SAINT-JOUIN PLAGE Une nouvelle plage pour tous

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SAINT-JOUIN PLAGE Une nouvelle plage pour tous"

Transcription

1 25 août 2011 à St Jouin-Bruneval SAINT-JOUIN PLAGE Une nouvelle plage pour tous Dossier de candidature «Recueil des belles pratiques et bons usages en matière d accessibilité de la cité»

2 Sommaire Introduction...p3 A/ Présentation de la réalisation...p4 B/ Spécifications techniques de la réalisation...p5-1/ Qualité d usage...p5-2/ Qualité urbanistique et esthétique...p6-3/ Qualité environnementale...p7 C/ Modalités retenues pour la conception et mise en oeuvre de la réalisation...p8-1/ Partenariats...p8-2/ Processus...p8-3/ Organismes financeurs...p8 D / Avantages et gains pour le maître d ouvrage...p9-1/ Analyse coût/avantage...p9-2/ Bénéfices révélés...p9-3/ Indicateurs retenus...p9 E / Difficultés rencontrées et point de vigilance...p10-1/ Obstacles surmontés...p10-2/ Points de vigilance...p10-3/ Facteurs et conditions de la réussite du projet...p10 Conclusion...p11 Annexes...p12

3 Introduction La plage de St-Jouin-Bruneval, qui est une plage familiale, agréable, conviviale et confortable, s est offert un nouveau visage depuis juillet St-Jouin-Plage, respectueuse de l environnement, est désormais mieux adaptée à l accueil des nombreux estivants qui retrouvent ici les vrai plaisirs de la mer. La plage est un vrai trésor niché au pied de la falaise. Si présente, si proche que l on en oublie parfois qu elle représente un potentiel de développement touristique très important pour la commune et les commerces. La plage de Saint-Jouin peut accueillir jusqu à personnes par jour pendant la période estivale. Lors du conseil municipal du 11 mai 2010, les élus ont confié à l architecte Bruno Saas, de l atelier Saint-Georges, le soin de réinventer les espaces de la plage. L idée était de respecter la cohérence globale du site, tout en donnant au front de mer de nouveaux équipements et fonctionnalités : restauration, activités nautiques, détente sur la plage, équipements de sécurité, sanitaires La plage de St-Jouin-Bruneval est la seule grande plage de sable à marée basse accessible à tous sur la Côte d Albâtre, bénéficiant d un parking d accueil de grande capacité. Les travaux entrepris ont permis de s affranchir des contraintes de galets, de niveaux, de marches... la cale de mise à l eau a été adaptée pour permettre aux véhicules légers «transports d enfants» d accéder à la mer. Les élus et les partenaires, porteurs de ce projet ont affirmé le potentiel unique de cette plage. Notre ambition partagée est de continuer à améliorer notre fonctionnement et de positionner cette plage comme exemple pour être la plage accessible pour tous de la Côte d Albâtre. 3

4 A - Présentation de la réalisation La revalorisation du front de mer de la commune de S t -Jouin-Bruneval a impliqué : - La création et la réhabilitation d un certain nombre d équipements publics, - La diversification des activités sur le site, - Le réaménagement des espaces paysagers, - La requalification de la promenade et des circulations. S t -Jouin-Plage a été inaugurée le 2 juillet St-jouin-bruneval, Une plage unique sur le littoral L architecte Bruno Saas a proposé la création de petits bâtiments à l aspect sobre, privilégiant l utilisation de matériaux comme le bois et les galets, qui s harmonisent avec le côté naturel de la plage. Un aménagement différencié Dans la zone de pique-nique, une promenade longeant le front de mer a été créée. Elle débute au parking et est reliée aux nouveaux équipements par des passages transversaux. Les éléments de mobilier renforcent l aspect linéaire de la promenade. Côté plage, la promenade est prolongée par un tracé courbe qui respecte les lignes naturelles du site. Des bâtiments adaptés Un poste de secours a été créé sur un emplacement stratégique qui permet une vue d ensemble de la plage. Des toilettes publiques ainsi qu une plate-forme de douches ont été aménagées le long de la promenade et sur la plage. Des matériaux qui respectent les caractéristiques du lieu Les bâtiments sont réalisés en ossature bois avec un bardage de panneaux en bois et en gabion (casiers de galets). Un mât de signalétique est installé sur chaque terrasse pour indiquer, sous forme de textes et logos, le type d activités ou d équipements proposés. Des équipements accessibles à tous Ce projet a permis la réalisation de grandes terrasses en béton devant chaque équipement. Tous les bâtiments sont donc reliés à la promenade sans rupture de niveaux. Les personnes n ont pas besoin de passer par le sable ou les galets. Les personnes à mobilité réduite peuvent ainsi se déplacer d un bâtiment à l autre sans difficulté. L accessibilité aux personnes handicapées du site touristique est prise en compte avec le nouveau réaménagement du front de mer de S t -Jouin- Plage. Cinq types de handicaps sont considérés. - Le handicap moteur (atteinte partielle ou totale de la mobilité et trouble de la communication). - Le handicap sensoriel : auditif (malentendants, sourds et muets) et visuel (aveugles). - Le handicap mental - Le handicap en situation temporaire (les parents avec des poussettes, les personnes plâtrées). 4

5 B - Spécifications techniques de la réalisation 1/ Qualité d usage Allées de déambulations Comme nous l avons expliqué précédemment, l accessibilité se traduit par la réalisation de grandes terrasses en béton devant chaque équipement reliant les bâtiments à la promenade sans rupture de niveaux. Elle se traduit également par la création d allées de déambulations. Le cheminement est plus large, ce qui permet aux personnes en chaises roulantes de circuler plus facilement. Les chemins de déambulations sont propres et bien délimités. Grâce à ces allées, le poste de secours, pôle nautique, douches, toilettes, restaurants, parking et cabines de plage sont accessibles de tous. Accès à la mer Une cale de mise à l eau a été adaptée pour permettre aux véhicules transportant des personnes handicapées de rouler jusqu à la mer pour déposer directement les personnes handicapées physiques sur la plage à marée basse. Des bâtiments accessibles Les bâtiments réhabilités tels que le pôle nautique et le poste de secours prennent en compte les réglementations d accessibilité, en particulier pour les espaces ouverts au public (vestiaires, accueil ). Les équipements créés proposent des cabines accessibles aux handicapés comme par exemple les cabines de plage (2 sur 6) et les blocs W.C (1 sur 4) qui sont plus spacieux et pratiques. Activités nautiques et équipements La plupart des activités proposées l été par le pôle nautique sont accessibles aux handicapés. Tous les appareils sont adaptés aux personnes souffrant de handicap. Le matériel est utilisable par deux personnes (char à voile double, catamaran double...) ce qui permet d accompagner la personne handicapée. Le pôle nautique dispose d un lève-personne électrique qui permet de manipuler les personnes handicapées en toute sécurité. Mise à disposition de Tiralo Le tiralo est un fauteuil de plage destiné aux personnes à mobilité réduite, mais qui se distingue des fauteuils roulants classiques de deux façons : - Le tiralo est un fauteuil amphibie qui permet aussi bien, et sans transformation, de rouler sur le sol et de flotter sur l eau. - Il évolue facilement sur tous les types de sol, sable ou galets, et il permet ainsi à tout passager accompagné d accéder à la plage, de s y promener, et même de se baigner en eau calme. L ensemble des équipements a été réalisé dans le même vocabulaire architectural. Ceci permet de redonner une identité architecturale au front de mer, d harmoniser l ensemble des infrastrcutures (allées de déambulations, accessibilité handicapés, plates-formes terrasses uniformisées) et d intégrer les restaurants dans un ensemble cohérent de qualité. Cette réhabilitation a permis dès lors d offir des équipements qualitatifs répondant aux normes d accessibilité. 5

6 2/ Qualité urbanistique et esthétique Un nouveau visage pour la plage Habitué aux aménagements de bord de mer, notamment ceux de Saint- Valéry-en-Caux et de Sainte-Marguerite-sur-Mer, Bruno Saas, de l Atelier Saint-Georges, explique sa démarche pour la plage de Saint-Jouin-Bruneval. «Nous nous sommes affranchis de toute image de référence balnéaire.» Explique-t-il. «La singularité du lieu étant cette confrontation entre un site naturel et des éléments industriels. Sur place, nous avons dû tenir compte de l existence de deux bâtiments, deux petits parallélépipèdes. D où l idée de créer un jeu de petits cubes avec, notamment, des gabions constitués de galets récupérés ici, au pied des falaises. Et de poursuivre le souhait de l équipe municipale qui a été de prendre en compte la notion de développement durable. Ce qui nous a conduit, outre le fait d utiliser des matériaux trouvés sur place, à dessiner des cabines de plage en bois reconstitué ou, encore, à installer des toilettes sèches. Presque implicitement, une autre notion s est ajoutée à la précédente: celle de responsabilité. Chaque personne, par exemple, alimente sa douche non pas grâce à un robinet, mais à l aide d un système de pompage, plus économique en consommation d eau. Une eau qui est, quant à elle, chauffée par énergie solaire.» Ce qui fait de Saint-Jouin-Bruneval une plage unique sur la côte d Albâtre. Des matériaux, un mobilier et une signalétique en réponse au lieu Les matériaux pour la réalisation des équipements ont été choisis en réponse aux caractéristiques du site. Le front de mer de Saint Jouin-Bruneval a la particularité de se situer à proximité d un port pétrolier de grande importance. Le projet ne peut ignorer ce port et il était donc déplacé de chercher la sophistication et la préciosité que l on connait des architectures balnéaires environnantes. La commune, avec l aide de l architecte, a choisi d utiliser uniquement des matériaux bruts tels qu ils existent déjà sur le site, tout en les mettant en œuvre de manière sobre, épurée et dans un vocabulaire architectural contemporain et affirmé. Les mâts de signalétique situés sur les terrasses évoquent à la fois la girouette puisqu ils tournent avec le vent, mais également les pavillons maritimes que l on peut apercevoir sur les bateaux. 6

7 3/ Qualité environnementale Un projet exemplaire en matière de développement durable La commune a souhaité s inscrire dans une démarche environnementale afin d être en accord avec les principes du développement durable. La commune a donc mis en place certains aménagements et équipements respectueux de la biodiversité. En utilisant des matériaux renouvelables - Utilisation de matériaux renouvelables comme le bois pour les constructions et l habillage des bâtiments existants. - Utilisation de matériaux disponibles sur place comme les galets pour la réalisation des murs gabions. - Proposition de matériaux bruts afin d éviter l utilisation de produits de finitions polluants et souvent difficiles à entretenir en bord de mer. En économisant l eau - Installation de toilettes sèches pour le public fonctionnant sans eau, utilisant un système de ventilation et de récupération de chaleur pour la déshydratation et le stockage des matières. - Mise en place d un système de pompage pour les douches afin de minimiser la consommation d eau et d éviter les écoulements d eau inutiles. En utilisant les énergies renouvelables - Mise en place de panneaux d eau chaude solaire sur le toit du pôle nautique et poste de secours afin d alimenter les douches des vestiaires. En incitant le public à avoir des gestes citoyens - Mise en place d une plateforme de tri des déchets avec des containers pour le verre, le plastique, le papier qui se situe à proximité du parking - Mise en place d un règlement pour responsabiliser les commerçants présents sur le site. Les restaurateurs doivent minimiser leurs déchets et prévoir un système de tri sélectif pour leur clientèle. En respectant la faune et la flore locale - Paysager le site avec des végétaux adaptés en s inspirant de la végétation locale présente sur la falaise. Label - En 2010, St Jouin-Bruneval a remporté le prix spécial de la biodiversité pour son investissement et son engagement pour la protection des espaces naturels sensibles. - Label Pavillon Bleu en 2009 et 2010 ; Valorisation de la commune qui a mené de façon permanente une politique exemplaire en matière de gestion environnementale et touristique durable. - Dossier de candidature envoyé pour l obtention du label «TOURISME ET HANDICAP» 7

8 C - Modalités retenues pour la conception et mise en oeuvre de la réalisation 1/ Partenariats - Le Centre Paul Durand Viel situé à St Martin du Bec, est un institut d éducation motrice. Il accueille 62 enfants et adolescents de 3 à 20 ans (mixte) présentant une déficience motrice, infirmité motrice cérébrale, maladies neuro-musculaires, spina-bifida, traumatismes crâniens ou de la moelle, etc. - APF : Association des Paralysés de France a été créée en Elle a été reconnue d utilité publique en C est un mouvement national de personnes valides et handicapées au service des personnes handicapées Les buts et objectifs de l association sont de : - Regrouper les personnes handicapées et leurs familles de telle sorte qu elles soient actrices de l amélioration de leurs conditions de vie, de la défense de leurs droits et de leur dignité en tant que citoyens à part entière. - Apporter aux personnes handicapées un soutien et une aide personnalisée pour qu elles acquièrent la plus grande autonomie possible dans un lieu de vie librement choisi. - Favoriser la création d établissements, structures et services répondant de la façon la plus adaptée aux problèmes que posent la déficience motrice aux enfants, adolescents et adultes. - Amicale des parents d élèves du Centre Paul Durand Viel a financé du matériel nautique. - Association Bric à Brac 2/ Processus - Tout au long de l élaboration du projet, il y a eu une collaboration avec le Centre Paul Durand Viel et des ergothérapeutes dans le choix du matériel (tiralo, catamaran...), et de l accessibilité des bâtiments... Ils étaient présents à chaque étape du projet et nous apportaient un accompagnement utile et nécessaire. - Plusieurs rencontres avec Sophie Renou de Label «Tourisme et handicap» pour faire le point sur le projet. 3/ Organismes financeurs Ce projet a été accompagné par le Comité Départemental du Tourisme de Seine Maritime, CAUE et Pays des Hautes Falaises. Il a été financé par la Région, le Département et l Europe. Il s inscrit dans le cadre de la rénovation de l offre touristique de la Côte d Albâtre et participe activement au dynamisme local de l économie. L activité touristique joue un rôle essentiel sur la Côte d Albâtre. Coût total de la réhabilitation : ,75 TTC Subventions : Région : TTC Département : TTC Europe : TTC 8

9 D - Avantages et gains pour le maître d ouvrage 1/ Analyse coût avantage C est un projet global de réaménagement qui a été repensé (ensemble de cheminements, terrasses...). Nous avons souhaité trouver des solutions limitant l impact financier tout en conservant une harmonie avec le naturel de la plage et en respectant les caractéristiques du lieux. Notre reflexion s est portée sur le choix des matériaux utilisés (renouvelables et bruts) et sur l économie d eau avec la mise en place de toilettes sèches, système de pompage des douches et réseau de panneaux solaires. 2/ Bénéfices révélés Tout au long de la réalisation du chantier, il y a eu une réelle implication des structures proches. Consultation régulière avec le Centre Paul Durand Viel. Ce projet a été soutenu et accompagné par le CAUE et le CDT. Deux associations St-Jouinaises, l APPLA, association de pêcheurs et le Club Nautique ont permis à des parents adhérents ayant des enfants handicapés de participer plus largement aux activités des clubs et de trouver une place au sein des associations. Les personnes à mobilité réduite comme les personnes âgées sont également mieux représentées sur la plage. 3/ Indicateurs retenus Les indicateurs retenus afin de s assurer de la bonne appropriation de la réalisation ont été des indicateurs urbanistiques, esthétiques et pratiques. En effet, nous avons décidé de nous affranchir de toute image de référence balnéaire. Le lieu témoigne d une singularité qui est la confrontation entre un site naturel et des éléments industriels. L architecte a tenu compte de l existence des anciens bâtiments. Le souhait de l équipe municipale, comme nous l avons détaillé ultérieurement, a été de prendre en compte la notion de développement durable et de responsabilité. L aspect pratique est mis en avant grâce au pôle nautique et à ses moniteurs qui assurent l accueil des estivants et la mise à l eau des tiralos. Ceci a permis de comptabiliser la fréquentation du pôle nautique et de répondre à tous les types d handicap. 9

10 E - Difficultés rencontrées et points de vigilance 1/ Obstacles surmontés Nous avons rencontré peu d obstacles car le projet a vraiment été travaillé en amont avec l architecte Bruno Saas, les entreprises et les différents partenaires. 2/ Points de vigilance Les points de vigilance ont été axés essentiellement sur l accessibilité de tous. En effet, nous avons fait le choix que tous les bâtiments se trouvent sur un même niveau. Nous avons donc créé une rampe pour passage de seuil, au lieu d une marche au niveau de l ensemble des bâtiments. Nous avons fait attention à ce que les restaurants aient une large plate-forme pour y circuler facilement. 3/ Facteurs et conditions de la réussite La commune a su s entourer de bonnes personnes, comme l architecte, habitué aux aménagements de bord de mer qui a respecté la cohérence globale du site. La réussite de ce projet s est également faite grâce aux diagnostics du CAUE et du CDT, l implication de professionnels comme le Centre Paul Durand Viel, mais aussi grâce aux élus en charge de ce projet, qui ont une vraie volonté à faire vivre ces partenariats, tout au long de l année. 10

11 Conclusion La plage de S t -Jouin-Bruneval, dans sa réhabilitation, a été sensible à l activité des personnes à mobilité réduite et a donc mis l accent sur l accessiblité pour tous. Aujourd hui, toute personne peut aller à la plage sans contrainte. En effet, les bâtiments ont été conçus pour qu ils soient sur un seul niveau et création d un espace plus large pour les toilettes, douches, plates-formes restaurants pour les personnes handicapées. Le matériel proposé par le pôle nautique est adapté, mais non spécifique. On note une polyvalence dans le matériel puisque les personnes valides et non-valides utilisent les mêmes équipements. De ce fait, les personnes à mobilité réduite sont mieux intégrées. Il n y a pas de distinction et de différence vis à vis des personnes handicapées. Le handicap est traité au même niveau que les autres personnes. Les utilisateurs de la plage, qu ils soient handicapés ou non bénéficient des mêmes tarifs et du même matériel nautique. Cependant les tiralos sont prêtés gratuitement. On ne retrouve pas non plus une architecture différente des cabines de plage, toilettes... Nous ne voulions pas de différence visuelle. Grâce au soutien et la volonté de nombreuses personnes comme l architecte Bruno Saas, CAUE, CDT, Région, Département, Europe, membres du Label Tourisme et Handicap et les associations locales, la mairie de S t -Jouin-Bruneval a pu créer une plage agréable, conviviale, confortable et accessible à toutes les personnes. C est pourquoi nous souhaitons déposer notre candidature pour le dossier «Recueil des belles pratiques et bons usages en matière d accessibilité». 11

12 ANNEXES - PLANS ET PHOTOS 12

13 13

14 Avant Après 14

15 16

16 17

17 15

18 18

19 19

20 20

21 21

Process de la plage accessible type

Process de la plage accessible type > Vers un littoral pour tous Process de la plage accessible type GENESE DU PROJET : 1998 Premier état des lieux des plages : 3 cheminements sur l ensemble du littoral héraultais. 2001 Elaboration du guide

Plus en détail

I. QU EST-CE QU UN GITE?

I. QU EST-CE QU UN GITE? Définition I. QU EST-CE QU UN GITE? GUIDE A LA CREATION GITE Loué à la semaine ou au week-end, le Gîte est une habitation touristique traditionnelle meublée, située en milieu rural. Le gîte Gîtes de France

Plus en détail

LES-BAINS ET LE HANDICAP

LES-BAINS ET LE HANDICAP 1 / 14 BALARUC-LES LES-BAINS ET LE HANDICAP La ville de Balaruc-les-Bains, station thermale et balnéaire est sensibilisée au problème du handicap et de l intégration des personnes handicapées. Cette préoccupation

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

Maître d ouvrage: Commune de Saint-Flour Hôtel de Ville 1 place d Armes 15100 Saint-Flour

Maître d ouvrage: Commune de Saint-Flour Hôtel de Ville 1 place d Armes 15100 Saint-Flour A m é n a g e m e n t s H ô t e l d e s I m p ô t s E n t r é e d e s A g i a l s Maître d ouvrage: Commune de Saint-Flour Hôtel de Ville 1 place d Armes 15100 Saint-Flour Maître d œuvre - Pilotage: S.C.P.

Plus en détail

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Thierry Mezerette FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation

Plus en détail

Accueil des personnes en situation de handicap

Accueil des personnes en situation de handicap Livret de sensibilisation des collaborateurs des hébergements touristiques Contribuez à l engagement et à la qualité de service de l entreprise! Accueil des personnes en situation de handicap Les bonnes

Plus en détail

L ACCESSIBILITE. Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques

L ACCESSIBILITE. Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques L ACCESSIBILITE Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques DEFINITION Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées

Plus en détail

L EXPERIENCE FAIT METHODE

L EXPERIENCE FAIT METHODE Restitution de l atelier du 25 mai 2010 Rapporteur : Guy Thomasset, maire de Limeuil L EXPERIENCE FAIT METHODE ENERGIES ET BATIMENTS PUBLICS DÉROULEMENT DE L ATELIER Apports techniques : BBC, Negawatt,

Plus en détail

La loi et le Label Tourisme et Handicap

La loi et le Label Tourisme et Handicap La loi et le Label Tourisme et Handicap La Loi du 11 février 2005 sur l égalité de droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Que dit cette loi?. Le principe de

Plus en détail

NEGRIER & Fils S.A.R.L 12120 SALMIECH Tél : 05.65.46.74.51 Fax : 05.65.46.78.83 negrier-electricite@wanadoo.fr www.negrier-accessibilite.

NEGRIER & Fils S.A.R.L 12120 SALMIECH Tél : 05.65.46.74.51 Fax : 05.65.46.78.83 negrier-electricite@wanadoo.fr www.negrier-accessibilite. NEGRIER & Fils S.A.R.L 12120 SALMIECH Tél : 05.65.46.74.51 Fax : 05.65.46.78.83 negrier-electricite@wanadoo.fr www.negrier-accessibilite.fr Qui est concerné? «Toutes les personnes ayant des difficultés

Plus en détail

Déficience visuelle. Déficience motrice

Déficience visuelle. Déficience motrice Déficience auditive Déficience mentale Déficience visuelle Déficience motrice PROCESS DE GUIDE METHODOLOGIQUE ET DE RECOMMANDATION D ACCESSIBILITE DES PLAGES Agence de Développement Touristique Maison

Plus en détail

LA MAISON DE LA BARTHE

LA MAISON DE LA BARTHE NOUVEL ESPACE MUNICIPAL LA MAISON DE LA BARTHE La nature en cœur de ville DOSSIER DE PRESSE Dossier de Ouverture presse décembre mars 2014 2013 www.dax.fr www.dax.fr SOMMAIRE Le poumon vert du cœur de

Plus en détail

Le CITY-BREAK GITES DE FRANCE concerne 2 formules d hébergement : la chambres d hôtes et la location meublée

Le CITY-BREAK GITES DE FRANCE concerne 2 formules d hébergement : la chambres d hôtes et la location meublée Le CITY-BREAK GITES DE FRANCE concerne 2 formules d hébergement : la chambres d hôtes et la location meublée I. QU EST-CE QU UNE CHAMBRE D HOTE «CITY-BREAK» ou «VILLES ET STATIONS» GITES DE FRANCE? Définition

Plus en détail

Nom et adresse :...Tél :... Nom et adresse :... Qualité :... Tél :...

Nom et adresse :...Tél :... Nom et adresse :... Qualité :... Tél :... Direction Départementale des Territoires et de la Mer Aude Service Habitat et Constructions Durables Unité Accessibilité et Réglementation de la Construction janvier 2010 NOTICE D ACCESSIBILITE ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle :

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Personnes ayant une diversité fonctionnelle physique Personnes ayant une diversité fonctionnelle

Plus en détail

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles»

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation : France Principales interventions

Plus en détail

Ma maison Haute Qualité Environnementale:

Ma maison Haute Qualité Environnementale: Ma maison Haute Qualité Environnementale: les meilleurs choix à la conception. Conseils et exemples en Eco-construction Marc Somers Architecte & Architecte d intérieur Sommaire Introduction: Les 14+1 objectifs

Plus en détail

Mode d emploi pour les sites naturels et culturels de la Haute- Savoie Séminaire du Jeudi 09 Octobre 2008

Mode d emploi pour les sites naturels et culturels de la Haute- Savoie Séminaire du Jeudi 09 Octobre 2008 www.reseau-empreintes.com Mode d emploi pour les sites naturels et culturels de la Haute- Savoie Séminaire du Jeudi 09 Octobre 2008 > CLUSES Document de synthèse réalisé par la FRAPNA Haute-Savoie pour

Plus en détail

Choisir des matériaux durables de finitions intérieures

Choisir des matériaux durables de finitions intérieures Séminaire Bâtiment Durable : Choisir des matériaux durables de finitions intérieures 05 juin 2015 Bruxelles Environnement Mundo-b : Choix de matériaux de finition durables dans le cadre d'une rénovation

Plus en détail

Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer

Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer Contexte de l opération : Situé à Pont de Gau sur la commune des Saintes-Maries-de-la-Mer,

Plus en détail

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2.

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2. A T E L I E R S E T D É P Ô T S D E L A D M I N I S T R A T I O N D E S B Â T I M E N T S P U B L I C S A B O U R M I C H T / B E R T R A N G E DOSSIER DE PRESSE 13 décembre 2010 Historique : 31 mai 2007

Plus en détail

Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE

Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE PRODUIT PAR : Association des Personnes Handicapées de la Rive-Sud Ouest (APHRSO) 100 rue Ste-Marie La Prairie (Québec) J5R 1E8 Téléphone :

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET :

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : Etude de faisabilité d un jardin partagé et pédagogique à Corte Le

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

Fiche de financement INTERAVIEW. Hôtellerie de plein air

Fiche de financement INTERAVIEW. Hôtellerie de plein air Fiche de financement INTERAVIEW Hôtellerie de plein air HOTELLERIE DE PLEIN AIR Constats Une offre «haut de gamme» performante (75 % de la fréquentation). Une offre inscrite dans un environnement naturel

Plus en détail

Centre aquatique de l Agglo

Centre aquatique de l Agglo Dossier de presse 13 septembre 2014 Visite de chantier Centre aquatique de l Agglo Retrouvez l avancée du chantier sur www.agglo-limoges.fr Contact presse - Hélène VALLEIX Service de presse - Limoges Métropole

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

Déroulé de l après-midi

Déroulé de l après-midi La Région des Pays de la Loire et le Département de Loire-Atlantique s engagent aux cotés du Pays de Grandlieu, Machecoul et Logne et de ses communautés de coummunes Yannick Rabillé, Président du Pays,

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

Séminaire. - 13 et 14 octobre 2011 - ANGERS-

Séminaire. - 13 et 14 octobre 2011 - ANGERS- Séminaire «Handicap, accessibilité et centres anciens» - 13 et 14 octobre 2011 - ANGERS- Tourisme et handicap Historique de la démarche d Angers Loire Tourisme 2004-2010 La démarche Tourisme et Handicap

Plus en détail

TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux

TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux TABLE RONDE Retour d expériences d acteurs touristiques régionaux engagés dans le tourisme durable : présentation des dispositifs d aides régionaux Hugues TRIDON DE REY, Conseil régional du Centre Les

Plus en détail

Organiser une réunion accessible à tous

Organiser une réunion accessible à tous Organiser une réunion accessible à tous L accessibilité, condition indispensable à la possibilité pour les personnes en situation de handicap de se déplacer, d accéder et de participer aux activités sociales,

Plus en détail

Dossier de Presse Dossier de Presse DUNKERQUE Pose de la Pre Pose de la Pr mière emièr Pierre e Pierr Le 20 Septembre Le 20 Septembr

Dossier de Presse Dossier de Presse DUNKERQUE Pose de la Pre Pose de la Pr mière emièr Pierre e Pierr Le 20 Septembre Le 20 Septembr Dossier de Presse Pose de la Première Pierre Le 20 Septembre DUNKERQUE Images non contractuelles Sommaire 1 - Présentation du projet 2 - Historique 3 - Localisation et accès 4 - Un projet mixte 5 - La

Plus en détail

SCEPTRES D OR DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2010 -LA TESTE DE BUCH-

SCEPTRES D OR DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2010 -LA TESTE DE BUCH- SCEPTRES D OR DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2010 -LA TESTE DE BUCH- I- Fiche d Identité Nom de la commune Nombre d habitant Département Maire La Teste de Buch 25111 habitants Gironde (33) M. Jean-Jacques EROLES

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE

3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE Notice de prise en compte de l accessibilité aux personnes Handicapées dans les établissements recevant du public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Notice à compléter et à joindre en trois exemplaires

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques DEAUVILLE Projet d aménagement Presqu île de la Touques www.deauville.fr Document d information numéro 6 Juillet 2011 La presqu île, perspective 2015 Le long de la Touques et du quai de la Gare, se dessinent

Plus en détail

Guide Vacances APF Faire Face 2008 Lieux de baignade accessibles de Picardie AISNE (02)

Guide Vacances APF Faire Face 2008 Lieux de baignade accessibles de Picardie AISNE (02) Guide Vacances APF Faire Face 2008 Lieux de baignade accessibles de Picardie AISNE (02) 1) Lieux de baignade accessibles - 2) du référent handicap dans le département Karine LABRUYERE 03.23.27.76.84 k.labruyere@cdt-aisne.com

Plus en détail

écotourisme en PACA LES PRINCIPES DE L ECOTOURISME DANS LES HEBERGEMENTS Pierre DABOUT 5 mai 2011

écotourisme en PACA LES PRINCIPES DE L ECOTOURISME DANS LES HEBERGEMENTS Pierre DABOUT 5 mai 2011 Les journées de l é l écotourisme en PACA LES PRINCIPES DE L ECOTOURISME DANS LES HEBERGEMENTS Pierre DABOUT 5 mai 2011 Introduction La question environnementale dans le choix des vacances devient de plus

Plus en détail

L ECO-CONDITIONNALITE APPLICABLE AU GUIDE DES AIDES DU DEPARTEMENT DE LA COTE-D OR GENERALITES

L ECO-CONDITIONNALITE APPLICABLE AU GUIDE DES AIDES DU DEPARTEMENT DE LA COTE-D OR GENERALITES L ECO-CONDITIONNALITE APPLICABLE AU GUIDE DES AIDES DU DEPARTEMENT DE LA COTE-D OR GENERALITES PREAMBULE Dans le cadre de son Schéma Départemental du Développement Durable (S3D), le Conseil Général s est

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

ART ET ENVIRONNEMENT

ART ET ENVIRONNEMENT ART ET ENVIRONNEMENT PAYS PORTES DE GASCOGNE GERS Appel à projet Commune d Aubiet «Aménagement du jardin public» 1 SOMMAIRE 1. Le contexte 1.1. Historique du projet 1.2. La perspective d un parcours d

Plus en détail

Saint-Raphaël, ville de détente et de bien-être.

Saint-Raphaël, ville de détente et de bien-être. Saint-Raphaël, ville de détente et de bien-être. Le port A 65 kilomètres de l aéroport de Nice Côte d Azur, entre Cannes et Saint-Tropez, Saint-Raphaël bénéficie d un emplacement privilégié au pied du

Plus en détail

Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public

Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Réunion d information La réglementation accessibilité La notion d accessibilité L accessibilité des ERP

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

Objectifs premiers du projet

Objectifs premiers du projet Le bois local dans les projets publics de construction et de rénovation Rénover en circuit court : Réhabilitation éco-citoyenne de la mairie et salle multi-fonctions à CHAMPNEUVILLE - 55100 3 décembre

Plus en détail

Champis. Éco lotissement. Garnier. présentation. Alja Darribère Conception éco-lieux

Champis. Éco lotissement. Garnier. présentation. Alja Darribère Conception éco-lieux Champis Éco lotissement Garnier Alja Darribère Conception éco-lieux présentation Présentation Principes L'écolotissement Garnier, lotissement durable Le lotissement écologique repose sur des principes

Plus en détail

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 INTRODUCTION ACCUEIL Daniel Boulens Directeur du service des espaces verts de Lyon Membre du jury régional INTRODUCTION LE FORMATEUR Mathieu Battais

Plus en détail

de l Innovation Urbaine

de l Innovation Urbaine Les Cahiers de l Innovation Urbaine N 8 La Maison du Marais Novembre Octobre 2011 2013 1. Problématique et contexte de l AMO HQE Situé le long de l avenue de Saint-Martin-au-Laërt, à proximité du Port

Plus en détail

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE

CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE CRÉATION DE BUREAUX Etude préalable SIVOM de RIEUX Commune de SALLE SUR GARONNE Stéphane COUDERC AVRIL 2011 Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Haute-Garonne 1, rue Matabiau-31

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

CHAPITRE 11 P.I.I.A. 009 SECTEUR DES VÉTÉRANS

CHAPITRE 11 P.I.I.A. 009 SECTEUR DES VÉTÉRANS CHAPITRE 11 P.I.I.A. 009 SECTEUR DES VÉTÉRANS ZONE APPLICABLE : C-308 Ce secteur est caractérisé par un tissu urbain espacé, constitué de bâtiments isolés et d une architecture d exception. La zone est

Plus en détail

Pour un recueil d opérations de rénovations exemplaires

Pour un recueil d opérations de rénovations exemplaires POCHETTE APPEL A CANDIDATURE APPEL à Candidature Pour un recueil d opérations de rénovations exemplaires Le bâti ancien constitue un enjeu particulier. Par ses matériaux de construction, ses formes et

Plus en détail

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015 «TOUS DIFFERENTS, TOUS VOYAGEURS» SMTC Tisséo s engage pour un réseau de transport pour tous 1 Sommaire Accessibilité : un réseau pour tous, la démarche ambitieuse du syndicat mixte des transports en commun

Plus en détail

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement Loi du 11 février 2005 L accessibilité des ERP de 5ème catégorie Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement WWW.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Préambule I.

Plus en détail

Comment aider les particuliers dans leur projet d habitat?

Comment aider les particuliers dans leur projet d habitat? questions de terrain n 2 Comment aider les particuliers dans leur projet d habitat? d où vient cette question? Comment aider les particuliers dans leur projet d habitat? Construire sa maison, l agrandir

Plus en détail

1/11 1- RAPPELS 3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE

1/11 1- RAPPELS 3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE direction départementale de l Equipement et de l agriculture Cher Notice de prise en compte de l'accessibilité aux personnes handicapées dans les établissements recevant du public (E.R.P. et I.O.P.) -----------------

Plus en détail

PORT CROS : FORT DE L EMINENCE

PORT CROS : FORT DE L EMINENCE PORT CROS : FORT DE L EMINENCE Le mot du directeur Le Fort de l Eminence est le cadre idéal pour découvrir l île de Port-Cros, sa faune et sa flore préservée. Les séjours scolaires peuvent y être organisés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

LE LABEL TOURISME ET HANDICAP. Journée technique régionale : Tourisme adapté et accessibilité 17 novembre 2014

LE LABEL TOURISME ET HANDICAP. Journée technique régionale : Tourisme adapté et accessibilité 17 novembre 2014 LE LABEL TOURISME ET HANDICAP Journée technique régionale : Tourisme adapté et accessibilité 17 novembre 2014 Préambule : Ne pas confondre Loi de 2005 dite «sur l'accessibilité» = réglementation qui s'impose

Plus en détail

LA SNCM au service des personnes handicapées ou à mobilité réduite (P M R)

LA SNCM au service des personnes handicapées ou à mobilité réduite (P M R) LA SNCM au service des personnes handicapées ou à mobilité réduite (P M R) Page 1 sur 12 Votre mobilité est réduite en raison d un handicap permanent ou temporaire? La SNCM, conformément à la réglementation

Plus en détail

Charlotte Cambier Portfolio 2014-2015 Architecture d intérieur Master 2

Charlotte Cambier Portfolio 2014-2015 Architecture d intérieur Master 2 Portfolio 2014-2015 Architecture d intérieur Master 2 SOMMAIRE IMAGE DE SOI... - Curriculum Vitae - page 2 - Charlotte... - page 3 ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - Conception d un stand - page 4 - Conception

Plus en détail

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf couëron Espace culturel et associatif Quai Emile Paraf ANNÉE DE MISE EN SERVICE : 2009 Maître d ouvrage : Commune de Couëron (44) MaîtrISE d ŒUVRE : Sophie BLANCHET, architecte urbaniste, La Rochelle Benoit

Plus en détail

COURT-S T -ETIENNE UN PROJET AMBITIEUX VIVRE DEMAIN À VIVRE À COURT-S T -ETIENNE

COURT-S T -ETIENNE UN PROJET AMBITIEUX VIVRE DEMAIN À VIVRE À COURT-S T -ETIENNE VIVRE À COURT-S T -ETIENNE UN PROJET AMBITIEUX L objectif ne manquait pas d audace : créer du neuf tout en maintenant une connexion évidente avec l urbanisation existante. Il fallait donc réhabiliter sans

Plus en détail

Séminaire sur les Ad Ap Sommes-nous prêt? Mercredi 17 juin 2015 CWTC Didier BERGEN Président de l Ordre des Architectes de la Guadeloupe

Séminaire sur les Ad Ap Sommes-nous prêt? Mercredi 17 juin 2015 CWTC Didier BERGEN Président de l Ordre des Architectes de la Guadeloupe 1 Qu est ce qu un ERP Selon l article R123-2 du Code de la Construction et de l Habitation, les ERP Établissements recevant du public, sont tous les «bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes

Plus en détail

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie -

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Personnes à mobilité réduite : «Toutes les personnes ayant des difficultés pour utiliser les transports publics, telles

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Le contexte Le point de départ L accessibilité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ 1. CONTEXTE La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès

Plus en détail

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances L E S AVOIR R ÉNOVER Pierre & Vacances PIERRE &VACANCES, Leader Européen de l immobilier de loisirs L E GROUPE PIERRE &VACANCES, en constante croissance depuis sa création en 1967, est devenu la référence

Plus en détail

Plan d action à l égard des personnes handicapées 2010-2011

Plan d action à l égard des personnes handicapées 2010-2011 Plan d action à l égard des personnes handicapées 2010-2011 Mise en contexte La loi assurant l exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale

Plus en détail

CENTRE NAUTIQUE DU PONT

CENTRE NAUTIQUE DU PONT L Association VOIle LEgère - Saint Malo CENTRE NAUTIQUE DU PONT PROPOSITION D AMeNAGEMENT Mars 2007 Correspondance : L AVOILE - 15, rue des Argonautes - 35400 Saint Malo - Tel : 06.72.11.15.92 - Site Internet

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

LeLavandou. centre ville

LeLavandou. centre ville R É S I D E N C E D E S T A N D I N G LeLavandou centre ville 300 jours de soleil par an, un cadre de vie exceptionnel 8 appartements d exception. Le Flore... une résidence unique. Niché aux pieds des

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

Tourisme. et Handicap. Nautisme et loisirs accessibles

Tourisme. et Handicap. Nautisme et loisirs accessibles Tourisme et Handicap Nautisme et loisirs accessibles 2 L été est là! C est le moment idéal pour renouer avec la nature, arpenter les plages, se baigner. Envie d une balade, de découvrir la faune et la

Plus en détail

- organiser plus efficacement la gouvernance touristique du Cotentin.

- organiser plus efficacement la gouvernance touristique du Cotentin. LEADER 2014-2020 GAL du Pays du Cotentin Action 2 Conforter et optimiser la dynamique touristique de la destination Cotentin Sous-mesure 19.2 - Aide à la mise en œuvre d opérations dans le cadre de la

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RENOVATION DES BATIMENTS

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RENOVATION DES BATIMENTS L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RENOVATION DES BATIMENTS Rénovation du centre médico-social de SAINT-LO. Crédits CG50 Avril 2012 1. Qu est ce que l éco-conditionnalité

Plus en détail

Accessibilité du cadre bâti

Accessibilité du cadre bâti Accessibilité du cadre bâti La Loi et ses enjeux 7 juillet 2014 Club Immobilier Anjou Commission commerce CCI Maine-et-Loire Environ 450 diagnostics d accessibilité réalisés Environ 150 journées de formation

Plus en détail

Conseil de la Ville LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

Conseil de la Ville LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : Conseil de la Ville Règlement RV-2013-12-24 modifiant le Règlement RV-2011-11-31 sur les plans d implantation et LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Modification de l article 17 L article 17

Plus en détail

Toilettes publiques. Problématiques traitées : FICHE9

Toilettes publiques. Problématiques traitées : FICHE9 Toilettes publiques Les toilettes publiques constituent un maillon essentiel d un réseau piéton, en particulier pour les personnes âgées qui souffrent souvent d incontinence. L absence des WC peut représenter

Plus en détail

publics spécfiques pierresvives, accessible à tous Direction des Ressources pierresvives Service des Publics 2013/2014

publics spécfiques pierresvives, accessible à tous Direction des Ressources pierresvives Service des Publics 2013/2014 C3 publics spécfiques pierresvives, accessible à tous Direction des Ressources pierresvives Service des Publics 2013/2014 pierresvives, accessible à tous pierresvives a ouvert ses portes en septembre 2012

Plus en détail

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT 2 2.1 REPÉRAGE ET SIGNALÉTIQUE À L ENTRÉE DU SITE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Le site où se situent le ou les ERP doit pouvoir être repéré le plus en amont possible. Ce repérage se fait notamment

Plus en détail

Association de Gestion des Appartements Temporaires

Association de Gestion des Appartements Temporaires Association de Gestion des Appartements Temporaires Projet associatif 2012/2015 AGATE est une association loi 1901, née en 2003 de la réflexion de la communauté soignante de l hôpital ESQUIROL (aujourd

Plus en détail

Entrée Accès parking Sortie boutique Allée du parking. Pavés et pente de la rampe Partie haute de la rampe Allée dans le potager

Entrée Accès parking Sortie boutique Allée du parking. Pavés et pente de la rampe Partie haute de la rampe Allée dans le potager Le Potager du Roi Accès partiel possible avec une tierce personne. Présence de pentes fortes et parfois des pavés sont mal joints. Mais il y a aussi des allées planes et larges. Les toilettes ne sont pas

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire L ESPRIT DE LA LOI Nouvelle définition de la personne en situation de handicap Accessibilité

Plus en détail

la plateforme des engagements

la plateforme des engagements la plateforme des engagements Index La plateforme des engagements Les 35 engagements de la COMPAGNIE électrique de bretagne Les retombées économiques L emploi local Les partenariats écoles-entreprises

Plus en détail

PREFECTURE DE LOIR ET CHER

PREFECTURE DE LOIR ET CHER SOUS-COMMISSION DEPARTEMENTALE D ACCESSIBILITE Secrétariat : Direction Départementale des Territoires de Loir et Cher 17 quai de l Abbé Grégoire 41012 BLOIS CEDEX Tél : 02.54.55.75.22 Fax : 02.54.55.75.73

Plus en détail

Toulouse, le 17 juin 2014. Crédit photo : Benoît WEHRLE

Toulouse, le 17 juin 2014. Crédit photo : Benoît WEHRLE Inauguration de la résidence Iode Rue des Ganivelles à Palavas-les-Flots Une opération au service de la mixité sociale, exemplaire par son architecture et innovante au plan environnemental Toulouse, le

Plus en détail

C H E C K L I S T B A T H R O O M

C H E C K L I S T B A T H R O O M C H E C K L I S T B A T H R O O M Projet de construction Nouvelle construction MP Nouvelle construction APP Transformation APP: rénovation / agrandissement / déplacement Rénovation douce Principes Plans

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

AIX-en-provence Campagne Mirabeau

AIX-en-provence Campagne Mirabeau AIX-en-provence Campagne Mirabeau Nature, Lumière, Confort... * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aix-en-Provence

Plus en détail