Cours D histologie. Frottis sanguins. Auteur : Chakroun Nozha

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours D histologie. Frottis sanguins. Auteur : Chakroun Nozha"

Transcription

1 Cours D histologie Frottis sanguins Auteur : Chakroun Nozha

2 Positionner la lame de façon à prendre la totalité de la goutte. La laisser se répartir de façon homogène le long du biseau. Appliquer un mouvement de translation horizontale rapide en maintenant la spatule d un angle de 45 environ sans appuyer tout au long de la lame. Sécher par agitation pour fixer temporairement les cellules

3 Bon frottis: bonne taille (½ à ¾ de la lame) bonne densité, goutte étalée en entier,

4 Coloration Frottis sanguin: May Grünwald Giemsa L'action des ions acides et basiques obtenus après dissociation par de l'eau neutre de deux colorants alcooliques (méthanoliques) -le May Grünwald (éosine bleu de méthylène) -le Giemsa (éosine azur de méthylène) sur les éléments cellulaires complémentaires permet d'obtenir quatre affinités : - trois orthochromatiques Acidophile: du gris au légèrement rosé Basophile: violet foncé au noir Neutrophile: rose-violet - une métachromatique Azurophile: rose-rouge

5 Technique: Eau neutre :eau dé ionisée (acide) neutralisée par quelques gouttes d eau du robinet (basique) en présence d un indicateur coloré virant aux alentours de 7,4 (par exemple : le Bleu de Bromothymol). Plus rapide et suffit parfois eau du robinet ou comprimés eau neutre Fixer le frottis par le méthanol en l immergeant dans le May Grünwald pur pendant 3 minutes. Plonger la lame dans un bain de May Grünwald dilué au ½ en eau neutre durant une minute. Plonger la lame dans un bain de Giemsa dilué au 1/10ième durant 20 minutes (Giemsa lent). Rincer doucement la lame à l eau neutre ou du robinet. Essuyer le dessous de la lame. La laisser sécher verticalement.

6 L examen du frottis sanguin faible grossissement (obj.x40) permet d apprécier la qualité du frottis Études Cytologiques: obj.x100 à l immersion. - observer les éventuelles anomalies morphologiques des GR: anomalies de forme, de taille, de coloration, la présence d inclusions intra-érythrocytaires. -observer les éventuelles anomalies morphologiques des plaquettes (taille, forme), la présence éventuelle d amas plaquettaire, et confirmer la densité de la numération plaquettaire. -Effectuer la Formule Leucocytaire -penser aussi aux Parasites sanguins intra éryhthrocytaires (Plasmodium, Babésia) ou extra-érythrocytaires (Trypanosomes, Microfilaires)

7 Parcours du frottis sanguin en vue de la réalisation d une formule leucocytaire La formule leucocytaire correspond à la distribution des différentes variétés leucocytaires identifiées le long d un parcours qui tient compte de la distribution des globules blancs lors de l étalement (les granulocytes et les monocytes sont plus fréquemment rencontrés sur les bords et en bout de frottis). Cette distribution doit être représentative de la répartition physiologique des leucocytes. Identifier ainsi 100 (ou 200) leucocytes minimum et calculer le pourcentage des différentes variétés Calculer à l aide de la numération des leucocytes les valeurs absolues indispensables à l interprétation de la formule leucocytaire

8 LE FROTTIS SANGUIN obtenir sur une lame de verre une couche unicellulaire d'éléments figurés du sang répartis sur tout le frottis et fixés dans l'aspect le plus proche de leur état physiologique

9 Formule automatisée: Les automates réalisent une analyse en flux d'une quantité beaucoup plus grande de cellules selon différents critères physiques (diffraction lumineuse avec mesure à différents angles, conductance de signaux électriques...). L'étude informatique des éléments obtenus permet dans de nombreux cas de rendre la formule leucocytaire. Mais la présence d'anomalies cytologiques érythrocytaires, leucocytaires et/ou thrombocytaires nécessitera l'analyse microscopique d'un frottis sanguin coloré

recherche de parentés chez les vertébrés

recherche de parentés chez les vertébrés T.P. 2.1 recherche de parentés chez les vertébrés La théorie de l évolution demande d identifier les relations de parentés et les ancêtres communs. Comment établir les parentés entre vertébrés? Pour établir

Plus en détail

LE SANG ET SES EXAMENS BIOLOGIQUES

LE SANG ET SES EXAMENS BIOLOGIQUES 1 LE SANG ET SES EXAMENS BIOLOGIQUES Objectifs : définir les examens hématologiques et biochimiques Identifier les différents éléments figurés du sang sur un frottis sanguin à partir d'une NFS d'individu

Plus en détail

PARAMETRES HEMATOLOGIQUES. Vanessa DESPLAT Collège Sciences de la Santé Faculté de Pharmacie Année

PARAMETRES HEMATOLOGIQUES. Vanessa DESPLAT Collège Sciences de la Santé Faculté de Pharmacie Année PARAMETRES HEMATOLOGIQUES Vanessa DESPLAT Collège Sciences de la Santé Faculté de Pharmacie Année 2015-2016 L HEMATOPOIESE 1 LES CELLULES SANGUINES Les globules rouges ou érythocytes ou hématies Les globules

Plus en détail

Fiche 2 Acteurs Réponse Immunitairer LES ACTEURS DE LA REPONSE IMMUNITAIRE

Fiche 2 Acteurs Réponse Immunitairer LES ACTEURS DE LA REPONSE IMMUNITAIRE LES ACTEURS DE LA REPONSE IMMUNITAIRE Sujet-élève On cherche à identifier les cellules impliquées dans la réponse immunitaire en observant un frottis sanguin CAPACITES Barême ACTIVITES ET CONDITIONS DES

Plus en détail

LES LYMPHOCYTES, ACTEURS DE LA RÉPONSE IMMUNITAIRE

LES LYMPHOCYTES, ACTEURS DE LA RÉPONSE IMMUNITAIRE Fiche sujet - candidat Un des aspects de la réponse immunitaire est la sécrétion d anticorps. Ces anticorps sont des protéines circulantes produites par les plasmocytes, issus de la différenciation des

Plus en détail

T.P. 2 : TECHNIQUES SPECIALES DE MICROSCOPIE OPTIQUE AVEC DES APPLICATIONS EN MEDECINE : L EXAMEN EN IMMERSION, LA MICROSCOPIE SUR FOND FONCÉ

T.P. 2 : TECHNIQUES SPECIALES DE MICROSCOPIE OPTIQUE AVEC DES APPLICATIONS EN MEDECINE : L EXAMEN EN IMMERSION, LA MICROSCOPIE SUR FOND FONCÉ T.P. 2 : TECHNIQUES SPECIALES DE MICROSCOPIE OPTIQUE AVEC DES APPLICATIONS EN MEDECINE : L EXAMEN EN IMMERSION, LA MICROSCOPIE SUR FOND FONCÉ I - L examen en immersion, notions générales La partie la plus

Plus en détail

HEMATOLOGIE MME SILVE 1 29/08/07

HEMATOLOGIE MME SILVE 1 29/08/07 HEMATOLOGIE TP MME SILVE 1 Introduction Programme(polycopiés) 1:Hémogramme/Moelle osseuse 2:Hémostase Organisation(TD-TP-Contrôle s) TD: 3x2h TP: 7 S3 (3x3h/hémogramme + 2x2h/moelle osseuse) S4 (2x3h/hémostase)

Plus en détail

- L hémogramme - Les anémies - Syndrome d Hémolyse - Sémiologie des Globules blancs

- L hémogramme - Les anémies - Syndrome d Hémolyse - Sémiologie des Globules blancs Cours d Hématologie 2014-2015, 3 ème Année Prof. A.Quessar - L hémogramme - Les anémies - Syndrome d Hémolyse - Sémiologie des Globules blancs CS pluripotente.................. Ly B et T Ly NK PN basophile

Plus en détail

LE SANG C.FAVRO. Anatomie/Physiologie IFSI 1 ère année

LE SANG C.FAVRO. Anatomie/Physiologie IFSI 1 ère année LE SANG C.FAVRO Anatomie/Physiologie IFSI 1 ère année Le sang : plan du cours 1- Présentation 1.1- Propriétés physiques 1.2- Eléments figurés, plasma, sérum 1.3- Fonctions du sang 2- Composition 2.1- Composition

Plus en détail

L Hématopoïèse. Cellule progéniteur myéloïde

L Hématopoïèse. Cellule progéniteur myéloïde Les Erythroblastes L Hématopoïèse Cellule progéniteur myéloïde L Erythropoïèse La lignée érythrocytaire se présente sous forme d une pyramide de maturation qui se déroule en 6 jours dans la moelle osseuse

Plus en détail

Les Éléments du Sang. Pr Bernard DESABLENS Hématologie Clinique. Version 2_08.12

Les Éléments du Sang. Pr Bernard DESABLENS Hématologie Clinique. Version 2_08.12 Les Éléments du Sang et l Hémogramme normal. Pr Bernard DESABLENS Hématologie Clinique Version 2_08.12 Le Sang Quid? Tissu mésenchymateux liquide Pathologies malignes : Cancérologie pour les tumeurs «solides»

Plus en détail

Etude d une cellule animale : l hépatocyte

Etude d une cellule animale : l hépatocyte Etude d une cellule animale : l hépatocyte Histologie (9 points) 1. Donner la définition du grossissement d un microscope. Vous disposez d un morceau de papier millimétré. Le placer sur la platine du microscope.

Plus en détail

LES NUMERATIONS GLOBULAIRES

LES NUMERATIONS GLOBULAIRES LES NUMERATIONS GLOBULAIRES But de la numération Déterminer la concentration sanguine en globules rouges, globules blancs et plaquettes. La numération est un paramètre étroitement régulé par l hématopoïèse

Plus en détail

Comment interpréter un hémogramme. Pr Z. Kaci Hématologie, CHU Béni Messous 04 Mars 2017

Comment interpréter un hémogramme. Pr Z. Kaci Hématologie, CHU Béni Messous 04 Mars 2017 Comment interpréter un hémogramme Pr Z. Kaci Hématologie, CHU Béni Messous 04 Mars 2017 Hématimétrie Définition - mesure quantitative des éléments figurés du sang, -ces mesures sont regroupées sous le

Plus en détail

Développement et perfectionnement des connaissances Sysmex Juillet 2014

Développement et perfectionnement des connaissances Sysmex Juillet 2014 SEED Hématologie Développement et perfectionnement des connaissances Sysmex Juillet 2014 Rôle du frottis sanguin périphérique en laboratoire d hématologie moderne Ce bulletin d information a pour objectif

Plus en détail

Chez l adulte, c est la moelle osseuse qui produit les cellules sanguines au cours d un processus appelé hématopoïèse.

Chez l adulte, c est la moelle osseuse qui produit les cellules sanguines au cours d un processus appelé hématopoïèse. Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres dans une matrice extracellulaire qu on appelle le plasma. Il circule dans les vaisseaux sanguins (un système clôt unidirectionnel).

Plus en détail

MALARIA DIAGNOSTIC MICROSCOPIQUE

MALARIA DIAGNOSTIC MICROSCOPIQUE MALARIA DIAGNOSTIC MICROSCOPIQUE Philippe Gillet Institute of Tropical Medicine Department of Clinical Sciences Unit of Tropical Laboratory Medicine DIAGNOSTIC du paludisme 1. [Diagnostic clinique ] 2.

Plus en détail

TP 9 Activité pratique : Techniques en histo-cytologie Végétale

TP 9 Activité pratique : Techniques en histo-cytologie Végétale TP 9 Activité pratique : Techniques en histo-cytologie Végétale Activité complémentaire : 1/Etude de la plateforme PHIV du Cirad 2/Etudier les risques Introduction : 1 Les objectifs de la séance : - Mettre

Plus en détail

1 C H E B A B LE TISSU SANGUIN 1

1 C H E B A B LE TISSU SANGUIN 1 SANG 1 1 plasma Globule blanc Plaquette sanguine C H E B A B B Globule rouge 2 Il constitue le milieu intérieur. C est un milieu liquide. Il est d origine mesenchymateux. Il est formé de : - globules =

Plus en détail

Professeur Daniel SEIGNEURIN

Professeur Daniel SEIGNEURIN Histologie Etude de la cellule Chapitre 1 : Méthodes d analyse morphologique des cellules et des tissus Professeur Daniel SEIGNEURIN MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous

Plus en détail

ATELIER HISTOLOGIE. Plan Académique de Forma2on, Amiens 04 Octobre 2016

ATELIER HISTOLOGIE. Plan Académique de Forma2on, Amiens 04 Octobre 2016 ATELIER HISTOLOGIE Plan Académique de Forma2on, Amiens 04 Octobre 2016 A LES CELLULES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE I. Colora2ons a la colora2on de MayGrünwald éosine (colorant acide) colore les granula3ons des

Plus en détail

Composition du sang O.BECOUZE IFSI CHGR 1

Composition du sang O.BECOUZE IFSI CHGR 1 Composition du sang O.BECOUZE IFSI CHGR 1 Introduction Hématologie «Science du sang» Sang: suspension complexe Cellules, protéines, hormones, ions, minéraux, eau,... O.BECOUZE IFSI CHGR 2 Rôle du sang

Plus en détail

LES CELLULES DU SANG ET LES GROUPES SANGUINS

LES CELLULES DU SANG ET LES GROUPES SANGUINS LES CELLULES DU SNG ET LES GROUPES SNGUINS uts Connaître et identifier les différentes cellules du sang Démontrer le principe d'agglutination de la réaction g-c. Matériel Dispositif de prélèvement sanguin

Plus en détail

LE TISSU SANGUIN. PACES ANNEE UNIVERSITAIRE ENSEIGNANT : Docteur S. LEPREUX

LE TISSU SANGUIN. PACES ANNEE UNIVERSITAIRE ENSEIGNANT : Docteur S. LEPREUX LE TISSU SANGUIN PACES ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 ENSEIGNANT : Docteur S LEPREUX Histologie-Embryologie Le sang - 1 H - Enseignant : Dr S Lepreux - 2013-2014 Le tissu sanguin Définitions Les cellules

Plus en détail

CLEMEX. Standardisez votre hématologie différentielle CLEMEX HEMACYTO. Un instrument conçu au Québec pour un partenariat durable

CLEMEX. Standardisez votre hématologie différentielle CLEMEX HEMACYTO. Un instrument conçu au Québec pour un partenariat durable CLEMEX la microscopie intelligente Standardisez votre hématologie différentielle Un instrument conçu au Québec pour un partenariat durable Rehaussez la productivité Simplifiez l'analyse Un frottis sanguin

Plus en détail

Histologie A1- Module Sciences Morphologiques. Le sang - les globules blancs ou leucocytes

Histologie A1- Module Sciences Morphologiques. Le sang - les globules blancs ou leucocytes Histologie A1- Module Sciences Morphologiques Nathalie Bourgès-Abella Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse Le sang - les globules blancs ou leucocytes Les leucocytes Chien, May Grünwald Giemsa, x1000

Plus en détail

1. Les éléments figurés Document 2 : les éléments figurés du sang

1. Les éléments figurés Document 2 : les éléments figurés du sang Document 1 : sédimentation (ou centrifugation) du sang recueilli sur anticoagulant sang + anticoagulant (ex : oxalate, héparine) sédimentation 24 heures ou centrifugation quelques minutes plasma leucocytes

Plus en détail

Analyseur d hématologie LaserCyte Dx. Définir la norme en matière d analyseurs fiables et abordables. En clinique. En temps réel.

Analyseur d hématologie LaserCyte Dx. Définir la norme en matière d analyseurs fiables et abordables. En clinique. En temps réel. Analyseur d hématologie LaserCyte Dx Définir la norme en matière d analyseurs fiables et abordables. En clinique. En temps réel. Évolué et pratique. Analyseur d hématologie LaserCyte Dx L analyseur d hématologie

Plus en détail

Cas du mois. Pancytopénie aux urgences. Démarche diagnostique. Diagnostic différentiel

Cas du mois. Pancytopénie aux urgences. Démarche diagnostique. Diagnostic différentiel Cas du mois Pancytopénie aux urgences Une dame de 59 ans se présente aux urgences pour asthénie et dyspnée, il n y a pas de saignements. Elle n a pas d antécédents médicaux particuliers. Voici sa formule

Plus en détail

Composition du sang O.BECOUZE IFSI CHGR

Composition du sang O.BECOUZE IFSI CHGR Composition du sang 1 Introduction Hématologie «Science du sang» Sang: suspension complexe Cellules, protéines, hormones, ions, minéraux, eau,... 2 Rôle du sang transport: oxygène, hormones recueille et

Plus en détail

Par : S / Abdessemed. Abdsalah

Par : S / Abdessemed. Abdsalah Par : S / Abdessemed Généralités le mot anticoagulant signifie qui agit contre la coagulation c est donc une substance qui arrête la coagulation du sang. Pour agir un anticoagulant doit donc s opposer

Plus en détail

Confrontations en Hématologie Cellulaire

Confrontations en Hématologie Cellulaire Confrontations en Hématologie Cellulaire (Pr Marc ZANDECKI Dr Franck GENEVIEVE) Mars 2017 (2017 CYT - 1) Vous trouverez ci-après les dossiers biocliniques des 4 observations correspondant aux frottis sanguins

Plus en détail

PO2 / EN2/ GARDE FICHE DE POSTE : INTERNE DE GARDE EN HEMATOLOGIE BIOLOGIQUE. M. Arpin-Bornet Vérifié par : B. Albanèse

PO2 / EN2/ GARDE FICHE DE POSTE : INTERNE DE GARDE EN HEMATOLOGIE BIOLOGIQUE. M. Arpin-Bornet Vérifié par : B. Albanèse Laboratoire d' HEMATOLOGIE Hôpital de la CONCEPTION PO2 / EN2/ GARDE FICHE DE POSTE : INTERNE DE GARDE EN HEMATOLOGIE BIOLOGIQUE Diffusion : 04/2011 Rédigé par : Signature Date Y. Berda-Haddad Mise en

Plus en détail

Analyseur d hématologie ProCyte Dx. Définir la norme en matière d exactitude. En clinique. En temps réel.

Analyseur d hématologie ProCyte Dx. Définir la norme en matière d exactitude. En clinique. En temps réel. Analyseur d hématologie ProCyte Dx Définir la norme en matière d exactitude. En clinique. En temps réel. Des résultats précis en quelques minutes grâce à l analyseur d hématologie ProCyte Dx L analyseur

Plus en détail

Esteban Gonzalez Département de biologie

Esteban Gonzalez Département de biologie Esteban Gonzalez Département de biologie Technique d aide aux personnes âgées et en perte d autonomie Département de Biologie, Cégep de Jonquière, 20012 2 LES ANALYSES SANGUINES Introduction La détermination

Plus en détail

NUMERATION FORMULE SANGUINE NORMALE ET PATHOLOGIQUE

NUMERATION FORMULE SANGUINE NORMALE ET PATHOLOGIQUE NUMERATION FORMULE SANGUINE NORMALE ET PATHOLOGIQUE Dr Nicolas Lechevalier, Dr Olivier Mansier, Pr Vincent Praloran Laboratoire d Hématologie CHU Bordeaux et Université de Bordeaux 1 Introduction Numération

Plus en détail

Stage de formation 17 & 18 mars Histologie. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation

Stage de formation 17 & 18 mars Histologie. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation Stage de formation 17 & 18 mars 2014 Conférences Institut français de l Éducation Ateliers École normale supérieure de Lyon (site Monod) nihil est sine ratione David Busti Nathalie Davoust-Nataf Informations

Plus en détail

HISTOLOGIE. Année 2011 Année 2012 LANDEMORE : 34% 38% DEBOUT: 27% 19% CERVEAU : 29 % 24% MUSCLE : 9% 11%

HISTOLOGIE. Année 2011 Année 2012 LANDEMORE : 34% 38% DEBOUT: 27% 19% CERVEAU : 29 % 24% MUSCLE : 9% 11% HISTOLOGIE Année 2011 Année 2012 LANDEMORE : 34% 38% DEBOUT: 27% 19% CERVEAU : 29 % 24% MUSCLE : 9% 11% Professeur Landemore tissu mésenchymateux a) Il y a souvent des schémas, photos, images, ( 2 à 3)

Plus en détail

LE LAIT MISE EN EVIDENCE DES CONSTITUANTS D UN LAIT

LE LAIT MISE EN EVIDENCE DES CONSTITUANTS D UN LAIT Nom :.. Prénom : LE LAIT MISE EN EVIDENCE DES CONSTITUANTS D UN LAIT 1 1- COMPOSITION CHIMIQUE DU LAIT Le lait est une boisson de couleur blanchâtre produit par les mammifères femelles. Une fonction première

Plus en détail

INSTRUMENTATION ET MÉTHODES

INSTRUMENTATION ET MÉTHODES INSTRUMENTATION ET MÉTHODES * Gélose nutritive en Pétri (EMD) * Plateau (transport) * Anse de platine (petite et moyenne) * Brûleur et briquet * Bouillon stérile (BP) * Tubes pour milieu de culture en

Plus en détail

I - Classification par indicateurs colorés : Bleu de bromothymol, Phénolphtaléine, Hélianthine.

I - Classification par indicateurs colorés : Bleu de bromothymol, Phénolphtaléine, Hélianthine. Solutions...,...,... I - Classification par indicateurs colorés : Bleu de bromothymol, Phénolphtaléine, Hélianthine. 1 - Expérience : Prendre une série de tube à essais, contenant chacun 3 cm 3 de solution.

Plus en détail

Le Sang. Attention: ce tissus n est présent que chez une petite partie du vivant (vertébrés). Plasma. Éléments figurés

Le Sang. Attention: ce tissus n est présent que chez une petite partie du vivant (vertébrés). Plasma. Éléments figurés Le Sang Tissus conjonctifs libres (tissus dont les cellules sont séparées par une matrice extracellulaire). Le sang représente plus ou moins 8 % du poids d une personne Fonctions : -transport -communication

Plus en détail

MANUEL DES TRAVAUX PRATIQUES

MANUEL DES TRAVAUX PRATIQUES Module de Microbiologie Immunologie MANUEL DES TRAVAUX PRATIQUES 2 ème année médecine AU : 2016/2017 SOMMAIRE CONSIGNES IMPORTANTES P3 RAPPEL SUR LE DÉROULEMENT D UN EXAMEN CYTOBACTÉRIOLOGIQUE...P4 OBJECTIFS

Plus en détail

Le sang est un tissu conjonctif spécialisé liquide, composé de cellules (les éléments figurés) réparties dans un liquide (le plasma).

Le sang est un tissu conjonctif spécialisé liquide, composé de cellules (les éléments figurés) réparties dans un liquide (le plasma). Le sang Le sang est un tissu conjonctif spécialisé liquide, composé de cellules (les éléments figurés) réparties dans un liquide (le plasma). L ensemble est véhiculé dans les vaisseaux sanguins Fonctions

Plus en détail

Le système cardio-vasculaire. Corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez _A12

Le système cardio-vasculaire. Corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez _A12 Le système cardio-vasculaire Corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez _A12 Pourquoi étudier ce système? Maladies cardiovasculaires les plus fréquentes dans les pays industrialisés Fardeau économique

Plus en détail

1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire

1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire Remettre le sujet et le compte-rendu à l examinateur à la fin de 1 t?preuve. 1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire 1.1 Sédimentation du sang par centrifugation Vous disposez de 2 ml

Plus en détail

Lame de formation 11-11-HD

Lame de formation 11-11-HD Février 2012 Lame de formation 11-11-HD Avec l enquête 11-11-HD, une lame supplémentaire de formation a été offerte par le CSCQ. Ce document représente la totalité du commentaire de notre expert Dr P.

Plus en détail

Introduction. Le mot «bactérie» apparaît pour la première fois avec le microbiologiste allemand Christian Gottfried Ehrenberg en 1828.

Introduction. Le mot «bactérie» apparaît pour la première fois avec le microbiologiste allemand Christian Gottfried Ehrenberg en 1828. Introduction Le mot «bactérie» apparaît pour la première fois avec le microbiologiste allemand Christian Gottfried Ehrenberg en 1828. Les bactéries sont des organismes unicellulaires microscopiques, présents

Plus en détail

TD N 1. Matériels Indispensables au Laboratoire de Bactériologie

TD N 1. Matériels Indispensables au Laboratoire de Bactériologie TD N 1 Matériels Indispensables au Laboratoire de Bactériologie Introduction La microbiologie est la science qui étudie les microorganismes. soit: Certains eucaryotes Champignons et certaines algues. Protozoaires

Plus en détail

UFR D HEMATOLOGIE LABORATOIRE D HEMATOLOGIE. Polycopié des travaux pratiques

UFR D HEMATOLOGIE LABORATOIRE D HEMATOLOGIE. Polycopié des travaux pratiques UFR D HEMATOLOGIE LABORATOIRE D HEMATOLOGIE Polycopié des travaux pratiques 2 ème année Pharmacie FEVRIER 2010 1 Recommandations aux étudiants Il est impératif de respecter la répartition des groupes de

Plus en détail

Lames pour microscope et verre spécialisé Montrer le droit chemin

Lames pour microscope et verre spécialisé Montrer le droit chemin Performance Flexible Ergonomic Fiabilité Meilleur Collaborative diagnostic Lames pour microscope et verre spécialisé Montrer le droit chemin Parmi notre large gamme de lames pour microscope, les laboratoires

Plus en détail

MODULE 1 Introduction Comment préparer un prélèvement de tissu pour pouvoir l observer au microscope?

MODULE 1 Introduction Comment préparer un prélèvement de tissu pour pouvoir l observer au microscope? MODULE 1 Introduction Comment préparer un prélèvement de tissu pour pouvoir l observer au microscope? Dans cette vidéo nous allons parler d aspects plus techniques liés à l histologie. Savez- vous comment

Plus en détail

2- ELEMENTS FIGURES DU SANG : HEMATOPOÏESE

2- ELEMENTS FIGURES DU SANG : HEMATOPOÏESE IFSI DIJON 2014-2015 Promotion COLLIERE UE 2.1.S1 : Biologie fondamentale S. SIMONNET 2- ELEMENTS FIGURES DU SANG : HEMATOPOÏESE Généralités 1- Définition C est l ensemble des phénomènes cytologiques biochimiques

Plus en détail

I Pour la MO : fixation au formol, inclusion en paraffine, colorations standard (hématoxyline-éosine ou HES ou trichrome)

I Pour la MO : fixation au formol, inclusion en paraffine, colorations standard (hématoxyline-éosine ou HES ou trichrome) TP 7 Histologie Les techniques de MO et de ME sont utilisées en routine pour visualiser les structures. Avec les conseils de Madame Julien. Anatomopathologie. 26000 Valence Pour rendre visible ce que l'on

Plus en détail

REPONSE : parce qu il diffuse seulement dans le compartiment extracellulaire. REPONSE : C

REPONSE : parce qu il diffuse seulement dans le compartiment extracellulaire. REPONSE : C QUESTION N 1 (3 pts) On veut mesurer le volume extracellulaire d un adulte de 70 kg. Pour cela, on lui injecte par voie intraveineuse 5 ml d une solution isotonique au plasma contenant 7,2 g.l -1 de mannitol.

Plus en détail

Instructions pour des cellules de numération des globules sanguine ou hémocytomètre

Instructions pour des cellules de numération des globules sanguine ou hémocytomètre Instructions pour des cellules de numération des globules sanguine ou hémocytomètre Ce document couvre les sujets suivants 1. Que sont les cellules de numération et où sont-elles utilisées? 2. Construction

Plus en détail

Document de l expert(e)

Document de l expert(e) Série 00, 2010 Assistante en médecine vétérinaire CFC / Assistant en médecine vétérinaire CFC Position P1, examen pratique Laboratoire Document de l expert(e) Temps imparti 150 minutes pour 8 exercices

Plus en détail

Série 00, 2010 Assistante en médecine vétérinaire CFC / Assistant en médecine vétérinaire CFC

Série 00, 2010 Assistante en médecine vétérinaire CFC / Assistant en médecine vétérinaire CFC Série 00, 2010 Assistante en médecine vétérinaire CFC / Assistant en médecine vétérinaire CFC Position P1, examen pratique Laboratoire Nom... Prénom... Numéro de candidat(e)... Date... Temps imparti 150

Plus en détail

Hématopoïèse et tissu sanguin. Dr S Poglio Année

Hématopoïèse et tissu sanguin. Dr S Poglio Année Hématopoïèse et tissu sanguin Dr S Poglio Année 2015-2016 Chapitre 2 1 Le sang Plan Chapitre 1. Le sang. A- Les principales fonctions du sang. B- Les composants du tissu sanguin. C- La formation du caillot

Plus en détail

RÔLES RESPIRATOIRES DU SANG (1) Analyse et composition du sang

RÔLES RESPIRATOIRES DU SANG (1) Analyse et composition du sang RÔLES RESPIRATOIRES DU SANG (1) Analyse et composition du sang RÔLES RESPIRATOIRES DU SANG (2) Origine des cellules sanguines RÔLES RESPIRATOIRES DU SANG (3) Les cellules sanguines Globules Rouges Neutrophiles

Plus en détail

Clés pour un prélèvement cytologique diagnostique D R. E V E R A M E R Y D V M, D I P L. A C V P, D I P L. E C V C P

Clés pour un prélèvement cytologique diagnostique D R. E V E R A M E R Y D V M, D I P L. A C V P, D I P L. E C V C P Clés pour un prélèvement cytologique diagnostique D R. E V E R A M E R Y D V M, D I P L. A C V P, D I P L. E C V C P CYTOLOGIE: FORCES ET FAIBLESSES Forces: Peu invasif Presque tous les tissus Résultat

Plus en détail

Activité 6 : mesure du ph, dilution et neutralisation de solution

Activité 6 : mesure du ph, dilution et neutralisation de solution Thème : Ennoblissement des textiles et des cuirs Objectifs : Activité 6 : mesure du, dilution et neutralisation de solution - Définir le et connaitre le domaine de des solutions acides, basiques et neutre.

Plus en détail

Laboratoire national de santé publique

Laboratoire national de santé publique 1. Coloration de Gram 2. Objectifs et portée La technique de coloration de Gram est utilisée pour la coloration des bactéries, des levures et des actinomycètes aérobies. Cette procédure opératoire standardisée

Plus en détail

1) Entourer parmi les propositions suivantes celle qui correspond au ph de l'acide lactique. 1 < ph < 7 ; ph = 7 ; 7 < ph < 14

1) Entourer parmi les propositions suivantes celle qui correspond au ph de l'acide lactique. 1 < ph < 7 ; ph = 7 ; 7 < ph < 14 SOLUTION ACIDE, NEUTRE OU BASIQUE Exercice 1 Le lait contient de l'acide lactique de formule chimique C 3 H 6 O 3. 1) Entourer parmi les propositions suivantes celle qui correspond au de l'acide lactique.

Plus en détail

LE CHAMPAGNE 1. ANALYSE D UNE PREPARATION COMMERCIALE DE LEVURE

LE CHAMPAGNE 1. ANALYSE D UNE PREPARATION COMMERCIALE DE LEVURE 1 LE CHAMPAGNE Les levures utilisées dans l élaboration du champagne sont en général des souches commerciales sélectionnées. Elles transforment le sucre en alcool et en dioxyde de carbone lors de la première

Plus en détail

Le sang est un tissu conjonctif spécialisé, formé de cellules, les éléments figurés, baignant dans un liquide, le plasma sanguin.

Le sang est un tissu conjonctif spécialisé, formé de cellules, les éléments figurés, baignant dans un liquide, le plasma sanguin. LE TISSU SANGUIN Le sang est un tissu conjonctif spécialisé, formé de cellules, les éléments figurés, baignant dans un liquide, le plasma sanguin. CELLULES SANGUINES Globules rouges= érythrocytes Globules

Plus en détail

Liste détaillée des examens/analyses couverts par l'accréditation

Liste détaillée des examens/analyses couverts par l'accréditation Nom du laboratoire LBM BIOLAC N accréditation 8-3365 Liste détaillée des examens/analyses couverts par l'accréditation Référence et Date/Version Lieu de réalisation des opérations techniques (site, unité

Plus en détail

L ORGANISATION DE L ŒIL ET LES PARTICULARITES DU CRISTALLIN

L ORGANISATION DE L ŒIL ET LES PARTICULARITES DU CRISTALLIN TP N 1 L ORGANISATION DE L ŒIL ET LES PARTICULARITES DU CRISTALLIN 1 h 30 L œil est un organe sensible aux stimulations lumineuses. Le cristallin est l un des systèmes transparents de l œil humain. Problèmes

Plus en détail

Cellule de Malassez MT13287 MT Description du Produit. 1. Introduction

Cellule de Malassez MT13287 MT Description du Produit. 1. Introduction Cellule de Malassez MT13287 MT13288 Description du Produit 1. Introduction Cette technique permet d évaluer la concentration cellulaire d une suspension de levure à un instant donné : elle va permettre

Plus en détail

Apport de la cytogénétique dans la systématique animale

Apport de la cytogénétique dans la systématique animale Apport de la cytogénétique dans la systématique animale La cytogénétique est l'étude des phénomènes génétiques au niveau de la cellule, c est-à-dire au niveau des chromosomes sans la nécessité d'extraire

Plus en détail

No 6 - PRATIQUE. *TOUS les volumes seront mesurés à l aide d une éprouvette graduée en présence de l examinateur.

No 6 - PRATIQUE. *TOUS les volumes seront mesurés à l aide d une éprouvette graduée en présence de l examinateur. SUJET No 6 - PRATIQUE 1- BIOCHIMIE I-l- Exnériences sur le plasma *TOUS les volumes seront mesurés à l aide d une éprouvette graduée en présence de l examinateur. Vous disposez d un flacon contenant du

Plus en détail

TP5 : Les symptômes de la réaction inflammatoire aigue

TP5 : Les symptômes de la réaction inflammatoire aigue Les symptômes de la réaction inflammatoire aigue. I- Niveau et insertion dans le programme Terminale S obligatoire : Thème 3-A-1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée Extrait du programme

Plus en détail

Département de Biologie du Cégep de Jonquière. Microscopie et cellule végétale

Département de Biologie du Cégep de Jonquière. Microscopie et cellule végétale Département de Biologie du Cégep de Jonquière ORGANISATION DU VIVANT Laboratoire 03 Microscopie et cellule végétale Esteban Gonzalez Département de biologie Bureau 261.2 esteban.gonzalez@cjonquiere.qc.ca

Plus en détail

[0.9] Chapitre ; F F F F F F F F F F F F F F F F F F F F F F F PRODUITS CHIMIQUES & COLORANTS / N 09

[0.9] Chapitre ; F F F F F F F F F F F F F F F F F F F F F F F PRODUITS CHIMIQUES & COLORANTS / N 09 Chapitre ; PRODUITS CHIMIQUES & COLORANTS / N 09 [0.9] 01: SUBSTITUTS DE SOLVANTS 02: SOLVANTS ET ALCOOLS 03: COLORANTS 04: PRODUIT CHIMIQUE ET COLORANT PAR ABRICANT [152] [152] [153] [154] - 01 Substituts

Plus en détail

Hématimétrie. Hématologie. Sang. 4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module d Hématologie

Hématimétrie. Hématologie. Sang. 4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module d Hématologie 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module d Hématologie Hématologie Sang Hématimétrie Branche médicale, étudie le sang et les maladies du sang : hémopathies Hémopathies bénignes : Anémies

Plus en détail

Types de chromatographie Phase stationnaire Phase mobile

Types de chromatographie Phase stationnaire Phase mobile ANNEXE IV CHROMATOGRAPHIE La chromatographie constitue un ensemble de techniques utilisées pour séparer et purifier les constituants d un mélange. Bien qu elle ait été d abord mise au point pour la séparation

Plus en détail

Examen complémentaire Passerelle de la maturité professionnelle à lʼuniversité Session d'hiver 2014

Examen complémentaire Passerelle de la maturité professionnelle à lʼuniversité Session d'hiver 2014 Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Commission suisse de maturité CSM Examen complémentaire Passerelle de la maturité professionnelle à lʼuniversité Session d'hiver

Plus en détail

Université Badji Mokhtar Faculté De Médecine Département De Médecine Dr. BENTAYEB O. 1 ère Année 2015/2016 Le Tissu Sanguin

Université Badji Mokhtar Faculté De Médecine Département De Médecine Dr. BENTAYEB O. 1 ère Année 2015/2016 Le Tissu Sanguin Université Badji Mokhtar Faculté De Médecine Département De Médecine Dr. BENTAYEB O. 1 ère Année 2015/2016 Le Tissu Sanguin Définition Le sang est composé de cellules sanguines en suspension dans le plasma.

Plus en détail

Session 2015 Sujets 0 L épreuve des travaux pratiques de biologie comporte deux parties : la dissection animale et l étude thématique.

Session 2015 Sujets 0 L épreuve des travaux pratiques de biologie comporte deux parties : la dissection animale et l étude thématique. Session 2015 Sujets 0 L épreuve des travaux pratiques de biologie comporte deux parties : la dissection animale et l étude thématique. Pour chaque partie, plusieurs exemples de sujets 0 sont présentés

Plus en détail

V2b/MO-LAB-08 Version N 10 Mode Opératoire MYELOGRAMME

V2b/MO-LAB-08 Version N 10 Mode Opératoire MYELOGRAMME CH - NIORT Laboratoire de biologie V2b/MO-LAB-08 Version N 10 Mode Opératoire MYELOGRAMME I OBJET : Cette procédure décrit les modalités de prélèvement de moelle osseuse par ponction sternale pour la réalisation

Plus en détail

Histologie. atelier n 4. David Busti Nathalie Davoust-Nataf

Histologie. atelier n 4. David Busti Nathalie Davoust-Nataf stage de formation 5 & 6 février 2015 atelier n 4 Histologie David Busti Nathalie Davoust-Nataf contact nathalie.davoust-nataf@ens-lyon.fr informations et ressources http://acces.ens-lyon.fr/ acces/ressources/immunite-et-vaccination

Plus en détail

Les ions dans les solutions

Les ions dans les solutions Les ions dans les solutions En classe de 5, on extrait les substances dissoutes des eaux minérales; on utilise le papier ph pour déterminer l'acidité d'une solution; En 3, nous avons appris que ces substances

Plus en détail

Contrat-élève 6 ème. Indiquer comment s appellent les tous petits éléments qui constituent la matière de tous les organismes vivants.

Contrat-élève 6 ème. Indiquer comment s appellent les tous petits éléments qui constituent la matière de tous les organismes vivants. Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 6 ème Chapitre 2 SUITE : produire de la matière http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Mécanismes de protection immunitaire contre les infections mycobactériennes

Mécanismes de protection immunitaire contre les infections mycobactériennes Mécanismes de protection immunitaire contre les infections mycobactériennes Rapport final de la semaine d étude en biologie et médecine Rosalie Pitteloud Lycée-Collège de la Planta Sion (VS) Responsables

Plus en détail

Néoplasies Myéloprolifératives (NMP)

Néoplasies Myéloprolifératives (NMP) Néoplasies Myéloprolifératives (NMP) Vous trouverez ci-dessous des informations complémentaires, en images, au rapport de l'enquête 09-11-HD pour le frottis numéro 1 (Hd1). Ce montage de 13 photos a été

Plus en détail

LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE

LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE Les liquides circulants de l organisme (la lymphe et le sang) véhiculent des molécules et des cellules dont certaines sont des «acteurs de l immunité». Votre travail

Plus en détail

TP 12 Techniques d immunologie cellulaire TEST DE TRANSFORMATION LYMPHOBLASTIQUE

TP 12 Techniques d immunologie cellulaire TEST DE TRANSFORMATION LYMPHOBLASTIQUE TP 12 Techniques d immunologie cellulaire TEST DE TRANSFORMATION LYMPHOBLASTIQUE Les objectifs de cette séance : Réaliser une technique d immunologie cellulaire. Isoler des lymphocytes. Apprendre à manipuler

Plus en détail

CARACTERE «GLOBULE ROUGE» ET DEGRE DE PARENTE ENTRE DES VERTEBRES

CARACTERE «GLOBULE ROUGE» ET DEGRE DE PARENTE ENTRE DES VERTEBRES Fiche sujet candidat Les globules rouges existent chez les Vertébrés sous deux états : l état primitif avec noyau et l état dérivé sans noyau. La présence d un noyau dans les cellules est facilement observable

Plus en détail

Quantification par. analyse d images. Yves Usson La Tronche cedex. Institut Albert Bonniot. Domaine de la Merci.

Quantification par. analyse d images. Yves Usson La Tronche cedex. Institut Albert Bonniot. Domaine de la Merci. Quantification par analyse d images Yves Usson Institut Albert Bonniot Domaine de la Merci 38706 La Tronche cedex Yves.Usson@ujf-grenoble.fr Etapes de la cytométrie par analyse d image Préparation cytologique

Plus en détail

Université ammar telidji laghouat. Faculté de médecine. Le tissu sanguin. Dr.S.YAGOUBI

Université ammar telidji laghouat. Faculté de médecine. Le tissu sanguin. Dr.S.YAGOUBI Université ammar telidji laghouat Faculté de médecine Le tissu sanguin Dr.S.YAGOUBI I- introduction : Le sang est un tissu liquide formé de populations cellulaires libres dans une matrice extracellulaire

Plus en détail

Pré-requis et objectifs

Pré-requis et objectifs DFGSM - UE Tissu sanguin. Exercices d'interprétation de la numération formule leucocytaire (versant lignée leucocytaire et mégacaryocytaire) Enseignement dirigé Pré-requis et objectifs Pré-requis = Données

Plus en détail

LE SANG Dr Zanotti Anatomie-Pharmacologie-Physiologie. I)Introduction

LE SANG Dr Zanotti Anatomie-Pharmacologie-Physiologie. I)Introduction 29.10.08 Dr Zanotti Anatomie-Pharmacologie-Physiologie I)Introduction LE SANG Cela constitue un moyen de communication entre les cellules des différentes parties du corps et l'environnement externe. Il

Plus en détail

Correction du TP n 7 L Univers

Correction du TP n 7 L Univers Correction du TP n 7 L Univers Expérience : Première mission. Tube à essais Acide nitrique Tournure de cuivre Observations : On observe une effervescence (*) niveau du morceau de cuivre. au La solution

Plus en détail

MÉCANISME DU BRASSAGE INTRACHROMOSOMIQUE LORS DE LA MÉIOSE

MÉCANISME DU BRASSAGE INTRACHROMOSOMIQUE LORS DE LA MÉIOSE Fiche sujet - candidat Chez un organisme diploïde, les brassages génétiques conduisent à l unicité de chaque individu. Ils se produisent lors de la méiose au moment de la formation des gamètes. On se propose

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

IDENTIFICATION MORPHOLOGIQUE

IDENTIFICATION MORPHOLOGIQUE CAHIER DE STAGE IDENTIFICATION MORPHOLOGIQUE DES PARASITES DE LA MALARIA LABORATOIRE DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC AVRIL 2005 2 AUTEURE Louise Trudel, M. Sc. Laboratoire de santé publique du Québec Institut

Plus en détail

E. Grelier J. Moulin. Partie IV Chapitre I

E. Grelier J. Moulin. Partie IV Chapitre I Partie IV Chapitre I I. Mise en évidence des éléments du sang BPH Nathan 1ST2S À droite: sang avant sédimentation en présence d EDTA A gauche; idem mais après sédimentation http://fr.wikipedia.org/wiki/s%c3%a9rum

Plus en détail

TP 14 Techniques d immunofluorescence.

TP 14 Techniques d immunofluorescence. TP 14 Techniques d immunofluorescence. Dépistage immunologique de la toxoplasmose par IFI Les objectifs de cette séance : Réaliser une technique IFI. Manipuler un microscope à épifluorescence. Apprendre

Plus en détail

Fiches techniques et procédures de laboratoire BIOLTROP

Fiches techniques et procédures de laboratoire BIOLTROP Fiches techniques et procédures de laboratoire BIOLTROP Hématimètre de Malassez et cellule de Nageotte Yves GILLE, Antoine Pierson (BiolTrop) Préalable Il existe différents types d'hématimètres. Ici, on

Plus en détail

1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt

1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt Remettre le sujet et le compte rendu à l examinateur à la fin de l épreuve. 1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt 1.1 Mise en suspension et filtration *En présence de l examinateur. Prélever une

Plus en détail