Les chiffres sont têtus. Alors que l Allemagne compte

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les chiffres sont têtus. Alors que l Allemagne compte"

Transcription

1 > s p é c i a l i n t e r n a t i o n a l A i n A r d è c h e D r ô m e H a u t e - S a v o i e I s è r e L o i r e R h ô n e S a v o i e H a u t e - L o i r e J u r a P u y - d e - D ô m e S a ô n e - e t - L o i r e r h ô n e - a l p e s 21 mars n 2071 L a c t u a l i t é d e s e n t r e p r i s e s e t d e s c o l l e c t i v i t é s r é g i o n a l e s 1 ères Rencontres Bref Rhône-Alpes de l Entreprise Responsable Photos et compte-rendu dans notre édition du 4 avril. >>Dans ce numéro Afrat 2 Aktor Interactive 8 Annecy Cosmetics 8 Can 16 Casino 3 CCIR 4 Chartreuse Diffusion 4 Citia 4 Cotranet 8 Dinatec 4 Erai 3 Eratec 12 Esker 8 Fibroline 6 GL events 12 Haulotte Group 13 Hikob 14 Jacquet Metal Service 4 JLR Distribution 6 Khor 14 Label-Pack 12 Les 2 marmottes 3 Lyonbiopôle 7 Nexity 14 Phenix Systems 12 Plastic Omnium 13 Precia Molen 2 R2C 16 Revol 14 Rio Tinto Alcan 16 Rose & Pepper 6 Solware 2 Technogenia 7 Teris Spécialités 16 Therma France 6 Tissages Carret 2 Toray Films Europe 13 C M Y CM MY CY CMY K Les PME doivent aller se faire voir ailleurs Les chiffres sont têtus. Alors que l Allemagne compte entreprises exportatrices et l Italie , elles ne sont que en France. Plus alarmant encore : ce chiffre ne cesse de baisser depuis une dizaine d années. Et pour compléter le tableau, le taux d entreprises exportatrices varie du simple au double selon qu elles emploient plus ou moins de cinquante salariés ; les ventes à l étranger sont tirées par les grandes entreprises (les PME indépendantes représentent 83 % des exportateurs mais moins de 18 % des ventes à l étranger) ; enfin, la moitié des entreprises ne reste pas plus d un an à l international. Pour résumer : les PME françaises sont timides à l international et, quand elles osent, elles réalisent ponctuellement de petits contrats (1). Résultat : un déficit abyssal de la balance commerciale (70 milliards d euros en 2011, quand l Allemagne est à 158 milliards d euros d excédent), qu il faut bien sûr corréler avec le déclin de l industrie nationale. A l évidence, la France décroche sur la scène du commerce mondial. On pourra toujours se consoler en disant que Rhône-Alpes s en tire mieux que d autres. Mais l argument est faible. Jean-François Carenco, préfet de Région, faisait remarquer la semaine dernière que ses 341 millions d excédent en 2011 sont à comparer aux 7 milliards du début des années 1990 et aux 2 milliards de Ce sera donc la principale tâche de la prochaine Quinzaine de l International Rhône-Alpes (2) que de susciter les vocations, autrement dit d accroître le nombre des nouveaux exportateurs. C est parmi les PME innovantes qu on les trouvera, tant l innovation est le premier des passeports Aviso-Revista-163x30mm_final.pdf pour l international. 1 Pour 3/16/2012 les 12:26:23 soutenir PM efficacement, le Cese (1) fait une série de préconisations : sécuriser la propriété intellectuelle des PME au sein des pôles de compétitivité, encourager les groupements de PME (la fameuse chasse en meute ), développer le patriotisme industriel entre grandes et petites entreprises (le portage des petites par les grandes). Pour faire le grand saut, les entreprises régionales ne manquent pas d aides. C est même la surabondance : CCI, Erai, Ubifrance, Coface, Oséo, CCE, Medef et CGPME, services de l Etat, sans oublier les officines privées de conseil (OSCI) et les banques. A tel point que le Cese propose de définir clairement les compétences de chacun et de créer un guichet unique, voire une maison de l export. L idée n est pas nouvelle. Dans la région, elle a fait flop jusqu à présent, souvent pour de mauvaises raisons d ailleurs, en particulier des conflits de pouvoir, voire de personnes. Mais avec la création d une Equipe Rhône-Alpes de l Export, tous les acteurs semblent enfin vouloir jouer collectif. Comme dit le Préfet, le millefeuille régional à l export commence à devenir digeste. Alors, à quand ce fameux guichet unique? Soyons clair : il sera installé soit à la CCIR, soit à l Hôtel de Région. Alors, mettez vous d accord, concluait Jean-François Carenco lors de la présentation officielle de la Quinzaine. Didier Durand (1) Jean-François Roubaud : Gagner la bataille de l exportation avec les PME, Avis du Conseil économique, social et environnemental (Cese), février (2) 220 événements du 26 mars au 5 avril. Programme sur > > suivez l actualité économique régionale sur

2 > international >> 21 mars 2012 n e année IDM Rhône-Alpes éditeur de : Bref Rhône-Alpes Entreprises Rhône-Alpes La e-lettre de Bref Guideco Retrouvez toutes les offres d abonnement sur >> Rédaction Directeur de publication Didier Durand Secrétaire générale de rédaction Corinne Delisle Ont participé à ce numéro Isabelle Ambregna Jean-François Bélanger Pascal Burgues Vincent Charbonnier Laurent Guigon Matthieu Massip Richard Michel Patrick-Michel Vercesi Assistantes Bérangère Martel Pascale Paillet >> Abonnements Sophie Thuiller Vente au n : 15 ttc >> Publicité Catherine Saignes >> Commercial Directeur marketing Nathalie Serre Dépôt légal CPPAP n I ISSN >> Edition Bref Rhône-Alpes Le Factory 66, cours Charlemagne BP Lyon Cedex 2 Tél Fax RCS Paris >> Maquette et montage L U A grafikdesign Tél >> Impression Imprimerie Chirat Tél Reproduction interdite. Toutes les photos non signées sont en droits réservés. Suivez l actualité économique régionale sur Ce numéro contient un encart jeté Rhônexpress Ce numéro est surdiffusé sur la Quinzaine de l International Crédit photo Spécial International : Strezhnev Pavel - fotolia.com RHONE > LOGICIELS Solware va ouvrir sa première filiale en Afrique Gérald Ferraro Solware (pdt : Gérald Ferraro ; Dardilly), éditeur-intégrateur de logiciels métiers pour la distribution automobile et le secteur médico-social, devrait annoncer prochainement la création de sa première filiale à l étranger, au Maghreb, issue de la reprise d activité d une entreprise locale. Pour nous développer rapidement à l export, nous devons avoir des compétences et une expertise locales. La croissance externe me semble le meilleur moyen d y arriver, explique Gérald Ferraro qui vise 20 % du CA à l export d ici 2015 (contre 10 % aujourd hui). Solware, via son activité Solware Auto (ex-micrauto), est déjà présent sur le continent africain : il équipe plusieurs importateurs comme BMW Côte d Ivoire, Renault Algérie, etc. En 2011, Solware Auto a ainsi réalisé un CA de 15,7 ME dont 15 % à l export. La fin de l année 2011 a aussi été marquée par l acquisition de 2MF Logiciel (Aisne ; 600 KE de CA ; six pers.), spécialisé dans les logiciels de gestion pour les centres de recyclage de VHU. Développée uniquement en France, l activité santé (CA 2011 : 7 ME) pourrait aussi conquérir l export : plusieurs de nos clients français sont présents au Canada Nous pensons aussi à l Allemagne, la Belgique, l ltalie et les Etats-Unis. INNOVATION. Le groupe (195 pers.) va investir 1,5 ME en 2012 en R&D : en particulier, sa solution santé devrait intégrer des fonctions tactiles pour être compatible avec les tablettes. *CA 2011 : 22,7 ME (+ 22 %) ; CA (prév.) 2012 : 25 ME. ISERE > TOURISME/FORMATION L Afrat rayonne jusqu en Russie Cuisinier du terroir, gardien de refuge, accueil touristique Avec ses formations certifiées et reconnues au niveau national, l Afrat (pdt : Jean Faure ; dir. : Olivier de Saint-Aman ; Autrans) est devenue un modèle à l international. Lancées dans le Vercors pour freiner l exode de ses habitants, ses formations dédiées aux métiers du tourisme sont aujourd hui plébiscitées à l étranger. Son expertise s exporte désormais jusqu en Arménie où le centre de formation professionnelle accompagne, par le biais de conventions de territoires (villes de Grenoble, Romans, Région Rhône-Alpes, etc.), des habitants à l accueil en gîtes et à la sensibilisation au tourisme durable. En Palestine, le centre forme des guides à la randonnée sur les chemins de la Paix. Et la Fédération russe des hôteliers et restaurateurs aimerait importer sa formation de Cuisinier du terroir. En 2012, l activité export devrait peser 200 KE sur un CA de 1,2 ME (20 pers. temps plein), en croissance de 50 %. PROJET. Depuis sa création en 1965 par le sénateur Jean Faure, l Afrat a formé quelque personnes. En plein développement, son centre de formation (80 lits) implanté à Autrans va pousser les murs. Livrée au printemps 2013, l extension augmentera la capacité globale d accueil à 120 lits. L investissement (1,5 ME) devrait bénéficier du soutien des collectivités. SAVOIE > TEXTILE Les Tissages Carret mettent le cap sur le Japon, les Etats-Unis et la Chine Fondés en 1962, les Tissages Carret (gér. : Alain Carret ; Saint-Genix-sur-Guiers ; CA 2011 : 1,5 ME avec 16 pers.) sont spécialisés dans la soierie de luxe et les tissus jacquard de soie pour l habillement. Ils disposent d un espace de production de m 2. La société fabrique chaque année entre et m de tissus. Jusqu en 2005, elle réalisait l ensemble de son activité en tant que sous-traitant pour de grands noms de l habillement, la lingerie, les maillots de bain, l ameublement. La part de ce travail à façon sera ramenée en 2013 à 50 % grâce au développement des fabrications en propre d accessoires masculins (pochettes, cravates ) et féminins (carrés ). STRATEGIE. Ce développement de la fabrication de produits finis s accompagne d une croissance à l international. Menée par Laurent Carret, cette politique export a démarré en 2010 au Japon avec une collection spécifique proposée à de grands magasins. Soutenus par la présence d un distributeur local, les volumes réalisés sur ce marché devraient doubler en Pour le marché américain, Tissages Carret développe des collections de tissus pour le compte de grandes marques. En septembre, la société mettra pied sur le marché chinois en installant des corners dans de grands hôtels en lien avec deux autres PME (Guibert et Albanu). En 2012, l export direct représentera 18 % de son CA contre 2 % en [ en bref ] ARDECHE > PESAGE Precia Molen ouvre une filiale en Roumanie Premier fabricant français d équipements de pesage industriel et commercial, le groupe familial Precia Molen (pdt du dir. : René Colombel ; Veyras) vient d ouvrir une filiale technico-commerciale à Bucarest. Le groupe compte déjà des clients dans ce pays où il dispose d un VIE depuis Il a signé en particulier, avec la société pétrolière roumaine Petrom, un contrat de 1,1 ME pour la fourniture de ponts bascules avec système de gestion électronique. La nouvelle filiale a un objectif à trois ans de 1 ME de CA. Precia Molen réalise actuellement le tiers de ses ventes à l international. Il vise 50 % d ici Pour y arriver, Il a ciblé trois zones : l Inde et l Asie Pacifique, le Brésil et le Maroc. Le groupe va investir sur 2012 et 2013 quelque 4 ME dans la rénovation de bâtiments et des installations de peintures à Veyras et Privas ainsi que dans un nouveau logiciel de gestion SAP. *CA consolidé 2011 : 88,5 ME ; 720 personnes. [2]

3 international < HAUTE-SAVOIE > AGROALIMENTAIRE Les 2 marmottes ne s endorment pas Fondées en 1976, Les 2 marmottes (pdt : Jean-Marc Stézycki ; Bons-en-Chablais ; CA 2011 : 5,5 ME avec 35 pers.) sont spécialisées dans la vente de thés et tisanes. L entreprise familiale reçoit chaque année 120 tonnes de plantes provenant de fournisseurs sélectionnés sur la base d un cahier des charges très rigoureux. Les plantes sont triées, analysées et nettoyées sur son site de Mollans-sur-Ouvèze (Drôme) avant d être acheminées en Haute-Savoie pour être assemblées et conditionnées. La société a développé une gamme de 42 références 100 % naturelles et sans arôme. Elle est principalement présente en GMS et boutiques sélectives pour sa marque luxe. D ici l été, l ensemble de l activité sera rassemblé sur son site haut-savoyard. STRATEGIE. Dans le cadre du programme objectif export proposé par la CCIT 74, Les 2 marmottes ont étudié le positionnement international de leurs thés et infusions. Mené avec le soutien de la Coface, le projet a permis d obtenir un référencement auprès de la Galeria Kaufhof (Allemagne) et de Champion/Mestdag (Belgique). La société, qui réalise 5 % de son CA à l export, continue de prospecter et recherche des partenaires commerciaux. LOIRE > DISTRIBUTION Casino va devenir le premier employeur privé du Brésil Le groupe de distribution Casino (pdg : Jean-Charles Naouri ; Saint-Etienne) va prendre le contrôle total du brésilien Grupo Pao de Açucar (GPA) en juin 2012, conformément au pacte d actionnaires qui le lie à la famille Diniz. Le distributeur stéphanois deviendra ainsi le premier employeur privé du Brésil. GPA détient quelque magasins dans 19 Etats et emploie personnes pour un CA de plus de 4,6 MdE. Aujourd hui, le groupe stéphanois emploie quant à lui collaborateurs dans le monde. INTERNATIONAL. Casino a signé par ailleurs un accord exclusif aux Philippines avec le distributeur Raston s pour approvisionner ses 32 magasins de produits à la marque Casino. En décembre 2011, le groupe stéphanois avait conclu un partenariat avec le distributeur qatari Al Meera pour développer sa marque d hypermarchés Géant au Qatar et dans le sultanat d Oman, et renforcer sa présence dans le golfe arabo-persique. Casino détient déjà une dizaine de points de vente en franchise au Koweït, à Bahreïn, et aux Emirats Arabes Unis. *CA Casino 2011 : 34,4 MdE (+ 18,2 %) dont 15,6 MdE à l étranger. Texto >>PSB Industries (Metz- Tessy/Haute-Savoie) a enregistré en 2011 une hausse de 7,2 % de son activité (+ 25,1 % en 2010), à 245 ME. Positionné sur les secteurs de l emballage et de la chimie de spécialité, le groupe, qui réalise 60 % de ses volumes à l export (Europe, Etats-Unis, Mexique, Japon), réalise un résultat opérationnel de 22,3 ME. Son endettement net est passé de 71,8 à 82,5 ME du fait de la hausse des besoins en fonds de roulement. Sur la période, les investissements nets se sont élevés à 18,9 ME. L exercice 2012 devrait connaître une progression d activité proche de 5 %. [ la parole à ] Daniel Gouffé Le président d Erai (Entreprise Rhône- Alpes International) se satisfait des collaborations entamées avec les autres structures publiques de soutien des entreprises à l export. *Quelle est la position d Erai au sein de l Equipe Rhône-Alpes de l Export? Daniel Gouffé : Notre métier historique, qui reste notre mission principale, est celui d Implantis : à travers 27 implantations physiques dans 21 pays, nous offrons aux PME candidates à l export une logistique complète sur le pays visé, en particulier une adresse et des bureaux dans des formules de location très souples et bon marché. Parmi les implantations les plus récentes (Brésil, Argentine, Mexique ), la Chine tient une place particulière : le pavillon Rhône- Alpes de Shanghai a été réouvert en octobre dernier, après négociation avec les autorités chinoises qui nous accordent un droit d usage, pour une période de dix ans, de ce bâtiment que nous avons construit à l occasion de l Exposition universelle. Outre l école de restauration Paul Bocuse qui y occupe un étage, des salles de conférence et des surfaces commerciales, deux étages entiers sont destinés à la location de bureaux Implantis : aujourd hui, sur les 37 espaces mis à disposition des PME rhônalpines, 25 sont occupés. *Vous voulez rapprocher Erai des pôles de compétitivité et des clusters. Pourquoi? D. G. : Les entreprises ne réussissent pas, sur les marchés internationaux, si elles n innovent pas. Or, les pôles et clusters sont moteurs dans le processus d innovation, en finançant des programmes de R&D collaboratifs. Il est donc logique que nous nous rapprochions des entreprises travaillant dans les pôles et clusters afin de les aider à exporter. D ailleurs, nous venons d être retenu comme animateur et gestionnaire du projet européen BioX4Clusters (lire p. 7) qui vise à renforcer la coopération de quatre clusters européens des sciences de la vie (dont Lyonbiopôle) afin qu ils développent une stratégie commune d internationalisation. *Votre mission d accueil des investisseurs étrangers en Rhône-Alpes est toujours d actualité? D. G. : Oui, bien sûr. Je veux rappeler que près de la moitié des entreprises étrangères qui s installent en Rhône-Alpes passe par Erai. Enfin, nous réalisons des missions de veille et de recherche de fonds internationaux publics ou privés, de financements nationaux ou européens, pour le compte des entreprises régionales qui ont des projets à l export. *Le fonctionnement d Erai est hybride : mi-public, mi-privé D. G. : Notre budget est constitué de 55 % de recettes issues des services que nous facturons aux entreprises, et de 45 % de subventions. Par ailleurs, les équipes d Erai ont des objectifs à réaliser : nombre d entreprises rencontrées, incubées, chiffre d affaires généré Enfin, les salariés d Erai (150 pers.), qui a le statut d association, relèvent de la convention collective des cabinets de conseil. En clair, le travail de nos équipes repose sur l efficacité, le challenge permanent [3]

4 > international Questions à Jean-Paul Mauduy : président de la CCIR de Rhône-Alpes *La réforme consulaire a-t-elle modifié la position de la CCIR dans le domaine de l aide des entreprises à l international? J.-P. M. : Rappelons qu au sein du réseau des onze CCIT en Rhône-Alpes, pas moins de 80 personnes s occupent de l international. Ce qui a changé, c est que nous avons signé une charte avec tous les autres acteurs de l international, qu ils dépendent de l Etat ou de la Région. Mal coordonnées pendant près de 25 ans, nos structures travaillent désormais en équipe, pour le seul bien des entreprises. *Quel est le rôle de la CCIR au sein de cette équipe à l export? J.-P. M. : Pour une PME qui veut s engager à l export, la CCIR joue le rôle d un centre d aiguillage : elle est le premier contact et guide les entreprises vers les compétences de proximité (les CCI Territoriales) ou vers les compétences thématiques que porte chacun de nos partenaires : Erai, Coface, Oséo, UbiFrance, etc. Désormais, le système de soutien à l export est clarifié et coordonné. *Dans quel état d esprit se présente la Quinzaine de l international? J.-P. M. : Si la balance commerciale de la France est déficitaire, celle de Rhône-Alpes, elle, est excédentaire. Dans tous les territoires, la Quinzaine propose des rencontres d information sur les pays, les financements, les règlementations Nous voulons aider cette année 150 primo-exportateurs I. Ambregna ISERE > AGROALIMENTAIRE La Chartreuse lève son verre à l export Apparue il y a cinq ans dans les bars branchés, la mixologie - l art du cocktail - est en train de donner un sacré coup de peps à la Chartreuse, la fameuse liqueur élaborée par les moines chartreux depuis 400 ans. En un an, Chartreuse Diffusion (dg : Antoine Munoz ; dir. export : Philippe Rochez ; Voiron ; 50 pers.), qui commercialise la gamme (verte, jaune ), a vu ses ventes décoller à l export (+ 10 %) avec une prédilection pour les Etats- Unis, berceau des mixologistes, où le (re)bond a été de + 40 %. De quoi renouer avec l engouement qu avait connu la Chartreuse dans les années 70. Le phénomène gagne l Europe du Nord - Angleterre et Allemagne en premier plan - où la liqueur est devenue la coqueluche des barmen branchés : le must pour ces ultra créatifs, ajouter à leurs cocktails (shakés avec glaçons, fruits, épices, etc.) quelques gouttes de cette recette ultime aux 130 plantes! FOCUS. Preuve de l intérêt : il y a dix jours, Chartreuse Diffusion recevait dans ses caves à Voiron, via son importateur, quatorze stars allemandes de la mixologie venues découvrir l histoire du précieux breuvage qui se retrouvera dans les bars d Outre-Rhin, l un des marchés phares de Chartreuse Diffusion, aux côtés de Londres et Melbourne, qui décroche le record des ventes pour une ville avec 1 millier de bouteilles/an. *CA 2011 : 13 ME (+ 4 à 5 % de croissance annuelle) dont 50 % à l export ; 1 M de bouteilles vendues/an. RHONE > DISTRIBUTION Jacquet Metal Service poursuit son déploiement tous azimuts 18 mois après sa fusion avec IMS (Bref n 2000), le nouveau groupe baptisé Jacquet Metal Service (pdt : Eric Jacquet ; Saint-Priest) est en ordre de marche. Le groupe spécialisé dans la distribution d aciers spéciaux - décliné en quatre marques (Jacquet, Stappert, Abraservice et IMS) - a réalisé un CA 2011 de 1,241 MdE, en progression de 13,7 % grâce à une augmentation de tonnage de 4 % et à un effet prix, explique Thierry Philippe, directeur financier. Après des pertes de 26,9 ME en 2010, le groupe enregistre un résultat net de 20,7 ME. Son endettement, lui, s établit à 93,6 ME, lui permettant d envisager de la croissance externe qui permettrait d ajouter d autres marques au portefeuille. La cible idéale serait une entreprise de 100 à 300 ME de CA bien installée sur son marché. INTERNATIONAL. Jacquet Metal Service a réalisé 84 % de ses ventes hors France. Le groupe compte clients dans 60 pays. L Allemagne représente 25 % de son CA, l Italie 13 % et l Espagne 9 %. Ne comptant que pour 4 %, les Etats-Unis connaissent une forte croissance (+ 46 %). Sur toutes ses marques, Jacquet Metal Service envisage des déploiements à l international : présente en Chine depuis cinq ans, Jacquet va ouvrir prochainement un second site ; Stappert, leader en Allemagne, devrait se déployer en Turquie et en Europe de l Ouest ; Abraservice, après les Etats-Unis, pourrait aller en Amérique du Sud. *2 185 personnes dont 474 en France ; 83 centres de distribution ; + 20 prévus d ici trois ans. HAUTE-SAVOIE > CINEMA Citia s anime en Suisse Centre de ressources et de compétences dans le domaine de l image en mouvement, Citia (dir. : Patrick Eveno ; Annecy) est né en Ses missions se déclinent autour de trois axes complémentaires : la culture, avec le Fifa (Festival international du film d animation), qui positionne Annecy comme un rendez-vous mondial ; l économie, autour de l implantation d entreprises et l organisation d événements tels que le Mifa (Marché international du film d animation) ; la formation et la recherche, avec notamment l école des Gobelins. STRATEGIE. Depuis 2007, Citia et et SwissFilms organisent des journées d échanges visant à développer des liens entre la Suisse et la région Rhône-Alpes. Dédiées à la collaboration et la coproduction entre les deux pays, ces rencontres se déroulent en alternance à Annecy et Genève. Dans le cadre du programme Mobilité experts Internationaux, le Mifa a accueilli en 2011 une délégation du CNCDA (China National Center for Developing Animation, Cartoon and Game Industry), accompagnée d entreprises du secteur. Enfin, Citia travaille au développement d un Forum Blanc au Québec. L objectif serait de réunir une centaine de professionnels pour échanger et réfléchir autour de la thématique de l animation et de la mise en réseau des médias. [ en bref ] LOIRE > MECANIQUE Des machines de Dinatec pour le nucléaire américain Au terme de dix ans de travail, le fabricant de machines spéciales Dinatec (pdt : Jean-Pierre Copin ; Villars) vient de boucler la livraison de trois machines pour le marché nucléaire américain dans le cadre d une offre faite par le groupe Areva. Ce marché représente un montant de 1,8 M$. Dinatec prévoit de réaliser un CA de 6 ME en 2012 (+ 40,8 %) avec une quarantaine de personnes. L entreprise stéphanoise travaille principalement pour de grands donneurs d ordre comme Michelin, Valeo, ZF, Nestlé Purina, Cémoi Dans un secteur concurrencé par des pays low cost, elle s attache à réaliser des machines d une grande fiabilité, pour réduire au maximum les coûts de maintenance. [4]

5 SOBECA Un réseau d'agences pour intervenir au plus près des réseaux de chaque commune e n t r e p r i s e s Créée en 1970, SOBECA est une entreprise spécialisée dans les réseaux. Michel Mour, son directeur financier, nous explique qu elle a poursuivi une culture multisite et n a cessé de croître. Interview de Michel Mour, Directeur Financier Quelle est l activité de votre entreprise? La Société SOBECA achemine de l énergie (électricité, gaz), des fluides (eau) et des données (télécommunications) par la réalisation de réseaux aériens ou souterrains. Elle est donc le partenaire privilégié des collectivités et opérateurs privés. Présente sur l ensemble du territoire français à travers un réseau de 31 agences, l entreprises a conçu son développement sur l expertise de ses 1500 salariés, son matériel moderne et sur une organisation des circuits décisionnels courte et réactive. Notre société rattachée au groupe FIRALP (1 er groupe indépendant dans les réseaux avec 300 millions d euros de chiffre d affaires), certifiée ISO 9001 et ISO 14001, a réalisé un chiffre d affaires de 195 millions d euros en Vous avez connu une forte expansion, quelles ont été les clés de votre succès? Créée en 1970, SOBECA a développé une culture multisite. Nous avons commencé par ouvrir des agences en Rhône-Alpes et à l Est de la France, puis dans le Sud et en Ile-de-France au cours des années Et nous continuons à ouvrir des agences sur tout le territoire. Par ailleurs, la crise nous conduit à favoriser le développement des secteurs d activité les plus porteurs. C est le cas des réseaux de communication. Autre enjeu : la sécurisation de nos interventions. Le sous-sol étant très encombré, notre travail devient de plus en plus technique. Afin de continuer à assurer des prestations de qualité, nous développons des méthodes permettant de réduire les risques. Comment la Caisse d Epargne Rhône Alpes vous a-t-elle accompagné dans votre croissance? Le plus important pour moi est la relation que je noue avec mes interlocuteurs. Je travaille avec la Caisse d Epargne Rhône Alpes car mon interlocuteur est disponible quand j en ai besoin et avec la bonne réponse. Par exemple, dans le cadre des marchés publics, je dois justifier de cautions bancaires. Ce genre d opération nécessite des solutions rapides, sur mesure, que le chargé d affaires de la Caisse d Epargne a su m apporter avec notamment une offre performante de gestion des cautions par Internet. SOBECA Création : 1970 Activités : spécialiste national des réseaux CA : 200 Millions d euros Siège : Lachassagne (69) Entités France : MDP Consulting 31 agences salariés Caisse d Epargne et de Prévoyance de Rhône Alpes, banque coopérative régie par les articles L et suivants du Code monétaire et financier, société anonyme coopérative à directoire et conseil d orientation et de surveillance capital de euros RCS Lyon Intermédiaire d assurance, immatriculé à l ORIAS sous le n [5]

6 > international Zoom pays >>Chine La deuxième puissance économique mondiale offre de belles perspectives pour les entreprises rhônalpines à condition qu elles tentent le coup. A tort, les PME ont souvent peur du marché chinois, explique Jean-Maurice Hébrard, directeur ERAI Chine qui y a recensé 150 entreprises rhônalpines. Opportunités. La Chine est un pays en développement et a donc besoin de tout! Néanmoins, on peut dire que les entreprises étant présentes sur une niche ou possédant une vraie valeur ajoutée sont particulièrement recherchées. Il faut aussi savoir que la France bénéficie d une bonne image et qu il faut jouer sur le «Made in France». Une fois sur place, il est vraiment facile de développer ses affaires. Difficultés. Les prises de décisions sont très longues Tout se décide en réunion. Ne soyez pas étonnés de rencontrer plusieurs interlocuteurs différents. Conseils. Avant de venir en Chine, veillez à déposer vos marques et enregistrer votre nom en chinois et en anglais. Il faut être extrêmement prudent sur la contrefaçon. Mais il y a une vraie sensibilisation des autorités aujourd hui. Chiffres. En 2010, la Chine est le troisième pays fournisseur de Rhône-Alpes et seulement son huitième client*. En 2010, les exportations rhônalpines en direction de la Chine ont représenté 1,278 MdE (+ 18,6 %), soit seulement 3 % de la part des exportations de Rhône-Alpes. * Source : Commerce extérieur de Rhône-Alpes : bilan 2010 ; Coup de projecteur CCIR avril Douanes février RHONE > COMMERCE Les enseignes françaises s implantent à l étranger avec JLR Distribution On sent un fort désir des enseignes françaises de s implanter à l étranger, constate Jean-Luc Roset, dg de JLR Distribution (Lyon). Une bonne nouvelle pour la société, distributeur officiel de Retail Pro, un logiciel d encaissement et de gestion des stocks à destination des chaînes de magasins. Avec cette solution, JLR Distribution a déjà accompagné ses clients dans plus de trente pays. L entreprise travaille avec de grands noms comme Puma, Salomon, Estée Lauder En 2004, elle ouvre une filiale en Pologne qui lui ouvre les portes de l Europe de l Est. Aujourd hui, les entreprises du Maghreb s intéressent à Retail Pro. JLR a déjà séduit des clients en Algérie et réfléchit à une possible implantation en Afrique du Nord. FOCUS. JLR Distribution commercialise également la solution XLPOS, davantage destinée aux commerces indépendants. Depuis 2010, elle s est ouverte à la grande distribution avec le logiciel TP.NET qui se concentre sur l encaissement. Enfin, elle a ouvert une boutique en ligne proposant aux commerçants tout le matériel nécessaire à leur fonctionnement : logiciels, imprimantes d étiquettes, lecteurs de codes-barres Dorénavant, la société cherche des partenaires pour ajouter des solutions complémentaires à ses services comme des systèmes de carte de fidélité ou e-commerce. *CA 2010 : 1,9 ME ; 22 personnes. RHONE > ELECTRICITE Therma France veut exploiter les gisements du Maghreb et de l Europe de l Est Therma France (pdt : Luc Marichez ; Villeurbanne), spécialiste du traçage électrique, doit se tourner vers l international pour renouer avec la croissance. Après une année 2010 difficile, la société, qui travaille beaucoup pour la pétrochimie et le nucléaire, veut réaliser 30 % de son activité à l étranger d ici trois ans, contre 5 % actuellement. Elle vient de recruter un ingénieur export. Sa cible prioritaire est le Maghreb. Therma France a aussi effectué quelques missions en Europe de l Est et souhaite améliorer sa présence sur cette zone pour les activités de stockage et de transfert d hydrocarbures. METIER. Therma France développe et pose des câbles chauffants permettant de maintenir des températures entre 3 C et 800 C. Dans le nucléaire, elle travaille sur des sites comme Marcoule ; mais elle réalise également des installations pour le stockage de produits dans l agroalimentaire et la pharmacie. En 2007, Therma France a fusionné avec Tracelec qui poursuit aujourd hui ses activités, sous ce nom, en Espagne. En 2011, l entreprise a réalisé un CA de 2,5 ME avec 14 personnes. Elle doit déménager pour des locaux plus grands en fin d année, peut-être à Vaulx-en-Velin. RHONE > TEXTILE Fibroline développe une première ligne industrielle avec le belge Beaulieu Société d ingénierie spécialisée dans l imprégnation de poudre dans des structures poreuses dans un champ électrique alternatif, Fibroline (gér. : Michel Lorthioir ; Ecully) a vendu une première licence de sa technologie pour la réalisation de tapis d exposition en polyoléfine, à partir de poudre polyéthylène, au belge Beaulieu International Groupe, premier producteur européen de revêtements de sols et de tissus d ameublement (3 200 pers.). Cette première ligne industrielle a été conçue en partenariat avec le fabricant de machines textiles Strahm (Suisse). D une capacité de 25 M de m 2, elle est entrée en production début Elle représente un investissement de l ordre de 3 ME. La technologie de Fibroline permet de remplacer les actuels tapis d exposition, en polypropylène imprégné de latex, par des produits qui peuvent être recyclés à 100 % sous forme de granulés. FOCUS. Fibroline (7 pers.) a investi 10 ME depuis 2003 en R&D, dont 7 ME en fonds propres, dans le développement de produits et de machines dont une ligne pilote installée dans ses locaux à l IFTH (Ecully). Elle travaille sur de nouvelles applications dans l automobile à partir de polyester fixé par infrarouge pour de nouveaux matériaux composites et pour la cosmétique. [ en bref ] RHONE > COSMETIQUES Rose & Pepper éclot au Kazakhstan La marque de produits de soins naturels Rose & Pepper (gér. : Nathalie Jacquet ; Limas ; 5 pers.) vient d ouvrir un espace de soins à l intérieur du spa de l hôtel 5 étoiles Rixos, à Almaty, principale ville du Kazakhstan. Alors qu elle fête cette année ses dix ans, Rose & Pepper a construit son développement sur la vague porteuse du bien-être. Référencée dans les principales chaînes de spas, centres de thalassothérapie et instituts de beauté en France, Rose & Pepper réalise près d un tiers de son activité à l export (Belgique, Dubaï, Suisse, Kazakhstan, Ukraine.) D après sa créatrice, une cinquantaine d établissements dans le monde utilisent sa gamme de cosmétiques à base d huiles essentielles et autres produits naturels (pépins de raisins, algues, beurre de karité, etc.). [6]

7 international < RHONE > POLE DE COMPETITIVITE Lyonbiopôle engagé dans le projet européen BioX4Clusters Philippe Archinard Piloté par ERAI suite à un appel à projets de la Commission européenne, le projet BioX4Clusters vise à renforcer la coopération des clusters Lyonbiopôle (pdt : Philipe Archinard), Biocat (Catalogne), BioM (Bavière) et BioPmed (Piémont) dans le domaine des sciences de la vie. L objectif? Qu ils développent une stratégie commune d internationalisation. Trois marchés ont été identifiés : le Brésil, les Etats-Unis et la Chine où est déjà représenté Lyonbiopôle qui entend soutenir l internationalisation des PME. Le pôle (110 adhérents dont 80 PME) est dédié à la lutte contre les maladies infectieuses (dont les cancers viro-induits) qui causent 14 M de décès/an. CHIFFRES. Depuis sa création, Lyonbiopôle a labellisé 110 projets de R&D collaboratifs dont 63 sont en cours. Ces projets - qui représentent un investissement global de 537 ME dont 220 ME d aides publiques - ont permis de créer 245 emplois. A noter que les projets ont débouché sur la création de dix start-up représentant une centaine d emplois. HAUTE-SAVOIE > CHIMIE Technogenia poursuit son maillage international Spécialisé dans les protections anti-usure à base de carbure de tungstène, Technogenia (pdt : Hervé Maybon ; Saint-Jorioz ; CA 2011 : 12 ME avec 30 pers. ; CA prév : + 20 %) développe une gamme de solutions innovantes qui trouvent des applications dans les secteurs du pétrole et des forages, la sidérurgie, l'agroalimentaire, la papeterie Leader mondial sur ce marché de niche, cette société familiale vient d'investir 2 ME dans la construction d'une usine de m 2 à Saint-Jorioz. D'ici deux à trois ans, elle prévoit d'investir 1 ME dans de nouveaux équipements en France et environ 1 ME supplémentaire dans ses développements à l'international. STRATEGIE. Depuis sa création en 1979, Technogenia met en œuvre une stratégie des trois i : innovation, international, investissement. La société, qui réalise entre 70 et 80 % de son CA à l'export, est présente sur les cinq continents. Elle dispose d'une filiale en Grande-Bretagne, deux aux Etats-Unis. Mise en œuvre avec le soutien de différents organismes (UbiFrance, Coface, Erai, Oséo ), sa politique export repose également sur un réseau d'une vingtaine de distributeurs et sur des partenaires locaux. Texto >>Le cabinet d avocats lyonnais, Roche & Associés ouvre un bureau à Genève (Suisse). Positionné sur le droit lié à l innovati on, le cabinet accompagne les entreprises (particulièrement dans les secteurs des sciences du vivant et des technologies de l information) depuis la phase R&D jusqu à l exploitation et au développement des innovations. Son implantation en Suisse doit lui permettre de renforcer sa visibilité auprès des opérateurs internationaux qui visent le marché français, voire européen, mais également auprès des entreprises innovantes françaises ayant l ambition de s implanter en Suisse. *Sept avocats dont trois associés. [7]

8 > international Zoom pays >>Allemagne Souvent cité en exemple, le modèle économique allemand peut être un atout pour les entreprises rhônalpines. Opportunités. Les secteurs de la pharmacie, de la cosmétique, du sport, etc. Le secteur de l automobile aussi est porteur, notamment pour les sous-traitants rhônalpins : Les entreprises allemandes ne veulent pas travailler avec un seul fournisseur. Mais ceux qui respecteront la qualité et le service seront récompensés, explique Céline Gallois, directrice d ERAI en Allemagne qui travaille aussi avec le pôle ViaMéca et le cluster Rhône-Alpes Automotive. Les Allemands cherchent les contacts et travaillent beaucoup par réseau. Et avec un taux de chômage de 4 %, le Bade-Wurtemberg offre de belles possibilités d emplois. Difficultés. Même si nous sommes voisins, les différences culturelles existent : les Allemands sont très ponctuels! Conseils. Prenez des cours d allemand. Les Allemands apprécieront que le Français fasse l effort de parler sa langue! Chiffres. Partenaire économique historique de Rhône-Alpes*, l Allemagne est à la fois son premier fournisseur et son premier client. A noter qu entre 2009 et 2010, les exportations ont progressé un peu plus que les importations : + 16,1 % contre + 12,5 %. Les plus fortes progressions ont été enregistrées par les produits métalliques et métallurgiques et les matériels de transport. * Source : Commerce extérieur de Rhône-Alpes : bilan 2010 ; Coup de projecteur CCIR avril Douanes février RHONE > COMMUNICATION Aktor Interactive profite de la hausse des recrutements en Europe En 2009, le marché de l emploi était en berne et Aktor Interactive (Rillieux-la-Pape), le spécialiste de la communication de recrutement en ligne, résistait déjà à cette crise grâce à ses performances à l étranger (Bref n 1997). La société réalise aujourd hui plus de 50 % de son activité à l international, une stratégie payante avec un CA 2011 de 7 ME, en hausse de 30 %. Nous travaillons beaucoup en ce moment avec le Royaume- Uni, l Allemagne, le Benelux et l Europe du Nord en général. Le marché du recrutement des pays du Sud est actuellement moins porteur, constate le pdg, François de Boutray. Si plus de 90 % de son activité à l export se fait au sein de l Union européenne, l entreprise souhaite élargir ses horizons. Elle va réaliser dans les mois qui viennent une étude sur les marchés émergents (Chine, Inde, Brésil ). FOCUS. Aktor Interactive vient d ouvrir une agence en banlieue parisienne (Croissy-sur-Seine/Yvelines) où elle emploie trois personnes et compte en embaucher trois autres d ici fin En 2010, la société a racheté l éditeur de logiciel Kioskemploi dont les ventes représentent 10 % de son activité. Elle est également positionnée sur la communication globale via l agence Sang neuf, acquise il y a trois ans. ISERE > LOGICIELS Cotranet vise le Brésil Progressivement, Cotranet (pdg : Christophe Mathevet ; Meylan) trace sa route à l international. Si ses clients utilisaient déjà ses solutions de GED (gestion électronique de documents) à l étranger via leurs implantations, l éditeur de logiciels ( utilisateurs actuellement) ne s était pas encore mis en ordre de marche pour percer le marché en direct. C est désormais chose faite avec une offre de produits disponible en plusieurs langues et une première ouverture au Brésil. Signé il y a deux ans, le contrat de partenariat avec l intégrateur de logiciels JRMAE a permis l implantation d un service logiciel en mode SaaS, autrement dit fonctionnant sur l abonnement à un logiciel accessible en ligne (par opposition à l achat d une licence). Contrat qui incite aujourd hui Cotranet à explorer le potentiel du marché brésilien. Une étude de marché conduite avec la Coface est en cours. Rappelons que Cotranet avait été créée par essaimage de Capgemini dans le but de créer une plateforme de partage de connaissances pour l ensemble des unités au niveau mondial. STRATEGIE. Fondé en 1999 par Christophe Mathevet (par ailleurs président du Réseau Entreprendre Isère) et précurseur des solutions web de gestion documentaire et de travail collaboratif, l éditeur poursuit son développement sur l Hexagone où son CA (1,65 ME en 2010 avec 21 salariés, 5 à son démarrage) est quasi équilibré entre les marchés public et privé. RHONE > INFORMATIQUE Esker réfléchit à un centre de production en Italie ou en Allemagne Après avoir investi plus de 5 ME dans une nouvelle usine à courrier en juin 2011 à Décines (Rhône), Esker (pdt du dir. : Jean-Michel Bérard ; Lyon) a ouvert une autre unité de production dans le centre de l Angleterre, près de Nottingham. 500 KE y ont été investis. L entreprise lyonnaise possède deux autres unités de production : l une aux Etats-Unis, l autre en Australie. Elle réfléchit à la création d un autre centre de la taille de celui ouvert en Angleterre, vraisemblablement en Italie, ou en Allemagne. Cet investissement pourrait être engagé dans le second semestre 2012 ou en CHIFFRES. Spécialisé dans l édition de logiciels de solutions de dématérialisation de documents, Esker a enregistré une croissance de 14 % en 2011, soit un CA de plus de 36 ME (résultat net supérieur à 10 %). Le groupe prévoit 10 à 15 % de croissance en L international représente 70 % du CA d Esker. Particulièrement dynamiques, le marché américain, en croissance de plus de 20 %, et les marchés européens. Dans un proche avenir, sont ciblés les marchés mexicain et argentin, la Pologne, la Hongrie et la Tchéquie, ainsi que le Brésil et la Chine où l éditeur proposera uniquement ses solutions de cloud computing pour éviter la copie de ses logiciels. L entreprise est à l affût d une opération de croissance externe. A trois ans, elle table sur un CA de 60 ME dont 70 % à l international. [ en bref ] HAUTE-SAVOIE > COSMETIQUES Annecy Cosmetics vise les sportifs du monde entier Marque créée en 2007 par François Salomon (fils du fond. de la marque éponyme), gérant de l entreprise de plasturgie DJ-Pack (Doussard ; CA 2011 : 480 KE ; 6 pers.) spécialisée dans la fabrication de packaging pour la cosmétique, Annecy Cosmetics réalise déjà 50 % de son CA à l export (CA 2011 : 70 KE ; 2 pers.) en Allemagne, en Belgique, au Royaume-Uni, mais aussi au Liban et à Singapour. La marque positionnée sur les produits cosmétiques pour sportifs - elle commercialise notamment une gamme de protections solaires pour les conditions extrêmes de montagne - est distribuée via les magasins de sport. C est pour diversifier son réseau que l entreprise, qui vient de lancer une nouvelle gamme bio en 2011, s est rapprochée du cluster Organics in Rhône-Alpes (Valence) dont elle a été lauréate 2011 du programme Bio Export. Grâce au programme, Annecy Cosmetics a pu identifier les acteurs étrangers du bio et de la cosmétique. [8]

9 DIRIGEANTS D ENTREPRISE e n t r e p r i s e s V O U S P O U V E Z C O M P T E R S U R N O U S NOUS DÉDIONS 80 CONSEILLERS AUX ENTREPRISES DE LA RÉGION RHÔNES-ALPES NOTRE ENGAGEMENT : Vous apporter une réponse en 72h pour vos demandes de financement de matériel (1), mettre à votre disposition, selon vos besoins, nos équipes d'experts en France comme à l'étranger, vous accompagner dans votre quotidien avec la mise en place de lignes de flux à court terme. > Retrouvez l agence Société Générale la plus proche de chez vous sur societegenerale.fr (1) 3 jours ouvrés pour toute demande de financement inférieure à et sous réserve d acceptation de votre dossier par la banque. Voir conditions auprès de votre conseiller. Société - Générale, Lettre hebdomadaire DCMA/CCM Tour d information Granite économique Paris Cedex - 18, 21 mars SA au 2012 capital de , RCS Paris, siège social 29, BD Haussmann, Paris. Bref Rhône-Alpes GettyImages - FRED & FARID 03/12. [9]

10 Véronique Védrenne > à l Hôtel de Région (Lyon - Confluence) «Rejet du monde des affaires en général, de la financiarisation à outrance, de la consommation énergétique irresponsable, recherche des valeurs humaines de respect, retour des questions environnementales : la crise économique impose le débat sur la responsabilité des entreprises et des collectivités dans l économie et la société. Nous créons ces premières " Rencontres régionales de l entreprise responsable " afin de sensibiliser les responsables économiques et les élus à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et des collectivités. Elles seront un lieu de réflexions et d échanges autour des applications concrètes de cette démarche et de ses impacts sur la performance des organisations. La responsabilité sociétale est l affaire de tous. Nous voulons contribuer à la faire avancer!» Didier Durand, Directeur de Bref Rhône-Alpes 26 mars 2012 Architecture : Atelier Christian de Portzamparc Photo : Erick Saillet Programme* *au 19 mars 2012, sous réserve de modifications 11h - 12h30 : ConférenCe plénière d ouverture RSE, où en sommes-nous? état des lieux. - Accueil : Cyril Kretzschmar (Conseiller délégué à la nouvelle économie, Région Rhône-Alpes). - Présentation des résultats du 1 er baromètre RSE Bref Rhône-Alpes/Oraveo/Aviso sur l entreprise responsable, une étude exclusive sur la perception et l engagement des entrepreneurs et dirigeants de collectivités dans ce domaine. - Modératrice : Patricia Seror (Maître de conférences, chargée de mission développement durable, Université Lyon 3) - Témoins : Caroline Giffon-Wee (Amnesty International France), Bruno Lacroix (Président du CESER Rhône-Alpes), Bruno Lebuhotel (Président, Union régionale des Scop Rhône-Alpes), Laurent Noca (Directeur développement durable, groupe Lafuma), Bruno Verlon (Adjoint à la Commissaire générale au développement durable, ministère de l Ecologie) 12h30-14h : déjeuner buffet Architecture : Atelier Christian de Portzamparc/Photo : Erick Saillet 13h - 13h45 : ConférenCe Partenaire Veolia environnement 14h - 15h30 atelier 1 Éco-concevoir ses produits et ses services - Modérateur : David Delille (Enseignant chercheur, Ecole 3A) - Expert : Samuel Mayer (Directeur général, Pôle éco-conception de Saint-Etienne) - Témoins : Christophe Aussenac (PDG, ATC), Hervé Baffie (Chargé de mission éco-conception et management environnemental, ADEME), Bruno Charles (Vice-président en charge du développement durable, Grand Lyon) atelier 2 Achats responsables, facteur de performance économique - Modérateur : Hugues Poissonnier (Professeur, Grenoble EM) - Expert : Alain Chatenet (Observatoire des achats responsables) - Témoins : Pierre-Yves Lévy (PDG, Outilacier), Gilbert Murat (Hospices civils de Lyon), Didier Pérréol (PDG, Ekibio) atelier 3 Appliquer la RSE dans son management et ses ressources humaines Introduction par Jean-Michel Schneider (DRH d ERDF Rhône-Alpes Bourgogne) - Modérateur : Paul Marcadé (PDG, Scapelan) - Expert : Jean-Claude Dupuis (Professeur, Vice-président du Réseau international de recherche sur les organisations et le développement durable) - Témoin : Jean-Frédéric Geolier (Président, 1001 Repas)

11 SFR LOGO SFR Nº dossier : Date : 12/09/08 Validation DA/DC : Validation Client : QUADRI 89 % DES DiRigEANtS RhôNALpiNS AyANt une DémARchE RSE AffiRmENt qu ELLE A DES RéSuLtAtS positifs*. VENEz comprendre pourquoi! Un conseil scientifique Le conseil scientifique apporte son expertise sur le choix des sujets traités et des intervenants. Il désignera également les lauréats des «Bref de l Initiative Responsable» remis en fin de journée. Président : - Christian Brodhag, Directeur de Recherche à l École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, délégué au développement durable Membres : - Hervé Baffie, Chargé de mission éco-conception et management environnemental à l ADEME - Jean-Claude Dupuis, Professeur, vice-président du Réseau international de recherche sur les organisations et le développement durable - Bruno Lacroix, Président du Conseil économique, social et environnemental régional - Patricia Seror, Maître de conférences, Université Lyon 3 Un village partenaires Ce «village» permettra aux partenaires des Rencontres de l entreprise responsable de mettre en avant leur expérience et leurs réalisations en matière de RSE. Les espaces seront installés dans le même lieu que les buffets et les pauses café, ce qui favorisera les échanges. Conférences partenaires Ces conférences de 45 minutes sont proposées par certains partenaires (Veolia par ex.). * Source : 1er baromètre RSE Bref Rhône-Alpes/oraveo/Aviso 16h - 17h30 atelier 4 Finance responsable, quels enjeux pour les investisseurs, les entreprises et les citoyens? - Modératrice : Myriam Carbonare (Présidente ECIDEC) - Expert : Thomas Lafarie (Responsable partenariats, Novethic) - Témoins : Jean-Marc De Boni (Président du directoire, La Nef), Gaël Faijean (Président de Gaïa Index), Yves Barou (Fonds Stratégique d Investissement) atelier 5 Gouvernance : le dialogue avec les parties prenantes, source de performance? - Modératrice : Geneviève Ancel (Dialogues en Humanité) - Expert : Matthieu Gauvin (Chargé de mission, Comité 21) - Témoins : Stéphane Durand (Directeur de l environnement, Ville d Echirolles), Pascal Gustin (PDG, Algoé), Lionel Lassagne (Directeur développement durable, Aéroport Lyon Saint-Exupéry) atelier 6 Les outils de la RSE - Modérateur : Michel Wilson (Conseiller technique, Région Rhône-Alpes) - Experte : Isabelle Blaes (Consultante développement durable et responsabilité sociale) - Témoins : Vincent Blache (Ingénieur développement, AFNOR), Bruno Pireyn (Directeur des opérations, Label Lucie), Gaëtan de Sainte-Marie (PDG PME Centrale) 18h - 19h30 : ConférenCe plénière de Clôture Restitution synthétique des échanges en ateliers. Débats sur les perspectives de la RSE, sa généralisation au plan international et son environnement réglementaire. - Modératrice : Patricia Seror (Maître de conférences, Université Lyon 3) - Témoins : Michel Doucin (Ambassadeur en charge de la bioéthique et de la RSE, Ministère des Affaires étrangères), Vanina Laurent-Ledru (CSR Europe), Joël Tronchon (Directeur développement durable, Groupe Seb), Caroline Weber (Directrice générale, Middlenext) Remise des «Bref de l Initiative Responsable», en présence de Jacques Longuet, Directeur régional d ERDF Rhône-Alpes Bourgogne. PRogRAmmE de la journée EN bref 10h30 11h00-12h30 12h30-14h00 13h - 13h45 14h00-15h30 15h30-16h00 16h00-17h30 17h30-18h00 18h00-19h30 19h30 Accueil Conférence plénière d'ouverture RSE : où en sommes-nous? État des lieux Déjeuner buffet Conférence partenaire Veolia Environnement Atelier 1 > Éco-concevoir ses produits et ses services Atelier 2 > Achats responsables, facteurs de performance économique Atelier 3 > Appliquer la RSE dans son management et ses ressources humaines Pause Atelier 4 > Finance responsable, quels enjeux pour les investisseurs, les entreprises et les citoyens? Atelier 5 > Gouvernance : le dialogue avec les parties prenantes, source de performance? Atelier 6 > Les outils de la RSE Pause Conférence plénière de clôture et remise des «Bref de l'initiative Responsable» Cocktail EN PRATIQUE Inscription et programme détaillé des ateliers : Prix : 90 ttc Tarif spécial pour les abonnés de Bref Rhône-Alpes : 45 ttc (entrez le code : abonnerse12) Lie u : Hôtel de Région Rhône-Alpes 1, esplanade François Mitterrand, Lyon 2 ème les PARTENAIRES En collaboration avec

12 > international Texto >>Présent à l international depuis 1996, d abord en Europe, André Laurent SAS (La Ricamarie/Loire) est présent en Chine depuis Après avoir été hébergée dans les bureaux d Erai à Shanghai, la société, qui fabrique des produits de visserie et boulonnerie, a créé une agence locale en Aujourd hui, le marché chinois apporte pour 2,5 ME de travaux à La Ricamarie, dans le domaine des turbines et du nucléaire, de façon indirecte (via des clients français). L objectif est désormais de créer une joint-venture pour décrocher des clients chinois en direct. Autre visées internationales : l Allemagne, où un commercial à temps plein s est installé, l Inde (en s appuyant sur Erai à Bangalore), et le Brésil où la société commence à identifier des partenaires locaux. *14,8 Mv de CA 2001 dont 33 % à l export ; 130 pers. >>Feugier Environnement (Groupe Metalp ; Sault Brenaz/Ain) met le cap sur le marché turc. Le fabricant de systèmes de protection contre les crues (barrières, équipements d écluses, etc.) y ouvrira cette année une représentation commerciale, soutenue en partie par une assurance prospection Coface et avec l appui d Erai. *CA 2011 : 2,1 ME dont 25 % à l export ; 11 pers. >>Première région industrielle de France, Rhône-Alpes compte 9500 exportateurs réguliers. En 2011, le solde de son commerce extérieur est resté positif avec 341 ME d excédents. Entre 2009 et 2011, les CCI de Rhône-Alpes ont identifié nouveaux exportateurs dont 995 ont été accompagnés à l international. ISERE > INGENIERIE Eratec rayonne à l export Spécialisée dans la conception et la fabrication de brûleurs en fibres métalliques, Eratec (dir.-fond. : Eric Rogemond ; Vienne) élargira ces prochains mois son rayonnement à l international avec l ouverture, fin 2012, d un bureau aux Etats-Unis, sa troisième implantation après la Belgique et l Italie. Sa part à l export (60 % aujourd hui, vers l Europe du Nord, l Asie et le Canada) devrait à court terme atteindre 80 % du CA (1,3 ME ; 10 pers.). A l inverse du marché français, caractérisé par un parc d installations existantes (fours, lignes de séchage ou pré-chauffage, etc.) à faire évoluer, le marché étranger offre, avec ses attentes d installations neuves et la présence d intégrateurs, des perspectives immenses à Eratec dont la technologie ouvre elle-même un champ d applications infini. Ses radiants de 10 x 10 cm à 2 m x 2 m et d une puissance 2 à 100 MW s intègrent sur les lignes de cuisson pour l agroalimentaire (60 % du CA), de séchage des peintures (plasturgie et automobile), etc. Brûleurs installés sur une ligne de cuisson de biscuits! FOCUS. Eratec a redéployé une technologie d énergie radiante issue de Bekaert Combustion Technology (BCT), filiale du groupe mondial Bekaert. Après l arrêt de cette filiale, Eric Rogemond (ex-dir. tech. de BCT) implante à Vienne, en 2006, dans une pépinière d entreprises son bureau d études qui, avec l accord de Bekaert, réintègre la production de brûleurs. Les produits seront bientôt en partie made in Isère : le nouveau site de 600 m 2 construit par Eratec à Frontonas permettra de réintégrer l étape d assemblage final. Trois recrutements sont prévus avec un CA en progression de 15 % en PUY-DE-DOME > MECANIQUE Première commande pour Phenix Systems sur le marché américain Spécialiste mondial du frittage laser, Phenix Systems (pdt : François Reymondet ; Riom) vient de livrer une première machine aux Etats-Unis par l intermédiaire de sa nouvelle filiale, AMT, ouverte en 2011 à Chicago. Cette machine équipe une université. L acquisition de trois systèmes est en cours de négociation. L entreprise auvergnate a par ailleurs présenté en février, au salon Midwinter à Chicago, ses systèmes de fabrication rapide par frittage laser pour prothèses dentaires. METIER. Phenix Systems conçoit et fabrique de façon rapide des pièces ou séries de pièces industrielles et techniques, sans outillage, à partir d un fichier numérique 3D. Ce process consiste à solidifier couche par couche, grâce à un faisceau laser, des grains de poudres métalliques ou céramiques. Phenix Systems (50 pers.) a obtenu un résultat net de 600 KE pour un CA de 5,9 ME en En 2011, l entreprise a livré douze systèmes en France et à l international portant à 79 le nombre de ses machines commercialisées. Pour 2012, elle vise de nouveaux marchés en Europe, et projette de créer un centre technico-commercial en Asie, en Corée du Sud ou au Japon. RHONE > EVENEMENTIEL L international tire les résultats de GL events Le groupe d événementiel GL events (pdt : Olivier Ginon ; Brignais ; pers.) affiche une croissance de 7,6 %, en 2011, à 783 ME de CA, en particulier du fait de ses bonnes performances à l international et de son positionnement sur des marchés porteurs (sportifs entre autres), à travers des événements de grande ampleur. La croissance est également le fruit de l intégration de Brelet (services à l événement), Slick (conception et fabrication de tribunes ; Grande-Bretagne), Serenas (leader dans l organisation de congrès en Turquie), et de la montée en puissance de Première Vision (organisation de salons textiles). GL events réalise 54 % de ses activités en France, 27 % en Europe et 19 % dans le reste du monde. CHIFFRES. GL events affiche un Ebitda de 105,2 ME, en hausse de 10,3 %, soit 13,34 % du CA. L endettement financier a baissé de 8,3 %, à 6,6 ME, et le résultat net part de groupe atteint 14,8 ME. La capacité d autofinancement brute s améliore de 7,3 %, à 61,1 ME. Le développement du centre de conventions d Ankara (Turquie), celui de plusieurs évènements mondiaux d importance, et la bonne tenue des sites parisiens, devraient permettre au groupe de poursuivre sa croissance : GL events annonce un objectif de CA de 808 ME, pour RHONE > EMBALLAGE Label-Pack veut coller à l international Fabricant d étiquettes adhésives sur mesure, Label- Pack (Marcilly ; Bref n 2047) se tourne désormais vers l international. Dans ce cadre, elle a embauché un commercial voué à l export. Elle vient également de participer au salon des professionnels de la cosmétique Cosmoprof à Bologne (Italie). De nombreux contacts ont été pris avec des donneurs d ordre italiens, anglais, belges et allemands. Les industriels se sont montrés plus particulièrement intéressés par nos produits techniques, notamment les étiquettes livrets multi-page, précise l un des deux dirigeants Laurent Pruvost. Par ailleurs, l entreprise s apprête à prendre possession de sa nouvelle usine de Quincieux. Rappelons que Label-Pack a racheté, en juin 2011, la société Celitil pour disposer d un portefeuille incluant des clients internationaux. [12]

13 international < AIN > PLASTURGIE Toray Films Europe investit 8 ME à Saint-Maurice de Beynost Le groupe japonais Toray Industries Inc., leader mondial de la fibre de carbone, a décidé d investir 8 ME dans sa filiale Toray Films Europe (dg : Marc Cogny), à Saint-Maurice de Beynost. Le site de l Ain fabrique des films métallisés BOPP (films propylène bi-étirés), à haute propriété barrière, vendus sous la marque Torayfan, réservés à l emballage des snacks, chips et autres produits nécessitant une longue conservation. Il produit également des films destinés aux applications industrielles (environnement, photovoltaïque, bâtiment, arts graphiques, électronique). Le pdt de Toray (M. Nikkaku) en visite à Saint-Maurice-de-Beynost. FOCUS. L investissement sur Toray Films Europe consacre la volonté du groupe japonais de conforter le site de Saint-Maurice de Beynost (470 pers.). En , les films BOPP avaient bénéficié d un investissement de 70 ME. Toray Films Europe a réalisé 170 ME de CA en 2011, pour une marge opérationnelle de 10 ME. Toray Films Europe a développé des partenariats avec les pôles de compétitivité Axelera (recyclage des polymères et économies d énergie), Plastipolis et Céréales Vallée (recherches sur l utilisation des biopolymères). Le groupe Toray Industries Inc. affiche un CA de plus de 18 Md$ avec personnes. RHONE-ALPES > AUTOMOBILE L international dope les résultats de Plastic Omnium La montée en puissance de ses activités en dehors de l Europe de l Ouest, en particulier dans les zones Amérique du Nord et Asie, contribue en 2011 de manière significative à la croissance de l équipementier automobile Plastic Omnium (pdt : Laurent Burelle ; Levallois-Perret), spécialisé dans deux grandes familles de produits (pièces et modules de carrosserie, systèmes à carburant). Les ventes de la division automobile, qui progressent de 34 % (16 % à périmètre constant) à 3,7 MdE, sont désormais réalisées à 58 % en dehors de l Europe de l Ouest (56 % en 2010). Plastic Omnium a réalisé 228 ME d investissements industriels en 2011 (138 ME en 2010) avec, entre autres, l ouverture de cinq nouvelles usines (deux en Chine, une au Brésil, une au Maroc et une en Pologne) ainsi que d un nouveau centre de R&D centré sur les composites en France. CHIFFRES. L équipementier, qui a lancé la construction de onze nouveaux sites de production, a également réalisé plusieurs opérations de croissance externe l an passé (Plastal Pologne, actifs de production de réservoirs Ford aux Etats-Unis, joint-ventures en Chine et en Russie). La division environnement (+ 6 % de CA) s est renforcée par l acquisition de Rotherm. Globalement, Plastic Omnium affiche une hausse de 30 % de son CA à 4,220 MdE, le résultat net (part de groupe) de 18 %, à 164,7 ME. Dans le même temps, l endettement financier recule à 471 ME. LOIRE > CONSTRUCTION/MECANIQUE Haulotte Group ferme son usine espagnole de Santander Le constructeur de nacelles élévatrices Haulotte Group (dg : Alexandre Saubot ; L Horme) va fermer son usine de Santander en Espagne. Opérationnelle depuis 2007, cette unité produit des chariots télescopiques et des chargeuses pelleteuses. Elle emploie un peu moins d une centaine de personnes. Cette fermeture résulte de la chute des ventes dans le sud de l Europe qui ont été divisées par quatre. Sa production sera transférée sur d autres sites européens du groupe ligérien. Mais aucune décision d implantation n a encore été prise, précise Alexandre Saubot. Haulotte dispose de quatre autres usines en Europe, dont trois en France et une en Roumanie, et de deux sites aux Etats-Unis et en Chine. CHIFFRES. Haulotte a réduit ses pertes à 9 ME en 2011 (42,2 ME en 2010). Son endettement s établit à 142 ME au 31 décembre Le groupe ligérien prévoit de réaliser un résultat opérationnel positif en 2012, après avoir renoué avec un résultat opérationnel positif au second semestre Compte tenu de la bonne orientation des marchés émergents et du redémarrage de l investissement chez les grands loueurs européens, Haulotte table sur une croissance à deux chiffres en En Amérique latine, il affichait une progression de 77 %, en Asie de 48 %. *CA 2011 : 306,9 ME (+ 23 %). Texto >>Après s être implanté en 2011 à Shanghai, troisième marché mondial de l industrie pharmaceutique, Oxo Pharma (Paris et Lyon) va ouvrir un bureau aux Etats-Unis (Philadelphie). Un consultant travaille déjà pour la société française qui prévoit de constituer une équipe d une dizaine de personnes en Pennsylvanie pour couvrir, à partir de Philadelphie, les villes de Boston et Toronto (Canada) et les Etats limitrophes américains où sont concentrés des groupes pharmaceutiques. L objectif d Oxo Pharma est de compléter son maillage avec de nouvelles implantations au Maroc, en Belgique et en Suisse, à terme. Cabinet conseil en optimisation de la performance industrielle, notamment dans les secteurs pharmaceutique et énergétique, Oxo Group (30 pers.) a réalisé un CA de 3,5 ME en >>Alpi Transmission (Scionzier/Haute-Savoie ; CA 2011 : 320 KE) a reçu le trophée Femmes en action initié par le groupe Le Progrès dans la catégorie innovation. La société a développé l Alpi Moutain, un porte-vélos qui s adapte à tous les types de télésiège grâce à un système de fixation du vélo sur l arceau de la remontée. Deux brevets - le Panthovel et le Velical - ont été déposés par la société qui exporte en Suisse, en Italie et, depuis l an dernier, aux Etats- Unis. Elle vient d ailleurs de créer une entité commerciale à Atlanta. RIE au 10 ans forum FORUM des 10 ans des R.I.e MaRdI 20 MaRs À l occasion de leur 10 e anniversaire, les Rencontres de l Initiative Économique accueille les acteurs de l économie locale et régionale pour une soirée exceptionnelle, jalonnée d interventions de personnalités en direct, en vidéo et de remises de Prix. accueille Renseignements : Service Économie de la Ville de Saint-Priest et ville-saint-priest.fr rubrique économie. [13]

14 e n t r e p r i s e s Texto >>La société lyonnaise de biotechnologies cotée au Nasdaq, Flamel Technologies (Vénissieux/ Rhône), a annoncé l acquisition de la société pharmaceutique Eclat Pharmaceuticals (Saint- Louis/Missouri). Jusqu à présent détenue par le fonds Deerfield Capital L.P., par ailleurs actionnaire majoritaire de Flamel, Eclat Pharmaceuticals est spécialisée dans le développement, l approbation et la commercialisation de marques de niche et de produits génériques. Son dirigeant, Mike Anderson, est nommé CEO de Flamel suite à la démission de Steve Willard. Flamel a par ailleurs annoncé ses résultats L entreprise a réalisé un CA de 32,6 ME (- 12 %). La société en registre des pertes de 8,8 M$. >>DHL Express a quitté son site d Allonzier-la- Caille pour Argonay (Haute-Savoie) où il dispose désormais d une surface deux fois plus grande (1 000 m 2 ). Le site (17 pers.), qui bénéficie d une bonne desserte autoroutière, dispose d un parc de treize véhicules et d équipements de pointe permettant d importants gains de temps. Il traite chaque jour colis (9,5 t de marchandises) pour la Haute-Savoie (70 % de son activité) et la Savoie (30 % de l activité) avec de fortes pointes générées par l activité hivernale des stations. Cette extension de DHL Express doit permettre de répondre à une hausse des volumes transportés (+ 15 % entre 2010 et 2011) sur les Pays de Savoie. Leader sur le marché du transport express de colis à l international, le groupe détient 25 % de parts de marché en France. [ ils avancent ] RHONE > IMMOBILIER Nexity prépare deux programmes de logements Le promoteur constructeur Nexity Immobilier Résidentiel prépare la réalisation de deux nouveaux programmes résidentiels dans le Rhône. Le premier est à l étude à Villeurbanne. Il concerne l édification de deux bâtiments collectifs totalisant 72 appartements. La future résidence verra le jour entre les 89 et 91 de la rue Emile Decorps. La demande de permis de construire est en cours d instruction. La mission de maîtrise d œuvre a été confiée au cabinet lyonnais SO Architectes. La consultation des entreprises devrait être engagée avant l été 2012 pour une mise en chantier fin début La seconde résidence, quant à elle, est attendue à Vénissieux. Située rue Johannes Vallée, elle totalisera 70 appartements. Le dossier en est au stade des autorisations administratives. Le cabinet lyonnais Ballandras Mirabaud Architectes Associés assure la maîtrise d œuvre. La programmation est la même que pour le premier programme. PERSPECTIVES. De son côté, la filiale Nexity Aménagement s apprête à engager deux consultations. La première pour l aménagement d une Zac à Gleizé qui comprendra 50 lots à bâtir et 25 logements, et la seconde pour la première tranche d une opération prévoyant la création de 27 lots à bâtir à Saint-Priest. RHONE-ALPES > IMMOBILIER Khor va consulter pour plusieurs résidences en Rhône-Alpes La direction régionale du promoteur Khor Immobilier (pdt : Michel Abelin ; Fourqueux) prépare la réalisation de plusieurs programmes immobiliers en Rhône- Alpes. Elle a notamment prévu la construction de 60 maisons individuelles à Portes-lès-Valence (Drôme). La commercialisation d une première tranche de vingt logements vient de démarrer. Le programme sera réalisé en trois tranches. La consultation des entreprises est programmée dans le courant du printemps. Le promoteur va également consulter les entreprises pour la création de 19 villas de type 4 à Charvieu-Chavagneux (Isère). D autres consultations sont attendues au deuxième trimestre Elles concernent notamment l édification de quinze maisons jumelées de type 4 à Chavanod (Haute-Savoie) et la construction de six pavillons individuels à Nangy. FOCUS. Par ailleurs, le promoteur vient d engager des consultations pour la réalisation de deux ensembles, l un de 60 appartements et maisons à Vif (Isère) et l autre de 14 appartements à Etrembières (Haute- Savoie). Notons que la grande majorité de ces résidences a été conçue par l architecte Claude Violet (Le Chambon-Feugerolles/Loire). L agence Rhône-Alpes emploie une quinzaine de personnes. Signalons que Khor Immobilier a été créé dans les années 90 par l aménageur Francelot. Ces deux entités représentent un CA de 162 ME. [ ils innovent ] RHONE > ELECTRONIQUE Hikob lève 300 KE Hikob (pdt : Guillaume Chelius ; Lyon ; sept pers.), créée en juillet 2011 par trois chercheurs de l Inria-Grenoble, de l Insa Lyon et de l ENS Lyon, vient de lever 300 KE auprès du fonds d amorçage IT Translation, spécialisé dans le soutien aux start-up de l informatique et de l électronique, et de la société de valorisation de l Insa Lyon, Insavalor. L équipe dirigeante reste majoritaire. Dotée du label Novacité, incubée chez EM Lyon, Hikob pourra lancer les premières séries de production et renforcer ses équipes commerciales et de R&D : elle entamera notamment ses premières démarches à l international lors du second semestre METIER. Intégrateur (capteur, logiciel embarqué, système d exploitation, traitement du signal, architecture radio), Hikob conçoit des systèmes électroniques de mesure à distance, sans fil, basés sur la communication par ondes radio. Les petits appareils qu elle propose peuvent avoir de multiples applications : détecteurs de fumée en forêt, de véhicules sur une chaussée, mesure de déplacements ou de mouvements de personnes (dalles intelligentes dans un appartement, par ex.), etc. Ils ont le gros avantage d éviter tout câblage et d être très économes en énergie, offrant ainsi une très grande autonomie de fonctionnement (dix ans). La société met aussi en avant la fiabilité matérielle et logicielle de ses produits. Les marchés prioritairement visés : routes et aires de parking (détection et comptage de véhicules) ; suivi et auscultation d ouvrages d art (travaux publics) ; industrie. *CA (prév.) 2012 : 700 KE ; CA (prév.) 2013 : 1 ME. DROME > BIENS DE CONSOMMATION Revol cible la Chine, la Thaïlande et les Philippines Olivier Passot Le fabricant de porcelaines culinaires Revol (pdg : Olivier Passot ; Saint-Uze) vise un CA global de l ordre de 20 ME d ici trois ans, tout en maintenant la part de ses ventes à l export (65 %). Pour ce faire, il s est doté d un responsable commercial dédié au marché allemand et a renforcé l équipe de sa filiale américaine (cinq pers.). Et il a décidé de cibler trois pays asiatiques : la Chine, la ThaÏlande et les Philippines. En Chine, Revol s appuie sur un VIE et un partenariat avec l Institut Paul Bocuse à Shanghai. Au total, le fabricant drômois vend dans 70 pays, s appuyant sur plus de 100 distributeurs. Après la crise de 2008/2009, l entreprise a repris ses investissements productifs en Ainsi va-t-elle engager 1,2 ME pour installer à l automne prochain une nouvelle ligne de production de bouteilles en porcelaine destinées à un grand nom des vins et spiritueux. *CA 2011 : 17,2 ME (+ 7,5 %) ; 205 personnes. [14]

15

16 e n t r e p r i s e s Agenda *Pour la 4 ème année consécutive, la Quinzaine de l International, organisée par la CCIR et les CCIT de Rhône-Alpes du 26 mars au 5 avril, présente près de 220 événements destinés aux entreprises et répartis sur l ensemble du territoire rhônalpin. En partenariat avec l équipe Rhône-Alpes de l export, les meilleurs experts du commerce international se mobilisent pour vous rencontrer et vous apporter les réponses dont vous avez besoin pour initier ou conforter votre démarche export. Programme complet à télécharger sur *Lancement du partenariat entre la Métro et Nos Quartiers ont des Talents à Grenoble, le vendredi 30 mars à 18h dans le salon d honneur du Stade des Alpes. Avec la présence de Laurence Parisot, présidente du Medef et présidente d honneur de l association Nos quartiers ont des talents. Basée sur le parrainage, cette association met en lien des cadres supérieurs volontaires, issus de ses entreprises adhérentes, et des diplômés Bac + 4 et plus en recherche d emploi, issus prioritairement des quartiers populaires. Inscription : Sonia Bouzerda ; nosquartiers-talents.com ; tél *Le mardi 3 avril, sur le campus de la Doua, le Medef Lyon-Rhône organise la première édition du Printemps des entrepreneurs autour du thème Visible et Imprévisible. Au programme : 4 ateliers débats et 1 plénière, 25 intervenants. Inscriptions en ligne : [ ils investissent ] ISERE > TRAITEMENT DES DECHETS Teris Spécialités prépare 18 ME à Salaise-sur-Sanne Filiale du groupe Sita-Suez spécialisée dans la gestion des déchets industriels dangereux et la réhabilitation des sites et sols pollués, Teris Spécialités (pdt : Yves Lambert) prépare de nouveaux investissements à Salaise-sur-Sanne où elle envisage la mise en service d un incinérateur bois et déchets (notamment boues de stations d épuration et de papeteries). Ce nouvel équipement, prévu pour incinérer t/an de bois et déchets divers, servira à alimenter en vapeur la plateforme chimique de Salaise-Roussillon. Il devrait se substituer en partie aux chaufferies existantes fonctionnant, quant à elles, au charbon. 18 ME devaient être investis dans ce programme. Le projet prévoit également l édification d un silo de stockage offrant un volume de quelque m 3. Le permis de construire a été obtenu. Le dossier doit recevoir le feu vert de la préfecture. La maîtrise d œuvre a été confiée au bureau d études nantais Soten. FOCUS. Implantée à Saint-Priest, Teris Spécialités travaille notamment pour les industriels de la pharmacie, de la chimie et de la pétro-chimie (Adisseo, Arkema, BASF, Rhodia, Total, etc.). La société dispose de six sites de traitement dont trois en Rhône-Alpes (Pont-de- Claix, Roches-de-Condrieu et Roussillon). Elle traite annuellement t de déchets par incinération ou distillation (traitement de solvants). *CA : 59,5 ME ; 143 personnes. [ ils se réorganisent ] DROME > BTP Can ouvre son capital à ses cadres dirigeants Le spécialiste des travaux d accès difficile, le groupe Can (pdg : Michel Richard ; Mirmande), vient d ouvrir son capital à hauteur de 30 % à ses principaux cadres dirigeants à l occasion de la sortie des fonds Naxicap Partners et Expaninvest (groupe Banque Populaire) qui étaient présents depuis A côté des cadres, le pdg-fondateur Michel Richard conserve 70 % par sa holding familiale. La participation des cadres rejoints par d autres devrait monter jusqu à 45 % d ici 3 à 4 ans. Cette opération répond à la fois à un mode de management participatif au sein du groupe et à une volonté d assurer sa pérennité et son développement. FOCUS. Né en 1977, le groupe a véritablement décollé depuis une dizaine d années. Il réalisait en 2000 un CA de 4,2 ME avec 37 salariés. Il est aujourd hui le premier opérateur français sur le marché des travaux d accès difficile avec un CA consolidé de 38 ME et 200 salariés en France, en Algérie et au Benelux. Il projette deux nouvelles acquisitions en 2012 et une création à l étranger. Son objectif est d atteindre 80 ME de CA en SAVOIE > ALUMINIUM Rio Tinto Alcan évoque la vente de l usine de Saint-Jean-de-Maurienne A l issue d un comité central extraordinaire d entreprise, Aluminium Pechiney (groupe Rio Tinto Alcan ; pdte : Maryline Labatut ; Voreppe) a annoncé le lancement d une étude évaluant les options de cession de son usine de Saint-Jean-de-Maurienne (450 pers. pour une production de t). Le périmètre de l étude inclut le centre de coulée de Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne ; 40 pers.) dédié à la fabrication de fil d aluminium. En revanche, il exclut le LRF (laboratoire de recherche des fabrications ; 150 pers. ; Saint-Jeande-Maurienne) dont le savoir-faire technologique est réputé mondialement. Parallèlement à cette étude, le géant minier annonce qu il va améliorer la productivité de l usine mauriennaise et poursuivre les négociations engagées avec EDF pour son approvisionnement énergétique. Nous pensons qu un modèle d affaires différent de celui de Rio Tinto Alcan pourrait être plus adapté à la réalité logistique et opérationnelle de Saint- Jean, précise-t-il en évoquant un coût de l énergie qui ne serait pas compétitif. FOCUS. L usine de Saint-Jean-de-Maurienne est la dernière en France, avec Dunkerque, à produire de l aluminium. Le contrat d approvisionnement énergétique, particulièrement avantageux, dont elle bénéficiait, arrivera à son terme en Cette question énergétique n est pas la seule à inquiéter les salariés et la vallée : le plan social mis en œuvre en 2009 a conduit à la suppression de 150 emplois tandis que les investissements ont été divisés par trois. [ en bref ] LOIRE > RESTAURATION R2C restaure Métrotech et deux maisons de retraite Filiale de restauration collective de Casino, R2C (dg : Pierre Rizzo ; Saint-Etienne) exploite la cafétéria du parc d activités Métrotech à Saint-Jean-Bonnefonds. Elle assure également un room service et un service de pause café auprès des entreprises implantées sur cette zone, ainsi qu un service cocktail lors de réunions ou de colloques sur le site. L aménagement d une terrasse extérieure est prévu et sera réalisé pour cet été. Filiale de Casino Restauration, R2C a réalisé un CA de 64 ME en 2011 (+ 4,2 %). La société exploite une centaine de restaurants administratifs et d entreprises en France et, depuis deux ans, le service de restauration des cliniques du groupe C2S (Saint-Priest-en-Jarez/ Loire) et d un établissement de santé lyonnais. Depuis le début de l année, R2C intervient dans deux maisons de retraite, un nouveau secteur d activité. [16]

17 Mouvements D i r i g e a n t s / S o c i é t é s / C a p i t a u x La rubrique Mouvements est une sélection des principales annonces légales parues dans la région. Elle est préparée par un journaliste spécialisé. L ensemble est classé par thèmes avec, éventuellement, le renvoi d un chapitre à un autre. Mouvements se veut un outil de travail destiné aux lecteurs de Bref Rhône-Alpes. [1-créations] Adequat 107 : SAS au capital de euros - 3, avenue Docteur Berthier, Meximieux - Personnel intérimaire - Président : Jean-Marc BRUN, chemin de la Montagne, Caluire - RCS Bourg Aleph - Networks : SAS au capital de euros - 847, route de Frans, Villefranchesur-Saône - Développement et vente de logiciels, gestion de services internet - Président : Nicolas HERNANDEZ, 333, montée de Buisante, Pommiers - RCS Villefranche-Tarare Anastom Surgical : SAS au capital de euros - 12, rue de l Antiquaille, Lyon - Production, commercialisation d outils chirurgicaux - Président : Arnold FERLIN, même adresse - RCS Lyon Arflu France : SAS au capital de euros - P.A. d Orcha, 7, rue des Maraîchers, Vaulxen-Velin - Vente, montage, fabrication d appareils de mesure et de réglage - Président : Abderrazzak SLASSI, 149 D, rue Francis de Pressensé, Villeurbanne - RCS Lyon BC Investissements : SARL au capital de euros - La Selve, Grospierres - Gestion de portefeuilles de valeurs mobilières - Gérant : Benoît CHAZALLON, 9, boulevard de l Europe Unie, Ruoms - RCS Aubenas Creaconcept Intérieur : SARL au capital de euros - 8, route de la Rivière, Yzeron - Menuiserie, agencement d intérieur - Gérant : François DUPIN, même adresse - RCS Lyon Health - Prevent : SAS au capital de euros - 24, rue Jean Baldassini, Lyon - Recherche, production, distribution de produits de santé, de dispositifs médicaux - Président : Thomas ERPICUM, Tour Cardinal, Saint- Rémy-de-Provence - RCS Lyon H.L.R. Holding Laurent Reyes : SAS au capital de euros - 179, avenue Marie Curie, La Voulte - Participations - Président : Laurent REYES Holding F.L.M. : SAS au capital de euros - 14, chemin du Plat, Ecully - Participations - Président : Frédéric FAURIE, même adresse - RCS Lyon Homae : SAS au capital de euros - 1, boulevard Vivier-Merle, Lyon - Promotion immobilière - Présidente : Safia BOUDJEMA, 56, avenue Paul Santy, Ecully - RCS Lyon 2R Industrie : SARL au capital de euros - 8, chemin de l Industrie, Claix - Participations - Gérant : R. RIGHETTO - RCS Grenoble Saliva Biomarkers Research : SAS au capital de euros - Domaine de Chosal, Archamps Technopole, Archamps - Recherche et développement en matière de tests salivaires, analyses médicales et vétérinaires - Président : Maroun El KHOURY, 4, avenue G. Darromanine, Bazas - RCS Thonon Solog Marketing : SAS au capital de euros - 131, boulevard Stalingrad, Villeurbanne - Réception, stockage, conditionnement, manutention - Président : Arnaud VERICEL, 228, avenue Notre Dame de Lorette, Pollionnay - Dg : Raphaël SERVAN - RCS Lyon TB Holding : SARL au capital de euros - 10, rue de la Mûre, Grenoble - Participations - Gérant : Thomas BOFFARD, même adresse - RCS Grenoble T.B.M. Technology : SARL au capital de euros - 73 B, chemin du Rullay, Brindas - Exploitation d un fonds de commerce de moules de soufflage - Gérant : Frédéric ROUSSEAU, même adresse - RCS Lyon Vernon & Compagnies : SARL au capital de euros - 75, rue Carnot, Annecy - Participations - Gérant : Harold VERNON, place de la Mairie, Villy-le-Pelloux - RCS Annecy [2-nouveaux dirigeants] Aghassian Xavier dg, remplace Ferrier Gilles - Siegwerk France SAS, 13, route de Taninges, Vétraz Monthoux Baldet Ladan Gaëlle dg, remplace Creuser Luc - SAS CFDP Ouest, 1, place Francisque Régaud, Lyon Chapotot Damien gérant, remplace Bataillard Patrick - Norbert Dentressangle Distribution Services, Les Pierrelles, Beausemblant Chatagnon Thierry président, remplace Chillet Jean-François - Etablissements Chillet, A4, rue Pierre Copel, Saint-Etienne Chise Kit Lin, épouse Ma, dg, remplace Ma Patrice, décédé - LM International, 241, rue du Companet, Z.I. Perica, Rillieux-la-Pape Deladerrière Guy dg délégué - Société Financière de Quincieux, 4, place Charles Hernu, Villeurbanne Desmoulins Christian président, remplace Loy [ ils font parler d eux ] Faites-nous part de vos nominations, promotions, mouvements à > Dominique Pollien Le président du constructeur de véhicules industriels Renault Trucks (Vénissieux), Heinz-Jürgen Löw, vient de nommer Dominique Pollien à la tête de Renault Trucks France. A charge pour ce dernier d accroître la part de marché du constructeur et de conforter sa place de leader grâce à une offre compétitive, notamment en matière de consommation de carburant, et au professionnalisme de son réseau. Agé de 53 ans, Dominique Pollien a plus de trente ans d expérience au sein de Renault Trucks. > François-Noël Gilly Doyen de la faculté de médecine Lyon Sud, François-Noël Gilly a été élu président de l Université Claude Bernard Lyon I pour un mandat de quatre ans. Il a été élu face à deux autres candidats : Daniel Simon, professeur dans le département de physique, et Loïc Blum, professeur à l IUT. Au second tour, face au retrait de Loïc Blum, il a été élu avec douze voix, contre sept pour Daniel Simon et trois votes blancs. > Thomas Perrin A 40 ans, Thomas Perrin est nommé à la direction du développement du Groupe Apicil. Responsable de l animation de l ensemble des forces de ventes commerciales, partenariat et marketing, Thomas Perrin mettra en œuvre les orientations du plan stratégique Convergences 2016 afin de mener une politique de croissance ciblée sur l ensemble des métiers : assurances de personnes, santé & prévoyance et épargne. Cet économètre diplômé de l université Paris I Panthéon Sorbonne a effectué une grande partie de sa carrière dans l assurance. Il était auparavant directeur chez Exton Consulting. [17]

18 m o u v e m e n t s Davide - Loy Davide dg - Actia-Aixia, B.P. 282, Savoie Technolac, allée B 130, Le Bourget du Lac cedex Faure Jean-François président, remplace Cleirec Jean-Pierre - Carbone Savoie, 30, rue Louis Jouvet, Vénissieux Frot Nathalie, épouse Aiken, présidente, remplace Aiken Hugh - Roth Mions, 43, rue des Brosses, Mions Hinous Vincent président, remplace Morgan Alan Willian - Data Systems & Solutions (France), 22, chemin du Vieux Chêne, Meylan Holding de la Valdaine (Drevon René) présidente - Holding Azur (Drevon Gilles) dg - St Sulpice Elevage - Drevon Frères, Le Bozon, Saint- Sulpice-des-Rivoires Lassus Saint-Genies (de) Robert président, remplace Mathieu Antoine - La Mure Bianco, 107, boulevard Stalingrad, Villeurbanne Loupias Christophe président, remplace Doolaeghe Olivier - Marèse Développement, 17, chemin de la Poterne, Grenoble [>5] Peillon Patrice président du conseil de surveillance, remplace Gindre Patrick - Rhône Dauphiné Développement, Polytec, 19, rue des Berges, Grenoble Tabary Pierre président du conseil de surveillance, remplace Bally Jean-Marc - Energy Pool Développement, Z.A.C. de Savoie Technolac, 25, avenue du Lac du Bourget, Le Bourget du Lac Tabary Pierre président du conseil de surveillance, remplace Bailly Jean-Marc - Energy Pool International, Z.A.C. de Savoie Technolac, 25, avenue du Lac du Bourget, Le Bourget du Lac [3-changements de dénomination sociale] Commerssimo, 8, rue Toulouse Lautrec, Pierrelatte, devient PF Gestion Compagnie Signature, 19, avenue Jules Carteret, Lyon, devient Plastic Omnium Environnement Holding Nemo, 45, quai Rambaud, Lyon, devient Nouveau Monde DDB Lyon [>5][>6] Qualidis, 37, avenue Denis Delorme, Charbonnières-les-Bains, devient Fleur de Flo Radiometer Analytical, Villeurbanne 69, devient Hach Lange Sensors, 38, rue Pierre Mendès-France, Vaulx-en-Velin Siab Jak, 17, rue de Montréal, Ville la Grand, devient Montréal Pizz Rhône Alpes Transactions Immobilières, 1, rue Lavoisier, Chassieu, devient AMR Sodep Eagle, rue des Marvays, Z.I. Les Lanches, Thyez, devient Sodep Kuhail [4-transferts de sièges sociaux] Agrain SAS : de Roussillon 38 à Feyzin 69320, 18, rue Léon Blum Altia : de Chavanod 74 à Annecy 74000, 80, rue Carnot Bio Recherches Innovations : de Le Luc-en-Provence 83 à Genay 69730, 175, rue Jacquard, Z.I. Lyon Nord CLV : de Lyon 69 à Nice 06000, 4, rue du Docteur Barety (cabinet SOMAF) Holding Gérard Sarran - H.G.S. : de Morez 39 à Thoiry 01710, 273 route de Crozet Le Number One : de Le Pouzin 07 à Béziers 34500, 1, rue Valentin Haüy Loisirs Quads Services : de Saint-Priest 69 à Loyettes 01360, 25, rue de l Industrie Management Consulting : de Grenoble 38 à Seyssinet-Pariset 38170, 7, rue de la Poste PGL Holding : de Divonne-les-Bains 01 à Lyon 69002, 5, rue des Remparts d Ainay Société d exploitation du Parc Eolien de Nelausa : de Saint-Priest 69 à Paris 75000, 243, rue Saint- Martin [5-augmentations de capital] Dextérité Surgical, 53, rue Carnot, Annecy : de euros à euros Marèse Développement, 17, chemin de la Poterne, Grenoble : de euros à euros [2<] Neezz, 2, place Louis Pradel, Lyon : de euros à euros Nemo, 45, quai Rambaud, Lyon : de euros à euros [3<] New Deal, 13, rue Paul Sabatier, Pierrelatte : de euros à euros Novapack SAS, bât. Atoll, 14, rue des Glairaux, Saint-Egrève : de euros à euros Prornens SARL, Plaine de l Ain, Les Troussilières, Blyes : de euros à euros Saturne International EURL, 36, rue Emile Decorps, Villeurbanne : de ,29 euros à ,97 euros SOPRA Group, PAE Les Glaisins, Annecy-le- Vieux : de euros à euros [6-fusions - absorptions] Celeste Développement, 6, quai Saint-Antoine, Lyon, absorbe NPC, 74, boulevard Sébastopol, Paris Nouveau Monde DDB Lyon, 45, quai Rambaud, Lyon, absorbe Nouveau Monde DDB Action, même siège [3<] Nouveau Monde DDB Lyon, 45, quai Rambaud, Lyon, absorbe Nouveau Monde DDB Annecy, même siège [7-redressements judiciaires] 123 Solaire, installation solaire et énergies renouvelables - 36, rue Emile Decorps, Villeurbanne - M e Reverdy, Lyon BMG Asset Management, gestion de portefeuille pour le compte de tiers - 2, place de la Bourse, Lyon - M e Dubois, Lyon CN - Tech Cipriano, fabrication et négoce de pièces mécaniques - 270, rue des Fleurs, Cluses - M e Gomis Rémy Barrère Gears SAS, construction mécanique, spécialement roues dentées, engrenages - 24, rue Edouard Martel, Z.I. de la Chauvelière, Saint-Etienne - M e Roche, Saint-Etienne Ulmann Louis, découpage, emboutissage - 25 Lotissement Les Vallières, Chaleins - M es Belat et Desprat, Bourg Wesford World Wide, holding, participations - 6, boulevard Gambetta, Grenoble - M e Roumézi, Grenoble [8-liquidations judiciaires] Algimed, fabrication, distribution de dispositifs médicaux - 45, rue Balaÿ, Saint-Etienne - M e Chrétien, Saint-Etienne ASIEDU Assistance Ingénierie Economie Durable, bureau d études - 6, chemin des Plates, Vaulx-en-Velin - M e Dubois, Lyon Branche Plast, fabrication de produits de consommation courante en plastique - Les Battoirs, Nantua - M es Belat et Desprat, Bourg Klein SAS, électricité générale - 2, rue des Frères Lumière, Z.I. le Mariage, Pusignan - M e Sabourin, Lyon Montagner Charpentes, construction et installation de charpentes métalliques - Z.A. Porte de Chambaran, 450, rue René Augé, Viriville - M e Serrano, Meylan Renov-Styl, fabricaioin, vente de menuiseries - 3, rue des Treilles, Rumilly - M e Blanchard, Annecy Transports frigorifiques Charroin, Esplanade Bénévent, Saint-Etienne - M e Chrétien, Saint-Etienne Usinage Fabrication Grésivaudan, usinage, chaudronnerie, tuyauterie - Z.A.C. Le Pré Roux, 1, rue Jacques Brel, Froges - M e Roumézi, Grenoble Viveco, négoce de systèmes sur le principe de le thermodynamie, la géothermie, le génie climatique , boulevard Lepic, Aix-les- Bains - M e Bouvet, Chambéry [18]

19 Suivez les entreprises qui créent le développement éco de Rhône-Alpes et travaillez ensemble! Le Guide Économique 2012 L annuaire des entreprises et des collectivités La e-lettre de Bref Rhône-Alpes Chaque matin par + accès illimité aux archives Bref Rhône-Alpes L hebdo économique de référence des décideurs Entreprises Rhône-Alpes Le magazine de l économie régionale Nom... Prénom... Fonction... Société... Activité... Nb de salariés... N Siren... Adresse de livraison... Code Postal... Ville... Tél Ci-joint, mon règlement à l ordre d IDM Rhône-Alpes. Je recevrai une facture justificative. Date... Signature IDM Rhône-Alpes 66 cours Charlemagne - BP Lyon cedex 2 - Tél. : Abonnez-vous dès maintenant! Abonnement 1 an Pack Guide Econonomique 1 an 579 HT (594,53 TTC) Bref R-A + Entreprises R-A + Guide Economique Pack électronique 1 an 579 HT (609,53 TTC) Bref R-A + Entreprises R-A + e-lettre PREMIUM 1 an 669 HT (704,79 TTC) Bref R-A + Entreprises R-A + Guide Economique + e-lettre Abonnement 2 ans Pack Guide Econonomique 2 ans 915 HT (939,49 TTC) Bref R-A + Entreprises R-A + Guide Economique Pack électronique 2 ans 915 HT (963,09 TTC) Bref R-A + Entreprises R-A + e-lettre PREMIUM 2 ans 990 HT (1043,02 TTC) -21% -26% Bref R-A + Entreprises R-A + Guide Economique+ e-lettre [19]

20 Zapping le Presse *L information a un coût! Dans son édition du 7 mars, notre érudit confrère Intermedia nous rappelle quelques souvenirs. En se plongeant dans l avant Jacques Simonet se souvient d une innovation qui avait marqué l année 1987 : un papier non photocopiable mis au point à Voiron. La lettre économique Bref Rhône- Alpes, soucieuse de combattre le pillage de ses informations, avait expérimenté ce papier magique. Mais cette première très médiatique n eut pas de suite. Car le papier extraordinaire avait deux défauts : il était coûteux et avait une abominable couleur marron foncée. Pour tout dire, un texte imprimé dessus était parfaitement illisible. Il doit nous rester, en archives, quelques exemplaires de ce Bref qui voulait être un clin d œil face à un problème qui n a pas disparu avec internet au contraire. Loi Hadopi ou non, la question de la propriété intellectuelle est toujours d actualité. Le clic de la souris a remplacé le start de la photocopieuse. L information sérieuse, vérifiée, exclusive, a toujours un coût : celui du travail de nos journalistes, de leur compétence, du temps qu ils y passent, et pour lequel nous les rémunérons. Malheureusement, elle est devenue gratuite, paraît-il. La chance de Bref, c est l intelligence de ses lecteurs qui savent bien que ce n est pas le cas. Pôle métropolitain lyonnais *Le Conseil général de la Loire reste sur la réserve La création d un pôle métropolitain entre le Grand Lyon, Saint-Etienne Métropole, le Pays Viennois et la communauté d agglomération des Portes de l Isère a du mal à passer auprès de la majorité du Conseil général de la Loire, qui a émis des réserves importantes sur le principe même de cet ovni administratif, reprenant les termes du président de la Région, Jean-Jacques Queyranne. Les élus ligériens s interrogent sur l efficacité d une structure, dont la continuité territoriale n est pas assurée et dont les actions relèvent en partie de compétences confiées par la loi à d autres niveaux de collectivités, notamment l économie pour la Région et les transports pour le Département et sur les risques de déséquilibre induits par la création d échelles de développement à plusieurs vitesses. Ainsi, le Conseil général de la Loire entend se positionner comme un interlocuteur vigilant et incontournable du futur pôle métropolitain, tout particulièrement dans la perspective de la création d un syndicat mixte des transports qui aurait vocation à rassembler l ensemble des autorités organisatrices dans ce domaine. Au passage, les élus de droite taclent les exécutifs de gauche de trois des communautés à l origine de ce projet pour avoir saisi une opportunité ouverte par la réforme territoriale votée par le gouvernement Fillon, et ce alors même que François Hollande vient d annoncer que, dans l hypothèse de son élection, il abandonnerait des pans entiers de cette réforme Ambiance. Tourisme *Lyon séduit davantage Traditionnellement reconnue comme une place forte du tourisme d affaires, l agglomération lyonnaise a réussi, en quelques années, a devenir également attractive pour le tourisme d agrément. Sur les 5,5 millions de visiteurs que nous avons enregistrés l année dernière, environ la moitié est issue du tourisme d agrément, se réjouit François Gaillard, directeur de Lyon Tourisme Congrès. On mesure le chemin parcouru quand on sait qu en 2004 il représentait moins de 30 %! Et sans pour autant perdre ses positions dans le tourisme d affaires, puisque, depuis 2006, Lyon reste sur la deuxième place du podium national, devant Nice-Cannes et Strasbourg. Sur la fréquentation globale, la moitié arrive de l étranger, principalement depuis les marchés desservis par les nouvelles compagnies low cost : Allemagne et Espagne en tête. Plus surprenante est la place occupée par le trafic extra européen qui pèse 41 % des arrivées internationales et notamment avec les Etats-Unis, qui se situent juste derrière l Espagne et devant l Italie. Pour l avenir, Lyon va investir sur ses marchés de proximité : Paca et Ile-de-France, sans pour autant négliger les marchés internationaux : nous souhaitons être référencés par 200 nouveaux tour-opérateurs, ambitionne François Gaillard. Marque *Saint-Etienne visionnaire avec Bernard Lavilliers et Dominique Rocheteau Saint-Etienne vient de lancer à son tour sa propre marque économique partagée : Saint-Etienne, l Atelier visionnaire. Cette opération de promotion s appuie sur des outils communs et un portail web partenarial dédié à l attractivité économique, pour rendre l image du territoire plus visible et plus lisible auprès des entreprises, des investisseurs, des touristes. Cette marque est issue d une démarche à laquelle 250 personnes, dirigeants d entreprise, artistes, designers, chercheurs, universitaires, associatifs, ont été associées pendant 18 mois. Cette opération est soutenue par douze partenaires : Ville, Agglomération, Département, Région, CCIT, Chambre des métiers, Cité du design, Epase, syndicats patronaux, Conseil de développement, Saint-Etienne Tourisme. La nouvelle image sera portée notamment par un collectif d ambassadeurs, parmi lesquels figurent le chanteur Bernard Lavilliers, Dominique Rocheteau, l artiste Jean-Michel Othoniel, l écrivain Jean-Noël Blanc, et les chefs d entreprise Pascal Rémy (SNF), Jacques Mahül (Focal JM Lab), Georges Jobard (Clextral) ou YO Kaminagai, responsable de l unité design et projets culturels de la RATP. Attractivité *Les cadres et diplômés choisissent Rhône-Alpes Nouveau classement flatteur pour Rhône- Alpes et Lyon. L enquête de l Apec est formelle : pour les jeunes cadres et jeunes diplômés français interrogés (un panel de 1250 personnes), Rhône-Alpes arrive au premier rang des régions où ils souhaiteraient vivre et travailler. Parmi les nombreux critères retenus : qualité de vie (infrastructures de transport, temps domicile-travail, climat, environnement naturel, etc.) et dynamisme économique (dynamisme et diversité du tissu économique, notoriété des entreprises, sièges sociaux, etc.). Dans le classement Apec, Rhône-Alpes est suivie par Midi-Pyrénées, Aquitaine, Paca et Languedoc-Roussillon. En ce qui concerne les villes, c est Lyon qui arrive en tête, loin devant Bordeaux, Toulouse, Paris, Nantes, Montpellier, Aix-en-Provence, Lille, Grenoble et Marseille. > Découvrez le programme! pp. 10 et 11

Votre réseau international. Chine

Votre réseau international. Chine Votre réseau international Chine Allemagne Argentine Brésil Burkina Faso Canada Assurer votre succès à l international avec ERAI Depuis 1987, ERAI accompagne les entreprises rhônalpines pour concrétiser

Plus en détail

Vos partenaires sur les marchés étrangers

Vos partenaires sur les marchés étrangers Secrétaire d Etat chargé du Commerce extérieur Direction générale du Trésor et de la Politique économique ACFCI UBIFRANCE Missions Economiques UCCIFE partenaires OSEO COFACE CNCCEF partenaires ENTREPRISES

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques UBIFRANCE et les Missions Economiques constituent ensemble le réseau public d appui au développement international des entreprises françaises,

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

Au service de votre entreprise à l international

Au service de votre entreprise à l international Un réseau mondial au service des entreprises 1.500 personnes dans 156 Missions économiques réparties dans 113 pays des experts sectoriels et géographiques en France et à l étranger une agence nationale

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Enquête 2015 Réalisation : ACTEL Données source : Direction régionale des douanes Ile-de-France Ouest 1 Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée UNE OFFRE D EXPOSANTS riche et diversifiée Du 31 mars au 4 avril derniers, INDUSTRIE Paris a transformé le parc des expositions de Paris Nord Villepinte en CAPITALE INDUSTRIELLE. 5 jours de business qui

Plus en détail

LE QUAI D'ORSAY AU SERVICE DES ENTREPRISES

LE QUAI D'ORSAY AU SERVICE DES ENTREPRISES LE QUAI D'ORSAY AU SERVICE DES ENTREPRISES Photo : MAE - Frédéric de La Mure MAE - Direction de la communication et de la presse - Février 2014 Dès ma prise de fonction, j ai décidé de faire de la diplomatie

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE 16 janvier 2015 Dossier de presse I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE Les missions respectives actuelles des deux agences, quoique par nature différentes, tendent vers un même objectif : celui de l internationalisation

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Région Haute-Normandie Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Novembre 2013 ! "# $"% &%'' $ (')#!*+,*'-#&+,./ 0 $1&/2+,(.'1&/2+,(.'' 3,/,// 4 (553 5#+' 2 '+ 0 6 #

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2013

OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2013 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2013 L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX (OREI) L Observatoire régional des échanges internationaux (OREI) dresse, chaque année

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Groupe Crédit Agricole Une Banque Universelle de Proximité à votre service Métiers

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. «Montagne inventive»

DOSSIER DE CANDIDATURE. «Montagne inventive» DOSSIER DE CANDIDATURE «Montagne inventive» sommaire I) Le tourisme au cœur de la dynamique du territoire Savoie Mont-Blanc...2 ii) Un projet de Pôle touristique d excellence en quatre axes...4 Axe 1 -

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers CORRIGÉ CORNILLEAU 1. Identifiez, parmi les sources documentaires

Plus en détail

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Accor est une entreprise d origine française, mais dont le capital et l activité se sont largement internationalisés. Premier hôtelier

Plus en détail

Simplifiez-vous les RH à international

Simplifiez-vous les RH à international Simplifiez-vous les RH à international VOUS SOUHAITEZ Etudier ou prospecter de nouveaux marchés Construire ou dynamiser un réseau d agents ou distributeurs locaux Créer et mettre en place une structure

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent

L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent Nos partenaires L aventure de l international : Entreprises et Pôles/Clusters témoignent Intervenant : Jean-Baptiste Anginot Directeur Général - société ECOFIT Animatrice : Sylvie Hevia Conseillère en

Plus en détail

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger SOMMAIRE Cap Export : Pour Mieux Exporter 1. Favoriser l emploi des jeunes à l export Un crédit d impôt export étendu 2. Partir gagner des marchés à l étranger 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

Biopôle de Gerland. Présentation des projets

Biopôle de Gerland. Présentation des projets Biopôle de Gerland Présentation des projets Une économie lyonnaise tirée par des filières prioritaires et le développement de grands sites économiques Une stratégie de développement économique offensive

Plus en détail

Invitation. Mercredi 21 novembre 2012 > 13h00 à 20h. à l ESSEC - Salle le Dôme Avenue Bernard Hirsch à Cergy-Pontoise. partenaire média :

Invitation. Mercredi 21 novembre 2012 > 13h00 à 20h. à l ESSEC - Salle le Dôme Avenue Bernard Hirsch à Cergy-Pontoise. partenaire média : Invitation Mercredi 21 novembre 2012 > 13h00 à 20h à l ESSEC - Salle le Dôme Avenue Bernard Hirsch à Cergy-Pontoise partenaire média : partenaires : La croissance c est l international Près de 40 experts

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

En allant à l international, vous choisissez la voie de la croissance!

En allant à l international, vous choisissez la voie de la croissance! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6519-05 Juin 2010 Ce document est imprimé avec des encres végétales sur du papier issu de forêts gérées durablement certifié

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales

Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales DOSSIER DE PRESSE Tel4Expat, Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales Sommaire : 1. La téléphonie des expatriés : un besoin spécifique

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Le CONTRAT DE DEVELOPPEMENT INNOVATION

Le CONTRAT DE DEVELOPPEMENT INNOVATION Le CONTRAT DE DEVELOPPEMENT INNOVATION Financer les investissements immatériels des PME en croissance ACCELERER LA CROISSANCE DES PME Pour les innovations faisant intervenir une nouvelle technologie, OSEO

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? www.webexportlorraine.fr

QUI SOMMES-NOUS? www.webexportlorraine.fr QUI SOMMES-NOUS? CCI International Lorraine a pour objectif d offrir un service efficace et réactif à l ensemble des entreprises lorraines souhaitant se développer à l export. Issue de la mutualisation

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

ACCUEILLIR DE NOUVEAUX TOURISTES CHINOIS : Un protocole d accord avec TUNIU Numéro 1 du Voyage en ligne en Chine

ACCUEILLIR DE NOUVEAUX TOURISTES CHINOIS : Un protocole d accord avec TUNIU Numéro 1 du Voyage en ligne en Chine TOURISME, UN CHALLENGE COLLECTIF ACCUEILLIR DE NOUVEAUX TOURISTES CHINOIS : Un protocole d accord avec TUNIU Numéro 1 du Voyage en ligne en Chine DOSSIER DE PRESSE 10 MARS 2015 PROTOCOLE D ACCORD TRIPARTITE

Plus en détail

Agence d Attractivité de l Alsace Colmar, jeudi 10 juillet 2014

Agence d Attractivité de l Alsace Colmar, jeudi 10 juillet 2014 Agence d Attractivité de l Alsace Colmar, jeudi 10 juillet 2014 1/ Stratégie 2/ Missions Actions 3/ Organigramme Stratégie 1. Conforter la notoriété de l Alsace : la priorité au faire-savoir Donner envie

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Notre nouveau programme d Entreprise

Notre nouveau programme d Entreprise > Notre nouveau programme d Entreprise Londres, 13 janvier 2005 Présentation à la communauté financière 1 Notre nouveau programme d entreprise Présentation à la communauté financière 2 > notre Vision Présentation

Plus en détail

Participez au NY NOW le rendez-vous incontournable des acheteurs américains du secteur du cadeau et de la décoration.

Participez au NY NOW le rendez-vous incontournable des acheteurs américains du secteur du cadeau et de la décoration. Pavillon France NY NOW Etats-Unis - New York Du 2 au 6 février 2014 Participez au NY NOW le rendez-vous incontournable des acheteurs américains du secteur du cadeau et de la décoration. Vous êtes... Fabricant/concepteur

Plus en détail

NOMADÉIS. Pionnier du conseil durable E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE

NOMADÉIS. Pionnier du conseil durable E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE NOMADÉIS Pionnier du conseil durable 2 1 R U E G E O R G E S A N D 7 5 0 1 6 P A R I S, F R A N C E + 3 3 ( 0 ) 1 4 5 2 4

Plus en détail

Lancement de bpifrance export

Lancement de bpifrance export PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Communiqué de presse www.economie.gouv.fr NICOLE BRICQ MINISTRE DU COMMERCE EXTERIEUR Communiqué de presse www.commerce-exterieur.gouv.fr Soutenir

Plus en détail

PME-ETI. doper sa croissance à l international TABLE RONDE

PME-ETI. doper sa croissance à l international TABLE RONDE PME-ETI doper sa croissance à l international Le «Made in France» plait à l étranger. Mais la France est encore trop en retrait. Les ETI doivent se lancer. Témoignages lors de cette table ronde au Medef

Plus en détail

UBIFRANCE. et les Missions économiques. Charlotte LOUYS Déléguée Régionale Ile de France Est Anne-Céline Mothes Chargée d opérations Eco-activités

UBIFRANCE. et les Missions économiques. Charlotte LOUYS Déléguée Régionale Ile de France Est Anne-Céline Mothes Chargée d opérations Eco-activités UBIFRANCE et les Missions économiques VOS PARTENAIRES A L EXPORT 16/06/2011 Club éco-activités de Sénart Charlotte LOUYS Déléguée Régionale Ile de France Est Anne-Céline Mothes Chargée d opérations Eco-activités

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE V.I.E?

QU EST-CE QUE LE V.I.E? QU EST-CE QUE LE V.I.E? Le V.I.E. permet de confier à un jeune jusqu à ses 28 ans, une mission professionnelle à l étranger d une durée modulable de 6 à 24 mois. De statut public, le contrat V.I.E. est

Plus en détail

Une présentation du Centre des affaires internationales de LAVAL TECHNOPOLE

Une présentation du Centre des affaires internationales de LAVAL TECHNOPOLE Une présentation du Centre des affaires internationales de LAVAL TECHNOPOLE Mot du comité organisateur Le comité organisateur de la 13 e édition des MercadOr est fier de vous présenter les lauréats de

Plus en détail

Groupe AFNOR au service de votre performance

Groupe AFNOR au service de votre performance Groupe AFNOR au service de votre performance GROUPE AFNOR Les clés de votre différenciation et de votre développement AFNOR est un groupe de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

Les CCI au service de

Les CCI au service de Les CCI au service de la Responsabilité Sociétale des Entreprises Congrès Développement Durable des CCI Angers, 23 octobre 2012 Le 23 Octobre se tenait à Angers le 11 e Congrès Développement Durable des

Plus en détail

Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi

Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Mayenne Services Publics La lettre thématique Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Les dispositifs et instruments financiers Le crédit d impôt pour la compétitivité

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver?

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? «Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? Mme BLEYER et M. LEMESRE (Banque Populaire) M. BREHIER (Oséo) M. BRUN (Coface) M. HAM (DIRRECTE) Sommaire 1. Je m informe Grâce

Plus en détail

Sur la route de la coopération. Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport

Sur la route de la coopération. Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport Sur la route de la coopération Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport Sur la route de la coopération Démocratie, solidarité, autonomie, transparence sont

Plus en détail

CONFÉRENCE SOCIALE 2015

CONFÉRENCE SOCIALE 2015 CONFÉRENCE SOCIALE 2015 SOMMAIRE LA DÉLÉGATION DE LA CFDT RENCONTRE AVEC LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Intervention de Laurent Berger TABLE-RONDE 1 La sécurisation des parcours professionnels et la création

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT DE FILIERE SILVER ECONOMIE JEUDI 12 DECEMBRE 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE Introduction La signature de ce contrat de filière n est qu une étape Les six axes du contrat

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Le ministère des Finances et de l Économie. Votre partenaire d affaires Présentation à la foire des entrepreneurs

Le ministère des Finances et de l Économie. Votre partenaire d affaires Présentation à la foire des entrepreneurs Le ministère des Finances et de l Économie Votre partenaire d affaires Présentation à la foire des entrepreneurs Formation du nouveau ministère À la suite de la formation du nouveau Conseil des ministres

Plus en détail

À PROPOS DE MORPHO POUR UNE VIE PLUS SÛRE ET PLUS SIMPLE

À PROPOS DE MORPHO POUR UNE VIE PLUS SÛRE ET PLUS SIMPLE À PROPOS DE MORPHO POUR UNE VIE PLUS SÛRE ET PLUS SIMPLE SAFRAN AÉRONAUTIQUE ET ESPACE Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l aéronautique,

Plus en détail

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire Sommaire 1. Communiqué de Presse : SNR dans la lignée du Nobel de Physique 2007 2. Présentation de SNR ROULEMENTS 3. Les 3 générations de capteurs : le projet CAMEL 4. Un partenariat réussi entre l Université

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2012. Centre des congrès

RAPPORT D ACTIVITE 2012. Centre des congrès RAPPORT D ACTIVITE 2012 Centre des congrès Reims Évènements CCSPL du 5 septembre 2013 Centre des congrès Lors de l établissement de nos budgets prévisionnels, nous avions prévu une nette baisse d activité

Plus en détail

ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX. Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources

ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX. Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX LA CHINE CONCENTRE 95% DE LA PRODUCTION DE METAUX RARES 20% de la population consomme

Plus en détail

Vers un monde qui nous «emballe»

Vers un monde qui nous «emballe» 3 èmes Rencontres des Lumières Les journées scientifiques du Campus Lyon Ouest - Ecully Mardi 20 et mercredi 21 mars 2012 en partenariat avec Vers un monde qui nous «emballe» en partenariat avec les moments

Plus en détail

Une vision innovante et pragmatique du développement international des PME

Une vision innovante et pragmatique du développement international des PME Présentation QI Emirats-Arabes Unis 21 juin 2012 Une vision innovante et pragmatique du développement international des PME Expansion Québec : des solutions pragmatiques Un réseau de 25 centres d affaires

Plus en détail

> Rencontrez les pôles

> Rencontrez les pôles Rencontrez les pôles Axelera : chimie, environnement. Pôle et Cluster Imaginove : jeu vidéo, cinéma, audiovisuel, animation, multimédia interactif. Lyonbiopôle : santé (maladies infectieuses, infectiologie,

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international

JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international JUILLET 2015 Les entreprises bretonnes à l international Données de référence Les données de cadrage sont issues des données de référence du commerce

Plus en détail

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise 3 e Etats Généraux de l économie lyonnaise Grand Lyon, L Esprit d Entreprise Introduction par Olivier TORRES Chercheur associé EM LYON Spécialité: Management des PME et Territoires 2 3 e Etats Généraux

Plus en détail

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT Des gisements de progrès Avril 2011 LES CONSTATS Les PME auvergnates n exportent pas assez : 2% des entreprises contre 3% au niveau national à l origine que d un tiers

Plus en détail

Inauguration de la plateforme réalisée par BARJANE et exploitée par ID Logistics pour Carrefour sur le Parc des Bréguières

Inauguration de la plateforme réalisée par BARJANE et exploitée par ID Logistics pour Carrefour sur le Parc des Bréguières Communiqué de presse 12 juin 2015 Inauguration de la plateforme réalisée par BARJANE et exploitée par ID Logistics pour Carrefour sur le Parc des Bréguières Exploitée depuis février 2014 et lauréate du

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Bienvenue chez Bürkert Bürkert, le partenaire idéal de votre réussite. Quel que soit votre problème en matière de fluidique, nous mettons tout en œuvre pour vous apporter la solution

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT Une grande économie au cœur de l Europe, une porte d accès vers la Méditerranée et l Afrique : 5 e économie

Plus en détail

grandir ensemble www.fayat.com/carrieres

grandir ensemble www.fayat.com/carrieres www.fayat.com/carrieres 137 rue du Palais-Galien - BP 90028-33029 Bordeaux Cedex - France Tél. : +33 (0)5 56 00 21 00 - Fax : +33 (0)5 56 51 60 47 Crédits photos : Bruno Levy REA ; Dominique Feintrenie

Plus en détail

3700 personnes 356 M de CA. Le mot du Président. répartition de l activité. Division Télégestion 10% 62% 28% Division Electronique

3700 personnes 356 M de CA. Le mot du Président. répartition de l activité. Division Télégestion 10% 62% 28% Division Electronique 3 3700 personnes 356 M de CA répartition de l activité Division Télégestion 10% 62% 28% Division Electronique Division Signalisation Le mot du Président Ces dernières années, j ai veillé à ce que l activité

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

Méthodologie. 92 start-up ont répondu à un questionnaire en février 2014

Méthodologie. 92 start-up ont répondu à un questionnaire en février 2014 Méthodologie 616 start-up créées depuis 2007, dont 548 en activité Tous secteurs des cleantech : énergies renouvelables, efficacité énergétique, écomobilité, chimie verte 92 start-up ont répondu à un questionnaire

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures. Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi

Compte rendu. Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures. Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Compte rendu Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures Compte rendu n 21 SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 Audition, ouverte

Plus en détail

GRAND PROJET RHONE-ALPES NORD ISERE DURABLE. Le Nord Isère Durable, Territoire d innovations et d expérimentations de la construction durable

GRAND PROJET RHONE-ALPES NORD ISERE DURABLE. Le Nord Isère Durable, Territoire d innovations et d expérimentations de la construction durable GRAND PROJET RHONE-ALPES NORD ISERE DURABLE Le Nord Isère Durable, Territoire d innovations et d expérimentations de la construction durable SYNTHESE DU PROGRAMME D ACTIONS DECEMBRE 2012 1 SOMMAIRE GPRA

Plus en détail