INTRODUCTION GÉNÉRALITÉS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION GÉNÉRALITÉS"

Transcription

1 INTRODUCTION Le nombre de sportifs, régulier et ou occasionnel ne cesse d'augmenter, quelque soit l'age. Alors que le mode de vie est de plus en plus sédentaire et que la population vieillit, il existe un véritable engouement pour le sport. C est quoi le vieillissement? Le vieillissement se fait sentir partir de la quarantaine Le vieillissement est un phénomène naturel. Il touche tous les tissus de l'appareil locomoteur, os, cartilage, tendons, ligaments, muscles, vaisseaux, système nerveux. Bien entendu le système cardio-respiratoire est également concerné par le vieillissement. Il est clairement démontré l'effet délétère sur la santé de l'inactivité physique et à l'inverse l'effet bénéfique de l'activité physique. Néanmoins l'activité physique et sportive peut être source de traumatismes aigus ou chroniques. Les activités sportives se modifient tout au long de la vie. Quel sport conseiller. Quel sport déconseiller quelle adaptation. En quoi le vieillissement altère et fragilise les tissus. La prévalence des lésions chroniques de surcharge du sportif vieillissant est elle plus élevée que chez les sportifs adultes que plus jeunes et dans la population générale de même tranche d'âge en particulier pour l'arthrose des membres inférieurs et du rachis et les tendinopathies. Les lésions du sportif âgé ont elles une spécificité. Quelles sont leurs éventuelles spécificités sémiologiques. Comment profiter pleinement des activités sportives en termes de qualité de vie, d'autonomie, de plaisir et peut-être de longévité. GÉNÉRALITÉS L'adage sport égale santé est il vrai? Cette question se pose essentiellement à la cinquantaine. La population et hétérogène. Il vaut mieux se poser la question en termes le rapport bénéfice risque. Les bénéfices sont connus : -cardio-vasculaire avec une amélioration de la performance cardiaque, une meilleure vascularisation tissulaire, une amélioration de la fonction endothéliale. -respiratoire augmentation de la consommation d'oxygène, meilleure oxygénation cellulaire. -métabolique : meilleurs profil lipidique, moindre production de lactates, augmentation de la sensibilité à l'insuline. -locomoteur : augmentation de la force musculaire, prévention de l'ostéoporose. -psychique : sensation d'être en forme et bien dans sa peau, amélioration de l'hygiène globale de vie. L'activité sportive est elle facteur de longévité. Il semble bien que oui. Malgré tout il vaut mieux «ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie.» Qualité de vie.

2 Il est bien clair que la sédentarité est un facteur de risque. Il ne faut pas perdre de vue que le sport est également parfois une prise de risque. C'est une prise de risque cardio-vasculaire, ostéo-articulaire et parfois une véritable addiction. Pour Pierre de Coubertin la définition du sport était la suivante : «le sport est le culte volontaire et habituel de l'exercice musculaire intensif, appuyé par le désir de progrès et pouvant aller jusqu'au risque» La consultation de non contre-indication. C'est de la médecine standard : il faut interroger et examiner l'intéressé et parfois à réaliser des examens complémentaires -indice de masse corporelle -périmètre abdominal -examen ostéo-articulaire -examen cardio-vasculaire : il n'y a pas d'obligation légale à la réalisation d'une épreuve d'effort cardiologique. Mais Selon le terrain il est préférable d'avoir une évaluation de la capacité en endurance. Le suivi médico-sportif à 50 ans. La puissance maximale aérobie : c'est l'aptitude à prolonger un exercice infra maximal en endurance. La VO2 max au consommation maximale d'oxygène. Plus celle-ci est élevée et plus le sportif est endurant. La règle des trois «R» C est celle que l'on peut proposer à ce souhaite avoir une activité physique pour leur bonne santé : -Raisonnée : précédée d'un examen médical, basé sur l'endurance aérobie et personnalisée. -Régulière : au lieu tous les deux jours au pire de fois par semaine. -Raisonnable : échauffement progressivité et étirements après l'arrêt. La fréquence cardiaque cible : celle à laquelle le sujet va s'entraîner longtemps et à une intensité modérée. Il s'agit de la fréquence cardiaque à 50 % de la puissance maximale aérobie. Elle est en théorie de 220-l'âge-la fréquence cardiaque de repos mesurée LE RACHIS LOMBAIRE DU SPORTIF VIEILLISSANT La cinquantaine est l'âge de la discopathie dégénérative. Il n'y a pas de parallélisme radioclinique. 30 % de la population à une hernie discale. Contrairement à ce que l'on pensait il y a quelques années, les activités sportives sont plutôt considérées comme facteur de protection lombaire. Un mot du spondylolisthésis par lyse isthmique. Quel est la fréquence de la lombalgie chez le sportif vieillissant par rapport à la population générale?

3 Il ressort d'un certain nombre d'études que quelque soit leur âge les sportifs adultes ne sont pas plus lombalgiques que le reste de la population quelque quel qu'ait été leur niveau antérieur. Certaines études vont dans le sens de d'un effet protecteur. Vieillissement des muscles rachidiens et des structures du rachis. Comme pour le reste du corps, la sarcopénie est un phénomène physiologique pour le rachis. Comme cela est tout à fait logique elle est limitée par la pratique sportive. Il en résulte une limitation du risque de lombalgie, une meilleure restauration fonctionnelle au décours des épisodes évolutifs. De ce point de vue là le sportif est en meilleure posture que le sédentaire. La dégénérescence discale débute à la deuxième décennie les contraintes mécaniques sont bien sûr à prendre en compte et ont un rôle important dans la dégénérescence discale, l'inflammation, la vascularisation et la trophicité du disque. Les articulaires postérieures sont également le siège d'une atteinte dégénérative importante, également liées aux contraintes mécaniques. Son évolution peut conduire à une étroitesse canalaire par spondylolisthésis dégénératif. L'activité sportive est favorable à la solidité de l'os vertébral. Elle est également favorable car elle maintient l'efficience proprioceptive et lutte contre les troubles de la statique rachidienne. Quelques aspects cliniques et thérapeutiques lombaires habituels chez le sportif vieillissant. Il n'y a pas de pathologie ou de thérapeutique spécifique du sportif adulte. La lombalgie aiguë doit faire penser selon l'âge et le sexe à une fracture tassement vertébrale ostéoporotique éventuelle. La lombalgie chronique est plus difficile à prendre en charge. Il faut essayer d'éviter l'arrêt des pratiques sportives. Intérêt et de l'i.r.m. qui peut mettre en évidence un des phénomènes inflammatoires des plateaux vertébraux de type Modic 1 inflammatoire, 2 dégénératif. La reprise du sport est possible après une cure chirurgicale de hernie discale. Sports à déconseiller, à adapter, à conseiller. La situation est différente selon qu'ils pratiquent une activité sportive de longue date ou qu'ils aient repris après de longues années de sédentarité. Nécessité de bonnes techniques d'un bon matériel. Nécessité d'un suivi médical adapté en particulier en cas de reprise. Les sports à déconseiller sont ceux qui exposent à des risques de traumatisme plus ou moins grave et nécessitant une excellente condition physique : parachutisme, parapente, escalade, boxe et sport de combat, rugby. Les sports ou une adaptation et nécessaire : limitation du risque de chute pour le cyclisme de l'équitation le ski. Prudence en matière de compétition : football squash body-building athlétisme. Prudence également dans les activités sportives nécessitant le maintien de posture prolongée sport automobile, motocyclisme, voile Les sports ne nécessitant pas de limitation importante pour le rachis sont essentiellement la marche rapide, la randonnée pédestre la natation, le golf le tennis le ski de fond, la voile de croisière, hors régate, la plongée, la gymnastique en privilégiant les exercices de contrôle postural, le tai-chi Dans tous les cas, la sédentarité est plus dangereuse que la pratique sportive raisonnée, pour le rachis. Les conditions sont qu'il s'agit d'une activité sportive de loisir un niveau modéré, une pratique régulière, une bonne préparation physique de l'appareil locomoteur mais également

4 cardiorespiratoire. Il faut privilégier les assouplissements. Avoir une évaluation médicale préalable puis régulière. Au total : certains sports comme la marche et dans une moindre mesure la course à pied pourrait être en quelque sorte une prescription médicale non seulement pour ses facteurs généraux de la santé mais également comme traitement préventif et curatif de certaines lombalgies. LA HANCHE LA PRÉVENTION. Elle s'adresse aux sportifs jeunes. Il existe des lésions constitutionnelles arthrogènes : dysplasie, épiphysiolyse antécédents traumatiques. Ces antécédents doivent inviter à limiter les activités sportives en charge, course de saut les activités entraînant des contraintes en rotation avec micro traumatismes répétés sport collectif sport de combat danse. Pourquoi commencer par parler de la prévention à propos de la hanche du sportif vieillissant : car la symptomatologie clinique des douleurs de hanche et frustre et qu'elle évolue à bas bruit. D'où la nécessité d'un bilan clinique précoce et éventuellement radiologique surtout s'il s'agit d'une pratique intense ou à risque. Un mot du conflit antérieur de hanche chez le sujet jeune. Il s'exprime par une douleur essentiellement inguinale liée aux mouvements en particulier en flexion en rotation interne. La symptomatologie peut être aggravée par la pratique sportive. On le décrit dans les arts martiaux ou le football. Elles peuvent prendre le masque d'une pubalgie chez ces sujets jeunes. À l'examen on retrouve une douleur en flexion de hanche avec une limitation modérée essentiellement en rotation interne. La radiographie met en évidence une convexité de la jonction tête col, avec un aspect phallique de la tête fémorale. On peut retrouver des micros géodes à la jonction tête col et des ostéophytes. L'imagerie en coupe avec produit de contraste visualise les lésions intra-articulaires avec une rupture ou une désinsertion du bourrelet cotyloïdien et des lésions ostéochondrales. Il est nécessaire d'informer le patient compte tenu du risque est arthrogène avec une sanction chirurgicale à la clé. LA COXARTHROSE. C'est en général à ce stade que les patients consultent. Comme toujours nécessité d'un bilan clinique soigneux, sans oublier qu'on ne soigne pas une image. Le traitement médical doit être aussi soigneux que l'examen clinique. Place de la viscocomplémentation de hanche? En cas d'échec du traitement médical habituel se poserait la question d'une arthroplastie totale. L'âge, le type de prothèse, la date de reprise du sport et quel type de reprise du sport, l'indice de masse corporelle sont des facteurs qui interviennent dans l'indication de prothèse de hanche. L'âge et un facteur primordial : la durée de vie des prothèses n'est pas infinie. Avant 65 ans le risque de ré intervention et de 20 %. Il est de 5 % pour les patients opérés après 74 ans.

5 Le type de prothèse doit être également pris en compte. Celles à base de polyéthylène entraînent une importante libération de microparticules dans l'articulation, en relation avec les contraintes mécaniques. Leur usure est deux fois plus rapide en cas de sport intensif. Pour le sportif il apparaît préférable de choisir des prothèses totales de hanche à couple alumine alumine dont la résistance est meilleure. La reprise se fait progressivement à partir du quatrième mois post-opératoire. Le suivi radioclinique tous les deux ans. Il semble bien que pour une pratique sportive raisonnée le risque de descellement ne soit pas majoré. À titre indicatif (Kuster) le taux de descellement est supérieur avant 10 ans chez les sédentaires. Par contre il est supérieur après 10 ans chez les sportifs. Le consensus n'est pas réalisé sur le type de sport autorisé. Les pratiques douces et l'expérience doive être prise en compte. Les sports collectifs, les sports de raquette, voire le jogging ne sont pas recommandés. LE GENOU LÉSIONS DÉGÉNÉRATIVES DU GENOU DU SPORTIF DE 50 ANS. ÉVOLUTION ARTHROGÈNE DES LÉSIONS TRAUMATIQUES MICRO-TRAUMATIQUES D'ORIGINE SPORTIVE. QUELLE EST LA RESPONSABILITÉ DU SPORT DANS LA SURVENUE DES LÉSIONS DÉGÉNÉRATIVES. Elle reste un sujet débattu en tant que seul facteur déclenchant dans la génèse des lésions dégénératives. Plusieurs facteurs peuvent intervenir. Extrinsèques : type de sport, intensité de la pratique, durée de la carrière sportive, sol, chaussage. Intrinsèque : poids, antécédents traumatiques, morphotype, état musculaire, hérédité. Données expérimentales. Plusieurs études tendent à montrer que l'hyper-utilisation peut entraîner des lésions cartilagineuses en fonction des contraintes temps d'impaction, la durée Inversement, il a été démontré que la course peut entraîner chez l'animal une augmentation de l'épaisseur du cartilage et de ses qualités mécaniques. Ceci correspond à des phénomènes adaptatifs Données cliniques. Globalement le rôle délétère du sport est reconnu mais avec certaines nuances. Les sports les plus arthrogènes sont le football le hockey sur glace le basket-ball l'haltérophilie. D'autres sports comme la course à pied serait peut voir mon arthrogène. Des IRM chez les marathoniens dans les jours suivant la course n'ont pas montré de lésion ostéo-cartilagineuse. Par contre les antécédents traumatiques augmentent nettement le risque de même qu'un indice de masse corporelle défavorable. Le niveau élevé est également un facteur reconnu comme arthrogène. INFLUENCE DES LÉSIONS TRAUMATIQUES ET DE LA CHIRURGIE. Le rôle de la rupture du ligament croisé antérieur a été démontré par plusieurs études. Chez les footballeurs 33 % de gonarthrose post lésionnelles et seulement 11 % pour ceux indemnes d'accident.

6 Il n'est pas démontré que la ligamentoplastie soit un facteur de prévention de la survenue d'une gonarthrose. Cependant les résultats fonctionnels et anatomiques à moyens terme des ligamentoplasties montrent que le pourcentage d'arthrose ne dépasse pas 15 %. L'association avec une lésion méniscale ou ligamentaire aggrave le pronostic. Pour la lésion méniscale l'apport de méniscectomie partielle par arthroscopie n'a pas répondu aux espoirs attendus. (24 % d'arthrose radiologique à 11 ans de recul.). La méniscectomie du sujet âgé doit être évitée dans les lésions dégénératives de meniscose, souvent associée à des lésions sous chondrale. Elles sont aggravées par la méniscectomie : la méniscectomie est arthrogène. GENOU ARTHROSIQUE ET ACTIVITÉS SPORTIVES. Les patients porteurs d'une gonarthrose peuvent continuer à pratiquer un sport de loisir tant que cette activité n'entraîne pas de douleur. Il faut par contre dissuader la poursuite des activités à risques de traumatiques. (Étude OASIS). L'étude ARGOS a démontré l'existence d'une association entre pratique d'un sport amateur présente ou passée, et fonction articulaire améliorée chez les sujets atteints d'une arthrose fémoro-tibiale quelque soit le sexe de l'âge d'indice de masse corporelle l'ancienneté du diagnostic ou l'importance des symptômes présenté au cours de l'année écoulée. Globalement la pratique d'une activité physique de deux heures par semaine ne semble pas associée à une augmentation du pincement articulaire au cours d'un suivi de 18 mois. L'activité sportive de loisir reste donc possible et même souhaitable en dehors des poussées inflammatoires en privilégiant les activités sans impact : bicyclette natation sport de glisse. La prise en charge de ces patients ne se distingue en rien de celle de la population générale des arthrosiques. Pour le sportif il est donc également nécessaire d'avoir un chaussage de bonne qualité avec éventuellement des semelles amortissantes. RECONSTITUTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR APRÈS 50 ANS. Chez le jeune sportif la ligamentoplastie permet, en principe, la reprise à moyen terme des activités sportives. Les suites opératoires seront simples et les résultats souvent très bons. Les complications sont rares. Chez les sujets plus âgés, l'indication opératoire est plus mesurée. Le traitement orthopédique avec une bonne rééducation donne des résultats satisfaisants. Ceci se fait au prix d'une réduction des pratiques sportives. Chez les sujets plus âgés la question se pose devant une instabilité chronique persistante avec une gêne dans la vie quotidienne professionnelle et bien sûr sportive. L'état articulaire musculaire méniscal cartilagineux est moins bon que chez le sujet jeune. On peut également espérer que le caractère arthrogène de laxité soit limité par une intervention stabilisatrice. Globalement les résultats de la reconstitution du ligament croisé antérieur chez des sujets de plus de 40 ans donne des résultats équivalents à ceux obtenus chez des sujets plus jeunes. Les indications sont plus restrictives car elles s'adressent aux instabilités chroniques avec gêne

7 dans la vie quotidienne, professionnel et l échec d'un traitement de rééducation bien menée. Au-delà de 50 ans, les indications sont plus limitées et encore plus personnalisées. SPORTS ET PROTHÈSES La mise en place d'une arthroplastie de la hanche du genou permet de reprendre une vie pratiquement normale. En France prothèses de hanches et prothèses de genou sont posées chaque année. La reprise d'une activité physique adaptée apparaît souhaitable pour le système cardiovasculaire et l'appareil locomoteur. Les recommandations de l'american Association Of Sport And Médecine recommandent trois fois 20 minutes de sports par semaine. Les résultats sont favorables pour le bien-être général, les bénéfices physiologiques sur le diabète, l'hypertension artérielle, l'obésité, les pathologies coronariennes, l'ostéoporose Conséquence de l'activité sur la survie de la prothèse. La durée de vie d'une prothèse est liée à de nombreux facteurs : la qualité de la pose, l usage qui en est fait par le patient et les risques liés à l'activité. L'usure d'une prothèse de hanche et de 0,10 mm par an chez un patient sédentaire. Chez un patient actif, elle est de 0,39 mm par an. L'usure est liée au nombre de pas quotidiens. Complications traumatiques et usure. La survenue d'un traumatisme lors d'une activité sportive est toujours possible. Les fractures péri prothétiques, luxation de prothèse. L'usure de la prothèse est proportionnelle à l'activité et diminuent donc la durée de vie de l'implant. Pour la hanche il faut privilégier les surfaces de frottement alumine-alumine. La reprise d'une activité sportive après arthroplastie de la hanche ou du genou est donc possible en théorie. Il faut expliquer aux patients la possibilité des complications et le risque de voir diminuer la durée de vie et de deux implants prothétiques. Il faut donc privilégier les activités d'endurance un de sport à faible contrainte comme le golf

8 LE PIED ET LA CHEVILLE Le pied du sportif est particulièrement sollicité par des microtraumatismes répétés, des situations de déséquilibre soudain, des efforts brutaux et violents, des chocs directs. Ils sont responsables de lésion et de séquelles. SPORT ET ARTHROSE Plusieurs études indiquent que le la course à pied n'augmente pas l'arthrose des membres inférieurs, hanches, genou, cheville Les anomalies morphologiques favorisent l'arthrose. Il en est de même de la sédentarité et de l'obésité la morphologie du pied joue un rôle dans la survenue de l arthrose. Traumatisme traumatismes. Pied creux pied plat -le pied du footballeur : Il est exposé à de nombreux traumatismes. Chez le professionnel le pied ne reste jamais intact. Au niveau du médio-pied : le pied hérissé -le cycliste : technopathies. Orteil en marteau, hallux-valgus, névromes de Morton, lésion cutanée en relation avec le chaussage tendinopathie calcanéenne, du tibia-là antérieur ou des péroniers latéraux -le tennis. Appuyé en station d'instabilité éversion inversion arrachement ligamentaire -la danseuse EXAMEN CLINIQUE DU PIED DU SPORTIF VIEILLISSANT Standard. Analyse de la chaussure de sport Examens cutanés Palpation soigneuse de chaque articulation amplitudes articulaire État musculaire Rétractions musculotendineuses Tuméfaction Examens dermatologiques des orteils Et bien sur l'examen des articulations sus jacentes PIED DU SPORTIF VIEILLISSANT ET ATTEINTE ARTICULAIRE -l'articulation de la cheville Pas d'arthrose primitive Lésions ligamentaires et instabilités chroniques. Mauvaise tolérance Syndrome exostoses ans antérieurs et confie postérieure parfois accessible à la chirurgie.

9 -l'articulation tibio-tarsienne : syndesmose -l'articulation astragalo-scaphoïdienne dans les entorses graves du ligament latéral externe arthrodèse Lisfranc et chaupard -les orteils et métatarsophalangiennes Hallux valgus comme maladie professionnelle de la danseuse Hallux rigidus Ostéochondrite Sésamoïdes Maladie de Friedberg : ostéochondrite de la deuxième tête métatarsienne Métatarsalgies et syndrome de Morton Déformation des orteils PIED DU SPORTIF VIEILLISSANT ET ATTEINTE TENDINEUSE MUSCULAIRES ET APONÉVROTIQUES La tendinopathie et la rupture du tendon d'achille. C'est la plus fréquente C est une lésion dégénérative du corps du tendon nodulaire course à pied et grand pourvoyeurs mode de survenue ancienneté des douleurs horaires retentissement fonctionnelles évolution à l'examen une tuméfaction. La manœuvre de Thomson tendinopathie secondaire l'imagerie le traitement la tendinopathie distale d'insertion. Maladie de Haglund Tendinopathie du tibial postérieur des fibulaires La myo aponévrosite plantaire, épine calcanéenne, atteinte de coussin talonnier, aponévrosite plantaire Fracture de fatigue Les compressions nerveuses Évolution avec des troubles statiques ou des morphotype du pied

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque M.IRRAZI (Metz) 7 et 8 mai PARIS OBJECTIFS Anticiper la douleur Récupération fonctionnelle Gérer les

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative Le coude lien avec

Plus en détail

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial Arthrose Définition n Dégradation du cartilage associée à des remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial n Touche tous les éléments

Plus en détail

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Plan Généralités sur la douleur Les différents publics et leurs spécificités Prévention des douleurs et traumatismes La douleur Classification : 3 types de douleur

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique 1980 2004 P. ABOUKRAT Consultation de podologie. CHU Hôpital Lapeyronie - Montpellier Diagnostic aisé, l origine reste

Plus en détail

Biomécanique de la marche. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG

Biomécanique de la marche. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG Douleurs du pied en pratique clinique Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied Service de rhumatologie / HUG Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... 16 septembre 2009 Douleur

Plus en détail

La baropodométrie dynamique

La baropodométrie dynamique La baropodométrie en chirurgie du pied Bordeaux le 27 mars 2004 La baropodométrie dynamique dans la chirurgie des troubles statiques du pied Docteur E. Toullec Centre de Chirurgie du Pied Polyclinique

Plus en détail

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport. CHU de Grenoble, hôpital sud. Introduction Entorses de la cheville -> très fréquentes

Plus en détail

Métatarsalgies. Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique. Le pied : sujet complexe!? Dr Thierry Fulpius Consultation du pied

Métatarsalgies. Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique. Le pied : sujet complexe!? Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... Service de rhumatologie / HUG 27 août

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Suzanne Leclerc MD, Ph.D., Diplômée Médecine du Sport (ACMS) et France Brunet Pht. Présenté dans le cadre de la conférence : Mise à jour annuelle

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

«pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus»

«pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus» LE PIED AU TRAVAIL «pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus» 26 os - 31 articulations Des Muscles intrinsèques ++ Des Muscles extrinsèques ++ Les combinaisons sont nombreuses LES LESIONS DU PIED

Plus en détail

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER Podologie du Sport Arnaud PERRIER 1 Les soins liés s au sport Pathologies les plus fréquentes en pédicurie du sport : 1- Les hyperkératoses 2- Les phlyctènes 3- Les hématomes sous unguéaux 4- Les échauffements

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT Le genou du cycliste Aspects cliniques et technopathiques Jacky MAILLOT Colloque national du cyclisme FFC Monaco le 10 octobre 2009 Pourquoi Gonalgie? Rien de plus facile que de pédaler. Sport en décharge

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

Biomécanique des pathologies de contraintes de l avant-pied et du médio-pied

Biomécanique des pathologies de contraintes de l avant-pied et du médio-pied Les Entretiens de Bichat Podologie 2013 Biomécanique des pathologies de contraintes de l avant-pied et du médio-pied C. Cazeau* * Clinique Geoffroy saint-hilaire, 59 rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75005 Paris,

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

3 % = résultat. décevant

3 % = résultat. décevant 3 % des hanches prothésées = résultat décevant Les difficultés après arthroplastie totale de hanche sont d autant plus mal vécues que l opération est réputée pour ses bons résultats. plus de 25 CAUSES

Plus en détail

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse Dr David GONNELLI ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES La structure osseuse ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Les articulations ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Le muscle

Plus en détail

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro INNOVATION De la rééducation au sport santé LPG crée le Neuro Physical Training! Bouger pour sa santé, une évidence pour les français? Bien que Faire du sport soit, chaque année, une des résolutions prioritaires

Plus en détail

OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE

OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE Les ostéochondroses de croissance sont également appelées ostéochondrites ou apophysites qui n est pas une pathologie inflammatoire mais une pathologie de surmenage mécanique

Plus en détail

L exercice à la retraite. Dr. Bich-Han Nguyen Résidente II, Physiatrie Université de Montréal

L exercice à la retraite. Dr. Bich-Han Nguyen Résidente II, Physiatrie Université de Montréal L exercice à la retraite Dr. Bich-Han Nguyen Résidente II, Physiatrie Université de Montréal Buts de la conférence Vous renseigner sur les changements du corps qui avance en âge, avec emphase sur le système

Plus en détail

ARTHROSE? LE PEDICURE-PODOLOGUE A UN RÔLE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT

ARTHROSE? LE PEDICURE-PODOLOGUE A UN RÔLE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT Communiqué de presse Santé des pieds Le 10 février 2015 ARTHROSE? LE PEDICURE-PODOLOGUE A UN RÔLE DANS LE PARCOURS DE SOINS DU PATIENT L Ordre National des Pédicures-Podologues (ONPP) est le garant de

Plus en détail

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ MESURE DE LA FORCE, DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP003 Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP001 NOVEMBRE 2006 Service

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique Caroline Karras-Guillibert Rhumatologue, Hôpital Saint Joseph, Marseille La lombalgie chronique : le «mal du siècle»?

Plus en détail

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Lesblessuresdu trailer MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Les BLESSURES du TRAILER Problèmes AIGUS (survenue BRUTALE) Lésions musculaires Entorses de cheville Problèmes CHRONIQUES (début

Plus en détail

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples GLOSSAIRE Glossaire Activité Ensemble de mouvements corporels qui augmentent le rythme cardiaque et la respiration Directives en Tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques utilisant

Plus en détail

J AI MAL AU GENOU. Que dois-je faire? Dr Norbert TEISSEIRE- Rhumatologue-MMO (médecine manuelle ostéopathie)

J AI MAL AU GENOU. Que dois-je faire? Dr Norbert TEISSEIRE- Rhumatologue-MMO (médecine manuelle ostéopathie) J AI MAL AU GENOU. Que dois-je faire? Dr Norbert TEISSEIRE- Rhumatologue-MMO (médecine manuelle ostéopathie) Le diagnostic d une douleur du genou est sans doute l un des plus délicats à poser, si l on

Plus en détail

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Table des matières Introduction 1 Généralités Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Brefs rappels sur la nouvelle approche manipulative........................ 3 Ni structurel, ni fonctionnel (3). Notre

Plus en détail

PRISE EN CHARGE : Le point de vue du chirurgien orthopédiste Dr Nicolas CELLIER Service de chirurgie orthopédique et traumatologique Pr Asencio CHU Carémeau - Nîmes 27 septembre 2012 - Nîmes Indispensable

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 111 Version n 1 Créé le 01-10-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJ ET DEFINITIONS Organiser

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

La rupture du ligament croisé crânial chez le chien. Traitements. Pronostic. Page 4-5

La rupture du ligament croisé crânial chez le chien. Traitements. Pronostic. Page 4-5 La rupture du ligament croisé crânial chez le chien Matthieu Gatineau, DMV, IPSAV, MSc, Dipl. ACVS-ECVS, ACVSMR Juin 2013 Symptômes Diagnostic Page 1-3 Traitements Pronostic Page 4-5 Convalescence Page

Plus en détail

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie 4 Item 53 Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie et l orthophonie Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Argumenter les principes d'utilisation

Plus en détail

EXAMEN OSTEOARTICULAIRE DU JEUNE ADOLESCENT OBESE (PRE-REHABILITATION)

EXAMEN OSTEOARTICULAIRE DU JEUNE ADOLESCENT OBESE (PRE-REHABILITATION) EXAMEN OSTEOARTICULAIRE DU JEUNE ADOLESCENT OBESE (PRE-REHABILITATION) PLAN : 1. Pathologies ostéo-articulaires du jeune obèse 2. Examen clinique 3. APA et obésité pédiatrique 4. Certificat Gailledrat

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Marche normale et marche pathologique

Marche normale et marche pathologique Marche normale et marche pathologique Pr. JM Viton, Dr. L. Bensoussan, Dr. V. de Bovis Milhe, Dr. H. Collado, Pr. A. Delarque Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée, Fédération de Médecine

Plus en détail

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Docteur Paul HALLACQ Services de Neurochirurgie et de Neurotraumatologie Hôpital Dupuytren, Limoges 11 septembre 2002 Cadre nosologique CLE cause anatomique

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Au programme Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Club La Foulée 5 août 2004 Dre Mireille Belzile La lombo-sciatalgie Inflammation du périoste au site d insertion des muscles du mollet Erreur

Plus en détail

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LES FEMMES ET LE SPORT LES FEMMES ONT LE CŒUR MOINS SENSIBLE Moins de maladie cardiovasculaire protection hormonale sauf tabac + pilule LES

Plus en détail

LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE

LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Traumatologie du Sport Centre de traumatologie du sport de La Défense Diplôme d université de podologie du sport EPIDEMIOLOGIE 6000

Plus en détail

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs Carrière et mal de dos, la nécessaire prévention Les professionnels des métiers de la petite enfance sont particulièrement confrontés au fléau social qu est le mal de dos. Touchant près de 80 % de la population

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015 La chiropraxie pour les seniors : Pathologies, prévention et traitement Avec une espérance de vie qui ne cesse de croître, les chiropracteurs sont de plus en plus confrontés

Plus en détail

PRADO, le programme de retour à domicile

PRADO, le programme de retour à domicile , le programme de retour à domicile Enjeux et objectifs du programme Répondre à une volonté croissante des patients Adapter et renforcer le suivi post hospitalisation Optimiser le retour à domicile et

Plus en détail

Rééducation Posturale Globale

Rééducation Posturale Globale Rééducation Posturale Globale R.P.G. Créateur de la méthode : Philippe E. SOUCHARD France Petit guide à l attention de nos patients La Rééducation Posturale Globale est apparue en 1980 à la suite de plus

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie

Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie Fiches pathologies du danseur Inflammation d un tendon ou des structures avoisinantes résultant d une surcharge de travail ou d une contrainte anormale. 4 stades (du

Plus en détail

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET

Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Prothèse totale de hanche sur tumeur PROTH THESE E TOTALE T E DE HANH ANCHE E SUR TUMEUR Julien WEGRZYN, Gualter VAZ, Jean-Paul CARRET Le squelette de la hanche (os iliaque péri-acétabulaire et extrémité

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

RACHIS et MALADIE de PARKINSON Dr Christine Guillet Consultation Rachis Service de Rééducation Hôpital Le Vésinet RACHIS et MALADIE de PARKINSON Glossaire Rachis : colonne vertébrale Extrapyramidal : système

Plus en détail

EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE

EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE Docteur Agnès ROULET CCPP MONTPELLIER DU Podologie Janvier 2014 POURQUOI EVALUER LA CAPACITE FONCTIONNELLE LORS D UNE ATTEINTE DU PIED? Proposer

Plus en détail

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08 Diabète de type 2 et Sport Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008 Mise à jour 24-06-08 L activité physique est recommandée depuis longtemps aux patients diabétiques Dès la fin du 19 ème siècle,

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Fev 2013 New England Journal of Medecine Définition Courbure latérale de la colonne vertébrale d au moins 10 sur une radiographie du rachis dans le plan frontal en

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

Gonarthrose prise en charge. Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009

Gonarthrose prise en charge. Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009 Gonarthrose prise en charge Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009 Définition La gonarthrose est une maladie articulaire chronique du genou caractérisée par une dégradation cartilage. Primitive:

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE. AVIS DE LA COMMISSION 08 février 2011 CONCLUSIONS

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE. AVIS DE LA COMMISSION 08 février 2011 CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 08 février 2011 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles

Plus en détail

LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE

LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DEFINITION La scoliose vient du grec skolios : tortueux Déformation tridimensionnelle de toute ou une partie de la colonne vertébrale (cervicale, thoracique ou lombaire) consistant

Plus en détail

Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires

Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires DR ROCH MADER SERVICE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE H ÔPITAL SUD - CHU DE GRENOBLE Plan Tendinopathies

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais

Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais 1 Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais ENTRÉE EN VIGUEUR DU GUIDE DE PRISE EN HARGE : 11 AOÛT 2014 Mise à jour : juillet 2014 linique externe d orthopédie du SSS de Gatineau

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION Docteur CASCUA Stéphane Médecin du Sport ACTIVITE PHYSIQUE et SEDENTARITE Activité physique Dépense > 2000 kcal/semaine Plus de 30 mn de marche active/jour

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge 1. Données épidémiologiques du syndrome de loge chronique d effort de jambe - a. La prédominance masculine est très nette, allant

Plus en détail

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie J ai mal à la hanche : 9/10 ce n est pas la hanche, en tout cas pas la coxo-fémorale! Le plus souvent douleur en regard du grand trochanter

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER

Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Parcours de soins en MPR : «Le patient après prothèse totale de hanche» Groupe SOFMER FEDMER Le présent document fait partie des documents élaborés par la Société Française (SOFMER) et la Fédération Française

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN RHUMATOLOGIE

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN RHUMATOLOGIE RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN RHUMATOLOGIE Diagnostic de l ostéoporose en rhumatologie chez les femmes ménopausées Juillet 2004 I. PROMOTEURS Société de rhumatologie de l'ouest (SRO) Société

Plus en détail

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie L EPAULE DU DU SPORTIF WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie GENERALITES 0 Epaule = mobilité + stabilité 0 3 articulations : Gléno-humérale, acromio et sternoclaviculaire 0 2 plans

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

ARTHROSE. Pr BAHIRI RACHID CHU Rabat-Salé

ARTHROSE. Pr BAHIRI RACHID CHU Rabat-Salé ARTHROSE Pr BAHIRI RACHID CHU Rabat-Salé DOULEUR FONCTION STRUCTURE DEFINITION DE L ARTHROSE Nom sous lequel on désigne d des affections chroniques dégénératives d non inflammatoires de l articulation,

Plus en détail

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE La colonne vertébrale présente des courbures normales (physiologiques) : lordoses et cyphoses qu'il convient de différencier de courbures pathologiques (cyphose accentuée,

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation 1 1 Contexte - Public ciblé 1/3 des accidents du travail sont dus à des manutentions. Coût annuel : 1,5 milliards d euros. Les lombalgies représentent

Plus en détail

Spondylolisthésis traitement conservateur et sport.

Spondylolisthésis traitement conservateur et sport. Spondylolisthésis traitement conservateur et sport. Eric Milon, Jean-Claude de Mauroy - Clinique du Parc - Lyon Introduction La spondylolyse concerne 7% de la population et survient notamment chez les

Plus en détail

10 RÈGLES D OR. 8. Variété d activités, variété de mouvements, variété de stress

10 RÈGLES D OR. 8. Variété d activités, variété de mouvements, variété de stress 10 RÈGLES D OR 1. Bien s entourer L encadrement médical d un coureur, que ce soit un athlète de haut niveau ou un jogger occasionnel, doit être fait par un professionnel compétent, spécialisé et compréhensif.

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL Co-fondateur de la spécialité de Rééducation et Réadaptation fonctionnelle, et membre permanent du jury parisien. Ancien chef de service de MPR à l hôpital Foch (Suresnes).

Plus en détail

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P.

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. La boiterie de l enfant La boiterie Les pièges de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. Liège Liège Caractéristiques de la boiterie

Plus en détail

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Intérêt dans la prévention et le traitement des LOMBALGIES, SCIATIQUES et RACHIALGIES et dans les MANUTENTIONS DE CHARGES

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Les spondylarthopathies 0.2% de la population en France Arthrites Réactionnelles rares S. Ankylosante

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S INTRODUCTION La lombalgie est un symptôme fréquent avec une prévalence

Plus en détail