Fonc%on&Rénale,& Médicaments,&& et&sujets&âgés&

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonc%on&Rénale,& Médicaments,&& et&sujets&âgés&"

Transcription

1 01/01/14 Contexte Fonc%on&Rénale,& Médicaments,&& et&sujets&âgés& Sujets âgés : Peu d étude de développements cliniques. Mais de plus en plus de personnes âgés. Logique? Un médicament : Dr Nicolas Janus Pharmacien en Néphrologie Service ICAR, Service de Néphrologie GH Pitié-Salpêtrière, Paris, France Pas d obligation légale de faire des études dans les sous-groupes, 10 ans de recherche (+ 2 à 3 ans de finalisation), Brevet = 20 ans, 1 médicament en vente pour 1000 molécules testés, 500 millions à 1 milliards d euros, Risque patient / Risque industriel. Zambrowski JJ. Introduction à l économie du médicament. Conférence 31/01/2007. Faculté de Paris 5 Qu est-ce que la fonction rénale? 2 Qu est-ce que la fonction rénale? Glomérule Débit de Filtration Glomérulaire Débit de sang filtré par le glomérule rénal par unité de temps = clairance rénale Tubule 1 rein = de néphrons 3 Gueutin V. J Pharm Clin Une créatininémie «normale» ne signe pas toujours une fonction rénale normale Marqueur biologique : La créatininémie - Exclusivement excrétée par le rein sous forme inchangée Angelina J. Eglantine J. 36 ans, 63 kg 72 ans, 53 kg - Uniquement (presque) filtrée par le glomérule - Endogène Créatininémie - Présente une concentration sanguine constante (si le rein fonctionne normalement) 85 μmol/l Fonction rénale ~ 100 ml/mn Considérée comme un bon index de la fonction rénale 5 Fonction rénale ~ ml/mn 6 1

2 Créatininémie et Fonction rénale Catabolisme musculaire Doit être interprétée en fonction : du Poids du Sexe de l Âge Une légère augmentation de la créatininémie peut correspondre à une réduction importante du DFG Chez un même patient, les variations de la créatininémie et du DFG ne sont pas proportionnelles. Excrétion urinaire Créatinine sanguine Créatininémie Exclusivement excrétée par le rein Filtrée par le glomérule et pas sécrétée ni réabsorbée dans le tubule Endogène Présente à une concentration sanguine constante dans le sang si les reins fonctionnent normalement Légère augmentation de la créatininémie 7 Réduction importante du DFG DFG 8 Comment mesurer la fonction rénale? Comment mesurer la fonction rénale? Mesure du DFG «vrai» par la clairance d un marqueur de la fonction rénale : «Clairance isotopique» 51 Cr-EDTA (inuline, iohexol, iothalamate ) Méthode de référence (Gold-Standard) Mais : - méthode complexe - réservée à certains centres spécialisés - pas en pratique clinique de routine Mesure de la clairance de la créatinine endogène : Créatinine = marqueur endogène de la fonction rénale Principe : Clairance rénale de la Cr = Débit de filtration glomérulaire Méthode : - Prélèvement sanguin pour déterminer la créatininémie - Recueil des urines des 24 heures pour mesurer l excrétion de créatinine - Calcul de la clairance rénale de la créatinine : Cl Cr = (U x V) / P U = Concentration urinaire de Cr (sur tout le recueil) V = Volume des urines des 24 heures P = Concentration sanguine de Cr (créatininémie) 9 10 Comment mesurer la fonction rénale? Mesure de la clairance de la créatinine endogène : 2 limites majeures : - Limite physiologique : sécrétion tubulaire de créatinine, en particulier chez le patient IR => la ClCr surestime donc le DFG - Limite pratique : qualité du recueil urinaire des 24 heures Formule de Cockcroft & Gault ClCr (ml/min) = k x [(140-Âge) x Poids] / SCr (µmol/l) Homme k = 1,23 et Femme k = 1,04 Formule abrégée MDRD (amdrd) DFG (ml/min/1,73 m 2 ) = k x 186 x [S Cr] -1,154 x [Age] -0,203 Homme k = 1 et Femme k = 0,742 Il est donc difficile de mesurer la fonction rénale en pratique clinique mais on peut l estimer 11 Cockcroft DW and Gault MH. Nephron 1976 Levey AS et al. Ann Intern Med 1999 Froissart et al. J Am Soc Nephrol 2005 Stevens LA et al. J Am Soc Nephrol

3 Attention à la METHODOLOGIE! Etude d Ainsworth 1 : *les résultats bruts amdrd exprimés en ml/min/1.73m 2 ont été comparés à des mesures du DFG et aux résultats d autres formules exprimés en ml/min. MDRD! Cockcroft&Gault! Personnes âgées?! amdrd! 50% des patients ont une SC > 1.88 m Ainsworth NL et al. Ann Oncol 2012; *Not mentionned in the article. Personal communication from Nicola Ainsworth. Quand on compare avec les bonnes unités : amdrd est plus précise Etude de Faluyi 1 : les auteurs ont converti le résultat amdrd en ml/min en utilisant la SC réelle des patients et ont ensuite comparé aux résultats de Cockcroft-Gault et d une mesure isotopique du DFG, en ml/min chez le sujet âgé 1 Faluyi OO et al. Med Oncol 2011 Froissart et al. J Am Soc Nephrol 2005 SIOG De façon «classique» Formule de Cockcroft & Gault En pratique clinique Formule abrégée MDRD (amdrd) SCr is not sufficient to appropriately estimate renal function GFR should be evaluated in all patients with the amdrd equation ClCr (ml/min) = k x [(140-Âge) x Poids] / SCr (µmol/l) Homme k = 1,23 et Femme k = 1,04 DFG (ml/min/1,73 m 2 ) = k x 186 x [S Cr] -1,154 x [Age] -0,203 Homme k = 1 et Femme k = 0,742 Sujets âgés! Cockcroft DW and Gault MH. Nephron 1976 Levey AS et al. Ann Intern Med 1999 Froissart et al. J Am Soc Nephrol 2005 Stevens LA et al. J Am Soc Nephrol 2007 Flamand M. AJKD 2012 Flamand M. Press Med 2012 Launay-Vacher V. Rev Med 2011 Launay-Vacher V. Ann Oncol 2007 Lamb EJ. Age Aging Launay-Vacher V et al. Ann Oncol 2007! 3

4 Définition internationale de l insuffisance rénale IR, Médicaments et sujets âgés Stade Augmentation du risque 1 Description Facteurs de risque de maladie rénale (diabète, HTA, antécédents familiaux, âge avancé, ethnie ) Atteinte rénale (protéinurie) et DFG normal ou augmenté DFG* (ml/min/1,73m²) 90 2 Atteinte rénale et baisse légère du DFG 60 DFG 89 Est-ce fréquent? 3a et 3b Baisse modérée du DFG 30 DFG 59 4 Baisse sévère du DFG 15 DFG 29 5 et 5D DFG : débit de filtration glomérulaire Insuffisance rénale (dialyse ou transplantation) < 15 K/DOQI : National Kidney Foundation. K/DOQI clinical practice guidelines for chronic kidney disease: evaluation, classification, and stratification. Am J Kidney Dis Feb;39(2 Suppl 1):S KDIGO : Levey AS, Eckardt KU, Tsukamoto Y, Levin A, Coresh J, Rossert J, De Zeeuw D, Hostetter TH, Lameire N, Eknoyan G. Definition and classification of chronic kidney disease: a position statement from Kidney Disease: Improving Global Outcomes (KDIGO). Kidney Int Jun;67(6): Insuffisance Rénale en France Etude MONA-LISA Patients âgés de ans uniquement 3 zones françaises (Lille, Bas-Rhin, Haute-Garonne) 200 participants pour chaque centre, chaque tranche d âge et chaque sexe Insuffisance Rénale en France Etude MONA-LISA Patients âgés de ans uniquement 3 zones françaises (Lille, Bas-Rhin, Haute-Garonne) 200 participants pour chaque centre, chaque tranche d âge et chaque sexe % de patients n=4727 Parmi les <60, l IR n est pas diagnostiquée chez 98%! DFG < 90: 90,3% DFG < 60: 8,2% Sous-estimation!!! «il est fort probable que la prévalence de l IRC en France soit beaucoup plus importante» en raison de biais de sélection Bongard V. Ann Cardiol Angeiol 2012 MDRD (ml/min/1,73m²) 21 Bongard V. Ann Cardiol Angeiol Insuffisance Rénale en Gériatrie IR et Médicaments Patients > 65 ans En ville C est une pathologie fréquente! 3C (n=8701) % de patients GFR < 60: 13,7% Conséquences? DFG estimé avec MDRD (ml/min/1,73m²) 1) Breton G. NDT

5 Nicolas Janus 28 01/01/14 IR et morbi-mortalité cardiovasculaire IR et Médicaments L IR est un facteur de risque de mortalité cardiovasculaire! (hors cancérologie)! C est une pathologie fréquente! Décès CV events Hospit. Facteur de risque de mortalité HR : 1,0 1,2 1,8 3,2 5,9 HR : 1,0 1,4 2,0 2,8 3,4 HR : 1,0 1,1 1,5 2,1 3,1 Rôle des médicaments? L insuffisance rénale entraîne des modifications de la pharmacocinétique des médicaments et de la pharmacodynamique des vaccins Go AS et al. New Engl J Med sujets dans l étude Modifications pharmacocinétiques Modifications pharmacocinétiques chez la personne âgée A D M «Effet de l organisme sur le médicament» A bsorption D istribution Absorption (Orale)! Modifiée! Exemples : Digoxine Propranolol Gabapentine É M étabolisme É limination (excrétion) - Modification ph! - Baisse de la surface d absorption! - Vidange gastrique! 27 Mangerel K. Journal de Pharmacie Clinique 2011 Absorption chez le patient IRC Modifications pharmacocinétiques chez la personne âgée Modifications du ph gastrique Estomac Intestin de la perméabilité du métabolisme du métabolisme Veines mésentériques Veine porte Circulation systémique Veine cave inférieure Foie Distribution! Modifiée! - masse graisse! - masse musculaire! - albumine! - Oedèmes! Exemples : Antidépresseurs Benzodiazépine Antiépileptiques 29 Mangerel K. Journal de Pharmacie Clinique

6 Distribution chez le patient IRC Modifications pharmacocinétiques chez la personne âgée Compartiments périphériques du volume de distribution de la liaison aux protéines Métabolisation! Modifiée! Exemples : Propranolol Antiépileptique Lidocaïne - Métabolisation! - Activité enzymatique! - vitesse de réaction! 31 Mangerel K. Journal de Pharmacie Clinique 2011 Métabolisme chez le patient IRC Métabolisme chez le patient IRC Le métabolisme intestinal est diminué Le métabolisme rénal est diminué Le métabolisme hépatique peut être ralenti : certaines réductions, acétylations, oxydations Le captage hépatique est altéré du captage hépatique de l activité enzymatique Le métabolisme des médicaments peut être modifié par l'insuffisance rénale Dowling TC, et al. Clin Pharmacol Ther Leblond FA, et al. J Am Soc Nephrol 2001 & Vanholder R, et al. Kidney Int Exemple : Le vandétanib Modifications pharmacocinétiques chez la personne âgée Thérapie!ciblée!an.cancéreuse! Clairance x 1,08 Inhibiteur!de!Tyrosine!Kinase!par!voie!orale! Excré.on!urinaire!<!25%! Elimina.on!hépato?biliaire!majoritaire! AUC x 0,93 Elimination! Modifiée! Exemples : Clairance x 0,71 AUC x 1,41 - Flux sanguins! - DFG! - Fonction tubulaire! Mangerel K. Journal de Pharmacie Clinique 2011 Martin P et al. Clin Ther 2012; Weil A, et al. Clin Pharmacokinet 2010! 6

7 ! 01/01/14 Elimination chez le patient IRC Donc chez le patient IRC de la filtration glomérulaire A D M É bsorption istribution étabolisme limination! Modifiés/altérés chez le patient IR des concentrations plasmatiques de la sécrétion tubulaire Comment Prescrire chez le patient IR? IR et Médicaments Réduction du débit de filtration glomérulaire"! Diminution / Ralentissement de l élimination des médicaments"! Nécessité d ADAPTER la posologie au niveau de fonction rénale! IR est fréquente et transversale. IR est un facteur de risque de mortalité Modifications PK Ces médicaments sont-ils souvent prescrits? Prescrire la bonne dose Excrétion Rénale et Médicaments IR et Médicaments en Néphrologie % des médicaments pour lesquels l excrétion urinaire est majoritaire Anticancéreux! 55 %! Etude ORACLE :! 720 patients à la 1 ère visite en Néphrologie DFG moyen/médian = 26,7 / 21,9 ml/min/1,73m² 3385 prescriptions, 371 DCI différentes 54.8% Antibactériens! 87 %! 50.6% Antifongiques et Antiparasitaires! 48 %! Antiviraux! 65 %! Neurologie! 57 %! Toutes les classes thérapeutiques sont concernées

8 IR et Médicaments en Néphrologie IR et Médicaments chez les > 65 ans Etude ORACLE :! 720 patients à la 1 ère visite en Néphrologie DFG moyen/médian = 26,7 / 21,9 ml/min/1,73m² 3385 prescriptions, 371 DCI différentes Etude des 3 Cités:! 8701 patients (>65 ans) 43 Breton G. NDT Impact de l IR sur la mortalité IR et Médicaments Etude des Trois Cités L association IR + Médicament à adapter entraîne une augmentation de la mortalité IR est fréquente et transversale. La question de l adaptation posologique est fréquente Augmentation de 40%! de la mortalité à 6 ans! Breton G. NDT IR et Médicaments et Marge thérapeutique Pourquoi adapter la posologie? Pour éviter un surdosage médicamenteux - Neurotoxicité pénicillines, quinolones, - Hématotoxicité du MTX, - Toxicité musculaire de la colchicine, - Toxicité rénale et auditive des aminosides, - Toxicité générale des anti-rétroviraux, - /

9 Modalités d adaptation posologique chez le patient IRC Adaptation de la posologie chez le patient IRC : quel objectif? 3 méthodes Retrouver un profil pharmacocinétique normal? NON Méthode de la dose Impossible du fait de la multiplicité des modifications pharmacocinétiques Méthode de l intervalle Méthode mixte L objectif est donc de maintenir les concentrations plasmatiques de médicament dans la fourchette thérapeutique usuelle Prescrire la bonne dose Comment Prescrire chez le patient IR Vidal REIN ne va plus! mais encore faut-il trouver! l information pour savoir :!! 1) s il faut adapter la dose! 2) si oui comment?!! Sinon c est du hasard! 1) Pas d information! 2) Informations peu précises : «réduire la dose ou espacer les administrations» " Combien? Comment?"! 3) Informations non actualisées ou inexactes! Besoin de trouver l information ailleurs! Le Vidal en pratique Le Aronoff, 2004 Il est écrit : "débrouille toi" Synthèse de la littérature Attention à la formulation Ancienne borne de l IR En Anglais

10 01/01/14 Service ICAR : Service de Conseils et d aide à la prescription chez le patient IR Adaptation des posologies chez le patient IR Effets rénaux des médicaments Interactions médicamenteuses avec les immunosuppresseurs ligne Mise en 10 le 13/12/20 Service de conseil sur le thème! «Médicaments & Rein»! 55 Sommaire 56 de la Estimation rénale fonction ament Par Médic d IR Par stade 57 IR, Médicaments et sujets âgés 58 Modifications de la Pharmacodynamie La Pharmacodynamie = la capacité des organes cibles à répondre aux médicaments IR est fréquente et transversale. La question de l adaptation posologique est fréquente D autres éléments sont à prendre en compte

11 Modifications de la Pharmacodynamie Modifications de la Pharmacodynamie Réponse Hypotensive + importante aux anti-hta Majoration de 5-33% Sensibilité du SNC aux psychotropes Chutes Confusion Mangerel K. Journal de Pharmacie Clinique Mangerel K. Journal de Pharmacie Clinique Polypathologies chez le patient âgé Polymédications chez le patient âgé Patients avec au moins 2 maladies chroniques % % ans >65 ans des prescriptions : selon l âge selon les générations médicaments! risque iatrogène! Page RL. Clin Int Aging Plus de Médicaments = Plus d Accidents Iatrogènes Automédication chez le patient âgé Environ 12% d automédication Diapositive du Dr Albrand 65 Paille F. Thérapie

12 Automédication IR, Médicaments et sujets âgés Modifications physiologiques : Insuffisance Rénale Fréquente et peu avouée. Auto-information incontrôlable = Internet! Pas contrôlable pas le médecin Attention à l automédication par procuration A rechercher 67 + de pathologies, + de médicaments + d acteurs: Nombres de médicaments. Interactions médicamenteuses. Interactions entre les médicaments et la nourriture. Observance : Nombre de médicaments. Contexte social. Troubles comportementaux. 68 EI par classe médicamenteuses chez les patients âgés Personne âgée Classes Médicamenteuses Fréquences Anti-HTA et anti-arythmiques 23,2 % Diurétiques 15,2% Anti-thrombotique (AVK, HBPM ) 8,9% Psychotropes (Antidépresseurs, BZD ) 17,9% Antibiotiques et antiviraux (aminosides, péni., aciclovir) 17,0% Neurologie (Agoniste dopaminergique, gabapentine) : 6,3% Antidiabétiques (per os, insuline) 6,3% AINS, Colchicine et AIS 6,3% Antalgiques (Morphine, Codéine) 5,4% Anticholestérasiques (Donépézil, Rivastigmine) 1,8% Cecile M. Rev Med Interne Personne âgée et insuffisance rénale Un peu d applications Les applications iphone du Service ICAR Renal Eval Calculer la fonction rénale Renal Adapt Identifier les médicaments à adapter chez le patient insuffisant rénal 71 72! 12

13 Remerciements Merci!!! 73 13

MEDICAMENTS ET REIN. Bien prescrire chez le patient insuffisant rénal chronique. Journées nationales de médecine générale.

MEDICAMENTS ET REIN. Bien prescrire chez le patient insuffisant rénal chronique. Journées nationales de médecine générale. MEDICAMENTS ET REIN Bien prescrire chez le patient insuffisant rénal chronique Blandine Aloy et Vincent Launay-Vacher Service ICAR SiteGPR Service de Néphrologie CHU Pitié-Salpêtrière, Paris Tous droits

Plus en détail

LES ETUDES PHARMACOCINETIQUES ET PHARMACODYNAMIQUES CHEZ LE SUJET AGE APPORTS ET LIMITES. Professeur Isabelle MACQUIN-MAVIER

LES ETUDES PHARMACOCINETIQUES ET PHARMACODYNAMIQUES CHEZ LE SUJET AGE APPORTS ET LIMITES. Professeur Isabelle MACQUIN-MAVIER LES ETUDES PHARMACOCINETIQUES ET PHARMACODYNAMIQUES CHEZ LE SUJET AGE APPORTS ET LIMITES Professeur Isabelle MACQUIN-MAVIER AGE ET PREVALENCE DES EFFETS INDESIRABLES MEDICAMENTEUX McLean AJ et Le Couteur

Plus en détail

Fonction rénale et traitement anticancéreux [1] Renal function and anticancer drugs

Fonction rénale et traitement anticancéreux [1] Renal function and anticancer drugs Fonction rénale et traitement anticancéreux [1] Renal function and anticancer drugs V. Launay-Vacher* [1] Cet article constitue une mise à jour d un premier article paru dans La Lettre du Cancérologue

Plus en détail

EVALUATION DE LA FONCTION RENALE

EVALUATION DE LA FONCTION RENALE 1 EVALUATION DE LA FONCTION RENALE Propositions pour une pratique gériatrique quotidienne Partie 2 2 Objectifs pédagogiques - 2 Aborder les méthodes d estimation et de suivi de la fonction rénale Détailler

Plus en détail

Facteurs de variabilité de la réponse à un médicament chez le sujet âgé

Facteurs de variabilité de la réponse à un médicament chez le sujet âgé Facteurs de variabilité de la réponse à un médicament chez le sujet âgé Lucie ROCHE DESC de pharmacologie médicale 19 novembre 2014 Introduction Vieillissement : ensemble des processus physiologiques et

Plus en détail

Séniors : tous insuffisants rénaux??

Séniors : tous insuffisants rénaux?? Séniors : tous insuffisants rénaux?? La fonction rénale au sens «insuffisant rénal» : c est le débit de filtration glomérulaire Valeur normale physiologique : 120 ml/min/1,73m² Comment mesurer la fonction

Plus en détail

MEDICAMENTS CHEZ LA PERSONNE AGEE

MEDICAMENTS CHEZ LA PERSONNE AGEE Chapitre 13 MEDICAMENTS CHEZ LA PERSONNE AGEE Objectifs - Savoir énoncer les particularités pharmacocinétiques et pharmacodynamiques des médicaments chez la personne âgée - Etre capable d en déduire les

Plus en détail

Insuffisance rénale Insuffisance hépatique

Insuffisance rénale Insuffisance hépatique Chapitre 10 : MEDICAMENTS ET PATHOLOGIES Insuffisance rénale Insuffisance hépatique Objectifs : Savoir décrire les modifications de la pharmacocinétique des médicaments chez l insuffisant rénal Savoir

Plus en détail

Les facteurs de variations de l activité des médicaments. Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF

Les facteurs de variations de l activité des médicaments. Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF Les facteurs de variations de l activité des médicaments Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF Variabilité de la réponse pharmacologique Pathologies associées : Insuffisance hépatique, rénale, cardiaque,

Plus en détail

Comment estimer la fonction rénale du sujet âgé? Jacques Pourrat. C.H.U Toulouse-Rangueil

Comment estimer la fonction rénale du sujet âgé? Jacques Pourrat. C.H.U Toulouse-Rangueil Comment estimer la fonction rénale du sujet âgé? Jacques Pourrat C.H.U Toulouse-Rangueil L insuffisance rénale chronique méconnue est probablement la première cause d accident iatrogène évitable chez le

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET MEDICAMENTS

PERSONNES AGEES ET MEDICAMENTS PERSONNES AGEES ET MEDICAMENTS Cours IFSI 2 ème année Gwladys IVANES INTRODUCTION Définition personne âgée (PA) : consensuelle Personne de plus de 75 ans Ou de plus de 65 et polypathologique (atteinte

Plus en détail

Facteurs de variabilité de la réponse à un médicament chez le sujet âgé. Loïc Lebellec Tuteur: Pr. Dominique Deplanque

Facteurs de variabilité de la réponse à un médicament chez le sujet âgé. Loïc Lebellec Tuteur: Pr. Dominique Deplanque Facteurs de variabilité de la réponse à un médicament chez le sujet âgé Loïc Lebellec Tuteur: Pr. Dominique Deplanque Introduction La réponse à un médicament dépend du modèle PK/PD: Pharmacocinétique :

Plus en détail

Estimation de la fonction rénale pour la prescription

Estimation de la fonction rénale pour la prescription Colloque PCL-PHA 31/05/2012 Estimation de la fonction rénale pour la prescription F Livio, Pharmacologie clinique, DL Maladie rénale chronique : prévalence Dans population générale, en augmentation (diabète,

Plus en détail

AOD et Rein. Pr Gilbert Deray Service ICAR, GHU Pitié-Salpêtrière, Paris Service de Néphrologie, GHU Pitié-Salpêtrière, Paris

AOD et Rein. Pr Gilbert Deray Service ICAR, GHU Pitié-Salpêtrière, Paris Service de Néphrologie, GHU Pitié-Salpêtrière, Paris AOD et Rein Pr Gilbert Deray Service ICAR, GHU Pitié-Salpêtrière, Paris Service de Néphrologie, GHU Pitié-Salpêtrière, Paris 1 EPIDEMIOLOGIE Pourcentage de patients, % L IRC est fréquente en MV/Cardiologie

Plus en détail

La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg

La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg JM Krzesinski, M Moonen et L Weekers Néphrologie Dialyse - Transplantation ULg-CHU Liège et CHR Citadelle Liège 17 octobre 2014 Programme de la soirée

Plus en détail

Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites

Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites Nicolas PALLET Service de Biochimie, Hôpital Européen Georges Pompidou INSERM U1147, UFR Biomédicale des Saints Pères Faculté de médecine

Plus en détail

La clairance rénale. Alain Bousquet-Mélou/Aude Ferran. Mars

La clairance rénale. Alain Bousquet-Mélou/Aude Ferran. Mars La clairance rénale Alain Bousquet-Mélou/Aude Ferran Mars 2016 1 Plan Introduction Mécanismes physiologiques et clairance Filtration glomérulaire Sécrétion tubulaire Réabsorption Mesure de la clairance

Plus en détail

Pharmacologie : les personnes âgées, une population particulière? Pr Marc VERNY Centre de Gériatrie Hôpital de la Salpêtrière

Pharmacologie : les personnes âgées, une population particulière? Pr Marc VERNY Centre de Gériatrie Hôpital de la Salpêtrière Pharmacologie : les personnes âgées, une population particulière? Pr Marc VERNY Centre de Gériatrie Hôpital de la Salpêtrière Définir la personne âgée? 3 cas de figures : 1) vieillissement réussi : pas

Plus en détail

25/09/2017. Parcours professionnel. Conflits d intérêts. Ajustement des médicaments lors d insuffisance rénale chronique chez la personne âgée

25/09/2017. Parcours professionnel. Conflits d intérêts. Ajustement des médicaments lors d insuffisance rénale chronique chez la personne âgée Ajustement des médicaments lors d insuffisance rénale chronique chez la personne âgée Nathalie Francoeur, B.Pharm, MSc. Pharmacienne clinicienne en néphrologie. L Hôtel Dieu de Québec du CHU de Québec

Plus en détail

Estimation de la Fonction rénale chez le Sujet Agé. Pascal Houillier Université Paris Descartes INSERM U1138, CNRS ERL 8228 Hopital Georges Pompidou

Estimation de la Fonction rénale chez le Sujet Agé. Pascal Houillier Université Paris Descartes INSERM U1138, CNRS ERL 8228 Hopital Georges Pompidou Estimation de la Fonction rénale chez le Sujet Agé Pascal Houillier Université Paris Descartes INSERM U1138, CNRS ERL 8228 Hopital Georges Pompidou IRT des patients de plus en plus agés... Rapport Rein

Plus en détail

Estimation du DFG en pratique quotidienne

Estimation du DFG en pratique quotidienne Estimation du DFG en pratique quotidienne Créatinine : traceur pas idéal, filtrée par le glomérule, partiellement sécrétée par le tubule proximal Concentration plasmatique dépend élimination rénale débit

Plus en détail

L estimation de la fonction rénale par la formule de Cockcroft et Gault est-elle fiable?

L estimation de la fonction rénale par la formule de Cockcroft et Gault est-elle fiable? L estimation de la fonction rénale par la formule de Cockcroft et Gault est-elle fiable? Aoumeur Hadj-Aïssa, Hamid Assaqua, Jean-Pierre Fauvel Copyright 217 John Libbey Eurotext. Téléchargé par un robot

Plus en détail

Pharmacocinétique UE6 - ICDM

Pharmacocinétique UE6 - ICDM Pharmacocinétique UE6 - ICDM Pharmacocinétique/Pharmacodynamie Dose administrée Concentration plasmatique Effet Effet de l organisme sur le Principe Actif Effet du Principe Actif sur l organisme Pharmacocinétique

Plus en détail

10/04/2015. Age et prévalence des effets indésirables médicamenteux. Les facteurs de risques d effets indésirables chez le sujet âgé

10/04/2015. Age et prévalence des effets indésirables médicamenteux. Les facteurs de risques d effets indésirables chez le sujet âgé Percent patients with ADR 10/04/2015 Carmelo LAFUENTE Service de Gériatrie - La Triade GH Pitié-Salpetrière-Charles Foix Ivry-sur-Seine Age et prévalence des effets indésirables médicamenteux Age (years)

Plus en détail

Définition et classification des maladies rénales chroniques

Définition et classification des maladies rénales chroniques Définition et classification des maladies rénales chroniques Christian Combe Centre Hospitalier Universitaire & Université Victor Segalen Bordeaux, France Définitions «L insuffisance rénale chronique est

Plus en détail

MESURE DE LA FONCTION RENALE: NOUVEAUTES?

MESURE DE LA FONCTION RENALE: NOUVEAUTES? MESURE DE LA FONCTION RENALE: NOUVEAUTES? Dr Belén Ponte, PD Cheffe de Clinique scientifique Département des Spécialités de Médecine Service de Néphrologie 1 PLAN 1. Epidémiologie Insuffisance rénale chronique

Plus en détail

La maladie rénale chronique: causes et conséquences. Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014

La maladie rénale chronique: causes et conséquences. Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014 La maladie rénale chronique: causes et conséquences Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014 Pourquoi cette présentation? L insuffisance rénale est une maladie grave qu il faut savoir reconnaitre

Plus en détail

Enquête ESPOIRE : premiers résultats et outils de sensibilisation

Enquête ESPOIRE : premiers résultats et outils de sensibilisation Insuffisance rénale chronique, une vigilance nécessaire : Enquête ESPOIRE : premiers résultats et outils de sensibilisation Rencontres Qualité-Efficience 18 et 20 juin 2014 OMEDIT PL : Elise ROCHAIS François

Plus en détail

ELIMINATION DES MEDICAMENTS

ELIMINATION DES MEDICAMENTS Faculté de Médecine Département de Médecine Module de pharmacologie générale Dr. Guergouri F.Z ELIMINATION DES MEDICAMENTS I- Introduction : Les médicaments et leurs métabolites s'éliminent essentiellement

Plus en détail

Epidémiologie de la néphropathie diabétique

Epidémiologie de la néphropathie diabétique Epidémiologie de la néphropathie diabétique Dr. Cécile Couchoud, Registre REIN (Réseau Epidémiologie et Information en Néphrologie) Agence de la Biomédecine Estimation pour 2007: 4% de la population était

Plus en détail

SUIVI THERAPEUTIQUE PHARMACOLOGIQUE

SUIVI THERAPEUTIQUE PHARMACOLOGIQUE SUIVI THERAPEUTIQUE PHARMACOLOGIQUE DEFINITION : «Une spécialité clinique pluridisciplinaire visant à améliorer la prise en charge du patient en ajustant individuellement la dose de médicament pour lesquels

Plus en détail

Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place?

Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place? Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place? Christian JACQUOT Service de néphrologie Hôpital Européen Georges Pompidou Faculté

Plus en détail

Pharmacocinétique. Clary Emmanuelle

Pharmacocinétique. Clary Emmanuelle Pharmacocinétique Clary Emmanuelle 1 Plan 1. Définition 2. Devenir du médicament dans l organisme 3. Influences physiologiques et physiopathologiques sur la pharmacocinétique des médicaments 4. Applications

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique. Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours

Insuffisance rénale chronique. Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours Insuffisance rénale chronique Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours 1 Atelier insuffisance rénale Chronique JP Fauvel, Néphrologue, Lyon Premières journées communes de la Société

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE Repérage et prise en charge du patient adulte atteint de maladie rénale chronique Novembre 2005 I. PROMOTEURS Société de Néphrologie ; Haute Autorité

Plus en détail

MEDICAMENT ET SUJET AGE A. ESCHALIER DRSM

MEDICAMENT ET SUJET AGE A. ESCHALIER DRSM MEDICAMENT ET SUJET AGE A. ESCHALIER DRSM 06 07 05 MEDICAMENT ET SUJET AGE SUJET D ACTUALITÉ ESPERANCE DE VIE 1950-2003: * FEMME: 69,2 à 82,9 ans * Homme: 63,4 à 75,8 ans Population française > 70 ans:

Plus en détail

Adaptation posologique lors d insuffisance rénale

Adaptation posologique lors d insuffisance rénale Colloque Vaud-Genève, 6 juin 2013 Adaptation posologique lors d insuffisance rénale L. Rothuizen Pharmacologie clinique Lausanne CHUV Insuffisance rénale - épidémiologie Définition (K/DOQI) - «chronic

Plus en détail

MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE

MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE DIU Hypertension artérielle, risque cardiovasculaire et rénal 24/01/2014 Alexandra Fouconnier

Plus en détail

Evaluation du dépistage et de la prise en compte de l insuffisance rénale dans la prescription médicamenteuse chez le patient âgé.

Evaluation du dépistage et de la prise en compte de l insuffisance rénale dans la prescription médicamenteuse chez le patient âgé. Evaluation du dépistage et de la prise en compte de l insuffisance rénale dans la prescription médicamenteuse chez le patient âgé. Dr GUILLAUMOU (Médecine B) Dr GIRAUDON (Pharmacie) Centre Hospitalier

Plus en détail

Prescription des anticancéreux chez l insuffisant rénal Dr. Vincent Launay-Vacher, PharmD Paris

Prescription des anticancéreux chez l insuffisant rénal Dr. Vincent Launay-Vacher, PharmD Paris Prescription des anticancéreux chez l insuffisant rénal Dr. Vincent Launay-Vacher, PharmD Paris 1 IR et Cancer : C est fréquent France : études IRMA-1 and IRMA-2 1,2 : 4684 et 4945 patients (tous types

Plus en détail

PHARMACOCINETIQUE.

PHARMACOCINETIQUE. PHARMACOCINETIQUE corine.mouchard@wanadoo.fr PHARMACOCINETIQUE Etude du devenir du médicament après son administration dans l organisme Absorption Distribution Métabolisation Excrétion I) ABSORPTION DU

Plus en détail

PHARMACOTHÉRAPIE ET INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE

PHARMACOTHÉRAPIE ET INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE www.sqn.qc.ca/prevenirdevenir PHARMACOTHÉRAPIE ET INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE POUR ÉVITER DE TOMBER DANS CERTAINS PIÈGES CACHÉS 1 ACCRÉDITATION «La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ),

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique Définition Diminution permanente du débit de filtration glomérulaire (DFG) En rapport avec une réduction irréversible du

Insuffisance rénale chronique Définition Diminution permanente du débit de filtration glomérulaire (DFG) En rapport avec une réduction irréversible du Diaporama Insuffisance rénale chronique Définition et données épidémiologiques Attention, de nombreux commentaires accompagnent les diapositives Insuffisance rénale chronique Définition Diminution permanente

Plus en détail

Estimation du débit de filtration glomérulaire et adaptation posologique des médicaments

Estimation du débit de filtration glomérulaire et adaptation posologique des médicaments Estimation du débit de filtration glomérulaire et adaptation posologique des médicaments F. Glowacki, Service de Néphrologie CHRU de Lille APHNEP, 12 Mars 2015 Le problème de l adaptation des posologies

Plus en détail

JOURNÉE DE FORMATION ARPÈGE PONTIVY JEUDI 17 AVRIL Altération et évaluation de la fonction rénale chez le sujet aĝé

JOURNÉE DE FORMATION ARPÈGE PONTIVY JEUDI 17 AVRIL Altération et évaluation de la fonction rénale chez le sujet aĝé JOURNÉE DE FORMATION ARPÈGE PONTIVY JEUDI 17 AVRIL 2014 Altération et évaluation de la fonction rénale chez le sujet aĝé Cancérologie et sujets âgés Françoise Grudé Journée Arpège - Pontivy 17 04 2014

Plus en détail

Rappels des paramètres PK

Rappels des paramètres PK DIU FARC S BOUCHET Rappels des paramètres PK Un médicament a une biodisponibilité absolue de 50%. Il est utilisé à de 10 mg en IV Quelle doit être la dose per os pour obtenir une exposition équivalente?

Plus en détail

Cas clinique. Physiologie rénale. Antonia Pérez-Martin. UFR de Médecine Montpellier-Nîmes. Organisation générale. Rôles du rein PCEM 2

Cas clinique. Physiologie rénale. Antonia Pérez-Martin. UFR de Médecine Montpellier-Nîmes. Organisation générale. Rôles du rein PCEM 2 Université Montpellier I FACULTÉ de MÉDECINE Montpellier - Nîmes Cas clinique Physiologie rénale Un patient consulte pour une fatigue progressivement croissante. Il s inquiète également d une perte de

Plus en détail

Rein du sujet âgé Modifications fonctionnelles liées à l âge. Muriel Rainfray Université Bordeaux Segalen CHU Bordeaux

Rein du sujet âgé Modifications fonctionnelles liées à l âge. Muriel Rainfray Université Bordeaux Segalen CHU Bordeaux Rein du sujet âgé Modifications fonctionnelles liées à l âge Muriel Rainfray Université Bordeaux Segalen CHU Bordeaux J.E.P.U. 2012 Mesures de la filtration glomérulaire Clairance de l inuline (Has been)

Plus en détail

Module Médicament 1 Pharmacocinétique. Lahcen MAHRAOUI

Module Médicament 1 Pharmacocinétique. Lahcen MAHRAOUI Module Médicament 1 Pharmacocinétique CNAM - Paris 2005 2006 Plan du cours du 26 Novembre 2006 L élimination Clairance Définition Clairance d un organe Fraction afférente Fraction efférente Vitesse d entrée

Plus en détail

Le dosage de la créatinine et l estimation du débit de filtration glomérulaire

Le dosage de la créatinine et l estimation du débit de filtration glomérulaire Le dosage de la créatinine et l estimation du débit de filtration glomérulaire N. Gillain-Martin Symposium ABTL/BVLT Fleurus, 21 mai 2016. CCL 2011 Daniel Fries Le but de cette présentation est de rappeler

Plus en détail

PHARMACOCINETIQUE. 1. PharmacoCinétique (PK) et PharmacoDynamique

PHARMACOCINETIQUE. 1. PharmacoCinétique (PK) et PharmacoDynamique PHARMACOCINETIQUE Devenir du médicament dans l organisme I) DEFINITIONS 1. PharmacoCinétique (PK) et PharmacoDynamique PharmacoCinétique : Décrit l action du Corps sur le médicament à l aide de courbes

Plus en détail

Maladie Rénale. Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau

Maladie Rénale. Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau Maladie Rénale Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau FMC Haguenau 09 avril 2015 LA NEPHROLOGIE, VUE DE L EXTERIEUR ON N Y COMPREND RIEN ON NE REVOIT JAMAIS LE PATIENT ON N A JAMAIS DE RENSEIGNEMENTS QUE

Plus en détail

Adaptation posologique des médicaments à la fonction rénale

Adaptation posologique des médicaments à la fonction rénale Adaptation posologique des médicaments à la fonction rénale I. Insuffisance rénale... 1 II. Pourquoi adapter la posologie en cas d insuffisance rénale?... 2 III. Comment adapter la posologie en cas d Insuffisance

Plus en détail

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. Le dépistage des maladies rénales au laboratoire

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. Le dépistage des maladies rénales au laboratoire Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique Le dépistage des maladies rénales au laboratoire Les reins sont formés de milliers d unités fonctionnelles élémentaires, appelées néphrons. Ils filtrent

Plus en détail

Médicaments et personne âgée Quels sont les acteurs? le patient, le médicament, l'environnement Données Générales

Médicaments et personne âgée Quels sont les acteurs? le patient, le médicament, l'environnement Données Générales Médicaments et personne âgée Quels sont les acteurs? le patient, le médicament, l'environnement Données Générales Dr Hélène PEYRIERE Faculté de Pharmacie Centre Hospitalier Universitaire Montpellier 1

Plus en détail

TUTORAT UE Initiation à la connaissance du médicament Séance n 2 Semaine du 16/02/2015

TUTORAT UE Initiation à la connaissance du médicament Séance n 2 Semaine du 16/02/2015 TUTORAT UE 6 2014-2015 Initiation à la connaissance du médicament Séance n 2 Semaine du 16/02/2015 Pharmacocinétique M. Evrard Séance préparée par le team UE6 et MAPS QCM n 1 : Concernant la pharmacocinétique,

Plus en détail

Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE

Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE Fonctions et Aperçu épidémiologique Le dépistage et défaillance rénale La prise en charge : les marqueurs

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE Rôle des médecins généralistes dans la prévention Insuffisance Rénale Chronique le risque de mourir d'un accident cardiovasculaire est nettement

Plus en détail

2.types d excrétion : A.EXCRETION RENALE :

2.types d excrétion : A.EXCRETION RENALE : 1.INTRODUCTION : -Différence entre l élimination et l excrétion : Elimination= excrétion + métabolisme D où le métabolisme c est la diminution du taux du medc pour former soit un métabolite ou une sous

Plus en détail

Parcours de soins dans la MRC

Parcours de soins dans la MRC Dr FINIELZ Paul 06/2013 Parcours de soins dans la MRC Février 2012 qu est ce que la maladie rénale? destruction progressive des reins sans aucun signe ressenti par le patient quel est le rôle du rein?

Plus en détail

FAUT-IL TRAITER L HYPERURICEMIE ASYMPTOMATIQUE?

FAUT-IL TRAITER L HYPERURICEMIE ASYMPTOMATIQUE? FAUTIL TRAITER L HYPERURICEMIE ASYMPTOMATIQUE? Cliquez pour modifier le style des soustitres du masque Dr Milicevic Martina Service de néphrologie, dialyse et hypertension CHR Citadelle, Liège Le 26 novembre

Plus en détail

de l éthique à la technique?...

de l éthique à la technique?... Les médicaments de la théorie à la pratique de l éthique à la technique?... Olivier Henry Hôpital Emile Roux AP-HP Mars 2009 QuickTime et un décompresseur GIF sont requis pour visionner cette image. Des

Plus en détail

Bases Pharmacocinétiques de la voie IV. Pr Mathieu Molimard Departement de pharmacologie CHU de Bordeaux

Bases Pharmacocinétiques de la voie IV. Pr Mathieu Molimard Departement de pharmacologie CHU de Bordeaux Bases Pharmacocinétiques de la voie IV Pr Mathieu Molimard Departement de pharmacologie CHU de Bordeaux Pour un médicament de cinétique linéaire, quel(s) élément(s) parmi les suivants peuvent influer sur

Plus en détail

OPTIMISATION DE L ORDONNANCE DU SUJET AGÉ. CH de TREVOUX Dr François MARECHAL

OPTIMISATION DE L ORDONNANCE DU SUJET AGÉ. CH de TREVOUX Dr François MARECHAL OPTIMISATION DE L ORDONNANCE DU SUJET AGÉ CH de TREVOUX Dr François MARECHAL Quelques chiffres 11 % (5,8-46%) = prévalence moyenne des effets indésirables des médicaments chez les sujets âgés 10 % des

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge.

INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge. INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge. DOSSIER DOCUMENTAIRE Document établi avec le concours méthodologique de la HAS et conforme à la méthode de la HAS de production des

Plus en détail

Bases de Pharmacocinétique

Bases de Pharmacocinétique Bases de Pharmacocinétique Pharmacocinétique = Etude du devenir du médicament dans l organisme (qualitativement afin de transformer un métabolite et quantitativement pour savoir à quelle vitesse le médicament

Plus en détail

Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux

Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux Du Lundi au Jeudi de 9h à 18h00 Le Vendredi, merci de nous contacter avant 16h00 Quand adresser le patient pour prise

Plus en détail

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire La surveillance du fonctionnement de vos reins permet à l équipe néphrologique de suivre votre maladie

Plus en détail

1 INTERNAT PHARMACIE Exercices de Pharmacocinétique (Annales) Exercice 1 Un médicament dont la demi-vie d élimination est de 2 h et le volume distribution de 80 l est perfusé à la vitesse de 20 mg par

Plus en détail

Simon Grenier-Michaud inf. B.Sc. Étudiant à la maîtrise en sciences infirmières

Simon Grenier-Michaud inf. B.Sc. Étudiant à la maîtrise en sciences infirmières Simon Grenier-Michaud inf. B.Sc. Étudiant à la maîtrise en sciences infirmières Lyne Cloutier inf. Ph.D. Professeure, département des sciences infirmières Université du Québec à Trois-Rivières CONGRÈS

Plus en détail

ENTRE EDUCATION THERAPEUTIQUE ET IATROGENIE CHEZ LA PERSONNE AGEE: CONDUITES A TENIR

ENTRE EDUCATION THERAPEUTIQUE ET IATROGENIE CHEZ LA PERSONNE AGEE: CONDUITES A TENIR ENTRE EDUCATION THERAPEUTIQUE ET IATROGENIE CHEZ LA PERSONNE AGEE: CONDUITES A TENIR A partir d un travail réalisé en pluridisciplinarité et présenté en formation par un gériatre hospitalier et un pharmacien

Plus en détail

Effets secondaires et interactions médicamenteuses. Clary Emmanuelle, Docteur en pharmacie octobre 2011

Effets secondaires et interactions médicamenteuses. Clary Emmanuelle, Docteur en pharmacie octobre 2011 Effets secondaires et interactions médicamenteuses Clary Emmanuelle, Docteur en pharmacie octobre 2011 plan I.Les effets secondaires des médicaments 1. Définition 2. Origine des effets secondaires 3. Prévention

Plus en détail

TUTORAT UE Pharmacocinétique Séance n 3 Semaine du 25/02/2013

TUTORAT UE Pharmacocinétique Séance n 3 Semaine du 25/02/2013 TUTORAT UE 6 2012-2013 Pharmacocinétique Séance n 3 Semaine du 25/02/2013 Pharmacocinétique Evrard Séance préparée par la team UE 6 + MAPS QCM n 1 : Concernant la pharmacocinétique : A. Elle correspond

Plus en détail

Evaluation du débit de filtration glomérulaire et de la protéinurie

Evaluation du débit de filtration glomérulaire et de la protéinurie Evaluation du débit de filtration glomérulaire et de la protéinurie Marie COURBEBAISSE Service de Physiologie Explorations Fonctionnelles Rénales HEGP Objectifs pédagogiques Comprendre l utilité de l évaluation

Plus en détail

Phase biopharmaceutique

Phase biopharmaceutique Bloc 3.4 Les trois phases Phase biopharmaceutique Étude de la mise à disposition du principe actif du médicament. Pour être absorbé, il doit être dissous. Les phénomènes qui modifient la dissolution, influencent

Plus en détail

Tubulopathie aiguë myélomateuse. Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION

Tubulopathie aiguë myélomateuse. Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION Tubulopathie aiguë myélomateuse Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION 1 précipitation tubulaire distale des chaînes légères d immunoglobulines 2 Kappa Lambda 3 EPIDEMIOLOGIE

Plus en détail

FONCTION RENALE: Estimation de la filtration glomérulaire et de la protéinurie

FONCTION RENALE: Estimation de la filtration glomérulaire et de la protéinurie http://nephrohug.com FONCTION RENALE: Estimation de la filtration glomérulaire et de la protéinurie COLLOQUE DE MEDECINE INTERNE 31 juillet 2012 Dr Belén Ponte Dr Sophie de Seigneux Service de Néphrologie

Plus en détail

Pharmacocinétique principes généraux

Pharmacocinétique principes généraux Pharmacocinétique principes généraux J. DOS-REIS cours PK IFSI St Antoine 13/10/09 1 Introduction Définition Pharmacocinétique (PK) : étude en fonction du temps des différentes propriétés quantitatives

Plus en détail

BIOCHIMIE RÉNALER 2011 ; L. Guenet. I. Les Fonctions du rein II. Les Protéinuries III. l Urée IV. La Créatinine V. La Cystatine VI.

BIOCHIMIE RÉNALER 2011 ; L. Guenet. I. Les Fonctions du rein II. Les Protéinuries III. l Urée IV. La Créatinine V. La Cystatine VI. BIOCHIMIE RÉNALER Année 2010-2011 2011 ; L. Guenet I. Les Fonctions du rein II. Les Protéinuries III. l Urée IV. La Créatinine V. La Cystatine VI. L Ammoniac I. Rôles du rein LES FONCTIONS DU REIN Organe

Plus en détail

Corrections conférence Pharmacocinétique. Le 4 Novembre Camille DESGROUAS

Corrections conférence Pharmacocinétique. Le 4 Novembre Camille DESGROUAS Corrections conférence Pharmacocinétique Le 4 Novembre 2010 Camille DESGROUAS Exercice 1 : 1) L/h h -1 Vd = Vd/poids= 121/70=1,73 L/kg 2) Clr = Kr Vd Kr est la constante d excrétion rénale = -3 Clr = 0,00435

Plus en détail

Diététique et traitement conservateur de l insuffisance rénale chronique de l enfant

Diététique et traitement conservateur de l insuffisance rénale chronique de l enfant Diététique et traitement conservateur de l insuffisance rénale chronique de l enfant DIU de néphrologie pédiatrique 2011 Dr SOMRANI Rsomrani@chu-grenoble.fr Calcul du DFG En routine Estimation: nouvelle

Plus en détail

Interactions médicamenteuses.

Interactions médicamenteuses. Interactions médicamenteuses philippe.chassagne@chu-rouen.fr Iatrogénie Effets indésirables des médicaments (EIM) ou «Adverse Drug Effect (ADE)» Les déterminants des EIM Les interactions médicamenteuses

Plus en détail

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SELAS BIOALLIANCE n 3274

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SELAS BIOALLIANCE n 3274 DR FABRE ANNABEL 10 AVENUE GUY DE MAUPASSANT Monsieur FLORENTIN PATRICK 603 LE CORBUSIER 280 BD MICHELET Le jeudi 13 août 2015 à 15:13 Patient(e) né(e) le 16/11/1949 Prélèvement effectué le 13/08/15 à

Plus en détail

Pharmacocinétique. Transfert du principe actif du site d administration jusqu à la circulation sanguine

Pharmacocinétique. Transfert du principe actif du site d administration jusqu à la circulation sanguine Pharmacocinétique = étudie le devenir des médicaments dans l organisme I. Absorption Transfert du principe actif du site d administration jusqu à la circulation sanguine On peut choisir différentes voies

Plus en détail

Toxicocinétique. Sommaire

Toxicocinétique. Sommaire La toxicocinétique est une étude descriptive chargée d enregistrer de manière quantitative le sort d un toxique dans l organisme c est-à-dire son absorption distribution métabolisme et élimination. Sommaire

Plus en détail

Introduction. Chapitre 1 : Professeur Diane GODIN-RIBUOT. UE3-2 - Physiologie rénale

Introduction. Chapitre 1 : Professeur Diane GODIN-RIBUOT. UE3-2 - Physiologie rénale UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 1 : Introduction Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. 1. Equilibre de l eau et des

Plus en détail

HALOPERIDOL (HALDOL ) VIDAL 2009

HALOPERIDOL (HALDOL ) VIDAL 2009 1 HALOPERIDOL (HALDOL ) VIDAL 2009 Formes pharmaceutiques disponibles : Comprimés 1 mg et 5 mg, solution buvable mg/ml, injectable 5mg/mL (IV ou IM), forme d action prolongée (Haldol decanoas). Halopéridol

Plus en détail

Les médicaments au quotidien et les prescriptions

Les médicaments au quotidien et les prescriptions Les médicaments au quotidien et les prescriptions DCI DCI = dénomination commune internationale DCI = nom scientifique du médicament Eviter, si possible et si le médicament fait l objet de plusieurs spécialités,

Plus en détail

Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale

Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale PREVENTION DE LA MALADIE RENALE LE CONSTAT RAPPEL DE QUELQUES CHIFFRES 42 500 patients dialysés 33 500 patients greffés

Plus en détail

ANTIBIOTHERAPIE CHEZ LE PATIENT DIALYSE

ANTIBIOTHERAPIE CHEZ LE PATIENT DIALYSE ANTIBIOTHERAPIE CHEZ LE PATIENT DIALYSE 15ème réunion annuelle du Club des Jeunes Néphrologues Vendredi 20 mars 2015 Dr Blandine Aloy Service ICAR Service de Néphrologie Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière,

Plus en détail

Généralités des douleurs de la personne âgée. Dr Serge Robard ICO René Gauducheau Réunion REDO Groupe IRD et Psy 6 Février 2015

Généralités des douleurs de la personne âgée. Dr Serge Robard ICO René Gauducheau Réunion REDO Groupe IRD et Psy 6 Février 2015 Généralités des douleurs de la personne âgée Dr Serge Robard ICO René Gauducheau Réunion REDO Groupe IRD et Psy 6 Février 2015 Généralités La douleur doit être prise en charge quelque soit l'âge du douloureux

Plus en détail

INFORMATION IMPORTANTE SUR LA TOLERANCE RENALE CONCERNANT L EMPLOI DE VIREAD ET TRUVADA

INFORMATION IMPORTANTE SUR LA TOLERANCE RENALE CONCERNANT L EMPLOI DE VIREAD ET TRUVADA INFORMATION IMPORTANTE SUR LA TOLERANCE RENALE CONCERNANT L EMPLOI DE VIREAD ET TRUVADA 10 mars 2006 Cher confrère, Viread (fumarate de ténofovir disoproxil, Ténofovir DF) et Truvada TM (association fixe

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Lutte contre la iatrogénie médicamenteuse en EHPAD : De nouveaux outils

Lutte contre la iatrogénie médicamenteuse en EHPAD : De nouveaux outils Lutte contre la iatrogénie médicamenteuse en EHPAD : De nouveaux outils 3 e journée Hygiène et gestion des risques en EHPAD ARLIN Pays de la Loire 1 Dr Elise Rochais 9 octobre 2014, Angers Unité de F.

Plus en détail

Médicaments et seniors. Dr Christophe TRIVALLE

Médicaments et seniors. Dr Christophe TRIVALLE Médicaments et seniors Dr Christophe TRIVALLE La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n est en bonne santé Aldous Huxley Nombre de maladies en fonction de l âge Dépenses en fonction du

Plus en détail

Pharmacocinétique. Jean-Marie Poirier

Pharmacocinétique. Jean-Marie Poirier Pharmacocinétique Jean-Marie Poirier Service de Pharmacologie - Université Pierre et Marie Curie Unité Fonctionnelle de Suivi Thérapeutique Pharmacologique - Hôpital Saint-Antoine le 17/02/16 Pharmacocinétique

Plus en détail

Devenir du médicament dans l organisme. Dr FADILA DEBBAH

Devenir du médicament dans l organisme. Dr FADILA DEBBAH Devenir du médicament dans l organisme Dr FADILA DEBBAH PHARMACOCINETIQUE Étudie le sort du médicament dans l organisme, depuis son administration jusqu à son élimination. Rôle: l application de ces règles

Plus en détail