Comment prévenir l arthrose du genou?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment prévenir l arthrose du genou?"

Transcription

1 Comment prévenir l arthrose du genou? H Rakotoharivelo, S Ralandison Rhumatologie au quotidien, juillet 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar

2 Plan Introduction Dépister une gonarthrose Evaluer une gonarthrose Prévenir la gonarthrose Conclusion 23/07/2014 2

3 Introduction (1) Arthrose «Résultante des phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent l'équilibre entre la synthèse et la dégradation du cartilage et de l'os sous chondral» (OMS) Gonarthrose : AFP:35%, AFT 45-50% 23/07/2014 3

4 Introduction (2) Etiopathogénie L arthrose est multifactorielle 23/07/2014 4

5 Introduction (3) Place importante prévention, surtout dans les pays en voie de développement comme Madagascar devant le coût de la prise en charge des formes avancées: médicaments anti-arthrosiques de fond: 63.29% du SMIC Viscosupplémentation: 531% du SMIC Prothèse totale du genou: % du SMIC 23/07/2014 5

6 Objectifs Connaitre les principaux facteurs de risque de la gonarthrose Savoir dépister et prévenir la gonarthrose en fonction des facteurs de risque 23/07/2014 6

7 Dépister la gonarthrose Facteurs de risque de gonarthrose Age Sexe féminin Prédisposition génétique : Arthrose/Gonarthrose familiale 3.5 Surpoids : 30 >IMC > Obésité : IMC> Arthrose mains (IPP/IPD) 1.9 Traumatismes articulaires - Fracture ostéochondrale - Contusion/Entorse - Lésion des ménisques( Menisectomie) OR Felson DT. Osteoarthritis: New Insights. Part 1: The Disease and Its Risk Factors Ann Intern Med. 2000; 133: /07/2014 7

8 Dépister la gonarthrose (2) Facteurs de risque de gonarthrose Déformations acquises : - Cal vicieux du fémur ou tibia - Ostéonécrose Déformation axiale constitutionnelle Genu-varum - Genu valgum Maladies inflammatoires du genou - Goutte Chondrocalcinose - Polyarthrite rhumatoïde Diabète Hyperostose vertébrale 10 Felson DT. Osteoarthritis: New Insights. Part 1: The Disease and Its Risk Factors Ann Intern Med. 2000; 133: /07/ OR

9 Dépister la gonarthrose (3) L arthrose est multifactorielle. Elle est plus fréquente chez les sujets à risque, mais : Tous les sujets à risque n ont pas d arthrose L arthrose peut se développer chez des sujets sans facteurs de risque 23/07/2014 9

10 Diagnostiquer la gonarthrose Critères diagnostiques de la gonarthrose selon ACR 1986 Critères uniquement cliniques (Sensibilité 95% et Spécificité 69 %) Douleur au niveau du genou et au moins 3 des 6 critères suivants: 1. Age supérieur à 50 ans 2. Raideur matinale inférieure à 30 minutes 3. Crépitements aux mouvements actifs du genou 4. Douleur osseuse péri-articulaire 5. Hypertrophie osseuse péri-articulaire 6. Absence de chaleur locale NB: La notion d arthrose silencieuse doit être remise en question, un examen clinique articulaire complet est souvent révélateur 23/07/

11 Diagnostiquer la gonarthrose (2) Critères diagnostiques de la gonarthrose selon ACR 1986 Critères cliniques et radiologiques (Sensibilité 91% et Spécificité 86 %) Douleur au niveau du genou et au moins un des 3 premiers critères cliniques : 1. Age supérieur à 50 ans 2. Raideur matinale inférieure à 30 minutes 3. Crépitements et Présence d ostéophytes à la radiographie 23/07/

12 Diagnostiquer la gonarthrose (3) Remarque: Absence de parallélisme radio-clinique. Près de 50 % des arthroses radiologiques sont silencieuses 23/07/

13 Evaluer la gonarthrose (1) Evaluer La douleur (EVA verbale, numérique, ) La qualité de vie (personnalisée) La fonction : indice algo fonctionnel de Lequesne 23/07/

14 Evaluer la gonarthrose (2) Evaluer le potentiel évolutif Evolution variable d un sujet à l autre, d une articulation à l autre et d un moment à l autre Facteurs prédictifs d aggravation : surpoids surmenage articulaire caractère familial poussée inflammatoire (chondrolyse) calcification articulaire Surveiller la vitesse de pincement articulaire 23/07/

15 Prévenir la gonarthrose (1) Prévention primaire Prévention secondaire Prévention tertiaire 23/07/

16 Prévenir la gonarthrose (2) Prévention primaire (sujets et articulations à risque) Conseils Traiter tout épanchement articulaire Perte de poids Changement de mode vie: éviter les mouvements favorisant les micro-traumatismes du genou Maintenir une activité physique modérée et régulière Privilégier certains sports : marche, natation, vélo, gymnastique 23/07/

17 Prévenir la gonarthrose (3) Prévention secondaire (patient arthrosique) Le patient doit être informé sur son arthrose, le caractère non inéluctable de son évolution, les différentes solutions thérapeutiques avec leurs avantages, leurs inconvénients et leurs limites. Il doit participer pleinement à la prise de décision thérapeutique 23/07/

18 Prévenir la gonarthrose (4) Prévention secondaire (patient arthrosique) Traitement médical Ne peut être schématisé Fonction de : l âge, l évolution, et le retentissement fonctionnel Prise en charge multidisciplinaire La prise en charge doit être globale, prolongée, adaptée et surveillée avec prise en compte du rapport bénéfice/risque. 23/07/

19 Prévenir la gonarthrose (5) Prévention secondaire (patient arthrosique) Traitement médical Buts: calmer la douleur diminuer la gêne fonctionnelle améliorer la qualité de vie ralentir l évolution de l arthrose 23/07/

20 Prévenir la gonarthrose (6) Prévention secondaire (patient arthrosique) Anti-arthrosique de fond Action lente, différée et rémanente Produits chondroactifs (doit être prolongé) effets anabolisants (Chondroitine Sulfate) effets anticatabolisants (Diacerrheine) Injection intra-articulaire d acide hyaluronique (Viscosupplémentation) 23/07/

21 Prévenir la gonarthrose (7) Prévention secondaire (patient arthrosique) Traitement non médicamenteux Rééducation: renforcement musculaire, travail de la mobilité articulaire Physiokinésithérapie, eaux thermales, thalassothérapie Hygiène de vie: correction des attitudes de travail ( position accroupie ou debout prolongée), exercices physiques réguliers (marche+++, natation, ) 23/07/

22 Prévenir la gonarthrose (8) Prévention secondaire (patient arthrosique) Traitement chirurgical Préventif pour les dysplasies du genoux ou les troubles de l axe: ostéotomies Quid du rapport bénéfices/risques à Madagascar? 23/07/

23 Prévenir la gonarthrose (9) Prévention tertiaire Facteurs de risque particuliers aux modes de vie des Malgaches (étude cas témoins à réalisée à Antananarivo, 2013): Déplacements sur terrains accidentés Port de charge lourde, position debout/assise prolongée au travail Nécessité d amélioration des infrastructures Révision des conditions de travails 23/07/

24 Conclusion Prise en charge plus précoce et plus globale: diminue le handicap fonctionnel Nécessité d améliorer les connaissances sur les méthodes de protection, de prévention et de restauration des lésions cartilagineuses Importance de l éducation thérapeutique sur les bonnes hygiènes de vie et de la rééducation 23/07/

25 Merci de votre attention

RANAIVOARISON M. Véronique, RALANDISON D. Stéphane. Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar Jeudi FMC du CHU Morafeno, juillet 2016

RANAIVOARISON M. Véronique, RALANDISON D. Stéphane. Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar Jeudi FMC du CHU Morafeno, juillet 2016 RANAIVOARISON M. Véronique, RALANDISON D. Stéphane Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar Jeudi FMC du CHU Morafeno, juillet 2016 1 Arthrose: résultante des phénomènes mécaniques, biologiques

Plus en détail

LES GONARTHROSES. Dr Marchaland J.P- HIA Bégin IFSI

LES GONARTHROSES. Dr Marchaland J.P- HIA Bégin IFSI LES GONARTHROSES Dr Marchaland J.P- HIA Bégin GONARTHROSE PLAN 1- DÉFINITIOND 2- ÉTIOLOGIES 3- DIAGNOSTIC 4- TRAITEMENT DÉFINITION Processus dégénératif local du genou avec usure ou vieillissement du cartilage.

Plus en détail

Item n 57 : Arthrose

Item n 57 : Arthrose Facteurs de risque Surpoids et obésité Clinique Item n 57 : Arthrose Douleur mécanique : Dʼinstallation progressive à lʼeffort et calmé au repos Ne réveille pas la nuit La douleur peut parfois devenir

Plus en détail

Rhumatismes dégénératifs. IFSI Croix Rouge Dr Jacquier 8 avril 2009

Rhumatismes dégénératifs. IFSI Croix Rouge Dr Jacquier 8 avril 2009 Rhumatismes dégénératifs IFSI Croix Rouge Dr Jacquier 8 avril 2009 Sémiologie articulaire Rhumatisme articulaire dégénératif Arthrose = affection chronique des articulations par dégénérescence du cartilage

Plus en détail

LES ARTHROSES : CAUSES, SIGNES ET TRAITEMENTS

LES ARTHROSES : CAUSES, SIGNES ET TRAITEMENTS LES ARTHROSES : CAUSES, SIGNES ET TRAITEMENTS Thème de ce 29 mars 2015 présenté respectivement par le DR Adrien TINETTI et Mme Delphine ARBOGAST naturopathe. En guise de préliminaires, ce distinguo entre

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait! INFORMER

L arthrose, ses maux si on en parlait! INFORMER INFORMER Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une maladie du cartilage : il s agit de la «destruction» du cartilage

Plus en détail

ARTHROSES. Facteurs généraux : Facteurs biomécaniques : Docteur I. BENCHARIF Service de rhumatologie

ARTHROSES. Facteurs généraux : Facteurs biomécaniques : Docteur I. BENCHARIF Service de rhumatologie ARTHROSES Docteur I. BENCHARIF Service de rhumatologie 1/Définition : L'arthrose est la résultante des phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent l'équilibre entre la synthèse et la dégradation

Plus en détail

LE GENOU DOULOUREUX RHUMATHOLOGIQUE et mésothérapie. Arthrose et pathologies associées

LE GENOU DOULOUREUX RHUMATHOLOGIQUE et mésothérapie. Arthrose et pathologies associées LE GENOU DOULOUREUX RHUMATHOLOGIQUE et mésothérapie Arthrose et pathologies associées L ARTHROSE : Définition Ensemble d atteintes articulaires associant : Dégénérescence des cartilages (élément central)

Plus en détail

L arthrose. Mais il existe des lésions érosives précoces évoquant l existence d un cartilage arthrosique en dehors du cartilage vieillissant

L arthrose. Mais il existe des lésions érosives précoces évoquant l existence d un cartilage arthrosique en dehors du cartilage vieillissant L arthrose L arthrose L arthrose est la plus fréquente des maladies articulaires et la principale source de handicap locomoteur. - Elle a longtemps été considérée comme une «usure dégénérative», liée à

Plus en détail

Les arthroses invalidantes des membres inférieurs *

Les arthroses invalidantes des membres inférieurs * D r Jean-Noël Heuleu Médecin-directeur, CRRF La Châtaigneraie (Menucourt-Paris) Les arthroses invalidantes des membres inférieurs * Coxarthroses. Gonarthroses. Atteinte articulaire chronique caractérisée

Plus en détail

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial Arthrose Définition n Dégradation du cartilage associée à des remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial n Touche tous les éléments

Plus en détail

L arthrose. ses maux, si on en. parlait!

L arthrose. ses maux, si on en. parlait! ses maux, si on en parlait! Qu'est-ce l'arthrose que Articulation normale Cartilage Os Articulation arthrosique Os plus dense Cartilage aminci Os L'arthrose est une maladie courante des articulations dont

Plus en détail

Je me pèse avant chaque consultation

Je me pèse avant chaque consultation Arthrose du genou : je prépare ma consultation de suivi Pour améliorer le suivi de l'arthrose de votre genou, il est important que vous rapportiez à chaque consultation des informations sur vos facteurs

Plus en détail

DR A.BOUKABOUS SERVICE RHUMATOLOGIE CHU BENI MESSOUS

DR A.BOUKABOUS SERVICE RHUMATOLOGIE CHU BENI MESSOUS DR A.BOUKABOUS SERVICE RHUMATOLOGIE CHU BENI MESSOUS 1)-INTRODUCTION L OMS définit L arthrose comme la résultante de phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent l équilibre entre la synthèse

Plus en détail

Arthroses digitales. Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris

Arthroses digitales. Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris Arthroses digitales? Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris Tropocollagène Le processus arthrosique rocollagène II Acide hyaluronique agrécanne L arthrose Anchorine II CD

Plus en détail

Questions / Réponses. Messages clés

Questions / Réponses. Messages clés L ARTHROSE DES MEMBRES INFERIEURS L Arthrose est la maladie articulaire chronique la plus fréquente. Elle touche environ 9 à 10 millions de personnes dont 4,6 millions présentent une arthrose symptomatique.

Plus en détail

GONARTHROSE Signes, Diagnostic, Traitement

GONARTHROSE Signes, Diagnostic, Traitement GONARTHROSE Signes, Diagnostic, Traitement Pr. Dieu-Donné OUEDRAOGO Dr W. Joëlle ZABSONRE/ TIENDREBEOGO Promotion DCEM2-2016-2017 Objectifs 1. Définir la gonarthrose 2. Réunir les arguments du diagnostic

Plus en détail

Arthrose du genou B Quand et Quelle chirurgie J Docteur François Prigent

Arthrose du genou B Quand et Quelle chirurgie J Docteur François Prigent Arthrose du genou B Quand et Quelle chirurgie J Docteur François Prigent Quand faut-il penser a la chirurgie? o Lorsque la douleur devient difficilement supportable et que le traitement médical ne soulage.

Plus en détail

PLAN D APPRENTISSAGE

PLAN D APPRENTISSAGE PLAN D APPRENTISSAGE Ce qu est l arthrite et les types d arthrite Les signes avant-coureurs L impact de la maladie Le cycle de la douleur Les traitements Comment vous pouvez aider et soulager les personnes

Plus en détail

Ménisque et Arthrose: indications de l arthroscopie

Ménisque et Arthrose: indications de l arthroscopie Ménisque et Arthrose: indications de l arthroscopie Nicolas PUJOL Philippe BEAUFILS Philippe BOISRENOULT Centre hospitalier de Versailles Association fréquente p 70 à 90% Bhattacharyya T, Felson DT (2003)

Plus en détail

QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT»

QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT» QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT» D R R A L A N D I S O N S T É P H A N E L A R H U M AT O L O G I E A U Q U O T I D I E N 2 0 N O V E M B R E 2 0 1 3 INTRODUCTION Radiographie standard

Plus en détail

Bien soigner l arthrose: Un enjeu capital pour notre société! Yves HENROTIN Patient arthrosique

Bien soigner l arthrose: Un enjeu capital pour notre société! Yves HENROTIN Patient arthrosique Bien soigner l arthrose: Un enjeu capital pour notre société! Yves HENROTIN Patient arthrosique www.uroc.be L arthrose: un enjeu économique 22% de la population en 2020 2.000.000 en Belgique 100.000.000

Plus en détail

Examen ostéo-articulaire

Examen ostéo-articulaire Service de médecine physique et de réadaptation Dr Taleb Sid Ahmed Examen ostéo-articulaire Introduction Rhumatologie Traumatologie Rééducation fonctionnelle : Médecine physique (MPR) Médecine interne

Plus en détail

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS 2005 Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa 1 Plan Introduction Epidémiologie Evaluation initiale Stratégie thérapeutique

Plus en détail

RAIDEURS* DES ARTICULATIONS DES MEMBRES INFERIEURS * Sujets qui risquent d avoir ou qui ont des raideurs

RAIDEURS* DES ARTICULATIONS DES MEMBRES INFERIEURS * Sujets qui risquent d avoir ou qui ont des raideurs RAIDEURS* DES ARTICULATIONS DES MEMBRES INFERIEURS * Sujets qui risquent d avoir ou qui ont des raideurs PLACE DE LA MEDECINE PHYSIQUE ET DE READAPTATION Pr Jean-Michel Viton, Pr Laurent Bensoussan, Dr

Plus en détail

Arthrose du genou Prise en charge médicale et chirurgicale. Docteur François Prigent

Arthrose du genou Prise en charge médicale et chirurgicale. Docteur François Prigent Arthrose du genou Prise en charge médicale et chirurgicale. Docteur François Prigent Le genou naturel est composé de trois parties : L extrémité inférieure du fémur qui a la forme de deux roues accolées

Plus en détail

Les marqueurs biologiques de la gonarthrose. Cécile Rondé-Oustau Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Les marqueurs biologiques de la gonarthrose. Cécile Rondé-Oustau Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Les marqueurs biologiques de la gonarthrose Cécile Rondé-Oustau Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Aucun Conflits d intérêt Intérêt des marqueurs biologiques Diagnostic tardif de gonarthrose Anomalies

Plus en détail

un genou douloureux en mésothérapie

un genou douloureux en mésothérapie Docteur Philippe LAFUMA Médecin du Sport un genou douloureux en mésothérapie FMC LYON dimanche 11 décembre 2011 - Mésothérapie un genou douloureux en mésothérapie Principales causes de douleurs du genou

Plus en détail

GCA2700 mobilité des articulations Santé verte - 60 comprimés

GCA2700 mobilité des articulations Santé verte - 60 comprimés GCA2700 mobilité des articulations Santé verte - 60 comprimés GCA2700 de Santé Verte agit sur les articulations douloureuses, soulage rapidement les douleurs articulaires. Il facilite la flexibilité et

Plus en détail

Imagerie de l arthrose. Données physiopathologiques et imagerie

Imagerie de l arthrose. Données physiopathologiques et imagerie Imagerie de l arthrose Données physiopathologiques et imagerie Physio pathologie Tous les types d articulation peuvent être touchés: synoviale, articulation fibreuse, cartilagineuse, enthèse 2 formes particulières

Plus en détail

Table des matières. Module 4. Handicap incapacité dépendance I. TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION 13. Module 5.

Table des matières. Module 4. Handicap incapacité dépendance I. TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION 13. Module 5. Table des matières CHAPITRE 1 PRINCIPALES TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION. SAVOIR PRESCRIRE LA MASSO- KINÉSITHÉRAPIE (ET L ORTHOPHONIE, NON TRAITÉ) 13 Module 4. Handicap incapacité dépendance

Plus en détail

Avis de la Commission. 12 mai 2004

Avis de la Commission. 12 mai 2004 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS REPUBLIQUE FRANCAISE Avis de la Commission 12 mai 2004 Dispositif : SYNOCROM, solution d acide hyaluronique pour injections intra-articulaires Conditionnement

Plus en détail

RÉSULTATS DE 42 DOUBLES OSTÉOTOMIES DE VALGISATION ASSISTÉES PAR ORDINATEUR: DE 1 À 9 ANS DE RECUL. Marc BLAYSAT

RÉSULTATS DE 42 DOUBLES OSTÉOTOMIES DE VALGISATION ASSISTÉES PAR ORDINATEUR: DE 1 À 9 ANS DE RECUL. Marc BLAYSAT RÉSULTATS DE 42 DOUBLES OSTÉOTOMIES DE VALGISATION ASSISTÉES PAR ORDINATEUR: DE 1 À 9 ANS DE RECUL Marc BLAYSAT Introduction Gonarthrose: 1% des hommes et 0.9% des femmes avant 50 ans Varus: arthrose fémoro-tibial

Plus en détail

ARTHROSE. -Physiopathologie -Principales localisations -Signes Cliniques -Signes Radiologiques

ARTHROSE. -Physiopathologie -Principales localisations -Signes Cliniques -Signes Radiologiques ARTHROSE -Physiopathologie -Principales localisations -Signes Cliniques -Signes Radiologiques CARTILAGE ARTICULAIRE Permet le glissement de deux surfaces articulaires Résiste aux forces de compression

Plus en détail

DIAGNOSTIQUE DE LA GONARTHROSE : LE RAYON-X A-T-IL SA PLACE? PAR MYLÈNE TARDY, R1 HMR

DIAGNOSTIQUE DE LA GONARTHROSE : LE RAYON-X A-T-IL SA PLACE? PAR MYLÈNE TARDY, R1 HMR DIAGNOSTIQUE DE LA GONARTHROSE : LE RAYON-X A-T-IL SA PLACE? PAR MYLÈNE TARDY, R1 HMR L OSTÉOARTHROSE Prévalence en augmentation 25% des Canadiens souffriront d OA en 2040 La pratique actuelle est de demander

Plus en détail

LE GENOU DU SPORTIF VIEILLISSANT. JB COURROY Institut Nollet - Paris

LE GENOU DU SPORTIF VIEILLISSANT. JB COURROY Institut Nollet - Paris LE GENOU DU SPORTIF VIEILLISSANT Du haut niveau. JB COURROY Institut Nollet - Paris LES EFFET DU VIEILLISSEMENT SUR LE GENOU CARTILAGE MENISQUES OS SOUS CHONDRAL CAPSULE MUSCLES LE CARTILAGE L EFFET DU

Plus en détail

Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques

Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques Arthrose et sport Séméiologie et principes thérapeutiques DIU Pathologie de l appareil locomoteur liée au sport D. Wendling ARTHROSE Résultante des phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent

Plus en détail

D UNE OSTÉOTOMIE TIBIALE DE VALGISATION

D UNE OSTÉOTOMIE TIBIALE DE VALGISATION FICHE D INFORMATION PATIENT VOUS ALLEZ ÊTRE OPÉRÉ D UNE OSTÉOTOMIE TIBIALE DE VALGISATION VOUS AVEZ UNE ARTHROSE INTERNE DÉBUTANTE DU GENOU VOUS ALLEZ ÊTRE OPÉRÉ D UNE OSTÉOTOMIE TIBIALE DE VALGISATION

Plus en détail

Les anomalies de structure du squelette

Les anomalies de structure du squelette 1 Les anomalies de structure du squelette Parmi les anomalies articulaires, citons tout d abord la scoliose. La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale, dorsale et/ou dorso-lombaire, avec

Plus en détail

COURS Pr DURANDEAU. UE Appareil Locomoteur Dépendance

COURS Pr DURANDEAU. UE Appareil Locomoteur Dépendance COURS Pr DURANDEAU MASTER 1 DCEM2 UE Appareil Locomoteur Dépendance Les Arthroses du GENOU A DURANDEAU 2012-2013 Diagnostiquer les principales localisations de l arthrose Argumenter l attitude thérapeutique

Plus en détail

CONCLUSIONS. ARTHRUM H 2%, solution d acide hyaluronique pour injection intra-articulaire. AVIS DE LA CNEDiMTS 07 avril 2015

CONCLUSIONS. ARTHRUM H 2%, solution d acide hyaluronique pour injection intra-articulaire. AVIS DE LA CNEDiMTS 07 avril 2015 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 07 avril 2015 CONCLUSIONS ARTHRUM H 2%, solution d acide hyaluronique pour injection intra-articulaire

Plus en détail

RAKOTOMALALA Hoby, RALANDISON Stéphane. La Rhumatologie au Quotidien, 18 mars 2014

RAKOTOMALALA Hoby, RALANDISON Stéphane. La Rhumatologie au Quotidien, 18 mars 2014 RAKOTOMALALA Hoby, RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, 18 mars 2014 1 Introduction Douleur de l épaule: motif fréquent de consultation Signe révélateur de diverses pathologies dont la gravité

Plus en détail

RÔLE DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

RÔLE DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE RÔLE DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE La kinésithérapie : ensemble de technique thérapeutique utilisant le mouvement pour retrouver l autonomie. Qui? Enfants, adultes, personnes âgées Rééducation : Douce, Lente,

Plus en détail

Lésion méniscale isolée chez le sujet jeune et le sujet d âge mûr. Cas clinique n o 1. Isolated meniscal lesion in young and older patients

Lésion méniscale isolée chez le sujet jeune et le sujet d âge mûr. Cas clinique n o 1. Isolated meniscal lesion in young and older patients Lésion méniscale isolée chez le sujet jeune et le sujet d âge mûr Isolated meniscal lesion in young and older patients F. Sailhan*, P. Ribinik** Cas clinique n o 1 Une jeune femme de 23 ans vous est adressée

Plus en détail

DOULEURS et AMPUTATION DE MEMBRE. Amiens, 23 et 24 mai 2013

DOULEURS et AMPUTATION DE MEMBRE. Amiens, 23 et 24 mai 2013 DOULEURS et AMPUTATION DE MEMBRE Amiens, 23 et 24 mai 2013 Causes d amputation Ischémies non revascularisables Traumatismes graves Infections et lésions chroniques Déformations non appareillables Certaines

Plus en détail

Quels renseignements tirer de l analyse du liquide articulaire?

Quels renseignements tirer de l analyse du liquide articulaire? La Rhumatologie au quotidien Quels renseignements tirer de l analyse du liquide articulaire? M M O. Razanaparany, O. H Rakotonirainy, H. Rakotoarivelo, F. Andrianjafison, H. Rakotomalala, S. Ralandison

Plus en détail

GONARTHROSE. La bonne indication et le bon moment de la prothèse

GONARTHROSE. La bonne indication et le bon moment de la prothèse GONARTHROSE La bonne indication et le bon moment de la prothèse GONARTHROSE Démarche clinique Examens complémentaires Orientations thérapeutiques Mireille PEYRE Ingrid BALLNER Christian VALLEE Rachid CHEKROUN

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 novembre 2011 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 31 décembre 2005 (JO du 28 avril 2006) CHRONO-INDOCID 75 mg, gélule

Plus en détail

L arthrose de la cheville

L arthrose de la cheville L arthrose de la cheville Qu est-ce que l arthrose de la cheville? L arthrose est une maladie qui peut concerner n importe quelle articulation. Elle s apparente à une usure du cartilage, qui est le revêtement

Plus en détail

Les séquelles douloureuses après méniscectomie sous arthroscopie : stratégie diagnostique et thérapeutique

Les séquelles douloureuses après méniscectomie sous arthroscopie : stratégie diagnostique et thérapeutique Les séquelles douloureuses après méniscectomie sous arthroscopie : stratégie diagnostique et thérapeutique D. Saragaglia Clinique Universitaire de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du sport. CHU

Plus en détail

Les ménisques et leur pathologie.

Les ménisques et leur pathologie. Les ménisques et leur pathologie. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - Novembre 2015 www.menciere-orthopedie.fr Définition - Anatomie des ménisques Les ménisques

Plus en détail

AMDTS AMDTS Y A T IL UNE PLACE POUR L ARTHROSCOPIE DANS LE TRAITEMENT DE L OMARTHROSE GILLES DAUBINET I.A.L. NOLLET

AMDTS AMDTS Y A T IL UNE PLACE POUR L ARTHROSCOPIE DANS LE TRAITEMENT DE L OMARTHROSE GILLES DAUBINET I.A.L. NOLLET Y A T IL UNE PLACE POUR L ARTHROSCOPIE DANS LE TRAITEMENT DE L OMARTHROSE GILLES DAUBINET I.A.L. NOLLET Comment s y retrouver quand on parle d omarthrose? Omarthrose centrée Omarthrose excentrée Omarthrose

Plus en détail

Les Gonarthroses et leur Traitement. Introduction Classification des Gonarthroses Clinique et Examen Clinique Examen Radiographique Traitement

Les Gonarthroses et leur Traitement. Introduction Classification des Gonarthroses Clinique et Examen Clinique Examen Radiographique Traitement Les Gonarthroses et leur Traitement Introduction Classification des Gonarthroses Clinique et Examen Clinique Examen Radiographique Traitement I. Introduction? Gonarthrose = arthrose du genou Pour comprendre

Plus en détail

La Rhizarthrose. Définition. Examens Complementaires

La Rhizarthrose. Définition. Examens Complementaires La Rhizarthrose Définition La rhizarthrose ou arthrose de la base du pouce est une pathologie très fréquente, souvent bien tolérée, qui touche 20% des femmes. Elle correspond à l usure chronique du cartilage

Plus en détail

RAIDEURS* DES ARTICULATIONS DES MEMBRES INFERIEURS La raideur. Association raideur et laxité. Evolution temporelle

RAIDEURS* DES ARTICULATIONS DES MEMBRES INFERIEURS  La raideur. Association raideur et laxité. Evolution temporelle DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Pathologies médicales et chirurgicale de l appareil locomoteur Paris-Cochin : 25-26 janvier 2007 Titre : Raideurs des articulations des membres inférieurs

Plus en détail

LE SPORT ACTEUR DE RESILIENCE?

LE SPORT ACTEUR DE RESILIENCE? LE SPORT ACTEUR DE RESILIENCE? Bruno Dugast Kinésithérapeute et ostéopathe La résilience Concept psychologique pour tout individu affecté par un traumatisme de la vie, à prendre acte de l évènement pour

Plus en détail

De la couleur des urines à celle de la peau

De la couleur des urines à celle de la peau De la couleur des urines à celle de la peau Johanna CLERC-LIONS A. LOHSE, P. RICHETTE, A.-S. DUPOND Anamnèse Patient de 43 ans, consulte en dermatologie pour un eczéma de contact des deux mains. A l examen

Plus en détail

L ARTHROSE EN 2005? J. Touba, Ph. Thomas

L ARTHROSE EN 2005? J. Touba, Ph. Thomas L ARTHROSE EN 2005? J. Touba, Ph. Thomas La définition de l OMS L arthrose est la résultante des phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent l équilibre entre la synthèse et la dégradation du

Plus en détail

L arthrose. Bernard Cortet

L arthrose. Bernard Cortet L arthrose Bernard Cortet 04 04 VOX 03 F 345 SS Avril 2003 1 11 millions de consultations en France Nombre de consultations (en milliers) 12 000 10 000 8 000 6 000 4 000 2 000 0 M.G. Rhumatologues Autres

Plus en détail

Douleur arthrosique du genou : traitement et soulagement

Douleur arthrosique du genou : traitement et soulagement Un traitement de nouvelle génération pour le soulagement de la douleur causée par l arthrose du genou! Douleur arthrosique du genou : traitement et soulagement Un guide à l intention des patients La douleur

Plus en détail

SEMEIOLOGIE DE BASE DES ARTHROPATHIES

SEMEIOLOGIE DE BASE DES ARTHROPATHIES SEMEIOLOGIE DE BASE DES ARTHROPATHIES T. Kirchgesner, V. Perlepe, S. Acid, J. Malghem, F. Lecouvet, B. Vande Berg Unité d imagerie ostéo-articulaire des Cliniques universitaires Saint-Luc, Bruxelles DES

Plus en détail

L'ATHROSE DES MEMBRES 1

L'ATHROSE DES MEMBRES 1 L'ATHROSE DES MEMBRES 1 DEFINITION * Elle est anatomique et complexe, reposant sur l association de lésions destructrices du cartilage articulaire, de lésions condensantes et géodiques de l os sous-chondral

Plus en détail

Prothèse de hanche et rééducation

Prothèse de hanche et rééducation Date : 21/03 Professeur : Fournier Nombre de pages : 10 2011-2012 APPAREIL LOCOMOTEUR Corporation des Carabins Niçois UFR Médecine Chef Ronéo : Sarah Iacono Binôme: Etienne Soumrany 28, av. de Valombrose

Plus en détail

ARTHROSE. -Physiopathologie -Principales localisations -Signes Cliniques -Signes Radiologiques

ARTHROSE. -Physiopathologie -Principales localisations -Signes Cliniques -Signes Radiologiques ARTHROSE -Physiopathologie -Principales localisations -Signes Cliniques -Signes Radiologiques CARTILAGE ARTICULAIRE Permet le glissement de deux surfaces articulaires Résiste aux forces de compression

Plus en détail

)!* $ )!).)! " " ' + %"%! $ ),/. $%. &" %*+ % ),."!) *'%)+ + * $+!'%" * $+ %.) %!$ ""!. Dr Roger BADET

)!* $ )!).)!   ' + %%! $ ),/. $%. & %*+ % ),.!) *'%)+ + * $+!'% * $+ %.) %!$ !. Dr Roger BADET Dr Roger BADET Bilan RADIOLOGIQUE systématique Moins de 50 ans : Face + Profil + Vue axiale à 30 Plus de 50 ans : clichés en shuss en plus +++ pincement postérieur ++ Recherche dune PATHOLOGIE CARTILLAGINEUSE

Plus en détail

Journée Étude «FEMMES»

Journée Étude «FEMMES» Journée Étude «FEMMES» A P R È S 5 0 A N S... 2 0 0 9 2 0 1 0 M. F l o r i M. Danière. Traitement Hormonal de la Ménopause: THM Une seule indication: Les troubles du climatère : les bouffées de chaleur

Plus en détail

Football et gonarthrose

Football et gonarthrose Football et gonarthrose Pr. A. El Maghraoui Centre de Rhumatologie et Rééducation Fonctionnelle Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V Rabat www.rhumato.info Questions L arthrose Relation sport/gonarthrose

Plus en détail

LA COXARTHROSE. Pr MOSTEFAI RHUMATOLOGIE. CHU BENI MESSOUS

LA COXARTHROSE. Pr MOSTEFAI RHUMATOLOGIE. CHU BENI MESSOUS LA COXARTHROSE Pr MOSTEFAI RHUMATOLOGIE. CHU BENI MESSOUS La hanche: rappel anatomique DEFINITION LA COXARTHROSE: Rhumatisme chronique dégénératif des hanches Les lésions anatomiques principales sont des

Plus en détail

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE I- Radiographies standard I.1- Généralités I.2- Anomalie de densité I.3- Calcifications I.4- Anomalies de structure Plan de cours II- Arthrographie III- Tomodensitométrie

Plus en détail

Le genou : Les ligaments sont les moyens d union plus ou moins élastiques qui assurent la stabilité du genou.

Le genou : Les ligaments sont les moyens d union plus ou moins élastiques qui assurent la stabilité du genou. Le genou : Le genou correspond à l articulation entre le fémur et le tibia. Les surfaces articulaires sont recouvertes de cartilage. Il s agit d une fine couche de 1 à 2 mm d épaisseur qui permet le glissement

Plus en détail

UE Appareil Locomoteur

UE Appareil Locomoteur Date : 15.03.12 Professeur : Trojani Nombre de pages : 7 Ronéo n : 21 UE Appareil Locomoteur Intitulé du cours : Pathologie Chef Ronéo : Sarah Iacono Binôme : Agathe et Alison Binôme: L2 Corporation des

Plus en détail

COXARTHROSE. Objectifs. A. Définition. B. Epidémiologie. C. Diagnostic positif

COXARTHROSE. Objectifs. A. Définition. B. Epidémiologie. C. Diagnostic positif COXARTHROSE Pr. Dieu-Donné OUEDRAOGO Dr W. Joëlle ZABSONRE/ TIENDREBEOGO Promotion DCEM2-2016-2017 Objectifs 1. Définir la coxarthrose 2. Décrire les éléments du diagnostic positif de la coxarthrose 3.

Plus en détail

Prise en charge des Atteintes précoces du cartilage fémoro-patellaire en pathologie du sport

Prise en charge des Atteintes précoces du cartilage fémoro-patellaire en pathologie du sport Prise en charge des Atteintes précoces du cartilage fémoro-patellaire en pathologie du sport Marc BOUVARD AMDTS Madère 2016 Etiologies variées Post-traumatique à court et moyen terme (rechercher à l interrogatoire

Plus en détail

Auteur : hannache kamel

Auteur : hannache kamel الجمعية الجزائرية للطب الداخلي Société Algérienne de Médecine Interne (SAMI) & AILE (Association des internistes libéraux de l Est) Tout sur la Polyarthrite Rhumatoïde Polyarthrite rhumatoïde : Cures thermales,

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

Définitions. La santé. Concepts de santé, bien être, maladie chronique (définition et caractéristiques), chronicité et 10/02/2011

Définitions. La santé. Concepts de santé, bien être, maladie chronique (définition et caractéristiques), chronicité et 10/02/2011 Concepts de santé, bien être, maladie chronique (définition et caractéristiques), chronicité et évolution. Cours IFSI Décembre 2010 A Nozères Service de Médecine Physique & Réadaptation C.H.U. Pellegrin

Plus en détail

LE GENOU RHUMATOLOGIQUE

LE GENOU RHUMATOLOGIQUE LE GENOU RHUMATOLOGIQUE EPU B, 18 novembre 2009 C. MULLER GENOU RHUMATOLOGIQUE inflammatoire (hors traumatique) mécanique méniscal rotulien (arthrosique) fémoro-tibial GENOU INFLAMMATOIRE épanchement:

Plus en détail

ARTHROSE FEMOROPATELLAIRE ISOLEE

ARTHROSE FEMOROPATELLAIRE ISOLEE ARTHROSE FEMOROPATELLAIRE ISOLEE ETIOLOGIES Instabilité objective de la rotule 33% Essentielle 49% Post traumatique 9% Chondrocalcinose 8% EPIDEMIOLOGIE 1% des consultations du genou 72% femmes Age moyen

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 06 décembre 2006 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 06 décembre 2006 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 06 décembre 2006 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles : Service Attendu (SA) : Indications

Plus en détail

ARTHROSE, ARTHRITE. Dans l arthrose la primum movens est le cartilage et dans l arthrite c est la synoviale.

ARTHROSE, ARTHRITE. Dans l arthrose la primum movens est le cartilage et dans l arthrite c est la synoviale. Fixe : TOR ARTHROSE, ARTHRITE I/- Généralités : Rhumatisme : maladie articulaire d étiologie multiple = - Dégénérative - Inflammatoire - Infectieuse - Métabolique Parfois limitée aux structures tendineuses

Plus en détail

Genou douloureux mécanique non traumatique. Il n y a pas que le ménisque dans le genou Mais le ménisque est indispensable

Genou douloureux mécanique non traumatique. Il n y a pas que le ménisque dans le genou Mais le ménisque est indispensable Genou douloureux mécanique non traumatique Il n y a pas que le ménisque dans le genou Mais le ménisque est indispensable Rappel anatomique Stabilisateurs du genou : Ligaments ET Ménisques Ménisque : répartiteurde

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe La viscosupplémentation intra-articulaire M. Piperno Physiothérapie Kinésithérapie Arbre décisionnel Antalgiques Diagnostic d arthrose Mesures orthopédiques et/ou AINS+/-IPP Chirugie Coxibs Acide Hyaluronique

Plus en détail

Face à l arthrose, mobilisons-nous pour rester mobiles! Luttons contre les idées reçues!

Face à l arthrose, mobilisons-nous pour rester mobiles! Luttons contre les idées reçues! Face à l arthrose, mobilisons-nous pour rester mobiles! rthrose Luttons contre les idées reçues! Une initiative de l ssociation Française de Lutte nti-rhumatismale Édito Que voulez-vous, l arthrose c est

Plus en détail

La Polyarthrite Rhumatoïde Enjeux actuels

La Polyarthrite Rhumatoïde Enjeux actuels Evaluation des auto-questionnaires dans la polyarthrite rhumatoïde: Etude transversale sur 200 patients avec le RAPID3 et le RADAI5 et évaluation de la poussée Marie Bossert Service de Rhumatologie Pr

Plus en détail

1 ère Luxation de la Patella Prise en charge initiale

1 ère Luxation de la Patella Prise en charge initiale 1 ère Luxation de la Patella Prise en charge initiale Marc BOUVARD AMDTS Madère 2016 Le premier épisode de luxation se présente à la consultation comme un gros genou douloureux suite à un épisode d instabilité

Plus en détail

APPAREIL LOCOMOTEUR - Exemples didactiques de dysfonctions: arthrose. Arthrose

APPAREIL LOCOMOTEUR - Exemples didactiques de dysfonctions: arthrose. Arthrose 03/12/2015 de 9h à 10h DOUSSY Clémentine L3 Appareil Locomoteur Pr Thao Pham CR : NIARE Sanaba 6 pages Arthrose Plan : A. Définition I. Cartilage normal II. Cartilage scénescent III. Cartilage arthrosique

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE GENOU (PTG)

PROTHÈSE TOTALE DE GENOU (PTG) SELARL Flandre Orthopédie Docteurs D. ARNALSTEEN et E. PETROFF Clinique de Flandre - Département d'orthopédie PROTHÈSE TOTALE DE GENOU (PTG) Pourquoi une prothèse totale de genou? Une prothèse totale de

Plus en détail

Table des matières. Tableau de correspondance entre programmes...v Avant-propos... XI Liste des abréviations de l'ouvrage... XIX.

Table des matières. Tableau de correspondance entre programmes...v Avant-propos... XI Liste des abréviations de l'ouvrage... XIX. Table des matières Tableau de correspondance entre programmes...v Avant-propos... XI Liste des abréviations de l'ouvrage.... XIX Rhumatologie Rakiba Belkhir, Hubert Marotte, Adeline Ruyssen-Witrand, Nathalie

Plus en détail

H KSENTINI, S JERIBI, A MALLEK, A YAHIA, S GHROUBI, MH ELLEUCH

H KSENTINI, S JERIBI, A MALLEK, A YAHIA, S GHROUBI, MH ELLEUCH Etude des corrélations entre les forces musculaires isocinétiques du genou et les paramètres posturaux et fonctionnels chez les patients gonarthrosiques H KSENTINI, S JERIBI, A MALLEK, A YAHIA, S GHROUBI,

Plus en détail

La prothèse totale de genou

La prothèse totale de genou La prothèse totale de genou La prothèse totale du genou est constituée de quatre pièces : la pièce fémorale, la pièce tibiale, la pièce rotulienne et une pièce intermédiaire en plastique permettant le

Plus en détail

RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET OSTEOTOMIE TIBIALE DE VALGISATION. A.Bourahla Service orthopédie CHU de Constantine

RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET OSTEOTOMIE TIBIALE DE VALGISATION. A.Bourahla Service orthopédie CHU de Constantine RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET OSTEOTOMIE TIBIALE DE VALGISATION A.Bourahla Service orthopédie CHU de Constantine INTRODUCTION - Rupture du LCA conduit à l arthrose fémoro- tibiale Médiale.

Plus en détail

Arthrose destructrice rapide. B. Osemont, ACC Service d imagerie d Guilloz

Arthrose destructrice rapide. B. Osemont, ACC Service d imagerie d Guilloz Arthrose destructrice rapide B. Osemont, ACC Service d imagerie d Guilloz Définition Arthropathies destructrices Évolution radiologique Formes idiopathiques : apanage du sujet âgé Surtout à la hanche et

Plus en détail

Qu est ce que l'arthrose digitale interphalangienne?

Qu est ce que l'arthrose digitale interphalangienne? Qu est ce que l'arthrose digitale interphalangienne? Les doigts longs comportent deux articulations inter phalangiennes : L'articulation Inter Phalangienne Proximale (IPP) située entre la première et la

Plus en détail

Brochure réalisée par l Alliance Nationale Contre l Arthrose, et de l Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale

Brochure réalisée par l Alliance Nationale Contre l Arthrose, et de l Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale La plateforme officielle de solutions dédiées à l rthrose. fin d améliorer la connaissance de l arthrose et d optimiser le suivi des patients arthrosiques, l FLR a souhaité mobiliser les différents acteurs

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

LA CHIRURGIE PROTHETIQUE: Ce que le rhumatologue doit savoir. Journée annuelle de Rhumatologie Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V

LA CHIRURGIE PROTHETIQUE: Ce que le rhumatologue doit savoir. Journée annuelle de Rhumatologie Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V LA CHIRURGIE PROTHETIQUE: Ce que le rhumatologue doit savoir Journée annuelle de Rhumatologie Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V Pr J.HASSOUN 19Février 2011 INTRODUCTION Arthroplastie: Intervention

Plus en détail

Avis de la Commission. 26 mai 2004

Avis de la Commission. 26 mai 2004 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS REPUBLIQUE FRANCAISE Avis de la Commission 26 mai 2004 Dispositif : DUROLANE, gel viscoélastique d'acide hyaluronique à 20 mg/ml, stérile, apyrogène

Plus en détail

Avis de la Commission 1 er juin 2005

Avis de la Commission 1 er juin 2005 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS HAUTE AUTORITE DE SANTE Avis de la Commission 1 er juin 2005 CONCLUSIONS Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : STRUCTOVIAL, solution

Plus en détail

LES PROTHESES DU GENOU

LES PROTHESES DU GENOU LES PROTHESES DU GENOU MAIL docteur.js.antoine@icloud.com tel 01 47 29 87 85 WEB HTTP://IEPA.PAGESPERSO-ORANGE.FR HTTPS://DOCTOLIB.FR L articulation du genou représente la jonction articulaire entre le

Plus en détail

QUELQUES RÉFLEXIONS À PROPOS DES VARIATIONS DES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L ARTHROSE AU COURS ET APRÈS CRÉNOTHÉRAPIE À DAX

QUELQUES RÉFLEXIONS À PROPOS DES VARIATIONS DES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L ARTHROSE AU COURS ET APRÈS CRÉNOTHÉRAPIE À DAX Presse therm climat 2003; 140: 183-188 QUELQUES RÉFLEXIONS À PROPOS DES VARIATIONS DES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L ARTHROSE AU COURS ET APRÈS CRÉNOTHÉRAPIE À DAX B Canteloup, Pierre-Joël Grillon, Jean Max

Plus en détail