Workshop d émergence de projets du GT OCDS. 26 Septembre 2012 TERATEC-TGCC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Workshop d émergence de projets du GT OCDS. 26 Septembre 2012 TERATEC-TGCC"

Transcription

1 Workshop d émergence de projets du GT OCDS 26 Septembre 2012 TERATEC-TGCC Systematic 2012

2 Session workshops 11 Projets PARASOL / SIRDEY Renaud / CEA / MoNoGe / Philippe DESFRAY / MECASIF / Philippe Ravier / SILKAN / Virtual Engineering / Fouad El-Khaldi / ESI/ Autoclave simulation / Fouad El-Khaldi / ESI/ Procédé de Surmoulage / Fouad El-Khaldi / ESI/ ImaTRAC / Frédéric Nataf / UPMC / ERM-System 2.0 / Pierre MIEHE / Actuaris International / The "big picture" / Jean-Marc Vanel / Déductions / EulerGUI / Jean-Marc Vanel / Déductions / ECOPERFS / Eric Mahe / Minds-Planet / Systematic 2011

3 Préciser l AAP: FUI 15 ParASol (Parallelism Analysis Solution ) Leader Entité : CEA Contact : Durée et financement du projet : Durée du projet Coût du projet Coût de R&D en IDF Aide envisage 3 ans 6-7M 5-6M ~2M

4 Systematic 2010

5 Systematic 2010

6 Systematic 2010

7 Systematic 2010

8 Systematic 2010

9 Systematic 2010

10 Systematic 2010

11 15 AAP FUI MoNoGe Outil de MOdélisation de NOuvelle GEnération Leader: SOFTEAM Entité : ETI Contact : Philippe DESFRAY Durée et financement du projet : Durée : 30 mois Budget provisoire: 4,2 M Aide envisagée : 1,32 M

12 Objet du projet Ateliers de modélisation : Les limitations Ateliers génériques : impossibilité d évolution d un méta-modèle, une fois des modèles créés (absence d évolutivité) ; reprise difficile des morceaux de standards utiles. Ateliers ciblés : cloisonnés sur leur standard de modélisation, difficiles à adapter au contexte des projets. Interopérabilité entre ateliers : fonctionne au mieux, au sein d un même standard. Grandes entreprises : possèdent plusieurs ateliers, selon les équipes, les contextes, la nature du travail. Les modèles et ateliers sont cloisonnés en «silos de modèles» et figés face aux évolutions des besoins de modélisation. Le «Référentiel de modèles» est ainsi un idéal impossible à atteindre sur les systèmes complexes. Systematic 2010

13 Objet du projet Verrous Acteurs Concepteurs Architectes DSI Analystes Partitionnement Multiplicité Hétérogénéité Silos Extensibilité Agilité Intéropérabilité Evolutivité Contraintes Domaines Outillages Langages Niveaux d abstraction Systematic 2010

14 Objet du projet «Modélisation de Nouvelle Génération» vise à définir des technologies génériques pour améliorer significativement l agilité des langages de modélisation et de leurs outils associés. Prototype d outil dédié à des modèles spécifiques (UML, BPMN) extensible - solution industrielle sur étagère ; Prototype d outil générique basé sur le framework open source EMF ; Outil assurant la compatibilité entre plusieurs ateliers ; Mécanisme de contrôle de cohérence, supporté par les outils mentionnés ; Des mécanismes assurant les propriétés d agilité de modélisation (extensibilité, combinaison de métamodèles), qui seront associés au futur standard MEF ; Une preuve de concepts, à travers le cas d utilisation concernant la DCNS, mais répondant à une problématique générale concrète, notamment sur le plan de l interopérabilité. Contribution au Standard OMG MEF Evolution du Framework EMF Systematic 2010

15 PME/ETI Les partenaires SOFTEAM : ETI spécialisée en méthodes et ateliers de modélisation - Modelio Open Source - BPM, UML, TOGAF Contact : Philippe Desfray. Rôle : Leader, outilleur pour la réalisation des Use Cases, travaux d étude amont, dissémination (MEF) MIA SOFTWARE : PME filiale de Sodifrance, spécialisée en ateliers de développement fondés sur l ingénierie des modèles. Contact : Vincent HANNIET. Rôle : Spécification des mécanismes cible, prototypes d outils Grand groupe DCNS : Le groupe conçoit et construit des navires armés, des systèmes de combat, des infrastructures portuaires. Contact : Dominique SUEUR. Rôle : Use cases, utilisation de l outillage sur ses modèles industriels, feedbacks. Systematic 2010

16 Académiques Les partenaires LIP6 : l Equipe MoVe participe activement à faire avancer la recherche dans le domaine de l ingénierie dirigée par les modèles. Contact : Reda BENDRAOU. Rôle : lever les verrous scientifiques concernant la gestion de l impact sur les référentiels de modèles instances existants due à l évolution/extension de méta-modèles Atlanmod : Spécialisée en IDM avancée et son application à des cas d utilisation concrets. Contact : Jordi CABOT. Rôle : Recherche et transfert industriel dans le domaine de l ingénierie dirigée par les modèles. Réponses aux problèmes liés à l interopérabilité et aux mécanismes d extension de métamodèles/modèles Systematic 2010

17 Résultats attendus Atelier générique Agile de modélisation Pour le consortium : Bâtir un pont entre ateliers ciblés sur standards, et ateliers génériques Elargir sa base de modèles supportés, et s ouvrir au marché de la méta-modélisation et des utilisateurs EMF en leur donnant une voie de modernisation. Offrir une architecture et un support des standards les plus sophistiqués, anticiper MEF Offrir une architecture flexible de modélisation, permettant à l utilisateur de combiner, de filtrer et d étendre les standards Garantir une qualité de service : tenue en charge & performance sur grands modèles. Absence ou faible effort de migration (modèle modèle étendu) Pour l utilisateur final : Atelier adaptable à l évolution du métier et des standards Assurer une cohérence d ensemble à tous les ateliers de l équipe Disposer de briques sur étagère pour configurer rapidement un (méta)modèle dédié. Systematic 2010

18 Silos de modélisation ; Verrous technologiques Rigidité des méta-modèles: Mécanisme générique d extension dynamique de modèles, inexistant ; Interopérabilité entre méta-modèles hétérogènes ; Interopérabilité entre anciennes (avant MoNoGe/MEF) et nouvelles architectures ; Mise à niveau d architecture existantes, (notamment EMF) ; Permettre l interopérabilité de ce nouveau mécanisme avec l existant. Ex: nombreux modèles utilisant des profils UML ou DSLs ; Fournir le support pour définir et implémenter des librairies d extensions partageables, réutilisables et combinables selon les cas d utilisations souhaités. Systematic 2010

19 Besoins : Marché Surcoûts économiques et pertes éventuelles au niveau de la qualité du résultat final : Perte fréquente d information, Frein à la mise en œuvre d une cohérence d ensemble des modèles, Manque de traçabilité globale, Dédoublement possible des travaux de modélisation, Directions des systèmes d information sont désormais soumises aux mêmes contraintes d optimisation voire de réduction des coûts que les autres services de l entreprise. Marché : Architecture d entreprise : 500M /an UML : 250M /an. Modélisation des systèmes techniques complexes : marché plus petit, mais rémunérateur. Cibles : Domaines industriels (aéronautique, l automobile, le naval, ) mais aussi les sociétés de service en ingénierie informatique Systematic 2010

20 Le Pôle et ses projets sont soutenus par Pour en savoir plus :

21 MECASIF Porteur : SILKAN Systematic 2010

22 MECASIF - Motivation L'importance pratique des modèles (numériques) réduits pour la maîtrise d'espaces de fonctionnement (surfaces de réponse) de systèmes dynamiques multiphysiques est reconnue Pour la conception optimale multicritères ou le contrôle temps réels de systèmes physiques complexes, les subrogés purement phénoménologiques (ACP, etc.) sont limités, en ce qu'ils ne possèdent pas les propriétés formelles des modèles EDP physiques auxquels on les substitue. Des méthodes de réduction de modèle respectant la structure intrinsèque des modèles formels (stabilité, controlabilité, symétries internes, etc...) commencent à faire leurs preuves (au moins en mécanique linéaire), mais la technologie n est pas encore assez mature pour l industrie. Systematic 2010

23 MECASIF - Objectifs Explorer et qualifier le potentiel (en particulier vs. les surrogates) des approches ROM intrusives de réduction de modèles multiphysiques en regard de problématiques appliquées de l industrie : Exploration d espaces de design & optimisation multi-disciplinaire Prise en compte et contrôle des incertitudes Couplage modèles système / modèles 3D fins (contrôle, régulation) Simu quasi TR pour systèmes d aide à la prise de décision (fusion des environnements synthétiques et de simulation physique) Dégager des outils & méthodes aussi généraux (et efficaces!) que possible à partir de familles de modèles physiques industriels «archétypaux» (méca. structures, dynamique rapide, CFD sub/trans/supersonique), plus «réalistes» que le seul linéaire.. Systematic 2010

24 MECASIF - Approche Développement expérimental pour une approche pragmatique en vue d une évaluation applicative: Transverse «Méthodes» Choix de disciplines (et des codes source cibles associés) Test de méthodes Evaluation sur Use Cases industriels Consortium équilibré Industriels (GG, PME) : référence & qualification applicative Universitaires : état de l art, avancées théoriques appliquées Développeurs logiciels (ISV, labos) : implémentation effective pour éval Budget envisagé : ~ 7-9 M Systematic 2010

25 MECASIF - Organisation WP0 Pilotage & Coordination Pilote : Ph.Ravier, Silkan WP1 - Transverse méthodes (revue + sélection pour WP2-4) Pilote : D.Ryckelinck, Armines WP2 - Applications Mécanique des Structures Pilote : J.-M.Crépel, Renault WP3 - Applications Dynamique Rapide Pilote : A.Kamoulakos, ESI Group WP4 - Applications CFD Ma<<1, diphasiques : ArcelorMittal + Trèfles Ma~1 avec chocs : Dassault Aviation, Snecma, INRIA Bordeaux Ma<<1, turbulent transitionnel : FW4SEA (éolien), Bertin echnologies, LJLL Pilote : M.Ravachol, Dassault Aviation WP5 - Dissémination Systematic 2010

26 MECASIF Applications visées Mécanique vibratoire (WP2) Endurance caisse + liaison sol (industrie automobile) Fatigue aubes de turbines (industrie aéronautique) Dynamique rapide (WP3) Emboutissage et crash (industrie automobile) Impacts à haute vitesse (industrie aéronautique) Dynamique des fluides (WP4) Procédés diphasiques (industrie métallurgique) Aéro-élasticité transonique (industrie aéronautique) Sillages de machines tournantes (industrie éolienne) Systematic 2010

27 Contact pilote(silkan) Partenaires MECASIF - Partenaires actuels Philippe Ravier - Groupes : ArcelorMittal, Dassault Aviation, Renault, Safran Use cases Industriels ETI : ESI Group, Bertin Technologies PME : FW4SEA (indus. éolienne), Silkan, Cadlm, DPS, Scilab Enterprises, Structure Computation Académiques : Armines, ENS Cachan (LMT, CMLA), ENSCPB (Lab. TREFLE), INRIA Bdx, UPMC (LJLL) Systematic 2010

28 28 Systematic 2011

29 29 Systematic 2011

30 30 Systematic 2011

31 31 Systematic 2011

32 32 Systematic 2011

33 33 Systematic 2011

34 34 Systematic 2011

35 35 Systematic 2011

36 36 Systematic 2011

37 37 Systematic 2011

38 38 Systematic 2011

39 39 Systematic 2011

40 40 Systematic 2011

41 41 Systematic 2011

42 42 Systematic 2011

43 43 Systematic 2011

44 44 Systematic 2011

45 45 Systematic 2011

46 46 Systematic 2011

47 47 Systematic 2011

48 Systematic 2011

49 49 Systematic 2011

50 50 Systematic 2011

51 51 Systematic 2011

52 52 Systematic 2011

53 53 Systematic 2011

54 54 Systematic 2011

55 55 Systematic 2011

56 Systematic 2011

57 57 Systematic 2011

58 58 Systematic 2011

59 59 Systematic 2011

60 60 Systematic 2011

61 61 Systematic 2011

62 Préciser l AAP: FUI/FEDER 15 ImaTRAC Imagerie par retournement temporel pour l identification d objets multiples Leader : Frédéric Nataf Entité : Laboratoire J.L. Lions / UPMC et CNRS Contact : Durée et financement du projet : Durée du projet Coût du projet Coût de R&D en IDF Aide envisage A affiner en fonction des objectifs poursuivis (de la licence d exploitation aux produits finis), mais la durée du projet ne doit pas excéder 3 ans.

63 Les partenaires Grands Groupes Moyenne Entreprise (entre 250 et 2000 pers) PME (définition européenne, <250 pers) Académiques Laboratoire LJLL (UPMC), Université d Ariel (Israël), University College London, LAUM (Laboratoire Acoustique de l Université du Mans) Systematic 2010

64 Contrôle non destructif et imagerie: I) Réduction de la zone d inspection Diffraction par une inclusion carrée A gauche: La zone d inspection initiale est le disque complet. A droite: La zone d inspection réduite par la méthode TRAC est le disque blanc. Systematic 2010 N

65 Contrôle non destructif et imagerie: II) Super résolution par retournement temporel Imagerie de deux inclusions distantes d 1/5 de longueur d onde et contenues dans une région d 1/2 longueur d onde de diamètre méthode classique Méthode ayant fait l objet d un dépôt de brevet Systematic 2010

66 Point de départ Dépôt en juillet 2012 d un brevet «Procédé et système d inspection d une zone» pour une méthode d imagerie et de détection qui va au-delà de la limite de résolution de Rayleigh : on peut capturer des détails dans une zone de diamètre plus petite que la demi-longueur d onde. Résultats attendus Réalisation d un appareil de CND (Contrôle Non Destructif) en super résolution basé notre méthode Systematic 2010

67 Autres applications possibles imagerie médicale Sismique: exploration pétrolière, génie civile (ex: cavités souterraines) Sécurité: mines anti personnelles Systematic 2010

68 Verrous technologiques Préciser les principaux verrous technologiques à lever comparaison avec des résultats expérimentaux traitement en temps réel des données enregistrées Préciser les Liens avec d autres projets (Indiquer le nom du (des) projet(s) du (des) pôle(s) concerné(s)) Systematic 2010

69 Marché Descriptif du marché Contrôle non destructif en super résolution. Exemple : visualisation des défauts dans les matériaux composites Modèle économique Brevet/service/logiciel/fabrication d appareillage de contrôle Évaluer la taille du marché : marché en plein développement Indiquer la part de marché visée Systematic 2010

70 Tableau de financement A étudier avec nos partenaires industriels en fonction du business plan. Systematic 2010

71 Imagerie par retournement temporel pour l identification d objets multiples Compétences recherchées Partenaires Partenaires industriels dans Le contrôle non destructif La sismique L imagerie médicale Contact Laboratoire J.L. Lions (UPMC) Université d Ariel (Israël) Elaia UCL (University College London) LAUM (Laboratoire d Acoustique de l Université du Mans) Frédéric Nataf Systematic

72 Le Pôle et ses projets sont soutenus par Pour en savoir plus : 72

73 FUI n 15 Projet ERM-System 2.0 Développement d une plateforme de modélisation appliquée au pilotage des compagnies d assurances Leader Entité : Actuaris International Contact : Pierre MIEHE / Stéphanie DAUSQUE Durée et financement du projet : Durée du projet 36 mois Coût du projet 1 à 3 M Coût de R&D en IDF NC Aide envisage 0,5 à 1,5 M

74 Les partenaires Grands Groupes Aucun pour le moment Moyenne Entreprise (entre 250 et 2000 pers) Aucune pour le moment PME (définition européenne, <250 pers) Actuaris International Académiques Aucun pour le moment Systematic 2010

75 Contexte du projet (1/2) Le secteur des assurances comprend 3 activités VIE : vie, décès, épargne, retraite, etc. NON VIE : assurances des biens, de responsabilité et santé. PREVOYANCE : complémentaire santé, mutuelle, etc. Assureurs et réassureurs se provisionnent en fonds propres selon le niveau de risque à assurer Le niveau de risque est calculé à partir de modèles actuariels dont les paramètres évoluent selon : Nombre d assurés Type d assuré : entreprise (effectif, CA, secteur, etc), particulier (Sexe, âge, etc) La branche : assurances habitation, à la personne, biens, etc. Systematic 2010

76 Contexte du projet (2/2) Le marché propose des logiciels de calcul de risque majoritairement anglo-saxon. Les logiciels leaders sont sectorisés par activité et utilisent uniquement des algorithmes déterministes. En 2009, vote de la directive UE Solvabilité 2 obligeant le recours à des modèles plus complexes et la mise en place d une approche entreprise risk management. En réponse à cette directive, Actuaris a développé ERM System Permettant la modélisation des activités VIE, NON VIE et PREVOYANCE Utilisant les derniers algorithmes déterministes et stochastiques Vendu à une dizaine d exemplaires Systematic 2010

77 Objet du projet Optimiser les performances de calcul de la plateforme ERM System pour la positionner comme référence sur le marché des assureurs Fonctionnement actuel : IHM Configuration des modèles par le client ou par Actuaris Moteur de calcul Projection multidimensionnelle Algorithme multi-stochastique Compilateur 1 million de formules/s/processeur Moteur d exécution Parallélisation des calculs Gestion dynamique des accès mémoire Paramètres clients Résultats des simulations ERMS-S IHM MOTEUR DE CALCUL COMPILATEUR MOTEUR D EXECUTION Calculs distribués Locaux client Systematic 2010

78 Résultats attendus 1 Une plateforme plus performante 2 millions de formules/s/processeur Une parallélisation automatisée et optimisée des calculs sur chaque processeur. Des modèles nettement plus rapides que la concurrence 2 Un prototype d hardware calculateur Pour permettre de réduire les calculs sans imposer aux clients des fermes de serveurs, solution très coûteuse et peu efficiente. 3 Une version SaaS de la plateforme Réponse à un besoin client croissant de se libérer des contraintes d infrastructure. 4 Une bibliothèque de modèles internationaux Pour faciliter l exportation de la plateforme. Systematic 2010

79 Verrous technologiques 1 Amélioration des performances de la plateforme Optimisation des algorithmes stochastiques (Recherches sur optimisation et algorithmes eg dérivés des logiciels de Go et d échecs) Passage d un parallélisation horizontale (par trajectoire) à une parallélisation verticale (par élément) en fonction des calculs à réaliser Reproductibilité des calculs et compatibilité 32/64 bits Comparaison de nombres à virgule flottante 2 Conception d un Hardware Calculateur Déporter certains éléments calculatoires Assurer la cohérence des calculs Reproductibilité des calculs Systematic 2010

80 Verrous technologiques 3 Plateforme en version SaaS Rapidité du transfert de données Sécurisation des données 4 Bibliothèque de modèles internationaux Conception d une architecture commune Intégration des dernières avancées de la recherche en actuariat Systematic 2010

81 Clients visées Marché Grandes compagnies d assurances : AXA, CNP, MALAKOFF MEDERIC Réassureurs : SCOR Modèle économique Vente d une licence + Prestations d implémentation et maintenance Taille du marché 100 clients majeurs environ, peuvent être considérés comme la cible Des marchés de 100k à 1M (licence + implémentation) en fonction de la taille de l acteur Part de marché visée 2017 : 10 % 2020 : 20% Systematic 2010

82 ERM System 2.0 Compétences recherchées Expert LPC/Grid computing Expert calcul déporté DGU (Software/hardware) Architecte réseau/cloud Expert en sécurité de transfert et stockage de données sur cloud Chercheur en actuariat CONTACT Pierre MIEHE Directeur Général Délégué CONTACT Stéphanie DAUSQUE Directeur Technique Systematic

83 Le Pôle et ses projets sont soutenus par Pour en savoir plus : 83

84 ontacts Entité : Déductions FUI n 15 Idée de projets Contact : The "big picture" Utilisation de l'ai pour le développement logiciel EulerGUI, Open Source, dont l'innovation consiste à intégrer des composants existants : Web Sémantique, moteurs de règles, Anglais Controlé, etc, afin de rendre le développement plus flexible et robuste

85 Merci pour votre participation A suivre : Buffet déjeunatoire Systematic 2012

Solution logicielle pour le pilotage et l ERM. Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010

Solution logicielle pour le pilotage et l ERM. Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010 Présentation d ERMS Solution logicielle pour le pilotage et l ERM Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010 Sommaire 1 Présentation d ACTUARIS 2 Les problématiques rencontrées 3 Présentation d ERMS

Plus en détail

Modelio by Modeliosoft

Modelio by Modeliosoft Modelio by Modeliosoft Solutions d entreprise basées sur l atelier leader de modélisation open source Modelio (modelio.org) L atelier de modélisation open source de référence Une solution sur étagère,

Plus en détail

«Les projets collaboratifs pour les nuls»

«Les projets collaboratifs pour les nuls» «Les projets collaboratifs pour les nuls» Les jeudis du numérique à Vannes 28/05/15 Sommaire 1) Le projet collaboratif 2) Les appels à projets 3) Le financement 4) Le rôle d Images & Réseaux Les questions

Plus en détail

L'année méthodologique internationale

L'année méthodologique internationale L'année méthodologique internationale Présenté par Philippe Desfray info@praxeme.org http:// SYD-PhD 1.0 Référence Version Objectif de la présentation sur l'état de l'art en méthodologie et en architecture

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

Résultats des projets CARROLL. Bilan et perspectives. Ingénierie logicielle orientée modèle MDD

Résultats des projets CARROLL. Bilan et perspectives. Ingénierie logicielle orientée modèle MDD Résultats des projets CARROLL Bilan et perspectives Ingénierie logicielle orientée modèle MDD Serge Salicki, THALES Workshop CARROLL 23 septembre 2005 THALES et le MDE Le MDE est dans la strategie de THALES

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER Conférence XBRL France Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014 Olivier BOYER et Aurélia MULLER 1 2 1- Présentation du Groupe CNP Assurances Un métier, la protection des personnes Assureur

Plus en détail

Le calcul intensif chez PSA Peugeot Citroën. TERATEC 28 juin 2011

Le calcul intensif chez PSA Peugeot Citroën. TERATEC 28 juin 2011 Le calcul intensif chez PSA Peugeot Citroën TERATEC 28 juin 2011 Daniel ZAMPARINI 1 Le calcul intensif chez PSA Peugeot Citroën TERATEC - 28 juin 2011 PSA Peugeot Citroën : éléments clés de la branche

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail

IBM Business Process Manager

IBM Business Process Manager IBM Software WebSphere Livre blanc sur le leadership en matière d innovation IBM Business Process Manager Une plateforme de BPM complète, unifiée et facilement adaptable aux projets et aux programmes d

Plus en détail

NOVA BPM. «Première solution BPM intégr. Pierre Vignéras Bull R&D

NOVA BPM. «Première solution BPM intégr. Pierre Vignéras Bull R&D NOVA BPM «Première solution BPM intégr grée» Pierre Vignéras Bull R&D Définitions Business Process Pratiques existantes qui permettent aux personnes et systèmes de travailler ensemble Business Process

Plus en détail

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE KEYWORDS : SYSTEMX, WEBSERVICE, COLLABORATIVE FILTERING, MACHINE LEARNING, LANGAGE PROGRAMMATION, HPC, BASE OBJETS COMPLEXES CONTEXTE de

Plus en détail

openarchitectureware & transformation de modèle Yannick Lizzi Architecte Logiciel itemis France Mail: lizzi@itemis.de

openarchitectureware & transformation de modèle Yannick Lizzi Architecte Logiciel itemis France Mail: lizzi@itemis.de openarchitectureware & transformation de modèle Yannick Lizzi Architecte Logiciel itemis France Mail: lizzi@itemis.de itemis France 2009 All rights reserved 1 Itemis en quelques mots Spécialisé dans l

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML

Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML White Paper UML Profile Builder Softeam 1999 Page 1/12 Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML White Paper Softeam 1999 Le profile UML est conçu pour structurer

Plus en détail

Réunion Information Investissements d Avenir

Réunion Information Investissements d Avenir Réunion Information Investissements d Avenir Logiciel Embarqué et Objets Connectés Sophia, 16 Juillet 2013 Investissements Avenir : Réorientation Réorientation de 2,2 Mds$ du budget non engagé des IA Soutien

Plus en détail

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus MAJ 17/10/2014 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides et

Plus en détail

ABILIAN SICS-PC. Abilian SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ

ABILIAN SICS-PC. Abilian SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ SOLUTIONS 2.0 POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L INNOVATION ABILIAN SICS-PC SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ Abilian Quels outils pour la compétitivité des acteurs

Plus en détail

Utilisation de l ingénierie des modèles pour la conception collaborative de produits mécaniques

Utilisation de l ingénierie des modèles pour la conception collaborative de produits mécaniques Utilisation de l ingénierie des modèles pour la conception collaborative de produits mécaniques Mathias Kleiner Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes (LSIS) - UMR CNRS 7296 Projet Ingenierie

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Usine du Futur»? L Usine du Futur est l un des 34 plans industriels pilotés

Plus en détail

Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs.

Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Philippe Desfray, Gilbert Raymond et les éditions Dunod remercient The Open Group pour les autorisations

Plus en détail

Présentation du M2 SIC : Systèmes Informatiques et Applications Marines

Présentation du M2 SIC : Systèmes Informatiques et Applications Marines Présentation du M2 SIC : Systèmes Informatiques et Applications Marines Jean-Philippe Babau (resp. M2 SIAM) http://dept-info.univ-brest.fr/master2_siam.php http://labsticc.univ-brest.fr/pages_perso/babau/

Plus en détail

ÉdIteur officiel et fournisseur de ServIceS professionnels du LogIcIeL open Source ScILab

ÉdIteur officiel et fournisseur de ServIceS professionnels du LogIcIeL open Source ScILab ÉdIteur officiel et fournisseur de ServIceS professionnels du LogIcIeL open Source ScILab notre compétence d'éditeur à votre service créée en juin 2010, Scilab enterprises propose services et support autour

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

Demande d information

Demande d information RFI Demande d information Réf. : RFI_OMAT_final.doc DIT - SIAM Page 1/14 Request For Information - Outil de Modélisation des ArchiTectures SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE

Plus en détail

Jeudi 19 Juin 2014 Novotel Paris Bercy http://www.plmlab.fr/btb10

Jeudi 19 Juin 2014 Novotel Paris Bercy http://www.plmlab.fr/btb10 Journée «Back to basics 10» de l association PLM lab PLM et Ingénierie Concourante Mettre en place une collaboration entre les métiers ; le cas de la mécatronique et autres exemples Jeudi 19 Juin 2014

Plus en détail

BI2B est un cabinet de conseil expert en Corporate Performance Management QUI SOMMES-NOUS?

BI2B est un cabinet de conseil expert en Corporate Performance Management QUI SOMMES-NOUS? SOMMAIRE Qui sommes nous? page 3 Notre offre : Le CPM, Corporate Performance Management page 4 Business Planning & Forecasting page 5 Business Intelligence page 6 Business Process Management page 7 Nos

Plus en détail

L INRIA, institut français des STIC. (en Île-de-France) 24 septembre 2009

L INRIA, institut français des STIC. (en Île-de-France) 24 septembre 2009 1 L INRIA, institut français des STIC (en Île-de-France) 24 septembre 2009 Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique 2 Institut dédié aux Sciences et Technologies de l Information

Plus en détail

UML Mise en œuvre dans un projet. Emmanuel Pichon 2013

UML Mise en œuvre dans un projet. Emmanuel Pichon 2013 UML Mise en œuvre dans un projet 2013 Introduction Rôles et activités dans un projet Définir la méthode de votre projet Adapter la modélisation à la méthode de votre projet Conseils de mise en œuvre de

Plus en détail

Pôles de compétitivité 2.0

Pôles de compétitivité 2.0 Pôles de compétitivité 2.0 Les plates-formes d innovation 4 ème Journée nationale des pôles de compétitivité - 1 er octobre 2008 Le groupe de travail interministériel riel Politique de soutien aux plates-formes

Plus en détail

L Architecture d Entreprise au service de la Transformation. Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA

L Architecture d Entreprise au service de la Transformation. Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA L Architecture d Entreprise au service de la Transformation Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA Introduction Nuage, Social Media, Mobiles Apps, changent notre monde 2 Introduction Quelque soit

Plus en détail

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01)

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Dans le cadre des activités aéronautiques d Akka Research, vous interviendrez

Plus en détail

Architecte d entreprise, fonctionnel et applicatif

Architecte d entreprise, fonctionnel et applicatif José Torres 47 ans Marié, 2 enfants 81 allée de Chartres 93190 Livry-Gargan +33 6 51 53 01 12 courriel@josetorres.fr Architecte d entreprise, fonctionnel et applicatif DOMAINES DE COMPETENCES Spécialisé

Plus en détail

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Renaud Barate EDF R&D Workshop du GdR MASCOT-NUM «Quantification d incertitude et calcul intensif» 28 Mars 2013 Sommaire Présentation du logiciel OpenTURNS Problématiques

Plus en détail

Présentation des formations courtes en Architecture d Entreprise

Présentation des formations courtes en Architecture d Entreprise Atelier-débat du jeudi 12 mars 2015 «PLM & ingénierie collaborative : comment bien préparer un projet d outillage de ses processus métiers clefs?» Présentation des formations courtes en Architecture d

Plus en détail

Mettre en place une infrastructure Web nouvelle génération avec Drupal et Acquia

Mettre en place une infrastructure Web nouvelle génération avec Drupal et Acquia Mettre en place une infrastructure Web nouvelle génération avec Drupal et Acquia Pour l architecte de solutions web Table des matières Présentation générale... 3 Des outils disparates.... 4 Une gestion

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER franck.boyer@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, 20 Mai 2014 1/ 16 Structure générale Vue d ensemble

Plus en détail

CNAM cours NFE107 : Urbanisation et architecture des SI Xavier Godefroy, Rapport sur le BPM, mai 2009. Le BPM

CNAM cours NFE107 : Urbanisation et architecture des SI Xavier Godefroy, Rapport sur le BPM, mai 2009. Le BPM Le BPM 1 Introduction... 2 1.1 Dissiper l ambiguïté... 2 1.2 Quelques définitions... 2 1.3 Définition du BPM... 3 1.4 Modélisation BPMN... 4 1.4.1 Les briques de la modélisation... 4 1.4.2 Des patterns

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier?

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? CA ERwin Modeling fournit une vue centralisée des définitions de données clés afin de mieux comprendre

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP METHODES & CONCEPTS POUR UNE INGENIERIE INNOVANTE Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat Département INFORMATIQUE www.enim.ac.ma MANAGEMENT

Plus en détail

Vallée Européenne des Matériaux et de l Energie

Vallée Européenne des Matériaux et de l Energie ACTION 5 : Poursuivre la dynamique d équipements et de laboratoires d excellence pour composants dotés de fonctionnalités nouvelles. La Lorraine dispose de forces de recherche exceptionnelles dans le domaine

Plus en détail

HPC by OVH.COM. Le bon calcul pour l innovation OVH.COM

HPC by OVH.COM. Le bon calcul pour l innovation OVH.COM 4 HPC by OVH.COM Le bon calcul pour l innovation 2 6 5 6 2 8 6 2 OVH.COM 5 2 HPC by OVH.COM 6 HPC pour High Performance Computing Utilisation de serveurs et de grappes de serveurs (clusters), configurés

Plus en détail

Techniques de Développement

Techniques de Développement Techniques de Développement Quelques définitions relatives au développement de logiciel Sébastien Faucou Université de Nantes (IUT de Nantes, département Informatique) Licence Professionnelle Systèmes

Plus en détail

Disposer d un SI efficace : le contrat objectif & performance (COP) signé entre VNF et le Ministère de l écologie (MEDDTL)

Disposer d un SI efficace : le contrat objectif & performance (COP) signé entre VNF et le Ministère de l écologie (MEDDTL) Disposer d un SI efficace : le contrat objectif & performance (COP) signé entre VNF et le Ministère de l écologie (MEDDTL) VNF, expert national de la voie d'eau et du transport fluvial Établissement public

Plus en détail

Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel

Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel ETR 07 4 septembre 2007 Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel Jean-Philippe Babau, Julien DeAntoni jean-philippe.babau@insa-lyon.fr 1/31 Plan Architectures logicielles pour les

Plus en détail

Le Data Risk Center. Plateforme de pilotage et de gestion des risques Pilier I de la directive Solvabilité II

Le Data Risk Center. Plateforme de pilotage et de gestion des risques Pilier I de la directive Solvabilité II Le Data Risk Center Plateforme de pilotage et de gestion des risques Pilier I de la directive Solvabilité II Sommaire Le conseil en Risk Management 1) Le projet Solvabilité II Objectifs et moyens à mettre

Plus en détail

Investissements d Avenir. Développement de l Economie Numérique

Investissements d Avenir. Développement de l Economie Numérique Investissements d Avenir Développement de l Economie Numérique INFORMATIQUE EN NUAGE CLOUD COMPUTING APPEL A PROJETS N 1 IMPORTANT ADRESSES DE PUBLICATION DE L APPEL A PROJETS http://www.gouvernement.fr

Plus en détail

L architecture d entreprise ou comment prendre une longueur d avance

L architecture d entreprise ou comment prendre une longueur d avance POINT DE VUE L architecture d entreprise ou comment prendre une longueur d avance Delivering Transformation. Together. Pascal SILVESTRE Directeur en charge de l offre Architecture d Entreprise au sein

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Openfexo: une plate-forme dédiée à la modélisation multi-facettes. Sylvain Guérin sylvain.guerin@agilebirds.com

Openfexo: une plate-forme dédiée à la modélisation multi-facettes. Sylvain Guérin sylvain.guerin@agilebirds.com Openfexo: une plate-forme dédiée à la modélisation multi-facettes Sylvain Guérin sylvain.guerin@agilebirds.com Petit historique... 5 années de développement sur un projet interne: fexo, outil de modélisation

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail

Projet de Chaire Machine-learning

Projet de Chaire Machine-learning Projet de Chaire Machine-learning Stéphan Clémençon Télécom ParisTech January 15, 2013 Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Chaire Apprentissage January 15, 2013 1 / 1 Machine-learning: un bref tour d

Plus en détail

Le Guide Pratique des Processus Métiers

Le Guide Pratique des Processus Métiers Guides Pratiques Objecteering Le Guide Pratique des Processus Métiers Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam 21 avenue Victor Hugo 75016

Plus en détail

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Communiqué de presse Paris, le 20 juin 2012 Investissements d Avenir LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Lancé à

Plus en détail

(1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46. CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM

(1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46. CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM (1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46 CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM (1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:27:06 25 ans d excellence en conception produit au service de toutes

Plus en détail

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité www.capdigital.com 8 marchés prioritaires MEDIAS EDUCATION FORMATION COMMERCE DISTRIBUTION MAISON VILLE TRANSPORT SANTE BIEN ETRE COMMUNICATION PUBLICITE TOURISME ENTREPRISE ETAT Et des leviers pour les

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

Journée Scientifique Onera

Journée Scientifique Onera [[À la croisée des révolutions numériques]] Journée Scientifique Onera Date : 20 mai 2014 Lieu : ONERA - Centre de Châtillon - 29 avenue de la Division Leclerc, 92322 Inscription : Gratuite Obligatoire.

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard A Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux La Vision d ALLISTENE 5 janvier 2012 Michel Cosnard Missions d Allistene Stratégie de recherche et d innovation Distingue

Plus en détail

Pentaho Business Analytics Intégrer > Explorer > Prévoir

Pentaho Business Analytics Intégrer > Explorer > Prévoir Pentaho Business Analytics Intégrer > Explorer > Prévoir Pentaho lie étroitement intégration de données et analytique. En effet, les services informatiques et les utilisateurs métiers peuvent accéder aux

Plus en détail

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse

Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse Présentation du MSE Fouad.Rahali@heig-vd.ch Master of Science in Engineering www.hes-so.ch/mse 1 Bachelors et Masters HES professionnalisant + de responsabilités Master HES-SO Bachelor HES-SO Compétences

Plus en détail

Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations

Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations Journées GDR GPL Transformations de modèles et de programmes 18 janvier 2008

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

Industrialisation des développements

Industrialisation des développements Industrialisation des développements NovaForge, l usine de développement logiciel de Bull Emmanuel Rias emmanuel.rias@bull.net 1 Agenda Introduction NovaForge Processus d un projet dans NovaForge et Fonctionnalités

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle

Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle Aïcha Douhou et Jérémy Berthuin Direction des Filières Industrielles Ileana LAMAMY Direction Régionale Alsace Alsace Biovalley 12/05/2015 -

Plus en détail

L automatisation des processus métier au cœur de la relation client

L automatisation des processus métier au cœur de la relation client Financial Services savoir-faire L automatisation des processus métier au cœur de la relation client Améliorez votre efficacité, au service d une expérience client plus fluide et d une rentabilité accrue

Plus en détail

Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit

Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit Solvabilité II Les impacts sur la tarification et l offre produit Colloque du CNAM 6 octobre 2011 Intervenants OPTIMIND Gildas Robert actuaire ERM, senior manager AGENDA Introduction Partie 1 Mesures de

Plus en détail

Fax sur IP. Panorama

Fax sur IP. Panorama Fax sur IP Panorama Mars 2012 IMECOM Groupe prologue - Z.A. Courtaboeuf II - 12, avenue des Tropiques - B.P. 73-91943 LES ULIS CEDEX - France Phone : + 33 1 69 29 39 39 - Fax : + 33 1 69 28 89 55 - http://www.prologue.fr

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

L offre Stockage et serveurs System x / BladeCenter F.Libier, Business Partner Technical Manager

L offre Stockage et serveurs System x / BladeCenter F.Libier, Business Partner Technical Manager L offre Stockage et serveurs System x / BladeCenter F.Libier, Business Partner Technical Manager 2009 IBM Corporation Une offre IBM optimisée pour les infrastructures dynamiques Réduire les coûts Améliorer

Plus en détail

CENTAI : Big Data & Big Analytics Réunion DGPN / Thales Octobre 2013

CENTAI : Big Data & Big Analytics Réunion DGPN / Thales Octobre 2013 www.thalesgroup.com CENTAI : Big Data & Big Analytics Réunion DGPN / Thales Octobre 2013 2 / Sommaire CENTAI : Présentation du laboratoire Plate-forme OSINT LAB Détection de la fraude à la carte bancaire

Plus en détail

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures)

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures) [ Les projets ] Semestre 1 UV 1.4 : Bibliographie (eures) L étude bibliographique est abordée comme un exercice de recherche : lecture puis synthèse de documents techniques et scientifiques. Les objectifs

Plus en détail

Journée Scientifique Onera

Journée Scientifique Onera [[À la croisée des révolutions numériques]] Journée Scientifique Onera Date : 20 mai 2014 Lieu : ONERA - Centre de Châtillon - 29 avenue de la Division Leclerc, 92322 Inscription : Gratuite Obligatoire.

Plus en détail

Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud

Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud Communiqué de Presse financier Paris, le 15 avril 2015 Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud Offre des solutions de Prototypage Virtuel d ESI Group en mode

Plus en détail

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants.

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants. Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI 1 2 3 4 5

Plus en détail

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition GMT édition Editeur français de la Solution de Gestion des Ressources Humaines : Adèle RH Création : 2003 Partenaire Sage historique depuis 10 ans Une

Plus en détail

Le programme VALdriv PLM

Le programme VALdriv PLM Le programme VALdriv PLM Value driven Product Lifecycle Management Joël Cointre, Directeur de Programme - PFA Un programme fédérateur et structurant pour la Filière Automobile Le management de la valeur

Plus en détail

Lancement de l Appel à Projets

Lancement de l Appel à Projets Lancement de l Appel à Projets dans toute la France pour relever les nouveaux défis du secteur financier 21 Janvier 2015 1 Les objectifs de l Appel à Projets Identifier et soutenir, par l attribution du

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

GRID MIP. Plate-forme de développement de la Simulation Numérique au service de la Région Midi-Pyrénées. claude-j.oudet@orange.fr

GRID MIP. Plate-forme de développement de la Simulation Numérique au service de la Région Midi-Pyrénées. claude-j.oudet@orange.fr GRID MIP Plate-forme de développement de la Simulation Numérique au service de la Région Midi-Pyrénées Plan Développement industriel et simulation numérique (3-9) Projet pilote GRID MIP conduit avec le

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes

Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes 20 mars 2014 Bull Data Infrastructure Fabien Palange Product Manager x86 Bull, 2012 1 Agenda Présentation Bull Introduction

Plus en détail

Investissements d Avenir n 2 Réunion d information 3 nouveaux appels à projets

Investissements d Avenir n 2 Réunion d information 3 nouveaux appels à projets Investissements d Avenir n 2 Réunion d information 3 nouveaux appels à projets Mot de bienvenue, Pierre PLEVEN, Institut Mines Télécom Présentation officielle des 3 appels à projets, Fabien TTERRAILLOT,

Plus en détail

en Architecture Navale

en Architecture Navale Cursus Cursus d application en Architecture Navale pour les Ingénieurs de l Armement d application des Polytechniciens école Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne www.ensta-bretagne.fr L

Plus en détail

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015 Optimisation de la gestion des risques opérationnels EIFR 10 février 2015 L ADN efront METIER TECHNOLOGIE Approche métier ERM/GRC CRM Gestion Alternative Approche Technologique Méthodologie Implémentation

Plus en détail

Des solutions J2EE open source professionnelles adaptées à votre système d information d entreprise

Des solutions J2EE open source professionnelles adaptées à votre système d information d entreprise Des solutions J2EE open source professionnelles adaptées à votre système d information d entreprise Vendredi 26 Novembre 2004 9h.00 Espace Batignolles 18 rue de la Condamine 75017 Paris www.espace-batignolles.com

Plus en détail

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre 1 INTECH, GRENOBLE, 12/01/2010 Patrick MOREAU patrick.moreau@inria.fr Direction du Transfert et de l Innovation

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE

ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE Mémoires 2010-2011 www.euranova.eu MÉMOIRES ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE Contexte : Aujourd hui la plupart des serveurs d application JEE utilise des niveaux de cache L1

Plus en détail

GT Architecture Technique d Entreprise. Le Métier d ATE : définitions, contributions, compétences, outils, dimensionnement.

GT Architecture Technique d Entreprise. Le Métier d ATE : définitions, contributions, compétences, outils, dimensionnement. GT Architecture Technique d Entreprise Le Métier d ATE : définitions, contributions, compétences, outils, dimensionnement. LE GT ATE du CRiP Se réunit depuis trois ans Ses membres : des Architectes Techniques

Plus en détail

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence Synthèse SYNTHESE L incertitude est une donnée intrinsèque à la vie de toute organisation. Aussi l un des principaux défis pour la direction

Plus en détail

Visual Paradigm Contraintes inter-associations

Visual Paradigm Contraintes inter-associations Visual Paradigm Contraintes inter-associations Travail de Bachelor d'informaticien de gestion Partie C Présentation de Visual Paradigm 1 Présentation de Visual Paradigm For UML L objet du travail de Bachelor

Plus en détail