Présentation de la première Borne Externe de défibrillateurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation de la première Borne Externe de défibrillateurs"

Transcription

1 Présentation de la première Borne Externe de défibrillateurs Lancement de la formation aux premiers secours des enseignants des écoles primaires de la Ville Remise du Prix Marseille «Ville OMS 2010» Conférence de Presse Jeudi 12 mai 2011 à 11h00 Hôtel de Ville Quai du Port Marseille 2 ème 1

2 Sommaire! Introduction! Installation de la première borne de Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) sur la voie publique! La formation des enseignants et des élèves des écoles primaires de la Ville! La Ville de Marseille élue «ville OMS» aux Victoires de la Médecine! Annexe : Cartographie et partenaires 2

3 ! Introduction Dr Renaud MUSELIER Ancien Ministre co auteur de l!amendement «cartographie des défibrillateurs cardiaques sur le territoire» Françoise GAUNET ESCARRAS Adjointe au Maire, déléguée à la Santé, à l!hygiène, à la Prévention des Risques Sanitaires chez l!adolescent Inaugureront le premier défibrillateur externe installé sur la voie publique Jeudi 12 mai 2011 à 11H00 Quai du Port, face à l!hôtel de Ville et Salle Bailli de Suffren, Marseille en présence de tous les partenaires institutionnels, du Bataillon des Marins Pompiers, de la Croix Rouge, de l!agence Régionale de Santé, de l!education Nationale, des partenaires privés (groupe Sanofi, et CNP Assurance), et des élèves de CM2 de l!école Vaccaro. Marseille, ville pilote en matière de formation aux gestes qui sauvent et de lutte contre l'arrêt cardiaque, sera la première grande ville de France à installer à titre expérimental dix défibrillateurs Sirius sur la voie publique, dont le premier sur le Vieux Port. A cette occasion, la cité phocéenne lancera sa campagne de formation des professeurs des écoles. Cette initiative vient renforcer les sessions de formation offertes aux élèves des écoles primaires : petits Marseillais ont déjà été formés «aux gestes qui sauvent». 150 bâtiments municipaux de la cité phocéenne sont équipés de défibrillateurs et ils seront 300 d!ici à Plusieurs vies ont pu être sauvées à Marseille, grâce à ces installations. Un engagement de Santé Publique récompensé par le prix "Ville OMS", lors des dernières Victoires de la Médecine. A l'hôtel de Ville, le même jour, des élèves de CM2 de l!école Vaccaro formés aux premiers secours, et leur enseignant, feront une démonstration de défibrillation. Ils réaliseront une grande fresque représentant les gestes qui sauvent, guidés par Laurent Elcé, illustrateur de la Bande Dessinée «la Bande à défi». 3

4 La Ville de Marseille pionnière dans la lutte contre l!arrêt cardiaque Bien avant Paris et Lyon, Marseille a été une des premières villes en France à installer des défibrillateurs automatisés externes (DAE), à grande échelle, dans les lieux publics. Cette mise en place permet de réagir rapidement et efficacement contre la mort subite suite à un arrêt cardiaque personnes meurent par an en France d!un arrêt cardiovasculaire. Une défibrillation précoce fait passer le taux de survie en France actuellement de 3% à plus de 30%. Ces appareils portatifs, très simples d!utilisation, permettent de délivrer un choc électrique externe en toute sécurité, pour la victime et l!utilisateur : plus de 100 défibrillateurs ont été installés depuis l!automne 2007, dans 60 établissements publics de la Ville. Ils sont facilement repérables grâce à une signalétique spécifique en ville. Il en existe notamment dans tous les postes de secours des plages, piscines municipales de la Ville, stades, salles de concert, bibliothèques, opéra etc. Le développement, la mise en place du projet et la formation sont assurés par le service Médical du Bataillon de Marins Pompiers de Marseille et la Croix Rouge.! La Ville de Marseille a développé un partenariat public-privé qui va permettre d'étendre le dispositif d'installation des défibrillateurs et d'accélérer la formation «aux gestes qui sauvent» vers différents publics. Les groupes Sanofi et CNP assurance sont des partenaires privilégiés qui s'investissent auprès de la Ville de Marseille sur cette opération de Santé Publique.! L!objectif à Marseille est d!augmenter le taux de survie aux arrêts cardiovasculaires de 3 % à 30% en 3 ans : -En portant le nombre d!appareils à 300 d'ici Avec l'expérimentation sur 3 ans, de 10 bornes de défibrillateurs installées sur la voie publique -Par une politique de formation intensive des personnels municipaux, et des élèves des écoles primaires, comme futurs citoyens -En communiquant à tous les Marseillais une cartographie précisant l!emplacement de tous les défibrillateurs dans la ville -Enfin, en sensibilisant les acteurs du secteur privé (grandes surfaces, pharmacies, hôtellerie ) afin qu!ils prennent le relais de la municipalité dans la dynamique d!installation des défibrillateurs. Une opération qui va permettre de sauver environ 200 vies par an à Marseille. 4

5 ! Installation de la première borne externe de défibrillateurs sur la voie publique Constat : Dans le cadre de sa politique du «mieux vivre ensemble», la Ville de Marseille est très impliquée dans l!installation des défibrillateurs, la formation des gestes de premiers secours, et plus généralement des questions de santé publique. Depuis 2007, un décret autorise chacun d!entre nous à utiliser les défibrillateurs automatiques : sauver une victime d!un arrêt cardiaque devient un acte citoyen à la portée de tous dans la cité phocéenne! C!est maintenant au tour des principales rues d!être équipées de défibrillateurs grâce à la mise en place de bornes externes. Des bornes externes de défibrillateurs visibles, pratiques et fiables : 10 bornes externes de défibrillateurs SIRIUS s!installent au coeur de la Ville de Marseille. La première est posée quai du Port, en face de la Mairie, le 11 mai La Cité phocéenne est la première grande ville de France à s'équiper de défibrillateurs en accès libre sur la voie publique. Leur deux mètres de haut ainsi que leurs couleurs, verte et blanche, conformes à celles de l!urgence au niveau européen, assureront leur visibilité et leur reconnaissance. Afin de faciliter leur utilisation, les bornes diffusent en continu des contenus didactiques en relation avec «les gestes qui sauvent» et envoient automatiquement des alertes aux services d!urgences et aux services de police ou de gendarmerie dès l!ouverture de l!habitacle du Défibrillateur Automatisé Externe (DAE). Doublement autonome en matière d!alimentation (pile en lithium associée à une batterie de secours permettant le fonctionnement pendant 36 heures en cas de rupture d!alimentation), la borne est également équipée d!un système «tilt» pour prévenir les actes de vandalisme. Le concepteur : cardio assistance Cout de l'installation pour la Ville de Marseille : euros Lieux d'installations : 72 Quai du Port (2e), Quai de Rive Neuve (face au cours Jean Ballard, 1er), Escale Borély - Rond Point Henri Freney (8e), 16 cours Belsunce (1er), Place Estrangin (Sortie du Métro, 6e), Place Castellane (Sortie Métro avenue Cantini, 6e), Cours Julien (sortie du Métro Boulevard Théodore Thurner, 6e), Canebière (angle Garibaldi, 1er), Square Stalingrad (sortie Métro, 1er), et place de la Joliette (2e). 5

6 ! La formation des enseignants et des élèves des écoles primaires de la Ville Depuis plusieurs années, une circulaire de la Ministre de la Santé Roselyne Bachelot oblige les établissements scolaires à intégrer dans leur programme, la formation aux premiers secours. Mais peu l!appliquent en raison du coût élevé d!une telle formation. La Municipalité a décidé de lancer des formations à destination des élèves de ses écoles primaires, avec l'aide de partenaires publics et privés. Ainsi, chaque année, grâce à cette opération pilote, 5000 jeunes marseillais sont formés aux gestes de premiers secours. Dès 2009, près de 300 enfants ont été sensibilisés aux gestes de premiers secours sur le stand de la Municipalité à l!occasion de la Foire de Marseille. En 2011, ce seront les enseignants des écoles primaires qui recevront une formation.! 1000 enfants et adolescents décèdent par an, en France, d!un arrêt cardiaque, sans autres pathologies reconnues! enfants des écoles de la Ville de Marseille ont été formés soit une classe de CM2 par jour.! Grâce aux défibrillateurs automatiques la manipulation est devenue «tout public»! Les enfants font partis des cibles les plus réceptrices pour tout ce qui touche à la Formation (sécurité routière,..). Une initiative originale : La Bande dessinée «La Bande à Défi» Dessinateur : Laurent ELCE Média de la jeunesse par excellence, la bande dessinée est l!outil de communication idéal pour sensibiliser les enfants aux gestes de premiers secours. Le coût de la formation est pris en charge par la Ville de Marseille et la Croix Rouge. Il représente 10 euros par enfants, pour 1h30 de formation, dont la manipulation des défibrillateurs externes (DAE). A l!issue de la formation, un diplôme et un autocollant pour cartable sont délivrés à chaque participant pour sensibiliser tous les enfants de l!école. Novatrice, ludique et pédagogique, cette bande dessinée est un véritable livret de formation aux premiers secours cardiaques. Le fil rouge : les aventures d!une classe partant vers le gymnase et confrontée à l!arrêt cardiaque de leur prof de sport. L!action se déroule sur une période de 10 minutes, qui correspondent au temps imparti pour réanimer une personne dans cette situation. Chaque geste est expliqué chronologiquement jusqu!à l!arrivée des secours. La situation est dédramatisée grâce au savoirfaire des protagonistes. 6

7 ! La Ville de Marseille élue «Ville OMS» aux Victoires de la Médecine Le Prix «Ville OMS 2010» a été décerné par le ministre du Travail, de l!emploi et de la Santé Xavier Bertrand, en décembre 2010 à la Ville de Marseille pour l!opération intitulée «les gestes qui sauvent» : l!implantation de défibrillateurs dans tous les établissements de la cité phocéenne recevant du public, et parallèlement, sa politique de formation du grand public. DR. Le ministre du Travail, de l!emploi et de la Santé Xavier Bertrand, remet à Françoise Gaunet Escarras, adjointe au Maire de Marseille, déléguée à la Santé, à l!hygiène, à la Prévention des risques sanitaires chez l!adolescent, le Prix «Ville OMS 2010 «7

8 ! Annexe Les partenaires : -Borne de défibrillateur sur la voie publique Cardio Assistance : concepteur de la borne SIRIUS Les bornes SIRIUS ont été réalisées par Cardio Assistance, une jeune entreprise innovante dans la fabrication de mobilier urbain de santé publique. Les bornes répondent aux exigences de l!agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) et aux recommandations du Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC). Contact : Patrick Pepato, - Formation : Fondation CNP Assurances : La Ville de Marseille et la Fondation CNP Assurances sont engagés dans un partenariat Public-Privé en 2011 dans le cadre du projet d!installation de défibrillateurs cardiaques à plus grande échelle et de formation de la population à leur utilisation. Sanofi Aventis : Le groupe Sanofi est partenaire de la Ville pour 2 ans sur les formations «aux gestes qui sauvent» Le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille La Croix Rouge L'Agence Régionale de Santé L'Education Nationale 8

9 Cartographie des défibrillateurs à Marseille (2010) 9

10 SITES DEFIBRILLATEURS BIBLIOTHÈQUE L!ALCAZAR 6 PALAIS DU PHARO 4 MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE 1 LA CITÉ DES ASSOCIATIONS 3 CONFÉDÉRATION INTERQUARTIER 1 OPÉRA 6 DÔME DE MARSEILLE 3 HÔTEL DE VILLE 6 MAIRIE 1 ER & 7 ÈME ARRT 1 MAIRIE 2 ème & 3 ème ARRT 1 MAIRIE 4 ÈME & 5 ÈME ARRT 1 MAIRIE 6 ÈME & 8 ÈME ARRT 2 MARIE 9 ÈME & 10 ÈME ARRT 1 MAIRIE 11 ÈME & 12 ÈME ARRT 1 MAIRIE 13 ÈME & 14 ÈME ARRT 3 MAIRIE 15 ÈME & 16 ÈME ARRT 2 COMPLEXE SPORTIF VALLIER 3 GYMNASE LAMARTINE 2 STADE VELODROME 4 PALAIS DES SPORTS 3 THÉÂTRE DU GYMNASE 1 THÉÂTRE DE LA CRIÉE 3 THÉÂTRE DE L!ODÉON 3 DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES 1 SERVICE FORMATION VILLE DE MARSEILLE 1 PISCINE ST-CHARLES 1 PISCINE CHARPENTIER 1 PISCINE VALLIER 1 PISCINE BONNEVEINE 1 PISCINE DESAUTEL 1 PISCINE LUMINY 1 PISCINE PONT DE VIVAUX 1 PISCINE LA GRANIÈRE 1 PISCINE LA BOMBARDIÈRE 1 PISCINE HAÏTI 1 PISCINE FRAIS VALLON 1 PISCINE MALPASSÉ 1 PISCINE MICOCOULIERS 1 PISCINE LA BUSSERINE 1 1

11 PISCINE LA MARTINE 1 PISCINE NORD 1 PISCINE LA CASTELLANE 1 PISCINE POINTE ROUGE 1 PISCINE LUMINY 1 PISCINE LA VALENTINE 1 PISCINE BOIS LUZY 1 PISCINE CHÂTEAU GOMBERT 1 PLAGE DE CORBIÈRES 1 PLAGE DU FRIOUL 1 PLAGE DU PROPHÉTE 1 PLAGE DU PRADO NORD 1 PLAGE DU PRADO SUD 1 PLAGE DE L!HUVEAUNE 1 PLAGE DE BORÉLY 1 PLAGE DE BONNEVEINE 1 PLAGE DE LA POINTE ROUGE 1 PLAGE DE SORMIOU 1 PLAGE DES CATALANS 1 11

12 Contacts presse Attachées de presse Valérie Langlais Responsable du service Corinne Ferraro

Présentation de la Bande Dessinée «La Bande à Défi» Lancement de la formation aux premiers secours dans les écoles primaires de la Ville

Présentation de la Bande Dessinée «La Bande à Défi» Lancement de la formation aux premiers secours dans les écoles primaires de la Ville Présentation de la Bande Dessinée «La Bande à Défi» Lancement de la formation aux premiers secours dans les écoles primaires de la Ville Ecole élémentaire de La Pomme Sainte Madeleine 8 avenue Bernard

Plus en détail

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors

Dossier de presse Défibrillateurs. Conférence de presse lundi 7 juin 2010. Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Dossier de presse Défibrillateurs Conférence de presse lundi 7 juin 2010 Salle des Commissions Hôtel de Ville - Cahors Sommaire P3 : P4 : P5 : P6 : Communiqué de presse Présentation des défibrillateurs

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

Formation grand public à l'utilisation des défibrillateurs automatiques sur la ville d'alençon.

Formation grand public à l'utilisation des défibrillateurs automatiques sur la ville d'alençon. DOSSIER DE PRESSE Alençon, vendredi 20 février Formation grand public à l'utilisation des défibrillateurs automatiques sur la ville d'alençon. En France chaque année, l arrêt cardiorespiratoire inopiné,

Plus en détail

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque.

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. UN DÉFIBRILLATEUR EST UTILISABLE PAR TOUS QU EST-CE QU UN DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. Son principe est simple : il envoie

Plus en détail

Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge

Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge D o s s i e r d e p r e s s e Journée Mondiale des Premiers Secours de la Croix-Rouge Le 10 septembre 2011 Complexe sportif du Château Blanc Contact presse : Virginie Bizot 06 74 13 34 95 dl.montargis@croix-rouge.fr

Plus en détail

Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30

Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30 Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30 Jean-François RUIZ Responsable de la Communication - Direction Territoriale PACA Est T. 04 94 30 45

Plus en détail

des défibrillateurs dans le métro de marseille

des défibrillateurs dans le métro de marseille 25 Juin 2010 des défibrillateurs dans le métro de marseille Contact Presse : Christiane D'ANDREA 04.91.10.55.20. c.dandrea@rtm.fr En France, on compte 40 000 à 60 000 morts par arrêt cardiaque chaque année

Plus en détail

VILLE DE DOMONT. La défibrillation en accès Public. Page 1

VILLE DE DOMONT. La défibrillation en accès Public. Page 1 VILLE DE DOMONT La défibrillation en accès Public Page 1 En partenariat avec CLUB de DOMONT ROTARY CLUB DE DOMONT-ECOUEN Page 2 SOMMAIRE 1- LE PROJET, QUELS OBJECTIFS POUR LA VILLE DE DOMONT? 2- IMPLANTATION

Plus en détail

Se former. aux gestes qui sauvent. et apprendre à utiliser un défibrillateur

Se former. aux gestes qui sauvent. et apprendre à utiliser un défibrillateur Se former aux gestes qui sauvent et apprendre à utiliser un défibrillateur L'intervention dans les premières minutes, avant l'arrivée des secours, est capitale. Connaître les bons réflexes vous aide à

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

Sauver une vie, en 3 gestes!

Sauver une vie, en 3 gestes! Sauver une vie, en 3 gestes! Gestes Élémentaires de Survie Formation aux élèves de 5 e des collèges Essonniens Pourquoi former aux gestes élémentaires de survie? Reconnaître l arrêt cardiaque Le Sdis de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES DEFIBRILLATEURS POUR SAUVER DES VIES!

DOSSIER DE PRESSE DES DEFIBRILLATEURS POUR SAUVER DES VIES! DOSSIER DE PRESSE DES DEFIBRILLATEURS POUR SAUVER DES VIES! Présentation du dispositif et simulation grandeur nature Lundi 17 janvier à 18h30 Salle Marie Bour 38, rue Mac Mahon 54 000 Nancy SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Défibrillation et Grand Public Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Quelques chiffres (1) 50 à 60 000 décès en France par mort subite dont la moitié font suite à l apparition d une tachycardie

Plus en détail

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 AC et mort subite Le sujet s effondre brutalement (éventuellement convulse ) Interruption

Plus en détail

Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation

Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation automatisée externe par le public Conférence d Experts Coordonnateur : Pr P

Plus en détail

Marseille - 13. Sweet City

Marseille - 13. Sweet City Marseille - 13 Sweet City Marseille 4ème L a cité pho céenne BIENVENUE DANS LE QUARTIER DES CHARTREUX Marseille, une des plus anciennes villes de France, reflète par la richesse de sa population et par

Plus en détail

Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation

Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation Devenez partenaire! Fondation fribourgeoise de réanimation Sauver des vies Le projet de la Fondation fribourgeoise de réanimation est né grâce à l exemple de la Fondation Ticinocuore tessinoise. En effet,

Plus en détail

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge Arrêt cardiaque rea app Actions Coeur Les Chevaliers du Coeur Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge www.osez-sauver.be 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié

Plus en détail

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires :

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Ligue Cardiologique Belge Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients.

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

Une façon originale et ludique d investir la station la plus fréquentée du métro de Marseille!

Une façon originale et ludique d investir la station la plus fréquentée du métro de Marseille! Castellane Event Communiquez de façon originale à Castellane! Une façon originale et ludique d investir la station la plus fréquentée du métro de Marseille! Communiquez de façon innovante et impactante

Plus en détail

N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 11 février 2014. PROPOSITION DE LOI relative aux gestes de premiers

Plus en détail

Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation»

Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation» Présentation du guide juridique et pratique «Le crédit à la consommation» Mardi 20 mars 2012 à 11h00 Salle des Mariages- Hôtel de Ville Sommaire I. Le Guide «Le crédit à la consommation» et les différents

Plus en détail

«Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire. Palais du Luxembourg. Salle Vaugirard. 15 juin 2010 16 heures - 18 heures

«Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire. Palais du Luxembourg. Salle Vaugirard. 15 juin 2010 16 heures - 18 heures Assocation 1901 «Nous prenons notre rôle à coeur» «Les Défibrill Acteurs» Colloque Parlementaire Palais du Luxembourg Salle Vaugirard 15 juin 2010 16 heures - 18 heures Les Défibrill Acteurs Contact Presse

Plus en détail

La situation des arrêts cardiaques dans le département

La situation des arrêts cardiaques dans le département La situation des arrêts cardiaques dans le département Depuis 5 ans, près de 5 interventions de sapeurs-pompiers par semaine pour arrêt cardiaque dans le Maine-et-Loire Dans le Maine-et-Loire, de 2005

Plus en détail

PARKINGS AVEC PLACES RESERVEES PMR OFFRES LABELLISEES ET NON LABELLISES

PARKINGS AVEC PLACES RESERVEES PMR OFFRES LABELLISEES ET NON LABELLISES OFFICE DE TOURISME ET DES CONGRES OFFRESLABELLISEESETNONLABELLISES A noter : pour localiser facilement les emplacements voiries adaptés : - Télécharger l Application «parking.handicap.fr» pour Androïd

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille SOMMAIRE I. L arrêt cardiaque extra-hospitalier. II. L arrêt cardiaque intra-hospitalier.

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 117 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 2 décembre 2008 PROPOSITION DE LOI relative à l inscription d une initiation à l utilisation du défibrillateur cardiaque

Plus en détail

Réussite éducative L'abécédaire de l'éducation > Novembre 2014

Réussite éducative L'abécédaire de l'éducation > Novembre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Vendredi 7 novembre 2014 Réussite éducative L'abécédaire de l'éducation > Novembre 2014 Sommaire > Communiqué de presse > L'abécédaire,

Plus en détail

LES ATELIERS DE L ANDIISS 6 DÉCEMBRE 2007 MALAKOFF

LES ATELIERS DE L ANDIISS 6 DÉCEMBRE 2007 MALAKOFF 6 DÉCEMBRE 2007 MALAKOFF 1 L UTILISATION DES DEFIBRILLATEURS DANS LES EQUIPEMENTS SPORTIFS Sylvie MILED Pierre-Yves FAVREAU 2 Demain, devrons nous équiper tous les équipements sportifs en défibrillateurs?

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE D ANIMATEUR TERRITORIAL SESSION 2013 EPREUVE Rédaction d une note à partir des éléments d un dossier

Plus en détail

L évènementiel dans les transports Marseillais

L évènementiel dans les transports Marseillais L évènementiel dans les transports Marseillais 3 modes de communication LE BUS : Transport de proximité Soutien du métro et du tramway : les 77 lignes existantes recouvrent l ensemble de la ville. LE METRO

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE 264 (2011-2012) N o 1 264 (2011-2012) N o 1 PARLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE Session 2011-2012 31 OCTOBRE 2011 PROPOSITION DE RÉSOLUTION VISANT À PROMOUVOIR L INFORMATION ET LA FORMATION SUR LES DÉFIBRILLATEURS

Plus en détail

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne

Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Secourisme IRFSS AUVERGNE Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Auvergne 20 rue du Vert Galant BP 30401 03004 MOULINS CEDEX TEL:

Plus en détail

Cependant, pour améliorer la prise en charge de l arrêt cardiaque en France, il convient d agir sur les 3 premiers maillons :

Cependant, pour améliorer la prise en charge de l arrêt cardiaque en France, il convient d agir sur les 3 premiers maillons : L ARRET CARDIAQUE Dans 90% des cas, l arrêt cardiaque est consécutif à des battements anarchiques du cœur, la fibrillation ventriculaire. Dans un premier temps, la victime s effondre par manque d oxygénation

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 Organisme de formation aux premiers secours, incendie et prévention des risques professionnels. Enregistré sous le numéro 11 75 47989 75 auprès du préfet de région

Plus en détail

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv.

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv. Les «Rencontres de la sécurité», qu est-ce que c est? La relation entre nos concitoyens et les services qui concourent à leur sécurité constitue un enjeu important. Encore présente dans les esprits, la

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse JEUDI 3 OCTOBRE

Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Attaché de presse JEUDI 3 OCTOBRE JEUDI 3 OCTOBRE 10H00 LE MAIRE IMMOBILIER EXPANSION ECONOMIQUE ET AMÉNAGEMENT OUVERTURE DU 5 ÈME CONGRÈS NATIONAL DE L UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER PALAIS DU PHARO Du 3 au 5 octobre 2013, Marseille

Plus en détail

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

Fibrillation & défibrillation cardiaques

Fibrillation & défibrillation cardiaques Fibrillation & défibrillation cardiaques Le coeur, un circuit électrique Le cœur est un muscle qui se contracte selon un rythme régulier, d environ 60 à 100 battements par minute. Chaque battement est

Plus en détail

AED MAP. lifesaving solutions

AED MAP. lifesaving solutions Entreprises AED MAP lifesaving solutions 1994 Lancement et commercialisation du premier défibrillateur automatique (DAE). 50 000 En France, 50 000 personnes meurent chaque année d un arrêt cardiaque. 4

Plus en détail

Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 )

Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 ) Association Française des Premiers Secours des Pyrénées Orientales ( AFPS 66 ) n W662005964 / siren 790 223 317 / arrêté préfectoral n 2013109-0001 INITIATIONS Initiation au Défibrillateur : l arrêt cardiaque

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

02 > 04 JUIN 2015 LYON / EUREXPO

02 > 04 JUIN 2015 LYON / EUREXPO 02 > 04 JUIN 2015 LYON / EUREXPO La Communication et le Numérique, Un nouvel enjeu pour les territoires de demain! Le déploiement des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) et ces champs

Plus en détail

Faites de la communication pas de la com. www.epiceum.com

Faites de la communication pas de la com. www.epiceum.com Faites de la communication pas de la com www.epiceum.com 2 Agence de communication indépendante créée en 2001, Epiceum a bâti sa réputation sur une solide expertise des problématiques liées à l intérêt

Plus en détail

Date Elu Thème Opération Lieu Commentaires Attaché de presse LUNDI 28 SEPTEMBRE

Date Elu Thème Opération Lieu Commentaires Attaché de presse LUNDI 28 SEPTEMBRE Agenda du 28 septembre au 4 octobre 2015 Date Elu Thème Opération Lieu Commentaires Attaché de presse LUNDI 28 SEPTEMBRE 11H30 LE MAIRE CULTURE MARDI 29 SEPTEMBRE 8H30 DOMINIQUE VLASTO déléguée au Tourisme-Congrès

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE UNIVERSITAIRE DE FOOTBALL A 8 FEMININ 26 et 27 MAI MARSEILLE

CHAMPIONNAT DE FRANCE UNIVERSITAIRE DE FOOTBALL A 8 FEMININ 26 et 27 MAI MARSEILLE INFORMATIONS GENERALES Accès 1. En voiture : Pour vous rendre à votre hôtel : de l Autoroute A7, prendre l Autoroute A55 direction «Marseille Vieux Port». Continuer sur environ 14 km. Au bout de la passerelle,

Plus en détail

Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie.

Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie. Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie. d un haut-parleur qui donne des messages sonores et guide le sauveteur dans son action D un accumulateur (batterie) d énergie qui permet

Plus en détail

Inauguration du centre d examen du permis de conduire rénové. LAVAL Lieu-dit Beausoleil

Inauguration du centre d examen du permis de conduire rénové. LAVAL Lieu-dit Beausoleil Inauguration du centre d examen du permis de conduire rénové LAVAL Lieu-dit Beausoleil DOSSIER DE PRESSE 16 janvier 2015 à 15 h 30 Contact presse Service départemental de veille et de communication interministérielle

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

44 rue Lamarck 75018 Paris Tél : 01 44 92 44 92 Fax : 01 44 92 44 93 www.adgencygroup.com. AdGENCY. et le transport collectif de voyageurs

44 rue Lamarck 75018 Paris Tél : 01 44 92 44 92 Fax : 01 44 92 44 93 www.adgencygroup.com. AdGENCY. et le transport collectif de voyageurs 44 rue Lamarck 75018 Paris Tél : 01 44 92 44 92 Fax : 01 44 92 44 93 www.adgencygroup.com AdGENCY et le transport collectif de voyageurs Prochain bus dans : LACROIX AdGENCY & le transport collectif de

Plus en détail

étudiants à Marseille

étudiants à Marseille Semaine des étudiants à Marseille d accueil nouveaux Mardi 18 septembre 2007 BMVR Alcazar «Marseille accueille et accompagne ses nouveaux étudiants pour faciliter leur installation et leur intégration»

Plus en détail

La vidéoprotection devient réalité aux Pâquis

La vidéoprotection devient réalité aux Pâquis REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département présidentiel Service communication et information Genève, le 14 octobre 2014 Aux représentant-e-s des médias (2 pages + 3 pages d annexes) Communiqué de presse

Plus en détail

Lorient à l heure de la COP21

Lorient à l heure de la COP21 Lorient à l heure de la COP21 Dossier de presse 1 Alors que la France s apprête à accueillir du 30 novembre au 11 décembre le sommet mondial sur le changement climatique (COP21), Lorient n a pas attendu

Plus en détail

Formez-vous pour mieux. prévenir les risques professionnels

Formez-vous pour mieux. prévenir les risques professionnels Formez-vous pour mieux prévenir les risques professionnels . Formation initiale : 14 heures MAC : 7 heures De 4 à 10 Formateur SST certifié Habilitation de l I. : N 01190/2011/SST-1/0/13 Sauvetage Secourisme

Plus en détail

Inauguration d une station Electra à Cassis

Inauguration d une station Electra à Cassis Dossier de presse Inauguration d une station Electra à Cassis Les stations Electra de MPM sont des infrastructures de recharge pour la mobilité électrique Vendredi 5 juin à 10h30, à Cassis www.station-electra.fr

Plus en détail

LE 1 ER FESTIVAL DE DRONES À PARIS

LE 1 ER FESTIVAL DE DRONES À PARIS LE 1 ER FESTIVAL DE DRONES À PARIS CONFÉRENCE DE PRESSE Lancé à l initiative de la Ville de Paris, en étroite collaboration avec la Préfecture de Police, et organisé par RudeBaguette et le Comité des Champs

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014 ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS 2014 ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS 2014 ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux communes qui s engagent pour implanter des défibrillateurs cardiaques en 2014

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013 Nantes, le 21 février 2013 Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016 Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr Sommaire Communiqué de synthèse

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 RAPPORT N CR 19-10 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION Définition des caractéristiques des emplois affectés aux groupes politiques @BCL@E00A415E.doc 21/06/10 14:06:00 4 ANNEXE

Plus en détail

informations pratiques

informations pratiques COLLECTIVITÉS LOCALES Arrêt cardiaque informations pratiques avec le soutien de Arrêt cardiaque I Informations pratiques I 1 2 I L arrêt cardiaque L arrêt cardiaque est la première cause de mortalité des

Plus en détail

RECOMMANDATIONS D HEBERGEMENT MARSEILLE JOURNALISTES

RECOMMANDATIONS D HEBERGEMENT MARSEILLE JOURNALISTES RECOMMANDATIONS D HEBERGEMENT MARSEILLE JOURNALISTES Hôtel 2 étoiles - Vieux Port / Centre Ville Hôtel Alizé 35 quai des Belges tel : 04 91 33 66 97 fax : 04 91 54 80 06 alize-hotel@wanadoo.fr Nombre de

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité LES 1 reconnaître les dangers et agir en toute sécurité L accident peut lui-même être générateur de danger. 1 Effectuer une approche prudente de la zone de l accident. 2 En restant à distance de la victime,

Plus en détail

ASSOCIATION «14» «villes sportives et responsables» Lutte globale contre le phénomène des accidents. Le sport absolument Mais pas n importe comment!

ASSOCIATION «14» «villes sportives et responsables» Lutte globale contre le phénomène des accidents. Le sport absolument Mais pas n importe comment! ASSOCIATION «14» Le sport absolument Mais pas n importe comment! «villes sportives et responsables» LES BAnnières GLOBAL 14 Lutte globale contre le phénomène des accidents cardio-vasculaires dans la pratique

Plus en détail

Centre de Supervision Urbain de la Ville de Marseille

Centre de Supervision Urbain de la Ville de Marseille Centre de Supervision Urbain de la Ville de Marseille La Ville de Marseille a investi plus de 9 millions d!euros pour la création du Centre de Supervision Urbain (CSU) et l!implantation de caméras pour

Plus en détail

Dossier de presse Murale autoroute 10

Dossier de presse Murale autoroute 10 Dossier de presse Murale autoroute 10 Contact médias Marie Normandin 1 450 674-9544 marie.normandin@gmail.com SOMMAIRE COMMUNIQUÉ p. 3-4 LES ARTISTES p. 5 DOSE CULTURE p.6 DOSECULTURE.COM Dossier de presse

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Présenté par :

LE RISQUE INCENDIE. Présenté par : LE RISQUE INCENDIE Présenté par : LES CAUSES D ECLOSION DES INCENDIES 1 - Causes Humaines : La cigarette. L'électricité. La négligence. Les produits inflammables. L'ignorance. La malveillance. 2 - Causes

Plus en détail

Fiche Action PME. Prévention des risques professionnels. Nos Objectifs. Démarche. Contexte. Partenaires et thèmes

Fiche Action PME. Prévention des risques professionnels. Nos Objectifs. Démarche. Contexte. Partenaires et thèmes Fiche Action PME Prévention des risques professionnels Nos Objectifs Permettre au dirigeant d entreprise d engager et de développer une démarche de prévention des risques professionnels dans l entreprise.

Plus en détail

Direction Générale de la Santé DOCUMENT FORMATEUR. Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1)

Direction Générale de la Santé DOCUMENT FORMATEUR. Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1) DOCUMENT FORMATEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1) Pédagogie Appliquée aux Emplois de Formateur en Prévention et Secours Civiques (PAE PSC) Référentiel interne de formation et de certification

Plus en détail

S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir

S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir La vision de la cause A propos de La Chaîne de l Espoir : La Chaîne de l'espoir, présidée par le Docteur Eric Cheysson et créée en 1994 par le Professeur Alain Deloche,

Plus en détail

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015

SSE RE ER DE P Jeudi 2 avril 2015 Jeudi 2 avril 2015 d 1 SOMMAIRE Présentation de la journée Les thèmes de l édition 2015 : - l amiante - les risques professionnels dans le bâtiment Comment se déroule une session? Le site internet Les

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Les lignes d édition de la Ville de Québec. Guide abrégé

Les lignes d édition de la Ville de Québec. Guide abrégé Les lignes d édition de la Ville de Québec Guide abrégé Les lignes d édition Les lignes d édition définissent les balises favorisant l harmonisation visuelle des publications de la Ville de Québec. Elles

Plus en détail

Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Commentaires Attaché de presse LUNDI 3 SEPTEMBRE

Date Elu Thème Pôle Opération Lieu Commentaires Attaché de presse LUNDI 3 SEPTEMBRE LUNDI 3 SEPTEMBRE 11H00 Richard MIRON Adjoint au Maire délégué au Sport SPORT SOLIDARITÉ PRÉSENTATION DES «12 HEURES BOULISTES DE MARSEILLE» La Ville Marseille accueille la troisième édition s «12 heures

Plus en détail

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise 10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise Premiers secours dans les entreprises «Obligations et solutions» par les Docteurs Roch Ogier et Frédéric Lador Êtesvous bien préparé? Saviezvous

Plus en détail

rejoignez-nous! Les communes s engagent pour sauver des vies

rejoignez-nous! Les communes s engagent pour sauver des vies rejoignez-nous! Les communes s engagent pour sauver des vies www.associationrmcbfm.org Association RMC/BFM - 12, rue d Oradour-Sur-Glane 75015 Paris Isabelle Weill, Présidente + 33 (0)1 71 19 13 84 Jennifer

Plus en détail

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs INCSEN Réagir efficacement face à un début d incendie en respectant les consignes de sécurité Savoir mettre en oeuvre un extincteur Tout personnel d entreprise

Plus en détail

Lyon. La politique lumière

Lyon. La politique lumière Lyon La politique lumière 1 La méthode Le retour sur expérience : des actions et des spécificités Plus de 200 sites mis en valeur Un travail dans tous les quartiers La création d'une ligne de mobilier

Plus en détail

CATALOGUE GENERAL DES FORMATIONS

CATALOGUE GENERAL DES FORMATIONS SOCIETE NATIONALE DE SAUVETAGE EN MER Centre de Formation et d Intervention de LYON Bateau «Le PACHA» Situé Face au 10, Avenue Leclerc 69 007 LYON contact@snsmlyon.fr Tél : 04 72 72 96 60 CATALOGUE GENERAL

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

dessins et scénario Kéline Fichter Éditions CHEPE

dessins et scénario Kéline Fichter Éditions CHEPE L arrêt cardiaque touche en France environ 60 000 personnes par an. C est la première cause de mortalité, bien loin devant les accidents de la route (4 600 morts en 2007). C est un tueur qui tue «au hasard»,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Premières Rencontres de la Sécurité en Gironde du mercredi 16 au samedi 19 octobre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Premières Rencontres de la Sécurité en Gironde du mercredi 16 au samedi 19 octobre 2013 Bordeaux, le 15 octobre 2013 DOSSIER DE PRESSE Premières Rencontres de la Sécurité en Gironde du mercredi 16 au samedi 19 octobre 2013 Pour la première fois cette année, la semaine de la sécurité routière

Plus en détail

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive Entreprise FORMATIONS AMBASSADEURS DE LA FORME Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive L alimentation La gestion du stress et de l anxiété Partenaires

Plus en détail

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence!

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence! Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004 L édition 2004 offrira aux 4 000 visiteurs attendus La 132 e Conférence annuelle des Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC) Plus

Plus en détail

AccesSecurity UNE PORTE OUVERTE SUR UN MONDE PLUS SÛR

AccesSecurity UNE PORTE OUVERTE SUR UN MONDE PLUS SÛR AccesSecurity UNE PORTE OUVERTE SUR UN MONDE PLUS SÛR Bienvenue au 1 er salon professionnel euro-méditerranéen qui répond aux défis de la sécurisation de tous les accès. 3 jours Exposition Colloque Ateliers

Plus en détail

PROJET D ECOLE Avenant 2007-2008

PROJET D ECOLE Avenant 2007-2008 PROJET D ECOLE Avenant 2007-2008 Ecole Primaire Publique Place de la Mairie 13100 ST MARC JAUMEGARDE : 04.42.24.99.95 ~ : ecole.jaumegarde@free.fr Projet d École 2004/2008 2004/2005 2005/2006 2006/2007

Plus en détail

Fiche ACTION/PROJET du Comité départemental du Gers ou de la Ville d AUCH

Fiche ACTION/PROJET du Comité départemental du Gers ou de la Ville d AUCH Fiche ACTION/PROJET du Comité départemental du Gers ou de la Ville d AUCH Intitulé du projet ou de l action : FETE des DROITS de l ENFANT (dans le cadre de VAE) Ville amie où se déroule le projet : AUCH

Plus en détail

MARDI 03 JUIN 2014 10H30

MARDI 03 JUIN 2014 10H30 CONFéRENCE DE PRESSE MARDI 03 JUIN 2014 10H30 dépistage du cancer du col de l utérus à mayotte SOMMAIRE 1- présentation de l association Fonctionnement de l association Territoire d intervention Population

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. de 9h00 à 17h00. Esplanade des Fontaines à MONTAUBAN

DOSSIER DE PRESSE. de 9h00 à 17h00. Esplanade des Fontaines à MONTAUBAN DOSSIER DE PRESSE de 9h00 à 17h00 Esplanade des Fontaines à MONTAUBAN SOMMAIRE Le communiqué de presse Le programme Les participants COMMUNIQUE DE PRESSE L'an dernier, les premières Journées de la Sécurité

Plus en détail

Programme - Informations utiles Urban study visit of Marseille - European Capital of Culture 12/09/2013-14/09/2013. Informations utiles :

Programme - Informations utiles Urban study visit of Marseille - European Capital of Culture 12/09/2013-14/09/2013. Informations utiles : Programme - Informations utiles Urban study visit of Marseille - European Capital of Culture 12/09/2013-14/09/2013 Informations utiles : Hôtel : Grand Hotel Beauvau Marseille Vieux Port - MGallery Collection

Plus en détail