des confrères compétents sur des domaines parfois très précis et prêts à donner de leur temps bénévolement». Prochaines permanences juridiques : le 14 avril, le 19 mai et le 23 juin de 14h à 18h, sur rendez-vous à la CCI du Havre Contact : Christelle Riou au Vocation maintenance Les métiers de la maintenance industrielle sont souvent méconnus des jeunes et cependant représentent un vivier d emploi important dans notre région par leur diversité et les opportunités offertes. Les CCI de Haute-Normandie et l Union des industries Régionales, avec le soutien de l Europe, de l Etat et de la Région, ont lancé l action «Mission Maintenance Industrielle» pour promouvoir les métiers de la maintenance industrielle et tertiaire et inciter les jeunes à choisir ces filières pour leur avenir. Le site Internet, présente de façon très ludique les différents métiers, les formations et les relais d information. Pour capter l attention des jeunes, ces informations sont également disponibles sur Facebook. Avec près de 25 % de l emploi industriel régional et plus de 600 prestataires à proximité des donneurs d ordre, le secteur de la maintenance industrielle et tertiaire est l une des activités majeures de l économie haut-normande. La présence de nombreux sites industriels et les grands projets en cours dans les secteurs de l éolien, de la pétrochimie, du tertiaire constituent un climat favorable au recrutement des profils issus de la maintenance et représentent 16 milliards d investissements dans les 10 ans à venir. Les industriels et les sous-traitants auront besoin de ce type de compétences. Plus d info : Contact CCI : Malika Poté-Mammeri au UEn bref Structurer les achats La CCI du Havre lance des «petits déjeuners Achats» autour de deux thèmes clés : L organisation des achats dans l entreprise, La stratégie et la négociation d achats. Destinés aux dirigeants de TPE ou de PME ou tout collaborateur chargé des achats, ces ateliers apporteront des méthodes et des outils pour aider les entreprises à structurer leur démarche «Achats». Des experts des achats animeront ces ateliers en favorisant les échanges et le partage d expériences à travers les sujets suivants : Se préparer aux négociations d achats difficiles Structurer et organiser un pôle "achats" Recruter et former vos acheteurs Comprendre le processus de référencement achats chez un grand compte Contact : Malika Poté-Mammeri au REPÈRES - FAVRIL MAI PAGE 19

20 DIRECT D ENTREPRISE DOSSIER PAROLES D ENTREPRENEUR ACTUALITÉ Marétique Seagital Les 8 & 9 juin, les 1 ères rencontres annuelles de la Marétique, nouvelle discipline au croisement des activités maritimes, fluviales et numériques, se tiendront au Havre. Seagital est un événement fondateur qui rassemble des acteurs de l'industrie, de la recherche et de la formation. Claudie Haigneré, Marraine et invitée d'honneur Présidente d'universcience depuis 2010, structure publique regroupant les établissements de la Cité des sciences et de l'industrie et du Palais de la découverte, Claudie Haigneré apporte sa caution scientifique à la Marétique et un soutien précieux pour la réussite de l'événement. O. Bouzard Worms Francis Vallat, Président du Cluster Maritime Français, Parrain de Seagital «Le Cluster Maritime Français représente emplois directs (hors tourisme du littoral) et 51 milliards de valeur de production. L idée de Seagital, événement «fondateur» approfondissant le lien entre nouvelles technologies de l information et activités maritimes, est totalement appropriée : l union fait la force et il est clair que le rassemblement des acteurs autour de cette dynamique créera des opportunités. À chacun de les exploiter, au bénéfice final de l intérêt général maritime (sécurité des opérations, sûreté, aide à la navigation ). De l échange naît l émulation et l économie maritime française a tout intérêt à voir émerger des compétences dans ce champ nouveau.» Jean-Marc Peltier, Président du Groupement Havrais des Armateurs et Agents Maritimes (GHAAM) «Le navire du futur, spécifiquement dans le domaine de la marine marchande, mobilise l'ensemble des grands armements internationaux ainsi que les principales puissances maritimes mondiales, qui consacrent des programmes et des financements à son développement. Cet effort doit aboutir d'ici une vingtaine d'années à la mise en services de navires faisant plus largement appel aux nouvelles technologies. Cela suppose la mise en œuvre de systèmes innovants liés à une utilisation accrue des TIC. Ces navires du futur devront être plus économes en énergie, plus propres, plus sûrs et plus intelligents.» Christian Larrieu, directeur du centre havrais de l'ensm «Le centre havrais de l'école Nationale Supérieure Maritime forme les futurs officiers de la Marine Marchande (commandants et chefs mécaniciens). Cette formation polyvalente intègre une panoplie complète d'outils de simulation, préalable indispensable à la navigation ou à l'exploitation. Le simulateur passerelle est la pièce maîtresse de cet arsenal électronique. Ouvrant un champ visuel à 270, il restitue les conditions de navigation les plus fidèles. Destinés à la formation initiale des quelque 250 élèves concernés chaque année au Havre mais aussi à la formation continue des navigants, les outils de simulation de l'ensm sont un atout pour la sécurité et la sûreté maritimes.» ENSM Jérôme Leleu, Directeur opérationnel d'interaction Games «Aujourd'hui, les «serious games» permettent d'expliquer des thématiques et des situations complexes via le recours à des jeux vidéo. Déjà bien développés dans des domaines comme la médecine, l'énergie ou les transports, ils peuvent s'ouvrir au secteur maritime & fluvial. Seagital doit participer à la démocratisation des serious games. Dans ce cadre, nous proposerons un concours ouvert aux étudiants des grandes écoles leur permettant notamment de présenter des projets de serious games autour de la marétique. Seagital jouera alors pleinement son rôle de vitrine et favorisera la mise en relation entre ces projets et des partenaires susceptibles de les développer.» Plus d info : Inscriptions : Eric Joyen-Conseil Tel : Contact CCI : Brahim Bennacer au Interaction Games REPÈRES - AVRIL MAI PAGE 20

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

à l'économie sociale et solidaire

à l'économie sociale et solidaire Guide des aides à l'économie sociale et solidaire en Haute-Normandie L'édito du président ÉDITO 2 Désireuse de redynamiser un tissu économique territorial parfois fragilisé, tout en encourageant localement

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

CHARTE POUR UNE DYNAMISATION DU COMMERCE MESSIN

CHARTE POUR UNE DYNAMISATION DU COMMERCE MESSIN CHARTE POUR UNE DYNAMISATION DU COMMERCE MESSIN PROGRAMME GENERAL DES ACTIONS A ENGAGER SUR LA PERIODE 2013-2015 1 Entre : La Ville de Metz, représentée par son Maire en exercice, Monsieur Dominique GROS,

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Cette mesure s articule en deux volets : GPEC : volet A ressources humaines Il s agit de renforcer l accompagnement des politiques dans

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL

DISCOURS de Sylvia PINEL Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le mardi 26 mai 2015 DISCOURS de Sylvia PINEL Lancement du nouveau cadre de référence

Plus en détail

Le Printemps Agile Caennais

Le Printemps Agile Caennais Le Printemps Agile Caennais Professionnels, institutionnel et étudiants se mobilisent pour faire de la Normandie une «Terre d Agilité» Le Club Agile, après deux ans d existence et de succès croissant,

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

PRESERVER GRANDIR ENTREPRENDRE PARTAGER ETUDIER BOUGER TULLE 2014-2020. Projet de ville ENTREPRENDRE PARTICIPER HABITER

PRESERVER GRANDIR ENTREPRENDRE PARTAGER ETUDIER BOUGER TULLE 2014-2020. Projet de ville ENTREPRENDRE PARTICIPER HABITER GRANDIR PRESERVER PARTAGER ENTREPRENDRE BOUGER ETUDIER 2014-2020 Projet de ville ENTREPRENDRE PARTICIPER HABITER GRANDIR PRESERVER PARTAGER BOUGER ENTREPRENDRE ETUDIER 2014-2020 Projet de ville Soutien

Plus en détail

Résumé des actions de l Agenda 21

Résumé des actions de l Agenda 21 Résumé des actions de l Agenda 21 AXE 1: Vie locale et liens sociaux : leviers du vivre ensemble Renforcer les liens entres les habitants Action 1 : Créer un réseau social local Nous avons constaté une

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI

PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI APPEL A PROJETS 1 er mai 2015 31 décembre 2015 SOMMAIRE 1. Cadre de référence des P.L.I.E.... 3 2. Les objectifs d intervention du PLIE de Rennes Métropole... 4

Plus en détail

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

Rencontre ADL Acteurs économiques wanzois

Rencontre ADL Acteurs économiques wanzois Rencontre ADL Acteurs économiques wanzois Ordre du jour 1. Tour de table présentations et attentes 2. Qu est-ce que l ADL? 3. Actions prévues en 2014 4. Pistes d actions pour 2014 5. Et pour 2015? 6. Proposition(s)

Plus en détail

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 Sommaire 1) Communiqué de presse 2) Présentation de l opération semaine nationale de l apprentissage 3) La formation en apprentissage : une priorité pour les CCI 4) Les développeurs

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Partie II : «fiches-actions» Document annexé à la délibération du conseil communautaire de la Communauté de communes de l agglomération annemassienne

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commerce inter entreprises, commerce de gros et commerce international de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Entreprises & Ressources Humaines

Entreprises & Ressources Humaines Observatoire régional de l information économique des CCI des Pays de la Loire perspectives & en pays de la loire Entreprises & Ressources Humaines édition 2009 Les CCI, leader de l information économique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET le 24 Juin 2014 www.cducentre.com www.cducentre.com Dossier de presse lancement site internet - Signature régionale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

Un marché de Noël 100% éthique et équitable

Un marché de Noël 100% éthique et équitable Un marché de Noël 100% éthique et équitable samedi 29 novembre 2014 Bordeaux // CONTACT LAURA LOBJOIT 06 63 00 11 12 laplace@caramail.fr PRESENTATION DE L'ASSOCIATION LA PLACE Créée en juillet 2011, l'association

Plus en détail

HÔTELLERIE RESTAURATION

HÔTELLERIE RESTAURATION Edition 2012 Fiche sectorielle HÔTELLERIE RESTAURATION HOTELLERIE/RESTAURATION quantitatives Nombre d emplois (INSEE) - 2009 Nombre d emplois salariés privés (UNISTATIS) - 2011 Evolution annuelle des emplois

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre du projet «Ambassadeur de ma ville Le Havre»

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre du projet «Ambassadeur de ma ville Le Havre» APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre du projet «Ambassadeur de ma ville Le Havre» Décembre 2015 OBJET Cet appel à propositions fait suite au diagnostic flash réalisé auprès de 226 entreprises

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE Observatoire régional information économique des CCI des Pays de la Loire ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE perspectives & compétences Édition 2006 Les CCI, première source d information

Plus en détail

EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse

EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse Contact > Florence Bailleul 01 53 02 13 87 fbailleul@uniformation.fr Uniformation, l Organisme paritaire collecteur agréé de l économie sociale Dossier de presse SOMMAIRE

Plus en détail

Charte Qualité. de l Union des commerçants et Artisans de Val d Isère. UN ENGAGEMENT COMMUN VERS L EXCELLENCE La satisfaction client pour objectif!

Charte Qualité. de l Union des commerçants et Artisans de Val d Isère. UN ENGAGEMENT COMMUN VERS L EXCELLENCE La satisfaction client pour objectif! Charte Qualité de l Union des commerçants et Artisans de Val d Isère UN ENGAGEMENT COMMUN VERS L EXCELLENCE La satisfaction client pour objectif! Projet à l initiative de l Union des Commerçants et Artisans

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 ANNEE 2014 CHARTE DE PARRAINAGE CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Le Groupe EDF, en France comme à l'international, soutient

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

les mobilités professionnelles et le développement des compétences des salariés sur un territoire?

les mobilités professionnelles et le développement des compétences des salariés sur un territoire? Actions et Communication pour promouvoir les mobilités professionnelles et le développement des compétences des salariés sur un territoire? MARS 2008 Sommaire Introduction Proposition de campagne de communication

Plus en détail

LE CONSEIL NATIONAL DES MISSIONS LOCALES ACCORD DE PARTENARIAT

LE CONSEIL NATIONAL DES MISSIONS LOCALES ACCORD DE PARTENARIAT ET LE CONSEIL NATIONAL DES MISSIONS LOCALES ACCORD DE PARTENARIAT SOMMAIRE Préambule La politique de ressources humaines de l entreprise 1. MEDIAPOST, créateur d emploi 2. La politique de recrutement et

Plus en détail

Réseau et Licence de Marque. Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile

Réseau et Licence de Marque. Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile Réseau et Licence de Marque Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile Réseau et Licence de Marque Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00

Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00 Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00 «Le club Tic est cofinancé par l union européenne. L Europe s engage en Picardie avec le Fonds européen de développement régional»

Plus en détail

GT 2012 : PROPOSITIONS

GT 2012 : PROPOSITIONS GT 2012 : PROPOSITIONS 12 pages Couverture Pacte pour le développement du commerce «Ce qui est bon pour le commerce est bon pour le client» + de commerces + de proximité + de choix + d emplois 2 et 3 POURQUOI

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail

Rencontrez vos futurs clients

Rencontrez vos futurs clients Rencontrez vos futurs clients www.salons-immobilier.com/lyon #LesSalonsImmo Le plus grand RDV régional dédié à l immobilier et à la maison individuelle Depuis 28 ans, le Salon de l Immobilier Rhône-Alpes

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL

OBSERVATOIRE RÉGIONAL OBSERVATOIRE RÉGIONAL du Commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées Document de synthèse octobre 2015 Réalisé avec le soutien de La DIRECCTE Midi-Pyrénées et la contribution de :

Plus en détail

LE SALON DES GRANDS EDITION 2015. Rejoignez-nous les 2 et 3 octobre 2015. Organisé par:

LE SALON DES GRANDS EDITION 2015. Rejoignez-nous les 2 et 3 octobre 2015. Organisé par: LE SALON DES GRANDS EDITION 2015 Rejoignez-nous les 2 et 3 octobre 2015 Organisé par: uvert gratuitement au public sur 2 jours en automne, c est un salon professionnel spécialisé mode O permettant la rencontre

Plus en détail

PROGRAMME BACHELOR 2

PROGRAMME BACHELOR 2 PROGRAMME BACHELOR 2 Le programme Bachelor propose un cursus en 3 ans pour bien choisir son orientation et intégrer le domaine ou le secteur d activité qui convient le mieux à l étudiant. Le niveau Bac

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Stratégie de communication & d accompagnement du Grand Dijon. Rotterdam, Juin 2011

Stratégie de communication & d accompagnement du Grand Dijon. Rotterdam, Juin 2011 Stratégie de communication & d accompagnement du Grand Dijon Rotterdam, Juin 2011 Stratégie de communication et d accompagnement 1/ RAPPEL DU PROJET 2/ STRATEGIE DÉPLOYÉE 3/ MOYENS MIS EN ŒUVRE 4/ CONCLUSION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Accélérateur de croissance DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Contact presse : Johann Fourmond Tél. : 02 99 65 05 47 - Port. : 06 07 89 09 44 j.fourmond@releasepresse.com Sommaire Communiqué de presse p 3-4

Plus en détail

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont INAUGURATION Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont SOMMAIRE Qu est ce que l ENE?... 2 L engagement haut-marnais... 2 Enjeux et contexte... 3 Ils soutiennent l ENE... 4 Les missions de l ENE...

Plus en détail

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher La naissance de l idée Activité Bilan personnel Contraintes Etude de marché Le marché et la concurrence La politique commerciale Construire son projet Les moyens commerciaux Les moyens de production Les

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT DE LA QUALITE ET GESTION DES SERVICES PUBLICS www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille :

Plus en détail

Plan de communication 2010 2011 ADESSA A DOMICILE. Service communication Agnès Gorczyca a.gorczyca@adessadomicile.org Janvier 2010

Plan de communication 2010 2011 ADESSA A DOMICILE. Service communication Agnès Gorczyca a.gorczyca@adessadomicile.org Janvier 2010 Plan de communication 2010 2011 ADESSA A DOMICILE Service communication Agnès Gorczyca a.gorczyca@adessadomicile.org Janvier 2010 1. Résumé De nombreuses incertitudes pèsent actuellement sur l activité

Plus en détail

Une nouvelle approche pour l encouragement au développement de l'offre légale et l observation de l'utilisation licite et illicite des œuvres

Une nouvelle approche pour l encouragement au développement de l'offre légale et l observation de l'utilisation licite et illicite des œuvres Une nouvelle approche pour l encouragement au développement de l'offre légale et l observation de l'utilisation licite et illicite des œuvres Dans son dernier rapport d activité, l Hadopi a identifié les

Plus en détail

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel.

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel. 2015 Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS Parce que les vacances, c est essentiel. Un outil innovant au service de vos politiques sociales Ce programme déployé par l ANCV depuis 2007 a

Plus en détail

Comment participer à un salon professionnel

Comment participer à un salon professionnel Comment participer à un salon professionnel Que ce soit pour se faire connaitre, pour communiquer sur ses produits, ses services ou ses nouveautés, ou encore pour conquérir un nouveau marché, participer

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL - 314 -

RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL - 314 - Ville de Marseille 15-27944-DPE RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL - 314 - DELEGATION GENERALE VILLE DURABLE ET EXPANSION - DIRECTION DES PROJETS ECONOMIQUES - MISSION MARSEILLE EMPLOI - Délibération cadre portant

Plus en détail

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure Enquête annuelle PANEL 100 Édition 200 9 Imprimerie Sérigraphie Reliure Brochure Dorure Synthèse L évolution de l emploi et de la formation dans les Industries de la Communication Graphique et du Multimédia

Plus en détail

Le devenir de la vie associative et du bénévolat à Saint-Quentin-en-Yvelines Avis du CODESQY

Le devenir de la vie associative et du bénévolat à Saint-Quentin-en-Yvelines Avis du CODESQY Le devenir de la vie associative et du bénévolat à Saint-Quentin-en-Yvelines Avis du CODESQY (mars 2008) Le devenir de la vie associative et du bénévolat à Saint-Quentin-en-Yvelines Avis du CODESQY (mars

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Commerce Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Commerce Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO COMMERCE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques dans le secteur du commerce

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com Salon professionnel DE LA RESTAURATION HORS DOMICILE PRORESTEL 07-09 MARS 2016 saint-malo TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES Toutes les infos sur www.prorestel.com Le salon professionnel de la Restauration

Plus en détail

Dossier de Presse. Conseils en acquisition d une résidence principale, investissement, défiscalisation et financement

Dossier de Presse. Conseils en acquisition d une résidence principale, investissement, défiscalisation et financement Dossier de Presse Conseils en acquisition d une résidence principale, investissement, défiscalisation et financement www.salonimmobilierneufrouen.com UN ÉVÉNEMENT ORGANISÉ PAR : Sommaire 1. Le 1er salon

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

LES JEUX DU GEOEB 2015-2016

LES JEUX DU GEOEB 2015-2016 LES JEUX DU GEOEB 2015-2016 1ère édition 5 Sports 5 Dates 25 Entreprises 250 participants Associez votre entreprise à l événement sportif inter-entreprises du Pays de Martigues En vue de Marseille 2017,

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III)

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) Objectifs de l action de formation Acquérir les compétences professionnelles suivantes: Management de l'unité commerciale : Management de l'équipe commerciale

Plus en détail

Développement économique et emploi

Développement économique et emploi Angers Loire Métropole Ville d Angers Développement économique et emploi Plan d actions territorial 2009 Sommaire I - Un plan d action territorial d urgence de soutien aux entreprises et à l emploi : Un

Plus en détail

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Étude relative au développement d de l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Présentation au Bureau Communautaire 6 octobre 2009 Ordre du jour 1. ESS de quoi parle-t-on? 2. Synthèse du profil ESS

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin juillet 2012

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin juillet 2012 M a i s o n d e l E m p l o i Avec la participation de : L es Cahier s Edito O c t o b r e 2 0 1 2 - N u m é r o 1 8 Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

10 - FRANCE TÉLÉCOM FICHE D IDENTITÉ DE L ENTREPRISE PRÉSENTATION DE LA SITUATION

10 - FRANCE TÉLÉCOM FICHE D IDENTITÉ DE L ENTREPRISE PRÉSENTATION DE LA SITUATION 10 - FRANCE TÉLÉCOM 5 FICHE D IDENTITÉ DE L ENTREPRISE Opérateur connu de téléphonie, France Télécom apporte ses services à la plupart des foyers et des entreprises françaises. La diversité de ses métiers

Plus en détail

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT Jean-Michel SILBERSTEIN Délégué Général du CNCC Les chiffres-clefs des centres commerciaux En 2012, selon la définition du CNCC*

Plus en détail

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire DOSSIER DE PRESSE Jeudi 29 novembre 2012 Forum développement économique CREA / Région Haute-Normandie La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire La CREA s est dotée

Plus en détail

Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales. Le point de vue des candidats

Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales. Le point de vue des candidats 2012 Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales Le point de vue des candidats Fed Finance / Cadremploi Edito Les secteurs bancaire et assurantiel sont au cœur de bouleversements

Plus en détail

«Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées»

«Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées» ACTION TERRITORIALE 2011-2012 «Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées» CAHIER DES CHARGES D ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION Origine de la demande UNIFAF

Plus en détail

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi Agence Régionale des Territoires d'auvergne Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi En quelques mots L'Auverg ne L'Agence des Territoires d'auvergne L'accueil de nouvelles populations

Plus en détail

PRODUITS COMMUNICATION

PRODUITS COMMUNICATION PRODUITS DE COMMUNICATION SUR EMPLOI LR SARL ADCI - La Cardonille C 4032 bd Paul Valéry 34070 - Montpellier RCS Montpellier : 435.113.360 Tél : 04.67.60.46.43 Fax : 04.99.06.92.47 Emploi LR : Audience

Plus en détail