Zurich Assurances Maroc. Rapport de gestion Plus proches de nos clients

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Zurich Assurances Maroc. Rapport de gestion 2013. Plus proches de nos clients"

Transcription

1 Zurich Assurances Maroc Rapport de gestion 2013 Plus proches de nos clients

2 Zurich Assurances Maroc Rapport de gestion 2013 Plus proches de nos clients En couverture : Mouna Yakhlef, Responsable Formation et Développement Agents

3 1

4 Table des matières Table des matières Conseil d Administration 3 Comité s 3 Commissaires aux Comptes 3 Management 4 Résultats de Zurich Insurance Company 5 Aperçu du groupe 6 Rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale Ordinaire du 24 juin Rapport sur le secteur des Assurances 10 Activités de la Compagnie 13 Segment Moyennes et Grandes Entreprises Segment des Particuliers & Petites Entreprises Direction Sinistres Pôle Finances Direction des Ressources Humaines et des Services Généraux Direction des Opérations Audit Interne Risk Management Juridique et Conformité Marketing et Communication Performances de la Compagnie au cours de l exercice Répartition des Primes Émises par branche Résultats techniques et ratio combiné Frais généraux Produits des Placements (actif libre et non libre) Délai de paiement des fournisseurs Marge de Solvabilité Résultats et Propositions d affectation Situation du Mandat des Administrateurs 42 Conventions 43 Perspectives 44 Réquisition - Approbation 45 Rapport Général des Commissaires aux Comptes 46 Bilan Actif 48 Bilan Passif 49 Compte de produits et charges Vie 50 Compte de produits et charges Non-Vie 51 Compte de produits et charges non technique 52 Compte de produits et charges Récapitulation 53 2 R A P P O R T D E G E S T I O N

5 Conseil d Administration - Comités Commissaires aux Comptes Conseil d Administration - Comités - Commissaires aux Comptes Conseil d Administration Berto FISLER PRÉSIDENT Julian LOPEZ ADMINISTRATEUR Frédéric LOUAT ADMINISTRATEUR Saad MERED ADMINISTRATEUR Pascal PERRITAZ ADMINISTRATEUR Comités Comité d'audit : Composé de Pascal PERRITAZ (Président) et de Julian LOPEZ. Comité des Nominations et des Rémunérations : Composé de Saad MERED (Président) et de Berto FISLER. Commissaires aux Comptes PwC Maroc 35, rue Aziz Bellal - ex Massena, Maârif Casablanca Deloitte 288, boulevard Zerktouni Casablanca Des changements interviendront dans la composition du Conseil d Administration et des différents Comités à compter du 24 juin Conseil d Administration : Berto FISLER, PRESIDENT Dirk DE NIL, ADMINISTRATEUR Julian LOPEZ, ADMINISTRATEUR Saad MERED, ADMINISTRATEUR Philip VAN VRECKHEM, ADMINISTRATEUR Comité d Audit : Composé de Philip VAN VRECKHEM (Président) et de Julian LOPEZ. Comité des Nominations et des Rémunérations : Composé de Berto FISLER (Président) et de Julian LOPEZ. Comité de Risk Management : Composé de Julian LOPEZ (Président), de Berto FISLER et de Philip VAN VRECKHEM. Par ailleurs, des changements interviendront au niveau de la Direction Générale de la Compagnie à l issue de l'assemblée Générale et du Conseil d'administration qui se tiendront le 24 juin Frédéric Louat quitte le poste d Administrateur Directeur Général Dirk De Nil sera nommé Administrateur Directeur Général à compter de cette date A ce titre, nous tenons à remercier Frédéric Louat pour le travail accompli et pour son engagement au sein de Zurich Assurances Maroc et lui souhaitons beaucoup de succès dans la poursuite de sa carrière professionnelle. A Dirk De Nil, nous souhaitons plein de succès et de satisfactions dans le cadre de ses nouvelles fonctions. Zurich Assurances Maroc 3

6 Management Management Frédéric LOUAT * Administrateur Directeur Général Samir BAALI * Directeur Financier depuis le 08 Août 2013 M hamed BIAZ * Directeur Marketing et Communication depuis le 1er juillet 2013 Abderrahim BOUMAHDI * Directeur Stratégies de Souscription (ad Interim) Directeur Segment Moyennes & Grandes Entreprises Amine ELKERNIGHI * Directeur Segment Particuliers & Petites Entreprises Directeur Marketing ad Interim du 22 janvier 2013 au 1er juillet 2013 Hicham TALBI * Directeur Ressources Humaines & Services Généraux Alfred WIDMER * Directeur des Opérations Directeur des Sinistres depuis le 1er novembre 2013 Tawfik BENZHA Secrétaire Général en charge du Juridique & de la Conformité Naima NASR * Directeur Financier jusqu'au 08 Août 2013 Pascal RABOURDIN Directeur Sinistres (ad Interim) jusqu au 31 octobre 2013 Nadia BENJELLOUN Vice-Directeur Audit Interne depuis le 1er septembre 2013 Houda JAIR Responsable Risk Management (*) Comité Exécutif 4 R A P P O R T D E G E S T I O N

7 Résultats de Zurich Insurance Company Résultats de Zurich Insurance Company Comme il est d usage, nous commencerons ce rapport par un bref rappel des résultats réalisés par notre Groupe au titre de l exercice Zurich Insurance Group a maintenu son cap sur la croissance rentable et réalisé de bons résultats en 2013 Le siège de Zurich Insurance Company à Zurich, Suisse Zurich Assurances Maroc 5

8 Aperçu du Groupe À propos de Zurich Zurich est un assureur multi-branches de premier plan au service de ses clients sur les marchés internationaux et locaux. Plus de collaborateurs fournissent un large éventail de produits en assurance dommages et assurance-vie, ainsi que des services pour les particuliers, les petites entreprises, les entreprises de taille moyenne et les grands comptes, parmi lesquels figurent des entreprises multinationales, dans plus de 170 pays. 1 3 ZURICH EN BREF Une Présence Mondiale Nous opérons à l échelle mondiale et locale, en fonction des besoins de nos clients Amérique du Nord En Amérique du Nord, Zurich est une Compagnie d assurance dommages de premier ordre au service de multinationales, de grandes entreprises et de PME. Elle propose également des produits couvrant les risques non conventionnels et des programmes d assurance spécifiques. Amérique latine Zurich opère en Argentine, au Brésil, au Chili, au Mexique, en Uruguay et au Venezuela. Europe Zurich est solidement implantée en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Suisse et au Royaume- Uni et a une présence significative dans d autres pays. Moyen-Orient & Afrique Nous sommes présents en divers points de la région avec des activités clés au Moyen- Orient, en Afrique du Sud, au Maroc et en Turquie. Asie-Pacifique Zurich est implantée en Australie, en Chine, à Hong Kong, en Indonésie, au Japon, en Malaisie, en Nouvelle-Zélande, à Singapour et à Taïwan. 6 R A P P O R T D E G E S T I O N

9 Aperçu du Groupe Nos Segments General Insurance Activité Assurance dommages et services Segments de marché Particuliers, petites et moyennes entreprises et grands comptes Canaux de distribution Agents, banques, courtiers, vente directe Présence géographique au niveau mondial millions d USD Bénéfice d exploitation millions d USD Primes émises brutes et chargements de gestion Global Life Activité Solutions de prévoyance, d épargne et de placement Segments de marché Particuliers, petites et moyennes entreprises et grands comptes Canaux de distribution Agents, banques, courtiers, conseillers en avantages du personnel, vente directe Présence géographique au niveau mondial millions d USD Bénéfice d exploitation millions d USD Primes émises brutes, chargements de gestion et dépôts à caractère de placement Farmers Activité Services de gestion liés à l assurance dommages Segments de marché de Farmers Exchanges 1 Particuliers et petites et moyennes entreprises Canaux de distribution de Farmers Exchanges 1 Agents, vente directe Présence géographique Etats-Unis millions d USD Bénéfice d exploitation millions d USD Commissions de gestion et autres produits assimilés 1 Toute référence faite aux «Farmers Exchanges» désigne Farmers Insurance Exchange, Fire Insurance Exchange, Truck Insurance Exchange ainsi que leurs filiales et sociétés affiliées. Les trois Exchanges sont des Compagnies d assurances organisées de façon coopérative (interinsurance exchanges) domiciliées en Californie, détenues par leurs assurés et dont la gouvernance est supervisée par leurs Conseils des gouverneurs (Board of Governors). Chiffres clés en millions d USD, pour les exercices arrêtés au 31 décembre, sauf indication contraire Variation 2 Bénéfice d exploitation % Bénéfice net attribuable aux actionnaires % Primes émises brutes et chargements de gestion de General Insurance % Primes émises brutes, chargements de gestion et dépôts à caractère de placement de Global Life (10%) Commissions de gestion et autres produits assimilés de Farmers Management Services (1%) Primes émises brutes et chargements de gestion de Farmers Re (7%) Bénéfice d exploitation de General Insurance % Ratio combiné de General Insurance 95,5% 98,4% 2,9 pts Bénéfice d exploitation de Global Life (6%) Equivalent de primes annuelles affaires nouvelles (APE) de Global Life % Marge bénéficiaire des affaires nouvelles, après impôts (en % de l APE), de Global Life 3 28,3% 22,1% 6,2 pts Valeur des affaires nouvelles (après impôts) de Global Life % Bénéfice d exploitation de Farmers % Résultat brut de gestion de Farmers Management Services (1%) Marge sur les primes acquises brutes sous gestion de Farmers Management Services 7,2% 7,3% (0,1 pts) Placements moyens du Groupe % Résultat net des placements du Groupe (18%) Rendement net des placements du Groupe 4 3,5 % 4,4% (0,9 pts) Rendement total des placements du Groupe 4 1,3% 7,0% (5,7 pts) Fonds propres attribuables aux actionnaires (6%) Ratio de capitalisation observé à l occasion du Test suisse de solvabilité 5 206% 185% 21 pts Bénéfice dilué par action (en CHF) % Valeur comptable par action (en CHF) (9%) Rendement des fonds propres ordinaires (ROE) 12,0% 11,8% 0,2 pts Rendement du bénéfice d exploitation (après impôts) sur les fonds propres ordinaires (BOPAT ROE) 10,5% 9,3% 1,2 pts 1 Tel que retraité au 31 décembre 2012 (cf. note 1 des Consolidated financial statements). 2 Les chiffres entre parenthèses indiquent une variation négative. 3 Les montants des affaires nouvelles sont calculés en application des principes d «embedded value» avant l effet des intérêts minoritaires. Voir le «Embedded value report» pour plus de renseignements sur ces principes. Les montants des affaires nouvelles pour l exercice arrêté au 31 décembre 2012 n incluent pas Zurich Santander ni les nouvelles opérations en Asie (y compris Zurich Insurance Malaysia Berhad ZIMB). 4 Calculé sur la moyenne des placements du Groupe. 5 Les ratios respectifs au 1er juillet 2013 et 1er janvier 2013 sont calculés d après le modèle interne du Groupe, soumis au contrôle et à l approbation de l autorité de régulation du Groupe, l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). Zurich Assurances Maroc 7

10 Aperçu du Groupe Actualités opérationnelles Dans le segment assurance dommages (General Insurance), le taux de sinistres sous-jacent s est amélioré en 2013 grâce à une gestion rigoureuse en matière de souscription et des optimisations de coûts. Il a par ailleurs bénéficié d une baisse du nombre de catastrophes graves par rapport à Le bénéfice d exploitation du segment assurance-vie (Global Life) a profité de la croissance des affaires de prévoyance et a continué d augmenter en Amérique latine, mais ces hausses n ont pas suffi à compenser les baisses enregistrées ailleurs. Le bénéfice de Farmers affiche une croissance robuste due à l amélioration du résultat technique de Farmers Re, partiellement atténuée par une baisse du bénéfice d exploitation de Farmers Management Services. 4,7milliards d USD Bénéfice d exploitation (31 décembre 2013) Collaborateurs (environ) (31 décembre 2013) 121% Ratio du modèle de capital économique de Zurich 1 (1er juillet 2013) 170+ Pays (31 décembre 2013) 32,5milliards d USD Fonds propres attribuables aux actionnaires (31 décembre 2013) AA /stable Notation de Standard & Poor s sur la solidité financière de Zurich Compagnie d Assurances SA (31 décembre 2013) Bénéfice d exploitation 2013 par segment d activité 2, 3 27% millions d USD 51% millions d USD Bénéfice d exploitation (en millions d USD) Fonds propres attribuables aux actionnaires (en millions d USD) General Insurance Global Life Farmers 23% millions d USD Le modèle de capital économique de Zurich (Zurich Economic Capital Model, ou Z-ECM) est un indicateur interne de l adéquation des fonds propres, sur lequel se fonde le modèle du Test suisse de solvabilité de Zurich. Au 1er juillet 2013 le ratio de capitalisation observé à l occasion du Test suisse de solvabilité a été 206%. 2 Exclut Other Operating Businesses et Non-Core Businesses. 3 Sauf indication contraire, tous les montants sont indiqués en USD et arrondis au million le plus proche. Par conséquent, il se peut que la somme des pourcentages ne soit pas égale à 100 dans tous les cas. Tous les ratios et écarts sont calculés avec les montants sous-jacents plutôt qu avec les montants arrondis. 8 R A P P O R T D E G E S T I O N

11 Rapport du Conseil d Administration Rapport du Conseil d Administration Rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale Ordinaire du 24 juin 2014 Messieurs les Actionnaires, Nous vous avons réunis en Assemblée Générale Ordinaire conformément à la loi et aux statuts pour vous présenter l activité de votre société durant l exercice clos le 31 décembre 2013, vous informer des résultats de cette activité et soumettre à votre approbation le bilan et les états de synthèse dudit exercice qui sont joints au présent rapport. Les convocations prescrites par la loi vous ont été régulièrement adressées et tous les documents et pièces prévus par la réglementation en vigueur ont été tenus à votre disposition dans les délais impartis. Nos Commissaires aux Comptes vous donneront, dans leurs rapports, toutes les informations quant à la régularité des états de synthèse qui vous sont présentés. De notre côté, nous sommes à votre disposition pour vous donner toutes précisions et tous renseignements complémentaires qui pourraient vous paraître opportuns. Au cours de cette assemblée, vous aurez notamment à approuver les états de synthèse de l'exercice 2013, à affecter le résultat et s'il y a lieu et à donner quitus de leur gestion aux membres du Conseil d Administration. Conformément à la loi, nous vous donnons ci-après différentes informations concernant les faits qui ont marqué le secteur des assurances au cours de l exercice ainsi que les activités de la société. Pour le Conseil d Administration Berto FISLER Président Zurich Assurances Maroc 9

12 Rapport sur le secteur des Assurances Rapport sur le secteur des Assurances Avant de présenter nos performances et nos résultats, il nous semble opportun de procéder à un rappel du contexte dans lequel nous opérons, celui de notre environnement professionnel direct, le Marché des Assurances. Rapport sur le secteur des Assurances ( * ) Le Chiffre d'affaires du secteur marocain des assurances exprimé en primes émises au titre de l'exercice 2013 toutes branches confondues, a totalisé un montant global de 26,733 milliards DH, soit 2,7% de progression par rapport aux 26,027 milliards DH de l année La branche des assurances «Vie et Capitalisation» a régressé. Elle a enregistré une baisse de -2,7%, alors qu elle avait réalisé une progression de +14,5% en L évolution du chiffre d affaires de l assurance «Non-Vie» a connu également un léger recul (5,5% en 2013 Vs 6,3% en 2012). (*) FMSAR - Secteur Marocain des Assurances - Exercice R A P P O R T D E G E S T I O N

13 Les faits marquant 2013 Mise en place de la convention d indemnisation des sinistres corporels en automobile. Cette convention inter-compagnies constitue une évolution majeure dans l amélioration du service rendu aux assurés. Publication de la circulaire relative à l application du critère de tarification «localisation géographique du risque» (25 juillet 2013) pour mieux encadrer la souscription dans les provinces sahariennes qui bénéficient d une réduction sur le tarif RC automobile. Publication de la circulaire modifiant celle relative à l application par le secteur des assurances des dispositions de la loi sur le blanchiment de capitaux (03 septembre 2013). Obtention de la conformité à la loi sur la protection des données personnelles et d une autorisation unique pour 7 process communs : 1. Automobile 2. Accidents du Travail 3. Décès, Invalidité et Maladie. 4. Vie et capitalisation 5. Multirisques Habitation 6. Individuelle Accidents 7. Assistance Lancement de discussions avec la DAPS sur le projet de loi des couvertures des événements catastrophique. Lancement de discussions avec la DAPS pour l amendement du livre IV du code des assurances. Projets de loi actuellement dans le circuit législatif : 1. Amendement du code des assurances avec les mesures phares suivantes : Mise en place de l assurance Takaful. Instauration de l obligation d assurance «Tous Risques Chantiers» et «RC Décennale». 2. Projet de loi instaurant l Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS) - Texte adopté en février Projet de loi sur les Accidents du Travail (Refonte du dahir du 06 février 1963). Organisation de la deuxième édition du rendez-vous de Casablanca de l assurance (avril 2013). Participation à plusieurs manifestations, événements et débats : 1. éminaire GAIF : l'assurance et la réassurance des nouveaux risques émergents. 2. Assemblées annuelles du groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD). 3. Table ronde organisée pas la Chambre de Commerce Britannique sous le thème «L accès aux soins : un droit pour tous». 4. Table ronde organisée pas la Chambre de Commerce Britannique sous le thème «Secteur Marocain des Assurances». Zurich Assurances Maroc 11

14 12 R A P P O R T D E G E S T I O N

15 Activités de la Compagnie Activités de la Compagnie Activités de la Compagnie Au cours de l exercice 2013, Zurich Assurances Maroc a continué d appliquer la stratégie globale de notre Groupe fondée sur le centrage sur le client, la discipline de Souscription, la gestion des talents, l anticipation et l agilité organisationnelle, la discipline financière, tout cela ayant pour objectif de générer une croissance profitable. Le chiffre d affaires de la Compagnie a progressé de 2,3% en 2013 par rapport à l année précédente. Les primes d assurance ont atteint millions de dirhams, essentiellement dans l activité Non-Vie. L évolution du chiffre d affaires a été fortement différenciée, selon les segments de clientèle. Le segment des Particuliers et des Petites Entreprises a poursuivi sa dynamique de forte croissance et a connu une progression de 13,3% de son chiffre d affaires l an dernier. La part de marché de ZAM dans ce segment a continué à se renforcer. Ainsi, la part de marché de la Compagnie dans l assurance Automobile (qui représente la plus grande partie de l assurance aux particuliers sur le marché marocain) est passée de 6,2% à 6,8% entre 2012 et Le segment des Moyennes et des Grandes Entreprises a pour sa part connu un tassement de son chiffre d affaires dans un contexte caractérisé par une forte compétition au niveau du marché, une baisse des primes issues des projets d investissement et la poursuite de la discipline de la Compagnie en matière de souscription. Zurich Assurances Maroc 13

16 Activités de la Compagnie Segment Moyennes et Grandes Entreprises En 2013, des clients importants ont rejoint le portefeuille Grandes Entreprises de ZAM dont on peut citer l hôtel La Mamounia, S2M et Entreprise Mouhcine. A l'instar des années précédentes, nous avons poursuivi l'extension du réseau des courtiers par le recrutement d une douzaine de nouveaux cabinets. Le Segment a adopté une politique de proximité de plus en plus soutenue vis-à-vis de nos intermédiaires. Dans ce sens, les équipes de la Compagnie (Souscription, Sinistres, ) ont toutes été impliquées. Le Senior Management a également contribué à nourrir cette relation de proximité en effectuant des visites fréquentes chez la majorité des courtiers. L année 2013 a connu le lancement de deux actions phares pour la promotion de la Responsabilité Civile des Mandataires Sociaux auprès de notre réseau, et ce, pour la première fois depuis le début de la commercialisation de ce produit par notre Compagnie. La première a consisté en une présentation animée par des experts de la branche venus de Zurich Dubaï pour la partie Souscription et d Afrique du Sud pour la partie Sinistre. Cette présentation a été faite directement à des clients potentiels. Parallèlement, et toujours avec les mêmes experts de la branche, la Compagnie a effectué des visites de présentation du produit chez des courtiers partenaires. La seconde initiative fût l envoi d un mailing destiné à une centaine de PME, leur expliquant l intérêt de la garantie, le potentiel et le savoir-faire de la Compagnie et du Groupe Zurich en la matière. Aussi, et dans le but d améliorer la gouvernance de la Souscription, le Segment a-t-il procédé au rafraichissement de la stratégie de Souscription de toutes les branches ainsi qu à l implémentation du «Tiering» qui est un outil performant de gestion de portefeuille. Plusieurs Best Practices ont été implémentées au cours de l année précédente, parmi lesquelles : MPR : Visant à assurer le contrôle des étapes de la Souscription et à en améliorer la qualité. TUR Local : Relatif à la qualité des données et à l utilisation des outils de tarification. A porté sur les branches Engineering Lines, Property et Worker s Compensation. Virtuous Circle Process : Implémentation et tenue de deux sessions en 2013 TUR Régionales : Deux ont eu lieu en 2013 et ont porté sur les LOB Maritime et Casualty. 14 R A P P O R T D E G E S T I O N

17 Segment des Particuliers & Petites Entreprises L activité du Segment «Particuliers et Petites Entreprises» a poursuivi son ambitieux plan de développement : Extension du réseau Agents Installation réussie de 18 nouveaux agents généraux en Ces agents ont bénéficié en priorité du programme d'efficacité commerciale, grâce auquel leur productivité a connu une croissance de 60%, en comparaison avec les précédentes promotions. Programme d efficacité commerciale ZAM a initié en 2012 un programme pour l'amélioration de l'efficacité commerciale des agents généraux. Ce programme a pour principaux objectifs : Mettre en place des outils de Prospection Client Renforcer la force de vente sur le terrain Améliorer le taux de rétention des agents Donner aux managers commerciaux les outils nécessaires pour faire un suivi permanent des performances de leurs agents Permettre aux agents d établir leur planning de travail Permettre aux agents de faire le suivi de leurs réalisations La phase pilote de ce projet a été finalisée lors du 2ème trimestre Le démarrage de la phase de généralisation du programme est intervenu en octobre 2013 et continuera durant l'année Amélioration des méthodes de travail des Agents ZAM a œuvré à améliorer le paysage informatique en faveur de l efficacité opérationnelle des agents, notamment via : Lancement d'une plateforme de traitement automatisé des sinistres automobiles matériels (TASAM) Déploiement d'une plateforme de gestion des campagnes (Campaign Management Tool) Finalisation d'une plateforme BtoB de commercialisation des produits fast flow (monagence.ma) Convention Nationale La tenue de la convention Nationale des Agents s est tenue à Marrakech en Mars Elle a été l'occasion d'échanger avec le réseau sur la stratégie de la Compagnie concernant le segment des Particuliers et Petites Entreprises et de faire le point sur les réalisations et les attentes pour continuer à exceller dans le service au client. Incentive Comme à l'accoutumée depuis plusieurs années, ZAM a organisé en avril 2013 un voyage incentive en Malaisie pour les agents généraux les plus méritants. Productivité des Agents Focus sur la prospection : 60 actions commerciales financées pour l ensemble du réseau, étalées sur toute l année Productivité des nouveaux agents : croissance de 60%. Roadshow En partenariat avec le département marketing, et en marge de la campagne de notoriété qui s est déroulée en fin d année, le Segment a mené un roadshow ayant permis de générer plusieurs leads qui ont alimenté la base de données prospects des agents. Bancassurance En 2013, ZAM a remporté l appel d offres bancassurance lancé par Société Générale. Notre Compagnie a donc reconduit son partenariat avec la banque pour une deuxième période. Zurich Assurances Maroc 15

18 Direction Sinistres Pour la Direction Sinistres, 2013 a été une année d assainissement et de préparation pour un exercice 2014 probant, notamment en termes de résultats financiers et de leadership. Action Crédit Agent Nous avons mené l action Assainissement Crédit Agent en instance pour toutes les LOB avec un grand succès. Action Inventaire Les collaborateurs Sinistres ont inventorié dossiers, toutes LOB confondues, réalisant ainsi une révision minutieuse des réserves avec un assainissement du courrier. Cette révision a permis de dégager des bonus importants. Action d apurement des instances BNEJ 2012 et antérieur En juin 2013, une action de règlement de tous le BNEJ 2012 et antérieur a été réalisée avec succès et a porté sur plus de dossiers. 16 R A P P O R T D E G E S T I O N

19 Activités de la Compagnie Action d amélioration de la qualité du partenariat avec les cliniques les centres de soins Durant le 2ème semestre 2013, nous avons effectué des visites aux grandes cliniques sur Casablanca et avons mené une action de communication par voie téléphonique auprès des établissements situés en dehors de la ville avec les directions des cliniques et des polycliniques. Cela nous a permis d identifier nos points forts ainsi que les points de désaccord dont le plus éminent était la différence de tarification. Suite à cette action, un travail de fond a été réalisé pour aboutir à la mise en place d une nouvelle tarification AT. Celle-ci prendra effet en janvier Installation des premiers piliers de la transaction De juillet à septembre, les premières visites aux cabinets d avocats en contentieux avec ZAM - en AT comme en Automobile - ont eu lieu. Cela a permis de mettre en place les premiers piliers de la transaction et de préparer la future stratégie des Sinistres basée sur l amélioration de la profitabilité technique. Leadership En 2013, des réunions mensuelles de service ont été instaurées afin de présenter des KPIs préalablement définis. Durant le 2ème semestre, de nouveaux talents au sein des Sinistres ont été identifiés parmi les profils managériaux et les profils Transaction. Cela a permis la désignation d un nouveau manager au sein du service Sinistres Matériels et d un animateur d unité de Gestion Médicale au sein du service AT. Claims excellence Des ateliers de travail et de communication avec les équipes Sinistres ont été tenus périodiquement et ce, en préparation de la nouvelle organisation basée sur la Segmentation des Sinistres. Stratégie et Développement Sinistres Au cours de l année 2013, l entité Stratégie et Développement Sinistres a initié de nombreux chantiers pour la mise en place de guidelines, de process, de KPIs,... et a été intégrée dans tous les projets de la Direction Sinistres. La consolidation des relations avec les prestataires externes a constitué pour l entité une ultime priorité en Celle-ci a mis en place des conventions avec des garages agréés et les cliniques pour servir au mieux nos assurés. Par ailleurs, elle a instauré des enquêtes de qualité du traitement des dossiers Sinistres à travers l utilisation de Teamthink, un outil permettant de générer un scoring des différentes phases du traitement d un dossier et par conséquent, d identifier les points à améliorer. En ce qui concerne les experts, une appréciation globale impliquant le métier a conduit à une réorganisation. Celle-ci est basée sur des critères comme la proximité de l'expert et son domaine de compétence et vise à écourter le délai de traitement et d'indemnisation. Par ailleurs, la Compagnie a formalisé sa collaboration avec les cabinets d'experts via des conventions traçant les pourtours du partenariat. Pour ce qui est des avocats, la même réorganisation a été opérée en tenant compte de la proximité des cabinets par rapport aux tribunaux ce qui a permis d'assurer une meilleure représentativité et de réduire les coûts de gestion. La collaboration avec les cabinets d'avocats conseil fera également l'objet de conventions qui seront entérinées en Un travail similaire a été initié auprès des médecins toutes branches qui ont accueilli très favorablement l initiative de la Compagnie. Il est à noter qu en 2013, ZAM a procédé à un assainissement des impayés des prestataires dont les cliniques, les experts, les médecins et les avocats. Zurich Assurances Maroc 17

20 Activités de la Compagnie Pôle Finances Organisé autour d un ensemble de métiers (Comptabilité et Reporting, Recouvrement, Planning Performance Management, Placements, Réassurance, Gestion de projets, Actuariat Reserving), le Pôle Finances assume pleinement son rôle de partenaire du business et se positionne comme un contributeur important dans la gestion opérationnelle et stratégique de la Compagnie. Au cours de l exercice 2013, plusieurs comités et rendez-vous importants ont été initiés par le Pôle Finance selon l approche du "Virtuous Circle" du Groupe Zurich : Comité Recouvrement, Profitabilité «meetings», Comité Placements et Comité Réassurance. Le concept du "Virtuous Circle" est la démarche qui consiste à uniformiser la compréhension des hypothèses et des variables qui influent sur le business au moyen de discussions régulières et d échanges associant différentes fonctions au sein de l entreprise. L'objectif étant de mettre en commun une vision partagée de l évolution du business et d instituer une dynamique collective d amélioration de la performance. Enfin, cette approche permet de donner plus de sens aux chiffres et à la gestion des risques financiers (échanges sur le comportement de la sinistralité, surveillance de portefeuille, profitabilité des couvertures, profitabilité des réseaux, ). 18 R A P P O R T D E G E S T I O N

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7 Plaisir, le 18 décembre Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE Cette partie du rapport s appuie sur le cadre de référence

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

Zurich Insurance Group. Lettre aux actionnaires 2013

Zurich Insurance Group. Lettre aux actionnaires 2013 Zurich Insurance Group Lettre aux actionnaires 2013 Lettre aux actionnaires Nous avons le plaisir de vous présenter nos résultats pour l exercice 2013. Nous avons réalisé un solide bénéfice d exploitation

Plus en détail

3. Rapport du Président du conseil d administration

3. Rapport du Président du conseil d administration 3. Rapport du Président du conseil d administration Conformément aux dispositions de l article L.225-37 du code de commerce, le président du conseil d administration rend compte, au terme de ce rapport,

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Ce règlement contient également des dispositions d ordre déontologique et fait du Directoire un acteur du contrôle interne.

Ce règlement contient également des dispositions d ordre déontologique et fait du Directoire un acteur du contrôle interne. RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIETE

Plus en détail

Solutions EMC Documentum pour les assurances

Solutions EMC Documentum pour les assurances Caractéristiques d EMC Documentum La famille de produits EMC Documentum aide les compagnies d assurance à gérer tous les types de contenu de plusieurs départements au sein d un seul référentiel. Grâce

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005 SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES Situation Liminaire Exercice 2005 Mars 2006 FAITS MARQUANTS 2005 Campagne de Communication sur les délais de recouvrement des primes Suite à l entrée en vigueur des nouvelles

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1 L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES 2005 1 Séminaire - Atelier L audit interne dans l assurance 1 ère communication : Généralités sur l audit interne 2 ème communication : L audit interne des compagnies

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse Toronto, le 6 mai 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Le résultat opérationnel net par action de 1,37 $ au premier trimestre de 2015 a augmenté

Plus en détail

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal CRM Assurance Fonctionnalités clés Vue globale de l assuré Le CRM pour les compagnies d'assurances est une solution spécialement conçue pour mettre en place et soutenir les fondements d une orientation

Plus en détail

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014.

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014. Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives 2014 Contexte du BCBS 239 2 Une nouvelle exigence Les Principes aux fins de l agrégation des données sur les et de la notification des

Plus en détail

Pour gagner du temps dans l édition de vos paies et fluidifier vos processus RH. Les solutions Paie et RH pour les PME

Pour gagner du temps dans l édition de vos paies et fluidifier vos processus RH. Les solutions Paie et RH pour les PME Pour gagner du temps dans l édition de vos paies et fluidifier vos processus RH Les solutions Paie et RH pour les PME Paie et RH, des métiers riches de nouvelles ambitions Vous avez besoin de vous doter

Plus en détail

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER FINANCE DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER cteur administratif et financier Autres primes Total fixe Vaiable Intéressement Participation Moyenne 45 11 22 116,3 4,4 116,9 23,4 24,2 137,8 6,2 9,1 144,2

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 SCOR enregistre un résultat net de EUR 512 millions et une augmentation de 15 % de ses fonds propres, et propose un dividende de EUR 1,40 (+ 8 %) En 2014, le Groupe a enregistré,

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 7 mai 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,94 $, en baisse de 8 %, exception faite d

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2011

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2011 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2011 Rapport de transparence relatif à l exercice clos le 31 août 2011 Publié sur le site www.aetd.fr en application des dispositions de l article R.823-21 du Code de commerce TABLE

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR :

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : LA GESTION DES RISQUES LE CONTROLE INTERNE L AUDIT INTERNE Validée par le Conseil de surveillance du 18 septembre 2013 1/22 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. LE CADRE DE REFERENCE...

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

annexe IV rapport du Président du Conseil d Administration

annexe IV rapport du Président du Conseil d Administration annexe IV rapport du Président du Conseil d Administration joint au rapport de gestion rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 30 juillet 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,53 $, avec un ratio combiné de 92,9

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE.1 RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE ET SUR LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE (ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE) 156.1.1

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/18/12 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 12 JUILLET 2011 Comité du programme et budget Dix-huitième session Genève, 12 16 septembre 2011 RAPPORT SUR L ÉTAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Communication Financière. 12 Mai 2014

Communication Financière. 12 Mai 2014 Communication Financière 12 Mai 2014 1 Introduction: Les Faits marquants de l année 2013 Les Performances 2013 Les Perspectives 2014 et la Stratégie de développement sur le restant du plan 2014-2016. Augmentation

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 3 Siège social Vaudoise Assurances Place de Milan Case postale 120 1001

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration joint au rapport de gestion rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de

Plus en détail

1. COMPOSITION ET CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION

1. COMPOSITION ET CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION PREVU A L ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 99 15 mai 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 99 15 mai 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1473 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 99 15 mai 2009 S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Zurich Insurance Group. Rapport de gestion 2013

Zurich Insurance Group. Rapport de gestion 2013 Zurich Insurance Group Rapport de gestion 2013 A propos de Zurich Zurich est un assureur multi-branches de premier plan au service de ses clients sur les marchés internationaux et locaux. Plus de 55 000

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Global Access Management

Global Access Management Global Access Management GAMA Global Access Management www.jaida.ma Global Access Management SOMMAIRE GAMA (i) UNE LARGE COUVERTURE FONCTIONNELLE (ii) DES TRAITEMENTS AUX NORMES ET STANDARDS UNIVERSELS

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013 Rapport de transparence relatif à l exercice clos le 31 août 2013 Publié sur le site www.aetd.fr en application des dispositions de l article R.823-21 du Code de commerce TABLE

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PRÉPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Enjeux L accélération des délais de clôture ou Fast Close s est tout d abord très largement répandu dans les grandes entreprises

Plus en détail

Rapport intermédiaire du premier trimestre de 2014

Rapport intermédiaire du premier trimestre de 2014 Banque HSBC Canada Rapport intermédiaire du premier trimestre de Rapport intermédiaire du premier trimestre de Profil La Banque HSBC Canada, filiale de la société HSBC Holdings plc, est le chef de file

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

AXA 2015 RÉSULTATS SEMESTRIELS. Conférence de presse. Paris - 4 août 2015

AXA 2015 RÉSULTATS SEMESTRIELS. Conférence de presse. Paris - 4 août 2015 AXA 2015 RÉSULTATS SEMESTRIELS Conférence de presse Paris - 4 août 2015 Certaines déclarations figurant dans ce document contiennent des prévisions qui portent notamment sur des événements futurs, des

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 5 novembre 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,37 $, malgré des sinistres liés aux

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

Zurich Insurance Group. Rapport de gestion 2012

Zurich Insurance Group. Rapport de gestion 2012 Zurich Insurance Group Rapport de gestion 2012 A propos de Zurich Zurich est un assureur multi-branches de premier plan qui dispose d un réseau mondial de filiales et d agences. Environ 60 000 collaborateurs

Plus en détail

DL SOFTWARE RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE

DL SOFTWARE RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE DL SOFTWARE Société Anonyme au capital de 354 436,48 euros Siège social : 50 rue Monceau 75008 PARIS 445.053.937 RCS PARIS RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE (Article L. 225-37 du Code

Plus en détail

RAPPORT 2006 DU PRESIDENT SUR LE CONTRÔLE INTERNE

RAPPORT 2006 DU PRESIDENT SUR LE CONTRÔLE INTERNE RAPPORT 2006 DU PRESIDENT SUR LE CONTRÔLE INTERNE Bernard Jeanjean, en sa qualité de Président du Conseil d Administration, a confié au Comité d Audit la réalisation des travaux préparatoires et des diligences

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Business Process Solutions Présentation

Business Process Solutions Présentation Business Process Solutions Présentation Deloitte Conseil en France Objectif : doublement du CA sur 3 à 5 ans pour l activité conseil en France Deloitte en France Neuilly Lille Nancy Strasbourg L activité

Plus en détail

Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises. Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion?

Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises. Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion? Adapter le contrôle de gestion à l évolution des entreprises Comment les entreprises peuvent mettre en place et faire évoluer le contrôle de gestion? Novembre 2011 Préface Depuis de nombreuses années,

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 12 mai 2003 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDE D AXA 1 ER TRIMESTRE 2003 20,4 MILLIARDS D EUROS, + 5,9 % A DONNEES COMPARABLES CROISSANCE SOUTENUE EN VIE/ EPARGNE/ RETRAITE En

Plus en détail

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT DU PRESIDENT A L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 1er JUIN 2004 SUR

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques

BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques 1 BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques Etude Ailancy du 19 janvier 2015 2 1. Quelques mots sur Ailancy 2. Présentation de BCBS 239 et de ses impacts pour les Banques QUELQUES MOTS SUR AILANCY

Plus en détail

HERMES 5.1. Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER

HERMES 5.1. Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER HERMES 5.1 Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER ManagerHERMES_FR.indd 1 20.05.15 12:05 ManagerHERMES_FR.indd 2 20.05.15 12:05 «Ce qui dure, c est le changement» (Michael Richter,

Plus en détail

Rapport intermédiaire au 30 juin 2014 Groupe Vaudoise Assurances

Rapport intermédiaire au 30 juin 2014 Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2014 Groupe Vaudoise Assurances Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2014 3 Siège social Vaudoise Assurances Place de Milan Case postale 120 1001

Plus en détail

Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution PPM de CA Clarity.

Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution PPM de CA Clarity. PRESENTATION DE LA TECHNOLOGIE : INNOVATION ET TRANSFORMATION DES ACTIVITES Generali France optimise la visibilité et la gestion de l ensemble du portefeuille de projets informatiques grâce à la solution

Plus en détail

Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL

Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL RAPPORT DU PRESIDENT SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ASSURANCE CASABLANCA, Mercredi 15 avril 2015 Messieurs les Présidents,

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la qualité et l intégrité de l information financière de la Banque ~ ~ Principales responsabilités assurer

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

onsolidation Expert Yourcegid Solutions de gestion PROFESSION COMPTABLE Consolidation Expert

onsolidation Expert Yourcegid Solutions de gestion PROFESSION COMPTABLE Consolidation Expert onsolidation Expert Yourcegid Solutions de gestion PROFESSION COMPTABLE Consolidation Expert 1 Parce que votre organisation est unique, Parce que vos besoins sont propres à votre métier et à votre environnement,

Plus en détail

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire 16 juin 2006 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent des prévisions qui portent notamment sur des

Plus en détail

TalenTs RessOURCes HUMaInes

TalenTs RessOURCes HUMaInes Talents RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Formation et développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail

REX implémentation de la norme ISO 27001 en environnement infogéré. 11 juin 2009 Sébastien BOMBAL AREVA - IT Operations

REX implémentation de la norme ISO 27001 en environnement infogéré. 11 juin 2009 Sébastien BOMBAL AREVA - IT Operations REX implémentation de la norme ISO 27001 en environnement infogéré 11 juin 2009 Sébastien BOMBAL AREVA - IT Operations AREVA Leader mondial dans les métiers de l'énergie N 1 sur l'ensemble du cycle nucléaire

Plus en détail

Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises

Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises Zurich Insurance Group Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises - Les PME ont pu réaliser de la croissance grâce à leurs marchés domestiques lors des 12 derniers mois - Diverses opportunités

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2015. Premier semestre en ligne avec les objectifs de l année

Résultats du premier semestre 2015. Premier semestre en ligne avec les objectifs de l année Résultats du premier semestre 2015 Premier semestre en ligne avec les objectifs de l année Chiffre d affaires: 595 millions d euros, croissance organique de +4,1% Excédent brut opérationnel en hausse de

Plus en détail

CONFERENCE ANNUELLE. Dossier de presse. Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels

CONFERENCE ANNUELLE. Dossier de presse. Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels Dossier de presse 24-26 Avril 2013 Rabat - MAROC COMMUNIQUE DE PRESSE Bank Al-Maghrib organise la huitième

Plus en détail

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition GMT édition Editeur français de la Solution de Gestion des Ressources Humaines : Adèle RH Création : 2003 Partenaire Sage historique depuis 10 ans Une

Plus en détail

ONSOLIDATION. Yourcegid Solutions de gestion FINANCE. Consolidation

ONSOLIDATION. Yourcegid Solutions de gestion FINANCE. Consolidation ONSOLIDATION Yourcegid Solutions de gestion FINANCE Consolidation 1 Parce que votre organisation est unique, Parce que vos besoins sont propres à votre métier et à votre environnement, Cegid crée Yourcegid,

Plus en détail

Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire

Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire Les turbulences financières actuelles, symptômes de mutations structurelles du système financier, Les évènements

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la qualité et l intégrité de l information financière de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Assurer

Plus en détail

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Historique Version Date Nature des modifications Auteur 1.0 12/10/2011 www.allaboutbpm.com / Bonitasoft Crédit

Plus en détail

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs Paris, le 3 mars 2015 Résultats annuels supérieurs aux objectifs Chiffre d affaires en croissance organique de 2,5% à 442,8 millions d euros et de 6,0% sur le quatrième trimestre de l exercice Marge d

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION ASSYSTEM REGLEMENT INTERIEUR

CONSEIL D ADMINISTRATION ASSYSTEM REGLEMENT INTERIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION ASSYSTEM REGLEMENT INTERIEUR Etabli par le Conseil d Administration du 22 mai 2014 1 Préambule Adopté en séance le 22 mai 2014 suite à l Assemblée Générale Mixte de la Société

Plus en détail

Mise en œuvre d une DSI agile. Chi Minh BUI UNIPRÉVOYANCE

Mise en œuvre d une DSI agile. Chi Minh BUI UNIPRÉVOYANCE Mise en œuvre d une DSI agile Chi Minh BUI UNIPRÉVOYANCE INTRODUCTION Des problématiques similaires pour des enjeux identiques indépendamment de la taille de l organisation «David contre Goliath» RETOUR

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Résultats pour le premier semestre 2014 : Croissance et rentabilité en ligne avec les objectifs

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Résultats pour le premier semestre 2014 : Croissance et rentabilité en ligne avec les objectifs Paris, 29 juillet 2014 Résultats pour le premier semestre 2014 : Croissance et rentabilité en ligne avec les objectifs Croissance du chiffre d affaires de +1,8% à périmètre et change constants Taux de

Plus en détail

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance PROGRAMME DE MISE EN CONFORMITE SOLVABILITE 2 Disposer d un délégataire

Plus en détail

L expert-consolidation

L expert-consolidation L expert-consolidation Un savoir-faire reconnu dans les comptes consolidés au service de nos clients, Une expertise-métier également au service de nos confrères et partenaires pour leurs clients, Une offre

Plus en détail

ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013

ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013 ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013 ÉDITO Au cours des cinq premiers mois de l année 2012, nous avons noté un maintien des offres d emploi en interim. Notamment sur les métiers de l assurance (gestionnaires prévoyance),

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Accenture Software. IDMF Insurance Data Migration Factory. La migration en toute confiance de vos données d assurance

Accenture Software. IDMF Insurance Data Migration Factory. La migration en toute confiance de vos données d assurance Accenture Software IDMF Insurance Data Factory La migration en toute confiance de vos données d assurance Plus de 60 millions de contrats migrés avec succès Les compagnies d assurance sont régulièrement

Plus en détail

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL SOMMAIRE Édito... page 3 Axiwell Financial Services... Exemples de missions réalisées... Nos offres spécifiques... Risques / Conformité / Réglementaire...

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

ALTER DOMUS France IT S PEOPLE WHO MAKE THE DIFFERENCE

ALTER DOMUS France IT S PEOPLE WHO MAKE THE DIFFERENCE FRANCE ALTER DOMUS Alter Domus est un leader européen dans les Services d Administration de Fonds et les Services Administratifs et Comptables de sociétés. Nous sommes spécialisés dans le service aux véhicules

Plus en détail