Le leadership fondé sur l éthique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le leadership fondé sur l éthique"

Transcription

1 Le leadership fondé sur l éthique Comment vous renseigner au sujet de l éthique. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Le leadership fondé sur l éthique et est destiné à l usage exclusif des organisations clientes de Homewood Solutions Humaines MC et de leurs employés. Le masculin est ici employé genre neutre.

2 Module 2 : Comment vous renseigner au sujet de l éthique Vous renseigner sur la meilleure façon de faire face aux dilemmes éthiques et aux conflits de valeurs est essentiel pour promouvoir un niveau de probité élevé. C est pourquoi il est si important de connaître vos propres valeurs, convictions et normes de probité personnelles. Ensuite, vous devrez enseigner aux autres ces méthodes de résolution éthique. Finalement, il vous faudra : aider votre entreprise à créer une culture favorisant la discussion ouverte et franche au sujet de l éthique; établir des normes qui feront partie du contexte de la résolution des dilemmes éthiques; faire passer votre entreprise d une culture axée sur la conformité, le contrôle et les mesures punitives à une culture axée sur la compréhension, l acceptation et l autorégulation; la faire passer d une culture opposant «bien et mal» ou «bon et mauvais» à une culture axée sur le «choix le plus approprié». Scénario 2 : Timoré propose un cours sur l éthique Mme Poidslourd : Qu est-ce qu il y a, Timoré? Je suis occupée. Sors d ici! Timoré : C est que, madame, il y a un problème dans mon service. Mme Poidslourd : Ne m apporte pas tes problèmes, Timoré. Apporte-moi tes solutions. Maintenant, laisse-moi! Timoré : C est exactement ce que je vous apporte, madame : je vous propose de faire suivre à nos gestionnaires un cours sur l éthique. Mme Poidslourd : Un cours sur l éthique! Tous mes gestionnaires savent ce qu ils ont à faire, du moment que c est approuvé par moi. Maintenant, laisse-moi! Timoré : C est que il y a des gestionnaires qui ne savent pas toujours quoi faire. La semaine dernière, M. Robichaud a reçu en cadeau une montre Rolex d un important fournisseur. Robichaud ne savait pas quoi lui répondre Et puis, Mme Martin a découvert que l un de ses superviseurs avait une liaison avec deux de ses employées. Et quand nous avons fermé le bureau de St-Pacôme, plusieurs employés ont emporté des meubles chez eux. Et Mme Poidslourd : Viens-en aux faits, Timoré. Timoré : Madame, ces problèmes d éthique coûtent de l argent et du temps à l entreprise et nous ne faisons rien pour les éviter. Mme Poidslourd : Pas de problème, Timoré. Dis à tes gestionnaires de lire les politiques de l entreprise. Timoré : Les politiques de l entreprise n abordent pas tous ces problèmes. Et elles n indiquent pas comment résoudre certains de ces dilemmes. Je pense qu une formation plus adéquate et de meilleures directives sont nécessaires. Mme Poidslourd : Nos employés savent quoi faire. S ils dérogent aux règles, ils doivent être congédiés ou arrêtés. C est aussi simple que ça. Dis-leur ce que je viens de te dire, Timoré. Prépare de grandes affiches et installe-les dans toutes les salles de repos du personnel. Écris dessus: «Conformez-vous aux règlements, sinon» Tu m as compris? Timoré : (soupir) Oui, madame. Mme Poidslourd : Très bien. Maintenant, prends la porte! 2

3 La nécessité de l existence de normes Dans le scénario précédent, Mme Poidslourd, contrairement à Timoré, n accordait pas beaucoup d importance à la nécessité d avoir des normes d éthique L ensemble des normes de probité (parfois appelées code d éthique, code de déontologie, code d ordre moral, code de conduite professionnelle, énoncés en matière d éthique ou politiques en matière d éthique), c est l énoncé des normes et des attentes de l entreprise concernant un comportement éthique approprié. Les pages suivantes donnent des raisons pour lesquelles nous établissons des normes de probité, ainsi que des exemples provenant de différentes entreprises. 1. Énoncés généraux Un code de déontologie (décrivant les normes d éthique) peut parfois comprendre des énoncés très généraux d ordre philosophique, comme dans l exemple suivant : Maintenir le plus haut niveau de probité personnelle et professionnelle dans nos échanges avec nos clients. 2. Dignité et respect Certains codes de déontologie portent sur la dignité et le respect, comme dans l exemple suivant : Vous-même et l apport de vos idées donnent de la valeur à l entreprise et lui assurent son succès. Nous nous engageons à respecter la personnalité et la contribution uniques de chaque employé. Se témoigner mutuellement dignité et respect constitue le fondement d une conduite professionnelle adéquate. Pour voir un exemple des normes d éthique de la société Marathon Oil portant sur la dignité et le respect, veuillez consulter la section «Pour en savoir plus». 3. Précision dans l énoncé de normes Un code de déontologie peut parfois être très précis, comme en témoigne cet exemple d Halliburton Oil : L offre de pots-de-vin à des fournisseurs ou à des clients comprend tout paiement effectué au profit d un représentant de ce fournisseur ou de ce client. Ceci comprend notamment : des cadeaux d une valeur autre que symbolique; des paiements en argent comptant versés par des employés ou par des tiers, tels que des agents ou des experts-conseils, lorsque ceux-ci sont remboursés par la société; l utilisation, sans contrepartie de versement d indemnités, de services, d installations ou de biens appartenant à la société, sauf lorsqu il s agit d un usage autorisé par la société; des prêts, des garanties d emprunts ou d autres octrois de crédit. 4. Les cadeaux en milieu de travail Certains éléments de codes de déontologie concernent les comportements à adopter à l égard des cadeaux en milieu de travail, comme cet exemple extrait du code du laboratoire Jet Propulsion, du California Institute of Technology : La sollicitation de cadeaux ou de faveurs de subordonnés est interdite. En outre, la direction est invitée à établir une politique du milieu de travail visant à décourager le don de cadeaux non sollicités aux gestionnaires. En certaines occasions, lorsque des cadeaux sont traditionnellement donnés ou échangés parmi tous les employés d un groupe de travail, comme lors d anniversaires ou à Noël, tous les employés, ayant ou non une fonction de superviseur, sont autorisés à participer à de tels dons ou échanges. 3

4 5. Assistance aux employés dans l interprétation d un code de déontologie Certaines entreprises ont élaboré un code de déontologie exhaustif ainsi que des méthodes visant à s assurer que les employés comprennent tous les aspects de ce code et s y conforment. Par exemple, Texas Instruments a élaboré une approche détaillée visant l application d un comportement éthique au sein de l entreprise. Texas Instruments sait toutefois qu un code de déontologie ne peut pas couvrir toutes les situations possibles; c est pourquoi elle a ajouté à son code une méthode simple servant à aider les employés à appliquer leurs propres normes personnelles. Lorsque cette méthode ne répond pas à toutes leurs questions, ils peuvent rechercher de l assistance auprès de l entreprise. Le «test-minute» de Texas Instrument est le suivant : Ce geste est-il légal? Est-il conforme aux valeurs de notre société? Si vous le faites, vous sentirez-vous coupable? Quelle impression fera-t-il dans les journaux? Si vous savez qu il est mal de poser ce geste, ne vous laissez pas tenter! Si vous n en êtes pas certain, informez-vous. Continuez de vous informer jusqu à ce que vous ayez obtenu une réponse satisfaisante. 6. Responsabilité juridique Une dernière raison pour inciter les entreprises à redéfinir leurs normes en matière de conflits de valeurs et de pratiques éthiques réside dans la tendance de plus en plus prononcée des tribunaux d Amérique du Nord à prendre en compte la culture d une entreprise dans les affaires délictuelles concernant les écarts de conduite des entreprises. Bien que cette tendance soit davantage marquée aux États-Unis, les entreprises canadiennes risquent de voir bientôt de plus en plus d actions intentées contre elles, résultant d un manque de directives en matière d éthique ou de pratiques commerciales. Les normes ne répondent pas à toutes nos questions sur la résolution des conflits de valeurs et des dilemmes éthiques, mais elles sont importantes parce qu elles fournissent un contexte et des lignes de conduite. De plus, lorsqu une entreprise décide d élaborer des normes ou de se donner un code de déontologie, elle s engage à investir une quantité considérable d énergie dans l étude et la discussion des questions d éthique. Et une fois ce code rédigé, le processus d éducation des employés ouvre de nouveau le débat. Sommaire Les normes d éthique, si elles sont bien rédigées, offrent les avantages suivants : elles sensibilisent les employés aux questions d éthique; elles permettent l obtention d un consensus sur des questions fondamentales; elles permettent de discuter sans crainte de questions d éthique; elles favorisent l adoption d une approche éducative plutôt qu une politique sur la «loi et l ordre», selon laquelle l entreprise applique de façon rigide les règlements et les châtiments; elles permettent de traiter individuellement les situations, chacune d elles exigeant une résolution originale; elles incitent les employés à intérioriser une morale fondée sur les «meilleures pratiques». 4

5 Répondez aux questions ci-dessous. Ces questions sont reprises dans votre cahier d exercices. Discutez de ces questions avec votre partenaire d apprentissage en ligne maintenant ou après votre session. Notre entreprise possède-t-elle un code de déontologie ou un ensemble de normes en matière de pratiques commerciales? Notre entreprise possède-t-elle un «agent responsable» de l éthique ou de la formation et du développement en matière de pratiques éthiques? Notre entreprise possède-t-elle un système de traitement à l interne des conflits de valeurs? Si l un de mes subordonnées commettait des actes que je considère comme étant contraires à l éthique (rapports fallacieux, discrimination, acceptation de pots-de-vin ou de somptueux cadeaux, etc.), est-ce que je saurais quoi faire? Quelles questions d éthique vous préoccupent le plus? (P. ex. : falsification des dossiers, mensonges aux superviseurs, conflits d intérêts, traitement inéquitable des employés, vol d argent, de temps ou de biens à l entreprise, acceptation de cadeaux en violation de la politique de l entreprise, transmission d informations trompeuses au public, pratiques environnementales nocives, discrimination dans les méthodes de recrutement ou de gestion du personnel). 5

6 Questions et exercices 1. Votre entreprise s est-elle dotée de normes d éthique? Dans l affirmative : Votre entreprise possède-t-elle un code de déontologie ou un ensemble de normes en matière de pratiques commerciales? Possède-t-elle un «agent responsable» de l éthique ou de la formation et du développement en matière de pratiques éthiques? Possède-t-elle un système de traitement à l interne des conflits de valeurs? Si l un de vos subordonnés commettait des actes que vous considérez comme étant contraires à l éthique (rapports fallacieux, discrimination, acceptation de pots-de-vin ou de somptueux cadeaux, etc.), est-ce que vous sauriez quoi faire? Est-ce que vous êtes au courant de comportements illégaux ou contraires à l éthique ayant cours dans votre entreprise et qui demeurent non signalés à ce jour? Vos subordonnés sont-ils adéquatement informés des valeurs et des normes d éthique de votre entreprise? Des comportements contraires à l éthique ont-il déjà fait du tort à votre entreprise (p. ex. : perte de sa réputation, perte financière, etc.)? 2. Communiquez avec votre partenaire d apprentissage en ligne, face à face ou par téléphone, et échangez vos réflexions avec lui au sujet des problèmes éthiques potentiels suivants : la falsification de dossiers les mensonges aux superviseurs les conflits d intérêts le traitement inéquitable des employés le vol d argent, de temps ou de biens à l entreprise le harcèlement sexuel ou autres formes de harcèlement l acceptation de cadeaux ou d invitations en violation de la politique de l entreprise la transmission d informations trompeuses au public des problèmes de toxicomanie la discrimination dans les méthodes de recrutement ou de gestion du personnel. Quels types de problèmes vous inquiètent le plus? Sur quels comportements de la direction ou du personnel vous interrogez-vous sérieusement quant à leurs implications éthiques ou morales? Pourquoi accordez-vous tant d importance à ces questions? Quelles sont les répercussions de ces comportements sur l entreprise? 3. Choisissez trois employés que vous connaissez bien, dites-leur que vous suivez un cours sur les valeurs et les normes d éthique professionnelle et que vous aimeriez, pour les besoins de vos «devoirs», sonder leur opinion sur certaines questions. Leurs réponses seront tenues confidentielles. Invitez chacun d eux à passer une courte entrevue et posez-lui les questions suivantes. Notez les réponses de chacun. Comment percevez-vous l attitude de notre entreprise envers l éthique? Sur quoi vous basez-vous pour avoir cette perception (politiques ou normes de pratiques, écrites ou non)? Avez-vous été témoin ou avez-vous déjà entendu parler de cas de mauvaise conduite d employés (vol, mensonge, transmission d informations trompeuses, conflit d intérêts, etc.)? Qu avez-vous pensé de ces comportements? 6

7 Décrivez un dilemme éthique que vous avez connu au travail et le raisonnement qui vous a servi à le résoudre. Comment évalueriez-vous notre entreprise d un point de vue global quant à l éthique? Très éthique Plutôt éthique Moyennement éthique Pas très éthique Non éthique Notez vos impressions. Qu avez-vous appris? Inscrivez ici vos principales préoccupations en matière d éthique : 4. Avec votre partenaire d apprentissage en ligne, faites un jeu de rôle où vous devrez affronter un membre du personnel au sujet d un comportement contraire à l éthique (vous vous entendez à l avance sur le type de comportement en question, puis vous planifiez sommairement les éléments de la mise en situation). Que ressentez-vous à la suite de cet exercice? Qu est-ce qui a vous rendu le plus mal à l aise? À la suite de cet exercice, quel a été le degré de satisfaction de chacun de vous vis-à-vis des résultats? Que pourriez-vous faire différemment? 5. En tant que leader «éthique», quels sont les domaines où vous croyez avoir le plus besoin de perfectionnement? Classez les sujets suivants en ordre décroissant (si vous pensez à d autres domaines, ajoutez-les à la liste). connaissance de moi-même; conviction au sujet de mes propres valeurs; capacité de communiquer avec le personnel (savoir parler et écouter); analyse des problèmes éthiques; confiance en l appui de la direction; capacité d aider les gens à résoudre leurs conflits; aptitude à trouver des solutions nouvelles ou originales aux dilemmes éthiques; capacité de transmettre de l information claire à mes subordonnés au sujet de l éthique et des valeurs. Discutez avec une personne digne de confiance et qui vous connaît bien de l élément que vous avez placé en tête de votre liste. De l avis de cette personne, comment pourriez-vous vous perfectionner dans ce domaine? 7

8 6. Discutez de la situation suivante avec un autre gestionnaire inscrit (ou non) au cours Le leadership fondé sur l éthique. Lisez-lui le scénario ci-dessous et posez-lui les questions qui s y rattachent. Pensez également à vos propres réponses. L une de vos subalternes se confie à vous, désemparée. Elle vous raconte qu alors qu elle se trouvait dans la réserve du magasin, l un de vos meilleurs superviseurs y est entré immédiatement après elle et a refermé la porte sans bruit derrière lui. Selon ce qu elle vous confie, elle est devenue très nerveuse quand ce superviseur lui a avoué la forte attirance qu il éprouvait pour elle et le désir presque obsessif d être à ses côtés. Cette employée a répondu à votre superviseur, d une voix hésitante, qu elle avait un ami et que ces avances la mettaient mal à l aise, puis elle s est dirigée vers la porte, mais le superviseur lui a barré la route. C est à ce moment que l employée a pris peur; elle a giflé le superviseur et est sortie précipitamment de la réserve. Depuis cet incident, la relation entre les deux est extrêmement tendue, ce qui pose un problème puisqu ils doivent travailler ensemble sur une base quotidienne. À la lumière de ces faits, quelle mesure croyez-vous devoir prendre? Quels principes ou normes éthiques devriez-vous appliquer dans cette situation? Comment la connaissance des faits ci-dessous serait-elle susceptible de changer votre plan d action? À quelles autres valeurs feriez-vous appel dans chaque situation? L épouse du superviseur est décédée récemment; L employée a la réputation d être de mœurs légères; L employée a fait une dépression nerveuse l an dernier; Le superviseur est le fils unique du président et chef de la direction, lequel l a désigné comme son successeur; Le superviseur est l un de vos amis intimes; Le superviseur a accusé l employée d agression, disant qu il blaguait, comme il le fait souvent lorsqu ils travaillent ensemble; Ce magasin a connu dans le passé deux cas de harcèlement sexuel, lesquels ont été étouffés par le directeur; Supposons maintenant que l employé agressé et le superviseur sont des hommes. Parmi ces faits qui sont portés à votre connaissance, lequel représenterait la situation la plus difficile à traiter pour vous, et pourquoi? 8

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Agence canadienne de développement économique du Nord Canadian Northern Economic Development Agency FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Directives 1. Le formulaire de demande au titre du DEE nous permet

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 10 à 49 personnes salariées La Loi sur l équité

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs

Code de conduite des fournisseurs Code de conduite des fournisseurs Novembre 2014 1. Introduction La Société canadienne des postes (Postes Canada), une société d État fédérale, vise à maintenir la confiance de tous ses intervenants en

Plus en détail

Directives professionnelles Association Internationale des Praticiens de la Méthode Grinberg (IAGMP) Traduit de l'anglais

Directives professionnelles Association Internationale des Praticiens de la Méthode Grinberg (IAGMP) Traduit de l'anglais Directives professionnelles Association Internationale des Praticiens de la Méthode Grinberg (IAGMP) Traduit de l'anglais Introduction Ce document est un complément au Code d Éthique et de Conduite Professionnelle

Plus en détail

Situations interpersonnelles sensibles (harcèlement sexuel, insultes verbales, agression physique)

Situations interpersonnelles sensibles (harcèlement sexuel, insultes verbales, agression physique) POLITIQUE : SITUATIONS INTERPERSONNELLES SENSIBLES (HARCÈLEMENT SEXUEL, INSULTES VERBALES, AGRESSION PHYSIQUE) 1 CODE: HR-10 Origine : Service des ressources humaines Autorité : Résolutions 89-03-29-7.1;

Plus en détail

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Guide pour les personnes âgées du Manitoba Selon des recherches canadiennes, près de 10 % des personnes âgées du Manitoba seront victimes d une

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation»

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Tableau 1 : Sujets abordés Sujets (n = 3 220) n Innovation et qualité dans l apprentissage des jeunes enfants 2 775 86 Aider

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Comment maîtriser sa colère

Comment maîtriser sa colère Comment maîtriser sa colère La résolution de problemès Homewood Solutions Humaines MC, 2011. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Comment maîtriser sa colère et est destiné à

Plus en détail

Conseil canadien pour la coopération internationale. Jeu de l éthique

Conseil canadien pour la coopération internationale. Jeu de l éthique Conseil canadien pour la coopération internationale Jeu de l éthique Guide d animation 2001 Jeu de l éthique - Guide d animation 2001 Table des matières Page Introduction... 1 Logistique... 1 Instructions...

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Quel est le lien entre un adulte de confiance et la sécurité sur Internet

Quel est le lien entre un adulte de confiance et la sécurité sur Internet Il est important que les adolescents puissent compter sur des adultes de confiance dans leur entourage. Comme adultes, nous tenons pour acquis que les ados savent à qui s adresser en cas de problème. Cependant,

Plus en détail

Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel

Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA 2015 COMPÉTENCE Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel à conserver pour vos dossiers 2009 Ordre des travailleurs sociaux et des

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

Accueillir un stagiaire : la coformation professionnelle

Accueillir un stagiaire : la coformation professionnelle Accueillir un stagiaire : la coformation professionnelle Patrick Parent Professeur invité Département de kinanthropologie UQAM parent.patrick@uqam.ca Parent, P. (2011). Accueillir un stagiaire : la coformation

Plus en détail

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Les membres des conseils de section (les «Membres») sont tenus de lire et de signer

Plus en détail

V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E -

V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E - V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E - + P O U R Q U O I V É R I F I E R L E S R É F É R E N C E S + A S P E C T S J U R I D I Q U E S + P R O C E S

Plus en détail

HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL

HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES Numéro du document : 0903-07 Adoptée par la résolution : 60 0903 En date du : 2 septembre 2003 Modifiée par la résolution : En date du

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

SEI s adresse aux conseillers en ce qui concerne les INDICATIONS DE CLIENTS

SEI s adresse aux conseillers en ce qui concerne les INDICATIONS DE CLIENTS Avril 2007 SEI s adresse aux conseillers en ce qui concerne les INDICATIONS DE CLIENTS Vous êtes à la recherche ou avez grandement besoin de nouveaux clients? La plupart des conseillers cherchent à accroître

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs.

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. En tant qu investisseur, vous êtes unique. Vos objectifs financiers, votre situation financière actuelle, votre expérience en matière de placement et

Plus en détail

oéëéáêéò=çé=äû~áê=ë~áå= Ç~åë=îçíêÉ=ã~áëçå Guide à l intention des consommateurs sur les investigations de la qualité de l air intérieur

oéëéáêéò=çé=äû~áê=ë~áå= Ç~åë=îçíêÉ=ã~áëçå Guide à l intention des consommateurs sur les investigations de la qualité de l air intérieur oéëéáêéò=çé=äû~áê=ë~áå= Ç~åë=îçíêÉ=ã~áëçå Guide à l intention des consommateurs sur les investigations de la qualité de l air intérieur Saviez-vous qu une piètre qualité de l air intérieur (QAI) dans votre

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

Amorcer la réconciliation

Amorcer la réconciliation AMORCER LA RÉCONCILIATION PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le cinquième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement? Oui En

Plus en détail

Efficacité en entraînement et en leadership

Efficacité en entraînement et en leadership Efficacité en entraînement et en leadership Résultats d apprentissage Interventions - Rehausser l apprentissage et la performance Développement du groupe et des habiletés Transmettre des explications et

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus La Loi sur

Plus en détail

Parallèlement, la Société a prévu des procédures visant la soumission confidentielle et anonyme de telles plaintes. 3. NATURE DE LA PLAINTE

Parallèlement, la Société a prévu des procédures visant la soumission confidentielle et anonyme de telles plaintes. 3. NATURE DE LA PLAINTE Politique et procédures à suivre pour la soumission de plaintes concernant la comptabilité, les contrôles comptables internes, l audit, l environnement et d autres questions 1. OBJECTIFS ET PORTÉE Groupe

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS Exercice de la profession d ergothérapeute Q. Qu est-ce que l exercice de la profession pour l Ordre? R. L Ordre définit

Plus en détail

Techniques de questionnement axées sur les solutions

Techniques de questionnement axées sur les solutions Techniques de questionnement axées sur les solutions 1 Questions circulaires 1.1 Brève description de la méthode Les questions circulaires ont été développées dans les domaines du coaching et de la consultation

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement Centre de la petite enfance Le Petit Réseau Politique pour contrer le harcèlement Février 2008 2 A- Énoncé et application L objectif premier de cette politique est de consacrer notre souci de prévenir

Plus en détail

Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP

Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP MISE EN SITUATION Programme de salubrité des aliments CanadaGAP Politique relative au conflit d'intérêts et à l impartialité Dans le présent document,

Plus en détail

Négociation: Des Positions aux Intérêts

Négociation: Des Positions aux Intérêts Négociation: Des Positions aux Intérêts Jean Gay Cemaj et Unine, Colloque du 5 décembre 2008 Plan I. Une métaphore initiale à titre de fil rouge II. De la négociation traditionnelle à la négociation «éclairée»

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

La recherche et vous. Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche?

La recherche et vous. Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche? La recherche et vous Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche? La recherche et vous Dépôt légal - octobre 2012 Bibliothèque et archives nationales du Québec Bibliothèque et archives

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE DE HARCÈLEMENT

POLITIQUE EN MATIÈRE DE HARCÈLEMENT POLITIQUE EN MATIÈRE DE HARCÈLEMENT La Fédération canadienne des municipalités (FCM) s engage à assurer un milieu de travail libre de harcèlement, de violence et de discrimination, dans lequel chaque personne

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

La démarche du message clair

La démarche du message clair La démarche du message clair Au fil des mois passés à la maternelle, l enfant prend de plus en plus conscience des liens qui le lient aux autres et de l importance de développer une saine interdépendance

Plus en détail

COMPÉTENCES RELIÉES AUX ENTREVUES. Entrevue béhavioriste

COMPÉTENCES RELIÉES AUX ENTREVUES. Entrevue béhavioriste COMPÉTENCES RELIÉES AUX ENTREVUES Entrevue béhavioriste Comprendre l approche d une entrevue béhavioriste. Détecter d éventuelles questions-sondes et réagir adéquatement. Table des matières COMPÉTENCES

Plus en détail

Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie 15 mai 2012 #dettes #retraite Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès

Plus en détail

arbitres et entraîneurs de haut niveau

arbitres et entraîneurs de haut niveau La gestion des conflits arbitres et entraîneurs de haut niveau A quel type de conflits entraîneurs et arbitres sont-ils confrontés? Les Conflits CONSTATS La plupart du temps se sont les mêmes situtations

Plus en détail

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux!

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! Capsule 9 Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! QUE FAIRE? Joyce ne sait plus quoi faire. Son coordonnateur, Luc, a une drôle d attitude envers elle. Il vient la voir inutilement

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ Adopté par le conseil d administration de l ASPQ Le 11 octobre 2013, et amendée le 12 avril 2014, version finale Dans le

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE. www.constance-lethbridge.com. Suivez-nous sur

La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE. www.constance-lethbridge.com. Suivez-nous sur La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE Suivez-nous sur www.constance-lethbridge.com Siège social 7005, boulevard de Maisonneuve Ouest Montréal (Québec) H4B 1T3 Point de services 16777, boulevard

Plus en détail

Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques

Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques Comment obtenir des réponses à vos questions? Écoles catholiques Objectifs Permettre aux participants d apprendre : Comment obtenir des réponses le plus rapidement possible. Qui prend les décisions. Quelles

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC)

Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC) Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC) Afin de conserver votre certification, vous devez satisfaire aux exigences en matière de formation continue reliées à votre titre de compétence.

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

L entrevue axée sur le comportement

L entrevue axée sur le comportement L entrevue axée sur le comportement Dotation et classification HRCPCS SRHPCC Page 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 L entrevue axée sur le comportement comparée à l entrevue traditionnelle 3 Avant l

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012 2012 PRÉAMBULE Cette version 2012 du Guide du stage d expérience pratique vise non seulement à fournir toutes les informations dont un candidat a besoin afin de remplir avec succès les exigences relatives

Plus en détail

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant? «Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?» Intervention de Madame Mireille Colin, formatrice et psychopraticienne. Pourquoi

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat?

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat? Chapitre 3 : Avocats Partie 1 : Le droit aux services d un avocat 1. Quand ai-je besoin d un avocat? Tu devrais parler à un avocat dans tous les cas où tu es accusé(e)* d avoir enfreint la loi, tu es arrêté(e)

Plus en détail

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Énoncé de valeurs La direction Gestion des installations et services auxiliaires (GISA) s est engagée à protéger

Plus en détail

MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 37 et 38)

Plus en détail

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE INTRODUCTION Le succès d Entreprises minières Globex inc. («Globex») repose sur l intégrité personnelle et professionnelle

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCEDURES Y AFFERENTES Supplément au Code d éthique Septembre 2013 Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION...3 SECTION 2 RAISON D ÊTRE DE

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien

D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien D r Roger Saint-Laurent Psychologue clinicien www.drsaintlaurent.com RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS SUR LE CLIENT Veuillez répondre de façon détaillée aux questions suivantes. N hésitez pas à m informer

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Questionnaires. Les questions pour les dirigeants d entreprises ou d une équipe sont les suivantes :

Questionnaires. Les questions pour les dirigeants d entreprises ou d une équipe sont les suivantes : Annexe No.2 Questionnaires Premier objectif Les questions pour les dirigeants d entreprises ou d une équipe sont les suivantes : 1. Dans votre entreprise ou dans votre service, pensez-vous que la gestion

Plus en détail

Harcèlement : comment puis-je être aidé? Que peux-tu faire? Il faut en parler pour trouver des solutions!

Harcèlement : comment puis-je être aidé? Que peux-tu faire? Il faut en parler pour trouver des solutions! Conseils aux victimes : élèves de l école primaire Harcèlement : comment puis-je être aidé? Si, à l école, tes camarades se moquent de toi, te volent ou abîment tes affaires, te donnent des surnoms méchants,

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 VOIE DE LA PMI- FORMATION

FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 VOIE DE LA PMI- FORMATION FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 VOIE DE LA PMI- FORMATION (CONFIDENTIEL UNE FOIS REMPLI) LA PREMIÈRE ÉTAPE DU PROCESSUS D OBTENTION DU TITRE DE MÉDECIN GESTIONNAIRE CERTIFIÉ DU CANADA (CANADIAN CERTIFIED PHYSICIAN

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS

CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS RÉVISÉ ET APPROUVÉ en octobre 2002 1 CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS 1.0 ÉNONCÉ DU MANDAT DE PATINAGE CANADA Patinage Canada est une association qui a pour mandat

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 1 Règlement extrajudiciaire des différends et droit de la famille FR 001 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits.

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL POLITIQUE POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL # 61-03 Adoption le 14 juin 2005 Amendement le Mise en vigueur le 14 juin 2005 Résolution # C.C.-1865-06-05 Autorisation Susan

Plus en détail

La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne :

La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne : La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne : 5 les cinq meilleurs outils pour l engagement des apprenantes et apprenants L importance de motiver les étudiantes et étudiants envers leurs cours

Plus en détail

CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE

CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE Extrait du manuel de gouvernance http://www.publishwhatyoupay.org/wpcontent/uploads/2015/06/manuel_de_gouvernance_20151.pdf Objectif CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE Le Conseil mondial conseille le

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

Foire aux questions et réponses. Obligations fiduciaires et conseillers financiers

Foire aux questions et réponses. Obligations fiduciaires et conseillers financiers Foire aux questions et réponses Obligations fiduciaires et conseillers financiers 2 Cette série de questions et réponses a pour but de fournir des informations d ordre général sur le rapport juridique

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Affidavit à l appui d une demande de garde ou de droit de visite (Au besoin, joignez des feuilles supplémentaires.)

Affidavit à l appui d une demande de garde ou de droit de visite (Au besoin, joignez des feuilles supplémentaires.) ONTARIO situé(e) au Requérant(e)(s) (Nom du tribunal) Adresse du greffe Nom et prénom officiels et adresse aux fins de signification numéro et rue, municipalité, code postal, numéros de téléphone et de

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées QUESTIONNAIRE DE SONDAGE Le droit et les personnes âgées À PROPOS DU SONDAGE La Commission du droit de l Ontario (CDO) et son projet sur le droit touchant les personnes âgées La CDO, un organisme public

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014

ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014 ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. SENSIBILISATION AUX CONFLITS... 1 3. CONFLITS ENTRE MERCER ET SES CLIENTS...

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail