SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE"

Transcription

1 A. SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE 09/06/09 Mme Roustan Sté publique I. Définition de la santé II. Concepts et définitions A. Santé : une évolution dans les définitions 1. Une définition négative : la santé, 2. Une définition positive mais utopique : 3. Une définition tournée vers la qualité de vie : 4. la santé et la maladie : pas seulement état d un corps individuel B. Prévention, promotion de la santé et éducation pour la santé : des concepts émergents C. D une approche hygiéniste née au XIXème siècle aux grands programmes de santé publique III. Un éclairage sur quelques concepts clefs A. La Santé publique B. Problème de Santé Publique C. Indicateurs en Santé Publique D. La Prévention 1. Définition : 2. les différents moments de l intervention préventive : a. Prévention primaire : b. Prévention secondaire : c. Prévention tertiaire : d. Prévention quaternaire : E. La Promotion de la Santé F. La charte d Ottawa Définition de la santé G. La Promotion de la Santé IV. Concepts et définitions (suite) A. Déterminant de la santé : B. L Education pour la Santé C. L EpS : de quoi s agit-il? D. Les fondements de l éducation pour la santé V. Deux démarches complémentaires A. Deux démarches en santé VI. Méthodologie de projet : les différentes phases à retenir VII. Éducation du patient A. L éducation pour la santé du patient B. L éducation Thérapeutique I. Définition de la santé «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et pas seulement l absence de maladie ou d infirmité» O.M.S., 1946 II. Concepts et définitions A. Santé : une évolution dans les définitions 1. Une définition négative : la santé, C est l absence de maladie 1

2 2. Une définition positive mais utopique : la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et pas seulement l absence de maladie ou d infirmité (OMS 1946) 3. Une définition tournée vers la qualité de vie : la santé c est la mesure dans laquelle un groupe ou un individu peut d une part, réaliser ses ambitions et satisfaire ses besoins et, d autre part, évoluer avec le milieu et s adapter à celui-ci (OMS, charte d Ottawa 1986) 4. la santé et la maladie : pas seulement état d un corps individuel phénomènes inscrits dans les pratiques et les discours de la société maladie = aussi ce qui menace ou modifie vie personnelle, insertion sociale, équilibre collectif B. Prévention, promotion de la santé et éducation pour la santé : des concepts émergents C. D une approche hygiéniste née au XIXème siècle aux grands programmes de santé publique III. Un éclairage sur quelques concepts clefs A. La Santé publique La Santé publique recouvre un ensemble d activités qui visent à connaître, comprendre ou améliorer la situation sanitaire. La santé publique renvoie : à l état de santé d une population, à l ensemble des institutions concernées à la participation de la population à l amélioration des facteurs de sa propre santé. La santé publique est caractérisée par une approche collective et globale de la santé. Elle s intéresse aux causes et aux conséquences des phénomènes Dans la pratique, c est l interface entre le secteur politique et les professionnels de santé. B. Problème de Santé Publique L écart se mesure pour une population donnée à l aide : D indicateurs de perception qui recourent à l expression de la population ou des professionnels D indicateurs objectivés qui se réfèrent à des données observées La comparaison avec d autres situations (internationales, nationales, régionales, locales) ou d autres indicateurs provenant d autres problèmes permet d obtenir des précisions sur l ampleur des écarts identifiés C. Indicateurs en Santé Publique Fréquence taux de prévalence taux d incidence Gravité Taux de mortalité Nombre d hospitalisations Importance accordée par la population et/ou les professionnels Nbre, %, proportion de personnes ou de groupes qui cite un problème collectif comme important Évolutivité Accroissement exponentiel Phénomène récent Conséquences économiques Coût 2

3 Nbre d heures de travail perdues Conséquences sociales Nbre de handicapés Manque à gagner Incidence : nombre de nouveaux cas de maladies à une période donnée Prévalence : totalité des cas (anciens et nouveaux) à une période donnée D. La Prévention 1. Définition : Ensemble des actions, des attitudes et des comportements qui tendent à éviter la survenue des maladies ou des traumatismes, ou à maintenir et à améliorer la santé 2. les différents moments de l intervention préventive : a. Prévention primaire : vise à diminuer l incidence des maladies dans une population donnée avant l apparition de la maladie pour empêcher sa survenue b. Prévention secondaire : vise à diminuer la prévalence de la maladie dans une population donnée, par des mesures curatives lorsque la survenue de la maladie n a pu être empêchée elle permet de gagner du temps sur l évolution de celle-ci et de rendre le soin plus efficace car plus précoce c. Prévention tertiaire : vise à diminuer la prévalence des handicaps et des séquelles dans une population donnée après la survenue de la maladie et des soins, elle tend à réduire les conséquences de la maladie d. Prévention quaternaire : désigne les actions d accompagnement simple de l invalidité et du processus de mort visée d amélioration de l état de santé E. La Promotion de la Santé À Ottawa en 1986 : 1ère conférence internationale pour la promotion de la santé Objectif de la santé pour tous d ici l an 2000 Santé en tant que partie d un système complexe, diversifié, en interaction permanente La promotion de la santé, c est prendre en compte la complexité des questions de santé F. La charte d Ottawa Définition de la santé La santé, c est la mesure dans laquelle un groupe ou un individu peut, d une part réaliser ses ambitions et satisfaire ses besoins et d autre part, évoluer avec le milieu et s adapter à celui-ci. La santé est donc perçue comme une ressource de la vie quotidienne et non comme un but de la vie; il s agit d un concept positif mettant en valeur les ressources sociales et individuelles, ainsi que les capacités physiques. OMS, Charte d Ottawa (1986) G. La Promotion de la Santé Processus conférant aux populations les moyens d assurer, individuellement et collectivement, un plus grand contrôle sur leur santé et d améliorer celle-ci. Charte d Ottawa 1986 La promotion de la santé s organise en un certain nombre d axes stratégiques susceptibles de permettre aux personnes et aux groupes d améliorer leur santé : 3

4 IV. Concepts et définitions (suite) v 1 - élaborer une politique publique de santé, v 2 - créer des milieux favorables, protéger l environnement, v 3 - renforcer l action communautaire, v 4 - développer les attitudes personnelles, v 5 - réorienter les services de santé. A. Déterminant de la santé : Facteur qui a une influence sur la santé qui lui est propre des facteurs inter reliés l état de santé résulte de l incidence combinée de tous les facteurs Facteurs biologiques Environnement Santé Système de santé Comportements et style de vie démographiques culturels et anthropologique écologiques / géographiques d environnement physique CONDITIONS DE VIE ET DE SANTE DE LA POPULATION économiques biologiques politiques et réglementaires historiques et sociologiques Politique de santé / organisation du système de soin techniques et technologiques 4

5 B. L Education pour la Santé L éducation pour la santé comprend tous les moyens pédagogiques susceptibles de faciliter l accès des individus, groupes, collectivités aux connaissances utiles pour leur santé et de permettre l acquisition de savoir-faire permettant de la conserver et de la développer. C. L EpS : de quoi s agit-il? Visée : Que chaque citoyen acquière, tout au long de sa vie, les compétences et les moyens lui permettant de promouvoir sa santé et sa qualité de vie ainsi que celle de la collectivité. D. Les fondements de l éducation pour la santé Renforcer, Modifier, Acquérir Rendre visible questionner Attitudes Représentations Croyances Emotions Renforcer Acquérir Connaissances Environnement Comportements pratiques Prendre conscience Agir dans et sur Aptitudes / habiletés État de santé Faire des choix Maintenir améliorer 5

6 V. Deux démarches complémentaires A. Deux démarches en santé Politique de santé publique DEMARCHE DESCENDANTE Etudes épidémiologiques Observation extérieure PLANIFICATION DECISION ACTION SUR LA POPULATION Promotion de la santé DEMARCHE ASCENDANTE Santé communautaire Promotion de la santé Education pour la santé OBJECTIFS NEGOCIES ETUDE DE BESOINS DEMANDE / BESOINS RESENTIS 6

7 VI. Méthodologie de projet : les différentes phases à retenir DIAGNOSTIC DE SANTE Par des consultations auprès des professionnels Par la recherche documentaire, la rencontre de personnes ressources, l observation de terrain Par des consultations de la population DETERMINATION DES PROBLEMES DE SANTE PUBLIQUE PRIORITAIRES DETERMINATION DES SOLUTIONS ET DEMANDES D INTERVENTION FIXATION DES OBJECTIFS ET DES PLAN OPERATIONNEL PREVISIONNEL DES ACTIVITES REALISATION DES ACTIONS Soit par des actions d éducation des citoyens, de formation du personnel de santé, etc. Soit par des actions de soins, de prévention sur l environnement etc. EVALUATION DES ACTIONS Processus, ressources, Participation 7

8 VII. Éducation du patient A. L éducation pour la santé du patient Est un processus par étapes, intégré dans la démarche de soins, comprenant un ensemble d activités organisées de sensibilisation, d information, d apprentissage, d aide psychologique et sociale concernant la maladie, les traitements, les soins, l organisation et les procédures hospitalières, les comportements de santé et ceux liés à la maladie. Elle vise à aider le patient (et sa famille) à comprendre la maladie et les traitements, à collaborer aux soins, prendre en charge son état de santé et favoriser un retour aux activités normales. B. L éducation Thérapeutique Fait partie de l EpS, sa spécificité : s adresser aux patients et à leur entourage Aide les malades chroniques à comprendre leur maladie et les soins, à gérer leur traitement, prévenir les complications et les rechutes Elle s inscrit dans le cadre d 1 relation équilibrée entre soignants et patient. Elle favorise les droits des patients en améliorant leur implication dans le système de soins. Plan National d éducation pour la Santé, Ministère de la Santé

Introduction aux concepts

Introduction aux concepts Introduction aux concepts Santé publique, promotion de la santé, prévention, éducation pour la santé,santé communautaire, éducation thérapeutique D.U. EPSET Florence DA SILVA La politique de santé publique

Plus en détail

RAPPEL DES CONCEPTS ET DEFINITIONS

RAPPEL DES CONCEPTS ET DEFINITIONS RAPPEL DES CONCEPTS ET DEFINITIONS Promotion de la santé et prévention LA SANTE 1 ère définition: absence de maladie («le silence des organes»), 2ème définition: OMS -1946 «Etat complet de bien-être physique,

Plus en détail

ou les différentes façons d intervenir dans le cadre de la santé publique

ou les différentes façons d intervenir dans le cadre de la santé publique ou les différentes façons d intervenir dans le cadre de la santé publique A/ Veille et sécurité sanitaire B/ Prévention, éducation pour la santé, promotion de la santé C/ Restauration de la santé Définir

Plus en détail

Les concepts en santé publique. Emeline Laurent Interne de santé publique 29/03/2013

Les concepts en santé publique. Emeline Laurent Interne de santé publique 29/03/2013 Les concepts en santé publique Emeline Laurent Interne de santé publique 29/03/2013 1 Quizzzzzzzzz 1. La santé : A. est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

Action de santé publique

Action de santé publique Septembre 2016 Service de Santé Publique Action de santé publique Quelques éléments pour l intervention Pole Prestataire Spécialisé A Kiné UTN Service de santé publique Assistants sociaux Unité d Hygiène

Plus en détail

Santé publique. Déterminants de la santé et Prévention. I. Les Déterminants de la Santé. 1. Déterminants biologiques

Santé publique. Déterminants de la santé et Prévention. I. Les Déterminants de la Santé. 1. Déterminants biologiques Santé publique Déterminants de la santé et Prévention I. Les Déterminants de la Santé Les déterminants de la santé : caractéristiques individuelles ou collectives susceptibles d influer directement ou

Plus en détail

Clarification des concepts et du vocabulaire en promotion de la santé. Emilie ARNAULT Interne de santé publique PAPE - CH DREUX

Clarification des concepts et du vocabulaire en promotion de la santé. Emilie ARNAULT Interne de santé publique PAPE - CH DREUX Clarification des concepts et du vocabulaire en promotion de la santé Emilie ARNAULT Interne de santé publique PAPE - CH DREUX Evolution du concept de «santé» (1/3) La santé comme absence de maladie =«la

Plus en détail

Promotion de la santé et travail

Promotion de la santé et travail Promotion de la santé et travail Françoise Jabot, département SHS Laurent Madec, DSET Journées Santé Travail, 21 octobre 2014 1 Points abordés 1. Promotion de la santé - de quoi parle-t-on? 2. Promotion

Plus en détail

Education thérapeutique et troubles bipolaires un outil de prévention?

Education thérapeutique et troubles bipolaires un outil de prévention? Education thérapeutique et troubles bipolaires un outil de prévention? Dr Diane LEVY CHAVAGNAT Psychiatre Poitiers CH Laborit Mendes France 30/03/2017 1 3 èmes Journées mondiales des troubles bipolaires

Plus en détail

Céline SEJOR STRALKA U.E.1.2-S3-Santé Publique et Economie de la Santé Promotion

Céline SEJOR STRALKA U.E.1.2-S3-Santé Publique et Economie de la Santé Promotion Céline SEJOR STRALKA U.E.1.2-S3-Santé Publique et Economie de la Santé Promotion 2012-2015 Différentes interventions en santé publique: Politique de santé publique Programme de santé publique Actions de

Plus en détail

Quelle place pour l éducation pour la. santé à l École?

Quelle place pour l éducation pour la. santé à l École? Déroulé de la journée 8h- 8h15 : Installation 8h15-9h00 : Accueil 9h00-9h20 : Intervention n 1 : Quelle place pour l éducation pour la santé à l école? 9h20-9h40 : Intervention n 2 : État de santé des

Plus en détail

Compétence 5. Plan. La démarche projet en Santé Publique UE 1.2 S3. Définition Afnor. Un projet pour éviter quoi?

Compétence 5. Plan. La démarche projet en Santé Publique UE 1.2 S3. Définition Afnor. Un projet pour éviter quoi? Compétence 5 Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs 1. Repérer les besoins et les demandes des personnes et des populations en lien avec les problématiques de santé publique 2. Accompagner

Plus en détail

travail S.FEHRI Institut de santé et de sécurité au

travail S.FEHRI Institut de santé et de sécurité au PROMOTION DE LA SANTE EN MILIEU DE TRAVAIL «La prévention du diabète» Promouvoir la santé globale des travailleurs au cours de l exercice de la médecine du travail S.FEHRI Institut de santé et de sécurité

Plus en détail

Le concept de santé. les indicateurs de santé. les déterminants de santé. Sandra AYMERIC Interne de santé publique 25 mai 2012

Le concept de santé. les indicateurs de santé. les déterminants de santé. Sandra AYMERIC Interne de santé publique 25 mai 2012 Le concept de santé - les indicateurs de santé - les déterminants de santé Sandra AYMERIC Interne de santé publique 25 mai 2012 1 La santé, c est quoi pour vous? Une définition? 2 Evolution du concept

Plus en détail

PROPOSITIONS pour L'EVALUATION en EDUCATION THERAPEUTIQUE du PATIENT

PROPOSITIONS pour L'EVALUATION en EDUCATION THERAPEUTIQUE du PATIENT PROPOSITIONS pour L'EVALUATION en EDUCATION THERAPEUTIQUE du PATIENT Marie-Laure Daher I.D.E en E.T.P réseau «Mistral» 1 DEFINITION de L EDUCATION THERAPEUTIQUE L éducation thérapeutique est un processus

Plus en détail

Prévention, Promotion de la santé, Education pour la santé : Parle-t-on de la même chose?

Prévention, Promotion de la santé, Education pour la santé : Parle-t-on de la même chose? Prévention, Promotion de la santé, Education pour la santé : Parle-t-on de la même chose? C.VANDOORNE, G.MELEN, SCPS APES-ULg Formation des candidats inspecteurs des centres PMS MONS, le 6 mai 2009 Comment

Plus en détail

1 ère Année médecine Année 2016/2017. La fonction médicale et le rôle social du médecin

1 ère Année médecine Année 2016/2017. La fonction médicale et le rôle social du médecin MODULE ETHIQUE ET DEONTOLOGIE MEDICALE 1 ère Année médecine Année 2016/2017 La fonction médicale et le rôle social du médecin D r S.Gani FACULTE DE MEDECINE DE BEJAIA LA FONCTION MEDICALE ET LE ROLE SOCIAL

Plus en détail

«Selon vous, qu est-ce que l être humain?»

«Selon vous, qu est-ce que l être humain?» Les concepts fondateurs de la démarche soignante: Homme, santé, besoin, autonomie, dépendance, indépendance, maladie Compétence 1 Compétence 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans

Plus en détail

Il existe de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Il existe de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

Qu est-ce qu un hôpital ou une structure de santé promoteur de santé?

Qu est-ce qu un hôpital ou une structure de santé promoteur de santé? Qu est-ce qu un hôpital ou une structure de santé promoteur de santé? François Martin, Centre hospitalier de Dreux Séminaire «Devenir hôpital ou structure de santé «Devenir 13 novembre hôpital 2014 ou

Plus en détail

Qu est ce que la santé publique? Professeur M.Mrabet UPR santé publique Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat

Qu est ce que la santé publique? Professeur M.Mrabet UPR santé publique Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat Qu est ce que la santé publique? Professeur M.Mrabet UPR santé publique Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat Cours santé publique 5AM/AU 2017-2018 1 Objectifs 1. Situer la place de la médecine

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE ET SANTE MENTALE

PROMOTION DE LA SANTE ET SANTE MENTALE PROMOTION DE LA SANTE ET SANTE MENTALE JOURNEE TERRITORIALE DE REFLEXION SUR LA SANTÉ SANTE MENTALE : QUE FAIRE AUJOURD HUI? Vendredi 10 mars 2017 PROMOTION DE LA SANTE ET SANTE MENTALE Mme Karyne PIERRE-LOUIS

Plus en détail

Méthodologie de projet en santé publique

Méthodologie de projet en santé publique Méthodologie de projet en santé publique UE 1.2 S2 : Santé publique et économie de la santé Compétence 5 : Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs Méthodologie de projet en santé publique

Plus en détail

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE Education thérapeutique Repères pratiques Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE 26 septembre 2009 1 ère partie: au fil des étapes de l ETP 2 ème partie: au carrefour du soin et

Plus en détail

Introduction à la santé publique

Introduction à la santé publique Introduction à la santé publique Pr Pascal Astagneau Département de Santé publique Santé publique : définition - OMS 1952 «La science et l art de prévenir les maladies, de prolonger la vie et d améliorer

Plus en détail

Education thérapeutique du patient

Education thérapeutique du patient Présentation du dispositif de réhabilitation Rhône Alpes Centre 2 juin 2016 Education thérapeutique du patient S.MANGIN (IDE) Dr M.BONAÏTI Département de réhabilitation psychosociale Définitions - Objectifs

Plus en détail

L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants?

L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants? Promouvoir la santé de la mère et de l enfant Quel rôle pour les hôpitaux? L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants? Docteur

Plus en détail

LE ROLE DE L INFIRMIER DANS L EDUCATION DU PATIENT. Claudine ZAFFRAN JNI 10 Juin 2010

LE ROLE DE L INFIRMIER DANS L EDUCATION DU PATIENT. Claudine ZAFFRAN JNI 10 Juin 2010 LE ROLE DE L INFIRMIER DANS L EDUCATION DU PATIENT Claudine ZAFFRAN JNI 10 Juin 2010 En quoi l éducation thérapeutique peut être une question d actualité? Dans quelle mesure le rôle de l IDE dans cette

Plus en détail

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première ACADEMIE DE LILLE INSPECTION PEDAGOGIQUE REGIONALE Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales Classe de Première RECOMMANDATIONS

Plus en détail

La Prévention, du national au local, observée et vécue par un acteur de santé publique : la MSA en région

La Prévention, du national au local, observée et vécue par un acteur de santé publique : la MSA en région La Prévention, du national au local, observée et vécue par un acteur de santé publique : la MSA en région Dr JJ LAPLANTE Directeur de la santé MSA Franche Comté à Besançon Copilote du COTER Hôpital local

Plus en détail

GENERALITES SUR LES INTERVENTIONS DE PREVENTION PRIMAIRE. Département d Information Médicale, Bio statistiques et Épidémiologie CHU Montpellier

GENERALITES SUR LES INTERVENTIONS DE PREVENTION PRIMAIRE. Département d Information Médicale, Bio statistiques et Épidémiologie CHU Montpellier GENERALITES SUR LES INTERVENTIONS DE PREVENTION PRIMAIRE F. Séguret Département d Information Médicale, Bio statistiques et Épidémiologie CHU Montpellier DFGSM 3 UE Méthodologie appliquée à la LCA 2012-2013

Plus en détail

Catalogue. Formation

Catalogue. Formation Catalogue de Formation Pôle régional de compétences en éducation et Promotion de la Santé En Limousin Notre mission Soutenir les acteurs de terrain dans la mise en oeuvre de projets et de programmes en

Plus en détail

Promouvoir une alimentation équilibrée à l école

Promouvoir une alimentation équilibrée à l école Promouvoir une alimentation équilibrée à l école Midi Santé OSH, le 27 mai 2005 C. Vandoorne des références Forum Européen sur l alimentation à l école, Strasbourg, 20-21 novembre 2003 Lignes directrices

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

ST2S à Saint Girons: Enseignement public

ST2S à Saint Girons: Enseignement public ST2S à Saint Girons: Enseignement public BAC ST2S au lycée du Couserans Saint-Girons Ariège avril 2013 Le Bac ST2S c est: Préparer à la poursuite d études supérieures Apporter des repères culturels et

Plus en détail

PROPOSITION DE CAHIER DES CHARGES POUR L EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NEPHROLOGIE

PROPOSITION DE CAHIER DES CHARGES POUR L EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NEPHROLOGIE PROPOSITION DE CAHIER DES CHARGES POUR L EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NEPHROLOGIE Version de travail CIB_10oct2008 Introduction L organisation Mondiale de la Santé a souligné dans son rapport de 2006 que

Plus en détail

La santé. Passage d une pensée sur la maladie à une pensée sur la santé : lutte pour la promotion de la santé

La santé. Passage d une pensée sur la maladie à une pensée sur la santé : lutte pour la promotion de la santé La santé Définitions de la santé «La santé, c est la vie dans le silence des organes.» (R. Leriche) Renvoi à une absence de maladie et à une notion individuelle de la santé «La santé, c est pouvoir être

Plus en détail

Le diabète. Problème de santé publique

Le diabète. Problème de santé publique Le diabète Problème de santé publique Plan I. Rappels diabète II. Epidémiologie du diabète III. Coût du diabète IV. Prévention du diabète Primaire Secondaire Tertiaire Le diabète : définition Le diabète

Plus en détail

CONCEPTS DES ÉTATS DE SANTÉ

CONCEPTS DES ÉTATS DE SANTÉ CONCEPTS DES ÉTATS DE SANTÉ Définition : Etat d une personne dont l organisme fonctionne normalement ou dont les fonctions ne sont troublées par aucune maladie. Ces définitions sont principalement axées

Plus en détail

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT TYPE DE PROGRAMME En présentiel NUM PROGRAMME Réf. Prog. 20701600007 PUBLIC VISE Public obligé au DPC : Paramédicaux, Médicaux, Ambulanciers, pharmaciens,

Plus en détail

Enjeu sanitaire ou sociétal? vers une approche globale de la prevention du RAA à travers l exemple de Fidji

Enjeu sanitaire ou sociétal? vers une approche globale de la prevention du RAA à travers l exemple de Fidji Enjeu sanitaire ou sociétal? vers une approche globale de la prevention du RAA à travers l exemple de Fidji Contexte régional les séquelles cardiovasculaires, suite aux infections à streptocoque du groupe

Plus en détail

Compétences techniques Compétences

Compétences techniques Compétences Compétences techniques Compétences 1. Décrire un enjeu ou un problème de santé publique dans son contexte (historique, politique, socio-économique, organisationnel, environnemental, culturel ) 2. Présenter

Plus en détail

Généralités en Santé Publique. Module 1 Promotion AS

Généralités en Santé Publique. Module 1 Promotion AS Généralités en Santé Publique Module 1 Promotion AS 2013-2014 1 Un petit exercice Le formateur vous a demandé quelques jours avant le cours d apporter tous une photo d un magazine, n importe laquelle,

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pour qui? Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine Anne GUILLAUMOT 26 Septembre 2009 L Education Thérapeutique du Patient atteint

Plus en détail

B.TOUMANION Ph.D, TMC Consulting Group

B.TOUMANION Ph.D, TMC Consulting Group 1 Définition de la santé La définition de la santé proposée par l OMS en 1978 «La santé est un état complet de bien être physique, mental et social qui ne consiste pas seulement en l absence de la maladie

Plus en détail

«Vieillir en bonne santé» 10 avril 2015

«Vieillir en bonne santé» 10 avril 2015 Le programme «Vieillir en bonne santé» 10 avril 2015 L Inpes en quelques mots L Institut national de prévention et d éducation pour la santé est un établissement public administratif sous tutelle du Ministère

Plus en détail

STRESS ET TRAVAIL I. QU EST CE QUE LE STRESS AU TRAVAIL? CAUSES DE STRESS

STRESS ET TRAVAIL I. QU EST CE QUE LE STRESS AU TRAVAIL? CAUSES DE STRESS I. Qu est ce que le stress au travail? STRESS ET TRAVAIL I. QU EST CE QUE LE STRESS AU TRAVAIL? Le terme de stress est peu à peu vidé de son sens et tend à être galvaudé. À l origine il désigne la pression

Plus en détail

LE PERSONNEL INFIRMIER ET QUELQUES

LE PERSONNEL INFIRMIER ET QUELQUES ++ LE PERSONNEL INFIRMIER ET QUELQUES STRATÉGIES DE PROMOTION DE LA SANTÉ «Dans l eau jusqu au cou à combattre les alligators, il est facile d oublier que l objectif initial était de drainer le marais»

Plus en détail

Pratiquer l Education Thérapeutique du Patient

Pratiquer l Education Thérapeutique du Patient 2014 Pratiquer l Education Thérapeutique du Patient Formation de 42 heures en éducation thérapeutique du patient pour les praticiens de l ETP En externe En interne PARTENAIRES DE LA FORMATION Partenaires

Plus en détail

Correspondances entre les référentiels CESF & promotion de la santé

Correspondances entre les référentiels CESF & promotion de la santé Correspondances entre les référentiels CESF & promotion de la santé Les référentiels de compétences et de formation du Diplôme d Etat de Conseiller en économie sociale familiale (DE. CESF) présentent de

Plus en détail

INDICATEURS DE L ÉTAT DE SANTÉ

INDICATEURS DE L ÉTAT DE SANTÉ INDICATEURS DE L ÉTAT DE SANTÉ - comprendre ce qu est un indicateur de l état de santé d une population - connaître les principaux indicateurs de l état de santé - connaître les principales sources d information

Plus en détail

Enseignement supérieur de type court

Enseignement supérieur de type court MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 CONSEIL GENERAL DE L ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE Profil professionnel

Plus en détail

La PJJ promotrice de santé

La PJJ promotrice de santé La PJJ promotrice de santé Présentation Journée «santé et bien être des publics de la protection de l enfance» CREAI - 12 mai 2016 1 Présentation du projet Le sens du projet «PJJ promotrice de santé» :

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES

EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES FACULTE DE MEDECINE DE CONSTANTINE ANNEE UNIVERSITAIRE : 2014-2015 EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES Dr S. AMAROUCHE Maitre assistante en Epidémiologie Université 3 de Constantine 1 I. INTRODUCTION

Plus en détail

2e JPCB. Education thérapeutique (ETP) et VIH. Marie-Pierre PENNEL VERHAMME CH Tourcoing

2e JPCB. Education thérapeutique (ETP) et VIH. Marie-Pierre PENNEL VERHAMME CH Tourcoing Education thérapeutique (ETP) et VIH De la théorie à la pratique Marie-Pierre PENNEL VERHAMME CH Tourcoing 2me journée paramédicale de pathologie infectieuse, Claude Bernard 13 Novembre 2012 Introduction

Plus en détail

Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence. Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque

Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence. Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque Comment utiliser les connaissances sur la prise de décision pour prévenir des

Plus en détail

Les Compétences Psychosociales (CPS) De quoi parle-t-on? Pourquoi les renforcer? Comment?

Les Compétences Psychosociales (CPS) De quoi parle-t-on? Pourquoi les renforcer? Comment? Les Compétences Psychosociales (CPS) De quoi parle-t-on? Pourquoi les renforcer? Comment? Les compétences psychosociales Définition de l OMS division de la santé mentale et de la prévention des toxicomanies

Plus en détail

SANTÉ MENTALE ET VIEILLISSEMENT

SANTÉ MENTALE ET VIEILLISSEMENT SANTÉ MENTALE ET VIEILLISSEMENT Aide- mémoire N 381 Septembre 2015 Principaux faits La population mondiale vieillit rapidement. De 2015 à 2050, la proportion de personnes de plus de 60 ans va pratiquement

Plus en détail

LA DÉMARCHE PROMOTION DE LA SANTÉ DES SALARIÉS

LA DÉMARCHE PROMOTION DE LA SANTÉ DES SALARIÉS LA DÉMARCHE PROMOTION DE LA SANTÉ DES SALARIÉS LA PROMOTION DE LA SANTÉ Promotion de la santé : - Charte d Ottawa, en 1987 Établir une politique publique saine Créer des milieux favorables Renforcer l

Plus en détail

L approche systémique dans l étude de la maladie et de la prise en charge interdisciplinaire

L approche systémique dans l étude de la maladie et de la prise en charge interdisciplinaire L approche systémique dans l étude de la maladie et de la prise en charge interdisciplinaire Définition de l approche systémique générale Champ interdisciplinaire relatif à l étude d objets, de phénomènes

Plus en détail

16 ème journée régionale du CCECQA Vendredi 24 juin 2016 Parcours de santé : promenade ou saut d obstacles?

16 ème journée régionale du CCECQA Vendredi 24 juin 2016 Parcours de santé : promenade ou saut d obstacles? 16 ème journée régionale du CCECQA Vendredi 24 juin 2016 Parcours de santé : promenade ou saut d obstacles? Stratégie et organisation du parcours de santé en ALPC François FRAYSSE (ARS ALPC) 16 ème journée

Plus en détail

La santé : est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d infirmité.

La santé : est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d infirmité. APS Partie II La santé : est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d infirmité. Notion de santé=médical, physique + bien être,

Plus en détail

LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE RÉSEAU POHO- (PDE: LAURENCE PASQUIER ET CHRYSTÈLE ROUSSIN) CHU RENNES JUIN

LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE RÉSEAU POHO- (PDE: LAURENCE PASQUIER ET CHRYSTÈLE ROUSSIN) CHU RENNES JUIN LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE RÉSEAU POHO- (PDE: LAURENCE PASQUIER ET CHRYSTÈLE ROUSSIN) CHU RENNES JUIN 2016 1 Sommaire 1) L ETP, c est quoi? 2) Définitions et Textes légiférant l

Plus en détail

APPEL A PROJETS SANTE 2013

APPEL A PROJETS SANTE 2013 APPEL A PROJETS SANTE 2013 INSTRUCTIONS RELATIVES AUX ACTIONS DE PREVENTION, DE FORMATION ET D ACCOMPAGNEMENT Principes généraux Depuis 2000 et sous diverses appellations, des principes se sont imposés

Plus en détail

CONCEPT DE SOIN. Compétence 1: Accompagner une personne dans les actes de la vie courante en tenant compte de ses besoins et de son degré d autonomie

CONCEPT DE SOIN. Compétence 1: Accompagner une personne dans les actes de la vie courante en tenant compte de ses besoins et de son degré d autonomie CONCEPT DE SOIN Compétence 1: Accompagner une personne dans les actes de la vie courante en tenant compte de ses besoins et de son degré d autonomie 1 Objectifs du cours Identifier le concept de soin Expliquer

Plus en détail

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Cette fiche propose des exemples de questions qui sont adaptables et modifiables par chaque équipe dans sa démarche d auto-évaluation.

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2008 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Catalogue Formations - Méthodologie de projet - Outils pédagogiques - Formations

Plus en détail

FACTEURS DE RISQUE PROMOTION DE LA SANTE ET PARTICIPATION

FACTEURS DE RISQUE PROMOTION DE LA SANTE ET PARTICIPATION FACTEURS DE RISQUE PROMOTION DE LA SANTE ET PARTICIPATION Le renforcement des systèmes de santé et la Couverture Universelle de Santé" Marrakech, 9-17 juin 2014 CHOUGRANI S Cadre conceptuel de la santé

Plus en détail

Éducation Thérapeutique en Cancérologie

Éducation Thérapeutique en Cancérologie Éducation Thérapeutique en Cancérologie I. ETP /Généralités 1 ) Définition 2 ) Législation 3 ) Différentes étapes en Education Thérapeutique 4 ) Modèle D Ivernois/Gagnayre 5 ) Spécificités de l ETP en

Plus en détail

Les compétences psychosociales : au cœur d une prévention efficace

Les compétences psychosociales : au cœur d une prévention efficace Programme de prévention des conduites à risques et addictives par l approche expérientielle École collège Les compétences psychosociales : au cœur d une prévention efficace Paris, journée de prévention

Plus en détail

Violence et institutions EPSAN Brumath - 17 et 18 novembre Dr Marielle Lafont, co-pilotage HAS

Violence et institutions EPSAN Brumath - 17 et 18 novembre Dr Marielle Lafont, co-pilotage HAS Mieux prévenir et prendre en charge les moments de violence dans l évolution clinique des patients adultes lors des hospitalisations en services de psychiatrie Violence et institutions EPSAN Brumath -

Plus en détail

Prévention et promotion de la santé : de quoi parle-t-on?

Prévention et promotion de la santé : de quoi parle-t-on? Prévention et promotion de la santé : de quoi parle-t-on? Un document pour favoriser la connaissance et les bonnes pratiques en région Bretagne Les priorités de santé publique concernent tous les acteurs

Plus en détail

Le plaisir... à consommer avec modération? 24 septembre 2015

Le plaisir... à consommer avec modération? 24 septembre 2015 9h30 10h 10h10 11h10 11h50 12h30 Accueil Présentation de la journée, Delphine Couralet, Ireps Aquitaine et Véronique Garguil, pôle d addictologie CH Charles Perrens (Grrita) «Le retour de Dionysos», Jean-Michel

Plus en détail

Journées du CLUD des Hopitaux de Toulouse. EDUCATION : «le prisme de l ARS»

Journées du CLUD des Hopitaux de Toulouse. EDUCATION : «le prisme de l ARS» Journées du CLUD des Hopitaux de Toulouse EDUCATION : «le prisme de l ARS» Education pour la santé / Education thérapeutique du patient L éducation pour la santé a pour but, que chaque citoyen acquière

Plus en détail

Education physique et sportive

Education physique et sportive Education et sportive Considérations générales L enseignement de l éducation et du sport au gymnase s inscrit, d une part, dans le prolongement des objectifs de la scolarité obligatoire, d autre part,

Plus en détail

La démarche éducative

La démarche éducative La démarche éducative Fabienne LAPALUS 2004 Septembre EDUQUER : aider l autre à acquérir des compétences nouvelles pour qu il devienne autonome. Approche éducative L objectif principal est que le patient

Plus en détail

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Dr Caroline BUREAU LENOIR Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine HISTORIQUE (1)

Plus en détail

Offre de service Équipe Saines habitudes de vie

Offre de service Équipe Saines habitudes de vie Préambule Le tabagisme, une alimentation inadéquate et la sédentarité représentent les trois premières causes de tous les décès 1. L amélioration des habitudes de vie peut contribuer à diminuer, de façon

Plus en détail

Prévenir les troubles du comportement alimentaire

Prévenir les troubles du comportement alimentaire Prévenir les troubles du comportement alimentaire Rébecca SHANKLAND Psychologue-Chargée de prévention Maître de Conférences Université de Grenoble 1. Aux origines de la prévention des TCA 1.1. Des messages

Plus en détail

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière gériatrique en Nord Pas de Calais

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière gériatrique en Nord Pas de Calais Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière gériatrique en Nord Pas de Calais Congrès des hôpitaux de jour gériatriques 7 et 8 juin 2012 Dr Defebvre MM ARS Nord Pas de calais Une nouvelle politique

Plus en détail

Soins de premier recours et Education Thérapeutique du Patient: une approche concertée, en équipe de soin territoriale, centrée sur le patient

Soins de premier recours et Education Thérapeutique du Patient: une approche concertée, en équipe de soin territoriale, centrée sur le patient Soins de premier recours et Education Thérapeutique du Patient: une approche concertée, en équipe de soin territoriale, centrée sur le patient D Lagabrielle(1), G De Gardelle(2), J Godard(3), J Eymin(4),

Plus en détail

Education thérapeutique. Education thérapeutique. Principes et finalités

Education thérapeutique. Education thérapeutique. Principes et finalités Education thérapeutique Concept et finalités Education thérapeutique Principes et finalités Stanislas TROLONGE Diététicien AURAD DU Education thérapeutique et Journée prévention ADNSO des maladies 14 Octobre

Plus en détail

Partie 4. Les supports à la gestion des risques par les équipes pharmaceutiques

Partie 4. Les supports à la gestion des risques par les équipes pharmaceutiques Partie 4. Les supports à la gestion des risques par les équipes pharmaceutiques Les processus supports vont faciliter la mise en place de la gestion des risques associés aux soins. Celle-ci est étroitement

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE III

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE III ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DF1 : accompagnement social et éducatif spécialisé La personne de la naissance à la fin de vie approche pluridisciplinaire : physiologique, psychologique, sociologique,

Plus en détail

Santé. Licence professionnelle. Cadres fonctionnels des établissements sociaux et médico-sociaux

Santé. Licence professionnelle. Cadres fonctionnels des établissements sociaux et médico-sociaux Licence professionnelle Santé Cadres fonctionnels des établissements sociaux et médico-sociaux Parcours management des services et accompagnement des personnes handicapées et des personnes dépendantes

Plus en détail

Soins Oncologiques de Support

Soins Oncologiques de Support Soins Oncologiques de Support DEFINITIONS et CONCEPTS PROPOSITIONS D ORGANISATION Novembre 2005 CA GRASSPHO NOV 05 1 DEFINITIONS CA GRASSPHO NOV 05 2 SOINS CURATIFS «Les soins curatifs cherchent à guérir

Plus en détail

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle 22 Mai 2017 au 21 Décembre 2018

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle 22 Mai 2017 au 21 Décembre 2018 22 Mai 2017 au 21 Décembre 2018 Centre de Formation du Théâtre en Miettes Informations générales : LA DURÉE DE LA FORMATION (SE REPORTER AU CALENDRIER) Formation théorique : 630 heures Formation en entreprise

Plus en détail

ETP et éducation du patient

ETP et éducation du patient ETP et éducation du patient 1) Considérations générales 2) Définitions 3) Description 4) Quelques exemples concrets 5) A vous de jouer... 1) Considérations générales Un changement de paradigme -> qu est-ce

Plus en détail

Ce programme est-il fait pour vous? Intentions pédagogiques

Ce programme est-il fait pour vous? Intentions pédagogiques Ce programme est-il fait pour vous? Intentions pédagogiques vous êtes sensible aux dimensions personnelles et collectives des problèmes sociaux vous avez un bon sens de l observation et une bonne capacité

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations 2016 Edition juillet 2015 La promotion de la est le processus qui confère aux populations les moyens d'assurer un plus grand contrôle sur leur propre et d'améliorer celle-ci" (OMS,

Plus en détail

Concepts en Santé publique. Dr B. Tilmont Dr I. Alcaraz D.U Santé Précarité Lille II

Concepts en Santé publique. Dr B. Tilmont Dr I. Alcaraz D.U Santé Précarité Lille II Concepts en Santé publique Dr B. Tilmont Dr I. Alcaraz D.U Santé Précarité Lille II 13-01-2012 1 Plan Concepts généraux en santé publique Déterminants de la santé Problèmes de santé en France, notion d

Plus en détail

Ville-Santé OMS : sa définition, son origine, son processus de mise en place

Ville-Santé OMS : sa définition, son origine, son processus de mise en place Ville-Santé OMS : sa définition, son origine, son processus de mise en place De la Santé pour tous au programme Villes-Santé Les fondements de la stratégie mondiale de l OMS Mise en œuvre en Europe Développement

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT Les fondements, la définition. Dr Walé KANGAMBEGA CHATEAU-DEGAT Lundi 12 septembre 2016

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT Les fondements, la définition. Dr Walé KANGAMBEGA CHATEAU-DEGAT Lundi 12 septembre 2016 EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT Les fondements, la définition Dr Walé KANGAMBEGA CHATEAU-DEGAT Lundi 12 septembre 2016 INTRODUCTION Pratique récente, changement des conceptions de santé Le patient doit

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL et PROMOTION DE LA SANTE. Quelles stratégies?

SANTE AU TRAVAIL et PROMOTION DE LA SANTE. Quelles stratégies? SANTE AU TRAVAIL et PROMOTION DE LA SANTE Quelles stratégies? Pr P. FRIMAT CHRU Université Lille 2 Santé au Travail Promotion de la Santé Pourquoi se poser la question? Objectif commun : la Prévention

Plus en détail

Agir ensemble en Prévention

Agir ensemble en Prévention Agir ensemble en Prévention www.mgc-prevention.fr Le contexte de santé 80% des 18-64 ans n atteignent pas l objectif des 10 000 pas par jour 50% des seniors sont sédentaires avec moins de 5 000 pas par

Plus en détail

Le médecin du travail face à la question du handicap Étude à partir d observations dans une grande entreprise alsacienne

Le médecin du travail face à la question du handicap Étude à partir d observations dans une grande entreprise alsacienne Le médecin du travail face à la question du handicap Étude à partir d observations dans une grande entreprise alsacienne Dr Odile AST Journée SMSTS 7 mai 2010 1 Introduction Evolution importante de la

Plus en détail

de Santé du Bessin ville / hôpital

de Santé du Bessin ville / hôpital Réseau de Santé du Bessin Réseau de Santé du Bessin et coopération ville / hôpital Dr Thierry Gandon Cafés Réseaux URML I.d.F 20.05.2008 France Normandie Caen Bayeux - 14 Bayeux Caen Le Bessin 100.000

Plus en détail

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports. OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES.

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports. OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES. Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES (Institut National de Prévention et d Éducation pour la Santé) -Jeudi

Plus en détail

Prévention et promotion de la santé dans les centres d accueil pour requérants d asile - Neuchâtel

Prévention et promotion de la santé dans les centres d accueil pour requérants d asile - Neuchâtel Prévention et promotion de la santé dans les centres d accueil pour requérants d asile - Neuchâtel Dr Catherine Ritter, Dr Claude-François Robert (médecin cantonal) et Mme Manon Ramseyer (Médecins du Monde)

Plus en détail

SPECIALISATION D INTERVENANT EN THERAPIE FAMILIALE SYSTEMIQUE

SPECIALISATION D INTERVENANT EN THERAPIE FAMILIALE SYSTEMIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION SPECIALISATION D

Plus en détail