STATISTIQUES DESCRIPTIVES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STATISTIQUES DESCRIPTIVES"

Transcription

1 STATISTIQUES DESCRIPTIVES ORGANISATION DES DONNÉES Etude de population Consommation annuelle du lait Dossier n 1 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

2 C. D. R. AGRIMÉDIA STATISTIQUES DESCRIPTIVES Organisation des données Apprentissage Objectifs : - connaître le vocabulaire statistique de base, - regrouper des données brutes sous forme de tableaux, - calculer les fréquences et les valeurs cumulatives. Contenu : - définitions des termes statistiques, - démarche de regroupement, - exercices résolus, - exercices d application avec correction, - exercices récapitulatifs avec correction. Pré-requis : - savoir calculer un pourcentage. STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 1

3 Organisation des données Faire des statistiques descriptives, c est collecter des données, les organiser, les représenter graphiquement pour pouvoir ensuite les interpréter. I - DÉFINITIONS 1) POPULATION : La POPULATION est l'ensemble ou le groupe sur lequel porte l'étude statistique. Exemples : un groupe de personnes, un ensemble d'animaux, un groupe de voitures 2) CARACTÈRE : Le CARACTÈRE correspond au critère étudié dans la population concernée. Exemples : la taille, l'âge ou la couleur des yeux d'une personne, la marque, la couleur ou la cylindrée d'une voiture, le poids, la quantité de matière grasse ou l'apport calorique d'un fromage. Dans les exemples donnés certains caractères s'expriment par des nombres : la taille des personnes, l'âge des personnes, la cylindrée des voitures, le poids, la quantité de matière grasse, l'apport calorique des fromages On dit alors que ces caractères sont QUANTITATIFS. Par contre d'autres caractères ne peuvent pas s'exprimer par des nombres : la marque, la couleur des voitures, la couleur des yeux des personnes On dit alors que ces caractères sont QUALITATIFS. STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 2

4 EXERCICE Les caractères suivants sont-ils quantitatifs ou qualitatifs? CARACTÈRES Exemple : Marque d'un téléphone portable Prix de vente d'une baguette CARACTÈRES QUANTITATIFS CARACTÈRES QUALITATIFS exemples : nokia, siemens Durée d'un forfait Couleur des cheveux Consommation de carburant d'un véhicule Nombre de frères Activité professionnelle Type de logement Surface agricole exploitée Signe astrologique Délai de livraison Hauteur d'un arbre Poids des fromages Sport pratiqué Niveau scolaire Voir réponses page suivante STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 3

5 RÉPONSES CARACTÈRES Prix de vente d'une baguette Durée d'un forfait Couleur des cheveux Consommation de carburant d'un véhicule Nombre de frères Activité professionnelle Type de logement Surface agricole exploitée Signe astrologique Délai de livraison Hauteur d'un arbre Poids des fromages Sport pratiqué Niveau scolaire CARACTÈRES QUANTITATIFS exemple : 0,65 exemple : 2 heures ex. : 6 litres aux 100 km exemple : 2 frères exemple : 35 hectares exemple : 48 heures exemple : 14,8 mètres exemple : 0 grammes CARACTÈRES QUALITATIFS exemple : roux exemple : agriculteur exemple : studio exemple : verseau exemple : tennis exemple : C.A.P. Très bien! Passons à la suite!! STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 4

6 II - Exemple 1 : LES TABLEAUX STATISTIQUES : 1 er cas On a demandé à chacun des 28 élèves d'une classe quel était son sport préféré. Les réponses sont les suivantes : tennis football basket football ski tennis football football football tennis VTT ping-pong natation aucun ping-pong aucun VTT VTT football VTT ping-pong football tennis natation tennis basket VTT VTT Afin de pouvoir interpréter les réponses de cette enquête, il est intéressant de les lister et de les comptabiliser puis de présenter les résultats dans un tableau. 1) On liste les sports préférés des élèves en suivant, par exemple, les lignes précédentes : tennis VTT football ping-pong basket natation ski aucun 2) On dépouille les réponses c est-à-dire qu on trace un bâton ( ) pour chacun des sports cités. Pour faciliter le comptage, on regroupe les bâtons par paquets de 5, le cinquième barrant les quatre premiers. Nous vous présentons les deux méthodes les plus utilisées : Sports Tennis Football Dépouillement 1 ère méthode ou 2 ème méthode a 5 a 5 a ( nombre d'élèves ) Basket 2 Ski 1 VTT 6 Ping-pong 3 Natation 2 Aucun Le total doit être égal au nombre d élèves de la classe Il est appelé EFFECTIF TOTAL. On le note souvent N ( Ici N = 28 ) Total : 28 STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 5

7 Voici quelques interprétations possibles à partir de ce tableau statistique. Pour la classe concernée par cette étude, on peut faire les remarques suivantes : le sport préféré par le plus grand nombre d élèves est le football avec 7 élèves sur les 28, le ski est le sport préféré d un seul élève, le basket et la natation ont autant d adeptes c est-à-dire 2 élèves, 2, c est aussi le nombre d élèves qui ne se sont pas exprimés sur ce sujet, par ordre de préférence les élèves ont cité : football, suivi de près par le VTT puis le tennis, viennent ensuite le ping-pong puis le basket et la natation, le dernier sport cité étant le ski. Exemple 2 : On a relevé le nombre d'enfants vivant dans chacune des 30 familles d'un immeuble. Les réponses sont les suivantes : 0 enfant 2 enfants 2 enfants 5 enfants 1 enfant 1 enfant 1 enfant 0 enfant 1 enfant 2 enfants 1 enfant 4 enfants 1 enfant 3 enfants 6 enfants 1 enfant 2 enfants 3 enfants 0 enfant 3 enfants 0 enfant 0 enfant 4 enfants 2 enfants 1 enfant 0 enfant 1 enfant 2 enfants 2 enfants 3 enfants Comme dans le premier exemple, présentons ces résultats dans un tableau statistique en triant les nombres d enfants par ordre croissant. Nombre d enfants Dépouillement 1 ère méthode ou 2 ème méthode ( nombre de familles ) 0 enfant 6 1 enfant 9 2 enfants 7 3 enfants 4 4 enfants 2 5 enfants 1 6 enfants 1 Le total est égal au nombre de familles dans l immeuble Il est appelé EFFECTIF TOTAL. On note N = 30 Total : 30 STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 6

8 Voici quelques interprétations faites à partir de ce tableau statistique. Pour les familles de cet immeuble, on peut faire les remarques suivantes : le nombre d enfants qui revient le plus souvent est 1 enfant ; 9 familles ayant 1 enfant, ce qui correspond à l effectif le plus grand, on a compté si on classe les familles par effectif décroissant, les nombres d enfants correspondants sont : 1 enfant ( 9 familles ), 2 enfants ( 7 familles ), aucun enfant ( 6 familles ), 3 enfants ( 4 familles ), 4 enfants ( 2 familles ), 5 et 6 enfants ( 1 famille pour chaque ). Dans cet immeuble aucune famille n a plus de 6 enfants. Récapitulatif : Les statistiques descriptives commencent toujours par la récolte de données lors d une enquête. Les résultats de cette enquête sont alors organisés, classés puis comptabilisés afin d être présentés sous forme d un tableau statistique. Dans ce tableau apparaissent le caractère étudié et l effectif correspondant : 1 er exemple : l enquête portait sur le sport préféré par les élèves d une classe. Le caractère étudié était : le sport préféré par chaque élève, l effectif correspondant était : le nombre d élèves préférant ce sport. 2 ème exemple : l enquête portait sur le nombre d enfants vivant dans chaque famille d un même immeuble. Le caractère étudié était : le nombre d enfants, l effectif correspondant était : le nombre de familles ayant ce nombre d enfants. Très bien! Passons à la suite!! STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 7

9 Maintenant à vous! EXERCICE On a demandé à tous les élèves d une classe la marque de leur téléphone portable. Les réponses sont les suivantes : Nokia Siemens Sagem Sony Sony Sagem Sony Nokia Siemens Motorola Nokia Nokia Siemens aucune * Nokia Samsung Nokia Sony Motorola Motorola Siemens Nokia Sagem Sony Siemens Siemens Nokia aucune Nokia Sagem Nokia aucune Sagem Nokia aucune Sagem aucune * : signifie que les élèves interrogés ne possèdent pas de téléphone portable Organisez, classez puis comptabilisez ces réponses afin de les présenter sous forme d un tableau statistique dans lequel vous ferez apparaître l effectif total. Remarques : - vous classerez les réponses par ordre alphabétique des marques, - vous proposerez quelques interprétations possibles. Voir réponses page suivante STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 8

10 RÉPONSES On a demandé à tous les élèves d une classe la marque de leur téléphone portable. Les réponses sont les suivantes : Marques par ordre alphabétique Dépouillement 1 ère méthode ou 2 ème méthode ( nombre d élèves ) Motorola 3 Nokia 11 Sagem 6 Samsung - 1 Siemens 6 Sony - 5 aucune 4 Le total est égal au nombre d élèves interrogés Il est appelé EFFECTIF TOTAL. On le note N = 36 Total : 36 Voici quelques interprétations faites à partir de ce tableau statistique. Pour les 36 élèves de cette classe, on peut faire les remarques suivantes : la marque de téléphone citée le plus souvent est Nokia : 11 élèves sur les 36, ce qui correspond à l effectif le plus grand, si on classe les marques par effectif décroissant, on obtient : Nokia ( 11 ), Sagem et Siemens ( 6 ), Sony ( 5 ), Motorola ( 3 ), Samsung ( 1 ). 32 élèves sur 36 ont un téléphone. En effet, 32 = élèves sur 36 n ont pas de téléphone portable. Très bien! Passons à la suite!! STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 9

11 III - LES TABLEAUX STATISTIQUES : 2 ème cas Au cours d une fabrication artisanale de camemberts, on a relevé les poids (en grammes) de 40 fromages. Voici les résultats obtenus : Comme dans les exemples précédents, présentons ces résultats dans un tableau statistique en triant les poids des camemberts par ordre croissant. Poids ( ou masse ) des camemberts ( en grammes ) Nombre de camemberts Poids ( ou masse ) des camemberts ( en grammes ) Nombre de camemberts L effectif total est : N = 40 Contrairement aux deux exemples précédents, le nombre de poids de fromages différents est important ( 30 poids distincts apparaissent dans le tableau ). Aussi, pour faciliter la lecture et l interprétation du tableau statistique, nous allons regrouper les poids des fromages. STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 10

12 On peut, par exemple, regrouper les fromages dont le poids est compris entre 260 g et 269 g, puis ceux dont le poids est compris entre 270 g et 279 g et ainsi de suite Construisons un nouveau tableau : Poids des fromages Nombre de fromages entre 260 et 269 g 1 entre 270 et 279 g 1 entre 280 et 289 g 4 entre 290 et 299 g 3 entre 300 et 309 g 8 entre 310 et 319 g 12 entre 320 et 329 g 7 entre 330 et 339 g 4 N = 40 En effet, 1 fromage pèse 280 g 2 fromages pèsent 282 g 1 fromage pèse 286 g 4 fromages ont donc un poids compris entre 280 et 289 g Cette présentation du tableau statistique permet les interprétations suivantes : c est entre 310 et 319 grammes qu il y a le plus grand nombre de fromages, la plupart des fromages pèse entre 300 et 329 grammes : soit en tout 27 fromages ( ) sur 40. Convention d écriture : Les regroupements effectués ci-dessus seront notés de la façon suivante : Poids des fromages Convention d écriture entre 260 et 269 g [ 260 ; 270 [ entre 270 et 279 g [ 270 ; 280 [ entre 280 et 289 g [ 280 ; 290 [ entre 290 et 299 g [ 290 ; 300 [ etc etc Explication : on lit : «la classe 270 à 280» on note : [ 270 ; 280 [ Cette classe regroupe tous les fromages dont le poids est compris entre 270 et 280 g. Par convention, 270 g fait partie de la classe [ 270 ; 280 [, mais pas 280 g qui appartiendra à la classe suivante : [ 280 ; 290 [. Dans cet exemple, comme il n y a pas de nombres décimaux ( nombres avec une virgule ), 279 g est le dernier poids que comprend la classe [ 270 ; 280 [. Par convention, 270 est inclus dans la classe [ 270 ; 280 [ et 280 est exclu de cette classe. L écart = 10 est appelé amplitude de cette classe. Les nombres 270 et 280 sont appelés bornes de cette classe. STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 11

13 Maintenant à vous! EXERCICE Pour tester le fonctionnement des machines de conditionnement de bonbons gélifiés, on a réalisé une étude portant sur le poids de sachets étiquetés 100 grammes. Voici les résultats des pesées ( en grammes ) : 100,1 100,2 101,3 99,8 97,2 98,9 99,7 103,1 100,8 97,1 102,6 99,3 100,5 100,2 98,0 100,0 99,6 99,0 100,1 101,5 99,7 98,1 99,9 100,1 101,3 Etablir un tableau statistique en regroupant les poids des sachets en classes d amplitude 1 gramme et en comptabilisant les effectifs correspondants. Vous commencerez par la classe : [ 97 ; 98 [ comme dans le tableau ci-dessous. Poids des sachets en grammes Classes Nombre de sachets [ 97 ; 98 [ N = Voir réponses page suivante STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 12

14 RÉPONSES Voici le tableau statistique : Poids des sachets en grammes Classes Nombre de sachets [ 97 ; 98 [ 2 [ 98 ; 99 [ 3 [ 99 ; 100 [ 7 [ 100 ; 101 [ 8 [ 101 ; 102 [ 3 [ 102 ; 103 [ 1 [ 103 ; 104 [ 1 N = Exemple : l effectif de la classe [ 98 ; 99 [ est de 3 sachets de bonbons. Cette classe comprend les poids suivants : 98,9 g 98,0 g 98,1 g Notez bien que 99,0 g ne fait pas partie de cette classe ; ce poids est inclus dans la classe suivante : [ 99 ; 100 [ Très bien! Passons à la suite!! STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 13

15 IV - LES EFFECTIFS CUMULÉS CROISSANTS Reprenons l exemple des sachets de bonbons ( page précédente ). L industriel veut savoir combien de sachets ont un poids inférieur à 100 grammes. En consultant le tableau précédent, on peut répondre à cette question. En effet : 2 sachets ont un poids compris entre 97 et 98 g 3 sachets ont un poids compris entre 98 et 99 g 7 sachets ont un poids compris entre 99 et 100 g 12 sachets en tout donc 12 sachets ont un poids inférieur à 100 grammes c est-à-dire compris entre 97 et 100 grammes ( la valeur «100 grammes» étant exclue ). On dit que 12 est l Effectif Cumulé Croissant correspondant à 100 grammes. Remarque : le nombre de sachets dont le poids est compris entre 100 et 101 grammes n est pas comptabilisé car leur poids est supérieur ou égal à 100 grammes. Rappelons que la classe [ 99 ; 100 [ ne comprend pas les sachets dont le poids est égal à 100 grammes. On peut calculer combien de sachets ont un poids inférieur à 102 grammes. La réponse est : 23 sachets. En effet, 23 = On dit que 23 est l Effectif Cumulé Croissant correspondant à 102 grammes. Complétons le tableau de la page précédente en introduisant ces Cumulés Croissants Poids des sachets en grammes Classes Nombre de sachets Cumulés Croissants Explication des calculs [ 97 ; 98 [ [ 98 ; 99 [ = 5 [ 99 ; 100 [ = 12 [ 100 ; 101 [ = 20 [ 101 ; 102 [ = 23 [ 102 ; 103 [ = 24 [ 103 ; 104 [ = N = Remarquons que le dernier Effectif Cumulé Croissant correspond à l effectif total de la population étudiée ( ici : les sachets de bonbons gélifiés ). STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 14

16 Le calcul des Cumulés Croissants ( notés parfois ECC ) permet de répondre directement aux questions formulées ainsi : «combien de sachets de bonbons gélifiés ont un poids inférieur à 98 ; 99 ou 104 grammes?» La réponse est donnée par l Effectif Cumulé Croissant de la classe dont la valeur recherchée est égale à la borne supérieure. Exemples : Classes Cumulés Croissants Interprétation [ 97 ; 98 [ 2 2 sachets ont un poids inférieur à 98 g [ 98 ; 99 [ 5 5 sachets ont un poids inférieur à 99 g [ 103 ; 104 [ sachets ont un poids inférieur à 104 g Maintenant à vous! EXERCICE Après avoir complété le tableau suivant, répondez aux questions ci-dessous. Poids des fromages en grammes [ 260 ; 270 [ 1 [ 270 ; 280 [ 1 [ 280 ; 290 [ 4 [ 290 ; 300 [ 3 [ 300 ; 310 [ 8 [ 310 ; 320 [ 12 [ 320 ; 330 [ 7 [ 330 ; 340 [ 4 Nombre de fromages N = 40 Cumulés Croissants 1) Combien de fromages ont un poids inférieur à 290 grammes? 2) Combien de fromages pèsent moins de 320 grammes? 3) Combien de fromages ont un poids inférieur à 260 grammes? 4) Combien de fromages pèsent moins de 340 grammes? Voir réponses page suivante STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 15

17 RÉPONSES Après avoir complété le tableau suivant, répondez aux questions ci-dessous. Poids des fromages en grammes Nombre de fromages Cumulés Croissants n 1 [ 260 ; 270 [ 1 1 n 2 [ 270 ; 280 [ = 2 n 3 [ 280 ; 290 [ = 6 n 4 [ 290 ; 300 [ = 9 n 5 [ 300 ; 310 [ = 17 n 6 [ 310 ; 320 [ = 29 n 7 [ 320 ; 330 [ = 36 n 8 [ 330 ; 340 [ = 40 N = 40 1) Combien de fromages ont un poids inférieur à 290 grammes? 6 fromages ont un poids inférieur à 290 grammes ( d après la ligne n 3 ) 2) Combien de fromages pèsent moins de 320 grammes? 29 fromages pèsent moins de 320 grammes ( d après la ligne n 6 ) 3) Combien de fromages ont un poids inférieur à 260 grammes? aucun fromage n a un poids inférieur à 260 grammes 4) Combien de fromages pèsent moins de 340 grammes? 40 fromages pèsent moins de 340 grammes ( d après la ligne n 8 ) Très bien! Passons à la suite STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 16

18 V - LES EFFECTIFS CUMULÉS DÉCROISSANTS Reprenons l exemple des sachets de bonbons gélifiés ( page n 13 ). L industriel veut savoir combien de sachets ont un poids supérieur ou égal à 101 grammes. En consultant le tableau de la page 13, on peut répondre à cette question. En effet : 3 sachets ont un poids compris entre 101 et 102 g 1 sachet a un poids compris entre 102 et 103 g 1 sachet a un poids compris entre 103 et 104 g 5 sachets en tout donc 5 sachets ont un poids supérieur ou égal à 101 grammes c est-à-dire compris entre 101 et 104 grammes ( la valeur «101 grammes» étant incluse ). On dit que 5 est l Effectif Cumulé Décroissant correspondant à 101 grammes. Remarque : le nombre de sachets dont le poids est compris entre 100 et 101 grammes n est pas comptabilisé car leur poids est inférieur à 101 grammes. Rappelons que la classe [ 100 ; 101 [ ne comprend pas les sachets dont le poids est égal à 101 grammes. De la même manière, on peut calculer combien de sachets ont un poids supérieur ou égal à 99 grammes. La réponse est : 20 sachets. En effet, 20 = On dit que 20 est l Effectif Cumulé Décroissant correspondant à 99 grammes. Complétons le tableau de la page 13 en introduisant ces Cumulés Décroissants Poids des sachets en grammes Classes Nombre de sachets Cumulés Décroissants Explication des calculs [ 97 ; 98 [ = [ 98 ; 99 [ = 23 [ 99 ; 100 [ = 20 [ 100 ; 101 [ = 13 [ 101 ; 102 [ = 5 [ 102 ; 103 [ = 2 [ 103 ; 104 [ N = Avec cette méthode, on commence les calculs par l effectif de la dernière classe. Remarquons que le premier Effectif Cumulé Décroissant ( en haut du tableau ) correspond à l effectif total de la population étudiée ( les sachets de bonbons gélifiés ). STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 17

19 Le calcul des Cumulés Décroissants ( notés parfois ECD ) permet de répondre directement aux questions formulées ainsi : «combien de sachets de bonbons gélifiés ont un poids supérieur ou égal à 98 ; 102 ou 103 grammes?» La réponse est donnée par l effectif cumulé décroissant de la classe dont la valeur recherchée est égale à la borne inférieure. Exemples : Classes Cumulés Décroissants Interprétation [ 98 ; 99 [ sachets ont un poids supérieur ou égal à 98 g [ 102 ; 103 [ 2 2 sachets ont un poids supérieur ou égal à 102 g [ 103 ; 104 [ 1 1 sachet a un poids supérieur ou égal à 103 g Maintenant à vous! EXERCICE Après avoir complété le tableau suivant, répondez aux questions ci-dessous. Poids des fromages en grammes [ 260 ; 270 [ 1 [ 270 ; 280 [ 1 [ 280 ; 290 [ 4 [ 290 ; 300 [ 3 [ 300 ; 310 [ 8 [ 310 ; 320 [ 12 [ 320 ; 330 [ 7 [ 330 ; 340 [ 4 Nombre de fromages N = 40 Cumulés Décroissants 1) Combien de fromages ont un poids supérieur ou égal à 290 grammes? 2) Combien de fromages pèsent au moins 320 grammes? 3) Combien de fromages ont un poids supérieur ou égal à 260 grammes? 4) Combien de fromages pèsent au moins 340 grammes? Voir réponses page suivante STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 18

20 RÉPONSES Après avoir complété le tableau suivant, répondez aux questions ci-dessous. Poids des fromages en grammes Nombre de fromages Cumulés Décroissants n 1 [ 260 ; 270 [ = 40 n 2 [ 270 ; 280 [ = 39 n 3 [ 280 ; 290 [ = 38 n 4 [ 290 ; 300 [ = 34 n 5 [ 300 ; 310 [ = 31 n 6 [ 310 ; 320 [ = 23 n 7 [ 320 ; 330 [ = 11 n 8 [ 330 ; 340 [ 4 4 N = 40 1) Combien de fromages ont un poids supérieur ou égal à 290 grammes? 34 fromages ont un poids supérieur ou égal à 290 grammes ( d après la ligne n 4 ) 2) Combien de fromages pèsent au moins 320 grammes? 11 fromages pèsent au moins 320 grammes ( d après la ligne n 7 ) 3) Combien de fromages ont un poids supérieur ou égal à 260 grammes? 40 fromages ont un poids supérieur ou égal à 260 grammes ( d après la ligne n 1 ) 4) Combien de fromages pèsent au moins 340 grammes? aucun fromage ne pèse au moins 340 grammes Très bien! Passons à la suite STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 19

21 VI - LES FRÉQUENCES Présentons la notion de FRÉQUENCE à partir des résultats de l exercice de la page 8 : Marques Fréquences Explication Motorola 3 Nokia 11 Sagem 6 Samsung 1 Siemens 6 Sony 5 aucune = 0,0833 soit 8,33 % = 0,3055 soit 30,55 % 36 6 = 0,1667 soit 16,67 % 36 1 = 0,0278 soit 2,78 % 36 6 = 0,1667 soit 16,67 % 36 5 = 0,1389 soit 13,89 % 36 4 = 0,1111 soit 11,11 % 36 = 1 soit 100,00 % 36 3 élèves sur 36 ont un téléphone portable de marque Motorola. 8,33 % des élèves de cette classe ont donc un téléphone portable de marque Motorola. Cette valeur, exprimée en pourcentage, est appelée FRÉQUENCE. De même, 13,89 % des élèves de cette classe ont un téléphone portable de marque Sony. Autre exemple à partir des résultats de l exercice de la page 12 : Poids des sachets en grammes Fréquences [ 97 ; 98 [ 2 [ 98 ; 99 [ 3 [ 99 ; 100 [ 7 [ 100 ; 101 [ 8 [ 101 ; 102 [ 3 [ 102 ; 103 [ 1 [ 103 ; 104 [ 1 N = 2 = 0,08 soit 8 % = 0,12 soit 12 % = 0,28 soit 28 % = 0,32 soit 32 % = 0,12 soit 12 % 1 = 0,04 soit 4 % 1 = 0,04 soit 4 % = 1 soit 100 % STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 20

22 Pour calculer la fréquence d un caractère ( ou d une classe ), on divise l effectif de ce caractère ( ou de cette classe ) par l effectif total. En général, la fréquence est notée f i. f i = effectif du caractère ou de la classe effectif total = n i N On remarque que la somme des fréquences est toujours égale à 1 ou à 100%. Maintenant à vous! EXERCICE Calculer les fréquences à partir des résultats de l exercice de la page 11 : Poids des fromages en grammes Nombre de fromages ( n i ) [ 260 ; 270 [ 1 [ 270 ; 280 [ 1 [ 280 ; 290 [ 4 [ 290 ; 300 [ 3 [ 300 ; 310 [ 8 [ 310 ; 320 [ 12 [ 320 ; 330 [ 7 [ 330 ; 340 [ 4 N = 40 Fréquences ( f i ) Voir réponses page suivante STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 21

23 RÉPONSES Calculer les fréquences à partir des résultats de l exercice de la page 11 : Poids des fromages en grammes [ 260 ; 270 [ 1 [ 270 ; 280 [ 1 [ 280 ; 290 [ 4 [ 290 ; 300 [ 3 [ 300 ; 310 [ 8 [ 310 ; 320 [ 12 [ 320 ; 330 [ 7 [ 330 ; 340 [ 4 Nombre de fromages ( n i ) N = 40 Fréquences ( f i ) 40 1 = 0,0 soit 2,5 % 40 1 = 0,0 soit 2,5 % 40 4 = 0,1 soit 10,0 % 40 = 0,075 soit 7,5 % 40 = 0,2 soit 20,0 % 12 = 0,3 40 soit 30,0 % 40 = 0,175 soit 17,5 % 40 4 = 0,1 soit 10,0 % 40 = 1 40 soit 100,0 % Très bien! Passons à la suite STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 22

24 VII - LES FRÉQUENCES CUMULÉES 1) Fréquences Cumulées Croissantes : Reprenons le tableau de la page 14 en introduisant les Fréquences Cumulées Croissantes. La Fréquence Cumulée Croissante ( FCC ), c est le rapport entre l Effectif Cumulé Croissant ( ECC ) et l effectif total. FCC = Effectif Cumulé Croissant effectif total Généralement, on exprime les Fréquences Cumulées Croissantes en pourcentages en multipliant le résultat obtenu par 100. Poids des sachets en grammes Classes Nombre de sachets Cumulés Croissants Fréquences Cumulées Croissantes [ 97 ; 98 [ = 0,08 soit 8 % [ 98 ; 99 [ 3 5 [ 99 ; 100 [ 7 12 [ 100 ; 101 [ 8 20 [ 101 ; 102 [ 3 23 [ 102 ; 103 [ 1 24 [ 103 ; 104 [ 1 5 = 0,20 soit 20 % 12 = 0,48 soit 48 % 20 = 0,80 soit 80 % 23 = 0,92 soit 92 % 24 = 0,96 soit 96 % = 1 soit 100 % N = Quelques interprétations : 92 % des sachets de bonbons gélifiés ont un poids inférieur à 102 g 48 % des sachets de bonbons gélifiés ont un poids inférieur à 100 g 100 % des sachets ( c est-à-dire tous les sachets ) de bonbons gélifiés ont un poids inférieur à 104 g STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 23

25 2) Fréquences Cumulées Décroissantes : Reprenons le tableau de la page 17 en introduisant les Fréquences Cumulées Décroissantes. La Fréquence Cumulée Décroissante ( FCD ), c est le rapport entre l Effectif Cumulé Décroissant ( ECD ) et l effectif total. FCD = Effectif Cumulé Décroissant effectif total Généralement, on exprime les Fréquences Cumulées Décroissantes en pourcentages en multipliant les résultats obtenus par 100. Poids des sachets en grammes Classes Nombre de sachets Cumulés Décroissants Fréquences Cumulées Décroissantes [ 97 ; 98 [ 2 [ 98 ; 99 [ 3 23 [ 99 ; 100 [ 7 20 [ 100 ; 101 [ 8 13 [ 101 ; 102 [ 3 5 [ 102 ; 103 [ 1 2 [ 103 ; 104 [ 1 1 N = = 1 soit 100 % 23 = 0,92 soit 92 % 20 = 0,80 soit 80 % 13 = 0,52 soit 52 % = 0,20 soit 20 % 2 = 0,08 soit 8 % 1 = 0,04 soit 4 % Quelques interprétations : 8 % des sachets de bonbons gélifiés pèsent plus de 102 g 52 % des sachets de bonbons gélifiés pèsent plus de 100 g 100 % des sachets ( c est-à-dire tous les sachets ) de bonbons gélifiés pèsent plus de 97 g STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 24

26 Maintenant à vous! EXERCICES RÉCAPITULATIFS Exercice 1 : Dans le tableau statistique ci-dessous, on a noté les volumes d essence achetés par 400 clients d une station service. Compléter ce tableau puis répondre aux questions posées. Volumes d essence achetés en litres Nombre de clients n i Fréquences Cumulés Croissants ECC Cumulés Décroissants ECD Fréquences Cumulées Croissantes FCC Fréquences Cumulées Décroissantes FCD [ 5 ; 15 [ 20 [ 15 ; [ 40 [ ; 35 [ 80 [ 35 ; 45 [ 112 [ 45 ; 55 [ 88 [ 55 ; 65 [ 36 [ 65 ; 75 [ 24 1) Quel est l effectif total de cette population? 2) Combien de clients ont acheté moins de 45 litres d essence? 3) Combien de clients ont acheté 45 litres d essence ou plus? 4) Quel pourcentage de clients ont acheté entre 35 et 45 litres d essence? 5) Quel pourcentage de clients ont acheté au moins litres d essence? 6) Quel pourcentage de clients ont acheté moins de 75 litres d essence? Voir réponses page 27 STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1

27 Exercice 2 : Une charcuterie industrielle veut vendre un nouveau pâté. Lors d un essai de fabrication, elle dose le taux de matières grasses pour chaque pâté. Les résultats sont les suivants : 40,3 % 41,0 % 43,8 % 40,0 % 39,7 % 42,3 % 43,1 % 42,6 % 41,0 % 40,8 % 40,3 % 37,5 % 40,1 % 38,9 % 38,5 % 39,3 % 39,1 % 40,7 % 41,6 % 42,1 % 1) Quelle est la population étudiée? Quel est son effectif total? 2) Quel est le caractère étudié? 3) Regroupez les résultats en classes d amplitude 1%. La première classe est [ 37 ; 38 [. Construisez un tableau présentant l effectif et la fréquence de chaque classe. 4) Complétez le tableau précédent en ajoutant les ECC, ECD, FCC et FCD. 5) A partir de ce tableau, indiquez combien de pâtés ont un taux de matières grasses supérieur ou égal à 40 %. 6) Quel pourcentage de pâtés a un taux de matières grasses inférieur à 39 %? Voir réponses pages 28 et 29 STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 26

28 Exercice 1 : RÉPONSES Dans le tableau statistique ci-dessous, on a noté les volumes d essence achetés par 400 clients d une station service. Compléter ce tableau puis répondre aux questions posées. Volumes d essence achetés en litres Nombre de clients n i Fréquences Cumulés Croissants ECC Cumulés Décroissants ECD Fréquences Cumulées Croissantes FCC Fréquences Cumulées Décroissantes FCD Lignes [ 5 ; 15 [ 20 5 % % 100 % n 1 [ 15 ; [ % % 95 % n 2 [ ; 35 [ % % 85 % n 3 [ 35 ; 45 [ % % 65 % n 4 [ 45 ; 55 [ % % 37 % n 5 [ 55 ; 65 [ 36 9 % % 15 % n 6 [ 65 ; 75 [ 24 6 % % 6 % n 7 Total : % n 8 1) Quel est l effectif total de cette population? L'effectif total est appelé N, ici N = 400 ( Ligne n 8 : Total ) 2) Combien de clients ont acheté moins de 45 litres d essence? 2 clients ont acheté moins de 45 litres d'essence ( Ligne n 4 : ECC ) 3) Combien de clients ont acheté 45 litres d essence ou plus? 148 clients ont acheté 45 litres d'essence ou plus ( Ligne n 5 : ECD ) 4) Quel pourcentage de clients ont acheté entre 35 et 45 litres d essence? 28 % des clients ont acheté entre 35 et 45 litres d'essence ( Ligne n 4 : fréquences ) 5) Quel pourcentage de clients ont acheté au moins litres d essence? 85 % des clients ont acheté au moins litres d'essence ( Ligne n 3 : FCD ) 6) Quel pourcentage de clients ont acheté moins de 75 litres d essence? 100 % des clients ont acheté moins de 75 litres d'essence ( Ligne n 7 : FCC ) STATISTIQUES DESCRIPTIVES - Organisation des données - Dossier n 1 27

ÉQUATIONS MISE EN ÉQUATION ET RÉSOLUTION D UN PROBLÈME. 3 x + 5 = 11. x + 4 = 0-5 + 3 x = 4 Mais qui sont ces inconnues?

ÉQUATIONS MISE EN ÉQUATION ET RÉSOLUTION D UN PROBLÈME. 3 x + 5 = 11. x + 4 = 0-5 + 3 x = 4 Mais qui sont ces inconnues? ÉQUATIONS MISE EN ÉQUATION ET RÉSOLUTION D UN PROBLÈME Utilisation des équations du er degré à une inconnue x + 5 = - z = x + = 0-5 + x = Mais qui sont ces inconnues? Dossier n Juin 005 Tous droits réservés

Plus en détail

PROPORTIONNALITÉ LES ÉCHELLES. Dossier n 2 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

PROPORTIONNALITÉ LES ÉCHELLES. Dossier n 2 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE PROPORTIONNALITÉ LES ÉCHELLES 0 000 000 Dossier n 2 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE C.D.R. AGRIMEDIA

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS. Dossier n 1 Juin 2005

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS. Dossier n 1 Juin 2005 UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS Dossier n 1 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

Plus en détail

SERIE 1 Statistique descriptive - Graphiques

SERIE 1 Statistique descriptive - Graphiques Exercices de math ECG J.P. 2 ème A & B SERIE Statistique descriptive - Graphiques Collecte de l'information, dépouillement de l'information et vocabulaire La collecte de l information peut être : directe:

Plus en détail

Statistiques 0,14 0,11

Statistiques 0,14 0,11 Statistiques Rappels de vocabulaire : "Je suis pêcheur et je désire avoir des informations sur la taille des truites d'une rivière. Je décide de mesurer les truites obtenues au cours des trois dernières

Plus en détail

C H A P I T R E 1 1 S T A T I S T I Q U E S ; P O U R C E N T A G E S ; M O Y E N N E S

C H A P I T R E 1 1 S T A T I S T I Q U E S ; P O U R C E N T A G E S ; M O Y E N N E S Classe de Troisième C H A P I T R E 1 1 S T A T I S T I Q U E S ; P O U R C E N T A G E S ; M O Y E N N E S Le but de ce chapitre est de porter une réflexion sur le traitement habituel de l'information

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

ÉQUATIONS. Quel système!!!! PROBLÈMES À DEUX INCONNUES : - MISE EN ÉQUATIONS - RÉSOLUTION. Dossier n 3 Juin 2005

ÉQUATIONS. Quel système!!!! PROBLÈMES À DEUX INCONNUES : - MISE EN ÉQUATIONS - RÉSOLUTION. Dossier n 3 Juin 2005 ÉQUATIONS PROBLÈMES À DEUX INCONNUES : - MISE EN ÉQUATIONS - RÉSOLUTION 3 x + 5 y = 12 6 x + 4 y = 0 Quel système!!!! Dossier n 3 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par

Plus en détail

2. Fractions et pourcentages

2. Fractions et pourcentages FRACTIONS ET POURCENTAGES. Fractions et pourcentages.. Définitions Certaines divisions tombent justes. C'est par exemple le cas de la division 4 8 qui donne.. D'autres ne s'arrêtent jamais. C'est ce qui

Plus en détail

Statistiques Descriptives à une dimension

Statistiques Descriptives à une dimension I. Introduction et Définitions 1. Introduction La statistique est une science qui a pour objectif de recueillir et de traiter les informations, souvent en très grand nombre. Elle regroupe l ensemble des

Plus en détail

Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000

Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000 Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000 Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000. 23 1 et 2 Pauline collectionne les cartes «Tokéron» depuis plusieurs mois. Elle en possède 364 et veut les

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2

EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2 Les enseignants de CM2 de la circonscription de METZ-SUD proposent EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2 Mathématiques Livret enseignant NOMBRES ET CALCUL Circonscription de METZ-SUD Page 1 Séquence 1 : Exercice

Plus en détail

Généralités sur les fonctions d impression du menu Etat... 1337 Envoi d un document par e-mail... 1339 Devise d édition ou d exportation...

Généralités sur les fonctions d impression du menu Etat... 1337 Envoi d un document par e-mail... 1339 Devise d édition ou d exportation... Généralités sur les fonctions d impression du menu Etat... 1337 Envoi d un document par e-mail... 1339 Devise d édition ou d exportation... 1340 Etats personnalisés... 1342 Impression d un état personnalisé...

Plus en détail

TRAITEMENTS DE DONNEES POURCENTAGES - MOYENNES

TRAITEMENTS DE DONNEES POURCENTAGES - MOYENNES THEME 3 : TRAITEMENTS DE DONNEES POURCENTAGES - MOYENNES Ce que je dois savoir à la fin du thème : Appliquer et calculer un pourcentage Présenter une série statistique sous forme d un tableau. Représenter

Plus en détail

Programme de calcul et résolution d équation

Programme de calcul et résolution d équation Programme de calcul et résolution d équation On appelle «programme de calcul» tout procédé mathématique qui permet de passer d un nombre à un autre suivant une suite d opérations déterminée. Un programme

Plus en détail

Comparer des prix. Comparer des gains. Prix du gazole dans deux stations service. Comparer des salaires entre pays. Encadrer des salaires

Comparer des prix. Comparer des gains. Prix du gazole dans deux stations service. Comparer des salaires entre pays. Encadrer des salaires Comparer des prix Prix du gazole dans deux stations service Voici des prix affichés du gazole dans deux stations service : 1,403 e/l dans la première et 1,51 e/ L dans la seconde. 1. Quelle est la station

Plus en détail

Technique opératoire de la division (1)

Technique opératoire de la division (1) Unité 17 Technique opératoire de la division (1) Effectuer un calcul posé : division euclidienne de deux entiers. 1 Trois camarades jouent aux cartes. Manu fait la distribution en donnant à chaque joueur

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104

DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104 CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104 ÉLABORÉ PAR RICHARD ROUSSEAU, ENSEIGNANT EN MATHÉMATIQUES, CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES L ESCALE COMMISSION SCOLAIRE DE L AMIANTE MAI 005

Plus en détail

Manuel Popsy Financials Module Amortissements

Manuel Popsy Financials Module Amortissements Manuel Popsy Financials Module Amortissements Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 2. PRÉ-REQUIS... 4 3. PARAMÈTRES... 5 3.1 CRÉATION DE MODÈLES... 5 3.1.1 Méthodes d amortissement... 6 3.2 LOCALISATIONS...

Plus en détail

V- Manipulations de nombres en binaire

V- Manipulations de nombres en binaire 1 V- Manipulations de nombres en binaire L ordinateur est constitué de milliards de transistors qui travaillent comme des interrupteurs électriques, soit ouverts soit fermés. Soit la ligne est activée,

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

x et y sont proportionnels si, et seulement si, les poins de coordonnées (x ; y) sont alignés avec l origine du repère. y 4 n

x et y sont proportionnels si, et seulement si, les poins de coordonnées (x ; y) sont alignés avec l origine du repère. y 4 n CHAPITRE 11 PROPORTIONNALITE I. GENERALITES A. NOTION DE GRANDEURS PROPORTIONNELLES Deux grandeurs x et y sont proportionnelles si, lorsque l une varie, l autre varie dans les mêmes proportions : si x

Plus en détail

Elaboration d une séquence d apprentissage

Elaboration d une séquence d apprentissage Elaboration d une séquence d apprentissage La séquence propose de présenter le passage du retour à l unité lors de résolution de problèmes de proportionnalité puis, à partir de cette situation, de retrouver

Plus en détail

Thème N 12: COMPARAISON - OPERATIONS EN ECRITURE FRACTIONNAIRE (2)

Thème N 12: COMPARAISON - OPERATIONS EN ECRITURE FRACTIONNAIRE (2) Thème N : COMPARAISON - OPERATIONS EN ECRITURE FRACTIONNAIRE () Exercice n : 0 00 0 0 0 0 0 0 0 0 00 0 0 0 ACTIVITE : Comparaison de fractions ) Marque Lerouge Levert Lebleu Leblanc Lenoir Quantité en

Plus en détail

Agrandissement et réduction de figures

Agrandissement et réduction de figures Agrandissement et réduction de figures Tracer une figure sur papier quadrillé ou pointé à partir d un dessin (avec des indications relatives aux dimensions). 29 Unité Activité 1 Je découvre Dessine la

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Mat-4104

MATHÉMATIQUES. Mat-4104 MATHÉMATIQUES Pré-test D Mat-404 Questionnaire e pas écrire sur le questionnaire Préparé par : M. GHELLACHE Mai 009 Questionnaire Page / 0 Exercice ) En justifiant votre réponse, dites quel type d étude

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Louvain-en-Hainaut - Partager des pratiques en formation initiale

Haute Ecole Libre de Louvain-en-Hainaut - Partager des pratiques en formation initiale Le sondage du jour Type d outil : Activité rituelle permettant de valoriser les relations et de susciter des activités dénombrement au départ du nombre d'élèves de la classe. Auteur(s) : Pauline Gobert

Plus en détail

UFR de Sciences Economiques Année 2008-2009 TESTS PARAMÉTRIQUES

UFR de Sciences Economiques Année 2008-2009 TESTS PARAMÉTRIQUES Université Paris 13 Cours de Statistiques et Econométrie I UFR de Sciences Economiques Année 2008-2009 Licence de Sciences Economiques L3 Premier semestre TESTS PARAMÉTRIQUES Remarque: les exercices 2,

Plus en détail

Exercice :(Amiens 1995) Une enquête sur les bandes dessinées lues par les 30 élèves d'une classe a donné le diagramme suivant :

Exercice :(Amiens 1995) Une enquête sur les bandes dessinées lues par les 30 élèves d'une classe a donné le diagramme suivant : Exercice :(Amiens 1995) Une enquête sur les bandes dessinées lues par les 30 élèves d'une classe a donné le diagramme suivant : l élève lit Spirou, 4 lisent Gaston Lagaffe,... 1) Combien d'élèves lisent

Plus en détail

Grandeurs et mesures. Grandeurs et mesures. - Mathématiques - Niveau 3 ème

Grandeurs et mesures. Grandeurs et mesures. - Mathématiques - Niveau 3 ème - Mathématiques - Niveau 3 ème Grandeurs et mesures Remerciements à Mesdames Fatima Estevens et Blandine Bourlet, professeures de mathématiques de collège et de lycée ont participé à la conception et la

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES I. Les achats d immobilisations Les immobilisations sont des biens matériels et immatériels qui sont achetés par l entreprise afin de servir de façon durable à son exploitation

Plus en détail

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS. Définition. Base d amortissement. Amortissement linéaire

LES AMORTISSEMENTS. Définition. Base d amortissement. Amortissement linéaire LES AMORTISSEMENTS Définition L amortissement est la constatation comptable de la dépréciation d un bien. Cette dépréciation résulte de l usure (diminution physique) ou de l obsolescence du bien (vieillissement

Plus en détail

Feuille 6 : Tests. Peut-on dire que l usine a respecté ses engagements? Faire un test d hypothèses pour y répondre.

Feuille 6 : Tests. Peut-on dire que l usine a respecté ses engagements? Faire un test d hypothèses pour y répondre. Université de Nantes Année 2013-2014 L3 Maths-Eco Feuille 6 : Tests Exercice 1 On cherche à connaître la température d ébullition µ, en degrés Celsius, d un certain liquide. On effectue 16 expériences

Plus en détail

Popsy Financial 3.1. Amortissement

Popsy Financial 3.1. Amortissement Popsy Financial 3.1 Amortissement 2/31 Table des matières 1. Introduction...5 2. Pré-requis...6 3. Paramètres...7 3.1 Création de modèles... 7 3.1.1 Méthodes d amortissement... 8 3.1.1.1 La méthode linéaire...

Plus en détail

PRINCIPES DE LA CONSOLIDATION. CHAPITRE 4 : Méthodes de consolidation. Maître de conférences en Sciences de Gestion Diplômé d expertise comptable

PRINCIPES DE LA CONSOLIDATION. CHAPITRE 4 : Méthodes de consolidation. Maître de conférences en Sciences de Gestion Diplômé d expertise comptable PRINCIPES DE LA CONSOLIDATION CHAPITRE 4 : Méthodes de consolidation David Carassus Maître de conférences en Sciences de Gestion Diplômé d expertise comptable SOMMAIRE CHAPITRE I Les fondements de la consolidation

Plus en détail

Les pourcentages. Vérifier qu il y a proportionnalité en calculant le coefficient multiplicateur k.

Les pourcentages. Vérifier qu il y a proportionnalité en calculant le coefficient multiplicateur k. Les pourcentages I Approche : Lors d une période de soldes, un commerçant a affiché, pour chaque article, le prix habituel et le montant de la réduction accordée : Chemise : Prix habituel : 15 Remise :

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

Manuel d utilisation BOMAG TELEMATIC. Réf. catalogue

Manuel d utilisation BOMAG TELEMATIC. Réf. catalogue Manuel d utilisation BOMAG TELEMATIC Réf. catalogue 008 076 82 08/2012 Préface 2 BOMAG BOMAG TELEMATIC Préface Préface Copyright Ce document est protégé par des droits d auteur. Toute reproduction conventionnelle

Plus en détail

Introduction à la statistique descriptive

Introduction à la statistique descriptive Chapitre chapitre 1 Introduction à la statistique descriptive Les méthodes de la statistique descriptive (statistique déductive) permettent de mener des études à partir de données exhaustives, c est-à-dire

Plus en détail

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015 BT V 2015 (envoyé par Frédéric COTTI - Professeur d Electrotechnique au Lycée Régional La Floride Marseille) Document 1 - Etiquette énergie Partie 1 : Voiture à faible consommation - Une étiquette pour

Plus en détail

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs.

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs. 2 nde MPI Le Binaire 1 / 8 I) Le codage 1) Présentation du L informatique utilise des courants électriques, des aimantations, des rayons lumineux... Chacun de ces phénomènes met en jeu deux états possibles

Plus en détail

STATISTIQUE avec la calculatrice TI-nspire. Applications : Tableur & listes - Données et statistiques

STATISTIQUE avec la calculatrice TI-nspire. Applications : Tableur & listes - Données et statistiques STATISTIQUE avec la calculatrice TI-nspire. Applications : Tableur & listes - Données et statistiques 1) Caractère qualitatif : représentations graphiques Moyen de locomotion pour venir à l école. x i

Plus en détail

Rapport de résultats. Étude de marché - Services de proximité Projet Coop

Rapport de résultats. Étude de marché - Services de proximité Projet Coop Rapport de résultats Étude de marché - Services de proximité Projet Coop Consultation et sondage effectués effectué par : Dominique Cadieux, agent de développement socio-économique socio Marise Matte,

Plus en détail

3Proportions. et pourcentages. Les questions abordées dans ce chapitre CHAPITRE

3Proportions. et pourcentages. Les questions abordées dans ce chapitre CHAPITRE CHAPITRE Proportions et pourcentages La presse nous apporte régulièrement des informations chiffrées, comportant souvent des pourcentages, des graphiques, des tableaux etc. Il est important que le lecteur

Plus en détail

Utiliser le tableur pour comparer le coût d utilisation de deux véhicules, diesel et essence

Utiliser le tableur pour comparer le coût d utilisation de deux véhicules, diesel et essence Utiliser le tableur pour comparer le coût d utilisation de deux véhicules, diesel et essence Ph. Morin Mai 2014 Table des matières 1 Enoncé 2 2 Données 2 3 Position du problème 2 4 Utilisation du tableur

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Version 2: 13.11.2014 Livret de formules Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Economie d entreprise Boulangère-Pâtissière-Confiseuse CFC Boulanger-Pâtissier-Confiseur

Plus en détail

Puissances d un nombre relatif

Puissances d un nombre relatif Puissances d un nombre relatif Activités 1. Puissances d un entier relatif 1. Diffusion d information (Activité avec un tableur) Stéphane vient d apprendre à 10h, la sortie d une nouvelle console de jeu.

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée.

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée. ANALYSE 5 points Exercice 1 : Léonie souhaite acheter un lecteur MP3. Le prix affiché (49 ) dépasse largement la somme dont elle dispose. Elle décide donc d économiser régulièrement. Elle a relevé qu elle

Plus en détail

I. S. F. ET DELOCALISATIONS FISCALES UN IMPACT DIFFICILE A MESURER FAUTE D UN TABLEAU DE BORD SATISFAISANT

I. S. F. ET DELOCALISATIONS FISCALES UN IMPACT DIFFICILE A MESURER FAUTE D UN TABLEAU DE BORD SATISFAISANT I. S. F. ET DELOCALISATIONS FISCALES UN IMPACT DIFFICILE A MESURER FAUTE D UN TABLEAU DE BORD SATISFAISANT Communication de M. Philippe Marini Rapporteur général I. LES DERNIERES DONNEES SUR LES DELOCALISATIONS

Plus en détail

SESSION DE FORMATION. Gestion Commerciale 1. Session formation NIVEAU 1 (2 ème Journée)

SESSION DE FORMATION. Gestion Commerciale 1. Session formation NIVEAU 1 (2 ème Journée) SESSION DE FORMATION Gestion Commerciale 1 SOMMAIRE Les Clients... 4 Fiche CLIENT... 4 Fiche CLIENT- Paramètres... 4 Fiche CLIENT- Contacts... 5 Fiche CLIENT- banque... 5 Fiche CLIENT- Tarifs... 5 Fiche

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Tutorial the gimp : montage photo telephone portable

Tutorial the gimp : montage photo telephone portable 1 sur 8 25/05/2009 11:07 Fil RSS Infetech The Gimp : Tous les tutoriaux! Accueil Tutorial the gimp : montage photo telephone portable Montage photo : un portable qui a de la classe mardi 4 juillet 2006

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

Indications pédagogiques B2 / 32

Indications pédagogiques B2 / 32 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques B2 / 32 B : S INFORMER / SE DOCUMENTER Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés

Plus en détail

Les tableaux croisés dynamiques

Les tableaux croisés dynamiques Les tableaux croisés dynamiques Table des matières Les tableaux croisés dynamiques... 1 1. Les tutoriels... 1. Quelle est l'utilité d'un tableau croisé dynamique... 3. Vérifier les données de départ...

Plus en détail

Définition : On appelle : rapport de deux nombres, "a" et "b" le quotient exact (résultat de la division) de ces deux nombres :

Définition : On appelle : rapport de deux nombres, a et b le quotient exact (résultat de la division) de ces deux nombres : A) LES RAPPORTS Définition : On appelle : rapport de deux nombres, "a" et "b" le quotient exact (résultat de la division) de ces deux nombres : a b = q ; 36 / 15 = 2,4 ; 8 10 = 0,8 ; 10 = 50 / 5 ; 12,5

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

LES DECIMALES DE π BERNARD EGGER

LES DECIMALES DE π BERNARD EGGER LES DECIMALES DE π BERNARD EGGER La génération de suites de nombres pseudo aléatoires est un enjeu essentiel pour la simulation. Si comme le dit B Ycard dans le cours écrit pour le logiciel SEL, «Paradoxalement,

Plus en détail

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé... Normes de performance de la Colombie-Britannique Document d accompagnement Mathématiques de la 1 re à la 8 e année Exemples de tâches et corrigés 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Plus en détail

En tête du 6 ème classement

En tête du 6 ème classement En tête du 6 ème classement 1 er : Sony Ericsson (+1 place) Sony Ericsson passe de 2 nde à 1 ère en améliorant son score sur la déclaration des performances de recyclage de téléphones mobiles obsolètes.

Plus en détail

Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010

Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010 Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010 Vincent Jalby Septembre 2012 1 Saisie des données Les données collectées sont saisies dans une feuille Excel. Chaque ligne correspond à une observation

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Résultats de l enquête Sport & Entreprise. mars 2009

Résultats de l enquête Sport & Entreprise. mars 2009 Résultats de l enquête Sport & Entreprise mars 2009 I. LE CONTEXTE DE L ENQUETE : LES RELATIONS SPORT / ENTREPRISE Une brève histoire des liens sport / entreprise La domination du modèle industriel paternaliste

Plus en détail

Utilisation du logiciel ModellingSpace

Utilisation du logiciel ModellingSpace Utilisation du logiciel ModellingSpace 1. Pour ouvrir le logiciel, cliquer deux fois sur l icône de ModellingSpace se trouvant sur le bureau. N ouvrez pas d autres applications en même temps que ModellingSpace.

Plus en détail

Séries Statistiques Simples

Séries Statistiques Simples 1. Collecte et Représentation de l Information 1.1 Définitions 1.2 Tableaux statistiques 1.3 Graphiques 2. Séries statistiques simples 2.1 Moyenne arithmétique 2.2 Mode & Classe modale 2.3 Effectifs &

Plus en détail

Chapitre 6. Le calcul du PIB, de l inflation et de la croissance économique. Objectifs d apprentissage. Objectifs d apprentissage (suite)

Chapitre 6. Le calcul du PIB, de l inflation et de la croissance économique. Objectifs d apprentissage. Objectifs d apprentissage (suite) Chapitre 6 Le calcul du PIB, de l inflation et de la croissance économique 1 Objectifs d apprentissage Faire la distinction entre le stock de capital et de la richesse et le flux de production, de revenu,

Plus en détail

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t.

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Les pourcentages I Définition : Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Exemple : Ecrire sous forme décimale les taux de

Plus en détail

Annales corrigées. Sujet. Question D (0,5 point) Question A (1 point) Question E (1 point) Comment aborder le sujet. Question B (0,5 point)

Annales corrigées. Sujet. Question D (0,5 point) Question A (1 point) Question E (1 point) Comment aborder le sujet. Question B (0,5 point) Difficulté Sujet Durée 25 min CONCOURS AiDE-SOiGNANT, LOiRE, SESSiON 2010 Toutes les étapes du calcul doivent figurer sur vos copies. Question A (1 point) on prépare un buffet pour réunir une grande famille.

Plus en détail

4. Les services et prestations internes

4. Les services et prestations internes 4. Les services et prestations internes Parc aquatique Deux jolies piscines dont une chauffée, une pataugeoire, un jacuzzi et un toboggan le tout encadré d'un magnifique espace solarium avec bains de soleil.

Plus en détail

CRÉER UNE BASE DE DONNÉES AVEC OPEN OFFICE BASE

CRÉER UNE BASE DE DONNÉES AVEC OPEN OFFICE BASE CRÉER UNE BASE DE DONNÉES AVEC OPEN OFFICE BASE 2 ème partie : REQUÊTES Sommaire 1. Les REQUÊTES...2 1.1 Créer une requête simple...2 1.1.1 Requête de création de listage ouvrages...2 1.1.2 Procédure de

Plus en détail

VII Ma montre indique 12 h 10 min. Quelle est la mesure (en degré) de l angle aigu que forment l aiguille des heures et celle des minutes?

VII Ma montre indique 12 h 10 min. Quelle est la mesure (en degré) de l angle aigu que forment l aiguille des heures et celle des minutes? Rallye mathématique de la Sarthe 2001/2002 Finale Atelier N 10 Enigmes Dans cet atelier, vous avez à résoudre dix problèmes, un élève seul (et même un groupe de quatre) peut difficilement résoudre tous

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE 17

FICHE PEDAGOGIQUE 17 FICHE PEDAGOGIQUE 17 THEME : NOM DE L EXERCICE : LA MEDIATION Séries de tableaux à double entrée Progressions numériques et suites logiques L EXERCICE COMPORTE PLUSIEURS VARIANTES D EXPLOITATION non REFERENCE

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

Brevet blanc ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES février 2015 page 1/9

Brevet blanc ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES février 2015 page 1/9 Brevet blanc ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES février 2015 page 1/9 C o r r e c t i o n Soigner la rédaction des explications et des réponses : la qualité de cette rédaction et la maîtrise de la langue sont notées

Plus en détail

Notion de fonction. Résolution graphique. Fonction affine.

Notion de fonction. Résolution graphique. Fonction affine. TABLE DES MATIÈRES 1 Notion de fonction. Résolution graphique. Fonction affine. Paul Milan LMA Seconde le 12 décembre 2011 Table des matières 1 Fonction numérique 2 1.1 Introduction.................................

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

MODIFICATIONS FISCALES BUDGET 2012

MODIFICATIONS FISCALES BUDGET 2012 BULLETIN N 112 Publié en avril 2012 MODIFICATIONS FISCALES BUDGET 2012 Les modifications fiscales suivantes ont été annoncées par le ministre des Finances du Manitoba, M. Stan Struthers, dans le Discours

Plus en détail

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL Opérations dans un système positionnel OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL INTRODUCTION Dans tout système de numération positionnel, les symboles sont utilisés de façon cyclique et la longueur du correspond

Plus en détail

p a r M a r c e l O u e l l e t A v r i l 2 0 1 3

p a r M a r c e l O u e l l e t A v r i l 2 0 1 3 Cahier de laboratoire de Méthodes quantitatives avec Classeur ( L i b r e O f f i c e C a l c ) p a r M a r c e l O u e l l e t A v r i l 2 0 1 3 L A B O R A T O I R E 1 Table des matières S E F A M I

Plus en détail

L équilibre alimentaire.

L équilibre alimentaire. L équilibre alimentaire. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter

Plus en détail

Récupération de la TVA sur les voitures

Récupération de la TVA sur les voitures Récupération de la TVA sur les voitures Nouvelles règles de récupération de la TVA en VIGUEUR en 2013. Pour les assujettis TVA : La récupération de la TVA dépend désormais du pourcentage de l utilisation

Plus en détail

Compétence 2 : Comparer, ranger, encadrer des nombres, les placer sur une droite graduée

Compétence 2 : Comparer, ranger, encadrer des nombres, les placer sur une droite graduée 1/5 Compétence 2 : Comparer, ranger, encadrer des nombres, les placer sur une droite graduée Étape 1 : associer la droite graduée à deux objets du quotidien : la règle graduée ici, celle de l'enseignant

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Révision mars 2015. 2. Un terrain que la famille Boisvert veut acheter mesure 100m par 200m. Calcule la longueur de ses diagonales.

Révision mars 2015. 2. Un terrain que la famille Boisvert veut acheter mesure 100m par 200m. Calcule la longueur de ses diagonales. Révision mars 2015 1. Mario part de sa maison. Pour se rendre au restaurant, sa famille doit conduire 11,5 km vers le nord et ensuite ils doivent tourner vers l ouest pendant 5,4km. Calcule la distance

Plus en détail

PROBLEMES D'ORDONNANCEMENT AVEC RESSOURCES

PROBLEMES D'ORDONNANCEMENT AVEC RESSOURCES Leçon 11 PROBLEMES D'ORDONNANCEMENT AVEC RESSOURCES Dans cette leçon, nous retrouvons le problème d ordonnancement déjà vu mais en ajoutant la prise en compte de contraintes portant sur les ressources.

Plus en détail

PROBLEME(12) Première partie : Peinture des murs et du plafond.

PROBLEME(12) Première partie : Peinture des murs et du plafond. PROBLEME(12) Une entreprise doit rénover un local. Ce local a la forme d'un parallélépipède rectangle. La longueur est 6,40m, la largeur est 5,20m et la hauteur est 2,80m. Il comporte une porte de 2m de

Plus en détail

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Temps forts départementaux Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Calcul au cycle 2 La soustraction fait partie du champ opératoire additif D un point de vue strictement mathématique,

Plus en détail

Les bases de données. Se familiariser avec Base. Figure 1.1A Ouvre le fichier dont tu as besoin. Lance OpenOffice Base.

Les bases de données. Se familiariser avec Base. Figure 1.1A Ouvre le fichier dont tu as besoin. Lance OpenOffice Base. Exercice 1. 1 Se familiariser avec Base Figure 1.1A Ouvre le fichier dont tu as besoin. Données de l élève Lance OpenOffice Base. Ouvre le fichier nommé 6A Base de données clients (Figure 1.1A). Clique

Plus en détail

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 Session 2011 Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 MATHÉMATIQUES Série Collège L usage de la calculatrice est autorisé Le candidat remettra sa copie au surveillant à la fin de l épreuve Nature de

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

Esterel The french touch star touch esterel advance

Esterel The french touch star touch esterel advance Accès Tables des Matières Siège Social : Technoparc EPSILON RD 100 83700 SAINT RAPHAEL Tél. (33) 04 98 11 45 90 Fax (33) 04 98 11 45 70 E. mail France : info@cashsystemes.com Web : www.cashsystemes.com

Plus en détail

Quel système d équations traduit cette situation? x : la hauteur du rectangle. y : l aire du rectangle. C) y = 4x + 25.

Quel système d équations traduit cette situation? x : la hauteur du rectangle. y : l aire du rectangle. C) y = 4x + 25. 1 La base d un rectangle dépasse sa hauteur de 4 cm. Si on ajoute 17 au périmètre de ce rectangle, on obtient un nombre égal à celui qui représente l aire de ce rectangle. Soit x : la hauteur du rectangle

Plus en détail