Circulaire salaires 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Circulaire salaires 2016"

Transcription

1 Circulaire salaires 2016 Les chiffres clés de l employeur du bâtiment Les nouvelles grilles de salaires bâtiment Edition à jour du

2 Grille de salaires des ouvriers du bâtiment Le taux horaire du SMIC est revalorisé à 9.67 euros à compter du 1 er janvier 2016 soit un SMIC mensuel à euros pour Pour un horaire hebdomadaire de 35 heures, le barème des salaires minimaux des Ouvriers du Bâtiment de la Région Alsace depuis le 1 er février 2016 s établit comme indiqué dans le tableau ci-après pour les entreprises adhérentes d'une des organisations patronales signataires : Niveau I Catégorie Professionnelle Ouvriers d exécution -position 1 -position 2 Niveau II Ouvriers Professionnels Niveau III Compagnons Professionnels -position 1 -position 2 Niveau IV Maîtres ouvriers Ou chefs d équipe -position 1 -position 2 Coefficient Salaires mensuels minimaux (pour 35 heures hebdomadaires) 1 466, , , , , , ,88 Pour toute question, contactez notre secrétariat au ou ou

3 Indemnités de petits déplacements applicables depuis le 1 er février 2016 Voici le montant minimal des indemnités que vous devez verser à vos ouvriers en petits déplacements; ils sont inchangés depuis le 1er février 2014 : ZONE REPAS (*) TRANSPORT TRAJET 1 (0 à 10 kms) 2 (10 à 20 kms) 3 (20 à 30 kms) 4 (30 à 40 kms) 5 (40 à 50 kms) 8,90 2,27 1,48 8,90 3,03 2,74 8,90 4,14 3,72 8,90 5,67 5,10 8,90 6,89 6,20 Rappel Depuis le 1 er janvier 2012, en matière d application du barème d exonération des indemnités de petits déplacements, les entreprises du bâtiment et des travaux publics bénéficient d un droit d option concernant l appréciation de la distance. Sur le fondement d une décision administrative (lettre de la Direction de la Sécurité Sociale du 15 avril 2003), les entreprises du bâtiment et des travaux publics bénéficient de limites spéciales d exonération pour les indemnités de petits déplacements destinées à couvrir les frais de repas ou de transport. Ce dispositif ne s applique que si ces indemnités font l objet de lignes distinctes sur le bulletin de paie. Il ne peut en effet être utilisé en cas d indemnités globalisées. Lorsque les salariés sont transportés par l employeur, la limite d exonération pour petit déplacement est égale au montant de la seule indemnité de repas. S agissant de l indemnité de transport, la distance parcourue est appréciée pour les ouvriers des entreprises du bâtiment et des travaux publics par référence au siège social de l entreprise. Or en matière de législation relative aux frais professionnels, le point de départ de référence à retenir pour l application du barème fixant les limites d exonération peut être, selon les professions :

4 - La distance entre le domicile fiscal ou la résidence habituelle du salarié et le chantier (professions de la tôlerie, chaudronnerie et de la tuyauterie industrielle) - La distance entre le siège social de l entreprise ou l établissement dont dépend le salarié et le chantier (professions du bâtiment, des travaux publics, de la tôlerie, chaudronnerie et de la tuyauterie industrielle) Et depuis le 1 er janvier 2012, les entreprises du bâtiment et des travaux publics bénéficient de l option concernant l appréciation de la distance, à savoir : - Soit la distance appréciée depuis le domicile fiscal ou de résidence habituelle des salariés - Soit la distance appréciée depuis le lieu de rattachement prévu au contrat de travail, c est-à-dire le siège social ou l établissement dont dépend le salarié. Il convient que l option choisie par l entreprise vaille pour l ensemble des salariés et non au cas par cas. Si l option choisie se porte sur le domicile du salarié, l employeur devra être en mesure de fournir les justificatifs nécessaires quant au domicile du salarié. Ou Les indemnités journalières conventionnelles des ouvriers du bâtiment Rappel Depuis le 1er janvier 2014, les indemnités journalières complémentaires aux indemnités journalières de la sécurité sociale dues aux ouvriers du bâtiment en arrêt de travail de plus de 90 jours sont versées directement par PRO BTP à l entreprise. Jusqu à cette date, ces indemnités journalières étaient versées par PRO BTP auprès des salariés concernés. Dorénavant, PRO BTP verse à l entreprise des indemnités journalières en brut. L entreprise doit alors assurer le précompte de l ensemble des charges sociales patronales et salariales, y compris la CSG et la CRDS afin de verser aux salariés des indemnités journalières en net. Puis, l entreprise s acquitte de l ensemble des obligations déclaratives correspondantes auprès de l URSSAF. Cette nouvelle formule ne s applique pas au paiement des indemnités journalières conventionnelles des ouvriers qui sont précédées par la mise en œuvre de la garantie arrêt de travail (GAT). Ainsi, toutes les entreprises qui emploient du personnel sous statut ouvrier et qui ne relèvent pas de la garantie arrêt de travail, doivent donc informer leurs salariés que le versement des indemnités journalières conventionnelles n est plus assuré par PRO BTP mais par l entreprise elle-même.

5 Salaires des ETAM du bâtiment depuis le 1 er février 2016 Pour les entreprises dont l horaire collectif est fixé à 35 heures par semaine ou 35 heures en moyenne sur l année, le barème des salaires minimaux des ETAM du bâtiment de la région Alsace est fixé comme suit : NIVEAU SALAIRE BRUT MENSUEL (sur une base 35h) Niveau A 1483,07 Niveau B 1592,92 Niveau C 1702,80 Niveau D 1812,65 Niveau E 1946,43 Niveau F 2284,39 Niveau G 2526,71 Niveau H 2691,50 N.B. : En application de l article 2 de l avenant n 2 du 26 septembre 2007 à la convention collective nationale des ETAM du bâtiment du 12 juillet 2006, le salaire minimum conventionnel correspondant à la qualification de l ETAM ayant conclu une convention de forfait jours est majoré de 15%.

6 Salaires des ingénieurs, assimilés et cadres du bâtiment au 1 er février 2016 Pour un horaire hebdomadaire de 39 heures, la grille des salaires minimaux applicable pour les cadres du Bâtiment à partir du 1er février 2016, est la suivante : COEFFICIENST HIERARCHIQUES VALEURS N.B. : Les valeurs inscrites dans le tableau tiennent compte des pourcentages d augmentation négociés à l occasion de la réunion paritaire du 14 janvier 2016.

7 Les apprentis APPRENTIS - SALAIRE MINIMA - 18 ans 18 à 20 ans 21 ans et + (*) 1 ère année 40% % % ème année 50% % % ème année 60% % % (*) Ou en pourcentage du minimum conventionnel si celui-ci est plus favorable à l apprenti MENTION COMPLEMENTAIRE - 18 ans 18 à 20 ans 21 ans et + Après un contrat d un an 55% % % Après un contrat de deux ans 65% % % Après un contrat de trois ans 75% % % CHARGES SOCIALES SUR LES SALAIRES DES APPRENTIS AU 1ER JANVIER 2016 (Entreprise de moins de 11 salariés au 31 décembre 2015 (**) Employeur Apprenti Prévoyance (PROBTP) 1,72% 0.87% Taxe CCCA-BTP 0.30% 0.00% Accident du travail Notifié par la CARCAT 0.00% (**) Effectif calculé à l exclusion des apprentis) Ces charges sociales ne se calculent pas sur la rémunération de l apprenti mais sur une base forfaitaire (voir tableau ci-dessous) BASE FORFAITAIRE - 18 ans 18 à 20 ans 21 ans et + (*) 1 ère année ème année ème année La base de calcul des cotisations forfaitaires des apprentis est calculée selon la formule suivante : 151h67 x (SMIC horaire en vigueur au 1 er janvier 2016 x le % du SMIC applicable à l apprenti dont on a diminué de la fraction exonérée de 11 points)

8 Heures non travaillées en 2016 Le tableau ci-dessous permet, dans plusieurs hypothèses précises, d obtenir directement le nombre d heures de travail compris dans l horaire de l entreprise pour le mois considéré complet sur une base hebdomadaire de travail de 35 heures. Le nombre d heures de travail compris dans l horaire de l entreprise pour le mois considéré complet est une donnée nécessaire à la déduction des heures non travaillées conformément aux dispositions des conventions collectives nationales des ouvriers du bâtiment du 8 octobre 1990 (article IV 2). En effet, les retenues sur salaire pour absence se calculent selon la formule suivante : Nombre d heures d absences X Salaire mensuel lissé Nombre d heures travaillées du mois 5 jours par semaine 4 jours par semaine L M M J V L M M J M M J V 7H 7H 7H 7H 7H 9H 9H 9H 8H 9H 9H 9H 8H Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre TOTAL Moyenne mensuelle 152,25 151,66 151

9 Frais professionnels au 1 er janvier 2016 L'employeur a le choix entre 3 modalités d'indemnisation des frais professionnels : - le remboursement des frais réellement engagés (sur justificatifs), - la déduction supplémentaire pour frais professionnels dans la limite de 7600 euros en matière sociale (article 9 de l'arrêté du 20 décembre 2002), - le versement d'une allocation forfaitaire ENTREPRISE OU SALARIE AYANT OPTE POUR L ABATTEMENT POUR FRAIS PROFESSIONNELS DE 10% Cotisation de sécurité sociale CSG-CRDS Véhicule Indemnité de trajet (CC bâtiment : Réintégration de l indemnité indemnise la contrainte) Indemnité de transport (CC bâtiment : indemnise les frais du salarié pour avoir utilisé son véhicule) Mise à disposition non permanente d un véhicule de l entreprise (hors WE et Congés) Mise à disposition permanente d un véhicule De l entreprise Réintégration de l indemnité Exonération totale Soumis à cotisations Exonération (cf. Barème fiscal en vigueur) Repas (*) Indemnités conventionnelles (panier) Réintégration de l indemnité Exonération Paiement direct du restaurateur de l entreprise (facture adressée à l employeur) Exonération totale Exonération Titres restaurants : la contribution patronale au financement des titres restaurants doit respecter 2 limites : - Etre à 60 % de la valeur nominale du Exonération Exonération titre - Ne pas excéder 5.37 Remboursement des sommes avancées par le salarié au restaurateur Intégration Exonération Vêtements de travail spécifiques (article R du code du travail) Entreprise loue ou achète les vêtements Exonération Exonération Entreprise verse prime au salarié qui achète luimême ses vêtements Somme soumise à cotisation Entreprise rembourse le salarié des dépenses qu il a engagées (sur justificatif) Exonération totale Téléphone portable Mise à disposition à usage professionnel (tolérance d un usage personnel raisonnable) Exonération Mise à disposition à usage professionnel et personnel sans limites Soumis à cotisations Grands déplacements -3 mois (pour les déplacement de + de 3 mois, contacter le service juridique) Repas Exonération dans la limite de 18,30 par repas déplacements à Paris et dans la petite couronne Exonération dans la limite de 65,30 par jour (départements 92, 93 et 94) déplacements dans les autres départements de Exonération dans la limite de 48,50 par jour la France Métropolitaine (*) CONDITIONS DE FAIT POUR APPRECIER LES INDEMNITES DE REPAS

10 ENTREPRISE OU SALARIE N AYANT PAS OPTE POUR L ABATTEMENT POUR FRAIS PROFESSIONNELS DE 10% Cotisation de sécurité CSG-CRDS sociale Véhicule Indemnité de trajet (CC bâtiment : Réintégration de l indemnité indemnise la contrainte) Indemnité de transport (CC bâtiment : Exonération dans la limite des sommes admises (cf. indemnise les frais du salarié pour avoir barème fiscal en vigueur) utilisé son véhicule personnel) Mise à disposition non permanente d un Exonération véhicule de l entreprise (hors WE et Congés) Mise à disposition permanente d un véhicule Avantage en nature : Soumis à cotisations De l entreprise Repas (*) Indemnités conventionnelles (panier) Exonération dans la limite de 8,90 Indemnité de restauration Exonération dans la limite de 6,30 Paiement direct du restaurateur de Dépenses réelles : Exonération totale l entreprise (facture adressée à l employeur) Titres restaurants : la contribution patronale au financement des titres restaurants doit respecter 2 limites : Exonération - Etre à 60 % de la valeur nominale du titre - Ne pas excéder 5.37 Remboursement des sommes avancées par le Dépenses réelles : Exonération totale salarié au restaurateur Vêtements de travail spécifiques (article R du code du travail) Entreprise loue ou achète les vêtements Exonération totale Entreprise verse prime au salarié qui achète luimême ses vêtements Somme soumise à cotisation Entreprise rembourse le salarié des dépenses Exonération totale engagées (sur justificatif) Téléphone portable Mise à disposition à usage professionnel Exonération totale (tolérance d un usage personnel raisonnable) Mise à disposition à usage professionnel et Avantages en nature : Soumis à cotisations personnel sans limites Grands déplacements -3 mois (contacter le service juridique) Repas Exonération dans la limite de 18,30 par repas déplacements à Paris et dans la petite couronne Exonération dans la limite de 65,30 par jour (départements 92, 93 et 94) déplacements dans les autres Exonération dans la limite de 48,50 par jour départements de la France Métropolitaine Grands déplacements +3 mois jusqu à 24 mois (contacter le service juridique) Repas Exonération dans la limite de 15,60 par repas déplacements à Paris et dans la petite couronne Exonération dans la limite de 55,50 par jour (départements 92, 93 et 94) déplacements dans les autres Exonération dans la limite de 41,20 par jour départements de la France Métropolitaine (*) CONDITIONS DE FAIT POUR APPRECIER LES INDEMNITES DE REPAS

11 Nature de l indemnité forfaitaire Conditions de fait Indemnité de repas (Panier) Déplacement professionnel + Impossibilité de regagner sa résidence ou son lieu de travail habituel Indemnité de restauration Indemnité de restauration hors des locaux de l'entreprise Contraint de se restaurer sur le lieu effectif de travail, en raison des conditions particulières d organisation ou d horaires de travail (travail de nuit, posté, continu, en équipe ou en horaires décalés) En déplacement hors des locaux de l'entreprise ou sur un chantier, dont les conditions de travail lui interdisent de regagner sa résidence ou son lieu habituel de travail pour le repas et où il n'est pas démontré que les circonstances ou les usages de la profession l'obligent à prendre ce repas au restaurant

Circulaire sociale. Les chiffres clés de l employeur du bâtiment au 1 er février Edition à jour du. 1 er février 2014

Circulaire sociale. Les chiffres clés de l employeur du bâtiment au 1 er février Edition à jour du. 1 er février 2014 Circulaire sociale Les chiffres clés de l employeur du bâtiment au Edition à jour du Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment Cité de l artisanat - 1A Chemin de la Rollande -

Plus en détail

PRINCIPALES DISPOSITIONS SOCIALES AFFECTANT LA PAIE AU 1 er JANVIER 2013

PRINCIPALES DISPOSITIONS SOCIALES AFFECTANT LA PAIE AU 1 er JANVIER 2013 CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 e-mail : kientz.martine@csib.fr Site : www.csib.fr

Plus en détail

Le Petit. Paie. Les pratiques clés en 21 fiches. Jean-Pierre Taïeb

Le Petit. Paie. Les pratiques clés en 21 fiches. Jean-Pierre Taïeb Le Petit 2015 Paie Les pratiques clés en 21 fiches Jean-Pierre Taïeb le Petit paie Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ACOSS : Agence centrale des organismes de Sécurité sociale AGFF : Association

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

Paie Ce qui change au 1er janvier 2015

Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 1 SMIC au 1 er janvier 2015 Taux horaire brut Taux horaire majoré SMIC mensuel 151,67 h Jeunes travailleurs de moins de 18 ans Apprentis (mensuel) Contrat de professionnalisation

Plus en détail

Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 dans le BTP

Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 dans le BTP Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 dans le BTP 1 SMIC au 1 er janvier 2015 Montants des plafonds de la Sécurité sociale 2015 Stage en entreprise 2015 : limite de l exonération de cotisations sociales

Plus en détail

Abattement des frais professionnels

Abattement des frais professionnels Abattement des frais professionnels Secteur du bâtiment Janvier 2017 TABLE DES MATIERES Table des matières... 2 1. Notion de frais professionnels... 3 1.1. Principe... 3 1.2. Champ d application... 3 2.

Plus en détail

Paie Ce qui change au 1er janvier 2017

Paie Ce qui change au 1er janvier 2017 Paie Ce qui change au 1er janvier 2017 SMIC au 1 er janvier 2017 Taux horaire brut Taux horaire majoré SMIC mensuel 151,67 h Minimum garanti 2017 Montants des plafonds de la Sécurité sociale 2017 Stage

Plus en détail

Frais professionnels et avantages en nature Limites d'exonération des petits et grands déplacements au 1 er janvier 2016

Frais professionnels et avantages en nature Limites d'exonération des petits et grands déplacements au 1 er janvier 2016 SOCIAL - Actualité Frais professionnels et avantages en nature Limites d'exonération des petits et grands déplacements au 1 er janvier 2016 Info n 2016-3/2-1 du 06/01/16 Pour toute question : Service Social

Plus en détail

Circulaire PAIE Janvier 2016

Circulaire PAIE Janvier 2016 Circulaire PAIE Janvier 2016 Chers adhérents, le service juridique d ALLIZE PLASTURGIE vous informe des évolutions des principaux chiffres clés au 1 er janvier 2016 SMIC Décret 2015-1688 du 17 décembre

Plus en détail

Avantages en nature. Arrêté du 26 novembre 2014 portant fixation du plafond de la Sécurité sociale 2015

Avantages en nature. Arrêté du 26 novembre 2014 portant fixation du plafond de la Sécurité sociale 2015 Le 5 janvier 2015 Référence : Arrêté du 26 novembre 2014 portant fixation du de la Sécurité sociale 2015 Information URSSAF pour les avantages en nature repas et logement et les frais professionnels au

Plus en détail

Nature de l indemnité 2017

Nature de l indemnité 2017 Annexes ( Guide pratique Chèque emploi associatif ) Janvier 2017 Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2017

Plus en détail

BARÈMES SOCIAUX APPLICABLES À COMPTER DU 1 er JANVIER 2009 Mise à jour au 9 juillet 2009

BARÈMES SOCIAUX APPLICABLES À COMPTER DU 1 er JANVIER 2009 Mise à jour au 9 juillet 2009 BARÈMES SOCIAUX APPLICABLES À COMPTER DU 1 er JANVIER 2009 Mise à jour au 9 juillet 2009 9 juillet 2009 S 09208 ANNULE ET REMPLACE L INFO ADHÉRENTS N 09112 DU 25 mars 2009 PARAGRAPHE MODIFIÉ : POINT 3

Plus en détail

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2017 ET CHARGES SOCIALES 2017

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2017 ET CHARGES SOCIALES 2017 ISSN 1769-4000 N 18 - FORMATION n 5 Sur www.fntp.fr le 12 janvier 2017 Abonnez-vous PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2017 ET CHARGES SOCIALES 2017 L essentiel Un arrêté du 5 décembre 2016, publié au

Plus en détail

FRAIS PROFESSIONNELS EXONERATIONS DE COTISATIONS DE SECURITE SOCIALE NOUVELLES PRECISIONS

FRAIS PROFESSIONNELS EXONERATIONS DE COTISATIONS DE SECURITE SOCIALE NOUVELLES PRECISIONS SOCIAL N 57 SOCIAL N 25 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mai 2003 FRAIS PROFESSIONNELS EXONERATIONS DE COTISATIONS DE SECURITE SOCIALE NOUVELLES PRECISIONS Deux arrêtés du 10 et du 20

Plus en détail

LIMITES D EXONERATION DES INDEMNITES FORFAITAIRES DE PETIT DEPLACEMENT : BAREME 2007

LIMITES D EXONERATION DES INDEMNITES FORFAITAIRES DE PETIT DEPLACEMENT : BAREME 2007 N 42 - SOCIAL n 19 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 20 février 2007 ISSN 1769-4000 LIMITES D EXONERATION DES INDEMNITES FORFAITAIRES DE PETIT DEPLACEMENT : BAREME 2007 L essentiel Dans le

Plus en détail

PLAFONDS ET BAREMES Mise à jour 1 er janvier 2012

PLAFONDS ET BAREMES Mise à jour 1 er janvier 2012 PLAFONDS ET BAREMES 2012 Mise à jour 1 er janvier 2012 SOMMAIRE Le plafond de la sécurité sociale 2 Cotisation maladie Alsace- Moselle 2 Cotisations CFE 2 GMP 2 AGS 3 Avantage en nature 3 Stagiaire : gratification

Plus en détail

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012.

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Point de vue d experts LETTRE SOCIALE N 22 JANVIER 2012 Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Nous vous commentons ses principales mesures : - La

Plus en détail

REGLES D INDEMNISATION DES PETITS DEPLACEMENTS EN REGION PARISIENNE

REGLES D INDEMNISATION DES PETITS DEPLACEMENTS EN REGION PARISIENNE Frais professionnels / Avantages en nature Renseignements : 01 40 55 13 91 N S3-049 du 12/05/2014 Flash Info n 9 REGLES D INDEMNISATION DES PETITS DEPLACEMENTS EN REGION PARISIENNE Le régime des petits

Plus en détail

CHARGES SOCIALES 2017

CHARGES SOCIALES 2017 CHARGES SOCIALES 2017 Plafond sécurité sociale Plafond de sécurité sociale Périodicité 2017 Année 39 228 Trimestre 9 807 Mois 3 269 Quinzaine 1 635 Semaine 754 Jour 180 Heure 24 (1) 1 24 pour une durée

Plus en détail

Réintégration des congés payés du BTP

Réintégration des congés payés du BTP Pégase 3 Réintégration des congés payés du BTP Dernière révision le 30/05/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Mise en place dans Pégase 3...4 Rubrique de saisie...

Plus en détail

COTISATIONS 2016 POUR L EMPLOI D APPRENTIS

COTISATIONS 2016 POUR L EMPLOI D APPRENTIS N 98 - FORMATION n 11 En ligne sur le site www.fntp.fr le 8 septembre 2016 ISSN 1769-4000 COTISATIONS 2016 POUR L EMPLOI D APPRENTIS L essentiel Les employeurs occupant des apprentis bénéficient d exonérations

Plus en détail

Pour l ensemble des coefficients : - La partie fixe (PF) est fixée à : 218,13. - La valeur du point (VP) est fixée à : 7,35

Pour l ensemble des coefficients : - La partie fixe (PF) est fixée à : 218,13. - La valeur du point (VP) est fixée à : 7,35 SOCIAL 13 décembre 2011 SALAIRES MINIMAUX DES OUVRIERS DU BATIMENT AU 1 er JANVIER 2012 Suite à la réunion paritaire régionale du 25 novembre 2011, nous vous communiquons la nouvelle grille des salaires

Plus en détail

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016 les infos DAS n 015 19 janvier 2016 Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2016 Il convient de rappeler qu un arrêté du 3 août 2011 (JO du 6 septembre 2011) a modifié l

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit- on appliquer un taux de

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE SOCIAL N 121 SOCIAL N 44 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 octobre 2006 ISSN 1769-4000 REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE La loi du 21 août 2003 portant

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE FRAIS PROFESSIONNELS BASES DE COTISATIONS SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

AVANTAGES EN NATURE FRAIS PROFESSIONNELS BASES DE COTISATIONS SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 AVANTAGES EN NATURE FRAIS PROFESSIONNELS BASES DE COTISATIONS SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Références Arrêtés ministériels des 10 et 20/12/2002 (JO du 27/12/2002) Circulaires DSS/SDFSS/5B/n 2003/06

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel N 6 SOCIAL n 1 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 janvier 2013 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2013 ET CHARGES SOCIALES 2013 L essentiel Un arrêté du 12 décembre 2012,

Plus en détail

EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE

EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE Annexe : éléments à joindre à une demande de rescrit social en fonction du domaine concerné. EXONÉRATIONS DE COTISATIONS LIMITÉES À UNE ZONE GÉOGRAPHIQUE Informations nécessaires pour appliquer l exonération

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS

INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 4 Janvier 2016 INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES NOTE D INFORMATION I II III IV V VI PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AUGMENTATION DU SMIC COTISATIONS

Plus en détail

ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/ Réduction dite 'Fillon'

ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/ Réduction dite 'Fillon' ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/2009.5 Réduction dite 'Fillon' Tout salarié relevant à titre obligatoire du régime d'assurance chômage peut ouvrir droit à cet allégement, quelles que soient la forme ou la

Plus en détail

Salaire des apprentis

Salaire des apprentis Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 28.15 du 24/12/15 Salaire des apprentis Au 1 er janvier 2016 Nous vous présentons ci-après : Un rappel des règles générales (I) Le calcul

Plus en détail

Chiffres usuels Les modifications pour 2012

Chiffres usuels Les modifications pour 2012 Chiffres usuels Les modifications pour 2012 SMIC et minimum garanti Le SMIC passe de 9,19 /heure au 1 er décembre 2011, à 9,22 au 1 er janvier 2012, soit un montant mensuel brut base 151,67 de 1398,40

Plus en détail

CHARGES SOCIALES 2010

CHARGES SOCIALES 2010 CHARGES SOCIALES 2010 Plafond sécurité sociale Plafond de sécurité sociale Périodicité 2009 Année 34 620 Trimestre 8 655 Mois 2 885 Quinzaine 1 430 Semaine 666 Jour 159 Heure (1) 1 22 pour une durée de

Plus en détail

COTISATIONS DE SECURITE SOCIALE FRAIS PROFESSIONNELS AVANTAGES EN NATURE

COTISATIONS DE SECURITE SOCIALE FRAIS PROFESSIONNELS AVANTAGES EN NATURE SOCIAL N 3 SOCIAL N 3 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 janvier 2003 COTISATIONS DE SECURITE SOCIALE FRAIS PROFESSIONNELS AVANTAGES EN NATURE A compter du 1 er janvier 2003, les règles

Plus en détail

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie Formation Gestion salariale Le Bulletin de Paie Samedi 07 janvier 2017 Introduction L établissement du bulletin de paie est régi par le code du travail Articles L3243-1 / L3243-2 / L3243-3 / L3243-4 et

Plus en détail

Régime fiscal des avantages en nature et indemnités forfaitaires pour frais

Régime fiscal des avantages en nature et indemnités forfaitaires pour frais Note thématique Fiscalité/Autres taxes et divers/divers 13/02/2004 Régime fiscal des avantages en nature et indemnités forfaitaires pour frais Le régime applicable aux avantages en nature et indemnités

Plus en détail

COTISATIONS 2014 POUR L EMPLOI D APPRENTIS

COTISATIONS 2014 POUR L EMPLOI D APPRENTIS N 93 - FORMATION n 9 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2014 ISSN 1769-4000 COTISATIONS 2014 POUR L EMPLOI D APPRENTIS L essentiel L ACOSS vient de publier une lettre-circulaire

Plus en détail

Un revenu catégoriel : les traitements et salaires (cours)

Un revenu catégoriel : les traitements et salaires (cours) Un revenu catégoriel : les traitements et salaires (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - Définition des traitements et salaires... 4 Composition de la catégorie (art.

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n

LETTRE CIRCULAIRE n LETTRE CIRCULAIRE n 2013 0000012 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.015.8 Montreuil, le 12/02/2013 12/02/2013 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE GESTION DES COMPTES Affaire suivie

Plus en détail

La notion de l indemnité de repas (panier) transport et trajet

La notion de l indemnité de repas (panier) transport et trajet Réf. > Saint-Denis, le 05 octobre 2015 De > Destinataires > Rappel > Catégorie > Pôle Juridique et Social Membres du Conseil d Administration & Adhérents Document et annexes consultables sur http://974.capeb.fr

Plus en détail

Questions - Réponses DSS/SDFSS/5B n 4 du 22 octobre 2004 I - AVANTAGES EN NATURE

Questions - Réponses DSS/SDFSS/5B n 4 du 22 octobre 2004 I - AVANTAGES EN NATURE Questions - Réponses DSS/SDFSS/5B n 4 du 22 octobre 2004 I - AVANTAGES EN NATURE Avantages en nature nourriture Objet : définition de la cantine d entreprise Question 88 Lorsque le salarié est nourri en

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

ACCORD DU 11 FÉVRIER 2016

ACCORD DU 11 FÉVRIER 2016 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 878. MENSUELS DES INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES DU RHÔNE (21 mai

Plus en détail

OBJECTIFS : "SAVOIR " :

OBJECTIFS : SAVOIR  : ACTIVITE : PAIE ET CHARGES LIEES AUX SALAIRES Etape 01 : Etablir une paie Séance 2 : Calcul des bulletins de paie (1ère partie) Item 3 : les heures supplémentaires OBJECTIFS : "SAVOIR " : - connaître les

Plus en détail

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir :

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir : ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L.136-2 QR 1 : Quelle est la valeur du plafond à prendre en compte pour le calcul de l abattement de 1,75%?

Plus en détail

Périodicité de la paie. Plafond en. Trimestre. Mois. Quinzaine. Charges sociales sur salaires au 1er janvier 2009 Mercredi, 11 Février :00

Périodicité de la paie. Plafond en. Trimestre. Mois. Quinzaine. Charges sociales sur salaires au 1er janvier 2009 Mercredi, 11 Février :00 Plafond de la sécurité sociale 2009 Le décret du 19 décembre 2008 fixe les plafonds de la sécurité sociale applicables aux rémunérations ou gains versés du 1er janvier au 31 décembre 2009. Périodicité

Plus en détail

SPORTIFS et ASSOCIATIONS SPORTIVES - «Rémunération ou indemnisation»

SPORTIFS et ASSOCIATIONS SPORTIVES - «Rémunération ou indemnisation» SPORTIFS et ASSOCIATIONS SPORTIVES - «Rémunération ou indemnisation» Date 18/03/2011 Sommaire - Règles d assujettissement - Les rémunérations à prendre en compte - La franchise - L assiette forfaitaire

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG et la CRDS sur les salaires A JOUR AU 1 er janvier 2009 La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont

Plus en détail

ACCORD NATIONAL RELATIF A L ORGANISATION DU CHEQUE-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DU BTP

ACCORD NATIONAL RELATIF A L ORGANISATION DU CHEQUE-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DU BTP N 110 - SOCIAL n 29 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 ACCORD NATIONAL RELATIF A L ORGANISATION DU CHEQUE-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DU BTP L essentiel L accord

Plus en détail

Tableau n 1 : Evaluation forfaitaire des avantages en nature

Tableau n 1 : Evaluation forfaitaire des avantages en nature Tableau n 1 : Evaluation forfaitaire des avantages en nature AVANTAGES EN NATURE Evaluation forfaitaire pour 2016 Nourriture Titres restaurant Evaluation minimale : 9,40 par jour ou 4,70 par repas Exonération

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

LES CHIFFRES CLES 2017

LES CHIFFRES CLES 2017 LES CHIFFRES CLES 2017 Rémunérations Avril 2017 Cette fiche présente les principaux chiffres utiles pour l employeur (charges sociales, avantages en nature, barème kilométrique ). Elle fait l objet d une

Plus en détail

Deux exemples pratiques vous présentent les modalités d indemnisation du chômage partiel.

Deux exemples pratiques vous présentent les modalités d indemnisation du chômage partiel. N 37 - SOCIAL n 19 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 février 2009 ISSN 1769-4000 L essentiel CHOMAGE PARTIEL : REVALORISATION DE L INDEMNISATION Comme annoncé par les pouvoirs publics,

Plus en détail

Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul

Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul Les exemples ci-dessous illustrent les modalités de calcul de la réduction générale dégressive sur les bas et moyens salaires (art. L. 241-13 du code de la sécurité

Plus en détail

CREATION DE RUBRIQUES

CREATION DE RUBRIQUES Contenu ABONDEMENT... 3 ALLOCATION FORMATION (hors temps de travail)... 4 AVANTAGE EN NATURE... 4 FRAIS TRANSPORTS PUBLICS... 5 CHOMAGE PARTIEL... 5 CHEQUES VACANCES... 5 CHOMAGE INTEMPERIES... 6 CONGE

Plus en détail

ACCORD «SALAIRES» DU 20 MAI 2010

ACCORD «SALAIRES» DU 20 MAI 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 771. BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS Ingénieurs assimilés et cadres (La

Plus en détail

SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012

SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012 SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012 Voici, sous forme de «liste à la Prévert» les principales nouveautés à appréhender dès le début de l année. 1. Salaires, cotisations et contributions sociales Plafond de sécurité

Plus en détail

Lorraine AU SOMMAIRE. - La franchise de cotisations

Lorraine AU SOMMAIRE. - La franchise de cotisations LES ASSOCIATIONS SPORTIVES AU SOMMAIRE - de cotisations - L assiette forfaitaire : Exclusion de l assiette jusqu à hauteur d une certaine limite des rémunérations versées à l occasion de manifestations

Plus en détail

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP N 120 - SOCIAL n 45 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 4 novembre 2014 ISSN 1769-4000 SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Dossier de synthèse Janvier 2011 Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des

Plus en détail

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT N 55 - SOCIAL n 26 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 avril 2013. ISSN 1769-4000 CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU

Plus en détail

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 Objet

Plus en détail

REVALORISATIONS AU 1 er JANVIER 2017

REVALORISATIONS AU 1 er JANVIER 2017 2017-337 REVALORISATIONS AU 1 er JANVIER 2017 Diverses revalorisations sont intervenues au 1 er janvier 2017 concernant : le SMIC - page 1 les charges sur salaires - page 2 des revalorisations diverses

Plus en détail

FICHE D INFORMATION 2015/1

FICHE D INFORMATION 2015/1 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES DES COTES D ARMOR FICHE D INFORMATION 2015/1 Objet : Campagne IR 2015 Thème : rémunération des assistants maternels

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS AU 1 ER JANVIER 2012...4 Eléments

Plus en détail

Vous trouverez ci-après comme chaque année les fiches détaillées relatives aux cotisations sur salaire au 1er janvier 2017

Vous trouverez ci-après comme chaque année les fiches détaillées relatives aux cotisations sur salaire au 1er janvier 2017 TAUX DE COTISATIONS : Plafond de la Sécurité Sociale Mise à jour au 1er janvier 2017 Vous trouverez ci-après comme chaque année les fiches détaillées relatives aux cotisations sur salaire au 1er janvier

Plus en détail

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES 2016 Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 Les nouvelles modalités de calcul de la réduction Fillon AU 01/01/2016 Un décret

Plus en détail

ACCORD DU 4 MARS 2013

ACCORD DU 4 MARS 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 878. MENSUELS DES INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES DU RHÔNE (21 mai

Plus en détail

ACTIVITE PARTIELLE. Comment calculer l écrêtement? Auteur : Service Clients E-PAYE

ACTIVITE PARTIELLE. Comment calculer l écrêtement? Auteur : Service Clients E-PAYE ACTIVITE PARTIELLE Comment calculer l écrêtement? Date de création : novembee 2016 Auteur : Service Clients E-PAYE Référence : ACTIVITE PARTIELLE 1. CONTEXTE Il y a activité partielle lorsque les salariés,

Plus en détail

SOUS-SECTION 1 ALLOCATIONS POUR FRAIS D'EMPLOI [DB

SOUS-SECTION 1 ALLOCATIONS POUR FRAIS D'EMPLOI [DB SOUS-SECTION 1 ALLOCATIONS POUR FRAIS D'EMPLOI [DB 5F1151] Références du document 5F1151 Date du document 10/02/99 2. Allocations perçues par les fonctionnaires. 52Le régime fiscal des indemnités perçues

Plus en détail

Les salaires minima applicables à compter du 1 er septembre Avenant salaire n 23 CCN n 3241

Les salaires minima applicables à compter du 1 er septembre Avenant salaire n 23 CCN n 3241 Les salaires minima applicables à compter du 1 er septembre 2017 Avenant salaire n 23 CCN n 3241 Cette fiche est destinée à vous informer sur la Convention collective nationale du commerce de détail de

Plus en détail

Infos d Experts. Octobre HR. Payroll. Benefits

Infos d Experts. Octobre HR. Payroll. Benefits Infos d Experts Octobre 2011 HR. Payroll. Benefits PLFSS POUR 2012 : LES MESURES ANTI-DÉFICITS Allègement Fillon, CSG/CRDS, forfait social, les dispositions anti-déficits marquent l essentiel des réformes

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective départementale

MINISTÈRE DU TRAVAIL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective départementale MINISTÈRE DU TRAVAIL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 627. BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS Employés, techniciens et agents de maîtrise (La Réunion) (12 juillet 1971) (Étendue

Plus en détail

Données de calcul à mettre à jour avant de commencer le traitement des salaires de janvier 2012

Données de calcul à mettre à jour avant de commencer le traitement des salaires de janvier 2012 Ce document est destiné à vous guider dans la mise en place du paramétrage et ne peut, en aucun cas, se substituer à toute publication officielle ou à tout conseil juridique émanant d un cabinet d avocats,

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012

LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012 Réf : CDG INFOS 2012-1/ ME Date : le 12 Janvier 2012 LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012 REFERENCES JURIDIQUES Arrêté du 30 décembre 2011 fixant le plafond de la Sécurité sociale Décret n 2011-1926

Plus en détail

circulaire du 4 mars 2003

circulaire du 4 mars 2003 131 année service téléphone document 2003 drrh 01 44 12 16 35 RH 18 permanent circulaire du 4 mars 2003 Diverses mesures d ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges sociales

Plus en détail

Ile-de-France. Les associations et l URSSAF

Ile-de-France. Les associations et l URSSAF Ile-de-France Les associations et l URSSAF L affiliation Toute personne qui travaille et réside en France est obligatoirement affiliée à un régime de Sécurité Sociale : régime général des salariés, régimes

Plus en détail

BULLETIN D'INFORMATION Service d'assistance Annuelle

BULLETIN D'INFORMATION Service d'assistance Annuelle N 2016 / 001 du 1 er janvier 2016 - Page 1/11 Plafond de Sécurité Sociale 2016 Les Plafonds de la sécurité sociale applicables aux rémunérations versées, par périodicité de paie, sont les suivants : Année

Plus en détail

Principaux changements

Principaux changements Affaires sociales et formation professionnelle Principaux changements Les nouveautés au 1 er janvier 2014 Circulaire AS N 06.14 23/01/2014 Nous vous présentons ci-après les principales mesures à caractère

Plus en détail

ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU TITRE DES FRAIS PROFESSIONNELS

ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU TITRE DES FRAIS PROFESSIONNELS DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH PPR - AJR Destinataires Tous services Contact NGUYEN CELINE Tél : 01 58 35 37 18 Fax : E-mail : Date de validité Du 01/01/2012 ABATTEMENT DE LA CSG ET DE LA CRDS AU

Plus en détail

Fiche n 13 - Le bulletin de paie en 7 questions

Fiche n 13 - Le bulletin de paie en 7 questions Fiche n 13 - Le bulletin de paie en 7 questions 18 janvier 2012 Au moment du versement de son salaire, un bulletin de paie doit être remis à chaque salarié. Certaines mentions figurent obligatoirement

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n

LETTRE CIRCULAIRE n LETTRE CIRCULAIRE n 2014 0000032 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.015.8 Montreuil, le 18/08/2014 18/08/2014 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE GESTION DES COMPTES / POLE REGLEMENTATION

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 11/01/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-007 OBJET : Augmentation du taux des cotisations de retraite complémentaire sur la T2 pour

Plus en détail

ANNULATION PARTIELLE DE L ARRETE D EXTENSION DE LA CONVENTION COLLECTIVE DES ENTREPRISES DE SAP

ANNULATION PARTIELLE DE L ARRETE D EXTENSION DE LA CONVENTION COLLECTIVE DES ENTREPRISES DE SAP Base conventionnelle Mai 2017 ANNULATION PARTIELLE DE L ARRETE D EXTENSION DE LA CONVENTION COLLECTIVE DES ENTREPRISES DE SAP La convention collective des entreprises de services à la personne du 20 septembre

Plus en détail

Nouveaux taux et plafonds

Nouveaux taux et plafonds Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds - 2013 Dernière révision le 25/01/2013 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire Plafonds de Sécurité Sociale... 4 SMIC... 5 Montant du RSA... 6 Saisie sur rémunération...

Plus en détail

ETUDE DES DEBOURSES HORAIRES DE MAIN D'OEUVRE

ETUDE DES DEBOURSES HORAIRES DE MAIN D'OEUVRE ETUDE DES DEBOURSES HORAIRES DE MAIN D'OEUVRE TERMINOLOGIE: D.H. = Montant global déboursé sur une période donnée Nombre d heures productives correspondantes D.H. par catégorie Ex. : DH d OE, d OP, de

Plus en détail

Taxe sur les salaires

Taxe sur les salaires Taxe sur les salaires Publié le 22 janvier 2013 - Dernière mise à jour le 27 février 2017 Redevables FICHE PRATIQUE Son redevables de la taxe sur les salaires, les employeurs établis en France, non soumis

Plus en détail

ACCORD DU 19 AVRIL 2011

ACCORD DU 19 AVRIL 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 878. MENSUELS DES INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES DU RHÔNE (21 mai 1976) (Etendue par arrêté du 21 novembre

Plus en détail

Les vendeurs à domicile

Les vendeurs à domicile Les vendeurs à domicile Textes de référence : Articles L135-1 à L135-3 du code de commerce Arrêté du 31 mai 2001 Lettre circulaire N 2001-093 du 13 août 2001 Lettre circulaire N DSS/FSS/5B / 2001/286 du

Plus en détail

NOTE SUR LES COTISATIONS SOCIALES 2015

NOTE SUR LES COTISATIONS SOCIALES 2015 Cabinet Pybourdin Brûlé & Associés Société d Expertise Comptable inscrite au Tableau de l Ordre des Experts Comptables de Paris 7, rue Delerue 92120 MONTROUGE - : 01.42.53.59.59 Fax : 01.42.53.87.34 Mail

Plus en détail

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 Réforme du régime social et fiscal des «heures supplémentaires» La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du tr avail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (loi «TEPA») comprend,

Plus en détail

Les cotisations sociales. Première partie. Vidéo 4 Support Alain HENRY

Les cotisations sociales. Première partie. Vidéo 4 Support Alain HENRY Les cotisations sociales Première partie Vidéo 4 Support Alain HENRY THÈMES ABORDES Les assiettes de cotisations salariales et patronales La décomposition de salaires en tranches La grille de cotisations

Plus en détail

ANNEXE : EXEMPLES DE CALCUL. A. Salariés relevant du régime général

ANNEXE : EXEMPLES DE CALCUL. A. Salariés relevant du régime général ANNEXE : EXEMPLES DE CALCUL A. Salariés relevant du régime général 1. Cas général Exemple 1 : un salarié de 23 ans est rémunéré à hauteur de 70% du SMIC. Il travaille 35 heures par semaine, durée de travail

Plus en détail

BORDEREAU D APPEL DE COTISATION «FRAIS DE SANTE CCN PROPRETE» MODE D EMPLOI

BORDEREAU D APPEL DE COTISATION «FRAIS DE SANTE CCN PROPRETE» MODE D EMPLOI BORDEREAU D APPEL DE COTISATION «FRAIS DE SANTE CCN PROPRETE» MODE D EMPLOI Vous êtes adhérent auprès d AG2R Réunica Prévoyance pour la couverture de vos salariés non cadres au titre du régime frais de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective départementale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective départementale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3334 Convention collective départementale IDCC : 2579. MÉTALLURGIE (Loir-et-Cher)

Plus en détail

LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES

LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR PERSONNES HANDICAPEES AVANTAGES ACCORDES AUX ENTREPRISES QUI RECRUTENT EN CONTRAT D APPRENTISSAGE 1 / Exonération des cotisations sociales (charges sociales) L effectif

Plus en détail