ISIS Canada INNOVATIONS EN STRUCTURES AVEC SYSTÈMES DE DÉTECTION INTÉGRÉS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ISIS Canada INNOVATIONS EN STRUCTURES AVEC SYSTÈMES DE DÉTECTION INTÉGRÉS"

Transcription

1 ISIS Canada INNOVATIONS EN STRUCTURES AVEC SYSTÈMES DE DÉTECTION INTÉGRÉS Recherches axées sur des solutions Rapport Annuel 2000/01 Un Réseau canadien de Centres d excellence

2 Conseil d'administration Président : Donald Whitmore, P.Eng., Vector Construction Group Vice-président : Ralston MacDonnell, P.Eng., Vaughan Engineering Associates Ltd. Victor Anderson, P.Eng., Delcan International Corp. Bruce Blackett, P.Eng., Con-Force Structures Limited Paul Drouin, ing., ADS Inc. Mark Green, Ph.D., P.Eng., Université Queen's Andrew Horosko, P.Eng., Ministère des Transports du Manitoba Joanne Keselman, Ph.D., Université du Manitoba Rudolph Kriegler, Ph.D., consultant Aftab Mufti, Ph.D., P.Eng., ISIS Canada, président Jean Nicolas, ing., Université de Sherbrooke Edward Pentland, P.Eng., A.E. Concrete Precast Products Ltd. Guy Richard, ing., Ministère des Transports, Québec Lloyd McGinnis, Ph.D., P.Eng., ISIS Canada, directeur général Observatrice : Sylvie Boucher, agent de programme des RCE Comité du transfert technologique et de la commercialisation Président : Edward Pentland, P.Eng., A.E. Concrete Precast Products Ltd. Bruce Blackett, P.Eng., Con-Force Structures Limited Peter Brett, P.Eng., Ministère des Transports et de la Voirie, Colombie-Britatnnique Peter Halsall, P.Eng., Halsall Engineering Ray Hoemsen, P.Eng., NEXUS Manitoba Andrew Horosko, P.Eng., Ministère des Transports du Manitoba Lloyd McGinnis, Ph.D., P.Eng., ISIS Canada, directeur général Aftab Mufti, Ph.D., P.Eng., ISIS Canada, président Dave Scouten, P.Eng., Scouten and Associates Engineering Limited Gamil Tadros, Ph.D., P.Eng., SPECO Engineering Donald Whitmore, P.Eng., Vector Construction Group Observatrice : Sylvie Boucher, agent de programme des RCE Comité de gestion de la recherche Président : Aftab Mufti, Ph.D., P.Eng., ISIS Canada, président Nemkumar Banthia, Ph.D., P.Eng., Université de la Colombie-Britannique J.J. Roger Cheng, Ph.D., P.Eng., Université de l'alberta Andrew Horosko, P.Eng., Ministère des Transports du Manitoba Lloyd McGinnis, Ph.D., P.Eng., ISIS Canada, directeur général Kenneth Neale, Ph.D., ing., Université de Sherbrooke Gamil Tadros, Ph.D., P.Eng., SPECO Engineering Roderick Tennyson, Ph.D., P.Eng., Université de Toronto Observatrice : Sylvie Boucher, agent de programme des RCE Équipe de direction Aftab Mufti, Ph.D., P.Eng., président Kenneth Neale, Ph.D., Ing., vice-président Sami Rizkalla, Ph.D., P.Eng., ex-président Lloyd McGinnis, Ph.D., P.Eng., directeur général Personnel de soutien administratif Kim Archer, agent financier Madeleine LeBlanc, adjointe administrative Jennifer Redston, agent des affaires publiques Jamie Zukewich, adjointe de communications Le mandat d'isis ISIS CANADA (Innovations en structures avec systèmes de détection intégrés) a pour mission de permettre au génie civil de jouer un rôle de premier plan au niveau international grâce à la mise au point et à l'utilisation de polymères renforcés de fibres (PRF) et de systèmes de détection à fibres optiques intelligents et intégrés, faisant bénéficier les Canadiens d'une infrastructure novatrice et intelligente. LES RÉSEAUX DE CENTRES D'EXCELLENCE (RCE) Les RCE sont des partenariats uniques entre l'industrie, le monde universitaire et les gouvernements, conçus pour favoriser la croissance économique et améliorer notre qualité de vie. Ces réseaux établis à la grandeur du pays conjuguent l'excellence dans la recherche, le savoir-faire industriel et des investissements pratiques. La participation active de l'industrie canadienne crée des environnements stimulants pour la formation et donne des possibilités d'emploi aux étudiants. En , les réseaux sont allés chercher plus de 70 millions de dollars d'investissements externes, dont plus de 41 millions ont été investis par les compagnies privées participantes. Centre administratif d'isis Canada Université du Manitoba 227, Immeuble du génie Winnipeg (Manitoba) R3T 5V6 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Site Web: Table des matières Message du président du conseil 1 Message du président 2 La prochaine génération 3 L'acceptation 4 Partenariats 6 Le transfert technologique 8 Les points saillants financiers 9 Créer des structures intelligentes 10

3 À l'heure actuelle, il en coûtera 44 milliards de dollars pour remettre en état l'infrastructure canadienne. Il y a un urgent besoin de tirer profit des technologies nouvelles qui ont le potentiel de prolonger le cycle de vie des ouvrages de génie civil, de réduire les coûts d'entretien et d'apporter d'immenses avantages aux Canadiens.

4 Conjuguer la créativité et l'excellence Un survol de l'année écoulée Au cours de la dernière année, nous avons été submergés par le changement, les réalisations, la planification et l'anticipation. Dans une organisation dynamique, le changement est inévitable. Le changement est la norme dans le programme de recherche et les organisations participantes. Par contre, le changement au niveau du leadership est une autre paire de manches. Nous avons commencé l'année financière en sachant que M. Mufti serait notre nouveau président et dirigeant scientifique. Ce que nous ne pouvions pas prédire, c'est l'impact considérable de sa nomination. En tant que président du conseil, j'ai été impressionné par le résultat : une transition sans heurts déjà marquée par l'excellence de M. Mufti. Je dois exprimer mon admiration et ma reconnaissance pour l'habileté et la rapidité avec lesquelles notre hôte, l'université du Manitoba, a facilité le déménagement de M. Mufti à Winnipeg. C'est un excellent exemple de l'atout précieux que représentent les réseaux de centres d'excellence, qui ajoutent de la valeur à tout ce que nous faisons. Les réalisations marquantes sont monnaie courante dans l'ensemble du réseau ISIS et je ne cesse d'être épaté par la créativité de notre équipe de recherche. L'excellence de nos chercheurs nous rappelle constamment que ISIS Canada est une entreprise de calibre mondial. Je suis particulièrement frappé par la capacité du réseau de développer continuellement de nouveaux partenariats et projets de démonstration. L'empressement de nombreuses personnes à se mettre au service d'isis Canada à divers titres est impressionnant. C'est aussi la preuve de l'influence croissante et de l'acceptation de plus en plus répandue de la technologie d'isis Canada. Il y a d'autres exemples de l'acceptation généralisée de cette technologie : les scientifiques qui ont accepté de faire l'examen par les pairs des manuels de conception, les propriétaires d'infrastructure et les entrepreneurs qui ont frappé à la porte d'isis pour lui présenter des propositions de coentreprises, et les protocoles d'entente nationaux et internationaux qui sont en place. En tant que président du conseil, je trouve tout cela très satisfaisant parce que j'en conclus qu'isis Canada réalise son mandat. La planification, encore la planification : voilà ce qui a dominé le paysage d'isis au cours de l'année écoulée. La Utilisation de la technologie préparation et la présentation de la demande au Réseau des centres d'excellence pour l'obtention du deuxième cycle L'une des grandes contraintes qui s'oppose à l'acceptation de financement (de 2002 à 2009) s'est échelonnée sur une période de 20 mois. On s'est tourné vers l'extérieur pour chercher à obtenir des points de vue et des conseils au-delà du réseau et même du pays, pour avoir l'assurance rapide de la nouvelle technologie est le conservatisme naturel des qu'isis amorcerait la prochaine décennie du bon pied. Toutes les personnes consultées étaient unanimes pour propriétaires d'infrastructure et de la communauté du génie civil, dire qu'il fallait tabler sur les succès passés et s'intéresser graduellement à des domaines plus pointus qui conservatisme qui est alimenté par des préoccupations en matière de suscitent des préoccupations ou qui faciliteraient l'utilisation généralisée des nouvelles technologies. C'est sécurité. Pour relever ce défi à long terme de l'acceptation par les ainsi que le plan stratégique pour façonner notre avenir consiste à répondre aux demandes du secteur des utilisateurs, en nous concentrant sur des solutions pratiques tout en poursuivant toujours l'objectif d'apporter utilisateurs, la proposition pour le deuxième cycle de financement accorde une importance accrue à l'utilisation de la technologie. des avantages à long terme aux Canadiens. La route du futur Il est réconfortant et gratifiant d'assister au succès continu d'isis Canada et de rencontrer tellement de gens qui souhaitent la réussite de l'entreprise. Le soutien apporté par les RCE et par les universités du réseau a été incomparable. Les engagements financiers à long terme des partenaires industriels et gouvernementaux sont inédits dans un contexte canadien. L'encouragement du groupe d'experts international des RCE, qui a recommandé le financement à 100 p. 100 du programme ISIS, est une formidable rampe de lancement vers le nouveau millénaire. Tout comme nous avons vécu dans l'expectative tout au long de la dernière année, nous avons des espoirs encore plus grands au moment d'aborder le prochain cycle de financement. Le meilleur est à venir. Je remercie spécialement tous les bénévoles qui font partie du Conseil d'administration, du Comité du transfert technologique et de la commercialisation, et du Comité de gestion de la recherche qui conjuguent leurs efforts pour faire en sorte que tout cela débouche sur des résultats concrets. Donald W. Whitmore, P.Eng. Président du conseil 1

5 Réagir à la crise de l'infrastructure De nouvelles bases Les ouvrages d'infrastructure continuent de se détériorer à un rythme accéléré. On en voit la preuve partout - dans le monde entier. Il faut réagir et ISIS Canada s'efforce de répondre à ce besoin. Quand ISIS a commencé en 1995, il existait une plate-forme de connaissances limitées à partir de laquelle le réseau pouvait élaborer son programme. Il n'existait que des réalisations parcellaires éparpillées d'un bout à l'autre du pays, dont les auteurs étaient les chercheurs qui allaient devenir le noyau d'isis Canada. Ce qui était au départ une collection de projets de recherche est devenu une quête de la connaissance intégrée et complète, convergeant vers la conception et la construction d'ouvrages de génie civil. Au cours des six dernières années, de nouvelles fondations de connaissances ont été établies, constituant la base d'une réussite encore plus grande dans la quête pour trouver des solutions de rechange économiques et fiables aux méthodes traditionnelles de conception et de construction des ponts et autres structures. Cette nouvelle fondation comprend des percées dans le domaine des capteurs à fibres optiques (CFO) et de la télésurveillance de l'état des structures. Le CFO à longue portée, qui est maintenant opérationnel, et les promesses de la technique de diffusion de Brillouin facilitent plus que jamais auparavant les mesures scientifiques. Conjuguées à la mise au point de technologies de télésurveillance, auxquelles s'ajoutent des méthodes avancées de collecte et de récupération des données sur Internet, ces nouvelles technologies donnent à nos chercheurs toute une panoplie de nouveaux outils. Des solutions pratiques ISIS se lance dans la recherche fondamentale sur les aspects matériels des polymères renforcés de fibres. Il y a un urgent besoin d'en savoir davantage sur le comportement de ces matériaux dans des conditions environnementales rigoureuses. Au cours des prochaines années, il faudra étudier diverses questions relatives à ces matériaux : leur durabilité, leur résistance au feu, leur longévité, leur comportement en cas de séisme et leur acceptabilité vis-à-vis le développement durable. Le coût des matériaux est toujours une considération pratique et il faudra donc consacrer des efforts plus intenses au calcul du coût du cycle de vie et à la mesure des avantages quantifiables. L'optimisation de la conception, les manuels de conception et les efforts déployés pour élaborer les codes pertinents, tout cela vise à répondre aux besoins des ingénieurs praticiens. La commercialisation Indéniablement, la plus grande réalisation d'isis dans le domaine de la commercialisation est la façon dont le réseau a facilité la création de Fox-Tek Inc., compagnie dite " spin-off " ayant son siège social à Toronto. Fox-Tek fabrique en exclusivité de l'équipement pour la télésurveillance des structures faisant appel à des capteurs à fibres optiques pour mesurer les contraintes. Cet équipement est essentiel au progrès continu d'isis. Il est également attrayant sur le marché mondial et pourrait un jour renforcer les marchés d'exportation du Canada. Après six mois à la barre d'isis Canada et ayant survécu à la lourde de m'attaquer à des tâches nouvelles et difficiles, je considère que c'est pour moi un privilège de servir comme président. Nous avons une fantastique équipe de chercheurs qui travaillent dans le cadre d'un réseau dont la marque de commerce est l'excellence. Notre mandat ayant été reconduit jusqu'en 2009, une période passionnante nous attend. Je suis heureux et honoré de faire partie intégrante de cette entreprise importante. Lignes directrices pour la conception Le parachèvement des manuels de conception constitue un excellent point de départ dans l'établissement de codes de pratique sans lesquels la technologie ne serait jamais utilisée. De plus, en utilisant les manuels de conception comme base, on s'affaire maintenant à élaborer des trousses à l'intention des professeurs de génie, de manière à ce que la technologie ISIS puisse être enseignée efficacement partout au Canada au niveau des études de premier cycle. Les titres de ces manuels sont : 1. Installation, utilisation et réparation des capteurs à fibres optiques 2. Les lignes directrices destinées à la télésurveillance de l'état des structures 3. Le renforcement de structures en béton à l'aide de PRF 4. Le renforcement de structures en béton armé par l'application externe de PRF. 2 idées solutions avantages Aftab A. Mufti, Ph.D., P.Eng. Président

6 Investir dans la prochaine génération Apprentissage enrichi Dès le départ, on a fait un effort pour former des chercheurs de fort calibre et les maintenir en poste, pour le plus grand avantage du Canada. Chez ISIS, les étudiants participent à une expérience éducative qui va bien au-delà de celle qu'ils pourraient acquérir autrement. En même temps, ce qui est le plus avantageux pour le Canada, c'est lorsque le personnel hautement qualifié peut vendre ses compétences et faire carrière chez nous. Le noyau de base du programme actuel vise à donner aux étudiants un environnement multidisciplinaire en les exposant à des projets autres que les leurs. Pour enrichir davantage leur éducation, on les encourage à rédiger des communications et à présenter le fruit de leurs recherches à des conférences. Connaître et comprendre ce que font les autres et élargir leur réseau personnel, voilà des atouts importants qui font partie d'un apprentissage enrichi. Transférer la technologie Former de jeunes chercheurs dans le domaine des PRF et des CFO leur permet de transférer à leur lieu de travail une expérience acquise de première main dans une technologie émergente. Essentiellement, ces chercheurs arrivent sur le marché du travail armés d'un niveau d'expertise que même les professionnels les plus aguerris ne possèdent pas encore. Les employeurs canadiens le reconnaissent et saisissent l'occasion d'embaucher les diplômés d'isis Canada. Bourses Trois bourses sont offertes annuellement à des étudiants qui font de la recherche pertinente aux travaux d'isis Canada. Deux prix de $ sont offerts à des femmes étudiantes en génie, dans un effort pour faire progresser la représentation des femmes dans cette industrie. La troisième bourse a été crée cette année pour donner à tous les étudiants diplômés la possibilité de participer. Les projets de démonstration donnent aux étudiants l'occasion de travailler et d'établir des rapports de travail avec des entreprises et des organismes gouvernementaux. Cela enrichit l'expérience de tous et contribue au transfert de technologie. Cette expérience pratique donne naissance à des possibilités d'emploi et permet d'établir d'importants contacts dans le secteur des utilisateurs. Par la suite, les diplômés d'isis deviendront La propriété intellectuelle La propriété intellectuelle associée aux nouvelles inventions appartient au chercheur ISIS et est brevetée en conformité avec la politique de l'université d'attache du chercheur. ISIS Canada n'a aucune prétention quant aux avantages qui en résultent, ce qui contribue à renforcer les relations de travail et à cimenter les liens entre les participants du réseau. La direction encourage les chercheurs à faire breveter leur propriété intellectuelle et s'efforce d'en faciliter la commercialisation. les champions du transfert des technologies mises au point par ISIS parce qu'ils sont bien formés, qu'ils en Un enregistreur de comprennent les avantages et qu'ils grimperont les échelons pour occuper des postes de décideurs. données pour la Conserver les cerveaux les plus brillants ISIS Canada affirme attirer des étudiants vraiment exceptionnels et cette prétention est confirmée par les faits. On en a la preuve par le grand nombre d'articles qu'ils publient, les prix et récompenses qu'ils reçoivent et le soutien financier qui leur est fourni. La récompense d'isis Canada, c'est la reconnaissance de sources extérieures comme le Groupe d'experts internationaux des RCE. " Le groupe a été extrêmement impressionné par la formation de personnel hautement qualifié. Ce réseau est en train de former toute une nouvelle génération d'ingénieurs qui viendront renforcer l'expertise technologique du Canada et qui serviront d'ambassadeurs de la nouvelle technologie. ISIS attire la crème des étudiants en génie civil qui sont attirés par ces programmes de recherche technologique qui sont à la fine pointe du progrès. " télésurveillance a été installé au pont de Portage Creek à Victoria Réalisations de l'année écoulée Les directeurs de projet ont identifié 142 réalisations. Les étudiants chercheurs ont rédigé plus de 500 articles de recherche. Quatre-vingt-neuf pour cent des diplômés sont restés au Canada. Plus de 70 p. 100 des diplômés ont reçu des bourses accordées par des organismes fédéraux ou provinciaux. Les participants d'isis Canada ont contribué à 151 publications et ont participé à 63 activités de relations publiques. L'industrie a embauché 67 p. 100 des diplômés qui ont obtenu un Ph.D. 3

7 L'acceptation par les projets de démonstration La télésurveillance de l'état des structures La télésurveillance de l'état des structures est une technologie naissante et constitue un nouvel outil passionnant pour les ingénieurs civils. Pour la première fois, on peut suivre en continu la performance d'innovations structurelles faisant appel à des composantes en PRF à l'intérieur d'une structure. L'ingénieur de conception n'est plus obligé de s'en remettre exclusivement à des formules empiriques et à des tests en laboratoire et peut ainsi savoir plus précisément que jamais jusqu'où il peut aller dans les paramètres de conception. ISIS Canada s'affaire actuellement à raffiner cette méthodologie pratique et à en généraliser l'utilisation. Examen des manuels par les pairs Avant leur publication, les quatre manuels de conception ont subi un examen poussé par des pairs scientifiques ne faisant pas partie du réseau ISIS. Trente-quatre pour cent des scientifiques en question représentent l'industrie et les propriétaires d'infrastructure. Leur expérience professionnelle dans le domaine des polymères renforcés de fibres, des capteurs à fibres optiques et de la télésurveillance attestent de l'intégrité des manuels. Cet examen par les pairs des manuels d'isis démontre que d'éminents ingénieurs et scientifiques ont adopté la technologie mise au point par ISIS. Grâce à l'innovation et à l'utilisation de composantes disponibles commercialement et peu coûteuses, on a pu mettre au point de l'équipement permettant de faciliter la télésurveillance des structures. Pour ce faire, on a mis au point un système de transmission sans fil et un système de saisie des données portable et économique fonctionnant à l'aide d'un microprocesseur capable de transmettre des données par fréquences radio, sur Internet ou par satellite. Des systèmes de télésurveillance sans fil ont été installés sur des ponts et des pipelines. C'est une réalisation importante parce que la télésurveillance sans fil devient la méthode de choix pour le monitorage des structures. La durabilité et la fiabilité des CFO ont maintenant été démontrées depuis huit ans à certaines installations. Les données recueillies dans plusieurs projets de démonstration ont été utilisées pour mettre au point un système d'archivage et de récupération des données à l'intention des chercheurs du réseau. Au pont Taylor, on a installé une caméra synchronisée à un ordinateur qui consigne les mesures de contrainte et stocke en permanence des photos des camions qui dépassent les limites de charge. Une page Web a été créée afin de faciliter l'accès interactif aux données et le téléchargement de renseignements à partir d'une base de données. Un logiciel est également disponible pour le traitement intelligent des données dynamiques. Plusieurs années de données sont maintenant disponibles sur la durabilité et la performance de systèmes de capteurs installés. Le capteur à longue portée représente une méthode améliorée pour mesurer le stress et les contraintes des structures. Il s'agit d'un capteur à fibres optiques doté de fibres optiques réfléchissantes à la place du système plus conventionnel du réseau de Bragg. Des instruments de mesure associés ont été mis au point, dotés d'une source de lumière laser beaucoup plus puissante que celle de toute autre technologie. À l'heure actuelle, les premières mesures de contraintes structurelles ont été obtenues à l'aide d'un système à diffusion de Brillouin, ce qui permet d'obtenir une résolution spatiale supérieure à tout ce qui avait été obtenu auparavant. Protocoles d'entente Autre preuve de l'acceptation des technologies ISIS : les protocoles d'entente qui sont en place. Université Drexel, Philadelphie - ISIS Canada partage sa technologie exclusive des capteurs à fibres optiques longue portée en échange du système avancé de gestion des données mis au point par l'université Drexel. Cette coentreprise avantage les deux partenaires et aide à faire progresser le domaine de la télésurveillance des structures. USMA, Panama - En collaboration avec la Universidad Santa Maria La Antigua, des échanges d'étudiants seront établis pour transférer la technologie et aider le Panama à utiliser les méthodes de pointe et d'un bon rapport coûtefficacité mises au point par ISIS pour la remise en état d'infrastructures détériorées. Travaux publics et Services gouvernementaux Canada - ISIS Canada et TPSGC travaillent ensemble à des projets de démonstration et des initiatives de sensibilisation du public afin d'accélérer l'utilisation généralisée des technologies ISIS. 4 idées solutions avantages

8 Innovation en structures La résistance aux contraintes et à la corrosion sont des caractéristiques des PRF qui, conjuguées aux avantages Revue canadienne de génie civil de la télésurveillance des structures, ouvrent la porte à des innovations dans la conception de composantes La Revue canadienne de génie civil a publié un numéro spécial structurelles. Il y a à peine quelques années, ce n'était pas possible. Les combinaisons d'innovations semblent infinies. La créativité d'isis a débouché jusqu'à maintenant sur les innovations suivantes : sur les recherches d'isis Canada. Le numéro d'octobre 2000 contenait systèmes hybrides PRF/béton, tabliers de pont et poteaux fabriqués par enroulement filamentaire, 21 articles évalués par des collègues illustrant toute la gamme des tabliers de pont en béton dépourvu d'acier, tubes en PRF de verre rempli de béton, composantes hybrides PRF/acier inoxydable, et l'utilisation des PRF pour la remise en état de structures de récentes innovations au sein du réseau ISIS. L'article intitulé " Fibre maçonnerie, ce qui est particulièrement utile pour les édifices patrimoniaux. reinforced polymer strengthening of the Sainte-Émélie-de-l'Énergie bridge: design, instrumentation, and field testing ", de P. Labossière, De nouvelles configurations d'ancrage au sol en PRF ont été évaluées par des chercheurs des trois universités membres du Réseau, en vue d'en assurer la commercialisation et l'utilisation K.W. Neale et cinq collaborateurs, généralisée. Deux fabricants de deux provinces travaillent avec les chercheurs d'isis pour mettre au s'est vu décerner la médaille point des poteaux fabriqués par enroulement filamentaire de PRF de verre pour les lignes téléphoniques Casimir Gzowski par la Société et électriques. Un concept novateur pour la conception et la construction de réservoirs de stockage de déchets animaux, faisant appel à diverses applications de PRF, fait actuellement l'objet d'une étude plus canadienne de génie civile. poussée. Les nouvelles installations seraient plus durables et plus sûres pour l'environnement que celles qui sont utilisées actuellement parce que le béton ne se fissurerait plus à cause de la corrosion des tiges d'acier, empêchant ainsi les déchets animaux de s'infiltrer dans le sol et de polluer la nappe phréatique d'eau potable. Toutes ces innovations dans le domaine des structures, de même que les techniques de surveillance de l'état des structures ne sont pas effectuées purement à des fins de recherche ou parce qu'il s'agit d'un domaine d'étude intéressant. Les concepts théoriques, les essais en laboratoire et les démonstrations sur le terrain, tout cela s'intègre dans une vision visant à renforcer la conception des ouvrages de génie civil pour avantager les Canadiens à long terme. Le pont de Sainte-Émélie-de-L'Énergie, au Québec, a fait l'objet de l'article qui a reçu un prix. Remise en état de ponts et de structures Bien que les projets menés par ISIS sur le terrain au cours des six dernières années aient fait la preuve que l'on peut utiliser de façon efficace des enveloppes de PRF pour réparer des structures à un coût très inférieur à celui des méthodes traditionnelles, le nombre de projets de remise en état au Canada est loin d'être proportionnel aux avantages que présente cette technique. Cela s'explique en partie par les questions qui demeurent toujours sans réponse en ce qui a trait à la performance et à la durabilité de l'installation après coup de renforts en PRF dans le climat rigoureux du Canada. Il faut augmenter le nombre de projets de démonstration pratiques afin de confirmer de façon plus probante les avantages économiques de l'utilisation des PRF pour la mise à niveau des ouvrages de génie civil. À cet égard, on s'affaire actuellement à mettre au point des produits et des méthodes pour réparer les structures endommagées par la corrosion ou structurellement déficientes en réduisant au minimum le coût, la durée et la complexité des travaux. De nombreux projets de recherche ont été menés à bien pour démontrer l'utilisation des enveloppes et des renforts de PRF pour la remise en état d'éléments structurels en béton. L'intégration de CFO et d'un programme de surveillance fait partie de la plupart de ces projets. Un modèle d'analyse du coût du cycle de vie est en cours d'élaboration pour évaluer les économies permises par les réparations faisant appel aux PRF. Des expériences accélérées ont été menées à bien dans quatre endroits différents pour déterminer les taux comparatifs de corrosion des barres de fer dans des structures en béton qui ont été remises en état avec et sans enveloppe de PRF et soumises à des conditions climatiques diverses. Un concept novateur faisant appel à des matériaux composites pulvérisés à base de PRF a été utilisé dans le cadre d'un projet servant à démontrer une solution de rechange pour la remise en état d'éléments structurels. Des enveloppes de PRF ont été appliquées avec succès à des colonnes en maçonnerie de brique. Des essais ont été effectués pour établir l'impact de l'utilisation des PRF dans des éléments structurels soumis à des charges sismiques. On continue de renforcer des structures en utilisant les technologies de remise en état faisant appel aux PRF. Toutes ces recherches, y compris les projets de démonstration, visent à convaincre le secteur des utilisateurs des avantages immédiats et à long terme de ces nouvelles technologies. 5

9 Conjuguer les partenariats et la technologie pour garantir la résistance à long terme Réaliser notre mandat par les coentreprises Les coentreprises d'isis continuent de croître en nombre et en importance. Les progrès réalisés jusqu'à maintenant n'auraient pas pu voir le jour sans ces partenariats. En général, les ouvrages d'infrastructure appartiennent au secteur public. En conséquence, les projets de démonstration sur le terrain d'isis nécessitent une étroite collaboration avec les organismes gouvernementaux. Dans les grands projets de démonstration, il arrive souvent que le propriétaire de l'ouvrage investisse beaucoup plus qu'isis parce que les avantages potentiels sont tellement intéressants pour les contribuables (des structures plus durables nécessitant moins d'entretien). Essai en laboratoire de maçonnerie réhabilitée à l'université de Calgary. Nouveaux membres Certains des partenaires qui comptent parmi les plus fervents partisans d'isis sont en fait membres du conseil d'administration. Ils ont un rôle spécial à jouer en ce sens qu'on fait appel à leurs contacts et à leur expertise pour guider l'orientation du réseau. ISIS attire constamment d'éminents représentants des secteurs des gouvernements, d'entreprises et du milieu universitaire qui souhaitent ardemment le succès du Réseau et qui participent donc activement à ces travaux. Les nouveaux membres sont : V. Anderson, vice-président, Division des structures, Delcan International; B. Blackett, viceprésident à la recherche, au développement et à l'amélioration des procédés, Con-Force Structures Ltd.; et M. Green, professeur à l'université Queen's. Les nouveaux membres du Comité de gestion de la recherche, qui supervisent toutes les questions relatives au programme de recherche, sont : N. Banthia, Université de la Colombie-Britannique, J.J.R. Cheng, Université de l Alberta, et A. Horosko, sous-ministre, ministère des Transports du Manitoba. Tout comme les PRF augmentent la résistance d'une structure, les partenariats renforcent la capacité d'isis de réaliser son mandat. L'industrie cherche de plus en plus à conclure des partenariats avec les chercheurs d'isis parce que ceux-ci ont le talent et la créativité voulus pour résoudre des problèmes industriels concrets. En outre, il y a possibilité de commercialiser la propriété intellectuelle. Voici une liste partielle des partenariats actuels : fondations de maisons conçues pour l'arctique à Inuvik, pylônes de transmission à Yellowknife, tabliers de pont fabriqués par enroulement filamentaire de fibres de verre au Manitoba, mise au point de matériel exclusif de surveillance faisant appel au nouveau capteur à fibres optiques longue portée en Ontario, remise en état d'une centrale nucléaire au Québec, et création d'un quai novateur à Hall's Harbour, en Nouvelle-Écosse. De plus, des partenariats ont été conclus avec les ministères et les services provinciaux et municipaux des transports d'un océan à l'autre pour aider à faciliter les recherches sur place pour 23 ponts. ISIS fournit leadership, créativité et innovation, mais ce sont les partenariats qui facilitent le processus. Sans eux, le progrès serait impossible. Atelier Canada/Japon Le troisième atelier Canada/Japon, événement commandité par ISIS Canada, a eu lieu à Ottawa le 15 août 2000 et a mis l'accent sur la surveillance de l'état structurel des tabliers de pont. Le Japon était représenté par : l'université Saitama, l'université d'osaka, l'institut de technologie Kitami et l'université de Tokyo. Abattre les obstacles Le plus grand obstacle auquel se bute ISIS Canada pour ce qui est de réaliser son mandat d'obtenir l'utilisation généralisée des nouveaux matériaux et concepts pour l'édification d'ouvrages de génie civil, c'est le conservatisme de la communauté des ingénieurs concepteurs. Naturellement, les concepteurs d'ouvrages d'infrastructure se préoccupent de sécurité publique. En conséquence, ils répugnent à prendre des risques; ou l'utilisation de PRF et d'éléments structurels novateurs est considérée comme un risque élevé tant que l'on n'a pas prouvé le contraire. Tout cela, conjugué à des pratiques traditionnelles en matière de conception et à des codes désuets, se traduit par une mentalité qu'il est difficile de changer. Quand le risque n'est pas récompensé et que le statu quo s'appuie sur une justification historique, la nouvelle technologie n'est pas bien reçue. C'est pourquoi les partenariats sont tellement importants. Les partenariats avec des entrepreneurs, des fabricants et des ingénieurs consultants font partie de la solution, mais les partenariats avec les ministères des Transports et d'autres organismes gouvernementaux sont la clé du progrès pour ce qui est d'augmenter le nombre des projets de démonstration. De tels partenariats exigent des appuis tant au niveau politique que des cadres supérieurs. C'est la force motrice qui peut encourager les concepteurs publics et privés à se tourner avec confiance vers l'avenir et à explorer les avantages de l'utilisation des nouvelles technologies. 6 idées solutions avantages

10 Comment attirer des fonds de l'extérieur des RCE La stratégie utilisée par ISIS pour attirer des fonds de l'extérieur des RCE consiste à maintenir et renforcer les relations avec les sources traditionnelles et à utiliser chaque occasion qui se présente de trouver de nouvelles sources de financement. Un projet est rarement financé par une seule source. Dans la plupart des cas, les directeurs de projet d'isis utilisent les fonds des RCE comme levier pour aller chercher de l'argent ailleurs. Cette approche fonctionne bien, comme en fait foi l'augmentation constante des fonds provenant de l'extérieur des RCE. Dans le cadre de la réflexion qu'a nécessitée la demande pour le deuxième cycle de financement, le Comité de gestion de la recherche a décidé d'établir un budget distinct dans lequel on puisera des fonds de démarrage pour financer de nouvelles initiatives. L'expérience acquise à ce jour indique que cette approche élargira grandement le programme. Des PRF ont été utilisés pour renforcer la poutre annulaire d'une structure de confinement de la centrale nucléaire déclassée de Gentilly, au Québec. Le projet du quai de Hall's Harbour est un exemple qui illustre bien la technique consistant à utiliser l'argent des RCE comme levier pour aller chercher des fonds ailleurs. Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a injecté de l'argent qui a facilité la mise sur pied d'un consortium de 19 organisations privées et publiques. ISIS a fourni le leadership et la technologie de pointe. Conférence annuelle La Conférence annuelle d'isis est un excellent moyen de renforcer les relations de travail entre chercheurs et partenaires du Réseau. Le secteur des utilisateurs devient plus conscientisé de l'ampleur des entreprises d'isis et des avantages qui en découlent. Les étudiants acquièrent une meilleure compréhension des solutions pratiques dont ont besoin les propriétaires d'ouvrages d'infrastructure. L'un des résultats concrets du réseautage qui se fait pendant la conférence est le Comité des étudiants. La nature compétitive de la recherche et la quête de l'excellence se reflètent dans les divers concours organisés à l'intention des étudiants : bourses, exposés à la conférence, concours d'affiche, et essai sur le thème " Réflexions sur la valeur du programme des RCE et de la formation d'isis Canada ". Le transfert des connaissances au domaine public ISIS ne rate jamais l'occasion de faire connaître au public ses réalisations, progrès et technologies naissantes : projets de démonstration, rapports annuels, bulletins, conférences, site Web, exposés publics, revues scientifiques, et consultations en tête-à-tête. La sensibilisation du public facilite le processus d'approbation politique, laquelle permet aux administrateurs de l'infrastructure du secteur public d'expérimenter et de faire de la recherche dans le cadre de projets de démonstration en utilisant des installations utilisées par le grand public. Appui universitaire Les 12 universités qui font partie du Réseau d'isis Canada appuient fermement le programme et contribuent sensiblement à son succès. Il faut signaler en particulier le soutien exceptionnel fourni par notre hôte, l'université du Manitoba. Comme toutes les universités du Réseau, notre hôte contribue beaucoup plus au succès du programme que ce qui transparaît dans les états financiers en termes d'argent comptant et d'appui non financier. ISIS est très reconnaissant pour les excellentes relations de travail maintenues avec toutes les universités du Réseau. Contributions de contrepartie En exigeant que les propositions de nouveaux projets de recherche soient financées au moins à parts égales par les partenaires participant, ISIS a réussi à attirer constamment plus d'argent de l'extérieur des RCE qu'il n'en reçoit du gouvernement fédéral. Les contributions sont à la fois en argent et en nature. Souvent, le soutien non financier est plus important que l'argent comptant parce qu'il est essentiel au lancement des projets de démonstration, lesquels sont eux-mêmes essentiels pour abattre les barrières dans la communauté des ingénieurs concepteurs. Un tablier de pont en PRF enroulé est mis au point à l'université du Manitoba. 7

11 Le transfert technologique par le partage des ressources CHERCHEURS DU RÉSEAU Université de la Colombie-Britannique Nemkumar Banthia Université de Calgary Mamdouh El-Badry Amin Ghali John Newhook Nigel Shrive Université de l'alberta Roger Cheng Université du Manitoba Robin Hutchinson Aftab Mufti Dimos Polyzois Dagmar Svecova ENTREPRISES A.D.S. inc., St-Elzear-de-Beauce, QC A.E. Concrete Precast Products Ltd., Surrey, C.-B. Aquarian Industries International Ltd., Winnipeg, MB Brighten Engineering Co., Ltd., Taipei, Taiwan Canadian Construction Controls Limited, Breslau, ON Canzeal Enterprises Ltd., Yellowknife, T.N.-O. Concrete Restoration Services Ltd., Winnipeg, MB Con-Force Structures Ltd., Calgary, AB Cyrson Design Ltd., Edmonton, AB Delcan International Corporation, North York, ON Enbridge Pipelines Inc., Edmonton, AB Faroex Ltd., Gimli, MB FOX-TEK Inc., Toronto, ON Fyfe Co. LLC, San Diego, CA Halsall Associates Limited, Toronto, ON Hughes Brothers, Inc., Seward, NE I-XL Industries Ltd., Brick Group, Calgary, AB Jaeger, Leslie, Consultant, Halifax, N.-É. Université de Waterloo Khaled Soudki Université McMaster Ahmed Ghobarah John Simmons David Thompson Université de Toronto John Bonacci Shamim Sheikh Peter Smith Roderick Tennyson Michael Thomas Université Queen's Ivan Campbell Mark Green Université d'ottawa Xiaoyi Bao Université Carleton Jag Humar Université de Sherbrooke Brahim Benmokrane Kenneth Johns Pierre Labossière Kenneth Neale Patrick Paultre Jean Proulx Université Dalhousie Alex Kalamkarov JMBT Structures Research Inc., Scarborough, ON Kinectrics, Inc., Toronto, ON Kriegler, Rudolph, Consultant, Ottawa, ON Marshall Industries Composites, Inc., Jacksonville, FL Master Builders Inc., Toronto, ON Master Builders Inc., Cleveland, OH McCormick Rankin Corporation, Mississauga, ON NCK Engineering Ltd., Toronto, ON Nelson River Construction Inc., Winnipeg, MB Nexus Manitoba, Winnipeg, MB Nortel Technology, Ottawa, ON Optimum Instruments, Inc., Edmonton, AB PCL-MAXAM Construction, Calgary, AB Philip Analytical Services Inc., Bedford, N.-É. Practical Composites Inc., Halifax, N.-É. Pultrall Inc., Thetford Mines, QC R.D. Installations, Inc., Del Mar, CA R.J. Watson Inc., East Amherst, NY Reid Crowther & Partners Ltd., Calgary, AB RocTest ltée., St-Lambert, QC Saltzberg, Walter, Consultant, Winnipeg, MB Sargent & Vaughan Engineering, Victoria, C.-B. Scouten & Associates Engineering Ltd., Prince George, C.-B. Sika Canada Inc., Mississauga, ON Specialty Construction Products, Ltd., Winnipeg, MB SPECO Engineering Ltd., Calgary, AB Stantec Inc., Edmonton, AB Synthetic Industries, Chattanooga, TN Tallcrete, Winnipeg, MB TransCanada Transmission Ltd., Calgary, AB Vaughan Engineering Associates Ltd., Halifax, N.-É. Vector Construction Group, Winnipeg, MB Wallace Construction Specialties Ltd., Saskatoon, SK Wardrop Engineering Inc., Winnipeg, MB MINISTÈRES ET ORGANISMES FÉDÉRAUX Agence spatiale canadienne, St-Hubert, QC Institut de recherche en construction, Ottawa, ON MINISTÈRES ET ORGANISMES PROVINCIAUX Ministère des Transports et de la Voirie de la Colombie-Britannique, Victoria, C.-B. Entente de coopération Canada/Nouvelle-Écosse, Dartmouth, N.-É. Fonds FCAR, Québec, QC Hydro-Québec, Varennes, QC Innovacorp, Dartmouth, N.-É. Ministère des Transports du Manitoba, Winnipeg, MB Ministère des Relations internationales du Québec/ Gouvernement de France, Québec, QC Ministère des Transports du Québec, Québec, QC Province de l'alberta, Edmonton, AB Province du Manitoba, Winnipeg, MB AUTRES Projet de recherche et de développement pour le secteur agroalimentaire, Morris, MB Énergie atomique du Canada Limitée., Mississauga, ON Canadian Masonry Research Institute, Edmonton, AB Centre for Transportation Engineering & Planning, Calgary, AB Ville de Calgary, Calgary, AB Ville de Fort Saskatchewan, Fort Saskatchewan, AB Fondation de recherche sur les autoroutes du Japon, Tokyo, Japon Inuvik Housing Authority, Inuvik, T.N.-O. Masonry Contractors Association of Alberta, South Div., Calgary, AB NCHRP/Academy of Science, Washington, DC Nova Universities Technology Inc. (Nu-Tech), Halifax, N.-É. Photonics Research Ontario, Toronto, ON Municipalité régionale de Waterloo, Waterloo, ON Triple S Hog Manure Management Initiative, Selkirk, MB Synergie Le réseau de recherche d'isis partage son expertise et ses installations d'essais en laboratoire, mais les entreprises et les gouvernements font naître la synergie en partageant leur expérience, leur savoir-faire, leurs matériaux, leurs installations et leurs ressources financières. Les étudiants chercheurs stimulent encore davantage le processus en injectant des idées nouvelles, de la créativité et une ambition sans borne. Le résultat s avère un incubateur de recherche de pointe dans un environnement permettant le transfert efficace de nouvelles technologies des laboratoires universitaires jusqu'au marché. 8 idées solutions avantages

12 Les points saillants financiers La capitalisation des avantages ALLOCATION DE FONDS PAR L UNIVERSITÉ FONDS DU RCE COMPTANT ET EN NATURE TOTAL POURCENTAGE UNIVERSITÉ DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE $ $ $ 1 UNIVERSITÉ DE L ALBERTA UNIVERSITÉ DE CALGARY UNIVERSITÉ DU MANITOBA UNIVERSITÉ DE WATERLOO UNIVERSITÉ MCMASTER UNIVERSITÉ DE TORONTO UNIVERSITÉ QUEEN S UNIVERSITÉ CARLETON UNIVERSITÉ D OTTAWA UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE UNIVERSITÉ DALHOUSIE TOTAUX $ $ $ 100 POURCENTAGE D après les renseignements fournis par l université hôte en date du 30 juin 2001 RÉPARTITION DES REVENUS PAR THÈME Fonds du RCE Comptant et Totaux Pourcentage en nature Thème $ $ $ 15 Thème Thème Thème Thème Transfert Technologique Gestion TOTAUX $ $ $ 100 SOURCES DE L ENCAISSE COMPTANT 31 Mars Mars 2000 RCE $ $ UNIVERSITÉS INDUSTRIE FÉDÉRAL PROVINCES AUTRES TOTAL DES RENTRÉES DE FONDS $ $ DÉPENSES DES FONDS RCE* 37 % Salaires & rémunération (étudiants diplômés et chercheurs ) 13 % Matériaux et services 6 % Équipement 5 % Gestion 8 % Déplacements et autres 10 % Transfert technologique 4 % Personnel hautement qualifié 17 % Report SOURCE DES REVENUS 47 % Fonds du RCE 9 % Provinces 7 % Autres 15 % Universités 21 % Industrie 1 % Fédéral CONTRIBUTIONS EN NATURE UNIVERSITÉS $ $ INDUSTRIE FÉDÉRAL PROVINCES AUTRES TOTAL DES REVENUS EN NATURE REVENUS TOTAUX (COMPTANT ET EN NATURE) $ $ Les contributions en argent comptant et non monétaires versées par d autres partenaires ont dépassé les fonds RCE de $, représentant 53 % des dépenses totales. * non-vérifié à partir du 14 août

13 Créer des structures intelligentes à l'avantage des Canadiens Faire le pont entre la tradition et l'innovation ISIS Canada a un rôle clé à jouer pour ce qui est de faciliter le passage de la communauté des concepteurs techniques de la pratique traditionnelle à la voie de l'avenir. Ce passage exige créativité, innovation, persuasion et beaucoup de temps. La mesure du succès Le succès d'isis Canada sera mesuré par le degré auquel ces technologies seront utilisées. Parce qu'il est actuellement tellement efficace et efficient de rénover les structures existantes en utilisant des PRF, les projets de démonstration de remise en état de structures paveront la voie à l'acceptation généralisée et à l'actualisation continue des codes de conception pertinents. Cela fait partie de la mission que s'est fixée ISIS Canada pour le deuxième cycle de financement de sept ans. On estime à deux billions de dollars la valeur totale des ouvrages d'infrastructure et de génie civil du Canada. C'est l'un des actifs les plus coûteux de la nation. Il est impératif et urgent de gérer cet actif plus efficacement parce que l'infrastructure, partout autour de nous, se détériore à un rythme alarmant. Les contribuables canadiens ne peuvent plus se permettre d'entretenir, de réparer et de remplacer ces installations en utilisant une technologie ancienne. Il n'est plus acceptable que les ouvrages nécessitent des réparations après 25 ans, quand nous pouvons prolonger leur durée de vie utile à 80 ou même 100 ans. Il faut le faire. Il saute aux yeux que la corrosion des armatures d'acier est le maillon le plus faible des ouvrages traditionnels en béton. Le défi est de convaincre la communauté des ingénieurs concepteurs d'utiliser les polymères renforcés de fibres (PRF) à la place de l'acier. Il faut pour cela une base de connaissances techniques acquises par des projets de démonstration. Il n'y a pas de meilleur moyen de gagner la confiance du secteur des utilisateurs. Nous y parviendrons grâce à des concepts novateurs en matière de conception, à des projets de démonstration et à des techniques nouvellement mises au point pour la surveillance de l'état des structures. ISIS a déjà démontré que les réparations faisant appel aux PRF sont d'un bon rapport coût-efficacité. Au cours du prochain cycle, ISIS compte démontrer que le quadrillage supérieur d'armatures d'acier, traditionnellement utilisé dans les tabliers de pont et les revêtements routiers en béton, n'est pas nécessaire. Des milliards de dollars seront économisés. Une vision pour le deuxième cycle Le deuxième cycle de financement ( ) facilitera la transition entre le passé et l'avenir. Il faudra pour cela mettre davantage l'accent sur la recherche fondamentale sur les matériaux de PRF. Des études poussées seront effectuées sur l'établissement du coût du cycle de vie et l'optimalisation des configurations. Le coût des PRF ne cesse de diminuer et l'on se rend compte de plus en plus qu'il faut une moins grande quantité de ce matériau utilisé comme armature, en comparaison avec les conceptions traditionnelles, ce qui fait que l'acceptation fera son chemin graduellement parmi la communauté des concepteurs. C'est en partie une question de faire une analyse comparative des avantages relatifs des méthodes anciennes et nouvelles. La plus grande longévité des structures faisant appel aux technologies ISIS est déjà reconnue. La réduction du coût en capital se traduira d abord par une acceptation suivie d une utilisation généralisée. Il s agit ici de la mission du second cyle. Impact souhaité L'objectif d'isis Canada est de révolutionner la conception des ouvrages de génie civil à ce manière que l'utilisation des technologies mises au point par ISIS soit non seulement répandue, mais de pratique courante. Parallèlement, les codes de conception auront été actualisés pour tenir compte des nouvelles innovations et les questions de sécurité qui sont actuellement préoccupantes ne se poseront plus. Le résultat net pour notre pays consistera en des normes d'avant-garde destinées à la communauté de la conception et de la construction ainsi que d'immenses avantages pour les contribuables canadiens. R é a l i s e r L'impact mondial Le scénario de l'infrastructure est le même dans le monde entier. La différence se situe dans le degré de détérioration et le bassin de ressources dans lequel on peut puiser pour élaborer des solutions. La ressemblance se retrouve au chapitre de la motivation à trouver des solutions pratiques et rentables. Il s agit là d une occasion extraordinaire pour les ingénieurs canadiens d'exercer une influence profonde sur la performance et la durabilité accrue des ouvrages d'infrastructure partout dans le monde. Tous les Canadiens en bénéficieront. l a v i s i o n 2002 à idées solutions avantages

Cinq concepts futuristes pour la passerelle piétonnière couverte de la faculté de génie de l'université de Sherbrooke

Cinq concepts futuristes pour la passerelle piétonnière couverte de la faculté de génie de l'université de Sherbrooke BULLETIN D ISIS CANADA Janvier 2003 Le Réseau canadien de centres d excellence sur les innovations en structures avec systèmes de détection intégrés Équipes concurrentes Cinq concepts futuristes pour la

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage

Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage Principaux résultats Synthèse L'informatique en nuage permet d'utiliser l'informatique en tant que service, en tout lieu

Plus en détail

Yves Saint-Germain 24 octobre 2014 ATESL. «Orientations nationales pour les programmes linguistiques pour les nouveaux arrivants»

Yves Saint-Germain 24 octobre 2014 ATESL. «Orientations nationales pour les programmes linguistiques pour les nouveaux arrivants» Yves Saint-Germain 24 octobre 2014 ATESL «Orientations nationales pour les programmes linguistiques pour les nouveaux arrivants» Droits d auteur [Citoyenneté et Immigration Canada, 2014]. La propriété

Plus en détail

Présentation pour le plan d infrastructure de dix ans du ministre de l Énergie et de l Infrastructure. Brad Duguid

Présentation pour le plan d infrastructure de dix ans du ministre de l Énergie et de l Infrastructure. Brad Duguid Présentation pour le plan d infrastructure de dix ans du ministre de l Énergie et de l Infrastructure. Brad Duguid Fédération canadienne des étudiantes et étudiants Ontario Août 2010 Pour obtenir des renseignements

Plus en détail

2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE

2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE Introduction Le Conseil d administration de l Association canadienne des foires et expositions (A.C.F.E.) est heureux de vous présenter son Plan stratégique, dans lequel il décrit

Plus en détail

Étude de marché sur les possibilités d utilisation de l aluminium dans les ponts routiers

Étude de marché sur les possibilités d utilisation de l aluminium dans les ponts routiers Étude de marché sur les possibilités d utilisation de l aluminium dans les ponts routiers SOMMAIRE Préparé pour: Étude réalisée par : Viami International Inc. et The Technology Strategies Group Le 24 mai

Plus en détail

Les compagnies de recherche pharmaceutique du Canada (Rx&D)

Les compagnies de recherche pharmaceutique du Canada (Rx&D) Les compagnies de recherche pharmaceutique du Canada (Rx&D) Mémoire prébudgétaire présenté au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances Le 12 août 2011 Sommaire Au nom des Compagnies

Plus en détail

Présentation 2012 au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances. 1. Reprise économique et croissance

Présentation 2012 au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances. 1. Reprise économique et croissance Présentation 2012 au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 1. Reprise économique et croissance Compte tenu du climat d austérité budgétaire actuel au sein du gouvernement fédéral

Plus en détail

L Association des collèges communautaires du Canada

L Association des collèges communautaires du Canada Les collèges et les instituts du Canada favorisent la dualité linguistique Avril 2009 Mémoire présenté au Comité permanent des langues officielles de la Chambre des Communes Association des collèges communautaires

Plus en détail

L esprit d initiative : Un outil important

L esprit d initiative : Un outil important !!""####$ www.ingredientslaitiers.ca L esprit d initiative : Un outil important Innover, investir, moderniser Voilà comment les transformateurs laitiers et les fabricants d aliments finis peuvent conserver

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

Catalogue des programmes des 4-H du Canada 2015-2016

Catalogue des programmes des 4-H du Canada 2015-2016 Catalogue des programmes des 4-H du Canada 2015-2016 Sommet national sur le leadership des 4-H du Canada Du 18 au 21 février 2016, à Ottawa (Ontario) Le Sommet sur le leadership des 4-H du Canada est l

Plus en détail

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs,

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Je suis ravi d' être ici ce soir pour le lancement officiel du programme Horizon 2020 en France. Avec près de 80 milliards d'euros

Plus en détail

Canadian Arts Data / Données sur les Arts au Canada. Demande de propositions : Services de gestion

Canadian Arts Data / Données sur les Arts au Canada. Demande de propositions : Services de gestion ` Canadian Arts Data / Données sur les Arts au Canada Demande de propositions : Services de gestion Date limite : 20 septembre 2012 à 16 h (HAE) Veuillez faire parvenir votre proposition à l adresse suivante

Plus en détail

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 D ici au 1 er juillet 2017, un million de Canadiens obtiendront leur premier

Plus en détail

Profil du projet. Extreme Group. Fournites de bureau Mobilier de bureau Impression et documents Fournitures d entretien Technologie

Profil du projet. Extreme Group. Fournites de bureau Mobilier de bureau Impression et documents Fournitures d entretien Technologie Profil du projet Extreme Group Fournites de bureau Mobilier de bureau Impression et documents Fournitures d entretien Technologie The défi L agence de publicité Extreme Group croit qu une bonne culture

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Leadership

Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Leadership Raison d être Raison d être Raison d être Gérer les aspects scientifiques et opérationnels du fonctionnement d un laboratoire de recherche ou d une installation spécialisée qui offre des services d analyse,

Plus en détail

Portefeuille de biens immobiliers

Portefeuille de biens immobiliers Notre portefeuille, Notre histoire 2012-2013 Portefeuille de biens immobiliers Ce document présente l état du portefeuille de biens immobiliers de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC)

Plus en détail

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Soumise au : Comité permanent des finances de la Chambre des communes 6 août 2014 À propos de la Vancouver Art Gallery Fondée en 1931, la Vancouver Art Gallery

Plus en détail

Investir dans la prospérité future du Canada. Présentation de l Université McGill au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Investir dans la prospérité future du Canada. Présentation de l Université McGill au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Investir dans la prospérité future du Canada Présentation de l Université McGill au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Le 12 août 2011 Aperçu Depuis quelques années, notre pays s

Plus en détail

L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques

L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques HEC Montréal York University L Ontario, le Québec, l électricité et les changements climatiques Comment passer à l action? Résumé à l intention des décideurs Auteur : James Gaede, Ph.D Traductrice : Pascale

Plus en détail

juin, 2011 Le Conseil des technologies de l'information et des communications (CTIC)

juin, 2011 Le Conseil des technologies de l'information et des communications (CTIC) Étude sur le sous-secteur de la nanotechnologie : l'évolution de l'industrie canadienne de la nanotechnologie et ses conséquences futures sur la main-d'œuvre des TIC juin, 2011 Le Conseil des technologies

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS BUREAU DE DEVELOPPEMENT DES TELECOMMUNICATIONS

UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS BUREAU DE DEVELOPPEMENT DES TELECOMMUNICATIONS UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS BUREAU DE DEVELOPPEMENT DES TELECOMMUNICATIONS CONFÉRENCE MONDIALE DE DÉVELOPPEMENT DES TÉLÉCOMMUNICATIONS (CMDT-98) La Valette, Malte, 23 mars - 1 avril 1998

Plus en détail

EXAMEN ANNUEL DE L'ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

EXAMEN ANNUEL DE L'ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EXAMEN ANNUEL DE L'ÉCONOMIE NUMÉRIQUE AU CANADA 2 0 1 4 MARCHÉ DU TRAVAIL ÉCONOMIE NUMÉRIQUE TALENT TIC LE CONSEIL DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS (CTIC) RECHERCHES PAR : LE CONSEIL

Plus en détail

Renseignements : Relations avec les investisseurs : 416-947-1212

Renseignements : Relations avec les investisseurs : 416-947-1212 Renseignements : Relations avec les investisseurs : 416-947-1212 AGNICO EAGLE ANNONCE DES NOMINATIONS AU SEIN DE SA HAUTE DIRECTION ET ANNONCE LA DATE DE PUBLICATION DE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE

Plus en détail

Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec. Présenté à la Ville de Québec

Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec. Présenté à la Ville de Québec Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec Présenté à la Ville de Québec Québec, mars 2011 Québec et Est du Québec 1750, avenue de Vitré,

Plus en détail

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays (Communiqué) L insuffisance de financement chronique menace les collèges, les étudiants, les employeurs et l économie de l Ontario Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le

Plus en détail

RÉSEAU MICROAGE POSSIBILITÉ DE FRANCHISE

RÉSEAU MICROAGE POSSIBILITÉ DE FRANCHISE RÉSEAU MICROAGE POSSIBILITÉ DE FRANCHISE À titre d entrepreneur, cherchez-vous à faire croître votre entreprise et votre part de marché local? À titre de fournisseur de solutions TI, cherchez-vous une

Plus en détail

TDDC a contribué à refondre le secteur des technologies propres au Canada

TDDC a contribué à refondre le secteur des technologies propres au Canada Améliorer l avantage concurrentiel du Canada dans les secteurs des énergies propres et des ressources naturelles Résumé Le Canada a le privilège de posséder des ressources naturelles en abondance. La demande

Plus en détail

Programme de formation Axis Communications Academy

Programme de formation Axis Communications Academy Programme de formation Axis Communications Academy Un rôle de pionnier. Axis Communications joue un rôle de pionnier en matière de surveillance vidéo sur IP. Depuis l invention de la caméra réseau en 1996

Plus en détail

Investir dans notre avenir

Investir dans notre avenir Investir dans notre avenir Consultations sur le budget fédéral 2013-14 Analyse et recommandations Association canadienne du transport urbain 1 er novembre 2012 1 Investir dans notre avenir Au cours de

Plus en détail

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE Une présentation au Comité permanent des finances de Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG) Octobre

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Ingénieurs Canada 1100-180, rue Elgin Ottawa (Ontario) K2P 2K3 Au sujet d Ingénieurs

Plus en détail

Portrait de la recherche et développement menée au Canada

Portrait de la recherche et développement menée au Canada Portrait de la recherche et développement menée au Canada Produit par la Division des politiques et relations internationales Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada Ottawa (Ontario)

Plus en détail

La forte demande continue au sein du marché de l immobilier canadien devrait faire augmenter le prix des habitations de 2,5 % au Canada, selon RE/MAX

La forte demande continue au sein du marché de l immobilier canadien devrait faire augmenter le prix des habitations de 2,5 % au Canada, selon RE/MAX Pour diffusion immédiate La forte demande continue au sein du marché de l immobilier canadien devrait faire augmenter le prix des habitations de 2,5 % au Canada, selon RE/MAX L achat d une maison demeure

Plus en détail

disponible sur divers supports Rapport sur la conformité relative aux communications auxiliaires

disponible sur divers supports Rapport sur la conformité relative aux communications auxiliaires disponible sur divers supports Rapport sur la conformité relative aux communications auxiliaires Ce document ainsi que les autres publications de l Office des transports du Canada sont disponibles sur

Plus en détail

ÉVALUATION, VÉRIFICATION ET CONCEPTION DE STRUCTURES À L AIDE DE TECHNOLOGIES MODERNES

ÉVALUATION, VÉRIFICATION ET CONCEPTION DE STRUCTURES À L AIDE DE TECHNOLOGIES MODERNES Congrès 24 e Conférence annuel de spécialisée la Société en génie canadienne des matériaux transports structures de génie civil de la Société canadienne de génie civil Annual Conference of the Canadian

Plus en détail

Alliance canadienne pour l'innovation dans les sables bitumineux

Alliance canadienne pour l'innovation dans les sables bitumineux Alliance canadienne pour l'innovation dans les sables bitumineux Aperçu 26 mai 2015 < RIGHT CLICK PHOTO TO CHANGE PICTURE Sables bitumineux au Canada Le Canada possède les troisièmes plus vastes réserves

Plus en détail

Rapport de planification stratégique

Rapport de planification stratégique Comité sectoriel de la main-d œuvre du commerce de l alimentation Rapport de planification stratégique Décembre 2009 Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie du caoutchouc du Québec 2035, avenue

Plus en détail

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION ISO/CEI/GEN 01:2001 DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION Avant-propos Parallèlement à l'essor rapide du commerce international des biens et services,

Plus en détail

Cent soixante et unième session

Cent soixante et unième session ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent soixante et unième session Point 9.6 de l'ordre du jour provisoire 161 EX/52 PARIS, le 17 avril 2001 Original

Plus en détail

Rapport 2014 sur les camps mathématiques

Rapport 2014 sur les camps mathématiques Rapport 2014 sur les camps mathématiques Avancement Découverte Apprentissage Application Société mathématique du Canada 1725, boul. St. Laurent, bureau 109 Ottawa (Ontario) CANADA K1G 3V4 smc.math.ca Une

Plus en détail

Travailler ensemble pour le Canada atlantique Plan d action pour la coopération régionale

Travailler ensemble pour le Canada atlantique Plan d action pour la coopération régionale Travailler ensemble pour le Canada atlantique Plan d action pour la coopération régionale Janvier 2004 5161 George St., Suite 1006, P.O. Box 2044, Halifax, N.S. B3J 2Z1, Tel: (902)424-8975; Fax: (902)424-8976

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1 MÉMOIRE Consultations sur le rétablissement de l équilibre fiscal au Canada Consultations sur le soutien financier immédiat et à long terme pour l infrastructure Présenté au Ministre des Finances et au

Plus en détail

Répartition des exportations internationales du secteur de l instrumentation en 2009. (Exportations de produits fabriqués ou transformés au Québec)

Répartition des exportations internationales du secteur de l instrumentation en 2009. (Exportations de produits fabriqués ou transformés au Québec) Québec Chef de file en instrumentation Développement économique Innovation Exportation Aperçu de l industrie Le secteur de l instrumentation au Québec, c est : environ 145 établissements de fabrication,

Plus en détail

Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013

Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013 Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013 Les activités soutenues sont notamment (1) : Type d'activité Programmes du Québec Résumé des activités admissibles Crédits d'impôt

Plus en détail

Les opportunités pour l aluminium dans les ponts routiers du Nord-Est de l Amérique

Les opportunités pour l aluminium dans les ponts routiers du Nord-Est de l Amérique Les opportunités pour l aluminium dans les ponts routiers du Nord-Est de l Amérique Jean Simard, Président directeur-général Association de l Aluminium du Canada Martin Hartlieb, Viami International Inc.

Plus en détail

Il n'existe pas de contrat "type", mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat.

Il n'existe pas de contrat type, mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat. Les contrats Il n'existe pas de contrat "type", mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat. Les points essentiels d'un Contrat de Collaboration sont: le

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Budget fédéral de 2010

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Budget fédéral de 2010 Présentation prébudgétaire au Comité permanent des finances Budget fédéral de 2010 Présenté par l Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC) Le 14 août 2009 Sommaire 1. L ABRC recommande

Plus en détail

ENGINEERING YOUR SUCCESS... EN TANT QUE DISTRIBUTEUR... PARKER EN AFRIQUE...

ENGINEERING YOUR SUCCESS... EN TANT QUE DISTRIBUTEUR... PARKER EN AFRIQUE... ENGINEERING YOUR SUCCESS... EN TANT QUE DISTRIBUTEUR... PARKER EN AFRIQUE... 2 CONCEVOIR DES SOLUTIONS TECHNIQUES PERFORMANTES EN PARTENARIAT Parker se trouve sur et autour de tout ce qui bouge. Nous fabriquons

Plus en détail

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL Dr. Sawako TAKEUCHI Docteur es Ingénierie, l Université de Tokyo et Docteur es Sciences économiques Ancien conseiller du Premier Ministre du Japon sur la

Plus en détail

Après avoir légèrement diminuées en

Après avoir légèrement diminuées en INDUSTRIE CANADA Le marché des maisons préfabriquées Volume 5 / 2e Édition Été 1999 Les diminuent Les aux États-Unis continuent sur leur lancée Les au Japon et vers l Asie-Pacifique baissent de plus en

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

VOUS FAITES LA DIFFÉRENCE

VOUS FAITES LA DIFFÉRENCE BRITISH COLUMBIA Alberto Gouvernement de la Saskatchewan Outils de réussite Manitoba %rft Ontario Québec S S AND LABRADOR NOVAoœriA NOUVELU-ftDOSSE New jgj Nouveau Brunswick Votre guide des programmes

Plus en détail

The Boston Group; http://www.rockefellerfoundation.org/uploads/files/82732a0f-c797-4729-a42d-8be9dc265f0a-silos-to.pdf; janvier 2010.

The Boston Group; http://www.rockefellerfoundation.org/uploads/files/82732a0f-c797-4729-a42d-8be9dc265f0a-silos-to.pdf; janvier 2010. Prompt et ses partenaires développent un projet de R-D Québec-Chine qui promet d accélérer le développement et l application des technologies de cybersanté Ce partenariat international de R-D s appuie

Plus en détail

Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes. Consultation pré-budgétaire 2010

Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes. Consultation pré-budgétaire 2010 Consultation pré-budgétaire 2010 Introduction L (AFIC) est heureuse de l occasion de faire cette présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes alors que le Comité entreprend

Plus en détail

ÉNONCÉ D'ACTION SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES des recteurs d'universités et de collèges POUR LE CANADA

ÉNONCÉ D'ACTION SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES des recteurs d'universités et de collèges POUR LE CANADA ÉNONCÉ D'ACTION SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES des recteurs d'universités et de collèges POUR LE CANADA N ous, les recteurs d'universités et de collèges soussignés, nous préoccupons des changements climatiques

Plus en détail

SOUMISSION DE DOCUMENTS AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES

SOUMISSION DE DOCUMENTS AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SOUMISSION DE DOCUMENTS AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES ÉTUDE SUR LES MESURES PRÉVUES POUR AMÉLIORER LA DISPONIBILITÉ DU CRÉDIT ET LA STABILITÉ DU SYSTÈME FINANCIER CANADIEN

Plus en détail

RÉSUMÉ DE L ARTICLE 1

RÉSUMÉ DE L ARTICLE 1 RÉSUMÉ DE L ARTICLE 1 «THE CANADA JOB FUND An overview of the federal transfer to provinces and territories 2» Le Fonds canadien pour l emploi préparé par Brigid Hayes pour le SCFP le 18 août 2014 LE RÉSUMÉ

Plus en détail

FONDATION POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LA SP (FRSSP)

FONDATION POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LA SP (FRSSP) FONDATION POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SUR LA SP (FRSSP) SUBVENTION D ÉQUIPE POUR DES TRAVAUX DE RECHERCHE COOPÉRATIFS MULTICENTRIQUES (subvention d équipe) GUIDE SUR LE PROGRAMME Document révisé en

Plus en détail

Communiqué de presse 29 octobre 2012 Excellence Canada Les récipiendaires des Prix Canada pour l excellence sont annoncés

Communiqué de presse 29 octobre 2012 Excellence Canada Les récipiendaires des Prix Canada pour l excellence sont annoncés Communiqué de presse 29 octobre 2012 Excellence Canada Les récipiendaires des Prix Canada pour l excellence sont annoncés TORONTO Excellence Canada a le plaisir d'annoncer que 29 organisations canadiennes

Plus en détail

La gestion de la propriété intellectuelle à l Université Laval

La gestion de la propriété intellectuelle à l Université Laval La gestion de la propriété intellectuelle à l Université Laval État de la question Le 20 février 2002 Chronologie 1974 1980 1986 1989 1995 1998 1999 1999 1999 2000 2000 2001 2001 2002 Inventions-brevets

Plus en détail

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Ministère des Finances Communiqué Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Le Plan d action économique de 2015

Plus en détail

Lorsque vous pensez à SES, pensez qualité, service et expertise

Lorsque vous pensez à SES, pensez qualité, service et expertise Fondée en 1987, SES Research est une des principales firmes de recherche d'opinion publique et d'étude de marché en Amérique du Nord. Les décideurs d'entreprises peuvent compter sur la qualité des données

Plus en détail

De l ombre à la lumière, pour toujours

De l ombre à la lumière, pour toujours De l ombre à la lumière, pour toujours SUITE 800, 10301 SOUTHPORT LANE SUD-OUEST CALGARY (ALBERTA) T2W 1S7 La Commission de la santé mentale du Canada télécopieur : 403-385-4044 courriel : info@commissionsantementale.ca

Plus en détail

sondage mené auprès des entreprises partenaires

sondage mené auprès des entreprises partenaires Résultats concernant Mitacs Accélération : sondage mené auprès des entreprises partenaires de Mitacs Retombées programme Mitacs Accélération : sondage mené auprès des entreprises partenaires Retombées

Plus en détail

de l entreprise Cahier de presse

de l entreprise Cahier de presse Cahier de presse de l entreprise À propos de Fonds d éducation Héritage Inc. Fonds d éducation Héritage est l un des principaux fournisseurs de régimes d épargne-études en gestion commune au Canada. La

Plus en détail

Académie mondiale de l OMPI

Académie mondiale de l OMPI PROGRAMME PRINCIPAL 14 WO/PBC/4/2 page 134 Académie mondiale de l OMPI 14.1 Enseignement à distance et sensibilisation du public 14.2 Formation professionnelle 14.3 Élaboration des politiques Résumé 215.

Plus en détail

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure Un énoncé de position de l AFIC Résumé L infrastructure est un investissement pas une dépense. C est un investissement dans la prospérité économique,

Plus en détail

Rapport sommaire sur la gestion de la demande des résidences canadiennes et les opportunités de marché des services auxiliaires

Rapport sommaire sur la gestion de la demande des résidences canadiennes et les opportunités de marché des services auxiliaires Rapport sommaire sur la gestion de la demande des résidences canadiennes et les opportunités de marché des services auxiliaires Préparé par : Steven Wong, PhD Ressources naturelles Canada CanmetÉNERGIE

Plus en détail

Desautels faculté de gestion McGill

Desautels faculté de gestion McGill Profil du projet Desautels faculté de gestion McGill Fournites de bureau Mobilier de bureau Impression et documents Fournitures d entretien Technologie Secteur D Activité Éducation Envergure du project

Plus en détail

du tourisme au Canada:

du tourisme au Canada: MARS 2012 À L INTÉRIEUR: Le présent rapport contient la dernière mise à jour du projet portant sur l offre et la demande de main-d œuvre en tourisme. des tendances démographiques et économiques à long

Plus en détail

Ouverture d esprit. Orientation claire.

Ouverture d esprit. Orientation claire. Rétrospective Financière 214 Ouverture d esprit. Orientation claire. À La Souveraine, nous nous efforçons d être une source de solutions fiables en assurance axée sur le risque pour nos courtiers et clients.

Plus en détail

Éditions QAD On Demand est disponible en trois éditions standard : QAD On Demand is delivered in three standard editions:

Éditions QAD On Demand est disponible en trois éditions standard : QAD On Demand is delivered in three standard editions: QAD On Demand QAD On Demand est une option du déploiement de QAD Enterprise Applications. Grâce à elle, les utilisateurs tirent un profit maximum de QAD Enterprise Applications, partout dans le monde,

Plus en détail

Centre de demande d admission aux universités de l Ontario OUAC

Centre de demande d admission aux universités de l Ontario OUAC Centre de demande d admission aux universités de l Ontario OUAC À propos du Centre Le Centre de demande d admission aux universités de l Ontario («le Centre») offre des services en anglais et en français

Plus en détail

Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009

Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009 Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009 Les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) constituent

Plus en détail

TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES CANADIENNES GRÂCE AUX SCIENCES ET À L INNOVATION. Consultations prébudgétaires 2014

TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES CANADIENNES GRÂCE AUX SCIENCES ET À L INNOVATION. Consultations prébudgétaires 2014 Canada s national laboratory for particle and nuclear physics Laboratoire national canadien pour la recherche en physique nucléaire et en physique des particules TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES

Plus en détail

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION 1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION L'innovation, étymologiquement, signifie «renouveler». L'innovation caractérise l'acte de déploiement du potentiel économique d'un résultat produit dans le champ de la connaissance

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Lorsque vous pensez à Nanos, pensez qualité, service et expertise

Lorsque vous pensez à Nanos, pensez qualité, service et expertise Une des firmes de recherche sur le marketing et sur l opinion publique les plus connues en Amérique du Nord, nous proposons aux décideurs des stratégies d affaires intelligentes. Depuis 1987, des gestionnaires

Plus en détail

Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes. Document d introduction à la gestion des actifs

Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes. Document d introduction à la gestion des actifs Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes Document d introduction à la gestion des actifs Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes 2012 Pour de plus amples renseignements au sujet

Plus en détail

Cadre supérieur d'hydro-québec Mission de l'unité dirigée. Président d'hydro-québec TransÉnergie

Cadre supérieur d'hydro-québec Mission de l'unité dirigée. Président d'hydro-québec TransÉnergie Cadre supérieur d'hydro-québec de l'unité dirigée Président d'hydro-québec TransÉnergie Division HQ TransÉnergie Transporter l'électricité au meilleur coût et avec le niveau de qualité attendu en vue de

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

Présentation des innovations en technologies de l eau. Confirmation de la dose de coagulants dans l'usine de traitement des eaux usées de Paris 1 :9

Présentation des innovations en technologies de l eau. Confirmation de la dose de coagulants dans l'usine de traitement des eaux usées de Paris 1 :9 Programme d'optimisation à l'échelle du bassin hydrographique : Le traitement des eaux usées basé sur la performance peut améliorer la qualité de l'eau Confirmation de la dose de coagulants dans l'usine

Plus en détail

Recommandations avant inscription à AC JumpStart

Recommandations avant inscription à AC JumpStart Recommandations avant inscription à AC JumpStart Qu est-ce qu AC JumpStart? AC JumpStart est un programme innovateur d incubation et d encadrement soutenant l implantation d entreprises en démarrage à

Plus en détail

Questions de soins infirmiers : Formation

Questions de soins infirmiers : Formation Questions de soins infirmiers : Formation Introduction La présente fiche d information analyse la formation des infirmières et infirmiers des catégories suivantes : Infirmières et infirmiers autorisés

Plus en détail

«Si j'avais un marteau...» : différents outils pour la planification et l'évaluation des programmes de services d'approche

«Si j'avais un marteau...» : différents outils pour la planification et l'évaluation des programmes de services d'approche «Si j'avais un marteau...» : différents outils pour la planification et l'évaluation des programmes de services d'approche Anneliese Poetz, Ph.D. (CCNMI) Barbara Anderson, BScN, MSc (Alberta Health Services)

Plus en détail

Ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC) Système automatisé de gestion de l aide sociale (SAGAS) Examen du plan de transition

Ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC) Système automatisé de gestion de l aide sociale (SAGAS) Examen du plan de transition Ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC) Système automatisé de gestion de l aide sociale (SAGAS) Examen du plan de transition Rapport d étape 31 mars 2015 Table des matières Section Page

Plus en détail

Comau représente la tradition, la compétence et l'expérience.

Comau représente la tradition, la compétence et l'expérience. Comau représente la tradition, la compétence et l'expérience. Comau est fière de presque quatre décennies d'expérience dans les systèmes de fabrication sophistiqués et est le leader sur le marché mondial

Plus en détail

Proposition prébudgétaire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes concernant le budget fédéral de 2012

Proposition prébudgétaire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes concernant le budget fédéral de 2012 Proposition prébudgétaire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes concernant le budget fédéral de 2012 Présentée par M. John Doering Président de l Association canadienne pour les études

Plus en détail

Groupe d experts-conseils de Solutions de décision. Solutions de pointe pour entreprises de pointe

Groupe d experts-conseils de Solutions de décision. Solutions de pointe pour entreprises de pointe Groupe d experts-conseils de Solutions de décision Solutions de pointe pour entreprises de pointe Vue d ensemble Les entreprises d aujourd hui font face à de nombreux défis. Problèmes Tandis que le comportement

Plus en détail

VÉRIFICATION DE LA TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION Réponses (Plan d'action) de la gestion Février 2005 N O PRIORITÉ DESCRIPTION RÉPONSE DE LA GESTION

VÉRIFICATION DE LA TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION Réponses (Plan d'action) de la gestion Février 2005 N O PRIORITÉ DESCRIPTION RÉPONSE DE LA GESTION VÉRIFICATION DE LA TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION Réponses (Plan d'action) de la gestion Février 2005 N O PRIORITÉ DESCRIPTION RÉPONSE DE LA GESTION Réf. : Chapitre 3.1 CADRE DE GESTION Comité directeur

Plus en détail

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES DE PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME INTRODUCTION À l échelle du pays, les pipelines acheminent tous les jours, de façon sûre et fiable,

Plus en détail