Le régime hybride actuel est-il viable? Quelles sont les alternatives?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le régime hybride actuel est-il viable? Quelles sont les alternatives?"

Transcription

1 Le régime hybride actuel est-il viable? Quelles sont les alternatives? L assurance-médicaments à la croisée des chemins Journée de réflexion FTQ, Delta Trois-Rivières, 30 novembre 2015 Par Marc-André Gagnon*, PhD Professeur agrégé, École Nationale d administration et de politique publique (Université Carleton) All images are taken from freeimages.com Plan de la présentation 1. Comprendre l assurance-médicaments 2. Assurance-médicaments aujourd hui: Inefficace, inéquitable et insoutenable. 3. Fragmentation et impasse des régimes privés 4. Leçons internationales 5. Les contours d un régime public universel d assurance-médicaments pour le Québec. 1

2 Assurance-médicaments au Fédéral (2% des dépenses): Couvre les premières nations, GRC, Militaires et vétérans Provincial (42% des dépenses): Couvre la population non-active (personnes âgées, assistés sociaux). Au Québec, les travailleurs sans régime privés inclus sur régime public. Catastrophic coverage dans plusieurs provinces. Régimes privés (36% des dépenses): Couvre la population active ayant accès à un tel regime, ainsi que leur famille (60% population). Dépenses personnelles (20% des dépenses): co-paiements, franchises ou non-accès à une couverture. Principes fondamentaux Accès (aux médicaments essentiels) Équité du financement Innocuité (usage rationnel) Coût-efficacité (Viabilité du régime) 2

3 États-Unis Québec Belgique Japon Irlande France Grèce Australie Hongrie Suisse Autriche Slovaquie Espagne Italie Slovénie Islande MOYENNE OCDE Suède Portugal Finalande Corée du Sud Pays-Bas République Tchèque Norvège Luxembourg Royaume-Uni Pologne Estonie Nouvelle-Zélande Danemark Israel Chili Mexique 01/12/ Australia (e) Czech Republic Denmark Finland Hungary Ireland Israel Italy Japan Korea New Zealand Norway Portugal Slovenia Sweden Switzerland United Kingdom Austria France Iceland Netherlands (e) Belgium Spain Turkey Luxembourg (e) Slovak Republic Estonia Mexico (e) Poland Germany Greece (e) United States (e) Pourcentage de la population couverte par un régime public dans les pays de l OCDE (%), 2013 (ou dernière année disponible) (e): estimate Source: OECD Health Data: Social Protection (Extracted from OECD ilibrary) Dépenses per capita en médicaments pour les différents pays de l OCDE, 2012 ou dernière année disponible, US$ en parité de pouvoir d achat Source: CIHI, OECD Health Statistics

4 Comparison between the price of the five generic drugs sold the most in Ontario and the price of the same drugs in the United States and New Zealand, in cents ( ), Ramipril (10 mg) Metformin (500 mg) Citalopram (20 mg) Simvastatin (20 mg) Paroxetine (20 mg) Ontario United States New Zealand Source: Law, 2013 Ratios moyens des prix pratiqués dans les pays de l OCDE par rapport aux prix pratiqués au, comparaisons bilatérales, ,5 2,21 2 1,5 1 1,04 1,04 1 0,98 0,96 0,9 0,87 0,86 0,82 0,8 0,78 0,77 0,74 0,74 0,73 0,73 0,72 0,72 0,72 0,69 0,68 0,66 0,66 0,66 0,64 0,64 0,61 0,6 0,58 0,5 0,46 0,33 0 Source: IMS AG s MIDAS et CEPMB 4

5 Investissements en recherche et développement par rapport aux ventes dans le secteur pharmaceutique, Source: PMPRB, EFPIA Croissance des coûts per capita en médicaments, de 0 à 2012 (comparaison internationale en PPP; 0=)

6 Croissance des coûts per capita en médicaments, de 0 à 2012 (comparaison internationale en PPP; 0=) Croissance des coûts per capita en médicaments, de 0 à 2012 (comparaison internationale en PPP; 0=) Australie

7 Croissance des coûts per capita en médicaments, de 0 à 2012 (comparaison internationale en PPP; 0=) Australie France Croissance des coûts per capita en médicaments, de 0 à 2012 (comparaison internationale en PPP; 0=) Australie France Royaume-Uni

8 Croissance des coûts per capita en médicaments, de 0 à 2012 (comparaison internationale en PPP; 0=) Australie France Royaume-Uni Danemark Croissance des coûts per capita en médicaments, de 0 à 2012 (comparaison internationale en PPP; 0=) Australie Finlande Pays-Bas Suisse Autriche Espagne France Suède Royaume-Uni Nouvelle-Zélande Portugal Norvège Danemark Italie

9 Croissance des coûts per capita en médicaments, de 0 à 2012 (comparaison internationale en PPP; 0=) États-Unis Australie Finlande Pays-Bas Suisse Autriche Espagne France Suède Royaume-Uni Nouvelle-Zélande Portugal Norvège Danemark Italie Croissance des coûts per capita en médicaments, de 0 à 2012 (comparaison internationale en PPP; 0=) Québec États-Unis Australie Finlande Pays-Bas Suisse Autriche Espagne France Suède Royaume-Uni Nouvelle-Zélande Portugal Norvège Danemark Italie

10 Et si le Québec avait contenu les coûts aussi bien qu ailleurs? Pays Augmentation des coûts per capita Économies annuelles potentielles pour le Québec Millions $ Québec 107% 0 États-Unis 87% % 950 Australie 77% 1239 France/Royaume-Uni 55% 2147 New Zealand 50% 2354 Denmark 36% 2932 Le régime général d assurance-médicaments du Québec est fragmenté: -Médicaments versus santé -Public versus privé -Québec versus autres jurisdictions 10

11 Les régimes privés dans l impasse - Sovaldi et médicaments de niche -Incapacité de contenir les coûts On cherche à imiter le ROC -ROC: Implantation de plafonds annuels -Manuvie: Veille Médicaments Le Pays-Bas comme modèle?: Assurance sociale et concurrence encadrée? 11

12 Les leçons du Royaume-Uni -Régime public universel intégré avec les autres soins de santé -NICE (liste négative) -Peu ou pas de copaiements 12

13 Leçons des kiwis (Nouvelle-Zélande) Pharmac: Pharmaceutical management agency Agence autonome avec financment public Gère le formulaire national Indépendant du ministre de la santé Budget fermé Mandat: Maximiser valeur thérapeutique pour chaque $ dépensé Évaluation pharmaco-éco pour tous médicaments (liste positive) Non c est non Appel d offres Prix de référence PLAs et négociations Clauses pour réduire pénuries 13

14 Pharmac au Québec? -Formulaire national -Modèle de gestion de formulaire par les hôpitaux -Fusion entre INESSS et Alliance pharmaceutique pancanadienne -Société Canadienne du sang / Héma-Québec Un régime public universel d assurancemédicaments pour le Québec : 1. Éliminer la fragmentation (et pelletage de coûts) 2. Améliorer Équité d accès (formulaire national). 3. Agence dépoliticisée gérant formulaire basé sur les données probantes. 4. Budget fermé. 5. Mandat clair de maximiser la valeur thérapeutique pour chaque $ dépensé. 14

15 Quoi d autre? Développer les outils institutionnels pour améliorer les habitudes de prescriptions: -Base de données sur qui prescrit quoi et pourquoi -Outils de pharmaco-vigilance -Outils de rétroaction avec les médecins Comment y arriver? Différents scénarios: 1-Inclure les médicaments prescrits au sein de la Loi Canadienne sur la santé. 2-Couverture national de médicaments spécifiques (cancer, génériques, blockbusters). 3-Couverture de certaines populations à risque (cancéreux, SIDA, etc.) 4-Se doter d une option publique (assurance-sociale): -Éviter écrémage des risques -Inclure employés publics aux adhérents publics -Améliorer régime des adhérents -Employeurs pourraient couvrir primes des employés et co-paiements. 15

16 Conclusion Un régime public universel d assurance-médicaments n est pas une panacée. Doit servir à construire les capacités institutionnelles actuellement manquantes: Il permettrait un meilleur accès aux médicaments et améliorerait les résultats en santé. Il pourrait générer des économies de 11 à 45%. Il permettrait d augmenter le revenu disponible des Québécois, de réduire les coûts de main-d oeuvre pour les entreprises québécoises, et permettrait de réinvestir ailleurs dans le système de santé. «Il n est plus temps de se demander si un régime entièrement public d assurance médicaments est pertinent, mais bien comment il doit être implanté». -Jean Rochon Merci! Courriel: 16

Table des matières

Table des matières Table des matières Australie 0 0 28.4 9.4 5.1 57.1 0 Autriche 0.4 0.2 27.5 29 1.7 6.9 34.3 Belgique 0 0.7 24.2 35.6 7.8 0 31.7 Canada 0 0 10.4 24.2 47.5 2.1 15.8 Chili

Plus en détail

Une perspective internationale sur les transitions entre emploi et retraite OCDE

Une perspective internationale sur les transitions entre emploi et retraite OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 30 mars 16 à 9 h 30 «Transitions emploi-retraite» Document n 7 Document de travail, n engage pas le Conseil Une perspective internationale sur les

Plus en détail

Raisons économiques en faveur d un régime entièrement public

Raisons économiques en faveur d un régime entièrement public Raisons économiques en faveur d un régime entièrement public Journée Priorité Assurance-médicaments entièrement publique; Union des consommateurs UQAM, salle polyvalente, SH4800, Pavillon Sherbrooke 200

Plus en détail

Le Président de l'office européen des brevets

Le Président de l'office européen des brevets CA/65/16 Orig. : en Munich, le 25.11.2016 OBJET : SOUMIS PAR : DESTINATAIRES : Révision au 1 er janvier 2017 des taux de l'indemnité journalière Le Président de l'office européen des brevets 1. Le Conseil

Plus en détail

Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec

Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec Pierre-Carl Michaud Professeur de sciences économiques, ESG UQAM CIRANO et RAND Plan de la présentation Une

Plus en détail

OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE

OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE OCDE-OMS EXAMEN DU SYSTÈME DE SANTÉ SUISSE 1 (Fig. 1.6) Part du PIB consacrée aux dépenses de santé dans les pays de l'ocde, 2009, et évolution des dépenses de santé par habitant en termes réels, 1999-2009

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Panorama des pensions OCDE, 2015

Panorama des pensions OCDE, 2015 Panorama des pensions OCDE, 2015 Hervé Boulhol Direction de l emploi, du marché du travail et des affaires sociales, OCDE Conseil d orientation des retraites, Paris, 17 février 2016 Xème anniversaire de

Plus en détail

PISA 2012 Evaluer les systèmes pour améliorer l éducation

PISA 2012 Evaluer les systèmes pour améliorer l éducation PISA 2012 Evaluer les systèmes pour améliorer l éducation OECD EMPLOYER BRAND La réussite ne se mesure plus uniquement en fonction de critères nationaux mais aussi en fonction des systèmes Playbook d éducation

Plus en détail

Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec

Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec Pierre-Carl Michaud Professeur de sciences économiques, ESG UQAM CIRANO et RAND Plan de la présentation Une

Plus en détail

Production et utilisation de l énergie 101

Production et utilisation de l énergie 101 Production et utilisation de l énergie 101 Jean-Sébastien Rioux The School of Public Policy École d été sur la Géopolitique de l énergie et des ressources naturelles Calgary, AB May 15-20, 2017 Faits saillants

Plus en détail

La formation professionnelle initiale et continue: perspectives internationales

La formation professionnelle initiale et continue: perspectives internationales La formation professionnelle initiale et continue: perspectives internationales Dr. Patrick Werquin OCDE D i r e c t i o n d e l é d u c a t i o n Présentation au COE, Paris, 27 mars 2008 Plan -Définitions

Plus en détail

PANORAMA DE LA SANTÉ 2015 QUELLES LEÇONS POUR LA FRANCE?

PANORAMA DE LA SANTÉ 2015 QUELLES LEÇONS POUR LA FRANCE? PANORAMA DE LA SANTÉ 15 QUELLES LEÇONS POUR LA FRANCE? Briefing pour l AJEF 3 novembre 15 La grande question La France a-t-elle toujours le meilleur système de santé au monde? (rapport de l OMS sur la

Plus en détail

Next Generation Access Défis pour la Suisse

Next Generation Access Défis pour la Suisse Office Bundesamt fédéral für de Kommunikation la communication Division Services de télécommunication Next Generation Access Défis pour la Suisse FTTH conference 2012 by openaxs Fribourg, 22 août 2012

Plus en détail

Les enseignements de PISA et la formation des enseignants : stratégie et politiques.

Les enseignements de PISA et la formation des enseignants : stratégie et politiques. Réseau international francophone des établissements de formation de formateurs (RIFEFF) Beyrouth 18-19 novembre 2011 Les enseignements de PISA et la formation des enseignants : stratégie et politiques.

Plus en détail

Nouveau Rendez-vous de la Santé : Carrefour entre la médecine hospitalière et la médecine en ville.

Nouveau Rendez-vous de la Santé : Carrefour entre la médecine hospitalière et la médecine en ville. Nouvelle édition Nouveaux enjeux Nouveaux formats Nouveau Rendez-vous de la Santé : Carrefour entre la médecine hospitalière et la médecine en ville. Interagissez avec nous sur Twitter : @EntBichat #EntretiensDeBichat

Plus en détail

Table 1 : Defence expenditures of NATO countries Tableau 1 : Dépenses de défense des pays de l'otan

Table 1 : Defence expenditures of NATO countries Tableau 1 : Dépenses de défense des pays de l'otan Table 1 : Defence expenditures of NATO countries Tableau 1 : Dépenses de défense des pays de l'otan Country / Pays Currency unit / Unité monétaire (million) 1980 1985 1990 1995 1999 2000 2001 2002 2003e

Plus en détail

Economic and Social Council

Economic and Social Council UNITED NATIONS Economic and Social Council TIMBER COMMITTEE 8-11 October 2007 TIMBER COMMITTEE and INTERNATIONAL SOFTWOOD CONFERENCE FORECASTS PRODUCTION AND TRADE DATA FOR 2006-2008 Table 1 Sawn Softwood

Plus en détail

Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 7.3% en août 2014

Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 7.3% en août 2014 Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 7.3% en août 2014 Le taux de chômage de la zone OCDE était en baisse de 0.1 point de pourcentage à 7.3% en août 2014. Dans l ensemble, 44.4 millions de personnes

Plus en détail

Le taux de chômage de la zone OCDE en légère baisse à 6.9% en mars 2015

Le taux de chômage de la zone OCDE en légère baisse à 6.9% en mars 2015 Le taux de chômage de la zone OCDE en légère baisse à 6.9% en mars 201 Le taux de chômage de la zone OCDE était en baisse de 0.1 point de pourcentage à 6.9% en mars 201, avec une baisse cumulée de 1.2

Plus en détail

«Regards sur l éducation 2014 : Les indicateurs de l OCDE»

«Regards sur l éducation 2014 : Les indicateurs de l OCDE» «Regards sur l éducation 2014 : Les indicateurs de l OCDE» Note sur le Luxembourg Conçue pour permettre aux pays d évaluer leur système d enseignement en le comparant à celui d autres pays, la publication

Plus en détail

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 6.4% en avril 2016

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 6.4% en avril 2016 Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 6.4% en avril 2016 Le taux de chômage de la zone OCDE était stable à 6.4% en avril 2016, 1.7 point de pourcentage endessous de sa valeur du pic de janvier 2013.

Plus en détail

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 7.9% en octobre 2013

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 7.9% en octobre 2013 Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 7.9% en octobre 2013 Le taux de chômage de la zone OCDE, à 7.9% en octobre 2013, était inchangé par rapport aux deux mois précédents. Dans l ensemble, 7.8 millions

Plus en détail

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million)

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million) The OECD Member countries of the Working Party on Export Credits and Credit Guarantees submit their cash flow results for officially supported export credits to the OECD Secretariat on an annual basis.

Plus en détail

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 7.6% en janvier 2014

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 7.6% en janvier 2014 Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 7.6% en janvier 201 Le taux de chômage de la zone OCDE était stable à 7.6% en janvier 201. Dans la zone OCDE, 6.2 millions de personnes étaient au chômage, 3.8

Plus en détail

Légère baisse du taux de chômage de la zone OCDE à 7.9% en juillet 2013

Légère baisse du taux de chômage de la zone OCDE à 7.9% en juillet 2013 Légère baisse du taux de chômage de la zone OCDE à 7.9% en juillet 201 Le taux de chômage de la zone OCDE était en baisse à 7.9% en juillet 201, comparé à 8.0% le mois précédent. Dans la zone euro, le

Plus en détail

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 6.2% en décembre 2016

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 6.2% en décembre 2016 Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 6.2% en décembre 2016 Le taux de chômage de la zone OCDE était stable pour le deuxième mois consécutif, à 6.2%, en décembre 2016. Dans l ensemble, 8.5 millions

Plus en détail

1. Le Québec et le monde

1. Le Québec et le monde Les congés parentaux dans le monde Mise à jour du document Dispositions des régimes d assurance parentale dans certains pays d Europe : comparaison avec le Québec La source principale de ce document est

Plus en détail

List of Hazardous Waste Authorities. Liste des autorités responsables des déchets dangereux CONSOLIDATION CODIFICATION

List of Hazardous Waste Authorities. Liste des autorités responsables des déchets dangereux CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION List of Hazardous Waste Authorities Liste des autorités responsables des déchets dangereux SOR/92-636 DORS/92-636 Current to March 24, 2010 À jour au 24 mars 2010 Published

Plus en détail

ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES

ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES (Article 4, paragraphe 8, article 10 bis, point d) et article 122 du règlement d'application) L'article 10 bis point d) du règlement

Plus en détail

7 Producer prices indices 2010=100 Indices des prix à la production 2010=100

7 Producer prices indices 2010=100 Indices des prix à la production 2010=100 7 Producer prices indices 2010=100 Indices des prix à la production 2010=100 Country or area 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2016 2016 2016 2016 2016 2016 Monthly average - moyenne mensuelle Jan-janv

Plus en détail

Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 6.6% en octobre 2015

Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 6.6% en octobre 2015 Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 6.6% en octobre 201 Le taux de chômage de la zone OCDE était en baisse de 0.1 point de pourcentage à 6.6% en octobre 201, 1. points de pourcentage en-dessous

Plus en détail

Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 6.5% en janvier 2016

Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 6.5% en janvier 2016 Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse à 6.% en janvier 2016 Le taux de chômage de la zone OCDE était en baisse de 0.1 point de pourcentage à 6.% en janvier 2016, 1.6 points de pourcentage en-dessous

Plus en détail

PSYCHOLOGUES EN EUROPE : UNE PROFESSION QUI S ORGANISE

PSYCHOLOGUES EN EUROPE : UNE PROFESSION QUI S ORGANISE PSYCHOLOGUES EN EUROPE : UNE PROFESSION QUI S ORGANISE CONFÉRENCE-DÉBAT APIRAF 20 MAI 2014 PHILIPPE SARNIN PROFESSEUR UNIVERSITÉ LYON 2 LES PSYCHOLOGUES EN EUROPE EFPA ( Fédération Européenne des Associations

Plus en détail

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 6.3% en août 2016

Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 6.3% en août 2016 Le taux de chômage de la zone OCDE stable à 6.3% en août 2016 Le taux de chômage de la zone OCDE était stable à 6.3% en août 2016. Dans l ensemble, 39.4 millions de personnes étaient au chômage dans la

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

Statement showing the Status of Contributions and Advances to the Working Capital Fund as at 31 May 1951

Statement showing the Status of Contributions and Advances to the Working Capital Fund as at 31 May 1951 HEALTH WORLD ORGANIZATION ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ EXECUTIVE BOARD, EIGHTH ЕВ 8/7 SESSION CONSEIL EXÉCUTIF, HUITIÈME SESSION EB 8/7 Statement showing the Status of Contributions and Advances to

Plus en détail

Retraites Complémentaires AGIRC ARRCO

Retraites Complémentaires AGIRC ARRCO Retraites Complémentaires AGIRC ARRCO Quel avenir et comment? Gérard LUCAS ARCEA Saclay Jeudi 11 Février 2016 1 Bilan de la Réforme des Retraites de 2013-2014 Il y a un an, avec le C.O.R., la Cour des

Plus en détail

Les allégements de cotisation et l emploi une analyse sectorielle

Les allégements de cotisation et l emploi une analyse sectorielle Les allégements de cotisation et l emploi une analyse sectorielle Pierre Cahuc, Ecole Polytechnique, CREST, IZA et CEPR Stéphane Carcillo, Univ. Paris 1, Sciences Po, & IZA Les allégements généraux : un

Plus en détail

7 Producer price indices Indices des prix à la production 2010=100

7 Producer price indices Indices des prix à la production 2010=100 7 Producer price indices à la production 2010=100 Country or area 2012 2013 2014 2015 2014 2015 2015 2015 2015 2015 2015 Monthly average - moyenne mensuelle Dec-déc Jan-janv Feb-févr Mar-mars Apr-avril

Plus en détail

Quel bilan des dispositifs de réduction des risques infectieux chez les usagers de drogues en France?

Quel bilan des dispositifs de réduction des risques infectieux chez les usagers de drogues en France? Quel bilan des dispositifs de réduction des risques infectieux chez les usagers de drogues en France? OFDT 3 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine cedex Tel : 01 41 62 77 16 Fax : 01 41

Plus en détail

Comment améliorer la qualité de l enseignement en FWB? L apport des enquêtes internationales

Comment améliorer la qualité de l enseignement en FWB? L apport des enquêtes internationales Comment améliorer la qualité de l enseignement en FWB? L apport des enquêtes internationales D. Lafontaine, Professeure Université de Liège Département Education et formation Analyse des systèmes et des

Plus en détail

! " # #! $ % & ' () * ) +!, ' -. / * * * * ) ), -. / * * * * & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 ' ! 5 6

!  # #! $ % & ' () * ) +!, ' -. / * * * * ) ), -. / * * * * & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 ' ! 5 6 !"#$%&'"")*$$+,*""#$*%#"$$-"#*%#"$"%#.$"/! " # #! $ % & ' ) * ) +!, ' -. / * * * * 0 + 0 ) ), -. / * * * * 0 + 0 & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 '7 7 7 5! 5 6 ! " $%"%#"$ $ $ % $ &' " $ %! ) " $" $ %$ * )$ +,

Plus en détail

Les comptes sociaux de la Nouvelle-Calédonie

Les comptes sociaux de la Nouvelle-Calédonie dme études & conseils économiques Les comptes sociaux de la Nouvelle-Calédonie Éléments de cadrage rétrospectif et prospectif Olivier Sudrie CONFÉRENCE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET FISCALE NOUMÉA, 20/21 AOÛT

Plus en détail

Region, country or area

Region, country or area Indices et valeurs des exportations de produits manufacturés (Tableau I) Region, country or area 1995 1997 1998 1999 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Unit Value Indices in U.S. dollars - Indices

Plus en détail

TOURNAMENT RESULTS RÉSULTATS DU TOURNOI

TOURNAMENT RESULTS RÉSULTATS DU TOURNOI TOURNAMENT RESULTS RÉSULTATS DU TOURNOI IWBF WORLD WHEELCHAIR BASKETBALL CHAMPIONSHIPS CHAMPIONNATS DU MONDE DE BASKETBALL EN FAUTEUIL ROULANT DE L I.W.B.F. World Championships (Senior Men and Women) Championnats

Plus en détail

Les systèmes de retraite face au vieillissement de la population et à la crise économique : approche comparative

Les systèmes de retraite face au vieillissement de la population et à la crise économique : approche comparative Les systèmes de retraite face au vieillissement de la population et à la crise économique : approche comparative Douzième colloque du COR Systèmes de retraite, évolutions démographiques et croissance économique

Plus en détail

Region, country or area

Region, country or area Region, country or area 1995 1997 1998 1999 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Unit Value Indices in U.S. dollars - Indices de valuer unitaire en dollars des E.-U. 2000 = 100 Developed economies.

Plus en détail

Pour en apprendre davantage sur le Centre ou pour obtenir des exemplaires de ce document, visitez le ou écrivez-nous à

Pour en apprendre davantage sur le Centre ou pour obtenir des exemplaires de ce document, visitez le  ou écrivez-nous à Créé en 2009, le Centre sur la productivité et la prospérité de HEC Montréal mène une double mission. Il se consacre d abord à la recherche sur la productivité et la prospérité en ayant comme principaux

Plus en détail

14. Legitimate live births by duration of married life: Naissances vivantes légitimes selon la durée de mariage:

14. Legitimate live births by duration of married life: Naissances vivantes légitimes selon la durée de mariage: 14. Legitimate live births by duration of married life: 1990-1998 Naissances vivantes légitimes selon la durée de mariage: 1990-1998 AFRICA AFRIQUE Egypt Égypte 1 All durations - Ensemble... 1,686,877

Plus en détail

Les revenus et la pauvreté des personnes âgées. OCDE, «Panorama des pensions 2013», chapitre 5

Les revenus et la pauvreté des personnes âgées. OCDE, «Panorama des pensions 2013», chapitre 5 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 janvier 2014 à 14h30 «Niveau des pensions et niveau de vie des retraités» Document N 14 Document de travail, n engage pas le Conseil Les revenus

Plus en détail

Séance 1: International migration: some building blocks in terms of history, definitions and recent trends

Séance 1: International migration: some building blocks in terms of history, definitions and recent trends Migrations Internationales, Commerce et Développement Master Économie des Relations Internationales Sciences-po, Paris John Martin & Jean-Christophe Dumont (OCDE) Séance 1: International migration: some

Plus en détail

Les réformes du marché du travail en Europe depuis la crise de Raymond Torres Directeur Département de la recherche du BIT

Les réformes du marché du travail en Europe depuis la crise de Raymond Torres Directeur Département de la recherche du BIT Les réformes du marché du travail en Europe depuis la crise de 2008 Raymond Torres Directeur Département de la recherche du BIT Une accélération du rythme des réformes depuis 2008 Nombre de mesures adoptées

Plus en détail

LA BCE PUBLIE LES INDICATEURS FINANCIERS STRUCTURELS POUR 2011

LA BCE PUBLIE LES INDICATEURS FINANCIERS STRUCTURELS POUR 2011 Paris, le 30 octobre 2012 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA BCE PUBLIE LES INDICATEURS FINANCIERS STRUCTURELS POUR 2011 La Banque centrale européenne (BCE) publie ce jour une série d indicateurs

Plus en détail

Who is Who. Réunion informelle des ministres de la Défense Informal Meeting of Defence Ministers

Who is Who. Réunion informelle des ministres de la Défense Informal Meeting of Defence Ministers Who is Who Réunion informelle des ministres de la Défense Informal Meeting of Defence Ministers Luxembourg-Kirchberg 18/03/2005 Allemagne / Germany Peter Eickenboom Secrétaire d État au ministère fédéral

Plus en détail

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Table Notes: Heat from other sources includes heat from sources other than combustible fuels, both from CHP (combined heat and power) and

Plus en détail

L Euro, la Croissance et le Chômage Abraham Lioui, PhD & Daniel Haguet, PhD

L Euro, la Croissance et le Chômage Abraham Lioui, PhD & Daniel Haguet, PhD L Euro, la Croissance et le Chômage Abraham Lioui, PhD & Daniel Haguet, PhD Introduction https://www.youtube.com/watch?v=zufecnrhhls Quelques Repères Date Pays Adoption de l'euro 1er janvier 1958 Allemagne

Plus en détail

OTCex est tenue d informer ses clients sur sa politique d exécution et d obtenir leur accord sur cette politique.

OTCex est tenue d informer ses clients sur sa politique d exécution et d obtenir leur accord sur cette politique. OTCex OTCex SA - HPC SA POLITIQUE D EXECUTION DES ORDRES MAI 2015 1 INTRODUCTION Cette politique d exécution a été établie dans le cadre de la directive européenne sur les Marchés d Instruments Financiers

Plus en détail

10.01 International Salariés à l étranger et les membres de leur famille

10.01 International Salariés à l étranger et les membres de leur famille 10.01 International Salariés à l étranger et les membres de leur famille Etat au 1 er janvier 2016 Rectification paragraphes 5, 9, 14, 15 et 18 5 A quel système de sécurité sociale sont soumises les personnes

Plus en détail

L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U

L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U CROISSANCE INCLUSIVE L E P O I N T S U R L E S I N É G A L I T É S D E R E V E N U COPE Éléments clés Centre pour les Opportunités et l Égalité Novembre 2016 http://oe.cd/idd-fr Les fruits de la reprise

Plus en détail

Bourses d États étrangers pour étudiant-e-s et chercheurs-ses suisses. Service des bourses

Bourses d États étrangers pour étudiant-e-s et chercheurs-ses suisses. Service des bourses Bourses d États étrangers pour étudiant-e-s et chercheurs-ses suisses Postulation auprès de swissuniversities Postulation auprès du pays hôte China Columbia Croatia Czech Republic India Israel Japan Poland

Plus en détail

Collectivités territoriales et réformes : une perspective internationale

Collectivités territoriales et réformes : une perspective internationale Collectivités territoriales et réformes : une perspective internationale Claire Charbit & Isabelle Chatry Direction de la Gouvernance publique et du développement territorial de l OCDE INET, mercredi 25

Plus en détail

Mise en œuvre et bilan du règlement pédiatrique

Mise en œuvre et bilan du règlement pédiatrique Mise en œuvre et bilan du règlement pédiatrique Séance thématique de l Académie Nationale de Pharmacie Présenté par L. Badis Bensaad, évaluateur scientifique, cellule pédiatrique, ANSM D après les données

Plus en détail

d études socio-économiques de l UQAM

d études socio-économiques de l UQAM d études socio-économiques de l UQAM LE SYNDICALISME DANS LES PAYS DE L OCDE Frédéric Rogenmoser, B.A.A (comptabilité), candidat à la maîtrise en comptabilité, chercheur au Laboratoire d'études socio-économiques

Plus en détail

Lecture Mathématiques Sciences

Lecture Mathématiques Sciences ANNEXE Tableau 1 Scores moyens de la Suisse de PISA 2000 à PISA 2009 2000 2003 2006 2009 Lecture 494 499 499 501 Mathématiques 529 527 530 534 Sciences 495 513 512 517 En gras: thème principal Période

Plus en détail

Transports Union Européenne élargissement... Patrice Salini

Transports Union Européenne élargissement... Patrice Salini Transports Union Européenne élargissement... Patrice Salini Elargissement Un contexte des métiers des stratégies Un contexte Le poids des Peco demeure modéré Des différentiels de revenu et de richesse

Plus en détail

Index de compétitivité mondial des talents (GTCI) 2017 France-étude nationale

Index de compétitivité mondial des talents (GTCI) 2017 France-étude nationale R CLASSEMENT A N K I N G Index de compétitivité mondial des talents (GTCI) 2017 -étude nationale POPULATION TOTALE : PIB : PIB PAR HABITANT (PPA US$) : NIVEAU DE REVENU DU PAYS 66,81 MILLIONS 2 421,68

Plus en détail

Index of industrial production Indice de la production industrielle

Index of industrial production Indice de la production industrielle 5 Index of industrial production 2010=100 Country or area 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2014 2014 2015 2015 2015 2015 2015 Nov-nov Dec-déc Jan-janv Feb-févr Mar-mars Apr-avril May-mai Albania General

Plus en détail

LES LEÇONS DES RÉFORMES DE RETRAITE ÉTRANGÈRES : VERS UN TRANSFERT DU RISQUE DE LA COLLECTIVITÉ AUX INDIVIDUS

LES LEÇONS DES RÉFORMES DE RETRAITE ÉTRANGÈRES : VERS UN TRANSFERT DU RISQUE DE LA COLLECTIVITÉ AUX INDIVIDUS LES LEÇONS DES RÉFORMES DE RETRAITE ÉTRANGÈRES : VERS UN TRANSFERT DU RISQUE DE LA COLLECTIVITÉ AUX INDIVIDUS Anna Cristina D ADDIO Division des Politiques Sociales, Direction de l Emploi, du Travail et

Plus en détail

Estimations rapides des coûts unitaires de la main-d œuvre trimestriels

Estimations rapides des coûts unitaires de la main-d œuvre trimestriels La croissance des CUM dans la zone OCDE reste stable à 0.1% au second trimestre de 2015 La croissance des coûts unitaires de la main d œuvre dans la zone OCDE reste stable à 0.1% au deuxième trimestre

Plus en détail

L évolution du rôle des complémentaires face aux enjeux d accès aux soins : quelle articulation régime général / régime complémentaire?

L évolution du rôle des complémentaires face aux enjeux d accès aux soins : quelle articulation régime général / régime complémentaire? L évolution du rôle des complémentaires face aux enjeux d accès aux soins : quelle articulation régime général / régime complémentaire? Dominique Polton Directrice de la stratégie, des études et des statistiques,

Plus en détail

10 March/mars 2011 COMMUNIQUE PR/CP(2011)027

10 March/mars 2011 COMMUNIQUE PR/CP(2011)027 10 March/mars 2011 COMMUNIQUE PR/CP(2011)027 Financial and Economic Data Relating to NATO Defence Données économiques et financières concernant la défense de l'otan News and information is routinely placed

Plus en détail

Savoir gérer l assurance médicaments Stratégies, méthodes et politique d entreprise

Savoir gérer l assurance médicaments Stratégies, méthodes et politique d entreprise Savoir gérer l assurance médicaments Stratégies, méthodes et politique d entreprise Les objectifs 1) Les facteurs influençant la croissance des coûts 2) La politique des prix des médicaments 3) Les stratégies

Plus en détail

Le prolongement des carrières peut-il amoindrir les effets du vieillissement démographique?

Le prolongement des carrières peut-il amoindrir les effets du vieillissement démographique? Le prolongement des carrières peut-il amoindrir les effets du vieillissement démographique? Pierre-Carl Michaud Professeur de sciences économiques, ESG UQAM CIRANO et RAND Plan de la présentation La démographie

Plus en détail

Cours 4. Les Etats-Unis comme précurseurs

Cours 4. Les Etats-Unis comme précurseurs La pauvreté SMS 06 33 21 51 69 Cours 4. Les Etats-Unis comme précurseurs Julien Damon www.eclairs.fr VRAIMENT PRÉCURSEURS? 1. Pionniers, premiers, innovateurs ou précurseurs? 2. Quelle détermination de

Plus en détail

L articulation public/privé dans le financement des systèmes de santé Le cas de la France

L articulation public/privé dans le financement des systèmes de santé Le cas de la France Cycle de conférences IUMSP sur la transformation des systèmes de santé L articulation public/privé dans le financement des systèmes de santé Le cas de la France Dominique Polton Présidente de l Institut

Plus en détail

10 June/juin 2010 COMMUNIQUE PR/CP(2010)078. Financial and Economic Data Relating to NATO Defence

10 June/juin 2010 COMMUNIQUE PR/CP(2010)078. Financial and Economic Data Relating to NATO Defence 10 June/juin 2010 COMMUNIQUE PR/CP(2010)078 Financial and Economic Data Relating to NATO Defence Données économiques et financières concernant la défense de l'otan News and information is routinely placed

Plus en détail

Âge de la retraite: un point fix en mouvement

Âge de la retraite: un point fix en mouvement Âge de la retraite: un point fix en mouvement CDAS, 23 Juin 2011 OCDE: Âge de la retraite aujourd hui Source: OCDE Âge de la retraite légal effectif Effective Official b 75 Men 70 65 60 55 50 75 70 Mexico

Plus en détail

ET ALLOCATIONS PENSIONS RENTES, ASSURANCE PARTIE 3 DÉTACHEMENT RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS.

ET ALLOCATIONS PENSIONS RENTES, ASSURANCE PARTIE 3 DÉTACHEMENT RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. RENTES, PENSIONS PARTIE 3 RENTES, PENSIONS ASSURANCE CHÔMAGE LE DÉTACHEMENT FLUX FINANCIERS ÉTRANGER-FRANCE page 77 MOUVEMENTS MIGRATOIRES RENTES, PENSIONS AVANT PROPOS 79 SYNTHÈSE 8 à 82 RENTES, PENSIONS

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 en % du PIB UN FINANCEMENT DES RETRAITES TOUJOURS PAS ASSURÉ Solde financier

Plus en détail

L assurance autonomie. Réjean Hébert, MD MPhil Professeur titulaire Département de gestion, d évaluation et de politique en santé

L assurance autonomie. Réjean Hébert, MD MPhil Professeur titulaire Département de gestion, d évaluation et de politique en santé L assurance autonomie Réjean Hébert, MD MPhil Professeur titulaire Département de gestion, d évaluation et de politique en santé 1 Introduction Systèmes de santé Québécois et Canadien Modèles beveridgiens:

Plus en détail

Informal Meeting of Ministers for Sports Luxembourg, Réunion informelle des Ministres des Sports.

Informal Meeting of Ministers for Sports Luxembourg, Réunion informelle des Ministres des Sports. Informal Meeting of Ministers for Sports Luxembourg, 29-04-2005 www.eu2005.lu Réunion informelle des Ministres des Sports Who is Who Allemagne / Germany Klaus Pöhle Chef du Département des Sports, ministère

Plus en détail

Rapport mondial sur les salaires 2016/17

Rapport mondial sur les salaires 2016/17 Rapport mondial sur les salaires 2016/17 Eric Heyer Organisation internationale du Travail observatoire français des conjonctures économiques centre de recherche en économie de Sciences Po www.ofce.sciences-po.fr

Plus en détail

La pression fiscale dans les pays de l OCDE retrouve les niveaux record de 2000

La pression fiscale dans les pays de l OCDE retrouve les niveaux record de 2000 Centres de l OCDE Allemagne Berlin (49-30) 288 8353 Japon Tokyo (81-3) 5532-0021 Mexique Mexico (52-55) 5281 3810 Etats-Unis Washington (1-202) 785 6323 ALLEMAGNE AUSTRALIE AUTRICHE BELGIQUE CANADA CORÉE

Plus en détail

4Cours précédent: 4Ce cours-ci: conditions qui ont conduit à penser un nouveau projet:

4Cours précédent: 4Ce cours-ci: conditions qui ont conduit à penser un nouveau projet: 4Cours précédent: 4déf. d un marché commun 4Traité de Rome1957 4intégration selon optique libérale 4diff. formes d intégration économique 4crises politiques, économiques et monétaires 4Ce coursci: conditions

Plus en détail

Introduction d un salaire minimum : le problème des bas salaires en Suisse peut être résolu au plan économique

Introduction d un salaire minimum : le problème des bas salaires en Suisse peut être résolu au plan économique CON FÉRENCE D E P R E S S E D U 2 7 FÉVR I E R 2 0 1 4 Daniel Lampart, économiste en chef et premier secrétaire de l USS Introduction d un salaire minimum : le problème des bas salaires en Suisse peut

Plus en détail

De mettre au point des instruments propres à supprimer ou à neutraliser les effets des montages hybrides et des opérations d arbitrage.

De mettre au point des instruments propres à supprimer ou à neutraliser les effets des montages hybrides et des opérations d arbitrage. NOUS, MINISTRES ET REPRÉSENTANTS de l Afrique du sud, de l Allemagne, de l Argentine, de l Australie, de l Autriche, de la Belgique, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Corée, du Danemark, de l Espagne,

Plus en détail

Compétences pour le XXI e siècle

Compétences pour le XXI e siècle Compétences pour le XXI e siècle Les Canadiennes et Canadiens sont parmi ceux qui possèdent le mieux les compétences requises au XXI e siècle. Plus de quatre Canadiennes et Canadiens sur cinq ont pu remplir

Plus en détail

Les enjeux économiques: une perspective internationale

Les enjeux économiques: une perspective internationale Les enjeux économiques du Québec ASDEQ Québec, le 6 mai 4 Les enjeux économiques: une perspective internationale Jean-Philippe Cotis Économiste en chef Opinions des chefs d'entreprises États-Unis Zone

Plus en détail

Proclamation désignant certains pays comme États désignés. Proclamation Designating Certain Countries as Designated States

Proclamation désignant certains pays comme États désignés. Proclamation Designating Certain Countries as Designated States CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Proclamation Designating Certain Countries as Designated States Proclamation désignant certains pays comme États désignés C.R.C., c. 1596 C.R.C., ch. 1596 Published by

Plus en détail

CANADA-UNION EUROPÉENNE

CANADA-UNION EUROPÉENNE PROFIL DE LA RÉGION Économie de l Union européenne Produit intérieur brut (PIB) en parité du pouvoir d achat (PPA) : 18,4 billions de dollars américains (2014) PIB par habitant en PPA : 36 200 $ US (2014)

Plus en détail

Indice KOF du marché de l emploi des jeunes: fort impact de la grande récession sur la qualité du travail des jeunes

Indice KOF du marché de l emploi des jeunes: fort impact de la grande récession sur la qualité du travail des jeunes Communiqué de presse Zurich, le 18 octobre 2016, 9h00 Indice KOF du marché de l emploi des jeunes: fort impact de la grande récession sur la qualité du travail des jeunes La grande récession a laissé des

Plus en détail

CANADA-UNION EUROPÉENNE

CANADA-UNION EUROPÉENNE PROFIL DE LA RÉGION Indicateurs économiques Produit intérieur brut (PIB) en parité du pouvoir d achat (PPA) : 19,2 billions de dollars américains (2015) PIB par habitant en PPA : 37 700 $ US (2015) Population

Plus en détail

Enjeux et réformes nécessaires. Jean-Claude Ménard Présentation au colloque «Enjeux des régimes publics de retraite» Sherbrooke, Congrès de l ACFAS

Enjeux et réformes nécessaires. Jean-Claude Ménard Présentation au colloque «Enjeux des régimes publics de retraite» Sherbrooke, Congrès de l ACFAS Enjeux et réformes nécessaires Jean-Claude Ménard Présentation au colloque «Enjeux des régimes publics de retraite» Sherbrooke, Congrès de l ACFAS 10 mai 2011 1 But du 25 e rapport actuariel du RPC Déposé

Plus en détail

L.F. Berkman, professeur d analyse des politiques publiques à Thomas D. Cabot, Université Harvard Katrina Abuabara, Université Stanford

L.F. Berkman, professeur d analyse des politiques publiques à Thomas D. Cabot, Université Harvard Katrina Abuabara, Université Stanford De la compréhension des risques sanitaires vers l amélioration de la santé des populations : une perspective internationale sur le rôle de la santé publique L.F. Berkman, professeur d analyse des politiques

Plus en détail

La continuité de la prise en charge : la démarche RAI et le Protocole 3

La continuité de la prise en charge : la démarche RAI et le Protocole 3 La continuité de la prise en charge : la démarche RAI et le Protocole 3 PATRICK MAGGI SAM DELYE PROF. CHRISTIANE GOSSET PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGÉES BONNES PRATIQUES DANS L EUROMÉTROPOLE LILLE-KORTRIJK-TOURNAI

Plus en détail

Où sont scolarisés les filles et les garçons en 2009? Troisième Quatrième Autres

Où sont scolarisés les filles et les garçons en 2009? Troisième Quatrième Autres Où sont scolarisés les filles et les garçons en 2009? À 14 ans 9 % 12 % 20 % 71 % Troisième Quatrième Autres 26 % 62 % Lecture À 14 ans, 71 % des filles et 62 % des garçons sont scolarisés en classe de

Plus en détail

Europe : liaisons entreprises /gouvernements dangereuse

Europe : liaisons entreprises /gouvernements dangereuse Europe : liaisons entreprises /gouvernements dangereuse Un rapport couvrant 25 pays montre du doigt les contributions politiques et les activités de lobbying Bruxelles, 6 juin 2012 Dans un rapport publié

Plus en détail

La garantie YAMAHA applicable au sein de l Espace Economique Européen et la Suisse pour les enceintes de la série Installation

La garantie YAMAHA applicable au sein de l Espace Economique Européen et la Suisse pour les enceintes de la série Installation La garantie YAMAHA applicable au sein de l Espace Economique Européen et la Suisse pour les enceintes de la série Installation Madame, Monsieur, Merci d avoir porté votre choix sur les enceintes de la

Plus en détail

Annexe note TDTE N 4

Annexe note TDTE N 4 Annexe note TDTE N 4 Annexes : Vieillissement et migration internationales L immigration, 1 une solution aux économies vieillissantes? Auteurs El Mouhoub Mouhoud, Université Paris Dauphine Lionel Ragot,

Plus en détail