Le «Programmatique» : la clé du succès du marketing en temps réel? Rapport France et Bénélux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le «Programmatique» : la clé du succès du marketing en temps réel? Rapport France et Bénélux"

Transcription

1 Le «Programmatique» : la clé du succès du marketing en temps réel? Rapport France et Bénélux

2 L'économie numérique en temps réel est en marche, bouleversant entièrement de nombreuses industries et laissant les professionnels européens du marketing se débattre avec des clients de plus en plus autonomes et faire face à un environnement concurrentiel accru par le développement du digital. Les marketeurs sont confrontés à une explosion de données et une prolifération de plateformes technologiques qui transforment les médias, qu'ils soient privés, publics ou payants brouillant souvent les frontières entre chacun d'entre eux. Alors que le numérique devient le centre de l'interaction avec le client, la technologie programmatique se révèle être la force motrice d'une nouvelle vision de la publicité digitale intégrant les médias payants dans le marketing en temps réel. Ce rapport présente l'état actuel de l achat programmatique en Europe et explore pourquoi il est perçu comme étant crucial pour l'avenir du marketing en temps réel et comment il l'est devenu. Juin

3 Les points clés à retenir 110 agences, éditeurs et professionnels du marketing en France et au Bénélux, ainsi que plus de 500 de leurs homologues européens se sont joints pour partager leurs expériences et leurs connaissances sur leurs usages du marketing digital et de la publicité programmatique. Comme dans le reste des pays européens, le facteur le plus important pour le succès d une campagne publicitaire, en France et au Bénélux, s'est révélé être le critère de ciblage et non le critère budgétaire. Le digital est essentiel pour environ deux tiers des entreprises interrogées (63%) en France et au Bénélux où le taux d adoption actuel de l achat programmatique est plus élevé que dans le reste de l'europe. La France et le Bénélux sont les seuls pays européens où plus de la moitié des acteurs (55%) utilisent déjà l achat programmatique. La majorité des acteurs ayant adopté l achat programmatique (73%) en France et au Bénélux l'ont fait pour gagner en compétitivité. Les agences médias sont les plus susceptibles d'avoir déjà adopté l achat programmatique. Cependant, les agences de publicité et les éditeurs les rattrapent rapidement. Malgré cela, un peu moins de la moitié des acteurs en France et au Bénélux ont actuellement mis en place une stratégie programmatique. Par ailleurs, les obstacles à la croissance future de ce marché sont bien réels. Bien que la plupart des acteurs aient des budgets suffisants, il existe malgré tout un important manque de compétences. Plus d'un tiers des acteurs en France et au Bénélux n ayant pas encore adopté l achat programmatique sont confrontés à un déficit de compétences. Mais, ils sont déterminés à surmonter ces obstacles. Neuf entreprises sur dix estiment d ailleurs que l achat programmatique est l'avenir de la publicité et presque la moitié pense qu'il dominera complètement le marché de la publicité digitale et pour finir, il existe beaucoup moins d obstacles au déploiement de l achat programmatique liés au manque de budget ou à la résistance interne que dans les autres pays européens. 2

4 Sommaire Introduction Méthodologie Contexte Objectifs de l étude 4 Edito AppNexus 5 Edito WARC 6 Edito HiMedia 7 Edito IAB 8 Résultats de l étude 1. Le monde est numérique 9 2. L'amour ne s'achète pas La convergence dans un monde en temps réel Le temps réel exige une approche axée sur l analyse des données L achat programmatique résout le problème du temps réel - C'est la raison pour laquelle il se développe Apprivoiser le marketing programmatique Éviter les obstacles 17 i. Le manque de compétences 18 ii. Les problèmes de confiance 19 iii. Les batailles budgétaires Conclusion 21 3

5 Méthodologie Contexte Objectifs de l étude La publicité programmatique se développe rapidement et représente déjà une part importante de la publicité numérique en Europe. Cependant, bien que beaucoup de littérature ait été rédigée à propos de ce QU'EST le programmatique et que les analystes n'ont de cesse de prévoir l'ampleur qu'il va prendre, très peu a été dit sur le POURQUOI et le COMMENT du développement actuel du marché programmatique. Pour les besoins de ce rapport, nous considèrerons que le programmatique correspond à l'utilisation de la technologie pour améliorer le rendement et l'efficacité de la publicité sur Internet, pour aider les marketeurs à atteindre le public visé et les éditeurs à mieux monétiser leurs espaces. Nous pensons que la compréhension du POURQUOI et du COMMENT est extrêmement importante pour les professionnels du marketing, les agences et les éditeurs. C est pourquoi Circle Research, en association avec AppNexus, HiMedia, WARC et IAB Europe, s'est attaché à interroger les personnes se trouvant «en première ligne» du marché publicitaire européen pour recueillir les opinions de quelques experts parmi les plus respectés dans l'écosystème publicitaire et découvrir ainsi ce que l'industrie pense réellement de ces enjeux clés. Pourquoi sont-ils en train de passer au programmatique ou, dans le cas inverse, pourquoi ne font-ils pas? Quels sont les défis clés, les inquiétudes, les attentes et les opportunités dans cet écosystème? Comment sont-ils abordés et quel impact cela aura-t-il sur les compétences requises par l'industrie, la créativité de la publicité digitale ou encore la nature des relations entre les acheteurs et les vendeurs? Nous avons posé ces questions à divers acteurs de l'industrie entre avril et mai 2014 et avons reçu 626 réponses complètes de la part d'experts en marketing, d'acheteurs médias, d'éditeurs et d'agences de publicité. Les réponses ont été collectées dans tous les pays européens, avec un échantillon représentatif plus important dans certains pays : au Royaume-Uni (165), en France et au Benelux (110), en Espagne (103), en Allemagne (96) et en Italie (66). L ensemble des acteurs ayant participé à cette étude ont contribué pour 3 milliards d'euros de budgets publicitaires dépensés pour le compte de leurs clients figurant parmi les plus grandes entreprises du marché publicitaire en Europe : L'étude a été réalisée par des chercheurs indépendants de Circle Research, spécialisés en B2B et accrédités ISO20252, (www.circleresearch.com). Pour toute question concernant la méthodologie de l étude, veuillez contacter: Graeme - Ce rapport se concentre sur les résultats obtenus en France et au Bénélux. Si vous souhaitez recevoir des rapports et des commentaires supplémentaires de la part d'appnexus, veuillez souscrire aux News sur : 4

6 Edito AppNexus Le marketing programmatique et la révolution du temps réel Nous nous trouvons à un point d'inflexion pour l'industrie du marketing. Le client, numériquement autonome, est plus difficile à atteindre, plus difficile à intéresser et activement hostile à la plupart des approches de marketing qui lui sont présentées. Pour se faire remarquer, les marques vivent dans le moment, cherchant à être pertinentes, utiles et intéressantes selon le contexte. Cette révolution du temps réel alimente un nouveau niveau d'interaction mais se révèle être difficile à maintenir et à intégrer à travers tous les médias. Les moments comme le Superbowl ou les Oscars restent largement isolés des campagnes plus vastes, brillant très fortement mais disparaissant très rapidement. Peu importe la force d'une idée ou la profondeur de l'engagement, l'industrie a manqué d'agilité pour réagir, s'adapter et ajuster. Cela n'est pas surprenant étant donné que le processus d'achat et de vente de publicités découle plus souvent de méthodes du siècle passé que de l'ère numérique. Et pourtant, durant la dernière décennie, la révolution s'est discrètement répandue. Beaucoup de noms lui ont été donnés RTB, RTA, AdTech, Marketing programmatique mais l'objectif a toujours été le même : donner aux publicitaires l'agilité nécessaire pour adapter le message à un public d'une personne n'importe où sur le web et ce en moins de 200 millisecondes, le temps nécessaire au chargement d'une page. Cela a d'énormes implications pour les marques, les agences publicitaires et d'achat de médias, mais aussi pour les éditeurs de sites web utilisant la publicité pour financer leurs contenus gratuits. Alors que les consommateurs migrent vers un monde en temps réel, multi-écrans, mobile et toujours connecté, les publicitaires doivent suivre ou risquer de devenir obsolètes. Les modèles traditionnels ne permettent pas d'adapter correctement. Le marketing programmatique s'est donc révélé être le moteur majeur de l'engagement numérique en temps réel, les analystes ayant prédit qu'il représentera jusqu'à 60 % de toutes les publicités numériques d'ici AppNexus mène ce changement vers le marketing programmatique. Aujourd'hui, nous sommes plus de 500 AppNexiens dans le monde, dédiés à faire de la publicité un outil plus rentable et plus efficace pour les marketeurs, les éditeurs, les entreprises de médias programmatiques et autres fournisseurs de données. Nous fournissons des solutions commerciales et des marchés puissants permettant à tout l'écosystème publicitaire, et finalement à l'internet, de mieux travailler. Nous avons lancé cette recherche pour permettre à nos partenaires d'avoir une vue d'ensemble du système pour qu'ils puissent capitaliser sur cette vague montante. David Baranes Responsable pays, France et Europe du sud, AppNexus 5

7 Edito WARC Rendre les données exploitables pour les affaires Warc est fier d'être le partenaire d'appnexus et d'iab Europe pour cette étude importante sur l'adoption du marketing programmatique à travers l'europe. Nous pensons que cette étude arrive au parfait moment. L'objectif de Warc est de fournir à ses utilisateurs les connaissances dont ils ont besoin pour développer leurs business. Cela est particulièrement vrai lorsqu'il s'agit du marketing programmatique, qui offre d'énormes possibilités aux marques pour augmenter le rendement du marketing numérique mais qui est ralenti par leur manque de compréhension et leur confusion. Si les marques ne voient le marketing programmatique que comme une sous-spécialité médiatique que seuls les experts commerciaux peuvent comprendre, alors elles sont en train de louper quelque-chose. Les marques utilisant les données en ligne et hors ligne de manière intelligente pour comprendre leurs clients et répondre à leurs besoins gagnent en compétitivité. Il s'agit ici de l'utilisation créative des données ainsi que de l'élaboration de stratégies publicitaires en ligne qui correspondent à la fois au contexte et au comportement du client en ligne. Les budgets numériques sont en expansion : les prévisions du Warc's Consensus Forecast suggèrent que les dépenses publicitaires globales sur Internet augmenteront de 14,1 % en 2014, bien au-delà de l'augmentation de 5,2 % des dépenses totales durant cette période. Mais, l'adoption du marketing programmatique se confronte à un certain nombre d'obstacles : le manque de confiance entre les acheteurs et les vendeurs de marketing programmatique, le manque de compétences au sein de l'entreprise et le retard en termes de connaissance des experts en marketing mais aussi de nombreuses agences. Cette étude est un pas important pour ouvrir le sujet et surmonter ces obstacles. Nous espérons qu'elle aidera les acteurs de l'industrie tout entière à rendre leurs campagnes publicitaires plus intelligentes et plus efficaces. David Tiltman Chef du contenu, Warc 6

8 Edito HiMedia Il n est pas besoin d être un observateur très averti de la scène de l ad tech pour constater à quel point l innovation a depuis 15 ans considérablement investi le champ du marketing. Ce n est plus un phénomène réservé au marché américain. Un des mérites du label French Tech est d avoir souligné à quel point la France regorge d entreprises innovantes dans les bio tech, dans les objets connectés mais aussi dans les media digitaux et l ad tech. Celles-ci mettent au point de nouveaux outils publicitaires très efficaces. L adoption est rapide, les usages se massifient à grande vitesse et demandent aux professionnels des medias et de la publicité que nous sommes une adaptation constante pour être sûr de ne pas faire manquer une opportunité à nos clients. Mais qu en est-il justement des clients, les annonceurs? Sommes-nous des otages satisfaits et fascinés de cette course à l innovation? Au-delà de nos agitations et cris d enthousiasme, trouve-t-on de l entrain chez les annonceurs ou entretenons nous une bulle spéculative dont la devise serait : «peu importe les coûts et les investissements nécessaires, si j innove et m adapte plus que mes concurrents je finirai par gagner de la part de marché et prouverai a posteriori que j ai eu raison»? Force est de constater qu après avoir appris à utiliser l interactivité des annonces display il y a quinze ans, les annonceurs ont massivement adopté dans les dix dernières années le Search Marketing, le Retargeting Produit, le Social Marketing, et dernièrement les achats en temps réel (RTB).ouf! Ce nouveau sabir anglo-technologique aurait pu dérouter ou dégouter. Mais la rapidité avec laquelle les marques de l agroalimentaire ou de l hygiène beauté ont converti une part significative de leurs budgets vers le RTB montre que les acronymes et les néologismes n ont freiné personne car le gain d efficacité pour l annonceur est une réalité. L accélération de l innovation n est donc pas une illusion produite par nos discours hypnotiques de professionnels des services marketing, c est une donnée industrielle! Le RTB est mort, vive le Programmatic Buying! Cyril Zimmermann Président Directeur Général, HiMedia Group 7

9 Edito IAB Europe Stimuler l'investissement dans le numérique Le marché de la publicité digital Display n'a montré aucun signe de ralentissement au cours de son ascension enregistrée ces dernières années. L'innovation technologique a aidé les marketeurs à comprendre comment ils pouvaient mieux atteindre et intéresser leurs clients en temps réel et cela a permis d'attirer plus d'investissements vers le numérique à un moment où les autres médias avaient des difficultés à gérer la fragmentation. Tandis que le numérique a permis au consommateur d'avoir un nouveau «moyen de s'exprimer», les outils se sont améliorés pour aider les marques à gérer la myriade de contacts médias sur chaque canal, dans le temps, et sur tout type d'appareil. Cette étude AppNexus / IAB Europe / WARC nous permet de comprendre pourquoi les processus d'achat et de planification sont en train de changer et comment ils évoluent. Elle viendra en complément du prochain Livre Blanc de l'iab Europe sur le Trading Programmatique qui illustre les opportunités offertes par le programmatique à travers les divers marchés européens. L IAB Europe s'engage à fournir une étude de marché démontrant la valeur de la publicité numérique pour les éditeurs, les agences et les annonceurs. Elle vise également à aider à former les décideurs politiques sur ce domaine complexe mais aussi à illustrer les avantages de notre activité œuvrant en l'europe. Alison Fennah Conseillère principale en affaires IAB Europe 8

10 1. Le monde est numérique En 2013, les annonceurs européens ont dépensé plus de 100 milliards d'euros d après les résultats de l étude de l'iab Europe AdEx Benchmark menée dans 26 pays européens. Cette étude révèle, entre autres, l essor de la publicité sur Internet qui s affiche comme le média dont la croissance est la plus rapide. Les dépenses de la publicité digitale ont ainsi progressé de 11% en 2012 pour atteindre 27,3 milliards d'euros. 27,3 milliards Dépenses publicitaires sur Internet en Europe en 2013 Mais, aussi impressionnants que soient ces chiffres, ils sousestiment l'impact réel du digital dans le paysage du marketing global et plus spécifiquement de son influence sur le paysage médiatique. Internet est désormais un canal essentiel dans le marketing mix. Il est utilisé par 98% des professionnels interrogés en France et au Bénélux (Graphique 1). Ils sont d ailleurs près de deux tiers (63%) des sondés en France et au Bénélux à avoir déclaré que le digital joue un rôle essentiel dans leur stratégie publicitaire (ce qui est supérieur à la moyenne européenne qui s établit à 54%). Graphique 1 - Importance du digital dans la stratégie publicitaire globale Le monde numérique apporte de nouvelles opportunités et de nouveaux défis aux marques qui cherchent à dialoguer, impliquer et fidéliser leurs consommateurs sur différents canaux, via une multitude d'appareils et ce à n'importe quel moment de la journée. Nous sommes maintenant dans l'ère du client toujours connecté, toujours en ligne, du client «impatient». Son attention est de plus en plus courte et son parcours d achat s est modifié en se fluidifiant et en se fragmentant grâce aux nouvelles technologies et grâce à un accès à l information quasi-instantané. Le digital est devenu un élément clé incontournable dans la gestion de l'expérience client. Si vous ne pouvez pas identifier et atteindre votre client en ligne au moment précis où il est réceptif à votre message alors quelqu'un d'autre le pourra et le fera. 9

11 2. L'amour ne s'achète pas La bonne nouvelle pour ceux détenant les cordons de la bourse est que vous n'avez pas besoin de budgets exorbitants pour gagner. Il fut un temps où l'offre médiatique était limitée et les grandes marques pouvaient s'approprier le consommateur de façon efficace avec un budget suffisamment grand. Aujourd'hui, l'offre médiatique est quasiment infinie, l'argent ne garantit plus le succès et il ne suffit pas seulement d'être vu, il faut que les marques adoptent des stratégies percutantes dans leur environnement pour avoir une chance de se démarquer et d'intéresser leurs clients. Ciblage = Succès Notre étude a montré que les professionnels du marketing et de la publicité étaient catégoriques sur le fait que le budget n'est plus le facteur clé de succès d une campagne. Bien sûr, pratiquement toutes les campagnes peuvent être améliorées si un peu plus d'argent est investi sur le plan créatif ou pour accroître la couverture de la campagne, mais cela ne détermine plus le succès de la campagne publicitaire. Désormais, les marques peuvent toucher et intéresser leurs clients comme jamais auparavant. C'est cette capacité à comprendre et à répondre aux attentes de leurs clients qui fait l'efficacité de la campagne. Ils sont ainsi seulement 4% des professionnels interrogés en France et au Bénélux à attribuer le succès à un gros budget, alors que 26% estiment le ciblage comme étant le facteur le plus important (Graphique 2). Graphique 2 Facteur le plus important pour le succès d'une campagne publicitaire Une forte visibilité de la campagne est citée comme deuxième facteur de succès par 22% des sondés en France et au Bénélux. Ce critère se révèle plus important dans ces pays que dans le reste de l Europe puisqu ils sont 16% des professionnels européens à percevoir ce critère comme important et seulement 12% en Allemagne. 10

12 3. La convergence dans un monde en temps réel Depuis l'apparition de la première bannière publicitaire en 1994, le numérique a promis un bien meilleur ciblage que ce qui avait été réalisé auparavant via les médias traditionnels, où l'utilisation du profil socio-démographique du Le Display progresse plus rapidement que le Search. consommateur était un critère essentiel pour le ciblage de la campagne. Cependant, la publicité digitale Display a eu quelques difficultés à remplir cette promesse, notamment parce que les habitudes d'achat étaient calquées sur les médias traditionnels. Encore aujourd'hui, plus de la moitié des sondés se base toujours sur du ciblage géodémographique. Par conséquent, le Search et la publicité sur les réseaux sociaux se sont développés beaucoup plus rapidement que la publicité Display car ils se sont retrouvés en tête dans l esprit des media-planners durant la plus grande partie de la dernière décennie. Mais, la mutation de ce marché est bien en marche. Les résultats de l étude AdEx Benchmark 2013 sur l Europe le prouvent puisque la publicité Display a progressé plus vite que le Search au cours de l année passée en enregistrant un taux de croissance de 14,9% contre 13% pour le Search, atteignant un chiffre d affaires de 9,2 milliards d euros. L'accélération des dépenses publicitaires online sur le Display s est traduite par une mutation du paysage médiatique européen durant ces dernières années : La publicité ne dépend plus du média comme intermédiaire pour atteindre le consommateur, mais peut être achetée et vendue en fonction du niveau d'impression, c.-à-d. du ciblage d'un seul utilisateur. Les médias sociaux ne sont plus gratuits. Portés par l arrivée de nouveaux formats publicitaires émergeant, ils se sont révélés essentiels pour assurer une couverture médiatique. La publicité mobile est en plein développement et les dépenses sur ce média s accélèrent, apportant de nouvelles opportunités sur le marché. Les mesures et les données analytiques s'améliorent. Les entreprises s activent à mettre en œuvre dans leur stratégie de communication des actions orientées sur la participation en temps réel du consommateur. Le temps réel abolit les frontières entre les médias privés, publics ou payants, la planification intégrée faisant alors disparaître les silos internes. Dans les marchés européens plus «matures» sur la publicité Display, parmi lesquels on compte la France et le Bénelux, la progression de la publicité digitale est alimentée par le rythme soutenu de la croissance de la publicité mobile et par celle des enchères en temps réel (RTB Real Time Buying). Notre étude confirme l'état plus avancé du marché en France et au Bénélux. En plus d'une utilisation plus prononcée de l achat programmatique, les entreprises en France et au Bénélux ont une meilleure connaissance du potentiel et de la diversité des usages de l achat programmatique que leurs homologues européens : qu'il s'agisse du reciblage (52 % contre une moyenne européenne de 37 %), de la publicité vidéo (50 % contre une moyenne européenne de 41 %), d'optimisation créative (40 % contre une moyenne européenne de 33%) et bien d'autres critères. 11

13 4. Le temps réel exige une approche axée sur l analyse des données Le ciblage en temps réel est une très bonne approche mais essayez d'appliquer une telle méthode via une stratégie médiatique conventionnelle et les difficultés commenceront à apparaître très rapidement. Bien que la cellule de crise Twitter puisse fonctionner pendant le Superbowl ou les Oscars, cela n'est pas adaptable au quotidien. Plus de la moitié des entreprises (55 %) utilise l achat programmatique... La très fameuse mais non moins réelle vague du «Big Data» est en train de changer la façon dont les professionnels du marketing envisagent d impliquer et d entamer une conversation avec leur client. Ce qui a commencé par la simple collecte de données analytiques de sites internet, s est rapidement transformé avec le développement d outils permettant de «scanner» les médias sociaux, jusqu à devenir aujourd hui une réelle opportunité d analyser, «écouter», gérer des milliers de contacts digitaux en temps réel. L ampleur des données et la difficulté de cibler le bon client au bon moment et dans le bon contexte dépassent le media-planning traditionnel. Cela dépasse même tout processus manuel. L usage de la technologie est donc nécessaire pour l analyse des données en temps réel. La France et le Bénélux se positionnent comme pionniers dans le marché européen de l achat programmatique. D après notre étude, ce sont les pays où plus de la moitié (55%) des entreprises utilise déjà l achat programmatique. La majorité d entre elles (73%) l'ont adopté pour gagner en compétitivité. Le temps réel et le ciblage sont les deux premiers avantages cités. En Europe, le principal avantage de l achat programmatique réside dans sa capacité à... qu'elles ont adopté améliorer le ciblage de la pour être plus campagne. Alors qu en France et compétitives (73 %). au Bénélux, le principal bénéfice attendu par l achat programmatique est de pouvoir réagir en temps réel puisqu ils sont 64% à citer cet avantage contre 61% pour l amélioration du ciblage (Graphique 3). Base: 85 répondants en France et au Bénélux 12 Graphique 3 Avantages clés de la publicité programmatique

14 Il existe donc bien des différences selon les pays en Europe sur la perception des principaux bénéfices attendus du programmatique. En France et au Bénélux, les marketeurs sont moins intéressés par les avantages axés sur la «rentabilité» de l achat programmatique. Seulement 28% d'entre eux considèrent une amélioration du tracking comme un avantage clé contre 38% pour la moyenne européenne. De plus, une meilleure qualité des impressions n'est citée comme bénéfice clé que par 6% d entre eux, contre 16% en moyenne par leurs homologues européens. Il est également intéressant de noter que cette différence est encore plus marquée avec l'allemagne (qui enregistre respectivement des scores de 46% et 31% sur ces deux items). En revanche, les professionnels du marketing en France et au Bénélux sont enthousiasmés par les perspectives d une plus grande créativité qu offre l achat programmatique (28% contre 19% pour la moyenne européenne et 8% en Allemagne) et l optimisation en temps réel (50% contre 42% pour la moyenne européenne et 15% en Allemagne).... les agences de publicité, quant à elles, s'intéressent à l optimisation en temps réel, l amélioration du ciblage et à la réduction des dépenses injustifiées Les professionnels du marketing accordent de l'importance à la créativité... Du point de vue des agences publicitaires, le contraste est également marquant. En effet, pour les agences publicitaires en France et au Bénélux l amélioration de la créativité n est pas du tout prise en compte (0% contre une moyenne européenne de 17%). Selon elles, le premier bénéfice mis en avant est l optimisation en temps (70% contre une moyenne européenne de 47%). Il en est de même sur le deuxième bénéfice attendu de l achat programmatique cité par les agences publicitaires, à savoir l amélioration du ciblage (65% contre 57% en Europe). Le contraste est encore plus important avec les pays de l Europe du Sud où les agences publicitaires sont 37% seulement à citer l optimisation en temps réel comme bénéfice clé et 44% à citer l amélioration du ciblage. Graphique 3 Avantages clés de la publicité programmatique en France et au Bénélux. 13

15 5. L achat programmatique résout le problème du temps réel - C'est la raison pour laquelle il se développe L achat programmatique transforme la façon dont les Neuf sur dix pensent que marques peuvent utiliser les médias payants, en l intégrant l achat programmatique et l alignant dans une stratégie du marketing de est l'avenir du digital. l engagement plus globale. En le rendant ainsi aussi important que le Search & les médias sociaux, il se développe vite! En effet, neuf sondés sur dix en France et au Bénélux (88%) sont convaincus que l achat programmatique est l'avenir de la publicité digitale. Quatre sur dix (42%) pensent qu'il va dominer le marché publicitaire en ligne, soit pratiquement deux fois plus qu au Royaume-Uni (27%), même lorsqu'ils émettent quelques réserves vis-à-vis de la capacité qu'aura leur propre organisation à s'en servir (Graphique 4). Les données programmatiques améliorent la performance de l'entreprise en temps réel. La richesse des données collectées via la technologie programmatique est aussi utilisée pour améliorer la performance des entreprises en temps réel. En France et au Bénélux, les entreprises utilisent les données programmatiques dans tous les domaines, aussi bien pour évaluer le succès de leurs campagnes (54%), que pour les aider à prendre des décisions sur la stratégie de leurs futures campagnes (65%) ou encore pour servir de base aux décisions stratégiques globales (50%). L achat programmatique n'est pas seulement une manière d'acheter les publicités, c'est aussi une méthode pour exploiter les données big data et les utiliser pour la croissance de l'entreprise. Graphique 4 Rôle de l achat programmatique dans l'avenir de la publicité digitale Cependant, les entreprises en France et au Bénélux utilisent considérablement moins les données que les entreprises du Royaume-Uni. Leur utilisation y est, en moyenne, 20% inférieure. 14

16 6. Apprivoiser l achat programmatique Malgré la dynamique évidente de l achat programmatique, l étude révèle que son adoption est loin d être largement répandue. Deux tiers des agences d'achat médias utilisent déjà le marketing programmatique... Il n'est pas surprenant de constater que les équipes d'achat médias ont ouvert la voie. L achat programmatique a tout d'abord émergé comme étant une meilleure façon d'acheter et de vendre les espaces publicitaires invendus, c'est à dire ceux qui n'étaient pas vendu directement par l'équipe commerciale. Le format des enchères en temps réel (RTB) était une façon efficace de monétiser ces espaces et de...mais il y a plus de marketeurs qui n'en ont jamais entendu parler que d'experts qui l ont utilisé. garantir un revenu supplémentaire. Étant donné qu'il évaluait une impression définie, le processus devait se dérouler en temps réel et sa valeur reposait sur ce qui était connu de l utilisateur et non du site sur lequel la publicité était affichée. Bien que les agences médias aient un plus fort taux d adoption de l achat programmatique, le retard des agences de publicité et des éditeurs a été rattrapé en France au Bénélux. Seuls les professionnels du marketing restent particulièrement lents à l'adopter avec un taux d utilisation de seulement 32% (Graphique 5). Base: 110 répondants en France et en Bénélux, 617 répondants pour le total Europe Graphique 5 - Utilisation actuelle de l achat programmatique par type d'organisation En étant pionniers, les acheteurs médias ont acquis un certain niveau d expérience qui leur permet d avoir une bonne compréhension du programmatique. En France et au Bénélux, ils sont ainsi 94% à déclarer avoir une bonne compréhension de ce marché contre 68% en moyenne pour l ensemble des acteurs interrogés. Quant aux professionnels du marketing, 15

17 ils sont moins de la moitié (44%) à penser avoir une bonne compréhension de l achat programmatique. Déconnexion entre les agences d'achat de médias et les experts en marketing. Cette déconnexion sur le degré d adoption de l achat programmatique entre les acheteurs médias et les professionnels du marketing est potentiellement la contrainte la plus significative s'opposant au passage à un marketing en temps réel intégré. Bien qu'il soit possible d'argumenter que les professionnels du marketing n'ont pas besoin de comprendre ou d'intégrer des stratégies programmatiques lorsque leurs agences sont là pour le faire pour eux, le fait qu'en France et au Bénélux, un expert en marketing sur quatre (28%) n'a jamais entendu parler de marketing programmatique signifie qu'ils ne peuvent pas planifier correctement la campagne publicitaire au sein de leur stratégie marketing. Ils ne savent donc pas comment la publicité digitale peut désormais impacter les campagnes publicitaires TV via des publicités synchronisées, ou comment les initiatives sur les réseaux sociaux mises en place en temps réel peuvent être partagées avec un public bien plus large. En résumé, trop peu de marketeurs comprennent réellement l ampleur et la vitesse potentielles de la publicité d aujourd hui. Par ce manque de connaissance, ils ne pourront donc pas allouer de manière adéquate le budget alloué à l'agence médias pour vraiment changer la donne. Manque de stratégies programmatiques Pour surmonter ces obstacles, les entreprises doivent évoluer rapidement en mettant en place des stratégies programmatiques. Bien que figurant parmi les leaders européens en termes d adoption de l achat programmatique, moins de la moitié (44%) des entreprises en France et au Bénélux ont déjà mis en place une stratégie programmatique, contre 55% en Allemagne (Graphique 6). Graphique 6 Existence de stratégie d achat programmatique 16

18 7. Éviter les obstacles L achat programmatique étant bien établi en France et au Bénélux, aucune des entreprises interrogées ne s'est révélée sceptique vis-à-vis du fait que l achat programmatique était l'avenir des annonceurs (en comparaison 24% des entreprises allemandes n'utilisant pas encore le marketing programmatique l'étaient!). Et cette large acceptation de l achat programmatique semble avoir attiré les budgets. Seules 14% des entreprises n ayant pas encore adopté le programmatique citent la contrainte budgétaire comme un obstacle à son adoption. Ce chiffre monte à 26% en Allemagne, 27% au Royaume-Uni et 30% dans les pays de l Europe du Sud. En revanche, le principal obstacle à l'adoption de l achat programmatique pour les entreprises en France et au Bénélux devant encore le faire est de loin le manque de compétences (34%). Base : 29 sondés en France et au Benelux Graphique 7 Obstacles empêchant l'adoption du programmatique L'écosystème a besoin de surmonter ces obstacles pour pouvoir exploiter le vrai potentiel de l achat programmatique. Examinons les trois principaux obstacles plus en détail... 17

19 i. Le manque de compétences De par sa nature, le programmatique nécessite un niveau d'expertise technique que l'on ne trouve pas au sein des compétences des agences de communication traditionnelles et plus globalement dans les métiers traditionnels du marketing. En effet, la dernière décennie, Le manque de compétences limite la croissance du programmatique... marquée par l entrée dans l ère digitale, a entraîné un bouleversement des métiers du marketing avec notamment une mutation du marketing vers l analytique. Cette transformation nécessite de nouvelles compétences dans l analyse des données. Ils sont d ailleurs un quart des sondés (25%) à penser que le manque de compétences constitue le principal obstacle à la croissance du programmatique. Et parmi les entreprises ayant l intention d adopter l achat programmatique, plus d un tiers d entre elles (34%) pensent que le manque de compétences ralentit le développement de la publicité programmatique. Lorsqu'il s'agit de déterminer qui porte la responsabilité de combler ce manque de compétences, les opinions se divisent. En France et au Bénélux, six sondés sur dix (61%) pensent que les agences de publicité coordonneront les aspects techniques du marketing programmatique à l'avenir. Paradoxalement, c est également en France et au Bénélux que l on retrouve le pourcentage le plus élevé d Europe... et six sondés sur dix s'attendent à ce que les agences de publicité coordonnent les aspects techniques du marketing programmatique. d entreprises (15%) estimant que l achat programmatique «contournera» complètement les agences de publicité. Ce qui est clair c est qu'il faut trouver les compétences. Ce qui est moins évident est de savoir qui va les fournir. Davantage d éducation semble donc nécessaire. Graphique 8 Aspects du marketing programmatique qui seront coordonnés par les agences de publicité 18

20 ii. Les besoins de transparence L écosystème de la publicité digitale est complexe et l arrivée de l achat programmatique l a davantage complexifié en y ajoutant une nouvelle dimension, celle de l automatisation. Ces bouleversements induits par l achat programmatique sur le marché publicitaire abolissent les Les acheteurs de médias allemands recherchent plus de liberté... frontières entre les différents canaux et modifient les relations entre acteurs de la chaîne des médias. Comme toute nouvelle réorganisation, cela engendre inévitablement un certain nombre d inquiétudes qui peuvent semer le trouble dans les relations entre les acteurs. Et comme chaque pays a sa spécificité et répond à des écosystèmes régionaux très différents, l achat programmatique se développe donc différemment en Europe. En France et au Bénélux, les acheteurs médias souhaitent connaître plus précisément l audience utile de l annonceur (40%). Ceci contraste avec l'allemagne, où les acheteurs médias recherchent plus de liberté dans leur façon de travailler (59%)....Le Royaume-Uni, la France et le Benelux souhaitent connaître précisément l audience utile de l annonceur. En France et au Bénélux les agences veulent révolutionner la relation acheteur-vendeur : deux tiers d'entre elles (67%) ayant déclaré que la relation entre les acheteurs et les vendeurs était antagoniste. Il y a donc encore beaucoup de choses à améliorer à cet égard (Graphique 9). Base : 76 répondants en France et au Bénélux Graphique 9 La nature antagoniste de la relation acheteurs-vendeurs Bien qu'un peu de concurrence saine soit bénéfique, les entreprises doivent quand même, en fin de compte, travailler ensemble de façon beaucoup plus étroite pour obtenir les meilleurs résultats. Alors que l achat programmatique évolue de la transaction en temps réel vers une meilleure gestion des transactions directes, il sera intéressant de voir comment cela évoluera dans les prochaines années. 19

21 iii. Les batailles budgétaires Seulement 14% des entreprises n'ont pas encore adopté l achat programmatique par manque de budget. En France et au Bénélux, seulement 14% des entreprises n ayant pas encore adopté l achat programmatique sont freinées par le manque de budget, soit deux fois moins que la moyenne européenne. Et étant donné la croissance attendue sur le marché publicitaire digitale, on peut s'attendre à ce que ce chiffre diminue encore dans les mois et les années à venir. Les quelques contraintes budgétaires qui subsistent encore sont peut-être un reste de l'approche en «silo» du media-planning traditionnel. La bonne nouvelle est que cela ne devrait pas durer longtemps. Au fur et à mesure que le programmatique va croître, il deviendra la technologie utilisée pour l ensemble des transactions relatives aux médias. Il cessera alors d être considéré comme une simple ligne budgétaire et deviendra la méthode de facto utilisée pur tout le media-planning. Par conséquent, le budget ne sera plus alloué uniquement pour des initiatives d achat programmatique mais au contraire, le plan média sera entièrement mené de façon programmatique. Il est également probable qu à l heure actuelle, le coût du passage à la technologie programmatique engendre quelques hésitations. Ces doutes seront levés rapidement par les premiers utilisateurs de cette technologie qui sont déjà capables de prouver son avantage compétitif. De plus, l innovation qui portera le développement des modèles business Saas permettra de réduire le coût de l achat programmatique. Le budget ne sera donc plus un obstacle. Cette étude révèle déjà que les avantages du marketing programmatique sont clairement établis. En effet, neuf professionnels de l'industrie sur dix (88%) pensent que l achat programmatique occupera une place importante dans le marché publicitaire digital dans cinq ans et presque la moitié d'entre eux (42%) estiment qu'il le dominera. Le potentiel de l achat programmatique ne semble plus à prouver et les budgets lui seront très vite alloués. 20

22 8. Conclusion La technologie programmatique a énormément progressé au cours des 8 dernières années, dans sa quête pour être comprise et adoptée dans tous les recoins de l'écosystème publicitaire. L'étude nous a donné une vision claire des RAISONS pour lesquelles l achat programmatique devrait progresser rapidement et des USAGES sur lesquels les éditeurs, les professionnels du marketing et les agences l'utilisent déjà efficacement en Europe. L'approche programmatique permet à la publicité digitale d'être aussi dynamique que la publicité sur les réseaux sociaux et aussi quantifiable que le Search. Alors que les frontières entre les médias privés, publics et payants se brouillent et que le digital se place en première ligne et au centre de ces nouveaux modèles d interactions avec le consommateur, le programmatique devient le facteur clé essentiel pour capter efficacement l attention du consommateur en temps réel. En se positionnant comme pionniers sur le marché européen de l achat programmatique, la France et le Bénélux favorisent l essor de ce marché. Ils sont ainsi 88% des sondés dans ces pays à croire au potentiel du programmatique et 55% à l avoir déjà utilisé. Et 73% d entre eux l utilisent dans le but d obtenir un avantage compétitif. Pour les agences médias, les principaux avantages de l achat programmatique sont la réaction en temps réel et l amélioration du ciblage. Quant aux professionnels du marketing, le premier bénéfice mis en avant est l amélioration de la créativité. Les agences médias ont été précurseurs dans l adoption du programmatique et restent aujourd hui les leaders de la révolution programmatique. Mais les autres acteurs de l écosystème du Display rattrapent leur retard puisqu en France et au Bénélux, 66% des agences médias utilisent le programmatique, suivi de près par les agences de publicité (64%), et les éditeurs (58%). L étude révèle également que le programmatique a encore du chemin à parcourir avant d atteindre son véritable potentiel en Europe. Le manque de compétences représente le principal obstacle à une croissance plus forte du programmatique. Ils sont d ailleurs seulement un peu moins de la moitié (44%) des entreprises en France et au Bénélux à avoir mis en place une telle stratégie. Ce n'est que lorsque toutes les entreprises auront compris les enjeux de la nécessité de mettre en place une stratégie programmatique que ce marché pourra prendre pleinement son essor et s affirmer comme le moteur du marché publicitaire. A l heure d une consommation multi-écrans et plus mobile, l ampleur et la complexité du paysage numérique s intensifie. Il devient essentiel pour les marques de déployer des stratégies adaptées à cette omniprésence des écrans pour susciter en temps réel l engagement à la marque du consommateur. Il est donc plus vital que jamais pour tous les acteurs de l'écosystème publicitaire de saisir ces nouvelles opportunités et de mettre en place une stratégie programmatique, basée sur la compréhension des RAISONS pour lesquelles le marketing programmatique est si important et basée sur la connaissance des USAGES à exploiter. Nous espérons que cette étude permettra d engager ce processus. 21

23 22

Etude "Programmatic Intelligence" d IPG Mediabrands les prévisions du marché mondial du programmatique

Etude Programmatic Intelligence d IPG Mediabrands les prévisions du marché mondial du programmatique Etude "Programmatic Intelligence" d IPG Mediabrands les prévisions du marché mondial du programmatique Les achats programmatiques représenteront 31% des dépenses Display et Vidéo cette année, et atteindront

Plus en détail

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 SÉRIE TENDANCES/IDÉES Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal Introduction Le troisième trimestre

Plus en détail

Les Data Management Platforms (DMP)

Les Data Management Platforms (DMP) (DMP) Un outil marketing précieux pour les annonceurs Par Vihan Sharma, European Data Products Director Acxiom France Better Connections. Better Results. Parole d expert Acxiom Les Data Management Platforms

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance

Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance Le moment pour les assureurs de repenser leur relation client Forum International de l'assurance Casablanca 18 avril 2013 Enquête globale

Plus en détail

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile PRESS RELEASE La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile www.netadge.com Janvier 2014 S ommaire LDMServices lance

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

Communication sans collaboration

Communication sans collaboration Siège social : Avanade France 125 avenue de Paris 92320 Châtillon www.avanade.com/fr Avanade est le principal intégrateur de solutions pour l entreprise basées sur la plate-forme Microsoft. Sa mission

Plus en détail

Comment toucher les décideurs

Comment toucher les décideurs Comment toucher les décideurs Étude commanditée par Pitney Bowes sur l évolution du rôle du courrier dans le marketing mix des entreprises du domaine Business to Business (B2B) en Europe et aux États-Unis

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

L'Internet of Everything (IoE)

L'Internet of Everything (IoE) L'Internet of Everything (IoE) Les 10 points essentiels issus de l'étude sur l'ioe menée par Cisco auprès de 7 500 décideurs dans 12 pays Joseph Bradley Jeff Loucks Andy Noronha James Macaulay Lauren Buckalew

Plus en détail

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel.

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel. un rapport des services d analyse de harvard business review L agilité de l entreprise dans le Cloud Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de

Plus en détail

Le RTB pour les débutants

Le RTB pour les débutants Guide Le RTB pour les débutants -Tradelab- Le RTB Le Real Time Bidding est un mode d achat programmatique d espaces publicitaires en temps réel, sur inventaires web et mobile, en formats Display et Vidéo.

Plus en détail

The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision

The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision Business Analytics The way we see it The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision Ecrit par A propos de l'étude À la demande de Capgemini, l'economist Intelligence Unit a rédigé le rapport intitulé

Plus en détail

Investir dans notre avenir

Investir dans notre avenir Investir dans notre avenir Consultations sur le budget fédéral 2013-14 Analyse et recommandations Association canadienne du transport urbain 1 er novembre 2012 1 Investir dans notre avenir Au cours de

Plus en détail

2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013

2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013 2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013 Charles-Henri d Auvigny, Directeur délégué général OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE 4 novembre 2015 Les Echos Business - 04/11/2015 http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/021450570757-s-adapter-ou-se-transformer-les-hesitations-des-entreprises-pre-numeriques-204380.php

Plus en détail

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile SPEECH/12/329 Michel BARNIER Membre de la Commission européenne, chargé du Marché intérieur et des Services Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile Conférence sur les paiements

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

Pulsarbeonpush@gmail.com. Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar

Pulsarbeonpush@gmail.com. Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar Pulsarbeonpush@gmail.com Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar INTRODUCTION AU RTB Enchères en temps réel Beonpush a été créé en 2015 et enregistrée le 3 Août 2015 en Angleterre et au Luxembourg.

Plus en détail

La révolution du programmatic buying

La révolution du programmatic buying La révolution du programmatic buying Yohann DELAHAYE Directeur Opérationnel Depuis 1999 Rennes Nantes Paris Stratégie Digitale Web analytics Référencement Webmarketing Réseaux sociaux Ergonomie Veille

Plus en détail

Rapport 2015 : Profilage des leaders en matière d'infrastructure Leçons à retenir de plus de 1 200 leaders et retardataires en matière de numérique

Rapport 2015 : Profilage des leaders en matière d'infrastructure Leçons à retenir de plus de 1 200 leaders et retardataires en matière de numérique Brochure Rapport 2015 : Profilage des leaders en matière d'infrastructure Leçons à retenir de plus de 1 200 leaders et retardataires en matière de numérique 4 6 7 Pourquoi adapter l'infrastructure est

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 Contact : Vincent.Letang@magnaglobal.com Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 La France devrait enfin renouer avec la croissance (+1.2%) Points

Plus en détail

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Les sociétés européennes en transition vers des datacenters agiles

Les sociétés européennes en transition vers des datacenters agiles Les sociétés européennes en transition vers des datacenters agiles À travers toute l Europe, des entreprises toujours plus nombreuses cherchent à transformer leurs datacenters. Une nouvelle recherche menée

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur?

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Un Livre Blanc Experian Marketing Services d après une enquête menée par le

Plus en détail

Les grandes entreprises françaises conscientes du chemin qu il reste à parcourir

Les grandes entreprises françaises conscientes du chemin qu il reste à parcourir Le Baromètre des pratiques digitales 2015 Sia Partners - Econocom - Ifop révèle des pratiques très différenciées et des priorités contrastées au sein des grandes entreprises françaises Paris, le 29 septembre

Plus en détail

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée L environnement commercial actuel présente à la fois d innombrables opportunités et de multiples risques. Cette dichotomie se révèle dans le monde de l informatique (et dans les conseils d administration

Plus en détail

L ANNÉE D UNE PERCÉE VIDEO NUMERIQUE

L ANNÉE D UNE PERCÉE VIDEO NUMERIQUE L ANNÉE D UNE PERCÉE VIDEO NUMERIQUE 2013 Rapport sur la publicité vidéo au Canada Rapport sur la publicité vidéo au Canada 2013 brightroll.com/canada +1 416.847.1852 100 King Street West, Suite 5600 Toronto,

Plus en détail

Ad-exchanges & RTB (avec la participation de Fabien Magalon, La place

Ad-exchanges & RTB (avec la participation de Fabien Magalon, La place En partenariat avec : Tout savoir sur le marketing à la performance Intervenants Hugo Loriot Directeur media technologie, Fifty Five Yann Gabay - Directeur général, Netbooster Fabien Magalon Directeur

Plus en détail

Visez l excellence digitale

Visez l excellence digitale Visez l excellence digitale Repensez vos possibilités applicatives grâce à la redéfinition des modes de travail d Avanade. Applications : le nouvel eldorado de la compétitivité La consumérisation de l

Plus en détail

LES CLIQUEURS NE SONT PAS LES ACHETEURS

LES CLIQUEURS NE SONT PAS LES ACHETEURS Livre blanc Quantcast Janvier 2013 LES CLIQUEURS NE SONT PAS LES ACHETEURS Konrad Feldman PDG de Quantcast 2013 Quantcast Corporation. Tous droits réservés. Livre blanc Quantcast Les Cliqueurs ne sont

Plus en détail

Les Annonceurs et l Affiliation en France

Les Annonceurs et l Affiliation en France Les Annonceurs et l Affiliation en France Résultats de l enquête 2012 Copyright 2012 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.620.5533 F.508.988.6761 www.idc-fi.com Créer de la valeur dans le secteur d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Analytics» L

Plus en détail

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital)

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) [Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) Les tendances en matière de répartition des budgets. sommaire 1. Les budgets marketing sont à la hausse. 2. La part

Plus en détail

Introduction & «raison d être» de l étude

Introduction & «raison d être» de l étude 1 Introduction & «raison d être» de l étude Le RTB (Real Time Bidding) est un nouveau mode d achat média programmatique, arrivé sur le marché de la publicité digitale depuis 2010. Basé sur l achat d espaces

Plus en détail

Remerciements... Avant-propos... du marketing comportemental. Internet, un monde vivant fait de partage, de profusion et de fragmentation.

Remerciements... Avant-propos... du marketing comportemental. Internet, un monde vivant fait de partage, de profusion et de fragmentation. objectif de ce livre est de vous donner une vision globale des L principaux enjeux et des différents aspects du marketing comportemental. Les deux auteurs ont suivi des parcours différents. L un est parti

Plus en détail

La business intelligence pour une meilleure visibilité sur l activité et des décisions plus avisées

La business intelligence pour une meilleure visibilité sur l activité et des décisions plus avisées La business intelligence pour une meilleure visibilité sur l activité et des décisions plus avisées 3 Sommaire Introduction 3 Introduction 5 Défi à relever : le surplus de données 6 Quatre aspects essentiels

Plus en détail

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 15 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l

Plus en détail

p a t r i m o in e : Comment c r é e r d e l a valeur g r â ce au «Customer Analytics»

p a t r i m o in e : Comment c r é e r d e l a valeur g r â ce au «Customer Analytics» Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.620.5533 F.508.988.6761 www.idc-fi.com Banques et Institutio ns de Gestion de p a t r i m o in e : Comment c r é e r d e l a valeur

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat 2014 Edition Spéciale 3 Intelligence Applied 1 Le e-commerce a dominé la croissance des entreprises ces dernières années. Mais les marques et les distributeurs devraient lui en demander plus. Voici pourquoi...

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Présentation de l'étude Azetone - Harris Interactive 26 septembre 2014 Agenda Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises les priorités & répartitions

Plus en détail

Introduction à la Syndication de Contenu pour les réseaux de distribution

Introduction à la Syndication de Contenu pour les réseaux de distribution Introduction à la Syndication de Contenu pour les réseaux de distribution Description Qu est-ce que la Syndication de Contenu? Cela correspond-il à mon activité? Quels sont les bénéfices et avantages?

Plus en détail

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP 2 ENJEUX MEDIAPOST COMMUNICATION ÊTRE LE LEADER DE L INTELLIGENCE CLIENT À TRAVERS

Plus en détail

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 15 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l

Plus en détail

Combinaison de l imprimé et du Web pour favoriser le succès du THÉ ROUGE TETLEY UNE ÉTUDE SUR L OPTIMISATION DES MÉDIAS (CMOST) D IAB CANADA

Combinaison de l imprimé et du Web pour favoriser le succès du THÉ ROUGE TETLEY UNE ÉTUDE SUR L OPTIMISATION DES MÉDIAS (CMOST) D IAB CANADA Combinaison de l imprimé et du Web pour favoriser le succès du THÉ ROUGE TETLEY UNE ÉTUDE SUR L OPTIMISATION DES MÉDIAS (CMOST) D IAB CANADA Introduction Lancé il y a 8 ans, le programme d études sur l

Plus en détail

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI)

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) de La Gestion des Talents L impact de la Gestion des Talents sur l entreprise 23 % 4,6 % d augmentation d augmentation du chiffre d affaires par employé de la capitalisation

Plus en détail

Communiqué de presse - 1 -

Communiqué de presse - 1 - Communiqué de presse - 1 - Nouvelle étude internationale de Continental : Les véhicules hybrides et électriques sont de mieux en mieux considérés par les automobilistes du monde entier Continental, grand

Plus en détail

Sur le marché dur.t.b

Sur le marché dur.t.b Sur le marché dur.t.b La Société Beonpush a été créé en 2015 et enregistrée le 3 Août 2015 en Angleterre et au Luxembourg. Cette compagnie permet aux membres d'investir sur le marché du RTB (real time

Plus en détail

Résoudre Le Dilemme Du Premium Pour La Publicité Vidéo En Ligne

Résoudre Le Dilemme Du Premium Pour La Publicité Vidéo En Ligne Un Thought Leadership Paper (TLP) élaboré par Forrester Consulting pour Teads Juin 2015 Résoudre Le Dilemme Du Premium Pour La Publicité Vidéo En Ligne Table des matières Résumé... 1 La croissance de la

Plus en détail

Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile

Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile Principaux obstacles et challenges Royaume-Uni, France et BeNeLux Une étude de marché commanditée par ATG ATG Research Report Octobre

Plus en détail

MOBILE FIRST MARKETING. La Transformation via Mobile Analyse du secteur Tourisme Cas Client

MOBILE FIRST MARKETING. La Transformation via Mobile Analyse du secteur Tourisme Cas Client MOBILE FIRST MARKETING La Transformation via Mobile Analyse du secteur Tourisme Cas Client Le Mobile : un enjeu vital pour le secteur du Travel Bookings Mobile en 2014 En 2013, 11% des ventes digitales

Plus en détail

Chaque étape est à prendre en considération. Recommandation pour une meilleure approche de l'attribution

Chaque étape est à prendre en considération. Recommandation pour une meilleure approche de l'attribution Chaque étape est à prendre en considération Recommandation pour une meilleure approche de l'attribution Vue d'ensemble Avec l avènement de la publicité en ligne vint la promesse d une nouvelle ère digitale,

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son.

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son. 1 TROISIÈME SECTEUR DE L ECONOMIE SECTEUR TERTIAIRE- LES SERVICES (3) L'ESSOR DE L'E-COMMERCE FICHE ÉLÈVE Déroulement Activité 1 : Parlez de cette image, faites des hypothèses sur le sujet. Activité 2

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel CONTENT SYNDICATION E-COMMERCE INTEGRATION business integration BUSINESS INTELLIGENCE Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel Automatiser la génération de leads, simplifier vos processus

Plus en détail

Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006. Stéphane Brossard www.amomenti.com

Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006. Stéphane Brossard www.amomenti.com Synthèse e-commerce Les facteurs clés de succès MAI 2006 Stéphane Brossard www.amomenti.com Un marché en pleine croissance 2/14 En 2006, 57% des internautes français ont déjà acheté en ligne soit plus

Plus en détail

Angle mort organisationnel : Le rôle des processus métiers documentaires dans la croissance du chiffre d affaires

Angle mort organisationnel : Le rôle des processus métiers documentaires dans la croissance du chiffre d affaires Livre blanc IDC réalisé pour Ricoh Septembre 2012 Synthèse Angle mort organisationnel : Le rôle des processus métiers documentaires dans la croissance du chiffre d affaires Angèle Boyd // Joseph Pucciarelli

Plus en détail

La zone Euro renoue avec la croissance. La télévision conserve sa position dominante

La zone Euro renoue avec la croissance. La télévision conserve sa position dominante La croissance des investissements publicitaires mondiaux devrait retrouver son niveau d avant-crise Les investissements sont dopés par la reprise économique, l achat programmatique et le mobile ZenithOptimedia

Plus en détail

GOOGLE ADWORDS SEARCH PPC - BONNE PRATIQUE

GOOGLE ADWORDS SEARCH PPC - BONNE PRATIQUE GOOGLE ADWORDS SEARCH PPC - BONNE PRATIQUE 30 juin 2014 WSI Business Performance Copyright 2014 - Venturi Internet SA. 1. La méthodologie WSI 1.1 Pourquoi investir dans une campagne publicitaire sur Google?

Plus en détail

Des publicités source de CROISSANCE pour votre marque

Des publicités source de CROISSANCE pour votre marque Des publicités source de CROISSANCE pour votre marque 02 Révélez toute la puissance de votre publicité grâce à Link La publicité est souvent l un des plus gros budgets d une marque. Si la marque investit

Plus en détail

> 4,5 % TAUX DE CONVERSION

> 4,5 % TAUX DE CONVERSION Sommaire 1. Introduction 2. N o 1 : ils font des tests avant de prendre des décisions 3. N o 2 : ils investissent du budget et des ressources dans l optimisation 4. N o 3 : ils croient au ciblage de contenu

Plus en détail

Montant de l opération : 29,4 millions d euros financés en actions Himedia et en numéraire Impact relutif dès 2010

Montant de l opération : 29,4 millions d euros financés en actions Himedia et en numéraire Impact relutif dès 2010 Communiqué Paris, le 6 juillet 2009 Hi-media annonce l acquisition d AdLINK Media, l activité de régie publicitaire du Groupe AdLINK, et devient le leader européen de la régie publicitaire et du micropaiement

Plus en détail

CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE?

CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE? CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE? LA NÉCESSITÉ DE DÉMATÉRIALISER LES PROCESSUS GUIDE ÉLECTRONIQUE DE L'ÉCONOMIE DE L'INFORMATION POURQUOI VOUS DEVEZ

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010 áå ΩINSTITUT SUPERIEUR DU MANAGEMENT Supply chain management NESTLE Les Rois de la Supply Chain 2010 Cabinet ISM Abidjan, Cocody,Bvd F. Mitterand, Riviera Bonoumin, Immeuble La Paix 22 BP 876 Abidjan 22

Plus en détail

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée 2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée DIGITAS FRANCE : Synergie des métiers Research / UBE Website test Pré-test de campagne Post-test de campagne Profiling / Typologie Scoring Ateliers utilisateurs

Plus en détail

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight» Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.935.4400 F.508.988.7881 www.idc-ri.com S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

Plus en détail

Horizons. L'impact financier du BYOD. 10 points clés de l'étude Cisco IBSG Horizons. Introduction

Horizons. L'impact financier du BYOD. 10 points clés de l'étude Cisco IBSG Horizons. Introduction L'impact financier du BYOD 10 points clés de l'étude Jeff Loucks/Richard Medcalf Lauren Buckalew/Fabio Faria Entre 2013 et 2016, le nombre d'appareils personnels utilisés pour le travail dans les six pays

Plus en détail

BAROMÈTRE INRIA 2014 - TNS SOFRES BIENVENUE DANS L ÈRE DE L HOMO NUMERICUS! LE POUVOIR D AGIR EN TOUTE CONSCIENCE

BAROMÈTRE INRIA 2014 - TNS SOFRES BIENVENUE DANS L ÈRE DE L HOMO NUMERICUS! LE POUVOIR D AGIR EN TOUTE CONSCIENCE BAROMÈTRE INRIA 2014 - TNS SOFRES BIENVENUE DANS L ÈRE DE L HOMO NUMERICUS! LE POUVOIR D AGIR EN TOUTE CONSCIENCE 2 Ème Édition mars 2014 sommaire Édito P.04 P.08 P.10 La perception des français - 2011-2014

Plus en détail

Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution PPM de CA Clarity.

Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution PPM de CA Clarity. PRESENTATION DE LA TECHNOLOGIE : INNOVATION ET TRANSFORMATION DES ACTIVITES Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 -

LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 - LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 - LA PUBLICITÉ DIGITALE LE PAIEMENT EN LIGNE EXPERTISES INNOVATIONS & SYNERGIES 3 Présent dans Emploie environ Un chiffre d affaires 8 pays européens HIMEDIA GROUP 470 personnes

Plus en détail

Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage

Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage Principaux résultats Synthèse L'informatique en nuage permet d'utiliser l'informatique en tant que service, en tout lieu

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

Une nouvelle ère de collaboration

Une nouvelle ère de collaboration Une nouvelle ère de collaboration La nature du travail évolue rapidement. Diverses tendances contribuent à transformer considérablement les modes d'interaction et de collaboration professionnelles. Analysons

Plus en détail

Le meilleur de la technologie, pour une efficacité optimale. Un rapport Nuance destiné aux PME

Le meilleur de la technologie, pour une efficacité optimale. Un rapport Nuance destiné aux PME Le meilleur de la technologie, pour une efficacité optimale Un rapport Nuance destiné aux PME Un rapport Nuance sur la technologie et l'efficacité, destiné aux PME Version 1 - Février 2015 Un impératif

Plus en détail

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Les leçons de ce document La a attiré l'attention d'entreprises à la recherche de compétitivité dans un contexte

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011

RESULTATS ANNUELS 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 22 Mars 2012 Une vision claire et constante depuis 2003 : les contenus digitaux ne peuvent pas être 100% gratuits I LE POSITIONNEMENT Aider les media et les services en ligne à bâtir

Plus en détail

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Baromètre Gemalto - TNS Sofres Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Amsterdam, 12 mars 2008 Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO),

Plus en détail

Digitally Enabled Grid. Les réseaux électriques intelligents à l ère du numérique

Digitally Enabled Grid. Les réseaux électriques intelligents à l ère du numérique Digitally Enabled Grid Les réseaux électriques intelligents à l ère du numérique Moins de pannes et de pertes non techniques, plus de services, une économie potentielle annuelle pouvant aller jusqu à 40

Plus en détail

Offre spéciale Cap Digital

Offre spéciale Cap Digital Offre spéciale Cap Digital NPA Conseil vous propose un pack spécial de 3 Dossiers NPA Les medias numériques face a la question des APIs 2 Voiture connectée. L enjeu des écosystèmes et les opportunités

Plus en détail

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau.

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. Neuilly sur Seine, le 26 janvier 2011 Digitas France (VivaKi/Publicis

Plus en détail

Dossier de presse Tradelab - Paris

Dossier de presse Tradelab - Paris Dossier de presse Tradelab - Paris La société Qui Née en avril 2011, Tradelab est une plateforme d achat média programmatique, à destinations des marques et des agences. Fondée sur un ensemble de technologies

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Guide de l'annonceur : collaboration avec un partenaire tiers

Guide de l'annonceur : collaboration avec un partenaire tiers AdWords Guide de l'annonceur : collaboration avec un partenaire tiers Introduction à la publicité en ligne et à AdWords AdWords est le programme de publicité de Google qui diffuse vos annonces auprès des

Plus en détail

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 :

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 : Executive Summary Vue d'ensemble de la campagne : Margouillaprod est une société de production de films institutionnels et publicitaires, elle propose des prestations de film pour des évènements tels que

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail