BPCO Définition. Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BPCO Définition. Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13"

Transcription

1 BPCO Définition Maladie chronique, lentement progressive Touchant bronches et poumons Entraînant une diminution non (ou peu) réversible des débits expiratoires Essentiellement liée au tabac Composante inflammatoire locale et systémique Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13

2 En France : BPCO Chiffres 3 millions de Français, fumeurs, toussent et crachent à cause du tabac (bronchite chronique) ; 1 million d entre eux a une dégradation de la fonction respiratoire (obstruction bronchique, bronchite chronique obstructive) ; personnes dépendent, pour survivre, de l apport d oxygène (insuffisance respiratoire) ; personnes meurent chaque année de BPCO (3 e cause de mortalité par maladie, après les cancers et les maladies vasculaires) ; le coût global de la BPCO est estimé à 6 milliards d euros par an bien plus que le produit de la vente du tabac Dans le monde : 3 millions de morts par an à cause de la BPCO (4 e cause de mortalité mondiale, en augmentation : 6 e cause en 1990). Similowski T, Roche N, Derenne JP. Souffle et tabac, comment lutter contre la BPCO. Dialogue- Médecin Malade - Eds John Libbey Eurotext, Paris 2004 : p 4.

3

4 BPCO Diagnostic Il faut mesurer le souffle chez les sujets à risque (tout fumeur de plus de 10 Paquets-Année) et bien sûr en présence de toux, expectoration, dyspnée Obstruction bronchique : VEMS/CV < 0.7 Sévérité : VEMS en % de la valeur prédite Similowski T, Roche N, Derenne JP. Souffle et tabac, comment lutter contre la BPCO. Dialogue- Médecin Malade - Eds John Libbey Eurotext, Paris 2004 : p 22.

5 Subdivision en niveaux de sévérité selon GOLD (actualisation 2003) et selon la SPLF (2003) Stade GOLD 2004 STADE SPLF 2003 VMS / CV SYMPTOMES 1 I Peu sévère VEMS/CV < 70 % VEMS à80 % de la valeur prédite Avec ou sans symptômes chroniques: Toux expectoration 2 II A moyennement sévère VEMS/CV < 70 % 50 à VEMS < 80 % de la valeur prédite Avec ou sans symptômes chroniques: Toux expectoration 3 II B moyennement sévère VEMS/CV < 70 % 30 à VEMS < 50 % de la valeur prédite Avec ou sans symptômes chroniques: Toux expectoration 4 III Sévère VEMS/CV < 70 % VEMS < 30 % de la valeur prédite ou VEMS < à 50 En présence d insuffisance respiratoire chronique PO2 < 60 ou de signes cliniques satellite d une HTAP

6 BPCO Mesure du souffle Similowski T, Roche N, Derenne JP. Souffle et tabac, comment lutter contre la BPCO. Dialogue- Médecin Malade - Eds John Libbey Eurotext, Paris 2004 : p 24.

7 BPCO Mesure du souffle Similowski T, Roche N, Derenne JP. Souffle et tabac, comment lutter contre la BPCO. Dialogue- Médecin Malade - Eds John Libbey Eurotext, Paris 2004 : p 24.

8 BPCO Prévention, prise en charge Ne pas fumer Arrêter de fumer Bronchodilatateurs contre la dyspnée Réhabilitation respiratoire au minimum maintien activité physique Anti-inflammatoires dans certains cas Prévenir et traiter les exacerbations Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13

9 Spirométrie miniaturisée PiKo-6 «Mode d emploi» Embout PiKo Trous d aération Bouton de contrôle Zone de couleur Indicateur de zone

10 Spirométrie miniaturisée PiKo-6 «Mode d emploi» 1- Prendre l appareil dans la main droite, écran vers le haut, en veillant à ne pas obstruer les trous d aération. 2- Allumer l'appareil en appuyant sur le bouton de contrôle : un premier «bip» se fait entendre, puis un second après deux secondes ; l appareil est alors prêt pour la mesure. 3- Amener le PiKo-6 au niveau de la bouche, en veillant à ce que le bras droit soit bien en position latérale, coude levé (photo sur la diapo suivante). 4- L usage du pince-nez est facultatif.

11 Spirométrie miniaturisée PiKo-6 «Mode d emploi» 5- Au moment de souffler, le PiKo-6 sera porté à la bouche en le tenant latéralement, en prenant garde à ne pas obstruer la grille d aération et en écartant bien le bras du corps. 6- Après une inspiration aussi profonde que possible, le patient est invité à souffler à fond dans le PiKo-6, le plus fort possible, et le plus longtemps possible (plus de 6 secondes) jusqu à entendre un bip, ensuite les résultats apparaissent à l écran. 7- Il est important de l encourager à souffler à fond pendant tout ce temps expiratoire.

12 Spirométrie miniaturisée PiKo-6 «Mode d emploi» 8- Un «bip» court se fait entendre et les résultats apparaissent à l écran ; 9- Le premier chiffre qui s affiche est le rapport VEMS/VEM6 (sous la forme «0.XX») ; 10- Il est fortement conseillé d effectuer trois tests consécutifs, dans un délai de 3 minutes ; le PiKo-6 n enregistrera alors que la meilleure valeur.

13 Spirométrie miniaturisée PiKo-6 «Mode d emploi» Si à la fin de la manœuvre l appareil émet un «bip» prolongé et affiche un «!», c est que la manoeuvre n a pas été correcte (toux, effort trop lent ou trop court...) et il faut recommencer.

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6!

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Chiffres! Évolution! Diagnostic! Mesure du souffle! Prévention, prise en charge! Dépistage! Sommaire! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Maladie chronique, lentement progressive!

Plus en détail

Actualités BPCO. Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention

Actualités BPCO. Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention Actualités BPCO Définition, physiopathologie Fréquence Dépistage Prévention AMMPPU Faulquemont le 25 09 2009 Docteur Etienne ROYER Pneumologue - Hospitalor - 57500 Saint-Avold Mes liens d intérêt Spécialiste

Plus en détail

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic LA BPCO Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic BPCO : définition Maladie «soignable» et que l on peut prévenir Limitation des débits bronchiques non complètement réversible

Plus en détail

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand DEPISTAGE DE LA BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE EN MEDECINE GENERALE PAR MINI-SPIROMETRIE ELECTRONIQUE ETUDE DE PREVALENCE parmi des patients à risque

Plus en détail

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Préambule Démarche médicale Poser le diagnostic Établir et adapter

Plus en détail

Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Classification des maladies respiratoires Grands types de maladies respiratoires

Plus en détail

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève L ABCD DE LA BPCO Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève Dan.adler@hcuge.ch BIBLIOGRAPHIE http://www.goldcopd.org PLAN Définitions: Gold 2001 Gold 2011 Epidémiologie: Suisse

Plus en détail

Pathologies respiratoires obstructives

Pathologies respiratoires obstructives DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Classification des maladies respiratoires Grands types de maladies respiratoires

Plus en détail

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti BRONCHITE CHRONIQUE BPCO EMPHYSEME BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminution peu ou pas réversible

Plus en détail

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 «Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 Flenley 1985 Association d une BPCO et d un syndrome d apnées obstructives du sommeil Plan BPCO définition Hypoxémie nocturne et BPCO Overlap syndrome: population

Plus en détail

BPCO. EPU du 15/09/2004

BPCO. EPU du 15/09/2004 La BPCO EPU du 15/09/2004 Définition La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) se définit comme une maladie chronique qui est lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement

Plus en détail

BPCO (BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE)

BPCO (BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE) Les diaporamas de ce cours peuvent être récupérés sur le site du ronéo, nous mettrons donc les remarques en italiques et nous indiquerons les diapos qu il a présenté. Il n a pas commenté tous les «slides»,

Plus en détail

Séminaire BPCO. Infos à donner au patient. Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé

Séminaire BPCO. Infos à donner au patient. Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé Séminaire BPCO Infos à donner au patient Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé 1 Mes liens d intérêt Spécialiste en médecine générale, je déclare n avoir aucun lien, direct ou indirect,

Plus en détail

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012)

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) Couverture Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) BPCO : Problématique 1 Un enjeu de santé publique : contexte épidémiologique

Plus en détail

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO: où en êtes-vous? l Définition? l Epidemio? l Diagnostic? l Traitement? Définition* Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive Maladie

Plus en détail

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Vendredi 20 Mai 2016: 11h00-11h20 Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Pr. H BEN SAAD (MD, PhD) ERS National Delegate (2013-2016) ERS Spirometry Driving

Plus en détail

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Nicolas Roche Paris Définitions GINA GOLD 2014 Asthme Maladie hétérogène habituellement caractérisée par une inflammation chronique des voies aériennes, définie

Plus en détail

Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités

Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités Pierre Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Vendredi 30 janvier 2009 Co morbidité: définition Autre pathologie

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique. Cas clinique 2.

Insuffisance respiratoire chronique. Cas clinique 2. Insuffisance respiratoire chronique Cas clinique 2. Monsieur D, 60 ans, vous est adressé pour dyspnée se majorant depuis 1 an. L interrogatoire retrouve un tabagisme actif évalué à 30 paquets année, une

Plus en détail

Premiers résultats de la campagne d information «Capital Souffle»

Premiers résultats de la campagne d information «Capital Souffle» Premiers résultats de la campagne d information «Capital Souffle» Objectifs de la campagne Un des objectifs du programme d actions 2005-2008 en faveur de la bronchopneumopathie chronique obstructive(bpco),

Plus en détail

5 : EFR quand, comment, à quel âge?

5 : EFR quand, comment, à quel âge? 5 : EFR quand, comment, à quel âge? EFR indispensables pour Mesures, quantification de l obstruction bronchique Viser la normalisation de la fonction respiratoire par le traitement Discordances entre la

Plus en détail

Sommaire FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. Méthodes Résultats Discussion ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES.

Sommaire FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. Méthodes Résultats Discussion ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES. FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES. Thèse de doctorat en médecine 4 mai 2011 Sommaire I. Introduction II. III. IV. Méthodes Résultats Discussion

Plus en détail

Introduction. Nos outils Notre expérience Conclusion Témoignages.

Introduction. Nos outils Notre expérience Conclusion Témoignages. EDUCATION THERAPEUTIQUE Introduction L Equipe d éducation Nos outils Notre expérience Conclusion Témoignages Education therapeutique A L AR RAIRLOR Un Médecin Une Infirmière L EQUIPE Une Kiné-Psychologue

Plus en détail

Bibliographie et références

Bibliographie et références Bibliographie et références. (1) Lokke A et al. Developping COPD 25 years follow-up study of the general population. Ugeskr Laeger 2006;168:4422-4424. (2) Lundback B et al. Not 15 but 50% of smokers develop

Plus en détail

Broncho-pneumopathies chroniques obstructives

Broncho-pneumopathies chroniques obstructives Broncho-pneumopathies chroniques obstructives Définitions Définie comme «une obstruction chronique des voies aériennes, non complètement réversible, habituellement progressive, associée à une réaction

Plus en détail

Interprétation des EFR

Interprétation des EFR Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Réadaptation dans les pathologies cardio-vasculaires et respiratoires Interprétation des EFR Gaëtan Deslée Service de

Plus en détail

Conditions de formation à la spirométrie

Conditions de formation à la spirométrie 1 Conditions de formation à la spirométrie Le présent document a été élaboré conjointement par la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) et ses groupes de travail BPCO et Fonction, la Fédération

Plus en détail

Étude SOUFFLE. Présentation congrés de MG OI. CREQUY Elisa (interne MG)

Étude SOUFFLE. Présentation congrés de MG OI. CREQUY Elisa (interne MG) Étude SOUFFLE Présentation congrés de MG OI CREQUY Eisa (interne MG) La BPCO Maadie respiratoire chronique définie par une obstruction permanente et progressive des voies aériennes. Facteur de risque principa

Plus en détail

Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV

Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV L exploration fonctionnelle respiratoire: tests courants Spirométrie Pléthysmographie (volumes) Facteur de diffusion au CO

Plus en détail

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive Figure 1 Orientation devant une symptomatologie de bronchite chronique Figure 2 : le rapport VEMS/CVF post-bd est mesuré à 50% (< 70%) en pré-bd et est

Plus en détail

BPCO : exacerbations sources documentaires

BPCO : exacerbations sources documentaires BPCO : exacerbations sources documentaires AFSSAPS oct 2005 SPLF 1997, actualisée 2003 SPILF mai 2006++ Prescrire++ février 2004 [Rev Prescr 2004; 24 (247) : 127..] IDF sept 08 AMMPPU 25&26 sept 09 BPCO.

Plus en détail

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire Considérations physio-pathologiques et et cliniques O. REYBET-DEGAT Service de Pneumologie et Réanimation Respiratoire Hôpital du Bocage. CHU Dijon Réhabilitation

Plus en détail

Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)

Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) Dossier réalisé avec la collaboration de Maurice Hayot (PU-PH, membre de l unité 1046 Inserm/CNRS), département de physiologie clinique, unité d'explorations

Plus en détail

Poser l indication à des fonctions pulmonaires. pulmonaires. Grégoire Gex Service de Pneumologie

Poser l indication à des fonctions pulmonaires. pulmonaires. Grégoire Gex Service de Pneumologie Objectifs Spirométrie au cabinet Grégoire Gex Service de Pneumologie Poser l indication à des fonctions pulmonaires Identifier les critères de qualité des fonctions pulmonaires Interpréter les résultats

Plus en détail

Traitements de la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive)

Traitements de la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) Traitements de la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) A N N L I S E M I K O L A J C Z A K, I N T E R N E E N P H A R M A C I E C O U R S D U M A R D I 1 3 S E P T E M B R E 2 0 1 6 I F S

Plus en détail

BPCO. Broncho-pneumopathie chronique obstructive

BPCO. Broncho-pneumopathie chronique obstructive BPCO Broncho-pneumopathie chronique obstructive Définition de la BPCO ( Broncho-pneumopathie chronique obstructive ) Maladie chronique, lentement progressive Touchant bronches et poumons Entraînant une

Plus en détail

BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements. Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016

BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements. Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016 BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016 DEFINITION Définition : précisions BPCO : Définition fonctionnelle respiratoire : obstruction

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pour qui? Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine Anne GUILLAUMOT 26 Septembre 2009 L Education Thérapeutique du Patient atteint

Plus en détail

Les EFR pour l ECN. Réponses aux 15 questions. Pr Charles-Hugo Marquette

Les EFR pour l ECN. Réponses aux 15 questions. Pr Charles-Hugo Marquette Les EFR pour l ECN Réponses aux 15 questions Pr Charles-Hugo Marquette Cas n 1 : Patiente au tabagisme cumulé à 40 paquets-années. Décrivez le trouble ventilatoire? Cas n 1 Compte tenu du contexte et des

Plus en détail

SBIP, le 02 décembre 2017 Dr JOSSART, Caroline, Mme OUMAZIZ, Pascale. CHU Charleroi - Hôpital Vésale - Centre de revalidation Léonard de Vinci

SBIP, le 02 décembre 2017 Dr JOSSART, Caroline, Mme OUMAZIZ, Pascale. CHU Charleroi - Hôpital Vésale - Centre de revalidation Léonard de Vinci SBIP, le 02 décembre 2017 Dr JOSSART, Caroline, Mme OUMAZIZ, Pascale CHU Charleroi - Hôpital Vésale - Centre de revalidation Léonard de Vinci Plan Introduction Indications Contre-indications Définitions

Plus en détail

Anthony BENDER Masseur Kinésithérapeute D.E. Master IRHPM année Suiveur universitaire : Professeur Frédéric TELLIEZ Université de Picardie

Anthony BENDER Masseur Kinésithérapeute D.E. Master IRHPM année Suiveur universitaire : Professeur Frédéric TELLIEZ Université de Picardie Anthony BENDER Masseur Kinésithérapeute D.E. Master IRHPM année 2012 2013 Suiveur universitaire : Professeur Frédéric TELLIEZ Université de Picardie Tuteur de stage : Monsieur Bruno PIERRE Respicard !

Plus en détail

Le Dépistage de la BPCO

Le Dépistage de la BPCO Le Dépistage de la BPCO (par le médecin généraliste) François DEBSI Masseur-Kinésithérapeute CH Le Mans Août 2013 A. La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) 1. La maladie respiratoire 2. Les

Plus en détail

Traitement de l asthme

Traitement de l asthme Traitement de l asthme Dr. Samy Kammoun SFAX L obstruction bronchique secondaire à plusieurs composantes Bronchoconstriction Œdème de la paroi bronchique Hypersécrétion bronchique 2 Site web de l Am. Academy

Plus en détail

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Journée nationale de rééducation fonctionnelle Tlemcen le 22-23/09/2012 Faculté de médecine Tlemcen Pr M. Benmansour BPCO «Broncho

Plus en détail

La quoi??? Dr Christophe Zanetti. Samedi 4 ami 2013 AMIFORM

La quoi??? Dr Christophe Zanetti. Samedi 4 ami 2013 AMIFORM La quoi??? Dr Christophe Zanetti. Samedi 4 ami 2013 AMIFORM Axe 1 : Développer les connaissances épidémiologiques sur la BPCO Axe 2 : soutenir la recherche sur la BPCO Axe 3 : Prévenir la BPCO dans la

Plus en détail

Parcours de soins des personnes ayant une BPCO

Parcours de soins des personnes ayant une BPCO Parcours de soins des personnes ayant une BPCO Journées annuelles de la F3R Lyon 20-21 septembre 2012 Caroline Latapy Service Maladies Chroniques et Dispositifs d'accompagnement des Malades. Missions de

Plus en détail

J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h

J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h Animateur organisateur : Dr Abdelkader Attia Expert Anaforcal : Dr Patrick Rufin Résumé : L exploration fonctionnelle respiratoire

Plus en détail

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources Ressources - experts o spécialiste : Dr Frédéric Gormand, pneumologue o généraliste : Dr Pierre Wolff - animateurs o Dr Frédérique Grain o Dr Georges Granet - organisateur o Dr Pierre Wolf Programme I.

Plus en détail

LA BPCO QUAND PRESCRIRE DES ANTIBIOTIQUES?

LA BPCO QUAND PRESCRIRE DES ANTIBIOTIQUES? LA BPCO QUAND PRESCRIRE DES ANTIBIOTIQUES? La BPCO Diminution non réversible des débits expi. Destruction du parenchyme et alvéole : Déséquilibre Protéase/Anti-Protéase Apoptose des Cell. Épithéliales

Plus en détail

Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest

Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest Evaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise en place d une démarche d accompagnement à l arrêt du tabac auprès

Plus en détail

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Définitions Définitions Bronchite chronique Toux + expectoration 3 mois/an 2 ans Emphysème

Plus en détail

EVALUATION DU PROFIL SPIROGRAPHIQUE. DES TRAVAILLEURS DE DEUX CENTRES MINIERS TUNISIENS (Après l an 2000)

EVALUATION DU PROFIL SPIROGRAPHIQUE. DES TRAVAILLEURS DE DEUX CENTRES MINIERS TUNISIENS (Après l an 2000) EVALUATION DU PROFIL SPIROGRAPHIQUE DES TRAVAILLEURS DE DEUX CENTRES MINIERS TUNISIENS (Après l an 2000) 1 BANI M, YOUSSEF I, LADHARI N, BALTI, HOUSSINE A, GHARBI R Service de Pathologie Professionnelle

Plus en détail

L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique. Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna

L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique. Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique Pr A.DJEBBAR F.CHAOUKI Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna L appareil respiratoire : Un échangeur O² CO²

Plus en détail

Programme en APA pour personnes atteintes de troubles métaboliques

Programme en APA pour personnes atteintes de troubles métaboliques Master 2 APA: Programme en APA pour personnes atteintes de troubles métaboliques Objectif: Présenter les méthodes de mesure et de développement de la capacité respiratoire chez les insuffisants respiratoire.

Plus en détail

DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE A L AGE L ADULTE: ATTEINTE RESPIRATOIRE

DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE A L AGE L ADULTE: ATTEINTE RESPIRATOIRE DYSKINESIE CILIAIRE PRIMITIVE A L AGE L ADULTE: ATTEINTE RESPIRATOIRE Dr Romain LAZOR Centre de référence des maladies orphelines pulmonaires, Hôpital Louis Pradel, Hospices Civils de Lyon, et Service

Plus en détail

Sommaire. Introduction p 3. I - Qu est-ce que : la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) p 4

Sommaire. Introduction p 3. I - Qu est-ce que : la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) p 4 1 Sommaire Introduction p 3 I - Qu est-ce que : la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) p 4 Diagnostic et stades de sévérité Facteurs de risque Mortalité Détection et prise en charge Eléments

Plus en détail

La BPCO en milieu professionnel Quelques clés pour agir

La BPCO en milieu professionnel Quelques clés pour agir Société Française de Médecine du travail La BPCO en milieu professionnel Quelques clés pour agir Ce qu est la BPCO Une maladie chronique inflammatoire des bronches due au tabac mais aussi à certaines expositions

Plus en détail

DEFINITION. Chronicité, Variabilité, Réversibilité

DEFINITION. Chronicité, Variabilité, Réversibilité ASTHME DEFINITION CLINIQUE : Crise de dyspnée, paroxystique, sifflante, volontiers nocturne, récidivante, réversible spontanément ou sous l effet du traitement. Chronicité, Variabilité, Réversibilité DEFINITION

Plus en détail

Les 3 causes essentielles d'irc obstructive sont BPCO, emphysème et asthme et sont souvent intriquées mais 1 principale : la BPCO.

Les 3 causes essentielles d'irc obstructive sont BPCO, emphysème et asthme et sont souvent intriquées mais 1 principale : la BPCO. PNEUMOLOGIE 2015 Dr Gilles DARNEAU INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE 1.DEFINITIONS / GENERALITES : Définition : Impossibilité pour l'appareil respiratoire d'assurer l'hématose (apport de

Plus en détail

Les infections respiratoires basses

Les infections respiratoires basses Les infections respiratoires basses Francine de Salvador Bronchites Pneumonies Les différents niveaux Trachéïte Inflammation de la trachée Bronchite Inflammation des bronches Bronchiolite Inflammation

Plus en détail

BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES. Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs

BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES. Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs BPCO & INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES Dr F. MILHE Pneumologue les Fleurs 1 OBSERVATION CLINIQUE Mr X, 56 ans, est admis aux urgences pour dégradation de son état respiratoire. Aggravation de la dyspnée

Plus en détail

BPCO = COPD BPCO = COPD

BPCO = COPD BPCO = COPD BPCO = COPD BPCO = COPD LES BRONCHOPNEUMOPATHIES CHRONIQUES OBSTRUCTIVES CHRONIC OBSTRUCTIVE PULMONARY DISEASE HÔTEL CHAMS TETOUAN: le 12 Nov. 2015 Hôtel Chams 12 Décembre 2015. BPCO Maladie systémique

Plus en détail

Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)?

Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)? Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)? Document réalisé en collaboration avec le Docteur Marie-Laure Simon-Rigaud, pneumo-allergologue, service des explorations fonctionnelles

Plus en détail

Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY

Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY EFFETS ATTENDUS DES TRT DANS LA BPCO DEFINITION ERS/ATS 2013 Se mettre d accord sur les mots la rééducation est

Plus en détail

Distension pulmonaire

Distension pulmonaire DES de Pneumologie, Région Ile-de-France 18 Septembre 2013 Distension pulmonaire Dr Laurent Plantier Service de Physiologie-Explorations Fonctionnelles Université Paris Diderot Hôpital Bichat-Claude Bernard

Plus en détail

«Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie. Détecter la BPCO en médecine générale

«Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie. Détecter la BPCO en médecine générale «Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie Détecter la BPCO en médecine générale 1 Introduction 2 Signes d appel pour une maladie bronchique chronique Exposition à un facteur de risque Tabac Facteur professionnel

Plus en détail

Maladie pulmonaire obstructive chronique chez les Canadiens, 2009 à 2011

Maladie pulmonaire obstructive chronique chez les Canadiens, 2009 à 2011 N o 82-625-X au catalogue ISSN 1920-8774 Article Feuillets d information de la santé Maladie pulmonaire obstructive chronique chez les Canadiens, 2009 à 2011 Division de la statistique de la santé Septembre

Plus en détail

Une vision moderne de l épidémiologie de la BPCO

Une vision moderne de l épidémiologie de la BPCO C. H. U Hôpitaux de Bordeaux Une vision moderne de l épidémiologie de la BPCO Pr Chantal Raherison Service des Maladies Respiratoires, Bordeaux EA 3672 -ISPED La BPCO : une affection fréquente 3 millions

Plus en détail

Les explorations fonctionnelles respiratoires

Les explorations fonctionnelles respiratoires Les explorations fonctionnelles respiratoires Les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) regroupent l ensemble des examens permettant de mesurer les variables quantifiables de la fonction respiratoire.

Plus en détail

FEMMES ET BPCO : UN ENJEU DE SANTE PUBLIQUE

FEMMES ET BPCO : UN ENJEU DE SANTE PUBLIQUE OCTOBRE 2017 FEMMES ET BPCO : UN ENJEU DE SANTE PUBLIQUE DOSSIER DE PRESSE Dossier réalisé sur la base d entretiens avec les Professeur Nicolas Roche, chef du service de pneumologie à l Hôpital Cochin,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mai 2006 Suite à la demande du ministre chargé de la Santé et de la Sécurité Sociale, la commission réexamine les spécialités suivantes : PNEUMOREL 0,2%, sirop 1 flacon

Plus en détail

Dépistage précoce des BPCO : Faut-il modifier les comportements? L actualité de Respir.com : Activités et chiffres clés

Dépistage précoce des BPCO : Faut-il modifier les comportements? L actualité de Respir.com : Activités et chiffres clés Mars 2007 ; N 2 Dépistage précoce des BPCO : Faut-il modifier les comportements? L actualité de Respir.com : Activités et chiffres clés Editeur / Geri-Communication 4 voie romaine - 33610 Canéjan info@respir.com

Plus en détail

Comment notre corps se procure-t-il le dioxygène nécessaire à son fonctionnement?

Comment notre corps se procure-t-il le dioxygène nécessaire à son fonctionnement? Comment notre corps se procure-t-il le dioxygène nécessaire à son fonctionnement? Voir activité 1. En respirant, notre organisme se recharge en dioxygène. En effet, l air expiré est moins riche en dioxygène

Plus en détail

Avis de la Commission 07 Janvier 2004

Avis de la Commission 07 Janvier 2004 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS REPUBLIQUE FRANCAISE Avis de la Commission 07 Janvier 2004 Dispositifs : Débitmètres de pointe Saisine du Directeur général de la santé et du Directeur

Plus en détail

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie OVERLAP SYNDROME IAMANDI Carmen Service de pneumologie 1 Overlap syndrome Définition Epidémiologie Physiopathologie Clinique Investigations Traitement 2 Définition Flenley (1985) : Association d un syndrome

Plus en détail

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC ORGANISATION DU COURS Définitions, rappels BPCO Réhabilitation respiratoire Bases physiopathologiques du réentraînement à

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 4 octobre 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du 8

Plus en détail

DEPISTAGE DE LA BPCO QUEL INTERET? DE LA MALADIE AU DEPISTAGE 06/05/2011 DÉFINITION AFFECTION GRAVE

DEPISTAGE DE LA BPCO QUEL INTERET? DE LA MALADIE AU DEPISTAGE 06/05/2011 DÉFINITION AFFECTION GRAVE DEPISTAGE DE LA BPCO QUEL INTERET? DR KHERBI DÉFINITION Maladie : - qui peut être prévenue et traitée, - caractérisée par : une obstruction chronique des voies aériennes non complètement réversible habituellement

Plus en détail

Insuffisance respiratoire Les points clés. Pr Charles-Hugo MARQUETTE

Insuffisance respiratoire Les points clés. Pr Charles-Hugo MARQUETTE Insuffisance respiratoire Les points clés Pr Charles-Hugo MARQUETTE L insuffisance respiratoire incapacité de l appareil respiratoire à assurer l hématose le seuil de 70 mmhg de PaO 2 (9.3 kpa), mesurée

Plus en détail

Livret d accompagnement du patient porteur d une BPCO SERVICE DE PNEUMOLOGIE EDUCATION THERAPEUTIQUE

Livret d accompagnement du patient porteur d une BPCO SERVICE DE PNEUMOLOGIE EDUCATION THERAPEUTIQUE SERVICE DE PNEUMOLOGIE EDUCATION THERAPEUTIQUE Livret d accompagnement du patient porteur d une BPCO Livret d accompagnement du patient porteur d une BPCO Page 1 1. Vous avez une BPCO La Broncho Pneumopathie

Plus en détail

Activités physiques & Pathologies respiratoires

Activités physiques & Pathologies respiratoires Activités physiques & Pathologies respiratoires Yann Darolles Rappels. Spirométrie : temps x volume 1 Rappels. VE (l/min) = VT x FR VE Repos = 6 l/min, FR repos = 12 c/min et au max 45 c/min VT repos =

Plus en détail

BPCO et maladies cardiovasculaires

BPCO et maladies cardiovasculaires Tabagisme : maladie systémique à point de départ bronchique BPCO et maladies cardiovasculaires Roger Escamilla, Rose-Marie Rouquet Pneumologie. Hôpital Larrey. CHU Toulouse CSFT 5-6 novembre 2015 TOULOUSE

Plus en détail

BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE : dépistage, diagnostic et prise en charge par le médecin généraliste.

BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE : dépistage, diagnostic et prise en charge par le médecin généraliste. BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE : dépistage, diagnostic et prise en charge par le médecin généraliste. DOSSIER DOCUMENTAIRE Document établi avec le concours méthodologique de la HAS et conforme

Plus en détail

La spirométrie. CFA 19 avril 2013, Paris. Docteur Céline Sœur Pneumo- allergologue Clinique de l Union, Saint- Jean

La spirométrie. CFA 19 avril 2013, Paris. Docteur Céline Sœur Pneumo- allergologue Clinique de l Union, Saint- Jean La spirométrie CFA 19 avril 2013, Paris Docteur Céline Sœur Pneumo- allergologue Clinique de l Union, Saint- Jean Quelques chiffres en France Prévalence de l atopie : 30-40% Prévalence des allergies respiratoires

Plus en détail

#!$ % Vous retrouverez toutes ces manifestations sur le site internet :

#!$ % Vous retrouverez toutes ces manifestations sur le site internet : Dossier de presse Forts du succès de la première Journée Mondiale de la Mesure du Souffle le 14 octobre 2010, les pneumologues français réitèrent l expérience du 27 au 29 juin prochain. Lors de la précédente

Plus en détail

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 La BPCO chez les non fumeurs Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 Cas Clinique M. RG né en 1946 Agriculteur: élevage et céréales jusqu en 1998 M. RG n a jamais fumé Dyspnée

Plus en détail

EFR et Asthme. Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme

EFR et Asthme. Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme EFR et Asthme Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) EFR, réversibilité aux β2-mimétiques Test de provocation à la métacholine Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d

Plus en détail

U D L. Introduction. Université Djillali Liabès. En Algérie 14/05/2010. Profils de la BPCO durant 03 ans au service de. Prévalence données françaises

U D L. Introduction. Université Djillali Liabès. En Algérie 14/05/2010. Profils de la BPCO durant 03 ans au service de. Prévalence données françaises 5 éme JOURNEES INTERNATIONALES AURESSIENES DE PNEUMOLOGIE BATNA 2010 Profils de la BPCO durant 03 ans au service de pneumologie du CHU de Sidi Bel Abbes Université Djillali Liabès U D L Service de Pneumologie

Plus en détail

Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO. A.

Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO. A. 18/01/0718/01/07 Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO Dr Jean-Marc Perruchini Service de Réhabilitation

Plus en détail

BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE

BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE 20 MAI 2006 Château d Esclimont CORINNE DELAISEMENTS POL CMCO EVRY Broncho-pneumopathie chronique obstructive La BPCO est une maladie chronique, lentement progressive,

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 14 janvier 2004 SYMBICORT TURBUHALER 200/6 mg par dose, poudre pour inhalation Inhalateur de 120 doses SYMBICORT TURBUHALER 400/12

Plus en détail

Introduction. La BPCO, c est quoi? Sommaire. Quelques chiffres clés de la BPCO

Introduction. La BPCO, c est quoi? Sommaire. Quelques chiffres clés de la BPCO La BPCO et moi Guide pour un nouveau souffle Aquitaine BPCO est un service du Réseau respiratoire d Aquitaine, financé par l Agence Régionale de Santé d Aquitaine, en partenariat avec le CHU de Bordeaux

Plus en détail

Phénotypage des patients BPCO

Phénotypage des patients BPCO Phénotypage des patients BPCO Pierre-Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Définition de la sévérité de la BPCO Classification GOLD I : LÉGER II: MODÉRÉ III: SÉVÈRE IV: TRÈS SÉVÈRE

Plus en détail

PneumoLaus Alexandra Lenoir

PneumoLaus Alexandra Lenoir PneumoLaus 12.05.2016 Alexandra Lenoir Plan Grandes études populationnelles et BPCO Épidémiologie lausannoise / CoLaus PneumoLaus Pourquoi? Comment? PneumoLaus Résultats intermédiaires Perspectives BPCO

Plus en détail

Le décubitus ventral a-t-il un effet sur la ventilation de patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive?

Le décubitus ventral a-t-il un effet sur la ventilation de patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive? Le décubitus ventral a-t-il un effet sur la ventilation de patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive? Promoteur : Leclercq I. (maître-assistante, HEPH-Condorcet) Coordinateur : Michel

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011 PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Pr. André DENJEAN 2011 Physiologie de la Respiration Comprend l étude de : La ventilation (commande, effecteurs, mécanique, contrôle) Des échanges gazeux et des transports

Plus en détail

OBSTRUCTIONS BRONCHIQUES COMPAREES

OBSTRUCTIONS BRONCHIQUES COMPAREES 1 OBSTRUCTIONS BRONCHIQUES COMPAREES Maladies Définitions ASTHME Bronchopathie inflammatoire chronique caractérisée par une hyperréactivité des voies aériennes à différents stimuli avec bronchospasme,

Plus en détail

*La fumée du tabac augmente les ronflements. *Le tabagisme, associé à une inflammation des. *Le tabagisme, associé au ronflement, est un

*La fumée du tabac augmente les ronflements. *Le tabagisme, associé à une inflammation des. *Le tabagisme, associé au ronflement, est un *La fumée du tabac augmente les ronflements *Le tabagisme, associé à une inflammation des voies respiratoires et un œdème, entraîne une diminution de leurs tailles. *Le tabagisme, associé au ronflement,

Plus en détail

SOMMAIRE. Préface GÉNÉRALITÉS 1. Qu est ce que la BPCO? BPCO et bronchite chronique s agit-il de la même maladie?... 14

SOMMAIRE. Préface GÉNÉRALITÉS 1. Qu est ce que la BPCO? BPCO et bronchite chronique s agit-il de la même maladie?... 14 SOMMAIRE Préface.......................................................... 11 GÉNÉRALITÉS 1. Qu est ce que la BPCO? BPCO et bronchite chronique s agit-il de la même maladie?....... 14 2. BPCO ou emphysème

Plus en détail