DORéMI. Dispositif Opérationnel de Rénovation énergétique des Maisons Individuelles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DORéMI. Dispositif Opérationnel de Rénovation énergétique des Maisons Individuelles"

Transcription

1 DORéMI Dispositif Opérationnel de Rénovation énergétique des Maisons Individuelles Origine DORéMI est un outil de formation action développé depuis 2011 par Enertech et l Institut négawatt «afin de dynamiser le marché de la rénovation énergétique très performante des maisons individuelles, dans l intérêt des territoires, des particuliers et des artisans». Enertech est une SCOP fondée en 1998 par Olivier Sidler. La société est spécialisée dans l énergétique appliquée au bâtiment avec la spécificité développement durable. L Institut négawatt est une société créée en 2009 sous l égide de l association négawatt, qui rassemble des professionnels de l énergie à l origine de la «démarche négawatt» (sobriété, efficacité énergétique et énergies renouvelables) et du scénario négawatt. L Institut est donc la filiale de l association. Elle a obtenu l agrément «Entreprise solidaire». (Sont jointes en annexes des fiches de présentation d Enertech et de l Institut négawatt) Objectifs Deux objectifs principaux liant offres et demandes : La montée en compétences des artisans du bâtiment pour qu ils puissent réaliser des travaux de rénovation énergétique performante. La sensibilisation des propriétaires pour qu ils rénovent globalement leur maison. Missions remplies et services fournis par DORéMI Pour les collectivités territoriales et les EPCI Agir sur la structuration de l offre et de la demande de rénovation au niveau local. Organiser et qualifier les artisans et les entreprises du bâtiment du territoire pour leur permettre de capter et d exécuter dans de bonnes conditions les travaux de rénovation énergétique. Aider les habitants à réaliser des rénovations énergétiques performantes. 1

2 Pour les artisans, et les chefs d entreprises Les former et les accompagner, avec 3 modules correspondant à autant d étapes. Module 1, 3 jours en salle et sur plateforme pédagogique. Public cible : artisans et chefs d entreprise (éventuellement salariés de niveau intermédiaire). Pré-requis : RGE acquis ou en cours. Contenu. La formation porte sur : - Les techniques de rénovation à très faible consommation d énergie sur la base des Solutions Techniques de Références (STR) - Les enjeux de l organisation en groupement - Les objectifs de coûts - La construction d un discours commercial pertinent - L accompagnement financier des maitres d ouvrage A l issue de ce module les participants sont invités à s organiser en groupements Module 2, quatre demi- journées sur chantier avec accompagnement. Participants : les artisans et chefs d entreprises d un même groupement Contenu : la formation accompagnement se déroule comme suit : - Etat des lieux architectural et technique. - Choix du chemin technique adapté (recherche de la «solution technique de référence (STR)» - Elaboration du devis par les artisans sur la base de la STR - Révision du devis par le formateur - Recherche d une optimisation des coûts avec le formateur (l objectif étant d arriver à 350 /m2 sans que ce soit au détriment de la qualité. - Pour le moment l optimisation permet de passer de 700 à 450 ) - Formulation de l offre au client avec l aide du formateur. Remarque : ce module ne peut avoir lieu que si un chantier a été identifié Module 3, sur chantier : accompagnement des entreprises dans la réalisation du chantier lorsque celui-ci a été commandé par le maitre d ouvrage à l issue du module 2, avec suivi des travaux et validation de la mise en œuvre. Les groupements ayant suivi quatre modules 2 et deux modules 3 obtiennent le «label DORéMI» Pour les habitants Bénéficier de conseils, et d une offre globale et optimisée de travaux de qualité pour rénover leur logement Avoir un interlocuteur unique (le «pilote» du groupement) pour la réalisation des travaux. 2

3 Données économiques Les coûts du dispositif Ces coûts sont de deux types : Ceux liés à la mise en place et à l animation du dispositif sur le territoire : ils correspondent pour l essentiel aux coûts d un chargé de mission qui remplit cette fonction d animateur territorial. Une formation de 5 jours organisée par l Institut négawatt, avec transfert d une «boite à outils», le prépare à exercer cette fonction. En Ardèche Méridionale c est la Maison de l Emploi qui a piloté la mise en place de DORéMI, notamment en mobilisant les partenaires, les entreprises, et les financeurs, puis qui a recruté l animateur territorial. Ceux liés aux formations et à l accompagnement des entreprises sur chantier. Ces coûts, éligibles pour partie aux financements des OPCA, sont les suivants : Module 1 : pour un groupe de 20 participants Module 2 : par groupement Module 3 : par groupement Il faut compter en moyenne par entreprise pour suivre le module 1, bénéficier de quatre analyses accompagnées de chantier (donc de 4 modules 2) et de la réalisation accompagnée de deux chantiers (soit deux modules 3). S y ajoutent les temps passés par les artisans et les chefs d entreprise. Les coûts de rénovation et leur financement Exemple d un chantier sur Aubenas : maison de 81 m2 habitables. Travaux DORéMI : isolation des murs par l extérieur, du plancher bas, et des combles ; changement menuiseries ; VMC double flux ; remplacement chaudière fuel par poêle à granulés. Objectif : passer d une consommation annuelle de chauffage de à kw/an avec une facture énergétique annuelle passant de à 459. Coût des travaux : TTC Financements - aides : (pas d aide de l ANAH) ; EcoPTZ : Moyens humains mobilisés En «régime de croisière» le dispositif fonctionne avec deux personnes : Un formateur accompagnateur des entreprises. La formation de ce formateur dure 40 jours étalés sur 6 mois. Coût de la formation : Un animateur territorial dont l une des missions est d aider les entreprises à trouver des clients, et dont une autre mission est d aider ceux-ci à se regrouper (pour obtenir de meilleurs prix grâce aux commandes groupées) et à trouver des financements. Les groupements d entreprises ont chacun un «pilote» choisi parmi les membres. Ce pilote a pour fonction d être l interlocuteur technique unique des maitres d ouvrage. Ces groupements d entreprises recherchent des marchés et contribuent ainsi à l entretien et à la dynamique du dispositif. 3

4 L Institut négawatt, et Enertech (avec Olivier Sidler notamment) apportent leurs savoir-faire (dont les «solutions techniques de référence») et leur assistance technique. Résultats Sur les trois territoires où DORéMI est implanté (Biovallée depuis 2013, Valence agglomération, et Ardèche méridionale depuis 2014), les résultats sont les suivants : 120 artisans ont suivi le module 1 14 groupements réunissant 80 artisans ont été constitués 30 projets ont été analysés (module 2) 13 chantiers sont terminés, 8 en travaux, 30 en phase devis Dont sur le seul territoire de l Ardèche méridional : 5 groupements réunissant 24 artisans 11 projets analysés 4 chantiers en phase devis (module 2) et 1 en démarrage (module 3) 1 chantier terminé Perspectives Sur l Ardèche : DORéMI va être intégré à la «plateforme de rénovation énergétique de l habitat», avec un objectif de 160 rénovations énergétiques BBC sur 3 ans et la constitution de 30 groupements d entreprises. En France, plusieurs Conseils Régionaux envisagent de financer le dispositif sur certains territoires de leurs régions. Annexes - Fiche de présentation d Enertech - Fiche de présentation de l institut négawatt 4

5 Enertech Origines Enertech a été créé en 1998 sous statut SARL par Olivier Sidler, qui avait fondé en 1980 le Cabinet Sidler. L entreprise est devenue SCOP en 2015 Activités (Source : site de Enertech) Enertech, en partenariat avec le Cabinet Sidler, est spécialisée dans l énergétique appliquée aux bâtiments, avec la spécificité développement durable. Ses principales activités sont les suivantes : Travaux de recherche AMO pour la mise au point de programmes de constructions performantes, leur suivi et leur évaluation. Maitrise d œuvre : construction de bâtiments de type passif ou à énergie positive ; et rénovations très basse consommation. Mesures d énergie dans les bâtiments Expertises Formations, diffusées essentiellement à travers l Institut négawatt. Moyens matériels Enertech dispose de différents types de logiciels pour faire de la simulation thermique et du calcul thermique. Elle a développé une «boite à outils» qu elle présente sur son site internet comme suit : BOITE à OUTILS 1. Energie : éléments d'une approche globale 2. Comprendre et concevoir la basse consommation 3. Calculer et réaliser la basse consommation 4. Le chantier, la maintenance, l'exploitation 5. La mesure des consommations électriques 6. Bilan énergétique mesuré toutes énergies 7. Observatoire des consommations d'énergie 8. Economie de la maîtrise de l'énergie 9. Réalisations exemplaires 10. Je réduis ma consommation d'énergie 11. Conférences et outils de communication 5

6 L Institut négawatt Origine L Institut négawatt a été créé en 2009 sous l égide de l Association négawatt, organisme à but non lucratif rassemblant des professionnels de l'énergie à l origine de la démarche négawatt (sobriété, efficacité énergétique et énergies renouvelables) et du scénario négawatt. L'institut est donc la filiale de l'association travaillant pour la mise en œuvre de la transition énergétique à travers la formation professionnelle, les études et l accompagnement d acteurs. Les objectifs de l'institut sont : de renforcer les compétences et la capacité d'expertise des acteurs de l'énergie, de développer les propositions d'évolution des politiques énergétiques et climatiques, d accompagner la mise en œuvre de ces propositions, sur la base des orientations et des travaux du scénario négawatt. L'institut a par ailleurs la volonté de perpétuer les spécificités de l'association négawatt : indépendance, approche systémique du domaine de l'énergie, connaissance et prise en compte des enjeux globaux comme des réalités du «terrain», vision prospective, éthique et travail coopératif. Activités Afin de contribuer à la mise en œuvre de la transition énergétique ; l Institut négawatt accompagne les acteurs publics et privés dans l objectif d expérimenter avec eux des actions ou de mettre à leur disposition les compétences, l expérience et les outils dont il dispose. L Institut peut accompagner : - Des territoires, dans le cadre de projets de rénovation énergétique de bâtiment - Des collectivités, et en priorité les Régions, sur la construction de plans d actions (Région PACA) - Des entreprises sur le développement de leur stratégie au regard des enjeux énergétiques et climatiques (évolution des compétences, des process, etc.) (source : site de l Institut négawatt) 6

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable Région Grand Est, site de Strasbourg 1. Identification... 1 Structure : Région Grand Est... 1 en partenariat avec l ADEME Délégation Alsace Champagne-Ardenne

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

«DORéMI Basse Energie Biovallée» Dispositif Opérationnel de Rénovation de la Maison Individuelle en Basse Energie

«DORéMI Basse Energie Biovallée» Dispositif Opérationnel de Rénovation de la Maison Individuelle en Basse Energie «DORéMI Basse Energie Biovallée» Dispositif Opérationnel de Rénovation de la Maison Individuelle en Basse Energie FICHE DE CANDIDATURE DES PROPRIETAIRES ETAPE DEVIS Biovallée, l Institut négawatt, la CAPEB

Plus en détail

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat Vendredi 22 janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat La Communauté d agglomération Saint-Dizier, Der & Blaise, engage un Programme

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION EN CONSTRUCTION DURABLE ET EFFICACITE ENERGETIQUE

CENTRE DE FORMATION EN CONSTRUCTION DURABLE ET EFFICACITE ENERGETIQUE CENTRE DE FORMATION EN CONSTRUCTION DURABLE ET EFFICACITE ENERGETIQUE 2015 2017 Tel 05.31.05.00.05 IFECO est agréé pour dispenser des modules FEE Bat au national. Devenez un acteur du marché de la rénovation

Plus en détail

Plan de Rénovation Énergétique. Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014

Plan de Rénovation Énergétique. Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014 Plan de Rénovation Énergétique Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014 Qu est-ce que le Plan de Rénovation Énergétique? IIIII 29 sept. 14 Plan national de rénovation de 500

Plus en détail

ADEREE PROGRAMME DU CODE D EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ADEREE PROGRAMME DU CODE D EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ADEREE PROGRAMME DU CODE D EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Recrutement de l ingénieur Génie Civil -Expert bâtiments du Programme Durée une année renouvelable selon le besoin TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ;

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; Subventions pour l isolation performante - Communauté de Communes de Feurs-en en-forez - Communauté de Communes des Collines du Matin - MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; I.1. Descriptif

Plus en détail

CONTRIBUTION L éco-construction

CONTRIBUTION L éco-construction CONTRIBUTION L éco-construction Conseil de développement Groupe développement 22-Fév-11 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu est-ce qu un habitat?... 3 2. Enjeux... 3 3. Objectifs généraux de l éco-construction

Plus en détail

Habitat & Développement

Habitat & Développement Le réseau Habitat & Développement Habitat et développement territorial Architecture et maîtrise d œuvre Gestion locative Ingénierie thématique Retrouvez sur www.habitatdeveloppement.fr Toutes les aides

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Enjeux énergétiques de l habitat - Le secteur du bâtiment est

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Favoriser la professionnalisation des intervenants à domicile auprès de personnes en HANDEO 38 EN QUELQUES MOTS Les missions principales du Pôle Ressources Local : o Centre

Plus en détail

PARTENARIAT EDITORIAL*

PARTENARIAT EDITORIAL* 7 e APPEL D OFFRES 2017 2019 PARTENARIAT EDITORIAL* * Le partenariat éditorial est ouvert à des éditeurs juridiques et techniques pouvant satisfaire le besoin d information des cabinets sur la matière

Plus en détail

Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat

Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat Cette fiche s attachera surtout à décrire une modalité particulière de transmission des compétences : le tutorat. Ou comment un salarié expérimenté

Plus en détail

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Appel à idées Mai 2007 La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Remise des propositions : 06 juillet 2007 Technologie et construction Energie dans le bâtiment : PREBAT Appel à idées PREBAT Comité

Plus en détail

Guide de la rénovation thermique

Guide de la rénovation thermique Guide de la rénovation thermique et de la performance énergétique A B C D E F Dépensez moins Polluez moins Vivre mieux Les réponses aux questions que vous vous posez pour la rénovation de votre logement

Plus en détail

La formation et la communication au service de la rénovation énergétique en copropriété

La formation et la communication au service de la rénovation énergétique en copropriété La formation et la communication au service de la rénovation énergétique en copropriété Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI La présente application informatique a été élaborée par l Ademe (Agence de l Environnement et de la Maitrise de l Energie www.ademe.fr ) pour répondre à la mission confiée

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg 17 janvier 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La Française REM en quelques mots 3. Une démarche pionnière entreprise par La Française REM 4. Les principaux résultats de

Plus en détail

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015

RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES. Du Mardi 09 Juin 2015 RENCONTRE QUARTIERS DURABLES RHONE-ALPES Du Mardi 09 Juin 2015 1 Intervenir à trois échelles : Au niveau de l agglomération = échelle de la «politique publique cohérente» Au niveau de l opération d aménagement

Plus en détail

Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014

Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014 Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014 1 e Introduction, contexte Le projet associatif définit les actions à poursuivre ou à entreprendre pour atteindre les objectifs de l Association.

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTERET : PRE SELECTION D OUVRAGES PUBLICS OU PRIVES A REHABILITER EN BIM POUR LE CONCOURS BIM DECATHLON

APPEL À MANIFESTATION D INTERET : PRE SELECTION D OUVRAGES PUBLICS OU PRIVES A REHABILITER EN BIM POUR LE CONCOURS BIM DECATHLON BIM DECATHLON 2017 APPEL À MANIFESTATION D INTERET : PRE SELECTION D OUVRAGES PUBLICS OU PRIVES A REHABILITER EN BIM POUR LE CONCOURS BIM DECATHLON 2017 1 1. PREAMBULE Le BIM est un pilier pour soutenir

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * *

Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * * Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * * Je renouvelle l engagement pris par Publicis Groupe en 2003, visant à appliquer et respecter les 10 principes du Pacte Mondial,

Plus en détail

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr 2016 PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis rénovation mode d emploi en Franche-Comté www.effilogis.fr HABITATION BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment

Plus en détail

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L EMPLOI 8, rue de Cîteaux 75012 PARIS Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par

Plus en détail

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE Jeudi 21 mars, de 9h30 à 11h30 DÉBUT DE LA CONFÉRENCE PROGRAMME Publiée en juin 2011,

Plus en détail

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Objectif spécifique 3.9.1.2 Mobiliser des employeurs et des entreprises dans les parcours d insertion La

Plus en détail

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse Emploi Un chantier qualification deuxième chance aux Baignots Dossier de Presse www.dax.fr Dans un contexte économique difficile, la Ville de Dax mène depuis 2008 le déploiement d un projet global visant

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment

Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment 1 Ce qui change autour de nous Le monde change La société change Le bâtiment change Ce qui va changer pour nous Les artisans à la croisée des chemins Quelle entreprise artisanale demain? 2 La vision des

Plus en détail

CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire :

CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire : CANDIDATURE DE LA VILLE DE PARIS «NOUVELLES DYNAMIQUES DE RENOVATION DES LOGEMENTS» Sommaire : 1- Spécificités du parc parisien et priorités politiques 2- Les dispositifs parisiens d incitation à la rénovation

Plus en détail

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES

CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES CABINET DE CONSEIL INDEPENDANT POUR LES PROFESSIONS JURIDIQUES Depuis plusieurs années, les Professions Juridiques connaissent de profondes mutations. Stratégie, marketing et management font désormais

Plus en détail

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE ADEME Direction régionale des Pays de la Loire 1. Description de l appel à candidature Avec 44 % du bilan énergétique, le secteur

Plus en détail

Producteur d économies d énergie. 02/02/2016 ENER'BAT - bureau d'étude en performance énergétique 1

Producteur d économies d énergie. 02/02/2016 ENER'BAT - bureau d'étude en performance énergétique 1 Producteur d économies d énergie 02/02/2016 ENER'BAT - bureau d'étude en performance énergétique 1 Indispensable à notre quotidien, l énergie est un poste de dépenses de plus en plus important. Si nous

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

Fédérer vos équipes pour positiver le changement

Fédérer vos équipes pour positiver le changement Fédérer vos équipes pour positiver le changement Cohésion et performance opérationnelle Le paramètre essentiel pour qu un changement devienne avant tout une opportunité pour l entreprise est la création

Plus en détail

Faire des économies en copropriété : c est possible!

Faire des économies en copropriété : c est possible! Faire des économies en copropriété : c est possible! Le dispositif d'accompagnement à la rénovation énérgétique des copropriétés en Bourgogne avec le réseau des Espaces INFO ÉNERGIE en Bourgogne La rénovation

Plus en détail

Une équipe performante qui mobilise un réseau de spécialistes selon les singularités de votre activité

Une équipe performante qui mobilise un réseau de spécialistes selon les singularités de votre activité Une équipe performante qui mobilise un réseau de spécialistes selon les singularités de votre activité FORMATRANS Conseil vous propose : Un accompagnement personnalisé et individualisé dans la conception

Plus en détail

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 Observatoire du SCoT des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 L édito du Président SOMMAIRE Edito 1 Activité de construction 2 Approche géographique 4 Construction par type de logements Rappel

Plus en détail

Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France

Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France Lien vers la présentation PowerPoint Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France Bertrand REYSSET Chargé de mission adaptation au changement climatique, Ministère de l'écologie,

Plus en détail

La chaleur solaire au service de l économie locale

La chaleur solaire au service de l économie locale La chaleur solaire au service de l économie locale Mise en place d'un Plan Chaleur Solaire sur le territoire de Valence Romans Sud Rhône Alpes Collectivité TEPOS : une ambition politique et des actions

Plus en détail

LOGEMENT SOCIAL. Politique régionale en matière de logement social

LOGEMENT SOCIAL. Politique régionale en matière de logement social LOGEMENT SOCIAL Politique régionale en matière de logement social 1 700 000 à 800 000 nouveaux arrivants à l horizon 2030 sur l ensemble de la région, Face à des enjeux prégnants soit un besoin prévisionnel

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de procédé de fabrication» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité.

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Logistique Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques du métier de logisticien : présenter et analyser

Plus en détail

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez MARCHE DE MAÎTRISE D ŒUVRE «PROCEDURE ADAPTEE» (ARTICLE 28 DU CODE DES

Plus en détail

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mai 2016 Sommaire 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 2.1 Diagnostic énergétique...

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015

JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015 JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015 Le réseau des conseillers CCI Un réseau d experts pour vous aider dans vos démarches QSEDD Accompagnement personnalisé

Plus en détail

Etes-vous prêts pour les chantiers de demain?

Etes-vous prêts pour les chantiers de demain? Etes-vous prêts pour les chantiers de demain? CONTEXTE L efficacité énergétique Attente des clients : Vivre dans un habitat confortable et peu consommateur Faire appel à des professionnels compétents Opportunités

Plus en détail

Missions de formations individuelles Relation clientèle

Missions de formations individuelles Relation clientèle Missions de formations individuelles Relation clientèle Actions commerciales & téléphoniques qualitatives Année 2012 Sélénity 32 rue Frédéric Fabrèges 34 000 Montpellier T +33(0)4 99 53 87 36 www.selenity-grc.fr

Plus en détail

10/03/2016. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

10/03/2016. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 10/03/2016 Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment Les politiques publiques de la performance énergétique et environnementale et l innovation José Caire Directeur Villes

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation BBC < xinoé < bepos Plus de 5 000 logements avec chauffage et production d ECS par PAC. De nombreuses et prestigieuses

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14

Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14 Impression dossier thématique Prim_fév.2012 1/14 UNE Diagnostiqueurs et auditeurs ont de l énergie à revendre! LE DIAGNOSTIC EST UN DOCUMENT OBLIGATOIRE, L AUDIT UNE DEMARCHE VOLONTAIRE. UN SEUL BUT POUR

Plus en détail

NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique

NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique Communiqué de presse 26 mai 2010 NOROIT : La première entreprise s installe sur le nouveau Village d Artisans-TPE de Loire-Atlantique Présenté à l occasion de son inauguration en septembre 2009, le premier

Plus en détail

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017.

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017. Appel à Projets 2016 Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale La Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC) s engage à soutenir le développement des initiatives locales d'éducation

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

Construction durable au Vorarlberg : Services de conseil aux communes RC Meeting, Montmelian

Construction durable au Vorarlberg : Services de conseil aux communes RC Meeting, Montmelian Construction durable au Vorarlberg : Services de conseil aux communes RC Meeting, Montmelian DI Dietmar Lenz 1 Sujets 1. Services d accompagnement construction durable pour les communes - Module 1: - Module

Plus en détail

SIT. Nos conseils. Vous allez pouvoir. Nous allons vous aider à. Gérer vos données touristiques (les saisir et les maintenir à jour)

SIT. Nos conseils. Vous allez pouvoir. Nous allons vous aider à. Gérer vos données touristiques (les saisir et les maintenir à jour) SIT Vous êtes sur le point de rejoindre le réseau interrégional. Vous avez un projet de gestion de l information touristique qui s inscrit dans une politique globale de communication et de valorisation

Plus en détail

Les A.T.B.E. Ateliers Technique du Bois et de l écoconstruction

Les A.T.B.E. Ateliers Technique du Bois et de l écoconstruction Les A.T.B.E. Ateliers Technique du Bois et de l écoconstruction Préambule Efficacité énergétique du bâtiment, éco-construction et construction durable font l objet aujourd hui de batailles commerciales

Plus en détail

RGE «Reconnu Garant de l Environnement» C est Quoi? Comment l obtenir?

RGE «Reconnu Garant de l Environnement» C est Quoi? Comment l obtenir? RGE «Reconnu Garant de l Environnement» C est Quoi? Comment l obtenir? Qu'est-ce-que RGE? La mention RGE est une mention fédératrice créée par les Pouvoirs Publics, l'ademe et les organismes représentant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D EXPLOITATION DU SYSTEME LED SAISON 2013/2014

CAHIER DES CHARGES D EXPLOITATION DU SYSTEME LED SAISON 2013/2014 CAHIER DES CHARGES D EXPLOITATION DU SYSTEME LED SAISON 2013/2014 SOMMAIRE I. INTRODUCTION (p. 3) II. LES PRESTATAIRES DE LA LNR (p. 3) III. DISPOSITIF MIS A DISPOSITION DES CLUBS (p. 3) IV. CONDITIONS

Plus en détail

Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes. Formations thématiques : «L'association : sa gestion»

Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes. Formations thématiques : «L'association : sa gestion» Dispositif régional de formations des bénévoles en Poitou-Charentes Formations thématiques : Afin que les formations répondent au mieux à vos besoins, ou pour toute demande de formation sur-mesure, nous

Plus en détail

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance GESTION LOCATIVE LOCATION COPROPRIÉTÉ. plaquette_pis_2016.indd 1 24/03/2016 17:16

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance GESTION LOCATIVE LOCATION COPROPRIÉTÉ. plaquette_pis_2016.indd 1 24/03/2016 17:16 LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance GESTION LOCATIVE LOCATION COPROPRIÉTÉ plaquette_pis_2016.indd 1 24/03/2016 17:16 www.pichet-adb.fr Filiale du Groupe Pichet Groupe Immobilier Intégré 25 années

Plus en détail

CONTENU DU DOSSIER. Le WE WARN en bref. Contexte de l événement. Contenu de l événement. Programme. L après WE WARN. Organisateur.

CONTENU DU DOSSIER. Le WE WARN en bref. Contexte de l événement. Contenu de l événement. Programme. L après WE WARN. Organisateur. Présentation WE WARN 2016 CONTENU DU DOSSIER Le WE WARN en bref Contexte de l événement Contenu de l événement Programme L après WE WARN Organisateur Connectons-nous 2 3 6 8 9 10 11 LE WE WARN EN BREF

Plus en détail

Le PRIDES Bois & Construction

Le PRIDES Bois & Construction Communiqué de Presse A l occasion de l Année Internationale de la Forêt 2011 décrétée par l ONU Le PRIDES Bois & Construction Pôle Régional d Innovation et de Développement Economique Solidaire En partenariat

Plus en détail

Dossier de presse. Centre de Conservation et d Etude Archéologiques du Pas-de-Calais

Dossier de presse. Centre de Conservation et d Etude Archéologiques du Pas-de-Calais Dossier de presse Centre de Conservation et d Etude Archéologiques du Pas-de-Calais Contacts presse : Direction régionale des affaires culturelles - Laurent Barrois - 03 28 36 62 35 / 06 87 39 95 56 laurent.barrois@culture.gouv.fr

Plus en détail

Formation au fonctionnement général d une chaufferie

Formation au fonctionnement général d une chaufferie Ensemble des missions AMO pour l exploitation et la maintenance des Accompagner la collectivité dans la réalisation de diagnostics, la passation et le suivi de contrats d exploitation-maintenance d ou

Plus en détail

QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE

QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE CO-181 QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE FAVE P. IGN, RAMONVILLE SAINT-AGNE, FRANCE 1. OBJECTIFS ET CONTEXTE 1.1. Contexte Le service IGN Espace, rattaché

Plus en détail

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Les textes réglementaires Le décret relatif aux caractéristiques thermiques

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE ALPIN 2014 2020 VADEMECUM CONTROLE DE PREMIER NIVEAU

PROGRAMME DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE ALPIN 2014 2020 VADEMECUM CONTROLE DE PREMIER NIVEAU PROGRAMME DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE ALPIN 2014 2020 VADEMECUM CONTROLE DE PREMIER NIVEAU Le présent Vademecum est relatif à l exercice du contrôle de premier niveau sur les opérations cofinancées

Plus en détail

La formation professionnelle et des instructeurs de haut niveau

La formation professionnelle et des instructeurs de haut niveau Investing in People Etude nationale La formation professionnelle et des instructeurs de haut niveau Maroc This project is funded by The European Union A project implemented by sequa ggmbh Table de Matière

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR DIRECCTE PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR POLE ENTREPRISES, EMPLOI ET ECONOMIE SERVICE DES ENTREPRISES DEPARTEMENT REDRESSEMENT ECONOMIQUE Marseille, le 19 avril

Plus en détail

LES MÉTIERS DE L INFORMATIQUE

LES MÉTIERS DE L INFORMATIQUE LES MÉTIERS DE L INFORMATIQUE À LA DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CONTRÔLEUR PROGRAMMEUR INSPECTEUR ANALYSTE INSPECTEUR PROGRAMMEUR DE SYSTÈME D EXPLOITATION L ENVIRONNEMENT DE L INFORMATIQUE

Plus en détail

INFORMATISER SA BIBLIOTHÈQUE

INFORMATISER SA BIBLIOTHÈQUE INFORMATISER SA BIBLIOTHÈQUE Préambule Visant à améliorer tant qualitativement que quantitativement le fonctionnement de la bibliothèque ainsi que le service rendu à l usager, l informatisation est une

Plus en détail

Appel à Candidature. Entrepreneur social

Appel à Candidature. Entrepreneur social Appel à Candidature Entrepreneur social «Etude de faisabilité et création d un espace de co-working sur la commune de Tournefeuille» 1) Eléments de contexte Depuis 2006, La Maison de l emploi et de la

Plus en détail

M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF

M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF M A E L MUSIQUES ACTUELLES EN LORRAINE > DÉCOUVRIR > SE FORMER > SE PERFECTIONNER Les dispositifs d'accompagnement ARTISTIQUE - TECHNIQUE - ADMINISTRATIF Édito L accompagnement des pratiques Musiques Actuelles

Plus en détail

Master Architecture de l information

Master Architecture de l information Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Architecture de l information Ecole normale supérieure de Lyon - ENS Lyon Ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques

Plus en détail

Programme Local de Formation Interfilières 2013 Entre-deux-Mers Graves Sauternes ANNEE 3. 1) Le territoire Entre-deux-Mers Graves Sauternes :

Programme Local de Formation Interfilières 2013 Entre-deux-Mers Graves Sauternes ANNEE 3. 1) Le territoire Entre-deux-Mers Graves Sauternes : Programme Local de Formation Interfilières 2013 Entre-deux-Mers Graves Sauternes ANNEE 3 1) Le territoire Entre-deux-Mers Graves Sauternes : 2) Stratégie et bases du projet interfilières 2011 2013 Depuis

Plus en détail

LE PDE DU COMMISSARIAT À L ENERGIE ATOMIQUE (CEA) DE GRENOBLE

LE PDE DU COMMISSARIAT À L ENERGIE ATOMIQUE (CEA) DE GRENOBLE LE PDE DU COMMISSARIAT À L ENERGIE ATOMIQUE (CEA) DE GRENOBLE A. LANCEMENT DE LA DEMARCHE A.1. Contexte Le CEA est situé en plein cœur du Polygone scientifique de Grenoble, à 15 minutes à pied du centre

Plus en détail

En toute transparence,

En toute transparence, En toute transparence, Vivre à La Trinité, c est choisir d habiter aux portes de Nice dans une petite commune limitrophe où tout est proche pour faciliter la vie au quotidien. Le cœur de ville de la Trinité

Plus en détail

investir et s implanter en russie

investir et s implanter en russie investir et s implanter en russie tous les risques sont évidents quand vous savez ce que vous cherchez Maîtriser les risques en comprenant les us et coutumes des marchés locaux Les investissements sont

Plus en détail

ELA BORATION D'UNE SOLUTION DOMOTIQUE POUR LE MAINTIEN A DOMICILE

ELA BORATION D'UNE SOLUTION DOMOTIQUE POUR LE MAINTIEN A DOMICILE ELA BORATION D'UNE SOLUTION DOMOTIQUE POUR LE MAINTIEN A DOMICILE Madame Michèle CONTE (EGERIS) 19, av. Jean Jaurès 75019 Paris La présente intervention retrace les conclusions partielles d'une étude qui

Plus en détail

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants Cas pratique Un corps de ferme transformé en 3 logements performants «Cinq années passées au Sénégal, dont deux ans en pleine brousse en tant que volontaire du progrès pour le Service National, ça laisse

Plus en détail

Donner la priorité à une rénovation profonde du parc existant

Donner la priorité à une rénovation profonde du parc existant Colloque du Syndicat des Energies Renouvelables Lyon - 21 février 2013 Donner la priorité à une rénovation profonde du parc existant Pierre HERANT Chef du Service Bâtiment de l ADEME Directeur de la Fondation

Plus en détail

BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES

BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES Environnement / Sécurité 86 - Evaluation des Risques Professionnels Diagnostic de l entreprise sur la conformité à la réglementation dans le domaine

Plus en détail

LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES

LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES SOLUTIONS INFORMATIQUES DE GESTION WEB & MOBILE ENTREPRISES DE LA PROPRETÉ DU MULTI-SERVICES,

Plus en détail

Les métiers en évolution positive

Les métiers en évolution positive Annexe 1 Fiches Métiers Les métiers en évolution positive - 33 - Technicien études en télécommunication Technicien études en télécommunication De niveau Bac+2 à Ingénieur (double compétence voix et réseau).

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL. Rénovation des logements: du diagnostic à l usage Créons ensemble la «carte vitale du logement»

GROUPE DE TRAVAIL. Rénovation des logements: du diagnostic à l usage Créons ensemble la «carte vitale du logement» GROUPE DE TRAVAIL Rénovation des logements: du diagnostic à l usage Créons ensemble la «carte vitale du logement» CONTACT Nom, Prénom : Maxime CLAVAL Coordonnées : maxime@qivivo.com 06 24 07 18 02 0 805

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE Candidat : Nom

Plus en détail