PRATIQUE DU COMPAS ou

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRATIQUE DU COMPAS ou"

Transcription

1 PRTQU U OMPS ou Traité élémentaire de tous les traits servant aux rts et Métiers et à la construction des âtiments ZR, éomètre

2 ii Reproduction de l édition de 1833, VNN, imprimerie TMON Père et ils, par Pierre OURNR

3 iii vis au lecteur J invite ceux qui voudront bien se captiver à lire ce petit ouvrage, qui ne peut attirer l attention que des jeunes gens qui se destinent aux arts, et qui ne peuvent, par leurs occupations journalières, se livrer à une étude suivie des la pratique du compas, si nécessaire à tous les rtistes. J invite aussi les jeunes élèves de toutes les classes à employer leurs moments de loisir à développer leurs premières idées sur la pratique du Trait, avec laquelle on compose tous les plans et dessins des artistes et des architectes. l était donc nécessaire que ce petit essai contînt la manière de tracer, avant de se livrer à la construction de nombreux travaux utiles à la société. J ai cherché en vain un ouvrage à la portée des jeunes artistes et des élèves, qui renfermât tous les trais en général ; je n ai trouvé, dans chaque ouvrage, que des traits spéciaux ; en sorte que, pour les connaître tous, il faudrait avoir sous les yeux un grand nombre de volumes que les jeunes artistes et élèves en général ne se peuvent se procurer à cause d une dépense pour eux trop considérable. est pourquoi j ai réuni dans celui-ci la pratique de tous les traits possibles, avec lesquels on peut tracer tous les plans qu on peut désirer, pour l utilité des arts et métiers et pour la construction des bâtiments et d un prix très modique, afin que tous puissent s en procurer un exemplaire. Pour profiter des leçons de ce petit ouvrage, je conseille au lecteur de ne le lire qu avec le compas et la règle à la main et de commencer par la première figure avant de passer à la seconde, parce que les premières aident à construire les suivantes. Si les figures ne sont pas placées d une manière régulière 1, c est le défaut du graveur qui, n étant pas accoutumé à ce genre de travail, s est trompé dans leur arrangement ; mais je les garantis pour leur exactitude ; la rédaction est simple et mise à la portée de tout le monde ; on reconnaîtra que je n ai d autre ambition que de me rendre utile à ceux auxquels je m adresse, que je prie de vouloir bien me pardonner de ne pouvoir m exprimer avec un talent supérieur. Si on veut bien m accorder de l indulgence, je vais m occuper à mettre au jour un autre volume faisant suite à celui-ci, avec lequel on apprendra à mettre en œuvre tous les traits renfermés dans cette brochure, afin de connaître qu ils sont d une utilité absolue pour en tirer à son profit tous les avantages ; lequel sera mieux soigné et très satisfaisant. 1 ette reproduction adopte une présentation moderne qui associe la figure au texte qui s y rapporte. La version originale, au contraire, renvoie toutes les figures numérotées à la fin du volume.

4 iv

5 1 igure 1 re : iviser une ligne en deux parties égales Tracez la ligne, placez une des pointes d un compas à l extrémité de cette ligne, au point et, avec l autre pointe du même compas et d une ouverture plus grande sur la moitié de la ligne, décrivez un arc en et en ; ensuite, avec la même ouverture de compas, placez une des pointes à l autre extrémité de la ligne, au point et, de l autre pointe, faites couper les deux arcs primitivement faits en et en. es deux points d intersections ; c est-à-dire, des points où les arcs se sont coupés, tirez la ligne ; elle coupera la ligne en deux parties égales. igure 1 re igure 2 : Étant donnée la ligne, sur laquelle on veut élever une perpendiculaire au point Placez la pointe du compas au point et, avec une ouverture quelconque,, tracez, sur la ligne, deux arcs, e, f ; des points d intersection e et f, faites couper deux arcs en. e ce point, tirez la ligne ; cette ligne sera perpendiculaire sur la ligne tombant du point. e igure 2 f igure 3 : u point abaisser une perpendiculaire sur la ligne Placez la pointe du compas au point, tracez l arcs de, lequel coupera la ligne aux points d et e ; de ces points, faites couper les deux arcs en, tirez la ligne ; elle coupera la ligne au point et elle sera perpendiculaire à la ligne tombant du point. e d igure 3

6 2 igure 4 : Sur la ligne élever la perpendiculaire à son extrémité Placez une des pointes du compas au point et l autre à un point quelconque,, à peu près, entre la ligne et la ligne à élever ; de ce point, pris pour centre d un cercle, et pour rayon, décrivez une circonférence ; elle coupera la ligne au point e ; de ce point e tirez la ligne ed, que vous prolongerez jusqu à ce qu elle coupe la circonférence au point ; de ce point, tirez la ligne, qui sera perpendiculaire à l extrémité de la ligne. e igure 4 igure 5 : utre méthode pour le même problème près avoir tiré la ligne, placez votre compas au point et, avec une ouverture quelconque, comme et des points et comme centre, décrivez les deux arcs et ; cela fait, du point tirez, au point d intersection, la ligne, que vous prolongerez indéfiniment ; portez, sur le prolongement, la longueur de en et, de ce point, tirez la ligne ; elle sera perpendiculaire à l extrémité de la ligne. igure 5 igure 6 : onstruire un angle droit, ou tracer un équerre sur le papier Placez votre compas à un point et, avec une ouverture à volonté, tracez un arc, plus grand qu une demi-circonférence, tirez une ligne droite passant par le centre, laquelle coupera l arc aux points et ; cette ligne, passant par le centre, sera le diamètre d un cercle ; ensuite prenez un point quelconque sur la demi-circonférence, tel que le point, tirez les lignes et, vous aurez l angle de quatre-vingt-dix degrés, qui est un angle droit, ou un équerre. igure 6

7 3 igure 7 : Pour construire un carré Tirez la ligne de la longueur que vous voulez faire votre carré, élevez une perpendiculaire à l extrémité par la méthode de la figure 4, faites cette perpendiculaire égale à ligne comme ; du point et, avec une ouverture de compas égale à, décrivez un arc en ; du point et avec la même ouverture de compas, décrivez un second arc en, qui coupera le premier que vous avez tracé du point et, du point d intersection, tracez les deux lignes et : vous aurez un carré. igure 7 igure 8 : utre méthode pour faire un carré Tracez la ligne, du point pris pour centre et, de l ouverture, décrivez un arc indéfini plus grand que le quart d une circonférence ; du point et de la même ouverture de compas décrivez un arc semblable au premier, lesquels se couperont au point ; divisez l arc en deux parties égales par la méthode de la figure 17 ; l arc sera divisé au point ; portez, avec le compas, l arc de en ; portez aussi le même arc de en ; des points et tirez les lignes, et, lesquelles, avec la ligne formeront le carré. igure 8 igure 9 : Étant données les deux lignes et, construire en parallélogramme rectangle ; c est-à-dire, qui ait tous ses angles droits comme l angle de la figure 6 Tracez la ligne égale à la ligne donnée, élevez une perpendiculaire à l extrémité de cette ligne, par la méthode de la figure 4, égale à la ligne donnée ; cela fait, portez votre compas au point et, avec une ouverture égale à, décrivez un arc en ; du point comme centre, et d un intervalle égal à la ligne faites couper le premier arc en et, du point d intersection, tracez les lignes et et vous aurez le parallélogramme demandé. igure 9

8 4 igure 10 : Étant donné l angle, construire un angle qui lui soit égal ; c està-dire, même ouverture, lors même que les côtés ne seraient plus égaux Tracez la ligne, portez la pointe du compas au point, sommet de l angle donné et, avec une ouverture de compas quelconque, tracez l arc ad, portez ensuite le compas au point, décrivez, avec la même ouverture de compas, l arc indéfini cb, prenez avec le compas la grandeur de l arc ad, et portez cette ouverture sur l arc cb de c en f, tirez la ligne et vous aurez l angle égal à l angle. a b f c igure 10 igure 11 : Étant donné un angle et les deux lignes et, construire un parallélogramme oblique Tracez la ligne égale à la ligne donné et, à l extrémité, faites un angle L égal à l angle donné, par la méthode de la figure 10 ; l angle L étant fait, portez la ligne donné de en K ; ensuite, comme à la figure 9, cous placerez la pointe du compas au point K et, avec une ouverture égale à la ligne, décrivez un arc en R ; du point, et avec une ouverture de compas égale à la ligne donnée, tracez un arc qui coupera le premier au point R et, de ce point R, tirez les lignes R et R, et vous aurez le parallélogramme oblique demandé. R igure 11 K L

9 5 igure 12 : On veut inscrire un cercle dans un triangle quelconque l faut premièrement trouver le centre du triangle, qui sera le centre du cercle inscrit : divisez l angle, c est-à-dire, l angle du triangle, en deux parties égales, par la méthode de la figure 13 ; divisez aussi l angle, c est-à-dire, l angle du triangle, en deux parties égales ; les lignes et, qui divisent les deux angles, se coupent au point : ce point est le centre du cercle à inscrire ; de ce point, abaissez la perpendiculaire sur un des côtés du triangle, comme, par la méthode de la figure 3 ; cette perpendiculaire est le rayon du cercle ; du point comme centre et pour rayon, décrivez la circonférence, laquelle touchera les trois côtés du triangle qui seront tangents qu cercle ; par conséquent, le cercle sera inscrit dans le triangle. igure 12 igure 13 : iviser l angle O en deux parties égales Placez le compas au point, sommet de l angle donné et, avec une ouverture de compas quelconque, tracez l arc ; et, des points d intersection et pris comme centre, et d une ouverture de compas à volonté, décrivez les deux arcs en, et, du point d intersection, tirez la ligne : elle divisera l angle en deux parties égales. igure 13 O

10 6 igure 14 : aire passer plusieurs circonférences par un même point Tracez à volonté la ligne, prenez avec le compas, sur cette ligne, une ouverture quelconque, telle que, pour rayon ; et, du point comme centre, décrivez une circonférence : elle passera par le point, toujours sur la même ligne ; et du point pris pour centre et pour rayon, décrivez une autre circonférence ; du point pris pour centre et pour rayon, décrivez une circonférence : elle passera par le point ; et, enfin du point pris pour centre et pour rayon, décrivez une circonférence : elle passera, comme les autres, par le point ; ainsi que de tous les autres points pris sur la ligne droite. igure 14 igure 15 : un point on veut mener une tangente au cercle marqué de la lettre u centre du cercle donnée, tirez la ligne, divisez cette ligne en deux parties égales, par la méthode de la figure 1 re, au point de ce point pris pour centre et pour rayon, décrivez une circonférence qui coupera le cercle donnée aux points et ; cela fait, tirez les lignes et : elles seront tangentes au cercle donné, qui ne les touchera chacune qu en un seul point et ; lesquelles lignes seront perpendiculaire aux rayons et, comme à la figure 6 ; car, sans cette condition, elles ne seraient pas tangentes au cercle donné. igure 15 igure 16 : u point, pris sur une circonférence d un cercle, on veut tracer une tangente à ce cercle u centre du cercle donné, tirez la ligne ; cette ligne sera un rayon du cercle donné ; à l extrémité de ce rayon élevez une perpendiculaire, par la méthode de la figure 4, telle que la ligne : elle sera tangente au cercle donné, et elle ne le touchera qu au seul point. igure 16

11 7 igure 17 : On veut diviser l arc en deux parties égales es points et pris pour centre, et avec une ouverture de compas à volonté, décrivez des arcs qui se couperont en et en ; ensuite, des points d intersection et, tracez la ligne ; elle divisera en deux parties égales, au point. igure 17 igure 18 : Trouver le centre du cercle marqué Tracer deux cordes et à volonté, divisez chacune de ces deux cordes en deux parties égales, par la méthode de la figure 1 re ; les lignes qui diviseront les deux cordes se couperont au point. e point sera le centre du cercle donné. igure 18 igure 19 : On veut faire passer une circonférence par les trois points e ces trois points tirez les lignes et ; divisez chacune de ces deux lignes en deux parties égales, par la méthode de la figure 1 re : les lignes de division se couperont au point, ce point sera le centre avec lequel et une ouverture de compas égale à la distance, cous décrirez la circonférence, laquelle passera par les trois points. igure 19

12 8 igure 20 : onstruire un triangle égal au triangle Tracez la ligne égale à la ligne du triangle du triangle donné ; ensuite, du point, pris comme centre et avec une ouverture de compas égale à la ligne, décrivez un arc en ; et du point, pris aussi comme centre, avec une ouverture de compas égale à la ligne, décrivez un arc qui coupera qui coupera le premier tracé du point et, du point d intersection, tracez les lignes et : vous aurez un triangle égal au triangle. igure 20 igure 21 : onstruire une figure à quatre côtés, appelée quadrilatère, égale à la figure ans le quadrilatère donné, tirez la diagonale ; elle divisera le quadrilatère en deux triangle et ; cela posé, tirez la ligne égale à la diagonale, construisez les deux triangles, c est-à-dire un de chaque côté de la ligne, comme à la figure 20, ainsi qu il suit : du point, pris pour centre et d une ouverture de compas égale à la ligne, décrivez un arc en ; du point, pris aussi pour centre et d une ouverture de compas égale à la ligne, décrivez un arc en, qui coupera le premier arc ; du point d intersection, tirez les lignes et : vous aurez le triangle égal au triangle. nsuite, vous continuerez de même, en prenant le point pour centre et, avec une ouverture de compas égale ç la ligne, vous décrirez un arc en et, du point, pris pour centre et avec une ouverture de compas égale à la ligne, vous décrirez aussi un arc en, lequel coupera le premier ; et, du point d intersection, vous tirerez les lignes et, vous aurez un quadrilatère égal au quadrilatère donné. Les figures qui ont ont un plus grand nombre de côtés se font de la même manière, de triangle en triangle, au moyen des diagonales, en observant qu il y a toujours autant de diagonales que de côtés, moins trois, c est-à-dire deux diagonales pour cinq côtés, trois diagonales pour six côtés, quatre diagonales pour sept côtés et ainsi de suite. igure 21

13 9 igure 22 : onstruire un triangle équilatéral, c est-à-dire qui a ses trois côtés égaux Tracez la ligne et, des points et, pris pour centre, avec une ouverture de compas égale à la ligne, décrivez des arcs qui se couperont en et du point d intersection, tirez les lignes et : vous aurez le triangle équilatéral demandé. igure 22 igure 23 : vec deux lignes et construire un triangle isocèle c est-à-dire qui a deux côtés égaux Tracez une ligne égale à la ligne, des points et, pris pour centre et, avec une ouverture de compas égale à la ligne, faites couper les arcs en et, du point d intersection, tirez les lignes et : vous aurez un triangle isocèle qui a deux de ses côtés égaux. igure 23

14 10 igure 24 : Étant données les trois lignes, et, construire un triangle scalène, c est-à-dire qui a ses trois côtés inégaux, en observant que les deux petits côtés doivent être toujours plus grands, pris ensembles, que le grand côté Tracez une ligne égale à la ligne ; ensuite du point, pris pour centre et, avec une ouverture de compas égale à la ligne, tracez un arc en et, du point, pris aussi pour centre et avec une ouverture de compas égale à la ligne, décrivez un arc qui coupera le premier en ; et, du point d intersection, tirez les lignes et : vous aurez le triangle demandé. igure 24 igure 25 : onstruire un exagone régulier, c est-à-dire qui ait ses côtés et ses angles égaux vec une ouverture de compas à volonté décrivez ; du point, une circonférence et, avec la même ouverture de compas, portez une des pointes sur la circonférence que vous aurez décrite, au point ; posez l autre pointe sur la même circonférence, au point et successivement aux points,, et : vous aurez un exagone régulier, qui aura tous ses côtés et ses angles égaux. igure 25

15 11 L igure 26 : onstruire un octogone régulier u point, pris pour centre et, avec un ouverture de compas à volonté, décrivez une circonférence ; tracez le diamètre, ensuite tracez un autre diamètre qui soit perpendiculaire au premier (voyez la figure 1 re ) ; divisez les angles et en deux parties égales (voyez la figure 13) ; tirez le diamètre ; divisez aussi les angles et en deux parties égales et tracez le diamètre : la circonférence sera divisée en huit parties égales, aux points,,,,, et ; tirez les côtés de l octogone à tous ces points : vous aurez un octogone régulier, qui aura tous ses cotés et ses angles égaux. K igure 26 igure 27 : onstruire un pentagone régulier écrivez une circonférence à volonté ; tracez le diamètre, divisez ce diamètre en cinq parties égales, aux points 1, 2, 3, 4 et 5 (voyez la figure 45) ; ensuite, des points et, pris pour centre et avec une ouverture de compas égale au diamètre, décrivez les deux arcs qui se coupent en et, du point d intersection, tirez la ligne 3, que vous prolongerez jusqu à la circonférence, au point ; ensuite la ligne ; prenez avec le compas cette même ligne, portez cette ouverture de compas sur la circonférence de en, de aux points et : vous aurez le pentagone demandé igure 27

16 12 igure 28 : onstruire un eptagone régulier, c est-à-dire une figure à sept côtés égaux un point quelconque tracez une circonférence ; tirez le diamètre, divisez ce diamètre en sept parties égales (voyez la figure 45), aux points 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ; des points et, pris pour centre, et avec une ouverture de compas égale au diamètre, tracez des arcs qui se couperont en ; du point d intersection, tirez la ligne 5, que vous prolongerez jusqu à la circonférence, au point ; tirez la ligne, elle sera le côté de l eptagone ; portez avec le compas la longueur de la ligne sur la circonférence, aux points,,,, et vous aurez l eptagone demandé igure 28 M igure 29 : Tracer un dodécagone régulier, c est-à-dire une figure à douze côté égaux L un point quelconque O tracez une circonférence ; divisez-la en six parties égales (voyez la figure 25), aux points,,,,, ; divisez ensuite les arcs,,,, et en deux parties égales (voyez la figure 13), vous aurez six autres points,,, K, L et M, lesquels, avec les six premiers, diviseront la circonférence en douze parties égales ; et, par conséquent, vous aurez un dodécagone régulier, en traçant les côtés,,, etc. Pour tracer un décagone régulier, il faut premièrement tracer un pentagone comme à la figure 27, et ensuite, terminer comme à la figure 29. O K igure 29

17 13 igure 30 : nscrire et circonscrire un carré onstruisez un carré (voyez la figure 7). Pour inscrire ce carré dans un cercle, tracer les deux diagonales et ; posez une des branches de compas au point O, où les diagonales se coupent, et, avec une ouverture égale au rayon O, décrivez la circonférence : le carré sera inscrit ; et, pour le circonscrire, du point O, abaissez la perpendiculaire O sur le côté (voyez la figure 3) ; et, du point O comme centre, et de l intervalle O pris pour rayon, décrivez la circonférence ; cette circonférence sera inscrite dans le carré, et, par conséquent, le carré sera circonscrit. O igure 30 igure 31 : Étant donnée la ligne, tracer une ligne qui lui soit parallèle et à une distance égale à la ligne Prenez avec le compas la longueur de la, et, des points et, pris à volonté sur la ligne comme centre, décrivez les arcs et ; faites passer une ligne par le sommet de ces arcs : elle sera parallèle à la ligne. igure 31 igure 32 : Étant donnée la ligne, mener une ligne qui lui parallèle passant par un point donné e ce point, faites passer le sommet d un arc sur la ligne, comme à la figure précédente, et, avec la même ouverture de compas, portez une des pointes au point ; décrivez un arc en ; faites passer une ligne par le sommet de l arc en et par le point donné la ligne sera parallèle à la ligne et passera par le point donné. igure 32

18 14 igure 33 : Étant donnée la ligne, mener une ligne qui lui soit parallèle, passant par un point donné, par une autre méthode u point, pris pour centre, et avec une ouverture de compas égale à, décrivez l arc ; ensuite, du point, pris aussi comme centre, et avec le même rayon, décrivez un arc indéfini, en commençant au point, sur lequel vous porterez, avec le compas, la grandeur de l arc de en ; cela fait, tracez ; elle sera parallèle à la ligne, passant par le point donné. igure 33 igure 34 : onnaissant la diagonale du carré, construire ce carré Élevez, sur le milieu de la diagonale, la perpendiculaire (voyez la figure 1 re ) égale à la ligne ; ensuite, tirez les lignes,, et, et vous aurez le carré. O igure 34

19 igure 35 : onstruire un arc à plein cintre Tracez la ligne ; divisez cette ligne en deux parties égales au point (voyez la figure 1 re ) ; de ce point, pris pour centre et pour rayon, décrivez une demi-circonférence ; divisez-la en cinq parties égales (voyez la figure 29), aux points ; du même point, pris pour centre, et de l intervalle, décrivez une autre demi-circonférence sera aussi divisée en cinq parties égales aux points N OP Q, et vous aurez la face des pierres d une voûte à plein cintre toutes égales à la clef P. 15 O P N Q igure 35 L

20 16 igure 36 : Étant donné le diamètre, sur lequel on a tracé une demicirconférence, on demande une demi-ellipse qui ait la même hauteur que le demicercle donné, et son grand diamètre à volonté, tel que ivisez le diamètre du demi-cercle en parties égales ou inégales, comme dans cet exemple : en douze ; cela fait, vous élèverez à ces points des perpendiculaires au diamètre, telles que, K, etc. À l extrémité du diamètre vous tirerez la ligne égale au grand diamètre de l ellipse donnée, ensuite vous tirerez la ligne, et, des points, K, etc., vous tracerez les parallèles, KL, etc., à la ligne ; lesquelles lignes rencontreront le grand diamètre de l ellipse aux points, L, etc. À ces points, élevez des perpendiculaires au grand diamètre de l ellipse, et faites égal à et L égal à K, et ainsi des autres ; et, pour terminer la demi-ellipse, vous tracerez à la min les arcs, ; etc. ; il en résultera que la courbe de la demi-ellipse sera de même hauteur que la demi-circonférence, avec un diamètre de grandeur à volonté. On remarquera que, pour faire la courbe bien régulière, il faut que les perpendiculaires soient très rapprochées les unes des autres, principalement aux extrémités du diamètre, attendu que les arcs sont plus grands, tels que l arc et l arc. K L O igure 36

21 17 igure 37 : Tracez un arc appelé anse de panier Tirez la ligne, divisez-la en trois parties égales (voyez la figure 45), aux points et ; cela fait, des mêmes points et, pris pour centre et pour rayon, décrivez eux arcs qui se couperont au point ; de ce point, tirez les lignes et, que vous prolongerez à l infini : ensuite, du point comme centre et, pour rayons, tracez les arcs K et, en donnant la largeur pour l épaisseur de la pierre ; et, du point, pris pour centre et, pour rayons, tracez les deux arcs L et, en faisant égal à ; et, enfin, du point du point, pris pour centre, et, pris pour centre, et K, pour rayons, tracez les arcs KL et, et vous aurez une voûte à anse de panier. K igure 37 L igure 38 : onstruire une moulure appelée doussine et talon, qui se construisent de la même manière, entre les lignes et, suivant la ligne oblique ivisez la ligne en deux parties égales (voyez la figure 1 re ), au point ; des points et, pris pour centre, et pour rayon, décrivez les arcs et ; et, du point d intersection, avec la même ouverture de compas, tracez l arc ; de même, des points et, pris pour centre, et pour rayon, décrivez les arcs et, et, du point point d intersection, décrivez l arc, et vous aurez la doussine ou talon demandé. igure 38

22 18 igure 39 : onstruire une courbe employée pour faire les cannelures aux colonnes Tirez la ligne ; divisez-la en quatre parties égales (voyez la figure 45), aux points ; des points et, pris pour centre, et pour rayon, tracez les deux arcs, qui se couperont en ; du point d intersection, tirez les lignes et, prolongées indéfiniment ; cela fait, des points et, pris encore pour centre, et pour rayon, décrivez les deux cercles qui se touchent au point, lesquels couperont le prolongement des lignes et aux points et ; et, enfin, du point pris pour centre et pour rayon décrivez l arc, lequel, avec les deux arcs et, formera la courbe ou cannelure demandée. igure 39 M igure 40 : onstruire une voûte ogive Tracez la ligne ; élevez sur le milieu de cette ligne la perpendiculaire (voyez la figure 1 re ) ; prenez une distance à volonté sur la ligne pour former l épaisseur de la voûte, comme, par exemple de en et de en ; ensuite, du point, comme centre, et, pour rayons, décrivez les deux arcs et ; de même, du point, pris pour centre, et, pour rayons, décrivez les arcs et, lesquels rencontreront les deux premiers à la perpendiculaire, aux points,, et vous aurez la voûte ogive demandée. igure 40

23 19 igure 41 : onstruire une voûte surmontée Tirez la ligne, sur laquelle vous marquerez l épaisseur de la voûte, de en et de en ; cela fait, des points et, tirez les lignes et, à volonté et indéfinies, en formant les angles égaux et (voyez la figure 10) ; du point, pris pour centre, et avec les distances et, décrivez les arcs et ; et, du point, comme centre, avec les rayons et, décrivez les arcs et ; et, enfin, du point d intersection, pris aussi pour centre, et avec les rayons et, décrivez les arcs et, lesquels termineront la voûte surmontée. igure 41 igure 42 : onstruire un quart de rond sous la ligne u point abaissez une perpendiculaire à la ligne (voyez la figure 4), laquelle est horizontale, et, de ce point, pris comme centre, et pour rayon, décrivez l arc, et vous aurez le quart de rond demandé. igure 42 igure 43 : onstruire un congé sous la ligne u point abaissez la perpendiculaire ; du point menez la parallèle à la ligne (voyez la figure 32), et, du même point, pris pour centre, et pour rayon, décrivez l arc, et vous aurez le congé demandé. igure 43

24 20 igure 44 : onstruire une courbe appelée scotie, composée de arcs qui ont des rayons différents u point tracez la ligne verticale ; du point, extrémité de cette ligne, élevez la perpendiculaire égale à la verticale ; cela fait, divisez en deux parties égales, au point, prolongez de en, et faites le prolongement égal à, qui est la moitié de ; ensuite, du point abaissez la perpendiculaire O, et, de ce même point, pris pour centre, et pour rayon, décrivez l arc O, lequel, avec l arc, formeront la courbe O demandée. O igure 44 igure 45 : ivisez la ligne LM en cinq parties égales Tracez une ligne indéfinie ; prenez, avec un compas, une ouverture plus grande que la cinquième partie de la ligne LM ; portez cette ouverture de compas sur la ligne indéfinie, en commençant au point ; de aux points,,, K et, cette ligne est donc divisée en cinq parties ; c est-à-dire la ligne ; et, des points et, pris pour centre, et pour rayon, décrivez deux arcs qui se couperont au point ; tirez les lignes et : vous aurez une triangle équilatéral, comme à la figure 22 ; ensuite prenez avec le compas la longueur de la ligne LM, que vous voulez diviser en cinq parties égales ; portez cette ouverture sur les lignes et, de en et de en ;de ces points et, tracez la ligne, laquelle sera égale à la ligne LM, et divisée en cinq partie égales. Par la même méthode on peut diviser une ligne en un nombre quelconque de parties égales. K L igure 45 M

25 21 igure 46 : utre méthode pour diviser une ligne en parties égales quelconques Tracer la ligne que vous voulez diviser, telle que la ligne, en cinq parties égales ; du point, pris pour centre, et pour rayon, décrivez l arc indéfini T, que vous terminerez à un point quelconque Z ; ensuite, du point, pris pour centre, et a pour rayon, décrivez la ligne indéfinie Z, que vous diviserez en cinq parties égales, d une grandeur à volonté, avec le compas ; du point aux points M, N, O, P et U, divisez, avec la même ouverture de compas, la ligne X, du point aux points L, K,, et V ; tirez les lignes V, M, N, OK, P L et U : elles diviseront la ligne en cinq parties égales, aux points,, et. P O N M K X V R igure 46 T U Z L igure 47 : Moyen facile pour trouver plusieurs points d une circonférence, sans le secours du compas onstruisez le carré (voyez les figures 7 et 8) ; tracez les diagonales a et ; elles se couperont au point O, lequel est le centre du carré ; de ce point O menez la parallèle à, toujours par le point O ; tracez la parallèle à la ligne : vous aurez les quatre points,,,, qui sont quatre points de la circonférence ; pour en trouver quatre autres, tirez les lignes,, et ; elles couperont les diagonales aux points, K, L, M ; ensuite, du point, pris pour centre, et L, M pour rayons, décrivez les arcs LR et MT ; des points R et T, tracez les lignes RN et P T, parallèles à ; elles couperont les deux diagonales aux points V, U, X, Y, qui sont des points de la circonférence. insi, par cette figure 47, on aura trouvé huit points de la circonférence, sans le secours du compas. N U X R P V K O L M Y T igure 47

26 22 igure 48 : Trouvez huit autres points par la figure 48 Tracez, comme dans la figure précédente, le carré et les lignes et, qui se coupent au point O ; divisez les deux côtés du carré et, chacun en huit parties égales (voyez la figure 45), aux points 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 ; tracez les lignes et 1 : elles se couperont au point R ; tirez les lignes et 2 : elles se couperont au point P ; tracez aussi les lignes et 7 : elles se couperont au point K ; tracez les lignes et 6 : elles se couperont au point L ; tracez les lignes et 7 : elles se couperont au point ; tracez les lignes et 2, : elles se couperont au point M ; et enfin tracez les lignes et 1 : elles se couperont au point Q ; et vous remarquerez que les huit points Q, M, L,, K, N, P et R sont des points de la circonférence ; lesquels, avec les huit points de la figure 47, font seize points de la circonférence servant à mettre un cercle en perspective, et à plusieurs autres usages, comme je le ferai connaître dans l ouvrage qui suivra celui-ci Q M L O R P N K igure 48 igure 49 : Tracer un ovale au moyen de deux cercles Tracez la ligne horizontale ; divisez-la en trois parties égales, aux points et ; lesquels étant pris pour centre et pour rayon, décrivez les deux cercles qui se coupent aux points et ; ensuite tracez les lignes prolongée jusqu en K, prolongée jusqu en, prolongée jusqu en, et prolongée jusqu en L ; cela fait, du point, pris pour centre, et pour rayon, décrivez l arc ; et, du point, pris aussi pour centre, et pour rayon, décrivez l arc ; et, du point, pris aussi pour centre, et L pour rayon, décrivez l arc KL, et vous aurez l ovale proposé. K igure 49 L

Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège

Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège Propriété : Si un point est sur un segment et à égale distance de ses extrémités alors ce point est le milieu du segment. Si un point est

Plus en détail

CHAPITRE 4 : LA SYMETRIE AXIALE ET FIGURES GEOMETRIQUES

CHAPITRE 4 : LA SYMETRIE AXIALE ET FIGURES GEOMETRIQUES HPITRE 4 : L SYMETRIE XILE ET FIGURES GEOMETRIQUES 1. La médiatrice d un segment On dit que est la médiatrice du segment [] si : - - Ex 1 : Trace la médiatrice de [IJ] et [MN] puis place G pour que soit

Plus en détail

LES RACCORDEMENTS FICHE CONTRAT. Objectif : L élève doit être capable de tracer des raccordements en suivant une méthodologie.

LES RACCORDEMENTS FICHE CONTRAT. Objectif : L élève doit être capable de tracer des raccordements en suivant une méthodologie. CAP S2.4 S2.6 1/11 Durée : 3 heures FICHE CONTRAT Objectif : L élève doit être capable de tracer des raccordements en suivant une méthodologie. Pour chaque exercice, On donne : Des explications écrites

Plus en détail

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation :

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation : Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3 Déroulement de l animation : - 0] Préambule (30 min) a) Introduction b) Programme du cycle 3 - I] Première prise

Plus en détail

a. Avec la règle et l équerre : La médiatrice d une segment [AB] est la droite (d) perpendiculaire à ce segment et passant par son milieu.

a. Avec la règle et l équerre : La médiatrice d une segment [AB] est la droite (d) perpendiculaire à ce segment et passant par son milieu. :.. 6 - TR - SYTR XL URS STRUT L TR U ST []. a. vec la règle et l équerre : La médiatrice d une segment [] est la droite perpendiculaire à ce segment et passant par son milieu.. n mesure le segment []

Plus en détail

Calculs dans le triangle rectangle

Calculs dans le triangle rectangle alculs dans le triangle rectangle 10 De nombreuses situations de la vie professionnelle nécessitent le calcul de longueurs ou d angles. itons par exemple : pour une charpente, le calcul de la longueur

Plus en détail

FORMULAIRE DE MATHEMATIQUES CLASSE DE TROISIEME

FORMULAIRE DE MATHEMATIQUES CLASSE DE TROISIEME 2012 FORMULAIRE DE MATHEMATIQUES CLASSE DE TROISIEME NOUS VOUS PRESENTONS ICI UN FORMULAIRE CONTENANT LES DEFINITIONS, PROPRIETES ET THEOREMES VUS EN COURS DE MATHEMATIQUES TOUT AU LONG DE VOTRE SCOLARITE

Plus en détail

N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9

N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 N2 : LES NOMBRES Avec ces chiffres, on peut écrire des

Plus en détail

Envoi no. 6 : géométrie

Envoi no. 6 : géométrie Envoi no. 6 : géométrie Exercice 1. Soit un triangle rectangle isocèle en. Soit un point de l arc du cercle de centre passant par et, H son projeté orthogonal sur (). On note I le centre du cercle inscrit

Plus en détail

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes RÉDUCTION DES ÉCARTS DE RENDEMENT 9 e année Module 8 : Périmètre et aire de figures planes Guide de l élève Module 8 Périmètre et aire de figures planes Évaluation diagnostique...3 Aire de parallélogrammes,

Plus en détail

Sommaire de la séquence 3

Sommaire de la séquence 3 Sommaire de la séquence 3 Séance 1..................................................................................................... 57 Je découvre la symétrie centrale par l expérience...................................................

Plus en détail

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre?

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Claire FORGACZ Marion GALLART Hasnia GOUDJILI COMPTERENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Si l on se pose la question de savoir comment on peut faire

Plus en détail

Les maths au collège : Cours, Techniques et Exercices. Denis LE FUR Collège Zéphir, Cayenne

Les maths au collège : Cours, Techniques et Exercices. Denis LE FUR Collège Zéphir, Cayenne Les maths au collège : ours, Techniques et Exercices Denis LE FUR ollège Zéphir, ayenne 11 mars 2004 L objet de ce document est de fournir aux élèves de niveau 3ème un recueil de cours, de techniques et

Plus en détail

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors N I) Pour démontrer que deux droites (ou segments) sont parallèles (d) // (d ) (d) // (d ) deux droites sont parallèles à une même troisième les deux droites sont parallèles entre elles (d) // (d) deux

Plus en détail

LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR

LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR Introduction. page 2 Classe de septième.. page 3 Classe de sixième page 7-1 - INTRODUCTION D une manière générale on

Plus en détail

Cahier de leçons de Mathématiques

Cahier de leçons de Mathématiques 12345678901234567890123456789 01234567890123456789012345678 90123456789012345678901234567 89012345678901234567890123456 89012456789012345678901234567 78901234567890123456789012345 89012345678901234567890123456

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

TRIANGLE RECTANGLE. Chapitre 10. Triangle rectangle et cercle circonscrit Triangle rectangle et médiane

TRIANGLE RECTANGLE. Chapitre 10. Triangle rectangle et cercle circonscrit Triangle rectangle et médiane hapitre 10 TNGL TNGL Triangle rectangle et cercle circonscrit Triangle rectangle et médiane «git -Prop-Tram #2» de Dennis John shbaugh, 1974 TVTÉ TNGL TNGL T L NT TVTÉ 1 Dans un triangle rectangle oit

Plus en détail

ENSEIGNEMENT A DISTANCE

ENSEIGNEMENT A DISTANCE ours 269 Série 06 Mathématiques (2 ème degré) GEMETRIE ommunauté française de elgique ENSEIGNEMENT ISTNE (reproduction interdite sans autorisation) Plan de la série 06 Leçon 11 : Trois lieux géométriques

Plus en détail

Solutions. Exercice 470-1 (Corol aire n 41) Démontrer que, pour tout ensemble {x, y, z} de trois nombres réels quelconques, on a :

Solutions. Exercice 470-1 (Corol aire n 41) Démontrer que, pour tout ensemble {x, y, z} de trois nombres réels quelconques, on a : 888 Pour chercher et approfondir PEP Exercice 473-4 (ichel Lafond - ijon) ans le plan, un triangle a une aire de 344 m Un point P du plan vérifie P = 5 m, P = 33 et P = 39 m alculer les côtés de Solutions

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE CE1D 2010

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE CE1D 2010 NOM : Prénom : Classe : MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE CE1D 2010 Mathématiques Livret 1 Pour cette première partie : la calculatrice est interdite tu auras besoin de ton

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

Cours : TECHNIQUE DU RELEVE ARCHITECTURAL

Cours : TECHNIQUE DU RELEVE ARCHITECTURAL Université Mohamed Khider Biskra Département d architecture Cours : TECHNIQUE DU RELEVE ARCHITECTURAL Enseignantes: M me MAGRI-DJENANE Sahar M me MADHOUI Meriem M me BELARBI Samia 2011-2012 Sommaire I.

Plus en détail

Vecteurs Translation et rotation

Vecteurs Translation et rotation HPTR 10 Vecteurs Translation et rotation bjectifs Établir une relation entre les vecteurs et la translation. onstruire un représentant du vecteur somme à l aide d un parallélogramme. onstruire et caractériser

Plus en détail

4 7 nombres entiers impairs consécutifs ont pour somme 1071. Quels sont ces nombres?

4 7 nombres entiers impairs consécutifs ont pour somme 1071. Quels sont ces nombres? Problèmes et équations. Pour chacun des problèmes ci-dessous, on essaiera de donner une solution algébrique ( à l aide d une équation, d un système d équations, d une inéquation ) mais aussi, à chaque

Plus en détail

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ.

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ. Exercice :(Amiens 1995) Les questions 2, 3 et 4 sont indépendantes. L'unité est le centimètre. 1) Construire un triangle MAI rectangle en A tel que AM = 8 et IM = 12. Indiquer brièvement les étapes de

Plus en détail

Fiche No 1. Figures élémentaires

Fiche No 1. Figures élémentaires Fiche No 1 Figures élémentaires 1) Mise en route Pour travailler avec le programme GeoGebra en ligne tapez : www.geogebra.org, puis Téléchargement et enfin Webstart : Dans la feuille GeoGebra qui s ouvre

Plus en détail

MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE. Durée de l épreuve : 2 h 00. L usage de la calculatrice est autorisé.

MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE. Durée de l épreuve : 2 h 00. L usage de la calculatrice est autorisé. COMPOSITION SECONDE MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE Durée de l épreuve : 2 h 00 L usage de la calculatrice est autorisé. Toutes les réponses devront être justifiées. Exercice 1 Soit la fonction

Plus en détail

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites I Droites perpendiculaires Lorsque deux droites se coupent, on dit qu elles sont sécantes Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites Lorsque deux

Plus en détail

Dessin industriel 1 ère année. Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT

Dessin industriel 1 ère année. Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT Dessin industriel 1 ère année Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT Les techniques graphiques à l IUT DESSIN INDUSTRIEL (DI) 2 h Cours 10 h TP 1 partiel DAO : dessin assisté par ordinateur

Plus en détail

Figures et solides géométriques

Figures et solides géométriques Cellule de Géométrie Figures et solides géométriques Partie pratique (de 5 à 11 ans) JOURNÉES NATIONALES APMEP METZ 2012 Danielle POPELER Michel DEMAL Sommaire Partie pratique 1. Figures géométriques en

Plus en détail

Chapitre V. Polygones semblables

Chapitre V. Polygones semblables hapitre V Polygones semblables 1. Photocopieuse. Sur la photocopieuse du collège, on peut lire les pourcentages d agrandissement ou de réduction préprogrammés : 141%, 115%, 100%, 93%, 82%, 75%, 71%, et

Plus en détail

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : notion de vecteur, transformation de points par translation et vecteurs égaux Exercice 2 : parallélogramme

Plus en détail

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Yves A. Delhaye 10 mai 2015 15 :21 Résumé Le lien entre les orbites des astres dans le système solaire et les coniques est établi. La définition des coniques

Plus en détail

Calcul de longueurs :

Calcul de longueurs : Calcul de longueurs : Exercice : (Japon 96) C est un triangle rectangle en A. On donne 5 cm et A B ˆC 5. 1) Construire la figure en vraie grandeur. 2) Déterminer la longueur, arrondie au dixième de centimètre.

Plus en détail

Le contexte. Le questionnement du P.E.R. :

Le contexte. Le questionnement du P.E.R. : Le contexte Ce travail a débuté en janvier. Le P.E.R. engagé depuis fin septembre a permis de faire émerger ou de réactiver : Des raisons d être de la géométrie : Calculer des grandeurs inaccessibles et

Plus en détail

BREVET BLANC Corrigé 15 avril 2013

BREVET BLANC Corrigé 15 avril 2013 REVET LN orrigé 15 avril 2013 *********************** Exercice 1 : On donne ci-dessous les représentations graphiques de trois fonctions. es représentations sont nommées 1, 2, 3. L une d entre elles est

Plus en détail

Jean-Pierre LE GOFF & Didier TROTOUX

Jean-Pierre LE GOFF & Didier TROTOUX Histoire des Mathématiques par leur Littérature Une histoire des probabilités et des statistiques Stage du PAF (10A0050080 18412) 1 ère Session Vendredi 25 mars 2011 Quelques lumières sur la courbe dite

Plus en détail

Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. ses côtés opposés. ses côtés opposés de. deux côtés opposés

Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. Si un quadrilatère a. ses côtés opposés. ses côtés opposés de. deux côtés opposés P1 P2 P3 P4 a a a a ses côtés opposés ses côtés opposés de deux côtés opposés ses diagonales qui se parallèles, alors c est même longueur alors parallèles et de même coupent en leur un c est un longueur

Plus en détail

La médiatrice d un segment

La médiatrice d un segment EXTRT DE CURS DE THS DE 4E 1 La médiatrice d un segment, la bissectrice d un angle La médiatrice d un segment Définition : La médiatrice d un segment est l ae de smétrie de ce segment ; c'est-à-dire que

Plus en détail

PÉRIMÈTRE ET SURFACE (AIRES) D UNE FIGURE SIMPLE MATHÉMATIQUES

PÉRIMÈTRE ET SURFACE (AIRES) D UNE FIGURE SIMPLE MATHÉMATIQUES PÉRIMÈTRE ET SURFACE (AIRES) D UNE FIGURE SIMPLE MATHÉMATIQUES CAHIER D EXERCICES Les Services de la formation professionnelle et de l éducation des adultes FP9706 C0106 TABLE DES MATIÈRES 1 EXPLICATION

Plus en détail

exercices travail autonome

exercices travail autonome travail autonome 1 On considère les quatre figures suivantes : 6 On considère les quatre figures suivantes : R R R T Fig. 1 Fig. 2 (d) R T Fig. 1 Fig. 2 T Fig. 3 Fig. 4 À l aide du codage des figures,

Plus en détail

Activités à faire à la maison pour renforcer le concept de formes géométriques

Activités à faire à la maison pour renforcer le concept de formes géométriques pour renforcer le concept de formes géométriques Une œuvre en figures planes Crée une œuvre qui comprend toutes les figures planes décrites ci-dessous. Un cercle jaune Deux triangles isocèles rouges non

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : Chapitre 6 : Test 1

Nom : Groupe : Date : Chapitre 6 : Test 1 Nom : Groupe : ate : hapitre 6 : Test 1 1. Un triangle possède les caractéristiques suivantes : m = 19 mm m = 17 mm m = 49 Pour chaque triangle décrit ci-dessous, indique s il est nécessairement semblable

Plus en détail

Affaire de logique du Monde daté du 12 septembre 2009

Affaire de logique du Monde daté du 12 septembre 2009 Affaire de logique du Monde daté du 12 septembre 2009 On considère un secteur angulaire de sommet O, de rayon r et d angle π. On inscrit 3 un carré ABCD dans ce secteur, de trois façons différentes, comme

Plus en détail

Leçons de mathématiques

Leçons de mathématiques Leçons de mathématiques Voici ton cahier de leçons de mathématiques. Tu pourras l utiliser à chaque fois que tu voudras compléter tes connaissances en mathématiques. Ce cahier regroupe des leçons de :

Plus en détail

Brevet Blanc nº2 avril 2015

Brevet Blanc nº2 avril 2015 durée : 2 heures Brevet Blanc nº2 avril 2015 L utilisation d une calculatrice est autorisée. Indication portant sur l ensemble du sujet. Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si une indication

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007 Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses Guillaume Martinez 17 décembre 2007 1 Table des matières 1 Le projet 3 1.1 Objectif................................ 3 1.2 Les choix techniques.........................

Plus en détail

Concours Cayley (10 e année Sec. IV) le jeudi 25 février 2010

Concours Cayley (10 e année Sec. IV) le jeudi 25 février 2010 Concours canadien de mathématiques Une activité du Centre d éducation en mathématiques et en informatique, Université de Waterloo, Waterloo, Ontario Concours Cayley (10 e année Sec. IV) le jeudi 25 février

Plus en détail

Exercice numéro 1 - L'escalier

Exercice numéro 1 - L'escalier Exercice numéro 1 - L'escalier On peut monter un escalier une ou deux marches à la fois. La figure de droite montre un exemple. 1. De combien de façons différentes peut-on monter un escalier de une marche?

Plus en détail

TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE

TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE Questions 2010-2013 Exercice 1 2 2 sin(4 x)cos( x) 2sin( x)cos (2 x) 1 2sin ( x) (valeurs numériques) x 45 k 90 ;10 k 120 ;50 k 120 k Exercice 2 tg x 3tg x 4 4 (valeurs

Plus en détail

SUJET DE BREVET METROPOLE JUIN 2014

SUJET DE BREVET METROPOLE JUIN 2014 SUJET DE BREVET METROPOLE JUIN 2014 SERIE GENERALE Exercice n 1 : (5 points) Voici un octogone régulier ABCDEFGH. 1) Représenter un agrandissement de cet octogone en l inscrivant dans un cercle de rayon

Plus en détail

Éléments de perspective et tracés des ombres

Éléments de perspective et tracés des ombres DROIT TECHNIQUES GENERAUX chapitre 1 - GÉnÉralitÉs 2. le champ visuel du Spectateur Champ visuel du spectateur 2.1. Ouverture des angles optiques Angle optique : 28 La hauteur du tableau tient deux fois

Plus en détail

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2010. EXAMEN D ADMISSION DE L ÉCOLE DE MATURITÉ 2 ème ANNÉE MATHÉMATIQUES OPTION SPÉCIFIQUE

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2010. EXAMEN D ADMISSION DE L ÉCOLE DE MATURITÉ 2 ème ANNÉE MATHÉMATIQUES OPTION SPÉCIFIQUE GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2010 EXAMEN D ADMISSION DE L ÉCOLE DE MATURITÉ 2 ème ANNÉE MATHÉMATIQUES OPTION SPÉCIFIQUE Date : 7 mai 2010 Durée : 3 h Matériel mis à disposition par le gymnase : - Matériel

Plus en détail

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs 1 re secondaire 2 e secondaire Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I MAT-1005-2 2 3 MAT-2008-2 2 3 (+, -, x, ) dans l ensemble des entiers Z. Ce premier cours portant

Plus en détail

Trigonométrie. Guesmi.B. I) Déterminer une longueur... C 4 cm F 8. 5 cm. 5 m. 70 mm. II) Déterminer le cosinus d'un angle... B D

Trigonométrie. Guesmi.B. I) Déterminer une longueur... C 4 cm F 8. 5 cm. 5 m. 70 mm. II) Déterminer le cosinus d'un angle... B D Trigonométrie I) Déterminer une longueur... C 4 cm D I 3) Déterminer GI au millième près A 5 cm 25 E 30 2) Déterminer DF au millimètre près F 8 1) Déterminer C au centième près P 4) Déterminer QR au centimètre

Plus en détail

Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir le centre du cercle circonscrit..

Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir le centre du cercle circonscrit.. Correction-Exercices sur les droites remarquables 1. Construire un triangle ABC tel que AB = 5cm, BC = 6cm et AC= 8 cm et le cercle circonscrit à ce triangle Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir

Plus en détail

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 NOMBRES ET CALCUL Exercices FRACTIONS Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : 3 R1 demi, tiers, quart, dixième, centième. Utiliser

Plus en détail

D = 5 2 4 0,5. 4 points. D = 5 2 2 D = 5 donc D est un nombre entier. 0,5

D = 5 2 4 0,5. 4 points. D = 5 2 2 D = 5 donc D est un nombre entier. 0,5 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 s) Montrer que D est un nombre entier. Ê D = 5 12 2 D = 5 2 Exercice n 1 : Toutes les étapes de calcul devront figurer sur la copie. 1. On donne A = + 1 + 2. Calculer et donner

Plus en détail

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*)

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Dans nos classes 645 Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Jean-Jacques Dahan(**) Historiquement, la géométrie dynamique plane trouve ses racines chez les grands géomètres de

Plus en détail

Livret de connaissances et de compétences Nom :... Mathématiques Niveau 6eme Prénom :...

Livret de connaissances et de compétences Nom :... Mathématiques Niveau 6eme Prénom :... Livret de connaissances et de compétences Nom :... Mathématiques Niveau 6eme Prénom :... 6D1 6D10 6D11 6D12 6D2 6D20 6D21 6D22 Proportionnalité (situations problèmes) Reconnaître si une situation relève

Plus en détail

Concours Fermat (11 e année Sec. V) le mardi 19 février 2008

Concours Fermat (11 e année Sec. V) le mardi 19 février 2008 Concours canadien de mathématiques Une activité du Centre d éducation en mathématiques et en informatique, Université de Waterloo, Waterloo, Ontario Concours Fermat (11 e année Sec. V) le mardi 19 février

Plus en détail

COURS AUTOCAD DESSINER

COURS AUTOCAD DESSINER COURS AUTOCAD DESSINER Commandes de dessin Commandes relatives aux blocs Commande Hachures Commande région Commandes de texte La commande ligne Elle permet de tracer des segments Il faut indiquer : Le

Plus en détail

GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE

GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE Chapitre 9 - GM GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE EN GÉOMÉTRIE DE L'ESPACE GM_01 règle GM_02 GM_03 GM_04 GM_05 GM_06 GM_07 tourne GM_08 GM_09 GM_10 GM_11 plan GM_12 GM_13 GM_14 GM_15 GM_16 GM_17 GM_18 Dessin schématisant

Plus en détail

EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2

EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2 Les enseignants de CM2 de la circonscription de METZ-SUD proposent EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2 Mathématiques Livret enseignant NOMBRES ET CALCUL Circonscription de METZ-SUD Page 1 Séquence 1 : Exercice

Plus en détail

Engrenages et développantes de cercle. G. Cuisinier et M.-F. Guissard

Engrenages et développantes de cercle. G. Cuisinier et M.-F. Guissard Engrenages et développantes de cercle 2011 G. Cuisinier et M.-F. Guissard Avant-propos Les activités proposées dans ce texte sont présentées selon un plan 1 comportant les rubriques suivantes : De quoi

Plus en détail

Zone Europe-Afrique-Asie

Zone Europe-Afrique-Asie Zone Europe-Afrique-Asie Exercice national 1 : Essuie-glaces (les parties 1, et 3 sont indépendantes) On se propose de calculer l aire de la surface essuyée par plusieurs modèles de balais d essuieglace

Plus en détail

Applications des nombres complexes à la géométrie

Applications des nombres complexes à la géométrie Chapitre 6 Applications des nombres complexes à la géométrie 6.1 Le plan complexe Le corps C des nombres complexes est un espace vectoriel de dimension 2 sur R. Il est donc muni d une structure naturelle

Plus en détail

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide)

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide) Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009 Descriptifs (Page vide) Sujet 001 Épreuve pratique de mathématiques Descriptif Étude d une fonction dépendant d un paramètre Étant donné une fonction dépendant

Plus en détail

Transformations géométriques

Transformations géométriques Transformations géométriques Thomas udzinski Table des matières 1 Symétries centrales et axiales, translations 1 2 Homothéties 4 2.1 Définitions et propriétés de base :........................... 4 2.2

Plus en détail

Dispositif d évaluation. Mathématiques. Livret de l élève

Dispositif d évaluation. Mathématiques. Livret de l élève Dispositif d évaluation 6 ème EGPA Mathématiques Livret de l élève NOM : Prénom : Date de naissance :.... Année scolaire :. Etablissement :.... Etablissement :.... Académie de Lille - 2015 Sommaire Passation

Plus en détail

JEU DU MANCHON. On peut augmenter le nombre d enfants, mais il faut augmenter le nombre de manchons (un manchon par enfant).

JEU DU MANCHON. On peut augmenter le nombre d enfants, mais il faut augmenter le nombre de manchons (un manchon par enfant). JEU DU MANCHON Ce jeu "tactile" est prévu pour 1 à 4 enfants à partir de 4 ans. On peut augmenter le nombre d enfants, mais il faut augmenter le nombre de manchons (un manchon par enfant). Contenu : 25

Plus en détail

BREVET BLANC de Mathématiques. Jeudi 16 mai 2013

BREVET BLANC de Mathématiques. Jeudi 16 mai 2013 BREVET BLANC de Mathématiques Jeudi 16 mai 2013 ********************************** Durée de l épreuve : 2 heures ********************************** Le sujet comporte 5 pages. Dès que ce sujet vous est

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

Activité 2 : Parallélogramme et centre de symétrie

Activité 2 : Parallélogramme et centre de symétrie ctivités ctivité 1 : Les quadrilatères a. omment appelles-tu des figures géométriques qui ont plusieurs côtés? rois côtés? Quatre côtés? b. Quatre élèves ont nommé la igure 1. Quels sont ceux qui se sont

Plus en détail

La géométrie du cercle. Durée suggérée: 3 semaines

La géométrie du cercle. Durée suggérée: 3 semaines La géométrie du cercle Durée suggérée: 3 semaines Aperçu du module Orientation et contexte Dans le présent module, les élèves étudieront les propriétés des cercles. Ils découvriront la relation entre la

Plus en détail

Prénom :. Livret de CE2. Ecole du Verderet Année scolaire 2014 2015. Livret de leçons de mathématiques CE2 M. HANNESSE Page 1

Prénom :. Livret de CE2. Ecole du Verderet Année scolaire 2014 2015. Livret de leçons de mathématiques CE2 M. HANNESSE Page 1 Nom : Prénom :. Livret de le math ons de matiques CE2 Ecole du Verderet Année scolaire 2014 2015 Livret de leçons de mathématiques CE2 M. HANNESSE Page 1 SOMMAIRE 1. Les nombres : N1 : l écriture des nombres

Plus en détail

Programme de 6 ème en mathématiques

Programme de 6 ème en mathématiques Programme de 6 ème en mathématiques 1. LES NOMBRES DECIMAUX 3 I. Rappels sur les entiers naturels 3 II. Les nombres décimaux 4 III. Comparaison des nombres décimaux 6 2. A LA REGLE ET AU COMPAS 7 I. Segments,

Plus en détail

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Activités numériques 12 points Exercice 1 Un dé cubique a 6 faces peintes : une en bleu, une en rouge, une en jaune, une en vert et deux en noir.

Plus en détail

Triangles isométriques Triangles semblables

Triangles isométriques Triangles semblables Triangles isométriques Triangles semblables Les transformations du plan ont permis de dégager des propriétés de figures superposables. Le théorème de Thalès a permis de s initier aux notions de réduction

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

géométrie analytique

géométrie analytique Faculté des Sciences ppliquées Géométrie et géométrie analytique Notes théoriques et applications à destination des étudiants préparant l examen d admission aux études d ingénieur civil de l Université

Plus en détail

Ungroup, then double click to edit text. 8.2 Les propriétés des cordes dans un cercle. OBJECTIF de 8.2

Ungroup, then double click to edit text. 8.2 Les propriétés des cordes dans un cercle. OBJECTIF de 8.2 OBJECTIF de 8.2 Établir la relation entre une corde, sa médiatrice et le centre du cercle Résoudre des problèmes. Ces photographies montrent un coucher de soleil. Imagine le Soleil tandis qu il touche

Plus en détail

Les transformations géométriques Durée suggérée: 2 semaines

Les transformations géométriques Durée suggérée: 2 semaines Les transformations géométriques Durée suggérée: 2 semaines Il s agit du premier module portant directement sur les transformations géométriques. Cela dit, comme c est le cas des autres objectifs, la notion

Plus en détail

Triangle : milieux et parallèles

Triangle : milieux et parallèles 10 riangle : milieux et parallèles ÉUV ans un triangle : la propriété d une droite passant par les milieux de deux de ses côtés ; la propriété d un segment d extrémités les milieux de deux de ses côtés

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN

DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN Jean-Pierre GOUSSET Série Technique des dessins du bâtiment DESSIN TECHNIQUE ET LECTURE DE PLAN 2e édition enrichie ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL FORMATION CONTINUE Principes Exercices Groupe Eyrolles, 2011,

Plus en détail

Calculer à la règle non graduée et au compas.

Calculer à la règle non graduée et au compas. Calculer à la règle non graduée et au compas. Elèves : RUNDSTADLER Ilina 5 ème MARION Alice 4 ème THOMMES Emeline 4 ème GRANDJEAN Bixente 3 ème MACEL Eric 3 ème WU Louise 3 ème Enseignants : HIRIART Louisette

Plus en détail

Sujet de mathématiques du brevet des collèges

Sujet de mathématiques du brevet des collèges Sujet de mathématiques du brevet des collèges ASIE Juin 2014 Durée : 2h00 Calculatrice autorisée Exercice 1 On laisse tomber une balle d une hauteur de 1 mètre. 3 points A chaque rebond elle rebondit des

Plus en détail

GEOGEBRA : Les indispensables

GEOGEBRA : Les indispensables Préambule GeoGebra est un logiciel de géométrie dynamique dans le plan qui permet de créer des figures dans lesquelles il sera possible de déplacer des objets afin de vérifier si certaines conjectures

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 4 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. X suit la loi de durée de vie sans vieillissement ou encore loi eponentielle de paramètre λ ;

Plus en détail

Communication graphique

Communication graphique Introduction générale Partie I. La projection parallèle 1. Le dessin multivue 2. La méthode de Monge 3. L axonométrie 4. Courbes de Bézier 5. La projection cotée (topographie) Projection cotée Méthode

Plus en détail

COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE

COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE Le cours de la première année concerne les sujets de 9ème et 10ème années scolaires. Il y a bien sûr des différences puisque nous commençons par exemple par

Plus en détail

Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques

Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques Photo? Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques Niveau Cycle d'adaptation - 6ème Nom et prénom Classe Année scolaire 2... - 2... Il y a dans ce livret 4 grands thèmes : Nombres et Calculs

Plus en détail

Triangle rectangle et cercle

Triangle rectangle et cercle Objectifs : 1 Savoir reconnaître et tracer une médiane. 2 Connaître et savoir utiliser la propriété qui caractérise le triangle rectangle par son inscription dans un demi-cercle. 3 Connaître et savoir

Plus en détail

Arpentons avec. Jean-Paul Mercier. Sortons des sentiers battus. APMEP - PLOT n 36

Arpentons avec. Jean-Paul Mercier. Sortons des sentiers battus. APMEP - PLOT n 36 Arpentons avec et Jean-Paul Mercier Après la découverte de la numération babylonienne et un travail sur les opérations dans cette numération, objets d un premier article paru dans le n 35 de PLOT, Jean-Paul

Plus en détail

L arbalestrille selon Denoville

L arbalestrille selon Denoville L arbalestrille selon Denoville L arbalestrille est un instrument pour prendre des mesures angulaires sur le ciel ou sur la Terre. Si l on regarde son utilisation, on trouve sa description dans les premiers

Plus en détail

MAT2027 Activités sur Geogebra

MAT2027 Activités sur Geogebra MAT2027 Activités sur Geogebra NOTE: Il n est pas interdit d utiliser du papier et un crayon!! En particulier, quand vous demandez des informations sur les différentes mesures dans une construction, il

Plus en détail