LEADERSHIP ET ANIMATION RÉCRÉATIVE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LEADERSHIP ET ANIMATION RÉCRÉATIVE"

Transcription

1 LEADERSHIP ET ANIMATION RÉCRÉATIVE PLF4C 12 e année Écoles secondaires publiques de langue française de l Ontario

2 Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de rédaction : Consultation : Première relecture : Claire Trépanier Richard Emond Céline Pilon François St-Denis, premier rédacteur Carole Gauthier André Parisien Michel Goulet Serge Trépanier Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques Le ministère de l Éducation de l Ontario a fourni une aide financière pour la réalisation de ce projet mené à terme par le CFORP au nom des douze conseils scolaires de langue française de l Ontario. Cette publication n engage que l opinion de ses auteures et auteurs. Permission accordée au personnel enseignant des écoles de l Ontario de reproduire ce document.

3 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 5 Cadre d élaboration des esquisses de cours... 7 Aperçu global du cours... 9 Aperçu global de l unité 1 : Leadership Activité 1.1 : Styles de leadership Activité 1.2 : Habiletés en leadership Activité 1.3 : Dynamique de groupe Activité 1.4 : Travail en équipe Activité 1.5 : Profil personnel de leadership Activité 1.6 : Tâche d évaluation sommative - Leadership en situation Aperçu global de l unité 2 : Condition physique et mentorat... Activité 2.1 : Outils d évaluation... Activité 2.2 : Analyse des résultats... Activité 2.3 : Ressources communautaires et possibilités de carrière... Activité 2.4 : Concept de mentorat... Activité 2.5 : Programme de mentorat... Aperçu global de l unité 3 : Promotion de la santé et de l activité physique... Activité 3.1 : Bienfaits de l activité physique... Activité 3.2 : Facteurs de motivation... Activité 3.3 : Stratégies de promotion... Activité 3.4 : Animations sportive et récréative, et formation professionnelle... Aperçu global de l unité 4 : Planification et organisation d une activité... Activité 4.1 : Besoins de la clientèle... Activité 4.2 : Choix de l activité... Activité 4.3 : Planification de l activité... Activité 4.4 : Présentation de l activité... Activité 4.5 : Plan d action de l activité... Aperçu global de l unité 5 : Compléments d une vie active... Activité 5.1 : Outils d évaluation des habitudes de vie... Activité 5.2 : Promotion du mieux-être... Activité 5.3 : Image de soi... Activité 5.4 : Premiers soins... Activité 5.5 : Mesures de sécurité... Tableau des attentes et des contenus d apprentissage... 49

4 4

5 INTRODUCTION Le ministère de l Éducation (MÉO) dévoilait au début de 1999 les nouveaux programmes-cadres de 9 e et de 10 e année et en juin 2000 ceux de 11 e et de 12 e année. En vue de faciliter la mise en oeuvre de ce tout nouveau curriculum du secondaire, des équipes d enseignantes et d enseignants, provenant de toutes les régions de l Ontario, ont été chargées de rédiger, de valider et d évaluer des esquisses directement liées aux programmes-cadres du secondaire pour chacun des cours qui serviraient de guide et d outils de travail à leurs homologues. Les esquisses de cours, dont l utilisation est facultative, sont avant tout des suggestions d activités pédagogiques, et les enseignantes et enseignants sont fortement invités à les modifier, à les personnaliser ou à les adapter au gré de leurs propres besoins. Les esquisses de cours répondent aux attentes des systèmes scolaires public et catholique. Certaines esquisses de cours se présentent en une seule version commune aux deux systèmes scolaires (p. ex., Mathématiques et Affaires et commerce), tandis que d autres existent en version différenciée. Dans certains cas, on a ajouté un préambule à l esquisse de cours explicitant la vision catholique de l enseignement du cours en question (p. ex., Éducation technologique) alors que, dans d autres cas, on a en plus élaboré des activités propres aux écoles catholiques (p. ex., Éducation artistique). L Office provincial de l éducation catholique de l Ontario (OPÉCO) a participé à l élaboration des esquisses destinées aux écoles catholiques. Chacune des esquisses de cours reprend en tableau les attentes et les contenus d apprentissage du programme-cadre avec un système de codes qui lui est propre. Ce tableau est suivi d un Cadre d élaboration des esquisses de cours qui présente la structure des esquisses. Toutes les esquisses de cours ont un Aperçu global du cours qui présente les grandes lignes du cours et qui comprend, à plus ou moins cinq reprises, un Aperçu global de l unité. Ces unités englobent diverses activités qui mettent l accent sur des sujets variés et des tâches suggérées aux enseignantes ou enseignants ainsi qu aux élèves dans le but de faciliter l apprentissage et l évaluation. Toutes les esquisses de cours comprennent une liste partielle de ressources disponibles (p. ex., personnes-ressources, médias électroniques) qui a été incluse à titre de suggestion et que les enseignantes et enseignants sont invités à enrichir et à mettre à jour. Étant donné l évolution des projets du ministère de l Éducation concernant l évaluation du rendement des élèves et compte tenu que le dossier d évaluation fait l objet d un processus continu de mise à jour, chaque esquisse de cours suggère quelques grilles d évaluation du rendement ainsi qu une tâche d évaluation complexe et authentique à laquelle s ajoute une grille de rendement. 5

6 6

7 CADRE D ÉLABORATION DES ESQUISSES DE COURS APERÇU GLOBAL DU COURS Espace réservé à l école (à remplir) Description/fondement Titres, descriptions et durée des unités Stratégies d enseignement et d apprentissage Évaluation du rendement de l élève Ressources Application des politiques énoncées dans ÉSO Évaluation du cours APERÇU GLOBAL DE L UNITÉ Description et durée Domaines, attentes et contenus d apprentissage Titres et durée des activités Liens Mesures d adaptation pour répondre aux besoins des élèves Évaluation du rendement de l élève Sécurité Ressources Annexes ACTIVITÉ Description et durée Domaines, attentes et contenus d apprentissage Notes de planification Déroulement de l activité Annexes 7

8 8

9 APERÇU GLOBAL DU COURS (PLF4C) Espace réservé à l école (à remplir) École : Conseil scolaire de district : Section : Chef de section : Personne(s) élaborant le cours : Date : Titre du cours : Leadership et animation récréative Année d études : 12 e Type de cours : Précollégial Code de cours de l école : Programme-cadre : Éducation physique et santé Date de publication : 2000 Code de cours du Ministère : PLF4C Valeur en crédit : 1 Cours préalable :Action santé, 11 e année, cours ouvert, ou Vie active et santé, 11 e ou 12 e année, cours ouvert Description/fondement Ce cours permet à l élève d acquérir des compétences pour diriger et coordonner l organisation d activités physiques à caractère récréatif. L élève est appelé à planifier, à organiser et à animer une variété d activités. Grâce au mentorat, l élève apprend aussi à promouvoir la participation à des activités physiques et l adoption de pratiques favorisant le mieux-être et la sécurité. Le cours prépare l élève à entreprendre des études collégiales dans des programmes d animation des loisirs ou de conditionnement physique. Titres, descriptions et durée des unités Unité 1 : Leadership Durée : 26 heures Cette unité permet à l élève d explorer le concept de leadership et d en analyser divers styles, ce qui l aidera à établir son profil personnel de leadership. Les activités suggérées développent ses habiletés de leader au cours de différentes situations. Unité 2 : Condition physique et mentorat Durée : 20 heures Cette unité porte sur l utilisation des outils servant à l évaluation de la condition physique. Leur étude permet à l élève d élaborer un plan de conditionnement physique. Les activités suggérées encouragent l élève à assumer le rôle de mentor pour aider ceux qui désirent améliorer leur condition physique. 9

10 Unité 3 : Promotion de la santé et de l activité physique Durée : 20 heures Cette unité est axée sur les bienfaits de la pratique d activités physiques et de loisirs tout le long de la vie. L élève explore ce sujet en décrivant les facteurs liés à la motivation de la participation, en évaluant et en appliquant des stratégies de promotion, et en déterminant les possibilités de carrière liées à ce domaine. Unité 4 : Planification et organisation d une activité Durée : 24 heures Cette unité permet à l élève d effectuer une étude des besoins de la clientèle dans le but de planifier et d organiser une activité de promotion en matière de santé et d activités physiques. L élève élabore et présente d abord un plan d action, puis dresse une liste de recommandations permettant d améliorer son activité de promotion. Unité 5 : Compléments d une vie active Durée : 20 heures Cette unité permet à l élève de montrer des habiletés à aider les autres à adopter une alimentation équilibrée, à mener une vie active et à développer une image de soi positive. Elle ou il approfondit ses techniques de premiers soins et décrit les mesures de sûreté à respecter dans le but de prévenir des blessures au cours de la pratique d activités physiques. Stratégies d enseignement et d apprentissage Dans ce cours, l enseignant ou l enseignante privilégie diverses stratégies d enseignement et d apprentissage. Parmi les plus adaptées à ce cours, il convient de noter les suivantes : - les discussions - l enseignement par les pairs - l étude de cas - les exercices en équipes - le jeu de rôle - l apprentissage coopératif - la lecture - la participation communautaire - la rédaction d un journal personnel - la recherche - le remue-méninges - l entrevue - l exposé - la conférence Évaluation du rendement de l élève «Un système d évaluation et de communication du rendement bien conçu s appuie sur des attentes et des critères d évaluation clairement définis.» (Planification des programmes et évaluation - Le curriculum de l Ontario de la 9 e à la 12 e année, 2000, p ) L évaluation sera basée sur les attentes du curriculum en se servant de la grille d évaluation du programme-cadre. Le personnel enseignant doit utiliser des stratégies d évaluation qui : - portent sur la matière enseignée et sur la qualité de l apprentissage des élèves; - tiennent compte de la grille d évaluation du programme-cadre correspondant au cours, laquelle met en relation quatre grandes compétences et les descriptions des niveaux de rendement; 10

11 - sont diversifiées et échelonnées tout le long des étapes de l évaluation pour donner aux élèves des possibilités suffisantes de montrer l étendue de leur acquis; - conviennent aux activités d apprentissage, aux attentes et aux contenus d apprentissage, de même qu aux besoins et aux expériences des élèves; - sont justes pour tous les élèves; - tiennent compte des besoins des élèves en difficulté, conformément aux stratégies décrites dans leur plan d enseignement individualisé; - tiennent compte des besoins des élèves qui apprennent la langue d enseignement; - favorisent la capacité de l élève à s autoévaluer et à se fixer des objectifs précis; - reposent sur des échantillons des travaux de l élève qui illustrent bien son niveau de rendement; - servent à communiquer à l élève la direction à prendre pour améliorer son rendement; - sont communiquées clairement aux élèves et aux parents au début du cours et à tout autre moment approprié pendant le cours. La grille d évaluation du rendement sert de point de départ et de cadre aux pratiques permettant d évaluer le rendement des élèves. Cette grille porte sur quatre compétences, à savoir : connaissance et compréhension; réflexion et recherche; communication; et mise en application. Elle décrit les niveaux de rendement pour chacune des quatre compétences. La description des niveaux de rendement sert de guide pour recueillir des données et permet au personnel enseignant de juger de façon uniforme de la qualité du travail réalisé et de fournir aux élèves et à leurs parents une rétroaction claire et précise. Le niveau 3 (70 %-79 %) constitue la norme provinciale. Les élèves qui n atteignent pas le niveau 1 (moins de 50 %) à la fin du cours n obtiennent pas le crédit de ce cours. Une note finale est inscrite à la fin de chaque cours et le crédit correspondant est accordé si l élève a obtenu une note de 50 % ou plus. Pour chaque cours de la 9 e à la 12 e année, la note finale sera déterminée comme suit : - Soixante-dix pour cent de la note est le pourcentage venant des évaluations effectuées tout le long du cours. Cette proportion de la note devrait traduire le niveau de rendement le plus fréquent pendant la durée du cours, bien qu il faille accorder une attention particulière aux plus récents résultats de rendement. - Trente pour cent de la note est le pourcentage venant de l évaluation finale qui prendra la forme d un examen, d une activité, d une dissertation ou de tout autre mode d évaluation approprié et administré à la fin du cours. Dans tous leurs cours, les élèves doivent avoir des occasions multiples et diverses de montrer à quel point elles ou ils ont satisfait aux attentes du cours, et ce, pour les quatre compétences. Pour évaluer de façon appropriée le rendement de l élève, l enseignant ou l enseignante utilise une variété de stratégies se rapportant aux types d évaluation suivants : évaluation diagnostique - courtes activités au début de l unité ou de l activité pour vérifier les acquis préalables (p. ex., remue-méninges, réflexion à voix haute, questions portant sur les connaissances de base) 11

12 évaluation formative - activités continues, individuelles ou en groupe (p. ex., autoévaluation, réflexion rétrospective par l élève, observation par les pairs, l enseignant ou l enseignante, essai) - objectivation : processus d autoévaluation permettant à l élève de se situer par rapport à l atteinte des attentes ciblées par les activités d apprentissage (p. ex., questionnaire, liste de vérification, étude de cas); l énoncé se rapportant à l objectivation est désigné par le code (O) évaluation sommative - activités de façon continue, mais particulièrement en fin d activité ou en fin d unité à l aide de différents moyens (p. ex., grilles d observation, présentations orales, tests et épreuves, travaux de recherche, portfolio); ne retenir que les suggestions d évaluation sommative pertinentes en fonction des apprentissages réalisés en salle de classe Ressources L enseignant ou l enseignante fait appel à plus ou moins quatre types de ressources à l intérieur du cours. Ces ressources sont davantage détaillées dans chaque unité. Dans ce document, les ressources suivies d un astérisque (*) sont en vente à la Librairie du Centre du CFORP. Celles suivies de trois astérisques (***) ne sont en vente dans aucune librairie. Allez voir dans votre bibliothèque scolaire. Ouvrages généraux&de référence&de consultation ASSOCIATION D ÉDUCATION PHYSIQUE ET DE LA SANTÉ DE L ONTARIO, La sécurité en éducation physique : lignes directrices de l Ontario, Programmes d études du palier secondaire, Toronto, OPHEA, BRUNELLE, Jean, et al., La supervision de l intervention en éducation physique, Montréal, Gaëtan Morin Éditeur, 1988, 317 p. CAMPBELL, Judith, Vivre sa santé, Montréal, Les Éditions de la Chenelière, 1987, 142 p. *** CAMPBELL, Judith, Vivre sa vie 1, Montréal, Les Éditions de la Chenelière, 1987, 144 p. *** CAMPBELL, Judith, Vivre sa vie 2, Montréal, Les Éditions de la Chenelière, 1987, 144 p. *** CANADA, CONDITION PHYSIQUE ET SPORT AMATEUR, Physitest Normalisé Canadien, (PNC), manuel technique, Ottawa, 1986, 40 p. DESROSIERS, Pauline, et Paul GODBOUT, Expériences d intégration de l évaluation à l enseignement de l éducation physique au secondaire, Québec, Les Presses de l Université Laval, 1990, 259 p. ÉTUDES MANITOBA, Méthodes d entraînement, 7 à 12 (traduction de Training Methods), Winnipeg, Curriculum Support Series Department of Education, FAHEY, D. Thomas, Paul MINSEL et Walton T. ROTH, En forme et en santé, Mont-Royal, Modulo Éditeur, 1999, 272 p. * FOX, Edward, et Donald MATHEWS, Bases physiologiques de l activité physique, Paris, Vigot Éditions, 1984, 404 p. *** KINO-QUÉBEC, Quantité d activité physique requise pour en retirer des bénéfices pour la santé, Québec, Gouvernement du Québec, Ministère de l Éducation, 1999, 28 p. LAFERRIÈRE, Serge, Plaisirs d une vie active, Anjou, Les Éditions CEC, 1997, 193 p. * LEMAY, Bernadette, La boîte à outils, Esquisse de cours 9 e, Vanier, CFORP, * 12

13 MAND, Lesley, et Al ROBERTSON, Santé en tête 1, Montréal, Les Éditions de la Chenelière, l993, 240 p. *** MAND, Lesley, et Al ROBERTSON, Santé en tête 2, Montréal, Les Éditions de la Chenelière, l993, 240 p. *** ROCHON, A., L éducation pour la santé : Un guide facile pour réaliser un projet, Montréal, Agence D arc, 1988, 217 p. *** ROSENBERG, Edward B, Henry J. GURNEY et Vivian K. HARLIN, La santé, collection du mieux-vivre, Longueuil, Éditions Compo, l978, 448 p. SCHAAB, R., «Musculation : comparaison de deux méthodes», Revue Éducation Physique et Sports, n o 271 (mai/juin 1998), Paris, 68 p. WOODWARD, W., et al., J agis - Éducation physique au secondaire, Saint-Laurent, Éditions du renouveau pédagogique, 1988, 471 p. * Matériel L activité physique, Centre des médias régional d Ottawa-Carleton, BPN , coul., 28 min, L amélioration de la condition physique, CMROC, BPN 35115, coul., 15 min, L évaluation de la condition physique, CMROC, BPN 35114, coul., 15 min, Médias électroniques Académie canadienne de médecine du sport. (consulté le 20 mars 2001) Activités de conditionnement physique. (consulté le 20 mars 2001) Bureau d information du Canada. (consulté le 20 mars 2001) Diététistes du Canada. (consulté le 18 mars 2001) Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie. (consulté le 20 mars 2001) Médisite, l Internet au service de la santé. (consulté le 20 mars 2001) Santé Canada en direct. (consulté le 20 mars 2001) Statistique Canada. (consulté le 20 mars 2001) Vie active Canada. (consulté le 20 mars 2001) Application des politiques énoncées dans ÉSO Cette esquisse de cours reflète les politiques énoncées dans Les écoles secondaires de l Ontario de la 9 e à la 12 e année - Préparation au diplôme d études secondaires de l Ontario, 1999 au sujet des besoins des élèves en difficulté d apprentissage, de l intégration des technologies, de la 13

14 formation au cheminement de carrière, de l éducation coopérative et de diverses expériences de travail, ainsi que certains éléments de sécurité. Évaluation du cours L évaluation du cours est un processus continu. Les enseignantes et les enseignants évaluent l efficacité de leur cours de diverses façons, dont les suivantes : - évaluation continue du cours par l enseignant ou l enseignante : ajouts, modifications, retraits tout le long de la mise en œuvre de l esquisse de cours (sections Stratégies d enseignement et d apprentissage ainsi que Ressources, Activités, Applications à la région); - évaluation du cours par les élèves : sondages au cours de l année ou du semestre; - rétroaction à la suite des tests provinciaux; - examen de la pertinence des activités d apprentissage et des stratégies d enseignement et d apprentissage (dans le processus des évaluations formative et sommative des élèves); - échanges avec les autres écoles utilisant l esquisse de cours; - autoévaluation de l enseignant et de l enseignante; - visites d appui des collègues ou de la direction et visites aux fins d évaluation de la direction; - évaluation du degré de réussite des attentes et des contenus d apprentissage des élèves (p. ex., après les tâches d évaluation de fin d unité et l examen synthèse). De plus, le personnel enseignant et la direction de l école évaluent de façon systématique les méthodes pédagogiques et les stratégies d évaluation du rendement de l élève. 14

15 APERÇU GLOBAL DE L UNITÉ 1 (PLF4C) Leadership Description Durée : 26 heures Cette unité permet à l élève d explorer le concept de leadership et d en analyser divers styles, ce qui l aidera à établir son profil personnel de leadership. Les activités suggérées développent ses habiletés de leader au cours de différentes situations. Domaines, attentes et contenus d apprentissage Domaine : Leadership Attentes : PLF4C-L-A Contenus d apprentissage : PLF4C-L-Sty PLF4C-L-Hab PLF4C-L-Dyn PLF4C-L-Trav Titres des activités Activité 1.1 : Styles de leadership Activité 1.2 : Habiletés en leadership Activité 1.3 : Dynamique de groupe Activité 1.4 : Travail en équipe Activité 1.5 : Profil personnel de leadership Activité 1.6 : Tâche d évaluation sommative - Leadership en situation Durée 360 minutes 300 minutes 240 minutes 300 minutes 240 minutes 120 minutes Liens L enseignant ou l enseignante prévoit l établissement de liens entre le contenu du cours et l animation culturelle (AC), la technologie (T), les perspectives d emploi (PE) et les autres matières (AM) au moment de sa planification des stratégies d enseignement et d apprentissage. Des suggestions pratiques sont intégrées dans la section Déroulement de l activité des activités de cette unité. 15

16 Mesures d adaptation pour répondre aux besoins des élèves L enseignant ou l enseignante doit planifier des mesures d adaptation pour répondre aux besoins des élèves en difficulté et de celles et ceux qui suivent un cours d ALF/PDF ainsi que des activités de renforcement et d enrichissement pour tous les élèves. L enseignant ou l enseignante trouvera plusieurs suggestions pratiques dans La boîte à outils, p Évaluation du rendement de l élève L évaluation fait partie intégrante de la dynamique pédagogique. L enseignant ou l enseignante doit donc planifier et élaborer en même temps les activités d apprentissage et les étapes de l évaluation en fonction des quatre compétences de base. Des exemples des différents types d évaluation tels que l évaluation diagnostique (ED), l évaluation formative (EF) et l évaluation sommative (ES) sont suggérés dans la section Déroulement de l activité des activités de cette unité. Sécurité L enseignant ou l enseignante veille au respect des règles de sécurité du Ministère et du conseil scolaire. La sécurité devrait toujours être une considération importante au moment de la planification des activités et de l application des attentes et des contenus d apprentissage du programme-cadre en Éducation physique et santé. S il est vrai que toute activité physique présente certains risques, il appartient aux participantes et aux participants de les réduire. Dans la mesure du possible, il faut déterminer ces risques et élaborer une marche à suivre pour prévenir les accidents et les blessures (p. ex., tenue vestimentaire, équipement, lunettes protectrices, matelas de sécurité, propreté, ventilation). La responsabilité de la sécurité incombe principalement au conseil scolaire et aux membres du personnel. Le personnel enseignant doit être au courant des plus récentes règles de sécurité. Il doit surveiller les élèves, faire preuve de prévoyance et réagir rapidement. Le personnel enseignant s assure également que les élèves assument la responsabilité de leur propre sécurité et celle des autres, et font preuve d un comportement qui minimise les risques. Ressources Dans cette unité, l enseignant ou l enseignante utilise les ressources suivantes : Ouvrages généraux/de référence/de consultation PONJOL, Geneviève, Des élites de société pour demain?, Toulouse, ERES, 1996, 190 p. Matériel COLERETTE, Pierre, et François FRENETTE, Les sources du pouvoir et le leadership, Hull, UQAH, 24 minutes,

17 Médias électroniques Devenez un leader efficace. (consulté le 25 mars 2001) Le leadership d aujourd hui. (consulté le 25 mars 2001) Le réseau du leadership, Gouvernement du Canada. (consulté le 20 mars 2001) Le travail en équipe. (consulté le 25 mars 2001) Leadership. (consulté le 25 mars 2001) Monster.ca, Haute direction. (consulté le 20 mars 2001) Université de Lausanne, Pierre de Coubertin. (consulté le 20 mars 2001) 17

18 ACTIVITÉ 1.1 (PLF4C) Styles de leadership Description Durée : 360 minutes Dans cette activité, l élève approfondit ses connaissances du concept de leadership et de ses composantes en explorant divers styles de leadership par l entremise de situations variées. De plus, l élève étudie l évolution historique et sociale du concept de leadership, et nomme des francophones qui ont contribué à la promotion de la vie active en précisant les qualités de leadership qu elles et ils ont montrées. Domaines, attentes et contenus d apprentissage Domaine : Leadership Attente : PLF4C-L-A.1 Contenus d apprentissage : PLF4C-L-Sty Notes de planification - Préparer le plan de cours. - Préparer des notes portant sur la définition globale du concept de leadership et les caractéristiques qui s y rattachent. - Préparer une courte présentation de Pierre de Coubertin pour montrer sa contribution à la promotion de la vie active. - Réserver le local des ordinateurs ou le centre de ressources et s assurer d avoir accès à Internet. - Dresser une liste de personnages de différentes époques durant lesquelles s exerçaient des styles particuliers de leadership (p. ex., homme des cavernes, prêtre jésuite, reine ou roi de l ère médiévale, seigneur d une seigneurie, général d une armée, politicien ou politicienne des temps modernes, propriétaire d une entreprise) et se procurer des ressources pouvant aider l élève à établir le style de leadership donné. - Préparer un tableau qui résume l évolution historique et sociale du concept de leadership. - Préparer une tâche et recueillir le matériel nécessaire à sa réalisation (p. ex., confection d une mascotte ou d un drapeau - tissus et stylos; fabrication d un collage selon un thème particulier - cartons, colle, magazines, crayons de couleur, ciseaux; préparation d un défilé dans le cadre d une fête quelconque - costumes, tissus, maquillage, carton, colle, ficelle, ciseaux). - Rédiger un minimum de quatre études de cas qui décrivent les qualités de leader et le style de leadership exercé dans une situation particulière en omettant le dénouement de la situation. 18

19 - Préparer les grilles d évaluation du rapport des études de cas et de la recherche portant sur un ou une francophone de l Ontario, du reste du Canada ou d ailleurs. Déroulement de l activité Mise en situation - Présenter le plan de cours à l élève et expliquer que de nombreuses activités physiques à caractère récréatif ou des activités portant sur la promotion de la santé sont organisées pendant le cours. - Faire remarquer à l élève la nécessité d avoir un ou une porte-parole qui représente le groupeclasse pendant ces nombreuses activités et demander au groupe de le ou la choisir. - Demander au groupe-classe de dresser l inventaire des qualités de l élève choisi, qui en font un bon ou une bonne porte-parole. - Faire écrire ces qualités dans le cahier de notes et inviter l élève à établir, par écrit, des liens avec les qualités associées à un bon ou à une bonne leader (p. ex., Jean, le porte-parole, est à l aise pour parler devant le groupe-classe; un bon ou une bonne leader doit souvent s adresser à un groupe et doit donc être à l aise devant un auditoire.). (ED) - Animer une discussion dans le but de montrer la façon dont le concept de leadership peut être associé à une variété de comportements et d expliquer que plusieurs habiletés sont nécessaires pour être un bon ou une bonne leader. (ED) Expérimentation/Exploration/Manipulation Concept de leadership - Former des équipes de trois élèves. - Demander à chaque équipe de faire un remue-méninges portant sur la définition de leadership et préciser à l élève qu elle ou il peut y inclure des qualités, des comportements et des exemples de bonnes et de bons leaders. - Présenter une définition globale du concept de leadership et demander à chaque équipe de déterminer si chacun des éléments énumérés dans le remue-méninges est conforme ou pertinent à cette définition. (EF) - Demander à l élève de relever et d élaborer, par écrit, trois situations tirées de sa vie personnelle où elle ou il a fait preuve de leadership. - Animer un échange pour permettre à l élève d établir des liens entre les qualités d un bon ou d une bonne leader et diverses situations où ces qualités peuvent être utiles. (EF) - Afin d approfondir le concept de leadership, demander à l élève de construire un tableau comportant les colonnes suivantes : Qualités, Comportements illustrant cette qualité, Personnes exemplaires possédant cette qualité. - Indiquer à l élève qu elle ou il devrait avoir acquis les connaissances nécessaires pour remplir le tableau et l inviter à le faire. - Former des trios et demander à chaque élève d expliquer son tableau et de le comparer avec celui des autres élèves du trio. - Demander à chaque trio de choisir un des trois tableaux et de le présenter au groupe-classe. (EF) 19

20 Évolution du leadership - Présenter Pierre de Coubertin en précisant qu il a révolutionné le monde du sport. - Former des équipes de deux. - Demander à chaque équipe d effectuer, à l aide d Internet, une recherche portant sur Pierre de Coubertin dans le but de trouver ses contributions à la promotion de la vie active. (T) - Demander à l élève de noter les contributions du baron de Coubertin et de préciser les qualités de leadership dont il a fait preuve pour chacune de ces contributions. - Animer un échange durant lequel chaque équipe présente une contribution et les qualités qui s y rattachent. (EF) - Faire remarquer à l élève que l évolution historique et sociale a influencé le concept de leadership de manière générale ainsi que le domaine des sports, et expliquer que le cas de Pierre de Coubertin est un exemple parmi tant d autres. - Former des petites équipes et assigner à chacune un personnage d une époque particulière (p. ex., homme des cavernes, prêtre jésuite, roi ou reine de l ère médiévale, seigneur d une seigneurie, général d une armée, politicien ou politicienne des temps modernes, propriétaire d une entreprise). - Demander à chaque équipe d étudier le style de leadership qu exerçait le personnage assigné en effectuant une recherche portant sur l époque durant laquelle il a vécu (p. ex., collecte d informations dans des livres d histoire, recherche dans Internet, entrevue avec l enseignant ou l enseignante d histoire) et de rédiger, en partant des résultats obtenus, un court scénario illustrant le style de leadership du personnage. (AM) (T) - Suggérer, au besoin, des ressources pour aider l élève à établir le style de leadership illustré. - Demander à chaque équipe de présenter son scénario. (AM) - Animer une discussion après chaque scénario pour établir des liens entre l évolution historique et sociale et le concept de leadership, et présenter un tableau récapitulatif. Styles de leadership - Former des équipes de trois élèves. - Demander à chaque équipe de choisir un sport pratiqué à l école secondaire et de concevoir, par écrit, la façon dont chaque personnage de chacune des périodes historiques étudiées exercerait son leadership dans la pratique de ce sport (p. ex., au hockey, l homme des cavernes exercerait son leadership par un rude contact physique envers ses coéquipières ou coéquipiers et ses adversaires tandis que le politicien ou la politicienne moderne sonderait probablement l opinion de chacun avant de remanier les trios offensifs). - Demander à chaque équipe de faire une courte présentation de sa conception. - Animer une discussion concernant l évolution historique et sociale du leadership dans le but de faire remarquer qu il en existe plusieurs styles. (EF) - Approcher discrètement trois élèves et leur assigner un style particulier de leadership à exercer (p. ex., autocrate, laisser-faire, démocrate). - En salle de classe, choisir ces trois élèves «par hasard» et leur demander de former trois équipes. - Assigner la même tâche à chaque équipe, soit une tâche qui fait appel à une prise de décisions, à de la créativité et à de l entraide (p. ex., confection d une mascotte ou d un drapeau, fabrication d un collage selon un thème particulier, préparation d un défilé pour souligner une fête quelconque). 20

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ BAI3E

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ BAI3E INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ BAI3E 11 e année Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de rédaction : Consultation : Première relecture : Claire Trépanier Richard Émond Geneviève

Plus en détail

PRINCIPES DE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE

PRINCIPES DE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE PRINCIPES DE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE BAT4M 12 e année Écoles secondaires publiques et catholiques de langue française de l Ontario Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de

Plus en détail

INTRODUCTION AU COMMERCE INTERNATIONAL

INTRODUCTION AU COMMERCE INTERNATIONAL INTRODUCTION AU COMMERCE INTERNATIONAL BBB4M 12 e année Écoles secondaires publiques de langue française de l Ontario Direction du projet : Claire Trépanier Coordination : Raymond Nadon Recherche documentaire

Plus en détail

L INDIVIDU ET LES CHOIX ÉCONOMIQUES CIC3E

L INDIVIDU ET LES CHOIX ÉCONOMIQUES CIC3E L INDIVIDU ET LES CHOIX ÉCONOMIQUES CIC3E 11 e année Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de rédaction : Consultation : Première relecture : Claire Trépanier Raymond Nadon

Plus en détail

MARKETING DE LA VENTE AU DÉTAIL ET DES SERVICES BMX3E

MARKETING DE LA VENTE AU DÉTAIL ET DES SERVICES BMX3E MARKETING DE LA VENTE AU DÉTAIL ET DES SERVICES BMX3E 11 e année Direction du projet : Claire Trépanier Coordination : Antoine Garwah Équipe de rédaction : Marie-Paule Dupuis, première rédactrice Diane

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Orientation et formation au cheminement de carrière

Orientation et formation au cheminement de carrière Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année R É V I S É Orientation et formation au cheminement de carrière 2 0 0 6 Table des matières Introduction.......................................................

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

HÔTELLERIE TFT3C. 11 e année

HÔTELLERIE TFT3C. 11 e année HÔTELLERIE TFT3C 11 e année Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de rédaction : Consultation : Première relecture : Claire Trépanier Richard Laliberté Geneviève Potvin Stéphane

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française

L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française NOTE : Les élèves inscrits aux écoles de jour ordinaires entre septembre 1984 et le

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 9 e et 10 e année R É V I S É. Mathématiques

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 9 e et 10 e année R É V I S É. Mathématiques Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 9 e et 10 e année R É V I S É Mathématiques 2 0 0 5 Table des matières Introduction....................................................... 3 La place

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ. Affaires et commerce. 2006 [Modifié en février 2007]

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ. Affaires et commerce. 2006 [Modifié en février 2007] Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ Affaires et commerce 2006 [Modifié en février 2007] Table des matières Introduction........................................................

Plus en détail

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage jusqu à l âgede18ans Ministère de l Éducation de l Ontario Direction des politiques et programmes d éducation en langue française Mai 2010

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Plan d enseignement individualisé

Plan d enseignement individualisé Ministère de l Éducation Plan d enseignement individualisé Normes pour l élaboration, la planification des programmes et la mise en œuvre 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction.............................................

Plus en détail

COMPRENDRE LE DROIT CANADIEN

COMPRENDRE LE DROIT CANADIEN COMPRENDRE LE DROIT CANADIEN CLU3M 11 e année Écoles secondaires catholiques de langue française de l Ontario Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Équipe de rédaction : Consultation

Plus en détail

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Les cours de la série «Connaissances et employabilité» du secondaire premier cycle sont axés sur l exploration.

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

Exercices d écoute. Dessine ce que je te dis

Exercices d écoute. Dessine ce que je te dis Exercices d écoute Dessine ce que je te dis Former des dyades. Demander aux élèves de chaque dyade de placer un séparateur entre eux. Remettre à chaque élève une feuille de papier et un crayon (pas de

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Technologie 9 e année (ébauche)

Technologie 9 e année (ébauche) Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña T., BPhB, BEd, MSc Année scolaire 2014 2015 Technologie 9 e année (ébauche) DESCRIPTION DU COURS Pour réussir dans

Plus en détail

Études interdisciplinaires

Études interdisciplinaires Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année Études interdisciplinaires 2002 Table des matières Introduction....................................................... 2 La place

Plus en détail

Annexe 1 : Modèles de plans de transition

Annexe 1 : Modèles de plans de transition 35 Annexe 1 : Modèles de plans de transition Les quatre modèles de plans de transition ci-après sont fondés sur des cas fictifs, qui ont été conçus uniquement à titre d illustration. Les trois premiers

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

MUSIQUE AMU3M. 11 e année

MUSIQUE AMU3M. 11 e année MUSIQUE AMU3M 11 e année Direction du projet : Coordination : Équipe de rédaction : Première relecture : Claire Trépanier Lise Goulet Serge Levac, premier rédacteur Elaine Carlson Luc Guiho Centre franco-ontarien

Plus en détail

Éducation physique et santé

Éducation physique et santé 2 0 1 0 R É V I S É Le curriculum de l Ontario de la 1 re à la 8 e année Éducation physique et santé Version provisoire Printed on recycled paper 09-062 ISBN 978-1-4435-XXXX-X (Print) ISBN 978-1-4435-XXXX-X

Plus en détail

ALIMENTATION ET NUTRITION HFN2O

ALIMENTATION ET NUTRITION HFN2O ALIMENTATION ET NUTRITION HFN2O 10 e année Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Rédaction : Consultation : Première relecture : Bernard Lavallée Claire Trépanier Lauria Raymond

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

Technologie 8 e année (ébauche)

Technologie 8 e année (ébauche) Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña T., BPhB, BEd, MSc Année scolaire 2011 2012 Technologie 8 e année (ébauche) DESCRIPTION DU COURS Pour réussir dans

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Ginette Hébert formatrice en petite enfance AFÉSÉO FORUM 2012 Cette formation s appuie sur mon expérience d accompagnement d éducatrices

Plus en détail

Vidéoconférence Recrutement et rétention de mentor(e)s. Programme d insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant

Vidéoconférence Recrutement et rétention de mentor(e)s. Programme d insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant 1 Vidéoconférence Recrutement et rétention de mentor(e)s Programme d insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant Bâtir l excellence dans l enseignement en Ontario Le 23 novembre 2006 2 Résultats

Plus en détail

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC Développer aujourd hui la main-d œuvre de demain Information and Communications Technology Council Conseil des technologies de l information et des communications Faits saillants du Cadre des profils de

Plus en détail

Une stratégie d enseignement de la pensée critique

Une stratégie d enseignement de la pensée critique Une stratégie d enseignement de la pensée critique Jacques Boisvert Professeur de psychologie Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu La pensée critique fait partie des capacités à développer dans la formation

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Actualisation linguistique en français 2 FFABO

Actualisation linguistique en français 2 FFABO Actualisation linguistique en français 2 FFABO Direction du projet : Coordination : Recherche documentaire : Rédaction : Consultation : Édition, production et impression : Bernard Lavallée Claire Trépanier

Plus en détail

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves :

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves : SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL Le contexte Septembre 2003 : La SSL en visite au FC Nantes UN PEU D HISTOIRE 2003 Création de la Section Sportive Locale. 11 élèves de 5ème (10 garçons et 1 fille) et

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

Le Projet héros : authentifier l information en ligne

Le Projet héros : authentifier l information en ligne LEÇON Années scolaire : 4 e à 8 e année (4 e année à 2 e secondaire) Au sujet de l auteur : Matthew Johnson, Directeur de l éducation, HabiloMédias Durée : 2 à 3 heures, plus le temps de présentation (peut

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

ÉTUDES PROFESSIONNELLES ET TECHNOLOGIQUES

ÉTUDES PROFESSIONNELLES ET TECHNOLOGIQUES ÉTUDES PROFESSIONNELLES ET TECHNOLOGIQUES RAISON D ÊTRE ET PHILOSOPHIE DU PROGRAMME Par son programme d Études professionnelles et technologiques (ÉPT), l enseignement au secondaire en Alberta relève de

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Janvier Module 2009 10 : Gérer les conflits Modifié en décembre 2010 Révisé en décembre 2012 Révisé en décembre 2012 1 Objectif

Plus en détail

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

Mesurer en système métrique et impérial de mesure

Mesurer en système métrique et impérial de mesure Plan de leçon n o 15 Mesurer en système métrique et impérial de mesure Niveaux NCLC: 4 à 6 Habiletés langagières NCLC: Expression orale, Compréhension écrite Compétences essentielles: Calcul, Utilisation

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé... Normes de performance de la Colombie-Britannique Document d accompagnement Mathématiques de la 1 re à la 8 e année Exemples de tâches et corrigés 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Plus en détail

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207)

Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : (4107-8207) Résumé de l évaluation périodique complémentaire à celle de l organisme d agrément (CAPFE) Programmes de : BACCALAURÉAT EN ENSEIGNEMENT DE L ÉDUCATION PHYSIQUE ET À LA SAN TÉ (7208) CERTIFICAT OU MINEURE

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Thème - Activités de terrain et de court

Thème - Activités de terrain et de court Badminton, baseball, basket-ball, hockey sur gazon, hockey en salle, crosse, ballonbalai intérieur, badminton, tennis à batte, racquetball, ringuette, rugby, squash, soccer, balle-molle, tennis de table,

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées :

Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées : Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées : Guide pour la formation de vos employés en vertu de l article 7 www.verslaccessibilite.ca Août 2013 Avertissement La présente ressource de formation

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE

PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE 1. OBJECTIFS DU COURS PLAN DE COURS TYPE COMMUNICATION MARKETING UNE PERSPECTIVE INTÉGRÉE Objectif général Développer des habiletés dans le domaine de la gestion des communications intégrées en marketing,

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Avril 2009. École secondaire de la Rivière-des-Français. Muskies Supers Partenaires (MSP)

RAPPORT FINAL. Avril 2009. École secondaire de la Rivière-des-Français. Muskies Supers Partenaires (MSP) La corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Avril 2009 École secondaire de la Rivière-des-Français Muskies Supers Partenaires

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS

LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS Préambule L équipe d évaluation par les pairs (EEP) exécute l évaluation sur place aux fins de l agrément

Plus en détail

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS

POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS POLITIQUES ET PROCÉDURES DE LA CERTIFICATION DES ENTRAÎNEURS 31 mai 2012 ORGANISATION DU NOUVEAU PNCE Les ateliers du PNCE sont mis sur pied pour répondre aux besoins de tous les entraîneurs, de celui

Plus en détail

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Élections municipales et scolaires de 2014 en Ontario Le lundi 27 octobre 2014 En Ontario, les élections municipales

Plus en détail

Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015

Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015 Annexe A Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015 Afin de jouer son rôle de chef de file dans le développement et la croissance des diverses communautés de langue française sur son territoire

Plus en détail

Programme d assurance de la qualité. Tutoriel Portfolio professionnel

Programme d assurance de la qualité. Tutoriel Portfolio professionnel Programme d assurance de la qualité Tutoriel Portfolio professionnel Information sur le tutoriel Ce tutoriel a été conçu afin d aider les hygiénistes dentaires à compléter les formulaires du portfolio

Plus en détail

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes Niveau 9 Dans la présente leçon, les élèves seront amenés à mieux comprendre les rôles des institutions financières au moyen de l analyse de publicités bancaires. Après avoir effectué une recherche sur

Plus en détail

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Table des matières Introduction p.3 Mise en contexte Objectifs Barème d allocation des UFC Guide de pointage des activités professionnelles p.5 Activités

Plus en détail

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé en vue de l obtention du titre de "Conseiller ère diplômé e en orientation professionnelle, universitaire et de carrière" par la validation

Plus en détail

Olympiades canadiennes des métiers et des technologies

Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Description de concours Niveau secondaire et postsecondaire 27-30 mai 2015 Saskatoon 1. L'importance des compétences essentielles dans les métiers

Plus en détail

Style, format et longueur du CV

Style, format et longueur du CV Style, format et longueur du CV Il existe plus d une façon de structurer un CV, ce choix peut varier selon les demandes et les préférences personnelles. Il arrive que l employeur exige un format en particulier,

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

Plan de cours. Comportement organisationnel

Plan de cours. Comportement organisationnel ÉCOLE NATIONALE D ADMINISTRATION PUBLIQUE Plan de cours ENP 7106 Comportement organisationnel Hanoi Avril 2011 Joanne Greene, M. Ps. joanne.greene@enap.ca Ce cours permet à l étudiant d approfondir sa

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

Tracer son itinéraire vers la réussite

Tracer son itinéraire vers la réussite Tracer son itinéraire vers la réussite PROGRAMME DE PLANIFICATION D APPRENTISSAGE, DE CARRIÈRE ET DE VIE POUR LES ÉCOLES DE L ONTARIO P o l i t i que et p ro g r a m m e de l a mat e r n e l l e à la 12

Plus en détail

Assurer la compétence des juristes

Assurer la compétence des juristes BARREAU DU HAUT -CANADA Assurer la compétence des juristes The Law Society of Upper Canada LET RIGHT PREVAIL Barreau du Haut-Canada La Loi sur le Barreau exige du Barreau qu il veille à ce que la population

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités

ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités Les connaissances comptables et financières, le professionnalisme et le leadership pour les besoins d aujourd hui

Plus en détail

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA Chantale Desrosiers Conseillère pédagogique TIC - Répondante REPTIC Personne-ressource à Performa Ce document présente au personnel

Plus en détail

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 1. Le Conseil de l AAI a approuvé le Programme-cadre d études et les Lignes directrices sur l éducation lors de la réunion qui a eu lieu le 6 juin 1998,

Plus en détail

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Atteignez de nouveaux sommets! www.umoncton.ca/mbaenligne Atteignez de nouveaux sommets! Souhaitez-vous occuper

Plus en détail

Livret du nouveau personnel enseignant

Livret du nouveau personnel enseignant Partenariat pour la réussite Tirer le meilleur parti du Programme d insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant de l Ontario Livret du nouveau personnel enseignant Il n est pas obligatoire

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson Syllabus du cours de musique Maternelle enseigné par Joël Chiasson DESCRIPTION DU COURS Le programme de musique permet aux élèves d explorer leurs idées, leurs expériences et leurs émotions et de développer

Plus en détail